KIT DU FACILITATEUR. RÉPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Foi

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "KIT DU FACILITATEUR. RÉPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Foi"

Transcription

1 KIT DU RÉPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Foi FACILITATEUR Formation des parents sur la communication avec les enfants, adolescent(e)s et jeunes en matière de Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) Direction Nationale de la Santé Direction Nationale de la Promotion de l Enfant et de la Famille Direction Nationale de l Éducation de Base Direction Nationale de la Jeunesse Direction Nationale du Développement Social

2 INTRODUCTION Le kit du facilitateur fait partie des documents indispensables pour la conduite d une formation efficace des adultes. Il complète le plan de cours et le guide du facilitateur en fournissant aux facilitateurs les outils nécessaires pour : évaluer les connaissances pré et post formation des participants ; évaluer la performance, l efficacité et l efficience de la formation ; créer et maintenir un climat positif de formation à travers l exécution d activités de mise en train, récréatives et distrayantes (exercices, études de cas, jeux de rôle, travaux de groupes, citations, proverbes, poèmes ), dont les énoncés, les démarches et les conduites à tenir sont explicités. Ce kit a été élaboré par Family Care International Mali (FCI Mali) en partenariat avec le Comité National de Suivi grâce à l appui financier de la Banque Mondiale, juin 2011.

3 SOMMAIRE I. EXERCICES II. III. IV. TRAVAUX DE GROUPES ÉTUDES DE CAS...6 JEUX DE RÔLE V. QUESTIONNAIRES Questionnaire pré-test non corrigé Questionnaire pré-test corrigé Questionnaire post-test non corrigé Questionnaire post-test corrigé Matrice d évaluation individuelle et collective des participants du pré-test Matrice d évaluation individuelle et collective des participants du post-test Questionnaire d évaluation de la formation destiné aux participants Questionnaire d évaluation de la formation destiné aux facilitateurs Feedback journalier des facilitateurs VI. PROVERBES CITATIONS POÈMES Proverbes Citations Poèmes sur le VIH et le SIDA VII. PROPOSITIONS DE MESSAGES EN SANTÉ DE LA REPRODUCTION DES JEUNES...30 VIII. BIBLIOGRAPHIE IX. LISTE DES PERSONNES RESSOURCES

4 I. EXERCICES

5 EXERCICES EXERCICE N 1 : Titre : Présentation des participants Durée : 20 min Consigne : Les participants se regroupent deux par deux et s interviewent sur les questions suivantes : noms et prénoms ; fonction/activités menées ; statut matrimonial (nombre d épouses) et nombre d enfants (filles et garçons) en charge ; proposition : selon vous est-il plus facile d éduquer un garçon qu une fille? Pourquoi? L animal qui vous symbolise le plus et pourquoi? ce que vous aimez et ce que vous détestez. EXERCICE N 2 : Titre : Les conséquences des IST, du VIH et du SIDA Durée : 20 min Contexte et consigne : Selon l ONUSIDA, en 2009, plus de 33 millions de personnes vivaient avec le VIH, dont 22,5 millions en Afrique et plus de au Mali, orphelins et cas de SIDA notifiés de 1985 à Le taux de prévalence du VIH a baissé à 1,3 % en 2006 (EDSM IV). Selon les mêmes sources, 30 à 40 % des jeunes femmes âgées de 15 à 24 ans sont sexuellement actives et les premiers rapports sexuels ont lieu à 15 ans. Ces relations sexuelles exposent les adolescent(e)s au risque considérable d infections sexuellement transmissibles y compris le VIH et ses conséquences, mais aussi aux grossesses non desirées et/ou précoces. Répondez aux questions suivantes : Quelles peuvent être les conséquences de l infection au VIH et au SIDA sur les plans : individuel? familial? national? 1

6 II. TRAVAUX DE GROUPES

7 TRAVAUX DE GROUPES TRAVAUX DE GROUPES N 1 : Titre : Les caractéristiques de la puberté chez le garçon et chez la fille Durée : 30 min Consigne : Les groupes de travail constitués réfléchissent et mettent sur feuilles géantes les transformations physiques et psychiques se produisant lors de la période de puberté chez les filles et chez les garçons. Deux groupes travaillent sur la fille et les deux autres groupes sur le garçon. Chaque groupe nomme un président et un rapporteur. TRAVAUX DE GROUPES N 2 : Titre : Définition, causes et conséquences des rapports sexuels précoces Durée : 15 min Consigne : Le facilitateur répartit les participants au sein de trois groupes de travail et leur demande de dégager sur feuilles géantes les causes et conséquences des rapports sexuels précoces des adolescent(e)s et jeunes en se basant sur leurs connaissances de leur milieu. Chaque groupe nomme un président et un rapporteur. TRAVAUX DE GROUPES N 3 : Titre : Prévention du VIH et du SIDA Durée : 15 min Consigne : Le facilitateur répartit les participants au sein de trois groupes de travail pour réfléchir sur les modes de prévention du VIH. TRAVAUX DE GROUPES N 4 : Titre : Le processus d adoption de nouveaux comportements Durée : 15 min Consigne : L aboutissement ultime de la période de passage de 10 à 19 ans doit permettre à l adolescent(e) de prendre ses distances par rapport à ses parents et d arriver à une relation adulte-adulte. Les parents doivent être conscients qu ils ne sont pas parents toute la vie, même s ils ont des enfants à 40 ans. Les relations entre parents et enfants, adolescent(e)s et jeunes, qui doivent devenir des adultes, ne sont plus dominées par un contrôle des parents puisque l enfant doit arriver à acquérir le pouvoir de s autocontrôler à travers l adoption de comportements responsables. Répartir les participants dans trois groupes de travail et les amener à réfléchir sur les questions suivantes. Questions : 1. Décrire comment les enfants adoptent de nouveaux comportements. 2. Quels sont les facteurs qui peuvent influencer ce processus d adoption de nouveaux comportements en comportements positifs ou négatifs en matière de SSR? 3. Quel doit être le rôle des parents face à cette mutation comportementale de leurs enfants? 3

8 TRAVAUX DE GROUPES TRAVAUX DE GROUPES N 5 : Titre : Caractéristiques de la communication entre parents et enfants en matière de SSR Durée : 10 min Consigne : Le facilitateur répartit les participants dans trois groupes de travail. Il lit attentivement ce texte et leur demande d y trouver un certain nombre de caractéristiques qui lient le fiston à son père et demande aux participants : Qu est-ce que le père représente pour le garçon? Qu est-ce que le garçon représente pour le père? Dans quel cadre se situe la communication? Quel est le but visé par cette relation? etc. TRAVAUX DE GROUPES N 6 : Titre : Obstacles à la communication entre parents, enfants, adolescent(e)s et jeunes en SSR Durée : 10 min Consigne : Le facilitateur répartit les participants dans quatre groupes de travail et leur demande de dégager les éléments qui peuvent constituer des obstacles à la communication entre parents et enfants. Deux groupes réfléchissent sur les obstacles pouvant venir du côté des parents et deux autres groupes cherchent les obstacles du côté des enfants, adolescent(e)s et jeunes. Texte : Dans la famille Konaté, ce dimanche matin vers 9h, Monsieur Konaté, assis dans la cour, écoute l édition du journal, quand son premier garçon, Moussa âgé de 17 ans, vient le saluer «Bonjour Papa», «Bonjour Moussa, j espère que tu as bien dormi.» «Oui Papa, j ai bien dormi, car je suis rentré avant minuit comme on avait convenu et j ai même pu réviser la leçon de géographie dont le test est prévu pour lundi prochain.» «OK, c est bien du courage, peux-tu venir me faire mon thé, je dois sortir vers 11h?» «Oui papa, je prépare le matériel tout de suite.» Autour du thé, M. Konaté demande à son garçon : «Je pense que tu t es bien comporté hier soir, tu n as pas fait de geste dangereux.» Le garçon répond : «Non papa, je n oublie jamais tes conseils, je veux être comme toi.» «Ok», dit le papa, «cela me rassure, si tu veilles sur toi en suivant mes conseils tu auras un jour des cheveux blancs sur ta tête.» 4

9 III. ÉTUDES DE CAS

10 ÉTUDES DE CAS ÉTUDE DE CAS N 1 : Titre : Avortements clandestins provoqués (définition, causes et conséquences) Mariam est une adolescente de 15 ans qui a abandonné l école depuis l âge de 12 ans. Elle fait du petit commerce ambulant en vendant les articles pagnes et autres tissus d enfants que sa mère lui fournit. Son père est mécanicien dans un garage de réparation de véhicule. Mariam est très soucieuse de ses affaires et se déplace de quartier en quartier pour écouler ses articles. Elle est fréquentée par deux amies, Ami et Kadhi, qui sont toutes les deux des lycéennes et travaillent bien à l école. Chez elles, Ami et Kadhi causent et jouent même au lido avec leurs mamans, on dirait des sœurs. Mariam est une fille réservée et ne voit ses parents que la nuit au moment du repas. Un jour à la grande surprise de ses parents, elle s est évanouie et elle saignait. Transportée à l hôpital, elle rendit l âme. Ses parents ont été informés par le personnel médical, que Mariam venait de se faire avorter clandestinement en avalant des quantités énormes de comprimés. Questions : 1. Quels sont les facteurs qui ont amené Mariam à être enceinte? 2. Quelle est la responsabilité des parents de Mariam dans sa situation? 3. Citer quelques conséquences des avortements clandestins provoqués. ÉTUDE DE CAS N 2 : Titre : Le respect mutuel (préalable dans la résolution de conflits parents/enfants) Exemple 1 : «Tu n es qu une petite sotte, incapable de faire autre chose que des bêtises Tu es vraiment nulle!» «Je ne peux plus te supporter, j ai vraiment hâte que tu partes d ici pour de bon!» Exemple 2 : «Tu parles d un garçon, tu n arrives même pas à te trouver un emploi et tu te permets de gueuler sans arrêt contre moi. C est minable» Exemple 3 : «C est l enfer dans ta maison, je te déteste et j ai vraiment envie de foutre le camp d ici pour ne plus te voir» Questions : 1. À quelles situations sommes-nous confrontés? Expliquez les contextes. 2. Quels sont les éléments qui se dégagent de ces cas? 3. Quelles leçons et/ou constats pouvons-nous en tirer? 6

11 IV. JEUX DE RÔLE

12 JEUX DE RÔLE JEU DE RÔLE N 1 : Titre : Besoins des enfants, adolescent(e)s et jeunes en matière de SSR Consigne : Le facilitateur prépare le jeu de rôle avec deux participants, avant l exécution du scénario. Adama et Oumar sont des amis. Ils ont 16 ans et sont tous les deux sexuellement actifs. Adama est étudiant dans un établissement d enseignement technique. Oumar est au lycée. Les deux amis possèdent chacun une moto et sont bien convoités par les filles du quartier. Scénario : Adama et Oumar ont des partenaires sexuels multiples car les deux amis pensent que tout ce qu on dit de mal en matière d IST, de VIH et de SIDA, n arrivent qu aux autres. Ils n utilisent pas de préservatifs et sont fiers du nombre de leurs conquêtes. Un jour, une amie d Oumar l informe qu elle n a pas eu ses menstrues depuis au moins trois mois. Oumar est inquiet et Adama pense que la copine d Oumar ne dit pas la vérité, qu il s agit d une machination pour tester son amour envers Oumar. 1. Quels sont les besoins d Oumar et d Adama en matière de SSR? 2. Que faire pour ces deux amis? JEU DE RÔLE N 2 : Titre : Les qualités d un bon message Consigne : Écouter attentivement le message lors du processus de transmission de personne en personne et noter toutes les transformations intervenues (rajouts, déformations, coupures et autres ). À la fin, comparer le message initial avec le dernier message. Texte : Lors d une opération de police dans certains des quartiers périphériques de Bamako, comme Yirimadjo, Senou, Kalaban coro et Niamakoro, il a été découvert un important stock d armements et de drogues. Plusieurs arrestations ont suivi cette opération, notamment le chef de la bande, un certain Ousmane Guindo, qui est commerçant et voyage constamment. De source policière, les armes et les drogues proviennent d un pays voisin qui connait actuellement une situation d insécurité. Selon le chef de la police, le Mali n est qu un point de transit pour la drogue. Pour les armes, les investigations continuent pour mieux connaître leur destination. JEU DE RÔLE N 3 : Titre : Résolution de conflits entre parents et adolescent(e)s Consigne : Le facilitateur prépare le jeu de rôle avec deux participants volontaires, qui viennent l exécuter devant les autres participants, ces derniers doivent les suivre attentivement et noter tous les évènements majeurs. Texte 1 : Discussion de Fatim avec sa Maman Fatim : «Maman, mon amie m a demandé de l accompagner au concert ce soir au Palais de Culture.» Maman : «Je regrette, Bébé, mais il a été convenu que tu ne sors pas les soirs de semaine lorsque tu vas à l école le lendemain.» Fatim : «Mais je vais rentrer tôt et demain, c est vendredi, on va à l école seulement dans l après-midi.» Maman : «Écoute, ma fille, il n en est pas question, dis à ton amie que tu ne pourras pas l accompagner.» Fatim : «Hun!!!!!!!!! Pourquoi faut-il que tu refuses toujours? On ne peut rien me permettre dans cette maison. C est méchant!!!!!!» 8

13 JEUX DE RÔLE Texte 2 : Moussa et ses parents Père : «Moussa, ta mère et moi avons discuté du fait que tu sors pour te promener quand nous sommes au lit. J ai pu faire le constat moi-même hier soir. Ton lit était bien arrangé, mais tu n y étais pas. Cela ne marchera plus. Je changerai les clés de la maison et je veillerai personnellement sur ta conduite.» Moussa : «Je sais que c est Alou, mon jeune frère, qui vous a dit cela, je vais le corriger.» Père : «Gare à toi si tu mets ta main sur Alou, je pense que c est Alou qui va honorer mon nom dans cette maison. Toi, tes pieds ne casseront pas un œuf. Sache qu il n y a pas deux commandants dans un bâteau. Tu feras ce que je te dirai, si non tu auras chaud.» Texte 3 : Lamine et son père Lamine : «Pourrais-tu me donner mon argent pour cette semaine? Nous allons au cinéma Babemba voir un film ce soir.» Père : «Lamine, tu n as pas eu de bonnes notes cette semaine, comme toujours et nous avons convenu que si tu ne travailles pas bien à l école, tu n auras pas d argent.» Lamine : «Papa, tu as parfaitement raison, je suis d accord avec ce dont nous avons convenu. Je te promets de très bonnes notes la semaine prochaine. D ailleurs, j ai demandé aux amis que désormais, nous allons faire nos exercices ici et tu pourras nous assister, si tu es d accord.» Père : «Parfait, c est une décision sage. Je garde encore quelques notions de maths dans la tête. Ok, amène mon porte-monnaie, je pense que j ai un vieux billet de FCFA dedans pour toi.» JEU DE RÔLE N 4 : Titre : Contrôler ses émotions (résolution de conflits entre parents et enfants) Texte du jeu : Moussa et son père Consigne : Le facilitateur prépare le jeu de rôle avec deux participants, qui viennent l exécuter devant les autres participants. Ces derniers doivent les suivre attentivement et noter tous les évènements majeurs. Moussa : «Mes amis doivent venir ici ce soir, vers 8h» Père : «Moussa, quand vas-tu comprendre que je ne veux pas de tes amis ici tant que ta sœur est malade?» Moussa : «C est ça, moi je n ai plus le droit de vivre ici, cette maison ressemble de plus en plus à un salon funéraire» Père : «Je t interdis de me parler sur ce ton! Tes insolences vont te coûter cher, mon petit vieux ; je ne veux pas voir un seul de tes petits morveux d amis ici jusqu à ce que tu sois plus poli!» Moussa : «Eh bien! Justement, ça tombe bien, on cherchait un prétexte pour éviter cette maison de malheur!» Père : «Quoi? Qu est-ce que tu dis?» Questions : Quelles leçons tirez-vous de ce jeu? 9

14 V. QUESTIONNAIRES

15 QUESTIONNAIRES 5.1. QUESTIONNAIRE PRÉ-TEST NON CORRIGÉ : INSTRUCTIONS : Ce questionnaire permet d apprécier vos connaissances et votre compréhension avant la formation. Veuillez lire attentivement chaque question et mettre V si l énoncé est vrai et F si c est faux. CHAPITRE 1 : Renforcement des connaissances des parents pour mieux comprendre les caractéristiques physiologiques, psychologiques et sociologiques des enfants, des adolescent(e)s et des jeunes 1. L ovulation est la rencontre de l ovule et du spermatozoïde : 2. Le développement de l enfant commence depuis la vie intra-utérine : 3. C est la femme qui est responsable de la détermination du sexe de l enfant : 4. Le spermatozoïde est plus grand que l ovule : 5. L adolescence est la période comprise entre 5 et 10 ans : 6. La santé sexuelle et reproductive recouvre les âges de 15 à 24 ans : CHAPITRE 2 : Renforcement des connaissances des parents sur les problèmes de santé sexuelle et reproductive des enfants, adolescent(e)s et jeunes 7. Au Mali, une fille sur quatre est mariée à l âge de 15 ans : 8. Au Mali, aucune fille n accouche avant l âge de 16 ans : 9. Les IST, le VIH et le SIDA peuvent être causés par des rapports sexuels précoces : 10. Les avortements provoqués clandestins ne constituent pas de problème : 11. Le VIH/SIDA ne constitue plus un problème de santé publique au Mali, car depuis quelques années la prévalence à chuter, elle est passée de 1,7% à 1,3% : 12. Pour contrôler les IST guérissables, il suffit de traiter le malade qui est vu : 13. Les adolescent(e)s n ont plus de problème d information par rapport aux questions de santé sexuelle et reproductive, puisqu ils/elles sont plus éveillé(e)s que leurs parents : 14. Il est facile d adopter un comportement nouveau, il suffit de connaître le sujet : CHAPITRE 3 : Renforcement des capacités de communication et d éducation sexuelle des parents avec les enfants, adolescent(e)s et jeunes 15. L écoute active est un élément déterminant de la communication interpersonnelle : 16. En famille, entre parents et enfants la communication est inévitable : 17. La communication est un processus sans début ni fin précis : 18. L âge est un obstacle insurmontable à la communication : 19. Il n y a pas un âge indiqué pour commencer l éducation sexuelle avec les enfants : 20. La puberté est une période au cours de laquelle les enfants sont notamment plus calmes et stables : 21. La relation parents, enfants, adolescent(e)s et jeunes est particulièrement intime : 22. Plus on tente de contrôler l enfant, l adolescent(e) et le jeune, plus on crée chez eux le comportement inverse : 11

16 QUESTIONNAIRES 23. Dans la résolution d un conflit entre parents et enfants, la connaissance du problème n est pas importante, c est la décision du parent qui est importante : 24. Il est tout à fait indiqué qu un parent, après négociation, tranche un litige en donnant un ordre à son adolescent(e) de se conduire de telle ou telle manière : 25. Inutile d exiger de son adolescent(e) ce que l on ne peut pas lui offrir soi-même : 26. «Ne rentre pas trop tard» veut dire la même chose que «Rentrer avant minuit» : 27. Si un(e) adolescent(e) a la conviction qu il/elle est toujours perdant(e) avec ses parents, il/elle sera très peu enclin(e) à faire des efforts pour communiquer avec eux : 28. Le respect mutuel est exigé entre parent et enfant dans une situation de résolution de conflit : 29. En bonne communication, au lieu de dire «Tu es un imbécile», mieux vaut dire «Ce comportement n est pas acceptable» : 30. Dans le processus de résolution de conflits, «maintenir une situation sans gagnant ni perdant» veut dire qu il faut accepter souvent certaines idées de l enfant : 5.2. QUESTIONNAIRE PRÉ-TEST CORRIGÉ : INSTRUCTIONS : Ce questionnaire permet d apprécier vos connaissances et votre compréhension avant la formation. Veuillez lire attentivement chaque question et mettre V si l énoncé est vrai et F si c est faux. CHAPITRE 1 : Renforcement des connaissances des parents pour mieux comprendre les caractéristiques physiologiques, psychologiques et sociologiques des enfants, adolescent(e)s et jeunes 1. L ovulation est la rencontre de l ovule et du spermatozoïde : F 2. Le développement de l enfant commence depuis la vie intra-utérine : 3. C est la femme qui est responsable de la détermination du sexe de l enfant : 4. Le spermatozoïde est plus grand que l ovule : F 5. L adolescence est la période comprise entre 5 et 10 ans : F 6. La santé sexuelle et reproductive recouvre les âges de 15 à 24 ans : CHAPITRE 2 : Renforcement des connaissances des parents sur les problèmes de santé sexuelle et reproductive des enfants, adolescent(e)s et jeunes 7. Au Mali, une fille sur quatre est mariée à l âge de 15 ans : V 8. Au Mali, aucune fille n accouche avant l âge de 16 ans : F 9. Les IST, le VIH et le SIDA peuvent être causés par des rapports sexuels précoces : 10. Les avortements provoqués clandestins ne constituent pas de problème : 11. Le VIH/SIDA ne constitue plus un problème de santé publique au Mali, car depuis quelques années la prévalence à chuter, elle est passée de 1,7% à 1,3% : 12. Pour contrôler les IST guérissables, il suffit de traiter le malade qui est vu : V F V V F F F 12

17 QUESTIONNAIRES 13. Les adolescent(e)s n ont plus de problème d information par rapport aux questions de santé sexuelle et reproductive, puisqu ils/elles sont plus éveillé(e)s que leurs parents : 14. ll est facile d adopter un comportement nouveau, il suffit de connaître le sujet : CHAPITRE 3 : Renforcement des capacités de communication et d éducation sexuelle des parents avec les enfants, adolescent(e)s et jeunes 15. L écoute active est un élément déterminant de la communication interpersonnelle : 16. En famille, entre parents et enfants, la communication est inévitable : 17. La communication est un processus sans début ni fin précis : V 18. L âge est un obstacle insurmontable à la communication : F 19. Il n y a pas un âge indiqué pour commencer l éducation sexuelle avec les enfants : 20. La puberté est une période au cours de laquelle les enfants sont notamment plus calmes et stables : 21. La relation parents, enfants, adolescent(e)s et jeunes est particulièrement intime : 22. Plus on tente de contrôler l enfant, l adolescent(e) et le jeune, plus on crée chez eux le comportement inverse : 23. Dans la résolution d un conflit entre parents et enfants, la connaissance du problème n est pas importante, c est la décision du parent qui est importante : 24. Il est tout à fait indiqué qu un parent, après négociation, tranche un litige en donnant un ordre à son adolescent(e) de se conduire de telle ou telle manière : V F F V V V F V V F 25. Inutile d exiger de son adolescent(e) ce que l on ne peut pas lui offrir soi-même : 26. «Ne rentre pas trop tard» veut dire la même chose que «Rentrer avant minuit» : F 27. Si un(e) adolescent(e) a la conviction qu il/elle est toujours perdant(e) avec ses parents, il/elle sera très peu enclin(e) à faire des efforts pour communiquer avec eux : 28. Le respect mutuel est exigé entre parent et enfant dans une situation de résolution de conflit : 29. En bonne communication, au lieu de dire «Tu es un imbécile», mieux vaut dire «Ce comportement n est pas acceptable» : V 30. Dans le processus de résolution de conflits, «maintenir une situation sans gagnant ni perdant» veut dire qu il faut accepter souvent certaines idées de l enfant : V V V V 13

18 QUESTIONNAIRES 5.3 QUESTIONNAIRE POST-TEST : INSTRUCTIONS : Veuillez encercler/mettre en gras la meilleure réponse. CHAPITRE 1 : Renforcement des connaissances des parents pour mieux comprendre les caractéristiques physiologiques, psychologiques et sociologiques des enfants, adolescent(e)s et jeunes 1. Le développement de l enfant commence : a. à partir de 2 mois ; b. dès sa vie intra-utérine ; c. à partir de 6 mois. 2. Le développement du jeune s accompagne de : a. changements physique, physiologique et psychologique ; b. changements physique et physiologique seulement ; c. changement psychologique seulement. 3. Le sexe de l enfant est déterminé par : a. le père et la mère ; b. la mère seulement ; c. le père seulement. 4. Le complexe d Oedipe apparaît quand : a. les changements physiques sont apparus chez les adolescent(e)s ; b. l enfant prend la place du parent du même sexe que lui ; c. le garçon grandit vite. 5. Quand l enfant se situe dans la tranche d âge allant de 7 à 10 ans : a. il devient timide ; b. il commence à raisonner ; c. il suit le sexe opposé. 6. L adolescent(e) a un âge compris entre : a ans ; b ans ; c ans. 7. Le cycle menstruel survient : a. quand la femme a ses menstrues ; b. quand les ovaires produisent les ovules ; c. entre le premier jour des règles et le jour précédent les prochaines règles. CHAPITRE 2 : Renforcement des connaissances des parents sur les problèmes de santé sexuelle et reproductive des enfants, adolescent(e)s et jeunes 8. Un rapport sexuel précoce est : a. un rapport ayant lieu à partir de 24 ans ; b. un rapport ayant lieu à partir de 9 ans ; c. un rapport après les règles. 9. Les causes suivantes peuvent entraîner les grossesses non désirées : a. l abstinence sexuelle ; b. les comportements sexuels non responsables ; c. l absence de communication entre parents et enfants. 10. Une possible consequence des grossesses non désirées est : a. l abandon d enfant ; b. la virginité ; c. l accouchement à risque. 11. Les IST sont des maladies transmises par : a. l eau du marigot ; b. les rapports sexuels non protégés ; c. les piqûres d insectes. 14

19 QUESTIONNAIRES 12. Les modes de prévention du SIDA sont : a. le port du condom lors des rapports sexuels ; b. la pilule ; c. la bonne alimentation ; d. la vaccination antitétanique. 13. L utilisation du condom conduit : a. à l infidélité ; b. à la défiance des mœurs et coutumes ; c. à la protection contre les IST et le SIDA. 14. En matière de sexualité, les jeunes ont besoin : a. d informations ; b. de prestations sanitaires ; c. de techniques agricoles. 15. Les comportements à risques pour les jeunes sont : a. l abstinence ; b. le fait d avoir des partenaires sexuels multiples sans utiliser les préservatifs ; c. le harcèlement sexuel. 16. En matière de SSR, les enfants, adolescent(e)s et jeunes ont droit à : a. une bonne alimentation ; b. l information et à l éducation ; c. une moto. 17. L adoption de nouveaux comportements passe par : a. des exercices pratiques ; b. l information ; c. le développement physique de l organisme. CHAPITRE 3 : Renforcement des capacités de communication et d éducation sexuelle des parents avec les enfants, adolescent(e)s et jeunes 18. Communiquer, c est : a. savoir informer ; b. un processus à travers lequel deux personnes échangent des idées ; c. parler de choses très intéressantes. 19. La rétroaction, c est : a. la réponse que le récepteur donne à l endroit de l émetteur ; b. un reproche que l on fait à quelqu un qui transmet un message ; c. une information transmise de l émetteur vers le récepteur. 20. La réussite d une communication dépend : a. de l âge de la source ; b. du choix du canal ; c. de la durée de transmission du message. 21. L éducation sexuelle commence : a. dans la rue avec les pairs ; b. dans la famille avec les parents ; c. à travers les vidéos et bandes dessinées. 22. La communication entre parents et enfants est : a. impossible quand les deux parties ne se parlent pas ; b. en cours même si les deux parties ne se parlent pas ; c. dictée par le parent. 23. Les éléments ci-dessous sont des obstacles à la communication entre parents et enfants : a. quand le parent donne des ordres ; b. quand l enfant suit les conseils de son parent ; c. quand la société stigmatise l enfant. 24. Le parent moralisateur est celui qui : a. donne des ordres ; b. se vante toujours de ses exploits ; c. fait des sermons. 15

20 QUESTIONNAIRES 25. L adolescent(e) hypersensible est celui/celle qui : a. n écoute pas son parent ; b. a des réactions démesurées avec le parent ; c. ne communique pas avec ses parents. 26. La connaissance du problème : a. est une forme de communication parent-enfant ; b. ne concerne que l enfant vis-à-vis de ses pairs ; c. est un préalable à la résolution de conflits. 27. «J en ai assez de ton attitude de gros bébé, il faut que tu changes!» Cette affirmation : a. est une bonne remarque du parent ; b. montre une attitude qui permet de fléchir la position de l enfant ; c. est un réflexe d autodéfense du parent. 28. Pour réussir la communication entre parent et enfant en situation de conflit, il faut : a. faire beaucoup de cadeaux à l enfant ; b. s imposer à l enfant ; c. le respect mutuel. 29. Dans le processus de résolution de conflits, «maintenir une situation sans gagnant ni perdant» veut dire : a. qu il faut éviter de toucher à la sensibilité de l enfant ; b. qu il faut éviter d indexer les amis de l enfant ; c. qu il faut souvent accepter certaines idées de l enfant et du parent. 30. Dans un processus de résolution de conflits avec son enfant, «transmettre des messages clairs» veut dire : a. qu il faut être tranchant avec l enfant, pas de négociation ; b. que les conventions soient claires pour les deux parties ; c. que l enfant doit pouvoir comprendre vos instructions QUESTIONNAIRE POST-TEST CORRIGÉ : INSTRUCTIONS : Veuillez encercler/mettre en gras la meilleure réponse. CHAPITRE 1 : Renforcement des connaissances des parents pour mieux comprendre les caractéristiques physiologiques, psychologiques et sociologiques des enfants, adolescent(e)s et jeunes 1. Le développement de l enfant commence : a. à partir de 2 mois ; b. dès sa vie intra-utérine ; c. à partir de 6 mois. 2. Le développement du jeune s accompagne de : a. changements physique, physiologique et psychologique ; b. changements physique et physiologique seulement ; c. changement psychologique seulement. 3. Le sexe de l enfant est déterminé par : a. le père et la mère ; b. la mère seulement ; c. le père seulement. 4. Le complexe d Oedipe apparaît quand : a. les changements physiques sont apparus chez les adolescent(e)s ; b. l enfant prend la place du parent du même sexe que lui ; c. le garçon grandit vite. 5. Quand l enfant se situe dans la tranche d âge allant de 7 à 10 ans : a. il devient timide ; b. il commence à raisonner ; c. il suit le sexe opposé. 16

21 QUESTIONNAIRES 6. L adolescent(e) a un âge compris entre : a ans ; b ans ; c ans. 7. Le cycle menstruel survient : a. quand la femme a ses menstrues ; b. quand les ovaires produisent les ovules ; c. entre le premier jour des règles et le jour précédent les prochaines règles. CHAPITRE 2 : Renforcement des connaissances des parents sur les problèmes de santé sexuelle et reproductive des enfants, adolescent(e)s et jeunes 8. Un rapport sexuel précoce est : a. un rapport fait à partir de 24 ans ; b. un rapport fait à partir de 9 ans ; c. un rapport après les règles. 9. Les causes suivantes peuvent entraîner les grossesses non désirées : a. l abstinence sexuelle ; b. les comportements sexuels non responsables ; c. l absence de communication entre parents et enfants. 10. Une possible conséquence des grossesses non désirées est : a. l abandon d enfant ; b. la virginité ; c. l accouchement à risque. 11. Les IST sont des maladies transmises par : a. l eau du marigot ; b. les rapports sexuels non protégés ; c. les piqûres d insectes. 12. Les modes de prévention du SIDA sont : a. le port du condom lors des rapports sexuels ; b. la pilule ; c. la bonne alimentation ; d. la vaccination antitétanique. 13. L utilisation du condom conduit : a. à l infidélité ; b. à la défiance des mœurs et coutumes ; c. à la protection contre les IST et le SIDA. 14. En matière de sexualité, les jeunes ont besoin : a. d informations ; b. de prestations sanitaires ; c. de techniques agricoles. 15. Les comportements à risques pour les jeunes sont : a. l abstinence ; b. le fait d avoir des partenaires sexuels multiples sans utiliser les préservatifs ; c. le harcèlement sexuel. 16. En matière de SSR, les enfants, adolescent(e)s et jeunes ont droit à : a. une bonne alimentation ; b. l information et à l éducation ; c. une moto. 17. L adoption de nouveaux comportements passe par : a. des exercices pratiques ; b. l information ; c. le développement physique de l organisme. 17

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Sommaire de la séquence 9

Sommaire de la séquence 9 Sommaire de la séquence 9 Tu viens de voir dans les deux séquences précédentes les mécanismes qui permettent à un couple d avoir un enfant. Toutefois, on peut souhaiter avoir des rapports sexuels sans

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

L audition de l enfant

L audition de l enfant L audition de l enfant On t écoute ton opinion compte Pour les enfants dès 5 ans Chère mère, cher père, cette brochure appartient à votre enfant mais vous Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

POUR UN SORTIE D. Parents, vous avez un rôle à jouer!

POUR UN SORTIE D. Parents, vous avez un rôle à jouer! E POUR UN E SORTIE D E L B A I L B INOU Parents, vous avez un rôle à jouer! LE DES FINISSANTS DE VOTRE ADO ARRIVE ENFIN. C EST UN ÉVÉNEMENT UNIQUE POUR SOULIGNER LA FIN DE SON SECONDAIRE ET TOUS LES EFFORTS

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Partenaires pour la santé, partenaires pour la vie! «Il faut accompagner ta femme à l hôpital! Si tu le fais, c est bien pour la santé de vos enfants,

Plus en détail

Questionnaire pour le Jumeau B Second né

Questionnaire pour le Jumeau B Second né ETUDE SUR LA QUALITE DES RELATIONS GEMELLAIRES D ENFANTS DE 3 A 5 ANS ET PRATIQUES EDUCATIVES PARENTALES Questionnaire pour le Jumeau B Second né Thèse réalisée dans le cadre d un Doctorat de Psychologie

Plus en détail

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick SONDAGE SUR L ATTITUDE DES PARENTS ENVERS L ÉDUCATION EN MATIÈRE DE SANTÉ SEXUELLE Nota : Vous pouvez transmettre ce sondage de

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce?

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce? Pour les enfants dès 9 ans Tes parents divorcent. Quelques informations pour t aider. Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario.

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario. À TITRE D INFORMATION : Le présent document vous est fourni à seul titre d information. Un lien URL unique utilisable une seule fois sera fourni aux directions des écoles élémentaires financées par les

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Code : Connaissance De Soi TITRE : STRATEGIES POUR ORGANISER SON TEMPS Niveau : 4ème Groupe : Matériel : ½ Classe questionnaire organiser son temps Durée

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans

Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans Qu est-ce qu une audition d enfant? Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript 2015 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners ( Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FE Chouette j ai anglais maintenant et après la récréation mes matières favorites. Vraiment

Plus en détail

Un grand merci pour ta participation!

Un grand merci pour ta participation! Chère élève, cher élève, Quels sont tes vœux pour l avenir? Participes-tu activement à la vie publique? Où aimerais-tu pouvoir t exprimer davantage? Nous souhaitons en savoir plus à ce sujet: ce questionnaire

Plus en détail

RECADRER UN COLLABORATEUR

RECADRER UN COLLABORATEUR RECADRER UN COLLABORATEUR Le recadrage du collaborateur s effectue en entretien individuel. Ses objectifs sont nombreux : Il permet au manager d exprimer son désaccord afin de faire évoluer positivement

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

LEADERSHIP ET PRISE DE DECISION

LEADERSHIP ET PRISE DE DECISION TITRE /THEME DE LA SEQUENCE LEADERSHIP ET PRISE DE DECISION BUT Permettre d analyser son mode de management et expérimenter un exercice de prise de décision dans gestion de projet OBJECTIFS : NOMMER DIFFERENTS

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 5 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 5 «ON SE RETROUVE!» Objectifs : Prendre contact avec une personne francophone / Parler de son pays, de ses modes de vie et comportements Points de langue : Utiliser des

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE)

Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE) Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE) Tu viens d être confié(e) au Conseil général, au service de l Aide Sociale à l Enfance, et tu dois te poser

Plus en détail

La communication. Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme

La communication. Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme La communication Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme Bénédicte Lucereau est conseillère conjugale, elle-même mariée depuis 33 ans avec sept enfants et sept petits-enfants.

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

Toi seul peux répondre à cette question.

Toi seul peux répondre à cette question. Suis-je dépendant ou dépendante? Traduction de littérature approuvée par la fraternité de NA. Copyright 1991 by Narcotics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés. Toi seul peux répondre à cette

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

Comment Elaborer un Plan d Action

Comment Elaborer un Plan d Action Comment Elaborer un Plan d Action Tenant compte du temps et des ressources limités des responsables de mise en œuvre de programmes, les outils de la série Straight to the Point (Droit au But) de Pathfinder

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 2 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 2 «TU AS DU BOULOT?» Objectifs : Présenter ses projets, demander des conseils, demander un prêt Points de langue : Le futur simple, le conditionnel présent Thèmes culturels

Plus en détail

Témoignages des Formateurs, des Educateurs Leaders, des apprenants des centres et des participants dans les lieux d animation (Mars Juin 2015)

Témoignages des Formateurs, des Educateurs Leaders, des apprenants des centres et des participants dans les lieux d animation (Mars Juin 2015) Promotion des droits sexuels et reproductifs des jeunes du secteur informel de Bamako par la culture et des stratégies de développement socio-économique. (DECIDES Mali IV) Témoignages des Formateurs, des

Plus en détail

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE 1. On t a volé ton vélo. Tu vas au commissariat de police pour déclarer le vol: Tu dois donner à l agent - toutes les informations nécessaires sur le vol : - quoi (description de l objet volé) - quand

Plus en détail

Évaluation du message «Fuite» en cinéma (TES)

Évaluation du message «Fuite» en cinéma (TES) Évaluation du message «Fuite» en cinéma (TES) Préparé pour le ministère de la Santé et des Services sociaux Résultats Impact Recherche Le 5 février 2003 Dossier 13.3026H Table des matières Contexte de

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Tous pour un... un pour tous!

Tous pour un... un pour tous! Tous pour un... un pour tous! Activités de développement de la solidarité Élèves du primaire GUIDE D ANIMATION À L INTENTION DES ENSEIGNANTS proposé par 5935, St-Georges, bureau 310 Lévis (Québec) G6V

Plus en détail

Les Jeunes, Acteurs du Développement

Les Jeunes, Acteurs du Développement Nations Unies Commission économique pour l Afrique Bureau pour l Afrique du Nord Les Jeunes, Acteurs du Développement Le dialogue et la compréhension mutuelle Note conceptuelle UNFPA Tunis (Tunisie), 8-10

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

La sorcière fête l Halloween

La sorcière fête l Halloween La sorcière fête l Halloween Présentation Cette activité amène les élèves à développer des habiletés coopératives ainsi que des compétences disciplinaires tout en s entraînant à jouer un rôle. Il s agit

Plus en détail

comprendre un message adressé aux parents rapporter un message

comprendre un message adressé aux parents rapporter un message comprendre un message adressé aux parents rapporter un message 1. TRANSMETTRE UN MESSAGE 226 1.1. Les différentes façons de demander de transmettre un message 1.2. Donne ce mot à tes parents 2. LIRE LES

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009»

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» Au départ, les participants du programme devaient remplir un questionnaire d entrée afin de nous faire part de leurs habitudes de vie

Plus en détail

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale Consultez-nous Traiter votre plainte par la résolution locale 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police?...3 Qu est-ce que la résolution locale?...

Plus en détail

4. Dois-je être informé(e) de ce droit aux services d un avocat?

4. Dois-je être informé(e) de ce droit aux services d un avocat? Chapitre 3 : Avocats Partie 1 : Le droit aux services d un avocat 1. Quand ai-je besoin d un avocat? Tu devrais parler à un avocat dans tous les cas où tu es accusé(e)* d avoir enfreint la loi, tu es arrêté(e)

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

Communication. Description. Marche à suivre. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation. Notions étudiées. Tâche de consolidation

Communication. Description. Marche à suivre. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation. Notions étudiées. Tâche de consolidation Communication Description La capacité de communiquer efficacement est une compétence très importante pour réussir au travail. Une bonne communication en milieu de travail permet aux gens de recevoir et

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

ACTIVITÉ DE COMPREHENSION ORALE. Niveau A1. Allô?

ACTIVITÉ DE COMPREHENSION ORALE. Niveau A1. Allô? ACTIVITÉ DE COMPREHENSION ORALE Niveau A1 Allô? Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - la transcription du document sonore - une fiche d auto-évaluation Auteurs-concepteurs

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des dispositions de Bale II et Bale III dans l UMOA. Lieu : Salle

Plus en détail

Harry Mathews. 20 lignes par jour. traduit par Marie Chaix. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Harry Mathews. 20 lignes par jour. traduit par Marie Chaix. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Harry Mathews 20 lignes par jour traduit par Marie Chaix P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e PRÉFACE Comme beaucoup d écrivains je trouve souvent que me mettre au travail le matin est une entreprise

Plus en détail

DES CONSEILS POUR L ACHAT D UN TÉLÉPHONE

DES CONSEILS POUR L ACHAT D UN TÉLÉPHONE DES CONSEILS POUR L ACHAT D UN TÉLÉPHONE Objectifs : Acheter un téléphone / un forfait de téléphone ; Remplir un formulaire. Compétences : Compréhensions orale et écrite. Production écrite. Durée : 60

Plus en détail

Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons

Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons 1 Aujourd hui, j aimerais vous donner un aperçu de certains changements intéressants que nous avons décidé d apporter à notre façon

Plus en détail

Habileté E Niveau 1. à la communication. professionnelle Nom : 1 ère PARTIE. Le téléphone sonne. Vous répondez.

Habileté E Niveau 1. à la communication. professionnelle Nom : 1 ère PARTIE. Le téléphone sonne. Vous répondez. Page 1 1 ère PARTIE Le téléphone sonne. Vous répondez. La voix au téléphone : Bonjour! Ici l institut de sondage FLOP. Avez-vous le temps de répondre à quelques questions? Vous : Comme ça? Par téléphone?

Plus en détail

«Lorsque j ai appris que. j avais un cancer du sein, j ai eu peur de l avoir transmis à mes enfants.» Prendre soin de soi.

«Lorsque j ai appris que. j avais un cancer du sein, j ai eu peur de l avoir transmis à mes enfants.» Prendre soin de soi. Prendre soin de soi Lorsque vous avez reçu le diagnostic de cancer du sein, vous avez peut-être eu peur que cela arrive aussi à vos enfants à cause du lien qui vous unit. En tant que parent, il est tout

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine GUIDE PROTÉINÉ SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS Texte de Colossiens à lire Colossiens 1.111 (Lisez ce passage chaque jour de la semaine, c est la meilleure manière de l apprendre par cœur) Sujets de prière

Plus en détail

Les documents d évaluation

Les documents d évaluation Les documents d évaluation Ils sont une aide pour les équipes pédagogiques dans leur volonté d évaluer leurs actions. Ils pourront être complétés et adaptés selon les besoins. Les documents à remplir par

Plus en détail

VIH : Pourquoi? Comment? In parcours «Sexe : + ou libre?» (1 ère étape)

VIH : Pourquoi? Comment? In parcours «Sexe : + ou libre?» (1 ère étape) VIH : Pourquoi? Comment? In parcours «Sexe : + ou libre?» (1 ère étape) Description: Ce jeu propose aux joueurs d évaluer les risques de contamination du VIH lors d un rapport sexuel en fonction des pratiques

Plus en détail

Deuxième semaine : L assurance du salut

Deuxième semaine : L assurance du salut Deuxième semaine : L assurance du salut Répondez par VRAI (V) ou FAUX (F) Maintenant je peux être sûr que je suis sauvé. Dieu veut que je pèche pour me montrer plus d amour. Si je pèche et meurs sans me

Plus en détail

LA MACHINE A TRICOTER (2)

LA MACHINE A TRICOTER (2) LA MACHINE A TRICOTER (2) TEXTE DEPOSE A LA SACD Son utilisation est soumise à l autorisation de l auteur via la SACD Pour plus de précisions et pour obtenir la suite de cet extrait: christian.moriat@orange.fr

Plus en détail

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement!!! Créé Par Ben De Bourse Ensemble http://www.bourseensemble.com! À Lire - Très Important Je sais que vous avez envie de vous plonger

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale PMA12S009 02/06/14

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale PMA12S009 02/06/14 Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA12S009 02/06/14 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

FINANCEMENT DE «PARTENAIRE PILOTE»

FINANCEMENT DE «PARTENAIRE PILOTE» Manuel de mise en œuvre de la communication pour le changement social et comportemental (CCSC) à destination des adolescents en milieu urbain en matière de santé sexuelle et reproductive (SSR) Organisation

Plus en détail

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager!

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager! La gestion d une équipe vie scolaire Quelques petits conseils pour être un super manager! Les facteurs de stress Dans une équipe, on peut repérer différents facteurs de stress Une direction trop autoritaire

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités Synthèse des résultats de l enquête menée par le Groupe accueil des bibliothèques

Plus en détail

2. La police peut-elle m arrêter et m interroger sans raison?

2. La police peut-elle m arrêter et m interroger sans raison? Chapitre 2 : La police Partie 1: Contact avec la police 1. Quand puis-je être en contact avec la police? La police pourrait entrer en contact avec toi si elle a des motifs raisonnables de croire que tu

Plus en détail

Les vingt demandes. d'un enfant de parents séparés

Les vingt demandes. d'un enfant de parents séparés Éducateur spécialisé, famille, parent, enfant, ado, Les vingt demandes adolescent, difficultés, éducatif, éducative, soutien parental, soutien à la parentalité, problèmes scolaires, relationnel, troubles

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail