Cancer de l endomètre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cancer de l endomètre"

Transcription

1 Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, du col et de l ovaire Cancer de l endomètre Emile Daraï Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, CancerEst, Université Pierre et Marie Curie Paris VI Incidence du cancer de l endomètre Incidence par âge du cancer de l endomètre Premier cancer gynécologique dans les pays développés: - USA: N cas/an, décès/an - France: N cas/an Mortalité a diminué de 60% depuis 1950 Incidence variant de 10 à 25/ Généralités sur le cancer de l endomètre La classification du cancer de l endomètre est chirurgicale. Le traitement est chirurgical comportant au minimum une hystérectomie avec annexectomie bilatérale. La nécessité et l étendue des lymphadénectomies dépendent de l histologie. FIGO classification du cancer de l endomètre 1

2 Survie à 5 ans après cancer de l endomètre Classification histologique des cancers de l endomètre (WHO) Stade I: 80% Stade II: 60% Stade III: 30% Stade IV: 5% 80% des cancers de l endomètre sont détectés au stade I et 10% au stade II Facteurs de mauvais pronostic de survie à 5 ans (stade I FIGO) Survie à 10 ans en fonction de l histologie Facteurs déterminants de survie Cancer de l endomètre: impact de l âge Macdonald et al, Gynecol Oncol 2005 Lachance et coll Gynecol Oncol,

3 Impact de l âge sur la qualité de vie après du cancer de l endomètre Cancer de l endomètre: hystérectomie par coelioscopie vs laparotomie Von Gruenigen et al, AJOG 2005 Tozzi et al, J Minim Invasive Gynecol 2005 Grades des complications après laparoscopie ou laparotomie pour cancer de l endomètre Survie sans récidive: hystérectomie par coelioscopie vs laparotomie Tozzi et al, Gynecol Oncol 2005 Tozzi et al, J Minim Invasive Gynecol 2005 Hystérectomie vaginale vs laparotomique pour cancer de l endomètre chez la femme de plus 70 ans Facteurs de risque de complications opératoires précoces Susini et al, Gynecol Oncol 2005 Kodama et al, EJGORB

4 Facteurs de risque de complications opératoires précoces Facteurs de risque de complications opératoires tardives Kodama et al, EJGORB 2005 Kodama et al, EJGORB 2005 Facteurs de risque de complications opératoires tardives Déterminants de métastases lymphatiques sur biopsie endométriale Kodama et al, EJGORB 2005 Mariani et al, Gynecol Oncol 2005 Grade histologique définitif chez des patientes ayant une tumeur présumée de grade 1 sur la biopsie pré -opératoire Taux de métastases ganglionnaires en fonction du grade Eltabbakh et al, Gynecol Oncol

5 Quand peut-on éviter une lymphadénectomie Pertinence du ganglion sentinelle dans le cancer de l endomètre Mariani et al, Gynecol Oncol 2004 Barranger & Daraï, Annal Surg Oncol 2004 Essais prospective évaluant l intérêt de la radiothérapie externe sans curiethérapie Curiethérapie vs radiothérapie externe pour cancer de l endomètre de stade I et II Jolly et al, Gynecol Oncol 2005 Toxicité de grade > 2: Curiethérapie vs radiothérapie externe pour cancer de stade I et II: Options thérapeutiques après hystérectomie pour cancer de l endomètre Jolly et al, Gynecol Oncol

6 Survie pour les patientes ayant une tumeur de stade I de type séreux en fonction d une chimiothérapie avec sels de platine Conclusion: cancer de l endomètre Cancer de la femme âgée. Bon pronostic. Le traitement chirurgical est la base. Intérêt de la coelioscopie: moindre morbidité. Moduler les indications de la lymphadénectomie. Intérêt de la curiethérapie dans les stades précoces. Kelly et al Gynecol Oncol 2005 Epidémiologie du cancer du col Cancer du col utérin Premier cancer gynécologique au monde. Environ 3000 nouveaux cas / an en France. Incidence en France en 1990: - 9,5/ Incidence en Europe en 1990: - 10,2/ Incidence du cancer du col en fonction de l âge Classification FIGO Allen, Best Practice & Res Clin Obstet Gynecol

7 Classification FIGO des cancers du col Corrélation entre l infiltration du col et le taux de métastases Indication chirurgicale pour les cancers du col de stade IA Stade Ia1 sans embole: conisation Stade Ia1 avec emboles et stade Ia2: curage pelvien + colpohystérectomie. En pratique: problématique rare chez la femme âgée Indication chirurgicale pour les cancers du col de stade Ib1 Pas de standard: Options: - Chirurgie première; Piver II ou III et lymphadénectomie - Irradiation exclusive: radio et curiethérapie - Association radiochirurgicale: curiethérapie, ± radiothérapie externe Piver II ou III et lymphadénectomie Problème de la radicalité de l hystérectomie. Indication chirurgicale CancerEst pour les cancers du col de stade Ib Lésion < 3 cm: colpohystérectomie élargie coelioscopie ou Amreich-Schauta. Lésion > 3 cm et Ib2: curage pelvien et lomboaortique coelioscopique premier et radiochimiothérapie concomittante - chirurgie complémentaire si N(-) - radiochimiothérapie concomittante exclusive si N(+) Représentation schématique des structures tissulaires conjonctives Vessie Vagin Rectum 7

8 Section des ligaments utéro-sacrés Uretère droit séparé de son canal dans le ligament cardinal Mortalité de l hystérectomie élargie Complications immédiates de l hystérectomie élargie Comparaison voie coelioscopique et laparotomique Survie après hystérectomie élargie: coelioscopie vs laparotomie Nam et al Gynecol Oncol 2004 Steed et al, Gynecol Oncol

9 Survie après hystérectomie élargie: coelioscopie vs laparotomie Survie et taux de métastase ganglionnaire dans les stades Ib Nam et al, Gynecol Oncol 2004 Survie et taux de métastase ganglionnaire dans les stades IIb Survie à 5 ans selon le nombre de ganglions métastatiques Validation histologique du ganglion sentinelle dans le cancer du col Irradiation pour les stades avancés de cancer du col utérin In 18 women, both SNs and non-sns underwent multiple sectioning and IHC: - 44 SNs (18.2% of positive SN), non-sns (no positive non-sn in negative SN) Barranger & Daraï, Ann Oncol

10 Champ d irradiation de la curiethérapie après radiothérapie externe pour cancer localement avancé du col utérin Essais randomisés: chimiothérapie et radiothérapie concomitante versus chirurgie ou radiothérapie seule Survie en fonction du stade du cancer du col utérin et de l âge des patientes Conclusion: cancer du col Plus rare chez les femmes âgées. Dépistage recommandé jusqu à 65 ans. Problème des formes évoluées chez la femme âgée. Chirurgie lourde malgré la coelioscopie du fait de la morbidité. Intérêt de l association radiochimiothérapie dans les stades avancés. Allen et coll, Best Practice & Res Clin Obstet Gynecol 2005 Incidence du cancer de l ovaire Cancer de l ovaire 6 ème cancer féminin 1 ère cause de décès par cancer gynécologique 16 pour femmes (1/70) N cas/an dans le monde, N cas/an, décès/an en France 10% de cancer familiaux Diagnostic au stade III ou IV avec une survie à 5ans de 25 à 30% 10

11 Dépistage dans la population générale 90% des cancers de l ovaire sont sporadiques. Pour un dépistage efficace un test doit avoir une VPP d au moins 10%. Aucun consensus sur le dépistage: - CA125 normal dans 50% des stades I - Echo + CA125: VPP de 6,9% sur une série de femmes (16 cancers détectés mais 298 chirurgies inutiles). TYPES CYTOLOGIQUES DES TUMEURS EPITHELIALES COMMUNES Tumeurs séreuses 46 % Tumeurs mucineuses 36,5 % Tumeurs endométrioïdes 8,2 % Tumeurs à cellules claires 3 % Tumeurs de Brenner et à cellules transitionnelles 2 % Carcinomes indifférenciés 2,5 % Tumeurs non classées 0,3 % Incidence et mortalité des cancers gynécologiques (UK) Stades FIGO Classification du cancer de l ovaire (UICC 1992) TNM I T1 Tumeur limitée aux ovaires IA T1A Tumeur limitée à un ovaire, capsule intacte IB T1B Tumeur limitée aux ovaires, capsule intacte IC T1C Rupture capsulaire ou tumeur à la surface de l ovaire, cellules malignes dans l ascite ou le lavage péritonéal Stades FIGO Classification du cancer de l ovaire (UICC 1992) TNM II T2 Tumeur ovarienne étendue au pelvis Survie à 5 ans en fonction du stade FIGO du cancer de l ovaire IIA T2A Extension à l utérus et/ou aux trompes IIB T2B Extension aux autres organes du pelvis IIC T2C Extension pelvienne avec celules malignes dans l ascite ou le liquide de lavage péritonéal 11

12 Traitement chirurgical du cancer de l ovaire Facteurs de survie des patientes âgées de plus de 75 ans ayant un cancer de l ovaire La stadification est chirurgicale. L éxérèse optimale est l élément majeur du pronostic. Le traitement comporte une hystérectomie avec annexectomie bilatérale, une omentectomie infra-gastrique, un curage pelvien et lomboaortique, des biopsies péritonéales et une appendicectomie si tumeur mucineuse. Importance de l appréciation de la résectabilité des lésions. Alphs et coll Gynecol Oncol 2006 Cancer de l ovaire: impact de l âge Impact de l âge des patientes sur le traitement du cancer de l ovaire Chan et coll, Br J Cancer 2006 Ben-Ami et coll, Int J Gynecol Cancer 2006 Morbidité du traitement chirurgical du cancer de l ovaire en fonction de l âge des patientes Intérêt de la chirurgie d intervalle La coelioscopie permet d évaluer la résecabilité. Pas de retard au traitement. La chimiothérapie néo-adjuvante permet d améliorer le taux de chirurgie optimale de 56% à 95%. Ben-Ami et coll, Int J Gynecol Cancer 2006 Morice et coll, IGR

13 Intérêt de la chirurgie d intervalle sur la survie sans récidive Intérêt de la chirurgie d intervalle sur la survie globale Van der Burg et coll, Int J Gynaecol cancer 1997 Van der Burg et coll, Int J Gynaecol cancer 1997 Conclusion Taux de récidive en fonction des facteurs de risque Ne pas sous traiter les patientes sur le seul critère de l âge. Importance de l équipe prenant en charge chirurgicalement les patientes (résection digestive) Importance de la collaboration entre les gériatres et les gynécologues pour adapter la thérapeutique à l espérance de vie. Mariani et al, Gynecol Oncol 2004 Facteurs de risque de récidive Mariani et al, Gynecol Oncol

14 Evolution de l incidence et de la mortalité du cancer du col utérin Allen, Best Practice & Res Clin Obstet Gynecol 2005 Facteurs déterminants de la survie Truong et coll, Am J Clin Oncol

15 Lymphadénectomie pelvienne Stade initial au diagnostic du cancer de l ovaire Ben-Ami et coll, Int J Gynecol Cancer

Cancer de l endomètre

Cancer de l endomètre Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col Emile Daraï Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, IUC, Université Pierre et Marie Curie Paris VI Cancer

Plus en détail

Réseau Onco Poitou-Charentes Mise à jour du référentiel régional des tumeurs de l endomètre (Décembre 2013) ******* ******* Sous la conduite de :

Réseau Onco Poitou-Charentes Mise à jour du référentiel régional des tumeurs de l endomètre (Décembre 2013) ******* ******* Sous la conduite de : 1 Les référentiels de bonnes pratiques cliniques des tumeurs de l endomètre. Version 2013 Sous la conduite de : Cédric NADEAU Service de Gynécologie - Obstétrique - CHU de Poitiers & Yannick THIROUARD

Plus en détail

Cancer de l Endomètre : Désescalade chirurgicale

Cancer de l Endomètre : Désescalade chirurgicale Cancer de l Endomètre : Désescalade chirurgicale Pr Raffaèle FAUVET Service de Gynécologie Obstétrique CHU CAEN Cancer de l endomètre - Cancer gynécologique le plus fréquent (13,6/100.000 femmes) - 3 ème

Plus en détail

Les cancers de l endomètre

Les cancers de l endomètre Chapitre 2 Les cancers de l endomètre Généralités Prise en charge Il convient d évaluer les facteurs de comorbidité et l espérance de vie. La stratégie thérapeutique repose principalement sur l opérabilité

Plus en détail

EVALUATION PAR IRM DU CANCER DE L ENDOMETRE : VERS UNE CLASSIFICATION «FIGO-IRM»?

EVALUATION PAR IRM DU CANCER DE L ENDOMETRE : VERS UNE CLASSIFICATION «FIGO-IRM»? EVALUATION PAR IRM DU CANCER DE L ENDOMETRE : VERS UNE CLASSIFICATION «FIGO-IRM»? I Jammet (1), E Decroisette (1), M Pouquet (1), Y Aubard (1), JP Rouanet (2), A Maubon (1) (1) Limoges France, (2) Montpellier

Plus en détail

Pronostic du cancer de l endomètre

Pronostic du cancer de l endomètre Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col Cancer de l endomètre Emile Daraï, Marcos Ballester Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, IUC, Université

Plus en détail

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE Fiche tumeur gynécologique Adénocarcinome de l ENDOMETRE FIGO IA G123 tumeur limitée à l endomètre IB G123 invasion du myomètre inférieur à 50% IC G123 invasion du myomètre supérieur à 50% IIA G123 invasion

Plus en détail

REFERENTIEL REGIONAL DE PRISE EN CHARGE DES TUMEURS DE L OVAIRE

REFERENTIEL REGIONAL DE PRISE EN CHARGE DES TUMEURS DE L OVAIRE REFERENTIEL REGIONAL DE PRISE EN CHARGE DES TUMEURS DE L OVAIRE Validé le 23/02/2012 Réseau Onco-Poitou-Charentes 2 rue de la Milétrie - BP 577-86021 POITIERS cedex Tel : 05.49.44.37.70 Fax : 05.49.44.37.73

Plus en détail

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE 1. BILAN INITIAL... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE...2 2.2. HISTOLOGIE...3 2.3. CHIMIOTHERAPIE...3 2.3. RADIOTHERAPIE...3 2.4. HORMONOTHERAPIE...3 3.

Plus en détail

Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col

Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col Jeudi 24 mars 2016 Geoffroy Canlorbe Emile Daraï, Marcos Ballester Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon,

Plus en détail

Thésaurus du cancer de l ovaire

Thésaurus du cancer de l ovaire Thésaurus du cancer de l ovaire - 1 - Cancers de l ovaire Bilan - Anamnèse personnelle et familiale - +/- Echographie vaginale et/ou pelvienne - IRM abdomino-pelvienne de préférence, TDM à défaut - Si

Plus en détail

Cancer de l endomètre localisé à haut risque. Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN

Cancer de l endomètre localisé à haut risque. Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN Cancer de l endomètre localisé à haut risque Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN Plan Introduction: de quoi parle t on? Cas clinique: Mme L 76 ans Recommandations

Plus en détail

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire Fiche tumeur épithéliale de l ovaire FIGO I II III IV IA IB IC IIA IIB IIC IIIA IIIB IIIC tumeur limitée aux ovaires tumeur limitée à un ovaire : capsule intacte, pas de tumeur à la surface de l ovaire,

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE. A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon

PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE. A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon INTRODUCTION 4 % des cancers de la femme 4000 nouveaux cas/an

Plus en détail

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Fiche tumeur gynécologique carcinome COL UTERIN types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Tis TNM Col Utérin FIGO In situ 0 T1 -T1a -T1a1 -T1a2 -T1b -T1b1 -T1b2 -T2 -T2a -T2b -T3 -T3a -T3b T4 N1

Plus en détail

Cancer de l endomètre

Cancer de l endomètre Cancer de l endomètre Objectifs : Diagnostiquer une tumeur du corps utérin. Expliquer les bases des classifications qui ont une incidence pronostique. Argumenter l attitude thérapeutique. Planifier le

Plus en détail

Radiothérapie dans le cancer du col utérin. A. BENIDER Cours d université d été DOURDAN 2009

Radiothérapie dans le cancer du col utérin. A. BENIDER Cours d université d été DOURDAN 2009 Radiothérapie dans le cancer du col utérin A. BENIDER Cours d université d été DOURDAN 2009 Évolution des idées dans le traitement des cancers du col utérin 19 siècle: chirurgie traitement de base 20 siècle:

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du col utérin

Thésaurus du Cancer du col utérin Thésaurus du Cancer du col utérin - 1 - Bilan pré thérapeutique Diagnostic d un micro infiltrant sur pièce de conisation - Ia1, limites saines : pas d autre investigation - Ia1, limites non saines ou emboles

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale et chimiothérapie néoadjuvante des cancers de l ovaire stade III-IV

Prise en charge chirurgicale et chimiothérapie néoadjuvante des cancers de l ovaire stade III-IV Prise en charge chirurgicale et chimiothérapie néoadjuvante des cancers de l ovaire stade III-IV JM. Classe, R. Rouzier, O.Glehen, P.Meeus, L.Gladieff, JM. Bereder, F Lécuru Population concernée par la

Plus en détail

Traitement interdisciplinaire du cancer de l endomètre

Traitement interdisciplinaire du cancer de l endomètre ARTICLE DE REVUE 1050 Acquis et controverses Traitement interdisciplinaire du cancer de l endomètre Konstantinos Nirgianakis b, Urban Novak a, c, Michael D. Mueller b, c a Klinik und Poliklinik für Medizinische

Plus en détail

RTC 3D ENDOMETRE POST OPERATOIRE. Principes généraux

RTC 3D ENDOMETRE POST OPERATOIRE. Principes généraux RTC 3D ENDOMETRE POST OPERATOIRE Principes généraux Données cliniques Me C, Age, OMS 0 Antécédents Métrorragies post ménopausique? Ex complémentaires = hystéroscopie curetage et TDM TAP Chirurgie: hystérectomie

Plus en détail

Les tumeurs épithéliales communes représentent au gré des statistiques plus de 80 % des tumeurs de l ovaire.

Les tumeurs épithéliales communes représentent au gré des statistiques plus de 80 % des tumeurs de l ovaire. Mots-clés : Indications thérapeutiques des tumeurs épithéliales de l'ovaire (153b) Professeur Michel BOLLA, Docteur François RINGEISEN Août 2003 (Mise à jour Février 2005) Tumeurs de l ovaire. 1. Introduction

Plus en détail

Etude de cas Cancer Ovarien

Etude de cas Cancer Ovarien Etude de cas Cancer Ovarien DIAGNOSTIC Patiente âgée de 78 ans Bilan d extension (Scanner/IRM/Echographie abdominopelvienne) : Lésion primitive de l épithélium et du stroma touchant les 2 ovaires associée

Plus en détail

Collège de Gynécologie CVL

Collège de Gynécologie CVL Impact des traitements anticancéreux sur la fertilité Chez la femme adulte Dr E. VIEL CCA Hôpital de Jour de Cancérologie CHU de Tours Le 05 avril 2013 à Orléans 1 Ce que dit l INCa Il existe peu données

Plus en détail

Place de la chirurgie dans le traitement du Cancer

Place de la chirurgie dans le traitement du Cancer Place de la chirurgie dans le traitement du Cancer I) Introduction Traitement actuel du cancer : compétences multiples oncologie médicale radiothérapie réanimation biologie anatomopathologie des tumeurs

Plus en détail

Lésions séreuses de l ovaire M A S T E R C L A S S 25 F O R P A T H M F D E H O U, G J A C O M E N 2 1 0 3 2 0 1 3

Lésions séreuses de l ovaire M A S T E R C L A S S 25 F O R P A T H M F D E H O U, G J A C O M E N 2 1 0 3 2 0 1 3 Lésions séreuses de l ovaire M A S T E R C L A S S 25 F O R P A T H M F D E H O U, G J A C O M E N 2 1 0 3 2 0 1 3 Classification OMS des tumeurs ovariennes Tumeurs épithéliales (90%) Tumeurs séreuses

Plus en détail

Cancer de l ovaire RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES TRAITEMENTS, SOINS ET INNOVATION TRAITEMENT CHIRURGICAL. www.e-cancer.

Cancer de l ovaire RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES TRAITEMENTS, SOINS ET INNOVATION TRAITEMENT CHIRURGICAL. www.e-cancer. TRAITEMENTS, SOINS ET INNOVATION JUIN 2009 RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Cancer de l ovaire TRAITEMENT CHIRURGICAL COLLECTION Recommandations & référentiels RECOMMANDATIONS DE PRISE EN CHARGE SPÉCIALISÉE

Plus en détail

LE CANCER DU COL UTERIN

LE CANCER DU COL UTERIN LE CANCER DU COL UTERIN Tout cancer infiltrant du col utérin diagnostiqué doit passer en RCP pré-thérapeutique. 1. BILAN INITIAL Examen gynécologique et examen clinique général A partir du stade IB le

Plus en détail

TEP / TDM : Quelles indications en gynécologie - Ganglion sentinelle. J.Ph Chaborel - M. Bondouy Ph Florentz - B. Serrano F. Fincker M Gray E Kahyat

TEP / TDM : Quelles indications en gynécologie - Ganglion sentinelle. J.Ph Chaborel - M. Bondouy Ph Florentz - B. Serrano F. Fincker M Gray E Kahyat TEP / TDM : Quelles indications en gynécologie - Ganglion sentinelle J.Ph Chaborel - M. Bondouy Ph Florentz - B. Serrano F. Fincker M Gray E Kahyat Mougins - Jeudi 20 septembre 2012 2009 : TEP-TDM à temps

Plus en détail

L IRM dans le bilan d extension du cancer de l endomètre:

L IRM dans le bilan d extension du cancer de l endomètre: Cafcim 10 décembre 2011 Centre Hospitalier de la côte Basque L IRM dans le bilan d extension du cancer de l endomètre: Lin et al. 3T diffusion. Radiology 2009 Dr. Christophe MAUREL Plan: Quelques Rappels

Plus en détail

Cancer de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Cancer de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) Cancer de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) 201 3 1 Table des matières 1. Fréquence, épidémiologie... 3 2. Types histologiques... 3 3. Facteurs de risque, carcinogenèse, modalités d'extension...3

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des cancers de l endomètre

Recommandations régionales Prise en charge des cancers de l endomètre Recommandations régionales Prise en charge des cancers de l endomètre - janvier 2012 - Circonstances diagnostiques Le diagnostic de cancer de l endomètre est suspecté devant des métrorragies, après exclusion

Plus en détail

Facteurs pronostiques et traitements de l adénocarcinome de l endomètre

Facteurs pronostiques et traitements de l adénocarcinome de l endomètre Facteurs pronostiques et traitements de l adénocarcinome de l endomètre P. Morice, S. Camatte, A. Thoury, P. Pautier, C. Lhommé, C. Haie-Meder, P. Duvillard et D. Castaigne Les facteurs pronostiques du

Plus en détail

Chirurgie palliative des cancers du sein

Chirurgie palliative des cancers du sein Chirurgie palliative des cancers du sein Dr MARTIN-FRANCOISE Sandrine Centre François Baclesse CAEN 1 / xx Cancers du sein métastatiques Cancer du sein d emblée métastatique : 1 à 2% Puis cancer devenant

Plus en détail

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN Calformed, 09/02/2007, Dr J.M Loez, Calais INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN I - RAPPEL DE LA CLASSIFICATION CLINIQUE DES CANCERS DU SEIN A - TUMEUR PRIMITIVE Tx non déterminé To pas de

Plus en détail

CANCER DU SEIN TRAITEMENT CHIRURGICAL

CANCER DU SEIN TRAITEMENT CHIRURGICAL CANCER DU SEIN TRAITEMENT CHIRURGICAL Olivier Bréhant DESC Viscéral CHU ANGERS Poitiers 24-25 juin 2004 INTRODUCTION Cancer fréquent (40 000 nv x cas/an) Cancer grave (12 000 DC/an) Traitement loco-régional

Plus en détail

Cancer du col utérin invasif et grossesse

Cancer du col utérin invasif et grossesse La partie de l'image avec l'id de relation rid3 n'a pas été trouvée dans le fichier. Cancer du col utérin invasif et grossesse F. Narducci, MA Carillon, V. Emmanuelli, B. Castelain, S. Taieb, P. Collinet,

Plus en détail

Les cancers de l ovaire (153a) Professeur Pierre BERNARD Décembre 2002 (Mise à jour avril 2005)

Les cancers de l ovaire (153a) Professeur Pierre BERNARD Décembre 2002 (Mise à jour avril 2005) Les cancers de l ovaire (153a) Professeur Pierre BERNARD Décembre 2002 (Mise à jour avril 2005) Résumé : Le cancer de l ovaire reste, malgré les progrès de l imagerie, de la biologie et thérapeutiques,

Plus en détail

CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE. P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015

CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE. P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015 CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015 Épidémiologie Tumeur rare 10% des sarcomes utérins 0,2% des néoplasies utérines Ashraf-Ganjoei T et al. World J Surg Oncol. 2006

Plus en détail

Classification histologique- voies de cancérogénèse. Marie-Aude Le Frère-Belda Anatomopathologiste Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris

Classification histologique- voies de cancérogénèse. Marie-Aude Le Frère-Belda Anatomopathologiste Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris Classification histologique- voies de cancérogénèse Marie-Aude Le Frère-Belda Anatomopathologiste Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris Cancers de l endomètre Epidémiologie Cancer gynécologique le plus

Plus en détail

Effet de l âge sur la prise en charge et le pronostique des patientes atteintes d un cancer de l endomètre

Effet de l âge sur la prise en charge et le pronostique des patientes atteintes d un cancer de l endomètre Effet de l âge sur la prise en charge et le pronostique des patientes atteintes d un cancer de l endomètre C. Rua, L. Ouldamer, I. Kellal, F. Arbion, A. Vildé, G. Body Service de gynécologie, CHU de TOURS,

Plus en détail

Anne-Sophie BATS, Chérazade BENSAID, Aziz ACHOURI, Claude NOS, Fabrice LECURU

Anne-Sophie BATS, Chérazade BENSAID, Aziz ACHOURI, Claude NOS, Fabrice LECURU CANCERS AU FEMININ Session : Cancer du col utérin Indications actuelles de la lymphadénectomie dans le cancer du col utérin Anne-Sophie BATS, Chérazade BENSAID, Aziz ACHOURI, Claude NOS, Fabrice LECURU

Plus en détail

Cancer du sein : données épidémiologiques 2012

Cancer du sein : données épidémiologiques 2012 Cancer du sein 1 2 Cancer du sein : données épidémiologiques 2012 1er cancer en fréquence et en mortalité de la femme 48.763 nouveaux cas 31,5 % des nouveaux cas de cancers de la femme 50 % des cancers

Plus en détail

Cancer Prostatique Localement Avancé (T3) Pr. Vincent RAVERY

Cancer Prostatique Localement Avancé (T3) Pr. Vincent RAVERY Cancer Prostatique Localement Avancé (T3) Pr. Vincent RAVERY Introduction Diagnostic précoce / Dépistage Nombre relatif stable de cancers de la prostate (CaP) localement avancés Meilleure stadification

Plus en détail

CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES

CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES PARTICULARITÉS ÉPIDÉMIOLOGIQUES 40 000 nouveaux cas/an en France, 11 000 décès 45% des femmes atteintes ont plus de 65 ans La fréquence s accroît avec l âge, aux USA:

Plus en détail

Les cancers de l ovaire

Les cancers de l ovaire Chapitre 3 Les cancers de l ovaire Les tumeurs épithéliales de l ovaire Généralités En cas de diagnostic histologique ou de cytologie positive d une ponction d ascite, le dossier doit être discuté en RCP

Plus en détail

Cancers SEINGYNECO Décembre 2010

Cancers SEINGYNECO Décembre 2010 Cancers SEINGYNECO Décembre 2010 CANCER DU COL DE L UTERUS Version validée : 16/12/2010 Cible(s) Anatomopathologistes, chirurgiens généralistes, chirurgiens gynécologues, chirurgiens viscéraux, généticiens,

Plus en détail

Généralités. Imagerie du cancer de l endomètre. Diagnostic. Echographie pelvienne. Métrorragies : étiologie? Echographie pelvienne

Généralités. Imagerie du cancer de l endomètre. Diagnostic. Echographie pelvienne. Métrorragies : étiologie? Echographie pelvienne Généralités Imagerie du cancer de DES de gynécologie 09 février 2007 Edouard Poncelet, Pr D Vinatier Service d Imagerie médicale, JDF Service de Chirurgie gynécologique, JDF 3 cancer chez la femme (sein,

Plus en détail

TEP / TDM et Cancer du col de l utérus - Ganglion sentinelle. J.Ph Chaborel - M. Bondouy Ph Florentz - B. Serrano F. Fincker M Gray E Kahyat

TEP / TDM et Cancer du col de l utérus - Ganglion sentinelle. J.Ph Chaborel - M. Bondouy Ph Florentz - B. Serrano F. Fincker M Gray E Kahyat TEP / TDM et Cancer du col de l utérus - Ganglion sentinelle J.Ph Chaborel - M. Bondouy Ph Florentz - B. Serrano F. Fincker M Gray E Kahyat Mougins - Jeudi 12 avril 2012 2009 : TEP-TDM à temps de vol AVANT

Plus en détail

9/ Tumeurs gynécologiques

9/ Tumeurs gynécologiques SEMESTRE 5 UE 2.9.S5 Processus tumoraux I. Cancer de l'endomètre 9/ Tumeurs gynécologiques Endomètre: muqueuse qui tapisse la cavité utérine Epidémiologie Femmes ménopausées dans 80% des cas Pic de prévalence

Plus en détail

CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE : QUELS TRAITEMENTS? A.BARKAT Clin gyn obs. CHU Constantine 7ème Congrès de la SAERM ALGER 14-15/03/09

CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE : QUELS TRAITEMENTS? A.BARKAT Clin gyn obs. CHU Constantine 7ème Congrès de la SAERM ALGER 14-15/03/09 CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE : QUELS TRAITEMENTS? A.BARKAT Clin gyn obs. CHU Constantine 7ème Congrès de la SAERM ALGER 14-15/03/09 INTRODUCTION 1 er cancer féminin avec l age age moyen: 48 ans expérience

Plus en détail

TRAITEMENT NEO ADJUVANT DE L ADENOCARCINOME PANCREATIQUE. Laetitia DAHAN CHU Timone Marseille

TRAITEMENT NEO ADJUVANT DE L ADENOCARCINOME PANCREATIQUE. Laetitia DAHAN CHU Timone Marseille TRAITEMENT NEO ADJUVANT DE L ADENOCARCINOME PANCREATIQUE Laetitia DAHAN CHU Timone Marseille Aucun CONFLITS D INTÉRÊT Objectifs pédagogiques Savoir définir un cancer du pancréas localement avancé et border

Plus en détail

Cancer de l'endomètre : Modalités de surveillance Recours au traitement hormonal Sexualité. Pascale This

Cancer de l'endomètre : Modalités de surveillance Recours au traitement hormonal Sexualité. Pascale This Cancer de l'endomètre : Modalités de surveillance Recours au traitement hormonal Sexualité Pascale This 1. Surveillance Surveillance après cancer de l'endomètre Impact de la surveillance sur l'histoire

Plus en détail

Chirurgie et cancer de l endomètre. S Gouy; E Bentivegna; C Haie-Meder; C Chargari; P Morice Gustave Roussy

Chirurgie et cancer de l endomètre. S Gouy; E Bentivegna; C Haie-Meder; C Chargari; P Morice Gustave Roussy Chirurgie et cancer de l endomètre S Gouy; E Bentivegna; C Haie-Meder; C Chargari; P Morice Gustave Roussy 11 Epidemiologyie Le plus fréquent des cancers gynécologiques Diagnostic stade précoce: 75% Age

Plus en détail

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques.

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques. De OncologiK. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire

Plus en détail

Cancer de l endomètre JLANSAC Départements de gynécologie, obstétrique médecine fœtale et reproduction humaine CHU Bretonneau 37044 Tours Cedex 1 Mme B Micheline, âgée de 64 ans, consulte pour métrorragies

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire

Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire Dr Sandrine Martin-Françoise Chirurgie gynécologique Centre François Baclesse CAEN Le 21 Novembre 2015 Généralités 4000 nouveaux cas par an 5 ème cancer

Plus en détail

Le rôle du généraliste dans le suivi du cancer du sein. Pr. Yves Aubard

Le rôle du généraliste dans le suivi du cancer du sein. Pr. Yves Aubard Le rôle du généraliste dans le suivi du cancer du sein Pr. Yves Aubard Les objectifs généraux de la surveillance Dépistage D un rechute locale ou régionale D un cancer du sein controlatéral D une métastase

Plus en détail

Nouvelles approches chirurgicales dans la prise en charge du cancer du col de l utl

Nouvelles approches chirurgicales dans la prise en charge du cancer du col de l utl Nouvelles approches chirurgicales dans la prise en charge du cancer du col de l utl utérus C. Y. Akladios,, E. Baulon,, V. Thoma,, A. Wattiez,, JJ. Baldauf Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Département

Plus en détail

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne Traitement chirurgical des cancers du sein Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne 2008 1 I- GENERALITES Fréquence : 1 femme sur 11 En France 33 000 nouveaux cas par an Le cancer le plus

Plus en détail

Prise en charge des cancers du col: Place de la chirurgie

Prise en charge des cancers du col: Place de la chirurgie Prise en charge des cancers du col: Place de la chirurgie C.Uzan, S.Gouy, C.Haie-meder, C.Lhommé, P.Pautier, P.Duvillard, C.Balleyguier, P.Morice Institut Gustave Roussy Classification FIGO 2009 I : Carcinome

Plus en détail

Cancers du rectum: nouvelles tendances thérapeutiques? G. Portier Chirurgie Digestive CHU Purpan

Cancers du rectum: nouvelles tendances thérapeutiques? G. Portier Chirurgie Digestive CHU Purpan Cancers du rectum: nouvelles tendances thérapeutiques? G. Portier Chirurgie Digestive CHU Purpan Savoir d où l on vient! Bernstein TE. Colorectal Disease. October 2012 14, (10), e668 e678 Norwegian Rectal

Plus en détail

ONCO LR Septembre 2011

ONCO LR Septembre 2011 Référentiel Cancer de l Ovaire ONCO LR Septembre 2011 Généralités Tout dossier Cancer Ovarien doit être présenté en RCP locale avant de débuter la séquence thérapeutique initiale. Soumission en RCP régionale

Plus en détail

CANCER DE L ENDOMÈTRE. Recommandations et référentiels de l INCA Novembre 2010

CANCER DE L ENDOMÈTRE. Recommandations et référentiels de l INCA Novembre 2010 CANCER DE L ENDOMÈTRE Recommandations et référentiels de l INCA Novembre 2010 RAPPELS 5 rang des cancers chez la femme 6560 nouveaux cas par an patientes post-ménopausées (âge moyen : 68 ans) survie relative

Plus en détail

De OncologiK. Survie à 5 ans 1 88 à 92 % 2 69 à 86 % 3 6 à 42 % 4 < à 5 %

De OncologiK. Survie à 5 ans 1 88 à 92 % 2 69 à 86 % 3 6 à 42 % 4 < à 5 % De OncologiK Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES CANCERS de l OVAIRE dans un service de Gynécologie Obstétrique

PRISE EN CHARGE DES CANCERS de l OVAIRE dans un service de Gynécologie Obstétrique 13 ème congrès national de la SAERM Alger le 23 Mai 2015 PRISE EN CHARGE DES CANCERS de l OVAIRE dans un service de Gynécologie Obstétrique KHODJA.R DAMENE DEBBIH FARAH LAKHDARA HADJAR 2015 CANCER DE L

Plus en détail

Comptes rendus d anatomopathologie : données minimales à renseigner pour une tumeur primitive

Comptes rendus d anatomopathologie : données minimales à renseigner pour une tumeur primitive traitements, soins et innovation Comptes rendus d anatomopathologie : données minimales à renseigner pour une tumeur primitive Dispositif d autorisation des établissements de santé pour la pratique de

Plus en détail

10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique

10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique 10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique NIORT 3 Mars 2016 Chirurgie oncologique gynécologique Réflexions autour de la qualité a partir d exemples Dr Cédric NADEAU Service de Gynécologie

Plus en détail

Bilan pré opératoire des cancers ovariens C. GRANIER Imagerie Médicale CRLCC Val d Aurelle Montpellier Données épidémiologiques Incidence en France en 2008 est estimée à 4430 nouveaux cas par an 7ème cause

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Adénocarcinome séreux de bas grade de l ovaire

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Adénocarcinome séreux de bas grade de l ovaire Suspicion de tumeur séreuse de bas grade de l ovaire Bilan Anamnèse Examen clinique Examens biologiques : CA 125 Scanner TAP +/- cérébral (si maladie métastatique) Exploration chirurgicale de diagnostic

Plus en détail

1. Introduction. 2. Epidémiologie. 2.1. Le cancer de l endomètre. 2.2. Les facteurs de risque

1. Introduction. 2. Epidémiologie. 2.1. Le cancer de l endomètre. 2.2. Les facteurs de risque Les tumeurs de l endomètre (147b) E. BUSSIERES (Institut Bergonié, Bordeaux), D. PEIFFERT (Centre Alexis Vautrin, Nancy) Novembre 2005 (mise à jour Novembre 2005) 1. Introduction Les tumeurs de l endomètre

Plus en détail

Etude EFFECT. Formulaire d enregistrement prospectif

Etude EFFECT. Formulaire d enregistrement prospectif Etude EFFECT Formulaire d enregistrement prospectif Les variables marquées d un REQ en exposant sont des variables à remplir obligatoirement. Les variables avec sont des variables single-select ; on ne

Plus en détail

CONCEPT DU GANGLION SENTINELLE

CONCEPT DU GANGLION SENTINELLE 1 CONCEPT DU GANGLION SENTINELLE En 1994, GIULIANO (Annal of Surgery) applique le concept du ganglion sentinelle dans la prise en charge chirurgicale du cancer du sein. Les bénéfices attendus sont : -

Plus en détail

RADIOTHÉRAPIE DES CANCERS DU SEIN: VERS UNE INDIVIDUALISATION BASÉE SUR LE PHÉNOTYPE TUMORAL? Anthony TURPIN

RADIOTHÉRAPIE DES CANCERS DU SEIN: VERS UNE INDIVIDUALISATION BASÉE SUR LE PHÉNOTYPE TUMORAL? Anthony TURPIN RADIOTHÉRAPIE DES CANCERS DU SEIN: VERS UNE INDIVIDUALISATION BASÉE SUR LE PHÉNOTYPE TUMORAL? Anthony TURPIN INTRODUCTION RECOMMANDATIONS INCA NOV 2008 Schéma standard: o 50 Gy en 25 fractions sur 33 jours

Plus en détail

Carcinome ovarien. Quintessence. Epidémiologie, facteurs de risque et étiologie. Sara Imboden, Urban Novak, Michael D. Mueller.

Carcinome ovarien. Quintessence. Epidémiologie, facteurs de risque et étiologie. Sara Imboden, Urban Novak, Michael D. Mueller. Carcinome ovarien Sara Imboden, Urban Novak, Michael D. Mueller Frauenklinik, Inselspital Bern Quintessence P D importants progrès ont été réalisés ces dernières années dans les connaissances de l étiologie

Plus en détail

CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN

CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN FORMATION IDE ONCOLOGIE-HÉMATOLOGIE «Connaissance de la maladie cancéreuse» T. de Lapparent, unité de pathologie mammaire, CHBM PLAN Définitions Place de la chirurgie

Plus en détail

L évaluation du creux axillaire

L évaluation du creux axillaire L évaluation du creux axillaire Journées DESC-SCVO Poitiers, Juin 2007 Marc-Henri JEAN, Nantes Cancer du sein : Introduction (1) 30 000 nouveaux cas / an 11 000 décès / an Problème de santé publique Pronostic

Plus en détail

L HYSTEROSCOPIE DIAGNOSTIQUE EST-ELLE INCONTOURNABLE?

L HYSTEROSCOPIE DIAGNOSTIQUE EST-ELLE INCONTOURNABLE? Actualités sur les explorations diagnostiques de l utérus Hôpital André Mignot, 5 mars 2009 L HYSTEROSCOPIE DIAGNOSTIQUE EST-ELLE INCONTOURNABLE? Arnaud LE TOHIC Praticien Hospitalier Service de Gynécologie

Plus en détail

Recommandations françaises pour la prise en charge d un. PENDANT LA GROSSESSE. Paris CNGOF 2009 CNGOF SFCP SFOG

Recommandations françaises pour la prise en charge d un. PENDANT LA GROSSESSE. Paris CNGOF 2009 CNGOF SFCP SFOG Recommandations françaises pour la prise en charge d un CANCER DE L OVAIRE PENDANT LA GROSSESSE. Paris CNGOF 2009 CNGOF SFCP SFOG Méthodologie I Différente de la méthodologie des autres recommandations

Plus en détail

Lésions macroscopiques. Lésions infracliniques. Eléments histologiques sur la biopsie nécessaires à la prise de décision thérapeutique :

Lésions macroscopiques. Lésions infracliniques. Eléments histologiques sur la biopsie nécessaires à la prise de décision thérapeutique : Lésions macroscopiques Le référentiel ne concerne que les carcinomes épidermoïdes et les adénocarcinomes du col de l utérus. Tous les dossiers sont à présenter en RCP avant toute décision thérapeutique.

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs Frontières de l ovaire - Borderline. Prise en charge

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs Frontières de l ovaire - Borderline. Prise en charge Référentiel -version mars 2014 Page 1 sur 6 Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire Bilan Bilan diagnostique : examen clinique Echographie pelvienne

Plus en détail

Apport de la coeliochirurgie dans le traitement du cancer du col de l utérus

Apport de la coeliochirurgie dans le traitement du cancer du col de l utérus Traitement coeliochirurgical des cancers invasifs du col utérin au stade précoce Expérience personnelle Dr Moulay Nabil Gynécologue secteur privé Rabat Maroc Le cancer du col de stade précoce est de bon

Plus en détail

Histoire naturelle des cancers de l ovaire

Histoire naturelle des cancers de l ovaire Histoire naturelle des cancers de l ovaire A Rafii E Mery Journée Régionale de Cancérologie Gynécologique et Sénologique 08/06/07 Tissu normal Prédisposition génétique Facteurs environnementaux PREVENTION

Plus en détail

Recommandations nationales Cancer de l endomètre

Recommandations nationales Cancer de l endomètre Recommandations nationales Cancer de l endomètre Querleu Denis, Daraï Emile, Dorangeon Pierre-Hervé, Genestie Catherine, Haie-Meder Christine, Joly Florence, Marret Henri, Morice Philippe, Narducci Fabrice,

Plus en détail

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE DIAGNOSTIC DES RECIDIVES LOCOREGIONALES GENERALITES VIVIANE FEILLEL INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE Evaluation des séquelles post-thérapeutiques Diagnostic précoce des récidives

Plus en détail

Recommandations régionales Diagnostic précoce et prise en charge des cancers de l ovaire non métastatiques

Recommandations régionales Diagnostic précoce et prise en charge des cancers de l ovaire non métastatiques Recommandations régionales Diagnostic précoce et prise en charge des cancers de l ovaire non métastatiques - mars 2010 - Diagnostic précoce du cancer de l ovaire Le cancer de l ovaire est une cause importante

Plus en détail

Place du «staging» ganglionnaire dans les cancers du col utérin en 2013

Place du «staging» ganglionnaire dans les cancers du col utérin en 2013 Place du «staging» ganglionnaire dans les cancers du col utérin en 2013 Montpellier, le 24 Janvier 2013 Dr P.E Colombo, A. Mourregot et P. Rouanet CRLC Val D Aurelle Montpellier Cancers du col utérin et

Plus en détail

Cancer du sein : bénéfices de la radiothérapie per-opératoire

Cancer du sein : bénéfices de la radiothérapie per-opératoire Cancer du sein : bénéfices de la radiothérapie per-opératoire Ramona ITTI, physicienne médicale Service de Cancérologie - Radiothérapie hôpital St. Louis Les Matinées de l Innovation, 27 septembre 2013

Plus en détail

IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES

IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES Elise Zareski, Service de Radiologie, Gustave Roussy Corinne Balleyguier, Philippe Morice, Sébastien Gouy, Christine Haie Meder, Patricia Pautier, Catherine Lhommé,

Plus en détail

Traitement du cancer du sein: aspect chirurgical Louise Provencher

Traitement du cancer du sein: aspect chirurgical Louise Provencher Traitement du cancer du sein: aspect chirurgical Louise Provencher Centre des maladies du sein Deschênes-Fabia Plan Buts de la chirurgie Chirurgie au sein: Y-a-t-il toujours un choix? Reconstruction simultanée?

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style des soustitres. Patiente 37 ans qui consulte pour un suivi de contraceptif oral

Cliquez pour modifier le style des soustitres. Patiente 37 ans qui consulte pour un suivi de contraceptif oral Cliquez pour modifier le style des soustitres du masque Patiente 37 ans qui consulte pour un suivi de contraceptif oral Antécédents PR a 13 ans 2 accouchements normaux à terme Chir=0 Med=0 Fam= 2 sœurs

Plus en détail

Indications de la radiothérapie

Indications de la radiothérapie traitements, soins et innovation MAI 2009 Indications de la radiothérapie CANCER Des vads COLLECTION recommandations & référentiels OUTIL D AIDE À LA DÉCISION CONSENSUS D EXPERTS À PARTIR DE RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Docteur Brigitte Seradour

Docteur Brigitte Seradour Dépistage du cancer du sein Docteur Brigitte Seradour Pourquoi dépister le cancer du sein? (Selon 10 principes OMS) Il s agit d une maladie grave, fréquente, détectable (phase latente) L examen de dépistage

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques - juin 2005 - CARCINOMES INTRA-CANALAIRES Diagnostic Dépistage (le plus souvent examen clinique normal ; parfois tumeur,

Plus en détail

Prise en charge thérapeutique des Cancers de Prostate stades T1 - T2 - T3 - No

Prise en charge thérapeutique des Cancers de Prostate stades T1 - T2 - T3 - No Prise en charge thérapeutique des Cancers de Prostate stades T1 - T2 - T3 - No Radiothérapie et Cancer Prostatique Radiothérapie conventionnelle (1) Techniques et complications 65-72 Gy (~ 2 Gy/j - 7 semaines)

Plus en détail

FACTEURS PRONOSTIQUES DU CANCER DU SEIN

FACTEURS PRONOSTIQUES DU CANCER DU SEIN FACTEURS PRONOSTIQUES DU CANCER DU SEIN DESC de chirurgie viscérale Poitiers 2004 Katy WELSCHBILLIG CHU d Angers Intérêt d identifier les facteurs pronostiques Définition des populations à haut risque

Plus en détail

Cancer de l endomètre Rapport intégral

Cancer de l endomètre Rapport intégral Mesure 19 SOINS ET VIE DES MALADES NOVEMBRE 2010 RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Cancer de l endomètre Rapport intégral COLLECTION Recommandations & référentiels DIAGNOSTIC PRISE EN CHARGE THÉRAPEUTIQUE

Plus en détail

Les cancers du col de l utérus

Les cancers du col de l utérus Chapitre 1 Les cancers du col de l utérus Généralités Introduction - Classification La classification utilisée est celle de la FIGO 1 Stade I : limité au col IA : micro-invasif (défini sur pièce de conisation

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS SEIN. Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010

RÉFÉRENTIELS SEIN. Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010 RÉFÉRENTIELS SEIN Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010 1 A- Cancers infiltrants 2 Traitements loco-régionaux 3 Traitements loco-régionaux T > 4 cm non inflammatoire N0/N1 et 1 des

Plus en détail

Enseignement de la sénologie. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis

Enseignement de la sénologie. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Enseignement de la sénologie M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Un constat En France pendant les études médicales environ 3 heures sont consacrées au cancer du sein et quasiment aucune

Plus en détail