BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité"

Transcription

1 BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité

2 BTS Négocia,on et Rela,on Cleint Le BTS NRC forme des vendeurs et des managers commerciaux capables de gérer la rela1on client dans sa globalité, de la prospec,on jusqu à la fidélisa,on et de contribuer à la croissance du chiffre d affaires dans le respect de la poli,que commerciale définie par l entreprise. La maîtrise des technologies de l informa1on et de réelles ap1tudes à communiquer condi,onnent la performance et la produc,vité commerciale du diplômé d'un BTS NRC. Il est la première interface entre l entreprise et son marché et, à ce,tre, par,cipe à l intelligence commerciale de l organisa,on et contribue à l efficacité de la poli,que commerciale. Niv. 3 BAC+2 Sens du service Rela,on client Energie physique Faire preuve d ini,a,ve Réac,vité Très bonne expression orale Bonne présenta,on Sens de la communica,on PROGRAMME Ges,on de clientèle Rela,on client Management de l équipe commerciale Ges,on de projet Droit et économie générale Economie d entreprise Français Communica,on en langue vivante étrangère A NOTER : il est possible de suivre un module de spécialisa1on sectorielle dans le domaine des assurances 2

3 BTS Négocia,on et Rela,on Client ACTIVITÉS Les ac,vités professionnelles se réalisent dans le cadre d un ou plusieurs projets commerciaux qui développent, au service d une entreprise, une démarche ac1ve en direc1on de la clientèle. L ac,vité se caractérise par : Un client plus difficile à conquérir et à fidéliser Une concurrence intensifiée Des cycles de vie de produits et de services de plus en plus courts Le développement des nouvelles technologies e- commerce, communica;on, vendeurs nomades DOMAINES D INTERVENTION ET MÉTIERS ASSOCIÉS Le sou1en à l ac1vité commerciale Prospecteur, promoteur des ventes, animateur réseau La rela1on client Représentant, commercial, négociateur, conseiller commercial, chargé de clientèle, chargé d affaires, télévendeur, responsable de secteur, ingénieur commercial, négociant, cour;er Le management des équipes commerciales Chef des ventes, responsable d équipes de prospec;on, responsable de secteur, assistant manager 3

4 Les mé,ers en mutualité Les familles de mé,ers en Mutualité en corréla,on avec les compétences développées au travers du BTS Négocia1on Rela1on Client : Marke,ng/Commercial Ges,on des adhérents 4

5 Le Marke,ng / Commercial Jusque dans les années 80, les mutuelles ont recruté essen,ellement des ges,onnaires. Aujourd hui, elles renforcent leurs équipes avec des profils de commerciaux, de marketeurs et de spécialistes de la rela1on clients. L intégra,on de ces nouvelles compétences permet aux mutuelles de maîtriser les évolu,ons du marché, de faire face à la concurrence et d être au plus près des exigences et des besoins des clients. Les mé1ers du commercial et du développement de la rela1on clients : Téléconseiller Chargé d accueil et de la rela,on client Assistant commercial Conseiller mutualiste Responsable d équipes commerciales Directeur du développement 25% des effec1fs 5

6 Téléconseiller(ère) Concentré, sourire aux lèvres, il recueille les demandes d informa1ons et réclama1ons des adhérents, par,cipants et,ers, les traite et les oriente, les conseille pour toutes les ques,ons rela,ves à la ges1on des contrats de la Mutuelle dans le domaine de la santé ou de la prévoyance. Interlocuteur incontournable de la fidélisa1on, la sa1sfac1on de l adhérent est sa priorité. BAC CQP télé conseiller Sens du service Rela,on client Techniques de rela,ons téléphoniques Ecoute Communica,on Rapide Courtois Efficace Clair Précis Concis Ou,ls informa,ques Accueil, informe et oriente les adhérents et prospects par téléphone Iden,fie les besoins et demandes des interlocuteurs Gère les contrats santé- prévoyance Traite les ac,vités de back office : mails, envois de courrier Traite les réclama,ons Assure le repor,ng sur son ac,vité auprès de sa hiérarchie 6

7 Chargé(e) d accueil et de rela,on client Aux premières loges, le chargé d accueil assure l accueil physique et téléphonique du public (assurés sociaux, mutualistes, prospects, partenaires ), apporte des informa1ons aux interlocuteurs sur les garan,es, les produits et les presta,ons proposées par la mutuelle et les promeut. De son efficacité et de sa cordialité dépend l image de la mutuelle. BAC BAC+2 BTS, DUT commerce Sens du service Bon rela,onnel Ecoute communica,on Ap,tudes commerciales disponibilité Ges,on du stress et des priorités Réac,f vif d esprit Amabilité cordialité Accueille, informe et oriente les adhérents et prospects en face- à- face ou par téléphone Récep,onne tous documents et les transmet au service concerné Traite les demandes et recherche des solu,ons Procède à l actualisa,on du fichier (qualifica,on du fichier adhérent) Effectue des tâches administra,ves (saisie, traitement du courrier, classement) Par,cipe ponctuellement à des ac,ons de développement, des opéra,ons de promo,on et de fidélisa,on 7

8 Assistant(e) commercial Acteur incontournable du développement commercial, il prend les rendez- vous pour l équipe de conseillers, gère et suit les agendas, assure les relances téléphoniques, effectue des permanences et fait circuler l informa1on à l équipe commerciale. Sa ges,on et suivi des contrats permet de consolider et fidéliser les rela1ons avec les clients BAC + exp. pro. CQP assistant commercial BAC+2 BTS, DUT commerce Sens du service Rela,on client Développement commercial Rigoureux Méthodique Organisé Travail en équipe Réac,f Disponible Ou,ls bureau,ques Assure l assistanat commercial, le suivi de l ac,vité commerciale des adhérents et des prospects Contribue à la prépara,on de l ac,on commerciale de l équipe Par,cipe à l accueil et à la fidélisa,on des clients 8

9 Conseiller(ère) mutualiste Par,culiers Il conseille, promeut la gamme de produits de presta,ons et de services spécifiques à la mutuelle (complémentaire santé, prévoyance, épargne, retraite) auprès d une clientèle de par,culiers en réalisant des études spécifiques et un suivi de ses clients. BAC+2 BTS, DUT commerce CQP conseiller mutualiste Rela,onnel Goût du contact Ap,tudes commerciales Goût du défi Ecoute Communica,on Force de convic,on Négocia,on Dynamique Autonome Réac,f Développe un portefeuille client Analyse son marché Valorise l image de la mutuelle Prospecte de nouveaux clients Promeut les presta,ons et les services de sa mutuelle Propose des produits adaptés à chaque client Fidélise les adhérents Assure le repor,ng sur son ac,vité auprès de sa hiérarchie 9

10 Conseiller(ère) mutualiste Entreprises Il prospecte et développe un portefeuille de clientèle d entreprises dans le cadre de la poli,que commerciale de l entreprise. Il leur propose des solu1ons et presta1ons dans le domaine de la complémentaire santé et de la prévoyance dans le respect des règles et procédures en vigueur. DE BAC+2 BTS, DUT commerce À CQP conseiller mutualiste BAC+5 Rela,onnel Goût du contact Ap,tudes commerciales Conseil + Vente Ecoute Communica,on Négocia,on à haut niveau Dynamique Goût du défi Autonome Réac,f Développe un portefeuille entreprise Analyse la situa,on des entreprises sur son périmètre et iden,fie les interlocuteurs per,nents Prospecte de nouveaux clients par téléphone Propose les produits et les presta,ons les mieux adaptés et négocie le contrat avec les entreprises Fidélise ses adhérents Assure le repor,ng sur son ac,vité auprès de sa hiérarchie 10

11 Responsable d équipes commerciales Il anime des équipes commerciales répar,es sur un territoire et/ou sur une ac,vité (collec,f ou individuel). Il en garan1t l efficacité op1male. Il met en œuvre le plan d ac1ons commerciales défini dans le cadre de la stratégie de la Mutuelle afin de contribuer à l accroissement du chiffre d affaires de l équipe. BAC+2 BTS, DUT commerce Expérience en management commercial Rela,onnel Goût du contact Ap,tudes commerciales Goût du défi Ecoute Communica,on Force de convic,on Négocia,on Dynamique Autonome Réac,f Contribuer à l élabora,on du plan d ac,ons commerciales sur son périmètre Manage des équipes commerciales répar,es sur différents sites Assure l assistance technique de ses équipes et contribue à leur montée en compétences Négocie avec des clients importants Assure et analyse le repor,ng de l ac,vité commerciale et met en place les mesures correc,ves nécessaires Remonte les informa,ons issues du terrain Enrichit la base de données clients ou de prospects 11

12 Directeur(trice) de développement La mission du directeur de développement : promouvoir des idées qui donneront naissance aux nouvelles offres de la mutuelle. Pas d accès jeune diplômé BAC+5 Sens des responsabilités Esprit de décision Management d équipe Objec,fs Déléga,on Contrôle Créa,vité Goût de l innova,on Curiosité Ouverture d esprit Résistance au stress Ges,on des priorités Réfléchit à l améliora,on des presta,ons existantes pour an,ciper les besoins des adhérents Elabore des préconisa,ons cohérentes et per,nentes avec la stratégie et l image de sa mutuelle Anime, coordonne et contrôle la concep,on et la mise en œuvre du produit Elabore des plans d ac,ons de lancement et de commercialisa,on du produit 12

13 Exemples de passerelles mé,ers Les passerelles entre les mé1ers commerciaux Chargé d accueil et de rela1on client Assistant commercial Conseiller Par1culiers Conseiller entreprises Responsable d équipes commerciales Animateur de réseau commercial Responsable grands comptes Directeur du développement 13

14 Ges,on des adhérents La ges,on des adhérents cons,tue un des piliers de la sa1sfac1on et fidélisa1on des clients. Enregistrements et suivis de données, prise en charge administra,ve des remboursements, encaissement et suivi des co,sa,ons, traitement des li,ges et des réclama,ons, ges,on des contrats, toutes ces opéra,ons exigent un traitement toujours plus efficace, pour rembourser les adhérents dans les meilleurs délais. Les mé1ers en charge de la ges1on des adhérents : Ges,onnaires des adhérents Spécialiste de presta,ons santé- prévoyance Technicien en presta,ons Responsable de la ges,on des adhérents Responsable d unité de ges,on des presta,ons Responsable de centre de ges,on 50% des effec1fs 14

15 Ges,onnaire Santé Traite les opéra,ons les plus courantes de ges,on. Il prépare les décomptes des presta1ons spécialisées ou complémentaires dues aux assurés sociaux dans le respect des règles de la Sécurité Sociale, des garan,es offertes par la Mutuelle et des règles internes de ges,on. BAC + exp. pro. BAC+2 BTS, DUT Sens du service Rela,on client Rigoureux Méthodique Organisé Ecoute Communica,on Réac,vité Rapidité de traitement Souriant Clair - Précis Concis Ou,ls bureau,ques Traite les réclama,ons courantes (presta,ons, régularisa,on, co,sa,ons, créances, ) Classe et numérise les documents Par,cipe à l accueil téléphonique Qualifie et met à jour le fichier adhérents Assure le traitement du courrier associé à son ac,vité Vérifie la conformité des prescrip,ons médicales par rapport aux actes et produits facturés et procède au rejet en cas de non- conformité Prépare les décomptes des presta,ons par la saisie ou par la ges,on des flux télétransmis 15

16 Ges,onnaire Prévoyance Assure le traitement et le suivi des dossiers adhérents et prospects. Il gère les évènements courants sur la vie des contrats selon les garan,es offertes par la Mutuelle et des règles internes de ges,on. Il traite et gère les contrats, réclama,ons et anomalies avec plus ou moins de complexité et de spécialisa,on. BAC + exp. pro. BAC+2 BTS, DUT Sens du service Rela,on client Rigoureux Méthodique Organisé Ecoute Communica,on Réac,vité Rapidité de traitement Souriant Clair - Précis Concis Ou,ls bureau,ques Traite les réclama,ons courantes (presta,ons, régularisa,on, co,sa,ons, créances, ) Classe et numérise les documents Par,cipe à l accueil téléphonique Qualifie et met à jour le fichier adhérents Assure le traitement du courrier associé à son ac,vité Gérer l ensemble des évènements courants liés à la vie du contrat 16

17 Spécialiste de presta,ons Santé- Prévoyance Rigoureux et vigilant, ce spécialiste règle les dossiers les plus délicats grâce à son exper,se et à sa maîtrise des réglementa,ons. BAC + exp. pro. BAC+2 BTS, DUT CQP spécialiste presta1on Sens du service Rela,on client Rigoureux Méthodique Organisé Ecoute Communica,on Réac,vité Rapidité de traitement Souriant Clair - Précis Concis Ou,ls bureau,ques Renseigne les adhérents et apporte des réponses et solu,ons Met à jour, renseigne et qualifie le fichier adhérent U,lise la bureau,que intégrée : rédac,on de courriers, devis, courriels, télétransmissions Traite administra,vement les dossiers : saisie des factures et remboursements Iden,fie les anomalies et fait remonter l informa,on Entre,ent les rela,ons avec les établissements hospitaliers 17

18 Technicien(enne) en presta,ons Des1nataire des différents documents et informa1ons prouvant l existence d un soin réalisé ou envisagé, le technicien en presta,ons est le garant de leur remboursement futur. BAC + exp. pro. BAC+2 BTS, DUT BAC+3 Licence pro Sens du service Rigueur de ges,on Ges,on rela,on adhérent Exper,se technique Esprit d analyse et de synthèse Polyvalent Méthodique Organisé Ecoute Communica,on Réac,vité Rapidité de traitement Traite les opéra,ons liées à la ges,on des contrats et des remboursements de presta,ons Contrôle les flux d informa,on, renseigne et qualifie le fichier Contrôle la liquida,on des presta,ons et valide les remboursements Traite les réclama,ons et divers anomalies Veille à la bonne applica,on des procédures de ges,on Entre,ent les rela,ons avec les adhérents, les établissements hospitaliers et services médicaux de l assurance maladie 18

19 Responsable d unité de ges,on Ce manager encadre, anime et coordonne une équipe de 5 à 25 ges,onnaires et de spécialistes presta,ons au niveau humain, organisa1onnel et technique. Il est le garant de la déclinaison opéra,onnelle de la poli1que générale de la Mutuelle, du respect des procédures, des délais et de la qualité des informa,ons traitées. BAC+2 BTS, DUT BAC+3 Licence pro Gérer une équipe Déléguer Contrôler Planifier Gérer les priorités Fixer des objec,fs Esprit d analyse et de synthèse Ecoute Communica,on Rigueur Méthode Sens des responsabilités Gère et anime l équipe de l unité Contrôle l applica,on des procédures, normes et des règles de ges,on Par,cipe à la défini,on des objec,fs qualita,fs et quan,ta,fs de l unité Organise, contrôle et évalue l ac,vité au regard des objec,fs opéra,onnels Assure avec l appui des spécialistes presta,ons, la forma,on et l évolu,on des compétences de l équipe sur les évolu,ons mé,er (réglementa,on, ou,ls techniques) 19

20 Responsable de centre de ges,on Ce manager anime l ac1vité d un centre qui assure le suivi des fichiers adhérents et le remboursement des presta,ons, en veillant à respecter le meilleur rapport entre la qualité et l efficacité Pas d accès jeune diplômé BAC +5Mast er pro, ESC Rigueur Méthode Sens des responsabilités Planifica,on Ges,on des priorités Esprit d analyse et de synthèse Gérer une équipe Déléguer Contrôler Ecoute Communica,on Rapidité Efficacité Fiabilité Contrôle, jus,fie et valide les remboursements Supervise, organise et coordonne une équipe de 10 à 40 collaborateurs Analyse et améliore l ac,vité Structure les données nécessaires aux prises de décisions (bilans, comptes de résultats, tableaux de bord) 20

21 Exemple de passerelles mé,ers Exemple de passerelles dans la famille de mé1ers «Ges1on des adhérents» Ges1onnaire presta1ons Santé- prévoyance Spécialiste de presta1ons Santé- prévoyance Technicien en presta1ons Santé- prévoyance Responsable d unité de ges1on Responsable de centre de ges1on 21

22 Les sites u,les Site présentant les mé,ers du secteur mutualiste sociale.fr Site de la sécurité sociale répondant aux ques,ons des assurés sociaux quel que soit leur situa,on ou l'organisme dont ils dépendent Site de la Fédéra,on Na,onale de la Mutualité Française Site du ministère des affaires sociales, du travail et de la solidarité Site de l Ins,tut Na,onal de Préven,on et d Educa,on pour la Santé Site du ministère de la santé, de la famille et des personnes handicapées 22

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité Le BTS Assurance vous prépare à exercer des responsabilités dans le domaine de la souscrip2on des assurances ou du règlement des sinistres Lieux d exercice

Plus en détail

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Le BTS SP3S forme les étudiants à des fonc8ons de rela0on et de communica0on, de ges0on de la

Plus en détail

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers Le secteur de la Mutualité Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers 1 La protec*on sociale Ensemble des moyens mis en œuvre par un pays pour protéger ses

Plus en détail

DOMITYS, filiale d AEGIDE, Leader français des Résidences Services Seniors.

DOMITYS, filiale d AEGIDE, Leader français des Résidences Services Seniors. DOMITYS: L G 1 N, DOMITYS, filiale d AEGIDE, Leader français des Résidences Services Seniors. Il s agit de résidences non médicalisées proposant des acvités d hôtellerie, des services à la personne, et

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

ANI SEREZ- VOUS PRETS?

ANI SEREZ- VOUS PRETS? ANI SEREZ- VOUS PRETS?! Un risque commercial et financier Plus de 4 millions d assurés individuels vont basculer dans des contrats collec8fs, avec des mouvements importants entre les différents acteurs

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire DES VALEURS CHARGÉES D HISTOIRE Les premières organisa.ons de l économie sociale sont en effet nées au XIX ème siècle, en réponse à la brutalité de la révolu.on industrielle.

Plus en détail

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains»

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Le volume des données manipulées par les acteurs du tourisme est de plus en plus important. Au delà des données mé6ers qui se complexifient, les données

Plus en détail

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services.

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Notre Société H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Nos Engagements: Nous uliserons nos connaissances, expériences

Plus en détail

FORUM DES METIERS 2012. Diaporama réalisé en partenariat avec la sec1on BTS «Assistant de Manager» du lycée Paul Langevin, Mar1gues

FORUM DES METIERS 2012. Diaporama réalisé en partenariat avec la sec1on BTS «Assistant de Manager» du lycée Paul Langevin, Mar1gues FORUM DES METIERS 2012 Diaporama réalisé en partenariat avec la sec1on BTS «Assistant de Manager» du lycée Paul Langevin, Mar1gues Le secteur financier Les mé

Plus en détail

CATALOGUE DES OFFRES 2014

CATALOGUE DES OFFRES 2014 CATALOGUE DES OFFRES 2014 GM_Oct 2014 Sommaire P9 DIAGNOSTIQUER Etat des lieux de l entreprise P3 REPRESENTER La défense des entrepreneurs P7 Sécurisaon des impayés P7 Projet à l international P7 Assistantes

Plus en détail

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains»

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Le volume des données manipulées par les acteurs du tourisme est de plus en plus important. Au delà des données mé6ers qui se complexifient, les données

Plus en détail

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PARTENAIRES ENTREPRISE ET TRANSFORMATION DIGITALE LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PROGRAMME Face à la mulplicaon des canaux digitaux de communicaon, à l évoluon des comportements des clients et

Plus en détail

BENCHMARKING TRAINING CONSULTING

BENCHMARKING TRAINING CONSULTING BENCHMARKING TRAINING CONSULTING Basé en Bretagne, à Rennes, DataMaster dédie son ac4vité aux mé4ers de la Bureau4que depuis plus de quatre ans. Véritable partenaire des distributeurs en solu4ons d impression,

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR LA REALISATION DE L ETUDE SUR LA PORTABILITE SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS EN REPUBLIQUE DU CONGO

Plus en détail

Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3. Année universitaire 2014-2015

Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3. Année universitaire 2014-2015 Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3 Année universitaire 2014-2015 Intervenants de la présenta3on Responsables de la forma/on Bogdan Cau/s, bogdan.cau/s@u- psud.fr Jean-

Plus en détail

Forum des mé+ers Rotary club de Mar+gues Etang de Berre

Forum des mé+ers Rotary club de Mar+gues Etang de Berre Forum des mé+ers Rotary club de Mar+gues Etang de Berre Les mé+ers du social et des Ressources Humaines Directeur des Ressources humaines, psychologues, éducateur spor7f, assistant familial, conseiller

Plus en détail

Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France

Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Document élaboré pour Ce document est des7né aux entreprises ayant pour objec7f la préven-on

Plus en détail

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Stéphane Gasch Directeur des études informa:ques du CSOEC

Plus en détail

Priorités et programme de travail du MSC pour 2015. Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015

Priorités et programme de travail du MSC pour 2015. Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015 Priorités et programme de travail du MSC pour 2015 Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015 Processus : Les priorités et le programme de travail du MSC ont été définis à par.r : Des discussions et des consulta.ons

Plus en détail

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Sommaire >>>> Notre vocation >> p.3 >>>> Notre projet pédagogique >> p.6 >>>> Notre offre produits >> p.11 >>>> L équipe et ses références >>

Plus en détail

Se former aux méthodes et outils

Se former aux méthodes et outils Se former aux méthodes et outils du développement commercial Les ouls concrets du développement commercial La forma!on débute par 4 demi-journées où nous abordons les fondamentaux du développement commercial

Plus en détail

La référence en achat et vente d entreprises. Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier.

La référence en achat et vente d entreprises. Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier. La référence en achat et vente d entreprises Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier. La vente d une entreprise ne s improvise pas. Elle nécessite une planifica>on rigoureuse

Plus en détail

Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) BASYCA SAS FRANCE - Anzize BADAROU

Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) BASYCA SAS FRANCE - Anzize BADAROU Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) 1 Sommaire Objec&fs généraux Contenu POEB Approche générique Animateurs Partenaires 2 Objectifs généraux Enjeux de la forma1on Réconcilier la forma&on

Plus en détail

Entreprendre, c est aussi prévoir.

Entreprendre, c est aussi prévoir. Entreprendre, c est aussi prévoir. Un excellent moyen pour fidéliser mes salariés La santé de vos employés est primordiale Une bonne protec=on sociale complémentaire de vos collaborateurs c est pour vous

Plus en détail

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de 2 Edito La ques(on des talents va s imposer rapidement dans l agenda

Plus en détail

Présentation Level5. Editeur de Logiciels. «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf

Présentation Level5. Editeur de Logiciels. «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf Editeur de Logiciels Présentation Level5 «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf «If you can not measure it, you can not improve it» Lord Kelvin vous accompagne

Plus en détail

Présentation AGILEA Octobre 2014

Présentation AGILEA Octobre 2014 Présentation AGILEA Octobre 2014 AGILEA est une société regroupant des experts au service de la performance supply chain. Créée en 2009, AGILEA propose en France et à l interna?onal du conseil et de la

Plus en détail

Montpellier Ins-tut du Sein Un modèle innovant et performant

Montpellier Ins-tut du Sein Un modèle innovant et performant Montpellier Ins-tut du Sein Un modèle innovant et performant En 2014, les a=entes sont claires et concordantes Pour les pa-entes et les correspondants : Accompagnement expert et personnalisé pendant et

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 I - STRATÉGIE & OBJECTIFS BIG DATA, CRM, MOBILE : OÙ ET COMMENT L HYPERCONTEXTUALISATION GÉNÈRE LA CONVERSION? Lorsqu il s agit d engager le dialogue avec le consommateur,

Plus en détail

14 Octobre 2008 TICPME2010 Sage et TICPME2010

14 Octobre 2008 TICPME2010 Sage et TICPME2010 Sage et TICPME2010 Une forte implica:on dans certains projets TICPME de par un posi:onnement dédié aux PME Base installée en France de 500 000 entreprises), 5 000 d'appels clients traités par jour Des

Plus en détail

Programme. Formaons. Dans ce livret

Programme. Formaons. Dans ce livret Programme De Formaons Dans ce livret Comptabilité... 3-4 Fiscalité... 5-6 2015 Ges5on... 6 Faites de votre banquier votre allié... 7 Patrimoine social, professionnel et privé... 8-9 Informa5que... 9-10

Plus en détail

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité 15 mai 2014 Intervenantes: Emmanuelle Paradis, Chef de projet Préven#on et santé au travail CHORUM - CIDES Carole Hazé, Responsable

Plus en détail

Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014

Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014 Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014 Sommaire 1) Présenta/on du GCS Télésanté Midi- Pyrénées 2) Dossier Médical

Plus en détail

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves 1ères Rencontres richesses humaines associa1ves Pour les ACTEURS DU DLA et leurs bénéficiaires, les ASSOCIATIONS d ENVIRONNEMENT et d autres secteurs Paris, 2 et 3 décembre 2014 En partenariat avec : Prix

Plus en détail

Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière

Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière Marylène COPPI / Alexandre VASSELIN OBJECTIFS POUR LA PICARDIE

Plus en détail

Vision, Stratégie Changement Leadership

Vision, Stratégie Changement Leadership Cabinet de Conseil et de Développement des Hommes et des Organisations Vision, Stratégie Changement Leadership Accompagnement humain des réorganisations Optimisation managériale et relationnelle Cohésion

Plus en détail

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Offre Azimut CONTENT MARKETING A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 01 Marke3ng de Contenu Ecosytème Editorial Offre & Ou3ls Azimut Content Marke3ng Méthodologie Content management Qui sommes-

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle Conseiller(ère) mutualiste. Dossier de recevabilité VAE

Certificat de Qualification Professionnelle Conseiller(ère) mutualiste. Dossier de recevabilité VAE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE Certificat de Qualification Professionnelle Conseiller(ère) mutualiste Dossier de recevabilité VAE Candidat

Plus en détail

PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents

PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents Christine SORLI Déléguée régionale Groupe AFNOR Le groupe Afnor Opérateur central

Plus en détail

Speed up your business

Speed up your business Speed up your business 1 Sommaire 1. Un concept innovant de communica3on cross media 2. Les Ou3ls UpMyCom a. Plateforme de Blog b. Plateforme de Quiz - Communica3on externe - Communica3on interne c. Jeux

Plus en détail

LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ

LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ PARTENAIRES MOBILITE LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ PROGRAMME Le mobile B2B est un sujet extrêmement large qui recouvre de nombreux thèmes. Nous aborderons les probléma(ques liées aux offres

Plus en détail

Le contrôle fiscal anno 2013

Le contrôle fiscal anno 2013 Le contrôle fiscal anno 2013 Carlos SIX! Administrateur général de la Fiscalité SPF Finances Ges$on des risques Contrôle fiscal CRM & Tolérance zéro ONDEMENT OBJECTIFS STRATEGIQUES Etude externe 2010 constata$ons

Plus en détail

Séminaire «La ges.on de l eau en montagne et le cas de l enneigement ar.ficiel»

Séminaire «La ges.on de l eau en montagne et le cas de l enneigement ar.ficiel» Séminaire «La ges.on de l eau en montagne et le cas de l enneigement ar.ficiel» 16 mai 2012 A Morzine (Haute- Savoie) Organisa.on Elodie Magnier, doctorante en géographie physique à l université de Lausanne

Plus en détail

Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015

Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015 Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015 Nicole.Lacasse@vre.ulaval.ca Vice- rectrice associée aux études et aux ac%vités interna%onales

Plus en détail

Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier

Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier Révélateur de nouvelles mobilités modifiant le travail Quelques «idées» sur l évolu=on du travail vers plus ou moins de mobilité au service de la créa=on d avantages

Plus en détail

Cabinet de conseil spécialisé en Risques, Finance & RH

Cabinet de conseil spécialisé en Risques, Finance & RH SEKKEI Confiden-al All rights reserved Cabinet de conseil spécialisé en Risques, Finance & RH Réglementa*ons b ancaires ( Capital e t L iquidité) Op*misa*on d e l a p erformance / P rocessus A chats Ges*on

Plus en détail

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires Gouvernance des données et ges1on des données de référence 1 La gouvernance des données Défini1on: «Processus de supervision et de décision qui permet

Plus en détail

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS accompagne les entreprises vers la performance durable en combinant 3 dimensions

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 IV - CIBLAGE & OMNICANAL TOUCHER SON COEUR DE CIBLE PLUS EFFICACEMENT AVEC L EMAILING COMPORTEMENTAL Hier, le cœur de cible d un annonceur était défini par des critères socio-démographiques.

Plus en détail

Évolu>on et maintenance

Évolu>on et maintenance IFT3912 Développement et maintenance de logiciels Évolu>on et maintenance Bruno Dufour Université de Montréal dufour@iro.umontreal.ca Modifica>on des logiciels Les modifica>ons sont inévitables Des nouveaux

Plus en détail

Consultants, trouvez de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux animé par Valérie March au Salon des micro- entreprises 2012

Consultants, trouvez de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux animé par Valérie March au Salon des micro- entreprises 2012 Consultants, trouvez de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux animé par Valérie March au Salon des micro- entreprises 2012 Conseils pra,ques et ou,ls pour Prospecter plus efficacement Faire connaître

Plus en détail

Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet

Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet Guide pour les entreprises de Home Staging 1 L auteur : Adrian Measures Adrian Measures est responsable du marke@ng sur internet et fondateur de

Plus en détail

Stages intra- entreprise stages de forma,on à des,na,on des managers et dirigeants. Catalogue 2012-2013

Stages intra- entreprise stages de forma,on à des,na,on des managers et dirigeants. Catalogue 2012-2013 Stages intra- entreprise stages de forma,on à des,na,on des managers et dirigeants Catalogue 2012-2013 1 PARTI PRIS PÉDAGOGIQUE : THÈMES DES STAGES! Tous les stages que nous proposons sont bâfs en intégrant

Plus en détail

DIGITAL INSURANCE. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

DIGITAL INSURANCE. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Offre Azimut DIGITAL INSURANCE A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Préambule 01 Muta4ons comportementale et technologique! Les réformes : Loi Hamon, ANI, SII accompagnent les évolu?ons sociétales

Plus en détail

Robin Gagnon, votre conseiller RÉCIT à la FGA, vous présente dans ce document son offre de formation pour l'année 2013 2014.

Robin Gagnon, votre conseiller RÉCIT à la FGA, vous présente dans ce document son offre de formation pour l'année 2013 2014. Robin Gagnon, votre conseiller RÉCIT à la FGA, vous présente dans ce document son offre de formation pour l'année 2013 2014. Pour faire une demande de formation, vous pouvez vous adresser à votre conseiller

Plus en détail

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Le dirigeant de PME: il vous est demandé Mais parfois vous vous sentez un peu seul Le passage de «Mon

Plus en détail

Le coaching : accompagner les acteurs au cœur de la complexité

Le coaching : accompagner les acteurs au cœur de la complexité Le coaching : accompagner les acteurs au cœur de la complexité Version 1.0 du 28 février 2011 Terre & Ciel 2011 Terre & Ciel - SARL au capital social de 5000 - RCS Nantes 478 048 838 2 rue Robert le Ricolais

Plus en détail

BURN- OUT. Ma+nale RPS 13 mars 2015. Accompagnement social des situa+ons de burn out dans les entreprises par le Service social du travail

BURN- OUT. Ma+nale RPS 13 mars 2015. Accompagnement social des situa+ons de burn out dans les entreprises par le Service social du travail BURN- OUT Ma+nale RPS 13 mars 2015 Accompagnement social des situa+ons de burn out dans les entreprises par le Service social du travail SSIRCA SERVICE SOCIAL DU TRAVAIL INTERENTREPRISES REGION CÔTE D'AZUR

Plus en détail

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Les méthodes Agiles Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Défini)on de base Les méthodes Agiles sont des procédures de concep)on de logiciel qui se veulent plus pragma)ques que les méthodes tradi)onnelles

Plus en détail

CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION

CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION - 21, rue d Assas 75270 Paris Cedex 06 Tél. : +33(1) 42 22 33 16 Fax : +33 (1) 45 44 17 67 forma!on.con!nue@isit-paris.fr - www.isit-paris.fr Etablissement

Plus en détail

Thérèse, Fabrication de pâtisseries. Rapport annuel Nord Pas de Calais. Le microcrédit pour créer sa boîte

Thérèse, Fabrication de pâtisseries. Rapport annuel Nord Pas de Calais. Le microcrédit pour créer sa boîte Thérèse, Fabrication de pâtisseries Rapport annuel Nord Pas de Calais 2014 Le microcrédit pour créer sa boîte 745 personnes financées en région Nord Pas de Calais en 2014 «L Adie en 2014 a amplifié le

Plus en détail

TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE

TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE PARTENAIRES ENTREPRISE & TRANSFORMATION DIGITALE : TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE PROGRAMME Dans des environnements de plus en plus

Plus en détail

Evalua&on diagnos&que des capacités scien&fiques à l IUT GMP de Toulouse. 1 IUT A Service Direction 19 août 2004 1

Evalua&on diagnos&que des capacités scien&fiques à l IUT GMP de Toulouse. 1 IUT A Service Direction 19 août 2004 1 Evalua&on diagnos&que des capacités scien&fiques à l IUT GMP de Toulouse Université Paul Université Paul Sabatier - - Toulouse 3 3 1 IUT A Service Direction 19 août 2004 1 L évalua&on diagnos&que : genèse

Plus en détail

«Pour un fundraising toujours plus professionnel» Les Fondamentaux du fundraising

«Pour un fundraising toujours plus professionnel» Les Fondamentaux du fundraising «Pour un fundraising toujours plus professionnel» Les Fondamentaux du fundraising 24 juin 2014 Marianne Maillot Programme de la forma,on Contexte et enjeux Construire sa démarche Se posi,onner (Re)définir

Plus en détail

ORDRE du JOUR. BO n 15 du 11.04

ORDRE du JOUR. BO n 15 du 11.04 2013-2014 BO n 15 du 11.04 ORDRE du JOUR Lettre de rentrée recteur Priorités - nouveau référentiel BO n 30 du 25 juillet 2013 Missions coordonnateur Chiffres académie - Résultats au DNB Actualités académiques

Plus en détail

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 México Angélica Ivonne Cisneros- Luján Lisbonne, 11 septembre 2012 CONTEXTE et DÉSCRIPTION du

Plus en détail

L ou%l téléphone dans votre stratégie de marke%ng direct

L ou%l téléphone dans votre stratégie de marke%ng direct L ou%l téléphone dans votre stratégie de marke%ng direct «Allo, vous n avez pas de stratégie téléphone?» Alain Pierre La Chaîne de l Espoir Pascal Fréneaux ADM VALUE Présenta%on de La Chaîne de l Espoir

Plus en détail

Domaines Skiables de France 08 octobre 2014

Domaines Skiables de France 08 octobre 2014 Domaines Skiables de France 08 octobre 2014 Notre vision A Val Thorens, nous sommes convaincus que la sta5on de montagne de demain sera celle qui saura élever son niveau d excellence et qui saura créer

Plus en détail

SOMMAIRE DES FICHES EMPLOIS REPERE. FILIERE REALISATIONS SANITAIRES ET SOCIALES p.16

SOMMAIRE DES FICHES EMPLOIS REPERE. FILIERE REALISATIONS SANITAIRES ET SOCIALES p.16 SOMMAIRE DES FICHES EMPLOIS REPERE FILIERE DEVELOPPEMENT p.6 Conseiller mutualiste Entreprises p.7 Conseiller mutualiste Particuliers p.8 Assistant commercial p.9 Télé vendeur p.10 Télé conseiller p.11

Plus en détail

LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER

LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER Les bonnes questions à se poser 1. Qui sont mes clients (à qui vais- je vendre sur Internet)? 2. Ai- je du temps à consacrer à ma bou?que en ligne? 3. Ma

Plus en détail

Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr

Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr Terre & Ciel 2012 Terre & Ciel - SARL au capital social de 5000 - RCS Nantes 478 048 838 p. 1 3 impasse des Tourmalines 44300 Nantes Siège

Plus en détail

MIXITE & EGALITE : Sources de performance

MIXITE & EGALITE : Sources de performance MIXITE & EGALITE : Sources de performance La MIXITE ET EGALITE : source de performance.au cœur du territoire d excellence VENDREDI 19 JUIN 2015 NORDEV La Réunion, territoire d excellence de l égalité professionnelle

Plus en détail

La Société Des décisions difficiles Présenté au Chef de la direc5on Renée Durocher Kyriam Lachapel e Cons UL tants Amy Laliberté Laval Dominic Chaîné

La Société Des décisions difficiles Présenté au Chef de la direc5on Renée Durocher Kyriam Lachapel e Cons UL tants Amy Laliberté Laval Dominic Chaîné La Société Des décisions difficiles Présenté au Chef de la direc5on Renée Durocher Kyriam Lachapelle Amy Laliberté Dominic Chaîné ConsULtants Laval Mandat Vous présenter: Comment prioriser les ac5ons à

Plus en détail

Santé, condi,ons de travail et égalité professionnelle F/H Comment agir?

Santé, condi,ons de travail et égalité professionnelle F/H Comment agir? Santé, condi,ons de travail et égalité professionnelle F/H Comment agir? Rencontres expertes de l Aract Bretagne Lundi 9 mars 2015 Elisabeth Dewanckel e.dewanckel@anact.fr Hélène Plassoux h.plassoux@anact.fr

Plus en détail

DÉPLOIEMENT 4G ET FIBRE : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES

DÉPLOIEMENT 4G ET FIBRE : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES partenaires télécom et mobilité : DÉPLOIEMENT 4G ET FIBRE : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES PROGRAMME Ce début d année 2014 marque notre rendez-vous annuel autour du très haut débit. La 4G est à la fois

Plus en détail

LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES COMMERCIALES EN FRANCE DAVID LAGEDAMON, IA-IPR ECONOMIE-GESTION ARMAND TAESCH, IEN ECONOMIE-GESTION

LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES COMMERCIALES EN FRANCE DAVID LAGEDAMON, IA-IPR ECONOMIE-GESTION ARMAND TAESCH, IEN ECONOMIE-GESTION LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES COMMERCIALES EN FRANCE DAVID LAGEDAMON, IA-IPR ECONOMIE-GESTION ARMAND TAESCH, IEN ECONOMIE-GESTION Bonn BIBB 9 mars 2010 1 Les parcours de formation Bac général Université

Plus en détail

SOLIDARITE ESPRIT D EQUIPE ESPRIT D ENTREPRISE AMBITION L AVENTURE CONTINUE!

SOLIDARITE ESPRIT D EQUIPE ESPRIT D ENTREPRISE AMBITION L AVENTURE CONTINUE! SOLIDARITE L AVENTURE CONTINUE! ESPRIT D EQUIPE La Fédéraon Terre de Talents (F.T.D.T.) a été créée dans l intenon de permere à chacun de révéler ses talents et de s épanouir dans un projet professionnel

Plus en détail

Le réseau social des professionnels de la presse pro. Publiez vos articles auprès des professionnels de la presse pro

Le réseau social des professionnels de la presse pro. Publiez vos articles auprès des professionnels de la presse pro Le réseau social des professionnels de la presse pro Publiez vos articles auprès des professionnels de la presse pro QUI SOMMES NOUS? Presse-Connect est le réseau social destiné aux acteurs de la presse

Plus en détail

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PARTENAIRES ACHATS LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PROGRAMME La geson de la relaon fournisseur Supplier Relaonship Management est au centre de l aenon de toutes les foncons Achats. Les

Plus en détail

Préparation, voilà le mot clé de la transmission

Préparation, voilà le mot clé de la transmission Préparation, voilà le mot clé de la transmission Vincent Trevisan! Partner Deloitte Fiduciaire Programme 1. Introduc+on 2. Réflexion 3. Prépara+on psychologique 4. Prépara+on de l entreprise 5. Approches

Plus en détail

#GoSocial. solutions de marketing communautaire & social crm

#GoSocial. solutions de marketing communautaire & social crm #GoSocial La révolution du Social Média Depuis quelques années, les médias sociaux ont métamorphosé le paysage du web et les modes de communication entre les individus et les marques. Hier encore spectateurs,

Plus en détail

Performance énergé-que et ISO 50001 actualités norma-ves et réglementaires. Marie Hélène LEFEBVRE Délégation Régionale AFNOR

Performance énergé-que et ISO 50001 actualités norma-ves et réglementaires. Marie Hélène LEFEBVRE Délégation Régionale AFNOR Performance énergé-que et ISO 50001 actualités norma-ves et réglementaires Marie Hélène LEFEBVRE Délégation Régionale AFNOR Programme de normes sur le management de l énergie et l efficacité énergé-que les

Plus en détail

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1 Présenta6on Isatech ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux Isatech Tous droits réservés Page 1 L offre globale Couvrir l intégralité de la chaîne du SI Isatech Tous droits réservés Page 2 Isatech

Plus en détail

Knowledge Management D. Chauvel, 13 Novembre 2014. Journée Mondiale de la Qualité Université Aix Marseille

Knowledge Management D. Chauvel, 13 Novembre 2014. Journée Mondiale de la Qualité Université Aix Marseille Knowledge Management D. Chauvel, 13 Novembre 2014 Journée Mondiale de la Qualité Université Aix Marseille ISO 9001 2015 7.1.6 GesGon des connaissances L'organisme doit déterminer les connaissances nécessaires

Plus en détail

CSI4139 / CEG4399 Concep1on de systèmes informa1ques sécurisés Assurance & Évaluation

CSI4139 / CEG4399 Concep1on de systèmes informa1ques sécurisés Assurance & Évaluation CSI4139 / CEG4399 Concep1on de systèmes informa1ques sécurisés Assurance & Évaluation Préparé par Guy- Vincent Jourdan et Marc- André Paris- Clou9er, avec l aide des notes de Bishop pour Introduc9on to

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE

COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE Guide Certificat de Qualification Professionnelle : Spécialiste prestations Mention santé ou prévoyance Guide

Plus en détail

ASSOCIATION ABBAYE AUX DAMES

ASSOCIATION ABBAYE AUX DAMES Positionnement / Stratégie de communication ASSOCIATION ABBAYE AUX DAMES SYNTHÈSE 9 MARS 2013 LE DIAGNOSTIC Les grandes observations La qualité et le travail, des exigences absolues La qualité de la programma;on

Plus en détail

La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD

La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD Séminaire ARISTOTE 7 Février 2013 ALTETIA 183 avenue Georges Clémenceau 92024 Nanterre 0155692121 www.alteca.com dominique.mouchet@ alteca.com Plan

Plus en détail

PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES. h"p://www.sciencesconf.org

PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES. hp://www.sciencesconf.org PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES h"p://www.sciencesconf.org ! Sommaire Introduc9on Le portail Sciencesconf.org L espace conférence Site web Inscrip9on Ges9on scien9fique Soumission Sélec9on

Plus en détail

Sociologie et management des salles de marchés : gestion du risque et responsabilisation des acteurs

Sociologie et management des salles de marchés : gestion du risque et responsabilisation des acteurs Sociologie et management des salles de marchés : gestion du risque et responsabilisation des acteurs Béatrice GUYNAMANT Ma1nale Recherche de l'eifr 23 novembre 2012 1 Sommaire Probléma+que et ques+ons

Plus en détail

FORMATION NATUROPATHE

FORMATION NATUROPATHE FORMATION NATUROPATHE Premier degré P 1 2015-2016 A qui s adresse la forma'on de Naturopathe? pour tout public : parculiers (hygiène de vie, hygiène alimentaire, connaissances personnelles) Praciens de

Plus en détail

PETIT DEJEUNER MLA Planifica4on industrielle et commerciale : Réalité centrale // Objec4fs terrain

PETIT DEJEUNER MLA Planifica4on industrielle et commerciale : Réalité centrale // Objec4fs terrain Jean- Claude CARDONNEL, Directeur Administra4f et Financier UNITED BISCUITS Northern Europe Bruno PELOIN Directeur Supply Chain NUTRICIA France groupe DANONE François- Régis de LANDES Directeur Organisa4on

Plus en détail

L écoute des signaux porteurs d une d innova&on

L écoute des signaux porteurs d une d innova&on Journée d étude Mercredi 28 novembre 2012 Innova&on et changement dans les ins&tu&ons sociales : une perspec&ve de développement durable L écoute des signaux porteurs d une d innova&on Conférenciers Mar&ne

Plus en détail

Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI

Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI Le calcul intensif Un ou&l stratégique pour la compé&&vité q Aux Etats- Unis (1er top500 juin 2012), au Japon (1er

Plus en détail

Catalogue de FORMATIONS 2015

Catalogue de FORMATIONS 2015 Catalogue de FORMATIONS 2015 Qui sommes nous? î SmartView est un cabinet de conseil et de forma1on, basé à Montpellier et Paris, qui accompagne ses clients professionnels, grands comptes ou PME innovantes,

Plus en détail

Lettre de prospective n 48 janvier 2015

Lettre de prospective n 48 janvier 2015 FriedlandPapers Lettre de prospective n 48 janvier 2015 LA TRANSFORMATION DIGITALE DES ENTREPRISES : DE LA STRATÉGIE À L ORGANISATION Henri Hamon Économiste à la CCI Paris Ile-de-France I l ne fait aucun

Plus en détail

Les formations. calipia. novembre 2014 à mai 2015

Les formations. calipia. novembre 2014 à mai 2015 calipia Les formations novembre 2014 à mai 2015 nov. déc. janv. fév. mars avril mai Briefing Calipia (p. 3) FC1501 : Smartphones et Tablettes (p. 5) 15 17 10 FC1502 : Licences Microsoft (p. 7) 29 19 21

Plus en détail

LEADING DIGITAL LA TRANSFORMATION DIGITALE, UN RÉEL LEVIER POUR AUGMENTER LA PERFORMANCE

LEADING DIGITAL LA TRANSFORMATION DIGITALE, UN RÉEL LEVIER POUR AUGMENTER LA PERFORMANCE LEADING DIGITAL LA TRANSFORMATION DIGITALE, UN RÉEL LEVIER POUR AUGMENTER LA PERFORMANCE DES ENTREPRISES? Paris, le 16 Avril 2015 arnaud.bouchard@capgemini.com 06 78 40 67 11 QUELS QUE SOIENT LES SECTEURS,

Plus en détail

Qui sommes nous? Partie 1

Qui sommes nous? Partie 1 Qui sommes nous? Partie 1 A propos 10 collaborateurs Une exper)se à 360 Agence cer)fiée Google Partners Mul)lingues Présenta)on: Global Riviera est une agence webmarke/ng basée en région PACA. Fondée par

Plus en détail