Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires"

Transcription

1 Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires Par Sophie Bureau et Julie Lavallée Physiothérapeutes CIUSSS Capitale Nationale IRDPQ Photo: Défi sportif

2 Mission de l établissement Adaptation Réadaptation Soutien à l'intégration sociale Accompagnement et soutien à l'entourage

3 Finalité de la réadaptation Participation sociale de l usager Personne active au sein de sa communauté

4 Le défi des saines habitudes de vie Les jeunes ayant des limitations fonctionnelles sont moins enclins à adopter de saines habitudes de vie. Clientèle pourtant la plus vulnérable à développer des problèmes de santé en lien avec un mode de vie sédentaire (2 à 3 fois plus de problèmes d embonpoint ou d obésité chez cette population). Photo: Can Child Rapport sur l étude des facteurs facilitant l adoption de saines habitudes de vie et la pratique d activités physiques et sportives par les jeunes ayant une limitation fonctionnelle Mai 2013

5 Une simple diminution de la sédentarité procure des bienfaits sur la santé risque : d obésité (170 études) de réduction de l endurance cardiorespiratoire (15 études) de marqueurs du syndrome métabolique/problèmes cardiovasculaires (11 études) de diminution de l estime de soi (14 études) de comportement antisocial (18 études) de problèmes à l école (35 études) Tremblay et coll., 2011 MEASUREMENT OF PHYSICAL FITNESS IN PAEDIATRIC CLIENTS: AN EVIDENCE BASED APPROACH Désirée B. Maltais, PhD, PT Assistant Professor, Laval University Researcher, Centre for Interdisciplinary Research in Rehabilitation and Social Integration (CIRRIS) Quebec City, Canada

6 Le sport et les loisirs: une continuité Continuité au développement et au maintien des capacités physiques. Prévient des problèmes physiques secondaires liés à la sédentarité. Motivation accrue en lien avec les intérêt du jeune. de la réadaptation Photo :Défi sportif

7 Le sport et les loisirs: une continuité Favorise une prise en charge personnelle. Brise l isolement. Effet positif sur l estime de soi. Normalisant Créer un sentiment d appartenance de la réadaptation

8 La pratique d un sport ou d une activité de loisir: bien au delà des bienfaits sur le plan physique À travers une activité de groupe, le jeune pourra développer des savoirs être tels que: Le respect des règles L entraide Le sens des responsabilités La connaissance de soi Tiré du Guide en déficiences motrices et organiques pour le cours d éducation physique et à la santé au secondaire

9 Des sports et loisirs adaptés intégrés à Sensibiliser la population à la différence la communauté

10 Mandats du physiothérapeute porteur de dossier en sports et loisirs adaptés Support à la communauté Diffusion Consultant auprès des intervenants IRDPQ Intégration Promotion d un mode de vie actif

11 Support à la communauté Création de partenariats entre différents organismes communautaires, clubs sportifs Formation aux enseignants en éducation physique, entraîneurs sportifs. Soutien au développement

12 Support à la communauté Le partenariat est la clé du succès L expérience démontre l importance de rester en contact pour assurer la pérennité. Expliquer les besoins de la clientèle Déterminer les rôles de chacun

13 Diffusion Mise à jour du bottin des loisirs adaptés (site web IRDPQ). Diffusion à l interne des activités offertes Affichage Développer utilisation des médias sociaux La diffusion des ressources disponibles demeure un défi ***

14 Consultant Aider à trouver une activité sportive ou de loisir à un jeune en fonction de ses intérêts. Participer à des comités (groupe de réseautage des porteurs de dossier sport adapté, comité participation sociale, comité provincial Défi Sportif). Rôle d expert au niveau du sport et loisir adapté auprès de nos collègues.

15 Intégration Support direct à l intégration des jeunes. Intervention individuelle et personnalisée pour permettre à un jeune de joindre un groupe régulier ou adapté. Il faut sortir des murs du centre de réadaptation pour que l intégration sociale soit un succès.

16 Promotion d un mode de vie actif Incitation aux sports directement auprès de nos jeunes vus en suivi ou en contrôle. Création du groupe «Défi sportif athlétisme» pour inciter nos jeunes à bouger.

17 Quelques belles réussites!

18 La paranatation

19 Le patin adapté Club de patinage artistique Duberger Les Saules

20 Quelques chiffres Natation Adaptavie : 34 jeunes Paranatation: 13 jeunes Patin: 12 jeunes Danse Loisirs Duberger Les Saules: 5 jeunes Ski alpin: 8 jeunes Karaté: 8 jeunes Hockey luge: 5 jeunes Power chair soccer : 4 Boccia: 5 jeunes Et plus Photo Défi sportif

21 En conclusion Les physiothérapeutes jouent un rôle clé au niveau de la condition physique Mais La participation d un jeune à un sport ou loisir adapté concerne toute l équipe de réadaptation. Nous devons tous avoir en tête de donner le goût à nos jeunes de bouger afin prévenir les problèmes de santé secondaire à la sédentarité. Par le loisir et le sport adapté, le jeune devient actif au sein de sa communauté et ceci permet l atteinte de l objectif ultime de la réadaptation soit: la participation sociale de l usager

22 Liens utiles

23 Autre lien Fédération de natation du Québec

24 Liens utiles Défi sportif AlterGo Choisir de Gagner, une initiative soutenue par

25 Outils maintenant accessibles Guide En déficiences motrices et organiques pour le cours d éducation physique et à la santé au secondaire Outil disponible auprès des conseillers pédagogiques de vos commissions scolaires Fonds coopératif régional 03 12

26 Outils maintenant accessibles Guides facilitant les interventions lors de la pratique d activité physique et sportive chez les jeunes avec une Déficience motrice Déficience langagière

27 Outils maintenant accessibles Guides facilitant les interventions lors de la pratique d activité physique et sportive chez les jeunes avec une Déficience visuelle Déficience intellectuelle

28 Où se les procurer? Observatoire québécois du loisir Québec en forme Altergo

29 Questions, Commentaires?

30 Merci! Sophie Bureau, pht CIUSSS Capitale Nationale IRDPQ, programme Développement de l enfant et des Atteintes cérébrales poste 4509 Julie Lavallée, pht CIUSSS Capitale Nationale IRDPQ, programme des Atteintes cérébrales poste 4317

réseautage team buildin sport coopération res détermination résea

réseautage team buildin sport coopération res détermination résea réseautage team buildin sport coopération res détermination réseaut team building respect coopération sport dé respect détermination réseautage team buil sport coopération ré détermination coopé réseautage

Plus en détail

Ensemble vers de saines habitudes de vie!

Ensemble vers de saines habitudes de vie! Ensemble vers de saines habitudes de vie! Du plan d action gouvernemental «Investir«pour l avenir» et du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie aux balises de déploiement du soutien de Québec

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

Résumés des projets méritants d'une bourse Cœur et berlingot 2014

Résumés des projets méritants d'une bourse Cœur et berlingot 2014 Résumés des projets méritants d'une bourse Cœur et berlingot 2014 Grand gagnant Intergeneration cooking creation (Mansonville Elementary School) Ce projet a pour principal objectif le développement de

Plus en détail

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Grenville-sur-la-Rouge 2012-2014

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Grenville-sur-la-Rouge 2012-2014 Objectifs Doter la municipalité de Grenville-sur-la-Rouge de mesures permettant de diminuer l exposition des citoyens à la fumée secondaire et de motiver les fumeurs à abandonner le tabagisme. Résultats

Plus en détail

SPORTSQUÉBEC est heureux de

SPORTSQUÉBEC est heureux de Club médaille d or Fondation Nordiques SPORTSQUÉBEC est heureux de vous présenter le programme d assistance financière pour les athlètes des catégories «Excellence, Élite, Relève et Espoir». Ce programme

Plus en détail

Bottin. des ressources. pour les personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l autisme et leur famille

Bottin. des ressources. pour les personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l autisme et leur famille Bottin des ressources pour les personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l autisme et leur famille Région de l Estrie Table des matières Préambule 3 Le CIUSSS de l Estrie

Plus en détail

15 e Conférence annuelle du loisir municipal Colloque annuel du regroupement des URLS Victoriaville, du 8 au 10 octobre 2014

15 e Conférence annuelle du loisir municipal Colloque annuel du regroupement des URLS Victoriaville, du 8 au 10 octobre 2014 15 e Conférence annuelle du loisir municipal Colloque annuel du regroupement des URLS Victoriaville, du 8 au 10 octobre 2014 Vers une stratégie concertée en faveur du développement moteur chez l enfant

Plus en détail

Campagne de collations saines et bonnes pour les dents

Campagne de collations saines et bonnes pour les dents Campagne de collations saines et bonnes pour les dents Le «fruit» d un travail d équipe Linda Jacques, Hd,, CSSS Arthabaska-de de-l Érable Catherine Hamelin, DMD, MSc,, Direction de santé publique JARSP

Plus en détail

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans FAIREBOUGERLES9-13.org 1 LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans TABLE DES MATIÈRES 3 4 5 DONNÉES SOCIO- DÉMOGRAPHIQUES HABITUDES MÉDIATIQUES ET DE CONSOMMATION EN MATIÈRE DE MODE DE VIE PHYSIQUEMENT

Plus en détail

Ces différents titres excluent toute activité d entraînement ou d approfondissement d une discipline sportive. DEUG STAPS

Ces différents titres excluent toute activité d entraînement ou d approfondissement d une discipline sportive. DEUG STAPS 0. Vie associative Equivalences et autorisations accordées aux diplômés "STAPS" Les diplômes ouvrant droit à l encadrement des A.P.S, dans la mesure où son détenteur a procédé à la déclaration obligatoire

Plus en détail

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 6 RH-12 - PATINAGE ARTISTIQUE 25 mai 2015

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 6 RH-12 - PATINAGE ARTISTIQUE 25 mai 2015 NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 6 Patinage Québec sanctionne les épreuves au programme des Jeux du Québec et les règlements de la Fédération, spécifiques aux Jeux du Québec, sont en vigueur.

Plus en détail

Promouvoir l activité physique au quotidien Pourquoi et comment? Promouvoir l activité physique au quotidien. Cadre légal. Cadre légal.

Promouvoir l activité physique au quotidien Pourquoi et comment? Promouvoir l activité physique au quotidien. Cadre légal. Cadre légal. Promouvoir l activité physique au quotidien Pourquoi et comment? Journée cantonale de promotion de la santé et de la prévention en milieu scolaire, Montreux le 23 avril 2009 Promouvoir l activité physique

Plus en détail

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif POUR QUE LES JEUNES adoptent les modes de transport actif 1 L activité physique Le saviez-vous? Un mode de vie physiquement actif, c est une manière d être, une façon de vivre où l activité physique, sous

Plus en détail

PLAN D ACTION MUNICIPAL

PLAN D ACTION MUNICIPAL POLITIQUE FAMILIALE PLAN D ACTION MUNICIPAL DE VILLE POHÉNÉGAMOOK 2011-2013 POLITIQUE FAMILIALE PLAN D ACTION 1- LA FAMILLE ET LE TRAVAIL Toute initiative visant à favoriser l accès aux services municipaux

Plus en détail

MAITRISE UNIVERSITAIRE ES SCIENCES EN SCIENCES DU MOUVEMENT ET DU SPORT

MAITRISE UNIVERSITAIRE ES SCIENCES EN SCIENCES DU MOUVEMENT ET DU SPORT Institut des sciences du mouvement et de la médecine du sport ISMMS PLAN D ETUDES MAITRISE UNIVERSITAIRE ES SCIENCES EN SCIENCES DU MOUVEMENT ET DU SPORT MASTER OF SCIENCE (MSC) IN HUMAN MOVEMENT AND SPORTS

Plus en détail

POLITIQUE D INCLUSIO N DES

POLITIQUE D INCLUSIO N DES C E N T R E D E L A P E T I T E E N F A N C E L E S B O U R G E O N S - S O L E I L POLITIQUE D INCLUSIO N DES ENFANTS AYA NT DES BE SOINS PARTICULIERS É LA BORÉ PAR M ARIE JOSÉE LE LIÈVRE E T SOPHIE LE

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013-2014

RAPPORT ANNUEL 2013-2014 RAPPORT ANNUEL 2013-2014 ÉCOLE SECONDAIRE Présentation de l école et de ses particularités Située au cœur de la municipalité de Saint-Agapit, notre institution d enseignement offre une formation de qualité

Plus en détail

à la motricité parmi les aides techniques!

à la motricité parmi les aides techniques! Le chien d assistance d à la motricité parmi les aides techniques! Présentation réalisr alisée e par: Julie Marier, pht (IRDPQ) Valérie Martin-Lemoyne, pht (IRGLM) Nancy Vallée, conseillère aux programmes

Plus en détail

Canada Basketball prend les engagements suivants envers les ASP/T membres et les participants dûment enregistrés:

Canada Basketball prend les engagements suivants envers les ASP/T membres et les participants dûment enregistrés: Canada Basketball Politique de gestion des risques Préambule À titre d organisme sportif national de régie du basketball au Canada, Canada Basketball reconnaît que des risques existent dans toutes les

Plus en détail

SYNTHÈSE DES PORTRAITS DES CLIENTÈLES

SYNTHÈSE DES PORTRAITS DES CLIENTÈLES SYNTHÈSE DES PORTRAITS DES CLIENTÈLES ÉLÉMENTS FORTS À FAIRE CONNAÎTRE AU SOMMET MONTRÉAL PHYSIQUEMENT ACTIVE THÈME 1 : ENFANTS DE 0 À 5 ANS 1. Le temps physiquement actif des enfants de 0-5 ans au service

Plus en détail

bilan de la distinction coopérative Une caisse près de ses membres et de son milieu.

bilan de la distinction coopérative Une caisse près de ses membres et de son milieu. bilan de la distinction coopérative 2009 Une caisse près de ses membres et de son milieu. Message du président et du directeur général La distinction coopérative, c est ce qui différencie votre caisse

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES CHEMINEMENT VERS L EXCELLENCE EN SPORT ATHLÈTE

PROGRAMME DE BOURSES CHEMINEMENT VERS L EXCELLENCE EN SPORT ATHLÈTE PROGRAMME DE BOURSES CHEMINEMENT VERS L EXCELLENCE EN SPORT ATHLÈTE FORMULAIRE D INSCRIPTION 2015 Inscription avant le 30 avril 2015 1 Programme de bourses Cheminement vers l excellence en sport Présentation

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES

QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES 1 QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES (6-20ans) en situation de handicap moteur et/ou sensoriel en Lorraine. Ce questionnaire est réalisé par le Comité Régional Handisport de Lorraine. Il

Plus en détail

DESTINATION LONDRES 2012

DESTINATION LONDRES 2012 DESTINATION LONDRES 2012 Présentation L IME André Coudrier Les jeunes et le sport Projet «London 2012» L IME André Coudrier La structure La mission et le projet L IME et l APAJH Le personnel encadrant

Plus en détail

AQR. Rapport Annuel Association Québécoise de Racquetball 2014-2015 1

AQR. Rapport Annuel Association Québécoise de Racquetball 2014-2015 1 AQR Rapport Annuel Association Québécoise de Racquetball 2014-2015 1 Rapport du président 2014-2015 En 2014-2015, l Association Québécoise de Racquetball peut dire encore une fois, mission accomplie pour

Plus en détail

Rapport final sur la révision de la programmation sportive de SIC Approuvé par le conseil d administration le 17 janvier 2005

Rapport final sur la révision de la programmation sportive de SIC Approuvé par le conseil d administration le 17 janvier 2005 Rapport final sur la révision de la programmation sportive de Approuvé par le conseil d administration le 17 janvier 2005 Sommaire du rapport est fier d annoncer, qu à compter de 2006-2007, seize championnats

Plus en détail

Activités sportives. Athlétisme (initiation) Offert par la Ville de Repentigny en partenariat avec le Club d athlétisme de Lanaudière olympique

Activités sportives. Athlétisme (initiation) Offert par la Ville de Repentigny en partenariat avec le Club d athlétisme de Lanaudière olympique Toutes les informations concernant les activités sportives offertes par la Ville de Repentigny sont accessibles par Internet à ville.repentigny.qc.ca. Athlétisme (initiation) Offert par la Ville de Repentigny

Plus en détail

ENGAGEMENTS ÉVÉNEMENTS MARQUANTS

ENGAGEMENTS ÉVÉNEMENTS MARQUANTS Lors des Jeux olympiques de à Los Angeles, Sylvie Bernier a remporté la première médaille d or du Canada en plongeon au tremplin de 3m. À ce jour, elle est toujours la seule championne olympique cette

Plus en détail

Doit-on se servir d un événement pour parvenir à se doter d infrastructures sportives?

Doit-on se servir d un événement pour parvenir à se doter d infrastructures sportives? Doit-on se servir d un événement pour parvenir à se doter d infrastructures sportives? Conférencier Louis Lauzon Conseiller municipal Ville de Sainte-Thérèse Solliciter l organisation d un événement par

Plus en détail

FINALE PROVINCIALE DES JEUX DE LA PARTICIPATION 2014

FINALE PROVINCIALE DES JEUX DE LA PARTICIPATION 2014 FINALE PROVINCIALE DES JEUX DE LA PARTICIPATION 2014 Date : 8 et 9 mars 2014 Hôte : Club de patinage artistique ESG Drummond / Saint-Cyrille Sanctionnés par : Patinage Canada P-13-007 -----AVIS IMPORTANT-----

Plus en détail

ANNÉE SCOLAIRE 2015-2016

ANNÉE SCOLAIRE 2015-2016 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Direction de l'enseignement secondaire II DGES II CEP - Coordination pour l'éducation physique et le sport

Plus en détail

Le Canada est-il dans

Le Canada est-il dans Le Canada est-il dans la course? Comment le niveau d activité physique des enfants et des jeunes canadiens se compare à celui de 14 autres pays. édition 10 e anniversaire 2014 Jeunes en forme Canada Bulletin

Plus en détail

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 Approuvé tel qu amendé par le conseil d établissement le 6 mai 2014. LE PORTRAIT DE NOTRE MILIEU L école Du Domaine est située dans le secteur Duberger de l arrondissement

Plus en détail

«Rêver et agir pour un monde meilleur»

«Rêver et agir pour un monde meilleur» LE PROJET ÉDUCATIF DE L ÉCOLE DES HAUTS-CLOCHERS 2007-2012 avec prolongation jusqu à juin 2013 «Rêver et agir pour un monde meilleur» Réalisé par : Diane Paquet, enseignante au préscolaire Sandra Tremblay,

Plus en détail

RÉPERTOIRE DES BOURSES

RÉPERTOIRE DES BOURSES RÉPERTOIRE DES BOURSES décernées par La Fondation du Cégep de La Pocatière et Le Cégep de La Pocatière Dernière mise à jour : 13 janvier 2015 Table des matières Bourses d accueil... 2 Bourses du Gouverneur

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES 1 CADRE GÉNÉRAL 1.1 Politique NOTRE RÔLE SOCIAL Centre visuel s est doté d une politique. Elle prévoit spécifiquement que Centre visuel doit contribuer au dynamisme

Plus en détail

G1204 - Éducation en activités sportives

G1204 - Éducation en activités sportives Appellations Animateur sportif / Animatrice sportive Assistant éducateur / Assistante éducatrice d'activités sportives Cadre technique sportif / sportive Chef de bassin Coach sportif Conseiller sportif

Plus en détail

Un guichet unique auquel confier l ensemble de vos communications

Un guichet unique auquel confier l ensemble de vos communications Un guichet unique auquel confier l ensemble de vos communications Dossier de présentation Mission Comm1tout est un guichet unique auquel confier l ensemble de vos communications! Relations publiques, conception

Plus en détail

Implantation de la vidéoconférence par Internet au programme des adultes sourds de l IRDPQ

Implantation de la vidéoconférence par Internet au programme des adultes sourds de l IRDPQ Implantation de la vidéoconférence par Internet au programme des adultes sourds de l IRDPQ Mathieu Hotton, M.O.A. Audiologiste Colloque 2.0 RéadaptATion - Aides techniques AERDPQ, mai 2011 Auteurs du projet

Plus en détail

Bilan 2014-2015 et plan d action 2015-2016 à l égard des personnes handicapées

Bilan 2014-2015 et plan d action 2015-2016 à l égard des personnes handicapées Bilan 2014-2015 et plan d action 2015-2016 à l égard des personnes handicapées Plan d action 2015-2016 à l égard des personnes handicapées de Loto-Québec 1 Page 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Introduction

Plus en détail

Sports et. loisirs. Saint-Michel

Sports et. loisirs. Saint-Michel Sports et loisirs Saint-Michel Association de Soccer Saint-Michel Pompei Soccer à l année! Fun, compétitif et abordable. Avec plus de 900 membres, l Association de Soccer Saint- Michel / Pompei (ASTMP)

Plus en détail

Vive le hockey RBCMC Demande de subvention 2014

Vive le hockey RBCMC Demande de subvention 2014 Vive le hockey RBCMC Demande de subvention 2014 1 Renseignements essentiels au sujet de votre organisme Nom de l organisme Nom du demandeur Titre ou rôle Êtes-vous un employé de RBC? Oui Non Adresse de

Plus en détail

Conseil de la Ville. 1. Définitions Pour les fins de l application des articles 2 et 4, on entend par :

Conseil de la Ville. 1. Définitions Pour les fins de l application des articles 2 et 4, on entend par : Conseil de la Ville Règlement RV-2012-12-18 sur la tarification pour les services et les activités offerts par la Direction de la vie communautaire LE CONSEIL DE LA VILLE DÉCRÈTE CE QUI SUIT : 1. Définitions

Plus en détail

Budget 2014-2015. Juin 2014. plan budgétaire

Budget 2014-2015. Juin 2014. plan budgétaire Budget 2014-2015 Juin 2014 plan budgétaire NOTE La forme masculine utilisée dans le texte désigne aussi bien les femmes que les hommes. Elle n est utilisée que pour alléger le texte. Budget 2014-2015 4

Plus en détail

Avec la MGEFI. l activité physique rime avec santé. Dossier SANTÉ

Avec la MGEFI. l activité physique rime avec santé. Dossier SANTÉ SANTÉ Dossier 9 Avec la MGEFI l activité physique rime avec santé Pour l année 2014, la MGEFI a fait le choix de sensibiliser ses adhérents aux bienfaits de l activité physique sur la santé. Parmi les

Plus en détail

Programme de bourses des Alouettes

Programme de bourses des Alouettes Programme de bourses des Alouettes Formulaire de demande de bourses 2015 Niveaux secondaire et collégial Nom : Prénom : Vous devez compléter un formulaire pour chacune des catégories pour laquelle vous

Plus en détail

Projet de plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Saint-André-d Argenteuil 2010-2013

Projet de plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Saint-André-d Argenteuil 2010-2013 Objectifs Doter la municipalité de Saint-André-d Argenteuil de mesures permettant de diminuer l exposition des citoyens à la fumée secondaire et de motiver les fumeurs à abandonner le tabagisme. Résultats

Plus en détail

CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS

CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS RÉVISÉ ET APPROUVÉ en octobre 2002 1 CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS 1.0 ÉNONCÉ DU MANDAT DE PATINAGE CANADA Patinage Canada est une association qui a pour mandat

Plus en détail

Guide de démarrage d un club

Guide de démarrage d un club Guide de démarrage d un club Inscription de votre club / membres Association canadienne de ski acrobatique (ACSA) Fédération québécoise de ski acrobatique (FQSA) Table des matières Procédure Information

Plus en détail

PROGRAMMES DE BOURSES

PROGRAMMES DE BOURSES PROGRAMMES DE BOURSES La Fondation du Cégep de Sainte-Foy a pour mission de soutenir l œuvre éducative du Cégep de Sainte-Foy en favorisant la qualité de l enseignement, la réussite scolaire et l innovation.

Plus en détail

FICHE D INSCRIPTION ÉQUIPE DE COMPÉTITION ET DÉVELOPPEMENT CPA TOUNE SOL de la Ville de Shawinigan (2014-2015)

FICHE D INSCRIPTION ÉQUIPE DE COMPÉTITION ET DÉVELOPPEMENT CPA TOUNE SOL de la Ville de Shawinigan (2014-2015) FICHE D INSCRIPTION ÉQUIPE DE COMPÉTITION ET DÉVELOPPEMENT CPA TOUNE SOL de la Ville de Shawinigan (2014-2015) Écrire lisiblement s.v.p. Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Téléphone rés. : cell : Date

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES Groupe Affaires corporatives et secrétariat général 19 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. CADRE GÉNÉRAL...3 1.1 Politique NOTRE RÔLE SOCIAL...3 1.2 Imputabilité...3

Plus en détail

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE :

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : 2 e ANNÉE DU 1 er CYCLE - PRIMAIRE ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : Adaptation par Martin Darveau, Normand Fortin, Julien Guay, Patrick Santerre, Jean- François Tremblay et Vincent Charbonneau

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

Me Johanne Denis, Me Annie Gaudreault, Mme Sylvie Thibaudeau, Mme Suzanne Drolet. 36 e Congrès de la Société de criminologie du Québec Novembre 2013

Me Johanne Denis, Me Annie Gaudreault, Mme Sylvie Thibaudeau, Mme Suzanne Drolet. 36 e Congrès de la Société de criminologie du Québec Novembre 2013 Me Johanne Denis, Me Annie Gaudreault, Mme Sylvie Thibaudeau, Mme Suzanne Drolet 36 e Congrès de la Société de criminologie du Québec Novembre 2013 1 VILLE DE QUÉBEC Cour municipale de la Ville de Québec

Plus en détail

Conduisons-nous. des habitudes malsaines? nos enfants à adopter. 2013 Bulletin de l activité physique chez les jeunes Jeunes en forme Canada

Conduisons-nous. des habitudes malsaines? nos enfants à adopter. 2013 Bulletin de l activité physique chez les jeunes Jeunes en forme Canada Conduisons-nous nos enfants à adopter des habitudes malsaines? 2013 Bulletin de l activité physique chez les jeunes Jeunes en forme Canada Jeunes en forme Canada est un organisme national caritatif créé

Plus en détail

Les moyens mis en place par le SDG pour répondre aux grandes orientations du projet éducatif de l école

Les moyens mis en place par le SDG pour répondre aux grandes orientations du projet éducatif de l école Autonomie d utilisation des outils face à leurs apprentissages. Projets à long terme: couture, papier mâché, cinéma, robotique. à FAVORISER LA RÉUSSITE chez l ensemble des élèves en respectant leurs différences.

Plus en détail

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 %

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % 4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % Prévenir le jeu excessif chez les adolescents C est toujours gagnant! Pourquoi ce dépliant? [ ] Le rôle des parents est déterminant dans la prévention du jeu excessif

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

630 spectacles grâce aux Entrées en scène

630 spectacles grâce aux Entrées en scène 124 M$ en contributions sociales 14 M$ en commandites d événements culturels et sportifs 4 900 30 000 propriétaires et employés de bars et brasseries sensibilisés au jeu problématique 989 employés engagés

Plus en détail

Commission scolaire des Découvreurs BULLETIN D INFORMATION Volume XXIV - Numéro 3 - Octobre 2014

Commission scolaire des Découvreurs BULLETIN D INFORMATION Volume XXIV - Numéro 3 - Octobre 2014 Commission scolaire des Découvreurs BULLETIN D INFORMATION Volume XXIV - Numéro 3 - Octobre 2014 desdecouvreurs.ca Manchettes Élections scolaires Le mandat des élus scolaires se terminera le 2 novembre

Plus en détail

ACTIVITÉS ET LECTURE (AL) LE LANGAGE

ACTIVITÉS ET LECTURE (AL) LE LANGAGE ACTIVITÉS ET LECTURE (AL) SECTION LE LANGAGE CODE : AL-1 Titre : Ali-Bébé (0-15 mois) Description : Activités de lecture interactive avec peu ou aucun matériel pour susciter le goût de la lecture et du

Plus en détail

Plan d Action 2011-2013

Plan d Action 2011-2013 Plan d Action 2011-2013 www.arsq.qc.ca Association Régionale de Soccer de Québec Adopté le 17 mars 2011 Introduction Plan d action 2011-2013 L Association Régionale de Soccer de Québec (ARSQ) a célébré

Plus en détail

Cahier descriptif des bourses. de la Fondation. du Cégep Beauce-Appalaches

Cahier descriptif des bourses. de la Fondation. du Cégep Beauce-Appalaches Cahier descriptif des bourses de la Fondation du Cégep Beauce-Appalaches Adopté par le conseil d administration de la Fondation le 5 février 2009 Révisé le 8 mars 2010 FCBA Cahier descriptif des bourses

Plus en détail

DE LA FORME. Entreprise AMBASSADEURS FORMATIONS. Acquérir les clés pour agir sur trois facteurs du bien-être : L activité physique ou sportive

DE LA FORME. Entreprise AMBASSADEURS FORMATIONS. Acquérir les clés pour agir sur trois facteurs du bien-être : L activité physique ou sportive Entreprise FORMATIONS AMBASSADEURS DE LA FORME Acquérir les clés pour agir sur trois facteurs du bien-être : L activité physique ou sportive L alimentation La gestion du stress et de l anxiété Partenaires

Plus en détail

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET GUIDE D OPÉRATIONS UN DON AU FONDS SPORTS-QUÉBEC POURQUOI? SPORTSQUÉBEC LÉGALEMENT APTE À ÉMETTRE DES REÇUS FISCAUX À titre d association canadienne de sport amateur

Plus en détail

Guide d utilisateurs de la base de données Ski Alpin

Guide d utilisateurs de la base de données Ski Alpin Guide d utilisateurs de la base de données Ski Alpin 1- Athlètes Ajouter Mise à jour 2- Bénévoles Ajouter Mise à jour 3- Entraîneurs Ajouter Mise à jour 4 -Officiels Ajouter Mise à jour 5- Administrateurs

Plus en détail

Politique familiale 2005-2007

Politique familiale 2005-2007 Politique familiale 2005-2007 Présentation La Ville de East Angus souhaite offrir aux familles un milieu de vie épanouissant. Elle offre tout d abord de nombreux services, infrastructures et activités

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ NOVEMBRE 2012 MONTRÉAL PHYSIQUEMENT ACTIVE!

MÉMOIRE PRÉSENTÉ NOVEMBRE 2012 MONTRÉAL PHYSIQUEMENT ACTIVE! MÉMOIRE PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE DE LA COMMISSION PERMANENTE SUR LA CULTURE, LE PATRIMOINE ET LES SPORTS PAR NOVEMBRE 2012 MONTRÉAL PHYSIQUEMENT ACTIVE! Mémoire déposé par SPORTSQUÉBEC

Plus en détail

Innovant, dynamique et humain. Colloque réadapation Le 8 mai 2014

Innovant, dynamique et humain. Colloque réadapation Le 8 mai 2014 Innovant, dynamique et humain Colloque réadapation Le 8 mai 2014 La collaboration entre le Service d aides techniques et le Programme de conduite automobile et adaptation des véhicules pour Faciliter le

Plus en détail

PANORAMA. organismes communautaires

PANORAMA. organismes communautaires PANORAMA des types de financement accessibles aux organismes communautaires 3 février 2011 Formes de financement Financement direct gouvernemental (soutien à la mission globale, ententes de service, projets)

Plus en détail

La formation des cadres sportifs escrime. Présentation générale de la réforme des formations de cadres à vocation pédagogique

La formation des cadres sportifs escrime. Présentation générale de la réforme des formations de cadres à vocation pédagogique La formation des cadres sportifs escrime Présentation générale de la réforme des formations de cadres à vocation pédagogique Sommaire Introduction Le cahier de charge des formations Le dispositif mis en

Plus en détail

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO concernant le suivi de la mise en œuvre des engagements de CONFINTEA VI Le 19 janvier 2012 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne

Plus en détail

L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010

L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010 L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010 Table des matières Lexique... 5 Mot du maire Gérard Tremblay...

Plus en détail

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice!

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! L aide d aujourd hui. L espoir de demain... MD Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! Ce qu il faut savoir sur la santé du cerveau, l Alzheimer et les maladies apparentées Votre cerveau

Plus en détail

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

ROTARY CLUB DE SEPT-ÎLES C.P.573 SEPT-ÎLES G4R 4K7

ROTARY CLUB DE SEPT-ÎLES C.P.573 SEPT-ÎLES G4R 4K7 ROTARY CLUB DE SEPT-ÎLES C.P.573 SEPT-ÎLES G4R 4K7 Commission d action d intérêt public Comité consultatif Politique de répartition des fonds du télé-bingo 1. La présente politique poursuit les buts suivants

Plus en détail

Le Conference Board du Canada Pour y voir clair RAPPORT

Le Conference Board du Canada Pour y voir clair RAPPORT Le Conference Board du Canada Pour y voir clair RAPPORT Analyse des données recueillies dans le cadre des consultations gouvernementales FPT et de l enquête en ligne sur le renouvellement de la Politique

Plus en détail

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL)

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) OU AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) A. Introduction efforts de l Université de Lorraine Les étudiant(e)s sportif(ve)s

Plus en détail

Document d informations destiné aux parents et aux élèves de 6 e année

Document d informations destiné aux parents et aux élèves de 6 e année Document d informations destiné aux parents et aux élèves de 6 e année Pour l inscription et la rentrée de septembre 2012 Aux parents des élèves de 6 e année Bonjour! Aujourd hui, nous avons visité la

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE AUX ATHLÈTES

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE AUX ATHLÈTES PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE AUX ATHLÈTES INTRODUCTION : La Ville de Candiac, dans le cadre de son programme d aide aux athlètes et entraîneurs de la municipalité, a établi une procédure afin de supporter

Plus en détail

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage L association québécoise des troubles d apprentissage (AQETA) profite du déclenchement de la campagne électorale provinciale pour rappeler aux partis politiques l importance de la question des troubles

Plus en détail

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC Faites partie de la plus grande campagne de sensibilisation du public aux bienfaits des sciences de la vie L innovation en santé : des

Plus en détail

Offre de sport J+S. Définition d une offre J+S

Offre de sport J+S. Définition d une offre J+S Guide pour la réalisation d offres J+S par les cantons, les communes et les fédérations sportives nationales avec des enfants et des jeunes (Groupe d utilisateurs 4) Le présent Guide a pour but de donner

Plus en détail

Modernisation des programmes d aides techniques du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)

Modernisation des programmes d aides techniques du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale des services sociaux Modernisation des programmes d aides techniques du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) Convergez vers

Plus en détail

Un nouveau logiciel pour l inventaire et la gestion des infrastructures de loisir au Québec : MESURE

Un nouveau logiciel pour l inventaire et la gestion des infrastructures de loisir au Québec : MESURE VOLUME 5 NUMÉRO 8 2008 BULLETIN * Un nouveau logiciel pour l inventaire et la gestion des infrastructures de loisir au Québec : MESURE Denis Auger, Ph.D, professeur au Département d études en loisir, culture

Plus en détail

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE SKI ACROBATIQUE

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE SKI ACROBATIQUE JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE SKI ACROBATIQUE Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d âge

Plus en détail

Perception: la majorité des gens n aiment pas leur façon de faire par d autres personnes qui de force et d autorité. Mythe ou réalité?

Perception: la majorité des gens n aiment pas leur façon de faire par d autres personnes qui de force et d autorité. Mythe ou réalité? Leadership & Développement des (DA) Questionnement? Rendez-vous des entraîneurs Charles H. Cardinal Octobre 2013 Problématiques Perception: la majorité des gens n aiment pas se faire dire de changer leur

Plus en détail

Conduire une automobile pour une personne ayant une déficience visuelle, c est possible avec système télescopique bioptique (STB)

Conduire une automobile pour une personne ayant une déficience visuelle, c est possible avec système télescopique bioptique (STB) Conduire une automobile pour une personne ayant une déficience visuelle, c est possible avec système télescopique bioptique (STB) Louise Grégoire C., Institut Nazareth et Louis-Braille Annie Paquet, Institut

Plus en détail

Politique de reconnaissance et de soutien des organismes

Politique de reconnaissance et de soutien des organismes Politique de reconnaissance et de soutien des organismes L a Division de la culture, du loisir et de la vie communautaire de l Arrondissement de La Haute-Saint-Charles tient à remercier et à féliciter

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE

DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE LE KIN-BALL Dossier de presse LKBP - 2 SOMMAIRE Qu est ce que ce sport, vous avez dit Kin-Ball?...4 Le Kin-Ball, un retour vers le futur?...5

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

1. Mission, plan stratégique, orientations, statistiques et nouveautés. 3. Haute Performance et soutien aux entraineurs professionels

1. Mission, plan stratégique, orientations, statistiques et nouveautés. 3. Haute Performance et soutien aux entraineurs professionels INSERT TEXT HERE Contenu 1. Mission, plan stratégique, orientations, statistiques et nouveautés 2. Nos programmes 3. Haute Performance et soutien aux entraineurs professionels 4. Soutien au partenaires:

Plus en détail

À Gabrielle-Roy, on fait les bons choix! Projet d aménagement de la cour

À Gabrielle-Roy, on fait les bons choix! Projet d aménagement de la cour À Gabrielle-Roy, on fait les bons choix! Projet d aménagement de la cour Projet d aménagement de la cour École Gabrielle-Roy, Boisbriand À Gabrielle-Roy, on fait les bons choix! Contexte et sommaire du

Plus en détail

Politique de communication. Préparée par la Division des communications

Politique de communication. Préparée par la Division des communications Politique de communication Préparée par la Division des communications Janvier 2014 Table des matières politique de communication 1. Les objectifs 2. Mission, rôles et responsabilités 2.1. Mission de la

Plus en détail

Années 2009/2010. En mouvement vers son équilibre! www.alimentationmouvementvs.ch. Un programme de Promotion Santé Valais (PSV)

Années 2009/2010. En mouvement vers son équilibre! www.alimentationmouvementvs.ch. Un programme de Promotion Santé Valais (PSV) Années 2009/2010 En mouvement vers son équilibre! www.alimentationmouvementvs.ch Un programme de Promotion Santé Valais (PSV) Le poids corporel sain, Quoi de nouveau depuis 2008? Depuis la parution de

Plus en détail

POLITIQUE D ACA RELATIVEMENT À L ACCRÉDITATION DES ENTRAÎNEURS. Chaque athlète mérite un entraîneur CERTIFIÉ.

POLITIQUE D ACA RELATIVEMENT À L ACCRÉDITATION DES ENTRAÎNEURS. Chaque athlète mérite un entraîneur CERTIFIÉ. POLITIQUE D ACA RELATIVEMENT À L ACCRÉDITATION DES ENTRAÎNEURS Dernière révision : le 2 novembre 2015 Principes directeurs Chaque athlète mérite un entraîneur CERTIFIÉ. La formation des entraîneurs est

Plus en détail

< apasse 10 > Simplifier l emploi sportif et socioculturel

< apasse 10 > Simplifier l emploi sportif et socioculturel association profession animateur sportif et socioeducatif de l Aube Simplifier l emploi sportif et socioculturel Conseiller, informer, accompagner vers l emploi Conseils à l emploi Mise à disposition Accompagnement

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail