LES TROUBLES DE LA RÉFRACTION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES TROUBLES DE LA RÉFRACTION"

Transcription

1 LES TROUBLES DE LA RÉFRACTION (Myopie, hypermétropie et astigmatisme)

2 RAPPELS D ANATOMIE Conjonctive (bulbaire ici) Coté temporal Corps ciliaire Angle irido-cornéen Iris Zonule Cristallin Sclérotique Humeur aqueuse Fossette patellaire Fovéa Corps vitré Papille Cornée Limbe Trabéculum hyaloïde Choroïde Rétine Nerf optique VUE DE DESSUS D UNE COUPE HORIZONTALE SCHÉMATIQUE D UN ŒIL DROIT HUMAIN

3 L IMAGE RÉTINIENNE ET L ACCOMMODATION Pour qu un objet soit vu net, son image optique doit se former sur la rétine ou, plus exactement, sur la fovéa. Pour que cela puisse se produire, l œil doit pouvoir faire converger (à la manière d une loupe) les rayons lumineux provenant de l objet. Ceci nécessite de la part de l œil une certaine puissance optique (ou vergence), positive ici, mesurée en dioptries et valant environ 60 dioptries pour un œil humain. Elle est due à la cornée (environ 2/3 de la puissance totale) et au cristallin (environ 1/3). Objet éloigné vu net Iris Rétine Objet ponctuel éloigné (à l infini ici) Axe optique de l œil Cornée Cristallin Image optique ponctuelle sur la rétine (fovéa) Alors que la fovéa a une position légèrement temporale, on considèrera sur les schémas qu elle est sur l axe optique de l œil. La cornée et l eau ont quasiment le même indice de réfraction. Pour les poissons, la cornée qui est baignée dans l eau n a donc quasiment aucune puissance. Toute la puissance de l œil d un poisson est celle de son cristallin.

4 Si l objet se rapproche de l œil précédent et que ce dernier reste inchangé (vergence et longueur inchangées), l image optique (qui se déplace dans le même sens que l objet) passe derrière la rétine. L image rétinienne n est plus un point mais une tache (au contour circulaire ici et de diamètre Z) appelée tache de diffusion. L objet est alors vu flou Objet rapproché vu flou Iris Rétine Objet ponctuel rapproché z Image optique en arrière de la rétine (fovéa) Cornée Cristallin Image rétinienne sous la forme d une tache circulaire de diamètre z

5 Pour maintenir la netteté à une distance quelconque, l œil doit être capable de faire "la mise au point". Dans un appareil photographique, la mise au point est obtenue par déplacement de l objectif par rapport à la pellicule (ou aux capteurs CCD pour un appareil numérique). Objectif mobile Pentaprisme Rayon lumineux Miroir escamotable Pellicule ou capteur CCD Obturateur Diaphragme Appareil photographique de type reflex Appareils photographiques à soufflet Pour l œil humain, cette mise au point n est pas effectuée par déplacements des parties optiques (cornée et/ou cristallin) par rapport à la rétine mais par modification de sa puissance optique (ou vergence).

6 Le système visuel a cette faculté de pouvoir modifier la puissance optique de l'œil par variation de celle du cristallin qui se "bombe" plus ou moins sous l action du muscle ciliaire (schémas cidessous). C'est le phénomène d'accommodation dont le rôle est de rapprocher le plus possible de la rétine l image optique du point fixé. Fibres de la Zonule de Zinn Cristallin Cornée Iris Muscle ciliaire Fibres de la Zonule de Zinn Œil n accommodant pas Cristallin Œil accommodant (le cristallin se bombe)

7 L œil humain effectue la mise au point uniquement par modification de la puissance optique de son cristallin. Il en est autrement pour certains animaux: Chez les oiseaux, cornée et cristallin peuvent voir leurs puissances modifiées. Le muscle ciliaire est ici divisé en deux parties, une modifiant la courbure de la cornée et l autre celle du cristallin. Chez les poissons, nous savons déjà que la puissance de l œil est celle du cristallin. Pour certains (les "téléostéens"), la mise au point est réalisée par déplacement du cristallin. C est également le cas chez les grenouilles, les serpents et les lézards. Pour d autres (les "sélaciens" comme les raies ou les requins), la rétine est constituée de deux parties plus ou moins rapprochées du cristallin. La partie inférieure, plus proche du cristallin, est utilisée pour la vision des objets éloignés et la partie supérieure, plus éloignée du cristallin, pour la vision des objets rapprochés. Chez les chauves-souris, la rétine a un aspect ondulé donc les photorécepteurs ont un éloignement plus ou moins important par rapport au cristallin. On retrouve le principe utilisé par les sélaciens.

8 Donc, si l objet se rapproche de l œil précédent et que ce dernier n accommode pas, l image optique passe derrière la rétine, l objet étant alors vu flou. Objet rapproché vu flou Iris Rétine Défocalisation Objet ponctuel rapproché Œil précédent n accommodant pas z Image optique en arrière de la rétine (fovéa) Cornée Cristallin Image rétinienne sous la forme d une tache de diffusion de diamètre z La vision de l objet est d autant plus floue que le diamètre Z la tache de diffusion est grand donc que la défocalisation, c est à dire l écart entre la rétine et l image optique, augmente. Aspect de l image rétinienne (en pointillés) de la lettre L en fonction de la valeur de Z Z Z Lettre vue floue mais reconnue Lettre trop floue pour être reconnue

9 Pour que l objet rapproché soit vu net, donc que son image optique soit sur la rétine, cet œil doit correctement accommoder. Objet rapproché vu net Iris Rétine Objet ponctuel rapproché Œil précédent accommodant Image optique ponctuelle sur la rétine (fovéa) Cornée Cristallin "bombé"

10 En cas de défocalisation, le schéma ci-dessous montre que le diamètre Z de la tache de diffusion devient plus petit lorsque celui de l iris (donc de la pupille) diminue, l objet étant alors vu moins flou (ou plus net). Objet rapproché vu flou Iris Rétine Objet ponctuel rapproché Œil précédent n accommodant pas z z Défocalisation Image optique en arrière de la rétine (fovéa) Cornée Cristallin Image rétinienne sous la forme d une tache circulaire de diamètre z Cette réduction de l ouverture pupillaire, appelée myosis, permet à l œil qui ne parvient pas à former l image optique sur sa rétine de limiter le flou. Le myosis peut être obtenu en augmentant l éclairage (cas des presbytes débutants ne parvenant plus à accommoder confortablement de la quantité suffisante), directement en plissant les yeux (cas des myopes regardant au loin sans leur compensation) ou en plaçant une petite ouverture circulaire devant l œil (principe du test dit du "trou sténopéique").

11 L ŒIL EMMÉTROPE (OU "NORMAL") Un œil est dit emmétrope lorsque l image optique d un point éloigné (à l infini) est sur la rétine, en l absence d accommodation. Le remotum étant le point objet qu un œil voit net sans accommoder, celui d un œil emmétrope est donc à l'infini. Un œil emmétrope voit donc parfaitement net au loin et doit accommoder pour voir net un objet proche, ce d autant plus que l objet se rapproche. Iris Rétine Objet ponctuel éloigné Œil emmétrope n accommodant pas Image optique ponctuelle sur la rétine (fovéa) Cornée Cristallin

12 LES AMÉTROPIES SPHÉRIQUES (MYOPIE ET HYPERMÉTROPIE)

13 Un œil non emmétrope est dit amétrope. S il reste néanmoins sphérique, l œil amétrope est soit myope soit hypermétrope (ou hyperope). On parle d amétropies sphériques.

14 L ŒIL MYOPE Un œil est dit myope (l amétropie étant qualifiée de myopie) lorsque l image optique d un point éloigné est en avant de sa rétine, en l absence d accommodation. Cet œil est donc "trop long pour sa puissance" ou "trop puissant pour sa longueur". La myopie est d autant plus forte que la défocalisation est grande. Iris Rétine Objet ponctuel éloigné Œil myope n accommodant pas Défocalisation z Image rétinienne sous la forme d une tache circulaire de diamètre z Cornée Cristallin Image optique ponctuelle en avant de la rétine Pour un œil myope, les objets éloignés sont vus flous. Objet et image optique se déplaçant dans le même sens, seuls les objets suffisamment rapprochés pourront former des images optiques sur sa rétine. Le remotum d un œil myope est donc rapproché et ce d autant plus que la myopie est forte.

15 L ŒIL MYOPE Un œil myope voit donc flou au loin et net des objets rapprochés situés en deçà d un plan appelé "plan rémotal".

16 CLICHÉS IRM Couple oculaire emmétrope Couple oculaire myope (yeux trop longs ici) Couple oculaire anisométrope (œil droit très myope)

17 COMPENSATION ET CORRECTION DE LA MYOPIE Compenser une amétropie, c est permettre à l œil amétrope de voir net au loin sans accommoder (comme l œil emmétrope) à l aide d une compensation par lunettes ou lentilles de contact. La compensation, dite emmétropisante, ne fait pas disparaître le défaut. Corriger une amétropie, c est faire disparaître le défaut grâce à une intervention chirurgicale (chirurgie réfractive) pratiquée par un ophtalmologiste (photographies ci-dessous), à l aide d un laser de nos jours. L œil myope étant "trop puissant pour sa longueur", et comme il est impossible de raccourcir un œil, la chirurgie réfractive consiste à diminuer la puissance de l œil en agissant sur sa cornée. Kératotomie radiaire (plus pratiquée de nos jours) Il s agissait d incisions antérieures de la cornée La PKR (PhotoKératectomie Réfractive) Le LASIK (LASer in SItu Kératomileusis)

18 Cette diminution de puissance peut aussi être obtenue en équipant l œil d un verre (de lunettes ou de contact) divergent (vergence négative) agissant à l inverse d une loupe. Œil myope n accommodant pas Iris Rétine Objet ponctuel éloigné Image optique ponctuelle sur de la rétine Cristallin Cornée Effet rapetissant sur cet œil gauche portant un verre divergent (pour compenser une myopie).

19 L ŒIL HYPERMÉTROPE (OU HYPEROPE) Un œil est dit hypermétrope (l amétropie étant qualifiée d hypermétropie ou d hyperopie) lorsque l image optique d un point éloigné est en arrière de sa rétine, en l absence d accommodation. Cet œil est donc "trop court pour sa puissance" ou "pas assez puissant pour sa longueur". L hypermétropie est d autant plus forte que la défocalisation est grande. Iris Rétine Défocalisation Objet ponctuel éloigné Œil hypermétrope n accommodant pas z Image optique en arrière de la rétine (fovéa) Cornée Cristallin Image rétinienne sous la forme d une tache circulaire de diamètre z Pour cet œil, les objets éloignés sont vus flous en l absence d accommodation. Pour voir parfaitement net au loin un œil hypermétrope doit donc accommoder et ce d autant plus que l hypermétropie est forte. Il doit évidemment accommoder encore plus pour voir net des objets rapprochés. Comme la mise en jeu de cette accommodation est parfois difficile à maintenir dans le temps, on dit souvent qu un œil hypermétrope voit mieux au loin qu au près.

20 COMPENSATION ET CORRECTION DE L HYPERMÉTROPIE L œil hypermétrope n étant "pas assez puissant pour sa longueur", et comme il est impossible de rallonger un œil, la chirurgie réfractive consiste à augmenter la puissance de l œil en agissant sur sa cornée. Cette augmentation de puissance peut aussi être obtenue en équipant l œil d un verre compensateur (de lunettes ou de contact) convergent (vergence positive) agissant comme une loupe. Œil hypermétrope n accommodant pas Iris Rétine Objet ponctuel éloigné Image optique ponctuelle sur la rétine Cornée Cristallin Effet loupe sur cet œil gauche portant un verre convergent (pour compenser une hypermétropie).

21 Notons que l ablation du cristallin (à cause d une cataracte le plus souvent) fait perdre à l œil, non seulement environ 1/3 de sa puissance mais également ses capacités accommodatives. L œil privé de son cristallin (œil dit "aphaque") devient donc fortement hypermétrope (sauf s il était fortement myope avant intervention) sans pouvoir accommoder. Le cristallin naturel devra donc être remplacé par un cristallin artificiel ou implant, l œil implanté étant dit "pseudophaque". AcrySof SN IQ filtrant la lumière bleue. Implant visible après dilatation pupillaire par un mydriatique.

22 La plupart des nouveaux-nés sont hypermétropes. Cette hypermétropie modérée, considérée comme physiologique, régresse lentement pour atteindre l emmétropie plus ou moins tardivement (cela pouvant attendre parfois la fin de l adolescence). Cette emmétropisation de l'œil est le résultat d'un processus adaptatif. Au cours du développement de l'œil, l augmentation de sa longueur est compensée par une diminution de sa puissance (cornée et cristallin) pour s'achever en fait, si tout se passe bien, le plus souvent par une très légère hypermétropie. C'est une faille au cours de ce développement qui conduit à un œil amétrope. Il y a alors une mauvaise adéquation de sa longueur et de sa puissance.

23 L ŒIL ASTIGMATE

24 QUE SIGNIFIE ASTIGMATISME? Seuls les systèmes optiques stigmatiques donnent d un point objet une image optique ponctuelle. Ces systèmes sont caractérisés par des méridiens (un méridien étant un plan passant par l axe optique du système) qui sont tous équivalents. Un système optique non stigmatique est dit astigmate. Parmi les systèmes optiques astigmates, certains sont dits astigmates réguliers. Ils possèdent deux méridiens, dits méridiens principaux, se coupant à angle droit. La puissance optique du système varie régulièrement entre ces deux méridiens et passe d une valeur maximale dans un méridien principal à une valeur minimale dans l autre. L importance de l astigmatisme est chiffrée par la différence de puissance optique entre les méridiens principaux.

25 LE FAISCEAU ASTIGMATE RÉGULIER Si le système astigmate est régulier, le faisceau émergent va être un faisceau astigmate régulier qui a des propriétés particulières. Schéma d un faisceau astigmate régulier (Cahiers d optique oculaire ESSILOR - fascicule 4): Faisceau astigmate régulier Système astigmate régulier Considérons un faisceau incident provenant d un objet ponctuel éloigné. Sur ce schéma ont été tracés les rayons émergents dans les deux méridiens principaux du système astigmate régulier. Sur le côté, ont été tracées les formes des taches lumineuses (taches de diffusion) observées sur un écran quand il occupe les positions de 1 à 5. On constate qu à aucun moment, l ensemble des rayons ne passe par un point.

26 IMAGE RÉTINIENNE DE L ŒIL ASTIGMATE RÉGULIER Si le système optique astigmate régulier est un œil, le faisceau émergent ne pourra donc jamais se réduire à un point sur la rétine. L image rétinienne d un point n est jamais ponctuelle. Il s agit d une surface, encore appelée "tache de diffusion", qui n a pas forcément un contour circulaire. Œil astigmate (régulier) de méridiens principaux 0 et 90 et n accommodant pas Faisceau image dans le méridien vertical (à 90 ici) Rétine Aspect de l image rétinienne Tache de diffusion au contour elliptique Objet ponctuel T éloigné T V T H Faisceau image dans le méridien horizontal (à 0 ici) Sans compensation, un œil astigmate ne peut donc jamais voir parfaitement net.

27 LES DIFFÉRENTS ASTIGMATISMES RÉGULIERS Classement selon l orientation des méridiens principaux : - L astigmatisme est direct (cas de la diapositive précédente) si le méridien le plus puissant est le plus vertical (à ± 30 donc entre 60 non compris et 120 non compris). Ces astigmatismes représentent 72% des astigmatismes réguliers. - L astigmatisme est inverse si le méridien le plus puissant est le plus horizontal (à ± 30 donc entre 0 et 30 non compris ou 150 non compris et 180 ). Ces astigmatismes représentent 18% des astigmatismes réguliers. - L astigmatisme est oblique lorsque les méridiens principaux s écartent de plus de 30 des horizontale et verticale (donc entre 30 compris et 60 compris ou entre 120 compris et 150 compris). Classement selon la puissance des méridiens principaux : - Astigmatisme myopique composé; les deux méridiens sont myopes. - Astigmatisme myopique simple; un méridien est myope et l autre emmétrope. - Astigmatisme mixte; un méridien est myope et l autre hyperope (cas de la diapositive précédente). - Astigmatisme hyperopique simple; un méridien est hyperope et l autre emmétrope. - Astigmatisme hyperopique composé; les deux méridiens sont hyperopes.

28 Parmi tous les types d yeux astigmates, seuls ceux qui sont astigmates réguliers peuvent être compensés par un système optique (verre de lunettes, lentille ou implant). Les astigmatismes irréguliers sont en général très difficiles à compenser. Dans certains cas d astigmatisme irrégulier (kératocône par exemple), le seul moyen d améliorer la vision est la pose d une lentille. Tout astigmatisme régulier de l œil provient généralement de la non sphéricité de la face antérieure de la cornée. Il faut noter que certains astigmatismes peuvent être acquis: déformation de la cornée suite à une opération de la cataracte, cataracte en elle-même, suite d une chirurgie réfractive.

29 UN CAS D ASTIGMATISME IRRÉGULIER: LE KÉRATOCÔNE Le kératocône est une déformation progressive de la cornée qui prend peu à peu la forme d'un "cône" en s amincissant. Cette dystrophie cornéenne dont la cause reste mystérieuse débute souvent aux alentours de la puberté et atteint en général les deux yeux. Elle entraîne une diminution de l'acuité visuelle du fait de l apparition d un astigmatisme myopique (irrégulier) évolutif, qui, rapidement, ne pourra plus être corrigé par des verres de lunettes. La vision peutêtre améliorée au début par des lentilles de contact rigides. La photoablation au laser excimer étant contre-indiquée en raison de l amincissement cornéen induit, quand les lentilles ne donnent plus d'amélioration visuelle suffisante, on pratique une greffe de cornée totale (la kératoplastie transfixiante) ou partielle (greffe lamellaire). Un Kératocône est très facilement reconnaissable grâce au signe de Munson Rizzuti. Il y a angulation de la paupière inférieure lorsque le patient regarde vers le bas. Topographie cornéenne

30 LA GREFFE (TOTALE ICI) DE CORNÉE Trépanation de la cornée sur l'œil du donneur Trépans Trépanation de la cornée receveuse Kératoplastie transfixiante suturée en points séparés Kératoplastie transfixiante suturée en surjet

31 LA PRESBYTIE

32 L ŒIL PRESBYTE La presbytie n est pas une amétropie mais l aboutissement d un processus physiologique. En vieillissant (presbyte vient d ailleurs d un mot grec signifiant vieillard!), le cristallin perd de sa souplesse et le muscle ciliaire ne peut plus le déformer aussi facilement, les capacités accommodatives diminuant. Il devient donc de plus en plus difficile, voire impossible, de voir net des objets rapprochés (ou même éloignés dans le cas de l hypermétrope). Cristallins d un sujet âgé de 19 ans (à gauche) et de 69 ans (à droite) n accommodant pas. Mêmes cristallins accommodant au maximum (les capacités accommodatives étant nulles à 69 ans). Sur ces photographies, on observe l épaississement et la diminution de transparence du cristallin avec l âge mais surtout l absence de différence de forme pour le sujet de 69 ans.

33 Un sujet est presbyte (on parle de presbytie) lorsque parfaitement compensé pour la vision de loin, il n'est plus capable de voir net de façon prolongée au près, ses réserves accommodatives étant devenues insuffisantes. On considère que dès que plus de la moitié des réserves sont sollicitées, la vision devient inconfortable. Œil presbyte accommodant sans parvenir à voir net l objet rapproché Iris Rétine Défocalisation Objet ponctuel rapproché z Image optique en arrière de la rétine (fovéa) Cornée Cristallin Image rétinienne sous la forme d une tache circulaire de diamètre z

34 Les symptômes de la presbytie sont nombreux. Ils sont normalement d apparition progressive, entre les âges de 40 et 45 ans et associés à l utilisation de la vision de près. Le sujet peut se plaindre de vision floue au près, qu il doit éloigner le journal et que "ses bras ne sont plus assez longs pour cela". Il éprouve des difficultés à lire une carte routière, les informations sur les emballages alimentaires ou les notices des médicaments, l annuaire téléphonique. Assez souvent il pense que "les textes imprimés sont de moins bonne qualité qu autrefois". Souvent, le presbyte débutant rapporte qu il a besoin de plus de lumière pour lire, ou qu il voit mieux à la lumière du jour. Les efforts accommodatifs pour conserver la vision de près peuvent entraîner une certaine rigidité (inertie) de l accommodation qui peut se traduire par un flou temporaire en vision de loin après une période prolongée de travail au près. En fonction de diverses facteurs, ces différents symptômes peuvent apparaître plus ou moins tôt. Œil presbyte accommodant sans parvenir à voir net l objet rapproché Iris Rétine Défocalisation Objet ponctuel rapproché z Image optique en arrière de la rétine (fovéa) Cornée Cristallin Image rétinienne sous la forme d une tache circulaire de diamètre z

35 RÉFÉRENCES LIVRES - Manuel de l Opticien de E.Beaubert, F.Pariguet et S.Taboulot aux éditions Maloine - Atlas de poche en couleurs d ophtalmologie de Gerhard K.Lang aux éditions Maloine - Atlas de poche en couleurs d ophtalmologie de S.Mandava, T.Sweeney et D.Guyer aux éditions Flammarion SITES INTERNET

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain L œil humain Points essentiels Fonctionnement de l œil humain: La vision éloignée La vision rapprochée Le pouvoir d'accommodation Les défauts de l œil humain L hypermétropie La myopie La presbytie Fonctionnement

Plus en détail

Sciences Physiques 1ES S. Zayyani. Fiche de Cours

Sciences Physiques 1ES S. Zayyani. Fiche de Cours Sciences Physiques 1ES S. Zayyani Fiche de Cours Unité : Représentation visuelle Chapitre: Chapitre 1 L œil Voir un objet Pour que l on puisse «voir un objet», il faut certaines conditions. Il faut surtout

Plus en détail

obs.4 un Modèle pour l œil cours

obs.4 un Modèle pour l œil cours obs.4 un Modèle pour l œil cours 1) Modélisation optique de l œil : a) anatomie de l œil humain : L œil humain est un globe pratiquement sphérique qui est protégé de l extérieur par une membrane résistante,

Plus en détail

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts 1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts Cours I. Modélisation d un œil : 1. Schéma de l œil et vision : L œil est un récepteur de lumière sensible aux radiations lumineuses

Plus en détail

L œil et ses défauts

L œil et ses défauts L œil et ses défauts 1 L œil 1.1 Description sommaire La rétine comporte des récepteurs, Les cônes sont essentiellement concentrés dans la zone centrale de la rétine, la macula et son centre, la fovéa.

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M TROUBLES DE LA REFRACTION Dr.BENLARIBI.M Introduction - Définition La réfraction oculaire : _ l ensemble des déviations que subit un rayon lumineux lors de sa traversée du système dioptrique oculaire,

Plus en détail

I Représentation et modélisation de l œil.

I Représentation et modélisation de l œil. I Représentation et modélisation de l œil. Doc 1 : voir livre p 202 Lorsque la lumière pénètre dans l oeil par la pupille, elle traverse des milieux transparents : la cornée, l humeur aqueuse, le cristallin

Plus en détail

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19)

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) THÈME 1 : REPRÉSENTATION VISUELLE Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) Savoir-faire : Reconnaître la nature convergente ou divergente d une lentille. Représenter symboliquement une lentille

Plus en détail

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule!

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule! Optique géométrique UE3 Voir est un phénomène complexe qui implique une succession d événement qui permettent de détecter, localiser et identifier un objet éclairé par une source de lumière. L œil est

Plus en détail

Formation d images Exemples de l œil et de l appareil photographique

Formation d images Exemples de l œil et de l appareil photographique bserver «Couleurs et images» Activité n 3 (expérimentale) ormation d images Exemples de l œil et de l appareil photographique Connaissances Compétences - Accommodation du cristallin - onctionnement comparé

Plus en détail

Conclusion : L'œil réduit est constitué d'une lentille convergente (cristallin) et d'un écran (rétine).

Conclusion : L'œil réduit est constitué d'une lentille convergente (cristallin) et d'un écran (rétine). 1 ere L Chapitre P2 : L'œil 2008-2009 I) Modèle optique de l'œil : 1-1) Description de l'œil : Voir exercice 1 de la fiche d'activités 1 Les rayons lumineux reçus par l'œil traversent une succession de

Plus en détail

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision 3 Défauts Visuels Bien davantage pour votre vision Une Vision sans défaut Un œil sans aucun défaut visuel, reçoit une image d objets proches ou lointains qui se forme parfaitement sur la rétine. Pour restituer

Plus en détail

obs.4 Un modèle pour l œil exercices

obs.4 Un modèle pour l œil exercices obs.4 Un modèle pour l œil eercices Savoir son cours Mots manquants Les rayons de lumière en provenance d un objet pénètrent dans l œil, traversent plusieurs milieu transparents et forment l image de l

Plus en détail

AMETROPIES SPHERIQUES. Docteur A.M.Bernard

AMETROPIES SPHERIQUES. Docteur A.M.Bernard AMETROPIES SPHERIQUES Docteur A.M.Bernard l œil emmétrope se caractérise par une puissance basale (60 D) et une longueur (24mm), des valeurs harmonieuses et telles que : le foyer image F i est situé sur

Plus en détail

Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V

Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Généralités sur les instruments d optiques : Classification : Les instruments d optiques sont de types différents

Plus en détail

OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL exercices

OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL exercices OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL eercices SAVOIR SON COURS ❶ Mots manquants Les rayons de lumière en provenance d un objet pénètrent dans l œil, traversent plusieurs milieu transparents et forment l image de

Plus en détail

L oeil. Chapitre 2 : I. Description de l œil. II. L œil réduit

L oeil. Chapitre 2 : I. Description de l œil. II. L œil réduit Chapitre 2 : L oeil I. Description de l œil L œil est un système optique compliqué. Il comporte des milieux transparents qui permettent le passage de la lumière : la cornée transparente, l humeur aqueuse,

Plus en détail

Biophysique de la vision

Biophysique de la vision Séminaires Pédagogiques de Biophysique Biophysique de la vision Les amétropies sphériques Dr Olivier LAIREZ Hôpitaux de Toulouse Université Paul Sabatier Lundi 27 juin 2011 0 Biophysique de la vision Les

Plus en détail

document 1 - indice de réfraction

document 1 - indice de réfraction chap 1 les mécanismes optiques de la vision document 1 - indice de réfraction La lumière est déviée lorsqu'elle passe d'un milieu transparent à un autre. C'est ce phénomène qu'on observe lorsque l'on regarde

Plus en détail

LA RÉFRACTION OBJECTIFS

LA RÉFRACTION OBJECTIFS CHU Dr Benbadis Constantine le 12/04/2011 Service d Ophtalmologie/Module d ophtalmologie. Dr Z.Berkani-Kitouni :Maître de conférences, Chef de Service. LA RÉFRACTION OBJECTIFS : 1- Savoir définir l œil

Plus en détail

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ : info@sordalab.com MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE Ref: OEILP Cette maquette munie d un cristallin, lentille à focale variable (lentille remplie d eau), permet

Plus en détail

CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L

CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L 1 REPRÉSENTATION VISUELLE DU MONDE (20 POINTS) LES INCROYABLES AVANCÉES DE L OPHTALMOLOGIE. Il y a cinquante ans, personne

Plus en détail

Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane.

Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane. Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane. Selon la forme de ses faces d'entrée et de sortie, une

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE ; QU EN EST-IL EN 2009? Alors que la chirurgie réfractive dans le but de corriger une anomalie de la réfraction (myopie,

LA CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE ; QU EN EST-IL EN 2009? Alors que la chirurgie réfractive dans le but de corriger une anomalie de la réfraction (myopie, LA CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE ; QU EN EST-IL EN 2009? F. Malecaze, Professeur des Universités en Ophtalmologie, Service d Ophtalmologie, Hôpital Purpan, Place du Dr Baylac, 31059 TOULOUSE Cedex, Tél : 05

Plus en détail

Activité expérimentale N 3 : MODELISATION DE L ŒIL, DEFAUTS DE VISIONS.

Activité expérimentale N 3 : MODELISATION DE L ŒIL, DEFAUTS DE VISIONS. THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE CH 1.03 : Modélisation de l'œil, Lentilles. Activité expérimentale N 3 : MODELISATION DE L ŒIL, DEFAUTS DE VISIONS. Notion contenu - Etudier la vision d un œil normal.

Plus en détail

Ch.I. L œil et la vision

Ch.I. L œil et la vision SAVOIR FAIRE SAVOIR Classes de 1 ère L et ES Thème 1 : Représentation visuelle Ch.I. L œil et la vision Grille d auto-évaluation des compétences Acquis En cours Non acquis S 1 : Connaître les conditions

Plus en détail

A) 1,3408 B) 1,3490 C) 1,3554 D) 1,3618 E)

A) 1,3408 B) 1,3490 C) 1,3554 D) 1,3618 E) Sup Perform NÎMES PHYSIQUE 1 er Quad 2009 - Contrôle Optique QCM1 : Soit un milieu dans lequel la lumière jaune (de longueur d onde λj = 578 nm) se propage à la vitesse de 221190 km.s -1 et la lumière

Plus en détail

MPS : La vision. 1. Le mécanisme de la vision. 2. Les défauts : Myopie et Hypermétropie. 3. Autres défauts : Presbytie

MPS : La vision. 1. Le mécanisme de la vision. 2. Les défauts : Myopie et Hypermétropie. 3. Autres défauts : Presbytie MPS : La vision 1. Le mécanisme de la vision 2. Les défauts : Myopie et Hypermétropie 3. Autres défauts : Presbytie 4. Étude statistique dans la population 5. Corrections Plan 1)Comment fonctionne le mécanisme

Plus en détail

L œil et ses défauts

L œil et ses défauts L œil et ses défauts Objectif Modéliser l accommodation du cristallin. Reconnaître la nature du défaut d un œil à partir des domaines de vision et inversement. Associer à chaque défaut un ou plusieurs

Plus en détail

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres)

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres) LES LENTILLES 1) Reconnaître les lentilles : Une lentille en verre ou en matière plastique dévie la lumière. Une de ses surfaces n'est pas plane. Les lentilles convergentes à bord mince et à centre épais

Plus en détail

Œil réduit - Défauts et corrections

Œil réduit - Défauts et corrections Première L Œil réduit - Défauts et corrections I) La vision : Formation de l'image : Comment est l image sur la rétine? Existe-t-il plusieurs positions possibles de l objet permettant d obtenir une image

Plus en détail

Les troubles visuels. La myopie L hypermétropie L astigmatisme L acuité visuelle à partir de 40 ans

Les troubles visuels. La myopie L hypermétropie L astigmatisme L acuité visuelle à partir de 40 ans 5 Les troubles visuels La myopie L hypermétropie L astigmatisme L acuité visuelle à partir de 40 ans La myopie 0203 La myopie L œil idéal peut fournir une image nette pour les objets situés entre l infini

Plus en détail

myopie! Libérez-vous enfin de votre Votre vision et l implant AcrySof Cachet

myopie! Libérez-vous enfin de votre Votre vision et l implant AcrySof Cachet Libérez-vous enfin de votre myopie! Votre vision et l implant AcrySof Cachet Informations sur l implant AcrySof Cachet et ses effets bénéfiques sur votre vue Faites le point sur votre vue Si vous cherchez

Plus en détail

LA COMPENSATION DE L'ŒIL ASTIGMATE

LA COMPENSATION DE L'ŒIL ASTIGMATE LA COMPENSATION E L'ŒIL ASTIGMATE Principe Comme pour l'œil sphérique, la compensation théorique est celle qui emmétropisera l œil en vision de loin. Il faut donc que le système compensateur œil soit un

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

I] Les différents types de lentilles

I] Les différents types de lentilles Chapitre II Les lentilles et l œil I] Les différents types de lentilles 1) Quelles catégories de lentilles, les différents bords permettent-ils de distinguer? Comment est la matière constituant une lentille?

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION

TROUBLES DE LA REFRACTION TROUBLES DE LA REFRACTION DR DEGDEG LAZHAR Rappels Dioptre = surface séparant 2 milieux transparents d indices différents Œil = succession de dioptres sphériques Dioptre cornéen 40 D Dioptre cristallinien

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono!. Mots manquants a. transparents ; rétine b. le centre optique c. à l'axe optique d. le foyer objet e. OF ' f. l'ensemble des milieux transparents; la

Plus en détail

LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES

LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES Licence Sciences et Technologies MISMI (Mathématiques, Informatique, Sciences de la Matière et de l Ingénieur) UE Physique et Ingénieries LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES Série B J.M. Huré 1 Série B Cours 10

Plus en détail

1 ere ES/L Chapitre 2 : L œil, système optique Chapitre 2. I) L œil, du réél au modèle : I-1) L œil réel :

1 ere ES/L Chapitre 2 : L œil, système optique Chapitre 2. I) L œil, du réél au modèle : I-1) L œil réel : 1 ere ES/L Chapitre 2 : L œil, système optique Chapitre 2 I) L œil, du réél au modèle : I-1) L œil réel : L œil humain est un globe sphérique d'environ 25 mm de diamètre. Il est composé principalement:

Plus en détail

Chapitre 3 : Lentilles

Chapitre 3 : Lentilles 2 e B et C 3 Lentilles convergentes 1 3.1 Définitons Chapitre 3 : Lentilles Les surfaces des lentilles sont sphériques. La droite joignant les centres C 1 et C 2 des deux calottes donne l axe optique de

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

Cours S7. Brèves notions sur l oeil

Cours S7. Brèves notions sur l oeil Cours S7 Brèves notions sur l oeil David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 Anatomie de l oeil 1 2 Modélisation de l oeil 1 2.1 Modélisation

Plus en détail

Bibliographie. Définition : emmetropie. Plan. Lentilles minces. Charles REMY LYON Réfraction Nantes 8 & 9 avril 2O11. DÉFINITIONS : amétropies

Bibliographie. Définition : emmetropie. Plan. Lentilles minces. Charles REMY LYON Réfraction Nantes 8 & 9 avril 2O11. DÉFINITIONS : amétropies Bibliographie PUBLICATIONS FNRO LA REFRACTION DE L OEIL OPTIQUE PHYSIOLOGIQUE - Yves LEGRAND Charles REMY LYON Réfraction Nantes 8 & 9 avril 2O11 OPTIQUE -André MOUSSA et Paul PONSONNET CAHIERS D OPTIQUE

Plus en détail

module de biophysique annales d examens

module de biophysique annales d examens QUESTIONS D EXAMENS ELECTRICITE ET BIOELECTRICITE OPTIQUE GEOMETRIQUE ET BIOPHYSIQUE DE LA VISION BIOPHYSIQUE DES RAYONNEMENTS Partie B : - Chapitre Faculté de Médecine - Université d Alger 1/23 Soit un

Plus en détail

TP1 : L œil, système optique de formation d images PROBLEME : Quelles sont les caractéristiques de l œil et comment fonctionne-t-il?

TP1 : L œil, système optique de formation d images PROBLEME : Quelles sont les caractéristiques de l œil et comment fonctionne-t-il? TP1 : L œil, système optique de formation d images PROBLEME : Quelles sont les caractéristiques de l œil et comment fonctionne-t-il? Activité 6 : Expérience de Mariotte Activité 1 : Etude anatomique de

Plus en détail

OA = 1 f. OA = 1 f Relation de grandissement : γ = A B OA. AB = OA

OA = 1 f. OA = 1 f Relation de grandissement : γ = A B OA. AB = OA Lentille f = 0 cm Lentille f = 20 cm 5,0 20,0 25,0 30,0 25,0 30,0 35,0 40,0 (cm ) 0,0667 0,0500 0,0400 0,0333 (cm ) 0,0400 0,0333 0,0286 0,0250 30,0 20,0 6,7 5,0 00,0 60,0 47,0 40,0 (cm ) 0,0333 0,0500

Plus en détail

TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections

TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections Plan: 1 Construction d'un œil réduit : 1.1Maquette de l œil : 1.2A retenir : 2. La vision : 2.1 Formation de l'image : 2.2 Accommodation du cristallin : 2.3

Plus en détail

1 La représentation visuelle

1 La représentation visuelle 1 La représentation visuelle L ŒIL, SYSTÈME OPTIQUE ET FORMATION DES IMAGES (PHYSIQUE-CHIMIE) L œil, organe des sens détecte les variations des stimuli externes comme les variations de la lumière et transmet

Plus en détail

Optique : applications Introduction

Optique : applications Introduction Optique : applications Introduction I. Introduction Au premier semestre nous avons abordés l'optique géométrique, nous avons vu les lois de Snell Descartes qui décrivent comment la lumière est réfléchie

Plus en détail

Chapitre 2. Les mécanismes optiques de l œil

Chapitre 2. Les mécanismes optiques de l œil Manuel pages 19 à 34 Choix pédagogiques Les conditions de visibilité d un objet étant posées et la présentation de l œil réalisée, il s agit d étudier maintenant les mécanismes optiques de fonctionnement

Plus en détail

b. L'image est trois fois plus grande que l'objet car en valeur absolue, le grandissement est égal à 3,0.

b. L'image est trois fois plus grande que l'objet car en valeur absolue, le grandissement est égal à 3,0. 1. Mots manquants a. grandissement ; l'image ; l'objet b. conjugaison ; l'image ; distance focale c. son image ; la rétine d. déforme ; la rétine ; accommode e. la rétine f. l'objectif ; à la pellicule

Plus en détail

1 Comment caractériser l image d un objet au travers d une lentille convergente?

1 Comment caractériser l image d un objet au travers d une lentille convergente? Compétences exigibles Physique-Chimie Première partie Représentation visuelle Chapitre 1 L œil et la vision Séance 3 Savoir décrire le modèle réduit de l œil et le mettre en correspondance avec l œil réel

Plus en détail

Vision et image. PARtiE 1. Le programme. Évaluation diagnostique p. 16. observer Couleur, vision et image

Vision et image. PARtiE 1. Le programme. Évaluation diagnostique p. 16. observer Couleur, vision et image Vision et image PRtiE 1 Manuel unique, p. 16 ( Manuel de physique, p. 14) séquence 1 Le programme notions et contenus L œil, modèle de l œil réduit. Lentilles minces convergentes : images réelle et virtuelle.

Plus en détail

Module 3 La lumière et les systèmes optiques. Thème 4 Les lentilles et la vision

Module 3 La lumière et les systèmes optiques. Thème 4 Les lentilles et la vision Module 3 La lumière et les systèmes optiques Thème 4 Les lentilles et la vision Les types de lentilles Une lentille est un morceau incurvé de matière transparente comme le verre ou le plastique. La lumière

Plus en détail

Deuxième partie : Optique

Deuxième partie : Optique Deuxième partie : Optique Introduction Exemples de questions Comment fonctionne un projecteur de dias? Qu est-ce que la mise au point d un appareil photo? Comment la lumière peut-elle être guidée dans

Plus en détail

IMAGES FORMÉES PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE

IMAGES FORMÉES PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE Chap n 5 IMAGES FRMÉES PAR UNE LENTILLE MINCE CNVERGENTE 1) DÉFINITIN DE LENTILLE MINCE CNVERGENTE Une lentille est un milieu transparent et homogène limité par deux surfaces sphériques. Elle Une lentille

Plus en détail

TP oeil et lunette astronomique

TP oeil et lunette astronomique TP oeil et lunette astronomique 1 Description de l oeil L oeil est l organe de la vision ; il peut observer directement des objets ou bien examiner les images données par des systèmes optiques ; son rôle

Plus en détail

Les amétropies oculaires: description et correction

Les amétropies oculaires: description et correction Les amétropies oculaires: description et correction Dr K CHATTI, 2010 Pré requis Notions de dioptriques géométriques anatomie-histologie de l'œil Population Cible Étudiants du premier cycle des études

Plus en détail

sa solution corrections chaque défaut visuel Pour des yeux en pleine forme, disposez chez votre opticien des autres Guides du bien voir.

sa solution corrections chaque défaut visuel Pour des yeux en pleine forme, disposez chez votre opticien des autres Guides du bien voir. Pour des yeux en pleine forme, disposez chez votre opticien des autres Guides du bien voir. corrections - 03 69 22 67 00-34581 - Crédits Photos : Shutterstock.com Le Guide du bien voir à sa solution chaque

Plus en détail

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée L'oeil La lumière et l'oeil La lumière entre dans l'oeil à travers la pupille, une ouverture foncée au centre de l'oeil. L'iris, l'anneau coloré qui entoure la pupille est un ensemble de muscles qui contrôle

Plus en détail

Chapitre II: lentilles

Chapitre II: lentilles Chapitre II: lentilles II.1) Système optique idéal II.2) Les lentilles et les miroirs II.1) Système optique idéal Surface d onde (1) Surface d onde S: Tous les points de S sont en phase Dans ce cas, S

Plus en détail

Thème 1 : La représentation visuelle

Thème 1 : La représentation visuelle Thème 1 : La représentation visuelle Chapitre 1 : l œil et la vision Page 2 : DOC1/ «L œil, système optique» Page 4 : DOC2 / «Les lentilles minces convergentes» Page 6 : DOC3 / «Les défauts de l œil» Page

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière.

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière. 31 O1 OPTIQUE GEOMETRIQUE I.- INTRODUCTION L optique est une partie de la physique qui étudie la propagation de la lumière. La lumière visible est une onde électromagnétique (EM) dans le domaine de longueur

Plus en détail

RETROUVER LA PAIRE DE LUNETTES DE MR TRUC

RETROUVER LA PAIRE DE LUNETTES DE MR TRUC RETROUVER LA PAIRE DE LUNETTES DE MR TRUC Niveau Références B.O. Partie 4 ème C. La lumière : couleurs, images, vitesse LENTILLES, FOYERS ET IMAGES Pré requis Connaissances : Il existe deux types de lentilles,

Plus en détail

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20 Sources de lumière Sources naturelles Soleil Étoiles Sources artificielles Bougie Ampoule MR, 2007 Optique 1/20 Origine de la lumière Incandescence La lumière provient d un corps chauffé à température

Plus en détail

Séquence 8 : lentilles et œil

Séquence 8 : lentilles et œil Séquence 8 : lentilles et œil Classe de quatrième Objectifs de la séquence 8 : Savoir que : - une lentille convergente permet d obtenir l image d un objet sur un écran - il existe deux types de lentilles

Plus en détail

Points essentiels. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain. L hypermétropie La myopie La presbytie

Points essentiels. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain. L hypermétropie La myopie La presbytie L œil humain Points essentiels Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain L hypermétropie La myopie La presbytie Fonctionnement La lumière traverse la cornée et pénètre dans l œil par

Plus en détail

Information générale de la Société Française d'ophtalmologie

Information générale de la Société Française d'ophtalmologie 1 Information générale de la Société Française d'ophtalmologie La chirurgie réfractive a pour but de corriger les anomalies de vision optique, de façon à améliorer l acuité visuelle sans correction et

Plus en détail

09 LES LENTILLES ET L ŒIL

09 LES LENTILLES ET L ŒIL CH I- 09 LES LENTILLES ET L ŒIL PRESENTATION DES LENTILLES 11- Qu est ce qu une lentille?. Une lentille est formée d une matière transparente (verre ou plastique) délimitée par deux surfaces lisses dont

Plus en détail

L'oeil myope L'oeil myope projette l'image nette en avant de la rétine et nécessite une correction.

L'oeil myope L'oeil myope projette l'image nette en avant de la rétine et nécessite une correction. brochure.indd 1 22/01/2010 15:13:04 brochure.indd 2 22/01/2010 15:13:27 brochure.indd 3 LA MYOPIE Si vous voyez trouble de loin et net de près, alors vous êtes probablement myope. Rétine QU EST CE QUE

Plus en détail

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr MODELE DE L ŒIL HUMAIN Ref: OS-8477 COMPOSITION Adaptateur pupille Ecran rétine Lentilles Support Globe oculaire Compas optique - un modèle

Plus en détail

Les défauts de la vision

Les défauts de la vision Les défauts de la vision 1 3 2 EN CLASSE Fovéa Rétine Nerf optique Tache aveugle Corps vitré Cristallin Cornée Pupille Iris Nez Globe oculaire gauche vu de dessus L œil est un organe du corps humain qui

Plus en détail

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Enseignement de sémiologie 2 ème année Pharmacie Pr. Jean-Pierre DUBOIS Département de médecine générale Université Claude Bernard LYON I SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Mars 2008 Les troubles

Plus en détail

I- Formation des images dans l œil

I- Formation des images dans l œil Chap. 1 Mécanismes optiques de la vision I- Formation des images dans l œil 1- condition de vision d un objet A quelle condition Julien peut il lire son journal? Si le lampadaire est allumé, pourquoi Julien

Plus en détail

entilles e contact Introduction

entilles e contact Introduction entilles e contact Introduction Les lentilles de contact ne sont plus ce qu elles étaient. Les lentilles de contact furent inventées en 1888 par le docteur Adolf Eugen Fick. Cet ophtalmologue exerçant

Plus en détail

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» QUESTIONNAIRE (Ne

Plus en détail

Partie sciences physiques

Partie sciences physiques I) L'ŒIL Partie sciences physiques Coupe de l'œil Muscle (corps ciliaire) Ligament (zonule) Cornée Sclérotique Rétine Humeur aqueuse Iris Cristallin Humeur vitrée Nerf optique Description Sclérotique :

Plus en détail

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident OPTIQUE Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident AIR rayon réfléchi EAU rayon réfracté A l'interface entre les deux milieux, une partie

Plus en détail

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP Section : mathématiques-sciences physiques Leçon en sciences portant sur les programmes de lycée professionnel Ministère de l Education nationale > www.education.gouv.fr

Plus en détail

Êtes-vous astigmate? Découvrez-le en faisant ce petit test!

Êtes-vous astigmate? Découvrez-le en faisant ce petit test! Êtes-vous astigmate? Découvrez-le en faisant ce petit test! Test rapide de détection d astigmatisme Invitez votre client à faire le test sans ses lunettes ou avec ses lentilles de contact. Comment procéder

Plus en détail

TP focométrie. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé.

TP focométrie. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé. TP focométrie Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé. Objectifs : déterminer la distance focale de divers lentilles minces par plusieurs méthodes. 1 Rappels 1.1 Lentilles... Une lentille

Plus en détail

normale rayon lumineux rayon lumineux θ 1 La même chose arrive à un seul rayon de lumière passant à travers une lentille:

normale rayon lumineux rayon lumineux θ 1 La même chose arrive à un seul rayon de lumière passant à travers une lentille: La lumière La lumière (normalement) se diffuse directement et dans toutes les directions. Réfraction de la lumière Mais quand un rayon de lumière passe de l air au travers du verre ou de l eau (ou un autre

Plus en détail

L'astigmatisme, c'est quoi?

L'astigmatisme, c'est quoi? L'astigmatisme, c'est quoi? 1 er avril 2016 [L'ASTIGMATISME, C'EST QUOI?] 1 er avril 2016 Information à savoir avant de lire Avant d'entrer dans le vif du sujet, laissé moi vous parler de l'œil humain

Plus en détail

Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES

Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES Nom : 4.1 Les différents types de lentilles Laboratoire: Les types de lentilles But : Découvrir les caractéristiques principales de divers types de lentilles. Matériel

Plus en détail

Le Vocabulaire de l'optique par Colette Allouch Auteur de Dictionnaires. Lexique Français / Hébreu

Le Vocabulaire de l'optique par Colette Allouch Auteur de Dictionnaires. Lexique Français / Hébreu Le Vocabulaire de l'optique par Colette Allouch Auteur de Dictionnaires Lexique Français / Hébreu absorption achromatique acuité visuelle albinisme oculaire amblyopie amétropie angle de réflexion angle

Plus en détail

ANNEXE 2 : Les anomalies de la cornée et les chirurgies correctives associées

ANNEXE 2 : Les anomalies de la cornée et les chirurgies correctives associées ANNEXE 2 : Les anomalies de la cornée et les chirurgies Il existe de nombreuses anomalies de la cornée plus ou moins importantes qui entraînent soit une modification de la vision, soit la perte de la vue

Plus en détail

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS Première Année Premier Cycle ANNALE 2005-2006 FILERE FAS INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON Par M.Rey marie.rey@insa-lyon Physique 1 Filière FAS TABLE DES MATIERES PROPAGATION DE LA LUMIERE...

Plus en détail

Question O1. Réponse. Petit schéma : miroir

Question O1. Réponse. Petit schéma : miroir Question O1 Vous mesurez 180 cm, vous vous tenez debout face à un miroir plan dressé verticalement. Quelle doit être la hauteur minimale du miroir pour que vous puissiez vous y voir des pieds à la tête,

Plus en détail

4QUELQUESINSTRUMENTS

4QUELQUESINSTRUMENTS 4QUELQUESINSTRUMENTS Ce chapitre aborde quelques applications courantes. Ce chapitre est accessible en ligne à l adresse : Sommaire http://femto-physique.fr/optique_geometrique/opt_c4.php 4.1 L œil humain.....................................

Plus en détail

Cours d optique O14-Quelques instruments

Cours d optique O14-Quelques instruments Cours d optique O14-Quelques instruments 1 Introduction L idée de ce cours est de présenter quelques instruments d optiques classiques : on commencer par parler de l œil puis de la loupe avant d expliquer

Plus en détail

http://vision-laser.info/la cornée.html

http://vision-laser.info/la cornée.html Chirurgie réfractive Anatomie de l œil : L'œil humain est l'organe des sens essentiel à la perception du monde qui nous entoure par l'acquisition constante des informations nouvelles que notre cerveau

Plus en détail

L œil et la vision C1 - DÉMARCHE D INVESTIGATION : L ŒIL, ORGANE DE LA VISION - DOCUMENT PROFESSEUR

L œil et la vision C1 - DÉMARCHE D INVESTIGATION : L ŒIL, ORGANE DE LA VISION - DOCUMENT PROFESSEUR C1 - DÉMARCHE D INVESTIGATION : L ŒIL, ORGANE DE LA VISION - DOCUMENT PROFESSEUR LA SITUATION DÉCLENCHANTE Pour amener la structure de l œil et son fonctionnement, en début de séance le professeur évoquera

Plus en détail

I- Formation des images dans l œil

I- Formation des images dans l œil Chap. 1 Mécanismes optiques de la vision I- Formation des images dans l œil 1- Condition de vision d un objet A quelle condition Julien peut il lire son journal? Il faut que le journal soit éclairé, qu

Plus en détail

L'œil et les problèmes de vision

L'œil et les problèmes de vision L'œil et les problèmes de vision Sommaire Choix du sujet Présentation de l'œil humain Trois exemples des différents problèmes de vision et leur conséquence Schémas de deux problèmes de vision Modélisation

Plus en détail

1) Sources de lumières

1) Sources de lumières TP COURS OPTIQUE GEOMETRIQUE Lycée F.BUISSON PTSI CONNAISSANCE DE BASES EN OPTIQUE GEOMETRIQUE 1) Sources de lumières 1-1) Sources à spectre de raies ou spectre discontinu Ces sources émettent un spectre

Plus en détail

EXERCICE I SVT et Sciences Physiques (8 points)

EXERCICE I SVT et Sciences Physiques (8 points) EXERCICE I SVT et Sciences Physiques (8 points) L œil présente toutes les caractéristiques d un système optique complexe permettant la réception des rayons lumineux : des muscles assurant sa mobilité,

Plus en détail

XII. ASSOCIATIONS DE LENTILLES SPHERIQUES MINCES

XII. ASSOCIATIONS DE LENTILLES SPHERIQUES MINCES page XII- XII. ASSOCIATIONS DE LENTILLES SPHERIQUES MINCES Le but de ce chapitre est de rencontrer quelques-unes des nombreuses associations de lentilles sphériques minces tout en manipulant les connaissances

Plus en détail

Sciences Physiques Devoir sur table n 1

Sciences Physiques Devoir sur table n 1 Sciences Physiques Devoir sur table n 1 Durée : 1 heure Calculatrice autorisée Ŕ Documents personnels interdits. Les réponses devront être rédigées sur une copie annexe. Rendre l énoncé complet avec la

Plus en détail