Module 1 - Arithmétique Chapitre 1 - Numération

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Module 1 - Arithmétique Chapitre 1 - Numération"

Transcription

1 Lycée Maximilien Sorre Année BTS SIO 1 Module 1 - Arithmétique Chapitre 1 - Numération 1 Introduction : que signifie 2014? Dans de nombreuses situations, il est nécessaire de pouvoir exprimer des quantités. Par exemple, dans l Égypte antique, lors des années de bonne récolte, le surplus agricole était collecté sous forme d impôt puis stocké en prévision d années moins favorables. Pour gérer ce système d impôt, une armée de scribes devait dénombrer des quantités de grains, des troupeaux, etc... Pour décrire un troupeau de 357 moutons, on pourrait tracer un bâton par mouton mais cela ne serait guère pratique. Pour cette raison, des méthodes plus efficaces pour représenter les quantités ont été inventées : l arrivée des symboles a permis de représenter les nombres par des écritures plus ou moins faciles à manipuler. Vers 2700 av JC, les mésopotamiens utilisent les signes de la graphie cunéiforme pour écrire les nombres. Valeur décimale Écriture babylonienne cunéiforme Décomposition en base Remarque. Dans le système babylonien cunéiforme, le zéro n existe pas encore. À cause de cela, par exemple 1, 60 et 3600 ont la même écriture. Le zéro est apparu plus tard, d abord dans le système babylonien (les premières apparitions se situeraient vers 2000 av JC, et un usage courant du zéro se fait vers le III ème siècle avant JC.), puis dans le système maya et dans le système indien (au III ème siècle). Autre exemple : le système maya. 1

2 Valeur décimale Écriture maya Décomposition De nombreuses civilisations ont utilisé (et utilisent encore) la base décimale (base 10), sans doute parce que nous possédons 10 doigts! En base décimale, les nombres sont décomposés en puissances de 10. Le système de numération de l Égypte antique (de 3000 av JC à 330 av JC) repose sur la base décimale. Par exemple, 526 = s écrit : L écriture des nombres de l Égypte antique décrite dans l exemple ci-dessus est un système additif : il suffit d additionner la valeur de tous les symboles pour obtenir le nombre représenté. Remarquons que la position des symbole ne change pas le résultat obtenu. Notre système de numération moderne, dans lequel les nombres sont une juxtaposition de chiffres, repose lui aussi sur la base décimale. Mais contrairement aux systèmes additifs comme le système de l Égypte antique, un même chiffre a une signification différente selon sa position dans l écriture du nombre. Par exemple 52 est différent de 25. On parle de notation positionnelle. Le système babylonien cunéiforme est le premier système connu dans lequel la position des symboles joue un rôle. Il est toutefois à noter que le système babylonien cunéiforme repose sur la base 60. C est en Chine au II ème siècle av JC que fut initiée l application de la notation positionnelle à une base décimale, dans un système ensuite amélioré en Inde, au VI ème siècle. Enfin, les chiffres que nous utilisons aujourd hui ont été inventés par les indiens, et leur 2

3 diffusion en Europe s est faite par l intermédiaire de la civilisation arabe aux alentours du IX ème siècle. Mais que signifie donc une écriture telle que 2014? Et bien à chaque position est associé un «poids», d autant plus important que le chiffre est plus à gauche. Ce poids est une puissance de la base utilisée, ici la base 10. Ainsi : 2014 = 2 Numération moderne - trois bases usuelles 2.1 Système décimal Le système de numération décimal moderne utilise 10 symboles, qui sont les 10 chiffres : 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 9. Suivant sa position dans le nombre, le chiffre x peut valoir, x 10 0 (si il est complètement à droite), x 10 1 (si c est le deuxième en partant de la droite), x 10 2, etc = Ainsi, si un nombre entier s écrit a n a n 1 a n 2... a 2 a 1 a 0, où n est un entier supérieur ou égal à 1 et où pour tout entier k entre 1 et n, le symboles a k représente un chiffre pris dans l ensemble {0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9}, alors ce nombre représente la quantité : a n 10 n + a n 1 10 n a a Le poids du chiffre a k, c est-à-dire la puissance de 10 par laquelle il faut multiplier ce chiffre pour connaître son influence sur le nombre, est 10 k. Remarque. Les chiffres dont le poids est le plus important sont à gauche dans l écriture du nombre. Ainsi, si l on veut obtenir une bonne approximation d un nombre, il suffit de ne conserver que les chiffres les plus à gauche, et de remplacer les autres par des 0. Remarquons que dans les calculs, on aligne les chiffres à partir de la droite pour pouvoir tenir compte des poids associés aux différentes positions. a) Addition : b) Multiplication :

4 1. La décomposition en puissance de 10 de est : 2. La décomposition en puissance de 10 de est : 2.2 Système binaire Le système binaire ou base 2 n utilise que deux chiffres, deux symboles : 0 et 1. Ce système sert en particulier en électronique et en informatique, puisque l électronique numérique ne sait représenter que deux valeurs (correspondant à deux plages de tension). Suivant sa position (à partir de la droite), au chiffre 1 correspondra la valeur : 2 0, 2 1, 2 2,... La base 2 est la plus petite base envisageable. Un chiffre binaire est appelé «bit» en informatique, ce qui est la contraction de «binary digit», autrement dit «chiffre binaire» en anglais. Propriété 1. Représentation des premiers entiers en binaire : En base 10 En binaire En base 10 En binaire Le nombre binaire s écrit en décimal : 2. Le nombre binaire s écrit en décimal : 3. Le nombre binaire s écrit en décimal : 4. Le nombre binaire s écrit en décimal : 2.3 Système hexadécimal Le système hexadécimal est l écriture dans la base 16. Les chiffres de la base 16 s obtiennent en complétant 0, 1,...9 avec les premières lettres de l alphabet. Ainsi les symboles utilisés comme chiffres pour la base 16 sont : 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, A, B, C, D, E, et F. 4

5 Propriété 2. Représentation des premiers entiers en hexadécimal : En base 10 En hexadécimal En base 10 En hexadécimal B C D E F A Le nombre hexadécimal A1 16 s écrit en décimal : 2. Le nombre hexadécimal BF 16 s écrit en décimal : 3. Le nombre hexadécimal 4000 hexa s écrit en décimal : 4. Le nombre hexadécimal 5C b16 s écrit en décimal : Remarque. On peut aussi exprimer dans différentes bases les nombres réels et pas seulement les entiers naturels. Par exemple 0, 1 2 = et 0, 1 16 = Le nombre binaire 101, s écrit en décimal : 2. Le nombre hexadécimal 2A05, F 16 s écrit en décimal : 3 Conversions, changements de base 3.1 Entre la base 2 et la base De la base 2 à la base 10 Propriété 3. Les premières puissances de 2 (à connaître) sont : Pour passer de la base 2 à la base 10, on utilise les valeurs (en base 10) des puissances successives de 2. Par exemple pour convertir le nombre binaire N = b2, on écrit : Bits de N Puissance de Valeur en base

6 Autrement dit, l écriture en base 10 de N est : = 6973 b10. Exercice 1. Donner la valeur en base 10 des nombres suivants : b2, et De la base 10 à la base 2 Méthode 1 : par divisions successives Soit N un nombre décimal que l on veut convertir en base 2. Pour obtenir l écriture en base 2, on effectue la division euclidienne de N par 2. Puis on effectue la division euclidienne par 2 du quotient de la division précédente. On continue ainsi jusqu à obtenir un quotient nul. Les chiffres de l écriture en base 2 (lus de droite à gauche) sont les restes successifs de ces divisions euclidiennes. Convertissons le nombre décimal 6 10 en un nombre binaire : Remarque. Cette méthode a l avantage de faire apparaître tout de suite les 1 et les 0, mais attention à ne pas se tromper de sens de lecture! Écrivons le nombre décimal 221 en base 2. Exercice 2. Donner l écriture binaire des nombres décimaux : 5 ; 27 ; 87. 6

7 Méthode 2 : par plus grande puissance Pour convertir le nombre décimal 221 en base 2, on va chercher les puissances de 2 entrant dans ce nombre : La plus grande puissance de 2 inférieure ou égal à 221 est 2 7 = 128. (En effet, 2 8 = 256.) De plus : = 93. La plus grande puissance de 2 inférieure ou égale à 93 est 2 6 = 64. De plus : = 29. La plus grande puissance de 2 inférieure ou égale à 29 est 2 4 = 16. De plus : = 13. La plus grande puissance de 2 inférieure ou égale à 13 est 2 3 = 8. De plus : 13 8 = 5. La plus grande puissance de 2 inférieure ou égale à 5 est 2 2 = 4. Le reste vaut 5 4 = 1 = 2 0. Ainsi : 221 = Le nombre décimal 221 s écrit donc en binaire sous la forme : Exercice 3. Donner l écriture binaire des nombres décimaux : 9 ; Entre la base 16 et la base De la base 16 à la base 2 Comme 16 est une puissance de 2, la conversion est aisée. On se sert du tableau suivant : Base Base A Base Base Base 16 B C D E F Base Pour transformer un nombre hexadécimal en un nombre binaire, on remplace chaque chiffre hexadécimal par son équivalent de 4 chiffres binaires. 9AB5 16 = Exercice 4. Transformer en binaire les nombres hexadécimaux : 3DA4B 16 ; 14F 16. 7

8 3.2.2 De la base 2 à la base 16 Inversement, pour passer de la base 2 à la base 16, on découpe le nombre en tranches de 4 chiffres à partir de la droite et on remplace chaque tranche par sa valeur en base = Exercice 5. Écrire en hexadécimal les nombres binaires : ; Entre la base 10 et la base 16 Remarque. Pour passer de la base 16 à la base 10, on peut passer de la base 16 à la base 2, puis de la base 2 à la base 10. Inversement, pour passer de la base 10 à la base 16, on peut passer de la base 10 à la base 2, puis de la base 2 à la base 16. Nous abordons ci-dessous les méthodes directes de conversion De la base 16 à la base 10 Pour passer de la base 16 à la base 10, on utilise la définition de la représentation en base 16 et les valeurs (en base 10) des puissances successives de 16. Convertissons le nombre hexadécimal A9B5 h en un nombre décimal : Base 16 A 9 B 5 Base Exercice 6. Convertir en base 10 les nombres hexadécimaux : 1F D37 h ; 55B1 h De la base 10 à la base 16 En imitant le principe du passage de la base 10 à la base 2, pour convertir un nombre décimal en nombre hexadécimal, on procède par divisions euclidiennes successives (d abord du nombre décimal à convertir, puis des quotients successifs) par 16. Les restes successifs, qui sont donc des entiers compris entre 0 et 15 en écriture décimale (et des entiers entre 0 et F en écriture hexadécimale), forment les chiffres de l écriture hexadécimale du nombre, lue de droite à gauche. Convertissons en hexadécimal le nombre décimal Exercice 7. Convertir en base 16 les nombres décimaux : 2014 ;

9 3.4 Comment faire pour les nombres réels? Pour convertir des nombres réels, on procède de la même façon en rajoutant les virgules. De la base 2 à la base 10 : 1101, 01 2 = = 13, De la base 10 à la base 2 : 43, = , De la base 16 à la base 2 : A, 3E 16 = 1010, De la base 2 à la base 16 : 111, 11 2 = 7, C 16. De la base 16 à la base 10 : 5B, 3 16 = 91, De la base 10 à la base 16 : 0, = 0, = 0, Remarque. Les nombres négatifs, quelle que soit la base dans laquelle ils sont exprimés, s écrivent avec un symbole moins (que l on note -) devant. 3.5 Applications Exercice Donner la forme binaire puis décimale du plus grand nombre qu on puisse écrire avec 4 bits. 2. Même question avec 8 bits (c est-à-dire un octet). 3. Une adresse IPV4 (Internet Protocol Version 4) est constituée de 4 nombres, chacun compris entre 0 et 255. Par exemple : a) Sur combien de bits est codée une adresse IP? b) Sur combien d octets? c) Combien d adresses IP peut-on coder avec cette norme? d) Avec la norme IPV6 (version 6 de l Internet Protocol), on utilise 16 nombres compris entre 0 et 255. Combien d adresses IP environ peut-on construire avec cette norme? (On peut s aider du fait que ) Exercice 9. Dans un logiciel comme Gimp ou Photoshop, les couleurs sont codées par 3 nombres hexadécimaux à deux chiffres représentant les valeurs de Rouge, Vert et Bleu (codage RVB). Ainsi F F F F F F représente le blanc et représente le noir. 1. Combien de couleurs différentes peut on représenter dans ce mode? 2. Combien de bits utilise ce codage? 4 Notion d arrondi et de précision Considérons le nombre 23, Il existe plusieurs façon de l arrondir : arrondi à l entier près : 23, arrondi par défaut à 10 2 près : 23,45, arrondi par excès à 10 3 près : 23,459, 9

10 arrondi avec une précision de 3 chiffres significatifs : 23,5. On peut aussi arrondir des nombres écrits dans d autres bases : 1001, arrondi à l entier près vaut , arrondi avec une précision de 3 chiffres significatifs vaut , arrondi avec une précision de 3 chiffres significatifs vaut A134B, C5 16 arrondi à l entier près vaut A134B 16. A134B, C5 16 arrondi avec une précision de 3 chiffres significatifs vaut A Si l on veut convertir le décimal 0, 1 10 en binaire, il est nécessaire d arrondir car sinon, il y a trop de décimales. Si on arrondit à 4 chiffres après la virgule, on obtient 0, Si on arrondit avec une précision de 2 chiffres significatifs, on obtient Définition. On appelle partie entière d un nombre x le plus grand entier inférieur ou égal à ce nombre. On la note E(x). La partie entière de 2, 5878 vaut E(2, 5878) = La partie entière de 1/3 vaut E(1/3) = 5 Opérations sur les entiers naturels Rappel : Les entiers naturels sont Les opérations (addition, soustraction, multiplication et division) pour les entiers naturels en base décimale sont bien connues. Mais on peut faire des opérations avec les nombres dans d autres bases que la base décimale. 5.1 Opérations binaires Addition binaire Pour additionner deux entiers écrits en binaire, il suffit de savoir que : = 0, = = 1, = 10, = 11. Pour effectuer l addition binaire, on procède comme pour une addition décimale, en utilisant les trois égalités précédentes, et en tenant compte des éventuelles retenues. Exemples

11 Remarque. On peut vérifier les résultats des additions binaires en repassant en décimal. Par exemple : = et = On a bien = = = et = On a bien = = Remarque. Pour calculer à la main des additions de nombres hexadécimaux, on convertit les nombres en binaires, puis on fait l addition, puis on reconvertit le résultat en hexadécimal. Exercice 10. Effectuer les additions binaires : a) , b) Soustraction binaire On peut opérer comme dans la soustraction décimale Remarque. Pour faire les soustractions de nombres hexadécimaux, on convertit en binaire comme pour l addition. Exercice 11. Calculer : a) , b) A7 h B h Multiplication binaire On procède comme pour la multiplication décimale

12 Remarque. Attention à bien tenir compte des décalages. Exercice 12. Effectuer les multiplications binaires et , et vérifier le calcul en passant par l écriture décimale Division binaire On procède comme pour la division décimale. Calculons : On obtient = Exercice 13. Calculer et Cas particulier : division binaire par une puissance de 2. Les mots de la fin : Pourquoi les mathématiciens confondent Noël et Halloween? Parce que Dec 25 = Oct 31. Il y a 10 catégories de personnes : la catégorie de ceux qui comprennent le binaire, et la catégorie de ceux qui ne le comprennent pas. 12

Numération. On sait que dans 342 381, le chiffre 4 ne vaut pas 4 mais 40 000... Ainsi :

Numération. On sait que dans 342 381, le chiffre 4 ne vaut pas 4 mais 40 000... Ainsi : Numération Numération. 1 Les systèmes de numération 1.1 Le système décimal. 1.1.1 Les chiffres. Le système décimal est le système d écriture des nombres que nous utilisons habituellement dans la vie courante.

Plus en détail

Exemple. Il ne faudra pas confondre (101) 2 et (101) 10 Si a 0,a 1, a 2,, a n sont n+1 chiffres de 0 à 1, le

Exemple. Il ne faudra pas confondre (101) 2 et (101) 10 Si a 0,a 1, a 2,, a n sont n+1 chiffres de 0 à 1, le Chapitre I - arithmé La base décimale Quand on représente un nombre entier, positif, on utilise généralement la base 10. Cela signifie que, de la droite vers la gauche, chaque nombre indiqué compte 10

Plus en détail

Systèmes de Numération & Codage

Systèmes de Numération & Codage Systèmes de Numération & Codage Objectif : L électronicien est amené à manipuler des valeurs exprimées dans différentes bases (notamment avec les systèmes informatiques). Il est essentiel de posséder quelques

Plus en détail

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Introduction La mémoire des ordinateurs est constituée d une multitude de petits circuits électroniques qui ne peuvent être que dans deux états : sous

Plus en détail

Représentation d un entier en base b

Représentation d un entier en base b Représentation d un entier en base b 13 octobre 2012 1 Prérequis Les bases de la programmation en langage sont supposées avoir été travaillées L écriture en base b d un entier est ainsi défini à partir

Plus en détail

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION 1. Base d un système de numération 1.1 Système décimal. C est le système de base 10 que nous utilisons tous les jours. Il comprend dix symboles différents :... Exemple du nombre 2356 de ce système : nous

Plus en détail

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3 8 Systèmes de numération INTRODUCTION SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS Dans un système positionnel, le nombre de symboles est fixe On représente par un symbole chaque chiffre inférieur à la base, incluant

Plus en détail

IPT : Cours 2. La représentation informatique des nombres

IPT : Cours 2. La représentation informatique des nombres IPT : Cours 2 La représentation informatique des nombres (3 ou 4 heures) MPSI-Schwarz : Prytanée National Militaire Pascal Delahaye 28 septembre 2015 1 Codage en base 2 Définition 1 : Tout nombre décimal

Plus en détail

Problème : débordement de la représentation ou dépassement

Problème : débordement de la représentation ou dépassement Arithmétique entière des ordinateurs (représentation) Écriture décimale : écriture positionnelle. Ex : 128 = 1 10 2 + 2 10 1 + 8 10 0 Circuit en logique binaire Écriture binaire (base 2) Ex : (101) 2 =

Plus en détail

Mathématiques/Sciences Physiques Séance N 8 Codage d une image numérique

Mathématiques/Sciences Physiques Séance N 8 Codage d une image numérique Mathématiques/Sciences Physiques Séance N 8 Codage d une image numérique INTRODUCTION Une image numérique est un ensemble discret de points appelés PIXELS (contraction de PICTure ELements). Elle a pour

Plus en détail

Numération. I. Représentation des nombres entiers... 2 I.1. Nombres non signés...2 I.2. Nombres signés...2

Numération. I. Représentation des nombres entiers... 2 I.1. Nombres non signés...2 I.2. Nombres signés...2 I. Représentation des nombres entiers... 2 I.1. Nombres non signés...2 I.2. Nombres signés...2 II. Changement de bases...3 II.1. Hexadécimal ou binaire vers décimal...3 II.2. Décimal vers hexadécimal ou

Plus en détail

Le système binaire. Comment comptons nous en décimal? Le binaire. Présentation

Le système binaire. Comment comptons nous en décimal? Le binaire. Présentation Le système binaire Comment comptons nous en décimal? Depuis la fin du moyen-age, nous comptons en base 10. Certains diront que cette pratique est venue du fait que nous avons 10 doigts. Il en découle principalement

Plus en détail

Compter à Babylone. L écriture des nombres

Compter à Babylone. L écriture des nombres Compter à Babylone d après l article de Christine Proust «Le calcul sexagésimal en Mésopotamie : enseignement dans les écoles de scribes» disponible sur http://www.dma.ens.fr/culturemath/ Les mathématiciens

Plus en détail

Codage d information. Codage d information : -Définition-

Codage d information. Codage d information : -Définition- Introduction Plan Systèmes de numération et Représentation des nombres Systèmes de numération Système de numération décimale Représentation dans une base b Représentation binaire, Octale et Hexadécimale

Plus en détail

2012/2013 Le codage en informatique

2012/2013 Le codage en informatique 2012/2013 Le codage en informatique Stéphane Fossé/ Marc Gyr Lycée Felix Faure Beauvais 2012/2013 INTRODUCTION Les appareils numériques que nous utilisons tous les jours ont tous un point commun : 2 chiffres

Plus en détail

Procédure. Exemple OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL

Procédure. Exemple OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL Opérations dans un système positionnel OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL INTRODUCTION Dans tout système de numération positionnel, les symboles sont utilisés de façon cyclique et la longueur du correspond

Plus en détail

Numération Informatique et Science du Numérique

Numération Informatique et Science du Numérique La courbe ci-contre représente le signal délivré par un capteur de température. Ce signal est analogique (il peut prendre une infinité de valeurs continues). Pour être traité par l ordinateur il doit être

Plus en détail

Introduction au codage de l information:

Introduction au codage de l information: Introduction au codage de l information: Quelques éléments d architecture de l ordinateur Comparaison de la carte perforée au DVD Pourquoi est-il nécessaire de coder l information? Numérisation Formats

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATION

SYSTEMES DE NUMERATION FICHE DU MODULE 1 SYSTEMES DE NUMERATION OBJECTIF GENERAL: La compétence visée par ce module est d amener l apprenant à se familiariser avec les systèmes de numération et les codes utilisés par les appareils

Plus en détail

Travaux pratiques Utilisation de la calculatrice Windows pour les adresses réseau

Travaux pratiques Utilisation de la calculatrice Windows pour les adresses réseau Travaux pratiques Utilisation de la calculatrice Windows pour les adresses réseau Objectifs 1re partie : Accéder à la calculatrice Windows 2e partie : Convertir des valeurs de différents systèmes 3e partie

Plus en détail

Conversion d un entier. Méthode par soustraction

Conversion d un entier. Méthode par soustraction Conversion entre bases Pour passer d un nombre en base b à un nombre en base 10, on utilise l écriture polynomiale décrite précédemment. Pour passer d un nombre en base 10 à un nombre en base b, on peut

Plus en détail

IFT-1215 Introduction aux systèmes informatiques

IFT-1215 Introduction aux systèmes informatiques Systèmes de nombres Rappel Dans un système en base X, il faut X symboles différents pour représenter les chiffres de 0 à X-1 Base 2: 0, 1 Base 5: 0, 1, 2, 3, 4 Base 8: 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 Base 10: 0,

Plus en détail

Logiciel de Base. I. Représentation des nombres

Logiciel de Base. I. Représentation des nombres Logiciel de Base (A1-06/07) Léon Mugwaneza ESIL/Dépt. Informatique (bureau A118) mugwaneza@univmed.fr I. Représentation des nombres Codage et représentation de l'information Information externe formats

Plus en détail

OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE

OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE 1) Nombres signés Nous n avons, jusqu à présent tenu compte, que des nombre positifs. Pourtant, la plupart des dispositifs numériques traitent également les nombres négatifs,

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES

SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES - Introduction En binaire, on distingue trois principaux systèmes de codage : Binaire pur, Binaire DCB (Décimal Codé Binaire), Binaire réfléchi (code Gray). En informatique

Plus en détail

CODAGE DES NOMBRES. I-Codage des entiers naturels. I) Codage des entiers naturels

CODAGE DES NOMBRES. I-Codage des entiers naturels. I) Codage des entiers naturels I) Codage des entiers naturels I) Codage des entiers naturels Ouvrir la calculatrice Windows dans le menu Programmes/accessoires/ Ouvrir la calculatrice Windows dans le menu Programmes/accessoires/ cliquer

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATION

SYSTEMES DE NUMERATION Page 1/6 I- SYSTEMES SYSTEMES DE NUMERATION I-1- DECIMAL (base l0) C'est le système le plus utilisé. On peut représenter un nombre décimal sous la forme :... (1997) 10 = 1 10 3 + 9 10 2 + 9 10 1 + 7 10

Plus en détail

Construction d un site WEB

Construction d un site WEB Construction d un site WEB 1 Logique binaire 1: Les systèmes de numération Un ordinateur est un appareil électronique. Deux tensions sont majoritairement présentes dans ses circuits électroniques : 0V

Plus en détail

Plan. Codage d information d Codage de l informationl. Les informations traitées par les ordinateurs sont de différentes natures :

Plan. Codage d information d Codage de l informationl. Les informations traitées par les ordinateurs sont de différentes natures : Plan Introduction Systèmes de numération et représentation des nombres Systèmes de numération Système de numération décimaled Représentation dans une base b Représentation binaire, Octale et Hexadécimale

Plus en détail

Cours Info - 12. Représentation des nombres en machine. D.Malka MPSI 2014-2015. D.Malka Cours Info - 12 MPSI 2014-2015 1 / 45

Cours Info - 12. Représentation des nombres en machine. D.Malka MPSI 2014-2015. D.Malka Cours Info - 12 MPSI 2014-2015 1 / 45 Cours Info - 12 Représentation des nombres en machine D.Malka MPSI 2014-2015 D.Malka Cours Info - 12 MPSI 2014-2015 1 / 45 Sommaire Sommaire 1 Bases de numération par position 2 Représentation des entiers

Plus en détail

Représentation des Nombres

Représentation des Nombres Chapitre 5 Représentation des Nombres 5. Representation des entiers 5.. Principe des représentations en base b Base L entier écrit 344 correspond a 3 mille + 4 cent + dix + 4. Plus généralement a n a n...

Plus en détail

Cours. La numération

Cours. La numération Cours La numération Cours sur la numération P V1.6 1/10 Lycée Jules Ferry Versailles - CRDEMA 2007-2008 TABLE DES MATIERES : 1 INTRODUCTION....3 1.1 LA BASE....3 2 LES SYSTEMES DE NUMERATION...3 2.1 LE

Plus en détail

Projet Prép. Préguidance Cours du professeur G. De Meur 2005. Système de numération : les principes de groupement et de position

Projet Prép. Préguidance Cours du professeur G. De Meur 2005. Système de numération : les principes de groupement et de position Ecriture formelle Système de numération : les principes de groupement et de position Ce qu est un système de numération Sur le plan de la REPRESENTATION des nombres, on s est vite rendu compte de la difficulté

Plus en détail

Codage des nombres. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr

Codage des nombres. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr Codage des nombres Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Représentation de l'information Un ordinateur manipule des données Besoin de coder

Plus en détail

Présentation du binaire

Présentation du binaire Présentation du binaire Vers la fin des années 30, Claude Shannon démontra qu'à l'aide de "contacteurs" (interrupteurs) fermés pour "vrai" et ouverts pour "faux" on pouvait effectuer des opérations logiques

Plus en détail

Opérations Arithmétiques

Opérations Arithmétiques 1 Addition en Binaire 1.1 Principe Opérations Arithmétiques L addition de deux nombres binaires est réalisée de la même façon que l addition décimale. L addition est l opération qui consiste à effectuer

Plus en détail

Numération Page 1 sur 5

Numération Page 1 sur 5 Numération Page sur 5 Sommaire : I- Introduction II- III- IV- Différentes bases Base Base Base 6 Correspondance Conversion décimal -> binaire binaire -> décimal hexadécimal -> binaire hexadécimal -> décimal

Plus en détail

NUMERATION ET CODAGE DE L INFORMATION

NUMERATION ET CODAGE DE L INFORMATION NUMERATION ET CODAGE DE L INFORMATION La nécessité de quantifier, notamment les échanges commerciaux, s'est faite dés la structuration de la vie sociale. Les tentatives de représentation symbolique de

Plus en détail

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16.

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16. 1. Systèmes de numération 11. Système décimal : Base 10 C est le système utilisé dans la vie courante, il est basé sur le nombre 10. Pour représenter les nombres décimaux, on utilise les chiffres de 0

Plus en détail

Question 1 : Sur votre compte-rendu, indiquer les réponses pour les positions a et b des interrupteurs.

Question 1 : Sur votre compte-rendu, indiquer les réponses pour les positions a et b des interrupteurs. 2 nde MPI Le Binaire 1 / 8 I) Le codage 1) Présentation du L informatique utilise des courants électriques, des aimantations, des rayons lumineux... Chacun de ces phénomènes met en jeu deux états possibles

Plus en détail

Introduction à l informatique, à Python, et représentation des nombres en machine

Introduction à l informatique, à Python, et représentation des nombres en machine Introduction à l informatique, à Python, et représentation des nombres en machine Table des matières Qu est-ce-que l informatique? Qu est-ce-qu un ordinateur? 2 Principaux composants...............................................

Plus en détail

INITIATION INFORMATIQUE I (Système de numération) (1 GIM)

INITIATION INFORMATIQUE I (Système de numération) (1 GIM) UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH Ecole Supérieure de Technologie de Fès Filière Génie Industriel et Maintenance Mr KHATORY INITIATION INFORMATIQUE I (Système de numération) (1 GIM) TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

La Numération. Système binaire mathématique, Système binaire signé, Système en virgule flottante, Système en base b, Codage par DCB

La Numération. Système binaire mathématique, Système binaire signé, Système en virgule flottante, Système en base b, Codage par DCB La Numération Système binaire mathématique, Système binaire signé, Système en virgule flottante, Système en base b, Codage par DCB 1 I. Rappel sur le système décimal Définitions Chiffres décimaux : 0,1,2,3,4,5,6,7,8,9

Plus en détail

Systèmes de numérations et codages. Présenté par A.Khalid

Systèmes de numérations et codages. Présenté par A.Khalid Systèmes de numérations et codages Présenté par A.Khalid 2 Plan de la présentation 1. Introduction 2. Nombres binaires Conversion Binaire Décimal Conversion Entier Décimal Binaire Arithmétique Binaire

Plus en détail

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information.

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. L information est traitée par un ordinateur sous forme numérique : ce sont des valeurs discrètes. Cela signifie que,

Plus en détail

Numération II. Laval. January 24, 2013. Bellepierre

Numération II. Laval. January 24, 2013. Bellepierre Bellepierre January 24, 2013 Opération en base 4 Les nombres sont tous écrit en base 4... La table d addition + 1 2 3 1 2 3 10 2 3 10 11 3 10 11 12 Exemple 1 1 1 1 2 3 + 2 2 2 1 0 1 1 Opération en base

Plus en détail

Introduction à l Informatique

Introduction à l Informatique Introduction à l Informatique. Généralités : Etymologiquement, le mot informatique veut dire «traitement d information». Ceci signifie que l ordinateur n est capable de fonctionner que s il y a apport

Plus en détail

I- Mise en situation. II- Systèmes de numération 1.Système décimal: 2. Système binaire: 3.Système octal : 4.Système hexadécimal : 3éme technique

I- Mise en situation. II- Systèmes de numération 1.Système décimal: 2. Système binaire: 3.Système octal : 4.Système hexadécimal : 3éme technique Objectifs : Exploiter les codes numériques & Convertir une information d un code à un autre. I- Mise en situation Réaliser l activité de découverte page 6 ; Manuel d activités II- Systèmes de numération

Plus en détail

La numération. Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII

La numération. Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII Cours sur la numération La numération Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII Le système décimal Les nombres que nous utilisons

Plus en détail

Mathématiques pour. l informatique

Mathématiques pour. l informatique Xavier Chanet Patrick Vert Mathématiques pour l informatique Pour le BTS SIO Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Illustration de couverture

Plus en détail

2 bits... 2^2 = 4 combinaisons 8 bits... 2^8 = 256 combinaisons

2 bits... 2^2 = 4 combinaisons 8 bits... 2^8 = 256 combinaisons Chapitre II DÉFINITION DES SYSTÈMES LOGIQUES 2.1 LES NOMBRES DANS LES SYSTÈMES LOGIQUES Les humains comptent en DÉCIMAL 2.1.1 DÉCIMAL: o Base 10 o 10 chiffres: 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 o M C D U o

Plus en détail

CHAPITRE I. Numération

CHAPITRE I. Numération CHAPITRE I Numération ARITHMÉTIQUE 1 Sommaire I Introduction : que signifie 1789?........................... 2 II Les numérations de position............................... 2 A Numération en base 10..................................

Plus en détail

avec des nombres entiers

avec des nombres entiers Calculer avec des nombres entiers Effectuez les calculs suivants.. + 9 + 9. Calculez. 9 9 Calculez le quotient et le rest. : : : : 0 :. : : 9 : : 9 0 : 0. 9 9 0 9. Calculez. 9 0 9. : : 0 : 9 : :. : : 0

Plus en détail

Les différents codes utilisés en électronique

Les différents codes utilisés en électronique Section : Technicien Supérieur Electronique Discipline : Génie Electronique Les différents codes utilisés en électronique Domaine d application : Traitement des signaux numériques Type de document : Cours

Plus en détail

Codage des données en machine.

Codage des données en machine. Codage des données en machine. 1 Entiers naturels Changements de base Codage en machine 2 Entiers relatifs : codage en complément à 2 Dénition Addition et calcul de l'opposé en complément à 2 3 Représentation

Plus en détail

Bases informatiques. Binaire, octale et hexadécimale. TCH010-Informatique

Bases informatiques. Binaire, octale et hexadécimale. TCH010-Informatique Enseignants Coordonateur: David Marche david.marche@etsmtl.ca Chargé de cours: Lévis Thériault levis.theriault@etsmtl.ca Site internet Plan de cours Rappel numérotation en base 10 Bases informatiques i

Plus en détail

Représentation des nombres entiers et réels. en binaire en mémoire

Représentation des nombres entiers et réels. en binaire en mémoire L3 Mag1 Phys. fond., cours C 15-16 Rep. des nbs. en binaire 25-09-05 23 :06 :02 page 1 1 Nombres entiers 1.1 Représentation binaire Représentation des nombres entiers et réels Tout entier positif n peut

Plus en détail

Unité 2: Représentation interne des informations. Unité 2: Représentation interne des informations

Unité 2: Représentation interne des informations. Unité 2: Représentation interne des informations Objectifs: À la fin de cette unité, - vous saurez comment les caractères et les nombres entiers positifs et négatifs sont représentés dans la mémoire d'un ordinateur. - vous saurez comment on effectue

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits 1 Rappel : un peu de logique Exercice 1.1 Remplir la table de vérité suivante : a b a + b ab a + b ab a b 0 0 0 1 1 0 1 1 Exercice

Plus en détail

Cours de Numération. Il utilise exclusivement les deux symboles 0 et 1.

Cours de Numération. Il utilise exclusivement les deux symboles 0 et 1. Cours de Numération A). Introduction : I ). Généralités : Le système binaire (Base 2) a été conçu au 17 ème siècle par le mathématicien LEIBNITZ. Il présente l'avantage de ne comporter que deux symboles

Plus en détail

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux!

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Pour ne rien vous cacher, le langage d'assembleur (souvent désigné sous le terme "Assembleur", bien que ce soit un abus de langage, puisque "Assembleur" désigne le logiciel

Plus en détail

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur.

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur. Extrait de cours de maths de 6e Chapitre 1 : Les nombres et les opérations I) Chiffre et nombre 1.1 La numération décimale En mathématique, un chiffre est un signe utilisé pour l'écriture des nombres.

Plus en détail

L addition et la multiplication en binaire

L addition et la multiplication en binaire Objectifs : Leçon A1-1 : L addition et la multiplication en binaire OS 1 - Exécuter en binaire une opération arithmétique de base. OS 2 - Représenter un nombre entier relatif. OS 3 - Mettre en œuvre un

Plus en détail

Activité : Écriture des nombres en binaire (Primaire et Collège) Séance : 1 Durée : 1h à 1h30

Activité : Écriture des nombres en binaire (Primaire et Collège) Séance : 1 Durée : 1h à 1h30 Activité : Écriture des nombres en binaire (Primaire et Collège) Séance : 1 Durée : 1h à 1h30 Matériel : - Jeu de 5 cartes binaires pour la démonstration (format A4, plastifiée) - (Jeu de 5 cartes individuel

Plus en détail

Numération C.M.1. Ecole primaire de Provenchères sur Fave

Numération C.M.1. Ecole primaire de Provenchères sur Fave Numération C.M.1 Ecole primaire de Provenchères sur Fave Sommaire Les nombres entiers Chiffres et nombres p. 03 Le système de numération des nombres entiers p. 04 La lecture des nombres entiers p. 05 L

Plus en détail

Fractions et décimaux

Fractions et décimaux Fractions et décimaux Scénario : le pliage des bandes de papier Cette fiche n est pas un programme pédagogique. Elle a pour but de faire apercevoir la portée de l approche «pliage de bandes» et les conséquences

Plus en détail

Les opérations binaires

Les opérations binaires Les opérations binaires Compétences associées A2 : Analyser et interpréter une information numérique Objectifs Etre capable: - De coder les nombres entiers en code complément à 2. - De résoudre les opérations

Plus en détail

Représentation des nombres en langage informatique et conséquences

Représentation des nombres en langage informatique et conséquences CHAPITRE Représentation des nombres en langage informatique et conséquences La création de la numération est un des faits les plus marquants de l histoire de l humanité. Si la plupart des civilisations

Plus en détail

Processeurs et Architectures Numériques. Introduction et logique combinatoire

Processeurs et Architectures Numériques. Introduction et logique combinatoire Processeurs et Architectures Numériques Introduction et logique combinatoire Objectifs du cours Connaitre les fonctions de base de l électronique numérique Comprendre la logique combinatoire et synchrone

Plus en détail

TD 3 : Représentation des réels et des caractères

TD 3 : Représentation des réels et des caractères ASR1 bis DUT Informatique 1A IUT A de Lille USTL 2007 2008 Architecture des ordinateurs Exercice 1 TD 3 : Représentation des réels et des caractères Représentation d une partie fractionnaire 1. Coder sur

Plus en détail

Représentation de l information en binaire

Représentation de l information en binaire Représentation de l information en binaire Les ordinateurs sont capables d effectuer de nombreuses opérations sur de nombreux types de contenus (images, vidéos, textes, sons,...). Cependant, quel que soit

Plus en détail

LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS

LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS Objectifs : Connaître le système binaire, le bit et l'octet. Comprendre le codage des informations en informatique I LE SYSTEME BINAIRE ) Le binaire L informatique

Plus en détail

Vous revisiterez tous les nombres rencontrés au collège, en commençant par les nombres entiers pour finir par les nombres réels.

Vous revisiterez tous les nombres rencontrés au collège, en commençant par les nombres entiers pour finir par les nombres réels. Cette partie est consacrée aux nombres. Vous revisiterez tous les nombres rencontrés au collège, en commençant par les nombres entiers pour finir par les nombres réels. L aperçu historique vous permettra

Plus en détail

IFT2880 Organisation des ordinateurs et systèmes

IFT2880 Organisation des ordinateurs et systèmes Représentation des nombres flottants Notation exponentielle Représentations équivalentes dans la base 10 de 1,234 1 2 3, 4 0 0. 0 x 1 0-2 1 2, 3 4 0. 0 x 1 0-1 1, 2 3 4. 0 x 1 0 1 2 3. 4 x 1 0 1 2. 3 4

Plus en détail

2.1.1.1 Conversion du nombre décimal entier non signé 32928 en nombre binaire sur 16 bits

2.1.1.1 Conversion du nombre décimal entier non signé 32928 en nombre binaire sur 16 bits CHAPITRE : LA NUMERATION (Corrections des exercices) Page 2. FORMAT DES NOMBRES 2. PRÉPARATION 2... Conversion du nombre décimal entier non signé 32928 en nombre binaire sur 6 bits 2...2 Conversion du

Plus en détail

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 page 1 / 10 abscisse addition additionner ajouter appliquer

Plus en détail

M Younsi Tel :0645755250 www.formation-informatiques.fr mousse.younsi@ formation-informatiques.fr

M Younsi Tel :0645755250 www.formation-informatiques.fr mousse.younsi@ formation-informatiques.fr U2 MATHÉMATIQUES POUR L INFORMATIQUE Dans ce document, on trouve toutes les notions que le référentiel du BTS SIO impose pour l epreuve U22. Les éléments en rouge sont des rappels concernant la notion

Plus en détail

Atelier C TIA Portal CTIA04 : Programmation des automates S7-300 Opérations numériques

Atelier C TIA Portal CTIA04 : Programmation des automates S7-300 Opérations numériques Atelier C TIA Portal CTIA04 : Programmation des automates S7-300 Opérations numériques CTIA04 Page 1 1. Les types de données sous S7 300 Il existe plusieurs types de données utilisées pour la programmation

Plus en détail

UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010. Réseaux Locaux TP 04 : ICMP, ARP, IP

UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010. Réseaux Locaux TP 04 : ICMP, ARP, IP Université de Strasbourg Licence Pro ARS UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010 1 Adressage IP 1.1 Limites du nombre d adresses IP 1.1.1 Adresses de réseaux valides Réseaux Locaux TP 04 :

Plus en détail

IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération

IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération 1 Laurent MURA. SOMMAIRE 1. Les différents systèmes 2. Les différentes conversions 3. Quelques systèmes de codage 4. L arithmétique binaire 2 IUT

Plus en détail

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot Chapitre 5 Arithmétique binaire L es codes sont manipulés au quotidien sans qu on s en rende compte, et leur compréhension est quasi instinctive. Le seul fait de lire fait appel au codage alphabétique,

Plus en détail

Priorités de calcul :

Priorités de calcul : EXERCICES DE REVISION POUR LE PASSAGE EN QUATRIEME : Priorités de calcul : Exercice 1 : Calcule en détaillant : A = 4 + 5 6 + 7 B = 6 3 + 5 C = 35 5 3 D = 6 7 + 8 E = 38 6 3 + 7 Exercice : Calcule en détaillant

Plus en détail

Développement décimal d un réel

Développement décimal d un réel 4 Développement décimal d un réel On rappelle que le corps R des nombres réels est archimédien, ce qui permet d y définir la fonction partie entière. En utilisant cette partie entière on verra dans ce

Plus en détail

Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010

Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010 Université de Provence Introduction à l Informatique Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010 Année 2009-10 Aucun document n est autorisé Les exercices peuvent être traités dans le désordre.

Plus en détail

Nombres fractionnaires en BINAIRE

Nombres fractionnaires en BINAIRE Nomres Fractionnaires inaires Nomres fractionnaires en BINAIRE Nomres fractionnaires en virgule fixe. Généralités Un nomre fractionnaire comporte deux parties :!"Une valeur entière,!"suivie d une valeur

Plus en détail

Numérisation de l information

Numérisation de l information Numérisation de l Une est un élément de connaissance codé à l aide de règles communes à un ensemble d utilisateurs. Le langage, l écriture sont des exemples de ces règles. 1 Comment les s sont-elles transmises?

Plus en détail

La théorie des mouvements dans les formules Jean-François Nicaud Version initiale de Février 2013 jeanfrancois.nicaud@laposte.net

La théorie des mouvements dans les formules Jean-François Nicaud Version initiale de Février 2013 jeanfrancois.nicaud@laposte.net La théorie des mouvements dans les formules Jean-François Nicaud Version initiale de Février 2013 jeanfrancois.nicaud@laposte.net Article rédigé avec epsilonwriter puis copié dans Word La théorie des mouvements

Plus en détail

Puissances de 10 Exercices corrigés

Puissances de 10 Exercices corrigés Puissances de 10 Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : produit de deux puissances de : Exercice 2 : inverse d une puissance de : et Exercice 3 : quotient de deux puissances de

Plus en détail

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

SOMMES ET PRODUITS. 1 Techniques de calcul. 1.1 Le symbole. 1.2 Règles de calcul. Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot

SOMMES ET PRODUITS. 1 Techniques de calcul. 1.1 Le symbole. 1.2 Règles de calcul. Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot SOMMES ET PRODUITS 1 Techniques de calcul 1.1 Le symbole Notation 1.1 Soient m et n deux entiers naturels. Alors { a m + a m+1 + + a + a n si m n, a = 0 sinon. On peut aussi noter m n =m a ou encore m,n

Plus en détail

Informatique Générale

Informatique Générale Informatique Générale Guillaume Hutzler Laboratoire IBISC (Informatique Biologie Intégrative et Systèmes Complexes) guillaume.hutzler@ibisc.univ-evry.fr Cours Dokeos 625 http://www.ens.univ-evry.fr/modx/dokeos.html

Plus en détail

Chaîne d additions ATTENTION!

Chaîne d additions ATTENTION! Chaîne d additions Épreuve pratique d algorithmique et de programmation Concours commun des écoles normales supérieures Durée de l épreuve: 3 heures 30 minutes Juin 2012 ATTENTION! N oubliez en aucun cas

Plus en détail

Extrait de cours maths 3e. Multiples et diviseurs

Extrait de cours maths 3e. Multiples et diviseurs Extrait de cours maths 3e I) Multiples et diviseurs Multiples et diviseurs Un multiple d'un nombre est un produit dont un des facteurs est ce nombre. Un diviseur du produit est un facteur de ce produit.

Plus en détail

a)390 + 520 + 150 b)702 + 159 +100

a)390 + 520 + 150 b)702 + 159 +100 Ex 1 : Calcule un ordre de grandeur du résultat et indique s il sera supérieur à 1 000 L addition est une opération qui permet de calculer la somme de plusieurs nombres. On peut changer l ordre de ses

Plus en détail

Domaine Sciences et Technologies Licence d informatique Automates et circuits : TD 1 Code UE : ENSIN2U2. Systèmes de numération et codage

Domaine Sciences et Technologies Licence d informatique Automates et circuits : TD 1 Code UE : ENSIN2U2. Systèmes de numération et codage Domaine Sciences et Technologies Licence d informatique Automates et circuits : TD 1 Code UE : ENSIN2U2 Année 2012-13 Systèmes de numération et codage Exercice 1 Sur la lointaine planète Infok les Informatoks

Plus en détail

FICHES MATHEMATIQUES. FICHE 13 : Numération babylonienne

FICHES MATHEMATIQUES. FICHE 13 : Numération babylonienne FICHE 13 : Numération babylonienne Elle est apparue vers 1800 avant J.-C. Les Babyloniens (de 5000 ans avant J.-C. jusqu'au début de notre ère) écrivaient les nombres en base 60. Nous utilisons encore

Plus en détail

2 30 402 457 1 est le plus grand nombre premier connu en 2005. Son ordre de grandeur est de :

2 30 402 457 1 est le plus grand nombre premier connu en 2005. Son ordre de grandeur est de : ARITHMETIQUE Emilien Suquet, suquet@automaths.com I Introduction aux différents ensembles de nombres L'ensemble de tous les nombres se nomme l'ensemble des réels. On le note IR (de real en allemand) On

Plus en détail

Microprocesseurs. et Microcontrôleurs

Microprocesseurs. et Microcontrôleurs Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Microprocesseurs et Microcontrôleurs Représentation de l information en numérique

Plus en détail

a)54 895 b) 21 542 c)103 984 d) 65 214 CM2

a)54 895 b) 21 542 c)103 984 d) 65 214 CM2 DISTINGUER CHIFFRE ET NOMBRES Num 1 Dans notre système de numération, il y a 10 chiffres : 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 9 Un nombre s écrit avec un ou plusieurs chiffres, qui ont chacun une valeur différente

Plus en détail