Guide à l usage des établissements de santé [2] Guide méthodologique pour l Alignement Stratégique du Système d Information

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide à l usage des établissements de santé [2] Guide méthodologique pour l Alignement Stratégique du Système d Information"

Transcription

1 Guide à l usage des établissements de santé [] Guide méthodologique pour l Alignement Stratégique du Système d Information Version

2 Copyright (c) 00 GMSIH Permission vous est donnée de copier et distribuer ce document selon les termes de la Licence D-GMSIH, Version.0 ou ultérieure publiée par le GMSIH. Une copie de cette Licence peut être consultée à l adresse

3 Références Le GMSIH a produit les références suivantes relatives à l alignement stratégique du système d information : [] Définition des concepts et méthodologie appliquée à l étude SiDEFV [] Guide méthodologique SiGMEV [] Outil d alignement stratégique du SI SiASSIV

4 Sommaire Pourquoi un guide méthodologique?... Comment utiliser ce guide?... Alignement stratégique du système d information... Etapes de la démarche d Alignement Stratégique du Système d Information...9 Identifier les axes stratégiques...0 Identifier les objectifs opérationnels... Décrire l impact des objectifs opérationnels sur les processus... Elaborer la matrice «Objectifs Opérationnels / Processus». Identifier les fonctions du système d information supportant les processus... Personnaliser les fiches fonctions SI... Prioriser la mise en œuvre des fonctions SI...8

5 Pourquoi un guide méthodologique? Afin d aider les établissements de santé dans leur démarche d Alignement Stratégique du Système d Information, ce guide méthodologique décrit les différentes étapes concourant à l identification des objectifs à supporter par les fonctions du système d information ainsi que les ordres de priorité de mise en oeuvre. Ce guide n a pas vocation à se substituer aux différentes méthodes d Alignement Stratégique du Système d Information et d urbanisation dont la littérature sur le sujet est déjà importante. Cependant, il replace la démarche d alignement stratégique du SI dans le contexte des établissements de santé et met en lumière les conditions de succès pour la mise en œuvre d une telle démarche.

6 Comment utiliser ce guide? Ce guide se présente sous la forme d'une succession d'étapes. Elles constituent un itinéraire structuré vers une situation cible qui est l identification des fonctions du système d information à forte valeur ajoutée pour la mise en œuvre de la stratégie de l établissement de santé. Un synoptique général présentant les grandes étapes de la démarche d Alignement Stratégique du Système d information et les fiches descriptives de chaque étape sont proposés dans les pages suivantes. Ce synoptique est repris sur la partie gauche de chaque fiche descriptive qui présente les rubriques suivantes : Synoptique Numéro et Titre de l étape Pré-requis pour l étape Objectifs généraux de l étape Recommandations pour valider l étape Acteurs impliqués dans l étape Documents et actions nécessaires pour valider l étape Références pouvant apporter des éléments complémentaires pour réaliser l étape Conseils pratiques pour réussir l étape

7 Alignement stratégique du système d information Définition : L alignement stratégique est la première étape d une démarche d urbanisation du système d information. Cette démarche est une méthode d élaboration de schéma directeur du système d information, particulièrement adaptée au contexte actuel du SI des établissements de santé : en effet, cette démarche prend en compte l existant en matière de SI, permet d identifier les composants «manquants» ou à adapter et de définir les besoins en interopérabilité pour assurer la cohérence de l ensemble du système d information. L alignement stratégique du système d information permet : De mieux définir les objectifs des projets de système d information et par conséquent, facilite la définition du périmètre des projets ainsi que l adhésion des acteurs ; De participer à l ordonnancement des projets, notamment à la définition des ordres de priorité de mise en œuvre ; D identifier les indicateurs de gestion et de qualité qui devront être produits par la SI de façon à mesurer l atteinte des objectifs, notamment l amélioration attendue des processus. Enjeux : Le modèle d alignement stratégique applicable aux établissements de santé repose sur les principes suivants : Les objectifs stratégiques de l établissement en relation avec son environnement (la ville, la région, l état, les réseaux de santé ), déclinés dans le projet d établissement, permettent d identifier les processus à améliorer ; L optimisation des processus représente les «vrais besoins» à couvrir par les SI ; Les systèmes d information doivent contribuer à optimiser les processus pour atteindre ces objectifs. La figure ci-après schématise l articulation entre la stratégie, les processus et les systèmes d information :

8 Objectifs Processus Systèmes d information Figure : Modèle d alignement stratégique Relation objectifs stratégiques / processus : Identifier les axes stratégiques de l établissement de santé ; Identifier leurs déclinaisons opérationnelles ; Caractériser leur impact sur les processus. Relation processus / systèmes d information : Définir les processus cibles ; Identifier les fonctions du SI qui supportent ces processus ; Définir les besoins à couvrir par le SI (améliorations attendues). Relation systèmes d information / objectifs : Définir les ordres de priorité des projets de SI en cohérence avec la stratégie de l établissement de santé ; Produire les indicateurs de mesure de l atteinte des objectifs. 8

9 Etapes de la démarche d Alignement Stratégique du Système d Information Etape Réaliser une analyse d opportunité Etape Etape Etape DES / Etape SUPPORTANT LES Etape Etape DES 9

10 DES / DES Pré requis Identifier les axes stratégiques Décision d élaboration (ou de modification) d un projet d établissement ; Connaissance des axes stratégiques nationaux (plans nationaux de santé publique ) et régionaux (SROS ) ; Décision et volonté de la Direction Générale et de la CME concernant la mise en œuvre de l alignement stratégique du SI. Objectifs Le principal objectif de cette étape est d identifier les axes stratégiques qui détermineront les orientations du projet d établissement. Les axes stratégiques sont exprimés au travers des plans nationaux de santé publique, de la réglementation ainsi que dans les SROS. Le projet d établissement doit s appuyer sur ces orientations nationales et régionales, en tenant compte des spécificités de l établissement et de son environnement. Cette étape n est pas spécifique de la démarche d alignement stratégique du SI, cependant le SI a pour objectif de contribuer à la mise en œuvre des axes stratégiques. Contenu de l étape Examiner les axes stratégiques d origine nationale (plans régionaux de santé publique) ou régionale (SROS) ; Identifier les axes stratégiques déjà définis pour l établissement ou pour le groupe d établissements (par exemple les objectifs de groupe pour les établissements privés) ; Identifi er les axes stratégiques appropriés à l établissement en fonction de ses spécificités et de son contexte ; Sélectionner parmi ces axes ceux qui seront prioritairement développés par l établissement. Acteurs Direction Générale et CME (pour action) ; DSIO / DIM (pour information). Document produit Orientations du projet d établissement (présentant la liste des axes stratégiques retenus et priorisés). Fait de clôture Validation des Orientations du projet d établissement par la Direction Générale et la CME. Facteurs clés de succès Analyse du positionnement de l établissement dans son environnement ; Analyse des forces et faiblesses de l établissement ; Engagement de la Direction Générale ; Coopération de la CME. Références : Cf. [] Définition des concepts et méthodologie appliquée à l étude 0

11 DES / DES Pré requis Identifier les objectifs opérationnels Validation des Orientations du projet d établissement par la Direction Générale et la CME (cf. Etape ). Objectifs Le principal objectif de cette étape est d identifier les objectifs opérationnels qui traduisent en actions concrètes les axes stratégiques précédemment définis pour l établissement. L ensemble des objectifs opérationnels constitue un plan d action propre à chaque établissement pour atteindre la situation cible, conforme aux axes stratégiques. La définition de l ensemble des objectifs opérationnels constitue une étape essentielle à la bonne réalisation du projet d établissement et de ses différentes composantes qui sont : Le projet médical ; Le projet de soins ; Le projet de gestion ; Le projet social ; Le plan directeur (bâtiments) ; Le projet de système d information (ou schéma directeur du SI). Cette étape n est pas spécifique de la démarche d alignement stratégique du SI, cependant le SI a pour objectif de contribuer à la mise en œuvre des objectifs opérationnels. Contenu de l étape Examiner les axes stratégiques retenus lors de l étape ; Identifier l impact de ces axes sur la situation existante de l établissement ; Décrire la situation cible pour l établissement conformément aux axes stratégiques ; Identifier les objectifs opérationnels à mettre en œuvre pour faire évoluer la situation existante vers une situation cible dans le sens des orientations stratégiques retenues lors de l étape. Classer les objectifs par ordre de priorité ou d importance (attribuer une note de pondération). Acteurs Direction Générale et CME ; DSIO / DIM ; Chefs de services, chefs de pôles ; Directions adjointes (soins, ressources humaines ). Document produit Situation cible et liste des objectifs opérationnels arrêtés pour chaque axe stratégique et pondérés. Fait de clôture Validation de la situation cible et de la liste des objectifs opérationnels pondérés par la Direction Générale et la CME.

12 Facteurs clés de succès Analyse du positionnement de l hôpital dans son environnement («parts de marché» par activité, par discipline ) ; Analyse forces / faiblesse / opportunités / menaces ; Engagement de la Direction Générale ; Coopération de la CME. Références : Cf. [] Définition des concepts et méthodologie appliquée à l étude DES / DES

13 DES / DES Pré requis Décrire l impact des objectifs opérationnels sur les processus Validation de la situation cible et de la liste des objectifs opérationnels pondérés par la Direction Générale et la CME (cf. Etape ). Objectifs Il s agit de définir les modalités d atteinte de la situation cible par la mise en œuvre des objectifs opérationnels, en analysant l organisation existante dans l établissement. Un objectif opérationnel peut correspondre à la création de nouvelles activités et / ou à l optimisation d activités existantes. Dans tous les cas, il s agit alors de définir l impact de chaque objectif opérationnel sur les processus (existants ou à créer) de l établissement de santé en lien avec son environnement (la ville, la région, les réseaux de santé ). Cette étape permet d identifier les ressources à allouer pour la mise en œuvre des objectifs opérationnels (ressources humaines, consommables, locaux, ressources informationnelles ). Elle permet aussi de décliner la stratégie de l établissement dans chacun de ses domaines d activité et donc de décrire le contenu des différentes composantes du projet d établissement (notamment le projet médical, le projet de soins, le projet de gestion, le projet social). Le projet de système d information doit soutenir ces composantes. Il doit produire de plus les indicateurs qui permettront de mesurer l atteinte des objectifs opérationnels. Cette étape n est pas spécifique de la démarche d alignement stratégique du SI, elle est aussi utilisée par exemple pour le plan directeur pour les bâtiments. Cependant le SI représente un ensemble de ressources allouées pour l atteinte des objectifs opérationnels et doit surtout fournir les indicateurs permettant de mesurer l atteinte de ces objectifs.. Contenu de l étape Examiner les objectifs opérationnels définis par axe stratégique et pondérés lors de l étape ; Analyser l impact de la mise en œuvre de l objectif opérationnel sur les processus de l établissement : réaliser, pour chaque objectif, une fiche descriptive d impact qui doit contenir les informations suivantes : o Organisations de santé concernées (l établissement et si besoin son environnement) ; o Population de patients concernée ; o Description de la situation cible attendue ; o Actes concernés (administratifs, cliniques, diagnostiques, thérapeutiques ) o Coordination entre professionnels de santé ; o Ressources nécessaires (humaines, consommables, locaux ) o Ressources informationnelles nécessaires (connaissance, dossier patient ) o Contraintes de sécurité et de contrepartie ; o Liste des indicateurs de mesure de l atteinte des objectifs ; o Liste des processus impactés et estimation de l impact ( impact fort, impact moyen, impact faible, «0» impact négligeable).

14 DES / Acteurs Directions adjointes (soins, ressources humaines ) ; Chefs de services, chefs de pôles ; DSIO /DIM ; Direction Générale et CME. Documents produits Classement des objectifs opérationnels pour chaque axe stratégique ; Fiche descriptive de l impact de chaque objectif opérationnel sur les processus. Fait de clôture Validation du classement des objectifs opérationnels et des fiches d impact par la Direction Générale et la CME. Facteurs clés de succès Prise en compte de l analyse forces / faiblesses / opportunités / menaces ; Recherche de consensus et contribution des directions adjointes et chefs de services ou de pôles ; Soutien de la Direction Générale et de la CME. Références : Cf. [] Définition des concepts et méthodologie appliquée à l étude Cf. [] 0util Alignement Stratégique du SI. DES

15 DES / DES Pré requis Elaborer la matrice «Objectifs Opérationnels / Processus» Validation du classement des objectifs opérationnels et des fiches d impact par la Direction Générale et la CME (cf. Etape ). Objectifs L objectif de cette étape est de renseigner la matrice «Objectifs opérationnels / Processus» à partir des informations consignées dans les fiches d impact élaborées précédemment. Cette matrice permet de visualiser les processus les plus impactés par l ensemble des objectifs opérationnels déclinés pour l établissement. Elle permettra de faire le lien, lors des étapes suivantes, entre les objectifs opérationnels et les fonctions du système d information par l intermédiaire des processus et de savoir quelle(s) fonction(s) du système d information apporte(nt) le plus de valeur ajoutée à la mise en œuvre de la stratégie de l établissement. Contenu de l étape Recenser les objectifs opérationnels («lignes» de la matrice) ; Affecter à chaque objectif un coefficient de pondération résultant du classement des objectifs opérationnels par ordre d importance au regard des orientations stratégiques de l établissement ; Recenser les processus de l établissement («colonnes» de la matrice) en adaptant ou spécialisant la nomenclature des processus proposée ; Remplir les cases de la matrice en y reportant le poids de l impact de chaque processus résultant de chaque fiche d impact ; La matrice calcule automatiquement, pour chaque processus, la somme des impacts pondérés de chaque objectif opérationnel et met en évidence les processus les plus impactés. Acteurs DSIO /DIM (pour action) ; Direction Générale et CME (pour validation). Documents produits Matrice «Objectifs opérationnels / Processus» adaptée au contexte de l établissement. Fait de clôture Validation de la matrice par le comité de pilotage du système d information. Facteurs clés de succès Pertinence du contenu des fiches descriptives d impact objectif opérationnel / processus ; Recherche de consensus et contribution des directions adjointes et des chefs de services / de pôles ; Soutien de la Direction Générale et de la CME. Références : Cf. [] Définition des concepts et méthodologie appliquée à l étude Cf. [] 0util Alignement Stratégique du SI

16 DES / DES Pré requis Identifier les fonctions du système d information supportant les processus Validation de la matrice par le comité de pilotage du système d information (cf. Etape ). Objectifs L objectif de cette étape est d identifier les fonctions du système d information de production de soins qui apportent le plus de valeur ajoutée pour l atteinte des objectifs opérationnels de l établissement. La matrice «Processus / Fonctions SI» permet d identifier les fonctions qui supportent les processus. Elle permet donc d identifier les fonctions SI qui apporteront le plus de valeur ajoutée pour l optimisation des processus les plus impactés (processus «clés») par les orientations de l établissement. Contenu de l étape Recenser les processus «clés» ainsi que leur «poids» précédemment calculés en étape («colonnes» de la matrice Processus / Fonctions SI ) ; Identifier les fonctions «prioritaires» c est-à-dire les fonctions SI qui supportent les processus clés («lignes» de la matrice Processus / Fonctions SI) ; Procéder à une comparaison «existant / cible» : o Identifier les fonctions manquantes ; o Identifier les fonctions déjà mises en œuvre dans l établissement ; o Comparer les fonctionnalités de ces dernières avec celles décrites dans les fiches descriptives de fonctions, pour l adaptation éventuelle des fonctions existantes. En déduire la liste des fonctions SI à mettre en œuvre ou à adapter pour atteindre les objectifs opérationnels de l établissement. Acteurs DSIO /DIM ; Maîtrise d ouvrage opérationnelle (Chefs de projets «métier») ; Maîtrise d œuvre opérationnelle (service informatique, éditeurs, intégrateurs). Documents produits Liste des fonctions du système d information prioritaires. Fait de clôture Validation de la liste de fonctions du système d information prioritaires en comité de pilotage du SI. Facteurs clés de succès Connaissance de la cartographie fonctionnelle et applicative existante du SI de l établissement ; Existence de mesures régulières de la performance des fonctions du système d information. Références : Cf. [] Définition des concepts et méthodologie appliquée à l étude Cf. [] 0util Alignement Stratégique du SI

17 DES / DES Pré requis Personnaliser les fiches fonctions SI Validation de la liste de fonctions du système d information prioritaires en comité de pilotage du SI (cf. Etape ). Objectifs L objectif de cette étape est de décrire les fonctions SI conformément à la valeur ajoutée qu elles doivent apporter aux processus qu elles supportent. Il s agit donc de personnaliser les fiches descriptives de fonctions SI conformément à l amélioration attendue des processus. Contenu de l étape Pour chaque fonction SI prioritaire, personnaliser la fiche descriptive de l impact fonction / processus qui doit contenir les informations suivantes : Définition de la fonction ; Objectifs opérationnels concernés pour l établissement ; Objectifs à satisfaire ; Indicateurs à alimenter ; Acteurs utilisateurs de la fonction, directs et indirects ; Principales fonctionnalités ; Fréquence d utilisation ; Pré-requis à la mise en œuvre ; Risques ; Note d impact : valeur ajoutée de la fonction pour le processus. Acteurs DSIO /DIM ; Maîtrise d ouvrage opérationnelle (Chefs de projets «métier») ; Maîtrise d œuvre opérationnelle (service informatique, éditeurs, intégrateurs). Documents produits Fiches descriptives des fonctions du SI cible de l établissement. Fait de clôture Validation des fiches descriptives du SI cible par le comité de pilotage du SI. Facteurs clés de succès Connaissance de la cartographie fonctionnelle et applicative existante du SI de l établissement ; Connaissance de l offre du marché ; Existence de mesures régulières de la performance des fonctions du système d information. Références : Cf. [] Définition des concepts et méthodologie appliquée à l étude Cf. [] 0util Alignement Stratégique du SI

18 DES / DES Pré requis Prioriser la mise en œuvre des fonctions SI Validation des fiches descriptives du SI cible par le comité de pilotage du SI (cf. Etape ). Objectifs L objectif de cette étape est d attribuer un ordre de priorité pour la mise en œuvre des fonctions SI apportant le plus de valeur ajoutée pour l atteinte des objectifs opérationnels de l établissement. Le contenu des fiches descriptives de fonctions Si réalisées lors de l étape permet de personnaliser et d alimenter la matrice Processus / Fonctions SI propre à l établissement. Contenu de l étape Personnaliser la matrice «Processus / Fonctions SI : o En reportant dans les colonnes les processus personnalisés de la matrice Objectifs opérationnels / Processus (cf. Etape ) ; o En reportant dans les lignes les fonctions SI identifiées (cf. Etape ) ; o En reportant dans les cases de la matrice les notes d impact «valeur ajoutée» de la fonction sur le processus donné (cf. Etape ). Identifier les fonctions supportant les processus fortement impactés par les objectifs opérationnels ; Identifier les fonctions supportant plusieurs processus ; Identifier les dépendances entre fonctions ; Evaluer la complexité de mise en œuvre de la fonction : o Nombre d acteurs concernés ; o Type de projet : composant d infrastructure, composant métier o Mode d implémentation : fonction à acquérir, à adapter, à renouveler Prioriser la mise en œuvre des fonctions SI en tenant compte de ces éléments. Acteurs DSIO /DIM ; Maîtrise d ouvrage stratégique (Direction Générale et CME) ; Maîtrise d ouvrage opérationnelle (Chefs de projets «métier») ; Maîtrise d œuvre opérationnelle (service informatique, éditeurs, intégrateurs). Documents produits Liste des fonctions SI priorisées au regard de l alignement stratégique du SI. Fait de clôture Validation de la liste des fonctions priorisées du SI cible par le comité de pilotage du SI. Facteurs clés de succès Pertinence du contenu des fiches descriptives de fonctions SI ; Recherche de consensus et contribution des directions adjointes et des chefs de services ou de pôles ; Soutien de la Direction Générale et de la CME. 8

19 Références : Cf. [] 0util Alignement Stratégique du SI DES / DES 9

Guide à l usage des établissements de santé [5] Guide méthodologique pour la définition et la gestion des projets

Guide à l usage des établissements de santé [5] Guide méthodologique pour la définition et la gestion des projets Guide à l usage des établissements de santé [5] Guide méthodologique pour la définition et la gestion des projets des systèmes d information de production de soins Version 1 Définition et gestion des projets

Plus en détail

Alignement stratégique du Système d Information des Etablissements de Santé

Alignement stratégique du Système d Information des Etablissements de Santé Alignement stratégique du Système d Information des Etablissements de Santé [ 1 ] Définitions des concepts et méthodologie appliquée à l étude Version 1 GMSIH 374, rue de Vaugirard 75015 Paris. Tel : 01

Plus en détail

P132 REFERENTIELS SID DES ES NOTE DE SYNTHESE BIEN GERER SES REFERENTIELS DE DONNEES : UN ENJEU POUR MIEUX PILOTER LA PERFORMANCE DE SON ETABLISSEMENT

P132 REFERENTIELS SID DES ES NOTE DE SYNTHESE BIEN GERER SES REFERENTIELS DE DONNEES : UN ENJEU POUR MIEUX PILOTER LA PERFORMANCE DE SON ETABLISSEMENT P132 REFERENTIELS SID DES ES NOTE DE SYNTHESE BIEN GERER SES REFERENTIELS DE DONNEES : UN ENJEU POUR MIEUX PILOTER LA PERFORMANCE DE SON ETABLISSEMENT Octobre 2008 GMSIH 44, Rue de Cambronne 75015 Paris.

Plus en détail

Version 1. GMSIH 44, rue Cambronne Paris. Tel : Fax : Pi1.2Notedesynthèse.doc Page : 1

Version 1. GMSIH 44, rue Cambronne Paris. Tel : Fax : Pi1.2Notedesynthèse.doc Page : 1 Note de synthèse Kit de base des tableaux de bord pour les établissements de santé Version 1 GMSIH 44, rue Cambronne 75015 Paris. Tel : 01 48 56 72 70. Fax : 01 48 56 07 70 Pi1.2Notedesynthèse.doc Page

Plus en détail

FICHE CONCEPT 04 DICTIONNAIRE DES METADONNEES BIEN GERER SES REFERENTIELS DE DONNEES : UN ENJEU POUR MIEUX PILOTER LA PERFORMANCE DE SON ETABLISSEMENT

FICHE CONCEPT 04 DICTIONNAIRE DES METADONNEES BIEN GERER SES REFERENTIELS DE DONNEES : UN ENJEU POUR MIEUX PILOTER LA PERFORMANCE DE SON ETABLISSEMENT FICHE CONCEPT 04 DICTIONNAIRE DES METADONNEES BIEN GERER SES REFERENTIELS DE DONNEES : UN ENJEU POUR MIEUX PILOTER LA PERFORMANCE DE SON ETABLISSEMENT octobre 2008 GMSIH 44, Rue de Cambronne 75015 Paris.

Plus en détail

Certification gestion des risques qualité dans les industries de santé

Certification gestion des risques qualité dans les industries de santé Certification gestion des risques qualité dans les industries de santé CATEGORIE : B Vue d'ensemble Domaine(s) d'activité professionnel dans lequel(s) est utilisé la certification : Spécifique : Industrie

Plus en détail

Gestion des données de référence

Gestion des données de référence Gestion des données de référence CATEGORIE : C Vue d'ensemble Domaine(s) d'activité professionnel dans lequel(s) est utilisé la certification : Transverse : Tous domaines concernés Identification Identifiant

Plus en détail

FORMATION A L ELABORATION D UN PLAN DE FORMATION GUIDE DE FORMATION

FORMATION A L ELABORATION D UN PLAN DE FORMATION GUIDE DE FORMATION FORMATION A L ELABORATION D UN PLAN DE FORMATION GUIDE DE FORMATION Conçue et exécutée par : YEDJIMADJI Dambaye Isidore Expert en Microfinance Novembre 2004 FORMATION A L ELABORATION D UN PLAN DE FORMATION

Plus en détail

Glossaire. Ressources. Action. Budget opérationnel de programme. Déclinaison (des objectifs)

Glossaire. Ressources. Action. Budget opérationnel de programme. Déclinaison (des objectifs) Glossaire 1 Action Selon la LOLF, un programme regroupe les crédits destinés à mettre en œuvre une action ou un ensemble cohérent d actions relevant d un même ministère et auquel sont associés des objectifs

Plus en détail

Accompagnement à la mise en place d'un réservoir de données métier

Accompagnement à la mise en place d'un réservoir de données métier Accompagnement à la mise en place d'un réservoir de données métier CATEGORIE : C Vue d'ensemble Domaine(s) d'activité professionnel dans lequel(s) est utilisé la certification : Transverse : Tous domaines

Plus en détail

Présentation de l Ingénierie Système

Présentation de l Ingénierie Système Présentation de l Ingénierie Système TRAVAUX ISSUS DU GROUPE DE TRAVAIL EDUCATION NATIONALE/AFIS BAUDOUIN MARTIN - LYCÉE GRANDMONT - TOURS 1 Plan de la présentation INTRODUCTION DESCRIPTION DES TROIS PROCESSUS

Plus en détail

Le Compte Qualité Outil de valorisation et de suivi du dispositif de gestion des risques. RéQua 16 juin 2016

Le Compte Qualité Outil de valorisation et de suivi du dispositif de gestion des risques. RéQua 16 juin 2016 Outil de valorisation et de suivi du dispositif de gestion des risques RéQua 16 juin 2016 Plan de l intervention Rappelsurlesens&lesobjectifs Retour d expérience sur les premiers comptes qualité PAQSS/CompteQualité

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Guide méthodologique et recommandations Anne-Françoise Pauchet-Traversat Chef de projet, Service des maladies chroniques et des dispositifs d accompagnement des malades

Plus en détail

Projet PROFAPAN PROfessionnalisation des Filières Agricoles Périurbaines d Antananarivo Nord. Dans le cadre du Programme ASA

Projet PROFAPAN PROfessionnalisation des Filières Agricoles Périurbaines d Antananarivo Nord. Dans le cadre du Programme ASA Projet PROFAPAN PROfessionnalisation des Filières Agricoles Périurbaines d Antananarivo Nord Projet financé par l'union Européenne Dans le cadre du Programme ASA Mis en œuvre par Agrisud International

Plus en détail

Prévision et programmation

Prévision et programmation Prévision et programmation Fiche 4 L élaboration d un budget dans le cadre d une démarche de contrôle de gestion. Remarque liminaire : L élaboration des budgets dans le nouveau cadre défini par la loi

Plus en détail

Appréciation de la performance de l action de santé publique: tout un défi!

Appréciation de la performance de l action de santé publique: tout un défi! Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale adjointe de la santé publique Appréciation de la performance de l action de santé publique: tout un défi! Ginette Lafontaine Adjointe à

Plus en détail

AID FOR TRADE: CASE STORY

AID FOR TRADE: CASE STORY AID FOR TRADE: CASE STORY ECOWAS / CEDEAO L élaboration du Programme de l APE Pour le Développement 1 AID FOR TRADE CASE STORY: ECOWAS COMISSÂO DA CEDEAO ECOWAS COMMISSION COMMISSION DE LA CEDEAO Titre

Plus en détail

Parcours de soins du patient atteint de Cancer. Les réseaux régionaux de Cancérologie (RRC)

Parcours de soins du patient atteint de Cancer. Les réseaux régionaux de Cancérologie (RRC) Parcours de soins du patient atteint de Cancer Les réseaux régionaux de Cancérologie (RRC) Contribution commune Association des Coordonnateurs de Réseaux de Cancérologie (ACORESCA) 1/ Audition par la commission

Plus en détail

POINT D ETAPE DE LA CONVERGENCE SI DES GHT

POINT D ETAPE DE LA CONVERGENCE SI DES GHT Ce document s adresse aux directeurs des systèmes d information d établissements de santé d un groupement hospitalier de territoire (GHT) POINT D ETAPE DE LA CONVERGENCE SI DES GHT FEVRIER 2018 Depuis

Plus en détail

Point d étape de la convergence SI des GHT

Point d étape de la convergence SI des GHT Ce document s adresse aux directeurs des systèmes d information d établissements de santé d un groupement hospitalier de territoire (GHT) Point d étape de la convergence SI des GHT Février 2018 Depuis

Plus en détail

L'ARCHITECTURE D'ENTREPRISE AU MJQ - UNE EXPÉRIENCE ENRICHISSANTE

L'ARCHITECTURE D'ENTREPRISE AU MJQ - UNE EXPÉRIENCE ENRICHISSANTE L'ARCHITECTURE D'ENTREPRISE AU MJQ - UNE EXPÉRIENCE ENRICHISSANTE IIBA Région de Québec 15 février 2012 15 février 2012 Architecture d'entreprise ministérielle PLAN DE LA PRÉSENTATION UNE OCCASION DE PARTAGE

Plus en détail

Note de synthèse Rédigée par O. TREPS et I. POSTIC Société CG2 conseil Pour le compte des HCC

Note de synthèse Rédigée par O. TREPS et I. POSTIC Société CG2 conseil Pour le compte des HCC HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR schéma D I R E C T E U R Système d information Note de synthèse Rédigée par O. TREPS et I. POSTIC Société CG2 conseil Pour le compte des HCC CHAPITRE 1 : UN VOLET DU PROJET D

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Etabli le : Par : Daniëlle simons/ Valentin Borin Remplace la version du :

CAHIER DES CHARGES. Etabli le : Par : Daniëlle simons/ Valentin Borin Remplace la version du : CAHIER DES CHARGES 1. Actualisation Etabli le : 06.01.15 Par : Daniëlle simons/ Valentin Borin Remplace la version du : Motif d actualisation : Mise au concours du poste 2. Identification du poste Département

Plus en détail

Le Compte Qualité. Outil de valorisation et de suivi de votre dispositif de gestion des risques

Le Compte Qualité. Outil de valorisation et de suivi de votre dispositif de gestion des risques Le Compte Qualité Outil de valorisation et de suivi de votre dispositif de gestion des risques 01 V2014 & compte qualité L essentiel de la V2014 Un cycle plus continu et plus synchronisé La mise en place

Plus en détail

Formulaire de candidature LEADER Région Provence Alpes Côte d Azur

Formulaire de candidature LEADER Région Provence Alpes Côte d Azur Programme de Développement Rural Régional FEADER 2014 2020 Formulaire de candidature LEADER 2014 2020 Région Provence Alpes Côte d Azur Ce document a pour objet de présenter une trame type à suivre dans

Plus en détail

Commission nationale de la certification professionnelle

Commission nationale de la certification professionnelle Gestion de projet CATEGORIE : C Vue d'ensemble Domaine(s) d'activité professionnel dans lequel(s) est utilisé la certification : Transverse : Tous domaines concernés Identification Identifiant : 3419 Version

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES À LA MISE EN ŒUVRE DES DIAGNOSTICS ET D ACCOMPAGNEMENTS VOLET COMPÉTENCES NUMÉRIQUES

ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES À LA MISE EN ŒUVRE DES DIAGNOSTICS ET D ACCOMPAGNEMENTS VOLET COMPÉTENCES NUMÉRIQUES ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES À LA MISE EN ŒUVRE DES DIAGNOSTICS ET D ACCOMPAGNEMENTS VOLET COMPÉTENCES NUMÉRIQUES JANVIER 2019 Appel à projets SOMMAIRE 01 PRÉSENTATION DE CONSTRUCTYS GRAND EST 02 OBJET

Plus en détail

FICHE METHOLOGIQUE. Comment mener son évaluation interne? La méthode Les étapes Les outils. En partenariat avec :

FICHE METHOLOGIQUE. Comment mener son évaluation interne? La méthode Les étapes Les outils. En partenariat avec : FICHE METHOLOGIQUE Comment mener son évaluation interne? La méthode Les étapes Les outils L évaluation interne : la méthode L évaluation interne est une démarche qui contribue à adapter les services et

Plus en détail

CHEMINS CLINIQUES ET INFORMATISATION

CHEMINS CLINIQUES ET INFORMATISATION «DÉMATÉRIALISATION DES DONNÉES MÉDICALES» ECHANGES ET PARTAGE AU SEIN DE L ÉQUIPE DE SOINS JEUDI 16 NOVEMBRE 2017 CHEMINS CLINIQUES ET INFORMATISATION Sylvie COTTIN ANAP Agence Nationale d Appui à la Performance

Plus en détail

Brevet fédéral d informaticienne liste des modules

Brevet fédéral d informaticienne liste des modules Brevet fédéral d informaticienne liste des modules Les modules décrits ci-dessous sont ceux de la version 5 du plan modulaire défini par ICT Formation professionnelle, l association mandatée par le SEFRI

Plus en détail

[ Chapitre 1 ] Dimensionner le SI au juste besoin

[ Chapitre 1 ] Dimensionner le SI au juste besoin [ [ Chapitre 1 ] Dimensionner le SI au juste besoin Les technologies de l information et de la communication conduisent à penser l avenir de l entreprise en termes numériques : les réseaux sociaux, le

Plus en détail

Gestion et management de projet en France et à l international

Gestion et management de projet en France et à l international Gestion et management de projet en France et à l international CATEGORIE : C Vue d'ensemble Domaine(s) d'activité professionnel dans lequel(s) est utilisé la certification : Transverse : Tous domaines

Plus en détail

ETABLIR LE CAHIER DES CHARGES D UNE ÉTUDE TERRITORIALE DE TRAME VERTE ET BLEUE

ETABLIR LE CAHIER DES CHARGES D UNE ÉTUDE TERRITORIALE DE TRAME VERTE ET BLEUE WWW.ENRX.FR ETABLIR LE CAHIER DES CHARGES D UNE ÉTUDE TERRITORIALE DE ETABLIR LE CAHIER DES CHARGES D UNE ETUDE TERRITORIALE DE À QUI S ADRESSE CE RÉFÉRENTIEL? EN SAVOIR + [www. enrx.fr] Ce référentiel

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES A LA MISE EN ŒUVRE DES DIAGNOSTICS ET D ACCOMPAGNEMENTS VOLET COMPETENCES NUMERIQUE

ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES A LA MISE EN ŒUVRE DES DIAGNOSTICS ET D ACCOMPAGNEMENTS VOLET COMPETENCES NUMERIQUE ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES A LA MISE EN ŒUVRE DES DIAGNOSTICS ET D ACCOMPAGNEMENTS VOLET COMPETENCES NUMERIQUE Décembre 2018 Appel à projets SOMMAIRE 01 PRÉSENTATION DE CONSTRUCTYS NORMANDIE 02 OBJET

Plus en détail

ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Méthodologie

ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Méthodologie ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Méthodologie Qu est-ce que l évaluation des risques professionnels et le document unique? L évaluation des risques professionnels est une démarche dont l objectif

Plus en détail

Projet Formation et Suivi des Etudiants

Projet Formation et Suivi des Etudiants Projet Formation et Suivi des Etudiants Réunion de lancement 8 novembre 2010 Ordre du jour 1. Rappels : Schéma Directeur Numérique Programme 5 2. Projet Formation et Suivi des Etudiants : Finalité du projet

Plus en détail

Annexe 6 ETABLISSEMENT DE LA CARTE DES VOCATIONS DES PARCS NATURELS MARINS

Annexe 6 ETABLISSEMENT DE LA CARTE DES VOCATIONS DES PARCS NATURELS MARINS Agence des aires marines protégées Annexe 6 ETABLISSEMENT DE LA CARTE DES VOCATIONS DES PARCS NATURELS MARINS Contexte Les Parcs Naturels Marins (PNM) doivent se doter d un plan de gestion dans un délai

Plus en détail

MESURER LES GAINS D UN PROJET INFORMATIQUE

MESURER LES GAINS D UN PROJET INFORMATIQUE MESURER LES GAINS D UN PROJET INFORMATIQUE METHODE SIMPLIFIEE OBJET DU DOCUMENT Ce document s adresse aux directeurs d établissements de santé et de structures médico-sociales et vise à expliciter la notion

Plus en détail

Rapprochement du programme hôpital numérique et de la certification des établissements de santé

Rapprochement du programme hôpital numérique et de la certification des établissements de santé Rapprochement du programme hôpital numérique et de la certification des établissements de santé François Bérard, chef du service certification des établissements de santé, Haute Autorité de Santé Michelle

Plus en détail

Définition de l architecture

Définition de l architecture Définition de l architecture 07.05.2010 SOMMAIRE 1. 2. Clients cible :... 3 Objectifs de l offre :... 3 3. Bénéfices client :... 3 4. Démarche méthodologique :... 4 4.1. Phase 1 : Identification des impacts

Plus en détail

Certifications PECB. Référentiels de compétences et de certification

Certifications PECB. Référentiels de compétences et de certification Certifications PECB Référentiels de compétences et de certification Identifiants Intitulés 3717 Certification PECB Analyse forensique 3675 Certification PECB - Protection des données personnelles 3209

Plus en détail

PROGRAMME HOPITAL NUMERIQUE

PROGRAMME HOPITAL NUMERIQUE PROGRAMME HOPITAL NUMERIQUE 2 Fondements du programme HN La nécessité d une politique nationale des SIH (Systèmes d Information Hospitaliers) : - développement et modernisation des SIH sont devenus un

Plus en détail

GRAND PLAN D INVESTISSEMENT

GRAND PLAN D INVESTISSEMENT GRAND PLAN D INVESTISSEMENT FONDS POUR LA TRANSFORMATION DE L ACTION PUBLIQUE 20 juin 2018 2 ème appel à Projets Cahier des charges 1 » 1. Contexte et objectifs de l appel à projet Comme tous les producteurs

Plus en détail

LA METHODE MERISE. II Caractéristiques de MERISE A. Présentation générale de MERISE A.1 Généralités A.2 Principes A.3 Approche systémiques

LA METHODE MERISE. II Caractéristiques de MERISE A. Présentation générale de MERISE A.1 Généralités A.2 Principes A.3 Approche systémiques LA METHODE MERISE I La démarche MERISE A. Les étapes de la méthode MERISE A.1 Au niveau de l organisation A.2 Au niveau du domaine A.3 Au niveau de chaque produit A.4 Au niveau de chaque application B.

Plus en détail

Aide méthodologique pour la mise en place des Centres de Coordination en Cancérologie (3C) Formalisation et moyens

Aide méthodologique pour la mise en place des Centres de Coordination en Cancérologie (3C) Formalisation et moyens Aide méthodologique pour la mise en place des Centres de Coordination en Cancérologie (3C) Formalisation et moyens Validation 16/06/08 La Circulaire du 22 février 2005 sur l organisation des soins en cancérologie

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE «Comment mettre à jour son compte qualité?»

FICHE TECHNIQUE «Comment mettre à jour son compte qualité?» FICHE TECHNIQUE «Comment mettre à jour son compte qualité?» Guide méthodologique des établissements de santé Procédure de certification Sommaire Préambule... 3 Illustration au travers d un cas concret...

Plus en détail

Organiser la géomatique : Qu est-ce-qu un SIG organisé?

Organiser la géomatique : Qu est-ce-qu un SIG organisé? Organiser la géomatique : Qu est-ce-qu un SIG organisé? Henri PORNON Journées géomatiques de l Ouest : 11/06/07 IETI Consultants - 9 rue Lacretelle - F-71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 - fax : (0)3 85

Plus en détail

Appel à candidature :

Appel à candidature : Appel à candidature : Innover pour améliorer la pertinence des actes, des parcours et des prescriptions dans les prises en charge hospitalières, médico-sociales et ambulatoires Cahier des charges 2018

Plus en détail

groupe public de santé projet d établissement Point d étape Des actions coordonnées pour un meilleur accès à la santé mentale

groupe public de santé projet d établissement Point d étape Des actions coordonnées pour un meilleur accès à la santé mentale groupe public de santé projet d établissement 2009-2014 Point d étape 2009-2011 Des actions coordonnées pour un meilleur accès à la santé mentale Depuis l approbation du projet d établissement où en est-on

Plus en détail

GHT Guide d organisation du DIM de territoire

GHT Guide d organisation du DIM de territoire Dans le cadre de la mise en place des groupements hospitaliers de territoire, certaines fonctions listées à l article L. 6132-3-I du code de la santé publique sont dévolues à l établissement support, qui

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Expérimentation d un outil de développement des compétences auprès d une cohorte d actifs en situation de précarité»

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Expérimentation d un outil de développement des compétences auprès d une cohorte d actifs en situation de précarité» CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Expérimentation d un outil de développement des compétences auprès d une cohorte d actifs en situation de précarité» CONTEXTE ET ENJEUX En 2014 la Maison de l Emploi a répondu

Plus en détail

Système d information et certification des établissements de santé

Système d information et certification des établissements de santé Système d information et certification des établissements de santé François BERARD Chef du service certification des établissements de santé Direction de l Amélioration de la Qualité et de la Sécurité

Plus en détail

Les Systèmes d Information en HAD. Le Livre Blanc de la FNEHAD

Les Systèmes d Information en HAD. Le Livre Blanc de la FNEHAD Les Systèmes d Information en HAD Le Livre Blanc de la FNEHAD Colloque TIC Santé Jeudi 11 Mai 2010 François BERARD, délégué national FNEHAD 1 Pourquoi un Livre Blanc? 2 Concrétisation d une réflexion engagée

Plus en détail

Cartographie des processus Méthodologie

Cartographie des processus Méthodologie Cartographie des processus Méthodologie Démarche de cartographie des processus Présentation d un cas concret 1 Retour d expérience Les processus de Maintien en condition opérationnel Les étapes de la démarche

Plus en détail

Budget opérationnel de programme : élaboration et circuit de la dépense

Budget opérationnel de programme : élaboration et circuit de la dépense Budget opérationnel de programme : élaboration et circuit de la dépense Rennes 9 juin 2005 Qu est-ce qu un BOP? Qu est-ce qu un BOP? Dans le cadre de la LOLF, la mise en œuvre du programme sur la base

Plus en détail

Les étapes clés pour réussir l implantation d un DCI oncologique

Les étapes clés pour réussir l implantation d un DCI oncologique Les étapes clés pour réussir l implantation d un DCI oncologique Marie-Andrée Fortin, MD. Fadi Hobeila, M.Sc. Direction québécoise de cancérologie Pratiques exemplaires 30 Novembre 2012 Objectifs Présenter

Plus en détail

Ingénierie des Systèmes d Information - Conduite de projet. Elsa NEGRE Université Paris-Dauphine L3 Apprentissage - MIDO

Ingénierie des Systèmes d Information - Conduite de projet. Elsa NEGRE Université Paris-Dauphine L3 Apprentissage - MIDO Ingénierie des Systèmes d Information - Conduite de projet Elsa NEGRE Université Paris-Dauphine L3 Apprentissage - MIDO Année 2012-2013 Objectif : Introduire les notions de base de conduite de projet en

Plus en détail

COMITE TECHNIQUE. Réunion du 22 mai 2017 **************** RAPPORT POUR INFORMATION METHODE DE COTATION DES METIERS REGIONAUX

COMITE TECHNIQUE. Réunion du 22 mai 2017 **************** RAPPORT POUR INFORMATION METHODE DE COTATION DES METIERS REGIONAUX COMITE TECHNIQUE Réunion du 22 mai 2017 **************** RAPPORT POUR INFORMATION METHODE DE COTATION DES METIERS REGIONAUX Contexte Le décret 2014-500 13 du 20 mai 2014 a introduit pour la fonction publique

Plus en détail

I. Objectifs et descriptif de la mesure / dispositif

I. Objectifs et descriptif de la mesure / dispositif Page 1 Axe 2 : Renforcer la cohésion sociale et poursuivre l effort de qualification et de professionnalisation de la population active Service instructeur DFPA - Région Dates agréments CLS 19 décembre

Plus en détail

Session de sensibilisation MAREVA 2. Présentation pour la formation des directeurs de projet SI de l Etat

Session de sensibilisation MAREVA 2. Présentation pour la formation des directeurs de projet SI de l Etat Session de sensibilisation MAREVA 2 Présentation pour la formation des directeurs de projet SI de l Etat 1 Sensibilisation Présentation de MAREVA 2 est la méthode interministérielle d analyse de la valeur

Plus en détail

TERMS OF REFERENCE. Mauritanie-Avril 2016

TERMS OF REFERENCE. Mauritanie-Avril 2016 TERMS OF REFERENCE Elaboration d un plan de communication et de plaidoyer pour la promotion des droits de l enfant en Mauritanie Mauritanie-Avril 2016 Level : Consultant National Duration : 30 jours ouvrables

Plus en détail

DEMARCHE QUALITÉ DES SERVICES DU RECTORAT 2017

DEMARCHE QUALITÉ DES SERVICES DU RECTORAT 2017 RECTORAT DEMARCHE QUALITÉ DES SERVICES DU RECTORAT 2017 Auteur-e-s : SAPE/CFU Date : 11.09.2017 A/ CONTEXTE On entend par démarche qualité des processus ou des pratiques permettant de recueillir et d analyser

Plus en détail

SOUTIEN DES CHERCHEURS DU CIRRIS DANS LE CADRE DES PROJETS DE RECHERCHE ET DES PRATIQUES DE POINTE RÉALISÉS PAR LES INTERVENANTS DE L IRDPQ

SOUTIEN DES CHERCHEURS DU CIRRIS DANS LE CADRE DES PROJETS DE RECHERCHE ET DES PRATIQUES DE POINTE RÉALISÉS PAR LES INTERVENANTS DE L IRDPQ SOUTIEN DES CHERCHEURS DU CIRRIS DANS LE CADRE DES PROJETS DE RECHERCHE ET DES PRATIQUES DE POINTE RÉALISÉS PAR LES INTERVENANTS DE L IRDPQ Service du développement des pratiques et de l évaluation Direction

Plus en détail

Pilotage des Etablissements de Santé

Pilotage des Etablissements de Santé Pilotage des Etablissements de Santé Définition des projets Pilotage [5] Le projet de cadrage du GMSIH : méthodologie et résultats Version 1.0 GMSIH 374, rue de Vaugirard 75015 Paris. Tel : 01 48 56 72

Plus en détail

Gestion du système d information

Gestion du système d information Certification des établissements de santé Guide thématique des experts-visiteurs Gestion du système d information Septembre 2014 Avertissement Caractérisation générale Planifier Définition de la politique

Plus en détail

CADRE D INTERVENTION FORMAT INNOVATION

CADRE D INTERVENTION FORMAT INNOVATION CADRE D INTERVENTION FORMAT INNOVATION EXPERIMENTATIONS PEDAGOGIQUES ET NUMERIQUES INNOVANTES EN FORMATION CONTINUE PREAMBULE Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations et de l Orientation

Plus en détail

Programme Interreg V-A France Italie ALCOTRA

Programme Interreg V-A France Italie ALCOTRA Programme Interreg V-A France Italie ALCOTRA 2014-2020 APPEL A MANIFESTATION PRESENTATION DE CANDIDATURES POUR LA CONSTITUTION DES PLANS INTEGRES THEMATIQUES (PITEM) ET DES PLANS INTEGRES TERRITORIAUX(PITER)

Plus en détail

Objectif de l atelier

Objectif de l atelier Objectif de l atelier Savoir réaliser les évaluations fournisseurs Sélection du fournisseur Evaluation de la performance du fournisseur Conséquences plans d actions Avant commande «A priori» Après commande

Plus en détail

Concepts de la GBO: Approfondissement

Concepts de la GBO: Approfondissement Ministère des Finances Tunisien Ce projet est réalisé avec la participation financière de l Union Européenne Concepts de la GBO: Approfondissement Introduction à la GBO A4 Gestion Budgétaire par Objectifs

Plus en détail

Alignement des systèmes de pilotage

Alignement des systèmes de pilotage Alignement des systèmes de pilotage Patrick JAULENT, Président du club Balanced Scorecard France patrickjaulent@yahoo.fr La carte Alignement des objectifs des prioritaires objectifs sur d une les priorités

Plus en détail

Etapes et planification d un projet

Etapes et planification d un projet Chapitre 3 : Etapes et planification d un projet L objectif majeur de ce chapitre est de définir les principales étapes d un projet. Dans une seconde étape, la planification du projet est étudiée selon

Plus en détail

PROGRAMME BUREAUTIQUE SANTE

PROGRAMME BUREAUTIQUE SANTE PROGRAMME BUREAUTIQUE SANTE PROGRAMME DE DEPLOIEMENT EN ETABLISSEMENT DE SANTE POUR LE DEVELOPPEMENT DE SOLUTIONS INDUSTRIELLES ET COMMUNICANTES MODELE DE DOSSIER DE REPONSE Ce modèle est destiné à guider

Plus en détail

Gestion du portefeuille des projets SI: rôle et responsabilités du PPM (Projects Portfolio Management)

Gestion du portefeuille des projets SI: rôle et responsabilités du PPM (Projects Portfolio Management) Gestion du portefeuille des projets SI: rôle et responsabilités du PPM (Projects Portfolio Management) Classification : Interne EPFL Distribution : Vice-Présidents, Membres PPM, Chefs de groupe VP-SI,

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE. Direction Générale de la Compétitivité de l Industrie et des Services APPEL A PROJETS

MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE. Direction Générale de la Compétitivité de l Industrie et des Services APPEL A PROJETS MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Direction Générale de la Compétitivité de l Industrie et des Services APPEL A PROJETS «ACTIONS COLLECTIVES AU SOUTIEN DE LA COMPETITIVITE DES INDUSTRIES

Plus en détail

N 73 État de Genève : audit de gestion relatif aux coûts informatiques des votations et élections rapport publié le 19 décembre 2013

N 73 État de Genève : audit de gestion relatif aux coûts informatiques des votations et élections rapport publié le 19 décembre 2013 N 73 État de Genève : audit de gestion relatif aux coûts informatiques des votations et élections rapport publié le 19 décembre 2013 La Cour a émis 13 recommandations, toutes acceptées par l audité. Actuellement

Plus en détail

Programme Opérationnel FEDER

Programme Opérationnel FEDER Programme Opérationnel FEDER 2014-2020 Proposition de modification du Programme Opérationnel Ouverture de l action 2.3.3 Accompagner le développement d activités socialement innovantes et de l économie

Plus en détail

Brevet fédéral d informaticienne liste des modules

Brevet fédéral d informaticienne liste des modules Brevet fédéral d informaticienne liste des modules Les modules décrits ci-dessous sont ceux de la version 5 du plan modulaire défini par ICT Formation professionnelle, l association mandatée par l OFFT

Plus en détail

La sécurité de l identité du patient dans la certification V 2014

La sécurité de l identité du patient dans la certification V 2014 La sécurité de l identité du patient dans la certification V 2014 Mardi 3 novembre 2015 Journée interrégionale sur la qualité et la sécurité des soins en établissement de santé REQUA SRA Bourgogne L identification

Plus en détail

Protocole C. Version du 07/06/10

Protocole C. Version du 07/06/10 Méthodologie pour la réalisation d un Schéma Communal de Défense Extérieure Contre l Incendie Le Schéma Communal de Défense Extérieure Contre l incendie (SCDECI) constitue une déclinaison au niveau communal

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT D ETABLISSEMENT 2014-2018 Ce projet a pour vocation de définir les objectifs de l établissement dans le respect des orientations du Schéma Régional d Organisation Sanitaire, du Programme Régional de Santé

Plus en détail

Relancer LA MOBILITÉ INTERNE

Relancer LA MOBILITÉ INTERNE Philippe TACHÉ Relancer LA MOBILITÉ INTERNE De la matrice de la polyvalence au plan annuel 10 fiches pratiques Groupe Eyrolles, 2007 ISBN : 978-2-212-53792-5 10 FICHES MÉTHODE POUR RELANCER LA MOBILITÉ

Plus en détail

Décret relatif à la gestion budgétaire et comptable publique. Application des titres I et III

Décret relatif à la gestion budgétaire et comptable publique. Application des titres I et III Décret relatif à la gestion budgétaire et comptable publique Application des titres I et III Adaptation des systèmes d information (SI) des organismes publics 18 septembre 2013 1 SOMMAIRE Démarche d adaptation

Plus en détail

> Quartier du Moulin Hérel, Saint-Herblain. Axe 1. Relancer la production d habitat

> Quartier du Moulin Hérel, Saint-Herblain. Axe 1. Relancer la production d habitat > Quartier du Moulin Hérel, Saint-Herblain. Axe 1 Relancer la production d habitat 8 Agir dans le cadre des Plans Locaux d Urbanisme L essor du développement local et les tensions du marché du logement

Plus en détail

CONTRAT DE TELEMEDECINE. Modalités de mise en oeuvre

CONTRAT DE TELEMEDECINE. Modalités de mise en oeuvre CONTRAT DE TELEMEDECINE Modalités de mise en oeuvre Version 1 Avril 2012 Sommaire 1. Elaborer le contrat avec l ARS...4 2. Identifier un coordonnateur qui négocie le contrat avec l ARS...4 3. Signer le

Plus en détail

La démarche de performance au coeur de la LOLF. Sisqual 9 nov 2005

La démarche de performance au coeur de la LOLF. Sisqual 9 nov 2005 La démarche de performance au coeur de la LOLF Sisqual 9 nov 2005 Un nouveau principe de gestion pour les administrations : liberté / responsabilité La liberté La globalisation des crédits au sein d un

Plus en détail

Formation médicale continue (FMC) Évaluation des pratiques professionnelles (EPP)

Formation médicale continue (FMC) Évaluation des pratiques professionnelles (EPP) Formation médicale continue (FMC) Évaluation des pratiques professionnelles (EPP) Une double obligation pour tous les médecins libéraux, salariés et hospitaliers. Journées Dauphiné Savoies 23 Nov 2007

Plus en détail

Repères managériaux et premières orientations de l université du management

Repères managériaux et premières orientations de l université du management PROJET Pôle emploi Alsace CE 28 mars 2013 Repères managériaux et premières orientations de l université du management CONTENU 1 Préambule 2 3 Finalités et déclinaison de la politique managériale Les repères

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE ELABORATION DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION PPP *******

TERMES DE REFERENCE ELABORATION DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION PPP ******* TERMES DE REFERENCE ELABORATION DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION PPP ******* 1. Contexte Le Projet d Appui à la Promotion des Investissements (PAPI) est l une des actions du Gouvernement de Madagascar

Plus en détail

Le projet de schéma de mutualisation de la CCG. Conseil Communautaire du 28 septembre 2015

Le projet de schéma de mutualisation de la CCG. Conseil Communautaire du 28 septembre 2015 Le projet de schéma de mutualisation de la CCG Conseil Communautaire du 28 septembre 2015 Un schéma de mutualisation, pour quoi faire? S inscrire dans une logique volontaire, faire de l obligation réglementaire

Plus en détail

CQPM 0272 Animateur de la démarche LEAN

CQPM 0272 Animateur de la démarche LEAN CQPM 0272 Animateur de la démarche LEAN Durée : jusqu à 22 jours, soit 154 heures, selon les besoins de la personne Coût : 305 HT/jour/personne, frais de restauration au CFI Responsable LEAN, Animateur

Plus en détail

Fiche 6. État des lieux en gestion des risques associés aux soins (approche par un référentiel d audit)

Fiche 6. État des lieux en gestion des risques associés aux soins (approche par un référentiel d audit) Fiche 6. État des lieux en gestion des risques associés aux soins (approche par un référentiel d audit) Fiche 6 Objectif Favoriser un état des lieux de l organisation et des pratiques de l établissement

Plus en détail

POUR LA PREVENTION DE LA CORRUPTION ET DE LA FRAUDE

POUR LA PREVENTION DE LA CORRUPTION ET DE LA FRAUDE NOTRE PROGRAMME POUR LA PREVENTION DE LA CORRUPTION ET DE LA FRAUDE Document à usage externe 25 mars 2013 SOMMAIRE 1. CONTEXTE, ENJEUX ET AMBITIONS......3 2. PRINCIPES ET RÈGLES CONSTITUANT. 4 LE SOCLE

Plus en détail

Fiche 13 La gestion stratégique des coûts.

Fiche 13 La gestion stratégique des coûts. Analyse des coûts Fiche 13 La gestion stratégique des coûts. Remarque liminaire : La gestion stratégique des coûts est pratiquée par certaines entreprises du secteur concurrentiel. Compte tenu des difficultés

Plus en détail

Les Objectifs de la Gestion des Risques Sophie Gaultier-Gaillard, Université Paris 1, membre de l ANDESE Garménick Leblanc, SoFGRES

Les Objectifs de la Gestion des Risques Sophie Gaultier-Gaillard, Université Paris 1, membre de l ANDESE Garménick Leblanc, SoFGRES Les Objectifs de la Gestion des Risques Sophie Gaultier-Gaillard, Université Paris 1, membre de l ANDESE Garménick Leblanc, SoFGRES 1 Introduction Un contexte particulier : complexité de l environnement

Plus en détail

Vademecum blocs de compétences. Service Formation Continue

Vademecum blocs de compétences. Service Formation Continue Vademecum blocs de compétences Service Formation Continue Qu est-ce qu un bloc de compétences? Les blocs de compétences (BC) ont été créés par la loi du 5 mars 204 et se définissent comme des éléments

Plus en détail

Médico-social et GHT

Médico-social et GHT Pôle Autonomie Médico-social et GHT ANNIE LELIEVRE RESPONSABLE DU PÔLE AUTONOMIE Rencontre régionale des décideurs du médico-social en région Centre-Val de Loire 16 juin 2016 Groupements Hospitaliers de

Plus en détail

VAFOP. V a l o r i s a t i o n F o n c t i o n n e l l e d e v o s P r o j e t s. GRANDHAYE Jean-Pierre 15, rue de la Cure Vecoux France

VAFOP. V a l o r i s a t i o n F o n c t i o n n e l l e d e v o s P r o j e t s. GRANDHAYE Jean-Pierre 15, rue de la Cure Vecoux France Traitement médicamenteux XXX 0 Réduction des durées de séjours hospitalier XXX 0 Dépassements d'honoraires XXX 0 Processus décrits Définition de la MISSION et des actions composantes Cartographie générale

Plus en détail

La politique de gestion des actifs. Ville de Bromont

La politique de gestion des actifs. Ville de Bromont La politique de gestion des actifs Ville de Bromont Énoncé La Ville de Bromont dépend d un large éventail d immobilisations diversifiées pour offrir les services essentiels à sa communauté aux niveaux

Plus en détail

Agence Régionale de Santé Provence Alpes Côte d Azur

Agence Régionale de Santé Provence Alpes Côte d Azur Agence Régionale de Santé Provence Alpes Côte d Azur Schéma Directeur Régional des Systèmes d Information Objectifs et démarche des travaux Sommaire Objectifs du projet Démarche Thématiques prioritaires

Plus en détail

Région Rhône-Alpes CULTURE SCIENTIFIQUE, TECHNIQUE ET INDUSTRIELLE APPEL A PROJETS 2007

Région Rhône-Alpes CULTURE SCIENTIFIQUE, TECHNIQUE ET INDUSTRIELLE APPEL A PROJETS 2007 Région Rhône-Alpes CULTURE SCIENTIFIQUE, TECHNIQUE ET INDUSTRIELLE APPEL A PROJETS 2007 Contexte, objectifs : Rhône-Alpes est une région particulièrement active dans le domaine de la culture scientifique,

Plus en détail