CFD Bagnères Les projets du renouveau

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CFD Bagnères Les projets du renouveau"

Transcription

1 Dossier Partenaire CFD Bagnères Les projets du renouveau

2 Dossier Partenaire Sommaire > La renaissance du site de Bagnères p.iii Jean-François Retière, vice-président de Nantes Métropole, en charge des Déplacements, des Transports collectifs, des Transports scolaires et des Parcs de stationnement : «Un design qui s intègre au mieux dans la gamme existante» Claude Miqueu, vice-président du conseil général des Hautes-Pyrénées, chargé de la Recherche, des Innovations technologiques et de la Prospective : «Ce sont deux traditions industrielles qui se retrouvent» Rolland Castells, maire de Bagnères-de-Bigorre : «Nous avons vu d un très bon œil l arrivée d une grande entreprise» Pascal Gudefin, directeur du projet Tramway au Grand Besançon : «La première rame doit arriver en juin 2013» Il y a un siècle, les Etablissements Soulé de Bagnèresde-Bigorre produisaient déjà des tramways. SP > Des gammes pour tous p. VII CAF en chiffres Le système ACR pour se passer des caténaires > Francis Nakache, directeur général de CAF France : «Nous faisons du sur-mesure» p. X Cet encart a été supervisé par la direction de CAF France. VR&T COMMUNICATION Directrice générale adjointe Delphine CHÊNE : Directeur de la publicité ferroviaire Patrick MUZOLF : Responsable Technique Marie-Line RENAUD : RAS Imprimerie (95) Photo de couverture Karlos Corbella II Mai 2012

3 La renaissance du site de Bagnères Quand CAF a racheté CFD Bagnères, en 2008, l activité ferroviaire de la ville était au point mort. Depuis, une nouvelle unité de production a vu le jour et le site revit au rythme de la construction des tramways de Nantes et de Besançon. Récit. Al entrée, dans une rue tranquille de Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), on le distingue à peine. C est un panneau discret fixé en hauteur, au-dessus d un mur blanc. Il indique la bonne direction au moyen d une flèche rouge. Bienvenue à CFD Bagnères, au cœur du parc Soulé, du nom de l entreprise originelle créée au XIX e siècle. On slalome d abord entre de petits immeubles de bureaux sans apprêts. Puis on emprunte un quai. Il est bordé, d un côté, de bâtiments industriels hors d âge avec des murs pignons en épis, des toits en briques ou en tôle, des verrières aux châssis rouillés et, de l autre, en contrebas, d une perspective enherbée, découpée dans toute sa longueur par un rail unique. Au loin, on peut admirer les contreforts des Pyrénées. Au bout, à droite, on s offre un bond dans le temps. On découvre en effet un hangar flambant neuf qui tranche brutalement avec le décor typique de ce site bien plus que centenaire. Cet atelier abrite la toute nouvelle unité de production de tramways «made in» CFD Bagnères, filiale à 100 % du groupe espagnol Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles (CAF) depuis Elle a été inaugurée le 16 mars 2012, à la fin de travaux dans lesquels 3,5 millions d euros ont été investis au total. Des câbles et des chaudrons A l intérieur, on mangerait par terre. Des couleurs vives, du jaune, du bleu, des ateliers spacieux où l on travaille à hauteur d homme, du Inspirés du modèle CAF Urbos 3, les trams ont été repensés pour les besoins spécifiques des marchés de Nantes et de Besançon (photo). Patrick Laval/Photorail Mai 2012 III

4 Dossier Partenaire TAN christiane Blanchard Inauguration, à Bagnères, le 16 mars 2012, de la chaîne de construction du tram de Nantes. De droite à gauche : Francis Nakache, DG de CAF France, Jean-François Rétière, vice-président de Nantes Métropole, Pascal Pin, vice-président de MipyRail, Pierre Forgues, député des Hautes-Pyrénées, Jean Glavany, député des Hautes-Pyrénées, Marie Baudoin, conseillère régionale de Midi-Pyrénées et Alain Boeswillwald, DG de la Semitan (Nantes). L une des 12 rames de tram que Nantes a commandées. sol au plafond, dans un relatif silence. Partout, des entrelacs de fils, de câbles, de tubes et de tuyaux divers. Trônant au milieu de ce vaste espace de cathédrale, des chaudrons en aluminium, bruts de peinture, quasi nus, comme des morceaux de jouets à monter soi-même. On dirait des diligences. Ce sont les éléments les plus massifs constitutifs d une rame complète. Ils arrivent de l usine CAF de Saragosse, à moins de 270 km de là. Les bogies viennent eux de Beasain, siège historique du groupe espagnol, à 250 km de Bagnères-de-Bigorre. Du 100 % local, du 100 % pyrénéen. Une fois livrés sur place, les chaudrons, les bogies, et aussi les vitres, tout commence. En arpentant le nouveau bâtiment, on peut suivre la métamorphose, de la peinture à l aménagement intérieur en passant par le câblage et le montage final. Une fois la rame terminée, le pont roulant soulève et fait pivoter la rame à 90 pour la reposer sur des rails, dans un bâtiment perpendiculaire. Là, on fait subir une dernière batterie de tests techniques à deux rames en simultané, essentiellement sur les systèmes électriques. On leur fait effectuer un peu de roulage, aussi, sur une centaine de mètres de voies. Et puis s en va vivre sa vie de tramway en ville. 31 rames pour Nantes et Besançon En ce printemps, ce sont les rames de Nantes, dont le réseau se renforce et s agrandit, qui occupent la centaine de salariés du site. C est l un des deux contrats décrochés par CFD Bagnères avec celui du réseau de Besançon, en pleine création. Deux premières pour CAF sur le marché français et un carnet de commandes qui garantit au site de l activité jusqu à la fin de l année 2013, au rythme de deux rames produites par mois : 12 en tout pour Nantes, 19 pour Besançon. Inspirés du modèle CAF Urbos 3, ces trams ont été repensés pour les besoins spécifiques des deux marchés. Des rames de 5 modules, 37 m de long et de CFD Bagneres IV Mai 2012

5 Jean-François Retière, vice-président de Nantes Métropole, en charge des Déplacements, des Transports collectifs, des Transports scolaires et des Parcs de stationnement : «Un design qui s intègre au mieux dans la gamme existante» «A Nantes, où le tramway existe depuis 1985, notre projet n était pas de créer des lignes mais de renforcer les trois lignes existantes, et de compléter le parc dans l optique d une rénovation des anciennes rames. Il s agit pour nous de faire passer la fréquence de la ligne 1 à une rame toutes les 3 mn au lieu de 7 mn, et d opérer un maillage avec le nouveau réseau Chronobus. Notre demande était donc très particulière. CAF a bien compris toutes ces contraintes, notamment celles liées au gabarit des quais, à la maintenance, pour que nous ne soyons pas obligés de revoir nos dépôts de fond en comble, mais aussi à nos prévisions de trafic, en adaptant les voitures avant et arrière avec des portes doubles. Il fallait également que ces nouvelles rames se fondent dans ce paysage. CAF nous a proposé un design moderne sans être révolutionnaire, qui s intègre au mieux dans la flotte existante. Enfin, même si cela n était pas un engagement contractuel, nous sommes très satisfaits qu une grande partie de la fabrication et de l assemblage se fasse en France, dans l usine de CFD Bagnères. Nous sommes allés le dire là-bas lors de l inauguration du nouvel atelier de production.» Patrick Garçon Nantes Metropole 248 places pour Nantes, qui a souhaité des doubles portes à l avant et l arrière. Des rames de 3 modules, 24 m de long et de 132 places pour Besançon, qui a préféré les simples portes aux extrémités. Du cousu main, l une des grandes forces de CAF. Pour Bagnères-de-Bigorre et sa région, en ces temps d austérité, ces contrats sont une aubaine. L arrivée d un repreneur de la taille de CAF contribue à tirer vers le haut l activité économique d un bassin d emploi fortement enclavé et touché de plein fouet par la crise. Si le parc Soulé compte encore environ 350 emplois au total, le ferroviaire y était d ailleurs en voie de disparition. L acquisition du département ferroviaire de Soulé par la Compagnie des chemins de fer départementaux (CFD), en 1992, avait déjà offert un vrai beau sursis. De gros contrats avaient été remportés : voitures spéciales et réhabilitation de voitures de métro pour la RATP, locomotives pour le Bénin, l Ethiopie, la Guinée et la Suisse. Jusqu en 2005, d autres belles commandes avaient été honorées : 12 autorails pour la Corse, 4 pour la Provence, 10 pour la Tunisie. L union de deux vieux frères CAF arrive en 2008 et entre à hauteur de 60 % au capital de CFD Bagnères, filiale de CFD. Une phase d observation avant une acquisition totale, deux ans plus tard. Pour une population attachée à ses racines et pour une région qui vit du ferroviaire depuis plus d un siècle, c est l heure du renouveau. De la mairie à la région, en passant par la communauté de communes de la Haute-Bigorre et le département, les élus locaux l ont compris très vite et soutenu avec constance le projet de CAF. Pour des raisons parfois sentimentales. Le maire de Bagnères-de-Bigorre, Rolland Castells, a luimême travaillé chez Soulé au temps de sa Claude Miqueu, vice-président du conseil général des Hautes-Pyrénées, chargé de la Recherche, des Innovations technologiques et de la Prospective : «Ce sont deux traditions industrielles qui se retrouvent» «Pour moi, le ferroviaire à Bagnères, c est d abord la rencontre, il y a près de trente ans, avec les anciens dirigeants de Soulé, MM. De Boysson père et fils. J étais un jeune élu. J ai assisté, par la suite, au départ de l entreprise historique et à la perte de centaines d emplois. Comme Soulé, CAF est une société plus que centenaire. Ce sont deux traditions industrielles qui se retrouvent, c est une complicité qui se crée autour de la chaîne des Pyrénées. Pour soutenir CFD Bagnères, nous faisons beaucoup de pédagogie en direction de ceux qui nous disent : Oui, mais c est une entreprise espagnole. Nous répondons que CAF a une véritable implantation industrielle dans les Pyrénées, qu elle a investi chez nous dans des bâtiments, du matériel. Elle produit en France. Elle a aussi su reconnaître le savoir-faire local, qui s incarne notamment au travers de liens étroits avec le pôle universitaire de Tarbes. Nous nous inscrivons donc bien dans une continuité. Mieux, nous allons certainement aller présenter les produits de notre terroir, le porc noir gascon, le madiran, etc., lors des inaugurations des tramways de Nantes et de Besançon.» L.Gaits.cg65 Mai 2012 V

6 Dossier Partenaire Rolland Castells, maire de Bagnères-de-Bigorre : «Nous avons vu d un très bon œil l arrivée d une grande entreprise» «A titre personnel, je suis heureux de voir redémarrer le ferroviaire à Bagnères-de-Bigorre. J ai connu Soulé lorsque l entreprise employait jusqu à 500 personnes dans le secteur. Il n y en avait plus que 180 en On était content de les avoir mais on avait du mal à imaginer une continuité de l activité avec un petit groupe comme celui-ci. Nous avons vu d un très bon œil l arrivée d une grande entreprise très structurée. On ne s est pas trompés. CAF vient d investir dans CFD Bagnères en construisant un atelier flambant neuf. Pourtant, cela n est pas tellement à la mode chez les industriels, qui demandent plutôt aux collectivités de financer les bâtiments et achètent des machines. La reprise de l activité pourrait peut-être également nous permettre de réhabiliter la voie de chemin de fer qui nous relie à Tarbes et qui a été déclassée il y a des dizaines d années. Ce serait positif pour une ville touristique comme la nôtre. Enfin, entre Bagnères-de- Bigorre et CAF, c est aussi une sorte d union de l Europe du Sud. La ville a accueilli de nombreux réfugiés politiques durant la guerre d Espagne. Il y a encore beaucoup de noms à consonance espagnole chez nous.» Mairie de Bagneres-de-Bigorre splendeur, avant de vivre douloureusement son démantèlement dans les années 70. Au-delà des aspects économiques, voire politiques, c est la rencontre de deux histoires parallèles qui fait le charme de cette aventure. De part et d autre des Pyrénées, CAF et Soulé sont nés à quelques années d intervalle : 1860 pour les premiers, 1862 pour les seconds (et même 1881 pour CFD, ndlr). Les Espagnols se sont spécialisés d emblée dans la Pascal Gudefin, directeur du projet Tramway au Grand Besançon : «La première rame doit arriver en juin 2013» «Pour le réseau de tramway de Besançon, nous avions défini très précisément nos besoins : passagers par jour, par heure au maximum. Des rames de 120 à 140 places étaient donc suffisantes. Il n y avait pas ce type de matériel à l époque de notre appel d offres. CAF a présenté Grand Besançon le dossier le mieux disant et le plus convaincant sur la qualité intrinsèque d un futur matériel qui n existait pas. CAF l a annoncé et l a fait, en France qui plus est, en investissant dans un outil de production de pointe. Nous nous en félicitons. Depuis le début, les échanges entre nous sont nombreux. CAF a accepté de nous prêter une maquette d étude à l échelle 1. Cela a permis de recueillir les remarques des usagers, des associations de handicapés, des exploitants, des chauffeurs. Toutes ont été prises en compte, sans surcoût. Nous coopérons même avec la ville de Nantes, qui a acheté des répliques exactes de nos rames, mais plus longues, et qui sera livrée avant nous. De notre côté, la première rame doit arriver en juin Nous sommes dans les temps. La prochaine étape importante, ce sera le dossier de sécurité où, là aussi, CAF joue le jeu en s adaptant au goût français, à nos pratiques et à nos exigences.» réparation et le montage de wagons avant de construire leurs premiers wagons de fret, en Les Français ont débuté modestement par la menuiserie avant de lancer leur premier tramway, acquis par Trônant au milieu de ce vaste espace de cathédrale, des chaudrons en aluminium la ville de Limoges en Le rapprochement est naturel, presque fraternel. Conscient de ses liens tout particuliers, CAF n agit pas en conquérant mais cherche à s inscrire dans la durée, en s appuyant sur les savoir-faire existants tout en apportant les siens. «CAF est une grosse PME qui a su se transformer en grand groupe tout en gardant un processus de décision extrêmement rapide», explique Laurent Caseau, directeur commercial de CFD Bagnères. Une souplesse et une réactivité bienvenues. Faute d activité, alors que la fabrication pour les marchés de Nantes et de Besançon n a pas encore commencé, il faut décider d un plan social. Plier plutôt que rompre, on a aussi recours à du chômage technique. Mais tous ces épisodes difficiles se déroulent sans heurts. Pour preuve, la passation de pouvoir entre l ancien directeur du site, atteint par la limite d âge, et le nouveau, Vicente Alzugaray, venu d Espagne, qui s est étalée sur 18 mois. Aujourd hui, la société emploie près de 110 personnes. Tous les métiers sont représentés et le bureau d études a été préservé. Avec m 2 de bâtiments couverts et environ 6 ha de terrain en tout, l usine de CFD Bagnères peut encore grandir. D autres projets de démolition et de reconstruction sont dans les cartons. Ils dépendront bien sûr des futurs contrats. Une chose est sûre, avec CAF, CFD Bagnères est bien entré dans le XXI e siècle! VI Mai 2012

7 Des gammes pour tous Quatrième constructeur mondial du secteur ferroviaire hors Extrême-Orient, CAF dispose d une gamme complète de produits pour tous types de marchés. Zoom sur deux d entre eux. Karlos Corbella Totalement inconnu du grand public français, méconnu des pouvoirs publics et regardé de loin par beaucoup de ses concurrents, CAF a fait une entrée discrète mais remarquée sur le Poids lourd du secteur, le groupe espagnol n est pas qu un constructeur de tramways marché français. Et pour cause, c est un poids lourd du secteur (voir encadré «CAF en chiffres»), le quatrième constructeur mondial dans le ferroviaire avec un chiffre d affaires de 1,725 milliard d euros en Pour son arrivée en France, le groupe espagnol a d abord racheté l entreprise CFD Bagnères, en deux temps : 60 % en 2008, 100 % en Avant cette dernière opération, le constructeur remportait simultanément deux appels d offres pour la fabrication de 31 rames de tramway, 19 à Besançon puis 12 à Nantes (dans l ordre de la signature, mais Nantes sera livré avant Besançon). Comme le souligne Francis Nakache, directeur général de CAF France, dans l interview qu il nous a accordée (voir page X), le groupe espagnol n est cependant pas qu un constructeur de tramways. Il possède une gamme très étendue de produits : grande vitesse et même très grande vitesse (le train Oaris 350 km/h est actuellement en test en Espagne), métros, suburbains, rames articulées, rames diesel et électriques, locomotives, Intercity. Il est aussi à la pointe de la technologie avec quelques innovations remarquables. Dans un autre registre, il a conçu des tramways à plancher bas intégral, là où d autres constructeurs proposent des podiums pour les places assises au niveau des bogies. CAF a également développé le bogie Brava pour grande vitesse, capable de changer d écartement à la vitesse de 30 km/h, deux fois plus vite que les autres. Il vient enfin de mettre au point le système ACR, qui utilise des supercapacités (voir encadré). Parmi les produits CAF, outre les tramways, deux semblent particulièrement adaptés au marché français. Mieux, à l actualité du trans- Le train Oaris, actuellement en phase d essais en Espagne, est capable de transporter 500 personnes à plus de 350 km/h. Mai 2012 VII

8 Dossier Partenaire SP Le tramway MetroCentro de Séville, dont les supercondensateurs permettent de se passer de ligne aérienne devant la cathédrale. SP Le métro à pneus de Santiago du Chili, aux normes proches des métros de Lyon, Marseille et Paris. L autorail AMP 800, construit par CFD Bagnères pour les Chemins de fer de Provence. SP CAF livrera des trains aptes à 200 km/h en Arabie saoudite. La Régordane CAF en chiffres Dates 1860 : création des premiers ateliers industriels de réparation et de montage des wagons 1917 : fondation de la société à Beasain (Pays basque espagnol) 1969 : création du département Recherche & Développement 2010 : Oaris, train à très grande vitesse Repères : effectif du groupe, dont ingénieurs et diplômés 4,7 millions de m 2 : surface totale de l usine historique de Beasain 1 725,1 millions d euros : chiffre d affaires ,9 millions d euros : montant des commandes au 31 décembre ,56 % : participation des salariés au capital de la société, dont 100 % des titres sont cotés en Bourse 54,98 % : part des trains régionaux et de banlieue dans les commandes CAF, premiers devant l urbain et le suburbain (38,51 %) 28 : nombre de pays dans lesquels CAF intervient 60 : nombre de projets en cours port de voyageurs en France, à court, moyen et long terme. Il s agit du métro sur pneus et de la gamme de trains Civity. Métro sur pneus CAF possède un réel savoir-faire en métro urbain lourd. Outre ses marchés traditionnels, Espagne (Barcelone, Bilbao, Madrid) et Amérique du Sud (Caracas, Medellin, São Paulo), le groupe espagnol a également décroché des contrats avec les villes de Bucarest, Bruxelles, Rome ou Washington, par exemple. Mais il est aussi le troisième constructeur mondial de métros sur roues équipées de pneumatiques (par opposition aux roues en acier). Son matériel roule entre autres à Mexico et à Santiago du Chili. En France, des rames de ce type circulent à Lyon, Marseille, mais surtout à Paris, sur les lignes RATP 1, 4, 6, 11 et 14. Or la ligne 14, qui relie actuellement la station Saint-Lazare à la station Olympiades, doit être prolongée dans le cadre du projet de Grand Paris. Au nord jusqu à la station Mairie-de-Saint-Ouen, au sud VIII Mai 2012

9 Automotrice CAF Civity pour la desserte du Frioul-Vénétie-Julienne. Le tramway CAF Urbos 3 de Saragosse, équipé du système de stockage d énergie ACR. SP SP jusqu à l aéroport d Orly. Une opportunité sur laquelle CAF se penche sérieusement. À suivre. Civity Ce train à moyenne vitesse (entre 160 et 200 km/h), modulaire aussi bien à l extérieur qu à l intérieur, a été conçu pour l Intercity et le régional. Il est doté d un plancher surbaissé pour faciliter l accès. Avec sa hauteur de plancher variable à partir de 600 mm, conçu pour l écartement international de mm, il satisfait aux réglementations européennes les plus rigoureuses : TSI, EN ou encore UIC. Actuellement, Civity est conforme aux normes TSI-Noise, TSI-SRT (Safety in Railway Tunnels) et TSI Matériel conventionnel. Cinq types de propulsion sont disponibles : électrique, diesel-électrique, diesel-mécanique, Le Civity, un train à moyenne vitesse conçu pour l Intercity et le régional diesel-hydraulique et bimode. Ainsi que quatre tensions d alimentation différentes : V courant continu, V courant continu, 15 kv 16,6 Hz et 25 kv 50 Hz. Ce modèle connaît déjà un beau succès en Europe. Il circule en Italie, au Monténégro, en Lettonie, et fait l objet d un contrat-cadre avec la Deutsche Bahn en Allemagne. Depuis la signature de la convention relative à l exploitation des trains d équilibre du territoire (TET), le 13 décembre 2010, l Etat a fixé plusieurs priorités, parmi lesquelles : redynamiser le service grandes lignes entre les principales villes non reliées par la grande vitesse, garantir l irrigation des territoires peu denses et faciliter les déplacements dans le grand bassin parisien. Le Civity pourrait parfaitement répondre à ces objectifs. Le système ACR pour se passer des caténaires «Nous ne sommes pas les seuls à l avoir essayé, mais nous sommes les premiers au monde à l avoir commercialisé.» Laurent Caseau, directeur commercial de CFD Bagnères, est particulièrement fier du système ACR développé par sa maison mère, CAF. Ce système de stockage d énergie sans caténaire utilisant les supercapacités est en cours de déploiement à Saragosse et fonctionne déjà à Séville. A Saragosse, il entrera en action dès cette année sur un tronçon de 1,8 km et quatre interstations, en plein centre-ville, alors qu à Séville il est exploité sur une interstation passant devant la cathédrale. Il permet ainsi d épargner aux habitants et aux touristes la vision des lignes aériennes de contact surplombant habituellement les lignes pour alimenter les trams. Le système est simple : à chaque freinage, plutôt que de dissiper en chaleur le courant restitué par le moteur, celui-ci recharge en partie les supercapacités, ou supercondensateurs, qui ont l avantage de se recharger rapidement et de se décharger lentement. La recharge résiduelle se fait uniquement aux arrêts, soit par «biberonnage» avec une caténaire en station (le pantographe du tramway se lève uniquement à cet endroit), soit au moyen d un troisième rail central qui vient alimenter la rame par le dessous. Outre l aspect visuel, l économie en énergie est évaluée entre 20 et 30 % par rapport à une exploitation sous caténaire, et encore plus pour des systèmes utilisant notamment l alimentation par le sol. Mai 2012 IX

10 Dossier Partenaire Francis Nakache, directeur général de CAF France : «Nous faisons du sur-mesure» En rachetant CFD Bagnères, le groupe espagnol CAF s est implanté pour la première fois en France. Et il a bien l intention d y rester. Francis Nakache, directeur général de CAF France, nous explique pourquoi et comment. Comment CAF a-t-il été accueilli à Bagnères-de-Bigorre? Francis Nakache : Les autorités locales ont été très heureuses de nous voir arriver. Il y avait à la fois une dimension politique, économique, mais aussi affective. Rolland Castells, maire de Bagnères-de-Bigorre, est un ancien de Soulé. Il a vu cette entreprise se développer puis être démantelée, dans les années 70. Cela l a touché de voir l activité repartir. Vous avez déjà gagné deux contrats pour des tramways, à Nantes et Besançon, comment voyez-vous l avenir? F. N. : L activité ferroviaire s inscrit dans un marché très spécifique, qui demande de maintenir des équipements, des outils, des savoir-faire. Nous nous battrons contrat après contrat pour défendre et développer le site de CFD Bagnères. Grâce à ces deux premiers marchés, nous avons déjà pu entamer une rénovation à proportion des besoins. Le groupe CAF pourrait aussi confier des fabrications au site, comme cela s est déjà produit en 2010 et 2011 pour des trams-trains destinés au marché espagnol. Quelle place tient le rachat de CFD Bagnères dans la stratégie de CAF? F. N. : CAF est une entreprise qui ne fait pas beaucoup de croissance externe. Nous avons «Nous avons pris en compte l histoire ferroviaire du site» surtout créé des usines et parfois racheté un outil industriel, très rarement des entreprises et encore moins un constructeur ferroviaire. CFD Bagnères est un cas particulier. Nous ne sommes pas arrivés en terrain conquis. Nous avons pris en compte l histoire ferroviaire du «Désormais, les donneurs d ordre français nous connaissent et, mieux, nous reconnaissent.» site et conservé, autant que possible, les savoir-faire dans tous les domaines, comme le bureau d études, par exemple, qui existe encore, même s il a été réduit. Le but est de moderniser l usine de Bagnères, de la rendre capable de se lancer dans de nouvelles fabrications. Nous avons mis en place de nouveaux outils informatiques et les ouvriers sont allés se former en Espagne. Etes-vous aujourd hui suffisamment connu en France? F. N. : Cela n était pas forcément le cas au début mais, désormais, les donneurs d ordres français nous connaissent et, mieux, nous reconnaissent. Ils savent que nos produits sont Manuel Guillin X Mai 2012

11 de bonne qualité, à la pointe de la technologie. Nous leur expliquons aussi que CAF est une société à l équilibre, qui maîtrise ses coûts de fabrication. Nous sommes souvent moins chers mais nous ne faisons pas du low cost. Comment partez-vous à la conquête de nouveaux contrats? F. N. : Nous montrons d abord que nous sommes capables de lancer de nouvelles fabrications, que nos produits sont bons et qu ils sortent en temps et en heure. C est déjà le cas pour les tramways de Nantes, dérivés de notre gamme Urbos 3, modulaire et moderne, laquelle connaît un grand succès en Europe et aux Etats-Unis. Avec un vrai plancher bas intégral, sans podium pour monter sur les sièges, avec un bogie à deux étages de suspension, confortable, silencieux et capable de rouler sur de très vieux réseaux, cette gamme est unique au monde. Nous expliquons ensuite que nous pouvons fabriquer pour l essentiel en France, dans une nouvelle usine fidèle à l histoire du site de Bagnères. Nous assumons ainsi notre place de troisième constructeur français, membre de la Fédération des industries ferroviaires (FIF). Nous mettons enfin en avant le fait que nous disposons de produits complémentaires pour renforcer les offres existantes ou ouvrir de nouvelles lignes. Cela peut intéresser des villes comme Avignon, Nîmes, Amiens, Dunkerque ou Caen. Tous ces marchés sont sur nos radars. Etes-vous condamnés à ne fabriquer que des tramways en France? F. N. : Non. Nous avons aussi des gammes de produits qui vont au-delà de l urbain traditionnel. Comme Soulé autrefois, qui a fabriqué des locomotives, des trains ou des voitures passagers. Tout est possible sur ce site, nous avons de la place. La tranche de fabrication entamée aujourd hui est modeste. Nous pouvons la multiplier par 5, par 10. Nous avons par exemple un vrai savoir-faire en métro urbain lourd. Nous en avons vendu à Rome, Bruxelles, Washington et en Amérique du Sud. Nous avons fabriqué du matériel de type RER, y compris sur deux niveaux, pour l Espagne et le Portugal. Nous disposons d une gamme de trains modulaires de dernière génération, capables de rouler entre 160 et 200 km/h. Nous en avons vendu en Italie, au Monténégro, en Lettonie et cette gamme a été choisie en Allemagne dans un contrat-cadre de DB Regio. Ceux-ci pourraient par exemple répondre aux besoins des trains d équilibre du territoire (TET). Nous sommes enfin un des trois constructeurs mondiaux capables de fabriquer du métro sur pneus, comme celui de la ligne 14, qui doit être prolongée dans le cadre du Grand Paris. Et nous n oublions pas la grande vitesse (250 km/h) ou les trains de nuit. Nous ne disons pas aujourd hui que nous allons répondre à tous ces appels d offres, mais nous les observons de près. Au-delà du matériel, quelles sont vos forces? F. N. : Nous avons de nombreuses gammes différentes. Cela nous permet, contrairement à d autres, de ne pas imposer des produits ou des matériels à nos clients. Nous faisons du sur-mesure, comme à Edimbourg où le tramway devait à la fois desservir la ville mais aussi «Un groupe très pragmatique, très souple, très réactif» l aéroport. Cela vient de notre expérience du marché espagnol qui est très concurrentiel. Il faut y être très pragmatique, très souple, très réactif. Il est par exemple rare que la Renfe (la SNCF espagnole, ndlr) passe commande pour de grandes quantités de trains. Régulièrement, de nouveaux marchés de petites quantités s ouvrent. Les constructeurs doivent rester compétitifs, adapter leur technologie, leurs coûts, maîtriser leurs process, réfléchir en permanence à la conception des trains et développer sans cesse de nouveaux produits. La plupart du temps, en dehors du prix, nous sommes choisis pour cette capacité à présenter du matériel adapté, même sur de petites séries. Cela a été le cas à Nantes et Besançon. A partir de notre modèle de base, nous avons proposé des matériels de la taille demandée : 5 caisses à Nantes, 3 à Besançon ; des portes doubles aux extrémités à Nantes, des portes simples à Besançon ; et des tronçons intermédiaires un peu allongés. Un rapport publié en septembre dernier en Angleterre, «Green light for light rail» (http://assets.dft.gov.uk/publications/light-rail/greenlight-for-light-rail.pdf) suggère de suivre de près le projet de Besançon pour sa capacité à maîtriser les coûts. Nous n en sommes pas les seuls responsables mais nous avons la faiblesse de penser que nous y contribuons à notre mesure. Mai 2012 XI

12

TRAM PRESSE. DOSSIER de. Montez à bord de la première rame du tramway. Jeudi 6 juin 2013-15 h Rue du Luxembourg

TRAM PRESSE. DOSSIER de. Montez à bord de la première rame du tramway. Jeudi 6 juin 2013-15 h Rue du Luxembourg TRAM DOSSIER de PRESSE Montez à bord de la première rame du tramway Jeudi 6 juin 2013-15 h Rue du Luxembourg 2 Sommaire Montez à bord de la première rame du tramway Page 3 Les caractéristiques des rames

Plus en détail

METRO D ALGER : LIGNE 1

METRO D ALGER : LIGNE 1 INAUGURATION DE LA PREMIERE LIGNE DU METRO D ALGER Dossier de presse 31 octobre 2011 Sommaire 1/ RATP Dev met en service, via sa filiale RATP El Djazaïr, la première ligne du métro d Alger. 2/ Présentation

Plus en détail

Le groupe RATP, la RATP et RATP Dev. Une nouvelle dimension, de nouvelles ambitions

Le groupe RATP, la RATP et RATP Dev. Une nouvelle dimension, de nouvelles ambitions Le groupe RATP, la RATP et RATP Dev Une nouvelle dimension, de nouvelles ambitions Le groupe RATP, la RATP et RATP Dev Le Groupe RATP La RATP en Ile de France RATP Dev L exploitation et la maintenance

Plus en détail

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris 1 2 Avec des solutions françaises et une expertise mondiale dans le domaine du transport, Thales se positionne comme un acteur clé

Plus en détail

Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens

Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens Frédéric Léonhardt Les travaux du Grand Paris Express s annoncent coûteux et décalés par rapport aux problèmes réels. Pour Frédéric Léonhardt,

Plus en détail

Une flotte moderne au service des clients

Une flotte moderne au service des clients 2 Une flotte moderne au service des clients La STIB est en pleine expansion. La fréquentation a augmenté de près de 80 % au cours des 10 dernières années. Cette hausse spectaculaire est pratiquement unique

Plus en détail

Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne

Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne 1 GRANDE METROPOLE AFRICAINE Grands projets de développements Cité Financière Internationale. Hub Pour l Afrique 1 200 Km² avec 70 Km de littoral

Plus en détail

La Voiture. Le métro

La Voiture. Le métro Les transports parisiens Pour se déplacer à Paris, il existe plusieurs moyens de transports. Voici un petit aperçu pour s y retrouver. La Voiture Comme dans beaucoup d autres villes, le trop grand nombre

Plus en détail

UN TRAM POUR LUXEMBOURG

UN TRAM POUR LUXEMBOURG UN TRAM POUR LUXEMBOURG Pourquoi le tram? Une nécessité : Flux de travailleurs frontaliers 3 Une nécessité : Effet entonnoir 4 L impact sur l environnement Comparaison des modes de transport Faible consommation

Plus en détail

LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC

LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC Michel Labrecque, Président du conseil d administration Présenté à l Institut de recherche en économie contemporaine Le 10 septembre 2013

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Pour un trolleybus moderne dans l agglomération grenobloise

Pour un trolleybus moderne dans l agglomération grenobloise Pour un trolleybus moderne dans janvier 2005 Page 1 Sommaire Les avantages du trolleybus par rapport à l autobus Le trolleybus, un moyen de transport performant Le trolleybus est un moyen de transport

Plus en détail

www.wattmobile.fr L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain

www.wattmobile.fr L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain www.wattmobile.fr Dossier de presse Wattmobile 1 1. Vision et Missions

Plus en détail

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY JUIN 2014 N O 1 PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE À la Une P.2-3 Un succès prolongé Le projet P.4-5 Une ville mieux connectée

Plus en détail

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Direction de l Exploitation Offre Ferroviaire 10-01-2014 Thomas WEHRLE COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Présidé par M. Pierre SERNE, Vice-président du conseil régional

Plus en détail

Infrastructures de transport Cofely Ineo, partenaire d une mobilité performante et durable

Infrastructures de transport Cofely Ineo, partenaire d une mobilité performante et durable Infrastructures de transport Cofely Ineo, partenaire d une mobilité performante et durable cofelyineo-gdfsuez.com Désormais au cœur des enjeux économiques, sociaux et environnementaux, les transports

Plus en détail

: prolongement du rer e à l ouest

: prolongement du rer e à l ouest : prolongement du rer e à l ouest S Y N T H È S E D U D O S S I E R D U D É B A T P U B L I C >>> PRÉAMBULE Le Syndicat des transports d Île-de-France (STIF) et Réseau Ferré de France (RFF) ont pour projet

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES 1 LE BUS DU FUTUR EST SUISSE Grande première suisse et même mondiale, TOSA est un bus articulé à batterie rechargeable pour la desserte des villes. L'énergie de propulsion

Plus en détail

www.cegelecmobility.com

www.cegelecmobility.com www.cegelecmobility.com Ne jamais arrêter le flux Partout dans le monde, les infrastructures de transport constituent un enjeu majeur de l aménagement des territoires. Nous exerçons donc nos métiers avec

Plus en détail

Vendredi 22 mars 2013. Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège

Vendredi 22 mars 2013. Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège Vendredi 22 mars 2013 Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège 2 ème phase de concertation publique 25 mars au 12 avril 2013 2 ème phase de concertation publique sur le projet

Plus en détail

Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015

Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015 Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015 Pourquoi un nouvel Atelier Central? Le nouvel Atelier remplace les 2 sites actuels Atelier Nord Rocade de Bonnevoie (Gare de Luxembourg) Atelier

Plus en détail

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche!

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Communiqué de synthèse Paris, jeudi 26 mai 2011 Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Maurice Leroy, ministre de la ville, chargé du Grand Paris,

Plus en détail

Réunion La Teste ( 08/03/10 )

Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Dès le début notre association a œuvré pour la création d un véritable réseau de transport en commun sur l ensemble du pays du Bassin d Arcachon en prônant le développement

Plus en détail

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes de troisième Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Thème 2 : L évolution du système de production et ses

Plus en détail

Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique

Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique 17 novembre 2011 2 Sommaire Edito I La mobilité du troisième millénaire p.5 Le véhicule électrique : vecteur de la mobilité de demain

Plus en détail

Mesures de l état du réseau Domaine Voie Tendances, perspectives et innovations

Mesures de l état du réseau Domaine Voie Tendances, perspectives et innovations Mesures de l état du réseau Domaine Voie Tendances, perspectives et innovations Symposium Infra - Direction de la maintenance du réseau : Régis Ambert, Division Ingénierie de la Maintenance de la Voie

Plus en détail

ACC INGENIERIE & MAINTENANCE. www.accim.com

ACC INGENIERIE & MAINTENANCE. www.accim.com www.accim.com Version 11.0 - Janvier 2011 Présentation de la Société FORME JURIDIQUE : Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance DATE DE CRÉATION DE LA SOCIÉTÉ : 1919 CAPITAL SOCIAL : 2 126

Plus en détail

L'imagination au service du transport. Siemens Transportation Systems en France

L'imagination au service du transport. Siemens Transportation Systems en France L'imagination au service du transport Siemens Transportation Systems en France La fiabilité des systèmes de transport est un facteur économique qui devient de plus en plus déterminant. 2 Le XXI ème siècle

Plus en détail

HYBRIDATION ET ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS COLLECTIFS AU QUÉBEC: Les projets s implantent-ils?

HYBRIDATION ET ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS COLLECTIFS AU QUÉBEC: Les projets s implantent-ils? HYBRIDATION ET ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS COLLECTIFS AU QUÉBEC: Le 31 mai 2012 Forum URBA 2015 Les projets s implantent-ils? Notre expertise fait votre force J avais un problème!! Accumulation d énergie

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers

Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers Claude MARIN-LAMELLET Marie-Christine CHEVALIER PFI Innovations dans les transports guidés urbains et régionaux Séminaire du 17/10/2006 Ergonomie, Confort et

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

Le nouvel Atelier Central

Le nouvel Atelier Central Luxembourg, le 11 mai 2015 Le nouvel Atelier Central Sa raison d être Pour les CFL, les dernières années étaient surtout marquées par le renouvellement de la majeure partie de notre parc de matériel roulant.

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5 Première en France Réouverture de la ligne ferroviaire Nantes- Châteaubriant au trafic voyageurs par tram-train : ouverture commerciale le 28 février 2014 Conférence de presse Région-RFF-SNCF 15 mars 2013

Plus en détail

Technique et gestion du bâtiment. Technique énergétique et technologie du trafic. Et tous les services s y rapportant.

Technique et gestion du bâtiment. Technique énergétique et technologie du trafic. Et tous les services s y rapportant. Technique et gestion du bâtiment. Technique énergétique et technologie du trafic. Et tous les services s y rapportant. Nous possédons l expérience et les compétences nécessaires pour offrir à nos clients

Plus en détail

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique du 27 novembre 2012 Vitry-sur-Seine!" Le programme de la réunion 2 Le programme de la réunion Le dispositif de concertation Les acteurs et les objectifs

Plus en détail

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport»

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» DOSSIER DE PRESSE 24 juin 2008 Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont des Vosges Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» Strasbourg, le 24 juin 2008 Dossier de presse Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont

Plus en détail

Collège Saint Benoit Maupertuis 72000 Le Mans, Sarthe (72) 3ème Découverte Professionnelle

Collège Saint Benoit Maupertuis 72000 Le Mans, Sarthe (72) 3ème Découverte Professionnelle Collège Saint Benoit Maupertuis 72000 Le Mans, Sarthe (72) 3ème Découverte Professionnelle Dans beaucoup d objets qui nous entourent on retrouve de la mécanique. C est ainsi que nous avons choisi d étudier

Plus en détail

EISENMANN. Logistique des boissons

EISENMANN. Logistique des boissons EISENMANN Logistique des boissons Voici l univers d EISENMANN EISENMANN est l un des fournisseurs leaders mondiaux de systèmes dans les domaines des techniques de traitement des surfaces, de l automatisation

Plus en détail

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO Présentation œuvre et artiste : Le musée Guggenheim de Bilbao (Espagne) est un musée d art moderne et contemporain. Comme son frère de New York, bâti sur les plans de Frank Lloyd

Plus en détail

EN ROUTE VERS L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT COLLECTIF. André Porlier Gestionnaire corporatif Développement durable

EN ROUTE VERS L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT COLLECTIF. André Porlier Gestionnaire corporatif Développement durable EN ROUTE VERS L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT COLLECTIF André Porlier Gestionnaire corporatif Développement durable 26 novembre 2013 1. Bref survol de la STM 2. Plan 2020 3. Bilan GES 4. Plan électrification

Plus en détail

Et si vous produisiez là où s invente l avenir? PARC INDUSTRIEL DE LA TOUCHE TIZON RENNES - NOYAL-CHÂTILLON-SUR-SEICHE

Et si vous produisiez là où s invente l avenir? PARC INDUSTRIEL DE LA TOUCHE TIZON RENNES - NOYAL-CHÂTILLON-SUR-SEICHE Et si vous produisiez là où s invente l avenir? PARC INDUSTRIEL DE LA TOUCHE TIZON RENNES - NOYAL-CHÂTILLON-SUR-SEICHE Le Parc de la Touche Tizon est situé en bordure de la RD837 à deux pas du centre-ville

Plus en détail

Claude Soulas, GRETTIA Chaire STIF, 17 04 2013

Claude Soulas, GRETTIA Chaire STIF, 17 04 2013 Comparaison de diverses solutions de BHNS et tramway, aux plans conceptuel, technique et économique (sur la base d'expériences notamment françaises et allemandes) Claude Soulas, GRETTIA Chaire STIF, 17

Plus en détail

2.1. Les chemins de fer

2.1. Les chemins de fer 2.1. Les chemins de fer 2.1.10. Les transports de fret CFL cargo Evolution du trafic fret Le tableau suivant fait apparaître une augmentation de 19 % du tonnage transporté en trafic international (départ

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

Lancement label Millétoile

Lancement label Millétoile Dossier de presse Lancement label Millétoile Octobre 2013 Sommaire 1 Mercedes-Benz et les véhicules d occasion 2 Les attentes fondamentales des clients 3 Un nouveau label pour offrir confiance, confort

Plus en détail

La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE

La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE BIENVENUE DANS L UNIVERS La Bluecar est la citadine 100% électrique du Groupe Bolloré, développée en collaboration avec le célèbre constructeur italien Pininfarina.

Plus en détail

Diagnostic thermique sur une amiénoise

Diagnostic thermique sur une amiénoise Diagnostic thermique sur une amiénoise Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina Note synthétique Isolation des murs : Laine de bois à privilégier Il s avère que lors

Plus en détail

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS?

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL L électricité est appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans les transports collectifs et

Plus en détail

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L cahier n 1 CACHAN DANS LE S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L DANS LE GRAND PARIS EXPRESS CACHAN CACHAN AN DANS LE Un projet dans la ville pour les habitants Orbival, un temps d avance!

Plus en détail

I- Quel est le but du contrôle «quinquennal» (contrôle obligatoire tous les cinq ans)?

I- Quel est le but du contrôle «quinquennal» (contrôle obligatoire tous les cinq ans)? ARC/ HTTP://WWW.UNARC.ASSO.FR/ DOSSIER DU MOIS DE DECEMBRE 2008 Le contrôle quinquennal obligatoire des ascenseurs Le contrôle quinquennal des ascenseurs a été institué par l article 79 de la loi du 2

Plus en détail

Réseau 08 et le développement du réseau de trolleybus à Lausanne, Suisse

Réseau 08 et le développement du réseau de trolleybus à Lausanne, Suisse Réseau 08 et le développement du réseau de trolleybus à Lausanne, Suisse Une ville en terrasses donnant sur le Lac Léman Lausanne, le chef-lieu du canton de Vaud, est caractérisée par sa situation sur

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE FERROVIAIRE POUR DES SOLUTIONS DURABLES

VOTRE PARTENAIRE FERROVIAIRE POUR DES SOLUTIONS DURABLES VOTRE PARTENAIRE FERROVIAIRE POUR DES SOLUTIONS DURABLES À PROPOS DE TUC RAIL TUC RAIL est un bureau d ingénierie et de Project Management spécialisé en technologie ferroviaire. Nous sommes une filiale

Plus en détail

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE DOSSIER DE PRESSE SNCF CONTACTS PRESSE Clément Nourrit - 01 53 25 76 56 - clement.nourrit@sncf.fr Gaëlle Rual - 01 53 25 74 83 - gaelle.rual@sncf.fr TER 2020 : VERS

Plus en détail

L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car. Par Kornelia et Michel, juin 2011

L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car. Par Kornelia et Michel, juin 2011 L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car Par Kornelia et Michel, juin 2011 Anduze, train des Cévennes Train à vapeur ou vieille diesel, payant, billet valable la journée indépendamment des changements

Plus en détail

Je prends le métro. Un outil pédagogique pour apprendre à utiliser le métro

Je prends le métro. Un outil pédagogique pour apprendre à utiliser le métro Je prends le métro Un outil pédagogique pour apprendre à utiliser le métro Depuis plusieurs années, la RATP s est engagée dans une politique d amélioration de l accessibilité de ses réseaux pour faciliter

Plus en détail

>> Une grande idée pour l électricité. La smart fortwo electric drive.

>> Une grande idée pour l électricité. La smart fortwo electric drive. >> Une grande idée pour l électricité. La fortwo electric drive. >> Faite pour rouler, pas juste pour être admirée. La fortwo electric drive a rencontré un franc succès avant même d être lancée. a déjà

Plus en détail

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Septembre 2014 Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Quelles sont les attentes des entreprises en Loire-Atlantique? Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de

Plus en détail

Lève vitres et lève charges KS

Lève vitres et lève charges KS Lève-vitres et lève-charges KS La manutention facilitée Lève vitres et lève charges KS Près de 40 ans d innovations Plus de 2.000 clients satisfaits Des spécialistes expérimentés Des produits certifiés

Plus en détail

La mobilité en toute sécurité.

La mobilité en toute sécurité. La mobilité en toute sécurité. Mobilité, rapidité, confort et sécurité. Les CFF transportent environ un million de passagers, jour après jour. Car le train est fiable. Car voyager en train, c est pratique

Plus en détail

Partie 1 : La ligne 11 actuelle. Réunion d information 27 février 2013

Partie 1 : La ligne 11 actuelle. Réunion d information 27 février 2013 Partie 1 : La ligne 11 actuelle Réunion d information 27 février 2013 Réunion publique 7 septembre 2010 Sommaire 1. Introduction 2. Bilan de la concertation préalable 3. Le prolongement : la réponse aux

Plus en détail

TRAVAUX D ÉTÉ 2015. Pour vous déplacer cet été sur les RER a et c suivez le guide

TRAVAUX D ÉTÉ 2015. Pour vous déplacer cet été sur les RER a et c suivez le guide TRAVAUX D ÉTÉ 2015 Pour vous déplacer cet été sur les RER a et c suivez le guide UN «GUIDE PRATIQUE» POUR PRÉPARER VOS DÉPLACEMENTS DE L ÉTÉ Pour faire face aux travaux prévus sur les lignes A et C du

Plus en détail

Aéroport Marseille Provence Réunion du Conseil de Surveillance 12 septembre 2014 ALB/DG

Aéroport Marseille Provence Réunion du Conseil de Surveillance 12 septembre 2014 ALB/DG Aéroport Marseille Provence Réunion du Conseil de Surveillance 12 septembre 2014 ALB/DG A l occasion de sa première réunion, le Conseil de Surveillance de la société Aéroport Marseille Provence nomme les

Plus en détail

Transport SICE. Transport. Technologie leader à votre service

Transport SICE. Transport. Technologie leader à votre service SICE Technologie leader à votre service Planification, conception et exécution de projets clefs en main de s. Support Technique Intégration Post-vente Service de Conseil Conception et ingénierie Logistique,

Plus en détail

Le réseau de transport public du

Le réseau de transport public du Un nouveau réseau de transport structurant pour la Région Capitale Le projet soumis au débat : 155 kilomètres de métro automatique en double boucle, pour relier rapidement Paris et les pôles stratégiques

Plus en détail

«Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen

«Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen «Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, présentée par Frédéric LESUR, Supélec 92 Illustrations

Plus en détail

La location de voiture presque gratuite.

La location de voiture presque gratuite. La location de voiture presque gratuite. Dossier de presse Septembre 2010 UN PARTENARIAT UCAR STATION, LE NOUVEAU CONCEPT D AUTO-MOBILITÉ! En avant-première de la Semaine de la Mobilité et de la Journée

Plus en détail

Un nouvel espace de travail atypique aux portes de Paris - Un lieu de création de la ville durable et des arts médiatiques - Un cadre de travail

Un nouvel espace de travail atypique aux portes de Paris - Un lieu de création de la ville durable et des arts médiatiques - Un cadre de travail Un nouvel espace de travail atypique aux portes de Paris - Un lieu de création de la ville durable et des arts médiatiques - Un cadre de travail convivial adapté aux besoins des petites entreprises Un

Plus en détail

La citadine 100% électrique DU GROUPE BOLLORÉ

La citadine 100% électrique DU GROUPE BOLLORÉ La citadine 100% électrique DU GROUPE BOLLORÉ 2 BIENVENUE DANS L UNIVERS La Bluecar est la citadine 100% électrique du Groupe Bolloré développée en collaboration avec le célèbre constructeur italien Pininfarina.

Plus en détail

REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES

REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES PROGRAMME FIABILITÉ ÎLE-DE-FRANCE 2014-2020 LES PRINCIPAUX CHANTIERS DE L ÉTÉ 2014 REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES AU-DESSUS DU CANAL SAINT-DENIS LIGNE H REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES

Plus en détail

Le but était de changer l'image de «musée un peu vieillot» et aussi de diversifier les publics, habitués ou non au numériques.

Le but était de changer l'image de «musée un peu vieillot» et aussi de diversifier les publics, habitués ou non au numériques. Compte-rendu de l'intervention d'alya Nazaraly, responsable du développement culturel du Musée Picasso «ibeacon et géolocalisation in-door : Premiers retours d usage au Musée Picasso» Le contexte du Musée

Plus en détail

Un siècle d innovations

Un siècle d innovations DOSSIER PÉDAGOGIQUE Un siècle d innovations L Aventure Michelin 32 rue du Clos Four - 63100 Clermont-Ferrand - Tél : 04 73 98 60 60 - Fax : 04 73 98 60 69 www.laventuremichelin.com 2 PROGRAMMES D'HISTOIRE

Plus en détail

21 RUE GEORGES BOISSEAU 92110 CLICHY 150 m² de bureaux

21 RUE GEORGES BOISSEAU 92110 CLICHY 150 m² de bureaux 21 RUE GEORGES BOISSEAU 92110 CLICHY 150 m² de bureaux Contact : Christophe Dejeune E: cdejeune@savills.fr DL: +33 (0) 1 44 51 17 57 M : +33 (0) 6 71 13 58 97 SAVILLS 21 boulevard Haussmann Paris 75009

Plus en détail

Schéma Directeur du Matériel Métro Pneu. Rapport

Schéma Directeur du Matériel Métro Pneu. Rapport Schéma Directeur du Matériel Métro Pneu Rapport STIF Schéma Directeur Métro Pneu Rapport RG110983D 2 STIF Schéma Directeur Métro Pneu Rapport RG110983D Identification du document projet num. doc. version

Plus en détail

Dossier de presse. Ensemble pour moderniser le matériel roulant. Financement des. tramways. d Île-de-France. Contacts presse

Dossier de presse. Ensemble pour moderniser le matériel roulant. Financement des. tramways. d Île-de-France. Contacts presse Dossier de presse 7 novembre 2011 Ensemble pour moderniser le matériel roulant Financement des tramways d Île-de-France Contacts presse STIF : Sébastien Mabille +33 (0)1 47 53 29 42 sebastien.mabille@stif.info

Plus en détail

MUSÉE DE L AVENTURE PEUGEOT DE L ACIER À L AUTOMOBILE

MUSÉE DE L AVENTURE PEUGEOT DE L ACIER À L AUTOMOBILE MUSÉE DE L AVENTURE PEUGEOT DE L ACIER À L AUTOMOBILE LIVRET DÉCOUVERTE 7 / 12 ANS BIEN PLUS QU UN MUSÉE, UNE AVENTURE PLAN DU MUSÉE DE L AVENTURE PEUGEOT Suis le lion Baudichon pour découvrir le musée

Plus en détail

GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES. 15 avril 2013. Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf.

GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES. 15 avril 2013. Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf. GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES 15 avril 2013 Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf.fr Contact presse nationale : Corentine Mazure : 01-80-50-92-19

Plus en détail

La qualité de service

La qualité de service La qualité de service en chiffres N 11 Mars 2013 Bulletin d information trimestriel sur la qualité de service des transports en Île-de-France 2012 Janvier - décembre Le STIF a choisi de renforcer encore

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

La location de voitures courte durée, un moyen de déplacement dans l air du temps

La location de voitures courte durée, un moyen de déplacement dans l air du temps Dossier de Presse La location de voitures courte durée, un moyen de déplacement dans l air du temps Avril 2006 Contacts presse : HOPSCOTCH Elodie Brillaud Tél. : 01 58 65 00 68 E-mail : ebrillaud@hopscotch.fr

Plus en détail

Les transports publics à Genève : un avenir résolument transfrontalier et ferroviaire

Les transports publics à Genève : un avenir résolument transfrontalier et ferroviaire Les transports publics à Genève : un avenir résolument transfrontalier et ferroviaire Assemblée générale OuestRail 27 avril 2012 David Favre, Secrétaire général adjoint chargé de la mobilité Sommaire 1.

Plus en détail

Confortables et sûres Aperçu des solutions

Confortables et sûres Aperçu des solutions Confortables et sûres Aperçu des solutions L art de s adapter Lorsque chacun compte Fiabilité, efficacité et rapidité nos maîtres mots pour transporter les passagers avec le plus grand soin 2 3 4 Toujours

Plus en détail

Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée

Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée Thierry Mezerette FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château - musée Localisation

Plus en détail

CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973

CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973 CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973 Construire le meilleur, C est avant tout une histoire d hommes Depuis 1973, nous, Maisons Levoye sommes spécialistes de la construction individuelle de standing et de l extension

Plus en détail

Dossier technique. DEFIS SOLAIRES Catégorie Collège. Dossier technique LP Georges Guynemer voitures LPPG et RunningStone Page 1/7

Dossier technique. DEFIS SOLAIRES Catégorie Collège. Dossier technique LP Georges Guynemer voitures LPPG et RunningStone Page 1/7 Dossier technique DEFIS SOLAIRES Catégorie Collège Dossier technique LP Georges Guynemer voitures LPPG et RunningStone Page 1/7 I) Qui sommes nous? Nous sommes les élèves de la 3 ème Préparation Professionnelle

Plus en détail

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 LE RENOUVELLEMENT DU RÉSEAU : UNE PRIORITÉ DE RÉSEAU FERRÉ DE FRANCE Le Plan de rénovation

Plus en détail

Session plénière du lundi 17 juin 2013 AVIS SUR LA LIGNE NOUVELLE PARIS NORMANDIE PROPOSITION D OPTIMISATION A LA COMMISSION MOBILITÉ 21

Session plénière du lundi 17 juin 2013 AVIS SUR LA LIGNE NOUVELLE PARIS NORMANDIE PROPOSITION D OPTIMISATION A LA COMMISSION MOBILITÉ 21 Session plénière du lundi 17 juin 2013 AVIS SUR LA LIGNE NOUVELLE PARIS NORMANDIE PROPOSITION D OPTIMISATION A LA COMMISSION MOBILITÉ 21 ADOPTÉ A LA MAJORITÉ : 58 POUR 9 ABSTENTIONS 3 CONTRE 1 NE PREND

Plus en détail

Your Power Energie de traction

Your Power Energie de traction Your Power Energie de traction Table de matière 1. Qu est-ce que l énergie de traction? 3 1.1 Du producteur au train 1.2 Avantages 1.3 Energie, tension ou courant 1.4 Transport et distribution 1.5 Fourniture

Plus en détail

Le téléphérique urbain

Le téléphérique urbain Le téléphérique urbain >Bruxelles - mars 2015 Pôle développement économique et urbain, Mission tramway et téléphérique Enjeux / Franchir la Penfeld / Les chiffres clés / Le téléphérique de Brest/ Le projet

Plus en détail

Rénovation de l alimentation électrique des pompes du Jet d eau de Genève Michel Giannoni, ing. EPFL, Dr ès sc., journaliste RP

Rénovation de l alimentation électrique des pompes du Jet d eau de Genève Michel Giannoni, ing. EPFL, Dr ès sc., journaliste RP Rénovation de l alimentation électrique des pompes du Jet d eau de Genève Michel Giannoni, ing. EPFL, Dr ès sc., journaliste RP Les Services Industriels de Genève sont à la fois propriétaires et exploitants

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

Aéroports de Paris. présente le futur visage de l aéroport. Paris-Orly. DOSSIER DE PRESSE 17 octobre 2012

Aéroports de Paris. présente le futur visage de l aéroport. Paris-Orly. DOSSIER DE PRESSE 17 octobre 2012 Aéroports de Paris présente le futur visage de l aéroport Paris-Orly DOSSIER DE PRESSE 17 octobre 2012 Sommaire p.3 Une nouvelle vision pour l aéroport Paris-Orly p.4 Le nouveau visage de Paris-Orly :

Plus en détail

par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil

par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil Escaliers mécaniques Trottoirs roulants par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil 1. Définitions... C 3 726-2 2. Constitution... 3

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

ÉTUDE REFONDATRICE DES CHEMINS DE FER DE LA PROVENCE. Pour la constitution d'un réseau à la mesure d'un aménagement durable du territoire régional

ÉTUDE REFONDATRICE DES CHEMINS DE FER DE LA PROVENCE. Pour la constitution d'un réseau à la mesure d'un aménagement durable du territoire régional Groupe interdisciplinaire de réflexion sur les traversées sud-alpines et l aménagement du territoire maralpin (GIR Maralpin) ÉTUDE REFONDATRICE DES CHEMINS DE FER DE LA PROVENCE Pour la constitution d'un

Plus en détail

Présentation du Plan de Mandat 2015-2020 DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014

Présentation du Plan de Mandat 2015-2020 DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014 Présentation du Plan de Mandat 2015-2020 Contact presse Olivia Dufour responsable des relations presse dufour@sytral.fr 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 SOMMAIRE 15 16 17

Plus en détail

«Un rat qui court dans la campagne» «Le Petit train Zaman» : notice technique

«Un rat qui court dans la campagne» «Le Petit train Zaman» : notice technique «Un rat qui court dans la campagne» «Le Petit train Zaman» : notice technique «On dirait un rat qui court dans la campagne!», s exclama un industriel anglais venu admirer le petit train Zaman. (1) Cette

Plus en détail

Cycle de conférences Rencontres sur la route du design

Cycle de conférences Rencontres sur la route du design Conférence n 1: Une autre manière de produire Les nouveaux métiers Müller vendredi 2 février 2007 à 17h30 à la Maison du Passementier Intervention de Monsieur Gilles Palmier Ingénieur textile, commercial

Plus en détail