Qui surveille la radioactivité dans l environnement?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qui surveille la radioactivité dans l environnement?"

Transcription

1 Qui surveille la radioactivité dans l environnement? AREVA et la surveillance réglementaire de la radioactivité de l'environnement autour de ses établissements du cycle du combustible nucléaire AREVA participe au Réseau national de mesures de la radioactivité de l'environnement depuis sa création en Les laboratoires environnement des principaux sites du groupe ont obtenu les agréments de l ASN pour les analyses qu ils ont à réaliser dans le cadre des programmes de surveillance des exploitants d activité nucléaire du groupe. Les exploitants qui ont la responsabilité des données transmises au Réseau national ont dû développer des outils permettant la gestion de l ensemble de leurs mesures de la radioactivité de l environnement. Pour le groupe AREVA, cela représente en France environ données par an. Les données transmises au Réseau national de mesures de la radioactivité de l'environnement sont celles réalisées dans le cadre des prescriptions réglementaires relatives à la surveillance de la radioactivité de l'environnement. Cette surveillance s'exerce dans tout le milieu environnant et comprend : la surveillance atmosphérique : radioactivité de l'air à la périphérie et à l'extérieur des sites la surveillance terrestre : végétation, chaîne alimentaire la surveillance hydrologique et hydrogéologique : eau de pluie, cours d eau, nappes souterraines, alimentation en eaux potables la surveillance du milieu aquatique : faune, flore et sédiments la surveillance marine : faune et flore, eau de mer, sédiments, sable. Les programmes annuels de surveillance de l'environnement sont établis sous le contrôle des Autorités de sûreté (ASN, DSND et les DREAL). Ils sont définis dans le cadre des prescriptions réglementaires relatives aux autorisations d'exploitation et de rejets. Chiffres clés de la surveillance environnementale effectuée par le groupe AREVA en France Mesures de la radioactivité de l environnement : points de prélèvements mesures effectuées par an Impact radiologique des principaux sites nucléaires (en 2008) : AREVA NC La Hague : 0,007 msv (soit l'équivalent d une journée d exposition à la radioactivité naturelle) Site du Tricastin : 0,0005 msv FBFC Romans : 0,0006 msv à comparer avec : Exposition moyenne à la radioactivité naturelle d un individu en France, : 2,4 msv/an Limite réglementaire de dose pour la population : 1 msv/an [art. R du code de la santé publique]

2 Les activités d'areva s'organisent en six business groups dont quatre dédiés à des activités nucléaires. Ces derniers participent au RNMRE pour les sites concernés suivants : Mines Site de Bessines (Haute-Vienne) : L'établissement de Bessines assure la gestion et la surveillance des anciens sites français d'extraction d'uranium qui sont aujourd'hui fermés et font l'objet de strictes mesures de surveillance de l'environnement. Le réseau de surveillance de l environnement du Limousin comprend 140 points de prélèvement d eau et 57 stations de contrôle de l air. Au total, ce sont plus de analyses d eau et analyses d air qui sont effectuées chaque année, auxquelles il faut ajouter les contrôles des sols et de la chaîne alimentaire. Les analyses des prélèvements sont réalisées par deux laboratoires agréés (le SEPA, laboratoire AREVA NC, et ALGADE, laboratoire du groupe Carso). L ensemble des résultats des mesures et analyses est transmis à la DREAL. Une plaquette d'information périodique regroupant les principales mesures de radioactivité de l'environnement est largement diffusée dans la région du Limousin. Amont du cycle Site de COMURHEX Malvési (Aude) : L usine COMURHEX Malvési assure la conversion de l uranium en hexafluorure d uranium (l une des étapes précédant l enrichissement de l uranium). La surveillance de l environnement fait l objet d un plan de surveillance établit et contrôlé par la DREAL. Ce plan précise les points de prélèvements, les fréquences de mesures et les analyses à réaliser. Plus de analyses sont réalisées annuellement pour la surveillance de l eau et de l air, sur le site et dans son proche environnement. Les analyses radiologiques sont effectuées par le laboratoire environnement de COMURHEX agréé par l ASN et par des laboratoires externes agréés par l ASN. Les résultats de cette surveillance environnementale sont transmis mensuellement à la DREAL. A ces obligations réglementaires s ajoute une surveillance complémentaire réalisée en interne ou en externe à l initiative de COMURHEX ou ponctuellement à la demande des autorités, afin de renforcer la surveillance et la connaissance de l environnement du site, conformément à la politique environnement et aux valeurs du groupe AREVA. COMURHEX Malvési édite chaque année un rapport environnemental, social et sociétal, détaillant les actions environnementales et les résultats obtenus en termes de protection de l'environnement. Site du Tricastin (Drôme/Vaucluse) : Les installations exerçant des activités nucléaires du groupe AREVA implantées sur le site du Tricastin (AREVA NC Pierrelatte, Comurhex Pierrelatte, Eurodif Production, FBFC-CERCA, SET et SOCATRI) effectuent des opérations de conversion et d'enrichissement de l'uranium, et fabrication du combustible nucléaire. Les programmes de surveillance de la radioactivité de l'environnement sont définis dans le cadre des prescriptions réglementaires des effluents rejetés par les ICPE, par les INB et par l INBS. Sur le site AREVA du Tricastin, la surveillance de l environnement est organisée à travers le Réseau de Surveillance de l Environnement (RSE). Les prélèvements et mesures sont réalisés à l intérieur et à l extérieur du site selon un programme validé et contrôlé par les autorités administratives : l ASN, l ASND ou la DREAL. Les autorités reçoivent mensuellement les résultats de cette surveillance environnementale dite de 1 er niveau. A ces obligations réglementaires s ajoute une surveillance dite de 2 ème niveau, réalisée par AREVA à son initiative ou ponctuellement à la demande des autorités, afin de renforcer la surveillance et la connaissance de l environnement du site, conformément à la politique environnement et aux valeurs du groupe AREVA.

3 Son réseau de surveillance environnementale réalise chaque année : environ prélèvements et analyses (eau, air, sédiments, végétaux, poissons) en respect des prescriptions des arrêtés 248 points de surveillance à l extérieur et à l intérieur du site une surveillance atmosphérique, du milieu aquatique, des eaux potables, des nappes souterraines, des sédiments, de la faune et de la flore aquatiques ainsi que du milieu terrestre des analyses relatives à la chaîne alimentaire confiées à des laboratoires agréés externes. Pour réaliser et analyser ces prélèvements, le site du Tricastin dispose de techniciens dédiés à la surveillance environnementale et de 2 laboratoires agréés par l ASN. Un rapport de sûreté nucléaire et de radioprotection est publié tous les ans. Site de FBFC Romans-sur-Isère (Drôme) : Ce site comprend des installations dédiées à la fabrication d assemblages combustible pour les centrales nucléaires et la fabrication des éléments combustible pour les réacteurs nucléaires de recherche. Le site est doté d un plan de surveillance de l environnement décrit dans son autorisation de rejets. Chaque année, environ résultats de mesures sont exploités. Les analyses environnementales radiologiques sont effectuées par le laboratoire FBFC agréé par l ASN. L ensemble des résultats de surveillance de l environnement est disponible dans le rapport environnemental annuel. Ce rapport est diffusé et consultable entre autre à la DDASS, à la DREAL, à la Préfecture, et dans les communes environnantes du site. Il est également possible de les consulter sur demande auprès de l accueil de FBFC. Réacteurs & Services Site de SOMANU (Nord) : Le site est constitué d une INB et ses activités sont axées sur la maintenance de matériels provenant d installations nucléaires, la mise à disposition de locaux confinés pour les clients, et l entreposage de matériel ou d outillage en attente de maintenance ou d expédition sur un site nucléaire. Une surveillance environnementale basée sur des prélèvements d échantillons est effectuée dans les différents écosystèmes et tout au long des chaines de transfert jusqu à l homme (surveillance atmosphérique, terrestre et hydrologique). De plus, l air est surveillé à l extérieur du site : une mesure des poussières (aérosols) est réalisée par le laboratoire du CEA Saclay et celui de l IRSN. Le programme annuel de surveillance est établi sous le contrôle de l ASN qui fixe les natures, fréquences et localisations. Ce sont environ 900 prélèvements et analyses par an. Les analyses sont effectuées par le laboratoire de radiologie et de chimie de l environnement du CEA à Saclay agréé par l ASN. Aval du cycle Site de La Hague (Manche) : Cet établissement assure les premières étapes du recyclage des combustibles usés en provenance de réacteurs nucléaires appartenant à des compagnies d'électricité française et étrangères. Le programme annuel de surveillance, établi sous le contrôle de l ASN, fixe les natures, fréquences, localisations et modalités techniques des mesures. Tous les documents relatifs au programme réglementaire de surveillance, sont transmis mensuellement à l ASN, qui fait effectuer par ailleurs des contrôles croisés par un laboratoire indépendant et vérifie les bonnes pratiques de prélèvements au travers d inspections inopinées.

4 La surveillance de la radioactivité de l environnement représente annuellement environ : prélèvements et analyses. Les analyses sont effectuées par le laboratoire environnement d AREVA La Hague agréé par l ASN. Un rapport environnemental, social et sociétal et un rapport de sûreté nucléaire et de radioprotection sont publiés chaque année. De plus, plusieurs rubriques sur le site internet permettent au public de s informer sur la surveillance de l environnement et d accéder à des résultats de mesures quotidiens ou mensuels. Un rapport public annuel précise également, de façon plus détaillée, le bilan des mesures de surveillance de l'environnement et l évaluation de l exposition des populations riveraines (plus de 100 fois inférieure à la radioactivité naturelle). Ce rapport fait l objet d une présentation à la CLI de La Hague. Site de Marcoule (Gard): L usine MELOX du groupe AREVA fabrique des combustibles MOX pour les réacteurs des centrales nucléaires de production d électricité de différents pays. Fabriqué à partir d un mélange d oxydes d uranium et de plutonium, le combustible MOX permet de recycler le plutonium issu des combustibles usés. Les mesures de surveillance de l'environnement sont réalisées par le laboratoire du CEA Marcoule qui met en œuvre les programmes de surveillance de la radioactivité de l'environnement du site. Cette surveillance représente annuellement environ analyses sur échantillons prélevés en quelque 200 points dans le milieu aquatique, l air, sur les végétaux et dans la nappe phréatique. MELOX édite un rapport environnemental, social et sociétal, de sûreté nucléaire et radioprotection chaque année. Ce rapport fait l objet d une présentation à la CLI Marcoule Gard. SICN Annecy (Haute-Savoie) & SICN Veurey (Isère) : AREVA mène à Annecy et à Veurey des opérations de valorisation sur ces deux sites industriels créés en 1955 et 1957, notamment pour la production de combustible uranium naturel. L enjeu réside dans la reconversion de sites n'ayant plus de vocation nucléaire. Un partenariat avec les acteurs locaux et les pouvoirs publics se met en place afin d accueillir de nouvelles activités industrielles et maintenir l emploi sur ces sites qui seront déclassés en Un pôle d activités industrielles ou tertiaires devrait y voir le jour en Dans le cadre de ces opérations de démantèlement et de réhabilitation, SICN effectue une surveillance de l environnement en s appuyant sur un laboratoire agréé par l ASN. STMI TRIADE Bollène (Vaucluse) : TRIADE est une ICPE située à Bollène à proximité des sites du Tricastin. Elle est composée de zones dédiées à l'entreposage de matériels en transit et de cellules destinées au traitement et au reconditionnement de déchets, ainsi qu'à la décontamination et la maintenance de matériels. L'ensemble des effluents liquides qui pourraient être produits sont collectés et orientés vers une station de traitement autorisée. Les effluents gazeux (issus de la ventilation) sont en permanence filtrés et analysés avant rejet à la cheminée. La surveillance environnementale en bordure de site est définie par arrêté préfectoral et les résultats sont transmis trimestriellement à la DREAL. Les analyses sont effectuées par le laboratoire AREVA NC La Hague, agréé par l ASN.

5 Sigles utilisés : ASN : Autorité de Sûreté Nucléaire DSND : Délégué à la Sûreté Nucléaire et à la radioprotection pour les activités et installations intéressant la Défense CEA : Commissariat à l Energie Atomique CESAAM : Centre d Etudes et de Suivi des Anciennes Activités Minières France et étranger CLI : Commission Locale d Information DDASS : Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales DREAL : Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement DRIRE : Direction Régionale de l Industrie, de la Recherche et de l Environnement ICPE : Installation Classée pour la Protection de l Environnement INB : Installation Nucléaire de Base INBS : Installation Nucléaire de Base Secrète IRSN : Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire

Étude sur les flux de transport de substances radioactives à usage civil

Étude sur les flux de transport de substances radioactives à usage civil Étude sur les flux de transport de substances radioactives à usage civil En 2012, l ASN a adressé un questionnaire à un grand nombre de détenteurs ou de transporteurs de substances radioactives. Le questionnaire

Plus en détail

Point d actualités du site AREVA Tricastin

Point d actualités du site AREVA Tricastin Point d actualités du site AREVA Tricastin Frédéric De Agostini Directeur d AREVA Tricastin CLIGEET du 21 juin 2012 Direction Tricastin Journée sécurité des chantiers du Tricastin Plus de 1200 participants

Plus en détail

AREVA Tricastin. Frédéric DE AGOSTINI Directeur d AREVA Tricastin CLIGEET du 8 février 2013

AREVA Tricastin. Frédéric DE AGOSTINI Directeur d AREVA Tricastin CLIGEET du 8 février 2013 AREVA Tricastin Frédéric DE AGOSTINI Directeur d AREVA Tricastin CLIGEET du 8 février 2013 AREVA Tricastin Point d actualité AREVA Tricastin Point sur le suivi environnemental Focus sur le projet PRISME

Plus en détail

16 novembre 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement

16 novembre 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement CLI AREVA Romans 16 novembre 2010 Didier Rocrelle Directeur d établissement Sommaire de la présentation L actualité de Romans depuis la dernière CLI Plan de surveillance environnementale AREVA Romans Questions

Plus en détail

EVALUATION DES IMPACTS

EVALUATION DES IMPACTS annexe n 8 EVALUATION DES IMPACTS liés aux rejets des établissements AREVA Tricastin CIGEET 19 décembre 2007 AREVA TRICASTIN Sommaire de la présentation Quels sont les fondements d une évaluation des impacts?

Plus en détail

EDF ET LA SURVEILLANCE DE L ENVIRONNEMENT AUTOUR DES CENTRALES NUCLÉAIRES

EDF ET LA SURVEILLANCE DE L ENVIRONNEMENT AUTOUR DES CENTRALES NUCLÉAIRES EDF ET LA SURVEILLANCE DE L ENVIRONNEMENT AUTOUR DES CENTRALES NUCLÉAIRES «La conformité à la réglementation en vigueur, la prévention des pollutions ainsi que la recherche d amélioration continue de la

Plus en détail

Modification des seuils de rejet Potassium, Chlorures et Fluorures de SOCATRI

Modification des seuils de rejet Potassium, Chlorures et Fluorures de SOCATRI Modification des seuils de rejet Potassium, Chlorures et Fluorures de SOCATRI Page : 1/25 Sommaire 1 Objet du document...3 2 Références...4 3 Définitions...5 4 Rappel sur le procédé de traitement des effluents

Plus en détail

Accident à Tricastin sur l usine SOCATRI. Eléments de compréhension

Accident à Tricastin sur l usine SOCATRI. Eléments de compréhension Association pour le Contrôle de la Radioactivité dans l Ouest Association loi 1901 SIRET : 950 369 868 00027 APE : 743B 138 rue de l Eglise 14200 HEROUVILLE-SAINT-CLAIR Tél. : (+33) 2.31.94.35.34 Fax :

Plus en détail

3 juin 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement FBFC

3 juin 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement FBFC CLI AREVA Romans 3 juin 2010 Didier Rocrelle Directeur d établissement FBFC Sommaire de la présentation L actualité de Romans depuis la dernière CLI Présentation du Rapport SNR 2009 Sûreté et Radioprotection

Plus en détail

Partie 2 Anciens sites d entreposage de déchets radioactifs

Partie 2 Anciens sites d entreposage de déchets radioactifs PrD-08/263 10/09/2008 Partie 2 Anciens sites d entreposage de déchets radioactifs Contexte réglementaire de la gestion des anciens sites d entreposage de déchets radioactifs L ensemble des sites où sont

Plus en détail

CLI Cadarache. Commission Locale d Information 3 juin 2015 - p.1

CLI Cadarache. Commission Locale d Information 3 juin 2015 - p.1 CLI Cadarache Organisation de la radioprotection sur les INB 32 (ATPu) et 54 (LPC) AREVA NC Cadarache, opérateur technique industriel Mercredi 3 juin 2015 Commission Locale d Information 3 juin 2015 -

Plus en détail

L IRSN et la surveillance de l environnement. Etat des lieux et perspectives

L IRSN et la surveillance de l environnement. Etat des lieux et perspectives L IRSN et la surveillance de l environnement Etat des lieux et perspectives Didier CHAMPION et Jean-Marc PERES Journées SFRP Paris 23-24 septembre 2009 Objectifs de la surveillance de l environnement 2

Plus en détail

Secrétariat général. Service de défense de sécurité et d intelligence économique

Secrétariat général. Service de défense de sécurité et d intelligence économique Secrétariat général Service de défense de sécurité et d intelligence économique ESTIMATION DES IMPORTATIONS ET EXPORTATIONS DE MATIÈRES NUCLÉAIRES À PARTIR DES DONNÉES EMANANT DU CONTRÔLE NATIONAL RELATIF

Plus en détail

Référentiel de la radioprotection au CEA

Référentiel de la radioprotection au CEA Page 3 sur 7 TABLE DES MATIERES 1. OBJET... 4 2. CHAMP D APPLICATION... 4 3. RESPONSABILITES... 4 4. COMPOSITION DU REFERENTIEL DE LA RADIOPROTECTION AU... 4 5. LISTE DES DOCUMENTS CONSTITUANT LE REFERENTIEL

Plus en détail

A lire attentivement et à conserver. Que faire en cas d accident sur le site FBFC de Romans?

A lire attentivement et à conserver. Que faire en cas d accident sur le site FBFC de Romans? A lire attentivement et à conserver Que faire en cas d accident sur le site FBFC de Romans? FBFC Romans fabrique des combustibles nucléaires. La Franco-Belge de Fabrication de Combustible (FBFC) est intégrée

Plus en détail

Stocks des matières radioactives à fin 2010 et prévisions pour la période 2011-2030. l uranium enrichi. le thorium

Stocks des matières radioactives à fin 2010 et prévisions pour la période 2011-2030. l uranium enrichi. le thorium Stocks des matières radioactives à fin 2010 et prévisions pour la période 2011-2030 Une matière radioactive est définie dans l article L. 542-1-1 du Code de l environnement modifié par la loi du 28 juin

Plus en détail

Annexe 5 TRICASTIN 1

Annexe 5 TRICASTIN 1 Annexe 5 TRICASTIN 1 COMURHEX II et la conversion de l uranium CIGEET- 4 juillet 2008 Pierre BOUZON, Maîtrise d ouvrage TRICASTIN 2 La conversion : un maillon indispensable au cycle du combustible Le minerai

Plus en détail

Présentation de la BU Assainissement. Mai 2008

Présentation de la BU Assainissement. Mai 2008 Présentation de la BU Assainissement Mai 2008 BU 2 Assainissement > Présentation Générale Mai 2008 2 La BU Assainissement d AREVA AMONT RÉACTEURS & SERVICES AVAL TRANSMISSION & DISTRIBUTION Mines Chimie

Plus en détail

Grilles de lecture données environnement 2013 Tableau de bord de suivi des opérations de démantèlement

Grilles de lecture données environnement 2013 Tableau de bord de suivi des opérations de démantèlement Grilles de lecture données environnement 2013 Tableau de bord de suivi des opérations de démantèlement Travaux réalisés dans le cadre de la mission d accompagnement de la CLI CLI des Monts d Arrée, réunion

Plus en détail

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache COGEMA Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache Roger FANTON Chef des services QSSE Directeur Adjoint Journées SFRP, les 17 et 18 novembre 2005 COGEMA L'énergie, cœur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. L IRSN présente sa stratégie de surveillance de la radioactivité dans l environnement de la Vallée du Rhône.

DOSSIER DE PRESSE. L IRSN présente sa stratégie de surveillance de la radioactivité dans l environnement de la Vallée du Rhône. DOSSIER DE PRESSE L IRSN présente sa stratégie de surveillance de la radioactivité dans l environnement de la Vallée du Rhône 17 novembre 2014 Surveiller la radioactivité dans l environnement : les attentes

Plus en détail

L IRSN a expertisé la sûreté et la radioprotection de la Station de Traitement, d Assainissement et de Reconditionnement (STAR) du CEA/Cadarache

L IRSN a expertisé la sûreté et la radioprotection de la Station de Traitement, d Assainissement et de Reconditionnement (STAR) du CEA/Cadarache 24 juin 2009 L IRSN a expertisé la sûreté et la radioprotection de la Station de Traitement, d Assainissement et de Reconditionnement (STAR) du CEA/Cadarache Le commissariat à l énergie atomique (CEA)

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE - 2010 Commission Locale d'information auprès des Grands Équipements Énergétiques du Tricastin (CLIGEET)

BILAN D ACTIVITE - 2010 Commission Locale d'information auprès des Grands Équipements Énergétiques du Tricastin (CLIGEET) BILAN D ACTIVITE - 2010 Commission Locale d'information auprès des Grands Équipements Énergétiques du Tricastin (CLIGEET) 1 SOMMAIRE I. L information du public A. La diffusion d une plaquette de présentation

Plus en détail

Atelier «Innovation et Société»

Atelier «Innovation et Société» Atelier «Innovation et Société» Journée de présentation AAP Andra,15 décembre Luis Aparicio, Direction R&D Andra Les installations à l arrêt ou en démantèlement en France Usines de retraitement de La Hague

Plus en détail

ANF Becquerel. Stratégie Prélèvement Etude d'impact. http://reseau-becquerel.in2p3.fr

ANF Becquerel. Stratégie Prélèvement Etude d'impact. http://reseau-becquerel.in2p3.fr ANF Becquerel Stratégie Prélèvement Etude d'impact http://reseau-becquerel.in2p3.fr Les mesures de radioactivité dans l environnement Deux finalités complémentaires mais distinctes Mesures à but réglementaire

Plus en détail

SFRP Angers Juin 2009

SFRP Angers Juin 2009 SFRP Angers Juin 2009 Gestion post-accidentelle d un d accident nucléaire : : Avancement des travaux du du CODIRPA Jean-Luc GODET Directeur des des rayonnements ionisants et et de de la la santé Introduction

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE ET BILAN FINANCIER 2014

RAPPORT D ACTIVITE ET BILAN FINANCIER 2014 A adopter par la CLIGEET du 6 février 2015 RAPPORT D ACTIVITE ET BILAN FINANCIER 2014 de la Commission Locale d'information auprès des Grands Equipements Energétiques du Tricastin (CLIGEET) 1.L information

Plus en détail

Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure

Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure Un partenaire historique dans les métiers de la logistique nucléaire et de la radioprotection Présent dans le nucléaire depuis plus de 20

Plus en détail

INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE

INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE L industrie nucléaire, définition (1) Ensemble des procédés de transformation qui utilisent les propriétés du noyau atomique Dans le domaine civil l exploitation des

Plus en détail

Plan d amélioration pluri-annuel de la sûreté de FBFC Romans. 6 juin 2014

Plan d amélioration pluri-annuel de la sûreté de FBFC Romans. 6 juin 2014 Plan d amélioration pluri-annuel de la sûreté de FBFC Romans 6 juin 2014 Plan de la présentation 1. Le contexte 2. L analyse des difficultés 3. Les dispositions déjà prises sur les 2 INB: Sûreté des installations

Plus en détail

Direction Générale du Travail

Direction Générale du Travail Direction Générale du Travail Radioprotection des travailleurs Evolutions réglementaires intervenues et celles attendues en 2013 impactant l action des médecins du travail Réforme de la médecine du travail,

Plus en détail

Les Synergies d un Groupe. Principales 21/02/2012. Références Groupe FOSELEV

Les Synergies d un Groupe. Principales 21/02/2012. Références Groupe FOSELEV Les Synergies d un Groupe Principales Références 21/02/2012 1 Maintenance Industrielle Division nucléaire 2 CONTRATS NATURE DU CONTRAT: Maintenance procédé CLIENT : MELOX NATURE DU CONTRAT: Ventilation

Plus en détail

SYNTHÈSE GLOBALE DE L INSPECTION

SYNTHÈSE GLOBALE DE L INSPECTION RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2013-058932 Lyon, le 23 octobre 2013 XXXXXXXX Monsieur le Chef de Base EDF - BCOT BP 127 84504 BOLLENE cedex Objet : Contrôle des installations

Plus en détail

Bilan de l état radiologique de l environnement français en 2009

Bilan de l état radiologique de l environnement français en 2009 RAPPORT Bilan de l état radiologique de l environnement français en 2009 Synthèse des résultats des réseaux de surveillance de l IRSN n n n n n n n n n n Bilan de l état radiologique de l environnement

Plus en détail

Rapport d information sur la sûreté nucléaire et la radioprotection du site AREVA Tricastin. Édition 2013

Rapport d information sur la sûreté nucléaire et la radioprotection du site AREVA Tricastin. Édition 2013 Rapport d information sur la sûreté nucléaire et la radioprotection du site AREVA Tricastin Édition 2013 Ce rapport est rédigé au titre des articles L. 125-15 et L. 125-16 du code de l environnement AREVA

Plus en détail

DÉMANTÈLEMENT DU NUCLÉAIRE. Crédit photo : hctisn.fr, CCI Région Nord de France, EDF

DÉMANTÈLEMENT DU NUCLÉAIRE. Crédit photo : hctisn.fr, CCI Région Nord de France, EDF DÉMANTÈLEMENT DU NUCLÉAIRE Crédit photo : hctisn.fr, CCI Région Nord de France, EDF Programme Nucléi Atelier groupement d entreprises - 26/09/2013 - Dunkerque Réunion d informations sur les groupements

Plus en détail

Une perspective cavalière G. Manificat IRSN

Une perspective cavalière G. Manificat IRSN La surveillance, Une perspective cavalière G. Manificat IRSN Surveiller «Observer avec une attention soutenue, de manière à exercer un contrôle, une vérification» Petit Robert Surveiller 1.Pourquoi? 2.Dans

Plus en détail

Monsieur le Directeur du Centre d Etudes Commissariat à l Energie Atomique et aux énergies alternatives BP 6 92263 FONTENAY-AUX-ROSES

Monsieur le Directeur du Centre d Etudes Commissariat à l Energie Atomique et aux énergies alternatives BP 6 92263 FONTENAY-AUX-ROSES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS CODEP-OLS-2014-033015 Orléans, le 16 juillet 2014 Monsieur le Directeur du Centre d Etudes Commissariat à l Energie Atomique et aux énergies alternatives BP 6 92263

Plus en détail

Assainissement Démantèlement du site SICN de VEUREY INB 65 et 90. Commission Locale d Information Grenoble, le 02 Décembre 2011

Assainissement Démantèlement du site SICN de VEUREY INB 65 et 90. Commission Locale d Information Grenoble, le 02 Décembre 2011 Assainissement Démantèlement du site SICN de VEUREY INB 65 et 90 Commission Locale d Information Grenoble, le 02 Décembre 2011 Sommaire Questions de la CLI précédente / Actions SICN Bilan du site suite

Plus en détail

BECQUEREL. partageons nos expertises. le réseau IN2P3/CNRS de mesure de la radioactivité

BECQUEREL. partageons nos expertises. le réseau IN2P3/CNRS de mesure de la radioactivité BECQUEREL le réseau IN2P3/CNRS de mesure de la radioactivité partageons nos expertises mesures de radioactivité dosimétrie radioprotection modélisations & simulations études & expertises associées Savoir-faire

Plus en détail

Lyon, le 26/11/2013. Monsieur le directeur AREVA FBFC Romans-sur-Isère BP 1114 26 104 ROMANS-SUR-ISERE Cedex

Lyon, le 26/11/2013. Monsieur le directeur AREVA FBFC Romans-sur-Isère BP 1114 26 104 ROMANS-SUR-ISERE Cedex RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : Codep-Lyo-2013-064102 Lyon, le 26/11/2013 Monsieur le directeur AREVA FBFC Romans-sur-Isère BP 1114 26 104 ROMANS-SUR-ISERE Cedex Objet : Contrôle des installations

Plus en détail

5 mars 2013. Note d information

5 mars 2013. Note d information 5 mars 2013 Note d information Bilan des incidents de transport de matières radioactives à usage civil : l IRSN tire les enseignements des événements déclarés entre 1999 et 2011 Quelque 900 000 colis de

Plus en détail

L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA

L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA 14 décembre 2011 L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA Le groupe AREVA a transmis à l autorité de sûreté nucléaire (ASN), en janvier 2010, un rapport

Plus en détail

Le site et ses installations

Le site et ses installations CARTE D IDENTITE Site de Marcoule Exemple "site complexe" Le site et ses installations Situation géographique et économique Implanté à proximité du confluent du Rhône et de la Cèze, le site de Marcoule

Plus en détail

Réglementation des installations classées et activités nucléaires

Réglementation des installations classées et activités nucléaires Réglementation des installations classées et activités nucléaires Direction Générale de la Prévention des Risques Mission Sûreté Nucléaire et Radioprotection Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

La surveillance de l environnement autour des sites nucléaires

La surveillance de l environnement autour des sites nucléaires La surveillance de l environnement autour des sites nucléaires Journée CLIGEET du 22 octobre Catherine MERCAT Direction 3SE du Tricastin Les objectifs de la surveillance environnementale Vérifier que les

Plus en détail

Code de l environnement (articles L.596-1 et suivants)

Code de l environnement (articles L.596-1 et suivants) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2013-055758 Lyon, le 4 octobre 2013XXXXXXX Monsieur le directeur général SOCATRI Route départementale 204-BP 101 84503 BOLLENE cedex Objet : Contrôle

Plus en détail

L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN

L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN Commission locale d information de FBFC du 6 juin 214 1 L Autorité de sûreté nucléaire DIVISION DE LYON Une

Plus en détail

L'Autorité de sûreté nucléaire,

L'Autorité de sûreté nucléaire, REPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 2013-DC-0331 de l'autorité de sûreté nucléaire du 31 janvier 2013 autorisant la Société d Enrichissement du Tricastin à mettre en service l'unité nord de l'installation

Plus en détail

ASN - Division de Lyon. R. ESCOFFIER - Pôle Laboratoires, Usines, Déchets, Démantèlement

ASN - Division de Lyon. R. ESCOFFIER - Pôle Laboratoires, Usines, Déchets, Démantèlement ASN - Division de Lyon R. ESCOFFIER - Pôle Laboratoires, Usines, Déchets, Démantèlement 22 octobre 2010 : Information de la CLIGEET 2 ! " # $! %## % %! & '( %&! & $% # #% ) * & 22 octobre 2010 : Information

Plus en détail

Vu le code du travail, notamment le titre V du livre IV de sa quatrième partie ;

Vu le code du travail, notamment le titre V du livre IV de sa quatrième partie ; REPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n o 2015-DC-0508 de l Autorité de sûreté nucléaire du 21 avril 2015 relative à l étude sur la gestion des déchets et au bilan des déchets produits dans les installations nucléaires

Plus en détail

CONTRÔLE ET SURVEILLANCE DU SITE DU CEA CADARACHE ET DE SON ENVIRONNEMENT. Assemblée Générale de la CLI - 13 MARS 2013

CONTRÔLE ET SURVEILLANCE DU SITE DU CEA CADARACHE ET DE SON ENVIRONNEMENT. Assemblée Générale de la CLI - 13 MARS 2013 CONTRÔLE ET SURVEILLANCE DU SITE DU CEA CADARACHE ET DE SON ENVIRONNEMENT Assemblée Générale de la CLI - 13 MARS 2013 12 MARS 2013 CEA 10 AVRIL 2012 PAGE 1 CONTRÔLE ET SURVEILLANCE DU SITE DU CEA CADARACHE

Plus en détail

Annexe 9 : Compte rendu des missions d information du Haut comite Site URENCO Capenhurst (Grande-Bretagne) et site AREVA Tricastin (France)

Annexe 9 : Compte rendu des missions d information du Haut comite Site URENCO Capenhurst (Grande-Bretagne) et site AREVA Tricastin (France) Annexe 9 : Compte rendu des missions d information du Haut comite Site URENCO Capenhurst (Grande-Bretagne) et site AREVA Tricastin (France) COMPTE RENDU de la MISSION D'INFORMATION HCTISN Site URENCO Capenhurst

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mise en service du Centre de stockage de déchets de très faible activité

DOSSIER DE PRESSE. Mise en service du Centre de stockage de déchets de très faible activité DOSSIER DE PRESSE Mise en service du Centre de stockage de déchets de très faible activité -Andraaoût 2003 Contacts : Dominique Mer Tél : 03 25 92 33 98 ( fax : 33 83) E-mail : dominique.mer@andra.fr Cécile

Plus en détail

Surveillance du Tritium

Surveillance du Tritium Surveillance du Tritium Cligeet 13 décembre 2013 1 Sommaire Le tritium : définition et caractéristiques Les seuils et limites associées Le dispositif de surveillance et de mesures Les investigations immédiates

Plus en détail

Prise en compte de l environnement au CNPE de Golfech

Prise en compte de l environnement au CNPE de Golfech 1 Prise en compte de l environnement au CNPE de Golfech La politique environnementale 2 Chaque année, la Direction s engage sur une politique environnementale en choisissant quelques objectifs prioritaires.

Plus en détail

Le Centre industriel de regroupement, d entreposage et de stockage

Le Centre industriel de regroupement, d entreposage et de stockage Le Centre industriel de regroupement, d entreposage et de stockage Sommaire L Andra dans l Aube : un exploitant industriel exemplaire Le Centre industriel de regroupement, d entreposage et de stockage

Plus en détail

Forage et puits. préserver, gérer, arbitrer. Bonnes pratiques. Réglementation. Compétences

Forage et puits. préserver, gérer, arbitrer. Bonnes pratiques. Réglementation. Compétences Forage et puits en Aquitaine RÉGLEMENTATION EN VIGUEUR Une nécessaire réglementation pour Réglementation Du point de vue réglementaire, la réalisation de forage ou d un puits ou d un prélèvement dans les

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 1 er avril 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-013170 Hôpital Avicenne 125, rue de Stalingrad 93000 BOBIGNY Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection

Plus en détail

Code de l environnement, notamment les articles L.596-1 et suivants

Code de l environnement, notamment les articles L.596-1 et suivants RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. CODEP-LYO-2015-039393 Lyon, le 25 septembre 2015 Monsieur le Directeur général délégué EURODIF-Production Usine Georges Besse BP 175 26 702 - PIERRELATTE Cedex

Plus en détail

Nettoyage des sites pollués par la dissémination des stériles miniers : Pour une dépollution complète et encadrée en Limousin!

Nettoyage des sites pollués par la dissémination des stériles miniers : Pour une dépollution complète et encadrée en Limousin! Nettoyage des sites pollués par la dissémination des stériles miniers : Pour une dépollution complète et encadrée en Limousin! Note de positionnement présentée en juin 2015 dans le cadre de la CSS Corrèze

Plus en détail

Commission de suivi de site

Commission de suivi de site Communauté d'agglomération de Montpellier Installation de stockage de déchets Castries Commission de suivi de site Présentation de l'inspection des installations classées 16 octobre 2014 1 Instruction

Plus en détail

Assainissement des campings. - 11 janvier 2011

Assainissement des campings. - 11 janvier 2011 Assainissement des campings - 11 janvier 2011 Etat des lieux de l assainissement non collectif (ANC) en Finistère Caractéristiques des eaux usées des campings Contexte et cadre réglementaire Les chiffres

Plus en détail

L INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (IRSN)

L INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (IRSN) CHAPITRE 18 L INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (IRSN) Introduction 367 Les missions de l IRSN 367 Bilan des activités de l IRSN en 2007 369 Appui de nature réglementaire 369 Expertise

Plus en détail

Face à un accident nucléaire

Face à un accident nucléaire Face à un accident nucléaire Collection Livrets des professionnels Sommaire Qu est-ce qu un accident nucléaire?... 2 Comment est géré un accident nucléaire en France?... 3 Quelles sont les missions de

Plus en détail

Lyon, le 17 septembre 2013

Lyon, le 17 septembre 2013 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2013-052873 Lyon, le 17 septembre 2013 Monsieur le Directeur du centre nucléaire de production d'électricité du Bugey Electricité de France CNPE

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA GESTION DES EFFLUENTS ET DES REJETS SUR LES CENTRES DU CEA RAPPEL SUR LES ACTIONS DÉJÀ RÉALISÉES PAR DPSN SFRP 5 NOVEMBRE 2015

MAÎTRISE DE LA GESTION DES EFFLUENTS ET DES REJETS SUR LES CENTRES DU CEA RAPPEL SUR LES ACTIONS DÉJÀ RÉALISÉES PAR DPSN SFRP 5 NOVEMBRE 2015 MAÎTRISE DE LA GESTION DES EFFLUENTS ET DES REJETS SUR LES CENTRES DU CEA RAPPEL SUR LES ACTIONS DÉJÀ RÉALISÉES PAR DPSN Direction de la protection et de la sûreté nucléaire Marianne CALVEZ SFRP 5 NOVEMBRE

Plus en détail

Transports Nucléaires

Transports Nucléaires Transports Nucléaires Récapitulatif non exhaustif des transports de déchets nucléaires, de combustibles (MOX) et de combustibles irradiés dans la vallée du Rhône entre Marseille et Lyon 1- Les principales

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

Cette plate-forme est aménagée en deux zones distinctes, une zone conteneurs et une zone de vrac, elle-même divisée en trois : Vrac n 1, n 2 et n 3.

Cette plate-forme est aménagée en deux zones distinctes, une zone conteneurs et une zone de vrac, elle-même divisée en trois : Vrac n 1, n 2 et n 3. A B INTRODUCTION La société Carrières et Ballastières de Picardie (société en nom collectif dont les associés sont les sociétés CEMEX Granulats et HOLCIM France) souhaite exploiter par campagne une installation

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2011-070528 Affaire suivie par : Florence BEDELLIS Tél. : 04 26 28 61 72 Fax : 04 26 28 61 48 Mél. : florence.bedellis@asn.fr Lyon, le 21 décembre

Plus en détail

et informations sur la sûreté nucléaire et la radioprotection du site AREVA Tricastin

et informations sur la sûreté nucléaire et la radioprotection du site AREVA Tricastin Données chiffrées et informations sur la sûreté nucléaire et la radioprotection du site AREVA Tricastin Édition 212 AREVA NC Pierrelatte COMURHEX Pierrelatte EURODIF Production FBFC Pierrelatte SET SOCATRI

Plus en détail

-le cas de l Allemagne-

-le cas de l Allemagne- La mise en oeuvre de la surveillance -le cas de l Allemagne- Friedrich Eberbach Ministerialrat a.d. du Ministère de l Environnement de Rhénanie-Palatinat 1 Veuillez excuser «mon» français SVP 2 Surveillance

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHESE MENSUEL JUILLET 2015

RAPPORT DE SYNTHESE MENSUEL JUILLET 2015 RAPPORT DE SYNTHESE MENSUEL JUILLET 2015 SOMMAIRE 1- INTRODUCTION P 1 2- SURVEILLANCE DES EMISSIONS ATMOSPHERIQUES P 2 2.1 - REJETS CHEMINEE P 2 2.2 - BATIMENT ADMINISTRATIF P 7 2.3 - MESURE DE COLMATAGE

Plus en détail

AVIS AU LECTEUR. DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER Janvier 2014. AVIS AU LECTEUR Version 2

AVIS AU LECTEUR. DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER Janvier 2014. AVIS AU LECTEUR Version 2 AVIS AU LECTEUR 2013.39677.EV.DDAE MONSANTO Peyrehorade Page : 1 Pourquoi un résumé non technique? Afin de faciliter la prise de connaissance par le public des informations contenues dans le dossier, la

Plus en détail

COMMENT FONCTIONNERA CIGÉO?

COMMENT FONCTIONNERA CIGÉO? COMMENT FONCTIONNERA CIGÉO? 4 INTRODUCTION Cigéo sera composé d installations de surface, où seront notamment réceptionnés, contrôlés et préparés les colis de déchets, d une installation souterraine dans

Plus en détail

«Actualités réglementaires en radioprotection»

«Actualités réglementaires en radioprotection» Contenu des informations à joindre aux D. ou demande d Autorisation Cyril THIEFFRY Sûreté Nucléaire et Radioprotection Arrêté du 29 janvier 2010 portant homologation de la décision n 2009-DC-0148 de l

Plus en détail

Direction Générale du Travail

Direction Générale du Travail Évolutions des dispositions réglementaires relatives à la personnes compétentes en radioprotection (PCR) Thierry LAHAYE Chef du pôle risques physiques en milieu de travail à la direction générale du travail

Plus en détail

Le Centre de stockage de l Aube

Le Centre de stockage de l Aube Le Centre de stockage de l Aube Sommaire L Andra dans l Aube : un exploitant industriel exemplaire Le Centre de stockage de l Aube 04/05 Les déchets radioactifs de faible et moyenne activité à vie courte

Plus en détail

Code de l environnement, notamment l article L.596-1 et suivants

Code de l environnement, notamment l article L.596-1 et suivants RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2015-009148 Lyon, le 05 mars 2015 Madame la Directrice du centre nucléaire de production d'électricité du Tricastin CNPE du Tricastin CS 40009 26131

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon, le 6 Octobre 2015 N/Réf. : CODEP-LYO-2015-038709 Centre Hospitalier de Valence Service de médecine nucléaire 179 boulevard du maréchal Juin 26000 VALENCE Objet

Plus en détail

Législation nucléaire des

Législation nucléaire des Législation nucléaire des pays de l OCDE et de l AEN Réglementation générale et cadre institutionnel des activités nucléaires Législation nucléaire des pays de l OCDE OCDE 2011 I. Cadre réglementaire général...

Plus en détail

AREVA NC Direction de la chimie de l uranium BP 29 26701 PIERRELATTE Cedex

AREVA NC Direction de la chimie de l uranium BP 29 26701 PIERRELATTE Cedex RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N Réf. : CODEP-LYO-2015-017016 Lyon, le 29 Avril 2015 AREVA NC Direction de la chimie de l uranium BP 29 26701 PIERRELATTE Cedex Objet : Contrôle des installations

Plus en détail

Exposition aux rayonnements ionisants liée à l utilisation industrielle de minerai de monazite Exemple du site de Pargny-sur-Saulx

Exposition aux rayonnements ionisants liée à l utilisation industrielle de minerai de monazite Exemple du site de Pargny-sur-Saulx Fabrice Leprieur (IRSN / DEI) Journées SFRP de Marcy l Etoile / Lyon 23 sept. 2004 Exposition aux rayonnements ionisants liée à l utilisation industrielle de minerai de monazite Exemple du site de Pargny-sur-Saulx

Plus en détail

BENOIST BUSSON Cabinet d Avocats 250 bis, boulevard Saint-Germain 75007 PARIS

BENOIST BUSSON Cabinet d Avocats 250 bis, boulevard Saint-Germain 75007 PARIS BENOIST BUSSON Cabinet d Avocats 250 bis, boulevard Saint-Germain 75007 PARIS MonsieurleProcureurdelaRépublique TribunaldeGrandeInstancedeMontauban Placeducoq 82000MONTAUBAN Paris,le20octobre2010 LR+AR

Plus en détail

PORTANT PRESCRIPTIONS SPECIALES ---- Société TOTAL MARKETING SERVICES. ---- Commune de MERCEUIL 21190 ----

PORTANT PRESCRIPTIONS SPECIALES ---- Société TOTAL MARKETING SERVICES. ---- Commune de MERCEUIL 21190 ---- Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement Unité territoriale de Côte d'or A R R E T E P R E F E C T O R A L PORTANT PRESCRIPTIONS SPECIALES Société TOTAL MARKETING SERVICES

Plus en détail

Séminaire IRSN - ANCCLI

Séminaire IRSN - ANCCLI Séminaire IRSN - ANCCLI Séminaire du 14/09/2011 La gestion de crise Sommaire de la présentation Sommaire Missions de l IRSN en cas de crise nucléaire Les premiers enseignements de l accident de Fukushima

Plus en détail

Marseille, le 25 février 2011. Contrôle des installations nucléaires de base. Inspection n PINS-MRS-2011-1309 des 7 et 8 février 2011 à Cadarache

Marseille, le 25 février 2011. Contrôle des installations nucléaires de base. Inspection n PINS-MRS-2011-1309 des 7 et 8 février 2011 à Cadarache RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE MARSEILLE Marseille, le 25 février 2011 N/Réf. : CODEP-MRS-2011-007386 Monsieur le directeur du CEA CADARACHE 13108 SAINT PAUL LEZ DURANCE Objet : Contrôle des installations

Plus en détail

La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre

La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre DOSSIER DE PRESSE 1ER FEVRIER 2012 La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce message que si vous en avez

Plus en détail

ENQUÊTE ET AUDIENCES PUBLIQUES DU BAPE Les enjeux de la filière uranifère au Québec. DEMANDE D INFORMATION No. 47

ENQUÊTE ET AUDIENCES PUBLIQUES DU BAPE Les enjeux de la filière uranifère au Québec. DEMANDE D INFORMATION No. 47 Mars 2015 ENQUÊTE ET AUDIENCES PUBLIQUES DU BAPE Les enjeux de la filière uranifère au Québec DEMANDE D INFORMATION NO.1 DEMANDE D INFORMATION No. 47 Le document d analyse des données de surveillance des

Plus en détail

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LA COMMISSION CANADIENNE DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE. (représentée par le président) LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LA COMMISSION CANADIENNE DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE. (représentée par le président) LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE MDN : 2011010001 CCSN : 3639875 PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LA COMMISSION CANADIENNE DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (représentée par le président) ET LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE (représenté par le sous-ministre

Plus en détail

L innovation au service de l assainissement et du démantèlement

L innovation au service de l assainissement et du démantèlement L innovation au service de l assainissement et du démantèlement La performance et la fiabilité pour lignes directrices Opérant depuis plus de 30 ans aux côtés des exploitants nucléaires, SALVAREM est le

Plus en détail

DES SITES INTERNET SUR LES RISQUES MAJEURS

DES SITES INTERNET SUR LES RISQUES MAJEURS DES SITES INTERNET SUR LES RISQUES MAJEURS Sites Éducation Nationale DSDEN 94 http://www.ia94.ac-creteil.fr/vie_scolaire/hygiene_securite.htm Risques Majeurs et Environnement le site Internet de l académie

Plus en détail

Offre de stage. Junior Business Analyst (F/H) Londres début 2013 pour 6 mois

Offre de stage. Junior Business Analyst (F/H) Londres début 2013 pour 6 mois Offre de stage Junior Business Analyst (F/H) Londres début 2013 pour 6 mois Au sein d AREVA, le Business Group Aval propose des solutions de gestion de fin de cycle des combustibles usés : recyclage, logistique,

Plus en détail

N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014

N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014 Monsieur le Docteur Centre Hospitalier de Charleville 45, Avenue de Manchester

Plus en détail

: Code de l environnement, notamment les articles L. 596-1 et suivants

: Code de l environnement, notamment les articles L. 596-1 et suivants RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2013-062535. Lyon, le 15/11/2013 Monsieur le directeur Direction du site AREVA du Tricastin BP 16 26701 PIERRELATTE cedex Objet Réf. : Contrôle

Plus en détail

L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES

L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2012 ENTRÉE LIBRE DE 10H30 À 17H SUR PRÉSENTATION D UNE CARTE D IDENTITÉ 31, AVENUE DE LA DIVISION

Plus en détail

Orléans, le 14 décembre 2004. Monsieur le Directeur du Centre d'etudes Commissariat à l'energie Atomique de Saclay 91191 GIF SUR YVETTE CEDEX

Orléans, le 14 décembre 2004. Monsieur le Directeur du Centre d'etudes Commissariat à l'energie Atomique de Saclay 91191 GIF SUR YVETTE CEDEX DIRECTION REGIONALE DE L INDUSTRIE, DE LA RECHERCHE ET DE L ENVIRONNEMENT D'ILE-DE-FRANCE Division d'orléans DEP-DSNR-Orl/ChM/MCL/1807/04 L:\CLAS_SIT\SACLAY\INB35\07vds04\INS_2004_CEASAC_0016.doc Orléans,

Plus en détail

Les commissions locales d information : Rôle et fonctionnement. Dossier à l attention des nouveaux membres de la CLIGEET et de la CLI FBFC.

Les commissions locales d information : Rôle et fonctionnement. Dossier à l attention des nouveaux membres de la CLIGEET et de la CLI FBFC. Les commissions locales d information : Rôle et fonctionnement. Dossier à l attention des nouveaux membres de la CLIGEET et de la CLI FBFC. - Mai 2014 En France, une Commission locale d information (CLI)

Plus en détail

SOCODEI Identification : SOC NO 0094. Note d organisation. Politique radioprotection SOCODEI PAGE : 3/6 SOMMAIRE 1. ENJEUX ET FONDEMENTS...

SOCODEI Identification : SOC NO 0094. Note d organisation. Politique radioprotection SOCODEI PAGE : 3/6 SOMMAIRE 1. ENJEUX ET FONDEMENTS... Politique radioprotection SOCODEI PAGE : 3/6 SOMMAIRE 1. ENJEUX ET FONDEMENTS... 4 2. DOMAINE D APPLICATION... 4 3. PRINCIPES DIRECTEURS... 4 4. OBJECTIFS... 5 5. RESPONSABILITES ET REGLES... 5 6. ANIMATION

Plus en détail