LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions"

Transcription

1 LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions La préparation des solutions est un des actes majeurs de la chimie. Une solution se prépare toujours dans une fiole jaugée. Tout prélèvement se fait avec une pipette jaugée à 2 traits (plus précis) ou à 1 trait. Dans le cas où le volume du prélèvement ne correspond pas à la verrerie jaugée, on utilise une pipette graduée. Trois cas sont à distinguer. A. Préparation d une solution par dissolution d un composé solide 1. Objectif Préparer un volume V de solution de concentration molaire apporté c par dissolution d'un composé de masse molaire M. 2. Calcul La quantité de matière à dissoudre est : n = m M (m : masse à dissoudre) Or : c = n V => c = m M.V et m = c.m.v (avec m en g, M en g.mol-1, V en L et c en mol.l -1 ). Soit à préparer, par exemple, un volume V = 100,0 ml d'une solution de sulfate de cuivre (II) de concentration c = 1,00 x 10-1 mol.l -1 en soluté apporté, à partir de sulfate de cuivre (II), solide pentahydraté, de formule CuSO 4, 5 H 2 O et de masse molaire M = 249,7 g.mol -1. La masse à peser est : m = 1,00 x 10-1 x 249,7 x 100,0 x 10-3 = 2,50 g 3. Protocole a) Peser 1 précisément la masse m en prélevant le solide avec une spatule propre et sèche. b) Pour cela, le placer dans une capsule de pesée ou un verre de montre préalablement taré c) Introduire le solide dans une fiole jaugée de 100,0 ml avec un entonnoir à solide. Rincer la capsule de pesée (ou le verre de montre) et l entonnoir avec de l eau distillée : verser l eau de rinçage dans la fiole jaugée. c) 1 : voir le chapitre «Manipulations élémentaires».

2 d) Remplir la fiole jaugée aux trois quarts avec de l eau distillée. e) Après l avoir bouchée, agiter pour dissoudre le solide. d) e) f) Une fois la dissolution terminée, ajouter de l eau à la pissette. g) Terminer à la pipette simple pour ajuster au trait de jauge. f) g) h) Reboucher la fiole jaugée et la retourner plusieurs fois pour bien homogénéiser la solution. h) i) La solution est prête : elle peut être stockée dans un flacon, étiquetée et utilisée ultérieurement. i)

3 B. Préparation d une solution par dilution d une solution de concentration molaire connue 1. Objectif Préparer un volume V de solution (dite solution fille) de concentration molaire c en soluté apporté par dilution d'une solution (dite solution mère) de concentration molaire c 0 connue. 2. Calcul Une dilution ne change pas les quantités de matière : n 0 = n => c 0.V 0 = c.v (V 0 : volume de solution mère à diluer) et V 0 = (avec c et c 0 en mol.l -1, V et V 0 en L ou en ml). c.v c 0 Remarque : on peut aussi écrire V 0 = V F (F est le facteur de dilution : F = Soit à préparer, par exemple, un volume V = 50,0 ml d'une solution de permanganate de potassium de concentration c = 2,00 x 10-2 mol.l -1 en soluté apporté par dilution d'une solution mère de concentration c 0 = 1,00 x 10-1 mol.l , ,0 Le volume à prélever est : V 0 = = 10,0 ml 1 1, Protocole c 0 c ) a) Verser la solution à diluer dans un bécher. b) et c) Prélever 10,0 ml de solution mère à l aide d une pipette jaugée 2 (à 1 trait ou à 2 traits) munie d une propipette ou d un pipeteur d) et e) Introduire la solution prélevée dans une fiole jaugée de 50,0 ml. d) e) 2 : voir le chapitre «Manipulations élémentaires».

4 f) Remplir la fiole jaugée aux trois quarts avec de l eau distillée. g) Après l avoir bouchée, agiter pour favoriser la dilution. f) g) h) Une fois la dissolution terminée, ajouter de l eau à la pissette. i) Terminer à la pipette simple pour ajuster au trait de jauge. h) i) j) Reboucher la fiole jaugée et la retourner plusieurs fois pour bien homogénéiser la solution. j) k) La solution est prête : elle peut être stockée dans un flacon, étiquetée et utilisée ultérieurement. k)

5 C. Préparation d'une solution par dilution d'une solution commerciale de concentration molaire inconnue 1. Objectif Préparer un volume V de solution de concentration molaire c en soluté apporté par dilution d'une solution commerciale de densité d, de pourcentage massique P et de masse molaire M. 2. Calcul Remarque préliminaire : la densité d d un liquide est le rapport de la masse m d un m certain volume de ce liquide et de la masse m eau du même volume d eau : d = m. Or : m =.V et m eau = eau.v (avec et eau les masses volumiques respectives du liquide et de l eau) => d = et = d. eau : la masse volumique d un liquide eau s exprime (en g.cm -3 ) par le même nombre que sa densité. Soit à préparer, par exemple, un volume V = 200,0 ml d'une solution d'acide chlorhydrique de concentration c = 5,00 x 10-1 mol.l -1 en soluté apporté par dilution d'une solution commerciale de densité d = 1,16, de pourcentage massique P = 37,0 % et de masse molaire M = 36,5 g.mol -1. Calcul de la concentration molaire c 0 en soluté apporté de la solution commerciale : - 1,00 cm 3 de la solution commerciale a une masse de 1,16 g. - 1,00 L de la solution commerciale a une masse de 1,16 x 10 3 g. 3 1, , 0-1,00 L de la solution commerciale contient une masse m = g d acide 100 pur. 3 1, , 0-1,00 L de la solution commerciale contient une quantité n = mol ,5 d acide pur. La concentration molaire de la solution commerciale est : c 0 = 11,8 mol.l -1 Volume à prélever : c.v Le volume à prélever est V 0 = (voir paragraphe B.2). c Soit V 0 = 1 5, ,0 11,8 0 = 8,47 ml eau

6 3. Protocole Remarques préliminaires : - on est dans l obligation d utiliser une pipette graduée, - les pipettes n étant pas graduées au 1/00 ème de ml, on va prélever 8,50 ml de solution mère. La solution étant très corrosive et très concentrée, mettre des lunettes et des gants de protection. Verser la solution à diluer dans un bécher et, à l'aide d'une pipette graduée de 10,0 ml munie d une propipette (ou d un pipeteur), prélever 8,50 ml de solution. La solution prélevée est introduite dans une fiole jaugée de 200,0 ml contenant environ 100 ml d'eau distillée, afin de modérer l'élévation de température accompagnant la dilution et de limiter les éventuelles projections. La fin de la préparation est analogue à celle de la dilution d'une solution de concentration connue (voir paragraphe B.3.f à k).

7 D. Cas particulier : préparation, contrôle et ajustage de solutions d hydroxyde de sodium (soude) 3 L hydroxyde de sodium NaOH (s) se présente souvent sous forme de pastilles : il n'est pas toujours possible de peser la masse exacte nécessaire. C'est pourquoi on prépare une solution de concentration légèrement supérieure (solution plus riche) : cette solution est alors dosée à l'aide d'une solution étalon puis ajustée à la concentration voulue. Dans ce qui suit, on souhaite préparer un volume V = 250,0 ml d une solution de soude de concentration molaire c = 1,0 x 10-1 mol.l -1 en soluté apporté ( masse molaire de l hydroxyde de sodium : M = 40,0 g.mol -1 ). 1. Préparation de la solution plus riche Calcul de la masse à peser m = c.m.v (voir paragraphe A.2) soit : m = 1,00 x 10-1 x 40,0 x 250,0 x 10-3 = 1,0 g Préparation de la solution Selon le protocole décrit au paragraphe A.3, on pèse une masse d hydroxyde de sodium supérieure à la masse calculée (1,2 g par exemple) et on prépare la solution dans une fiole jaugée de 250,0 ml. 2. Dosage de la solution préparée Protocole Le dosage est effectué avec une solution d acide oxalique H 2 C 2 O 4. La réaction entre l acide oxalique et la soude est modélisée par l équation : C 2 H 2 O 4(aq) + 2 HO - (aq) = 2 H 2 O + C 2 O 4 2- (aq) Quand on effectue un dosage 4, on utilise une prise d'essai de façon que la chute de burette à l'équivalence (c'est à dire au moment du virage de l'indicateur coloré) soit de 10 à 20 ml (si ce volume est trop faible, le dosage n est pas assez précis et, s il est trop élevé, le contenu de la burette ne suffit pas). Dans le cas présent, on utilise une solution d'acide oxalique de concentration molaire c A = 7,5 x 10-2 mol.l -1 en soluté apporté. A l aide d une pipette jaugée 5, on prélève un volume V A = 10,0 ml de la solution d acide oxalique que l on verse dans un erlenmeyer de 100 ml. On ajoute quelque gouttes de phénolphtaléine (virage en milieu basique). On remplit la burette 6 avec la solution d hydroxyde de sodium préalablement préparée et on verse lentement la soude jusqu au virage au rose pâle de l indicateur coloré : on note alors le volume V E versé à cet instant (V E = 11,9 ml par exemple). 3 Source : Alain Drouglazet (académie de Poitiers). 4 : voir le chapitre «Techniques de dosage». 5 et 5 : voir le chapitre «Manipulations élémentaires».

8 Calcul de la concentration molaire c B de la solution préparée A l équivalence du dosage, la quantité d ions hydroxyde apportés par la solution d hydroxyde de sodium est égale au double de la quantité de molécules d acide oxalique initialement placées dans l erlenmeyer : n(ho - ) E = 2.n(C 2 H 2 O 4 ) 0 2.c A.VA Il s ensuit : c B.V E = 2.c A.V A et c B = V Soit : c B = 2 2 7, ,0 11,9 = 1,3 x 10-1 mol.l Ajustage de la solution d hydroxyde de sodium E Ajuster une solution plus riche (ici c B > 1,0 x 10-1 mol.l -1 ) c'est la diluer légèrement (c B étant proche de la valeur souhaitée) afin de réduire sa concentration pour l'amener à 1,0 x 10-1 mol.l -1 exactement. Calcul du volume V B de solution mère (solution plus riche) à prélever pour V B = c.v c B (voir paragraphe B.2) soit : V B = les chiffres significatifs). 1 1, ,0 1, = 192,3 ml (on garde ici tous Protocole Il n'existe pas d'instrument permettant de mesurer précisément ce volume V B à prélever en une seule fois. C'est pourquoi on mesure le volume V eau d'eau à ajouter pour faire cette dilution puis on complète avec la solution mère : V eau = V V B = 250,0 192,3 = 57,7 ml. Il n est pas possible de mesurer ce volume d eau en une seule fois avec une burette graduée. On utilise une éprouvette graduée bien choisie (de 100 ml par exemple). Le volume d eau ainsi mesuré est versé dans une fiole jaugée de volume V = 250,0 ml (cette fiole sera rincée préalablement avec la solution mère). On complète ensuite avec la solution mère jusqu au trait de jauge puis on homogénéise. Remarque : pour vérification, il est possible de doser la solution ainsi ajustée avec la solution d acide oxalique dans les mêmes conditions que précédemment.

9 E. Préparation de solutions tampons 1. Définition On appelle solution tampon, une solution dont le ph varie peu lorsque l on ajoute de faibles quantités d acides ou de bases. Elles peuvent être fabriquées en utilisant un mélange équimolaire d un acide faible et de sa base conjuguée. La composition d une solution tampon correspond à la partie sensiblement rectiligne des courbes de réaction entre un acide faible et une base forte, ou d une base faible et d un acide fort, au voisinage de la demi-équivalence. Exemples : - mélange équimolaire d une solution d acide éthanoïque et d une solution d éthanoate de sodium, - mélange équimolaire d ammoniaque et d une solution de chlorure d ammonium. Remarque : le sang, la salive, les sucs gastriques, le lait sont des milieux naturellement tamponnés. 2. Principe Le pk A d un couple acide-base HA (aq) /A - (aq) et le ph d une solution contenant ce couple sont HA(aq) liés par la relation : ph = pk A + log. A (aq) Lorsqu on est en présence d un mélange équimolaire des deux formes conjuguées du couple, la relation précédente devient : ph = pk A. La solution tampon a donc un ph égal au pk A du couple acide-base mis en jeu. 3. Recettes de préparation Ci-dessous, une liste non exhaustive de recettes qui couvre la gamme de ph réalisée avec des produits relativement courants : ph = 1,0 Mélanger 25,0 ml d une solution de chlorure de potassium à 0,20 mol.l -1 et 54,2 ml d acide chlorhydrique à 0,20 mol.l -1. Compléter à 100,0 ml avec de l eau distillée ph = 2,0 Mélanger 25,0 ml d une solution de chlorure de potassium à 0,20 mol.l -1 et 5,9 ml d acide chlorhydrique à 0,20 mol.l -1. Compléter à 100,0 ml avec de l eau distillée. ph = 3,0 Mélanger 50,0 ml d une solution d hydrogénophtalate de potassium (C 8 H 5 O 4 K) à 0,10 mol.l -1 et 22.3 ml d acide chlorhydrique à 0,10 mol.l -1. Compléter à 100,0 ml avec de l eau distillée. ph = 4,0 Préparer 50,0 ml d une solution d hydrogénophtalate de potassium à 0,10 mol/l. Compléter à 100,0 ml avec de l eau distillée.

10 ph = 5,0 Mélanger 50,0 ml d une solution d hydrogénophtalate de potassium à 0,10 mol.l ml de soude à 0,10 mol.l -1. Compléter à 100,0 ml avec de l eau distillée. ph = 6,0 Mélanger 50,0 ml d une solution d hydrogénophtalate de potassium à 0,10 mol.l -1 45,0 ml de soude à 0,10 mol.l -1. Compléter à 100,0 ml avec de l eau distillée. ph = 7,0 Mélanger 50,0 ml d une solution de dihydrogénophosphate de potassium (KH 2 PO 4 ) à 0,10 mol.l -1 et 29,1 ml de soude à 0,10 mol.l -1. Compléter à 100,0 ml avec de l eau distillée. ph = 8,0 Mélanger 50,0 ml d une solution de dihydrogénophosphate de potassium à 0,10 mol.l -1 et 46,7 ml de soude à 0,10 mol.l -1. Compléter à 100,0 ml avec de l eau distillée. ph = 9,0 Mélanger 50,0 ml de borax (tétraborate de sodium : Na 2 B 4 O 7 ) à 0,025 mol.l -1 et 4,6 ml d acide chlorhydrique à 0,10 mol.l -1. Compléter à 100,0 ml avec de l eau distillée. ph= 10,0 Mélanger 50,0 ml de borax à 0,025 mol/l et 18,3 ml de soude à 0,10 mol/l. Compléter à 100,0 ml avec de l eau distillée. ph = 11,0 Mélanger 50 ml d hydrogénophosphate de sodium (Na 2 HPO 4 ) à 0,050 mol.l -1 et 4,1 ml de soude à 0,10 mol.l -1. Compléter à 100,0 ml avec de l eau distillée. ph = 12,0 Mélanger 50 ml d hydrogénophosphate de sodium à 0,050 mol/l et 26,9 ml de soude à 0,10 mol/l. Compléter à 100,0 ml avec de l eau distillée. F. Concentration molaire d une eau oxygéné à x volumes Une eau oxygénée à x volumes libère x litres de dioxygène par litre d eau oxygénée dismutée. L équation de la réaction de dismutation s écrit : 2 H 2 O 2 = 2 H 2 O + O 2 Dans un volume V = 1,0 L d eau oxygénée, on a une quantité d eau oxygénée n(h 2 O 2 ) telle que : n(h 2 O 2 ) = [H 2 O 2 ].V D après l équation de dismutation : n(o 2 ) = 1 2.n(H x 2O 2 ) = V = 1 2. [H 2O 2 ].V => [H 2 O 2 ] = 2x V.V et [H 2O 2 ] = m x 11, 2 (avec : V m = 22,4 L.mol -1 ) Remarque : on peut aussi calculer [H 2 O 2 ] avec le pourcentage (massique), la densité et la masse molaire (34 g.mol -1 ). m et et

11 G. Préparation d une solution de diiode Soit à préparer un volume V = 1,0 L d une solution de diiode de concentration c = 1,0 x 10-1 mol.l -1 en soluté apporté dans une solution d iodure de potassium. Travailler sour la hotte aspirante car les vapeurs de diiode sont très toxiques. Dans un mortier, broyer une masse m 1 = 33,2 d iodure de potassium KI (masse molaire M 1 = 166,01 g.mol -1 ), ce qui représente une quantité n 1 = 0,20 mol. Dissoudre dans environ 0,5 L d eau distillée en agitant. Dans un mortier, broyer une masse m 2 = 25,4 g de diiode bisublimé I 2 (masse molaire M 2 = 253,81 g.mol -1 ), ce qui représente une quantité n 2 = 0,10 mol. Verser dans la solution aqueuse d iodure de potassium. Compléter à 1,0 L avec de l eau distillée. Homogénéiser.

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques CORRIGE Objectifs : Mettre en évidence l'influence des

Plus en détail

Exercice I: solution tampon (7 points)

Exercice I: solution tampon (7 points) Classes : SG Année scolaire : 2010/2011 Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte trois pages numérotées de 1 à 3. L usage d une calculatrice non programmable est

Plus en détail

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Acides et Bases en solution aqueuse Acides Exercice 1 Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Exercice 2 L acide nitrique est un acide fort. On dissout dans un

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS (Classes de Terminales STL - CLPI) PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE Deux méthodes de dosage d une solution de dichromate

Plus en détail

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution :

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution : SP. 3 Concentration molaire exercices Savoir son cours Concentrations : Calculer les concentrations molaires en soluté apporté des solutions désinfectantes suivantes : a) Une solution de 2,0 L contenant

Plus en détail

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage.

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. On propose dans ce fichier de doser la caféine contenue dans une boisson. La première étape consiste à extraire la caféine d une à l aide

Plus en détail

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction Objectifs: le but de ce TP et de mettre en œuvre les méthodes de détermination du point équivalent d'un dosage vues précédemment. Ainsi on pourra remonter

Plus en détail

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016 Correction TP N1 I. Etalonnage d'une solution de soude Q1. Si la solution de soude n'est pas fraîchement préparée, du dioxyde de carbone de l'air peut se dissoudre dedans puis réagir avec la soude par

Plus en détail

259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP

259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP 259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP A d a p t a t i o n : A. - M. F o u r n i e r ( C o p a d ), M. C a s a n o v a & H. J e n n y ( C d C ) 2 0 0 1 C o n c e p t i o n D. M a r g

Plus en détail

Des solutions en chimie

Des solutions en chimie AP Seconde www.lycees- genevoix- signoret.fr/sciences- physiques Des solutions en chimie Dans les exercices qui suivent, on utilisera les masses molaires atomiques suivantes : M(H)=1 g/mol, M(C)=12 g/mol,

Plus en détail

TP 11: Réaction d estérification - Correction

TP 11: Réaction d estérification - Correction TP 11: Réaction d estérification - Correction Objectifs : Le but de ce TP est de mettre en évidence les principales caractéristiques de l'estérification et de l'hydrolyse (réaction inverse). I ) Principe

Plus en détail

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1)

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1) TP NEW STYLE 1S THÈME OBSERVER/MATIÈRES COLORÉES/AVANCEMENT DOSAGE COLORIMÉTRIQUE D UNE SOLUTION DE LUGOL PAGE 1 / 5 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Document 1 : Le médicament Le Lugol est une

Plus en détail

Le candidat doit restituer ce document avant de sortir de la salle d examen.

Le candidat doit restituer ce document avant de sortir de la salle d examen. Sujet : Détermination du degré d un vinaigre par titrage Fiche n o 3 : ÉNONCÉ DESTINÉ AU CANDIDAT Ce sujet est accompagné d une feuille individuelle de réponses sur laquelle vous devez consignez vos résultats.

Plus en détail

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact.

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact. Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact. Les produits d'entretien pour lentilles sont de différentes natures. Le produit

Plus en détail

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques.

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques. OLYMPIADES DE LA CHIMIE 005 EPREUVE PRATIQUE DES ELIMINATOIRES REGIONALES POITOU-CHARENTES le février 005 Traitement de déchets minéraux "D'après la préparation aux olympiades de l'académie de Nancy-Metz

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI. 17

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI. 17 CI.17 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI. 17 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons Les définitions d acidité et de basicité ont beaucoup évoluées depuis leur apparition. Aujourd hui, on retient deux définitions valables. Celle donnée

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT : SEQUENCE N SUJET :

CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT : SEQUENCE N SUJET : CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT : SEQUENCE N SUJET : NOM et Prénom du CANDIDAT :.. Date et heure d évaluation : N poste

Plus en détail

Préparations de solutions aqueuses

Préparations de solutions aqueuses Préparations de solutions aqueuses. Rappels : qu est-ce qu une solution aqueuse? * Introduis grâce à une spatule quelques cristaux de permanganate de potassium dans un tube à essai. Décris l aspect de

Plus en détail

Les solutions. Chapitre 2 - Modèle. 1 Définitions sur les solutions. 2 Concentration massique d une solution. 3 Dilution d une solution

Les solutions. Chapitre 2 - Modèle. 1 Définitions sur les solutions. 2 Concentration massique d une solution. 3 Dilution d une solution Chapitre 2 - Modèle Les solutions 1 Définitions sur les solutions 1.1 Définition d une solution : Une solution est le mélange homogène et liquide d au moins deux espèces chimiques : Le soluté : c est une

Plus en détail

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie P a g e 1 TS Chimie Enoncé Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie Exercice résolu La première utilisation d'un indicateur coloré pour les titrages acido-basiques remonte à 1767 par

Plus en détail

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie.

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. J0 Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. Exercice : Ecriture d équation de réaction. Ecrire les équation de réaction

Plus en détail

SUJET : DOSAGE DE L ACIDITE D UN LAIT

SUJET : DOSAGE DE L ACIDITE D UN LAIT FICHE n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINE AUX PROFESSEURS Il s agit de déterminer la concentration en acide lactique (de formule CH3-CHOH-COOH) d un lait en réalisant un dosage acido-basique puis de représenter

Plus en détail

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = =

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = = 1) Chlorure de cuivre Le chlorure de cuivre (II) est un composé ionique constitué d'ions chlorure Cl - et d'ions cuivre (II) Cu 2+. Donner la formule statistique de ce composé. Écrire l'équation de sa

Plus en détail

Dilution, facteur de dilution, échelle de teintes

Dilution, facteur de dilution, échelle de teintes Activité expérimentale TP Dilution, facteur de dilution, échelle de teintes Objectifs : Pratiquer une démarche expérimentale pour déterminer la concentration d une espèce colorée par la «méthode de l échelle

Plus en détail

Collège Shawinigan. Département de Chimie. Expérience #6. Solutions tampons. par. Rédacteur: Gr: Collaborateur:

Collège Shawinigan. Département de Chimie. Expérience #6. Solutions tampons. par. Rédacteur: Gr: Collaborateur: Collège Shawinigan Département de Chimie Expérience #6 Solutions tampons par Rédacteur: Gr: Collaborateur: Rapport de laboratoire présenté dans le cadre du cours PRÉPARATION DE SOLUTIONS à, professeur

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

Sciences physiques et chimiques

Sciences physiques et chimiques bac pro Philippe Adloff Hervé Gabillot Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-946-2 Sciences physiques et chimiques Seconde professionnelle 100 % Exercices expérimentaux science et

Plus en détail

obs.1 Calculs de Quantités de matière exercices

obs.1 Calculs de Quantités de matière exercices obs.1 Calculs de Quantités de matière exercices Alcool à 90% Un fluidifiant : Lors d une séance de TP, le professeur demande de préparer 250 ml d une solution d alcool à 90,0 % en volume. a) Calculer le

Plus en détail

Sciences physiques CH13 Les solutions. II- Concentration d une solution. 2)- Concentration molaire. 5)- Calcul d une concentration. IV- Applications.

Sciences physiques CH13 Les solutions. II- Concentration d une solution. 2)- Concentration molaire. 5)- Calcul d une concentration. IV- Applications. CH 13 Les Solutions. I- Dissolution d une espèce chimique. 1)- Définitions. 2)- Exemple. 3)- Solution saturée. 4)- Propriétés des solutions. II- Concentration d une solution. 1)- Concentration massique

Plus en détail

Feuille I Ex 1 Dissolution du chlorure de baryum. Ex 2 Dissolution du phosphate de fer(ii) Ex3 Solution de sulfate de sodium.

Feuille I Ex 1 Dissolution du chlorure de baryum. Ex 2 Dissolution du phosphate de fer(ii) Ex3 Solution de sulfate de sodium. Feuille I Ex 1 Dissolution du chlorure de baryum Ex 2 Dissolution du phosphate de fer(ii) Ex3 Solution de sulfate de sodium. Ex 4 Solution de sulfate de zinc. Feuille I-2 Ex 5 Solution de sulfate de cuivre.

Plus en détail

Acides & Bases. Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 octobre 2010

Acides & Bases. Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 octobre 2010 Acides & Bases Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 octobre 2010 Romain Laverrière & Stéphane Dierickx romainl0@etu.unige.ch dierick0@etu.unige.ch Groupe 15

Plus en détail

PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03. Dosage d une solution d hydroquinone

PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03. Dosage d une solution d hydroquinone PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03 Dosage d une solution d hydroquinone On veut doser une solution d hydroquinone en utilisant ses propriétés réductrices. Pour cela, on propose deux méthodes indépendantes utilisant

Plus en détail

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.»

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.» Chapitre 5 / TP 1 : Contrôle qualité de l'eau de Dakin par dosage par étalonnage à l'aide d'un spectrophotomètre Objectif : Vous devez vérifier la concentration massique d'un désinfectant, l'eau de Dakin.

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage Un dosage (ou titrage) a pour but de déterminer la concentration molaire d une espèce (molécule ou ion) en solution (généralement aqueuse). Un réactif de concentration

Plus en détail

On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette.

On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette. CONTROLE D'UNE EAU On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette. Données : couleur des complexes : Ca-NET : rouge ; Mg-NET

Plus en détail

On se propose de déterminer les masses en ions chlorure et en acide lactique présents dans un lait.

On se propose de déterminer les masses en ions chlorure et en acide lactique présents dans un lait. ntilles 26 Exercice n 2 : NLYE D UN LIT (6,5 points) Les parties 1. et 2. de cet exercice sont indépendantes et peuvent être traitées séparément. On se propose de déterminer les masses en ions chlorure

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI.2

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI.2 TP CI.2 Page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI.2 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/6 - une

Plus en détail

Etude du Lave-vaisselle Mesures chimiques

Etude du Lave-vaisselle Mesures chimiques ACADEMIE DE LILLE Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques Mathématiques et Sciences Physiques épreuve E1 Durée : 3 h Date : Sous - épreuve E 12 : Travaux pratiques scientifiques sur

Plus en détail

Les milieux biologiques tamponnés et leur intérêt

Les milieux biologiques tamponnés et leur intérêt Les milieux biologiques tamponnés et leur intérêt 1 Position de la séquence Thème n 1: les systèmes vivants présentent une organisation particulière de la matière. 1.5 Les molécules des organismes vivants

Plus en détail

COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices. Savoir son cours QCM :

COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices. Savoir son cours QCM : COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices Savoir son cours QCM : Paires d ions : Trouver la proportion d anions et de cations dans les solides constitués des paires d ions suivantes : [K + ]

Plus en détail

UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie

UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie Emmanuel Beaudoin Sébastien Béasse 1 TP1 Dosage calorimétrique : détermination d une enthalpie de réaction Introduction La digestion

Plus en détail

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2 Chimie : Séance n 2 I. Réaction entre l acide acétique et l ion borate : On mélange 25,0 ml d une solution d acide acétique de concentration 2,50.10 2.L 1 et 75,0 ml d une solution de borate de sodium

Plus en détail

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse CHAMPREDONDE Renaud DAUNIS Mélanie TP III Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse Module de géochimie Responsable : J.-L. DANDURAND SOMMAIRE INTRODUCTION I / Etude théorique

Plus en détail

Injections alcalinisantes

Injections alcalinisantes Injections alcalinisantes Des solutions d'hydrogénocarbonate de sodium ou de lactate de sodium sont utilisées en injection par les médecins pour leurs propriétés alcalinisantes (traitement de l'excès d'acidité)

Plus en détail

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL UNIVERSITE DE CAEN 2004-03-03 LYMPIADES REGINALES de LA CHIMIE - XX ème édition PRTCLE EXPERIMENTAL Durée 2 h Au début du XX ème siècle, l industrie des produits cosmétiques connaît un développement exponentiel.

Plus en détail

TP DE SELECTION REGIONALE

TP DE SELECTION REGIONALE Olympiades Nationales de Chimie 2010/2011 thème «la chimie de l'eau» TP DE SELECTION REGIONALE L'eau salée au quotidien Cette séance de TP comporte trois parties : une partie de chimie organique, où l'on

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :...

NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... TP TS- SPE THÈME EAU / EAU ET RESSOURCE TITRAGE COLORIMÉTRIQUE DES IONS MAGNÉSIUM ET IONS CALCIUM D UNE EAU MINÉRALE NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Document 1 : Eau d Hépar Document 1 : Eau

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

LV1 Module Molécules de la Vie Travaux Dirigés n 2

LV1 Module Molécules de la Vie Travaux Dirigés n 2 LV1 Module Molécules de la Vie Travaux Dirigés n 2 Equilibre acide-base, préparation de tampons asamuel@unice.fr Objectif : Assimiler les relations acide-base en sachant écrire les équations de dissociation

Plus en détail

PHYSIQUE & CHIMIE COMPOSITION n 2 PREMIERES S 1, S 2, S 3, S 4 & S 5

PHYSIQUE & CHIMIE COMPOSITION n 2 PREMIERES S 1, S 2, S 3, S 4 & S 5 PYSIQUE & CIMIE COMPOSITION n PREMIERES S 1, S, S 3, S 4 & S 5 Février 014 Total des points : 40 Durée : 3h00 calculatrice autorisée PARTIE 1 Etude d un solide ionique, l iodure de potassium (9 points)

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 L usage de

Plus en détail

Tableau d avancement

Tableau d avancement Terminale S - AP SPC 6 Tableau d avancement Objectifs : Savoir réaliser un bilan de matière initial, intermédiaire ou final grâce à un tableau d avancement. Une transformation chimique est l évolution

Plus en détail

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES CHAPITRE 4 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Rappels [H 3 O + ] = 10 -ph ou ph = - log [H 3 O + ] (Le ph d une solution dépend

Plus en détail

LA CHIMIE DE L ÉCHELLE DE TEINTES

LA CHIMIE DE L ÉCHELLE DE TEINTES Travaux Pratiques Séance 17 CONTEXTE DU SUJET : Thème : La santé Chapitre n 7 (Composition d un médicament) LA CHIMIE DE L ÉCHELLE DE TEINTES La liqueur de Dakin (eau de Dakin et dénomination commune Dakin)

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

DÉTERMINATION DU POURCENTAGE EN ACIDE D UN VINAIGRE. Sommaire

DÉTERMINATION DU POURCENTAGE EN ACIDE D UN VINAIGRE. Sommaire BACCALAURÉAT SÉRIE S Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales Sommaire I. DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS... 2 II. LISTE DE MATÉRIEL DESTINÉE AUX PROFESSEURS ET

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2004 NOM du candidat :... Prénom :... N d'inscription :... EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7 Après avoir lu le texte du

Plus en détail

TP : Dosage des constituants d un fil en laiton

TP : Dosage des constituants d un fil en laiton TP : Dosage des constituants d un fil en laiton Préparer les questions Q1, Q2, Q3, Q4, Q11, Q12 et Q14. Le laiton est un alliage de zinc et de cuivre. On cherche dans cette manipulation à déterminer la

Plus en détail

Exercice I: Préparation du savon (6 points)

Exercice I: Préparation du savon (6 points) Année scolaire : 10/11 Classes : SV Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte quatre pages numérotées de 1 à 4. L usage d une calculatrice non programmable est autorisé.

Plus en détail

Acides et bases Exercices Mélanges et dissociation

Acides et bases Exercices Mélanges et dissociation Acides et bases Exercices Mélanges et dissociation 2.1 Quelles sont les concentrations (initiales, avant disociation ou réaction) c 0 a) de l acide acétique dans un mélange de 50 ml d acide acétique molaire

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE. Durée : 2 heures. Les calculatrices sont autorisées * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE. Durée : 2 heures. Les calculatrices sont autorisées * * * SESSION 2006 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE Durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées * * * NB : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision

Plus en détail

Prérequis - Compétences attendues en début de formation. Quantité de matière, concentration, étalonnage

Prérequis - Compétences attendues en début de formation. Quantité de matière, concentration, étalonnage Prérequis - Compétences attendues en début de formation Quantité de matière, concentration, étalonnage Etablir une équation bilan connaissant les réactifs et les produits formés. A partir de l équation

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES CI. 101

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES CI. 101 TP CI. 101 page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES CI. 101 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/6 - une

Plus en détail

DST de sciences physiques

DST de sciences physiques Terminales S DST de sciences physiques (5 pages) Exercice n 1 (7 points) Acide et base faible Toutes les solutions aqueuses sont à 25 C. 1. On dispose d'une solution S a d'acide éthanoïque CH 3 COOH de

Plus en détail

Chap 3 : Transformations associées à des réactions acido-basiques en solution aqueuse.

Chap 3 : Transformations associées à des réactions acido-basiques en solution aqueuse. Chimie. Partie 2 : La transformation d'un système chimique est-elle toujours totale? I ) Autoprotolyse de l'eau : Chap 3 : Transformations associées à des réactions acido-basiques en solution aqueuse.

Plus en détail

Dureté d'une eau - Dosage complexométrique

Dureté d'une eau - Dosage complexométrique Dureté d'une eau - Dosage complexométrique Objectifs : Découvrir un autre type de dosage, Prendre conscience de l existence de critères auxquels doit répondre une eau potable. A Introduction : 1 Généralités

Plus en détail

c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3 1,0.10-4 σ(s.i) 9,00.10-2 2,185.10-2 3,567.10-3

c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3 1,0.10-4 σ(s.i) 9,00.10-2 2,185.10-2 3,567.10-3 Chimie TC 1 Correction On détermine la conductivité de solutions d acide fluorhydrique de diverses concentrations c. Les résultats sont consignés dans le tableau ci-dessous : c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3

Plus en détail

pka D UN INDICATEUR COLORE

pka D UN INDICATEUR COLORE TP SPETROPHOTOMETRIE Lycée F.BUISSON PTSI pka D UN INDIATEUR OLORE ) Principes de la spectrophotométrie La spectrophotométrie est une technique d analyse qualitative et quantitative, de substances absorbant

Plus en détail

Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique. Protocoles des manipulations

Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique. Protocoles des manipulations 1 Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique Protocoles des manipulations 1. Préparation et étalonnage d une solution d hydroxyde de sodium... 2 2. ph-métrie... 4 3. Oxydoréductions

Plus en détail

Exercices d entraînement

Exercices d entraînement Exercices d entraînement 16. Le produit «ph-moins» est le solide ionique NaHSO 4. L équation de sa dissolution est NaHSO 4 (s) Na + (aq) + HSO 4 (aq). L ion HSO 4 est un acide qui réagit avec la base H

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N CI.11

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N CI.11 TP CI.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N CI.11 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l'examinateur : Page 2/5

Plus en détail

Sous-thèmes : Dosages par titrage. Autour du lait

Sous-thèmes : Dosages par titrage. Autour du lait Classe : 1 ère STL Enseignement : Physique et chimie en laboratoire THEMES du programme : Analyse physico-chimiques Chimie : enjeux sociétaux, économique et environnementaux Sous-thèmes : Dosages par titrage

Plus en détail

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE 1. Objet Description du dosage du mercure par spectrométrie atomique de vapeur froide. 2. Domaine d application

Plus en détail

Thème : L eau et la chimie

Thème : L eau et la chimie 27 ème EDITION DES OLYMPIADES DE LA CHIMIE 2010/2011 Thème : L eau et la chimie ACADEMIE DE BORDEAUX Dosage du dioxygène dissous dans l eau par la méthode de Winkler Port de lunettes de sécurité OBLIGATOIRE

Plus en détail

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions.

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Items Connaissances Acquis Formule des ions sodium, cuivre(ii), fer(ii), fer(iii) et chlorure Domaines d acidité et de basicité en solution aqueuse. Lien

Plus en détail

INTRODUCTION AU DOSAGE PAR TITRAGE DIRECT

INTRODUCTION AU DOSAGE PAR TITRAGE DIRECT TPC1 SUIVI PH-METRIQUE ET CONDUCTIMETRIQUE D UNE REACTION ACIDO-BASIQUE INTRODUCTION AU DOSAGE PAR TITRAGE DIRECT CONTEXTE Le Destop est un déboucheur de canalisation à base d hydroxyde de sodium (Na +

Plus en détail

Transformation et réaction acide - base

Transformation et réaction acide - base Transformation et réaction acide - base Sauf indicateur contraire, la température des solutions est de 25 C. À cette température,ke = 10 14 et le pke = 14, 0. Exercice 1 : Une solution aqueuse d acide

Plus en détail

Le but de cette épreuve est de vérifier la quantité de soude dans un déboucheur de canalisation annoncé à une teneur de 20% en masse.

Le but de cette épreuve est de vérifier la quantité de soude dans un déboucheur de canalisation annoncé à une teneur de 20% en masse. I. ÉNONCÉ DESTINÉ AU CANDIDAT NOM : Prénom : Centre d examen : N d inscription : Ce sujet comporte 4 feuilles individuelles différenciées sur lesquelles le candidat doit consigner ses réponses Le candidat

Plus en détail

BAC BLANC SCIENCES PHYSIQUES. Durée : 3 heures 30

BAC BLANC SCIENCES PHYSIQUES. Durée : 3 heures 30 Terminales S1, S2, S3 2010 Vendredi 29 janvier BAC BLANC SCIENCES PHYSIQUES Durée : 3 heures 30 Toutes les réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Chaque exercice sera traité sur une

Plus en détail

Notion de pouvoir tampon, cas de l eau de mer. Spé TS automne

Notion de pouvoir tampon, cas de l eau de mer. Spé TS automne Mots clés : Constante d acidité, pka, domaine de prédominance, addition d une solution dans une autre, variation du ph. Objectif : découvrir le pouvoir tampon par des additions, avancer vers le dosage

Plus en détail

Chapitre n 4. Comment mettre des ions en évidence?

Chapitre n 4. Comment mettre des ions en évidence? Chapitre n 4 3 Comment mettre des ions en évidence? >T.P. n 1: Tests de quelques ions. >Objectifs: Découvrir les tests d'ions courants. Respecter des consignes de sécurité dans le domaine de la chimie

Plus en détail

DOSAGE DE L ACIDE CITRIQUE D UNE LIMONADE

DOSAGE DE L ACIDE CITRIQUE D UNE LIMONADE TP CI.12 Page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N CI.12 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/6

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : Chimie de Laboratoire et de Procédés industriels Epreuve Techniques de laboratoire Durée : 4 heures Coefficient

Plus en détail

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR L'objectif du TP est de tracer un diagramme isobare en équilibre liquide vapeur du binaire H 2 O / HCl, par une méthode utilisant le principe de la distillation

Plus en détail

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf I Terminale S Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf Objectifs : - Etablir un protocole et le réaliser afin d extraire un colorant et l identifier par spectroscopie UV-visible. - Utiliser la loi

Plus en détail

Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel

Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel 1 Principe Importance de la mesure de la teneur en chlore actif La mesure de la teneur en chlore actif est très importante pour un fabricant, un préparateur

Plus en détail

Cyanures non oxydables au chlore : fraction massique des cyanures totaux moins la fraction massique des cyanures libres.

Cyanures non oxydables au chlore : fraction massique des cyanures totaux moins la fraction massique des cyanures libres. 1. Objet E.II.4.V1 DOSAGE DES CYANURES TOTAUX ET LIBRES : MÉTHODES D ANALYSE EN FLUX CONTINU Cette procédure a pour objet la détermination de la teneur en cyanures libres, en cyanures non oxydables au

Plus en détail

C8-REACTION ACIDE FAIBLE-BASE FORTE ET BASE FAIBLE - ACIDE FORT DOSAGE- EFFET TAMPON

C8-REACTION ACIDE FAIBLE-BASE FORTE ET BASE FAIBLE - ACIDE FORT DOSAGE- EFFET TAMPON C8-REACTION ACIDE FAIBLE- TRAVAUX DIRIGES TERMINALE S Masses molaires en g.mol -1 : M(H) = 1 ; M(C) = 12 ; M (N) = 14 ; M (O) = 16 Les mesures de ph se font toutes à 25 C. 1 On introduit 4,83 g d'un monoacide

Plus en détail

PARTIE 1 : DETERMINATION DE LA DURETE DE L HEPAR

PARTIE 1 : DETERMINATION DE LA DURETE DE L HEPAR TP 11 : RESINES ECHANGEUSES D IONS OU COMMENT ADOUCIR L EAU? Objectif : Déterminer la composition d une eau par titrage complexométrique. Utiliser une résine échangeuse d ions. PARTIE 1 : DETERMINATION

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1. T.P. 16 Manipulations de base en chimie

Lycée Viette TSI 1. T.P. 16 Manipulations de base en chimie T.P. 16 Manipulations de base en chimie Le but de ce TP est de se familiariser avec la verrerie usuelle utilisée en TP de chimie et de réaliser quelques manipulations de base. I. Découverte de la verrerie

Plus en détail

DS n 1. solution. [1,5pt] Quelle masse m' d'acide ascorbique le comprimé contenait-il? [1,5pt]

DS n 1. solution. [1,5pt] Quelle masse m' d'acide ascorbique le comprimé contenait-il? [1,5pt] Nom : / 40 14 janvier 2015 Prénom :.. DS n 1 2 nde 7 Mme Grange-Reynas La calculatrice et le compagnon sont autorisés. Le sujet sera rendu avec la copie. Toutes les réponses doivent être rédigées avec

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES TOXICOLOGIE ANALYTIQUE II

TRAVAUX PRATIQUES TOXICOLOGIE ANALYTIQUE II UNIVERSITE MOHAMMED V FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE RABAT Laboratoire de Pharmacologie et de Toxicologie Pr. Y. CHERRAH TRAVAUX PRATIQUES TOXICOLOGIE ANALYTIQUE II Pr. A. BOUKLOUZE Pr. Ass. Ait Elacadi.

Plus en détail

Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière

Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière SNC2D/SNC2P Réactions chimiques/réactions chimiques Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière Sujets preuves d un changement chimique types de réactions

Plus en détail

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique»

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Objectifs : Décrire un système chimique et son évolution. Identifier un réactif limitant. Ecrire l équation-bilan de réaction. Document 1 : Présentation

Plus en détail

On parle parfois de pluie acide. Qu'est-ce que cela signifie? Quelles en sont les conséquences? Quels sont les liquides acides dans notre quotidien?

On parle parfois de pluie acide. Qu'est-ce que cela signifie? Quelles en sont les conséquences? Quels sont les liquides acides dans notre quotidien? FICHE ELEVE, PARTIE 1 On parle parfois de pluie acide. Qu'est-ce que cela signifie? Quelles en sont les conséquences? Quels sont les liquides acides dans notre quotidien? S'approprier : rechercher des

Plus en détail

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE?

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Nom :.. Coéquipier : BUT QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Toutes les eaux minérales indiquent sur leurs étiquettes les ions présents, leur quantité et le ph de

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques n 5.

Devoir de Sciences Physiques n 5. Devoir de Sciences Physiques n 5. EXERCICE I. LES INDICATEURS COLORÉS NATURELS DE LA CUISINE À LA CHIMIE La première utilisation d'un indicateur coloré pour les titrages acidobasiques remonte à 1767 par

Plus en détail

EXEMPLES D ELECTROLYSE

EXEMPLES D ELECTROLYSE Eau et énergie Séances 1et 2 EXEMPLES D ELECTROLYSE Séance1 : Affinage du cuivre par électrolyse : La plupart des métaux, obtenus à partir de minerais, sont trop impurs pour certains usages. Il faut donc

Plus en détail