- 4 - L aide ménagère

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "- 4 - L aide ménagère"

Transcription

1 - 4 - L aide ménagère Règlement départemental d aide sociale Personnes handicapées - Personnes âgées 49

2 LES L aide ménagère. Dispositions générales. Article 1.1 Objectifs. L aide ménagère s inscrit dans le cadre de la politique de maintien à domicile des personnes handicapées qui compte tenu de leur handicap, sont dans l incapacité de se procurer un emploi en milieu ordinaire. Pour prétendre aux prestations d aide sociale ménagère légale, la personne handicapée doit avoir besoin, pour demeurer à son domicile, d une aide matérielle ; il en résulte que leur octroi n est pas lié exclusivement ni même nécessairement à l état de santé du demandeur. Commission centrale d aide sociale, 28 février 2000, CJAS n 2000/02-03 p. 12. Article 1.2 Définition. L aide à domicile est : - Soit une prestation en nature accordée sous forme de services ménagers organisés par un Centre communal ou intercommunal d action sociale, une association ou une entreprise habilitée à fournir des prestations aux bénéficiaires de l Aide sociale ; - Soit une prestation en espèces : l allocation représentative des services ménagers, accordée lorsqu il n existe aucun service organisé dans la commune ou que celui-ci est insuffisant, ou lorsque les intéressés veulent employer une personne de leur choix. Cf. Article L231-1 du CASF. Conditions d admission. Article 2.1- Condition d environnement social. Le demandeur doit vivre seul ou avec une personne qui ne peut lui apporter l aide sollicitée. Article 2.2 Condition de résidence. Le demandeur doit remplir les conditions de domicile de secours et de résidence telles que définies dans le préambule pour être pris en charge par le département du Finistère. Article 2.3 Condition d âge. L aide ménagère est attribuée à toute personne handicapée d au moins 16 ans qui cesse de remplir les conditions exigées pour ouvrir droit aux allocations familiales, et ce jusqu à 60 ans ou 65 ans si la personne ne perçoit pas d avantage vieillesse. Au delà de cet âge, elle relève du dispositif d aide aux personnes âgées. Article 2.4 Conditions de ressources. Le demandeur doit disposer de ressources inférieures ou égales au montant mensuel de l AAH. Il est appliqué un déplafonnement partiel pour les personnes handicapées bénéficiaires de l AAH ou d une pension d invalidité 2ème ou 3ème catégorie et disposant de ressources autres soit à titre personnel, soit du fait d un conjoint. Ce second plafond est calculé en prenant en compte les ressources du demandeur diminuées du montant mensuel de l AAH, divisé par le taux horaire d intervention des services d aide à domicile soit : ( ressources montant AAH) / taux horaire Règlement départemental d aide sociale Personnes handicapées - Personnes âgées 51

3 4 LES La différence entre le montant des ressources et le plafond AAH permet de calculer le nombre d heures finançables par le demandeur. L ensemble des ressources de toute nature est pris en compte, y compris les revenus de capitaux placés, et les capitaux placés sur des comptes courants, excédant la somme de 3000, auxquels est appliqué le taux du livret A. Sont exclues : - Les prestations familiales ; - L aide à l enfance et l aide à la famille ; - Les créances alimentaires auxquelles peuvent prétendre les intéressés. La période de référence pour évaluer les ressources est le trimestre civil précédant la demande. Cf. Article L231-2 du CASF, Délibération du Conseil général du Finistère du 13 Février Article 2.5 Participation des bénéficiaires à l aide ménagère en nature. La participation qui peut être demandée aux bénéficiaires des services ménagers accordés au titre de l aide en nature est fixée par délibération de l Assemblée départementale. Procédure. Article 3.1 Dépôt de la demande et constitution du dossier. La demande est déposée au centre communal ou intercommunal d action sociale de la commune du domicile de secours ou à défaut à la mairie du lieu de résidence de l intéressé. Les demandes donnent lieu à l établissement d un dossier par les soins du Centre communal ou intercommunal d action sociale. Celui-ci peut utiliser à cet effet des visiteurs-enquêteurs. Article L alinéa 2 du CASF. Le dossier est transmis dans le mois du dépôt complet de la demande au Président du Conseil général du Finistère qui l instruit. Cf. Article L du CASF. Aucune demande, même si elle paraît devoir faire l objet d un rejet, ne doit être refusée par le Centre communal d Action sociale, si le demandeur désire expressément la déposer. L avis obligatoire du Centre communal d action sociale doit être joint à toute demande. Le dossier signé par le maire ou le Président du Centre communal d action sociale atteste de la régularité du dossier. Article 3.2 Instruction du dossier. La demande est instruite par le Président du Conseil général, qui peut demander au Centre communal d action sociale des informations complémentaires. Décision. La demande est soumise à la décision du Président du Conseil général du Finistère qui se prononce sur une admission, un rejet ou un ajournement. 52 Règlement départemental d aide sociale Personnes handicapées - Personnes âgées

4 LES 4 Si la demande est acceptée, l aide est accordée en principe pour deux ans. La décision est notifiée à la personne handicapée ou à son représentant légal. Article 4.1 Le nombre d heures octroyées. Le nombre d heures maximum attribuables est de : - 30 heures pour un bénéficiaire ; - 48 heures pour un couple ; - Le nombre maximum d heures est réduit d un cinquième pour chacun des bénéficiaires lorsqu il y a une ou plusieurs personnes vivant en commun ; - 20 heures en cas d admission d urgence. Cf. Article R231-2 alinéa 2 du CASF. Article 4.2 Date d effet et durée des décisions. Article Décision liée à une première demande de prise en charge sans admission d urgence préalable. Le droit est accordé en principe pour deux ans à compter de la date de notification de la décision. La prise en charge prend fin le dernier jour du 24ème mois qui suit la date de la notification de la décision. Le droit peut être accordé pour une durée inférieure en fonction de l évaluation de besoin et du certificat médical. Article Décision de révision de droit. La date d effet de la décision varie suivant les cas suivants : - S il y a accord total pour un nombre d heures supérieur, la date prise en compte sera le premier jour du mois qui suit la date de la notification de la décision ; - S il y a un accord partiel (à savoir que le nombre d heures est différent de celui demandé), la date prise en compte est le premier jour du mois qui suit la date de la notification de la décision ; - S il y a rejet total en raison de ressources supérieures au plafond ou si les revenus de capitaux suffisent à financer les heures, la date d effet sera le premier jour du deuxième mois suivant la date de notification de la décision ; - S il y a un rejet total en raison de l existence d un avantage analogue, la date prise en compte sera la date de l avantage. En cas de situation d urgence nécessitant la mise en œuvre immédiate d heures supplémentaires, les heures réalisées avant la décision du Président du Conseil général du Finistère sont prises en charge par le département. Article Renouvellement. La date d effet de la décision varie suivant les cas suivants : - S il y a accord total pour le nombre d heures identique au droit précédent, la date prise en compte est le premier jour du mois qui suit l échéance du droit précédent ; - S il y a accord pour un nombre d heures différent de celui du droit précédent Si le droit précédent n est pas échu, la date d effet est prise au premier jour du mois qui suit l échéance du droit ; Si le droit précédent est échu, la date correspond au premier jour du mois qui suit la date de la notification de la décision. Les heures faites entre l échéance du droit échu et ce nouveau droit sont prises en charge. - S il y a rejet total de la prise en charge en raison du dépassement du plafond de ressources ou de revenus de capitaux suffisants pour financer les heures, la date d effet sera le premier jour du deuxième mois qui suit la date de la notification de la décision ; Règlement départemental d aide sociale Personnes handicapées - Personnes âgées 53

5 4 LES - S il y a rejet total de la prise en charge en raison de l existence d un avantage analogue, la date correspond à la date de l avantage. Conditions de non cumul. Article 5 Aide ménagère. L aide ménagère n est pas cumulable : - Avec un avantage analogue servi par un organisme de protection sociale ; - Avec l allocation compensatrice (AC) ; - Avec l allocation personnalisée d autonomie (A.P.A.). Dispositions particulières. Article 6 Allocation représentative de services ménagers. L allocation représentative des services ménagers peut se cumuler avec les services ménagers en nature lorsque l organisation ne peut résoudre totalement les besoins. En aucun cas, le cumul ne peut permettre de dépasser le nombre d heures attribué par le Président du Conseil général du Finistère et est au maximum de 30 heures par mois. Le montant de l allocation représentative des services ménagers est égal à 60 % du coût des services ménagers reconnus nécessaires par le Président du Conseil général du Finistère. Les bénéficiaires de cette allocation devront justifier de son utilisation par la production, soit de bulletins de salaire contresignés par l aide ménagère, soit d une copie du bordereau de versement des cotisations à l URSSAF, soit le talon du chèque-service. Conditions de versement Article 7 Subrogation de paiement. Le Conseil général est subrogé dans les droits du bénéficiaire de l aide sociale ménagère pour verser l aide directement au prestataire choisi par le bénéficiaire, sur présentation des factures des heures réalisées, dans la limite de l aide notifiée. Article 8 Admission d urgence. Article 8.1 Principe. L admission d urgence à l aide sociale, lorsqu elle comporte l attribution de la prestation en nature d aide ménagère à une personne âgée ou handicapée privée brusquement de l assistance de la personne dont l aide était indispensable au maintien au domicile, est prononcée par le maire. La décision est notifiée par le maire au Président du Conseil général du Finistère ou au représentant de l Etat, dans les trois jours avec demande d avis de réception. Cf. Article L131-3 du CASF. Le nombre d heures attribuées à ce titre est limité à 20 heures par mois Article 8.2 Inobservation des délais prévus. L inobservation des délais prévus entraîne la mise à la charge exclusive de la commune, en matière d aide à domicile des dépenses exposées jusqu à la date de la notification. 54 Règlement départemental d aide sociale Personnes handicapées - Personnes âgées

6 LES 4 En cas de rejet de l admission, les frais exposés antérieurement à cette décision sont susceptibles d être réclamés à l intéressé. Cf. Article L131-3 du CASF. Article 8.3 Date d effet des décisions. Article L admission d urgence. L admission est prononcée à compter de la date fixée par le maire de la commune de résidence pour une durée de deux mois. A titre dérogatoire, cette durée peut être portée jusqu au dernier jour du sixième mois qui suit la date d effet de la décision prononcée par le maire. Le droit est notifié au bénéficiaire et au Centre communal ou intercommunal d action sociale avec une prise en charge immédiate des frais engagés. Toutefois, l admission d urgence peut faire l objet d une décision de rejet immédiat par le Président du Conseil général : - Si les ressources connues sont supérieures au plafond d admission à l aide sociale ; - Si les revenus de capitaux suffisent à financer les heures ; - Si le bénéficiaire dispose d un avantage analogue ; - Si le bénéficiaire ne remplit pas les conditions de handicap. Article Décisions suite à l admission d urgence. La date d effet de la décision varie suivant les cas comme suit : - Quand l accord est total, la date est le premier jour du mois qui suit la date de notification de la décision ; - Quand l accord est partiel, la date prise en compte est le premier jour du mois qui suit la date de notification de la décision ; - Quand il y a rejet total pour dépassement du plafond de ressources ou si les revenus de capitaux suffisent à financer les heures, la date prise en compte est le premier jour du deuxième mois suivant la date de notification de la décision ; - Quand il y a rejet total en raison de l existence d un avantage analogue (Allocation compensatrice, Prestation de compensation du handicap, la Majoration pour Tierce Personne), la date à prendre en considération est la date de l avantage. Article 8.4 Obligations du maire. Le maire doit s assurer qu il y a véritablement urgence à intervenir avant l accord du Président du Conseil général du Finistère. Il doit rappeler aux demandeurs que l aide ménagère n est accordée que si les ressources sont inférieures au plafond d octroi du Fonds Spécial d invalidité et en l absence d avantage analogue. Toute admission d urgence incomplète sera retournée et considérée comme non avenue. Les récupérations. Article 9.1 La récupération d indus. Lorsque la décision d admission a été faite sur la base de déclarations incomplètes, ou erronées, il peut être procédé à la révision de la décision avec répétition de l indu (récupération de sommes versées à tort). Ces sommes sont récupérables dès le premier euro. Si le bénéficiaire est décédé, l indu constitue une dette pour les héritiers. Règlement départemental d aide sociale Personnes handicapées - Personnes âgées 55

7 4 LES Article 9.2 Récupération sur succession ou contre les légataires. Les frais d aide ménagère constituent des avances récupérables sur successions, legs Il n est pas procédé à récupération quand il s agit des conjoints, enfants ou la tierce personne. Les sommes sont récupérables si l actif net successoral est supérieur à euros. Il est procédé à un abattement sur les 760 premiers euros de la dépense. Il est possible de récupérer dès le premier euro sur les legs à titre particulier. Article 9.3 Récupération contre les donataires. Les frais d aide ménagère constituent également des avances récupérables sur les donations. Le code de l Action sociale et des Familles précise que, si la ou les donations sont postérieures à la demande ou dans les 10 ans qui l ont précédée, la récupération est applicable dès le premier euro. Dans le département du Finistère, la récupération ne se fait que si la valeur de la donation est supérieure à euros. Toutefois, si les donataires sont autres que les enfants, le conjoint ou les parents, la récupération de l aide ménagère a lieu au premier euro de la donation. Disposition départementale : complémentaire de soins. Article 10 Aide complémentaire de soins. Une aide complémentaire de soins peut être demandée en plus des 30 heures accordées dans la limite des 30 heures supplémentaires, pour une durée de trois mois maximum. La demande est soumise au médecin du Conseil général du Finistère et est renouvelable une fois. 56 Règlement départemental d aide sociale Personnes handicapées - Personnes âgées

L accueil en établissement

L accueil en établissement I VOLET 3 L accueil en établissement Article L 344-5-1 du CASF, Article L. 242-4 du CASF, Article L. 131-3 du CASF 1. Définition Toute personne handicapée dont l état de santé nécessite un placement en

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) :

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) : C14 Allocation compensatrice tierce personne (ACTP) Depuis la mise en œuvre au 01/01/2006 de la loi du 11 février 2005 instaurant la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) remplaçant l Allocation

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE EN FAVEUR DES PERSONNES HANDICAPEES

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE EN FAVEUR DES PERSONNES HANDICAPEES DIRECTION GENERALE ADJOINTE A LA SOLIDARITE DIRECTION DE L AUTONOMIE REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE EN FAVEUR DES PERSONNES HANDICAPEES Conseil Général du Calvados 1 I. PREAMBULE... 5 1. Le règlement

Plus en détail

LES PERSONNES HANDICAPÉES

LES PERSONNES HANDICAPÉES LES PERSONNES HANDICAPÉES - 1 - Hébergement et accompagnement de la personne handicapée Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes âgées 25 LES 1 1 - Hébergement et

Plus en détail

L accueil en établissement

L accueil en établissement I VOLET 3 L accueil en établissement Article L. 131-3 du CASF, Article L 132-6 du code de l action sociale et des familles 1. Définition Toute personne âgée de 65 ans, ou de plus de 60 ans reconnue inapte

Plus en détail

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP La prestation de compensation du handicap (PCH) a été instaurée par la loi n 2005-102 du 11 février 2005. Elle est attribuée à la personne qui présente

Plus en détail

Fiche 18 : L aide sociale à l hébergement

Fiche 18 : L aide sociale à l hébergement Fiche 18 : L aide sociale à l hébergement Références juridiques Code de l Action Sociale et des Familles: Article L 131-3 sur l admission d urgence Article L 231-4 et suivants concernant les modalités

Plus en détail

Article L. 231-1 du C.A.S.F, article L.111-2 du CASF

Article L. 231-1 du C.A.S.F, article L.111-2 du CASF I VOLET 3 L aide ménagère Article L. 231-1 du C.A.S.F, article L.111-2 du CASF 1. Définition Les personnes âgées à domicile ou hébergées en foyers logements peuvent demander la prise en charge de leurs

Plus en détail

L accueil familial en faveur des Personnes agées

L accueil familial en faveur des Personnes agées I VOLET 3 L accueil familial en faveur des Personnes agées 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux personnes âgées. Il contribue

Plus en détail

L AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES PERSONNES HANDICAPEES

L AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES PERSONNES HANDICAPEES L AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES PERSONNES HANDICAPEES Chapitre I L admission à l aide sociale aux personnes âgées personnes handicapées I Les conditions générales d admission à l aide sociale La résidence

Plus en détail

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES SERVICE DES RETRAITES DE l ETAT - 0810 10 33 35 - www.pensions.bercy.gouv.fr - Edition du 1 er mai 2013 En application de l article L. 40 du code des

Plus en détail

F I C H E 57: L A RÉCUPÉRATION DES CRÉANCES D AIDE SOC I ALE

F I C H E 57: L A RÉCUPÉRATION DES CRÉANCES D AIDE SOC I ALE F I C H E 57: L A RÉCUPÉRATION DES CRÉANCES D AIDE SOC I ALE Code de l action sociale et des familles Articles L 132-8 et suivant Articles L 132-9 R 132-13 à R 132-16 Article L 344-5 Article L 351-1 Code

Plus en détail

- 7 - L allocation Frais de transport

- 7 - L allocation Frais de transport - 7 - L allocation Frais de transport 91 Règlement départemental d aide sociale 2007 - Enfance et famille TITRE 1 7 - L allocation frais de transport. Définition et objectifs de l allocation pour frais

Plus en détail

LES FRAIS D HEBERGEMENT EN EHPAD PERSONNES AGEES

LES FRAIS D HEBERGEMENT EN EHPAD PERSONNES AGEES LES FRAIS D HEBERGEMENT EN EHPAD PERSONNES AGEES CONDITIONS GENERALES Age : art. L 113-1 du CASF Toute personne âgée de 65 ans ou 60 ans en cas d inaptitude, peut bénéficier de l Aide Sociale pour la prise

Plus en détail

LES PERSONNES HANDICAPÉES

LES PERSONNES HANDICAPÉES LES PERSONNES HANDICAPÉES - 1 - Hébergement et accompagnement de la personne handicapée Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes âgées 25 LES 1 1 - Hébergement et

Plus en détail

RèGLEMENT DéPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE. Aide sociale aux personnes handicapées Aide sociale aux personnes âgées

RèGLEMENT DéPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE. Aide sociale aux personnes handicapées Aide sociale aux personnes âgées RèGLEMENT DéPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE Aide sociale aux personnes handicapées Aide sociale aux personnes âgées Mars 2014 Pôle sanitaire social SOMMAIRE Éditorial p.5 CHAPITRE 1 RéGLEMENTATION GéNéRALE

Plus en détail

Règlement d'action Sanitaire et Sociale

Règlement d'action Sanitaire et Sociale Règlement d'action Sanitaire et Sociale Aide au Soutien à Domicile des Personnes Âgées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2016 Principes Généraux Préambule Le présent règlement est élaboré

Plus en détail

La prestation d accueil du jeune enfant

La prestation d accueil du jeune enfant La prestation d accueil du jeune enfant PRIME A LA NAISSANCE ALLOCATION DE BASE Complément de libre Choix d activité Complément de libre Choix du mode de garde PRESTATION D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT La prime

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE Ci-dessous les documents nécessaires pour une demande d aide sociale à l hébergement Au verso les documents nécessaires pour une demande

Plus en détail

LES PERSONNES ÂGÉES. - 1 - Aide sociale à l hébergement Personnes âgées. 113 Règlement départemental d aide sociale 2007 - Enfance et famille TITRE 1

LES PERSONNES ÂGÉES. - 1 - Aide sociale à l hébergement Personnes âgées. 113 Règlement départemental d aide sociale 2007 - Enfance et famille TITRE 1 - 1 - Aide sociale à l hébergement Personnes âgées 113 Règlement départemental d aide sociale 2007 - Enfance et famille TITRE 1 1 - Aide sociale à l hébergement Personnes âgées. Définition. Toute personne

Plus en détail

RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE DU VAL-DE-MARNE en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées

RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE DU VAL-DE-MARNE en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE DU VAL-DE-MARNE en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées Mise à jour en mars 2013 (1 ère publication en décembre 2011) Un outil utile pour les

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION A L AIDE SOCIALE DES PERSONNES AGEES ET DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

PROCEDURE D ADMISSION A L AIDE SOCIALE DES PERSONNES AGEES ET DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP PROCEDURE D ADMISSION A L AIDE SOCIALE DES PERSONNES AGEES ET DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Instances concourant à l admission à l aide sociale Procédures d admission à l aide sociale Obligation

Plus en détail

Audrey THOMAS Juriste Unapei Chargée du droit de l aide sociale et des ressources des personnes handicapées adultes

Audrey THOMAS Juriste Unapei Chargée du droit de l aide sociale et des ressources des personnes handicapées adultes Aide sociale : de l admission à la récupération 5 juin 2010 Audrey THOMAS Juriste Unapei Chargée du droit de l aide sociale et des ressources des personnes handicapées adultes Aide sociale : de l admission

Plus en détail

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17)

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17) III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés () La pension d invalidité est un revenu de remplacement accordé à titre temporaire. Ce revenu compense

Plus en détail

III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (Fiche 9)

III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (Fiche 9) III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES () L allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est un revenu d existence. C est une prestation familiale, versée par la Caisse d Allocations Familiales (CAF) ou

Plus en détail

GENERALITES DE L AIDE SOCIALE

GENERALITES DE L AIDE SOCIALE GENERALITES DE L AIDE SOCIALE CONDITIONS GENERALES DE L AIDE SOCIALE RESIDENCE : art. L111-1 du CASF Pour prétendre à l aide sociale, il faut résider en France de façon habituelle et non passagère. Elle

Plus en détail

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010 Edition 2010 Informations pratiques - L aide sociale aux adultes Le Conseil général vous guide L aide sociale départementale aux adultes La marche à suivre Edition 2010 www.somme.fr L aide sociale aux

Plus en détail

CHAPITRE II LES PERSONNES HANDICAPÉES EN ÉTABLISSEMENT ET SERVICE SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL

CHAPITRE II LES PERSONNES HANDICAPÉES EN ÉTABLISSEMENT ET SERVICE SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL CHAPITRE II LES PERSONNES HANDICAPÉES EN ÉTABLISSEMENT ET SERVICE SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL Les frais d hébergement et d entretien sont à la charge : à titre principal, de l'intéressé lui-même sans toutefois

Plus en détail

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 PREAMBULE LES PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L AIDE SOCIALE Le Règlement départemental

Plus en détail

La retraite et l inaptitude au travail

La retraite et l inaptitude au travail La retraite et l inaptitude au travail 1 Le calcul de la retraite Salaire annuel moyen X Taux X Trimestres du RG Calculé sur les 25 meilleures années Varie entre 160 25% minimum et 50% maximum 2 Le taux

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES ET PERSONNES HANDICAPEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES ET PERSONNES HANDICAPEES C11 Hébergement par un accueillant familial à titre onéreux : Financement de l accueil Nature de la prestation : Références : Prestations légales pour le financement du coût de l'accueil familial : Décret

Plus en détail

Les droits. et de leurs PROCHES DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES ANNEXE LES CHIFFRES

Les droits. et de leurs PROCHES DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES ANNEXE LES CHIFFRES Les droits DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES et de leurs PROCHES ANNEXE LES CHIFFRES Chiffres en vigueur au 1 er avril 2012 ANNEXE LES CHIFFRES Chiffres en vigueur au 1 er avril 2012 Les chiffres qui

Plus en détail

DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES. Quelles aides? Pour qui? > Comment et où déposer une demande?

DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES. Quelles aides? Pour qui? > Comment et où déposer une demande? DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES Quelles aides? Pour qui? Comment et où déposer une demande? Vous souhaitez une aide pour rester à votre domicile. Selon votre degré d autonomie

Plus en détail

DOSSIER D AIDE SOCIALE

DOSSIER D AIDE SOCIALE N de dossier :.. Commune :..... Canton :.. DOSSIER D AIDE SOCIALE NOM et PRENOM : (de la personne pour laquelle l Aide est demandée)... AVANTAGES SOLLICITES PRISE EN CHARGE DES FRAIS D HEBERGEMENT : Établissement

Plus en détail

En tout état de cause, il faudra demander vos prestations le plus souvent au travers d un formulaire car elles ne sont pas automatiques.

En tout état de cause, il faudra demander vos prestations le plus souvent au travers d un formulaire car elles ne sont pas automatiques. Si vous remplissez certaines conditions vous pourrez avoir droit à l allocation veuvage, à la retraite de réversion, à certaines aides pour la famille et le logement. Faites attention aux possibles récupérations

Plus en détail

Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants :

Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants : ANNEXE 2 Bourses d enseignement d adaptation NOTICE D INFORMATION Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants : SEGPA (Section d Enseignement Général et Professionnel Adapté)

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3247 Convention collective nationale IDCC : 1513. ACTIVITÉS DE PRODUCTION DES

Plus en détail

Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale. Principes généraux de l'aide sociale légale aux personnes âgées

Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale. Principes généraux de l'aide sociale légale aux personnes âgées Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale Si vos revenus ne vous permettent pas de couvrir la totalité des frais d'hébergement en maison de retraite (EHPAD), le coût des prestations d'aide

Plus en détail

III.1 - LA CARTE D INVALIDITE CIVILE (Fiche 4)

III.1 - LA CARTE D INVALIDITE CIVILE (Fiche 4) III.1 - LA CARTE D INVALIDITE CIVILE () La carte d invalidité civile est un document de couleur orange qui sert à prouver la qualité de personne handicapée. Elle permet de bénéficier de certains avantages

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité Artisans, industriels et commerçants Votre assurance invalidité Édition 2015 ARTISANS, INDUSTRIELS ET COMMERÇANTS VOTRE ASSURANCE INVALIDITÉ L assurance invalidité permet de couvrir le risque «invalidité»

Plus en détail

L'APA doit être utilisée pour les dépenses prévues par le plan d'aide individuel :

L'APA doit être utilisée pour les dépenses prévues par le plan d'aide individuel : Aide à domicile des personnes âgées I n f o r m a t i o n s SOMMAIRE Exonération des charges sociales Intervenant à domicile Allocation Personnalisée d Autonomie Soins à domicile 1. Allocation Personnalisée

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I PRESENTATION Article 1 Le CCAS de Bourg en Bresse, participe depuis juin 2003 à la coordination des aides

Plus en détail

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant Accueil et modes de garde Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J adopte un enfant 1 2 J adopte ou j accueille un enfant en vue d adoption La prime à l adoption 4 J élève mon enfant L

Plus en détail

Ú Guide d aide sociale à l hébergement aux personnes agées et aux personnes handicapées

Ú Guide d aide sociale à l hébergement aux personnes agées et aux personnes handicapées Ú Guide d aide sociale à l hébergement aux personnes agées et aux personnes handicapées Livret d information à destination des usagers, de leur famille et des professionnels www.cg58.fr www.bienvieillirennievre.fr

Plus en détail

DM2 2014 - DEPENSES D AIDE SOCIALE - REMISES GRACIEUSES

DM2 2014 - DEPENSES D AIDE SOCIALE - REMISES GRACIEUSES CONSEIL GENERAL DU JURA Réunion du : 3 novembre 2014 Type : DM2 2014 Service : DSSD Thème : ACTIONS SOCIALES Commission : Act. Sociales : Personnes Agées/Handicapées - Enfance Famille/Insertion Logement

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE REGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE VILLETANEUSE juin 2008 SOMMAIRE CHAPITRE I OBJET ET TYPE D AIDES...3 ARTICLE 1. OBJET...3 ARTICLE

Plus en détail

RDAS VERSION CONSOLIDEE-V10-26-07-2012 2/100

RDAS VERSION CONSOLIDEE-V10-26-07-2012 2/100 REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE DE PARIS RELATIF AUX PERSONNES AGEES ET AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP SOMMAIRE SYNTHETIQUE PREAMBULE...5 Titre 1 PRINCIPES GENERAUX...7 Titre 2 AIDES SOCIALES

Plus en détail

CONSEIL GÉNÉRAL DE L AISNE. Juin 2008 RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE

CONSEIL GÉNÉRAL DE L AISNE. Juin 2008 RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE CONSEIL GÉNÉRAL DE L AISNE Juin 2008 RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE SOMMAIRE RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE Préambule...3 I. Dispositions générales...5 I-10 Définition de l aide sociale

Plus en détail

- 45 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

- 45 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi - 45 - TABLEAU COMPARATIF Code de l action sociale et des familles Art. L. 121-7. Sont à la charge de l État au titre de l aide sociale : 1 Les dépenses d aide sociale engagées en faveur des personnes

Plus en détail

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Service départemental du Morbihan Cité administrative - 13 avenue Saint-Symphorien - 56020 VANNES CEDEX Tél. 02.97.47.88.88 Fax 02.97.47.84.02

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES C6 L aide sociale à l hébergement en établissement Références Code de l Action Sociale et des Familles Art. L 113-1 Art. L 131-1 à L 131-7 Art. L 132-1 et suivants Art. L 231-4 à L 231-6 Art. R 131-1 et

Plus en détail

OBLIGATION ALIMENTAIRE

OBLIGATION ALIMENTAIRE TAMPON M.D.R PERSONNES ÂGÉES OBLIGATION ALIMENTAIRE Formulaire destiné à l évaluation de l aide alimentaire pouvant être apportée à la personne pour laquelle l aide sociale est demandée À remplir par le

Plus en détail

PERSONNES AGEES : UNE NOUVELLE AIDE POUR L AUTONOMIE Dossier réalisé par JF Rebeyrol

PERSONNES AGEES : UNE NOUVELLE AIDE POUR L AUTONOMIE Dossier réalisé par JF Rebeyrol PERSONNES AGEES : UNE NOUVELLE AIDE POUR L AUTONOMIE Dossier réalisé par JF Rebeyrol Depuis le 1 er janvier 2002, une nouvelle aide, l Allocation personnalisée d autonomie ou APA, remplacera l actuelle

Plus en détail

Projet. Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014. Principes Généraux

Projet. Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014. Principes Généraux Sèvres-Vienne Règlement d'action Sanitaire et Sociale Projet Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Principes Généraux Préambule

Plus en détail

PLAFONDS DE RESSOURCES 2007

PLAFONDS DE RESSOURCES 2007 PLAFONDS DE RESSOURCES 2007 PRESTATIONS FAMILIALES Revalorisation des plafonds d'attribution des prestations familiales, en métropole et en départements d'outre-mer (DOM), de 1,7 %, à compter du 1 er juillet

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES

REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES Septembre 2008 1 Direction Générale Adjointe Solidarités Formations tout au long de la vie Direction des Solidarités

Plus en détail

LES FRAIS D HEBERGEMENT POUR PERSONNES HANDICAPEES

LES FRAIS D HEBERGEMENT POUR PERSONNES HANDICAPEES LES FRAIS D HEBERGEMENT POUR PERSONNES HANDICAPEES DEFINITION Les frais de placement d une personne adulte handicapée dans un établissement correspondant à son état peuvent être pris en charge par l aide

Plus en détail

L aide sociale Personnes âgées Personnes handicapées

L aide sociale Personnes âgées Personnes handicapées CONSEIL GÉNÉRAL DE LA HAUTE-GARONNE SOLIDAIRE QUI que vous soyez L aide sociale Personnes âgées Personnes handicapées L aide sociale recouvre un large champ de solidarités mises en œuvre en Haute- Garonne

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION SUR L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE (APA) GENERALITES DROITS ET OBLIGATIONS. L APA : pour qui?

NOTICE D INFORMATION SUR L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE (APA) GENERALITES DROITS ET OBLIGATIONS. L APA : pour qui? REPUBLIQUE FRANÇAISE NOTICE D INFORMATION SUR L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE (APA) GENERALITES DROITS ET OBLIGATIONS (valeurs 1 er janvier 2011) L APA : pour qui? Toute personne âgée résidant en

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Ce document a été établi à titre d information sur les principes généraux de la fiscalité des personnes en situation de handicap. Il est

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES HANDICAPEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES HANDICAPEES C13 L aide sociale à l hébergement en établissement (foyer d hébergement, foyer de vie et foyer d accueil médicalisé, établissement pour personnes âgées) et accueil en structure occupationnelle Références

Plus en détail

L admission à la retraite pour invalidité des fonctionnaires relevant de la CNRACL

L admission à la retraite pour invalidité des fonctionnaires relevant de la CNRACL CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/11

Plus en détail

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Edition 2011 En vieillissant, il devient parfois difficile d accomplir, seul, les gestes

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Décret n o 2010-1776 du 31 décembre 2010 relatif à l assurance volontaire vieillesse et invalidité et au rachat

Plus en détail

RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS. AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES

RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS. AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES RETRAITE PLUS Retraite plus - Service gratuit d orientation en Maison de Retraite COMPRENDRE LES AIDES SOCIALES RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES service gratuit

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE DEPARTEMENT DE LA MANCHE INTRODUCTION I) LE REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE 1) DEFINITION Le règlement départemental d aide sociale se réfère aux dispositions

Plus en détail

Secrétariat général. Service des ressources humaines. NOTE DE SERVICE SG/SRH/SDDPRS/N2008-1111 Date: 29 avril 2008

Secrétariat général. Service des ressources humaines. NOTE DE SERVICE SG/SRH/SDDPRS/N2008-1111 Date: 29 avril 2008 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Secrétariat général Service des ressources humaines Sous-direction du développement professionnel et des relations sociales Bureau de l action sanitaire et sociale

Plus en détail

Règlement organique d un fonds provincial d études

Règlement organique d un fonds provincial d études Interventions sociales Règlement organique d un fonds provincial d études BENEFICIAIRES Article 1 er Le fonds est destiné à octroyer les prêts à des jeunes gens bénéficiant ou non d une bourse d études

Plus en détail

Aide Sociale de l Etat. Dispositifs d aide sociale relevant de l État ouverts aux personnes âgées et aux personnes handicapées

Aide Sociale de l Etat. Dispositifs d aide sociale relevant de l État ouverts aux personnes âgées et aux personnes handicapées Aide Sociale de l Etat Dispositifs d aide sociale relevant de l État ouverts aux personnes âgées et aux personnes handicapées Guide pratique Mars 2015 Direction générale de la cohésion sociale Service

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

DEMANDE D AIDE SOCIALE LÉGALE

DEMANDE D AIDE SOCIALE LÉGALE CADRE RESERVÉ AU CONSEIL GÉNÉRAL : N dossier familial : N de foyer : N aide : Gestionnaire : ORGANISME AYANT CONSTITUÉ LA DEMANDE ET PERSONNE RÉFÉRENTE :.............. DEMANDE D AIDE SOCIALE LÉGALE POUR

Plus en détail

L ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE DE CESSATION D ACTIVITE ET DE DIFFICULTE FINANCIERE

L ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE DE CESSATION D ACTIVITE ET DE DIFFICULTE FINANCIERE L ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE DE CESSATION D ACTIVITE ET DE DIFFICULTE FINANCIERE 019 Note Ce dossier s adresse aux indépendants, dirigeants de petites et moyennes entreprises, ainsi qu à leurs

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Décès. Calendrier des démarches

Décès. Calendrier des démarches Pour faciliter vos démarches, dans cette période difficile, nous avons recensé quatre étapes essentielles à suivre : le calendrier des démarches, l organisation des funérailles, les demandes spécifiques

Plus en détail

Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées. Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1

Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées. Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1 Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1 Prestations financières pour adultes handicapés Prestation financière

Plus en détail

La Pension d Invalidité

La Pension d Invalidité DEFINITION Elle a pour objet d accorder à l assuré une pension en compensation de la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail La pension fait souvent suite à un arrêt de travail

Plus en détail

- 1 - Evry, le 22 août 2014. Le Directeur académique des services de l Education nationale

- 1 - Evry, le 22 août 2014. Le Directeur académique des services de l Education nationale Evry, le 22 août 2014 Le Directeur académique des services de l Education nationale à Mesdames et Messieurs les Chefs d établissements des collèges privés sous contrat s/c de Madame et Messieurs les Directeurs

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par :

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : REGLEMENT INTERIEUR Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : - le Code Général des Collectivités Territoriales La plupart des règles

Plus en détail

PROJET DE CONVENTION CADRE «GARDES MALADES A DOMICILE»

PROJET DE CONVENTION CADRE «GARDES MALADES A DOMICILE» PROJET DE CONVENTION CADRE «GARDES MALADES A DOMICILE» ENTRE: LA CAISSE DE Dont le siège est à... Représentée par son Directeur... d une part, ET L ASSOCIATION OU LE PRESTATAIRE... OU LE MANDATAIRE Désigné

Plus en détail

Quelles sont les conditions d obtention d un temps partiel thérapeutique pour un fonctionnaire?

Quelles sont les conditions d obtention d un temps partiel thérapeutique pour un fonctionnaire? Juin 2012 Questions sociales Qu est-ce que le mi-temps thérapeutique? Le mi-temps thérapeutique se met en place après avis du médecin traitant et du médecin de la Sécurité sociale, à la suite d un arrêt

Plus en détail

PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP

PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP E1 Prestation de compensation du handicap (PCH) Références Code de l Action Sociale et des Familles Art. L 245-1 et suivants Art. R 245-1 et suivants Art. D 245-73 et suivants Art. R 146-25 et suivants

Plus en détail

Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites

Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites Décembre 00 Ce document est proposé à titre d information. En effet, certaines dispositions de la loi portant réforme des retraites,

Plus en détail

PREAMBULE... 1 Art. 1 Objet du règlement départemental d aide sociale... 1 Art. 2 Définition de l aide sociale... 1

PREAMBULE... 1 Art. 1 Objet du règlement départemental d aide sociale... 1 Art. 2 Définition de l aide sociale... 1 SOMMAIRE PREAMBULE... 1 Art. 1 Objet du règlement départemental d aide sociale... 1 Art. 2 Définition de l aide sociale... 1 LIVRE I L AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES ET ADULTES HANDICAPES... 3 PARTIE

Plus en détail

CNRACL AGE DE DEPART EN RETRAITE DES FONCTIONNAIRES DE LA CATEGORIE ACTIVE à partir du 1 er janvier 2010

CNRACL AGE DE DEPART EN RETRAITE DES FONCTIONNAIRES DE LA CATEGORIE ACTIVE à partir du 1 er janvier 2010 Réf. : CDG-INFO2010-6/MDE/CVD Personnes à contacter : Christine DELEBARRE Thérèse SMOLAREK Valérie TANSSORIER Date : le 25 février 2010 : 03.59.56.88.28/29 CNRACL AGE DE DEPART EN RETRAITE DES FONCTIONNAIRES

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION PIECES A FOURNIR

DOSSIER D ADMISSION PIECES A FOURNIR DOSSIER D ADMISSION PIECES A FOURNIR Pour rappel : pièces (photocopies) à fournir telles que mentionnées dans le Dossier Unique d Admission : Dernier avis d imposition ou de non-imposition Justificatifs

Plus en détail

Règlement départemental d aide sociale en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées. en vigueur depuis le 04/02/2009

Règlement départemental d aide sociale en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées. en vigueur depuis le 04/02/2009 Gard développe les solidarités Le www.gard.fr «Accueillir, écouter, informer et accompagner, nous sommes chaque jour à vos côtés.» Damien ALARY Règlement départemental d aide sociale en faveur des personnes

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2015-1239 du 6 octobre 2015 relatif à l aide à la réinsertion familiale et

Plus en détail

PREMIERE PARTIE - DISPOSITIONS GENERALES

PREMIERE PARTIE - DISPOSITIONS GENERALES 1 PREMIERE PARTIE - DISPOSITIONS GENERALES TITRE I - Principes de l aide sociale générale Chapitre 1 Caractères de l aide sociale - principe général caractère subsidiaire - caractère d'avance - caractère

Plus en détail

AVENANT N 1. Contrat conclu entre : -d'une part, (nom de l'organisme assureur : mutuelle ou institution selon le cas);

AVENANT N 1. Contrat conclu entre : -d'une part, (nom de l'organisme assureur : mutuelle ou institution selon le cas); CONTRAT D ASSURANCE NATIONAL CADRES ET ASSIMILES Enseignement privé sous contrat - Accord national de prévoyance des personnels non cadre du 4 mai 2011 - AVENANT N 1 Contrat conclu entre : -d'une part,

Plus en détail

Règlement départemental d aide sociale

Règlement départemental d aide sociale Règlement départemental d aide sociale en faveur des personnes âgées et des personnes en situation de handicap www.seine-maritime.net REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE EN FAVEUR DES PERSONNES AGEES

Plus en détail

Règlement départemental d aide sociale en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées

Règlement départemental d aide sociale en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées développe les solidarités Règlement départemental d aide sociale en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées en vigueur depuis le 04/02/2009 Edition 2014 Département du Gard Une personne,

Plus en détail

DELEGATION AUTONOMIE ET HANDICAP

DELEGATION AUTONOMIE ET HANDICAP DELEGATION AUTONOMIE ET HANDICAP Service des Politiques de l Autonomie des Personnes Agées REVALORISATION des tarifs Au 1 er septembre 2014 - DES PRESTATIONS ET AVANTAGES SOCIAUX DESTINES AUX PERSONNES

Plus en détail

L exonération. à laquelle vous pouvez prétendre. www.cesu.urssaf.fr

L exonération. à laquelle vous pouvez prétendre. www.cesu.urssaf.fr L exonération à laquelle vous pouvez prétendre 2015 www.cesu.urssaf.fr QUELLE EXONÉRATION? Sous certaines conditions, vous pouvez être exonéré des cotisations patronales de Sécurité sociale (à l exception

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

Prestation d'action sociale: aide au maintien à domicile pour les fonctionnaires retraités de La Poste

Prestation d'action sociale: aide au maintien à domicile pour les fonctionnaires retraités de La Poste Direction Nationale des Activités Sociales Pôle Prévoyance Solidarité Loisirs Culture Destinataires Tous services Contact CABEDOCE Bernard Tél : 01.41.24.40.83 Fax : 01.41.24.40.05 E-mail : Date de validité

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

Pouvoir vivre chez soi... Demande d aide ménagère à domicile. Nous sommes là pour vous aider. Cerfa CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE

Pouvoir vivre chez soi... Demande d aide ménagère à domicile. Nous sommes là pour vous aider. Cerfa CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE Nous sommes là pour vous aider CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE Demande d aide ménagère à domicile... action sociale... soutien à domicile... action Pouvoir vivre chez soi...... soutien à domicile...

Plus en détail