CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE"

Transcription

1 Séminaire mi parcours Stock-e 2010 CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE Iyad Balloul Renault Trucks - Eric Bideaux INSA Lyon - Marc Michard LMFA -

2 Coordinateur : Renault Trucks Organismes de recherche : o Laboratoire de mécanique des fluides et d'acoustique (LMFA) o Laboratoire AMPERE Projet labélisé par le(s) pôles(s) de compétitivité : LUTB Budget (M ) Aide (M ) Nombre de personnes.ans Date de démarrage : 03/01/11 Date de fin : 30/09/13 2 CAP Séminaire mi-parcours Stock-e 2010 Paris, 4 Décembre

3 Objectifs du projet 3 CAP Séminaire mi-parcours Stock-e 2010 Paris, 4 Décembre

4 Défis scientifiques et techniques L impact du dispositif sur le frein moteur, Le contrôle de l'injection d'air de sorte qu'il n'y ait pas de retour (compromis pour assister le compresseur sans empêcher son fonctionnement) La réalisation des mesures de vitesse par PIV dans la jonction de réinjection du système CAP La gestion du compromis entre le poids du système d assistance et la réduction de consommation visée Validité de la similitude entre le banc d essais à échelle réduite et l échelle1 La gestion optimale de la loi de réinjection d'air en fonction du dimensionnement du système de stockage pour des différents trajets types. Implémentation de loi de commande performante sur un calculateur industriel 4 CAP Séminaire mi-parcours Stock-e 2010 Paris, 4 Décembre

5 Résultats majeurs escomptés Positionner durablement Renault Trucks dans le peloton des leaders en termes de qualité de produit, d économie de carburant et des émissions de CO2 le LMFA Préconisation de dimensionnement de composants de CAP par l analyse fine numérique et expérimentale du champ aérodynamique l'utilisation de Turb'Opty répondait à une logique de valorisation de logiciels développés par ou en collaboration avec le LMFA. Ampère s intéresse ici à 2 problématiques importantes dans son domaine: Intégrer des données issues de la CFD dans les modèles systèmes Développer des méthodes couplant dimensionnement des systèmes de stockage et commande optimale des systèmes hybrides Enrichir le maillage industrie-université par des collaborations à travers des applications industrialisables 5 CAP Séminaire mi-parcours Stock-e 2010 Paris, 4 Décembre

6 Programme de travail et jalons Tasks : P1 P2 P3 P4 P5 P6 P7 P P9 P 10 P 11 P 12 P1 P2 P3 P4 P5 P6 P7 P8 P9 P 10 P 11 P 12 Q1 Q2 Q3 Q4 Task 1: Project preparation & management Task 2: Technical specifications -Reference vehicle and duty cycle -Candidate architectures -Supplier Contact & parts procurement -Optimal management strategy dev. -Packaging -Packaging pre-studies (candidates) -Packaging study (selected arch.) Task 3: System modeling -Concepts' modeling -Models' validation -Optimization of control -3D Models integration -Validation on GT Power Task 4: Local characterisation and CFD -Component test rig calibration -Aerodynamic tests -3D simulations with fixed geometry -Transient simulations -Pressure wave characterization Task 5: Test on engine test rig - software development - running test in Volvo cell Task 6: Concept Validation on vehicle 6 CAP Séminaire mi-parcours Stock-e 2010 Paris, 4 Décembre

7 Activités pour Ampère Approche macroscopique Système o modélisation des concepts, o caractérisation et validation des modèles (banc d essai à échelle réduite) o analyse, optimisation, et stratégies de commande o intégration des modèles 3D dans la simulation système Expérimentation Simulation numérique Volvo CAP Prototype - validation Simulation moteur Électronique embarquée Validation commande sur modèle moteur Gains énergétiques Modélisation systèmes dynamiques LMFA Couplage local macroscopique Optimisation géométrie Ampère Commande Prototype échelle réduite 7 CAP Séminaire mi-parcours Stock-e 2010 Paris, 4 Décembre

8 Modèle global du système CAP Compresseur Contre-pression de 4 bars débit imposé 200g/s Estimation successive de la vitesse de rotation du moteur CAP 8 Séminaire mi-parcours Stock-e 2010 Paris, 4 Décembre

9 Principe du banc d essais Retrouver les principales fonctionnalités o 1 piston (cyl = 350 cm 3 ) o Système de simulation des oscillations de pression (moteur 6 cylindres) o Servovalves pour réinjection et récupération o Stockage (BP/HP) o Surpression o Mesure (débit, pression, puissance) Vanne EPG Moteur Vanne de récupération Vers le réservoir de récupération Capteur "Pres" Partie réinjection Réservoir collecteur d'échappement Vanne d'alimentation Alimentation : Détendeur-régulateur et réservoir tampon Partie récupération Réservoir H.P. Stockage 9 CAP Séminaire mi-parcours Stock-e 2010 Paris, 4 Décembre

10 Perspectives au niveau de la commande Commande de la vanne de récupération o Optimisation de l énergie récupérée : prise en compte régime et charge moteur o Commande adaptative o Évaluation expérimentale Commande de la vanne de réinjection o Cartographie : pression réservoir / débit optimal moteur Gestion de la réinjection o Commande optimale de type prédictive o Évaluation sur scenarii et expérimentalement (banc d essai à échelle réduite / banc moteur) CAP Séminaire mi-parcours Stock-e 2010 Paris, 4 Décembre

11 LMFA: Analyse aérodynamique locale de composants o vanne de réinjection du système CAP o jonction entre le flux issu du turbocompresseur et le flux de CAP Objectifs: o identification de régimes d écoulement (transsonique, ) o identification de singularités (retour turbo, tourbillons, ) o optimisation de la jonction Outils: o simulation numérique locale d écoulements (CFD) o optimisation (Turb Opty) à partir d une seule simulation o mesures locales d écoulement (PIV) 11 CAP Séminaire mi-parcours Stock-e 2010 Paris, 4 Décembre 2012

12 Analyse locale de composants du circuit de réinjection Vanne de réinjection de CAP débit massique (g/s) ,20 0,40 0,60 0,80 1,00 ouverture de la vanne P 2 /P 1 x=1 x=0.8 x = 0.6 x = 0.4 x = 0.2 CFD LMFA + modélisation Ampère courbes caractéristiques de la vanne 12 CAP Séminaire mi-parcours Stock-e 2010 Paris, 4 Décembre 2012

13 Analyse locale de composants Jonction turbo/réinjection CAP Plans de coupe Champ de pression statique Turb Opty: Base de données paramétrique Ecoulements secondaires 13 CAP Séminaire mi-parcours Stock-e 2010 Paris, 4 Décembre 2012

14 Activités pour LMFA Mesures de champ de vitesse par PIV dans la jonction Flux issu de CAP Flux moteur Schéma de principe de la maquette de jonction Images de particules: image brute et corrigée 14 CAP Séminaire mi-parcours Stock-e 2010 Paris, 4 Décembre 2012

15 Activités pour LMFA Perspectives o Confrontation avec CFD o Vérification intérêt de l augmentation du diamètre de conduite de réinjection o Préconisations sur géométrie jonction (pertes de charge, écoulement de retour turbo, ) o Phase instationnaire: établissement de l écoulement dans la jonction après ouverture de la vanne 15 CAP Séminaire mi-parcours Stock-e 2010 Paris, 4 Décembre 2012

16 Principaux résultats atteints par le projet La simulation prédit un gain en consommation de ~2.5 % sur un cycle d utilisation Pour le LMFA, le projet CAP permet d étudier et d optimiser le comportement aéraulique de composants à l aide d outils numériques originaux d optimisation et expérimentaux de diagnostic optique. Pour Ampère, le projet CAP permet d'étudier, dans un cas concret, l'intégration de données issues de la CFD dans les modèles systèmes et le développement des méthodes couplant dimensionnement des systèmes de stockage et commande optimale des systèmes hybrides 16 CAP Séminaire mi-parcours Stock-e 2010 Paris, 4 Décembre

17 Faits marquants Sélection et dimensionnement du concept technologique à tester sur banc moteur Construction du banc de test pneumatique à AMPERE, et du banc expérimental PIV au LMFA Construction de base de données CFD de paramétrisation de système d injection d air comprimé et d'un prototype de vanne permettant d'explorer les conditions d'écoulement et d'étudier les lois de commande en simulation 17 CAP Séminaire mi-parcours Stock-e 2010 Paris, 4 Décembre

18 Merci pour votre attention 18 CAP Séminaire mi-parcours Stock-e 2010 Paris, 4 Décembre

Séminaire mi parcours Stock-e 2010 STAID Stockage Inter Saisonnier de l Énergie Thermique dans les Bâtiments

Séminaire mi parcours Stock-e 2010 STAID Stockage Inter Saisonnier de l Énergie Thermique dans les Bâtiments Séminaire mi parcours Stock-e 2010 Stockage Inter Saisonnier de l Énergie Thermique dans les Bâtiments Kévyn JOHANNES, Laboratoire CETHIL, Kevyn.johannes@insa-lyon.fr Coordinateur : CETHIL Organismes de

Plus en détail

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering Hoffmann Sébastien Septembre 2012 1. Introduction De nombreuses contraintes sont apparues ces dernières années. Les

Plus en détail

Modélisation & simulation des groupes motopropulseurs. p. 129 à 132

Modélisation & simulation des groupes motopropulseurs. p. 129 à 132 Modélisation & simulation des groupes motopropulseurs ff p. 129 à 132 Fondamentaux Peut être organisé en intra-entreprise Introduction à la modélisation & la simulation des GMP & du contrôle 5 Jours

Plus en détail

Le turbo met les gaz. Les turbines en équation

Le turbo met les gaz. Les turbines en équation Le turbo met les gaz Les turbines en équation KWOK-KAI SO, BENT PHILLIPSEN, MAGNUS FISCHER La mécanique des fluides numérique CFD (Computational Fluid Dynamics) est aujourd hui un outil abouti de conception

Plus en détail

RECUPERATION D ENERGIE THERMIQUE A L ECHAPPEMENT PAR TURBOCOMPOUND & AUTRES APPLICATIONS POTENTIELLES. JF NICOLINO 3 avril 2012

RECUPERATION D ENERGIE THERMIQUE A L ECHAPPEMENT PAR TURBOCOMPOUND & AUTRES APPLICATIONS POTENTIELLES. JF NICOLINO 3 avril 2012 RECUPERATION D ENERGIE THERMIQUE A L ECHAPPEMENT PAR TURBOCOMPOUND APPLICATION COMPETITION AUTOMOBILE & AUTRES APPLICATIONS POTENTIELLES JF NICOLINO 3 avril 2012 AGENDA I) CONTEXTE II) ETAT DE L ART SYSTÈME

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?»

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?» D après les productions de l équipe du lycée Clément Ader de Dourdan Mme Fabre-Dollé, Mr Dollé et Mr Berthod THÈME SOCIÉTAL Mobilité PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la

Plus en détail

Modélisation. et simulation. des groupes

Modélisation. et simulation. des groupes 128 Moteurs - Lubrifiants - 2014 ALIMENTATION EN AIR, COMBUSTION ET DÉPOLLUTION CONCEPTION DE LA BASE ÉVOLUTION DES Modélisation CONTRÔLE et simulation PHYSICO-CHIMIE DES LUBRIFIANTS ET THÉORIE DE LA des

Plus en détail

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance Développer notre vision d avance 1 - Ingénieur application système de freinage ESP 2 - Ingénieur développement système contrôle moteur 3 - Ingénieur essai moteur 4 - Ingénieur développement logiciel 5

Plus en détail

Évolutions technologiques du système d injection common rail

Évolutions technologiques du système d injection common rail CNAM SIA 18.3.2008 Évolutions technologiques du système d injection common rail Robert Bosch / R. Schmitt 1 CNAM SIA 18.3.2008 Évolutions technologiques du système d'injection common rail Introduction

Plus en détail

Consomini - 2 000 km avec un litre d essence. Thierry Robert Laboratoire Energie & Mobilité Rue de la Serre 7 2610 St-Imier

Consomini - 2 000 km avec un litre d essence. Thierry Robert Laboratoire Energie & Mobilité Rue de la Serre 7 2610 St-Imier Consomini - 2 000 km avec un litre d essence Thierry Robert Laboratoire Energie & Mobilité Rue de la Serre 7 2610 St-Imier Apéro énergie 2014 2 avril 2014 HE-ARC ingénierie Présentation Arts appliqués

Plus en détail

Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable

Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable et Supporté par: Laboratoire d Electrotechnique et d Electronique de Puissance de Lille Cohabilité avec 23/04/2010 D 2 Présentation

Plus en détail

Prestations des véhicules

Prestations des véhicules Prestations des véhicules p. 123 à 127 Prestations des véhicules MOT / OPTIEN MOT / OPTIEN-E Optimisation énergétique des groupes motopropulseurs 5 Jours Apporter aux participants les connaissances relatives

Plus en détail

SERVICES D INGENIERIE

SERVICES D INGENIERIE SERVICES D INGENIERIE Le Centre Technique PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement, intégration produit et assistance

Plus en détail

IFP-OptiLab : un outil de calibration et d'analyse au service de la simulation 0D/1D des moteurs automobiles

IFP-OptiLab : un outil de calibration et d'analyse au service de la simulation 0D/1D des moteurs automobiles CO 2 maîtrisé Carburants diversifiés Véhicules économes Raffinage propre Réserves prolongées IFP-OptiLab : un outil de calibration et d'analyse au service de la simulation 0D/1D des moteurs automobiles

Plus en détail

L efficacité énergétique selon Bosch Rexroth

L efficacité énergétique selon Bosch Rexroth L efficacité énergétique selon Bosch Rexroth 1 Contexte et cadre institutionnel de l efficacité énergétique D après la directive 2006/32/CE du 5 avril 2006, relative à l'efficacité énergétique dans les

Plus en détail

Evaluation du potentiel de récupération d énergie à l échappement d un moteur TDI à l aide d un cycle de Rankine organique (ORC)

Evaluation du potentiel de récupération d énergie à l échappement d un moteur TDI à l aide d un cycle de Rankine organique (ORC) Evaluation du potentiel de récupération d énergie à l échappement d un moteur TDI à l aide d un cycle de Rankine organique (ORC) Sébastien DECLAYE 1*, Sylvain QUOILIN 1, Vincent LEMORT 1. 1 Laboratoire

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Air Comprimé»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Air Comprimé» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Air Comprimé» A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales De façon générale, tous secteurs d activités confondus, l air comprimé représente en moyenne 10 à 15 % de la facture

Plus en détail

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Durée : 5 jours Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Réf : (Elec 01) capables de : - Comprendre et mettre en œuvre les différentes méthodes de tests des composantes

Plus en détail

Leonardo NASCIMENTO. Gestion énergétique optimisée et impact environnemental de la technologie

Leonardo NASCIMENTO. Gestion énergétique optimisée et impact environnemental de la technologie Leonardo NASCIMENTO Gestion énergétique optimisée et impact environnemental de la technologie Sommaire Cible marché et raison d être de la technologie Vue du système Modes d opération Rendement du groupe

Plus en détail

Vers l efficience énergétique : Mesures intelligentes et connexion du véhicule électrique au réseau

Vers l efficience énergétique : Mesures intelligentes et connexion du véhicule électrique au réseau S é m i n a i r e " M o b i l i t é s " Vers l efficience énergétique : Mesures intelligentes et connexion du véhicule électrique au réseau Laboratoire Modélisation, Intelligence, Processus et Systèmes

Plus en détail

DYNASCAN. Solution logicielle et électronique pour banc d essai à inertie ou freiné. Technologie multi-voie compatible mono ou multirouleaux

DYNASCAN. Solution logicielle et électronique pour banc d essai à inertie ou freiné. Technologie multi-voie compatible mono ou multirouleaux DYNASCAN Solution logicielle et électronique pour banc d essai à inertie ou freiné Systèmes pour bancs à rouleaux et bancs moteur Solution pour banc freiné ou pour banc à inertie Compatible avec toutes

Plus en détail

GROUPE HOLDIM Leader mondial de l optimisation moteur. DYNORACE 2WD /DF2 Banc 2 roues motrices. Banc de puissance Disponible en 3 versions :

GROUPE HOLDIM Leader mondial de l optimisation moteur. DYNORACE 2WD /DF2 Banc 2 roues motrices. Banc de puissance Disponible en 3 versions : BANCS DE PUISSANCE Banc de puissance Disponible en 3 versions : Inertiel /DF2is Inertiel /DF2i Freiné /DF2fs Avec un frein à courant de Foucault 3 GROUPE HOLDIM Leader mondial de l optimisation moteur

Plus en détail

Transformer L énergie

Transformer L énergie Chapitre IV : Les récepteurs hydrauliques. IV.1 Introduction : Les récepteurs hydrauliques transforment l énergie hydraulique en énergie mécanique. On distingue : - Les récepteurs pour mouvement de translation

Plus en détail

ÉJECTEURS. CanmetÉNERGIE Juillet 2009

ÉJECTEURS. CanmetÉNERGIE Juillet 2009 ÉJECTEURS CanmetÉNERGIE Juillet 2009 ÉJECTEURS 1 ÉJECTEURS INTRODUCTION Les éjecteurs sont activés par la chaleur perdue ou la chaleur provenant de sources renouvelables. Ils sont actionnés directement

Plus en détail

Projet Optiperf : les ressources du calcul parallèle à destination des architectes navals

Projet Optiperf : les ressources du calcul parallèle à destination des architectes navals Projet Optiperf : les ressources du calcul parallèle à destination des architectes navals Pierre-Michel Guilcher, Olivier Payen, Aurélien Drouet, Erwan Jacquin Plan de l exposé Contexte général Définition

Plus en détail

Développement de nouveaux convertisseurs d énergie: Etude du moteur Stirling

Développement de nouveaux convertisseurs d énergie: Etude du moteur Stirling Développement de nouveaux convertisseurs d énergie: Etude du moteur Stirling Bert Juliette Ingénieur R&D juliette.bert@danielson-eng.fr 24 janvier 2013 SOMMAIRE Présentation Danielson Engineering de l

Plus en détail

Influence de la variation de débit sur les performances d une pompe solaire

Influence de la variation de débit sur les performances d une pompe solaire Revue des Energies Renouvelables SIENR 12 Ghardaïa (2012) 23 28 Influence de la variation de débit sur les performances d une pompe solaire H. Ammar 1*, M.T. Bouziane 2 et Y. Bakelli 1 1 Unité de Recherche

Plus en détail

Performances des turbocompresseurs aux basses vitesses de rotation

Performances des turbocompresseurs aux basses vitesses de rotation DELIGANT/PODEVIN Mardi 23 mars 2010 Performances des turbocompresseurs aux basses vitesses de rotation Michaël DELIGANT : Doctorant Pierre PODEVIN : Ingénieur de recherche CNAM Chaire de Turbomachines

Plus en détail

Objectifs. Un complément au projet TEOR (Rouen) Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) Guidage optique. Amélioration de fonctions existantes

Objectifs. Un complément au projet TEOR (Rouen) Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) Guidage optique. Amélioration de fonctions existantes Le projet Objectifs Un complément au projet TEOR (Rouen) Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) Guidage optique Amélioration de fonctions existantes Développement de nouvelles fonctionnalités Objectifs Système

Plus en détail

www.areelis.com www.areelis.com Centre de prestations scientifiques et de conception d installations expérimentales

www.areelis.com www.areelis.com Centre de prestations scientifiques et de conception d installations expérimentales Simulation numérique Conception de bancs d études Mesure Impression Gabel 02 32 82 39 39 - Conception : Nord-Ouest création 02 32 82 39 37 Technopôle du Madrillet 76801 Saint-Etienne-du-Rouvray Tél. 33

Plus en détail

Projet SETHER Appel à projets 2008. Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com

Projet SETHER Appel à projets 2008. Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com Projet SETHER Appel à projets 2008 Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com SETHER STOCKAGE D ELECTRICITÉ SOUS FORME THERMIQUE À HAUTE TEMPÉRATURE Partenaires : POWEO, SAIPEM, CEA, CNAM, GEMH,

Plus en détail

L Electricité Maîtrisée

L Electricité Maîtrisée L Electricité Maîtrisée Motors and Electrical Devices for Energy Efficiency MEDEE, initialement CNRT (2002) puis Pôle de Recherche (Pôle Phare de la Région Nord-Pas de Calais, 2007), vient de se doter

Plus en détail

Renault Trucks SAS tous droits réservés. L'électrification des camions et bus : LUTB au cœur des innovations

Renault Trucks SAS tous droits réservés. L'électrification des camions et bus : LUTB au cœur des innovations Renault Trucks SAS tous droits réservés L'électrification des camions et bus : LUTB au cœur des innovations LUTB et ses membres fondateurs LUTB pôle de compétitivitéfondéen 2005 par : 2 Notre ambition

Plus en détail

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS centres r&d usines mécaniques usines terminales Pour vos centres R & D SYSTÈMES D ESSAIS HYDRAULIQUES, AÉRAULIQUES ET MÉCANIQUES Nos systèmes permettent la

Plus en détail

1 Objectif : étudier l écoulement autour d un véhicule type Camion, Pickup ou Truck, et calculer la traînée

1 Objectif : étudier l écoulement autour d un véhicule type Camion, Pickup ou Truck, et calculer la traînée Projet: initiation à Gambit et Fluent - Master 1 Le projet peut être réalisé soit individuellement ou en binôme. 1 Objectif : étudier l écoulement autour d un véhicule type Camion, Pickup ou Truck, et

Plus en détail

Parcours Transversal Pluridisciplinaire (PTP) ENERGIE

Parcours Transversal Pluridisciplinaire (PTP) ENERGIE Parcours Transversal Pluridisciplinaire (PTP) ENERGIE Contributions de GPE, GEI, GP, GM, GBA, GC Responsables : Patrick TOUNSI (GEI) Gilles HEBRARD (GPE) Motivations Défi majeur et géopolitique de nos

Plus en détail

Approche multi-échelles: Aide à la conception et à l'injection de pièces en Polyamide renforcé. Y. Deyrail, M. Oumarou, A. Causier, W.

Approche multi-échelles: Aide à la conception et à l'injection de pièces en Polyamide renforcé. Y. Deyrail, M. Oumarou, A. Causier, W. Approche multi-échelles: Aide à la conception et à l'injection de pièces en Polyamide renforcé Y. Deyrail, M. Oumarou, A. Causier, W. Zerguine SOMMAIRE Présentation de la société Contexte de l étude Approche

Plus en détail

Département Énergie et Environnement

Département Énergie et Environnement Département Énergie et Environnement David Bouquain -27 mars 2012 Formation d ingénieurs en énergie Présentation UTBM CS du 14 Avril 1 Le réseau des Universités de Technologie Les Universités de Technologie

Plus en détail

Visualisation : Besoin Industriels

Visualisation : Besoin Industriels Visualisation : Besoin Industriels Laurent Anné, DISTENE Campus Teratec, Bruyères-le-Châtel 27 juin 2012 A propos de DISTENE Représentant exclusif d EnSight en Europe du Sud EnSight est un logiciel de

Plus en détail

Biomobile et Consomini

Biomobile et Consomini Biomobile et Consomini La recherche de performances écologiques dans la mobilité Patrick Haas, Prof. HES CMEFE, HES-GE ER 06 Yverdon 3-4 octobre 2006 BioMobile et Consomini Deux véhicules : 1) prototypes

Plus en détail

Moteur Voitures de tourisme

Moteur Voitures de tourisme Description Domaine de compétences P2 Moteur Voitures de tourisme Examen professionnel Diagnosticien d automobiles Spécialisation Voitures de tourisme Publication de la Commission de surveillance de la

Plus en détail

Le défi. Normes Euro. Agenda ENVIRONMENTAL VEHICLE STRATEGY. Réchauffaument de notre planète. Epuisement des réserves.

Le défi. Normes Euro. Agenda ENVIRONMENTAL VEHICLE STRATEGY. Réchauffaument de notre planète. Epuisement des réserves. Le défi Réchauffaument de notre planète Epuisement des réserves Emissions nocives ENVIRONMENTAL VEHICLE STRATEGY p3 Agenda Le défi Double stratégie Hybride technique & potentiel Méthane-diesel technique

Plus en détail

Economie de carburant ans dans l es lles les automoteurs agricoles : Banc d essai moteur et «conduite économique conduite économique»

Economie de carburant ans dans l es lles les automoteurs agricoles : Banc d essai moteur et «conduite économique conduite économique» Economie de carburant dans les automoteurs agricoles : Banc d essai moteur et «conduite économique» Jean Baptiste t LECLERCQ (FNCUMA) Qu est ce qu une Cuma? Investir ensemble dans un matériel agricole

Plus en détail

Partie A : Le superéthanol E85

Partie A : Le superéthanol E85 BTS AA 2011 Pour répondre aux différentes contraintes en terme de disponibilité des ressources énergétiques d origine fossile et pour contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, de

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS 2015

OFFRE DE FORMATIONS 2015 Centre de Ressources, d Accompagnement et de Formations pour la Construction Durable et la Performance Énergétique en Aquitaine 159 Avenue de l alouette 33700 Mérignac OFFRE DE FORMATIONS 2015 LA CDPEA

Plus en détail

Complémentarité de la modélisation physique et numérique à l exemple d un aménagement hydroélectrique

Complémentarité de la modélisation physique et numérique à l exemple d un aménagement hydroélectrique SimHydro 2010, Day 2, Session 2: Complementarity of physical and mathmatical models Complémentarité de la modélisation physique et numérique à l exemple d un aménagement hydroélectrique Complementarity

Plus en détail

Ecoulements 2D décollés autour d un mât et d une voile. B. Haddad, B. Lepine (Ecole Navale) Contact: chapin@ensica.fr

Ecoulements 2D décollés autour d un mât et d une voile. B. Haddad, B. Lepine (Ecole Navale) Contact: chapin@ensica.fr Ecoulements 2D décollés autour d un mât et d une voile V.G. Chapin,, S. Jamme (ENSICA) B. Haddad, B. Lepine (Ecole Navale) Contact: chapin@ensica.fr Aérodynamique du voilier Analyser & optimiser les performances

Plus en détail

Optimisation énergétique du réseau hydraulique regional du Languedoc Roussillon

Optimisation énergétique du réseau hydraulique regional du Languedoc Roussillon Optimisation énergétique du réseau hydraulique regional du Languedoc Roussillon Franck Maruéjols franck.maruejols@brl.fr Gaëtan Deffontaines gaetan.deffontaines@brl.fr 1 Plan de la Présentation 1. BRL

Plus en détail

Daniel BEJANNIN. Réduire la facture énergétique

Daniel BEJANNIN. Réduire la facture énergétique Daniel BEJANNIN Réduire la facture énergétique Consommations comparées en kwh/kg PIECE TECHNIQUE (Automobile Electro-ménager) PACKAGING Où agir sur une presse hydraulique Où agir sur une presse hydraulique

Plus en détail

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable)

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable) Objectifs : S2-4 Descripteurs : système de distribution pneumatique. 1. Réseau Pneumatique L énergie pneumatique utilise l air comprimé comme fluide pour le transport de l énergie et sa transformation

Plus en détail

Etude expérimentale et numérique de la Sédimentation/Consolidation de sols à très forte teneur en eau

Etude expérimentale et numérique de la Sédimentation/Consolidation de sols à très forte teneur en eau Etude expérimentale et numérique de la Sédimentation/Consolidation de sols à très forte teneur en eau Gilbert LE BRAS (IUT de st nazaire, Dépt. Génie Civil) Alain ALEXIS (GeM) 1/42 Introduction Domaine

Plus en détail

PLATEFORME REGIONALE D INNOVATION CISNA 2.0. Projets industriels-étudiants

PLATEFORME REGIONALE D INNOVATION CISNA 2.0. Projets industriels-étudiants Projets industriels-étudiants Etude du comportement d un concept de module avant de moto innovant Concept de Jean Bertrand BRUNEAU (JBB) Modèle de 27 pièces Identification des zones contraintes Propositions

Plus en détail

L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives. Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech.

L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives. Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech. L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech.fr Cycle en V de développement d un produit Couts Délais Qualité

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

L enjeu de la ventilation

L enjeu de la ventilation L enjeu de la ventilation Laurent Cabau France Air L enjeu de la ventilation Sous deux aspects: Réglementaire et Sanitaire Besoins, débits Techniquement et réglementaire Simple flux autoréglable Simple

Plus en détail

Fiche de lecture du projet de fin d étude

Fiche de lecture du projet de fin d étude GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE Fiche de lecture du projet de fin d étude Analyse du phénomène de condensation sur l aluminium Par Marine SIRE Tuteurs : J.C. SICK Manager du Kawneer Innovation Center &

Plus en détail

BANC D ESSAI D UNE TURBINE GAZ AXIALE / MOTEUR A REACTION. Applications pédagogiques

BANC D ESSAI D UNE TURBINE GAZ AXIALE / MOTEUR A REACTION. Applications pédagogiques BANC D ESSAI D UNE TURBINE GAZ AXIALE / MOTEUR A REACTION Applications pédagogiques - Etude du fonctionnement d une turbine à gaz comme moteur à réaction avec identification de l ensemble des composants

Plus en détail

Compétition Automobile : Tout un Monde de Carburants. Arnaud ALBOUY Total Additifs & Carburants Spéciaux

Compétition Automobile : Tout un Monde de Carburants. Arnaud ALBOUY Total Additifs & Carburants Spéciaux Compétition Automobile : Tout un Monde de Carburants Arnaud ALBOUY Total Additifs & Carburants Spéciaux Compétition Automobile : Tout un Monde de Carburants Qu est ce qu un carburant compétition? Paramètres

Plus en détail

récupération d énergie > bâtiments tertiaires > récupérateurs avec rafraîchissement intégré Récupérateur haute performance avec PAC intégrée Nouveau

récupération d énergie > bâtiments tertiaires > récupérateurs avec rafraîchissement intégré Récupérateur haute performance avec PAC intégrée Nouveau Nouveau Récupérateur haute performance avec PAC intégrée ÆÆTarifs p. 1142 ÆÆPièces détachées p. 1947 échangeur Contre-flux Moteur Basse consommation ECM RAFRAICHISSEMENT PAC intégrée InsTAllation Intérieur

Plus en détail

Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA

Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA 1 Economiser le carburant. Réduire les émissions. Augmenter la disponibilité. Baisse des consommations de carburant, réduire la complexité,

Plus en détail

Projets de stages et de travaux de fin d études en Energie et Bâtiments à Cenaero (2012-2013)

Projets de stages et de travaux de fin d études en Energie et Bâtiments à Cenaero (2012-2013) Projets de stages et de travaux de fin d études en Energie et Bâtiments à Cenaero (2012-2013) Cenaero (http ://www.cenaero.be) est un centre de recherche appliqué dédicacé à la modélisation et la simulation

Plus en détail

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 6 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif du T.P. : - Être capable d identifier

Plus en détail

Etablissement de cartes de vent sur le pourtour méditerranéen par simulation numérique

Etablissement de cartes de vent sur le pourtour méditerranéen par simulation numérique Etablissement de cartes de vent sur le pourtour méditerranéen par simulation numérique Etude réalisée en 2003 pour le compte de l Office National des Forêts Eric Delboulbé, Docteur en Mécanique des Fluides

Plus en détail

Objectifs : Notion de rendement. 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14

Objectifs : Notion de rendement. 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14 Les performances moteur Objectifs : L élève devra être capable de : Définir et calculer un rendement global du moteur ; Citer les paramètres influents

Plus en détail

Phénomènes dangereux et modélisation des effets

Phénomènes dangereux et modélisation des effets Phénomènes dangereux et modélisation des effets B. TRUCHOT Responsable de l unité Dispersion Incendie Expérimentations et Modélisations Phénomènes dangereux Description et modélisation des phénomènes BLEVE

Plus en détail

Efficience et performance unies pour le meilleur. MAN TGX avec moteurs D38.

Efficience et performance unies pour le meilleur. MAN TGX avec moteurs D38. Efficience et performance unies pour le meilleur. MAN TGX avec moteurs D38. La performance dans une toute autre dimension. Vous trouverez dans cette brochure certains équipements qui ne font pas partie

Plus en détail

EMPLOI DU TEMPS SEMESTRE I 2014/2015 CLASSE : 1A-GM- G1 08.30-10.00 10.00-11.30 11.30-13.00 14.00-15.30 15.30-17.00 17.00--18.30

EMPLOI DU TEMPS SEMESTRE I 2014/2015 CLASSE : 1A-GM- G1 08.30-10.00 10.00-11.30 11.30-13.00 14.00-15.30 15.30-17.00 17.00--18.30 EMPLOI DU TEMPS SEMESTRE I 0/0 CLASSE : A-GM- G 08.30-0.00 0.00-.30.30-3.00.00-.30.30-.00.00--8.30 Atelier Physique LAB MECA Atelier Physique LAB MECA Algorithmique & Programmation B8 E0 Atelier Matériaux

Plus en détail

Initiation à la Pneumatique. Jeu de transparents

Initiation à la Pneumatique. Jeu de transparents Initiation à la Pneumatique Jeu de transparents 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 Référence: Désignation: PNEUM.FOLIEN Type: D.OT-TP0-F Edition: 0/000 Auteurs: P. Croser, J. Thomson, F. Ebel Graphique: Doris Schwarzenberger

Plus en détail

Projet ANR. Bruno Capra - OXAND. 04/06/2015 CEOS.fr - Journée de restitution (Paris) B. CAPRA

Projet ANR. Bruno Capra - OXAND. 04/06/2015 CEOS.fr - Journée de restitution (Paris) B. CAPRA Projet ANR Bruno Capra - OXAND MEFISTO : Maîtrise durable de la fissuration des infrastructures en bétons Contexte Problématique des Maîtres d Ouvrages Evaluation et prédiction de la performance des ouvrages

Plus en détail

Lundi 9 septembre 2013

Lundi 9 septembre 2013 1 ère Université d Eté Internationale sur les Energies Renouvelables et l Efficacité Energétique (UEI-EnR-Settat) pour Etudiants et Jeunes Chercheurs 09 13 septembre 2013, Université Hassan Premier -Settat

Plus en détail

Moteurs dans l aéronautique

Moteurs dans l aéronautique Moteurs dans l aéronautique p. 115 à 118 Moteurs dans l aéronautique MOT / INTAERO MOT / INTAERO-E NEW Introduction à l aéronautique et à l astronautique 5 Jours Niveau : Découverte Programme Finalité

Plus en détail

Etude Technique. L injection directe essence

Etude Technique. L injection directe essence Etude Technique Injection directe essence 1/7 L injection directe essence I Le circuit basse pression carburant Le circuit basse pression de ce système peut être conçu de manière très différente selon

Plus en détail

Hydraulique industrielle Correction TD 3

Hydraulique industrielle Correction TD 3 Hydraulique industrielle Correction TD 3 1 Etude d un limiteur de pression 1.1 Identification des fonctions Les différents élements assurant le fonctionnement du composant sont listés ci dessous : - Orifice

Plus en détail

T.I.P.E. Optimisation d un. moteur

T.I.P.E. Optimisation d un. moteur LEPLOMB Romain Année universitaire 2004-2005 LE ROI Gautier VERNIER Marine Groupe Sup B, C, D Professeur accompagnateur : M. Guerrier T.I.P.E Optimisation d un moteur 1 1. Présentation du fonctionnement

Plus en détail

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Cyril BUTTAY CEGELY VALEO 30 novembre 2004 Cyril BUTTAY Contribution à la conception

Plus en détail

«SERVICES D INGENIERIE»

«SERVICES D INGENIERIE» PUNCH POWERGLIDE STRASBOURG 45 années d expériences Le pôle R & D de PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement,

Plus en détail

Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd

Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd 10 Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd Laurent Moulin, Renault VI, 99, route de Lyon, 69802 Saint Priest, e-mail : laurent.moulin@renaultvi.com D epuis 1974 à aujourd hui, la réglementation

Plus en détail

MCE-5 VCRi : repousser les limites de la réduction de consommation de carburant

MCE-5 VCRi : repousser les limites de la réduction de consommation de carburant VCRi : repousser les limites de la réduction de consommation de carburant Résultats clés Les résultats ont été mesurés sur les différents prototypes VCRi : moteurs monocylindre, moteurs multicylindre et

Plus en détail

Page 1 Innover en mécanique niq

Page 1 Innover en mécanique niq Page 1 Innover en mécanique Page 2 L efficacité énergétique des produits et procédés de l industrie mécanique Présentation de la vision et des projets suivis par le Cetim Thierry Ameye Contenu de la présentation

Plus en détail

SIMULATION D UN RÉSEAU D EAU : DE LA MÉCANIQUE DES FLUIDES SANS BANC D ÉTUDE

SIMULATION D UN RÉSEAU D EAU : DE LA MÉCANIQUE DES FLUIDES SANS BANC D ÉTUDE Classe : Terminale STL-SCL Enseignement : Systèmes et rocédés SIMULATION D UN RÉSEAU D EAU : DE LA MÉCANIQUE DES FLUIDES SANS BANC D ÉTUDE Fiche de présentation de la ressource Document professeur Sommaire

Plus en détail

Généralités véhicule

Généralités véhicule Généralités véhicule GENERALITES DIAGNOSTIC 77 11 303 500 XL0B - XL0C MAI 2001 Edition Française "Les Méthodes de Réparation prescrites par le constructeur, dans ce présent document, sont établies en fonction

Plus en détail

Réduction de la pollution d un moteur diesel

Réduction de la pollution d un moteur diesel AUBERT Maxime SUP B Professeur accompagnateur : DELOFFRE Maximilien SUP B Mr Françcois BOIS PAGES Simon SUP E Groupe n Réduction de la pollution d un moteur diesel Introduction L Allemand Rudolf Diesel

Plus en détail

PROSSIS. PROcédé de Stockage Solaire Inter-Saisonnier. Lingai LUO. LOCIE-CNRS-Université de Savoie. ANR-07-Stock-E-08

PROSSIS. PROcédé de Stockage Solaire Inter-Saisonnier. Lingai LUO. LOCIE-CNRS-Université de Savoie. ANR-07-Stock-E-08 PROSSIS PROcédé de Stockage Solaire Inter-Saisonnier ANR-07-Stock-E-08 Lingai LUO LOCIE-CNRS-Université de Savoie Le projet PROSSIS Titre : PROcédé pour le Stockage Solaire Inter Saison Partenaires : -

Plus en détail

CARMEN. atelier logiciels simulation de systèmes propulsifs à ergols liquides LMCS 17/04/2008

CARMEN. atelier logiciels simulation de systèmes propulsifs à ergols liquides LMCS 17/04/2008 CARMEN atelier logiciels simulation de systèmes propulsifs à ergols liquides LMCS 17/04/2008 Table de matières Introduction sur DLA Présentation CARMEN Logiciel CARINS Logiciel CARDIM Conclusions This

Plus en détail

Baligh EL HEFNI. Défi INTEP Projet EPO/Lot A2 «Aide au pilotage de transitoires rares» EDF R&D Département STEP baligh.el-hefni@edf.

Baligh EL HEFNI. Défi INTEP Projet EPO/Lot A2 «Aide au pilotage de transitoires rares» EDF R&D Département STEP baligh.el-hefni@edf. Modèle physique/neutronique en Modelica d un outil d aide au pilotage du transitoire sensible de montée en puissance à 3%Pn/h après rechargement Maquettage d un outil d aide au pilotage sous Excel/VB Défi

Plus en détail

CHAUDIÈRES COLLECTIVES

CHAUDIÈRES COLLECTIVES CHAUDIÈRES COLLECTIVES 32 ) 01 46 83 60 80 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat GUIDE DE CHOIX VOUS SOUHAITEZ MAÎTRISER LES ESSENTIELS

Plus en détail

TP n 5 : pompe common rail

TP n 5 : pompe common rail 4 ème année INSA TP Modélisation TP n 5 : pompe common rail Objectifs : analyser les divers mécanismes exploités sur la pompe common rail. TP n 5 : pompe common rail 1 Description de la pompe (20 ) 1.1

Plus en détail

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE 0-06 Novembre, 00, Sousse,Tunisie ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE A. Benmansour A. Benzerdjeb Laboratoire de mécanique appliquée,

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Génération mobile. Compresseurs d air autonomes Moteurs Essence / Diesel et bi-énergie. de 4 à 18 cv

Génération mobile. Compresseurs d air autonomes Moteurs Essence / Diesel et bi-énergie. de 4 à 18 cv Génération mobile Compresseurs d air autonomes Moteurs Essence / Diesel et bi-énergie de 4 à 18 cv COMPRESSEURS à MOTEUR ESSENCE 1 Moteur thermique essence 2 Vérin de commande, mise au ralenti moteur 3

Plus en détail

Département Aérospatiale et mécanique.

Département Aérospatiale et mécanique. Département Aérospatiale et mécanique. Laboratoire de Thermodynamique Université de Liège Campus du Sart-Tilman - Bâtiment B49 Parking P33 B-4000 LIEGE (Belgium) tel : +32 (0)4 366 48 00 fax : +32 (0)4

Plus en détail

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION Documentation technique DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION SEP du LPo N-J Cugnot 93 Neuilly/Marne LE CALCULATEUR Il est placé dans le boîtier à calculateurs, sur le passage de roue avant droit. Les

Plus en détail

Appel à Propositions. Thème : «Couplage CFD / CAA»

Appel à Propositions. Thème : «Couplage CFD / CAA» Appel à Propositions CORAC Feuille de route Propulsion Thème : «Couplage CFD / CAA» Référence de l Appel Titre de l appel Personne à contacter responsable de l appel à proposition (AàP) Date de début du

Plus en détail

LabVIEW pilote une machine à compression rapide pour des essais de combustion en conditions extrêmes

LabVIEW pilote une machine à compression rapide pour des essais de combustion en conditions extrêmes LabVIEW pilote une machine à compression rapide pour des essais de combustion en conditions extrêmes "Une partie mécanique basée sur le principe de la catapulte et une partie mesure et contrôle/commande

Plus en détail

Comment aborder l Optimisation énergétique de salles anciennes et hétérogènes?

Comment aborder l Optimisation énergétique de salles anciennes et hétérogènes? Comment aborder l Optimisation énergétique de salles anciennes et hétérogènes? Témoignage de Hervé MAGNIER Aéroports de Paris Membre du CRIP Groupe de travail Data center Un environnement technique peu

Plus en détail

Appedge. Appedge. La maîtrise de l innovation au service de l industrie. Modélisation, simulation, identification, temps réel des systèmes hybrides

Appedge. Appedge. La maîtrise de l innovation au service de l industrie. Modélisation, simulation, identification, temps réel des systèmes hybrides Appedge La maîtrise de l innovation au service de l industrie Modélisation, simulation, identification, temps réel des systèmes hybrides Appedge 18-22 rue d Arras 92000 Nanterre Tél: 01 47 82 95 05 Nos

Plus en détail

Modèle 0D du Véhicule Électrique

Modèle 0D du Véhicule Électrique Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Modèle 0D du Véhicule Électrique Wissam DIB / IFP Energie nouvelles 07/04/2011 Plan Présentation

Plus en détail

Optimisation énergétique et environnementale des systèmes de réfrigération secondaire par coulis et de stockage de froid

Optimisation énergétique et environnementale des systèmes de réfrigération secondaire par coulis et de stockage de froid Optimisation énergétique et environnementale des systèmes de réfrigération secondaire par coulis et de stockage de froid Laurence FOURNAISON Unité Génie des Procédés frigorifiques GPAN, Irstea 1 rue Pierre-

Plus en détail

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES L1 Page 41 Institut Supérieur des Etudes Technologique de Nabeul Département de Génie Mécanique EXAMEN DE MECANIQUE GENERALE Année universitaire

Plus en détail

Devoir maison SSI Support d étude : BORNE ESCAMOTABLE

Devoir maison SSI Support d étude : BORNE ESCAMOTABLE Devoir maison SSI Support d étude : BORNE ESCAMOTABLE PRESENTATION DEFINITION DU BESOIN A SATISFAIRE Déplacer une masse de m = 36 Kg à une vitesse V = 0,33 m/s, hauteur déployée 1m. SOLUTION MECANIQUE

Plus en détail