Mesure limitée dans le temps. Le donneur sait quand il sera à nouveau éligible. Le donneur est déclaré apte au don.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mesure limitée dans le temps. Le donneur sait quand il sera à nouveau éligible. Le donneur est déclaré apte au don."

Transcription

1 Prescriptions du Service de transfusion sanguine CRS STS CRS Chapitre 17 B) : Critères d aptitude au don de sang RÉFÉRENCES 1 - Ordonnance sur les autorisations dans le domaine des médicaments (OAMéd) Guide pour la préparation, l utilisation et l assurance de qualité des composants sanguins - Conseil de l Europe - version en vigueur 3 - Whole Blood and Apheresis Donor Selection guidelines of the UK - version en vigueur Documentation et principes généraux Les critères d aptitude au don de sang sont un instrument de travail visant à assurer la sécurité du donneur lors du don d une part et celle du receveur d autre part. Ils s appliquent aux donneurs de sang complet, de plaquettes et de plasma à usage thérapeutique. Ils sont classés par ordre alphabétique dans le présent document (accessible sur le site internet du STS CRS), que complètent des listes de médicaments, de vaccins et de pays à haut risque d infection virale ou parasitaire, ainsi que certaines règles de prélèvement. Ils sont régulièrement actualisés conformément aux exigences européennes [2] par le groupe de travail compétent puis implémentés par la Direction médicale du STS CRS. La version disponible sur le site internet est actualisée en permanence. Les donneurs sont évalués par un personnel formé à cet effet sous la responsabilité d un médecin de collecte (MDD). En cas de doute concernant l aptitude potentielle du candidat-donneur, le personnel ne doit pas accepter le don et réfère le donneur au MDD qui procède alors à une évaluation individuelle. Tout problème lors de l anamnèse ou de l examen clinique pré-don doit être interprété conformément aux critères ci-après. En cas de contre-indication, le donneur reçoit une explication détaillée de sa cause et de ses conséquences. Si des donneurs présentent des risques potentiels non cités dans ce chapitre, ils doivent être référés au MDD pour avis et le cas transmis à la Direction médicale STS CRS pour implémentation éventuelle. Glossaire Conduite à tenir () Contre-indication définitive : CID Contre-indication temporaire : CIT Contre-indication conditionnelle : CI Accepter Mesure illimitée dans le temps irréversible et définitive. Le donneur doit en être informé de manière compréhensible pour lui. Mesure limitée dans le temps. Le donneur sait quand il sera à nouveau éligible. Mesure conditionnée par des éléments divers avec ou sans référence au MDD voire au médecin traitant. Le donneur est déclaré apte au don. Autres Cf. Cf. si applicable Référence obligatoire à un critère spécifique qui doit être consulté. Référence à consulter en fonction du contexte. Aide à la décision. Le terme «donneur» est employé indifféremment pour désigner donneuses et donneurs. bma PRE321 Libération Valable dès : Original PRE321-Critères d aptitude-f Page 1 de 33

2 Abcès cutané CIT jusqu'au rétablissement complet et/ou 2 semaines après arrêt de l'antibiothérapie. Abcès dentaire Abcès périamygdalien Ablation de l'utérus CIT jusqu'au rétablissement complet et/ou 2 semaines après arrêt de l'antibiothérapie. cf. Amygdalite cf. Hystérectomie Accident d exposition au sang Définition Accident ischémique transitoire (AIT) Accident vasculaire cérébral (AVC) Blessure par objet souillé de sang ou contact d'une lésion cutanéo-muqueuse avec le sang d'une personne inconnue. CIT de 6 mois après exposition. Personnel hospitalier cf. Maladies cardio-vasculaires cf. Maladies cardio-vasculaires Acné Accepter si antibiothérapie par tétracycline/érythromycine ou Roaccutan Gel. CIT si lésions actives ou infectées. CIT pendant 1 mois après la dernière prise d'isotrétinoïne (Curakne, Isotrétinoïne-Mepha, Isotretinoin-Teva, Liderma, Roaccutan Capsules, Trédinac ). Acupuncture CIT de 6 mois si la stérilité de la méthode de travail est douteuse, s'il existe des signes d'infection ou si le traitement n'est pas réalisé avec des aiguilles personnelles à usage unique par du personnel médical/un médecin autorisé. Age Accepter à compter du jour du 18ème anniversaire et jusqu'à 65 ans (donneurs de sang complet et d'aphérèse). Aptitude à déterminer par le MDD pour les prélèvements au-delà de 65 ans (et au-delà de 60 ans pour les donneurs donnant pour la première fois). Aiguilles Accident d exposition au sang Acupuncture Piercing Tatouage Alcool CI si ivresse aiguë. Allergie médicamenteuse CIT de 12 mois après la dernière réaction allergique au médicament incriminé. Amibiase CIT jusqu à disparition des symptômes cliniques et la fin du traitement d'une forme intestinale. CIT de 6 mois après la fin du traitement d'une forme viscérale. Amygdalectomie CIT pendant 1 mois après rétablissement complet et 2 semaines après arrêt de l'antibiothérapie. PRE321-Critères d aptitude-f Page 2 de 33

3 Amygdalite CIT après rétablissement complet et 2 semaines au moins après arrêt de l'antibiothérapie. Anémie falciforme Anémie hémolytique Anémie sidéropénique/ferriprive Aptitude à déterminer par le MDD. Hémoglobine Adapter éventuellement la fréquence des prélèvements. Anémie, par carence en vit B12 ou acide folique CIT jusqu'à l'arrêt du traitement et reconstitution des réserves. CID si une substitution permanente est nécessaire. Faire préciser l'origine. Anesthésie générale CI dépendant de la nature de l intervention et de l état de santé du donneur. En cas de doute, en référer au MDD. Anesthésie locale Angine Angine de poitrine Angor Une anesthésie ne doit pas être considérée comme une cause de CI. cf. Anesthésie générale cf. Amygdalite cf. Maladies cardio-vasculaires cf. Maladies cardio-vasculaires Antacides CIT au cours du traitement de troubles digestifs chroniques (recours éventuel à une gastroscopie à visée diagnostique). En cas de doute, en référer au MDD. Endoscopie Antalgiques Accepter après contrôle de la pathologie sous-jacente. En cas de doute, en référer au MDD. Antiarythmiques cf. Arythmie Antibiotiques CIT de 2 semaines après la dernière prise. Acné Anticoagulants CI dépendant de la pathologie sous-jacente et du délai après arrêt du traitement. Thrombose veineuse profonde PRE321-Critères d aptitude-f Page 3 de 33

4 Anticonvulsivants CIT pendant toute la durée du traitement. Epilepsie Antidépresseurs Accepter si seulement prise de comprimés et situation médicale stable. Lithium, traitement au Antidiabétiques oraux Antiépileptiques CI si diabète instable. cf. Anticonvulsivants Antifongiques CIT de 2 semaines après arrêt du traitement d'une mycose superficielle. CID si mycose profonde. Antihistaminiques (Comprimés, gouttes) CI si traitement continu et/ou pathologie aiguë. Antihypertenseurs CI si traitement par bétabloquant et pouls < 60/min et/ou TA systolique < 120 mm Hg. CI si TA > 180/110 mm Hg. CI si début ou changement de traitement jusqu'à ce que la TA soit sous contrôle. Antimycotiques Antithyroïdiens cf. Antifongiques cf. Hyperthyroïdie Appendicectomie CIT pendant 1 mois après l'intervention et rétablissement complet. Artérite temporale et/ou Maladie de Horton Aptitude à déterminer par le MDD. Arthrite CIT si poussée aiguë. CI si traitement par anti-inflammatoires stéroïdiens. CID si affection grave nécessitant un traitement. Arthrite rhumatoïde Rhumatisme articulaire aigu Arthrite rhumatoïde CID seulement si atteinte cardio-vasculaire. Arthroscopie CIT pendant 1 mois. Arthrose CI si poussée inflammatoire aiguë. PRE321-Critères d aptitude-f Page 4 de 33

5 Arythmie Accepter si arythmie fonctionnelle (respiratoire). Accepter lors d'extrasystole (extrasystoles ventriculaires ou extrasystoles supraventriculaires), si asymptomatique et uniquement sporadique. Accepter après thérapie ablative, si réussie avec succès, rétablie et sans médicaments. CID si origine organique. Aptitude à déterminer par le MDD si origine inexpliquée. Aspirine et/ou Acide acétylsalicylique CID si prise régulière du médicament en relation avec une maladie chronique. Si prise au cours des 5 jours précédant le don, l unité prélevée ne peut être utilisée pour la préparation de concentré plaquettaire (voir chapitre 17 F). Asthme Accepter si asymptomatique, même sous traitement épisodique ou préventif régulier par aérosol (y compris corticoïdes). CID si crises fréquentes ou maladie chronique symptomatique malgré un traitement corticoïde par voie orale. CIT pendant 1 mois après une crise aiguë. Avortement cf. Interruption de grossesse Babésiose Basaliome, excision Basedow, maladie Bechterew, maladie de Besnier-Boeck-Schaumann, Syndrome Bétabloquants cf. Epithélioma basocellulaire, excision cf. Thyroïdite auto-immune cf. Arthrite rhumatoïde cf. Sarcoïdose cf. Antihypertenseurs Bilharziose CIT de 12 mois après la fin du traitement. Blépharite CIT jusqu'à guérison complète. Blessure CIT jusqu à guérison complète (absence de signes d'inflammation cutanée). Accident d exposition au sang Chirurgie traumatologique Personnel hospitalier Borreliose cf. Lyme, maladie de - Bradycardie Accepter si normalisation lors d'une 2ème prise (après collation éventuellement) ou si grand sportif ou travailleur de force et absence d'effets secondaires. CI et référer au médecin traitant si fréquence cardiaque < 50/min. Aptitude à déterminer par le MDD si fréquence cardiaque comprise entre 50 et 60/min en l'absence de prise de médicaments bradycardisants. PRE321-Critères d aptitude-f Page 5 de 33

6 Bronchite aiguë CIT jusqu'au rétablissement complet et 2 semaines après arrêt de l'antibiothérapie. Bronchite chronique CID si multirécidives infectieuses hivernales avec toux et expectoration. Brucellose CID si infection avérée. CIT de 3 mois après absorption d'aliments suspects. Cancer Exception : basaliome et carcinome in situ du col utérin en l'absence de chimiothérapie ou de radiothérapie adjuvante. Candidose Accepter seulement si traitement local (localisation vulvo-vaginale/balanite mycotique) et absence de pathologie sous-jacente. CIT jusqu'au rétablissement complet si autre localisation. Cannabis CI si sous l'emprise de Cannabis. Drogue, usage de - Cartilage, operation du CIT jusqu'au rétablissement complet. Cataracte, opération CIT pendant 1 mois après l'intervention. Cécité et/ou Donneur malvoyant Accepter si bonne compréhension de la procédure du don de sang et des tests de dépistage des maladies transmissibles, et la sécurité lors du don n est pas menacée. Questionnaire à faire remplir par une personne de l'équipe de prélèvement. Céphalées Accepter en l'absence de symptômes, si céphalées occasionnelles. Chagas, maladie de Accepter si simple séjour dans une région endémique. CID si maladie confirmée. Chancre mou cf. Gonorrhée Chikungunya CIT pendant 1 mois après voyage en zone endémique. CIT de 3 mois jusqu'à guérison complète. PRE321-Critères d aptitude-f Page 6 de 33

7 Chirurgicale, intervention (Généralités) CIT : - jusqu'à guérison complète (et la fin d'un traitement post-opératoire) ; - compter 2 semaines supplémentaires après la fin d'un traitement antibiotique ; - compter 1 mois supplémentaire après la fin d'un traitement préventif par anticoagulants ; - de 1 mois après intervention mineure sans complications ; - de 6 mois en cas de risque d'hépatite (intervention par instruments flexibles: gastro-, colonoscopie) ; - de 6 à 12 mois après intervention majeure (selon évaluation par le MDD). CIT pendant les 2 mois précédant une intervention chirurgicale programmée (sauf si intervention mineure : stérilisation, excision d'une verrue ou d'un mélanome bénin). CID : - après intervention à la suite d'une tumeur maligne ; - si risque en relation avec une infection à prions (p. ex. transfusion sanguine après 1980, transplantation de cornée, de dure-mère) ; - après transplantation, sauf si autologue. Chirurgie cardio-vasculaire Anesthésie générale Creutzfeldt-Jakob, maladie de Endoscopie Transfusion sanguine Transplantation cf. Maladies cardio-vasculaires Chirurgie cutanée Epithélioma basocellulaire, excision Chirurgie gynécologique Conisation du col uterin Curetage Fibroadénome du sein, ablation Hystérectomie Interruption de grossesse Myomectomie Prolapsus utérin, opération Sein, biopsie de nodule Stérilisation tubaire Tumorectomie mammaire Recherche d'anticorps irréguliers anti-érythrocytaires en cas de grossesse. Chirurgie neurologique CID à l'exception des interventions ne touchant pas à la dure-mère. Hernie discale, Opération Laminectomie Spondylodèse Chirurgie ophtalmologique Cataracte, opération Glaucome, opération Chirurgie ORL CIT pendant 1 mois si chirurgie mineure (amygdales, végétations, sinus, etc.). Aptitude à déterminer par le MDD après chirurgie majeure. Amygdalectomie Mastoïde, opération de la PRE321-Critères d aptitude-f Page 7 de 33

8 Chirurgie orthopédique CIT pendant 1 mois à 3 mois selon évaluation par le MDD après intervention mineure (éventuellement par arthroscopie). Arthroscopie Cartilage, operation du Fracture, ostéosynthèse Ligament, opération Prothèse totale de hanche / de genou Chirurgie rénale et urologique Lithiase rénale, opération Prostatectomie Varicocèle, opération Vasectomie Chirurgie stomatologique Dentaire, extraction Dentaire, traitement Chirurgie thoracique CID si affection maligne. CIT de 6 mois après l'intervention. Chirurgie traumatologique Cartilage, operation du Chirurgie orthopédique Fracture simple Ligament, opération Polytraumatisme Splénectomie Chirurgie viscérale CIT pendant 1 mois lors de petites interventions sans complications, de 6 mois après intervention importante et jusqu'au rétablissement complet. Appendicectomie Cholécystectomie Colostomie Gastrectomie Gastroplastie Hémorroïdes, cure chirurgicale Hernie hiatale, Opération Hernie inguinale, Opération Iléostomie Polypectomie colique Splénectomie Chlamydia, infection CIT de 2 semaines après la fin du traitement, absence d'autres maladies sexuellement transmissibles à l'anamnèse et relation sexuelle stable. Situations à risque Cholécystectomie CIT pendant 1 mois après l'intervention et jusqu'au rétablissement complet. Lithiase vésiculaire Cholécystite CIT de 2 semaines après arrêt du traitement antibiotique et disparition des symptômes. PRE321-Critères d aptitude-f Page 8 de 33

9 Choléra CIT de 3 mois après guérison. Choléra, contact CIT pendant 1 semaine après le retour d'une zone d'endémie. Chorée de Huntington Chute de cheveux CIT pendant 1 mois après l'arrêt du traitement avec Propecia. Cirrhose hépatique Claudication intermittente cf. Maladies cardio-vasculaires Clomid et/ou Clomifène CIT de 6 mois après la dernière prise. Absence de grossesse en cours. Coagulation, anomalies de la - et/ou Maladies hémorragiques et thrombophilie Accepter si statut de "porteur de trait hémophilique", sans autres facteurs de risque. Accepter en l'absence d'épisodes de thrombose, même si résistance à l'apc/facteur V Leiden, anomalie du taux de facteur II, des protéines C et S, de l'antithrombine III, de l'homocystéine/présence d'anticorps antiphospholipides. En cas de doute, en référer au MDD. Hémophilie A et B Cocaine cf. Drogue, usage de - Col uterin (carcinome in situ) Col utérin (Dysplasie) Colite CIT pendant 1 mois après l'intervention, si contrôle cytologique négatif. cf. Col uterin (carcinome in situ) cf. Diarrhée Colon irritable CIT si symptomatique. Colostomie Commotion cérébrale CIT de 3 mois si évolution favorable, après disparition de symptômes éventuels. Epilepsie Conisation du col uterin Accepter en l'absence de tout traitement ultérieur. CIT jusqu'à confirmation de la bénignité de l'affection (frottis de contrôle négatif). Col uterin (carcinome in situ) PRE321-Critères d aptitude-f Page 9 de 33

10 Conjonctivite CI jusqu'à guérison complète. Connaissance, perte de - CID si perte de connaissance lors de 2 dons consécutifs. En cas de doute, en référer au MDD. Contraceptif Accepter. Coqueluche CIT pendant 1 mois après rétablissement complet. Cornée, transplantation Cortisone (Comprimés, injectable, topique) cf. Stéroïdes Creutzfeldt-Jakob, maladie de CID si : - anamnèse de transplantation de dure-mère ou de cornée ; - traitement par hormone hypophysaire d'origine humaine ; - caractère consanguin de la maladie ; - séjour entre 1980 et 1996 pour une durée totale de 6 mois ou plus en Grande-Bretagne ou en Irlande du Nord (en raison de l'incidence de la maladie) ; - transfusion sanguine depuis Cornée, transplantation Hormone de croissance Transfusion sanguine Crohn, maladie de Curetage CIT pendant 1 mois après l'intervention si pathologie bénigne. Cushing, maladie Cystite CIT jusqu'à guérison complète et 2 semaines après arrêt de l'antibiothérapie. Danazol et/ou Danatrol CID seulement si pathologie hématologique. Faire préciser la pathologie sous-jacente (maladie bénigne du sein, syndrome prémenstruel, endométriose, ménorragie, etc.). Dengue CIT de 3 mois après guérison (si forme non hémorragique). Fièvre hémorragique à virus Dengue, région CIT pendant 1 mois après le retour d'une zone endémique. PRE321-Critères d aptitude-f Page 10 de 33

11 Dentaire, extraction CIT pendant 72 heures au minimum après extraction simple. CIT de 2 semaines jusqu'à disparition de la symptomatologie et/ou 2 semaines après arrêt du traitement antibiotique après extraction compliquée. Abcès dentaire Dentaire, traitement CIT pendant 72 heures si détartrage. CIT de 2 semaines après la fin du traitement antibiotique si intervention compliquée. Abcès dentaire Dépression Accepter si situation stable. Lithium, traitement au Dermatite Accepter si la lésion est peu étendue, si traitement local (topique) et si le site de ponction est en zone saine. Désensibilisation, injections de CIT pendant 48 heures après la dernière injection. Diabète Accepter si diabète de type 2 contrôlé par traitement diététique assorti ou non d'antidiabétiques oraux, en l'absence de complication et de signes d'infection. CID si diabète insipide. CID si diabète insulino-dépendant ou insulino-requérant, ou autres médicaments parentéraux. Diarrhée CIT de 2 semaines après rétablissement complet et arrêt du traitement médical (exception : inflammation intestinale chronique). Fièvre typhoïde Shigellose Faire préciser les modalités de l'épisode diarrhéique (manifestation isolée, chronique, etc.). Digoxine Diphtérie CIT pendant 1 mois après guérison. Diurétiques Accepter si traitement d'une hypertension artérielle ou d'un syndrome prémenstruel. Aptitude à déterminer par le MDD en fonction de l'affection en cause. Diverticulite CIT de 3 mois après l'arrêt du traitement. Diverticulose Drépanocytose CI si symptomatique. cf. Anémie falciforme PRE321-Critères d aptitude-f Page 11 de 33

12 Drogue, usage de - CI de tout candidat-donneur sous l'emprise d'une drogue quelles que soient les modalités d'administration. CID si consommation par voie intra-veineuse. Cannabis Situations à risque Une consommation de drogue par voie non parentérale retrouvée par anamnèse n'entraîne pas obligatoirement une CI. Il faut cependant analyser la fiabilité des réponses données, connaissant l'incidence particulièrement élevée des infections VIH dans la population concernée. Duodenal, ulcère CIT si maladie symptomatique et traitement médical récent (administré au cours des 3 derniers mois). Gastrectomie Dure-Mère (Transplantation) cf. Creutzfeldt-Jakob, maladie de Dystrophie musculaire Echinococcose Eczéma Accepter si : - la lésion est peu étendue ; - le site de ponction n'est pas touché ; - le traitement est exclusivement local. Embolie pulmonaire CI si plaie ouverte. Accepter après rétablissement complet, si embolie graisseuse post-traumatique. CID si maladie thrombo-embolique récidivante. CIT de 12 mois après la fin du traitement anticoagulant si : - la cause de la thrombose initiale à l'origine de l'embolie est mécanique (p. ex. immobilisation) ; - ou un seul épisode de thrombose sans récidive après 12 mois. Thrombose veineuse profonde Emphysème Encéphalite CIT jusqu'à guérison complète. Encéphalite à tiques et/ou Meningo-encéphalite CIT jusqu'au rétablissement complet (asymptomatique durant 6 mois après la fin du traitement). Endométriose CI si symptomatique. Endoscopie Epilation électrique CIT de 6 mois après gastro-, colonoscopie. cf. Acupuncture PRE321-Critères d aptitude-f Page 12 de 33

13 Epilepsie CID si traitement anti-comitial au long cours. Aptitude à déterminer par le MDD après évaluation individuelle, en l'absence de réapparition de crises plus de 3 ans après l'arrêt du traitement. Anticonvulsivants Une crise peut être déclenchée par un stress mineur. Il est donc important d'éviter tout risque inutile. Epistaxis CIT si itératif et anémie concommitante. Epithélioma basocellulaire, excision CIT jusqu'au rétablissement complet après l'intervention. Erysipèle CIT pendant 1 mois après guérison complète. Etudes cliniques CIT des donneurs participant à des études cliniques, prenant des médicaments non encore enregistrés ou se prêtant à des injections (durée à déterminer par le MDD). Cette recommandation s'applique également aux personnes participant à des études de phase 1 (etude de toxicité avant l'introduction d'un nouveau médicament). En cas de doute, en référer au MDD. Facteurs de coagulation, administration Accepter seulement après traitement par produits recombinants, en l'absence de CI en relation avec la maladie sous-jacente. Fausse couche Fer, traitement martial Hémophilie A et B cf. Interruption de grossesse cf. Anémie sidéropénique/ferriprive Fibroadénome du sein, ablation CIT pendant 1 mois après l'intervention et jusqu'au rétablissement complet. Fibromyalgie Se référer maladies auto-immunes. Fièvre Définition Température > 38 C CIT pendant 1 mois après la poussée, en cas de doute. Tropicale, voyage en région Essayer de déterminer la cause. S enquérir des voyages effectués à l étranger. Référer au MDD. Fièvre hémorragique à virus CIT de 12 mois après guérison si Lassa, Ebola, Marburg, Congo/Crimée. Dengue Fièvre hémorragique à virus, contact CIT pendant 1 mois après le retour. PRE321-Critères d aptitude-f Page 13 de 33

14 Fièvre jaune CIT de 3 mois après rétablissement complet. Fièvre jaune, contact CIT pendant 1 mois après le contact. Fièvre Q Fièvre récurrente CIT de 2 ans après guérison complète. Fièvre typhoïde et/ou Fièvre paratyphoïde Filariose Fracture simple CIT jusqu'au rétablissement complet. CIT pendant 1 mois après arrêt de l'anticoagulation préventive et/ou ablation du plâtre si traitement conservateur (plâtre circulaire). Fracture, ostéosynthèse CIT pendant 1 mois après ablation du matériel d'ostéosynthèse. CIT de 3 mois après osthéosynthèse. Furoncle Transfusion sanguine cf. Abcès cutané G6PD, déficit en - Hémoglobinopathies Gastrectomie et/ou avec/sans duodénectomie CIT de 6 mois après gastrectomie partielle. CIT de 12 mois après traitement chirurgical d'un ulcère peptique. Gastrique, ulcère CIT de 3 mois après guérison complète. Endoscopie Gastrectomie Gastrite Accepter si symptomatologie mineure soulagée par la prise régulière ou épisodique d'antacides. CI si antacides inefficaces. CIT pendant 1 mois après disparition des symptômes, si maladie en poussée aiguë. Gastro-entérite cf. Diarrhée PRE321-Critères d aptitude-f Page 14 de 33

15 Gastro-entérite, contact CIT pendant 1 semaine après le contact. Gilbert, maladie de CIT si ictère. Ictère Glaucome Accepter si traitement local (gouttes ophtalmiques) ou si traitement par bêtabloquant, après contrôle du pouls (> 60/min) et de la pression artérielle (> 120/60 mm Hg). CIT jusqu'à l'arrêt du traitement. Glaucome, opération CIT pendant 1 mois après rétablissement complet. Glomérolonéphrite Goître CIT de 5 ans après guérison complète. cf. Hyperthyroïdie Gonorrhée CIT de 12 mois après la fin du traitement du patient et de son partenaire sexuel régulier. Goutte Accepter si forme mineure, éventuellement traitée par Allopurinol. CIT de 2 semaines après disparition des symptômes d'une poussée aiguë. Grippe et/ou Influenza CIT de 2 semaines après guérison. Grippe, contact CIT de 2 semaines après contact avec un malade. Grossesse CIT durant toute la durée de la grossesse et 12 mois après l'accouchement. Interruption de grossesse Guillain-Barré, syndrome de CIT de 2 ans après rétablissement complet sans séquelles en 12 mois et absence de récidive (confirmation du diagnostic par le médecin traitant). Handicap mental CID si le donneur n'est pas en mesure de comprendre les critères d'aptitude au don. Handicap physique Haschisch CI en fonction du type de handicap : le donneur ne peut pas s'allonger sur un lit et/ou les conditions visant à assurer sa sécurité ne sont pas réunies. cf. Cannabis PRE321-Critères d aptitude-f Page 15 de 33

16 Hémochromatose Accepter les donneurs porteurs du gène de l'hémochromatose, en l'absence de surcharge martiale (délai normal entre les dons). Accepter en cas de prédisposition génétique avec diagnostic d'hémochromatose sans participation d'organes significative (exception faite de l'arthopathie). Statut après traitement par saignées possible. Absence d'élévation de la ferritine. Intervalles de dons normaux. CID si lésions viscérales (excepté l'arthropathie) nécessitant un traitement par saignées. Hémoglobine Définition Valeurs minimales : - méthode capillaire : femmes 125 g/l - hommes 135 g/l - prélèvement veineux : femmes 120 g/l - hommes 130 g/l Donneurs d'aphérèse : - femmes 110 g/l - hommes 120 g/l Accepter si valeurs maximales suivantes : - femmes < 190 g/l - hommes < 200 g/l. Hémoglobine, anomalie génétique Hémoglobinopathies Hémopathies malignes Hémophilie A et B Accepter le partenaire sexuel en l'absence de traitement du patient ou traitement par facteurs recombinants. Accepter si statut de "porteur du trait hémophilique" (sans autre facteur de risque). Hémorroïdes CI si saignements réguliers ou importants. Hémorroïdes, cure chirurgicale CIT pendant 1 mois après l'intervention. Hépatite Accepter après 2 ans si les résultats de la procédure de Re-entry le permettent. CIT si hépatite au cours des 2 dernières années. cf. "Procédure de Re-entry en cas d'anamnèse d'hépatite". Hépatite A CIT de 2 ans en fonction des résultats de la procédure de Re-entry (une sérologie de l'hépatite A positive n'est pas une CI). cf. "Procédure de Re-entry en cas d anamnèse d'hépatite". Hépatite B CID si porteur chronique du virus. cf. "Procédure de Re-entry en cas d'anamnèse d'hépatite" et liste des "Délais de contreindication après vaccination". PRE321-Critères d aptitude-f Page 16 de 33

17 Hépatite B, partenaire sexuel CIT de 6 mois du donneur après arrêt des rapports sexuels s'il remplit alors les critères de la procédure de Re-entry (absence de marqueurs ou sujet immunisé). CID du donneur si le partenaire sexuel est porteur chronique du virus. Hépatite, activités à risque, contact Hépatite C CID si Ac anti-vhc et/ou PCR VHC positifs. Hépatite, activités à risque, contact cf. "Procédure de Re-entry en cas d'anamnèse d'hépatite" Hépatite C, partenaire sexuel CIT de 6 mois du donneur après le dernier rapport sexuel avec un porteur chronique si les critères de la procédure de Re-entry le permettent. CI si poursuite de rapports réguliers. Hépatite sans preuve objective CID et informer. Eventuellement rappel du plasma et/ou look back si absence de marqueurs d'hépatite mais mise en évidence d'une hépatite post-transfusionnelle chez deux receveurs. Hépatite, activités à risque, contact Accepter le personnel hospitalier en charge de patients présentant une hépatite ou personnel de laboratoire dès lors qu'un accident d'exposition au sang peut être exclu. CID si le partenaire sexuel présente une hépatite chronique. CIT de 6 mois après : - tatouage ; - maquillage permanent ; - accident d'exposition au sang ; - endoscopie (gastro-, colonoscopie). CIT de 12 mois de : - toute personne ayant reçu des immunoglobulines anti-hépatite B après accident d'exposition au sang ; - tout donneur dont le partenaire sexuel a présenté une hépatite infectieuse. Personnel hospitalier cf. "Formulaire d'information aux donneurs de sang concernant les maladies transmissibles et les situations à risque". Hernie discale Accepter en l'absence d'intervention chirurgicale. Hernie discale, Opération CIT de 3 mois après intervention peu invasive (hémilaminectomie). CIT de 6 à 12 mois (selon évaluation par le MDD) après l'intervention pour élargissement du canal médullaire/spondylodèse. Hernie hiatale, Opération CIT de 6 mois après l'intervention, en l'absence de complications. Hernie inguinale, Opération CIT pendant 1 mois après l'intervention et jusqu'au rétablissement complet. Héroine cf. Drogue, usage de - PRE321-Critères d aptitude-f Page 17 de 33

18 Herpes génital CIT jusqu'à guérison des lésions et 2 semaines après arrêt du traitement, si l'anamnèse ne révèle aucune autre maladie sexuellement transmissible (p. ex. chlamydia). CIT de 2 semaines après le dernier rapport sexuel ou guérison des lésions du partenaire régulier. Herpes labial Herpes zoster CIT jusqu'à guérison des lésions. cf. Zona Homosexualité, hommes Hormonal, traitement Accepter si traitement de la ménopause ou à titre préventif d'une ostéoporose. CID après traitement par gonadotrophines (utilisées dans le cadre de la stérilité) d'origine humaine. Hormone de croissance CID si extraite d'hypophyse humaine. Hypercholestérolémie Hypertension artérielle CID si symptomatique ou maladie cardio-vasculaire concommittante. cf. Antihypertenseurs Hyperthyroïdie CIT de 6 mois après thyroïdectomie ou traitement par iode radioactif. Aptitude à déterminer par le MDD si traitement par antithyroïdiens de synthèse (p. ex. Néomercazole). Thyroïdite auto-immune Hypotension artérielle CI si pression systolique < 100 mm Hg et pression diastolique < 50 mm Hg. Aptitude à déterminer par le MDD si pression systolique < 120 mm Hg chez un hypertendu traité et/ou vertige d'origine indéterminée. L'Effortil ne peut être administré avant le don. Hypothyroïdie Hypouricémiants Accepter uniquement sur la base de renseignements complémentaires fournis par le médecin traitant, si le donneur est stabilisé par traitement de substitution. Rechercher des complications éventuelles (p. ex. angor). cf. Goutte Hystérectomie CIT pendant 1 mois à 3 mois si pathologie bénigne, en fonction de la nature de l'intervention et des complications éventuelles, après évaluation par le MDD. Ictère Accepter si antécédent d'hémolyse néonatale, lithiase vésiculaire, ictère congénital non infectieux ou autre cause documentée et non infectieuse (toxique, médicamenteuse). Gilbert, maladie de Hépatite PRE321-Critères d aptitude-f Page 18 de 33

19 Iléostomie Immunobiothérapie CIT de 3 mois après arrêt de l'immunothérapie bactérienne (p. ex. Broncho-Vaxom, Uro- Vaxom, Buccaline, Luivac, Ribomunyl ). CIT de 12 mois après arrêt de l'immunothérapie à partir de tissus d'orgine humaine (p. ex. Cytotect, Hepatect, vaccin passif contre la rage et le tétanos, Varitect ). Aptitude à déterminer par le MDD si immunothérapie d'origine humaine/bovine (p. ex. Solcoceryl ). Infarctus du myocarde Insuffisance cardiaque cf. Maladies cardio-vasculaires cf. Maladies cardio-vasculaires Insuffisance rénale chronique Insufisance surrénale CID même en cas de substitution. Interruption de grossesse CIT d'une durée équivalente au stade de la grossesse à la date de l'interruption (grossesse de moins de 28 semaines). CIT de 12 mois en cas d'interruption au cours du 3ème trimestre (> 28 semaines). Intolérance alimentaire Intoxication alimentaire Jaunisse CI si symptomatique. cf. Diarrhée cf. Ictère Kala-Azar Kyste ovarien CID si affection maligne. CIT jusqu'au rétablissement complet. Lambliase CIT pendant 24 heures au moins après guérison et arrêt de tout médicament distribué sans ordonnance. CIT de 2 semaines après la dernière prise d'antibiotiques. Laminectomie Laryngite Laser, traitement ophtalmologique CIT pendant au moins 6 mois. Hernie discale, Opération cf. Amygdalite cf. Légionellose CIT jusqu au rétablissement complet. PRE321-Critères d aptitude-f Page 19 de 33

20 Leishmaniose cf. Kala-Azar Leptospirose Lichen plan CIT jusqu'au rétablissement complet. cf. Eczéma Ligament, opération Ligature des trompes CIT pendant 1 mois après l'intervention. Arthroscopie cf. Stérilisation tubaire Lithiase rénale CI si symptomatique et signes d'infection (fièvre, douleur). Lithiase rénale, opération CIT pendant 1 mois si lithotrypsie. CIT de 6 mois après l'intervention. Lithiase vésiculaire Aptitude à déterminer par le MDD si symptomatique. Ictère Lithium, traitement au CIT pendant 1 semaine après la dernière prise du médicament (propriétés tératogènes). Lupus érythémateux disséminé Luxation articulaire CIT pendant 1 semaine au moins après l'accident. Lyme, maladie de - CID si symptomatologie chronique. CIT de 6 mois après l'arrêt du traitement et disparition des symptômes. Lymphangite CID si affection maligne. Erysipèle Lymphogranulome vénérien Maladie coeliaque et/ou Maladie du sommeil Coeliaquie Accepter si traitement exclusivement diététique et absence de troubles hématologiques. cf. Trypanosomiase africaine PRE321-Critères d aptitude-f Page 20 de 33

Etablissement Français du Sang

Etablissement Français du Sang Etablissement Français du Sang LE LIEN ENTRE LA GÉNÉROSITÉ DES DONNEURS DE SANG ET LES BESOINS DES MALADES Document de préparation à l entretien médical préalable au don de sang Partie médicale La sécurité

Plus en détail

Atelier N 2. Consultation de patientes porteuses d une maladie générale

Atelier N 2. Consultation de patientes porteuses d une maladie générale Atelier N 2 Consultation de patientes porteuses d une maladie générale Contre indica,ons à la grossesse Hypertension artérielle pulmonaire >30mmHg Maladie de Marfan (dilatation aortique>4 cm) Rétrécissement

Plus en détail

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne.

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne. Pathologies chroniques et séjour en altitude : Recommandations pour le médecin généraliste D après la thèse du Dr Gilles de Taffin Les recommandations d usage à rappeler : Éviter l arrivée directe à des

Plus en détail

Service d ambulance. Normes. de soins aux patients. et de transport

Service d ambulance. Normes. de soins aux patients. et de transport Service d ambulance Normes de soins aux patients et de transport Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Direction des services de santé d urgence Avril 2000 (Mise à jour : octobre 2002) Soins

Plus en détail

Ville : Province : Code postal : Date de naissance : jour mois année Date de naissance : jour mois année

Ville : Province : Code postal : Date de naissance : jour mois année Date de naissance : jour mois année Assurance médicale Choix du voyageur L assurance est souscrite auprès de la Compagnie d Assurance Générale CUMIS, l une des sociétés du Groupe Co-operators. Proposition d assurance page 1 2015-2016 Bureau

Plus en détail

Institut WanXiang Historique de santé du patient

Institut WanXiang Historique de santé du patient Institut WanXiang Historique de santé du patient Merci de remplir ce questionnaire aussi complètement que possible et d indiquer les zones d incompréhension avec un point d'interrogation. En plus de toutes

Plus en détail

Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie. Ville : Province : Code postal :

Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie. Ville : Province : Code postal : Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie Proposition d assurance page 1 Bureau d assurance voyage inc. Pour nous joindre 1-844-500-2947

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SANTÉ SIMPLIFIÉ

QUESTIONNAIRE DE SANTÉ SIMPLIFIÉ QUESTIONNAIRE DE SANTÉ SIMPLIFIÉ Nom : Prénom : Date de naissance Taille : cm Poids : kg En cas d adhésion par l intermédiaire d un organisme bancaire, vous avez le droit de ne pas remplir ce questionnaire

Plus en détail

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique Sommaire 1. Sémiologie... 1 Auscultation cardiaque... 1 Foyers d auscultation cardiaque... 1 Bruits du cœur... 1 Souffles fonctionnels... 2 Souffles organiques... 2 Souffle cardiaque chez l enfant... 3

Plus en détail

Déclaration médicale. Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur.

Déclaration médicale. Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur. Déclaration médicale Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur. Les données communiquées ci-après seront nécessaires pour pouvoir formuler une offre d assurance. Important Le candidat

Plus en détail

Enseignement secondaire technique

Enseignement secondaire technique Enseignement secondaire technique Régime technique Division des professions de santé et des professions sociales Formations spécialisées Section de la formation de l'infirmier / infirmière en pédiatrie

Plus en détail

La conduite automobile est considérée comme un droit acquis lors de

La conduite automobile est considérée comme un droit acquis lors de D O S S I E R Cœur et accidents de la voie publique M. LERECOUVREUX, F. REVEL Hôpital d Instruction des Armées de Percy, CLAMART. Contre-indications cardiovasculaires temporaires ou définitives à la conduite

Plus en détail

Sommaire. Sommaire des dossiers et Cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... Dossiers cliniques... 1

Sommaire. Sommaire des dossiers et Cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... Dossiers cliniques... 1 Sommaire Préface... V Avant-propos... VII Sommaire des dossiers et Cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... X XI Programme de pédiatrie... XIII Liste des abréviations... XVII Dossiers

Plus en détail

N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à ce jour de 20

N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à ce jour de 20 RÉVISION DE SURPRIME Nom : Prénom : Date de naissance : - - Année Mois Jour N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à

Plus en détail

HEPATITES VIRALES 22/09/09. Infectieux. Mme Daumas

HEPATITES VIRALES 22/09/09. Infectieux. Mme Daumas HEPATITES VIRALES 22/09/09 Mme Daumas Infectieux Introduction I. Hépatite aigu II. Hépatite chronique III. Les différents types d hépatites A. Hépatite A 1. Prévention de la transmission 2. Vaccination

Plus en détail

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH)

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) * Qu est ce qu une IST? Infection Sexuellement Transmissible

Plus en détail

RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS MEDICALES

RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS MEDICALES CHAPITRE VI RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS MEDICALES I - Situation juridique La notion de références médicales opposables (RMO) est apparue dans la convention nationale des médecins de 1993. La réforme

Plus en détail

Manuel de tarification pour les conseillers Chèque-vie MD

Manuel de tarification pour les conseillers Chèque-vie MD Manuel de tarification pour les conseillers Chèque-vie MD ASSURANCE MALADIES GRAVES Table des matières Objet du présent manuel 4 Structure de ce document 5 Légende et abréviations 5 Bien comprendre la

Plus en détail

Thérapeutique anti-vhc et travail maritime. O. Farret HIA Bégin

Thérapeutique anti-vhc et travail maritime. O. Farret HIA Bégin Thérapeutique anti-vhc et travail maritime O. Farret HIA Bégin Introduction «L hépatite C est une maladie le plus souvent mineure, mais potentiellement cancérigène, qu on peut ne pas traiter et surveiller

Plus en détail

Endoscopie et traitement anticoagulant ou anti-aggrégant plaquettaire

Endoscopie et traitement anticoagulant ou anti-aggrégant plaquettaire Endoscopie et traitement anticoagulant ou anti-aggrégant plaquettaire Recommandations en 2007 Yann le baleur DES Introduction 1 million de patients sous aspirine 300.000 patients sous anti-vitamine K (AVK)

Plus en détail

PROGRAMME. Qu est ce que la sélection? Médicale Non médicale. Tarification et compensation Mortalité, surmortalité Loi des grands nombres

PROGRAMME. Qu est ce que la sélection? Médicale Non médicale. Tarification et compensation Mortalité, surmortalité Loi des grands nombres COMPRENDRE LA SELECTION ET LA TARIFICATION DES RISQUES B1 Durée : 1 journée Niveau Retenir les principes et définitions de base Comprendre les raisons de la sélection et les principes de tarification Faciliter

Plus en détail

GARANTIE D ASSURANCE MALADIES REDOUTÉES. 1. Protection pour la personne adhérente et la personne conjointe assurée

GARANTIE D ASSURANCE MALADIES REDOUTÉES. 1. Protection pour la personne adhérente et la personne conjointe assurée GARANTIE D ASSURANCE MALADIES REDOUTÉES 1. Protection pour la personne adhérente et la personne conjointe assurée L Assureur paie le pourcentage indiqué ci-après du montant d assurance et selon les conditions

Plus en détail

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot Plan du cours Phlébite Définition Rappel anatomique Physiopathologie de la thrombose veineuse Diagnostic Complications des phlébites Embolie pulmonaire Maladie veineuse post-phlébitique Traitement Traitement

Plus en détail

Rhinologie. Dr. MELINTE Sce.. ORL Pr. SIMON NANCY

Rhinologie. Dr. MELINTE Sce.. ORL Pr. SIMON NANCY Rhinologie Dr. MELINTE Sce.. ORL Pr. SIMON NANCY APPAREIL NASAL : pyramide nasale + fosses nasales! Pyramide nasale: Squelette osteocartilagineux os propres du nez, cartilages triangulaires et alaires)!

Plus en détail

Les contre-indications au don de sang

Les contre-indications au don de sang Les contre-indications au don de sang Souvent, les donneurs s interrogent sur les raisons pour lesquelles tout le monde ne peut pas donner son sang. Le don de sang est une démarche d assistance à autrui,

Plus en détail

Les formalités médicales ci-dessous sont celles prévues aux conditions générales du contrat assurance emprunteur çaassure n 24.

Les formalités médicales ci-dessous sont celles prévues aux conditions générales du contrat assurance emprunteur çaassure n 24. 1 FM4 PAGE 1/4 Les formalités médicales ci-dessous sont celles prévues aux conditions générales du contrat assurance emprunteur çaassure n 24.747 si : L âge de l emprunteur est < 50 ans & le capital assuré*

Plus en détail

Orientation diagnostique devant une éosinophilie 1

Orientation diagnostique devant une éosinophilie 1 Orientation diagnostique devant une éosinophilie 1 Introduction L hyperéosinophilie est définie par la présence de polynucléaires éosinophiles circulants à plus de 0,5 G/l (500/µl) (quel que soit leur

Plus en détail

ASSURANCE COLLECTIVE DÉCLARATION D'ASSURABILITÉ

ASSURANCE COLLECTIVE DÉCLARATION D'ASSURABILITÉ ASSURANCE COLLECTIVE DÉCLARATION D'ASSURABILITÉ Déclaration d'assurabilité (Assurance collective) Partie 1 - Identification N o de police : N o de sous-groupe : N o du certifi cat : Nom de l'employeur

Plus en détail

GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE

GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE Vous êtes à la recherche d un médecin de famille? Le CSSS-IUGS peut vous aider. Inscrivez-vous au guichet d accès à un médecin de famille en remplissant le formulaire

Plus en détail

Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON

Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON 20-14 Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON Chaque personnel navigant est responsable de la mise à jour des ses vaccins. 1 - VACCINATION OBLIGATOIRE La vaccination contre la fièvre jaune (vaccination anti-amarile)

Plus en détail

La maladie de Still de l adulte

La maladie de Still de l adulte La maladie de Still de l adulte Syndrome de Wissler-Fanconi La maladie Le diagnostic Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur Cette fiche est destinée

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C

La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C Vivre avec une hépatite chronique C Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Le don de moelle osseuse :

Le don de moelle osseuse : DON DE MOELLE OSSEUSE Le don de moelle osseuse : se décider aujourd hui, s engager pour longtemps LA MOELLE OSSEUSE ET SA GREFFE La moelle osseuse C est le tissu mou dans le centre du corps des os qui

Plus en détail

Déclaration médicale Prise d effet le 1 er octobre 2012

Déclaration médicale Prise d effet le 1 er octobre 2012 Assurance voyage et soins médicaux Déclaration médicale Prise d effet le 1 er octobre 2012 Nom : Date de naissance : JJ / MM / AAAA Numéro de membre : Numéro de police : DIRECTIVES POUR LE PROPOSANT IL

Plus en détail

Définitions. MALADIES GRAVES Protection de base Protection de luxe. PROTECTION MULTIPLE pour enfant

Définitions. MALADIES GRAVES Protection de base Protection de luxe. PROTECTION MULTIPLE pour enfant Définitions MALADIES GRAVES Protection de base Protection de luxe PROTECTION MULTIPLE pour enfant Voici les définitions des maladies graves et non critiques que vous pouvez retrouver dans les garanties

Plus en détail

Contraception après 40 ans

Contraception après 40 ans Contraception après 40 ans Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. Recommandations pour la pratique clinique Décembre 2004. ANAES/AFSSAPS Un vaste choix contraceptif Contraception

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie

Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie (Ordonnance sur les prestations de l assurance des soins, OPAS) Modification du 14 juin 2010 Le Département

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES

CONDITIONS GÉNÉRALES Assurance mieux-être CONDITIONS GÉNÉRALES L Assurance mieux-être est une assurance offerte sur une base individuelle. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance

Plus en détail

Hépatite C une maladie silencieuse..

Hépatite C une maladie silencieuse.. Hépatite C une maladie silencieuse.. F. Bally Centre de Maladies Infectieuses et Epidémiologie Institut Central des Hôpitaux Valaisans Histoire Années 70 Hépatite non-a-non-b = hépatite post-transfusionelle

Plus en détail

Dossier PATIENT. Notes. Relation Patient. Consentement éclairé Copie ordonnance Devis. Courrier correspondant

Dossier PATIENT. Notes. Relation Patient. Consentement éclairé Copie ordonnance Devis. Courrier correspondant euroteknika, une solution globale pour l implantologie Dossier PATIENT Nom : Implantation Prénom : Empreinte Date de naissance : Adresse : Mise en charge Tél./Portable : Praticien responsable du suivi

Plus en détail

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Ce guide des définitions des

Plus en détail

Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé. Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence

Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé. Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence Il y a 35 ans Circulaire du 18 octobre 1973 CLI Pas de définition de l infection nosocomiale

Plus en détail

Pertes de connaissance brèves de l adulte : prise en charge diagnostique et thérapeutique des syncopes

Pertes de connaissance brèves de l adulte : prise en charge diagnostique et thérapeutique des syncopes engendrer, des conséquences physiques engendrées par la chute et de l entourage familial (classe 1). Il est recommandé d évaluer l intérêt de mettre en place une téléalarme, surtout après une chute. 5.3

Plus en détail

http://www.aroma-zone.com - contacts@aroma-zone.com

http://www.aroma-zone.com - contacts@aroma-zone.com HUILE ESSENTIELLE DE BASILIC TROPICAL Revigorante et vitalisante, tonique puissante du système nerveux. Digestive, antispasmodique. Stress, fatigue, dépression, insomnie Flatulence, indigestion, nausée,

Plus en détail

E04a - Héparines de bas poids moléculaire

E04a - Héparines de bas poids moléculaire E04a - 1 E04a - Héparines de bas poids moléculaire Les héparines de bas poids moléculaire (HBPM) sont un mélange inhomogène de chaînes polysaccharidiques obtenues par fractionnement chimique ou enzymatique

Plus en détail

IMR PEC-5.51 IM V2 19/05/2015. Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES

IMR PEC-5.51 IM V2 19/05/2015. Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES DOSSIER D ADMISSION 1/6 Date d'admission souhaitée : Date de la demande : Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES Renseignements administratifs

Plus en détail

Proposition d'assurance - Questionnaire médical

Proposition d'assurance - Questionnaire médical Proposition d'assurance - Questionnaire médical AG Care Hospitalisation - Medi-Assistance - DELT Proposition d'assurance AG Care Hospitalisation Veuillez remplir le formulaire en lettres majuscules S agit-il

Plus en détail

Questions/Réponses. Questions Réponses pilule contraceptive. Le point en 18 questions.

Questions/Réponses. Questions Réponses pilule contraceptive. Le point en 18 questions. Questions/Réponses Questions Réponses pilule contraceptive. Le point en 18 questions. 1. Qu est-ce qu un contraceptif oral combiné? 2. De quelle génération est ma pilule? 1 ère, 2 ème, 3 ème ou 4 ème génération?

Plus en détail

Assurance maladie grave

Assurance maladie grave ASSURANCE COLLECTIVE Le complément idéal à votre assurance collective Assurance maladie grave Votre partenaire de confiance. Assurance maladie grave La tranquillité d esprit à votre portée Les progrès

Plus en détail

La vaccination, une bonne protection

La vaccination, une bonne protection Vaccin contre l hépatite A et l hépatite B La personne qui reçoit ce vaccin se protège contre l hépatite A, l hépatite B et leurs complications. L hépatite A et l hépatite B sont des infections du foie

Plus en détail

Adénopathies conduite à tenir. IFMT M. Strobel mai 03 1

Adénopathies conduite à tenir. IFMT M. Strobel mai 03 1 Adénopathies conduite à tenir IFMT M. Strobel mai 03 1 Adénopathie: définition, généralités (angl. lymphadenopathy) Hypertrophie d un ganglion ou d un groupe de ganglion Résultant de processus inflammatoire

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE. Annexe n 3 : mise en place d un programme de GDR co nsacré à l amélioration de la pertinence des soins

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE. Annexe n 3 : mise en place d un programme de GDR co nsacré à l amélioration de la pertinence des soins MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Annexe n 3 : mise en place d un programme de GDR co nsacré à l amélioration de la des soins 1. Contexte Concernant le repérage des enjeux d amélioration de

Plus en détail

Renseignements médicaux et questionnaire sur les capacités fonctionnelles pour l assurance de soins de longue durée

Renseignements médicaux et questionnaire sur les capacités fonctionnelles pour l assurance de soins de longue durée Renseignements médicaux et questionnaire sur les capacités fonctionnelles pour l assurance de soins de longue durée Avant de remplir le présent questionnaire, passez en revue les questions de la section

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 3 septembre 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 3 septembre 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 3 septembre 2008 PRIVIGEN 100 mg/ml, solution pour perfusion Flacon en verre de 50 ml (CIP: 572 790-7 Flacon en verre de 100 ml (CIP: 572 791-3) Flacon en verre de 200

Plus en détail

Feuille d instructions destinée aux agents quant à la façon de remplir le questionnaire médical VacanSanté

Feuille d instructions destinée aux agents quant à la façon de remplir le questionnaire médical VacanSanté Feuille d instructions destinée aux agents quant à la façon de remplir le questionnaire médical VacanSanté Conseils pratiques : > Nous voulons que votre client puisse remplir le questionnaire médical sans

Plus en détail

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé À chacun son stade! Votre profil est unique, votre réponse à l exercice physique

Plus en détail

Questionnaire Médical

Questionnaire Médical Nom et prénom(s) de l élève: Date de naissance: Questionnaire Médical Ce formulaire est à compléter, avant de commencer l année scolaire, pour les nouveaux élèves ainsi que pour les élèves poursuivant

Plus en détail

SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014. Psoriasis. Rapport du Secrétariat

SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014. Psoriasis. Rapport du Secrétariat SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014 Psoriasis Rapport du Secrétariat 1. Le Conseil exécutif, à sa cent trente-troisième session,

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE

DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE Le présent livret a été rédigé à l attention des patients et de leurs familles. Il ne doit pas remplacer les conseils d un spécialiste en immunologie. 1 Egalement Disponible

Plus en détail

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 L arthrose de la Hanche Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 Définition L arthrose est une maladie

Plus en détail

La vaccination contre le VHB à l heure du consensus. Ariane Chryssostalis Service d hépatogastroentérologie Hopital Cochin

La vaccination contre le VHB à l heure du consensus. Ariane Chryssostalis Service d hépatogastroentérologie Hopital Cochin La vaccination contre le VHB à l heure du consensus Ariane Chryssostalis Service d hépatogastroentérologie Hopital Cochin Pourquoi vacciner? Epidémiologie du VHB 370.000.000 de porteurs chroniques du VHB

Plus en détail

neurogénétique Structures sensibles du crâne 11/02/10 Classification internationale des céphalées:2004

neurogénétique Structures sensibles du crâne 11/02/10 Classification internationale des céphalées:2004 11/02/10 Structures sensibles du crâne neurogénétique Cheveux Cuir chevelu Tissu sous cutané Périoste Os Dure mère Méninges molles Cerveau vaisseaux MIGRAINE:PHYSIOPATHOLOGIE MIGRAINE:PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

Vaccination contre la grippe saisonnière

Vaccination contre la grippe saisonnière le point sur risques infectieux > Vaccinations Vaccination contre la grippe saisonnière Questions / Réponses - Professionnels de santé Document élaboré le 14 octobre 2014 1 - Quand a lieu la campagne de

Plus en détail

Sang, plasma, plaquettes...

Sang, plasma, plaquettes... Guide des dons Sang, plasma, plaquettes... et vous, que donnerez-vous? Le don de sang, un geste incontournable En donnant votre sang, vous aidez par exemple une femme qui a perdu beaucoup de sang lors

Plus en détail

Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie. Recommandations générales

Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie. Recommandations générales Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie La diversité des étiologies et la variété des traitements utilisés en hépatologie rendent difficile la

Plus en détail

Vers une approche managériale des tarifs T2A

Vers une approche managériale des tarifs T2A Vers une approche managériale des tarifs T2A Contribution de CAHPP Consultant Juin 2013 Page 1 sur 35 SOMMAIRE SOMMAIRE... Page 2 PRÉAMBULE... Page 3 PARTIE I : MÉTHODOLOGIE... Page 5 PARTIE II : IMPACT

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre rectocolite hémorragique Vivre avec une RCH Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Sécrétion acide et peptique de l estomac Motricité œsophagienne et gastrique

Plus en détail

GUICHET D ACCESSIBILITÉ MÉDICALE Vous êtes à la recherche d'un médecin de famille? Clientèle visée

GUICHET D ACCESSIBILITÉ MÉDICALE Vous êtes à la recherche d'un médecin de famille? Clientèle visée GUICHET D ACCESSIBILITÉ MÉDICALE Vous êtes à la recherche d'un médecin de famille? Clientèle visée La clientèle ciblée par ce service est la clientèle dite orpheline. Il s agit des personnes de tous âges

Plus en détail

Prescription d une cure thermale ou la cure thermale en 7 questions

Prescription d une cure thermale ou la cure thermale en 7 questions Prescription d une cure thermale ou la cure thermale en 7 questions Professeur CF ROQUES Université Toulouse Sabatier Lyon Novembre 2014 Quelques éléments clefs Une intervention thérapeutique complexe

Plus en détail

Questions Réponses pilule contraceptive. Le point en 22 questions.

Questions Réponses pilule contraceptive. Le point en 22 questions. Mis à jour le 23/01/2013 Questions/Réponses Questions Réponses pilule contraceptive. Le point en 22 questions. 1. Quelles sont les récentes recommandations émises par le Ministère de la Santé concernant

Plus en détail

Les Arbres décisionnels

Les Arbres décisionnels Les Arbres décisionnels Les aides à la décision plainte-traitement (ou arbres décisionnels ) sont tirés de travaux effectués dans le cadre de l Organisation Mondiale de la Santé. Ils sont destinés à soutenir

Plus en détail

FICHE D INFORMATION AVANT UNE TRANSFUSION

FICHE D INFORMATION AVANT UNE TRANSFUSION FICHE D INFORMATION AVANT UNE TRANSFUSION Madame, Monsieur, Si votre état de santé nécessite une transfusion sanguine, ce document est destiné à vous informer sur les avantages et les risques de la transfusion,

Plus en détail

Arrêt de travail, invalidité, inaptitude D.U. de Sécurité Sociale

Arrêt de travail, invalidité, inaptitude D.U. de Sécurité Sociale Arrêt de travail, invalidité, inaptitude D.U. de Sécurité Sociale Faculté de Médecine - Marseille 2015 1 Préambules Bien différencier: Les Risques: Maladie, Maternité, Professionnel (AT/MP), Invalidité

Plus en détail

Régime d assurance maladies graves Chèque-vie MD de base Guide du produit

Régime d assurance maladies graves Chèque-vie MD de base Guide du produit Régime d assurance maladies graves Chèque-vie MD de base Guide du produit Le régime en bref Admissibilité Résident du Canada Âge à l expiration : 75 ans. Capital assuré : 25 000 $, âge à la souscription

Plus en détail

Le don de moelle osseuse

Le don de moelle osseuse Le don de moelle osseuse Enfant, je rêvais de sauver des vies. Aujourd hui, je le fais. Grande cause nationale 2009 Olivier, 4 ans Olivier, 32 ans Établissement relevant du ministère de la santé Le don

Plus en détail

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES Transverse : Dermatologie PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES I/- Introduction : La peau est un lieu de maladies spécifiques et le mode de révélation de nombreuses maladies internes. Au contact direct des patients

Plus en détail

CRPP. Syndrome MYH9. Centre de Référence des Pathologies Plaquettaires. Livret destiné au patient

CRPP. Syndrome MYH9. Centre de Référence des Pathologies Plaquettaires. Livret destiné au patient CRPP Centre de Référence des Pathologies Plaquettaires Syndrome MYH9 Macrothrombocytopénies constitutionnelles liées à MYH9 (Anomalie de May-Hegglin, Syndrome de Sebastian, d Epstein, de Fechtner, d Alport-like

Plus en détail

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance maladie pour 2014

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance maladie pour 2014 Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance maladie pour 2014 Rapport au ministre chargé de la sécurité sociale et au Parlement sur l'évolution des

Plus en détail

La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire

La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire Vivre avec une cardiopathie valvulaire Décembre 2008 En cas de cardiopathie valvulaire opérée

Plus en détail

Complément à la circulaire DH/EO 2 n 2000-295 du 30 mai 2000 relative à l'hospitalisation à domicile

Complément à la circulaire DH/EO 2 n 2000-295 du 30 mai 2000 relative à l'hospitalisation à domicile http://www.sante.gouv.fr/adm/dagpb/bo/2001/01-01/a0010017.htm Bulletin Officiel n 2001-1 Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Page 1 sur 6 Complément à la circulaire DH/EO 2 n

Plus en détail

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer DOCUMENT D INFORMATION POUR LES PROFESSIONNELS Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer Septembre 2009 DÉFINITION ET OBJECTIF Dès lors qu ils expriment un projet de

Plus en détail

Assurance-santé personnelle Ajout d'un membre de la famille

Assurance-santé personnelle Ajout d'un membre de la famille Assurance-santé personnelle Ajout d'un membre de la famille Contrat 037000 Numéro d'identification du propriétaire A Renseignements sur le contrat Choix protection-santé (CPS) Remplir uniquement les sections

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE Assurer le suivi des personnes recevant un Page 1 de 12 O.C. 6.5 Professionnels visés : Les infirmières qui possèdent la formation, les connaissances et les compétences nécessaires,

Plus en détail

L hépatite C pas compliqué! Véronique Lussier, M.D., F.R.C.P.C. Gastroentérologue Hôpital Honoré-Mercier 16 avril 2015

L hépatite C pas compliqué! Véronique Lussier, M.D., F.R.C.P.C. Gastroentérologue Hôpital Honoré-Mercier 16 avril 2015 L hépatite C pas compliqué! Véronique Lussier, M.D., F.R.C.P.C. Gastroentérologue Hôpital Honoré-Mercier 16 avril 2015 Objectifs de la présentation Décrire l évolution clinique et la prise en charge d

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE PERTE DE PROFESSION INSTRUMENTISTE ARTISTE LYRIQUE LUTHIER

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE PERTE DE PROFESSION INSTRUMENTISTE ARTISTE LYRIQUE LUTHIER FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE PERTE DE PROFESSION INSTRUMENTISTE ARTISTE LYRIQUE LUTHIER Date d'effet : Échéance Annuelle : Périodicité : Annuelle Semestrielle Durée : 1. LE PROPOSANT (sera le preneur

Plus en détail

ASSURANCE DE PRÊT SOLUTIONS

ASSURANCE DE PRÊT SOLUTIONS DEMANDE D ADHÉSION 2015 ASSURANCE DE PRÊT SOLUTIONS Demande de tarification 2013 L assurance n est plus ce qu elle était. PRE 9101-PRE150615-ASSURANCE DE PRET SOLUTIONS *DADH* DEMANDE D ADHÉSION ASSURANCE

Plus en détail

Maladies transmises sexuellement (MTS)

Maladies transmises sexuellement (MTS) Maladies transmises sexuellement (MTS) La sexualité est une dimension normale et saine de la vie De nos jours, de nombreuses infections se transmettent par les relations sexuelles. On les appelle infections

Plus en détail

GUIDE DU DONNEUR. Protection santé SERVICE DU SANG

GUIDE DU DONNEUR. Protection santé SERVICE DU SANG GUIDE DU DONNEUR Protection santé SERVICE DU SANG Introduction 2 Pourquoi donner un peu de Sang? Avant toute chose, les dons de sang, de plasma ou de plaquettes contribuent à sauver des vies humaines.

Plus en détail

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance Maladie pour 2014

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance Maladie pour 2014 Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance Maladie pour 2014 RAPPORT AU MINISTRE CHARGÉ DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET AU PARLEMENT SUR L ÉVOLUTION DES

Plus en détail

Lignes directrices à l intention des médecins des CAUT Information médicale pour éclairer les décisions des CAUT SINUSITE/RHINOSINUSITE

Lignes directrices à l intention des médecins des CAUT Information médicale pour éclairer les décisions des CAUT SINUSITE/RHINOSINUSITE 1. Pathologie Le terme sinusite désigne une inflammation des sinus. On devrait toutefois préconiser le terme clinique pertinent rhinosinusite pour évoquer une inflammation touchant à la fois les sinus

Plus en détail

1 - Que faut-il retenir sur les anticoagulants oraux?

1 - Que faut-il retenir sur les anticoagulants oraux? La nouvelle convention pharmaceutique offre l opportunité aux pharmaciens d accompagner les patients traités par anticoagulants oraux au long cours afin de prévenir les risques iatrogéniques. Les anticoagulants

Plus en détail

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2007, 50 113 Commission de l exercice professionnel et Groupe de réflexion Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

Assurance-santé personnelle Ajout d'une garantie facultative

Assurance-santé personnelle Ajout d'une garantie facultative Assurance-santé personnelle Ajout d'une garantie facultative Contrat 037000 Numéro d'identification Prénom du propriétaire Nom de famille A Renseignements sur le contrat Choix protection-santé (CPS) Remplir

Plus en détail

Épilation au laser Fiche client (e) / Questionnaire. Nom du client : Adresse : Ville : Province : Code postal : Téléphone au domicile : Au travail :

Épilation au laser Fiche client (e) / Questionnaire. Nom du client : Adresse : Ville : Province : Code postal : Téléphone au domicile : Au travail : Épilation au laser Fiche client (e) / Questionnaire Nom du client : Date : Adresse : Ville : Province : Code postal : Téléphone au domicile : Au travail : Femme Homme Référé par : Date de naissance : Régions

Plus en détail

Assurance maladies graves temporaire

Assurance maladies graves temporaire Assurance maladies graves temporaire GUIDE DU PRODUIT 5367-01F-JUI14 ASSOMPTION VIE Le présent document a pour objet de résumer les caractéristiques des produits d'assomption Vie. Il ne s'agit ni d'un

Plus en détail

Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS

Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Concernant l orchi-épididymite : A - C est une affection souvent sexuellement transmissible chez

Plus en détail