Position de la France par rapport aux autres pays. partir d EURO-PERISTAT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Position de la France par rapport aux autres pays. partir d EURO-PERISTAT"

Transcription

1 Position de la France par rapport aux autres pays européens : analyses à partir d EURO-PERISTAT Béatrice Blondel Jennifer Zeitlin (coordinateur) INSERM U953, Paris

2 European Perinatal Health Report 2010

3 I. Introduction

4 Le ProjetEURO-PERISTAT Objectif: développer un système d information pour surveiller la santé périnatale en Europe à partir d indicateurs valides et fiables Financement par EU Public Health Programme Tous les pays membres + Islande, Norvège et Suisse

5 Les indicateurs EURO-PERISTAT Indicateurs 10 principaux et 20 recommandés Sélection par méthode de consensus du conseil scientifique incluant des membres de chaque pays. 4 catégories Caractéristiques maternelles/facteurs de risque Prise en charge médicale Santé fœtale/infantile Santé maternelle

6 Spécificités du projet EURO-PERISTAT Collecter des données par sous-groupes pour pouvoir analyser les données en profondeur Utiliser un protocole de collecte commun avec une attention particulière à la qualité des données et à la comparabilité entre pays Réunir des spécialistes qui ont une expérience forte en obstétrique ou en collecte et qui participent activement à l interprétation des données.

7 Données obtenues Pour les naissances en 2000 the European Journal of Obstetrics and Gynecology, Vol 111, Supp 1, 28 November 2003 Pour les naissances en 2004 European Perinatal Health Report (2008) France Enquête Nationale Périnatale 2003 Pour les naissances en 2010 European Perinatal Health Report (2013) France Enquête Nationale Périnatale 2010

8 II. Résultats

9 Des indicateurs de mortalité de l enfant préoccupants pour leur valeur et leur évolution

10 La mortinatalité en France Mesure et source de données 9,2 p 1000 en 2010 (Enquête Nationale Périnatale) 9,1 p 1000 en 2007 (état civil) Position en Europe

11 Taux de mortinatalité p 1000 Chypre Portugal Slovaquie ES: Catalogne Islande Autriche Suède Norvège Finlande Espagne Danmark Roumanie Allemagne RU: Irlande du Nord Pologne Estonie Suisse République tchèque Malte Grèce Irlande Italie Lithuanie BE: Flandres RU: Angleterre-Pays de Galles BE: Wallonie Slovenie Lettonie Pays-Bas RU: Ecosse Luxembourg Hongrie FR: registre RHEOP* BE: Bruxelles France Total 0,0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 7,0 8,0 9,0 10,0

12 La mortinatalité en France Mesure en France 9,2 p 1000 Position en Europe Taux le plus élevé Impact des IMG sur la comparabilité des données IMG non autorisées en Irlande et Pologne IMG non enregistrées dans certains pays IMG non autorisées au-delà d un certain âge gestationnel Comparaisons des taux de mort-nés après 27 semaines

13 Taux de mortinatalité p 1000 Chypre Portugal Slovaquie ES: Catalogne Islande Autriche Suède Norvège Finlande Espagne Danmark Roumanie Allemagne RU: Irlande du Nord Pologne Estonie Suisse République tchèque Malte Grèce Irlande Italie Lithuanie BE: Flandres RU: Angleterre-Pays de Galles BE: Wallonie Slovenie Lettonie Pays-Bas RU: Ecosse Luxembourg Hongrie FR: registre RHEOP* BE: Bruxelles France 28 semaines Total 0,0 2,0 4,0 6,0 8,0 10,0

14 La mortinatalité en France Mesure en France 9,2 p 1000 Position en Europe Taux le plus élevé Impact des IMG sur la comparabilité des données Taux le plus élevé si mesure à 28 semaines ou plus Impact des IMG en France registre REHOP en ,5 p 1000 (total 22 SA ou plus) 3,5 p 1000 si exclusion des IMG 50 % des mort-nés sont des IMG en 2010

15 La mortalité néonatale en France Taux 2,3 p 1000 en 2010 (total) 2,1 p 1000 (24 SA ou plus - pour comparabilité entre pays en Europe) Rang en Europe 14 ème rang (si 24 semaines ou plus)

16 Mortalité néonatale à 24 semaines ou plus en 2004 and 2010 Tri par rang en 2010

17 La mortalité néonatale en France Taux 2,3 p 1000 en 2010 (total) 2,1 p 1000 (24 SA ou plus) Evolution La plus faible en France : - 9 % La plus forte en valeurs absolues : Etats baltes Elevée en valeur relative dans des pays à taux faible au départ : - 34 % : Finlande, Suède Facteurs explicatifs en France? Pas d explication par les facteurs de risque classiques (Niel-INSEE) Dégradation en situations urbaines? Exemple de la Seine Saint Denis

18 Mortalité maternelle : Mortalité maternelle des difficultés à comparer les pays

19 La mortalité maternelle Sous-estimation forte par les statistiques de routine Système de surveillance renforcé dans 6 pays Un peu différent suivant les pays En France : état civil et Enquête Confidentielle Ratio en ,1 p naissances en France (2005-9) Fourchette 2,6 à 14,6 p dans les 6 pays

20 Ratios de mortalité maternelle pour naissances vivantes (années regroupées )

21 Prématurité :

22 Taux de prématurité (<37 SA) en 2010 (naissances vivantes) 6,6 p 100 en France 10 ème rang Islande : 5,3 Irlande, Finlande : 5,7 Suède : 5,9

23 Evolution des taux de prématurité Différence absolue des taux (naissances vivantes)

24 Les pratiques médicales Des tendances plutôt favorables Des tendances plutôt favorables par exemple pour les césariennes et les épisiotomies

25 Césariennes 21 % en ème rang Augmentation faible Mais diminution en Finlande et en Suède

26 Taux d épisiotomies en 2004 et 2010 (accouchements voie basse) Denmark UK: England Norway Latvia UK: Scotland Estonia The Netherlands Germany Finland Malta France Slovenia BE: Flanders Spain 0,0 20,0 40,0 60,0 80,

27 Taux de jumeaux pour 1000 femmes en 2010 Romania Latvia Cyprus Lithuania Poland Sweden Iceland Estonia Italy Portugal Northern Ireland Finland England and Wales United Kingdom Scotland Norway Ireland Be: Wallonia Austria France The Netherlands Luxembourg Switzerland Slovenia Germany Malta Be: Flanders Spain Denmark Czech Republic Be: Brussels Twins p ,0 5,0 10,0 15,0 20,0 25,0

28 Taux de jumeaux pour 1000 femmes : classement en 2004 et différence Lithuania Poland Latvia Italy Estonia Malta Portugal Luxembourg Sweden Scotland United Kingdom England and Wales Finland Northern Ireland Ireland Austria Be: Flanders France Be: Brussels Spain Slovenia Germany Czech Republic Norway The Netherlands Denmark 2004 diff ,0 0,0 5,0 10,0 15,0 20,0 25,0

29 Les facteurs influençant les variations du taux de jumeaux entre pays et dans le temps Recours aux traitements de l infertilité Roumanie en 2010 Belgique entre 2004 et 2010 Les pratiques en FIV Réglementation sur le nombre d embryons réimplantés Suède, Belgique Financement des centres en fonction de leurs résultats R-U Recommandations et consensus entre services Finlande Les facteurs de risque L âge maternel (ex Roumanie)

30 Facteursde risque

31 Pourcentage de femmes de 35 ans et plus Classement en Classement en 2004 et différence

32 D autres facteurs de risque Tabac 17 % au 3 ème trimestre Comparabilité limitée min 5-7% au 3 ème trimestre en Norvège et Suède max 19 % pendant grossesse en Ecosse Obésité IMC > 30 9,9 % en 2010 et 7,4 % en 2003 Nouvel indicateur encore mal connu Min en Slovénie (9,0 %), max en Ecosse (20,7 %)

33 III. Qualité du système d information

34 Bilan du système Les points faibles Pas de registre médical des naissances Sources de qualités inégales sans jonction existante Les points forts Enquêtes nationales périnatales Enquêtes confidentielles Registres Amélioration attendue de la qualité des données sur le PMSI pour fournir des données exhaustives Mort-nés Age gestationnel et Poids de naissance

35 III. Conclusions

36 Intérêt de pouvoir se situer par rapport à d autres pays Les gains encore (et toujours) possibles Ce à quoi on a échappé (peut-être en raison de nos politiques) Le besoin d améliorer notre système d information Les sujets préoccupants à étudier La mortinatalité La mortalité néonatale

37 Pour plus d information

38

39 Executive Board Sophie Alexander, Université Libre de Bruxelles, School of Public Health Béatrice Blondel, INSERM U953 Marie-Hélène Bouvier-Colle, INSERM U953 Karin van der Pal-de-Bruin, TNO Institute Prevention and Health Mika Gissler THL National Institute for Health and Welfare Alison Macfarlane, City University, Department of Midwifery Ashna Mohangoo, TNO Institute Prevention and Health Katarzyna Szamotulska, National Research Institute of Mother and Child Jennifer Zeitlin INSERM U953 (project leader)

40 Smoking during pregnancy

Production of heat by type Production de chaleur par catégorie Terajoules Térajoules

Production of heat by type Production de chaleur par catégorie Terajoules Térajoules Production of heat by type Production de chaleur par catégorie Table Notes: Heat from other sources includes heat from sources other than combustible fuels, both from CHP (combined heat and power) and

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Le programme Erasmus + à Sciences Po La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Qu est ce que le programme Erasmus +? Erasmus + est un programme de la Commission Européenne destiné à encourager

Plus en détail

Table des matières

Table des matières Table des matières Australie 0 0 28.4 9.4 5.1 57.1 0 Autriche 0.4 0.2 27.5 29 1.7 6.9 34.3 Belgique 0 0.7 24.2 35.6 7.8 0 31.7 Canada 0 0 10.4 24.2 47.5 2.1 15.8 Chili

Plus en détail

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi EU03 - Travail- Page > Taux d'emploi Total 2 > Taux d'emploi Femmes 3 > Taux d'emploi Hommes 4 > Taux d'emploi 55-64 ans 5 > Taux d'emploi 15-24 ans 6 > Temps de travail annuel 7 > Taux de temps partiel

Plus en détail

ANNEXE 8 (A) (B) (24) (C) (29) (D) OCTROI DES PRESTATIONS FAMILIALES

ANNEXE 8 (A) (B) (24) (C) (29) (D) OCTROI DES PRESTATIONS FAMILIALES ANNEXE 8 (A) (B) (24) (C) (29) (D) OCTROI DES PRESTATIONS FAMILIALES (Article 4, paragraphe 8, article 10 bis, point d) et article 122 du règlement d'application) L'article 10 bis point d) du règlement

Plus en détail

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans 94 Partie II Objectifs / Résultats Objectif 3 : Concilier vie familiale et vie professionnelle Indicateur n 3-5 : Indicateur sur l emploi des femmes Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et

Plus en détail

! " # #! $ % & ' () * ) +!, ' -. / * * * * ) ), -. / * * * * & 0 1& & ' 23 $-! 4! 5 6 ' ! 5 6

!  # #! $ % & ' () * ) +!, ' -. / * * * * ) ), -. / * * * * & 0 1& & ' 23 $-! 4! 5 6 ' ! 5 6 !"#$%&'"")*$$+,*""#$*%#"$$-"#*%#"$"%#.$"/! " # #! $ % & ' ) * ) +!, ' -. / * * * * 0 + 0 ) ), -. / * * * * 0 + 0 & 0 1& & ' 23 $-! 4! 5 6 '7 7 7 5! 5 6 ! " $%"%#"$ $ $ % $ &' " $ %! ) " $" $ %$ * )$ +,

Plus en détail

Gestion du temps et indicateur de rendement dans le secteur de la justice

Gestion du temps et indicateur de rendement dans le secteur de la justice Gestion du temps et indicateur de rendement dans le secteur de la justice Réforme Judiciaire au Maroc Programme de l Institut de la Banque Mondiale Rabat, Maroc, les 4-5 mai 2006 Prof. Dr. Alan Uzelac

Plus en détail

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits Salariés FÉVRIER 2014 Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits B Les majorations de durée d assurance B Le congé parental B La majoration pour 3 enfants Vous avez eu ou élevé des enfants Vous avez

Plus en détail

Dossier de presse. Paris, le 27 Mai 2013

Dossier de presse. Paris, le 27 Mai 2013 Dossier de presse Paris, le 27 Mai 2013 Rapport européen sur la santé périnatale : la France dans une position moyenne, mais avec le taux de mortinatalité* le plus élevé d Europe * naissances d enfants

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

La hausse des prix du tabac. Institut de cancérologie Gustave Roussy

La hausse des prix du tabac. Institut de cancérologie Gustave Roussy La hausse des prix du tabac Catherine Hill Institut de cancérologie Gustave Roussy 1. Lien entre prix et ventes et autres considérations économiques 2. Consommation = ventes dans le réseau des buralistes

Plus en détail

La lettre d Information des Français de l Étranger. Les trimestres pour enfants. Présentation

La lettre d Information des Français de l Étranger. Les trimestres pour enfants. Présentation La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre du département des Relations internationales et de la coordination de la Cnav I SEPTEMBRE/OCTOBRE 200 I Les trimestres pour enfants Auparavant

Plus en détail

Grossesse gémellaire après PMA Bonne ou mauvaise nouvelle?

Grossesse gémellaire après PMA Bonne ou mauvaise nouvelle? Grossesse gémellaire après PMA Bonne ou mauvaise nouvelle? Loïc Sentilhes, Catherine Morinière, Sophie Lemerle, Pascale May-Panloup, Françoise Boussion, Florence Biquard, Philippe Gillard, Philippe Descamps

Plus en détail

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque 168/2014-4 Novembre 2014 Risque de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'ue28 Plus de 120 millions de personnes menacées de pauvreté ou d exclusion sociale en 2013 Soit près d une personne sur quatre

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg»

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» Conférence de Presse 11/09/2013 «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» La Santé Périnatale au Luxembourg Etat des lieux Présentation de deux rapports : Surveillance de la Santé

Plus en détail

Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs

Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs Bruxelles, le 14 avril 2014 En 2013, les autorités nationales chargées des questions de consommation

Plus en détail

Session 13 : La préqualification dans le contexte des approvisionnements du Fonds Mondial

Session 13 : La préqualification dans le contexte des approvisionnements du Fonds Mondial Session 13 : La préqualification dans le contexte des approvisionnements du Fonds Mondial Etabli en 2002 Le Fonds Mondial Draine et distribue des ressources supplémentaires pour prévenir et traiter le

Plus en détail

Next Generation Access Défis pour la Suisse

Next Generation Access Défis pour la Suisse Office Bundesamt fédéral für de Kommunikation la communication Division Services de télécommunication Next Generation Access Défis pour la Suisse FTTH conference 2012 by openaxs Fribourg, 22 août 2012

Plus en détail

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes Conférence INTERVENANTS Laurence LUENGAS Directeur des Ressources Humaines de la société PARADIGM Evelyne PICHOT Commission

Plus en détail

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER REJOIGNEZLESMEILLEURSCOIFFEURSD'EUROPE SANSPLUSTARDER 21décembre2012 ChèreMadame/CherMonsieur, Chaquepayseuropéenasonpropresystèmenationald'enseignementetdequalificationpourlesmétiers delacoiffure.ilyadéjàplusieursannées,lespartenairessociauxeuropéensdusecteurdelacoiffureont

Plus en détail

Une perspective internationale sur les transitions entre emploi et retraite OCDE

Une perspective internationale sur les transitions entre emploi et retraite OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 30 mars 16 à 9 h 30 «Transitions emploi-retraite» Document n 7 Document de travail, n engage pas le Conseil Une perspective internationale sur les

Plus en détail

Accord de coopération avec la Banque de développement du Conseil de l Europe

Accord de coopération avec la Banque de développement du Conseil de l Europe Cote du document: EB 2007/92/R.55 Point de l ordre du jour: 22 c) Date: 23 octobre 2007 Distribution: Publique Original: Anglais F Accord de coopération avec la Banque de développement du Conseil de l

Plus en détail

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT Introduction Remarque préliminaire: Le document suivant a été élaboré par les services

Plus en détail

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS INTRO POUR LES ENSEIGNANTS Cette ligne du temps illustre l histoire de l Union européenne. Vous pouvez l imprimer par section et l afficher

Plus en détail

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013 R EGARD SUR... Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 24 et 213 (application des règlements (CEE) n 148/71 puis (CE) n 883/24) Chaque année, les paiements effectués par la France en application

Plus en détail

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Rendement des fonds de pension et des fonds de

Plus en détail

Une augmentation des revenus fiscaux liés au tabac peut faire entrer de 200 à 300 millions d euros dans les caisses de l'état.

Une augmentation des revenus fiscaux liés au tabac peut faire entrer de 200 à 300 millions d euros dans les caisses de l'état. Page 1 sur 5 COMMUNIQUE DE PRESSE Augmentation des accises du tabac : plus de revenus et moins de fumeurs Une augmentation des revenus fiscaux liés au tabac peut faire entrer de 200 à 300 millions d euros

Plus en détail

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 249 Septembre 2011 Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2010, le prix du gaz a diminué dans l Union européenne

Plus en détail

ENV 1993 1 1 ANB. EC1 Eurocode EN 1994 1 2

ENV 1993 1 1 ANB. EC1 Eurocode EN 1994 1 2 Implémentation des EUROCODES 3 et 4 en Belgique r.debruyckere@seco.be 18 novembre 2010 ENV 1993 1 1 ANB EC1 Eurocode NAD, DAN EC4 EN 1994 1 2 EC3 1. Un petit peu d histoire 2. Les Eurocodes en Europe 21ENV

Plus en détail

Phares allumés en journée pas obligatoire pas obligatoire pas obligatoire. obligatoire si temps hivernal entre 01/11 et 15/04

Phares allumés en journée pas obligatoire pas obligatoire pas obligatoire. obligatoire si temps hivernal entre 01/11 et 15/04 Allemagne Autriche Belgique Bulgarie pas de limite mais recommandation à 130 km/h 130 km/h 120 km/h 130 km/h obligatoire obligatoire obligatoire obligatoire obligatoire entre 01/11 et 01/03 obligatoire

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI Général au développement durable n 683 Octobre 2015 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2014 OBRVION ET STISTIQU énergie En 2014, le prix du gaz a baissé

Plus en détail

Âge de la retraite: un point fix en mouvement

Âge de la retraite: un point fix en mouvement Âge de la retraite: un point fix en mouvement CDAS, 23 Juin 2011 OCDE: Âge de la retraite aujourd hui Source: OCDE Âge de la retraite légal effectif Effective Official b 75 Men 70 65 60 55 50 75 70 Mexico

Plus en détail

Bien utiliser le prélèvement

Bien utiliser le prélèvement JANVIER 2013 N 23 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Bien utiliser le prélèvement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour

Plus en détail

Observatoire GESTE/CEDEXIS de la Qualité de Service Internet

Observatoire GESTE/CEDEXIS de la Qualité de Service Internet Observatoire GESTE/CEDEXIS de la Qualité de Service Internet Édition du troisième trimestre 2015 Source des données : Cedexis Auteurs du rapport : Fabien BARON (fabien@cedexis.com), Antoine DUVAUCHELLE

Plus en détail

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi RÈGLES applicables au détachement de travailleurs en FRANCE Ce document est purement informatif et, à ce titre, volontairement synthétique.

Plus en détail

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 366 Novembre 2012 Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2011, le prix du gaz a augmenté dans tous

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

Les Documents de séjour des Etrangers

Les Documents de séjour des Etrangers Les Documents de séjour des Etrangers Pas toujours facile de s'y retrouver! Par G GEERTS (CJD) En effet, la plupart des cartes électroniques pour étrangers ont une validité de 5 ans, mais le séjour est

Plus en détail

TD de démographie Licence Sciences Sociales Année 2005-2006 - Semestre 2 Thématique : Fécondité - Famille

TD de démographie Licence Sciences Sociales Année 2005-2006 - Semestre 2 Thématique : Fécondité - Famille Exercice 1 : Evolution de la fécondité en France Fécondité selon l âge de la mère et le rang de naissance 1 Par lecture, déterminer et commenter les valeurs des points correspondant au groupe d âges 20-24

Plus en détail

Le Président de l'office européen des brevets

Le Président de l'office européen des brevets CA/65/16 Orig. : en Munich, le 25.11.2016 OBJET : SOUMIS PAR : DESTINATAIRES : Révision au 1 er janvier 2017 des taux de l'indemnité journalière Le Président de l'office européen des brevets 1. Le Conseil

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 461 Novembre 2013 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2012 OBRVION ET STISTIQU ÉNERG En 2012, le prix du gaz a augmenté

Plus en détail

Questions - Réponses PARAFES

Questions - Réponses PARAFES 1. Que signifie? signifie Passage Automatisé Rapide Des Frontières Extérieures Schengen. 2. L inscription à est-elle gratuite? 3. Où et quand s inscrire au programme? Il est possible de s inscrire en se

Plus en détail

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Département reconnaissance des diplômes Centre ENIC-NARIC France Module 1 première partie Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Projet ERASMUS+ «Appui à l utilisation des outils de mobilité

Plus en détail

Rapport européen sur la périnatalité : la France comparée aux autres pays d Europe

Rapport européen sur la périnatalité : la France comparée aux autres pays d Europe Dossier de presse Paris, le 11 décembre 2008 Rapport européen sur la périnatalité : la France comparée aux autres pays d Europe Pour la première fois dans l Union européenne, le rapport EURO-PERISTAT présente

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Allemagne Autriche Belgique Bulgarie pas de limite mais recommandation à

Allemagne Autriche Belgique Bulgarie pas de limite mais recommandation à Allemagne Autriche Belgique Bulgarie pas de limite mais recommandation à 130 km/h 120 km/h 130 km/h 130 km/h recommandé mais obligatoire pour des véhicules obligatoire obligatoire obligatoire professionnels

Plus en détail

Quelle garantie pour vos dépôts?

Quelle garantie pour vos dépôts? 006 w w w. l e s c l e s d e l a b a n q u e. c o m Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Quelle garantie pour vos dépôts? L E S M I N I - G U I D E S B A N C A I R E S FBF - 18 rue

Plus en détail

Mobilité internationale

Mobilité internationale Mobilité internationale études et stages : aides financières* Service des Affaires Internationales Université de Rennes 1 * Les aides financières présentées sont celles dont le SAI a connaissance àla date

Plus en détail

INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute

INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute Offre à l attention de Monsieur Promu P2014 Vous Nom : Monsieur Promu P2014 Adresse :, Date de naissance : 01/06/1989 Age à la souscription :

Plus en détail

Caractéristiques des ménages immigrés

Caractéristiques des ménages immigrés Les indicateurs de l intégration des immigrés 2015 Trouver ses marques OCDE/Union européenne 2015 Chapitre 4 Caractéristiques des ménages immigrés La structure du ménage et de la famille est déterminante

Plus en détail

Au sein de l'union Européenne, le congé de maternité est variable d'un État à l'autre.

Au sein de l'union Européenne, le congé de maternité est variable d'un État à l'autre. Analyse n 3/2012 du RIEPP 1 Lorsque l'enfant paraît... à propos du repos d'accouchement, du congé de maternité, de paternité et autres congés parentaux et de l'égalité des genres en Europe Joëlle Mottint,

Plus en détail

Economic and Social Council

Economic and Social Council UNITED NATIONS Economic and Social Council TIMBER COMMITTEE 8-11 October 2007 TIMBER COMMITTEE and INTERNATIONAL SOFTWOOD CONFERENCE FORECASTS PRODUCTION AND TRADE DATA FOR 2006-2008 Table 1 Sawn Softwood

Plus en détail

Usage et gestion des sols face au changement climatique. Exposé introductif

Usage et gestion des sols face au changement climatique. Exposé introductif Usage et gestion des sols face au changement climatique Exposé introductif Impacts du CC sur les usages et la gestion des sols vs Impacts des usages et de la gestion des sols sur le CC Sols et émissions/absorptions

Plus en détail

ANNEXE 9 (A) (B) (2) (12) (14) (17) (18) (24) (25) (C) (27) (29) (D) (31) (32) CALCUL DES COÛTS MOYENS ANNUELS DES PRESTATIONS EN NATURE

ANNEXE 9 (A) (B) (2) (12) (14) (17) (18) (24) (25) (C) (27) (29) (D) (31) (32) CALCUL DES COÛTS MOYENS ANNUELS DES PRESTATIONS EN NATURE ANNEXE 9 (A) (B) (2) (12) (14) (17) (18) (24) (25) (C) (27) (29) (D) (31) (32) CALCUL DES COÛTS MOYENS ANNUELS DES PRESTATIONS EN NATURE [Article 4, paragraphe 9, article 94, paragraphe 3, point a) et

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

> Dossier 17 mars 2009

> Dossier 17 mars 2009 > Dossier 17 mars 2009 Le travail des étrangers en France Vous embauchez un étranger au sein de votre entreprise : ce que vous devez savoir. L embauche de personnels de nationalité étrangère est soumise

Plus en détail

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1 CPIS ACN 2014 Banque de France DGS - DBDP 1 Points évoqués Objectifs et contenu du CPIS Les limites du CPIS Quelques apports du CPIS sur les interconnections internationales Banque de France DGS - DBDP

Plus en détail

Consultation Tourisme. Questionnaire pour l industrie

Consultation Tourisme. Questionnaire pour l industrie Consultation Tourisme Questionnaire pour l industrie Identification de l entreprise (choisissez une seule option parmi les questions a f) a) Où se trouve le siège de votre entreprise (pays de résidence)?..

Plus en détail

Observatoire GESTE/CEDEXIS de la Qualité de Service Internet

Observatoire GESTE/CEDEXIS de la Qualité de Service Internet Observatoire GESTE/CEDEXIS de la Qualité de Service Internet Édition de Mars 2015 Source des données : Cedexis Auteurs du rapport : Fabien BARON (fabien@cedexis.com), Antoine DUVAUCHELLE (antoine@cedexis.com),

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités juin 205 Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéficier de l allocation de solidarité

Plus en détail

Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Union européenne Bulgarie Danemark Roumanie Suède Eurostat

Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Union européenne Bulgarie Danemark Roumanie Suède Eurostat 92/2015-27 mai 2015 Prix de l énergie dans l UE Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Le prix du gaz en hausse de 2,0% dans l UE Dans l Union européenne (UE),

Plus en détail

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants PROGRAMME ERASMUS+ Le programme Erasmus+ concerne les mobilités réalisées dans le cadre d un des accords Erasmus de Sciences Po Grenoble dans les pays suivants : 27 Etats membres de l Union Européenne

Plus en détail

Vers l'étranger... Préparation des vacances. Autorisation pour voyager en dehors de l'ue. Assistance dépannage

Vers l'étranger... Préparation des vacances. Autorisation pour voyager en dehors de l'ue. Assistance dépannage Préparation des vacances Vers l'étranger... Avant de partir en vacances, il importe de procéder aux contrôles suivants. Si vous pensez ne pas être la personne indiquée pour procéder vous-même aux contrôles,

Plus en détail

OCDE-OMS EXAMEN DU SYSTÈME DE SANTÉ SUISSE

OCDE-OMS EXAMEN DU SYSTÈME DE SANTÉ SUISSE OCDE-OMS EXAMEN DU SYSTÈME DE SANTÉ SUISSE 1 (Fig. 1.6) Part du PIB consacrée aux dépenses de santé dans les pays de l'ocde, 2009, et évolution des dépenses de santé par habitant en termes réels, 1999-2009

Plus en détail

En France, 57 cas confirmés (et 25 possibles) au 4 juin 2009, dont 31 (55%) rapportés au cours des 6 derniers jours, les 2 premiers cas ayant été

En France, 57 cas confirmés (et 25 possibles) au 4 juin 2009, dont 31 (55%) rapportés au cours des 6 derniers jours, les 2 premiers cas ayant été En France, 57 cas confirmés (et 25 possibles) au 4 juin 2009, dont 31 (55%) rapportés au cours des 6 derniers jours, les 2 premiers cas ayant été confirmés le 2 mai. Pour mémoire, le H5N1, au 15 mai 2009

Plus en détail

Investir dans la dette de l Etat belge. Opportunités pour l investisseur particulier

Investir dans la dette de l Etat belge. Opportunités pour l investisseur particulier Kingdom of Belgium - Federal Public Service FINANCE - Treasury - Debt Agency Investir dans la dette de l Etat belge Opportunités pour l investisseur particulier 9 novembre 2011 Aperçu Partie 1 Solvabilité

Plus en détail

Erasmus+ Les actions internationales pour l'enseignement supérieur. Bruxelles, 28 novembre 2014 Réunion d'information Erasmus+ Vito Borrelli (DG EAC)

Erasmus+ Les actions internationales pour l'enseignement supérieur. Bruxelles, 28 novembre 2014 Réunion d'information Erasmus+ Vito Borrelli (DG EAC) Les actions internationales pour l'enseignement supérieur Bruxelles, 28 novembre 2014 Réunion d'information Vito Borrelli (DG EAC) 1 Qu'est-ce qu'? Programme de l'ue pour soutenir l'éducation, la formation

Plus en détail

La crise des dettes souveraines en Europe

La crise des dettes souveraines en Europe La crise des dettes souveraines en Europe Renaud Fillieule (Université Lille 1) Université d automne en économie autrichienne ESC Troyes, septembre 2012 La zone euro Allemagne Autriche Belgique Chypre

Plus en détail

Kit Demande de Bourse Etude Erasmus 2014-2016

Kit Demande de Bourse Etude Erasmus 2014-2016 CESI-ERA- 1415 - Informations Programme Erasmus ERASMUS 2014-2016 Période d Etude Note d information aux élèves Les élèves de l ei.cesi et d exia.cesi peuvent bénéficier d une bourse Erasmus : - pour une

Plus en détail

Référentiel Courrier-Colis des Pièces d Identité acceptées dans les bureaux selon les opérations effectuées. Version finale 1/12

Référentiel Courrier-Colis des Pièces d Identité acceptées dans les bureaux selon les opérations effectuées. Version finale 1/12 REFERENTIEL COURRIER - COLIS DES PIECES D IDENTITE ACCEPTEES DANS LES BUREX DE POSTE V6 Version finale 1/12 Remarque préalable à l attention des utilisateurs. Ce référentiel permet aux agents en bureaux

Plus en détail

Xphone Entry Logiciel CTI pour systèmes HiPath. octobre 2007

Xphone Entry Logiciel CTI pour systèmes HiPath. octobre 2007 Logiciel CTI pour systèmes HiPath octobre 2007 Copyright Siemens Copyright Enterprise Siemens Communications Enterprise GmbH Communications & KG 2007. 2007. Tous All rights droits reserved. réservés. Présentation

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

Couverture des régimes de retraite privés

Couverture des régimes de retraite privés Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Couverture des régimes de retraite privés Merci

Plus en détail

Exercer une activité temporaire hors de France

Exercer une activité temporaire hors de France Artisans, commerçants, professions libérales Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations Édition 2015 Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations

Plus en détail

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Répartition des actifs des fonds de pension et

Plus en détail

Réglementations européennes concernant l équipement hiver pour bus et poids-lourds. Version: 09/2012

Réglementations européennes concernant l équipement hiver pour bus et poids-lourds. Version: 09/2012 Réglementations européennes concernant l équipement hiver pour bus et poids-lourds Version: 09/2012 Réglementations européennes pour l équipement hiver Les opérateurs de poids lourds et de cars qui voyagent

Plus en détail

UNION EUROPÉENNE Tableau comparatif des régimes de retraite de base

UNION EUROPÉENNE Tableau comparatif des régimes de retraite de base UNION EUROPÉENNE Tableau comparatif des régimes de retraite de base PAYS Durée minimale OUVERTURE DE DROIT Age normal de liquidation à la retraite DUREE DE VALIDATION MAXIMALE CALCUL DE PENSION ALLEMAGNE

Plus en détail

Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre déclaration. Nous sommes là pour vous aider. Pour nous contacter : cerfa

Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre déclaration. Nous sommes là pour vous aider. Pour nous contacter : cerfa Nous sommes là pour vous aider Déclaration en vue de la répartition entre les parents des trimestres d assurance retraite attribués pour chaque enfant né ou adopté Cette notice a été réalisée pour vous

Plus en détail

Mars 2014 Le taux de chômage à 11,8% dans la zone euro À 10,5% dans l UE28

Mars 2014 Le taux de chômage à 11,8% dans la zone euro À 10,5% dans l UE28 STAT/14/70 2 mai 2014 Mars 2014 Le taux de chômage à 11,8% dans la zone euro À 10,5% dans l UE28 Dans la zone euro 1 (ZE18), le taux de chômage 2 corrigé des variations saisonnières 3 s est établi à 11,8%

Plus en détail

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE 104 SOURCE STATISTIQUE L entrée en vigueur de la loi du 31 décembre 1990 portant réforme de certaines professions judiciaires et juridiques a suscité un besoin croissant d informations

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché

Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché Point presse Crédit Foncier Nicolas Pécourt Directeur Communication externe et RSE 24 Mai 2016 Plan de présentation

Plus en détail

Guidance de Statistique : Epreuve de préparation à l examen

Guidance de Statistique : Epreuve de préparation à l examen Guidance de Statistique : Epreuve de préparation à l examen Durée totale : 90 min (1h30) 5 questions de pratique (12 pts) 20 décembre 2011 Matériel Feuilles de papier De quoi écrire Calculatrice Latte

Plus en détail

COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL

COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL 2012 /2013 2012 /2013 Sommaire 5 13 6 1 - Sommaire Statistiques générales Tab 2.1 Nombre d entreprises établies suivant leur spécialisation 16 Tab

Plus en détail

Détachement des travailleurs : un environnement juridique propice à la mise en concurrence sociale?

Détachement des travailleurs : un environnement juridique propice à la mise en concurrence sociale? L Europe des salariés. Compétitivité et mobilité des travailleurs Détachement des travailleurs : un environnement juridique propice à la mise en concurrence sociale? Marion DEL SOL (IODE UMR CNRS 6262/Université

Plus en détail

Budget 2016 Barème des contributions

Budget 2016 Barème des contributions CERN/FC/5926 Original : anglais 10 juin 2015 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH Suite à donner Procédure de vote Recommandation au Conseil

Plus en détail

Centre wallon de Recherches agronomiques. Nouvelle réglementation r. Phyto. F. Cors, B. Weickmanset M. De Proft Département Phytophamacie

Centre wallon de Recherches agronomiques. Nouvelle réglementation r. Phyto. F. Cors, B. Weickmanset M. De Proft Département Phytophamacie Centre wallon de Recherches agronomiques Nouvelle réglementation r Phyto F. Cors, B. Weickmanset M. De Proft Département Phytophamacie La protection des plantes en péril! Dossier empoisonné ou salutaire?

Plus en détail

Portrait pays. Juin 2015

Portrait pays. Juin 2015 Portrait pays Juin 2015 Pays participants en 2014 MÉTHODOLOGIE Nouveaux pays en 2015 13 600 salariés européens interrogés en janvier 2015, dans 14 pays : Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Suède,

Plus en détail

Comparaison internationale des Charges fiscales

Comparaison internationale des Charges fiscales Comparaison internationale des Charges fiscales Taux et quotes-parts d'impôts dans différents pays de l'ocde Janvier 2014 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions

Plus en détail

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Pour la 7 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

Transmission des taux de conversion, pour le 2 e trimestre 2015, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72.

Transmission des taux de conversion, pour le 2 e trimestre 2015, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72. CIRCULAIRE N 2015-07 DU 12 MARS 2015 Direction des Affaires Juridiques INSX004-ACE Titre Coordination des régimes d'indemnisation du chômage au sein de l'union européenne et des Etats parties à l'accord

Plus en détail

P ays participants. www.eurohex.eu

P ays participants. www.eurohex.eu S urveiller l évolution de l espérance de vie à la naissance ne suffit plus dans les pays à faible mortalité et faible fécondité comme la France ou l Allemagne car, dans un contexte d allongement de la

Plus en détail

Le marché des automatismes domestiques en Europe à horizon 2017

Le marché des automatismes domestiques en Europe à horizon 2017 Le marché des automatismes domestiques en Europe à horizon 2017 VERBATIM Présentation à l IGNES 27 Juin 2013 Une proposition d étude du cabinet CODA Strategies Octobre 2012 CODA STRATEGIES - 4 rue Galvani

Plus en détail

L assainissement des finances publiques luxembourgeoises - Alain Steichen - Professeur associé à l Université de Luxembourg

L assainissement des finances publiques luxembourgeoises - Alain Steichen - Professeur associé à l Université de Luxembourg L assainissement des finances publiques luxembourgeoises - Alain Steichen - Professeur associé à l Université de Luxembourg Un cycle de conférences Le «mur» des pensions La réforme fiscale Une vue d ensemble

Plus en détail