Réunion du Groupe de Travail Infra Bruxelles, le 16 juillet Définition d un Réseau Euro-Méditerranéen Transports

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réunion du Groupe de Travail Infra Bruxelles, le 16 juillet 2008. Définition d un Réseau Euro-Méditerranéen Transports"

Transcription

1 Réunion du Groupe de Travail Infra Bruxelles, le 16 juillet 2008 Définition d un Réseau Euro-Méditerranéen Transports Récapitulatif d exercices similaires réalisés Réunion du Groupe de Travail Infra - Bruxelles le 16 juillet

2 Documentation de référence : Décision 1692/96 et modifications: Orientations communautaires pour le développement du réseau transeuropéen de transport (RTE-T). Identification des composantes du réseau pour le futur RTE-T en Bulgarie, Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Roumanie, Slovaquie, République Tchèque (Rapport final TINA PCEE). Définition et évaluation du réseau principal de la Turquie (Rapport final TINA Turquie). Définition et évaluation d un réseau stratégique d infrastructures de transport en Méditerranée Occidentale (Rapport final DESTIN). Les orientations définies dans la DEC 1962/96 ont été le cadre de référence pour les trois exercices postérieurs, c est-à-dire les deux TINA et DESTIN. Réunion du Groupe de Travail Infra - Bruxelles le 16 juillet

3 Le cadre de référence: le réseau transeuropéen de transports. Le RTE-T comprend des infrastructures de transport, des systèmes de gestion du trafic et des systèmes de positionnement et de navigation. Les infrastructures de transport: des réseaux de routes, de voies ferrées de voies navigables, des autoroutes de la mer, des ports de navigation maritime et intérieure, des aéroports d autres points d interconnexion entre les réseaux modaux Réunion du Groupe de Travail Infra - Bruxelles le 16 juillet

4 Objectifs à atteindre par le RTE-T (1/2): assurer ( ) une mobilité durable des personnes et des biens, dans les meilleures conditions sociales et de sécurité possibles, ( ), ainsi que contribuer au renforcement de la cohésion économique et sociale; offrir aux usagers des infrastructures de grande qualité à des conditions économiques acceptables; inclure tous les modes de transport, en tenant compte de leurs avantages comparatifs; permettre une utilisation optimale des capacités existantes; Réunion du Groupe de Travail Infra - Bruxelles le 16 juillet

5 Objectifs à atteindre par le RTE-T (2/2): être, dans la mesure du possible, interopérable à l'intérieur des modes de transport et favoriser l'intermodalité entre les différents modes de transport; être, dans la mesure du possible, économiquement viable; couvrir l'ensemble du territoire des États ( ) de manière à faciliter l'accès en général, à raccorder les régions insulaires ou périphériques et les régions enclavées aux régions centrales et à relier entre elles les grandes zones urbaines et les régions de la Communauté sans goulets d'étranglement; pouvoir être connecté aux réseaux des États de l'association européenne de libreéchange (AELE), des pays d'europe centrale et orientale et des pays méditerranéens, tout en promouvant l'interopérabilité et l'accès à ces réseaux dans la mesure où cela répond à l'intérêt de la Communauté. Réunion du Groupe de Travail Infra - Bruxelles le 16 juillet

6 Le réseau routier transeuropéen remplit au moins l'une des fonctions suivantes: il joue un rôle important dans le trafic à grande distance, il permet, sur les axes identifiés par le réseau, le contournement des principaux nœuds urbains, il assure l'interconnexion avec les autres modes de transport, il permet de relier les régions enclavées et périphériques aux régions centrales de la Communauté. Le réseau routier transeuropéen est composé d'autoroutes et de routes de haute qualité, existantes, nouvelles ou à aménager. Réunion du Groupe de Travail Infra - Bruxelles le 16 juillet

7 Le réseau ferroviaire remplit au moins l'une des fonctions suivantes: il joue un rôle important dans le trafic ferroviaire à grande distance de passagers; il permet, le cas échéant, l'interconnexion avec les aéroports; il permet l'accès aux réseaux ferroviaires régionaux et locaux; il facilite le transport de fret en déterminant et développant des grandes lignes réservées au fret ou des axes sur lesquels les trains de fret sont prioritaires; il joue un rôle important dans le transport combiné; il permet l'interconnexion, par l'intermédiaire de ports d'intérêt commun, du transport maritime à courte distance et de la navigation intérieure. Le réseau ferroviaire est composé du réseau ferroviaire à grande vitesse et du réseau ferroviaire conventionnel. Réunion du Groupe de Travail Infra - Bruxelles le 16 juillet

8 Les ports maritimes sont conformes aux catégories : A -d'importance internationale: volume annuel total du trafic est égal ou supérieur à 1,5 million de tonnes de fret ou à passagers sauf impossibilité, sont connectés avec des éléments terrestres du RTE-T jouent donc un rôle majeur pour le transport maritime international; B -d'importance communautaire (non inclus dans la catégorie A): volume de trafic total annuel d'au moins 0,5 million de tonnes de fret ou entre et passagers, sont connectés, sauf impossibilité, avec des éléments terrestres du RTE sont équipés des installations de transbordement nécessaires au transport maritime à Courte distance; C -ports d'accès régional: ne répondent pas aux critères des catégories A et B sont situés dans des régions insulaires, périphériques ou ultrapériphériques connectent de telles régions par mer entre elles et/ou avec les régions centrales de la Communauté. Réunion du Groupe de Travail Infra - Bruxelles le 16 juillet

9 Le réseau aéroportuaire transeuropéen a des: composantes internationales; composantes communautaires; composantes régionales et d accessibilité; Ces aéroports sont désignés différemment selon le niveau et le type de trafic qu'ils assurent et selon les fonctions qu'ils exercent au sein du réseau. Réunion du Groupe de Travail Infra - Bruxelles le 16 juillet

10 Le réseau transeuropéen de transport combiné comprend: des voies ferrées et des voies navigables qui sont appropriées pour le transport combiné et la voie maritime qui, en liaison avec d'éventuels parcours routiers initiaux et/ou terminaux les plus courts possible, permettent le transport de marchandises à longue distance, des terminaux intermodaux dotés d'installations qui permettent le transbordement entre les voies ferrées, les voies navigables, la voie maritime et les routes, le matériel roulant adéquat, à titre provisoire, lorsque les caractéristiques de l'infrastructure, non encore adaptées, l'exigent. Réunion du Groupe de Travail Infra - Bruxelles le 16 juillet

11 Le réseau TINA pour les pays de l est et du centre de l Europe: Les 10 corridors multimodaux paneuropéens de transport résultant de la III conférence paneuropéenne de transport d Helsinki (juin 1997) ont été la base pour la définition du réseau de référence. Des composantes additionnelles du réseau ont été proposées pour être inclues dans le réseau TINA final, composantes proposées par les pays et discutées lors de différentes réunions. Les principaux critères de définition des composantes additionnelles et du réseau final ont été : La continuité des liaisons aux frontières entre les pays TINA, La continuité des liaisons aux frontières entre les pays TINA et les nouveaux états indépendants, La continuité des liaisons aux frontières des pays TINA et des pays de l UE (compatibilité avec le RTE-T), La cohérence générale des structures du réseau (c est-à-dire l absence de liaisons sans continuité dans l ensemble du réseau RTE-TINA), Aboutir à une densité et structure de réseau similaires à celle des pays voisins de l UE (RTE-T), La capacité financière des pays à réaliser le réseau. Réunion du Groupe de Travail Infra - Bruxelles le 16 juillet

12 Le réseau TINA pour la Turquie (1/2): Principaux aspects pris en considération dans la définition du réseau : Règles de base appuyées sur les Orientations des RTE-T, sur les documents TINA et leurs corrections. Réseau principal inclue le réseau stratégique national multimodal, formé de nœuds et liaisons qui feront que la Turquie fasse partie du réseau RTE-T. La méthodologie comprend l identification d un «réseau préliminaire» pour la Turquie à partir de : Identification de la prolongation avec les corridors de transport paneuropéens (IV). Identification de la prolongation des corridors de transport TRACECA. Identification des sections du réseau du BSEC. Identification des éléments de réseau en fonction des accords AGR/AGC. Identification des principaux ports et aéroports pour le transport international de longue distance. Faciliter la connexion des ports et aéroports avec le réseau routier et ferroviaire. Faciliter le raccordement des régions périphériques au réseau principal. Faciliter la connexion au RTE-T existant dans les principaux états de l UE. Réunion du Groupe de Travail Infra - Bruxelles le 16 juillet

13 Le réseau TINA pour la Turquie (2/2): Dans la seconde phase, le réseau préliminaire pour la Turquie est évalué en tenant compte des prévisions de trafic pour 2020 et en appliquant les critères établis à partir des orientations de la RTE-T. Par ailleurs, d autres conditions supplémentaires ont été appliquées : Les standards techniques de la future infrastructure doivent assurer la cohérence entre la capacité des composantes du réseau et son trafic prévu, et tenir compte des recommandations de la UN/ECE sur la définition des capacités des infrastructures de transport (Trans/WP.5/R.60). L horizon temporel pour l obtention du réseau est Le coût du réseau doit être cohérent avec les prévisions de viabilité économique. Réunion du Groupe de Travail Infra - Bruxelles le 16 juillet

14 Le réseau DESTIN pour le Maghreb: le processus d identification d un réseau d intérêt euro-méditerranéen à développer en priorité au Maghreb fait principalement: sur la base des échanges commerciaux et des flux internationaux de voyageurs entre le Maghreb et l UE en prenant une attention toute particulière aux trafics avec le sud-ouest de l Europe en tenant compte des flux intermaghrébins et de l accessibilité territoriale au Maghreb Le réseau stratégique au Maghreb intègre des réseaux d infrastructure terrestres, maritimes et aériens. Il intègre aussi les gazoducs et oléoducs existants ou planifiés d importance supranationale. Le réseau doit être interopérable à l intérieur des modes de transport et favoriser l intermodalité entre les différents modes de transport ainsi qu avec le RTE-T. Réunion du Groupe de Travail Infra - Bruxelles le 16 juillet

15 Merci de votre attention Réunion du Groupe de Travail Infra - Bruxelles le 16 juillet

30.4.2004 FR Journal officiel de l Union européenne L 164/ 164. DIRECTIVE 2004/51/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 29 avril 2004

30.4.2004 FR Journal officiel de l Union européenne L 164/ 164. DIRECTIVE 2004/51/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 29 avril 2004 30.4.2004 FR Journal officiel de l Union européenne L 164/ 164 DIRECTIVE 2004/51/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 29 avril 2004 modifiant la directive 91/440/CEE du Conseil relative au développement

Plus en détail

Le réseau stratégique proposé

Le réseau stratégique proposé 5. LE RESEAU STRATEGIQUE PROPOSE Dans ce chapitre, nous présentons le réseau stratégique proposé comme résultat de l analyse décrite dans les chapitres précédents. En premier lieu, nous définirons le réseau

Plus en détail

Conseil des Ministres

Conseil des Ministres A usage officiel CEMT/CM(2005)2 CEMT/CM(2005)2 A usage officiel Conférence Européenne des Ministres des Transports European Conference of Ministers of Transport 27-Apr-2005 Français - Or. Français CONFERENCE

Plus en détail

TANGER MED PORT AUTHORITY

TANGER MED PORT AUTHORITY CONTRIBUTION DE L UNION EUROPÉENNE À L AMÉLIORATION DE L ACCESSIBILITÉ DES TERRITOIRES SESSION 4 RENFORCER LA CONNEXION ENTRE LES DEUX RIVES DE LA MEDITERRANEE TANGER MED PORT AUTHORITY Marseille, jeudi

Plus en détail

AVIS DE LA REGION BRETAGNE SUR LE PROJET DE SCHEMA NATIONAL DES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT

AVIS DE LA REGION BRETAGNE SUR LE PROJET DE SCHEMA NATIONAL DES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT Direction de la Mobilité et des Transports 4 ième réunion 21 et 22 octobre 2010 AVIS DE LA REGION BRETAGNE SUR LE PROJET DE SCHEMA NATIONAL DES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT Merci de prendre en compte ce

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/TRANS/WP.24/2015/5 Conseil économique et social Distr. générale 21 septembre 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Groupe

Plus en détail

Projet de Transport Régional

Projet de Transport Régional Consulting Mass Transit Projet de Transport Régional en Pays de La Loire / Bretagne et dans le Grand Ouest Rappel raison sociale Le Groupe de Support à l Economie ESG INFRA a comme objectif de créer, aider

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRANS/SC.2/2003/2 4 août 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de travail

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

1ère session : TGV-Avion : Où en sommes-nous?

1ère session : TGV-Avion : Où en sommes-nous? 1ère session : TGV-Avion : Où en sommes-nous? La situation européenne, le cas de Francfort : les enseignements d'une expérience Peter Pfragner (Commissaire à l'intermodalité - aéroport de Francfort) «1

Plus en détail

Recommandation de la Commission du 18 mai 2005 relative à la gestion collective transfrontière du droit d auteur et des droits voisins dans le

Recommandation de la Commission du 18 mai 2005 relative à la gestion collective transfrontière du droit d auteur et des droits voisins dans le Recommandation de la Commission du 18 mai 2005 relative à la gestion collective transfrontière du droit d auteur et des droits voisins dans le domaine des services licites de musique en ligne (Texte présentant

Plus en détail

Une porte d entrée sûre, durable et compétitive

Une porte d entrée sûre, durable et compétitive LA PORTE LA PORTE CONTINENTALE ET ET LE LE CORRIDOR DE DE COMMERCE ONTARIO-QUÉBEC LA LA PORTE CONTINENTALE ONTARIO-QUÉBEC Une porte d entrée sûre, durable et compétitive Le 30 juillet 2007, les gouvernements

Plus en détail

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports»

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports» Relevé de la première partie de la table ronde Programmes «mobilité et transports» Les enjeux : Le secteur des transports est responsable d une part significative de la croissance des gaz à effet de serre

Plus en détail

Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale.

Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale. Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale. Introduction : L aéroport de Roissy est un hub mondial c est-à-dire une plateforme aéroportuaire qui permet la

Plus en détail

ET SI ON PRENAIT UN NOUVEAU DÉPART?

ET SI ON PRENAIT UN NOUVEAU DÉPART? ET SI ON PRENAIT UN NOUVEAU DÉPART? 1 2 MAÎTRES MOTS POUR LE PROJET... EFFICACE ET RAISONNABLE «Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c est parce que nous n'osons pas

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.6/AC.4/2008/1/Add.2 19 août 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS

Plus en détail

0.742.140.334.97. Convention

0.742.140.334.97. Convention Texte original 0.742.140.334.97 Convention entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République française relative au raccordement de la Suisse au réseau ferré français, notamment aux liaisons

Plus en détail

Développement des exportations vers l Afrique La logistique au service des échanges commerciaux avec l Afrique

Développement des exportations vers l Afrique La logistique au service des échanges commerciaux avec l Afrique Chambre de Commerce et d Industrie de Tunis Tunis le 26 Avril 2016 Développement des exportations vers l Afrique La logistique au service des échanges commerciaux avec l Afrique ABDELKADER KEMALI DIRECTEUR

Plus en détail

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014 Réunion publique Réunion publique Sorgues 9 Les Décembre Pennes-Mirabeau 2010 - Cabriès Septèmes-les-Vallons Notre réunion aujourd hui Pourquoi sommes-nous réunis ce soir? Qui fait quoi? Quels déplacements

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION FR FR FR COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 16.12.2008 COM(2008) 886 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION Plan d action pour le déploiement de systèmes de transport intelligents en Europe

Plus en détail

Modernisation Ligne Serqueux-Gisors

Modernisation Ligne Serqueux-Gisors ENQUÊTE PUBLIQUE DU 8 MARS AU 26 AVRIL 2016 Modernisation Ligne Serqueux-Gisors mars 2016 Avis favorable de CCI Normandie Le projet de modernisation de la ligne ferroviaire Serqueux-Gisors s inscrit dans

Plus en détail

PLATEFORME MULTIMODALE LYON-SAINT EXUPERY

PLATEFORME MULTIMODALE LYON-SAINT EXUPERY PLATEFORME MULTIMODALE LYON-SAINT EXUPERY Marie-Christine Bernier Responsable Développement Intermodalité Séminaire de l observatoire régional des transports et de la mobilité de Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes

Plus en détail

DP 6.13 Financement des immobilisations : Projets de planification des immobilisations

DP 6.13 Financement des immobilisations : Projets de planification des immobilisations Directives du Programme 20-1 Volume 1 Affaires indiennes et inuit Chapitre 6 Installations fixes et services communautaires DP 6.13 Financement des immobilisations : Projets de planification des immobilisations

Plus en détail

Réunion publique. Lespinasse Espace Canal des Deux Mers 20 Septembre 2011. 1 / Aménagements de la ligne St Jory-Matabiau

Réunion publique. Lespinasse Espace Canal des Deux Mers 20 Septembre 2011. 1 / Aménagements de la ligne St Jory-Matabiau Réunion publique Lespinasse Espace Canal des Deux Mers 20 Septembre 2011 1 / Aménagements de la ligne St Jory-Matabiau Notre réunion aujourd hui La concertation préalable Présentation générale de la ligne

Plus en détail

6.2 Le pôle du Nord-ouest

6.2 Le pôle du Nord-ouest LA STRATEGIE PORTUAIRE DU MAROC A L HORIZON 2030 6.2 Le pôle du Nord-ouest La valorisation des atouts de Tanger-Ville fait émerger de nouvelles vocations pour ce port plus en harmonie avec les qualités

Plus en détail

Organisation de l aviation civile internationale Bureau Afrique Occidentale et Centrale

Organisation de l aviation civile internationale Bureau Afrique Occidentale et Centrale AOP SG/11 - WP/9.1 Organisation de l aviation civile internationale Bureau Afrique Occidentale et Centrale Onzième réunion du Sous-groupe de planification opérationnelle d aérodromes (AOP SG/11) (Dakar,

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247. Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45

AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247. Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45 AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247 Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45 Une méthodologie pour des audits énergétiques de qualité dans des secteurs spécifiques Une norme en 5 parties EN 16247-1

Plus en détail

Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie.

Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie. Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie. 2 POLE AMENAGEMENT URBAIN ET HABITAT Direction Pôle aménagement Urbain et Habitat DELIBERATION DU CONSEIL SEANCE DU 21 juillet 2006 N 2006/0519

Plus en détail

CONFÉRENCE SUR L ÉCONOMIE DES AÉROPORTS ET DES SERVICES DE NAVIGATION AÉRIENNE

CONFÉRENCE SUR L ÉCONOMIE DES AÉROPORTS ET DES SERVICES DE NAVIGATION AÉRIENNE Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL CEANS-WP/5 15/4/08 CONFÉRENCE SUR L ÉCONOMIE DES AÉROPORTS ET DES SERVICES DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 15 20 septembre 2008 Point 1

Plus en détail

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas)

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) I. Le fonctionnement d un hub mondial 1. L un des sept premiers aéroports mondiaux Situé à 25 km

Plus en détail

Canada-Colombie-Britannique FONDS CHANTIERS CANADA Volet Collectivités. Supplément spécifique de la catégorie TRANSPORT MARITIME À COURTE DISTANCE

Canada-Colombie-Britannique FONDS CHANTIERS CANADA Volet Collectivités. Supplément spécifique de la catégorie TRANSPORT MARITIME À COURTE DISTANCE Canada-Colombie-Britannique FONDS CHANTIERS CANADA Volet Collectivités Supplément spécifique de la catégorie TRANSPORT MARITIME À COURTE DISTANCE Juillet 2008 Canada TRANSPORT MARITIME À COURTE DISTANCE

Plus en détail

Incarner un aéroport différent, à taille humaine

Incarner un aéroport différent, à taille humaine Incarner un aéroport différent, à taille humaine Notre aéroport dispose d un des plus forts potentiels de développement en Europe. Notre ambition est d incarner un aéroport différent. A taille humaine.

Plus en détail

Nouveaux terminaux intermodaux Bettembourg-Dudelange

Nouveaux terminaux intermodaux Bettembourg-Dudelange Nouveaux terminaux intermodaux Bettembourg-Dudelange Historique et évolution 1979 : Construction du site - photo : CH.-L. MAYER Développement effectifs groupe CFL MM 1979 Création du terminal par CFL 1997

Plus en détail

DOCUMENT DE REFERENCE DU RESEAU

DOCUMENT DE REFERENCE DU RESEAU DOCUMENT DE REFERENCE DU RESEAU Annexe A.1 Glossaire 1. Définitions Accord-cadre Area Direction Asset Management-Infrabel Area Direction Traffic Management & Services-Infrabel Bureau Organisation du Trafic-Infrabel

Plus en détail

Méthodologie des études de trafic et d exploitation

Méthodologie des études de trafic et d exploitation Méthodologie des études de trafic et d exploitation DOCUMENT DE TRAVAIL SOMMAIRE 1. OBJET DE LA NOTE...3 2. OBJECTIFS DES ETUDES DE TRAFIC ET D EXPLOITATION...4 2.1. Définir d abord les besoins de desserte

Plus en détail

Thème 2 : Aménager et développer les territoires français Chapitre 6 : Mobilités, flux et réseaux de communication dans la mondialisation

Thème 2 : Aménager et développer les territoires français Chapitre 6 : Mobilités, flux et réseaux de communication dans la mondialisation Problématique : Comment les réseaux de communication du territoire français permettent-ils une intégration dans les réseaux de la mondialisation afin d accroître les mobilités et les flux sur le territoire

Plus en détail

Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée

Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée Réseau Scientifique et Technique du MEEDDM Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Recommandation de DÉCISION DU CONSEIL

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Recommandation de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 25.4.2007 COM(2007) 216 final 2007/0073 (CNS) Recommandation de DÉCISION DU CONSEIL concernant l'adhésion de la Bulgarie et de la Roumanie à la convention

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.5/2003/5 27 juin 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de travail

Plus en détail

2ème session : TGV/Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs?

2ème session : TGV/Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs? 2ème session : TGV/Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs? L'intermodalité peut-elle stimuler la concurrence entre les aéroports? Philippe Bernand (Directeur Général - Aéroports de Lyon) «L

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

19/06/2015. Contenu de la présentation. Les procédures du commerce. Le commerce international!

19/06/2015. Contenu de la présentation. Les procédures du commerce. Le commerce international! Economic and Social Commission for Western Asia ESCWA Expert Group Meeting Tunis 2 et 3 Juin 2015 Initiatives de développement des activités de transport et de la logistique au service de la facilitation

Plus en détail

Modèles économiques pour les nouveaux services à la mobilité

Modèles économiques pour les nouveaux services à la mobilité Modèles économiques pour les nouveaux services à la mobilité Quels enseignements tirer de l appel à manifestation d'intérêt (AMI) «mobilité quotidienne et acheminement final des marchandises»? Mathieu.chassignet@ademe.fr

Plus en détail

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 23.7.2014 COM(2014) 520 final ANNEXES 1 to 3 ANNEXES à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL L'efficacité énergétique: quelle contribution

Plus en détail

QUESTION 1 : L évaluation par la Commission de la réalisation du RTE-T jusqu à présent devraitelle porter sur d autres facteurs?

QUESTION 1 : L évaluation par la Commission de la réalisation du RTE-T jusqu à présent devraitelle porter sur d autres facteurs? CONFÉRENCE DES RÉGIONS PÉRIPHÉRIQUES MARITIMES D EUROPE CONFERENCE OF PERIPHERAL MARITIME REGIONS OF EUROPE 6, rue Saint-Martin - 35700 RENNES (F) Tél.: + 33 (0)2 99 35 40 50 - Fax: + 33 (0)2 99 35 09

Plus en détail

Les transports dans l'eurorégion

Les transports dans l'eurorégion Dossier pour la rencontre avec le Commissaire Barrot 21 février 2007 j RP Els transports a l Euroregió Los transportes en la Eurorrégión Les transports dans l'eurorégion Eurorégion Pyrénées-Méditerranée

Plus en détail

Intervention de Cécile COHAS, Direction, Relations Extérieures et Innovations, Service Navigation Rhône-Saône, VNF. Programme de recherche UTILE

Intervention de Cécile COHAS, Direction, Relations Extérieures et Innovations, Service Navigation Rhône-Saône, VNF. Programme de recherche UTILE POINT 6 Le programme de recherche UTILE (conteneur 45 pieds). Introduction Président MOREL Concernant le programme de recherche UTILE, l Unité de Transport Intermodal pour une Logistique Européenne, le

Plus en détail

Schéma Régional des Infrastructures de Transports et de l Intermodalité en Aquitaine. Conférence territoriale du PAYS BASQUE 28 novembre 2007 1

Schéma Régional des Infrastructures de Transports et de l Intermodalité en Aquitaine. Conférence territoriale du PAYS BASQUE 28 novembre 2007 1 Schéma Régional des Infrastructures de Transports et de l Intermodalité en Aquitaine Conférence territoriale du PAYS BASQUE 28 novembre 2007 1 Conférence territoriale du Pays Basque Les infrastructures

Plus en détail

Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS)

Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS) Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS) Exposé succinct I. Introduction II. Objet de la gestion des données du secteur des transports III. Efforts passés et présents par le SSATP

Plus en détail

Perspectives et stratégies sur le transport aérien

Perspectives et stratégies sur le transport aérien Perspectives et stratégies sur le transport aérien Présenté par Ravoniharoson Voahangy, Directeur des affaires juridiques et économiques de l Aviation civile de Madagascar Commission de l Océan Indien

Plus en détail

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc?

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Au cours de la dernière décennie, la politique des grands chantiers initiée et conduite par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI que dieu l assiste a permis de développer

Plus en détail

Formulation des enjeux du SRIT

Formulation des enjeux du SRIT Formulation des enjeux du SRIT Pour le transport de voyageurs Le SRIT : une contribution au SRADT dans le domaine des transports Le schéma doit répondre à des enjeux de désenclavement intra et inter régional.

Plus en détail

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements Journée COTITA du 21 juin 2011 Club déplacements intermodalité Planification des déplacements : où en sommes nous? 1 Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE Type de la fiche : fiche thématique territoriale (Corse) liée à l Annexe I G Thème de la FICHE : Objectif thématique n 7 correspondant

Plus en détail

POUR LE FINANCEMENT DU RÉSEAU TRANSMÉDITERRANÉEN DE TRANSPORT

POUR LE FINANCEMENT DU RÉSEAU TRANSMÉDITERRANÉEN DE TRANSPORT MISE EN PLACE D UNE STRATÉGIE CONJOINTE POUR LE FINANCEMENT DU RÉSEAU TRANSMÉDITERRANÉEN DE TRANSPORT JUIN 2013 CETMO / SECRÉTARIAT TECHNIQUE DU GTMO 5+5 MISE EN PLACE D UNE STRATÉGIE CONJOINTE POUR LE

Plus en détail

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199 Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE Page 1 / 199 SOMMAIRE 1. La démarche d élaboration d un... page 5 1.1. Le cadre réglementaire... 6 Les grandes lois... 6 Les objectifs assignés par la loi au PDU...

Plus en détail

TRANSPORT ROUTIER AU MAROC

TRANSPORT ROUTIER AU MAROC LA LOGISTIQUE ET LE TRANSPORT LEVIER DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DU MAROC Rachid TAHRI, Président de l AFFM Juin 2013 1 TRANSPORT ROUTIER AU MAROC LE POIDS DU SECTEUR CARACTERISTIQUES DU PARC FORMATION

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels Présentation des projets de plans directeurs sectoriels 20.05.2014 Le plan sectoriel transports (PST) Sommaire Considérations générales Le PST, ses éléments réglementaires et mise en conformité des PAG

Plus en détail

MESURES INCITATIVES. Création de nouvelles liaisons Accroissement de l offre sur les liaisons existantes

MESURES INCITATIVES. Création de nouvelles liaisons Accroissement de l offre sur les liaisons existantes MESURES INCITATIVES Création de nouvelles liaisons Accroissement de l offre sur les liaisons existantes L aéroport de Lorient Bretagne Sud répond aux objectifs d intérêt commun suivants : Limiter le désenclavement

Plus en détail

Plan d un Rapport de fin de projet

Plan d un Rapport de fin de projet Plan d un Rapport de fin de projet 1. COMMENT LE PROJET A ÉTÉ VÉCU DANS SON SUIVI 1.1. RÉALISATION DES OBJECTIFS Cette partie du document décrit la façon dont les objectifs du projet spécifiés dans le

Plus en détail

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Depuis une dizaine d années, le pôle d échanges de Saint-Chamond connaît une fréquentation en hausse, avec en 2012, environ 3300 voyages par jour. C est la

Plus en détail

Port Finance International Morocco Casablanca, 14 et 15 Septembre 2014

Port Finance International Morocco Casablanca, 14 et 15 Septembre 2014 Port Finance International Morocco Casablanca, 14 et 15 Septembre 2014 QUELQUES MEILLEURES PRATIQUES EN MATIÈRE DE GESTION PORTUAIRE Vincent Ernoux Fondation Valenciaport Fondation Valenciaport: au service

Plus en détail

République tunisienne Ministère de l Equipement et de l Environnement

République tunisienne Ministère de l Equipement et de l Environnement ÉTUDE DE FAISABILITÉ D UNE LIAISON PERMANENTE ENTRE L AUTOROUTE A4 ET LA VILLE DE BIZERTE BIZERTE, 6 AVRIL 2013 INTRODUCTION ÉTUDE DE FAISABILITÉ D UNE LIAISON PERMANENTE ENTRE L AUTOROUTE OU A4 ET LA

Plus en détail

Groupe de travail FSESP/ISP

Groupe de travail FSESP/ISP Groupe de travail FSESP/ISP 4-5 mai 2006, Bruxelles Une nouvelle Fédération Notre voix en Europe La Fédération européenne a besoin d une constitution qui reflète nos objectifs et nous donne la structure,

Plus en détail

Interactions entre Transport et Urbanisme. Université de Tongji - Shanghai 1 er novembre 2014 Michel CALVINO

Interactions entre Transport et Urbanisme. Université de Tongji - Shanghai 1 er novembre 2014 Michel CALVINO Interactions entre Transport et Urbanisme Université de Tongji - Shanghai 1 er novembre 2014 Michel CALVINO 1 Transport et Urbanisme : un destin lié, une interaction permanente La densification urbaine

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DU TRANSPORT DIRECTION GENERALE DES TRANSPORTS TERRESTRES

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DU TRANSPORT DIRECTION GENERALE DES TRANSPORTS TERRESTRES REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DU TRANSPORT DIRECTION GENERALE DES TRANSPORTS TERRESTRES EuroMed Transport RRU Les tendances et l économie des transports (WP.5) Palais des Nations Genève le 9 septembre

Plus en détail

Chemins de fer en Afrique subsaharienne (ASS)

Chemins de fer en Afrique subsaharienne (ASS) Chemins de fer en Afrique subsaharienne (ASS) Lignes ferroviaires en ASS Volume moyen du transport ferroviaire en ASS de 2001 à 2005 en milliards de tonnes au kilomètre (tkm) 3.0 2.5 2.0 1.5 Rep. d Afrique

Plus en détail

E 7242 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012. Le 5 avril 2012 Le 5 avril 2012

E 7242 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012. Le 5 avril 2012 Le 5 avril 2012 E 7242 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat Le 5 avril 2012 Le 5 avril 2012

Plus en détail

OFP La Rochelle : 1 er Opérateur Ferroviaire Portuaire en exploitation

OFP La Rochelle : 1 er Opérateur Ferroviaire Portuaire en exploitation La Rochelle, le 24 mai 2011 OFP La Rochelle : 1 er Opérateur Ferroviaire Portuaire en exploitation OFP La Rochelle Maritime Rail Services Afin d accompagner le développement portuaire, l objectif de cet

Plus en détail

Encourager la mobilité durable

Encourager la mobilité durable Encourager la mobilité durable Les prêts de la BEI dans le secteur des transports contribuent à la réalisation des objectifs stratégiques de l Union européenne en matière d environnement, de développement

Plus en détail

FORMALITES DOUANIERES

FORMALITES DOUANIERES FORMALITES DOUANIERES En France métropolitaine, pour les envois intra-métropole et vers les pays de l Union Européenne, toute vente de marchandise est soumise à la TVA. En revanche, les marchandises exportées

Plus en détail

Préparez-vous au virement SEPA

Préparez-vous au virement SEPA OCTOBRE 2012 ENTREPRENEURS N 6 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 LES INSTRUMENTS FINANCIERS DE LA POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 La Commission européenne a adopté des propositions législatives concernant la politique de cohésion 2014-2020

Plus en détail

AUDIT DE LA PAIE ET DU PERSONNEL

AUDIT DE LA PAIE ET DU PERSONNEL AUDIT DE LA PAIE ET DU PERSONNEL PLAN : I. Introduction II. Définitions : 1) Fonction paie personnel 2) Audit paie personnel III. Démarche de l audit paie et personnel IV. audit cycle paie personnel 1)

Plus en détail

NOR: DEVT0769851A. Le ministre d Etat, ministre de l écologie, du développement et de l aménagement durables,

NOR: DEVT0769851A. Le ministre d Etat, ministre de l écologie, du développement et de l aménagement durables, Arrêté du 21 décembre 2007 relatif à l agrément des experts ou organismes qualifiés pour évaluer la conception et la réalisation de systèmes ou sous-systèmes ferroviaires nouveaux ou substantiellement

Plus en détail

Préparez-vous au virement

Préparez-vous au virement octobre 2012 Entrepreneurs n 6 paiement Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Transport et Logistique face à la mondialisation

Transport et Logistique face à la mondialisation Commission Mobilité et Transport Transport et Logistique face à la mondialisation Cas des Produits Industrialisés CNISF le 13 janvier 2010 JC Raoul 1 Pourquoi les produits industrialisés? Une croissance

Plus en détail

Contournement Ferroviaire de l agglomération Lyonnaise

Contournement Ferroviaire de l agglomération Lyonnaise Contournement Ferroviaire de l agglomération Lyonnaise Avis de la CRCI Rhône Alpes Juillet 2005 Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Rhône-Alpes 75 Cours Albert Thomas 69447 Lyon Cedex 03 Tél.

Plus en détail

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE 12 nov. 2014 COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE Elu référent : Luc Rémond Le 12 novembre 2014 Voreppe Hôtel de ville Sommaire de l intervention 1. Chiffres-clé sur les déplacements

Plus en détail

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques UNECA Analyse des Gaps techniques et juridiques relatifs aux échanges électroniques entre les douanes de deux pays (C2C Transit) Lotfi AYADI Noureddine SELLAMI Décembre 2014 Plan Résumé Méthodologie Cadre

Plus en détail

Transport maritime courte distance

Transport maritime courte distance Transport maritime courte distance Nicole Trépanier ZIP Ville-Marie Stratégies Saint-Laurent Longueuil - 7 juin 2006 Armateurs du Saint-Laurent 19 membres actifs (transporteurs maritimes) 55 membres associés

Plus en détail

Sources des indicateurs relatifs aux programmes

Sources des indicateurs relatifs aux programmes Extrait de : Aide pour le commerce 2009 : Panorama Entretenir l'élan Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264069107-fr Sources des indicateurs relatifs aux programmes Merci de citer

Plus en détail

LE DEVELOPPEMENT DES PORTS FRANÇAIS APRES 2008

LE DEVELOPPEMENT DES PORTS FRANÇAIS APRES 2008 LE DEVELOPPEMENT DES PORTS FRANÇAIS APRES 2008 R Jacques TRORIAL Président Délégué de l Union des Ports de France Les mardis de la mer et des Français Institut catholique de Paris Mardi 11 mars 2014 SOMMAIRE

Plus en détail

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030 Présentation des nouvelles perspectives de l évolution des transports en Belgique à l horizon 23 18 Septembree 212 Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 23 Marie

Plus en détail

Note AURH Weastflows (INTERREG IV B Europe du Nord-Ouest) Présentation succincte - partenaires

Note AURH Weastflows (INTERREG IV B Europe du Nord-Ouest) Présentation succincte - partenaires Juillet 2012 NA 5521/JD/CC Note AURH Weastflows (INTERREG IV B Europe du Nord-Ouest) Présentation succincte - partenaires L objectif du projet européen WEASTFLOWS est de renforcer le développement de la

Plus en détail

2ème session : TGV Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs?

2ème session : TGV Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs? 2ème session : TGV Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs? Le réseau ferroviaire et son incidence sur les flux air/fer. Alain Sauvant (Directeur de la Stratégie - RFF) «Les différents modes

Plus en détail

Le renouveau des transports publics à Genève

Le renouveau des transports publics à Genève Le renouveau des transports publics à Genève Colloque ATE «Place à la ville, en transports publics» - 4 mai 2012 David Favre, Secrétaire général adjoint chargé de la mobilité Sommaire 1. Contexte de Genève

Plus en détail

Forum THNS 2012 Shanghai

Forum THNS 2012 Shanghai Forum THNS 2012 Shanghai Études sur les éléments et l aménagement d un hub de transports intégré Yang Lixin, Troisième Institut d inspection et de design du Groupe des chemins de fer Co., Ltd, Université

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Didier LIEVEN Le Centre Multimodal de Distribution Urbaine (CMDU ) L agglomération

Plus en détail

RÉPONSE DU CCBE À LA CONSULTATION PAR LA DG MARKT SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES

RÉPONSE DU CCBE À LA CONSULTATION PAR LA DG MARKT SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES Conseil des barreaux européens Council of Bars and Law Societies of Europe Association internationale sans but lucratif Rue Joseph II, 40 /8 1000 Bruxelles T. : +32 (0)2 234 65 10 F. : +32 (0)2 234 65

Plus en détail

Cette directive doit encore être transposée dans le droit belge. Le délai de transposition expire le 30 avril 2006.

Cette directive doit encore être transposée dans le droit belge. Le délai de transposition expire le 30 avril 2006. Date: 10-05-2006 M.B. : 26-05-2006 Circulaire relative au dépassement du délai de transposition de la directive 2004/38 relative au séjour des ressortissants U.E. et des membres de leur famille Prolongation

Plus en détail

LE PROJET CDG EXPRESS

LE PROJET CDG EXPRESS LE PROJET CDG EXPRESS Novembre 2005 LA PROBLÉMATIQUE Le constat : une domination de la route pour les accès terrestres de Roissy CDG Identifié comme «centre d envergure européenne» au Schéma directeur

Plus en détail

LOCALISATION DE LA GARE DU GRAND PARIS A ORLY

LOCALISATION DE LA GARE DU GRAND PARIS A ORLY Étude ORLY (ADP) LOCALISATION DE LA GARE DU GRAND PARIS A ORLY ETUDES PREALABLES FONCTIONNELLES ET TECHNIQUES Juillet 2010 INTRODUCTION Le 29 avril 2009, le Président de la République a annoncé dans son

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

Etude des besoins à moyen et long termes en plates-formes intermodales en Alsace

Etude des besoins à moyen et long termes en plates-formes intermodales en Alsace Problématique de l Intermodalité de Marchandises Etude des besoins à moyen et long termes en plates-formes intermodales en Alsace Diaporama de synthèse Présentation au Séminaire de l ORTAL Direction des

Plus en détail

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 1 Présentation de l USEDA 2 L USEDA au 30 juin 2015 L USEDA : 801 communes regroupant

Plus en détail

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT Introduction Remarque préliminaire: Le document suivant a été élaboré par les services

Plus en détail