BULLETIN BIBLIOGRAPHIQUE THEMATIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BULLETIN BIBLIOGRAPHIQUE THEMATIQUE"

Transcription

1 Division de la Documentation Janvier 1997 BULLETIN BIBLIOGRAPHIQUE THEMATIQUE - N 1 - La division de la documentation vous propose un nouveau bulletin bibliographique thématique centré sur les préoccupations du groupe. Pour inaugurer cette nouvelle série, nous avons choisi le thème de la privatisation qui est au coeur des préoccupations de la Coopération française et de la CFD en particulier. Un bref résumé a été rédigé pour chaque sélection d'ouvrages, d'articles, d'études et de documents de travail internes à caractère confidentiel. Ces références couvrent les cinq dernières années. Elles ont été classées par zone géographique et par date de publication décroissante. Tous les documents sont disponibles à DCI/DOC qui attend vos remarques et suggestions. La division se propose également de réaliser à votre demande des travaux similaires en fonction de thèmes d'actualité.

2 - 2 - Division de la Documentation Janvier 1997 Aliénor Lambèse PRIVATISATION Références bibliographiques Ouvrages MONDE 1 - Mc Lindon, Michael P. - Privatization and capital market development strategies to promote economic growth - PRAEGER, 1996, 176 p. - Cote T Cette étude prend le contre-pied de toute la littérature consacrée à ce sujet. Alors que les autres études s'attachent à l'aspect technique ou comparatif des programmes de privatisation, l'auteur suggère que la puissance publique utilise la privatisation des entreprises publiques comme un moyen pour développer ou promouvoir les marchés de capitaux. Il estime que ces deux opérations, qui vont de pair, sont susceptibles de favoriser la croissance même si elles ne peuvent résoudre tous les problèmes. 2 - OCDE - La privatisation en Asie, Europe et Amérique latine - OCDE poche, n 10, 1996, 200 p. Cote T De nombreux pays se sont engagés dans de vastes programmes de privatisation. Ce phénomène est analysé selon l'approche pluridisciplinaire. Ceci permet de mieux cerner les différents aspects politiques, constitutionnels, sociaux, juridiques, institutionnels ou financiers souvent oubliés de cette procédure très complexe.

3 Banque mondiale - De l'économie planifiée à l'économie de marché - Rapport sur le développement dans le monde 1996, 1996/06, 275 p. - Cote US Pour les anciennes économies planifiées, le passage à l'économie de marché suppose de profonds changements d'ordre structurel qui ont bouleversé la vie des populations. Les réformes entreprises exigent une révision totale du rôle respectif de l'etat et des entreprises dans la vie économique. Il s'agit de savoir comment et quand privatiser, comment améliorer et réduire le rôle de l'etat. 4 - CNUCED - Comparative experiences with privatization, policy insights and lessons learned - ONU, 1995, 327 p. - Cote : T Cette étude comparative fait un tour d'horizon assez complet des diverses procédures de privatisation menées de par le monde au cours de ces dernières années en mettant en exergue les échecs et les succès. Il traite également des stratégies et des formes de financement des dénationalisations, de leurs conséquences sociales et de leurs résultats économiques. 5 - SFI - La privatisation : principes et pratiques. Les leçons de l'expérience - Banque mondiale; SFI, 1995/09, 95 p. - Cote T Ces pages dressent un bilan des actions d'accompagnement menées par la SFI auprès des économies accédant à l'économie de marché, principalement dans le domaine des privatisations. Elles décrivent ces étapes et tentent de tirer les leçons pour la pérennité du mouvement. 6 - Guislain, Pierre - Les privatisations, un défi stratégique, juridique et institutionnel - Bruxelles, De Boeck; Wesmael, 1995, 342 p. - Cote T Cette synthèse de l'expérience menée dans plus de cinquante pays appartenant à tous les continents, analyse le phénomène récent des privatisations sous les angles stratégique, institutionnel, juridique et économique. Une attention toute particulière est réservée aux secteurs d'infrastructure et plus précisément aux télécommunications. A signaler également du même auteur, - Divesture of state enterprises an overview of legal framework- Wold bank technical paper n 186, september Cote T CNUCED, - Conception, exécution et résultats des programmes de privatisation : analyse pluriannuelle de données d'expérience, 7 mai 1993, 47 p. - Cote T Ce rapport rend compte des expériences de privatisation menées aussi bien dans des pays occidentaux que dans des pays en développement. L'étude porte sur toutes les étapes des programmes, de la conception aux résultats, des objectifs à la stratégie. Elle montre que l'environnement politique, économique et institutionnel joue un rôle non négligeable. Une analyse comparative des méthodes, des aspects techniques, juridiques et financiers y est aussi menée. 8 - OCDE. CCEET - Méthodes de privatisation des grandes entreprises, 1993, 178 p. - Cote T Cette étude est axée sur les pays d'europe centrale et orientale. Elle vise à mieux faire comprendre les problèmes que les décideurs de ces pays ont à résoudre lorsqu'ils doivent élaborer et appliquer des mesures pour privatiser les grandes entreprises.

4 OCDE. CCEET - Evaluation et privatisation, 1993, 120 p. - Cote T L'évaluation revêt une importance essentielle en matière de privatisation et constitue l'un des garants de sa réussite. Elle permet de fixer la valeur de l'entreprise et le prix de vente. Ce rapport examine les développements intervenus dans le domaine de la comptabilité et de l'évaluation. Il passe en revue les principales méthodes d'évaluation des actifs et des entreprises avant de proposer une application aux économies en transition d'europe centrale et orientale ONU. Conseil économique et social - Comptabilité et publication d'informations pendant et après la privatisation des entreprises publiques : aperçu général, ONU, 1991/02/25, 27 p. - Cote T La notion de privatisation revêt des formes très variées : rétrocession des droits de propriété de l'etat, diminution du rôle de l'etat etc. Ce rapport passe en revue les facteurs qui influent sur le choix des méthodes de privatisation, les techniques de financement qui peuvent être utilisées et les mesures à prendre pour réussir l'opération. Il fait également le point sur les questions comptables et les problèmes d'évaluation qui se posent à cette occasion Vuylsteke, Charles - Techniques of privatization of state-owned enterprises, vol 1 Methods of implementation - Banque Mondiale, World Bank Technical paper n 88, 1989, 178 p. - Cote T Le volume 1 de cette étude passe en revue les programmes de privatisation d'entreprises d'etat en brossant un large panorama de ces expériences. Il décrit et illustre les méthodes qui ont échoué et celles qui ont réussi. TIERS MONDE 12 - Banque Mondiale - Bureaucrats in business - Oxford University Press, 1995, 346 p. - Cote T Malgré une décennie de privatisation, les entreprises publiques qui sont pour la plupart d'entre elles inefficaces, occupent une place toujours aussi prépondérante dans les PED. Cette étude montre que la privatisation n'avance qu'à pas comptés, sauf dans quelques pays en transition, qu'il reste encore quelques obstacles à lever et surtout à obtenir la manifestation d'une réelle volonté politique Sader, Franck - La privatisation des entreprises publiques et l'investissement étranger dans les pays en développement, FIAS étude spéciale 5, Banque Mondiale, 1995, 51 p. - Cote T Entre 1988 et 1993, les gouvernements de 69 PED ont cédé près de 2300 entreprises. Ces ventes ont rapporté environ 96 milliards de dollars et permis à ces pays de retrouver l'accès aux marchés financiers internationaux. Les privatisations ont aussi attiré les investisseurs étrangers, soit directement avec les ventes d'actifs, soit indirectement par des incitations pour de nouveaux investissements.

5 Bouin, Olivier; OCDE. Centre de Développement - La privatisation dans les pays en développement : réflexions sur une panacée, OCDE. Cahiers de politique économique, n , 35 p. - Cote US La privatisation est devenue l'une des composantes du rééquilibrage des économies en développement. Si elle est maintenant bien acceptée dans son principe, il convient néanmoins de définir des politiques de privatisation adaptées aux contraintes économiques, financières et sociales des pays en développement. Ce cahier propose des éléments de reformulation des processus de privatisation Ramamurti, Ravi; Vernon, Raymond - Privatization and control of state-owned-enterprises - Banque Mondiale, EDI Development Studies, 1991, 332 p. - Cote T Cet ouvrage réunit plusieurs contributions sur les thèmes "privatisation et amélioration des performances des entreprises publiques dans les PED", et montre la complémentarité entre ces deux mesures. Il regroupe des études théoriques et de cas portant sur les approches, les techniques et l'évaluation. Le cas des entreprises publiques africaines est étudié au travers de l'exemple du contratplan au Sénégal. AFRIQUE 16 - Nougaret, Jean-Christophe; Francqueville, Laurence; Ziady, Hassan - Forum Afrique Expansion. Privatisations dans les pays de la zone franc. Stratégies d'opportunités d'affaires - Lettre Afrique Expansion, 1996/06, 118p. - Cote T Ce document synthétise les débats du Forum organisé sous le parrainage de la CFD. Il dresse, pour chaque pays de la zone, à l'exception des Comores, un état des lieux de la situation économique, des programmes de privatisation en cours et des réglementations en vigueur Kerf, Michel; Smith, Warrick - Privatizing africa's infrastructure. Promise and challenge - World Bank Technical Paper, n 337, 1996/09, 99 p. - Cote U L'Afrique subsaharienne est la région du monde où le besoin en investissements nouveaux se fait le plus cruellement sentir dans le domaine des infrastructures. Ce dossier examine les promesses et les défis d'une privatisation dans différents secteurs: eau, télécommunications, électricité, chemin de fer, ports et aéroports. Il présente également les types d'options que recouvre la privatisation : contrat de gestion, concession, location, désengagement de l'etat, fin de monopole Banque mondiale. Région Afrique - Un continent en transition : l'afrique subsaharienne au milieu des années 90 - Banque mondiale, 1995/11, 144 p. - Cote P Ce document traite plus généralement du processus de développement dans le sous-continent au cours des cinq dernières années, et de l'agenda du développement à l'aube du xxème siècle. Il consacre néanmoins, un chapitre au développement du secteur privé et de l'industrie qui sont considérés comme des moteurs essentiels de la croissance économique.

6 FRANCE. Ministère de la Coopération - Pour une relance des investissements et du secteur privé en Afrique, Compte rendu du colloque du 30 octobre 1995, 63 p. - Cote T Après l'allocution de M. Godfrain et l'exposé de M. Pouillieute sur le rôle moteur que le secteur privé peut jouer en Afrique, et la position française sur l'aide à apporter, ce compte rendu consacre deux titres au problème des privatisations (politique, méthodologie, financement par le biais de fonds d'investissement et de fonds de privatisation) Hofman, Lucile - Expériences africaines de "privatisations" des entreprises de services publics, Caisse Française de Développement/CERDI Université d'auvergne, juin 1994, 35 p. - Cote EX. 057 Au moment des indépendances, les Etats africains se sont appuyés sur le secteur public (entreprises et services) pour permettre un développement rapide des économies. Les faibles performances de ces entreprises et de ce secteur conduisent les bailleurs de fonds à préconiser des programmes de privatisation. Mais, les difficultés que rencontrent les décideurs et les repreneurs montrent que la privatisation ne constitue pas la solution miracle CFD, Les privatisations dans le monde. Extraits des communications présentées dans le cadre du symposium de Nice, du 2 au 4 décembre 1993, 200 p. - Cote T Ce document retrace les thèmes abordés dans les différents ateliers : stratégie de privatisation, privatisations en Afrique, évaluation de l'entreprise à privatiser, techniques juridiques de privatisation Chitou, Ibrahim - La privatisation des entreprises du secteur moderne en Afrique Subsaharienne : Bénin, Côte d'ivoire, Sénégal, Togo, 1991, 440 p. - Cote T L'objectif premier de la privatisation en Afrique Subsaharienne est de réduire les déficits budgétaires. Le transfert de propriété des entreprises publiques met aussi en lumière la question de leur efficacité. La problématique est analysée au travers de l'exemple de quatre pays de la région et de leurs 134 entreprises à privatiser. MAGHREB 23 - Guerraoui, Driss; Richet, Xavier (dir) - Stratégies de privatisation, comparaison Maghreb- Europe - l'hamattan et Les Editions Toubkal, 1995, 322 p. - Cote T Cet ouvrage regroupe les travaux présentés lors de la rencontre internationale sur "modèles de privatisation et expériences de restructurations industrielles", une analyse comparative Europe de l'ouest, Europe de l'est, Maghreb, des 6 et 7 octobre 1994 à Rabat. Il traite des fondements et logiques des modèles de privatisation avant d'analyser les privatisations au Maghreb puis en Europe.

7 - 7 - Articles et Etudes MONDE 1 - Bouin, Olivier; Morrisson, Christian (dir) - Les privatisations, un état des lieux - Revue Economique, novembre 1996, vol 47 n 6, pp Depuis vingt ans, les opérations de privatisations se sont multipliées de part le monde, touchant aussi bien les pays industrialisés, les PED que la plupart des économies en transition. Ces programmes englobent un éventail très large et croissant d'activités économiques. Ce numéro spécial propose un état des lieux de ce sujet aussi bien sur le plan théorique que pratique, avec un éclairage géographique sur les expériences observées à travers le monde. Un article de Patrick Plane (pp ) traite de la privatisation des services publics en Afrique subsaharienne, en termes d'enjeux et d'incertitudes. 2 - Chesnot, Christian; Leight, Jacqueline; Abdelkafi, Philippe - Eau, la privatisation en marche - Hydroplus 66, septembre 1996, pp Face à une demande urbaine croissante dans le domaine de l'eau, la privatisation, sous toutes ses formes, gagne du terrain, souvent encouragée par les bailleurs de fonds internationaux. Si les autorités locales recourent de plus en plus au secteur privé, ce mouvement suscite quelques interrogations et réticences notamment en Afrique du Sud. 3 - Chatrie, Isabelle ; Uhaldeborde, Jean-Michel (dir) - Partenariat public-privé et développement territorial, Revue d'économie financière, 1995, 397 p. Ce document réunit les travaux relatifs au colloque organisé en janvier 1995 par le GIFS sur le thème "développement économique et dimension territoriale". La privatisation est abordée au travers de deux textes. Le premier est consacré aux quatre degrés de privatisation de la gestion publique en Suisse en particulier (pp ). Dans le second, Jean-Pierre Barbier analyse le passage de la réhabilitation à la privatisation des entreprises publiques en Afrique subsaharienne (pp ). 4 - Kikeri, Sunita; Nellis, john; Shirley, Mary - Privatization, lessons from markets economies - The World Bank Research Observer, volume 9 n 2, juillet 1994, pp Les années 60 et 70 ont été celles de l'expansion des entreprises publiques, à l'inverse les années 90 sont celles de la privatisation. Cet article retrace l'évolution, les objectifs ainsi que les stratégies utilisées pour la mise en place de ces réformes. 5 - Privatisations - Problèmes économiques, 9 février 1994, 31 p. Ce dossier propose un panorama des privatisations en France et dans le monde.

8 - 8 - EUROPE, PAYS EN TRANSITION, AMERIQUE LATINE 6 - Les privatisations en Amérique latine : une priorité de la fin du siècle, Crédit Lyonnais International, janvier 1997, pp 2-8 Tous les pays d'amérique latine se sont lancés dans un programme de privatisation d'un secteur public souvent hypertrophié. L'idéologie a aussi changé. Les privatisations, qui revêtent plusieurs formes et touchent tous les secteurs économiques, sont maintenant considérées comme une nouvelle impulsion à l'investissement. 7 - Gray, Cheryl - In search of owners : privatization and corporate governance in transition economies - The World Bank Research Observer, august 1996, vol 11 n 2, pp Dans les pays en transition, les programmes de privatisation revêtent des formes très variées, et sont souvent couplés à des opérations de restitution des actifs à leurs anciens propriétaires, ou à des ventes d'actifs sur les Bourses de valeurs. Si chaque opération a ses avantages et ses inconvénients, il s'agit avant tout d'ancrer la population dans l'économie de marché. Alors que l'attention se focalise sur ces programmes, on s'aperçoit que la majorité des opérations se font sous la forme de vente de gré à gré. 8 - Dion, Fabrice (dir) - Les privatisations en France, en Grande-Bretagne et en Italie, Notes et études documentaires n 5024, La Documentation Française, , 180p. La vague de privatisations des entreprises publiques qui a débuté au début des années 80, se double maintenant d'une véritable remise en cause de certains monopoles de service public. Cet ouvrage tente de tirer un premier bilan de ce phénomène en analysant les divers aspects tant institutionnels, qu'économiques et financiers. L'étude, qui est particulièrement centrée sur l'exemple français, propose néanmoins un large éventail des méthodes utilisées dans des pays voisins. 9 - Labaronne, Daniel - Théorie des choix publics et privatisation en Europe de l'est, avec une application à la Roumanie, Revue d'économie du développement n 3, septembre 1995, pp L'auteur analyse la politique de privatisation dans les pays d'europe de l'est et en Roumanie notamment, à l'aide de la théorie des choix publics. Il interprète les choix institutionnels et les résultats inégaux des privatisations comme une résultante du comportement hostile ou favorable des acteurs publics, parties prenantes dans ces programmes. L'étude montre bien que les faibles résultats de la privatisation en Roumanie incombent à l'opposition farouche de groupes d'intérêt divers, dirigeants des entreprises publiques, bureaucrates, politiques Schawrtz, Gerd; Lopes, Paulo Silva -Privatisation, attentes, arbitrages et résultats - Finances et développement, vol.30 n 2, juin 1993, pp Après une vague d'enthousiasme suscitée par les privatisations en Europe de l'est notamment, on est revenu à une attitude plus réaliste car les privatisations ne génèrent pas forcément des avantages immédiats ou ne constituent pas une panacée budgétaire. De plus, les objectifs de la privatisation sont contradictoires et impliquent des arbitrages et des compromis.

9 - 9 - AFRIQUE 11 - Moors de Giorgio, Emmanuelle - Why privatize? - African business, october 1996, pp Dans cet article, l'auteur explique le pour et le contre de la privatisation, et examine les avantages et les inconvénients de la poursuite de ce processus en Afrique Devey, Murielle - Bilan des privatisations en Afrique, l'exemple des pays de la zone franc - Marchés tropicaux, 6 septembre 1996, pp Des premières privatisations commencées au milieu des années quatre-vingts, aux plus récentes d'entre-elles, ce dossier brosse un tableau de ce phénomène qui est devenu une nécessité pour les pays africains. Le mouvement actuel, qui frappe par son ampleur, tire non seulement les leçons de la première vague et de ses résultats mitigés, mais aussi des nouvelles règles du jeu qui sont apparues en 1994 à savoir, le triomphe du libéralisme au niveau de l'économie mondiale et l'instauration du multipartisme en Afrique Privatization in Africa produces mixed results, Transnational, august 1996, pp En Afrique, les entreprises publiques dominent l'économie des pays en terme d'emploi et de production. Le principal obstacle aux privatisations dans ces pays réside dans le mode de redistribution du pouvoir que confère la détention de ces outils de production entre les différents acteurs économiques Kumssa, Asfaw - L'économie politique de la privatisation en Afrique subsaharienne - Problèmes économiques n 2480, 24 juillet 1996, pp La fin des économies planifiées et la crise économique sévissant en Afrique subsaharienne ont alimenté des courants hostiles au secteur public. Les privatisations de masse sont de plus en plus considérées comme des moyens pour atteindre un développement durable. Cet article étudie l'émergence des entreprises publiques dans cette zone, présente les arguments en faveur de la privatisation. Il analyse les performances de ces entreprises, et regarde si la privatisation constitue le meilleur moyen pour résoudre le problème des entreprises publiques en Afrique subsaharienne, ce qui pour l'auteur n'est pas certain Alibert, Jacques - La réforme des entreprises publiques en Afrique, réflexion sur une étude de la Banque mondiale - AEOM n 293 et 294, janvier et février 1996, 13p.+10p. A partir de l'étude de la Banque mondiale intitulée "Bureaucrats in business", Jacques Alibert fait une analyse de la réforme des entreprises publiques dans les PED, et dans trois pays africains en particulier, Egypte, Sénégal, Ghana. Il examine le poids de ces entreprises, les succès et les échecs des réformes, les conditions de base et de réussite d'une politique de réforme (privatisation ou restructuration lorsque le désinvestissement n'est pas possible).

10 Plane, Patrick - Conditionnalité et réformes des entreprises publiques africaines : principes, effectivité, ambiguïtés, 1995, pp dans: Rainelli, Michel (dir) La négociation commerciale et financière internationale, colloque du GDR CNRS-EFIQ, Economica - Cote C. 079 Cet article analyse les causes de l'échec des réformes d'assainissement des entreprises publiques africaines imposées par les organismes internationaux dans le cadre de la conditionnalité des programmes d'ajustement structurel. Selon l'auteur, cet échec repose sur une certaine ambiguïté de la thérapie proposée par rapport au contexte africain Alibert, Jacques - Les privatisations en Afrique, difficultés et obligations de réalisme, AEOM n 291, octobre 1995, 10 p. Cet article examine les objectifs des privatisations africaines dans le cadre de l'ajustement structurel. Il présente les règles de privatisation et pose le problème particulier de la privatisation des grandes infrastructures africaines Sawadogo, Filiga Michel - La privatisation des entreprises publiques au Burkina Faso, Revue burkinabé de droit n 27, janvier 1995, p Les privatisations d'entreprises publiques au Burkina Faso ont nécessité l'intervention des pouvoirs législatifs et exécutifs, ainsi que celle de la commission de privatisation. Les premiers textes datent de Le choix des entreprises ainsi que celui des techniques de privatisation a été fait. Selon l'auteur, si cette première étape s'est bien déroulée, il est cependant encore prématuré d'en apprécier l'impact sur le développement économique du pays Les privatisations en Afrique subsaharienne : le regard critique du professeur Berg - Marchés Tropicaux, 13 mai 1994, pp Elliot Berg analyse les raisons des échecs et de l'impact limité des privatisations en Afrique subsaharienne en s'appuyant sur les exemples du Ghana et du Sénégal notamment. Il propose des solutions non traditionnelles du type gérance, location ou sous-traitance qui sont largement utilisées dans certains pays dans les domaines de l'eau, de l'énergie, des transports ou de l'assainissement. Ces privatisations indirectes sont encore récentes, peu connues et n'impliquent pas une optique de vente Henry, Alain - Les privatisations, nouvelle "sorcellerie" des blancs? - Afrique contemporaine n 165, mars 1993, pp Certains bailleurs de fonds notamment ceux de Bretton Woods considèrent les privatisations comme une panacée pour soulager les maux des économies africaines. Mais, les résultats sont encore loin des attentes. Privatiser ne dispense pas d'une réflexion préalable ou des choix concernant les sociétés africaines dans leur ensemble.

11 Procédures financières des privatisations - Epargne sans frontière n 26, mars 1992, pp Au sommaire des six articles de ce dossier sur "la privatisation en Afrique et au Maghreb" : conditions de mise en oeuvre et adéquation des instruments financiers de Gilles Peltier (pp. 6-9) ; besoins et sources de financement des privatisations ; bilan actuel et leçons des privatisations ; privatisation du système bancaire sénégalais ; stratégies de privatisation, le cas de l'afrique noire. PAYS ARABES 22 - Dupressoir, Jean-Pierre - Les privatisations par OPV en Méditerrannée - Club Financier Méditerranéen, n 11 juin 1996, pp Les programmes de privatisation constituent en théorie un des volets majeurs des programmes d'ajustement. Cependant, les cessions effectives sont souvent limitées faute de repreneurs. Au sud de la Méditerranée, les privatisations faisant appel à l'épargne publique par Offre publique de vente (OPV), sont rares, même si des dispositifs légaux et juridiques pour assurer la transparence et le respect des intérêts publics ont été mis en place Bhattacharyay, Biswa - Trends in privatization in the Arab world and its problems and prospects - Savings and development, n , pp La plupart des pays du monde arabe ( Moyen orient, Afrique du nord ) dispose d'un stock d'entreprises publiques plutôt inefficaces. Il ne semble pas que des privatisations de masse soit la solution idéale. Il faut que chaque pays parvienne à définir sa propre stratégie en la matière et une privatisation réussie se traduit par des résultats positifs tels que l'augmentation de la croissance économique ou industrielle, la décrue des déficits publics, une meilleure allocation des ressources, et un accroissement de la productivité du capital.

12 Documents de travail à usage interne MEMORIA 1 - CFD - La politique française de privatisations dans les pays en développement et la Caisse française de développement, mai 1996, 86p./ Les privatisations et le groupe de la CFD - Cote RDA /2 Ce document dresse un bilan des interventions de la coopération française et tout particulièrement du groupe de la CFD dans le domaine des privatisations. Y sont analysés les grands principes de la politique française de privatisation dans les PED, la diversité des configurations d'entreprises publiques et des approches sectorielles, l'environnement des privatisations et le montage des opérations par la CFD. Un tour d'horizon par pays complète ce bilan. 2 - CFD.DGL/DSP- Séminaires sur le secteur privé CFD- Banque mondiale 30 novembre-1er décembre 1993, juin 1994, 1994/06/01, 300 p. - Cote DGL Ces deux séminaires de la banque mondiale font une large part au problème de la privatisation en Afrique Subsaharienne, à côté d'autres questions portant sur la libéralisation du commerce, le coût des facteurs de production, le financement des entreprises etc. 3 - Deniau, P. - Centrafrique : Privatisation du secteur de l'eau potable, CFD.DPE/DSE, 1994/03, 34 p., Cote DPE Cette étude entre dans le cadre d'une analyse comparative de solutions destinées à améliorer l'efficacité de la gestion des entreprises publiques. Elle montre qu'engagé en 1989, le processus de privatisation de l'eau n'est entré dans une phase opérationnelle qu'en 1992 sans aucune véritable volonté politique. 4 - Picard, Y. ; Dahlem, A. - Afrique subsaharienne : Restructuration et privatisation des entreprises publiques, CFD.DAO/DEE, DPE/DPL, 1993/11, 8 p. - Cote AO La CFD s'est engagée au cours de la décennie 1980/1990 dans une politique d'appui, d'aide au redressement des entreprises publiques et de mise en oeuvre des programmes de privatisation. Afin de promouvoir un secteur privé africain pérenne et dynamique, la CFD se doit de replacer son action dans le cadre d'une offre globale d'assistance technique couvrant des aspects juridiques, financiers et organisationnels. 5 - Deniau, P. - Cote d'ivoire : Privatisation du secteur public de l'électricité 1990/1993, CFD.DPE/DSE, 1993/09, 23 p. - Cote DPE Cette étude établit un premier bilan trois ans après le démarrage du processus de privatisation de la gestion du secteur de l'électricité en Cote d'ivoire. La CEI s'est vu confié la double mission de réduction du prix de vente et de restauration durable de l'équilibre financier du secteur. En dépit d'une

13 conjoncture défavorable et du caractère contradictoire des objectifs fixés, la mission a été bien remplie.

14 Picard, Y. ; Gorse, F.; Grangereau, P. - Cameroun : Compte-rendu sur les méthodes techniques et outils de privatisation des entreprises publiques, CFD.DAO/DEE, 1993/01, 6 p. - Cote AO Ce séminaire, qui bénéficiait de l'appui technique du cabinet COOPERS & LYBRAND, a permis de répondre à certaines attentes des participants notamment sur les questions touchant à la politique de privatisation. 7 - Réunion des directeurs d'agence EAOI du 20 au 24 janvier 1992 : Redressement et privatisation d'entreprises publiques, expérience d'air Afrique, CFD.DAO, Agence Cote d'ivoire; Agence Mali, 1992/01, 30 p. - Cote RDA /2 Ce document regroupe plusieurs dossiers portant sur les instruments financiers de la privatisation, l'opportunité d'une implication directe de la Caisse dans la direction des entreprises publiques. Il comprend également une note sur le programme de privatisation des entreprises publiques au Mali et une note de réflexion sur la conduite du redressement d'air Afrique.

OCA African Desk. Audit et Conseil des opérations en Afrique

OCA African Desk. Audit et Conseil des opérations en Afrique Audit et Conseil des opérations en Afrique 2 Le société OCA OCA est une société d'audit, de Conseil et d'expertise Comptable. Fondée en 1984 par Alain Ouaniche, OCA intervient à tous les stades de la vie

Plus en détail

Résumé. La transformation du système de crédit du Brésil. Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil?

Résumé. La transformation du système de crédit du Brésil. Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil? Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil? Résumé de recherche : Affectation de crédit pour l'investissement, la stabilité et la croissance : Leçons tirées

Plus en détail

APPEL A CONTRIBUTION

APPEL A CONTRIBUTION Comité des bailleurs de fonds pour le développement de l'entreprise CONFÉRENCE CONSULTATIVE RÉGIONALE EN AFRIQUE Créer de meilleurs environnements des affaires pour le développement des entreprises : leçons

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION AU MALI SUR LA CONCEPTION TARIFAIRE DE L'ELECTRICITE ET DE L'EAU

PROGRAMME DE FORMATION AU MALI SUR LA CONCEPTION TARIFAIRE DE L'ELECTRICITE ET DE L'EAU PROGRAMME DE FORMATION AU MALI SUR LA CONCEPTION TARIFAIRE DE L'ELECTRICITE ET DE L'EAU Le tient à apporter une contribution significative à la restructuration du secteur des infrastructures de ses membres.

Plus en détail

Perspectives. Les Orientations générales de la politique monétaire en Afrique du Sud. Ediab Ali. que monétaire

Perspectives. Les Orientations générales de la politique monétaire en Afrique du Sud. Ediab Ali. que monétaire ARTICLE & ETUDE Les Orientations générales de la politique monétaire en Afrique du Sud Ediab Ali Le concept de la politi- Économiste que monétaire La politique monétaire est une des plus importants piliers

Plus en détail

LES DETERMINANTS DE L'INVESTISSEMENT PRIVE AU BENIN

LES DETERMINANTS DE L'INVESTISSEMENT PRIVE AU BENIN REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE UNION- DISCIPLINE -TRAVAIL MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET ~-'-\:.-?:> \~ DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ~ ~,.;'~ ~"1...; c.,' -..~ L'. UNIVERSITE DE COCODY PROGRAMME

Plus en détail

Deuxième Examen global de l Aide pour le commerce

Deuxième Examen global de l Aide pour le commerce Deuxième Examen global de l Aide pour le commerce Activités de la Banque africaine de développement 2008-2009 Groupe de la Banque Africaine de Développement GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Classement Doing Business (Les performances du Sénégal)

Classement Doing Business (Les performances du Sénégal) Classement Doing Business (Les performances du ) Secrétariat du Conseil Présidentiel de l Investissement 52-54, rue Mohamed V, BP 430, CP 18524, Dakar Tél. (221) 338.49.05.55 - Fax (221) 338.23.94.89 Email

Plus en détail

L affacturage en Afrique : Opportunités et défis

L affacturage en Afrique : Opportunités et défis L affacturage en Afrique : Opportunités et défis Par B.O. Oramah Vice président (développement commercial et financement de projet d'entreprise) Banque Africaine d'import-export Présenté au séminaire 2014

Plus en détail

Intervention de M. Assane DIOP Directeur exécutif, Protection sociale Bureau international du Travail, Genève ***

Intervention de M. Assane DIOP Directeur exécutif, Protection sociale Bureau international du Travail, Genève *** Atelier de présentation du Programme Améliorer les capacités institutionnelles pour la gouvernance des migrations de main-d oeuvre en Afrique du Nord et de l Ouest (Bamako, Mali, 3 au 5 mars 2009) Intervention

Plus en détail

Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne. Résumé

Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne. Résumé Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne Résumé 1 Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne Au cours de la dernière décennie,

Plus en détail

Le FMI et son rôle en Afrique

Le FMI et son rôle en Afrique Le FMI et son rôle en Afrique M a r k P l a n t, V a l e r i a F i c h e r a, N o r b e r t F u n k e D a k a r, l e 3 n o v e m b r e 2 0 1 0 Sommaire Comment fonctionne le FMI? Comment l Afrique a-t-elle

Plus en détail

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE Note Conceptuelle PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE La Tunisie renouvelle son engagement pour le développement et la prospérité de l'afrique et des pays arabes, par l'organisation de la 8ème édition de

Plus en détail

FIDA : LA PROBLEMATIQUE DU FINANCEMENT DE L'AGRICULTURE EN AFRIQUE DE L'EST ET AUSTRALE

FIDA : LA PROBLEMATIQUE DU FINANCEMENT DE L'AGRICULTURE EN AFRIQUE DE L'EST ET AUSTRALE Quels modes d interventions pour améliorer la contribution de la microfinance au financement de l agriculture Fida : la problématique du financement de l'agriculture en Afrique de l'est et Australe (4/6)

Plus en détail

Bourses Sud-Sud 2015 Pour les chercheurs et chercheuses de l'amérique latine et les Caraïbes, l'afrique et l'asie

Bourses Sud-Sud 2015 Pour les chercheurs et chercheuses de l'amérique latine et les Caraïbes, l'afrique et l'asie Swedish Coopera Soutien national Development Cooperation Bourses Sud-Sud 2015 Pour les chercheurs et chercheuses de l'amérique latine et les Caraïbes, l'afrique et l'asie «Education, politique publique

Plus en détail

Banque, marchés financiers, investisseurs institutionnels, gouvernance d entreprise.

Banque, marchés financiers, investisseurs institutionnels, gouvernance d entreprise. Esther Jeffers Maître de conférence à l Université Paris 8 Email : esther.jeffers@univ-paris8.fr Thèmes de recherche Banque, marchés financiers, investisseurs institutionnels, gouvernance d entreprise.

Plus en détail

Le Réseau et Centre Africain de Technologies et Finances Climatiques (ACTFCN)

Le Réseau et Centre Africain de Technologies et Finances Climatiques (ACTFCN) Le Réseau et Centre Africain de Technologies et Finances Climatiques (ACTFCN) Dr. Giorgio Gualberti Banque Africaine de Développement CTCN Forum Régional pour les Entités Nationales Désignées 24-26 Juin

Plus en détail

Pour les interventions des régions : article L.4211-1 du Code général des collectivités territoriales

Pour les interventions des régions : article L.4211-1 du Code général des collectivités territoriales Régime cadre exempté de notification N X59/2008 relatif aux aides sous forme de capital-investissement en faveur des PME Les autorités françaises ont informé la Commission de la mise en œuvre d un régime

Plus en détail

Fiche - projet Comité de programmation 25 mars 2010. Projet présenté pour programmation

Fiche - projet Comité de programmation 25 mars 2010. Projet présenté pour programmation Fiche - projet Comité de programmation 25 mars 2010 Date de rédaction de la fiche 08/03/2010 Maître d'ouvrage : Fiche-action : Numéro Osiris 41309G070000023 Postes de dépenses Recettes Montant Engagement

Plus en détail

La veille d'information sur Internet

La veille d'information sur Internet 1 La veille d'information sur Internet Cours IV : I - Une introduction générale Peter Stockinger Séminaire de Maîtrise en Communication Interculturelle à l'institut National des Langues et Civilisations

Plus en détail

Les infrastructures en quête d investissements. Rapport Post Événement FAI 2012 FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES

Les infrastructures en quête d investissements. Rapport Post Événement FAI 2012 FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES Organisateur Sous le parrainage de SE Monsieur le Premier Ministre, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice Sous l égide du Ministère de l Economie et des Finances République de Côte d Ivoire PArtenaire

Plus en détail

CRISES BANCAIRES AU TOGO ET POLITIQUES DE RESTRUCTURATION

CRISES BANCAIRES AU TOGO ET POLITIQUES DE RESTRUCTURATION CRISES BANCAIRES AU TOGO ET POLITIQUES DE RESTRUCTURATION PLAN DE PRESENTATION INTODUCTION Partie I : 1. QUELQUES FAITS HISTORIQUES Partie II : PROGRAMME NATIONAL D'ASSAINISSEMENT ET DE RESTRUCTURATION

Plus en détail

SPONSOR. In cooperation with. Media partners

SPONSOR. In cooperation with. Media partners SPONSOR In cooperation with Media partners «NEW OPPORTUNITIES FOR THE LUXEMBOURG INVESTMENT FUNDS ENVIRONMENT» Mr. Fabio SALVIATO - Directeur General SEFEA SC 2 SEFEA Le groupe 3 LE GROUPE SEFEA Soc. Coop.

Plus en détail

Feuille de route du Caire "Les TIC et la durabilité de l'environnement"

Feuille de route du Caire Les TIC et la durabilité de l'environnement Ministère d'etat pour les affaires environnementales Ministère des communications et des technologies de l'information Cinquième colloque de l'uit "Les TIC, l'environnement et les changements climatiques"

Plus en détail

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique»

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Justine BERTHEAU Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Intervenants : - Yann Gauthier, directeur du Centre International du

Plus en détail

BUSINESS IN AFRICA SÉMINAIRE & FORMATION. Formation des dirigeants & des cadres d entreprises PLUSIEURS SESSIONS INTENSIVES. Votre Partenaire Afrique

BUSINESS IN AFRICA SÉMINAIRE & FORMATION. Formation des dirigeants & des cadres d entreprises PLUSIEURS SESSIONS INTENSIVES. Votre Partenaire Afrique BUSINESS IN AFRICA SÉMINAIRE & FORMATION Business In Africa ( BIA ) est une formation axée sur le résultat en Afrique en session intensive de 8 jours. DÉVELOPPER VOS ACTIVITÉS EN AFRIQUE. - Rechercher

Plus en détail

Filière «Économie et Entreprise» 2015/2016

Filière «Économie et Entreprise» 2015/2016 Filière «Économie et Entreprise» 2015/2016 1. Présentation de la filière Économie et Entreprise La filière «Economie et entreprises» de quatrième année de SciencesPo Strasbourg donne aux étudiants, dans

Plus en détail

Utilisation des médicaments au niveau des soins primaires dans les pays en développement et en transition

Utilisation des médicaments au niveau des soins primaires dans les pays en développement et en transition 09-0749 1 WHO/EMP/MAR/2009.3 Utilisation des médicaments au niveau des soins primaires dans les pays en développement et en transition Synthèse des résultats des études publiées entre 1990 et 2006 Organisation

Plus en détail

LA FINANCE POUR TOUS? POLITIQUES ET ECUEILS DU DEVELOPPEMENT DE

LA FINANCE POUR TOUS? POLITIQUES ET ECUEILS DU DEVELOPPEMENT DE LA FINANCE POUR TOUS? POLITIQUES ET ECUEILS DU DEVELOPPEMENT DE L ACCES AUX FINANCES RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LES POLITIQUES DE DEVELOPPEMENT Résumé Un nouveau rapport de la Banque mondiale sur

Plus en détail

Synthèse du questionnaire en ligne

Synthèse du questionnaire en ligne èmes Rencontres Régionales pour la Biodiversité VENDREDI SEPTEMBRE 0 Université de Caen Basse-Normandie Amphithéâtre Oresme Vers un observatoire régional de la biodiversité en Basse-Normandie Synthèse

Plus en détail

Session du Conseil des Affaires Générales (Cohésion) Bruxelles, 19 novembre 2014

Session du Conseil des Affaires Générales (Cohésion) Bruxelles, 19 novembre 2014 Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 19 novembre 2014 Conclusions du Conseil concernant le sixième rapport sur la cohésion économique, sociale et territoriale: investissement

Plus en détail

L objectif global est l élaboration et la mise en œuvre d une politique de rapatriement, de gestion, d administration et d animation du cctld «.gn».

L objectif global est l élaboration et la mise en œuvre d une politique de rapatriement, de gestion, d administration et d animation du cctld «.gn». Mission d Assistance Technique Relative à la Définition d'une Stratégie pour le Rapatriement, l Automatisation de la Gestion et l Administration du Nom de Domaine cctld «.gn». 1. Introduction Le Gouvernement

Plus en détail

1.4 - Durée du contrat: 3 mois. 1.5 - Date de début de publication de l avis d appel d offre : 01 février 2013

1.4 - Durée du contrat: 3 mois. 1.5 - Date de début de publication de l avis d appel d offre : 01 février 2013 Organisation pour l Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires Organization for the Harmonization of Business Law in Africa Organizacion parala Armonizacion en Africa de la Legislacion Empresarial

Plus en détail

Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008)

Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008) Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008) Excellences, Chers collègues, Mesdames et Messieurs, Chers amis, Quelles méthodes, quels instruments pour

Plus en détail

L implantation des banques marocaines en Afrique

L implantation des banques marocaines en Afrique L implantation des banques marocaines en Afrique L intégration de l économie marocaine à l économie mondiale est désormais une évidence qui fait l unanimité, le dynamisme de cette intégration a été rendu

Plus en détail

ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL

ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL Au niveau du second degré, l'économie et gestion recouvre un ensemble de champs disciplinaires relevant de l'économie, du droit, des sciences de

Plus en détail

FIDA : LA PROBLEMATIQUE DU FINANCEMENT DE L AGRICULTURE EN AFRIQUE DE L EST ET AUSTRALE M.BRADLEY, FIDA, 2001 RESUME DE LA COMMUNICATION

FIDA : LA PROBLEMATIQUE DU FINANCEMENT DE L AGRICULTURE EN AFRIQUE DE L EST ET AUSTRALE M.BRADLEY, FIDA, 2001 RESUME DE LA COMMUNICATION Le financement de l agriculture familiale dans le contexte de libéralisation : quelle contribution de la microfinance?/ Séminaire de Dakar, 21-24 janvier 2002 / Contribution FIDA : LA PROBLEMATIQUE DU

Plus en détail

APPEL A COMMUNICATIONS

APPEL A COMMUNICATIONS APPEL A COMMUNICATIONS Colloque régional UEMOA-CRDI sur Intégration régionale et stratégies régionales de réduction de la pauvreté 8-10 décembre 2009, Ouagadougou, Burkina Faso Délai de soumission de résumé

Plus en détail

Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix»

Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix» Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix» Résumé des résultats clés et réalisations Problématique Prévention des crises et consolidation de la paix : les défis Quelque 1,5 milliard

Plus en détail

www.iavs-energie.org

www.iavs-energie.org Notes de recherche de l IAVS www.iavs-energie.org ---------------- administration@iavs-energie.org iavsmail@gmail.com ---------------- Cadre de référence indicatif pour la promotion de l efficacité énergétique

Plus en détail

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise TIC (Technologies de l'information et de la communication) Panorama L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise La taille du marché (en PIB réel) des technologies

Plus en détail

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Rapport de synthèse CONECT 2015 1. Problématique de l'étude L objectif de cette étude est de faire ressortir la problématique et la complexité

Plus en détail

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 22 juin 2011 (OR. en) 11316/3/11 REV 3

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 22 juin 2011 (OR. en) 11316/3/11 REV 3 CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 22 juin 2011 (OR. en) 11316/3/11 REV 3 UEM 133 ECOFIN 353 SOC 500 COMPET 263 ENV 476 EDUC 143 RECH 179 ENER 180 ACTES LÉGISLATIFS ET AUTRES INSTRUMENTS Objet:

Plus en détail

Fondation de Luxembourg Politique d Investissement Socialement Responsable (ISR)

Fondation de Luxembourg Politique d Investissement Socialement Responsable (ISR) Fondation de Luxembourg Politique d Investissement Socialement Responsable (ISR) 1. Objet La Fondation de Luxembourg a reçu une dotation initiale de la part de l'etat et de l'oeuvre Nationale de Secours

Plus en détail

Sigma Consulting est un cabinet conseil spécialisé en management des organisations. Démarche Consulting..2. Réalisations..9. Réseau de Compétences.

Sigma Consulting est un cabinet conseil spécialisé en management des organisations. Démarche Consulting..2. Réalisations..9. Réseau de Compétences. Sigma Consulting est un cabinet conseil spécialisé en management des organisations. Sa mission est d'aider les entreprises à développer la qualité de service dont ont besoin leurs clients internes ou externes.

Plus en détail

BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L'AFRIQUE DE L'OUEST ---------------------- DEPARTEMENT DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE LA MONNAIE ----------------------

BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L'AFRIQUE DE L'OUEST ---------------------- DEPARTEMENT DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE LA MONNAIE ---------------------- BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L'AFRIQUE DE L'OUEST ---------------------- DEPARTEMENT DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE LA MONNAIE ---------------------- Direction de la Recherche et de la Statistique APPUIS

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie de mobilisation de ressources

Plus en détail

Le financement de la formation professionnelle

Le financement de la formation professionnelle Idées, concepts et politiques Le financement de la formation professionnelle Financing vocational training, Professeur Adrian Ziderman, Bar-Ilan University, Israël, zidera@mail.biu.ac.il Le système de

Plus en détail

LE COMMERCE ELECTRONIQUE OPPORTUNITES ECONOMIQUES ET SOCIALES

LE COMMERCE ELECTRONIQUE OPPORTUNITES ECONOMIQUES ET SOCIALES LE COMMERCE ELECTRONIQUE OPPORTUNITES ECONOMIQUES ET SOCIALES François Ossama Prix RFI NET AFRIQUE 2006 du Meilleur site Internet Africain Chef de la Cellule Informatique du MINDUH Président du Réseau

Plus en détail

La culture du résultat au sein des systèmes statistiques nationaux des Etats membres d AFRISTAT

La culture du résultat au sein des systèmes statistiques nationaux des Etats membres d AFRISTAT La culture du résultat au sein des systèmes statistiques nationaux des Etats membres d AFRISTAT SOMMAIRE Introduction... 2 I. Aperçu sur le fondement de la gestion axée sur les résultats... 3 1.1. De nouveaux

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Fiche Technique n 2. Le cycle de projet à la Banque Mondiale. Étapes du cycle

Fiche Technique n 2. Le cycle de projet à la Banque Mondiale. Étapes du cycle Fiche Technique n 2 Le cycle de projet à la Banque Mondiale Étapes du cycle Stratégie d'assistance au pays La Banque reconnaît que l'assistance fournie dans le passé, y compris par ses propres services,

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DU BÉNIN ------------ PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE ----------- PLAN TIC - BÉNIN

RÉPUBLIQUE DU BÉNIN ------------ PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE ----------- PLAN TIC - BÉNIN RÉPUBLIQUE DU BÉNIN ------------ PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE ----------- PLAN TIC - BÉNIN FEUILLE DE ROUTE POUR L ASSAINISSEMENT, LE REDRESSEMENT ET LA DYNAMISATION DU SECTEUR DES TÉLÉCOMMUNICATIONS ET

Plus en détail

Comité monétaire et financier international

Comité monétaire et financier international Comité monétaire et financier international Vingt-neuvième réunion Le 12 avril 2014 Déclaration de M. Akagha-Mba, Ministre de l Économie et de la Prospective, Gabon Représentant les pays suivants : Bénin,

Plus en détail

UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE DU CAPITAL IMMATERIEL :

UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE DU CAPITAL IMMATERIEL : Management international APPEL A CONTRIBUTION Printemps 2014 UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE DU CAPITAL IMMATERIEL : VERS DE NOUVELLES PERSPECTIVES? Rédacteurs en chef invités : Corinne Bessieux-Ollier,

Plus en détail

Enjeux du plan d'investissement

Enjeux du plan d'investissement Sommaire Enjeux du plan d'investissement Cibles d'investissements Calendrier 1 L'investissement en Europe a souffert durablement après la crise Source : Eurostat Formation brute de capital fixe EU-28,

Plus en détail

ENTRETIEN AVEC ULRICH SCHRÖDER, PRESIDENT DE DIRECTOIRE DE LA KFW : LES PME,PMI.EN PREMIERE LIGNE PAR FARIDA MOHA

ENTRETIEN AVEC ULRICH SCHRÖDER, PRESIDENT DE DIRECTOIRE DE LA KFW : LES PME,PMI.EN PREMIERE LIGNE PAR FARIDA MOHA ENTRETIEN AVEC ULRICH SCHRÖDER, PRESIDENT DE DIRECTOIRE DE LA KFW : LES PME,PMI.EN PREMIERE LIGNE PAR FARIDA MOHA Ce sont les PME, PMI, TPE qui sont le moteur du développement, de la création d emplois,..l

Plus en détail

master Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Collection BANQUE FINANCE ASSURANCE

master Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Collection BANQUE FINANCE ASSURANCE Collection master BANQUE FINANCE ASSURANCE Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Table des matières Introduction... 9 Chapitre 1 L entreprise : l investissement

Plus en détail

S.A.E.I.F - Bureau d Études

S.A.E.I.F - Bureau d Études La société Africaine d Études & d Ingénierie Financière est un bureau d Études multidisciplinaire qui travaille depuis 1997 dans le domaine de l appui au développement en Afrique. La SAEIF Bureau d Études

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE D UNE D ETUDE DIAGNOSTIQUE POUR UN APPUI A L'ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L'OHADA

TERMES DE REFERENCE D UNE D ETUDE DIAGNOSTIQUE POUR UN APPUI A L'ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L'OHADA TERMES DE REFERENCE D UNE D ETUDE DIAGNOSTIQUE POUR UN APPUI A L'ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L'OHADA Nom du projet : Appui à l'intégration économique et au commerce du PIR 9 ème FED, volet "Soutien

Plus en détail

DESCRIPTION DU PROGRAMME PLATO

DESCRIPTION DU PROGRAMME PLATO Opération PLATO Programme 2008-2009 Un tremplin pour les PME / PMI Dossiier «ENTREPRISE» 1 DESCRIPTION DU PROGRAMME PLATO 1- DESCRIPTION DU PROGRAMME PLATO L'origine de PLATO PLATO est un programme de

Plus en détail

Développement d un réseau de prospection TUNIS, 29-30 - 31 Janvier 2003 Paola Morris, Ceipiemonte

Développement d un réseau de prospection TUNIS, 29-30 - 31 Janvier 2003 Paola Morris, Ceipiemonte Développement d un réseau de prospection TUNIS, 29-30 - 31 Janvier 2003 Paola Morris, Ceipiemonte 1 1. Le contexte international et les investissements à l étranger 2 Les dévelopements récents Plus de

Plus en détail

APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE LA SOCIETE

APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE LA SOCIETE APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE LA SOCIETE Les propositions de réponse à cet appel d'offres devront être adressées par voie postale ou électronique à l attention du chargé

Plus en détail

LABORATOIRE DES ETUDES EN FINANCE, COMPTABILTE ET GESTION «LEFCG» ENCG. laboratoires. LM2CE et LAMSAD (FSJES) (ESTB)

LABORATOIRE DES ETUDES EN FINANCE, COMPTABILTE ET GESTION «LEFCG» ENCG. laboratoires. LM2CE et LAMSAD (FSJES) (ESTB) Laboratoire LABORATOIRE DES ETUDES EN FINANCE, COMPTABILTE ET GESTION «LEFCG» ENCG laboratoires LM2CE et LAMSAD () (ESTB) Axes de Recherche 1. Quelles innovations financières au service de l innovation

Plus en détail

Fédération Internationale des chambres Consulaires & de commerce d'afrique FICHE DE POSTE

Fédération Internationale des chambres Consulaires & de commerce d'afrique FICHE DE POSTE ! Fédération Internationale des chambres Consulaires & de commerce d'afrique FICHE DE POSTE Nom : Virginie TICHA Fonction : Expert en Bonne Gouvernance de projets La bonne gouvernance constitue l un des

Plus en détail

SOCIETE FRANCAISE EXXONMOBIL CHEMICAL S.C.A. Rapport du Président du Conseil de Surveillance

SOCIETE FRANCAISE EXXONMOBIL CHEMICAL S.C.A. Rapport du Président du Conseil de Surveillance SOCIETE FRANCAISE EXXONMOBIL CHEMICAL S.C.A. Rapport du Président du Conseil de Surveillance Procédures de contrôle interne relatives à l'élaboration et au traitement de l'information comptable et financière

Plus en détail

Electronic commerce research: A taxonomy and synthesis

Electronic commerce research: A taxonomy and synthesis Reading exam INFORGE July 2006 Electronic commerce research: A taxonomy and synthesis By Urbaczewski, A., Jessup, L. et al. INTRODUCTION Le commerce électronique (CE) peut être défini comme un échange

Plus en détail

INCITATIONS FISCALES EN AFRIQUE DE L'OUEST

INCITATIONS FISCALES EN AFRIQUE DE L'OUEST 4 INCITATIONS FISCALES EN AFRIQUE DE L'OUEST Cette partie du rapport procède à une brève analyse d'une autre opportunité manquée d'accroître la base fiscale dans l'espace CEDEAO : les avantages fiscaux.

Plus en détail

Quelle relation entre transferts et développement?

Quelle relation entre transferts et développement? MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Quelle relation entre transferts et développement? Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières 15 décembre 2006 Plan 1. Introduction.

Plus en détail

LES IMPLICATIONS FISCALES DE L ACCORD D ASSOCIATION UE- MAROC

LES IMPLICATIONS FISCALES DE L ACCORD D ASSOCIATION UE- MAROC LES IMPLICATIONS FISCALES DE L ACCORD D ASSOCIATION UE- MAROC Mohamed SBIHI Professeur à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales Rabat-Agdal Dans un contexte d ouverture, caractérisé

Plus en détail

INTELLIGENCE ECONOMIQUE : ENJEUX ET RETOUR D EXPERIENCE PILOTE DANS SEPT PMI DE BOURGOGNE

INTELLIGENCE ECONOMIQUE : ENJEUX ET RETOUR D EXPERIENCE PILOTE DANS SEPT PMI DE BOURGOGNE INTELLIGENCE ECONOMIQUE : ENJEUX ET RETOUR D EXPERIENCE PILOTE DANS SEPT PMI DE BOURGOGNE BUSINESS INTELLIGENCE : GOALS AND RESULTS OF A PILOT EXPERIMENT INVOLVING SEVEN SMEs FROM BOURGOGNE Ludovic DENOYELLE,

Plus en détail

Editorial. d emplois pour moins de pauvreté. Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013

Editorial. d emplois pour moins de pauvreté. Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013 APERP Plus d emplois pour moins de pauvreté Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013 Editorial Bien connu des acteurs de l emploi des pays

Plus en détail

LANCEMENT DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER FSE POITOU-CHARENTES 2014-2020. ATELIER 1 : Recherche, développement, innovation et PME Mardi 21 avril 2015

LANCEMENT DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER FSE POITOU-CHARENTES 2014-2020. ATELIER 1 : Recherche, développement, innovation et PME Mardi 21 avril 2015 LANCEMENT DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER FSE POITOU-CHARENTES 2014-2020 ATELIER 1 : Recherche, développement, innovation et PME Mardi 21 avril 2015 Monsieur Jean-François MACAIRE Président de la Région

Plus en détail

Et si l économie sociale créait une mutuelle d épargne solidaire?

Et si l économie sociale créait une mutuelle d épargne solidaire? Et si l économie sociale créait une mutuelle d épargne solidaire? Les entreprises d'économie sociale placent encore souvent leurs réserves dans des banques classiques. Aujourd hui, la crise financière

Plus en détail

En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures

En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures 1 Introduction I Cette étude considère l urbanisation comme

Plus en détail

Forum régional pour les END de l'afrique francophone.

Forum régional pour les END de l'afrique francophone. Forum régional pour les END de l'afrique francophone. 24-26 Juin 2015- Saly, Sénégal Siré A. Diallo Program Coordinator West African Clean Cooking Alliance (WACCA), WWW.ECRE ECREEE EE.ORG WWW.ECREEE.ORG

Plus en détail

PROGRAMME ROCARE DES SUBVENTIONS POUR LA REHCERCHE EN EDUCATION, 9 ième EDITION OU EDITION 2014 : Appel à propositions et termes de référence

PROGRAMME ROCARE DES SUBVENTIONS POUR LA REHCERCHE EN EDUCATION, 9 ième EDITION OU EDITION 2014 : Appel à propositions et termes de référence Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education Educational Research Network for West and Central Africa PROGRAMME ROCARE DES SUBVENTIONS POUR LA REHCERCHE EN EDUCATION, 9 ième EDITION OU EDITION

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, 13.03.2014 C(2014) 1606 final VERSION PUBLIQUE Ce document est publié uniquement pour information. Objet: Aide d'etat n SA.38110 (2014/N) France Régime cadre d'interventions

Plus en détail

Promotion des investissements au Maroc

Promotion des investissements au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 Document de travail n 08 Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 L objet de la

Plus en détail

Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS)

Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS) Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS) Exposé succinct I. Introduction II. Objet de la gestion des données du secteur des transports III. Efforts passés et présents par le SSATP

Plus en détail

Le Texte de la Charte

Le Texte de la Charte La Charte de l'économie sociale a été publiée par le Comité de Liaison des activités mutualistes, coopératives et associatives (CNLAMCA), en 1980. En 1981, paraissait le premier décret reconnaissant l'économie

Plus en détail

"L'after capital" Financement des entreprises en croissance

L'after capital Financement des entreprises en croissance "L'after capital" Financement des entreprises en croissance Intervenants Jacques Potdevin Président d'honneur de la CNCC Ancien président des experts-comptables européens Laurence Méhaignerie Président

Plus en détail

la séparation totale des activités des postes et télécommunications;

la séparation totale des activités des postes et télécommunications; LE CADRE GENERAL D ASSISTANCE PAR CONSULTANTS POUR L ELABORATION ET LA MISE EN OEUVRE D UN CADRE LEGAL APPROPRIE POUR LE SECTEUR DES TELECOMMUNICATIONS CONTEXTE GENERAL Le Gouvernement [PAYS] a adopté,

Plus en détail

ANNEXE 1. I - CONTEXTE

ANNEXE 1. I - CONTEXTE I - CONTEXTE Caribbean Export Development Agency (Caribbean Export) s'est vu confier par les gouvernements de République Dominicaine et d'haïti, et par l'union Européenne la gestion du «volet commercial»

Plus en détail

LES MATINALES DE. Avec le Soutien de la Délégation de l Union Européenne

LES MATINALES DE. Avec le Soutien de la Délégation de l Union Européenne LES MATINALES DE Avec le Soutien de la Délégation de l Union Européenne Yazid Taalba Hôtel Hilton - ALGER 3 Juin 2014 SOMMAIRE 1- Qu est ce qu est le capital investissement? 2- Qui intervient dans ce métier?

Plus en détail

BOAD en Bref. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

BOAD en Bref. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD en Bref Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT LA BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT EN BREF 1. CRÉATION ET OBJET La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) est l institution

Plus en détail

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation SEP 2B juin 20 12 Guide méthodologique de calcul du coût d une Sommaire Préambule 3 Objectif et démarche 3 1 Les objectifs de la connaissance des coûts 4 2 Définir et identifier une 5 Calculer le coût

Plus en détail

Panorama des missions de bénévolat

Panorama des missions de bénévolat Panorama des missions de bénévolat de compétences Bénévolat de Compétences et Solidarité (BCS) MicroFinance Sans Frontières (MFSF) Février 2015 CONTACTS contact@microfinancesansfrontieres.org bcs@bnpparibas.com

Plus en détail

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Une étude personnalisée commandée par Cisco Systems Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Juillet 2013 Déploiement d'une large gamme

Plus en détail

Marketing des territoires : la «french touch»

Marketing des territoires : la «french touch» Marketing des territoires : la «french touch» Présentation pour : Vincent GOLLAIN, Directeur ARD IDF - DADT, Mai 2010 L Agence Régionale de Développement en bref. Nom : Paris Ile-de-France ARD. Adresse

Plus en détail

Carlos E. Cuevas. May 1992

Carlos E. Cuevas. May 1992 Economics and Sociology Occasional Paper No. 1945 ~OFFRE INFORMELLE DES SERVICES FINANCIERS de Carlos E. Cuevas May 1992 Presented at the International Seminar on Finance and Rural Development in West

Plus en détail

JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES

JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES Survol de Risk IT UN NOUVEAU RÉFÉRENTIEL DE GESTION DES RISQUES TI GP - Québec 2010 JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES 3 mars 2010 - Version 4.0 Mario Lapointe ing. MBA CISA CGEIT mario.lapointe@metastrategie.com

Plus en détail

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne Master Interdisciplinaire et professionnel Dynamiques Africaines MIDAf devient Université Bordeaux Montaigne Objectifs de la formation La spécialité «Dynamiques africaines» associe l Université Bordeaux

Plus en détail

Guide pratique à l'usage des promoteurs, administrateurs et gérants

Guide pratique à l'usage des promoteurs, administrateurs et gérants Guide pratique à l'usage des promoteurs, administrateurs et gérants WSM SOLIDARITE MONDIALE WORLD SOLIDARITY PROGRAMME ~

Plus en détail

WWW.INVEST.GOV.MA. Réformes et libéralisation des investissements Maroc. Souraya Ouali 26 juin 2007

WWW.INVEST.GOV.MA. Réformes et libéralisation des investissements Maroc. Souraya Ouali 26 juin 2007 Réformes et libéralisation des investissements Maroc Souraya Ouali 26 juin 2007 Direction des Investissements, email : info@invest-in-morocco.gov.ma 1 Réformes et libéralisation des investissements au

Plus en détail

Docteure d'état en Sciences Economiques Professeure agrégée des Universités en Sciences de Gestion

Docteure d'état en Sciences Economiques Professeure agrégée des Universités en Sciences de Gestion Mireille JAEGER Docteure d'état en Sciences Economiques Professeure agrégée des Universités en Sciences de Gestion Téléphone professionnel: 03-83-39-64-75 Courriel : mireille.jaeger@univ-nancy2.fr Adresse

Plus en détail

RÉSUMÉ PLAN D'AFFAIRES

RÉSUMÉ PLAN D'AFFAIRES Open IT For Development Résumé - Page 1 / 6 ASSOCIATION OPEN IT FOR DEVELOPMENT RÉSUMÉ PLAN D'AFFAIRES Document: Résumé plan d'affaires, du 2012-05-24 Entreprise: Siège: Activités: Rédaction: Relecture:

Plus en détail

Partie 2 : Les impératifs de croissance obligent à concentrer l'activité sur le personnel des points de vente/service

Partie 2 : Les impératifs de croissance obligent à concentrer l'activité sur le personnel des points de vente/service Un rapport Thought Leadership Paper élaboré par Forrester Consulting à la demande de Lexmark. Partie 2 : Les impératifs de croissance obligent à concentrer l'activité sur le personnel des points de vente/service

Plus en détail

ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant

ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant LES QUESTIONS PROPRES À L ÉTUDIANT 4 Ai-je bien identifié mes besoins de formation et d'encadrement et les objectifs que je désire atteindre

Plus en détail