BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE ANNEE 2008 SEPTEMBRE Page 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE ANNEE 2008 SEPTEMBRE 2008. Page 1"

Transcription

1 BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE ANNEE 2008 SEPTEMBRE 2008 Page 1

2 I/ PRESENTATION DE L ENQUETE Rappel : En 2006, la CCI de Narbonne, Lézignan-Corbières et Port-la-Nouvelle a mis en place un observatoire du tourisme dans le but de suivre l activité des différentes filières du tourisme. L observatoire prend en compte, outre les données de fréquentation, les données économiques de l entreprise, y compris son chiffre d affaires et son évolution. Ce dispositif inclue l enquête annuelle de bilan de saison. La volonté de la CCI est d associer à ce bilan de saison les filières professionnelles, afin d avoir une vision la plus proche de la réalité qui soit spécifique pour chaque secteur. Sont présents aujourd hui : - Madame MARIE-CALLEY, Directrice du Relais des Gîtes de France de l Aude ; - Monsieur COLAS, représentant du Groupement des Hôteliers de Plein Air de l Aude, exploitant du Camping Soleil d Oc*** à Narbonne-Plage ; - Monsieur TRINQUELLE, représentant la Fédération des Hôteliers de Plein Air ; - Monsieur MALQUIER, Président de la Chambre Syndicale des agents immobiliers de l Aude (FNAIM), représentant les agents immobiliers pratiquant la location saisonnière ; Le Président de l Union des Métiers et de l Industrie Hôtelière (UMIH) est excusé et a déjà communiqué son bilan à la presse. Pour la troisième année consécutive, un questionnaire a été envoyé par courrier à un panel de 375 professionnels liés au secteur du tourisme. Le taux de retour dépasse les 4. Afin d adapter le plus possible nos questions à l activité du professionnel enquêté, 4 types de questionnaires ont été créés : - un concernant l hébergement touristique, envoyé aux hôteliers, gestionnaires de campings, de gîtes et chambres d hôtes et d hébergement collectif ; - un relatif aux agences immobilières ; - un adressé aux sites touristiques, activités de loisirs, caveaux de dégustation, restaurants, boutiques de souvenirs, et grandes surfaces ; - un spécifique aux offices de tourisme et syndicats d initiative. L analyse de cette enquête se décline selon un découpage géographique en trois zones : - la zone littorale, qui comprend les structures des stations balnéaires de la circonscription, à savoir : Fleury d Aude, Gruissan, La Palme, Leucate, Narbonne-Plage et Port-la-Nouvelle ; - la zone de Narbonne-Ville, qui comprend les structures implantées sur la commune de Narbonne, hors Narbonne-Plage ; - la zone d arrière-pays, qui regroupe les structures implantées sur les autres communes de la circonscription. Page 2

3 II/ LES TENDANCES GENERALES A/ L avant saison 2008 L avant saison est qualifiée de moyenne par les professionnels Avril n a été satisfaisant que pour un quart des répondants. 43% sont moyennement satisfaits et 32% ne le sont pas. Mai, un peu plus positif qu avril, contente 33% des professionnels et compte 22% d insatisfaits : cela peut s expliquer par un calendrier propice aux week-ends prolongés. Juin est satisfaisant pour 25% des prestataires et moyen pour 47% d entre eux. B/ La haute saison 2008 La haute saison 2008 est globalement réussie, même si la tendance était légèrement supérieure en 2007 Juillet enregistre 7 de professionnels satisfaits ou moyennement satisfaits (8 en 2007), contre 3 d insatisfaits. En effet, tout comme l année dernière, il y a eu une vague d inquiétude parmi les professionnels qui avaient l impression que la fréquentation était en chute libre. 25% enregistrent une stabilité de leur chiffre d affaires, 4 accusent une baisse et 35% une hausse. Août, compte cette année encore le plus grand nombre de répondants satisfaits : 65% sont satisfaits (contre 69% en 2007), 2 le sont moyennement, et seulement 15% sont insatisfaits. 53% des professionnels notent une hausse de leur chiffre d affaires et 21% une stabilité de cet indicateur. Août représente, comme chaque année, le mois le plus positif de la saison. C/ L impact du passage du Tour de France à Narbonne 11% des professionnels ont indiqué avoir eu beaucoup de retombées les 17 et 18 juillet % ont bénéficié de retombées plus modérées, et 73% n en ont eu aucune. D/ La fréquentation de la clientèle étrangère Tous secteurs confondus, les professionnels ont fait ressortir que les nationalités les plus représentées sur le territoire sont les suivantes : - 1- Allemande ; - 2- Britannique ; - 3- Belge. La clientèle allemande, en 2 e position en 2007, a devancé de peu la clientèle britannique qui occupait la 1 e place en 2006 et Elles sont suivies dans l ordre par les nationalités espagnole, néerlandaise, italienne et suisse. On note une hausse de la fréquentation des étrangers au fur et à mesure de l avancement de la saison. En basse saison, la tendance est plutôt inférieure voire identique à Au mois d août, 4 des professionnels enregistrent une hausse de la fréquentation étrangère en comparaison avec Page 3

4 E/ La fréquentation de la clientèle française Tout au long de la saison, on constate que globalement, la fréquentation des Français est stable par rapport à l année dernière. Cependant, on note un certain recul en juin et juillet. Il semblerait qu ils aient privilégié les week-ends prolongés en avant saison, pour ne partir réellement en vacances qu au mois d août. D après les professionnels interrogés, cette clientèle aurait restreint cette année encore son budget «vacances» par rapport aux années précédentes, et consommerait donc moins à cette occasion, notamment pour ce qui concerne les dépenses accessoires (restauration, activités de loisirs, ). De fait, ils auraient notamment privilégié les animations gratuites organisées pendant l été. Le prix croissant du carburant ainsi que le ralentissement de l économie pourraient être une explication à ce phénomène. F/ La tendance pour septembre 2008 Le mois de septembre se présente comme un mois moyen pour 57% des répondants (contre 47% en 2007), et satisfaisant pour 22% d entre eux (contre 35% en 2007). La météo peu propice à l allongement des séjours depuis la deuxième semaine de septembre risque d enrayer la fréquentation, sur le littoral en particulier. A/ L évolution du chiffre d affaires par rapport à 2007 Evolution du chiffre d'affaires sur la saison 2008 par rapport à 2007 toutes activités confondues 35% 3 25% 2 15% 1 5% Baisse de + de 2 Baisse de 10 à 2 Baisse de 5 à 1 Baisse de 0 à 5% Stabilité Hausse de 0 à 5% Hausse de 5 à 1 Hausse de 10 à 2 Hausse de + de 2 71% des répondants ont noté une stabilité ou une hausse de leur chiffre d affaires sur les 5 mois de la saison, par rapport à l année dernière. 29% accusent une diminution (mais seulement 3% enregistrent une baisse de plus de 2). Page 4

5 III/ L ACTIVITE DE LA SAISON POUR LES HEBERGEURS A/ Bilan de l activité d hébergement par zone sur la saison / Le mois d avril L'activité en avril 2008 pour les hébergeurs par zone géographique Littoral Narbonne-Ville Arrière-pays Narbonne-Ville est la zone la moins insatisfaite, avec seulement 15% des professionnels. Le littoral et l arrière-pays ne regroupent respectivement que 11% et 16% de répondants satisfaits. 2/ Le mois de mai L'activité en mai 2008 pour les hébergeurs par zone géographique Littoral Narbonne-Ville Arrière-pays La tendance est moyenne pour les trois zones. Narbonne-Ville tire son épingle du jeu avec presque un tiers de professionnels satisfaits. 3/ Le mois de juin L'activité en juin 2008 pour les hébergeurs par zone géographique Littoral Narbonne-Ville Arrière-pays En juin 2007, le littoral affichait les meilleurs résultats (53% de satisfaits). Cela n est pas le cas cette année, avec seulement 9% de répondants satisfaits. Dans l arrière-pays, l activité est insatisfaisante pour 55% des hébergeurs. Page 5

6 4/ Le mois de juillet L'activité en juillet 2008 pour les hébergeurs par zone géographique Littoral Narbonne-Ville Arrière-pays Les résultats sont moyens voire satisfaisants sur le littoral et Narbonne-Ville. La tendance est très contrastée pour l arrière-pays (43% des répondants satisfaits et 48% d insatisfaits). Le littoral devient plus attractif en juillet par rapport aux mois précédents : seuls 17% des professionnels sont insatisfaits. 5/ Le mois d août L affluence observée chaque année au mois d août se répartit sur les trois zones L'activité en août 2008 pour les hébergeurs par zone géographique Littoral Narbonne-Ville Arrière-pays 87% des hébergeurs du littoral sont satisfaits (78% en 2007), ainsi que 85% pour Narbonne- Ville (82% en 2007) et 76% pour l arrière-pays (67% en 2007). Sur l ensemble du territoire, on note une progression du nombre d hébergeurs satisfaits par rapport à l année précédente. B/ L hôtellerie traditionnelle 1/ L activité des hôteliers tout au long de la saison D avril à août, les hôteliers sont moyennement satisfaits, alors que l activité était plutôt satisfaisante l année dernière L'activité des hôtels au cours de la saison 2008 Août, qui est toujours le meilleur mois, sauve la saison avec 68% de satisfaction (contre 72% en 2007). Il semblerait que la clientèle française de l hôtellerie continue de subir depuis deux années consécutives une réduction de son pouvoir d achat. Page 6

7 2/ L évolution du chiffre d affaires par catégorie Les hôtels 2* enregistrent la hausse de chiffre d affaires la plus importante (8 des hôteliers). Les établissements 3*, qui notaient la meilleure progression en 2007, affichent des résultats contrastés (pour 4 une baisse du chiffre d affaires, et pour 4 une augmentation). 8 Evolution du chiffre d'affaires des hôtels en 2008 par rapport à 2007 par catégorie Pour les 0*, 1/3 d entre eux affiche une baisse, 1/3 une stabilité et 1/3 une hausse Baisse Stabilité Hausse Hôtel non classé 0* 2* 3* Les hôtels non classés en Préfecture assistent, pour 5 d entre eux, à une diminution de leur chiffre d affaires sur la saison. 3/ Le nombre de nuitées par rapport à Evolution du nombre de nuitées en 2008 par rapport à 2007 Supérieur Identique Inférieur Ce n est qu en août que la majorité des hôteliers enregistre une hausse du nombre de nuitées. En avril et juin, la tendance est inversée car 61% et 54% des hôteliers notent une diminution du nombre de nuitées. Les résultats sont moins satisfaisants que pour Rappel : Le nombre de nuitées de la saison touristique sera précisé par l INSEE au cours du dernier trimestre 2008 : la CCI de Narbonne et l INSEE Languedoc-Roussillon ont signé une convention de partenariat en La CCI obtient ainsi les chiffres du tourisme spécifiques à sa circonscription. 4/ Les nationalités étrangères les plus représentées - 1- Allemande Espagnole ; - 3- Britannique ; Rappel : En 2007, les Britanniques arrivaient en 1 e position et les Allemands à la 3 e place. Les Espagnols conservent leur 2 e position. 5/ Le nombre de réservations par rapport à 2007 Le nombre de réservations est stable par la plus grande partie des hôteliers sur l ensemble de la saison, hormis en avril et juillet, qui cumulent une baisse de cet indicateur. 6/ La durée moyenne de séjour par rapport à 2007 Selon l INSEE Languedoc-Roussillon, la durée moyenne de séjour sur le Narbonnais était en 2007, de 1,56 jours pour les Français et de 1,55 jours pour les étrangers pour la période de mai à septembre. Elle est identique pour presque la moitié des hôteliers d avril à août. Cependant, à peine moins de 1 notent une augmentation de la durée de séjour (sauf pour mai : 21%). La clientèle de l hôtellerie traditionnelle n a donc pas augmenté sa durée de séjour, bien au contraire. Page 7

8 C/ L hôtellerie de plein air 1/ L activité des hôteliers de plein air tout au long de la saison Les tendances sont similaires à L'activité de l'hôtellerie de plein air pour la saison A noter que le démarrage de la saison a été tardif (après le 14 juillet). Août est, cette année encore, le mois le plus satisfaisant pour les campings (88% des hôteliers de plein air sont satisfaits). 2/ L évolution du chiffre d affaires des campings par catégorie Sur l ensemble de la saison, 67% des établissements 3* et 5 des 2* enregistrent une hausse de leur chiffre d affaires en comparaison avec Aucun établissement, de quelque catégorie que ce soit, n accuse une baisse de cet indicateur sur la saison Les disparités constatées en 2006 et 2007 entre les établissements 2 et 3* sont confirmées : les campings 3* affichent une évolution plus marquée. Rappel : Plus un camping proposera du confort et des prestations, plus sa fréquentation et son chiffre d affaires augmenteront : c est le cas des établissements 3*. On note cette année une diminution du nombre d arrivées de caravanes : les touristes préfèrent séjourner en locatif (mobil-home, châlet, ). 3/ Le nombre de nuitées par rapport à Evolution du nombre de nuitées en 2008 par rapport à 2007 Supérieur Identique Inférieur Plus de la moitié des hôteliers de plein air notent une hausse du nombre de nuitées en mai et août (53% et 67%). Pour les autres mois, la tendance est plutôt identique à Remarque : De la même manière que pour l hôtellerie traditionnelle, l INSEE Languedoc-Roussillon transmettra à la CCI de Narbonne d ici la fin de l année, dans le cadre de leur partenariat, le nombre de nuitées définitif de l hôtellerie de plein air sur l arrondissement de Narbonne pour la saison / Les nationalités étrangères les plus représentées 1/ Allemande 2/ Néerlandaise 3/ Britannique En 2007, la nationalité allemande se situait à la 2 e place, et la nationalité néerlandaise à la 1 e. Page 8

9 5/ Le nombre de réservations par rapport à 2007 On constate une stabilité voire une diminution du nombre de réservations en avant saison. Puis en juillet, la tendance est à 75% identique. Enfin, août affiche une hausse de ce nombre pour la moitié des hôteliers de plein air. 6/ La durée moyenne de séjour par rapport à 2007 Selon l INSEE Languedoc-Roussillon, la durée moyenne de séjour sur la saison 2007 a été d environ de 3 jours pour les Français et 4,5 jours pour les étrangers Evolution de la durée moyenne de séjour en 2008 par rapport à / L activité des campings en juillet par zone Supérieure Identique Inférieure Une faible proportion des professionnels note une hausse de la durée moyenne de séjour (de 7% en avril à 25% en juillet). En mai, juin et août, la plus grande part des hôteliers de plein air constate une stabilité. Par contre, avril et juillet concentrent le plus de répondants enregistrant une baisse de la durée moyenne de séjour (5 et 44%). L activité est moins satisfaisante cette année qu en 2007, toutes zones confondues L'activité de l'hôtellerie de plein air en juillet par zone géographique Littoral Narbonne-Ville Arrière-pays Aucun camping de Narbonne- Ville n est insatisfait, alors que c est le cas de 13% des établissements du littoral et 4 de l arrière-pays. A noter qu en 2007, aucun camping de l arrondissement de Narbonne n était insatisfait en juillet. 8/ L activité des campings en août par zone Au mois d août, aucun hôtelier de plein air n est insatisfait L'activité de l'hôtellerie de plein air en août par zone géographique Littoral Narbonne-Ville Arrière-pays Le littoral et Narbonne-Ville rattrapent le retard des mois précédents, avec 10 de professionnels satisfaits. L arrière-pays, quant à lui, «sauve les meubles», avec malgré tout 4 de répondants moyennement satisfaits. Page 9

10 D/ L hébergement collectif Rappel : On entend par hébergement collectif les résidences hôtelières/de tourisme, villages de vacances, centres de vacances et maisons familiales de vacances. Une avant saison très moyenne, rattrapée par juillet et août L'activité des hébergements collectifs au cours de la saison 2008 Après un printemps plutôt morose, la totalité des répondants satisfaits en juillet et août démontre que la haute saison a été exceptionnelle et meilleure que la précédente. 2 E/ Les gîtes et chambres d hôtes Les résultats pour la saison 2008, pour les gîtes ruraux en centrale de réservation, affichent les taux d occupation suivants : Mois Taux d occupation Variation 2007/2008 Avril 34,84% % Mai 32,29% % Juin 32,29% + 4,84% Juillet 72,57% - 2,94% Août 91,32% 5,68% La fréquentation des gîtes dans l Aude montre des résultats contrastés avec un recul sur les vacances de Pâques et juillet, avec malgré tout un excellent été grâce à un mois d août exceptionnellement fréquenté. Le constat pour les chambres d hôtes semble identique avec néanmoins quelques difficultés de remplissage en avant saison, qui semble être le résultat d une offre aujourd hui pléthorique (tous labels ou sans labels confondus). Les principales leçons à tirer de cette situation sont les suivantes : - l évolution du comportement des consommateurs vers une extrême concentration de la haute saison touristique ; - les réservations de dernière minute, ont été plus nuancées cette année ; - l effet «prix» est de plus en plus sensible auprès de consommateurs qui n hésitent plus à négocier les tarifs. A noter que le Pays de la Narbonnaise a réalisé une très bonne saison 2008, dépassant la moyenne départementale. Page 10

11 F/ Les agences immobilières : la location de meublés L'activité des agences immobilières au cours de la saison 2008 Avril et mai sont «moyens» pour la totalité des agents immobiliers pratiquant la location saisonnière. Juin et juillet sont plus négatifs avec 25% et 5 de professionnels insatisfaits. 2 Août contente tous les répondants. L avant saison a connu une activité plutôt timide, avec un taux d occupation de 13,5% en moyenne par meublé. Cependant, juillet et août enregistrent une hausse par rapport à 2007, et affichent respectivement un taux d occupation de 48% et 95%. Le mois de septembre ne s annonce pas exceptionnel, en raison de la météo peu propice aux week-ends organisés à la dernière minute. Les nationalités allemandes et britanniques ont été les plus représentées cette année. Les Néerlandais ont semble-t-il privilégié les clubs de vacances et l hôtellerie de plein air aux locations meublées. A noter que la clientèle préfère louer un meublé classé Tourisme en Préfecture, plutôt qu un hébergement qui n offre pas cette valeur ajoutée. Page 11

12 IV/ L ACTIVITE DE LA SAISON POUR LE SECTEUR COMMERCANT A/ L activité commerciale tout au long de la saison L'activité des restaurants, commerces et sites touristiques tout au long de la saison 2008 Les résultats sont moins positifs qu en En effet, l année dernière était réussie car chaque mois, la majorité des répondants étaient satisfaits. En 2008, la tendance est moyenne pour la plus grande part des commerçants, avec une satisfaction qui émerge en août. B/ Les restaurants 1/ L activité des restaurateurs tout au long de la saison L'activité des restaurants tout au long de la saison Comme pour l ensemble des commerçants, 2008 est bien moins brillante que / La dépense moyenne par client par rapport à Evolution de la dépense moyenne dans les restaurants en 2008 par rapport à 2007 Supérieure Identique Inférieure Il semblerait que les touristes aient affecté une part moins importante de leur budget «vacances» à la restauration. Par conséquent, la fréquentation et le ticket moyen dans les restaurants accusent une baisse significative. 3/ L évolution du chiffre d affaires par rapport à 2007 De la même manière que l impression générale des restaurateurs et l évolution de la dépense moyenne, le chiffre d affaires subit un recul pour la moitié des répondants sur l ensemble de la saison. Cependant, 1/3 des restaurateurs bénéficie d une croissance du chiffre d affaires. Page 12

13 C/ Les caveaux de dégustation 1/ L activité des caveaux de dégustation tout au long de la saison L impression des professionnels est globalement meilleure qu en L'activité des caveaux de dégustation au cours de la saison 2008 Cette année, seul juin est moyen, et les autres mois sont plus satisfaisants (44% des répondants sont satisfaits en mai, juillet et août, pour seulement 19% d insatisfaits). 2 1 Septembre s annonce moyen pour les 2/3 des vignerons. 2/ La dépense moyenne par rapport à Evolution de la dépense moyenne par client dans les caveaux de dégustation en 2008 par rapport à 2007 Supérieure Identique Inférieure On note majoritairement une stabilité (44%) voire une baisse (38%) de la dépense en avant saison. On assiste ensuite à une remontée en juillet et août. 3/ L évolution du chiffre d affaires par rapport à % des vignerons enregistrent une stabilité ou une hausse de leur chiffre d affaires sur l ensemble de la saison. Comme en 2007, 27% accusent une baisse. En terme de chiffre d affaires, l activité est similaire à D/ Les sites touristiques et activités de loisirs L'activité des sites touristiques et des activités de loisirs au cours de la saison 2008 Ces deux activités affichent des résultats similaires à Août, qui était en 2007 le mois le moins satisfaisant, est cette année le plus réussi, avec 64% de professionnels satisfaits. Août 2008 est donc meilleur que août Page 13

14 E/ Les bureaux de tabac-presse, grandes surfaces et boutiques de souvenir L'activité des tabacs-presse, grandes surfaces et boutiques de souvenirs au cours de la saison 2008 L avant saison est très moyenne, car à peine 19% (en avril et juin) et 31% (en mai) des commerçants, sont satisfaits. En juillet et août, la tendance s aggrave avec respectivement 44% et 38% d insatisfaits. Les résultats sont moyens en avant saison et négatifs en haute saison. 1/ L activité des grandes surfaces tout au long de la saison 8 6 L'activité des grandes surfaces au cours de la saison 2008 Les résultats sont majoritairement moyens (de 43 à 71% des grandes surfaces selon les mois) / L évolution du chiffre d affaires des grandes surfaces par rapport à 2007 Evolution du chiffre d'affaires des grandes surfaces sur la saison 2008 par rapport à Supérieur Identique Inférieur La moitié des grandes surfaces enregistre une augmentation du chiffre d affaires sur la saison 2008 en comparaison avec l année précédente. V/ L ACTIVITE DE LA SAISON POUR LES OFFICES DE TOURISME ET SYNDICATS D INITIATIVE L'activité des offices de tourisme et syndicats d'initiative au cours de la saison 2008 La tendance est satisfaisante d avril à août. Juin est toutefois un mois jugé plutôt moyen. Page 14

Synthèse fréquentation nationale

Synthèse fréquentation nationale Synthèse fréquentation nationale Bilan septembre et été 2014 (avril à septembre) 13 octobre 2014 Principaux enseignements Bilan du mois de septembre Les conditions météorologiques très clémentes sur une

Plus en détail

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 30 juin 2015 Principaux enseignements - Bilan du début de saison : une bonne dynamique générale, particulièrement marquée

Plus en détail

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 LA GRANDE-MOTTE NOTE DE TENDANCES L AVIS DES PROFESSIONNELS DU TOURISME GRAND-MOTTOIS TENDANCES GENERALES JUIN 2014 : TENDANCES EQUIVALENTES A CELLES DE 2013 Juin 2014

Plus en détail

Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012

Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012 Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012 Conférence de Presse Jeudi 18 octobre 2012 Un PIB supérieur à 1 milliard d euros Tourisme, réel levier économique pour le département de Vaucluse

Plus en détail

EXCEPTE DANS LA DESTINATION AVIGNON

EXCEPTE DANS LA DESTINATION AVIGNON Saison estivale 2015 en Vaucluse FREQUENTATION EN REPLI ANNUEL, EXCEPTE DANS LA DESTINATION AVIGNON SAISON ESTIVALE 2015 EN VAUCLUSE La saison touristique 2015 touche à sa fin et les observations convergent

Plus en détail

GIRONDE BILAN TOURISTIQUE

GIRONDE BILAN TOURISTIQUE GIRONDE BILAN TOURISTIQUE 2012 COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME DE LA GIRONDE MAISON DU TOURISME DE LA GIRONDE 21, cours de l Intendance 33000 BORDEAUX Tél. : 05 56 52 61 40 Fax : 05 56 81 09 99 E-Mail

Plus en détail

Observation de l Economie Touristique

Observation de l Economie Touristique Observation de l Economie Touristique Suivi mensuel de la fréquentation touristique - Saison 2014 Station du Grau du Roi-Port Camargue PARTIE 1 : TENDANCE GLOBALE : N 1-Mai 2014 Sur l ensemble des professionnels

Plus en détail

Information Economique

Information Economique Information Economique L ACTIVITE DE L HOTELLERIE en AVEYRON Analyse de données, saisons 211 et 212 L Observatoire mensuel d activité ACTISCOPE TOURISME est un outil qui a pour but de permettre aux différents

Plus en détail

Observatoire Économique du Tourisme du Pays de Saint-Omer 2008. 22 Avril 2010

Observatoire Économique du Tourisme du Pays de Saint-Omer 2008. 22 Avril 2010 Observatoire Économique du Tourisme du Pays de Saint-Omer 2008 22 Avril 2010 En 2008, le Pays de Saint-Omer a accueilli 534 646 visiteurs + 7,7 % + 7,7 % 23 équipements touristiques répondants Soit une

Plus en détail

LE E TOURISME SUR L'ARRONDISSEMENT DE NARBONNE LES CHIFFRES DE L'ANNEE

LE E TOURISME SUR L'ARRONDISSEMENT DE NARBONNE LES CHIFFRES DE L'ANNEE LE E TOURISME SUR L'ARRONDISSEMENT DE NARBONNE LES CHIFFRES DE L'ANNEE 2009 EDITORIAL D epuis 4 ans, la CCI de Narbonne, Lézignan-Corbières, Port-la-Nouvelle et la Ville de Narbonne sont partenaires d

Plus en détail

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 10 avril 2014 Méthodologie Cette enquête repose sur l interrogation de l ensemble des stations membres du réseau ANMSM. Sa dimension

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ALLEMANDE EN LANGUEDOC- ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME DONNEES GENERALES Données économiques et touristiques Population globale : 82,1 millions d habitants Densité de population

Plus en détail

Echos Tourisme. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. Premier bilan de la saison 2015

Echos Tourisme. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. Premier bilan de la saison 2015 N 147 - septembre 2015 Echos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Premier bilan de la saison 2015 A l inverse de la tendance nationale, la Champagne-Ardenne affiche

Plus en détail

Pics des températures et des résultats 2015 pour Gîtes de France!

Pics des températures et des résultats 2015 pour Gîtes de France! Communiqué de presse - juillet 2015 Bilan 1 er semestre 2015 et prévisions de réservations estivales Pics des températures et des résultats 2015 pour Gîtes de France! En ce début de saison estivale 2015,

Plus en détail

BILAN DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE Du 1er janvier au 31décembre 2012

BILAN DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE Du 1er janvier au 31décembre 2012 BILAN DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE Du 1er janvier au 31décembre 2012 Réalisé par l Observatoire de l Office de Tourisme d Angers Loire Métropole LE TOURISME SUR LE TERRITOIRE D ANGERS LOIRE MÉTROPOLE C EST

Plus en détail

L année a incontestablement été marquée par l impact de

L année a incontestablement été marquée par l impact de Une année marquée par l'impact de Lille 2004 L année a incontestablement été marquée par l impact de «Lille 2004 - Capitale européenne de la culture». Cet évènement a eu des répercussions très importantes

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte

Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte 2014-2015 Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation de la profession 8 1. Définition... 8 2. Accès à la profession... 8 a. Conditions d ouverture... 8 b. Demande

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

Hôtellerie traditionnelle

Hôtellerie traditionnelle Hôtellerie traditionnelle 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 a. Condition d ouverture d un établissement hôtelier... 6 b. Demande de classement d un établissement

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

51% des professionnels sont satisfaits de leur fréquentation de mai

51% des professionnels sont satisfaits de leur fréquentation de mai UN DEBUT DE SAISON SATISFAISANT SUR LE LITTORAL ET DANS LES Une fréquentation française soutenue Cette année, le mois de mai offrait 4 possibilités de week-ends prolongés contre 3 en 2014. 41% des professionnels

Plus en détail

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Fiche marché La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Données de cadrage Données économiques PPopulation : 16,8 millions d habitants Taux de croissance

Plus en détail

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014 Pays de Fougères Octobre 2014 - NB METHODOLOGIE Enquête adressée par mail auprès de 2 445 commerces Envoyée le 9 septembre 2014, après la saison estivale

Plus en détail

Observatoire des Prix du Littoral Vendéen 2014

Observatoire des Prix du Littoral Vendéen 2014 Observatoire des Prix du Littoral Vendéen 2014 Sollicitée par les Pôles touristiques et Offices de tourisme du littoral vendéen, la Chambre de Commerce et d Industrie de la Vendée a réalisé sur la saison

Plus en détail

NOTE D'AVANT SAISON ESTIVALE 2014 : UN DÉMARRAGE EN DOUCEUR. Les tendances générales concernant la clientèle pour cette saison touristique :

NOTE D'AVANT SAISON ESTIVALE 2014 : UN DÉMARRAGE EN DOUCEUR. Les tendances générales concernant la clientèle pour cette saison touristique : NOTE D'AVANT SAISON ESTIVALE 2014 : UN DÉMARRAGE EN DOUCEUR Note réalisée par l observatoire économique du Comité Départemental du Tourisme et des Loisirs du Gers, par l'envoi d'un courriel avec questionnaire

Plus en détail

MALGRÉ UN MOIS DE JUIN PLUVIEUX LA FREQUENTATION RESTE STABLE

MALGRÉ UN MOIS DE JUIN PLUVIEUX LA FREQUENTATION RESTE STABLE MALGRÉ UN MOIS DE JUIN PLUVIEUX LA FREQUENTATION RESTE STABLE Nouvelle methode : Note realisee par l observatoire economique du Comite Departemental du Tourisme et des Loisirs du Gers, par l'envoi d'un

Plus en détail

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015 1 Modèle économique de TIGNES 2 SOMMAIRE 1. Les spécificités de la capacité d accueil 2. La fréquentation selon les saisons 3. L activité du domaine skiable 4. Les performances commerciales sur les marchés

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE Le Tourisme en Dordogne L hôtellerie de plein-air L hôtellerie SOMMAIRE Les sites et monuments Le Service Loisirs Accueil Les Gîtes de France

Plus en détail

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX Observatoire de suivi de l économie touristique Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX SOMMAIRE Le tourisme en Dordogne, parc et évolution Le tourisme en Dordogne, les principaux

Plus en détail

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Département fédéral de l économie DFE Secrétariat d Etat à l économie SECO Communication Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Date 20 novembre 2009 1. Introduction Dans

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE SUISSE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME Données économiques et touristiques : Population globale : 7,7 millions d habitants Densité de population : 186 habitants/km2

Plus en détail

Adecco Swiss Job Market Index

Adecco Swiss Job Market Index Adecco Swiss Job Market Index Quarterly Report Q1/ Q1/ Les entreprises suisses se portent très bien: le recul des offres d emploi au cours du dernier trimestre était en fait une exception saisonnière et

Plus en détail

PHENOMENE D INTERNATIONALISATION ET E-COMMERCE

PHENOMENE D INTERNATIONALISATION ET E-COMMERCE Montpellier, le Vendredi 4 décembre 29 PHENOMENE D INTERNATIONALISATION ET E-COMMERCE dossier de presse Sommaire Fréquentation touristique : une destination de tourisme urbain qui progresse! p.3 Une fréquentation

Plus en détail

Les séjours touristiques dans les villes wallonnes Liège, Namur, Mons, Tournai, Charleroi 2004-2012

Les séjours touristiques dans les villes wallonnes Liège, Namur, Mons, Tournai, Charleroi 2004-2012 Les séjours touristiques dans les villes wallonnes,,,, 24-212 Marchés : Belgique, Pays-Bas, France, Royaume-Uni, Allemagne Italie, Espagne OPT - Pascale Beroujon OPT - J.Jeanmart Direction Marchés, Perspectives

Plus en détail

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique III. La demande touristique et ses évolutions 1. État actuel de la demande touristique Les statistiques internationales et européennes : Croissance du tourisme international de 5 à 6 % en 2005 Forte croissance

Plus en détail

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 Cette publication a été réalisée par le Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine à partir de l analyse des résultats de l Enquête de fréquentation hôtelière

Plus en détail

Le tourisme en 2013 Bilan provisoire du 1 er semestre et perspectives estivales

Le tourisme en 2013 Bilan provisoire du 1 er semestre et perspectives estivales o c t o u r i s m e Le tourisme en 2013 Bilan provisoire du 1 er semestre et perspectives estivales juillet 2013 Daniel Rulfi Sylvie Scherrer Ce dossier a été réalisé par la mission statistiques et études

Plus en détail

Le tourisme et Internet

Le tourisme et Internet Les Offices de Tourisme et Syndicats d Initiative (OTSI) et les TIC en Midi-Pyrénées (Base = 292 OTSI en Midi-Pyrénées) Le panorama des sites Internet des OTSI Sites officiels Sites de mairies (pages tourisme)

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Oise Tourisme TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Ce document présente les indicateurs de l économie touristique de l Oise. Edition mai 11 www. SOMMAIRE Rédaction : Oise

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les Actionnaires,

Mesdames et Messieurs les Actionnaires, Comme anticipé, les travaux de rénovation des chambres de l aile Palace impactent les résultats du premier semestre 2013. Toutefois, la saison estivale s avère excellente! Mesdames et Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE

OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE Synthèse de l enquête de fréquentation touristique estivale 2014 Estimation de la fréquentation touristique d agrément et des retombées économiques

Plus en détail

Bilan de l activité touristique de l année 2013. Résultats de janvier à décembre

Bilan de l activité touristique de l année 2013. Résultats de janvier à décembre Bilan de l activité touristique de l année 2013 Résultats de janvier à décembre Analyse de la conjoncture économique Contexte international En 2013, l économie mondiale a enregistré une progression de

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

nouvelle Taxe de séjour

nouvelle Taxe de séjour La Norma hiver 2015-2016 nouvelle Taxe de séjour guide pratique et fiche déclarative Un outil pour le développement touristque Au service de votre station pourquoi une taxe de séjour? La taxe de séjour

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

LA FREQUENTATION TOURISTIQUE VAROISE EN 2014... 5 L OFFRE D ACCUEIL EN HEBERGEMENT TOURISTIQUE DANS LE VAR...

LA FREQUENTATION TOURISTIQUE VAROISE EN 2014... 5 L OFFRE D ACCUEIL EN HEBERGEMENT TOURISTIQUE DANS LE VAR... 1 SOMMAIRE LA FREQUENTATION TOURISTIQUE VAROISE EN 2014... 5 L OFFRE D ACCUEIL EN HEBERGEMENT TOURISTIQUE DANS LE VAR... 11 L offre d accueil en hébergement marchand... 13 L offre d accueil en hébergement

Plus en détail

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE Baromètre du 24 eme ème trimestre 2013 Au cours du, 2,3 millions de touristes ont visité le Maroc, dont 1,3 millions de touristes étrangers. 36% de ces derniers ont visité

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

MEUBLES LABELLISES (CLEVACANCES ET GITES DEE FRANCE HORS CENTRALES DE RESERVATION)

MEUBLES LABELLISES (CLEVACANCES ET GITES DEE FRANCE HORS CENTRALES DE RESERVATION) BILAN DE LA SAISON MEUBLES LABELLISES (CLEVACANCES ET GITES DE FRANCE HORS CENTRALES DE RESER RVATION) Le bilan de la fréquentation touristique de la saison en Aquitaine est le fruit d un dispositif d

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

La stratégie du CDT face aux nouveaux enjeux du tourisme

La stratégie du CDT face aux nouveaux enjeux du tourisme 1. Projet d entreprise 2. Stratégie de veille économique 3. Stratégie de développement 4. Stratégie Marketing 1. Le projet d entreprise : une «agence de développement» Au bénéfice de la destination Hérault,

Plus en détail

CŒUR DE SAISON ESTIVALE

CŒUR DE SAISON ESTIVALE Activité Touristique Eté 2014 en Vaucluse LA PRESENCE ETRANGERE MAINTIENT LA FREQUENTATION DU CŒUR DE SAISON ESTIVALE BAROMETRE CONJONCTUREL 2014 EN VAUCLUSE Rappel méthodologique : Enquête de conjoncture

Plus en détail

L offre d hébergement

L offre d hébergement L offre d hébergement 3 L offre d hébergement Définitions 52 Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le nouveau classement

Plus en détail

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Faits marquants en 2008-2009 - La rentabilité économique recule mais demeure satisfaisante - L investissement ralentit

Plus en détail

lié au tourisme en Poitou-Charentes tourisme 29 000 emplois salariés liés à la fréquentation touristique

lié au tourisme en Poitou-Charentes tourisme 29 000 emplois salariés liés à la fréquentation touristique tourisme tourisme L emploi lié au en Poitou-Charentes 29 000 emplois salariés liés à la fréquentation touristique En Poitou-Charentes, le tourisme génère un peu plus de 29 000 emplois salariés au plus

Plus en détail

Les hôtels. Quelle est la réglementation qui s applique?

Les hôtels. Quelle est la réglementation qui s applique? Les hôtels Qu est-ce qu un hôtel?. C est une établissement commercial d hébergement classé qui offre des chambres ou des appartements meublés en location à une clientèle de passage de séjour.. Il peut

Plus en détail

Dispositif de Baromètre des Prix Golfe de Saint Tropez

Dispositif de Baromètre des Prix Golfe de Saint Tropez Dispositif de Baromètre des Prix Golfe de Saint Tropez Evolution des tarifs affichés. Eté 2014 Avec le concours du Service Tourisme de la Communauté de Communes du Golfe de Saint-Tropez PREAMBULE Les objectifs

Plus en détail

RENCONTRE PASS DECOUVERTE. Jeudi 15 octobre 2015 à l Ecopôle du Forez

RENCONTRE PASS DECOUVERTE. Jeudi 15 octobre 2015 à l Ecopôle du Forez RENCONTRE PASS DECOUVERTE Jeudi 15 octobre 2015 à l Ecopôle du Forez Bilan de fréquentation 2015 : - Retour sur la saison estivale - Zoom sur vos sites respectifs Pass Découverte 2015 Mardi 2 juillet Bilan

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires

www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires Présentation de l'enquête Contexte - Objectifs Calvados Tourisme s'est engagé depuis plusieurs années sur le segment du tourisme d'affaires

Plus en détail

A l usage des Hébergeurs. TaXe de sejour memento guide

A l usage des Hébergeurs. TaXe de sejour memento guide A l usage des Hébergeurs TaXe de sejour memento guide Edition 2015 Le mot du Président Issoire Communauté, compétente en matière de tourisme sur le territoire de ses communes membres, a décidé de clarifier

Plus en détail

www.tourisme-essonne.com Les chiffres tourisme Essonne année 2011

www.tourisme-essonne.com Les chiffres tourisme Essonne année 2011 www.tourisme-essonne.com Les chiffres du tourisme Essonne en année 211 Les chiffres clés de l année 211 2 318 743 nuitées en Essonne Capacité d accueil : 13 hôtels, 94 hébergements Gîtes de France (meublés

Plus en détail

Décembre 2014 Observatoire Régional du Tourisme

Décembre 2014 Observatoire Régional du Tourisme Objectifs et principes méthodologiques de l étude 3 L offre d hébergements 5 La fréquentation des hébergements 6 La consommation touristique 7 La production des entreprises touristiques 8 L emploi lié

Plus en détail

Pour vous aider à comprendre : Le règlement applicable, expliqué pas à pas

Pour vous aider à comprendre : Le règlement applicable, expliqué pas à pas Ce qui change en 2015, suite à la réforme Pour vous aider à comprendre : Le applicable, expliqué pas à pas Loi n 2014-1654 du 29 décembre 2014 art 67 La loi de finances 2015 a été adoptée en dernière lecture

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009 L Tableau de bord mensuel Octobre 2009 Avertissement : les indications mensuelles reprises dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitives qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple

Plus en détail

Les hébergements dans les Yvelines

Les hébergements dans les Yvelines BILAN DE FREQUENTATION TOURISTIQUE YVELINES 2013 Les hébergements dans les Yvelines Statistiques liées à l offre d hébergement Etablissements hôteliers = 138 établissements dont : Sans classement : 33

Plus en détail

Le marché de l hôtellerie en France

Le marché de l hôtellerie en France Le marché de l hôtellerie en France Georges DAHAN - 21 mars 2013 Sommaire Introduction Comment mesurer les performances hôtelières? L offre hôtelière en France Le parc hôtelier en France La part des chaînes

Plus en détail

TOURISME. Capacité d'accueil Fréquentation hôtelière Séjours et nuitées touristiques Plaisance. Données Économiques et Sociales 2008

TOURISME. Capacité d'accueil Fréquentation hôtelière Séjours et nuitées touristiques Plaisance. Données Économiques et Sociales 2008 Capacité d'accueil Fréquentation hôtelière Séjours et nuitées touristiques Plaisance 194 Provence-Alpes-Côte d Azur, région de province la plus attractive Avec plus de 34 millions de nuitées en 2006, Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE

TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE SOMMAIRE PRESENTATION PAGE 3 MISE EN PLACE PAGE 4 TARIFS ET EXONERATIONS PAGE 5 MODE DE CALCUL PAGE 6 LES REGLES A SUIVRE PAGE 7 LES PENALITES PAGE 8 L ORGANISATION PAGE 9

Plus en détail

Observatoire de l hôtellerie saumuroise. 28 avril 2015

Observatoire de l hôtellerie saumuroise. 28 avril 2015 Observatoire de l hôtellerie saumuroise 2014 28 avril 2015 Contexte et objectifs Contexte : La CCI de Maine-et-Loire a été sollicitée pour mettre en place un observatoire de l hôtellerie du Grand Saumurois,

Plus en détail

EVALUATION DE L'IMPACT ECONOMIQUE DU TOURISME DANS LE PAYS HORLOGER

EVALUATION DE L'IMPACT ECONOMIQUE DU TOURISME DANS LE PAYS HORLOGER EVALUATION DE L'IMPACT ECONOMIQUE DU TOURISME DANS LE PAYS HORLOGER Syndicat mixte du Pays Horloger Comité Régional du Tourisme - Observatoire Régional du Tourisme CARTE DES COMMUNES DU PAYS HORLOGER Laval-le-

Plus en détail

UN OUTIL POUR LE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE

UN OUTIL POUR LE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE Guide de la Taxe de séjour UN OUTIL POUR LE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 25,1 % 45,1 % 50 % 75 % 55 % Question tourisme? C est la Com Com! www.cc-ribeauville.fr PRÉCURSEUR, POUR VOUS SERVIR La taxe de séjour,

Plus en détail

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Le salaire est une composante essentielle du contrat de travail. Dans les banques, les salaires sont en général négociés individuellement. Le fait de

Plus en détail

www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires

www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires Présentation de l'enquête Contexte - Objectifs Calvados Tourisme s'est engagé depuis plusieurs années sur le segment du tourisme d'affaires

Plus en détail

GRAND TOURMALET TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE BILAN ÉTÉ 2012

GRAND TOURMALET TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE BILAN ÉTÉ 2012 GRAND TOURMALET TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE BILAN ÉTÉ 2012 COMETE - 14/12/2012 258 RUE PERRIER GUSTIN - 73 000 BASSENS Tel : 04 79 62 77 62 - Fax : 01 57 67 95 98 - Email : infos@comete-conseils.fr Bilan

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Résultats de l enquête client 2010-2011. Golfe de Saint-Tropez

Résultats de l enquête client 2010-2011. Golfe de Saint-Tropez Résultats de l enquête client 2010-2011 Golfe de Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Les réponses

Plus en détail

Avec près des deux tiers des

Avec près des deux tiers des Les Dossiers de l Observatoire Régional du Tourisme n 42 - mars 2012 Le poids économique de l hôtellerie de plein air en Pays de la Loire Plus de 600 campings Un chiffre d affaires annuel de 230 millions

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

Bilan 2014 et perspectives 2015

Bilan 2014 et perspectives 2015 Communiqué de presse - 9 janvier 2015 Bilan 2014 et perspectives 2015 Une année 2014 florissante et une année 2015 ambitieuse, marquée par la célébration du 60 e anniversaire de de France de France, leader

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

CENTER PARCS Les retombées de l implantation du Domaine des Trois- Forêts

CENTER PARCS Les retombées de l implantation du Domaine des Trois- Forêts CENTER PARCS Les retombées de l implantation du Domaine des Trois- Forêts AVRIL 2011 Service Infoeco-Fichier-Tic 10/12 avenue Foch - BP 70330-57016 METZ CEDEX Tél. : 03 87 52 31 00 - Fax : 03 87 52 31

Plus en détail

RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques

RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques CHAMPS DE L ETUDE 8 régions partenaires de la démarche : Aquitaine Alsace Bourgogne Champagne Ardennes Languedoc Roussillon PACA Rhône

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA RESUME DE L EDITION 2013 DONNEES 2012 Le Tableau de bord des investissements touristiques en France a été mis en place en 2006 par Atout France.

Plus en détail

34. Les activités commerciales

34. Les activités commerciales 66 34. Les activités commerciales Eléments de méthodologie La notion d offre commerciale (nombre, surfaces commerciales, emplois) Depuis 1995, la Chambre de Commerce et d Industrie de Morlaix dispose d

Plus en détail

Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important

Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important Numéro 145 : décembre 2012 Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important En 2009, le tourisme en Midi-Pyrénées génère 44 000 emplois salariés, soit 4,5 % de l emploi salarié total.

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

La fréquentation des hébergements. Document de synthèse

La fréquentation des hébergements. Document de synthèse La fréquentation des hébergements Document de synthèse I. La fréquentation La fréquentation en 2006 La durée de séjour en 2006 La fréquentation en 2005 et 2006. La fréquentation de 1995 à 2006.. P1 P4

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA TAXE DE SEJOUR

GUIDE PRATIQUE DE LA TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE DE LA TAXE DE SEJOUR DESCRIPTIF A L ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE L HEBERGEMENT JUILLET 2015 La taxe de séjour, à quoi ça sert? Le Conseil municipal s est engagé dans la promotion tourisque

Plus en détail

LES HÔTELS EN CÔTE-D OR

LES HÔTELS EN CÔTE-D OR LES HÔTELS EN CÔTE-D OR Décembre 2010 PREAMBULE Cette étude porte sur les dit de «tourisme» à l exclusion des les meublés, gîtes, chambres d hôtes, résidences hôtelières DEFINITIONS ET NORMES DE CLASSEMENT

Plus en détail

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

Bilan de la fréquentation. Décembre 2010

Bilan de la fréquentation. Décembre 2010 Bilan de la fréquentation touristique en 29 Décembre 21 Hôtellerie : année de crise Données MORGOAT pour le secteur Pays des vallons de Vilaine, Pays de Vitré et de Fougères TO moyen = 5.4% Baisse du taux

Plus en détail

Rapport Enquête de Conjoncture 1 er et 2 ème trimestres 2013

Rapport Enquête de Conjoncture 1 er et 2 ème trimestres 2013 Rapport Enquête de Conjoncture 1 er et 2 ème trimestres 15, rue Maréchal Foch 56100 Lorient I Tél 0820 220 440 I Fax 02 97 21 88 85 I Email contact@fymconseil.com I Site www.fymconseil.com SA au capital

Plus en détail

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Digne les Bains, le 8 décembre 2009 Service études ingénierie et développement, ADT 04 1 La démarche Au préalable

Plus en détail