Accompagnement de fin de vie des enfants et adolescents polyhandicapés en établissements et services médico-sociaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Accompagnement de fin de vie des enfants et adolescents polyhandicapés en établissements et services médico-sociaux"

Transcription

1 Accompagnement de fin de vie des enfants et adolescents polyhandicapés en établissements et services médico-sociaux Cette enquête est réalisée en partenariat avec le Groupe Polyhandicap France (GPF) et s'adresse à l'ensemble des Instituts médico-éducatifs (IME), Instituts d'éducation motrice (IEM), Etablissements pour enfants et adolescents polyhandicapés (EEAP), Services d'éducation spécialisé et de soins à domicile (SESSAD) et Services de soins à domicile (SSAD) de France. Il doit être rempli par le directeur de la structure et son équipe. Ceci n'est en aucun cas une évaluation, cette enquête a pour objectif d'identifier l'accompagnement de fin de vie des enfants et adolescents polyhandicapés en établissements et services médico-sociaux, les ressources dont disposent les professionnels de ces structures et/ou celles auxquelles ils font appel pour accompagner au mieux ces publics en fin de vie. Enfin, elle doit permettre de mettre en avant les problématiques rencontrées par l'ensemble des intervenants sur le terrain. Ce questionnaire est basé sur le volontariat, il est entièrement anonyme. Pour vous aider à y répondre, vous avez à votre disposition un "guide d'aide au remplissage" disponible sur le site internet de l'onfv. Nous vous conseillons également d'imprimer une version papier du questionnaire (également disponible sur le site de l'onfv) pour en faciliter le remplissage en équipe. Pour toute question : ou / Les résultats seront libres d'accès directement sur le site de l'observatoire (www.onfv.org). Nous vous remercions pour votre contribution et restons à votre disposition. Les questions où apparait le signe * sont obligatoires.

2 A. Informations sur la structure A1. Département A2. Type de structure* A3. Année de création de la structure : A4. Nombre total de places : A5. Nombre de places agrémentées polyhandicap*: Si vous ne disposez d'aucune place agrémentée polyhandicap le questionnaire s'arrête à cette question

3 A6. Quel(s) type(s) d'accompagnement(s) votre structure propose-t-elle? Exclusivement pour les IME, IEM et EEAP Internat complet Internat de semaine Externat A7. Nombre de places agrémentées polyhandicap en internat complet : Exclusivement pour les IEM, IME et EEAP A8. Nombre de places agrémentées polyhandicap en internat de semaine : Exclusivement pour les IEM, IME et EEAP A9. Nombre de places agrémentées polyhandicap en externat : Exclusivement pour les IEM, IME et EEAP

4 A10. Composition de l'équipe : Nombre total de professionnel Personnel de direction, de gestion et d administration Personnel éducatif, pédagogique et social Dont veilleur de nuit Dont assistante sociale Personnel d enseignement Personnel d éducation spécialisée Dont Educateur spécialisé ou de jeunes enfants Dont Aide médico-psychologique (AMP) Personnel médical Dont Médecin Psychologue et personnel paramédical Dont Psychologue Dont Infirmière ou infirmière puéricultrice Dont Kinésithérapeute Dont Ergothérapeute Dont Psychomotricien Dont Aide-soignant ou Auxiliaire de puériculture Effectif Equivalent temps plein (ETP) A11. Votre établissement dispose-t-il : D'une présence d'un veilleur de nuit? (concerne uniquement IEM, IME et EEAP accueillant en internat) D une présence infirmière la nuit? (concerne uniquement IEM, IME et EEAP accueillant en internat) D une présence aide-soignante la nuit? (concerne uniquement IEM, IME et EEAP accueillant en internat) D une astreinte de nuit? A11.1. Si votre établissement dispose d'une astreinte de nuit, s'agit-il d'une astreinte d'infirmière de nuit?

5 A12. Vous est-il déjà arrivé de réorienter vers un établissement de santé ou le domicile des enfants ou adolescents polyhandicapés en fin de vie accompagnés par votre structure? Exclusivement pour les IEM, IME et EEAP, politique de non-réorientation soutenue par l'établissement, la situation ne s'est jamais présentée, pour une autre raison A12. Vous est-il déjà arrivé de réorienter vers un établissement de santé des enfants ou adolescents polyhandicapés en fin de vie accompagnés par votre structure? Exclusivement pour les SSESAD et les SSAD, politique de non-réorientation soutenue par la structure, la situation ne s'est jamais présentée, pour une autre raison A12.1. Quels sont les principaux motifs de réorientation des enfants ou adolescents polyhandicapés en fin de vie accompagnés par votre structure? Epuisement de la famille Souhait de la famille Manque de personnel Accompagnement devenu trop lourd pour l'établissement ou le service Locaux non adaptés Autre raison

6 B. Prévalence des situations de fin de vie B1. Nombre d'enfants et d'adolescents accompagnés actuellement (toute pathologie confondue)* : B1.1. Parmi eux combien sont polyhandicapés* : B1.2. Parmi les enfants et les adolescents polyhandicapés accompagnés par votre établissement ou service combien sont atteints d une maladie évolutive à un stade avancé ou sont dans un état de grande fragilité somatique?* B1.3. Parmi les enfants et les adolescents polyhandicapés accompagnés par votre établissement ou service pour combien pourriez-vous dire «je ne serais pas surpris s il décédait au cours des 6 prochains mois»? B2. Parmi les enfants et adolescents polyhandicapés accompagnés par votre structure combien sont décédés : Au cours de l'année 2013* : Parmi eux combien étaient concernés par l'amendement CRETON? Au cours de l'année 2014* : Parmi eux combien étaient concernés par l'amendement CRETON?

7 C. Les ressources du service pour accompagner la fin de vie C1. Au sein de votre territoire, savez-vous s il existe: Un réseau de soins palliatifs?, il en existe, il n'en existe pas Je ne sais pas Une Equipe ressource régionale de soins palliatifs pédiatriques (ERRSPP)? Une Equipe mobile de soins palliatifs (EMSP) ou une équipe mobile douleur? Des Lits identifiés soins palliatifs (LISP) en SSR? Une Unité des soins palliatifs (USP)? C2. Avez-vous des liens avec une équipe mobile de soins palliatifs au cours des deux dernières années?* Ne connais pas C2.1. Si oui, globalement, vous trouvez que l intervention d une équipe mobile de soins palliatifs est : Très utile Plutôt utile Inutile Ne se prononce pas C2.2. Lorsque l'équipe mobile de soins palliatifs intervient, c est le plus souvent pour : Deux réponses possibles Le soulagement de la douleur Préparer un retour à domicile Le suivi des proches Préparer un transfert en USP Aider l'équipe à prendre une décision complexe de fin de vie Assurer le soutien psychologique de l'équipe C3. Avez-vous des liens avec une équipe ressource régionale de soins palliatifs pédiatriques au cours des deux dernières années?* Ne connais pas C3.1. Si oui, globalement, vous trouvez que l intervention d une équipe ressource régionale de soins palliatifs pédiatriques est : Très utile Plutôt utile Inutile Ne se prononce pas

8 C3.2. Lorsque l'équipe ressource régionale de soins palliatifs pédiatriques intervient, c est le plus souvent pour : Deux réponses possibles Le soulagement de la douleur Préparer un retour à domicile Le suivi des proches Préparer un transfert en USP Aider l'équipe à prendre une décision complexe de fin de vie Assurer le soutien psychologique de l'équipe C4. Un ou plusieurs professionnels de votre structure ont-ils été formésà l accompagnement de fin de vie ou aux soins palliatifs?*, en formation initiale, en lien avec une ERRSPP, en lien avec une EMSP ou un réseau de santé en soins palliatifs, en lien avec un prestataire de formation continue C4.1. Quels personnels ont été formés à l'accompagnement de fin de vie ou aux soins palliatifs? Médecin Infirmière ou infirmière puéricultrice Aide-soignant ou auxiliaire de puériculture Psychologue Aide médico-psychologique Educateur spécialisé Kinésithérapeute Psychomotricien Ergothérapeute Autres paramédicaux Veilleur de nuit Autre C4.1. Existe-t-il un besoin de formation à l'accompagnement de fin de vie ou aux soins palliatifs? Ne se prononce pas C5. Un ou plusieurs professionnels de votre structure ont-ils été sensibilisésà l accompagnement de fin de vieou aux soins palliatifs?*

9 C5.1. Quels personnels ont été sensibilisés à l'accompagnement de fin de vie ou aux soins palliatifs? Médecin Infirmière ou infirmière puéricultrice Aide-soignant ou auxiliaire de puériculture Psychologue Aide médico-psychologique Educateur spécialisé Kinésithérapeute Psychomotricien Ergothérapeute Autres paramédicaux Veilleur de nuit Autre C5.1. Existe-t-il un besoin de sensibilisation à l'accompagnement de fin de vie ou aux soins palliatifs? Ne se prononce pas C6. Avez-vous mis en place au sein de votre structure une ou des démarches de soutien (supervision, groupe de parole, analyse de pratique) visant à aider les professionnels à l occasion : De l accompagnement de fin de vie d un enfant ou d un adolescent? Du décès d un enfant ou d un adolescent? De la période post-décès d un enfant ou d un adolescent? C7. Une association de bénévoles d accompagnement en soins palliatifs intervient-elle dans votre structure? C8. Avez-vous signé une convention avec une structure d Hospitalisation à domicile (HAD)? Exclusivement pour les IEM, IME et EEAP C9. Avez-vous mis en place un partenariat avec un service hospitalier spécialisé?, de façon formelle (signature d'une convention), de façon informelle C10. Avez-vous mis en place un document de liaison destiné au SAMU / service des urgences? (Fiche d information destinée au SAMU en cas d hospitalisation en urgence, mentionnant par exemple le numéro de téléphone du médecin traitant à l hôpital, les traitements en cours, les souhaits concernant la réanimation etc.)

10 C10.1.Si oui, les souhaits concernant la réanimation sont-ils indiqués dans ce document? Toujours Parfois Jamais C11. Avez-vous mis en place un document de liaison destiné aux services hospitaliers spécialisés? C12. Utilisez-vous un outil d évaluation de la douleur spécifique et adapté au polyhandicap? C12.1. Quel outil d'évaluation de la douleur spécifique et adapté au polyhandicap utilisez-vous? Echelle San Salvadour Echelle FLACC modifiée (Face, Legs, Activity, Cry, Consolability) Echelle EDAAP (Evalutation de la Douleur chez l'adolescent ou Adulte Polyhandicapé) Autre échelle C12.2. Cet outil spécifique est-il transmis en cas d'hospitalisation?

11 D. Organisation de l'accueil et de l'accompagnement des familles d'un enfant ou d'un adolescent en fin de vie D1. Dans le cadre d'un accompagnement de fin de vie d un enfant ou d un adolescent par votre structure indiquez si vous proposez aux familles : concerné Un assouplissement des horaires de visite? - (concerne uniquement IEM, IME et EEAP accueillant en internat) Une possibilité pour les proches (parents, fratrie) de séjourner auprès de leur enfant / adolescent (réorganisation de la chambre, etc.) - (concerne uniquement IEM, IME et EEAP accueillant en internat) Un accompagnement, soutien psychologique? L intervention d un service social? Un suivi de deuil? Un temps de parole avec l équipe (entretien pluridisciplinaire) Autre D1.1. Si autre, préciser : D2. Lorsqu un enfant ou un adolescent est concerné par les problématiques suivantes, au moins unmembre de l équipe discute-il avec son entourage de: Toujours Parfois Rarement Jamais L évolution de sa maladie? Décision de non transfert / non hospitalisation? Décision de non réanimation? Décisions de Limitation et d arrêt de traitement? La fin de vie, la mort? L après décès (organisation des obsèques)? Le décès ou la fin de vie d autres enfants ou adolescents? D3. L accompagnement de fin de vie est-il inscrit dans le projet de votre structure?* D4. Existe-t-il dans votre structure un protocole formalisé pour : Accompagner la fin de vie d un enfant ou d un adolescent Annoncer le décès d un enfant ou d un adolescent accompagné aux autres enfants et adolescents accompagnés par votre structure - (concerne uniquement IEM, IME et EEAP) D5. En cas d hospitalisation d un enfant ou d un adolescent accompagné par votre structure, un suivi est-il mis en place par un ou plusieurs professionnels de votre structure?

12 ATTENTION : désormais toutes les questions porteront sur les 5 derniers enfants ou adolescents polyhandicapés ou en situation de polyhandicap suivis par votre structure et décédés au cours des deux dernières années (entre le 1er janvier 2013 et aujourd'hui ), quel que soit le lieu de décès. Si vous avez connu moins de 5 décès au cours de cette période ne remplissez que les colonnes correspondantes aux enfants décédés pour l'ensemble des questions (par exemple, si vous avez connu 4 décès, ne remplissez pas la 5ème colonne). E. Focus sur le parcours des enfants/adolescents décédés au cours des deux dernières années E1. Classe d'âge : Moins d'un an Entre 1 et 4 ans Entre 5 et 9 ans Entre 10 et 14 ans Entre 15 et 18 ans Plus de 18 ans E1.1. L'enfant/adolescent était-il concerné par l'amendement CRETON? E2. Mode d'accompagnement par l'établissement : Exclusivement pour les IEM, IME et EEAP Internat complet Internat de semaine Externat E3. Durée d'accompagnement par votre établissement ou service : Moins d'un an Entre 1 an et 5 ans Entre 5 ans et 20 ans

13 E4. Traitements et décisions en fin de vie au cours des deux dernières semaines de vie : Concerné pas une décision d'arrêt des traitements ou de Traitements antalgique de palier III (opioïdes) Traitements anxiolytique et/ ou sédatif limitation de soins (nutrition et hydratation, ventilation, etc.) E4.1. Pour les enfants/adolescents ayant été concernés par une décision d'arrêt des traitements ou de limitation des soins, celle-ci a-t-elle fait l objet d une réunion collégiale : E4.2. Un membre de votre équipe a-t-il participé à cette réunion collégiale : E5. Indiquez, pour chaque enfant/adolescent le lieu de décès : Etablisse ment médicosocial Urgences Réanimati on Service de référence Autre service d'établisse ment de santé Domicile Autre Ne sais pas

14 E6. Indiquez, pour chaque enfant/adolescent, les ressources que vous avez mobilisées pour accompagner leur fin de vie : Equipe d'hospitalisatio n à domicile (HAD) Equipe Ressource régionale de soins palliatifs pédiatriques (ERRSPP) Equipe mobile de soins palliatifs (EMSP) et/ou équipe mobile douleur Réseau de santé en soins palliatifs Unité de soins palliatifs (USP) Une association de bénévoles d'accompagne ment de fin de vie Une association de parents E7. La famille a-t-elle bénéficié d un soutien/ accompagnement psychologique avant le décès de l enfant/ adolescent? E8. La famille de l enfant ou de l adolescent décédé a-t-elle bénéficié d un accompagnement post-décès par votre structure?, aide financière/ funérailles, accompagnement psychologique de l'entourage (parents, fratrie etc.), autre E9. La famille a-t-elle bénéficié d un accompagnement social réalisé par votre structure?, avant le décès, après le décès

15 E10. La famille avait-elle exprimé un souhait quant au lieu de décès de l enfant ou de l adolescent?, à l'hôpital, au sein de l'établissement médicosocial, à domicile, aucun souhait n'a été exprimé

16 F. Ressenti concernant l'accompagnement de fin de vie F1. Selon-vous, votre établissement ou votre service est-il en capacité d assurer des accompagnements de fin de vie? Ne se prononce pas F1.1. Si oui, pour quelles raisons? F1.1. Si non, pour quelles raisons? F2. Selon-vous, l accompagnement de fin de vie est ou serait-il du ressort d une structure comme la vôtre? Ne se prononce pas F2.1. Si oui, pour quelles raisons? F2.1. Si non, pour quelles raisons? F3. Aujourd hui, comment votre équipe évalue-t-elle la qualité de l accompagnement des enfants et/ ou des adolescents polyhandicapés en fin de vie au sein de votre structure? Très mauvaise Très bonne

LA FIN DE VIE EN EHPAD

LA FIN DE VIE EN EHPAD LA FIN DE VIE EN EHPAD Enquête nationale Mai à Août 2013 Observatoire National de la Fin de vie en lien avec l ANESM, la fédération française des associations de médecins coordonnateurs et le programme

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

«BIENTRAITANCE DES PERSONNES AGEES ACCUEILLIES EN EHPAD» QUESTIONNAIRE EHPAD 2015

«BIENTRAITANCE DES PERSONNES AGEES ACCUEILLIES EN EHPAD» QUESTIONNAIRE EHPAD 2015 «BIENTRAITANCE DES PERSONNES AGEES ACCUEILLIES EN EHPAD» QUESTIONNAIRE EHPAD 2015 A- Données sur le profil de l établissement 1. Nombre de places installées au 31/12/2014 (inombre total de lits ou de logements

Plus en détail

Note d'orientation DGS-S72 n 99-234 du 19 avril 1999 relative à la diffusion de l'enquête «États des lieux - Soins palliatifs à domicile»

Note d'orientation DGS-S72 n 99-234 du 19 avril 1999 relative à la diffusion de l'enquête «États des lieux - Soins palliatifs à domicile» Direction générale de la santé Sous-direction du système de santé et de la qualité des soins Bureau des pathologies, de l'organisation des soins et des urgences Note d'orientation DGS-S72 n 99-234 du 19

Plus en détail

Fiche descriptive : DEAMP

Fiche descriptive : DEAMP Fiche descriptive : DEAMP FICHE METIER L'aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants, d'adolescents,

Plus en détail

PROGRAMME CANTONAL VAUDOIS DE DEVELOPPEMENT DES SOINS PALLIATIFS. Catherine Hoenger, Cheffe de projet

PROGRAMME CANTONAL VAUDOIS DE DEVELOPPEMENT DES SOINS PALLIATIFS. Catherine Hoenger, Cheffe de projet PROGRAMME CANTONAL VAUDOIS DE DEVELOPPEMENT DES SOINS PALLIATIFS Catherine Hoenger, Cheffe de projet COLLABORATION SOINS A DOMICILE ET EQUIPE MOBILE DE SOINS PALLIATIFS CONGRÈS SPITEX BIENNE 9 SEPTEMBRE

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. 4. Le questionnaire adressé aux EHPAD dans le cadre de la 1 ère phase de l étude

FICHE TECHNIQUE. 4. Le questionnaire adressé aux EHPAD dans le cadre de la 1 ère phase de l étude Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique Ministère de la santé et des sports DIRECTION GENERALE DE LA SANTE DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE Paris, le 28 avril 2010 «nometab»

Plus en détail

Annexe 3 30/11/04/DGAS 1

Annexe 3 30/11/04/DGAS 1 Annexe 3 LES INDICATEURS CHRS GUIDE PRATIQUE 30/11/04/DGAS 1 SOMMAIRE N 1 répartition des populations par classe d âge N 2 répartition des populations par sexe N 2 bis répartition des populations par situation

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE

MINISTERE DE LA SANTE, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE MINISTERE DE LA SANTE, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE DIRECTION DE L HOSPITALISATION ET DE L ORGANISATION DES SOINS Sous-direction de l organisation du système de soins Bureau de l

Plus en détail

Assises Nationales du Maintien à Domicile 14 17 juin 2000 La douleur Les soins palliatifs. EXPERIENCE DE SOINS D'UNE EQUIPE A DOMICILE Dr AVEROUS

Assises Nationales du Maintien à Domicile 14 17 juin 2000 La douleur Les soins palliatifs. EXPERIENCE DE SOINS D'UNE EQUIPE A DOMICILE Dr AVEROUS EXPERIENCE DE SOINS D'UNE EQUIPE A DOMICILE Dr AVEROUS INTRODUCTION (Présentation de l'association François-Xavier Bagnoud) L'Association L'association qui porte le nom de François-Xavier Bagnoud est une

Plus en détail

Handicap en Île-de-France Lexique établissements services médico-sociaux ILE- E DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france

Handicap en Île-de-France Lexique établissements services médico-sociaux ILE- E DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france Handicap en Île-de-France Acteurs et organismes Lexique des établissements & services médico-sociaux pour personnes en situation de handicap ILE-DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france LEXIQUE DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

CENTRE D EDUCATION ET DE SOINS SPECIALISES POUR ENFANTS POLYHANDICAPES «LE RIVAGE» LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE

CENTRE D EDUCATION ET DE SOINS SPECIALISES POUR ENFANTS POLYHANDICAPES «LE RIVAGE» LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE CENTRE D EDUCATION ET DE SOINS SPECIALISES POUR ENFANTS POLYHANDICAPES «LE RIVAGE» LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE 12 rue aux raisins - 62600 BERCK SUR MER 03.21.89.44.01 - Fax : 03.21.89.44.82 Le mot d

Plus en détail

ENQUETE ACCES AUX SOINS

ENQUETE ACCES AUX SOINS ENQUETE ACCES AUX SOINS Attention!! Cette liste des questions posées dans l enquête est présentée à titre d information : la saisie doit se faire en ligne sur le site de l UNCCAS (www.unccas.org) PAGE

Plus en détail

Quelles synergies pour la mise en place d'un projet de soins palliatifs en EHPAD

Quelles synergies pour la mise en place d'un projet de soins palliatifs en EHPAD Quelles synergies pour la mise en place d'un projet de soins palliatifs en EHPAD Ophélie Daniel Infirmière coordinatrice EHPAD Sainte Monique (Toulouse) Introduction L'EHPAD est un lieu de vie où on accompagne

Plus en détail

Merci d'avance de prendre le temps d'y répondre, et de nous le retourner avant le 20 octobre 2003 à l'adresse suivante :

Merci d'avance de prendre le temps d'y répondre, et de nous le retourner avant le 20 octobre 2003 à l'adresse suivante : Paris, le 24 septembre 2003 Madame, Mademoiselle, Monsieur, En 2001, vous avez bénéficié d'une offre de promotion qui vous a permis d'obtenir gratuitement, grâce à la Fondation CNP, le film réalisé par

Plus en détail

Objectif 7 : Assurer des prises en charge globales et personnalisées

Objectif 7 : Assurer des prises en charge globales et personnalisées Objectif 7 : Assurer des prises en charge globales et personnalisées Parallèlement aux progrès thérapeutiques, la prise en charge personnalisée en cancérologie se doit d évoluer vers un accompagnement

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE. Etude 2014 LES BESOINS DES PROFESSIONNELS EXERCANT AUPRES DES JEUNES ENFANTS EN ILLE ET VILAINE

RAPPORT D ANALYSE. Etude 2014 LES BESOINS DES PROFESSIONNELS EXERCANT AUPRES DES JEUNES ENFANTS EN ILLE ET VILAINE RAPPORT D ANALYSE Etude 2014 LES BESOINS DES PROFESSIONNELS EXERCANT AUPRES DES JEUNES ENFANTS EN ILLE ET VILAINE contact@merlinpinpin.com 06.8000.51.93 Septembre 2014 contact@merlinpinpin.com 06.8000.51.93

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE FLASH SUR LA THÉMATIQUE DE LA DOULEUR

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE FLASH SUR LA THÉMATIQUE DE LA DOULEUR RÉSULTATS DE L ENQUÊTE FLASH SUR LA THÉMATIQUE DE LA DOULEUR 1 Profil des répondants et provenance des réponses Nombre de répondants au 20 décembre 2013 : 1 277 établissements et services. Taux de réponse

Plus en détail

EHPAD. Quels soins palliatifs en EHPAD? L apport d un réseau à l intégration de la démarche palliative au projet de Soins (de Vie) d un résident en

EHPAD. Quels soins palliatifs en EHPAD? L apport d un réseau à l intégration de la démarche palliative au projet de Soins (de Vie) d un résident en Quels soins palliatifs en? L apport d un réseau à l intégration de la démarche palliative au projet de Soins (de Vie) d un résident en Quels soins palliatifs en? Dr M. SALLAMAGNE 1992: «Faire du soin palliatif,

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Annexes Convention Collective Nationale du 31 octobre 1951 Edition de juin 2014

Annexes Convention Collective Nationale du 31 octobre 1951 Edition de juin 2014 II Annexes 132 133 1 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 2 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 3 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 4 Filière : Logistique Cadres - Regroupement

Plus en détail

ORGANISME DE FORMATION POUR L EFFICIENCE ET L ORGANISATION DANS LES SOINS CATALOGUE FORMATION 2015

ORGANISME DE FORMATION POUR L EFFICIENCE ET L ORGANISATION DANS LES SOINS CATALOGUE FORMATION 2015 ORGANISME DE FORMATION POUR L EFFICIENCE ET L ORGANISATION DANS LES SOINS CATALOGUE FORMATION 2015 Organisme de Formation pour l Efficience et l Organisation dans les Soins Des valeurs en action : créativité,

Plus en détail

PROJET DE / POUR LA PERSONNE

PROJET DE / POUR LA PERSONNE LOIS ET REGLEMENTS FAISANT REFERENCE A LA NOTION PROJET DE / POUR LA PERSONNE ACCOMPAGNEE PAR UN ETABLISSEMENT OU SERVICE SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL Contact : Maud Morel, chef de projet junior maud.morel@sante.gouv.fr

Plus en détail

Enquête nationale sur les structures des urgences hospitalières Questionnaire Patient

Enquête nationale sur les structures des urgences hospitalières Questionnaire Patient Ministère des affaires sociales et de la santé Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques Enquête nationale sur les structures des urgences hospitalières Questionnaire Patient

Plus en détail

Observatoire régional des données médico-sociales : ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP. Monographie «Autres ESMS»

Observatoire régional des données médico-sociales : ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP. Monographie «Autres ESMS» Observatoire régional des données médico-sociales : ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP Monographie «Autres ESMS» Etablissements et services expérimentaux, Etablissement d accueil temporaire pour adultes,

Plus en détail

Enquête sur les Centres d Accueil Thérapeutique à Temps Partiel de la région Rhône-Alpes

Enquête sur les Centres d Accueil Thérapeutique à Temps Partiel de la région Rhône-Alpes Enquête sur les Centres d Accueil Thérapeutique à Temps Partiel de la région Rhône-Alpes Janvier 2012 Commission régionale de l évaluation médico-économique en psychiatrie Réalisée par : Dr. Sylvie YNESTA

Plus en détail

Niveau 4 Certification niveau Bac. Niveau 2 Certification niveau Bac + 3 et 4 : licence, master 1 Niveau 1 Certification niveau Bac + 5 : master 2

Niveau 4 Certification niveau Bac. Niveau 2 Certification niveau Bac + 3 et 4 : licence, master 1 Niveau 1 Certification niveau Bac + 5 : master 2 d auxiliaire de vie d aide-soignant d auxiliaire de puériculture Certains titres ou diplômes permettent des exemptions à des épreuves de sélection pour l entrée en formation dans le secteur sanitaire et

Plus en détail

Lits identifiés ou l identité des Soins Palliatifs à La Marteraye : une approche originale des LISP en SSR

Lits identifiés ou l identité des Soins Palliatifs à La Marteraye : une approche originale des LISP en SSR Lits identifiés ou l identité des Soins Palliatifs à La Marteraye : une approche originale des LISP en SSR Journée Mondiale des Soins Palliatifs 9 octobre 2013 Dr Aurélie Laurent-Baraldi La Marteraye Centre

Plus en détail

QUESTIONNAIRE POUR LES PARENTS

QUESTIONNAIRE POUR LES PARENTS Laboratoire «Ethique et pratiques médicales» Pr A. Danion-Grilliat, Dr. V. Pascal IRIST (E.A 3424) Université louis Pasteur 7 rue l Université - 67000 Strasbourg anne.danion@chru-strasbourg.fr CESAMES

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H.

CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H. CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H.P.A.D. ENTRE L E.H.P.A.D. représenté par d une part,

Plus en détail

Consultations précoces en soins palliatifs

Consultations précoces en soins palliatifs Consultations précoces en soins palliatifs 10 avril 2014 Dr Catherine LACROIX USP /EMSP Précoce tardif Soins de support Soins palliatifs SOINS DE SUPPORT «Ensemble des soins et soutiens nécessaires aux

Plus en détail

Association La vie pour Christie Section «On devient moins petit» Les chemins de L Isle-84800 Lagnes

Association La vie pour Christie Section «On devient moins petit» Les chemins de L Isle-84800 Lagnes Association La vie pour Christie Section «On devient moins petit» Les chemins de L Isle-84800 Lagnes QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LES BESOINS RELATIFS A L ACCUEIL DES ENFANTS DEFICIENTS INTELLECTUELS Ce

Plus en détail

Hôpitaux pour personnes âgées en France

Hôpitaux pour personnes âgées en France Hôpitaux pour personnes âgées en France Evelyne GAUSSENS Directrice générale Hôpital Gériatrique «Les Magnolias» Ballainvilliers,Île de France, France Relever le «défi du vieillissement», c est avant tout

Plus en détail

SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012

SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012 SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012 Enquête de satisfaction réalisée en 2012 auprès de 1231 patients du Centre Hospitalier Intercommunal Amboise Château-Renault Qualité /Risques Avril

Plus en détail

Les métiers et formations du secteur social et médico-social. Jeudi 20 mai 2010 IRTS/ERREFOM

Les métiers et formations du secteur social et médico-social. Jeudi 20 mai 2010 IRTS/ERREFOM Les métiers et formations du secteur social et médico-social Jeudi 20 mai 2010 IRTS/ERREFOM 1 SOMMAIRE Le secteur social et médico-social en France - Les chiffres clés - Les établissements et services

Plus en détail

SOINS PALLIATIFS À DOMICILE ET EN EHPAD. Dr Nathalie Nisenbaum Réseau Arc en Ciel (93) Mars 2014

SOINS PALLIATIFS À DOMICILE ET EN EHPAD. Dr Nathalie Nisenbaum Réseau Arc en Ciel (93) Mars 2014 SOINS PALLIATIFS À DOMICILE ET EN EHPAD Dr Nathalie Nisenbaum Réseau Arc en Ciel (93) Mars 2014 Les soins palliatifs au domicile Les réseaux de soins palliatifs Un cas clinique Les soins palliatifs en

Plus en détail

Le Conseil Régional PACA, dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des orientations du Schéma Régional des

Le Conseil Régional PACA, dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des orientations du Schéma Régional des Le Conseil Régional PACA, dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des orientations du Schéma Régional des formations sanitaires et sociales, renouvelle le financement de places supplémentaires

Plus en détail

palliatifs accompagnement

palliatifs accompagnement palliatifs & accompagnement Sommaire PAGE 4 PAGE 5 PAGE 8 PAGE 11 PAGE 12 Définition des soins palliatifs En pratique, que sont les soins palliatifs? À qui s adressent les soins palliatifs? Quelles aides

Plus en détail

PARCOURS DE SANTE DES NOUVEAU-NES VULNERABLES DE LA NAISSANCE A 7 ANS EN ILE- DE-FRANCE 10 ÈME JOURNÉE DES RÉSEAUX DE PÉRINATALITÉ- 09.10.

PARCOURS DE SANTE DES NOUVEAU-NES VULNERABLES DE LA NAISSANCE A 7 ANS EN ILE- DE-FRANCE 10 ÈME JOURNÉE DES RÉSEAUX DE PÉRINATALITÉ- 09.10. PARCOURS DE SANTE DES NOUVEAU-NES VULNERABLES DE LA NAISSANCE A 7 ANS EN ILE- DE-FRANCE 10 ÈME JOURNÉE DES RÉSEAUX DE PÉRINATALITÉ- 09.10.2015 Le rôle du CAMSP dans la prise en charge de l enfant vulnérable

Plus en détail

L'INFO STATISTIQUE. L'INFO Les étudiants en formation sociale ou de santé pour l accompagnement des personnes en perte d autonomie en Bretagne en 2011

L'INFO STATISTIQUE. L'INFO Les étudiants en formation sociale ou de santé pour l accompagnement des personnes en perte d autonomie en Bretagne en 2011 N 18 / Juin 2013 L'INFO STATISTIQUE L'INFO Les étudiants en formation sociale ou de santé pour l accompagnement des personnes en perte d autonomie en Bretagne en 2011 En 2011, près de 2.300 étudiants sont

Plus en détail

IMC Val de Murigny. Centre de Rééducation Motrice pour Infirmes Moteurs Cérébraux. C.R.M-I.M.C. Val de Murigny 51100 REIMS

IMC Val de Murigny. Centre de Rééducation Motrice pour Infirmes Moteurs Cérébraux. C.R.M-I.M.C. Val de Murigny 51100 REIMS CRM-IMC IMC Val de Murigny Centre de Rééducation Motrice pour Infirmes Moteurs Cérébraux C.R.M-I.M.C. Val de Murigny 42, Boulevard Edmond Michelet 51100 REIMS Tél. 03 26 36 08 08 Fax 03 26 49 91 21 crm51direction@wanadoo.fr

Plus en détail

Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013

Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013 Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013 Vous vivez à domicile mais vous souhaitez être aidé dans votre quotidien. Bien vivre dans son logement : Le maintien à domicile peut être facilité

Plus en détail

Projet de création d une unité psycho gériatrique

Projet de création d une unité psycho gériatrique Projet de création d une unité psycho gériatrique Dr ZOUBIR Ahmed Diplôme interuniversitaire «Médecin coordonnateur en EHPAD» Année 2009-2010 Dr WISER Marc Gériatre Directeur de thèse REMERCIEMENT Je remercie

Plus en détail

Réalisation d une enquête de mesure de satisfaction des patients hospitalisés. I-Satisfaction L'Hôpital du Gier Saint Chamond 59 répondants

Réalisation d une enquête de mesure de satisfaction des patients hospitalisés. I-Satisfaction L'Hôpital du Gier Saint Chamond 59 répondants Nos études et prospectives au service de votre qualité Réalisation d une enquête de mesure de satisfaction des patients hospitalisés I-Satisfaction L'Hôpital du Gier Saint Chamond 59 répondants Août 2014

Plus en détail

MÉTIER, FONCTIONS ET ACTIVITÉS VISÉS(ES)

MÉTIER, FONCTIONS ET ACTIVITÉS VISÉS(ES) MÉTIER, FONCTIONS ET ACTIVITÉS VISÉS(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions A partir de plans ou canevas d'observation (fiches ROME, cahiers du CEREQ) et d'observations de terrain, nous avons noté

Plus en détail

La scolarisation des enfants malades. La scolarisation des enfants malades. La scolarisation des enfants malades. La scolarisation des enfants malades

La scolarisation des enfants malades. La scolarisation des enfants malades. La scolarisation des enfants malades. La scolarisation des enfants malades Enseignement National DES DIU de Médecine Physique et de Réadaptation Module : Pratique de la MPR et Réadaptation Ce qu il va falloir retenir! V Gautheron Bordeaux Janvier 2012 MDPH - PAI PIA ESS PPS IA

Plus en détail

NOM DE L ETABLISSEMENT

NOM DE L ETABLISSEMENT NOM DE L ETABLISSEMENT : CSSR LES LAURIERS Adresse : 8 ROUTE DE CARBON BLANC BP 119-33306 LORMONT CEDEX Tél. 05.56.77.37.37 Fax. : 05.56.31.53.35 Mail : cssr.lauriers@ugecamaq.fr Site Internet : www.cssr-leslauriers.fr

Plus en détail

Convention constitutive

Convention constitutive Convention constitutive Entre les parties signataires, Vu les textes législatifs suivants : - l article L. 6321-1 du Code de Santé Publique relatif aux réseaux de santé - la loi n 2002-303 du 4 mars 2002

Plus en détail

FORMATIONS 2007/2008

FORMATIONS 2007/2008 FORMATIONS 2007/2008 SOINS PALLIATIFS ACCOMPAGNEMENT Réseau Santé Diamant 15, rue de la Bienfaisance 59200 TOURCOING 03.20.70.14.72 03.20.70.74.87 @ reseau.diamant@wanadoo.fr Les soins palliatifs sont

Plus en détail

Carte à requête sur les structures d accueil pour personnes âgées

Carte à requête sur les structures d accueil pour personnes âgées Carte à requête sur les structures d accueil pour personnes âgées Description Cette carte à requête présente l ensemble de l offre en structures d accueil pour les personnes âgées en 2010. L Île-de-France

Plus en détail

Temps de vie scolaire et périscolaire des enfants en situations de handicap

Temps de vie scolaire et périscolaire des enfants en situations de handicap Temps de vie scolaire et périscolaire des enfants en situations de handicap Principaux enseignements Février 2014 Note de lecture préalable En 2012, à l occasion de la Journée internationale des personnes

Plus en détail

ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL

ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL Directeur: Chef de Service Éducatif Assistante de Direction Accueil - Secrétariat

Plus en détail

Les métiers de la santé en Poitou-Charentes

Les métiers de la santé en Poitou-Charentes Les métiers de la santé en Poitou-Charentes Journée régionale des Ressources Humaines en Santé 9 avril 2013 ARS Poitou-Charentes Enquête auprès des établissements sanitaires et médico-sociaux 2012 Jean-René

Plus en détail

Questionnaire général (court)

Questionnaire général (court) 1 sur 6 29/12/2014 10:00 Questionnaire général (court) Il peut bien entendu être diffusé à des professionnels de votre connaissance pouvant être s par le projet. Les informations renseignées ont vocation

Plus en détail

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu-

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Accompagnement de fin de vie: un travail d équipe Fin de vie en EHPAD Quel que soit le lieu de la «toute fin de vie» et du décès des résidents d Ehpad, l accompagnement

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage

LIVRET D ACCUEIL. Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage LIVRET D ACCUEIL Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage Médecine Soins de suite et de réadaptation Hôpital Saint-Charles - 4 rue Charles de Gaulle

Plus en détail

Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie

Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie 1. objectifs du programme : Les finalités spécifiques

Plus en détail

Analyse de l enquête auto-évaluation des EHPAD sur la bientraitance. Octobre 2011

Analyse de l enquête auto-évaluation des EHPAD sur la bientraitance. Octobre 2011 Analyse de l enquête auto-évaluation EHPAD sur la bientraitance Octobre 2011 La bientraitance est une dimension essentielle de l amélioration de la qualité de l accompagnement personnes âgées.. C est une

Plus en détail

Le métier d'amp (Aide Médico-Psychologique)

Le métier d'amp (Aide Médico-Psychologique) Le métier d'amp (Aide Médico-Psychologique) La fonction L'Aide Médico Psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants,

Plus en détail

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 :

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : Vous êtes en PFMP à l ESAT (Etablissement et Service d Aide par le Travail) l EPI sur Avignon. Vous êtes en relation avec des jeunes adultes handicapés provenant de structures

Plus en détail

3IE - TALIS Métiers du Sanitaire & du Médico - Social

3IE - TALIS Métiers du Sanitaire & du Médico - Social 3IE - TALIS Métiers du Sanitaire & du Médico - Social Évaluation Externe / Évaluation Interne / Aide Médico - Psychologique / Assistant de soins en gérontologie / Préparation au concours DEAMP / Accompagnement

Plus en détail

Fiche d'information des patients

Fiche d'information des patients Fiche d'information des patients Avec votre consentement et l'accord de votre médecin traitant, vous allez faire partie du réseau de santé ville-hôpital SPES. Le réseau S.P.E.S. fédère des professionnels

Plus en détail

Organisation du retour à domicile, utilisation du classeur de liaison

Organisation du retour à domicile, utilisation du classeur de liaison www.centre-paul-strauss.fr Organisation du retour à domicile, utilisation du classeur de liaison Barbara POIROT, Laïla WEISS IDE Service de Soins d Accompagnement Contexte Hôpital de jour de soins d accompagnement

Plus en détail

Fin de vie en pensions de famille

Fin de vie en pensions de famille Fin de vie en pensions de famille SYNTHESE Janvier 2015 Cette synthèse a été préparée par Marion FALCONNET Chargée d études Alice RAVANELLO Technicienne d études statistiques Sous la direction de Professeur

Plus en détail

Formation au Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique D.E.A.M.P. 2015-2017

Formation au Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique D.E.A.M.P. 2015-2017 Formation au Diplôme d Etat d Aide MédicoPsychologique D.E.A.M.P. 20152017 NB : Cette plaquette peut être actualisée d informations complémentaires tout au long de la période d inscription. Par conséquent,

Plus en détail

JE SUIS AIDE-SOIGNANT. Elections CTE/CAP. Auxiliaire de Puériculture Aide médico-psychologique

JE SUIS AIDE-SOIGNANT. Elections CTE/CAP. Auxiliaire de Puériculture Aide médico-psychologique JE SUIS AIDE-SOIGNANT Auxiliaire de Puériculture Elections CTE/CAP le 4 Décembre 2014 Lettre aux personnels Aide-Soignant, Auxiliaire de Puériculture et Chacun connait le contexte actuel difficile, conséquence

Plus en détail

Nous vous en remercions par avance et vous souhaitons un prompt rétablissement.

Nous vous en remercions par avance et vous souhaitons un prompt rétablissement. Madame, Mademoiselle, Monsieur, Toute l équipe de MédiHAD vous souhaite la bienvenue. Nous vous remercions d avoir choisi notre structure d Hospitalisation A Domicile pour votre prise en charge médicale

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE. ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE. ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d accompagnement

Plus en détail

METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES)

METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions A partir de plans ou canevas d'observation (fiches ROME, cahiers du CEREQ) et d'observations de terrain, nous avons noté

Plus en détail

Soins palliatifs pédiatriques - Bibliographie sélective de quelques ouvrages de référence à l intention des professionnels de santé -

Soins palliatifs pédiatriques - Bibliographie sélective de quelques ouvrages de référence à l intention des professionnels de santé - Fondation Œuvre de la Croix Saint Simon CNDR Soin Palliatif Centre National de Ressources Soin Palliatif Service Information et Documentation 35 rue du Plateau 75019 Paris Tél 01 53 72 33 10 Fax 01 53

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

LA SOUFFRANCE DES FAMILLES: PRISE EN CHARGE PLURIDISCIPLINAIRE A DOMICILE

LA SOUFFRANCE DES FAMILLES: PRISE EN CHARGE PLURIDISCIPLINAIRE A DOMICILE Intervention dans le cadre du Diplôme Universitaire de Soins Palliatifs Centre d Ethique Médicale - LILLE Le 14 février 2013 LA SOUFFRANCE DES FAMILLES: PRISE EN CHARGE PLURIDISCIPLINAIRE A DOMICILE 1

Plus en détail

Les dispenses et allègements

Les dispenses et allègements Le guide des carrières sanitaires et sociales Les dispenses et allègements Certains titres ou diplômes permettent des exemptions à des épreuves de sélection pour l entrée en formation dans le secteur sanitaire

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Médecine Soins de suite et Réadaptation

LIVRET D ACCUEIL. Médecine Soins de suite et Réadaptation LIVRET D ACCUEIL Médecine Soins de suite et Réadaptation Bâtiment Champagne 2 ème étage service de Médecine / SSR Entrée des services Bâtiment Bourgogne 34 rue de la Pitié BP 10107 52301 Joinville Cedex

Plus en détail

«Quel chemin pour la scolarisation de mon enfant?» GUIDE PRATIQUE. «École et Handicap»

«Quel chemin pour la scolarisation de mon enfant?» GUIDE PRATIQUE. «École et Handicap» «Quel chemin pour la scolarisation de mon enfant?» GUIDE PRATIQUE «École et Handicap» Edition 2011 GUIDE PRATIQUE «École et Handicap» Quel chemin pour la scolarisation de mon enfant? Ce Guide est à destination

Plus en détail

ACTIVITES DE L INFIRMIERE COORDINATRICE A DOMICILE

ACTIVITES DE L INFIRMIERE COORDINATRICE A DOMICILE RESSIAD Touraine Groupe de Recherche et d Etudes des Services Soins Infirmiers A Domicile ACTIVITES DE L INFIRMIERE COORDINATRICE A DOMICILE FONCTION DE L INFIRMIERE COORDINATRICE Définition : Activité

Plus en détail

HOPITAL LOCAL INTERCOMMUNAL SOULTZ ISSENHEIM N :S.PC.A.001.2 PROCEDURE D ACCUEIL ET DE SORTIE SERVICES DESTINATAIRES

HOPITAL LOCAL INTERCOMMUNAL SOULTZ ISSENHEIM N :S.PC.A.001.2 PROCEDURE D ACCUEIL ET DE SORTIE SERVICES DESTINATAIRES HOPITAL LOCAL INTERCOMMUNAL SOULTZ ISSENHEIM N :S.PC.A.001.2 PROCEDURE D ACCUEIL ET DE SORTIE CLASSEUR 1 : CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : CLASSEUR 8 : CLASSEUR

Plus en détail

1 sur 23 02/06/2014 13:50

1 sur 23 02/06/2014 13:50 1 sur 23 02/06/2014 13:50 Questionnaire Rapport d'activité annuel CRUQPC Année 2013 CONSIGNES DE REMPLISSAGE Vous avez la possibilité de remplir ce formulaire en plusieurs fois sans perdre les informations

Plus en détail

IDE Unité de Psychiatrie Générale

IDE Unité de Psychiatrie Générale IDE Unité de Psychiatrie Générale CONTEXTE : Centre Hospitalier de Dax Côte d Argent Directeur d établissement : Mr CAZENAVE Direction fonctionnelle : Mme FRECON Site : Yves du MANOIR Pôle d activité :

Plus en détail

Les centres de santé infirmiers aujourd hui et demain

Les centres de santé infirmiers aujourd hui et demain Les centres de santé infirmiers aujourd hui et demain Implantés en milieu urbain ou rural, et bien souvent dans des zones déficitaires en professionnels de santé ou dans des zones sensibles, les centres

Plus en détail

ENQUÊTE 2010 SUR LES SERVICES D ACCOMPAGNEMENT SOCIAL

ENQUÊTE 2010 SUR LES SERVICES D ACCOMPAGNEMENT SOCIAL 42, rue de Marseille 69007 LYON Tel : 04 72 71 96 99 Fax : 04 72 73 09 02 E-mail : mais@mais.asso.fr Web : www.mais.asso.fr ENQUÊTE 2010 SUR LES SERVICES D ACCOMPAGNEMENT SOCIAL complémentaire sur les

Plus en détail

M.A.S. Franche Terre/ A.S.F.A. Tél. : 0262 90 87 60 Fax : 0262 92 23 39 E-mail : direction.samsah.mas@asfa.re B.P. 840 97476 Saint-Denis Cedex

M.A.S. Franche Terre/ A.S.F.A. Tél. : 0262 90 87 60 Fax : 0262 92 23 39 E-mail : direction.samsah.mas@asfa.re B.P. 840 97476 Saint-Denis Cedex M.A.S. Franche Terre/ A.S.F.A. Tél. : 0262 90 87 60 Fax : 0262 92 23 39 E-mail : direction.samsah.mas@asfa.re B.P. 840 97476 Saint-Denis Cedex ÉDITO «La loi rappelle que le pouvoir de décision en matière

Plus en détail

FAQ - PLAN D ATTRACTIVITE DE LA PROFESSION INFIRMIERE DANS LES HOPITAUX

FAQ - PLAN D ATTRACTIVITE DE LA PROFESSION INFIRMIERE DANS LES HOPITAUX FAQ - PLAN D ATTRACTIVITE DE LA PROFESSION INFIRMIERE DANS LES HOPITAUX Arrêté royal du 28 décembre 2011 relatif à l exécution du plan d attractivité pour la profession infirmière, dans certains secteurs

Plus en détail

Maison de Retraite DEBROU. Enquête de satisfaction des résidents 2012.EHPAD DEBROU

Maison de Retraite DEBROU. Enquête de satisfaction des résidents 2012.EHPAD DEBROU 1 Maison de Retraite DEBROU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION DE LA MAISON DE RETRAITE DEBROU 2 Votre présentation... page 3 SOMMAIRE Votre emménagement à la maison de retraite Debrou... page 4 à 8 - Avant

Plus en détail

GUIDE DE REMPLISSAGE «BIENTRAITANCE DES PERSONNES AGEES ACCUEILLIES EN EHPAD» QUESTIONNAIRE EHPAD 2015

GUIDE DE REMPLISSAGE «BIENTRAITANCE DES PERSONNES AGEES ACCUEILLIES EN EHPAD» QUESTIONNAIRE EHPAD 2015 GUIDE DE REMPLISSAGE «BIENTRAITANCE DES PERSONNES AGEES ACCUEILLIES EN EHPAD» QUESTIONNAIRE EHPAD 2015 Structure du guide Ce guide de remplissage adopte la structure du questionnaire. Un commentaire ou

Plus en détail

RETOUR ENQUETE DE SATISFACTION

RETOUR ENQUETE DE SATISFACTION RETOUR ENQUETE DE SATISFACTION CAEN 2 et 3 octobre 2015 43 e Colloque du Groupement des Hôpitaux de Jour Psychiatriques Francophone (GHJPF) «Soins de jour en psychiatrie : Multiples dénominations pour

Plus en détail

Catalogue des formations 2016

Catalogue des formations 2016 Catalogue des formations 2016 SECTEUR SANITAIRE SECTEUR MÉDICO-SOCIAL Sommaire PRISE EN CHARGE DU PATIENT/RÉSIDENT Prévention et prise en charge de la douleur Prise en charge des urgences potentielles

Plus en détail

Préparation au concours d aide-soignant

Préparation au concours d aide-soignant Préparation au concours d aide-soignant Le métier Il contribue à une prise en charge globale des personnes en liaison avec les autres intervenants au sein d une équipe pluridisciplinaire, en milieu hospitalier

Plus en détail

Directives du 22.12.2014. Statistique cantonale des centres médico-sociaux

Directives du 22.12.2014. Statistique cantonale des centres médico-sociaux Directives du 22.12.2014 Statistique cantonale des centres médico-sociaux 1. Bases légales, buts et organisation de la statistique 1.1 Bases légales Loi cantonale sur la santé (LS) du 14.02.2008 Loi cantonale

Plus en détail

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins»

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» «Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» Hélène Fernandez Cadre Supérieur de Santé, Coordinatrice RESOP06 9 Forum SIH 06 EMSP Cannes Grasse Antibes 4 Mars 2010 Palais des Congrès

Plus en détail

Madame Anita HAMON, conseillère municipale représentant le Maire du Quillio

Madame Anita HAMON, conseillère municipale représentant le Maire du Quillio COMPTE-RENDU REUNION du CONSEIL de la VIE SOCIALE Le 3 juillet 2014 à 15h, les membres du Conseil de la Vie Sociale de l établissement se sont réunis à la maison de retraite. Etaient présents : Madame

Plus en détail

Devenir acteur de santé

Devenir acteur de santé de cadres de santé d ambulanciers d auxiliaires de puériculture école d infirmiers de bloc opératoire des aides-soignants école d infirmiers anesthésistes Les écoles et instituts de formation aux professions

Plus en détail

Réingénierie aides-soignants (AS) et auxiliaires de puériculture (AP) Synthèse des travaux sur les évolutions ayant un impact sur ces métiers

Réingénierie aides-soignants (AS) et auxiliaires de puériculture (AP) Synthèse des travaux sur les évolutions ayant un impact sur ces métiers Réingénierie aides-soignants (AS) et auxiliaires de puériculture (AP) Synthèse des travaux sur les évolutions ayant un impact sur ces métiers 1 - Les objectifs des travaux Explorer les contours des métiers

Plus en détail

Observatoire régional des données médico-sociales :

Observatoire régional des données médico-sociales : Observatoire régional des données médico-sociales : ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP Monographie FAM Foyer d Accueil Médicalisé Novembre 2014 Monographie FAM 1 Monographie FAM 2 INTRODUCTION Dans le cadre

Plus en détail

INAUGURATION Du service de Pédiatrie Dossier de presse JEUDI 14 NOVEMBRE 2013

INAUGURATION Du service de Pédiatrie Dossier de presse JEUDI 14 NOVEMBRE 2013 Dossier de presse INAUGURATION Du service de Pédiatrie JEUDII 14 NOVEMBRE 2013 Le dossier Le service de Pédiatrie Introduction La Pédiatrie : Ses activités Quelques données chiffrées Son fonctionnement

Plus en détail

LYCEE URUGUAY FRANCE BP 73 1 Avenue des Marronniers 77211 Avon cedex

LYCEE URUGUAY FRANCE BP 73 1 Avenue des Marronniers 77211 Avon cedex IDENTIFICATION DE L ELEVE NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : ADRESSE :------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Réalisation d une enquête de mesure de satisfaction des patients hospitalisés. I-Satisfaction Clinique Toutes Aures Manosque 22 répondants

Réalisation d une enquête de mesure de satisfaction des patients hospitalisés. I-Satisfaction Clinique Toutes Aures Manosque 22 répondants Nos études et prospectives au service de votre qualité Réalisation d une enquête de mesure de satisfaction des patients hospitalisés I-Satisfaction Clinique Toutes Aures Manosque 22 répondants Août 2014

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D IDENTIFICATION DE L ACTIVITE DES INFIRMIER(E)S EXERCANT EN UNITE DE CONSULTATION DOULEUR

QUESTIONNAIRE D IDENTIFICATION DE L ACTIVITE DES INFIRMIER(E)S EXERCANT EN UNITE DE CONSULTATION DOULEUR QUESTIONNAIRE D IDENTIFICATION DE L ACTIVITE DES INFIRMIER(E)S EXERCANT EN UNITE DE CONSULTATION DOULEUR Questionnaire individuel à remplir par l infirmier(e) à partir de son propre bilan d activité de

Plus en détail

Les diplômes du secteur sanitaire et social en Auvergne. J. Gamet Responsable Pôle Formation Certification. DRJSCS

Les diplômes du secteur sanitaire et social en Auvergne. J. Gamet Responsable Pôle Formation Certification. DRJSCS Les diplômes du secteur sanitaire et social en Auvergne J. Gamet Responsable Pôle Formation Certification. DRJSCS Classificatio n Niveau V Paramédical - Aide-soignant - Auxiliaire de puériculture - Ambulancier

Plus en détail