IMPLANTS MAMMAIRES ETAT DES LIEUX. Dr Jean Luc BARON Chirurgie Plastique Reconstructrice & esthétique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IMPLANTS MAMMAIRES ETAT DES LIEUX. Dr Jean Luc BARON Chirurgie Plastique Reconstructrice & esthétique"

Transcription

1 IMPLANTS MAMMAIRES ETAT DES LIEUX Dr Jean Luc BARON Chirurgie Plastique Reconstructrice & esthétique

2 UNE ACTUALITÉ BRÛLANTE L affaire PIP et le «préjudice» de la perte de confiance (le Monde 27 avril 2013) Un questionnement Des patientes, Des soignants Dans un contexte du sacrosaint «principe de précaution» 2

3 LES IMPLANTS MAMMAIRES DANS TOUT CELA Leur utilisation est encore incontournable Très présents dans l arsenal de la reconstruction mammaire. Encore plus en chirurgie esthétique Le silicone a fait la preuve de sa supériorité aux autres produits en terme de qualité de résultat Et pourtant la recherche en la matière est peu active 3

4 LES IMPLANTS MAMMAIRES DANS TOUT CELA Tous les implants ont une paroi en silicone souple texturée ou non (parfois recouvert de polyuréthane), avec une couche barrière Le contenu: Silicone cohésif Produit bien sécurisé, bien toléré durée de vie 15 ans et plus Sérum physiologique Inoffensif (paroi silicone) Durée vie 5 à 10 ans Hydrogel Intermédiaire. Gonflement en cas de rupture 4

5 LES IMPLANTS MAMMAIRES DANS TOUT CELA 5

6 LES IMPLANTS MAMMAIRES DANS TOUT CELA 6

7 LES IMPLANTS MAMMAIRES DANS TOUT CELA Résultats Profil bas Profil haut Profil intermédiaire 7

8 LES IMPLANTS MAMMAIRES DANS TOUT CELA Quelles alternatives aux implants? En reconstruction: procédés autologues Lambeaux grand dorsal, TRAM, DIEP Lipostructure (injection de graisse) méthode adjuvante En chirurgie esthétique: Lipostructure (injection de graisse) pas après 35 ans Macrolane: décision d interdiction Afssaps 21 aout

9 LES IMPLANTS MAMMAIRES DANS TOUT CELA Age, facteurs de risques, état cutané Prothèses Grand dorsal TRAM DIEP 9

10 LES IMPLANTS MAMMAIRES DANS TOUT CELA Résultats GD + Prothèse TRAM 10

11 COMPLICATIONS DES IMPLANTS Infection Coque Rupture Malposition Lymphome anaplasique à grandes cellules 11

12 COMPLICATIONS DES IMPLANTS: INFECTION En reconstruction 2,3 à 24% selon la littérature, 0 à 4% en esthétique Le plus souvent endogène, d où l importance de la désinfection préopératoire, et l antibioprophylaxie (importance des check list) Attitude thérapeutique Avant les années 2000: explantation Après 2000: développement du traitement conservateur 12

13 COMPLICATIONS DES IMPLANTS: COQUE Rétraction péri prothétique de survenue plus ou moins précoce, Favorisée par tout épisode inflammatoire. 4% en esthétique, 11à 15% en reconstruction Attitude thérapeutique Capsulectomie Changement d implant Ou ne rien faire, simple surveillance 13

14 COMPLICATIONS DES IMPLANTS: RUPTURE Pas de durée de vie définie Littérature internationale: 15 ans en moyenne Surveillance clinique régulière, IRM meilleur examen en cas de doute Rupture intra capsulaire, possible évolution vers extra capsulaire et la diffusion de silicone dans les tissus L affaire PIP et la décision tutélaire de faire procéder à l ablation systématique des implants a permis de faires des constats directs. 14

15 COMPLICATIONS DES IMPLANTS: RUPTURE IMPLANTS PIP 15

16 COMPLICATIONS DES IMPLANTS: RUPTURE 16

17 IMPERFECTIONS DE RÉSULTATS Rotation: implants anatomiques surtout mais pas exclusivement Baeke: 317 implants, 22 rotations (14%) Plus l implant est projeté, plus le risque est important Traitement délicat: remplacement par implant rond Plis et vagues Dépend épaisseur cutanée (amaigrissement) Survenue d une coque (plis douloureux) 17

18 LYMPHOME T ANAPLASIQUE A GRANDES CELLULES Révélé au grand public avec l affaire PIP Une tumeur extrêmement rare (5 études de cohortes USA) 2/ femmes non implantées 3/ femmes implantées Le plus souvent développé au contact de la capsule péri-prothétique Le pronostic est difficile à évaluer, plutôt favorable Pas de consensus sur le traitement 18

19 CONCLUSIONS Prothèses restent incontournables dans l arsenal des indications Lambeaux seuls pas toujours possibles Produits fiables (malgré l affaire PIP)et diversifiés Nécessite une démarche qualité tout au long des processus, indication, intervention, post opératoire Nécessitent bien entendu une surveillance régulière Techniques adjudantes: Lipostructure Une vrai valeur ajoutée pour le résultat final Reconstruction tend vers l esthétique 19

20 CONCLUSIONS 20

LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE

LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE Le sein Symbole de féminité Symbole de la maternité LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE Mastectomie = 20 à 30% du traitement chirurgical du cancer du sein Taux de reconstruction après

Plus en détail

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Actualisation avril 2011 Afin d aider les femmes et leur chirurgiens dans cette discussion, l Afssaps met à disposition un guide d aide

Plus en détail

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Dans son point d information du 28 septembre 2010, l Afssaps a recommandé que les femmes porteuses d implants mammaires PIP concernés par

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA SOCIETE FRANCAISE DE CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE (SoFCPRE) et du SYNDICAT NATIONAL de CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE (SNCPRE) CONCERNANT

Plus en détail

LES LUNDIS DE LA SANTE

LES LUNDIS DE LA SANTE LES LUNDIS DE LA SANTE BREST, le 11 Avril 2005 Dr Stanislas VALENTIN Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique CHIRURGIE RECONSTRUCTRICE DU SEIN DANS LE CADRE DU CANCER DU SEIN CANCER DU SEIN (RAPPEL)

Plus en détail

QUESTIONS-REPONSES Femmes porteuses ou ex-porteuses de prothèses mammaires et survenue de lymphomes anaplasiques à grandes cellules (LAGC)

QUESTIONS-REPONSES Femmes porteuses ou ex-porteuses de prothèses mammaires et survenue de lymphomes anaplasiques à grandes cellules (LAGC) QUESTIONS-REPONSES Femmes porteuses ou ex-porteuses de prothèses mammaires et survenue de lymphomes anaplasiques à grandes cellules (LAGC) 17 mars 2015 LE CONTEXTE ET LA SITUATION On estime à 400 000 le

Plus en détail

Prothèses mammaires et cancers

Prothèses mammaires et cancers Prothèses mammaires et cancers Prothèses mammaires Au silicone Remplies de sérum physiologique Toujours une enveloppe en silicone Prothèses d expansion Prothèses d augmentation de volume Prothèses de reconstruction

Plus en détail

I. Histoire de l augmentation mammaire. III. Les différents types d implants mammaires. IV. Critères de choix d implants mammaires

I. Histoire de l augmentation mammaire. III. Les différents types d implants mammaires. IV. Critères de choix d implants mammaires I. Histoire de l augmentation mammaire I. Avant 1945 II. De 1945 à 1962 III. De 1962 à nos jours II. La controverse sur les silicones III. Les différents types d implants mammaires I. L enveloppe II. Le

Plus en détail

Chapitre 1.D.19.3 Prothèses mammaires

Chapitre 1.D.19.3 Prothèses mammaires Chapitre 1.D.19.3 Prothèses mammaires Chapitre 1.D.19.3.a Faut-il changer les prothèses mammaires en gel de silicone? 1 Le contexte : Les prothèses mammaires préremplies en gel de silicone ont été interdites

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur M. Tournaire Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXI publié le 3.12.1997 VINGT ET UNIÈMES JOURNÉES

Plus en détail

Augmentation mammaire

Augmentation mammaire www.la-chirurgie-esthetique.fr Docteur Lionel BIEDER 05 96 70 47 97 juillet 2014 LETTRE D INFORMATION Augmentation mammaire Cette fiche d'information a été conçue à partir des fiches de la Société Française

Plus en détail

2 ème Journée d Oncologie de l Hôpital Privé d Antony

2 ème Journée d Oncologie de l Hôpital Privé d Antony 2 ème Journée d Oncologie de l Hôpital Privé d Antony du 2 octobre 2010 CHIRURGIE DE RECONSTRUCTION DU SEIN Docteur Éric DUNET Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique Hôpital Privé d Antony 22,

Plus en détail

Propositions de conduite à tenir pour les femmes porteuses d implants mammaires : Avis d experts coordonné par l Institut National du Cancer (INCa)

Propositions de conduite à tenir pour les femmes porteuses d implants mammaires : Avis d experts coordonné par l Institut National du Cancer (INCa) Propositions de conduite à tenir pour les femmes porteuses d implants mammaires : Avis d experts coordonné par l Institut National du Cancer (INCa) Mars 2014 Propositions de conduite à tenir pour les femmes

Plus en détail

PROTHÈSE MAMMAIRE. Définition. Objectifs. Principes

PROTHÈSE MAMMAIRE. Définition. Objectifs. Principes PROTHÈSE MAMMAIRE Cette fiche d information a été conçue sous l égide de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique (SOFCPRE), en concertation avec l Agence Française de

Plus en détail

Les reconstructions mammaires après un cancer du sein. Nicole DROGUE Docteur en Pharmacie

Les reconstructions mammaires après un cancer du sein. Nicole DROGUE Docteur en Pharmacie Les reconstructions mammaires après un cancer du sein Nicole DROGUE Docteur en Pharmacie Ø Les techniques d oncoplastie ont rendu la conservation du sein souvent possible mais la mastectomie est encore

Plus en détail

PROTHESES MAMMAIRES ET HYPOPLASIE DES SEINS ou PLASTIE D'AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHESES

PROTHESES MAMMAIRES ET HYPOPLASIE DES SEINS ou PLASTIE D'AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHESES PROTHESES MAMMAIRES ET HYPOPLASIE DES SEINS ou PLASTIE D'AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHESES Version 6 mise à jour avril 2015 Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom

Plus en détail

Notre programme. Introduction Carcinome in situ Pause café T2 N0 M0, infiltrant T3 N1 M0 Conclusions

Notre programme. Introduction Carcinome in situ Pause café T2 N0 M0, infiltrant T3 N1 M0 Conclusions Notre programme Introduction Carcinome in situ Pause café T2 N0 M0, infiltrant T3 N1 M0 Conclusions Carcinome in situ Sénologie Dr Mazy Pathologie Dr Müller Chirurgie conservatrice Dr Bollue Mastectmie

Plus en détail

Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein. Le cancer mammaire. Atelier 5. Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire

Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein. Le cancer mammaire. Atelier 5. Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein Le cancer mammaire Atelier 5 Pr Carole Mathelin, Pr Bellocq Jean Pierre CHRU Strasbourg Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire

Plus en détail

MASTECTOMIES PROPHYLACTIQUES POUR HAUT RISQUE MAMMAIRE

MASTECTOMIES PROPHYLACTIQUES POUR HAUT RISQUE MAMMAIRE MASTECTOMIES PROPHYLACTIQUES POUR HAUT RISQUE MAMMAIRE Version 1 créée nov 2015 Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom : Cette fiche d information a été conçue sous

Plus en détail

RECONSTRUCTION DU SEIN PAR LAMBEAU ABDOMINAL (DIEP)

RECONSTRUCTION DU SEIN PAR LAMBEAU ABDOMINAL (DIEP) RECONSTRUCTION DU SEIN PAR LAMBEAU ABDOMINAL (DIEP) Cette fiche d information a été conçue par les chirurgiens du service de Chirurgie, Plastique et Reconstructrice du CHU de TOURS comme un complément

Plus en détail

Unité de Réhabilitation Mammaire

Unité de Réhabilitation Mammaire Unité de Réhabilitation Mammaire Sommaire Définition de la reconstruction Définition de la reconstruction... 3 Reconstruction par prothèse... 4 Reconstruction par expandeur... 6 Complications d une reconstruction

Plus en détail

RECONSTRUCTION MAMMAIRE

RECONSTRUCTION MAMMAIRE Centre Hospitalier Guy de Chauliac Unité Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique Chirurgie Maxillo-Faciale RECONSTRUCTION MAMMAIRE De façon concertée, les spécialistes (radiologues, oncologues

Plus en détail

PROTHESES MAMMAIRES ET HYPOPLASIE DES SEINS ou PLASTIE D AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHESES

PROTHESES MAMMAIRES ET HYPOPLASIE DES SEINS ou PLASTIE D AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHESES PROTHESES MAMMAIRES ET HYPOPLASIE DES SEINS ou PLASTIE D AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHESES Version 7 mise à jour nov 2015 Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom :

Plus en détail

Un numéro de téléphone pour un rendez-vous mammographie

Un numéro de téléphone pour un rendez-vous mammographie Dossier de presse Lyon, le 4 avril 2012 Cancer du sein : accompagner les patientes à chaque étape de leur maladie Une nouvelle plateforme à l hôpital de la Croix-Rousse Avec plus de 50 000 nouveaux cas

Plus en détail

Sternectomie totale : prothèse de reconstruction sternale sur mesure

Sternectomie totale : prothèse de reconstruction sternale sur mesure Sternectomie totale : prothèse de reconstruction sternale sur mesure GASCON Audrey JEAN Claire LECA Marion UE Dispositifs Médicaux Chirurgie Thoracique Lundi 9 mars 2015 Plan Histoire de la maladie Intervention

Plus en détail

Questions / Réponses Implants mammaires à base de gel de silicone de la société Poly Implant Prothèse

Questions / Réponses Implants mammaires à base de gel de silicone de la société Poly Implant Prothèse Mars 2010 Mise à jour : juillet 2010 Mise à jour : 28 septembre 2010 Questions / Réponses Implants mammaires à base de gel de silicone de la société Poly Implant Prothèse 1. Quelles prothèses mammaires

Plus en détail

Introduction. Méthodes de reconstruction du volume mammaire

Introduction. Méthodes de reconstruction du volume mammaire Introduction La reconstruction d un sein après amputation (ou mastectomie) pour un cancer ou une autre pathologie, fait partie des techniques de chirurgie plastique les plus satisfaisantes. Elle fait partie

Plus en détail

LE LIFTING CRURAL CE QU IL FAUT SAVOIR

LE LIFTING CRURAL CE QU IL FAUT SAVOIR LE LIFTING CRURAL CE QU IL FAUT SAVOIR Le but de l intervention est d obtenir une augmentation naturelle du volume des seins avec une amélioration du galbe et de la projection grâce à l implantation de

Plus en détail

LIPOMODELAGE ESTHETIQUE DES SEINS (augmentation mammaire par transfert de graisse, augmentation mammaire par greffe de graisse autologue)

LIPOMODELAGE ESTHETIQUE DES SEINS (augmentation mammaire par transfert de graisse, augmentation mammaire par greffe de graisse autologue) LIPOMODELAGE ESTHETIQUE DES SEINS (augmentation mammaire par transfert de graisse, augmentation mammaire par greffe de graisse autologue) DEFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES L hypoplasie mammaire est définie

Plus en détail

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne Traitement chirurgical des cancers du sein Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne 2008 1 I- GENERALITES Fréquence : 1 femme sur 11 En France 33 000 nouveaux cas par an Le cancer le plus

Plus en détail

Infections en chirurgie prothétique. tique Particularités s du genou

Infections en chirurgie prothétique. tique Particularités s du genou Infections en chirurgie prothétique tique Particularités s du genou Dr J.HUMMER Dr M. MELET AGREG GECO 19 Janvier 2009 Problématique Aucune étude comparative Notamment un temps versus deux temps Des expériences

Plus en détail

L AUGMENTATION MAMMAIRE

L AUGMENTATION MAMMAIRE L AUGMENTATION MAMMAIRE Généralités Beaucoup de femmes se sentent complexées par la taille et la forme de leur poitrine. La plastie mammaire d augmentation est pratiquée pour augmenter les poitrines de

Plus en détail

Données PIP. Mise à jour des signalements de matériovigilance. ansm.sante.fr. Juillet 2015

Données PIP. Mise à jour des signalements de matériovigilance. ansm.sante.fr. Juillet 2015 Données PIP Mise à jour des signalements de matériovigilance Juillet 215 ansm.sante.fr 2 Introduction Suite à la décision de police sanitaire du 29 mars 21 de suspension du marché et d utilisation des

Plus en détail

Données PIP. Mise à jour des signalements de matériovigilance. ansm.sante.fr. Juin 2016

Données PIP. Mise à jour des signalements de matériovigilance. ansm.sante.fr. Juin 2016 Données PIP Mise à jour des signalements de matériovigilance Juin 216 ansm.sante.fr 2 Introduction Suite à la décision de police sanitaire du 29 mars 21 de suspension du marché et d utilisation des implants

Plus en détail

CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN

CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN FORMATION IDE ONCOLOGIE-HÉMATOLOGIE «Connaissance de la maladie cancéreuse» T. de Lapparent, unité de pathologie mammaire, CHBM PLAN Définitions Place de la chirurgie

Plus en détail

CHIRURGIE DU SEIN: PLASTIES DE REDUCTION ET RECONSTRUCTION

CHIRURGIE DU SEIN: PLASTIES DE REDUCTION ET RECONSTRUCTION CHIRURGIE DU SEIN: PLASTIES DE REDUCTION ET RECONSTRUCTION Dr. Olivier Bauquis Spéc. FMH de chirurgie plastique, reconstructive et esthétique Chef de clinique au CHUV Clinique Bois-Cerf septembre, 2007

Plus en détail

LES PROTHESES MAMMAIRES :

LES PROTHESES MAMMAIRES : LES PROTHESES MAMMAIRES Par le Docteur Gérard COUREAU Chirurgie Plastique et esthétique à Nice L'hypoplasie mammaire est définie par un volume de seins insuffisamment développés par rapport à la morphologie

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DES SARCOMES DES TISSUS MOUS CHEZ L ADULTE. R. MAZA SACOT Décembre 2010

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DES SARCOMES DES TISSUS MOUS CHEZ L ADULTE. R. MAZA SACOT Décembre 2010 DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DES SARCOMES DES TISSUS MOUS CHEZ L ADULTE R. MAZA SACOT Décembre 2010 INTRODUCTION Tumeurs malignes développées aux dépens du tissu conjonctif extra squelettique (adipeux musculaire

Plus en détail

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE DIAGNOSTIC DES RECIDIVES LOCOREGIONALES GENERALITES VIVIANE FEILLEL INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE Evaluation des séquelles post-thérapeutiques Diagnostic précoce des récidives

Plus en détail

Département. service CHIRURGIE SÉNOLOGIQUE ET GYNÉCOLOGIQUE. QUELLE RECONSTRUCTION MAMMAIRE ENVISAGEr? >>>

Département. service CHIRURGIE SÉNOLOGIQUE ET GYNÉCOLOGIQUE. QUELLE RECONSTRUCTION MAMMAIRE ENVISAGEr? >>> Département chirurgie service CHIRURGIE SÉNOLOGIQUE ET GYNÉCOLOGIQUE Reconstruction mammaire De façon concertée, les spécialistes (radiologues, oncologues médicaux, oncologues radiothérapeutes, médecins

Plus en détail

PROTHESES DE FESSES ou PLASTIE D'AUGMENTATION FESSIERE PAR PROTHESES

PROTHESES DE FESSES ou PLASTIE D'AUGMENTATION FESSIERE PAR PROTHESES PROTHESES DE FESSES ou PLASTIE D'AUGMENTATION FESSIERE PAR PROTHESES Version 1, nov 2013 Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom : Cette fiche d information a été conçue

Plus en détail

CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE : QUELS TRAITEMENTS? A.BARKAT Clin gyn obs. CHU Constantine 7ème Congrès de la SAERM ALGER 14-15/03/09

CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE : QUELS TRAITEMENTS? A.BARKAT Clin gyn obs. CHU Constantine 7ème Congrès de la SAERM ALGER 14-15/03/09 CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE : QUELS TRAITEMENTS? A.BARKAT Clin gyn obs. CHU Constantine 7ème Congrès de la SAERM ALGER 14-15/03/09 INTRODUCTION 1 er cancer féminin avec l age age moyen: 48 ans expérience

Plus en détail

Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage

Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Séminaire Dépistage organisé des cancers 23 juin 2014 Dr Olivier Scemama Adjoint au chef du service

Plus en détail

Enseignement de la sénologie. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis

Enseignement de la sénologie. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Enseignement de la sénologie M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Un constat En France pendant les études médicales environ 3 heures sont consacrées au cancer du sein et quasiment aucune

Plus en détail

BIENFAITS ÉMOTIONNELS ET PHYSIQUES DE LA RECONSTRUCTION

BIENFAITS ÉMOTIONNELS ET PHYSIQUES DE LA RECONSTRUCTION BIENFAITS ÉMOTIONNELS ET PHYSIQUES DE LA RECONSTRUCTION Retrouver son bien-être. Guérir psychologiquement. De nombreuses raisons peuvent motiver la décision de subir une reconstruction mammaire après une

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

IRM Mammaire Quelles indications en 2014? Dr Marie Hélène CARACO

IRM Mammaire Quelles indications en 2014? Dr Marie Hélène CARACO IRM Mammaire Quelles indications en 2014? Dr Marie Hélène CARACO 1 Introduction a IRM : imagerie de l angiogénèse tumorale améliore la sensibilité de détection (> 90 %) par contre faible spécificité (70

Plus en détail

Traitement du cancer du sein: aspect chirurgical Louise Provencher

Traitement du cancer du sein: aspect chirurgical Louise Provencher Traitement du cancer du sein: aspect chirurgical Louise Provencher Centre des maladies du sein Deschênes-Fabia Plan Buts de la chirurgie Chirurgie au sein: Y-a-t-il toujours un choix? Reconstruction simultanée?

Plus en détail

Dr Dunca Ioan Clinique Parc Léopold

Dr Dunca Ioan Clinique Parc Léopold Dr Dunca Ioan Clinique Parc Léopold Définition de massive Supérieure de 5 cm Minimum 2 tendons Pas d arthrose gléno- humérale Pas d arthrose excentrée Ruptures massives = pas irréparables! Réparation complète

Plus en détail

ROYAL BELGIAN SOCIETY FOR PLASTIC SURGERY. Se reconstruire. Informez-vous sur la reconstruction mammaire. Avec le soutien de

ROYAL BELGIAN SOCIETY FOR PLASTIC SURGERY. Se reconstruire. Informez-vous sur la reconstruction mammaire. Avec le soutien de ROYAL BELGIAN SOCIETY FOR PLASTIC SURGERY Se reconstruire Informez-vous sur la reconstruction mammaire Avec le soutien de 1 Le BRA Day en quelques mots Le Bra Day, Breast Reconstruction Awareness Day,

Plus en détail

ENQUETE SURVISO GPIC. Protocole 2011

ENQUETE SURVISO GPIC. Protocole 2011 ENQUETE SURVISO GPIC Protocole 2011 RÉSUMÉ Sujet Population cible Recueil Taille de l échantillon Personnes ressources Objectifs Logistique, analyse des données, rapport Surveillance ISO selon la méthodologie

Plus en détail

EVALUATION DES IMPLANTS MAMMAIRES, PROTHÈSES

EVALUATION DES IMPLANTS MAMMAIRES, PROTHÈSES EVALUATION DES IMPLANTS MAMMAIRES, PROTHÈSES D EXPANSION TISSULAIRE ET PROTHÈSES EXTERNES DE SEIN RÉVISION DES CATÉGORIES INSCRITES SUR LA LISTE DES PRODUITS ET PRESTATIONS REMBOURSABLES : «PROTHÈSE EXTERNE

Plus en détail

Les prothèses mammaires implantables PIP

Les prothèses mammaires implantables PIP Rapport Les prothèses mammaires implantables PIP État des lieux Avril 2013 ansm.sante.fr 2 Synthèse : les prothèses mammaires implantables PIP, état des lieux Avril 2013 À la suite des signalements d un

Plus en détail

Quality-Dashboard Explications

Quality-Dashboard Explications Quality-Dashboard Explications pour la certification de centres du sein Ligue suisse contre le cancer / Société suisse de sénologie Label de qualité de la Ligue suisse contre le cancer de sénologie Société

Plus en détail

PROTHESES MAMMAIRES ET HYPOPLASIE DES SEINS ou PLASTIE D'AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHESES

PROTHESES MAMMAIRES ET HYPOPLASIE DES SEINS ou PLASTIE D'AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHESES PROTHESES MAMMAIRES ET HYPOPLASIE DES SEINS ou PLASTIE D'AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHESES Version 5 mise à jour nov 2013 Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom :

Plus en détail

DÉFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES. Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom :

DÉFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES. Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom : TRANSFERT GRAISSEUX dans les cas d AUGMENTATION MAMMAIRE À VISÉE ESTHÉTIQUE ou pour MALFORMATIONS CONGÉNITALES (greffe de graisse autologue ou lipomodelage ou lipostructure) Version 3 mise à jour nov 2015

Plus en détail

Membre de la Société de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique. Prothèses mammaires Fiche D'information

Membre de la Société de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique. Prothèses mammaires Fiche D'information Dr MC PERROT BASSOUL Ancien Interne des Hôpitaux de Paris Membre de la Société de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique Diplômée en Techniques d'injections et de comblement Diplômée du Collège

Plus en détail

Élaboré dans le cadre de la

Élaboré dans le cadre de la Traitements et soins Cancer du sein C O L L E C T I O N Recommandations Outil d aide à la décision Consensus d experts à partir de recommandations internationales Focus sur les indications de la radiothérapie

Plus en détail

RECONSTRUCTION DU SEIN PAR PROTHESE

RECONSTRUCTION DU SEIN PAR PROTHESE RECONSTRUCTION DU SEIN PAR PROTHESE Version 4 mise à jour nov 2013 Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom : Cette fiche d information a été conçue sous l égide de la

Plus en détail

DEPISTAGE DU CANCER DU SEIN ACTUALITES RADIOLOGIQUES. Dr Sébastien ERRERA, Médecin radiologue Lille

DEPISTAGE DU CANCER DU SEIN ACTUALITES RADIOLOGIQUES. Dr Sébastien ERRERA, Médecin radiologue Lille DEPISTAGE DU CANCER DU SEIN ACTUALITES RADIOLOGIQUES Dr Sébastien ERRERA, Médecin radiologue Lille EPIDEMIOLOGIE 1 K chez la femme : 50000 nouveaux cas / an 1 femme sur 8 concernée! K sein = 30 % des K

Plus en détail

REFERENTIEL METIER/COMPETENCES CHIRURGIEN PLASTICIEN, ESTHETIQUE ET RECONSTRUCTEUR

REFERENTIEL METIER/COMPETENCES CHIRURGIEN PLASTICIEN, ESTHETIQUE ET RECONSTRUCTEUR REFERENTIEL METIER/COMPETENCES DU CHIRURGIEN PLASTICIEN, ESTHETIQUE ET RECONSTRUCTEUR 20.07.2007 1 Les situations de soins types 1 1 Les situations de soins retenues ne sont, bien entendu, pas exhaustives

Plus en détail

La chirurgie ambulatoire dans le cancer du sein. EPU, service de gynécologie et obstétrique de l hôpital Bicêtre 12/03/2015 Yaël Levy-Zauberman

La chirurgie ambulatoire dans le cancer du sein. EPU, service de gynécologie et obstétrique de l hôpital Bicêtre 12/03/2015 Yaël Levy-Zauberman La chirurgie ambulatoire dans le cancer du sein EPU, service de gynécologie et obstétrique de l hôpital Bicêtre 12/03/2015 Yaël Levy-Zauberman Définitions Chirurgie ambulatoire: définition en France Chirurgie

Plus en détail

Chirurgie prophylactique mammaire

Chirurgie prophylactique mammaire GENEPY Réseau de prise en charge des personnes à risque GENEtique de Cancer en Midi-Pyrénées Référentiel Régional Syndrome Seins - Ovaires Chirurgie prophylactique mammaire Novembre 2016 Sommaire Contenu

Plus en détail

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes généraux Importance du diagnostic d un cancer au stade

Plus en détail

L AUGMENTATION MAMMAIRE

L AUGMENTATION MAMMAIRE L AUGMENTATION MAMMAIRE L augmentation mammaire est une des interventions les plus populaires. Chez la femme, une belle poitrine influence en grande partie son image corporelle et sa confiance en elle.

Plus en détail

Membre de la Société de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique. Reconstruction mammaire Fiche D'information

Membre de la Société de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique. Reconstruction mammaire Fiche D'information Dr MC PERROT BASSOUL Ancien Interne des Hôpitaux de Paris Membre de la Société de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique Diplômée en Techniques d'injections et de comblement Diplômée du Collège

Plus en détail

Chirurgie du sein. Dr Gay Centre Hospitalier Belfort-Montbéliard Formation infirmière en Oncologie-Hématologie 28 janvier 2010

Chirurgie du sein. Dr Gay Centre Hospitalier Belfort-Montbéliard Formation infirmière en Oncologie-Hématologie 28 janvier 2010 Chirurgie du sein Dr Gay Centre Hospitalier Belfort-Montbéliard Formation infirmière en Oncologie-Hématologie 28 janvier 2010 Différentes chirurgies du sein Chirurgie conservatrice Chirurgie radicale Chirurgie

Plus en détail

IRM mammaire. Isabelle Leconte Cliniques universitaires St Luc Bruxelles

IRM mammaire. Isabelle Leconte Cliniques universitaires St Luc Bruxelles IRM mammaire Isabelle Leconte Cliniques universitaires St Luc Bruxelles Principe Etude de la néovascularisation tumorale => corrélation entre la densité des vaisseaux et la prise de contraste» Frouge et

Plus en détail

Données PIP. Mise à jour des signalements de matériovigilance. ansm.sante.fr. Septembre 2013

Données PIP. Mise à jour des signalements de matériovigilance. ansm.sante.fr. Septembre 2013 Données PIP Mise à jour des signalements de matériovigilance Septembre 2013 ansm.sante.fr 2 Les données de matériovigilance recueillies par l ANSM jusqu en septembre 2013 Les données transmises à l ANSM

Plus en détail

TECHNIQUES D AVENIR LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING

TECHNIQUES D AVENIR LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING TECHNIQUES D AVENIR Jonathan LONDNER, Aurélie HAUTIER Centre Régional de Traitement des Grands Brûlés Service de chirurgie Plastique, Hôpital de la Conception, Marseille. DIAGNOSTIC DÉTERSION BOURGEONNEMENT

Plus en détail

Maladie de Castleman à expression mésentérique. À propos d une observation. Alexandra FOURNEL, interne, Service d Anatomo-Pathologie,

Maladie de Castleman à expression mésentérique. À propos d une observation. Alexandra FOURNEL, interne, Service d Anatomo-Pathologie, Maladie de Castleman à expression mésentérique. À propos d une observation Alexandra FOURNEL, interne, Service d Anatomo-Pathologie, Introduction La maladie de castleman ou hyperplasie angio folliculaire

Plus en détail

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S CHIRURGIE DE LA SILHOUETTE Dr Paule Kuntz LA CHIRURGIE ESTHETIQUE DU BUSTE Réduction ou augmentation mammaire et correction de la ptose (seins tombants) Les

Plus en détail

PLACE DE LA CHIRURGIE DANS LE CANCER DU SEIN

PLACE DE LA CHIRURGIE DANS LE CANCER DU SEIN PLACE DE LA CHIRURGIE DANS LE CANCER DU SEIN Jean-Loup Sautière Yolande Maisonnette-Escot - Laurent Courtois LA CHIRURGIE DU CANCER DU SEIN Objectifs : Établir un diagnostic histologique Établir un pronostic

Plus en détail

Malgré les progrès réalisés dans la prise en

Malgré les progrès réalisés dans la prise en Peut-on faire une reconstruction mammaire immédiate par lambeau libre? Can we make an immediate breast reconstruction with free flap? Nicolas Leymarie*, Benjamin Sarfati* * Département de chirurgie, institut

Plus en détail

Table des matières. xix. xxi. Avant-propos. Préface, Jean-Pierre Lalardrie. Préface, John Bostwick. Remerciements

Table des matières. xix. xxi. Avant-propos. Préface, Jean-Pierre Lalardrie. Préface, John Bostwick. Remerciements Table des matières Avant-propos Préface, Jean-Pierre Lalardrie Préface, John Bostwick Remerciements xv XVII xix xxi Le sein normal Embryologie Développement normal 3 Les anomalies du développement 4 Anatomie

Plus en détail

PLAN. D - Prise en charge d une neutropénie non fébrile

PLAN. D - Prise en charge d une neutropénie non fébrile PLAN A - Facteurs de risque infectieux B - Définition d une neutropénie C - Définition d une neutropénie fébrile La fièvre Critères prédictifs de survenue d un épisode fébrile Etiologie de la fièvre au

Plus en détail

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Prothèse totale de hanche sur tumeur PROTH THESE E TOTALE T E DE HANH ANCHE E SUR TUMEUR Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Le squelette de la hanche (os iliaque péri-acétabulaire et extrémité

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 19 septembre 2007 CONCLUSIONS

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 19 septembre 2007 CONCLUSIONS COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 19 septembre 2007 Nom : Modèles et références retenus : Fabricant : Demandeur : Données disponibles : Service Rendu (SR) : Indications

Plus en détail

L Imagerie Radiologique et le Cancer. Philippe Devred Laetitia Aycard

L Imagerie Radiologique et le Cancer. Philippe Devred Laetitia Aycard L Imagerie Radiologique et le Cancer Philippe Devred Laetitia Aycard Préoccupations médicales / Techniques variées Technique instrument pour essayer de répondre à certaines questions Radiologie «conventionnelle»

Plus en détail

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research S I A O Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research Cycle de formation clinique en implantologie Ce Cycle de formation organisé par Infodental Algérie sous la responsabilité

Plus en détail

Dents de sagesse : quand les enlever?

Dents de sagesse : quand les enlever? 45èmes Journées de Formation Médicale M Continue Jeudi 13 septembre 2007 Dents de sagesse : quand les enlever? Florent Sury Service de Chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie Pr D.Goga,, Dr B. Hüttenberger

Plus en détail

MICRO OU MACROBIOPSIE MAMMAIRE

MICRO OU MACROBIOPSIE MAMMAIRE MICRO OU MACROBIOPSIE MAMMAIRE Dr Philippe de Vanssay de Blavous Sénologie interventionnelle Clinique des ORMEAUX AHFMC 2 avril 2015 EPIDEMIOLOGIE DU CANCER DU SEIN 50 000 nouveaux cas/an 11 000 décès/an

Plus en détail

La Chirurgie Esthétique

La Chirurgie Esthétique La Chirurgie Esthétique Table des matières I. Introduction II. Définition de la Chirurgie Esthétique 4 III. Etapes de la chirurgie Esthétique 7 IV. Typologie de la Chirurgie Esthétique 8 o Apparence du

Plus en détail

CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES

CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES PARTICULARITÉS ÉPIDÉMIOLOGIQUES 40 000 nouveaux cas/an en France, 11 000 décès 45% des femmes atteintes ont plus de 65 ans La fréquence s accroît avec l âge, aux USA:

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés - décembre 2009 - CARCINOMES BASOCELLULAIRES La chirurgie : traitement de référence et de 1 ère intention Classification clinique et histologique

Plus en détail

Dossier PIP : questions-réponses version du 16 juin 2012

Dossier PIP : questions-réponses version du 16 juin 2012 Dossier PIP : questions-réponses version du 16 juin 2012 www.rbsps.org 1. Résumé des faits Q : que s est-il passé exactement avec la société Poly Implant Prothèse (PIP)? R Cette société localisée dans

Plus en détail

Votre médecin et ou votre chirurgien par l analyse de vos symptômes et un examen médical précis (tests de conflit) évoqueront le diagnostic.

Votre médecin et ou votre chirurgien par l analyse de vos symptômes et un examen médical précis (tests de conflit) évoqueront le diagnostic. LE CONFLIT SOUS ACROMIAL a) Fonction Lors des mouvements du membre supérieur, les tendons de la coiffe des rotateurs passent sous un élément osseux et ligamentaire (arche) composé de la face inférieure

Plus en détail

Soins Oncologiques de Support

Soins Oncologiques de Support Soins Oncologiques de Support Décembre 2012 RECONSTRUCTION MAMMAIRE SECONDAIRE Version validée 07/12/2012 Cible(s) Chirurgiens, gynécologues médicaux, oncologues, psychologues, infirmières, socio-esthéticienne,

Plus en détail

Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction

Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction Nader Khaouam MD Laurie Archambault 28 mars 2014 Présentation du cas H - 20 ans, monteur et soudeur d acier Aucun antécédent X 2

Plus en détail

Chirurgie du cuir chevelu Réponse de l Académie Nationale de Chirurgie

Chirurgie du cuir chevelu Réponse de l Académie Nationale de Chirurgie Chirurgie du cuir chevelu Réponse de l Académie Nationale de Chirurgie La loi du 4 mars 2005 sur les Droits des Malades et la Qualité du Système de Santé (décrets d application du 11 juillet 2005), encadre

Plus en détail

ITINERAIRE CLINIQUE du SEIN

ITINERAIRE CLINIQUE du SEIN ITINERAIRE CLINIQUE du SEIN Je dois subir une intervention chirurgicale, Pourquoi? La chirurgie Pour traiter le cancer du sein, il faut enlever ou détruire les cellules cancéreuses. La chirurgie est souvent

Plus en détail

Chirurgie du Cancer du sein chez la femme agée Unité de chirurgie du sein Clinique Sainte-Elisabeth NAMUR

Chirurgie du Cancer du sein chez la femme agée Unité de chirurgie du sein Clinique Sainte-Elisabeth NAMUR Chirurgie du Cancer du sein chez la femme agée Unité de chirurgie du sein Clinique Sainte-Elisabeth NAMUR Dr Emmanuel Bollue - Dr Pierre Marchettini Introduction 1)Validation du traitement conservateur

Plus en détail

Données PIP. Mise à jour des signalements de matériovigilance. ansm.sante.fr. Décembre 2013

Données PIP. Mise à jour des signalements de matériovigilance. ansm.sante.fr. Décembre 2013 Données PIP Mise à jour des signalements de matériovigilance Décembre 2013 ansm.sante.fr 2 Les données de matériovigilance recueillies par l ANSM jusqu en décembre 2013 Les données transmises à l ANSM

Plus en détail

le termee C est en des paupières en forme esthétique Car si

le termee C est en des paupières en forme esthétique Car si C est en 1829 que naquit le termee modernee de blépharoplastie sous l égide du chirurgien allemand Johann K. G. Fricke. Il avait développé de nombreuses techniques pour reconstituer des paupières supérieures

Plus en détail

La reconstruction du sein après un cancer

La reconstruction du sein après un cancer A C T I O N P O U R L E S M A L A D E S La reconstruction du sein après un cancer Les prothèses mammaires Sommaire Prendre sa décision : ce qu il faut savoir p 3 L intervention chirurgicale p 6 Les inconvénients

Plus en détail

La reconstruction du sein après un cancer

La reconstruction du sein après un cancer ACTION POUR LES MALADES La reconstruction du sein après un cancer G R A N D P U B L I C Les prothèses mammaires Sommaire Prendre sa décision : ce qu il faut savoir p 3 L intervention chirurgicale p 6 Les

Plus en détail

Chirurgie Prophylactique: Qui, quand, comment?

Chirurgie Prophylactique: Qui, quand, comment? Centre des Maladies du sein Mise à jour 2014 Chirurgie Prophylactique: Qui, quand, comment? Christine Desbiens md Chirurgienne oncologue professeure agrégée de clinique septembre 2014 Mastectomie prophylactique

Plus en détail

Méningites infectieuses

Méningites infectieuses Méningites infectieuses Etiologies et conduites à tenir Stéphane Erouart MISP Cécile Lecocq IDESP Sommaire Agents causaux Précautions standard Infections invasives à méningocoque Définition Validation

Plus en détail

Prothèses PIP : à propos de 217 cas d explantation Mots-clés : Implantation de prothèse mammaire

Prothèses PIP : à propos de 217 cas d explantation Mots-clés : Implantation de prothèse mammaire COMMUNICATION Prothèses PIP : à propos de 217 cas d explantation Mots-clés : Implantation de prothèse mammaire PIP breast implants: a series of 217 explants Key-words (Index medicus): Breast Implantation

Plus en détail

Garanties limitées sur les implants mammaires NATRELLE MD. (valide au Canada seulement)

Garanties limitées sur les implants mammaires NATRELLE MD. (valide au Canada seulement) Garanties limitées sur les implants mammaires NATRELLE MD (valide au Canada seulement) Le présent document décrit les garanties limitées en vigueur depuis le 1 er janvier 2015 sur les implants mammaires

Plus en détail