Don Juan Addiction. Dossier de presse DU MARDI 23 AU DIMANCHE 28 OCTOBRE. Adaptation et Mise en scène : Sylvie Landuyt

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Don Juan Addiction. Dossier de presse DU MARDI 23 AU DIMANCHE 28 OCTOBRE. Adaptation et Mise en scène : Sylvie Landuyt"

Transcription

1 Don Juan Addiction Dossier de presse DU MARDI 23 AU DIMANCHE 28 OCTOBRE Adaptation et Mise en scène : Sylvie Landuyt Coproduction : Le manège.mons, le Rideau de Bruxelles, Bad Ass Cie

2 Don Juan Addiction Les classiques ne cessent de nous interroger ; ils nous font creuser l universel, cette vibration commune qui traverse les siècles. Pour cette création et une nouvelle collaboration avec le Manège et le Rideau de Bruxelles, la metteure en scène montoise Sylvie Landuyt s y plonge, réactualise, donne un souffle nouveau Elle crée Don Juan Addiction, premier volet d un diptyque consacré au mythe. De Tirso de Molina à Mozart, en passant par Molière et Hoffman, elle explore tous les Don Juans qui peuplent l histoire de la littérature. Entourée de six jeunes acteurs, elle s empare de la figure mythique et nous en livre une version rock n roll, renversée. Fouillant la matière titanesque que représente le mythe, Sylvie Landuyt y déniche une constante consternante des différentes versions : les femmes, alors qu elles sont le sujet principal de la pièce, n ont presque aucun droit à la parole ; leurs actes, leurs souffrances, leurs désirs sont traduits dans les dialogues d hommes ; leur position est secondaire, elles sont des objets de convoitise, de conquête et de satisfaction physique Séduire, se sentir en vie, aimer, risquer L amour se joue, s effeuille, se décline. Au centre, la femme est face à ses manques. Elle explore son désir, sa jouissance, sa sensualité. Une fête où les corps se passent de mots et où le rire dénonce la cruauté. Version féminine Première femme à monter son propre Don Juan, Sylvie souhaite rééquilibrer les choses. Réécrire l histoire avec un regard de femme, rendre la parole aux personnages féminins pour qu elles puissent enfin témoigner de ce qu elles vivent aux côtés de ce Don Juan (tromperies, mariage forcé, viol ). Chaque version de l œuvre est donc décortiquée selon différents thèmes liés à la condition de la femme. Résultat? Sur le plateau, un texte inédit, différents tableaux qui retraceront (entre autres) une histoire de la femme du début du 17 ème siècle à aujourd hui. Ici et maintenant, corps et énergies Aujourd hui, dans une société occidentale basée sur l image et la consommation des corps, Don Juan est toujours pleinement en vie. Pour Sylvie Landuyt, il représente le DESIR absolu, l être idéal qui n existe pas. Ou seulement par moments, par fulgurance, à travers une certaine façon d être Je suis amoureuse d un homme qui n existe pas, je suis amoureuse du corps de mon voisin, des mots de mon cousin, des mouvements de mon amant, de la cuisine de mon ex, de la patience de mon père, du torse de Yury (un moniteur de ski), des yeux de mon fils, des baisers de mon premier amour mais toi au complet, tu es mort. Tu n existes plus. Extrait de texte Don Juan Addiction C est ce Don Juan d aujourd hui que Sylvie veut aussi donner à voir, à goûter sur scène. Six jeunes comédiens lancés sur plateau dans un jeu de corps, de danses, une énergie sensuelle. Au final, très peu de texte, on joue plutôt sur les sensations. Car les mots enferment trop, ils ne permettent pas de rendre la complexité des sentiments, la force et la contradiction des situations intimes vécues par les personnages. Une mise en scène organique où tout n est surtout pas dit. Une énergie vitale qui doit toucher le spectateur dans l instant et pour que chacun puisse se retrouver en lui-même, dans son propre imaginaire, pour y rencontrer son Don Juan à lui. Liberté! Exit le mythe moralisateur, Don Juan est aujourd hui une histoire de liberté, l envie de casser cette image sociale qui nous colle à la peau, se laver de la culture des genres qu on nous a inculquée, des discours séculaires ; assumer son désir, exploser de ce besoin de liberté. Don Juan n est pas un homme, Don Juan n est pas une femme, il est là, quelque part en nous.

3 Entretien avec Sylvie Landuyt A l aube des répétitions, la metteure en scène mord à pleines dents dans cette matière dense, foisonnante qu est le mythe de Don Juan. Elle explore, d emblée sur le plateau, les corps de ses jeunes acteurs, les contrastes qui se dégagent de leurs personnalités, en résonnance avec les possibilités qu offrent les textes d inspiration Elle est traversée par le défi qu elle s est imposée : tuer Don Juan, se laver de toute cette littérature et des conventions qui l alourdissent pour pouvoir créer. En pleine ébullition, elle répond à quelques questions Pour ce Don Juan, tu es partie sur un montage de textes. Entre écriture personnelle et versions précédentes du mythe, pourquoi monter ce projet aujourd hui de cette manière et quel angle développes-tu via ce processus? Don Juan répond sans doute à une obsession de ma part. Faire un montage de texte me permet de mieux comprendre d où l on vient. Quel a été le parcours du mythe, quelle en a été la fonction, qu est-ce qu il dévoile de la situation politique de chaque époque? Ma cible sera la femme. Quelle est sa place dans la société au fil des siècles? Cela a-t-il évolué aujourd hui? Reste-t-il des résonnances? J avais besoin de cette traversée pour mieux comprendre ce nœud qui me «chipote» et que je n arrive pas dénouer, ces moments de rage face à certaines situations vécues par les femmes. Pourquoi utiliser Don Juan pour parler de la femme? Il s agit bien de pouvoir et de domination chez Don Juan. Et celle-ci est principalement masculine. La femme est victime de cette séduction. D où cela vient-il? N y a-t-il vraiment que cela? Georges Sand fera dire à un de ses personnages féminins tout aussi séducteurs : «Faites-vous victimes, faites-vous esclaves, faites-vous femmes!». Ces mots sont dits avec beaucoup d ironie. Et je crois, oui, qu une autre vision de la femme est possible et que la traversée du mythe de Don Juan peut nous la faire découvrir. Certes, Don Juan est un être pervers, voire machiavélique qui séduit compulsivement les femmes. Mais il ne s agit pas que de cela. En traversant les versions du mythe, on suit un mouvement dans l évolution du personnage: Chez Tirso de Molina, le premier auteur reconnu, il y a effectivement ce rapport de pouvoir et de domination sur la femme mais il est animal, instinctif. Il ne peut «pas faire autrement», c est plus fort que lui. Chez Molière, je le trouve plus dans la manipulation, la stratégie. Ensuite chez Mozart, c est la musique éblouissante qui nous donne un contrepoint nuancé par rapport au texte. Hoffmann, qui adorait cet opéra, y lit des significations inattendues, la possibilité d exprimer les contradictions intimes des personnages (Don Anna, par exemple), le contraste entre ce qu ils expriment publiquement, l attitude ce que son rang social exige et les passions qu au fond d eux-mêmes ils ressentent. Et là, l œuvre touche à un nouveau champ de significations : la morale, les normes imposées Don Juan devient un concept, une attitude, une façon d être. Cet opéra ouvrira le champ aux romantiques pour lesquels Don Juan est un personnage qui éprouve de la compassion pour ses victimes. Il est dans le repentir. Pour moi, aujourd hui, (si je le prends comme un concept) Don Juan est un élément libérateur qui précède la révolution, il révèle la femme à elle-même. Il lui permet de se connecter à son intimité la plus étrange, ses désirs profonds, ses manques.

4 Don Juan Addiction est la première partie d un diptyque. Peux-tu nous en dire plus? Même s il est encore tôt pour le dire avec précision, j aimerais poursuivre la recherche et pour la suite, partir de la question suivante : «comment la femme peut essayer d être au plus proche de ses désirs?» Est-elle définitivement contrainte, pour respecter son intimité particulière, à vivre dans la solitude? Y aura-t-il toujours cette incompréhension entre les genres? Ce besoin de domination? La deuxième partie serait un exutoire dans lequel la femme expose clairement son désir d être autre chose qu un objet de consommation, une image, un pâle reflet d elle-même. Tu as formé une équipe de 6 comédiens pour la plupart sortant à peine de l école. Le rapport à l autre, au désir et à son corps est différent à cet âge. Est-ce que cette jeunesse est un choix et influence ton travail? De jeunes comédiens. Oui. Et de moins jeunes. Enfin, on n est pas vieux à 40 ans! Quoique! Aujourd hui, on pourrait croire que 40 ans est vieux pour une femme. Le monde refuse la vieillesse. «Le pouvoir et l argent amène la jeunesse» C est Nelly Arcan qui dit cela, ça fait peur mais je crois qu elle a raison. Nous sommes entourés d images de jeunesse, de féminités de jeunes filles de 14 ans! C est peut-être pour cela que je m entoure ici de jeunes comédiens. Je voudrais que le deuxième volet démonte ce «mécanisme» de l icône, du fantasme, de l addiction. Pourquoi une femme pour être femme doit-elle correspondre à la norme imposée par les médias, par la mode, et même le cinéma et le théâtre parfois. On est tous bouffés par ce mode de pensée, de voir, d exister Tu parles du rapport au corps, c est une dimension essentielle à ce projet. Que provoque Don Juan que les mots rendent superflus? Les mots peuvent n être rien à côté d une odeur, d un regard, d une sensation. Il y a des instants qui ne peuvent être traduits en mots. Les mots/maux enferment alors que la sensation vécue semblait nous libérer. Mieux vaut alors se taire et apprécier l instant. Etre Donjuanesque serait pour moi cette capacité à vivre des moments intenses, être capable d entendre le corps nous parler Et puis les mots c est du temps, de la réflexion, moi je préfère être dans le présent, la sensation. Mon corps me paraît plus «intelligent» que la pensée consciente (rires). Don Juan, le séducteur et le révélateur, évoque chez toi un mouvement de liberté. Dans la mesure ou la démesure, il est cet homme qui défie une certaine norme. Ici, on ne parle pas exclusivement de séduction, on parle aussi de «brûler» la vie, de la fêter, de l anéantir. Tu ne distribues pas vraiment le rôle de Don Juan à un acteur, tu parles de façon d être. On retrouve certains personnages de femmes comme Elvire, Donna Anna ou la paysanne. Les acteurs endossent plusieurs casquettes, créent des situations qui s entrecroisent. Parle-nous de cette attitude donjuanesque. Effectivement, Don Juan c est la traversée d une pensée, d une façon de vivre ou de refuser la vie telle qu elle est «cadrée» Il faut transgresser la Loi, ne plus accepter le compromis. Je ne peux plus rester calme. La femme n est pas une image, emprisonnée. Résonne en moi cette phrase de Rimbaud «la femme aussi sera poète». Est-ce là qu elle trouvera son chemin? Si cette première partie du travail amène forcément la femme à être dans la révolte ou dans la solitude, elle trouvera peut-être une liberté qui lui permettra de vivre sa vérité la plus intime. En dehors des rails. Elle est devenue

5 celle qui parle, celle qui crée, celle qui cherche la vérité. Elle devra être aimée au-delà de son corps. Au-delà de son image. Ce n est plus une femme-objet, une fausse image d elle-même, une femme sans tête. Elle aime avec sa virilité aussi et voudrait être aimée avec féminité. Jouir c est profiter d un bien, dit le dictionnaire, et il s agit bien de cela, ne soyons pas utopistes! Ou pour l être, disons que c est être fidèle à son désir. Prendre un risque c est refuser le compromis. La morale c est une façon de ne pas vouloir voir la réalité. Et pour d autres, garder le pouvoir. Etre libre c est impossible. Séduire c est ne plus en avoir besoin. Addiction car on est dans un siècle de la consommation qui appelle ce trouble mais aussi parce que le mythe appelle la boulimie, on n en finit plus de se découvrir. L érotisme dans Don Juan c est le non-dit, le mystère. Tuer Don Juan c est rendre la liberté à la femme. Ne plus avoir besoin de se réaliser au travers des désirs masculins. Un peu d histoire Si à l évocation de Don Juan, beaucoup d entre nous ont en tête l image du séducteur invétéré, de l incorrigible jouisseur et du parfait infidèle, savons-nous encore réellement d où nous vient ce mythe? Petit tour d histoire d un héros séculaire à la vie mouvementée Le personnage de Don Juan serait né d un fait divers à Séville. Un fils d amiral, Don Juan de Tenorio, tue le commandeur dont il avait séduit la fille. Les moines du couvent où fut enterrée la victime, outrés par le crime, assassinent alors le jeune homme et font disparaître le corps, racontant ensuite qu il fut foudroyé par le Ciel et englouti en Enfer comme châtiment pour ses fautes et de son refus de se repentir. Ainsi naquit la légende En 1630, Tirso de Molina, moine et dramaturge espagnol, s empare de l histoire populaire pour en écrire une comédie moralisatrice. Dans El Burlador de Sevilla y Convidado de piedra (L'abuseur de Séville et le Convive de pierre), il met en scène un personnage de jeune débauché, avide de jouissance qui défie l autorité morale et religieuse et se joue de la Mort. Sa version des faits et la trame mystique qu il y ajoute marquent une empreinte forte dans l imaginaire collectif, si bien qu elle fut rapidement intégrée aux trames de la commedia dell arte en Italie. De tréteaux en tréteaux, l histoire du séducteur aux «mille et trois femmes» arrive aux oreilles de Monsieur Molière qui monte alors, après la censure de son Tartuffe, le célèbre Don Juan ou le Festin de pierre, la version qui reste encore aujourd hui une référence : Don Juan, jeune homme de noblesse, additionne les aventures amoureuses éphémères, n ayant de fidèle que son Sganarelle qui l accompagne en tous lieux. Entre servantes et femmes de la cour, il épouse et abandonne Elvire qui le regarde, impuissante, se jeter dans un nouveau défi amoureux.

6 Poursuivi par ceux, furieux, qui veulent venger la fiancée, Don Juan doit fuir entre mer, forêts et campagne. Quelques péripéties, duels et conquêtes plus tard, il se retrouve face à un spectre qui, sous la forme d une femme voilée, lui demande de se repentir. Devant son refus, la terre s ouvre et le jeune homme est envoyé en enfer, n ayant plus que son Sganarelle pour pleurer la perte de son emploi. C est ensuite à partir de cette pièce que Da Ponte et Mozart créent leur opéra Don Giovanni. D inspirations en inspirations, Mérimée, Byron, Dumas, Baudelaire, Montherlant en passant par Hoffman et von Horvath, le personnage fascine. Les Don Juan évoluent mais la trame de fond demeure : séduire et, ce faisant, défier l ordre social, moral, l autorité et Dieu. Biographie C est en 1997 que Sylvie Landuyt reçoit son Premier Prix au Conservatoire de Mons dans la classe de Frédéric Dussenne. En 2000, elle obtient le Prix du meilleur espoir féminin aux Prix de la Critique. Comédienne en pleine activité, elle fonde en juin 1999 la Bad Ass Cie. Une compagnie qu elle veut animée par la prise en charge de la parole de populations en marge et par le travail avec les jeunes, ce qui l amènera notamment à mener des ateliers au sein de différentes structures théâtrales ou maisons de quartier dans la région montoise et à travailler sur la création de formes théâtrales participatives. En 2003, elle glisse également vers l écriture : elle crée Lou, une réécriture personnelle du célèbre Petit Chaperon Rouge. Suivront les mises en scène du Sas de Michel Azama, Fable Citadine de Luc Malghem, Split Screen (création collective réunissant jeunes étudiants et déficients mentaux) et Godelieve and Clique, co-écrit avec Paul Pourveur, une production bilingue français-néerlandais et aujourd hui l écriture et la mise en scène de Don Juan Addiction. Parallèlement à la mise en scène, Sylvie n a jamais cessé de jouer son vrai métier, dit-elle. Elle a notamment travaillé avec Michaël Delaunoy, Frédéric Dussenne, Franco Dragone, Lorent Wanson Depuis 2008, elle est invitée comme conférencière au Conservatoire royal de Mons. Distribution Avec Geoffrey Boissy, Adrien Desbons, Mickaël Dubois, Jessica Fanhan, Sylvie Landuyt, Frédéric Lubansu, Charlotte Villalonga, Sophie Warnant Lumières : Guy Simard Scénographie: Vincent Bresmal Création sonore : Ganja White Night / Benjamin Bayeul et Noah Dodson Coaching mouvement : Edith Depaule Coproduction : le manège.mons, Rideau de Bruxelles, Bad Ass Cie. Avec l aide du Centre des Arts Scéniques. Dates et lieux Création à Mons, au Théâtre le Manège, le 23 octobre Mons - Théâtre Le Manège - Du 23 au 27 octobre à 20h et di 28 octobre à 16h +++ Rencontre avec l équipe le dimanche 28 octobre à l issue de la représentation Apéro Création le ve 26 octobre à 19H15

7 Contacts presse Fleur SIZAIRE 065/ /

8

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Sommaire DITES-MOI UN PEU

Sommaire DITES-MOI UN PEU 168 Sommaire L amour....................................page 5 Les superstitions...............................page 13 La gastronomie...............................page 23 L argent....................................page

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Correction sujet type bac p224

Correction sujet type bac p224 Correction sujet type bac p224 Tragique : ne peut pas échapper à son destin. Pathétique : inspire la compassion, la pitié du lecteur envers le personnage. Poignant. Méthode : Pour la question, être synthétique,

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE

BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE INTERET PEDAGOGIQUE «Bien à vous» est une lecture-spectacle de lettres écrites par des femmes durant la guerre

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part...

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... - Collection Littérature humoristique - Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Le Personnage de Don Juan

Le Personnage de Don Juan Estetisk- filosofiska fakulteten Anna Westerlund Le Personnage de Don Juan Étude de la comédie de Molière et de l opéra de Mozart Franska C -uppsats Termin: Ht -06 Handledare: Monica Hjortberg Examinator:

Plus en détail

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman Les genres littéraires d un texte (1) Rappels Les genres littéraires sont une classifi cation qui permet de distinguer les textes en fonction de certaines caractéristiques d écriture. Voici les principaux

Plus en détail

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Résumé du livre Marjo a toujours rêvé d avoir une grande maison avec des animaux. Après avoir épousé Daniel, elle réalise son rêve et devient fermière.

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre METZ - ILE DU SAUCLY : De 14h30 à 16h30, Amphi 3 UFR Lettres et Langues Le 6 novembre 2015 Présentation concises des différentes communautés chinoises sous le Ciel de Paris INSTITUT CONFUCIUS CONFERENCES

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Y A-T-IL COUPLE? Introduction. Pour qu il y ait couple, il faut du temps

Y A-T-IL COUPLE? Introduction. Pour qu il y ait couple, il faut du temps Introduction Y A-T-IL COUPLE? Au fil des siècles et au fil des années, la société se transforme et avec elle, la valeur accordée à la réussite sociale, à la famille mais surtout à l amour. Dans le monde

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy

COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy XTRA LARGE Junior! COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy 27 ancienne Route de Malmedy - 4700

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT Activité pédagogique autour du roman, de Danielle Malenfant ISBN 978-2-922976-38-0 ( 2013, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités autour du roman RÉSUMÉ DU

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com présente CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com Le spectacle CorVest est un personnage nature. Plein de bonne volonté, il doit tout gérer, seul, et tente de s en accommoder.

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style Séance 1 - Classe de 1 ère Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style I) Rappel définition d une figure de style A) Définition d une figure de style. - Le langage

Plus en détail

L Association Nous Jouons pour les arts. Présente. Li fhamator. (Création 2009) Adaptation de «scène à Quatre» de Eugène Ionesco

L Association Nous Jouons pour les arts. Présente. Li fhamator. (Création 2009) Adaptation de «scène à Quatre» de Eugène Ionesco L Association Nous Jouons pour les arts Présente Li fhamator (Création 2009) Adaptation de «scène à Quatre» de Eugène Ionesco Une Production «Nous Jouons pour les arts» Mise en scène et dramaturgie : Adil

Plus en détail

Sondage auprès de 1500 Européens Novembre 2010. Nobody s Unpredictable

Sondage auprès de 1500 Européens Novembre 2010. Nobody s Unpredictable Sondage auprès de 1500 Européens Novembre 010 Nobody s Unpredictable Sondage effectué pour : Gleeden.com Echantillon : 1501 Européens mariés ou vivant en couple dont: - 500 Français - 500 Italiens - 501

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer!

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! HARCÈLEMENT CRIMINEL Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! Qu est-ce que c est? Le harcèlement criminel est un crime. Généralement, il s agit d une conduite répétée durant une période de temps qui

Plus en détail

Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi

Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi NOUVEAUTÉ Entretien Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi Younil, L œil du chacal. Alger : Éditions Barzakh, 2000. Nous avons rencontré à Alger, où elle est née en 1965, où elle est allée à l

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent DOSSIER DE PRESSE En couverture : Ludwig van Beethoven, impression couleur d après une peinture de Johann Baptist Reiter Beethoven-Haus Bonn Partie de violon de quatuor à cordes op. 135 de Ludwig van Beethoven,

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

PRODUCTION ORALE. Descripteur global. Monologue suivi : décrire l expérience. Monologue suivi : argumenter. Interaction orale générale

PRODUCTION ORALE. Descripteur global. Monologue suivi : décrire l expérience. Monologue suivi : argumenter. Interaction orale générale Descripteur global Monologue suivi : décrire l expérience Monologue suivi : argumenter Interaction orale générale Discussion informelle (entre amis) Coopération à visée fonctionnelle Obtenir des biens

Plus en détail

Toi seul peux répondre à cette question.

Toi seul peux répondre à cette question. Suis-je dépendant ou dépendante? Traduction de littérature approuvée par la fraternité de NA. Copyright 1991 by Narcotics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés. Toi seul peux répondre à cette

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

LE DISCOURS RAPPORTÉ

LE DISCOURS RAPPORTÉ LE DISCOURS RAPPORTÉ Le discours rapporté Le discours rapporté direct et indirect On parle de discours rapporté quand une personne rapporte les paroles d une autre personne ou bien ses propres paroles.

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient Catherine Tourette-Turgis Maître de conférences en sciences de l éducation Responsable du master en éducation thérapeutique à l université

Plus en détail

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Fiche pédagogique Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Le public : Adultes Niveaux intermédiaires avancés (B1 et +)

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

30 ème FESTIVAL NATIONAL DE THEATRE AMATEUR

30 ème FESTIVAL NATIONAL DE THEATRE AMATEUR 30 ème FESTIVAL NATIONAL DE THEATRE AMATEUR DOSSIER D'INSCRIPTION A RETOURNER A AMATHEA avant le 24 mars 2014 SELECTION AUVERGNE les 10 et 11 mai 2014 A l Espace Culturel Les Justes au CENDRE (63 670)

Plus en détail

Occupe-toi d Amélie! Comédie en 3 actes de Georges Feydeau Mis en scène par Olivier Albasini

Occupe-toi d Amélie! Comédie en 3 actes de Georges Feydeau Mis en scène par Olivier Albasini Occupe-toi d Amélie! Comédie en 3 actes de Georges Feydeau Mis en scène par Olivier Albasini Par Troupe de théâtre de Grimisuat, membre de l ASTAV et de la FSSTA Contexte de création Après 26 ans d existence

Plus en détail

Utilisez les mots-ressources pour identifier les parties de la tête selon les numéros.

Utilisez les mots-ressources pour identifier les parties de la tête selon les numéros. Ex e r c i c e n o 1 C e s t t o u t u n v i s a g e! Utilisez les mots-ressources pour identifier les parties de la tête selon les numéros. Mots-ressources les cheveux les cils les dents la fossette le

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Ariane Moffatt : Je veux tout

Ariane Moffatt : Je veux tout Ariane Moffatt : Je veux tout Paroles et musique : Ariane Moffatt Sony Music France Thèmes La relation amoureuse, les enfants gâtés. Objectifs Objectifs communicatifs : Exprimer un sentiment. Exprimer

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire :

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : une expérience vécue dont la personne est parfaitement consciente : Exemple : «J ai besoin de me divertir»; La notion de besoin peut décrire : 2. «une exigence née de

Plus en détail

Stromae Alors on danse

Stromae Alors on danse Chanson Stromae Alors on danse Alors on danse (x 3) Qui dit études dit travail, Qui dit taf 1 te dit les thunes 2, Qui dit argent dit dépenses, Qui dit crédit dit créance 3, Qui dit dette te dit huissier

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce 5 à 8 ans Amorce «Ça a quel goût, une petite fille? demande le bébé crocodile. Écœurant et sucré», lui répond son papa Pour en être certain, bébé croco part en expédition chez sa jeune voisine. Elle est

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 JE CHLOÉ COLÈRE PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 Non, je ne l ouvrirai pas, cette porte! Je m en fiche de rater le bus. Je m en fiche du collège, des cours, de ma moyenne, des contrôles, de mon avenir!

Plus en détail

Indications pédagogiques C3-15

Indications pédagogiques C3-15 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques C3-15 C : comprendre un message Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 1 : Analyser un message Objectif opérationnel 5 : Reconnaître les

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Thomas Dutronc : Demain

Thomas Dutronc : Demain Thomas Dutronc : Demain Paroles et musique : Thomas Dutronc Mercury / Universal Music Thèmes La conception de la vie, la joie de vivre, l insouciance. Objectifs Objectifs communicatifs : Donner son avis,

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Guide Confiance en soi

Guide Confiance en soi Guide Confiance en soi Phase Être en relation avec soi Guide.Confiance-juillet 2014.doc 27-07-14 Ce document, créé par ÉCOUTE TON CORPS, est destiné pour votre usage personnel seulement. Seuls nos diplômés

Plus en détail

01 - BRIGITTE, Battez-vous

01 - BRIGITTE, Battez-vous Paroles et musique : Aurélie Maggiori, Sylvie Hoarau 3eme Bureau Copyright Control PAROLES Faites-vous la guerre pour me faire la cour* Soyez gangsters, soyez voyous 1 Toi mon tout, mon loubard 2 Tu serais

Plus en détail

Groupes de compétences. C est possible! Même en solo!

Groupes de compétences. C est possible! Même en solo! Groupes de compétences au lycée C est possible! Même en solo! Pour qui? Pour tous les élèves des classes de Seconde LV1 & LV2 dans un premier temps. Pour tous les élèves de classes de Premières et Pour

Plus en détail

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance.

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance. Recommandez Sunrise Un partenaire de confiance. Soins de longue durée et soins pour personnes semi-autonomes Soins pour personnes souffrant de l Alzheimer ou éprouvant des troubles de la mémoire Soins

Plus en détail

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses!

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses! LE SPECTACLE Dolores Dulce, une vieille dame venue d'un pays lointain d'amérique latine, Cuba, parcourt le monde avec son chariot porteur de friandises et d'histoires. Au passage, elle partage son univers

Plus en détail

une pièce d Alain Julien Rudefoucauld mise en scène : Mathieu Béguier interprétée par Julie Allainmat

une pièce d Alain Julien Rudefoucauld mise en scène : Mathieu Béguier interprétée par Julie Allainmat une pièce d Alain Julien Rudefoucauld mise en scène : Mathieu Béguier interprétée par Julie Allainmat La Compagnie des PasPerdus Compagnie de théâtre professionnelle consacrée aux auteurs vivants et/ou

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE Musée des beaux-arts de Brest 1 Les objectifs : - Comment percevons-nous les couleurs? Quel rôle joue le cerveau? - Comprendre les choix et les procédés de création

Plus en détail

Le Comité Départemental 13 de la FNCTA organise le

Le Comité Départemental 13 de la FNCTA organise le Le Comité Départemental 13 de la FNCTA organise le 14 ème Festival de Théâtre Amateur - Marseille 2012 1 L Esprit Fédéral «C est un réflexe naturel de vouloir se rassembler. De l âge des cavernes à la

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE. production cie de l alambic christian bourigault

SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE. production cie de l alambic christian bourigault SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE production cie de l alambic christian bourigault «Sur un air deux» est une chorégraphie en trois étapes, trois albums correspondant

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes Débat et argumentation Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes à travers le partage d expériences «La question se pose de savoir si le lien social ne se constitue que dans la lutte pour la

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe

Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe Po/Gi Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe 1. Trahison Cesser d être fidèle à quelqu un ou à une cause ; livrer quelqu un. 2. Réveil de la blessure Entre

Plus en détail

RECONNAÎTRE UN NOM. Tu vas apprendre à reconnaître un nom!!!!!!

RECONNAÎTRE UN NOM. Tu vas apprendre à reconnaître un nom!!!!!! NOM : Prénom : Classe : Date : Ecrire se faire comprendre RECONNAÎTRE UN NOM Dans ce dossier: Tu vas apprendre à reconnaître un nom!!!!!! Tu vas apprendre à différencier les noms propres des noms sales

Plus en détail