Quels sont les leviers et freins de l e-businessl en Belgique et en Wallonie?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quels sont les leviers et freins de l e-businessl en Belgique et en Wallonie?"

Transcription

1 Quels sont les leviers et freins de l e-businessl en Belgique et en Wallonie? André Delacharlerie Responsable de l Observatoire des TIC e-business, fini de jouer?

2 Au cœur c de l e-businessl Les fondements de l e-business sont : Une gestion orientée client via (entre autres) une o Information de qualité o Personnalisation du produit / du service o Réduction des délais o Simplification des procédures de commande / de suivi o Qualité et adéquation du service après-vente Par une utilisation accrue des TIC : o d abord au niveau des interactions avec les clients avec les fournisseurs / partenaires / administrations o aussi (quasi nécessairement) au niveau des processus internes (back-office) e-business, fini de jouer?

3 Vers l entreprise l intégr grée Administrations Fournisseurs Partenaires Finances Gestion GRH Stocks Achats Ventes SCM Entreprise ERP Production SAV Maintenance e-business CRM R&D Marketing Clients Prospects Concurrents e-business, fini de jouer?

4 Equipement des PME (fin 2005) 96% sont informatisées, 92% sont connectées à Internet 51% des PME wallonnes ont un site Web 58% des PME flamandes et 62% des bruxelloises Progiciels de Gestion Intégrée (PGI): 15% utilisent un logiciel ERP (+4) 14% utilisent un logiciel CRM (+2) 9 % utilisent un logiciel SCM (+4) Concernent surtout les o PME 50 travailleurs et + o Multi-sites o Avec concurrence mondiale Diffusion : o Surtout les entreprises de production o Apparaissent dans les services (ERP-light) e-business, fini de jouer?

5 «Modèles» de l e-businessl L e-business est souvent catégorisé en : B to C (business to consumer) ou «commerce électronique» o vise le client final o ne représente qu environ 10 % du e-business o!! Ne recouvre pas toute la «vente en ligne»!! B to B (business to business) o Vente en ligne aux professionnels o Intégration de processus avec les partenaires o Intermédiation (B to B to B / B to B to C ) B to A (business to administration) o Intégration des relations avec les administrations Émergence aussi d un modèle «C to C» o Lui-même constituant une plateforme d entrée pour les TPE e-business, fini de jouer?

6 B to C : Commerce électronique Ne se limite pas à la «vente» de produits / services aux particuliers : Devis en ligne Simulation, étude du besoin, conseil interactif Réservation, prise de rendez-vous Services après-vente, produits complémentaires Avantages potentiels pour le client : Personnalisation du produit Facilité de choix, étendue du catalogue Confidentialité, détail de l information Livraison immédiate (biens/services digitaux) ou rapide Implique : Gestion soignée de la logistique 11h30 : Bivolino.com Gestion des paiements en ligne 14h00 : Max Havelaar e-business, fini de jouer?

7 Commerce électronique en Belgique Le commerce électronique décolle en Belgique : 49% des Internautes ont déjà acheté sur le Net 2,4 millions de cyber consommateurs qui font en moyenne 4,6 achats par an pour un montant moyen de 117 par transaction. Les produits phares sont les livres, billets de train, théâtre, concerts, les vêtements et les objets, vouchers d hôtel, DVD, produits informatiques (Source : InSites) e-business, fini de jouer?

8 B to B : Intégration des transactions Passer de l échange de données à l intégration des systèmes au niveau des relations transactionnelles o Intégration du flux besoin commande accusé de réception notification de livraison facturation paiement = Ventes / Achats en ligne o Intégration des flux financiers avec les banques Solutions basées EDI / Web EDI / EDXML Nécessite une intégration du SI interne (ERP/SCM) Réductions des coûts / délais / erreurs flux tendus + Profitable si relations nombreuses et routinières e-business, fini de jouer?

9 Achats en ligne En Wallonie, ont acheté en ligne en 2005: 39% des PME (42% des connectées) 20% des TPE (33% des connectées) (Chiffres 2004) Les achats en ligne concernent o d abord les fournitures (21% des PME) o puis les approvisionnements (18%) L achat en ligne concernant les approvisionnements est plus courant chez les petites PME que chez les plus grandes 24% des acheteurs disent recourir plus souvent à des fournisseurs à l étranger depuis qu ils achètent via Internet Liaison avec le back-office : 33 % des PME qui achètent (+4) 33 % des TPE qui achètent (Chiffre 2004) e-business, fini de jouer?

10 Vente en ligne En Wallonie, ont vendu en ligne en 2005 : 14% des PME (+1 seulement) o 20% des vendeurs n ont pas de site web!! 4% des TPE (Chiffres 2004) Vecteurs de la vente électronique (PME vendant en ligne ) 47% via le site web B2B ou B2C 73% via (dont 3% relayant des commandes EDI) 8% via EDI Part des commandes électroniques dans le CA + de 50% des commandes : 11% des vendeurs - de 10% des commandes : 54% des vendeurs Intégration au back-office 33% des PME qui vendent via le site web ne réencodent pas les commandes électroniques e-business, fini de jouer?

11 Facturation & Payement électroniques Paiement en ligne : Proposé par 18% des PME qui vendent par voie électronique (=) Facturation en ligne : Proposée par 16% des PME vendant en ligne (+6) Pour mémoire : La loi belge du reconnaît la validité juridique de la facture électronique La dématérialisation de la facture permet de réduire les coûts de traitement de 60% mais seulement pour un nombre suffisant de factures par mois (300 min) En 2005, moins de 1% des factures étaient délivrées par voie électronique (France= 15%) 10h30 : DefIMedia e-business, fini de jouer?

12 Perception de la vente en ligne Avantages perçus : Conquérir de nouveaux marchés Diminuer les coûts (fonctionnement, distribution, ) Raccourcir les délais de livraison Personnaliser le produit / le service Réorganiser l entreprise de façon plus performante Freins rencontrés : Produit jugé inadapté à la vente en ligne puis Préférence pour la vente classique Clients non intéressés ou non internautes Manque de formation du personnel Difficultés d organisation interne Coût de création du site de vente Problèmes logistiques Craintes de problèmes juridiques Craintes sur la sécurisation des paiements e-business, fini de jouer?

13 B to B : Partage de ressources Ressources partageables : o Stocks (matières ou produits finis) o Capacités de production (machines, véhicules, ) o Compétences (personnel) o Informations (infos clients/fournisseurs, veille, ) o Développements informatiques Implique o Complémentarité entre les partenaires o Intégration d une partie des SI Opportunités o Meilleure disponibilité sur le marché o Rationalisation/mutualisation des investissements e-business, fini de jouer?

14 B to B : Intégration de processus Un pas plus loin dans l intégration avec des partenaires «sous-traitants» De multiples cas particuliers : o Pilotage à distance de la production de pièces personnalisées o Télégestion et maintenance d équipements o Intégration des campagnes de promotion entre fabricants et distributeurs o e-business, fini de jouer?

15 Collaboration en ligne 14% des PME wallonnes sont interconnectées avec d autres entreprises (EDI, VPN, Extranet ) Conséquences de la mise en réseau : o Réduction des délais (40%) o Réduction des intermédiaires (32%) o Réorganisation des SI (28%) o Réorganisation de l entreprise (20%) o Réduction des stocks (15%) 20 % des PME partagent des ressources dont : Stocks (9%), Personnel (8%), Site Web (6%), Machines (4%), Transport (3%), Autres (1%) Partage favorisé par la taille et le niveau de concurrence 10h00 : Téléroute e-business, fini de jouer?

16 B to B to B/C : Intermédiation La pratique de l e-business nécessite beaucoup de ressources : Techniques (informatiques, télécoms, ) Compétences (business et technologiques) La rentabilité nécessite des volumes de transaction suffisants Les PME préfèrent se concentrer sur leur métier de base Des plateformes d intermédiation permettent d externaliser certaines fonctions de mutualiser les coûts de créer de nouveaux services : o Hébergement de sites, applications, o Gestion de catalogues, de paiements, de logistique, o Portails sectoriels / intégration de multiples offreurs o 15h00 : ebay / Sound 7 e-business, fini de jouer?

17 B to A / A to B : échanges administratifs Télé-services et télé-procédures Déclarations récurrentes o INTERVAT (TVA) o DIMONA (ONSS) o FINPROF (Précomptes professionnels) o Formulaires électroniques e-procurement et marchés publics Gestion intégrée de dossiers électroniques Ex : Gestion des dossiers d urbanisme (RW + communes + architectes) e-business, fini de jouer?

18 Enjeux de l e-business l Nouveaux marchés Nouveaux produits/services Nouvelles formes d innovation Optimisation des moyens Agilité MAIS Disponibilité & appropriation technologique Formation Moyens limités Analyse coûts-bénéfices ROI à moyen terme Culture d ouverture Résistance au changement e-business, fini de jouer?

e-business, fini de jouer?

e-business, fini de jouer? e-business, fini de jouer? André Delacharlerie Hélène Raimond ad@awt.be & hr@awt.be e-business, fini de jouer? - 29.03.2006-1 I. Petit tour des concepts e-business, fini de jouer? - 29.03.2006-2 les télécoms

Plus en détail

Plan de l exposé Projets E-Business en PME le pourquoi et le comment

Plan de l exposé Projets E-Business en PME le pourquoi et le comment Plan de l exposé Projets E-Business en PME le pourquoi et le comment Forum Télécom SPI+ Ateliers «e-business» R. Delhaye / P. Poty - AWT Verviers, 19 février 2002 Introduction générale 1. Définitions et

Plus en détail

Secteur Industries - Manufacturing

Secteur Industries - Manufacturing Secteur Industries - Manufacturing isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur industriel Selon le gouvernement,

Plus en détail

Fiche de l'awt Qu'est-ce que l'e-business?

Fiche de l'awt Qu'est-ce que l'e-business? Fiche de l'awt Qu'est-ce que l'e-business? Que recouvre exactement la notion d'e-business? Les moteurs de l'e-business (gestion orientée client et TIC), proposition de valeur d'une stratégie e-business,

Plus en détail

Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness

Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness Les activités de cette matrice concernent les canaux de communication électronique et les interfaces avec les systèmes d'information de l'entreprise

Plus en détail

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12 Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE La notion «d E-Business» recouvre les différentes applications possibles de l'informatique faisant appel aux technologies de l'information et

Plus en détail

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS REMARQUES PRÉLIMINAIRES Ces questions ont un double objectif. D'une part, mieux cerner les tenants et aboutissants de votre projet

Plus en détail

Chaîne logistique & TIC

Chaîne logistique & TIC Chaîne logistique & TIC (from commerce to e-commerce to c-commerce). 1 2 3 4 Les Les méthodologies méthodologies m ECR ECR Mise Mise en en œuvre œuvre d une d une d chaîne chaîne logistique intégrée. grée.

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

La 1re place de marché d import export de la francophonie CREEZ VOTRE CABINET D AFFAIRES INTERNATIONAL

La 1re place de marché d import export de la francophonie CREEZ VOTRE CABINET D AFFAIRES INTERNATIONAL La 1re place de marché d import export de la francophonie CREEZ VOTRE CABINET D AFFAIRES INTERNATIONAL Une Vision, un outil, un partenariat La Vision L outil L objectif du CIOA est de créer un réseau mondial

Plus en détail

Fiche de l'awt Le Business to Business (B2B)

Fiche de l'awt Le Business to Business (B2B) Fiche de l'awt Le Business to Business (B2B) E-Business: présentation du Business to Business (B2B ou B to B, c'est-à-dire les activités concernant les relations entre des entreprises) et de ses différents

Plus en détail

Secteur Sociétés de Services

Secteur Sociétés de Services Secteur Sociétés de Services isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur tertiaire Selon l'insee, le marché des

Plus en détail

Secteur Distribution & Retail

Secteur Distribution & Retail Secteur Distribution & Retail isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques des métiers du négoce Selon l Observatoire des commerces

Plus en détail

Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business?

Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business? Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business? Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Définition de l'e-business 3 : Les moteurs de l'e-business 4 : Choix stratégique et la proposition de

Plus en détail

Secteur agroalimentaire

Secteur agroalimentaire Secteur agroalimentaire isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur des IAA Selon la FAO*, les demandes en produits

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@tic Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@TIC 1. Le principe du «Cloud» Qu on les appelle Application Service Provider (ASP),

Plus en détail

Donnez vie à vos projets avec Microsoft Dynamics NAV

Donnez vie à vos projets avec Microsoft Dynamics NAV Donnez vie à vos projets avec Microsoft Dynamics NAV Concevoir un avenir pour votre entreprise est pour vous un investissement de tous les jours. Grâce à Microsoft Dynamics NAV, donnez vie à vos projets.

Plus en détail

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour :

Plus en détail

CALENDRIER DES RDV CCIMP DES TIC 1 ER SEMESTRE 2011

CALENDRIER DES RDV CCIMP DES TIC 1 ER SEMESTRE 2011 DATE HORAIRE LIEU THEME 27 JANVIER 2011 9h 10h30 Show Room Exploitez les logiciels libres dans votre entreprise Découvrez les opportunités offertes par les logiciels libres pour gérer votre entreprise

Plus en détail

Utiliser Internet pour les achats

Utiliser Internet pour les achats L évolution de la fonction achats, ces dernières années, s est encore accélérée sous l impulsion d Internet. La conjonction d éléments différents, tels la reconnaissance de l importance économique des

Plus en détail

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing anufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING manufacturing i-club Un club utilisateur de plus de 100 adhérents qui participent activement à la vie de nos produits plus de 2000 Clients industriels

Plus en détail

Secteur Recherche Santé

Secteur Recherche Santé Secteur Recherche Santé isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur de la santé Selon l INSEE, le secteur de la

Plus en détail

Programme de Partenariat CIOA. Ecole du Nouveau Commerce. Septembre 2012

Programme de Partenariat CIOA. Ecole du Nouveau Commerce. Septembre 2012 Programme de Partenariat CIOA Ecole du Nouveau Commerce Septembre 2012 Groupe CIOA - Le Nobel - Avenue de l Université - 83160 La Valette du Var FRANCE Tel : 33 (0)4 94 14 12 40 - Fax : 33 (0)4 94 14 12

Plus en détail

ARTISANS DU MONDE AMENER LES ARTISANS A L EXPORT. Sommaire Introduction de l opération L opération Les Outils mis à disposition A propos du CIOA

ARTISANS DU MONDE AMENER LES ARTISANS A L EXPORT. Sommaire Introduction de l opération L opération Les Outils mis à disposition A propos du CIOA ARTISANS DU MONDE AMENER LES ARTISANS A L EXPORT Sommaire Introduction de l opération L opération Les Outils mis à disposition A propos du CIOA CIOA - 2013 1 Le Groupe CIOA Mission et objectifs Le Groupe

Plus en détail

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance Sage 100 pour les PME Faites de votre gestion un levier de performance À propos de Sage Leader des éditeurs de logiciels de gestion sur le marché des PME dans le monde* Plus de 6 millions d entreprises

Plus en détail

L activité Golden Fashion Pro : Représenter la Centrale d achat des vêtements et accessoires auprès des professionnels de la mode

L activité Golden Fashion Pro : Représenter la Centrale d achat des vêtements et accessoires auprès des professionnels de la mode L activité Golden Fashion Pro : Représenter la Centrale d achat des vêtements et accessoires auprès des professionnels de la mode La Centrale d achat des vêtements & accessoires Vous Les professionnels

Plus en détail

Fiche méthodologique Le Business to Business (B to B)

Fiche méthodologique Le Business to Business (B to B) Fiche méthodologique Le Business to Business (B to B) Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Définition, aspects et classification 3 : Le modèle des relations transactionnelles 4 : Le modèle

Plus en détail

Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux?

Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux? Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux?» Club Agenda de l atelier Introduction Retour d expérience : New Idea

Plus en détail

PROCONCEPT EASY START

PROCONCEPT EASY START PROCONCEPT EASY START Découvrez les avantages d une solution logicielle Suisse, développée spécialement pour couvrir l ensemble des besoins des PME DÉVELOPPÉE PAR UNE PME POUR LES PME Avec ProConcept Easy

Plus en détail

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME Sage Online, les solutions qui me ressemblent sécurité simplicité mobilité expertise métier Les solutions de gestion Cloud pour les PME Le choix du Cloud : une solution clés en main pour la gestion de

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS................................................................... 7 PRÉFACE............................................................................ 9 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

EDI et commerce électronique

EDI et commerce électronique EDI et commerce électronique Table des matières 1. L Echange des Données Informatisées «EDI»... 2 1.1 La naissance du Besoin à L'EDI... 2 1.2 L objectif de L EDI... 2 1.3 Définition de L EDI... 2 1.4 Mise

Plus en détail

Gagnez du temps et économisez de l'argent tout en faisant vos achats sans contrainte grâce aux solutions e-commerce de RS. Avec nous, c'est possible!

Gagnez du temps et économisez de l'argent tout en faisant vos achats sans contrainte grâce aux solutions e-commerce de RS. Avec nous, c'est possible! Gagnez du temps et économisez de l'argent tout en faisant vos achats sans contrainte grâce aux solutions e-commerce de RS. Avec nous, c'est possible! Solutions e-commerce rswww.fr rswww.fr RS Components

Plus en détail

e-transformation des entreprises e-transformation ANNECY 3 Octobre 2002 Patrick SILLAM

e-transformation des entreprises e-transformation ANNECY 3 Octobre 2002 Patrick SILLAM e-transformation des entreprises On a tout dit sur Internet À l image du chemin de fer en son temps, certains ont vu dans la capacité d Internet à rapprocher encore un peu plus les hommes, le vecteur d

Plus en détail

Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI

Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI 07 octobre 2008 Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI 2.0 Place de marché clients ecommerce Internet intranet esourcing extranet MARCHÉ nouveaux métiers PROSPECTS mobilité nouvelle économie

Plus en détail

Sommaire. CHAPITRE 1 L identification de la clientèle... 11

Sommaire. CHAPITRE 1 L identification de la clientèle... 11 Sommaire CHAPITRE 1 L identification de la clientèle... 11 1. Mettre en œuvre une démarche mercatique... 12 2. Proposer un produit adapté aux consommateurs... 13 Notions... 15 1. Repérer la démarche mercatique...

Plus en détail

Fiche méthodologique L'intermédiation

Fiche méthodologique L'intermédiation Fiche méthodologique L'intermédiation Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Définition et finalités 3 : Classification 4 : Services partiels à valeur ajoutée 5 : L'intermédiation technique

Plus en détail

TRADE. Yourcegid Trade Y2

TRADE. Yourcegid Trade Y2 TRADE Yourcegid Trade Y2 1800 Clients négociants plus de + de 10 langues + de 40 pays plus de 200 DE collaborateurs et experts Un réseau performant : 200 PRès de Distributeurs certifiés Parce que votre

Plus en détail

Réalisé par : encadré par : Hind SEBKI. Soukaina TOUMAZE. Zineb ZARDANI. Kaoutar ZANGUI. Semestre 6

Réalisé par : encadré par : Hind SEBKI. Soukaina TOUMAZE. Zineb ZARDANI. Kaoutar ZANGUI. Semestre 6 Réalisé par : encadré par : Naîma IBELAAZI Mr. Mohamad ELHAOUS Hind SEBKI Soukaina TOUMAZE Zineb ZARDANI Kaoutar ZANGUI 1 Introduction I) Historique II) Définition du commerce électronique II) Les différents

Plus en détail

TRANSITION. BtoB COMMERCE

TRANSITION. BtoB COMMERCE TRANSITION & BtoB COMMERCE UNE ÉTUDE RÉALISÉE PAR NEXT CONTENT ET LE CRÉDOC À L INITIATIVE DE LA FEVAD, AVEC LE SOUTIEN DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ET DES PARTENAIRES Présentée aux Rendez-vous

Plus en détail

La gestion des flux d information : EDI

La gestion des flux d information : EDI La gestion des flux d information : EDI Introduction EDI (définition, composants, types et domaines d application) Les enjeux de l EDI La mise en œuvre de l EDI Conclusion Introduction Tâches Création

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information EEP s Systèmes d information Echanges de Données Informatisés Bertrand Cuissart 1 1 Département GLT, IUT d Alençon, Université de Caen. 7 janvier 2007 Internet EEP nouvelles contraintes nouveaux outils

Plus en détail

Le développement du e-commerce et ses impacts sur l'emploi. Gérard Valenduc Fondation Travail-Université asbl (www.ftu-namur.org) Prof.

Le développement du e-commerce et ses impacts sur l'emploi. Gérard Valenduc Fondation Travail-Université asbl (www.ftu-namur.org) Prof. Le développement du e-commerce et ses impacts sur l'emploi Gérard Valenduc Fondation Travail-Université asbl (www.ftu-namur.org) Prof. UCL et UNamur Plan de la présentation Qu'est-ce que l'e-commerce?

Plus en détail

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11 Liste des études de cas Liste des tableaux et des figures XI XII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

26 mars 2013. @Aula Magna Louvain-La-Neuve. Dossier exposants. www.digiwal.eu

26 mars 2013. @Aula Magna Louvain-La-Neuve. Dossier exposants. www.digiwal.eu 26 mars 2013 @Aula Magna Louvain-La-Neuve Dossier exposants www.digiwal.eu by DIGIWAL vous offre en un seul lieu un concentré d opportunités d affaires et de visibilité sans équivalent une vision Nouveau

Plus en détail

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU UNE NOUVELLE VISION POUR DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU Tendances du e-commerce dans le Monde E-Commerce en Tunisie Nouvelle Stratégie de Développement du E- commerce en Tunisie

Plus en détail

L IMPACT DU E-COMMERCE SUR LA LOGISTIQUE. Réunion du 25 Janvier 2011- Document de travail

L IMPACT DU E-COMMERCE SUR LA LOGISTIQUE. Réunion du 25 Janvier 2011- Document de travail COMMISSION SUPPLY CHAIN AGILE L IMPACT DU E-COMMERCE SUR LA LOGISTIQUE Réunion du 25 Janvier 2011- Document de travail Présentation Commission Supply Chain Agile = adaptation permanente de la Supply Chain

Plus en détail

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil Développement Croissance Développement Productivité Investissement Environnement Ouverture B.I.Conseil Nous sommes Microsoft Business Solutions Partner, ce qui nous permet de travailler en étroite collaboration

Plus en détail

LILLE 2002. Le e-commerce : comment l entreprise maîtrise-t-elle les risques logistiques de cette nouvelle forme de commerce?

LILLE 2002. Le e-commerce : comment l entreprise maîtrise-t-elle les risques logistiques de cette nouvelle forme de commerce? LILLE 2002 Le e-commerce : comment l entreprise maîtrise-t-elle les risques logistiques de cette nouvelle forme de commerce? LES PARTICIPANTS Anne DEUTSCH Direction technique SIACI Richard MEKOUAR Senior

Plus en détail

Gestion de l activité commerciale

Gestion de l activité commerciale 12 13 Gestion de l activité commerciale Gérez efficacement votre activité de négoce, services ou industrie L activité commerciale, c est le nerf de la guerre : prospection, réalisation de devis, facturation,

Plus en détail

Descours & Cabaud, un modèle unique d expertise et de proximité

Descours & Cabaud, un modèle unique d expertise et de proximité Descours & Cabaud, un modèle unique d expertise et de proximité Depuis 230 ans, Descours & Cabaud fait de la distribution professionnelle son métier. Notre Groupe, en proposant l offre la plus large du

Plus en détail

TRACENET FICHE SIGNALÉTIQUE

TRACENET FICHE SIGNALÉTIQUE TRACENET FICHE SIGNALÉTIQUE FILIÈRE PORTEUR Thématique(s) Equipe JOUET ET PUERICULTURE FJP, FÉDÉRATION DU JOUET ET DE LA PUERICULTURE Co-design PLM SCM Traçabilité Dématérialisation des flux logistiques

Plus en détail

Comment bien positionner son activité en ligne et inciter le client à acheter en ligne?

Comment bien positionner son activité en ligne et inciter le client à acheter en ligne? Comment bien positionner son activité en ligne et inciter le client à acheter en ligne? Olivier de Wasseige Administrateur délégué Defimedia SA Consultant RENTIC 21 février 2008 Conférence e-commerce AWT

Plus en détail

Fiche de l'awt L'intermédiation

Fiche de l'awt L'intermédiation Fiche de l'awt L'intermédiation E-Business: présentation de l'intermédiation (activités liées à l'e-business externalisées vers des parties tierces) et de ses différents modèles Créée le 05/02/01 Modifiée

Plus en détail

ASSISTANCE. jdscenter. Centre d Affaires. jdscenter

ASSISTANCE. jdscenter. Centre d Affaires. jdscenter Centre d Affaires ASSISTANCE accueil@.com jdslink Relation client Gestion commerciale Communication visuelle Création Visuelle Site Internet E-mailing Référencement Assistance administrative Vous avez

Plus en détail

Le bureau mobile collaboratif pour piloter en temps réel votre entreprise dans un cloud privé et sécurisé.

Le bureau mobile collaboratif pour piloter en temps réel votre entreprise dans un cloud privé et sécurisé. Le bureau mobile collaboratif pour piloter en temps réel votre entreprise dans un cloud privé et sécurisé. CRM-Affaires Facturation Ressources Humaines Gestion de projets Le planning B2O : élément central

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

Présentation. Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance

Présentation. Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance Présentation Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance 1 Prodware en bref Editeur de briques logicielles sectorielles et métiers Intégrateur hébergeur des grands

Plus en détail

Supply Chain et collaboration clients-fournisseurs

Supply Chain et collaboration clients-fournisseurs Supply Chain et collaboration - 1 - Supply Chain et collaboration clients-fournisseurs Entretiens de Rungis 24 septembre 2009 Supply Chain et collaboration - 2 - L organisation traditionnelle Achats Approvis.

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

e-logistique & e-commerce

e-logistique & e-commerce Université Abdelmalek Essâadi École Nationale de Commerce et de Gestion Tanger National School of Management Tél.: 039-31-34-87/88/89 Fax: 039-31-34-93 Adresse: B.P. 1255 Tanger e-logistique & e-commerce

Plus en détail

Intervention en entreprise

Intervention en entreprise Intervention en entreprise ADM-170 Séance 6 - Informatique Semaine du 16 juin 2008 Ordre du jour Les données et l information Distinction entre données et information L évaluation de la valeur de l information

Plus en détail

secteur logistique «Focus» divers ( bâtiments de plus de 10 000 m² )

secteur logistique «Focus» divers ( bâtiments de plus de 10 000 m² ) secteur logistique «Focus» divers ( bâtiments de plus de 10 000 m² ) 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 TERMES ANGLAIS APS (Advanced Planning and Scheduling

Plus en détail

Fiche méthodologique Le Business to Consumer (B to C)

Fiche méthodologique Le Business to Consumer (B to C) Fiche méthodologique Le Business to Consumer (B to C) Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Définition et catégories 3 : Critère de définition 1 : la nature des produits 4 : Critère de définition

Plus en détail

Les workflows en CI. W2P, Cross-Media, données variables, hybrides, mode cloud, stratégie. Lionel CHAGAS

Les workflows en CI. W2P, Cross-Media, données variables, hybrides, mode cloud, stratégie. Lionel CHAGAS Les workflows en CI W2P, Cross-Media, données variables, hybrides, mode cloud, stratégie Lionel CHAGAS Sommaire Introduction Contexte Tendances Conclusion 2 01. Introduction 3 Introduction Vers l utilisation

Plus en détail

CMS. Emailing GED. Événements. Gestion de projets. Gestion commercial. Réapprovisionnement BPM. Collaboratif. Objectif. Statistique. Equipe.

CMS. Emailing GED. Événements. Gestion de projets. Gestion commercial. Réapprovisionnement BPM. Collaboratif. Objectif. Statistique. Equipe. Mobilité CRM Service Marketing Spécifique Régles Workflow ROI Communication Règles BPM Budget Automatisation Collaboratif Partage Statistique Arrivées Départs Online Charge de travail Planning Événements

Plus en détail

TIC et Stratégies d affairesd. Mise en place d une démarche CRM PME «Bonnes pratiques» Le schéma des relations TIC - Organisation - Travail - Humain

TIC et Stratégies d affairesd. Mise en place d une démarche CRM PME «Bonnes pratiques» Le schéma des relations TIC - Organisation - Travail - Humain Mise en place d une démarche CRM PME «Bonnes pratiques» Le schéma des relations TIC - Organisation - Travail - Humain Emploi Stratégies TIC Organisation Travail GRH TIC et Stratégies d affairesd Deux visions

Plus en détail

La Crm : quels sont les compartiments du jeu? Emmanuel Crevecoeur. Directeur commercial. Isagri

La Crm : quels sont les compartiments du jeu? Emmanuel Crevecoeur. Directeur commercial. Isagri La Crm : quels sont les compartiments du jeu? Emmanuel Crevecoeur. Directeur commercial. Isagri Gestion de la Relation Client GRC : quels sont les compartiments du jeu? Emmanuel Crevecoeur Mars 2012 Ordre

Plus en détail

Présentation Extranet CHD SiWiPo

Présentation Extranet CHD SiWiPo Présentation Extranet CHD SiWiPo Petit déjeuner Vendredi 03 octobre 2014 08h30-10h Hôtel Raphaël - 75016 www.siweb.fr +33 (0)4 42 901 605 75015 Paris 13797 Aix-en-Provence Présentation solution SiWiPo

Plus en détail

Paie - RH. Un ERP à la richesse fonctionnelle exceptionnelle

Paie - RH. Un ERP à la richesse fonctionnelle exceptionnelle Un ERP à la richesse fonctionnelle exceptionnelle Un ERP est un progiciel de planification des ressources nécessaires au bon fonctionnement d une entreprise (Entreprise Ressources Planning). l entreprise,

Plus en détail

C A P S U R L E S V E N T E S WWW.IEXPO.CA. Hyatt Regency, Montréal 22 mars, 2011 Centre des Congrès Ottawa Gatineau 12 mai, 2011

C A P S U R L E S V E N T E S WWW.IEXPO.CA. Hyatt Regency, Montréal 22 mars, 2011 Centre des Congrès Ottawa Gatineau 12 mai, 2011 C A P S U R L E S V E N T E S Hyatt Regency, Montréal 22 mars, 2011 Centre des Congrès Ottawa Gatineau 12 mai, 2011 WWW.IEXPO.CA E-Marketing, E-Relations Clients, E-Business, Mobile Marketing, Vidéo Marketing,

Plus en détail

Enquête Utilisation des TIC et de l e-commerce dans les entreprises 2015

Enquête Utilisation des TIC et de l e-commerce dans les entreprises 2015 Direction générale Statistique - Statistics Belgium North Gate III - Bd du roi Albert II 16-1000 Bruxelles Numéro d entreprise: 0314.595.348 http://economie.fgov.be - http://statbel.fgov.be Enquête Utilisation

Plus en détail

La Business Intelligence & le monde des assurances

La Business Intelligence & le monde des assurances Conseil National des Assurances Séminaire - Atelier L information au service de tous Le 09 Novembre 2005 La Business Intelligence & le monde des assurances Karim NAFIE Regional Presales Manager EEMEA Operations

Plus en détail

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Liste des études de cas XI Liste des tableaux et des figures XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes?

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Henri PORNON 3 avril 2012 IETI Consultants 17 boulevard des Etats-Unis - F-71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 - fax : (0)3 85 21 91 92-

Plus en détail

VOTRE EXPERT MÉTIER. www.ordirope.fr commercial@ordirope.fr

VOTRE EXPERT MÉTIER. www.ordirope.fr commercial@ordirope.fr VOTRE EXPERT MÉTIER 2, quai du Commerce - C.P. 731 69256 LYON CEDEX 09 Tél : 04 72 53 33 33 Fax : 04 72 53 33 34 www.ordirope.fr commercial@ordirope.fr Éditeur de Ordirope, éditeur de Nous partageons le

Plus en détail

«Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Club

«Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Club Réunion des membres du 7 juin 2011 «Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Comment faciliter la gestion journalière d un commerce ou d une TPE par l utilisation d outils TIC? L adoption d outils TIC mais

Plus en détail

Sommaire des cours de la 1ère année du BTS AG PME-PMI

Sommaire des cours de la 1ère année du BTS AG PME-PMI Matières 0186 TE Culture générale et expression 3516 TG Management des entreprises 3517 TG Économie générale 3518 TG Droit 3601 TG Gestion relation clientèle 3602 TG Gestion relation fournisseurs 3604

Plus en détail

Vendre en ligne sans investir

Vendre en ligne sans investir Vendre en ligne sans investir Olivier de Wasseige Administrateur délégué Defimedia SA Consultant RENTIC 24 octobre 2007 Conférence AWT - Forum des Entrepreneurs 1 Introduction Dans quels cas est-il préférable

Plus en détail

Outils et enjeux des TIC et de l e-business

Outils et enjeux des TIC et de l e-business Outils et enjeux des TIC et de l e-business Présentation dans le cadre du cycle S approprier Internet organisé par TechnocITé asbl Parc Scientifique INITIALIS +32-65/32.15.25 Rue Descartes, 2 +32-65/73.15.31

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE

MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE Échantillon de départ tiré de la base de données de Dun and Bradstreet 4 secteurs d activités ciblés (entreprises de 5 employés et plus) : Des entreprises québécoises du secteur

Plus en détail

Une enquête exclusive Les PME adaptent les recettes des grands

Une enquête exclusive Les PME adaptent les recettes des grands Une enquête exclusive Les PME adaptent les recettes des grands Une base de 113 répondants Exclusivement des entreprises abonnées Une sélection rigoureuse Conforme à la définition européenne des PME Moins

Plus en détail

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 Emmanuel Layot Définitions AGENDA Caractéristiques / avantages du mode ASP Marché Fonctionnalités

Plus en détail

Introduction au guide d implantation de l e-business dans les PME guide.awt.be

Introduction au guide d implantation de l e-business dans les PME guide.awt.be Introduction au guide d implantation de l e-business dans les PME guide.awt.be Septembre 2001 1 Le guide est introduit par une série de points traitant des sujets suivants : 1. L e-business : un concept

Plus en détail

A.P.P.I.M. St Laurent du Var, 8 juillet 2010. Votre Système d Informationd & vos Outils de Pilotage de l Entreprisel

A.P.P.I.M. St Laurent du Var, 8 juillet 2010. Votre Système d Informationd & vos Outils de Pilotage de l Entreprisel A.P.P.I.M. St Laurent du Var, 8 juillet 2010 Votre Système d Informationd & vos Outils de Pilotage de l Entreprisel Le Programme 45mn Séminaire-Débat JL. Tomas : Directeur et Consultant Principal de S.I.

Plus en détail

Système d Information

Système d Information 1 sur 9 Brandicourt sylvain formateur Unix,apache,Algorithme,C,Html,Css,Php,Gestion de projet,méthode Agile... sylvainbrandicourt@gmail.com Système d Information Architecture Technique Architecture Logiciel

Plus en détail

E-commerce B2B Comment l exploiter avec Magento Enterprise Edition?

E-commerce B2B Comment l exploiter avec Magento Enterprise Edition? Webinar Magento Mardi 4 décembre 2012, 9h30-10h30 E-commerce B2B Comment l exploiter avec Magento Enterprise Edition? Le webinar va bientôt commencer E-commerce B2B Comment l exploiter avec Magento Enterprise

Plus en détail

Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises

Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises Sonia Besnard, Pascale Chevalier, Patrice Victor, Insee Pays de la Loire Danièle Guillemot, Yusuf Kocoglu, Centre d études de l emploi En France,

Plus en détail

«BÉNÉFICIEZ DE LA PUISSANCE D UN PORTAIL E-COMMERÇANTS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ EN MAGASIN ET SUR LE WEB, TIREZ PARTI DU CROSS-CANAL!

«BÉNÉFICIEZ DE LA PUISSANCE D UN PORTAIL E-COMMERÇANTS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ EN MAGASIN ET SUR LE WEB, TIREZ PARTI DU CROSS-CANAL! «BÉNÉFICIEZ DE LA PUISSANCE D UN PORTAIL E-COMMERÇANTS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ EN MAGASIN ET SUR LE WEB, TIREZ PARTI DU CROSS-CANAL!» Annuaire Présentez gratuitement votre enseigne, ajoutez votre

Plus en détail

Enquête sur les Technologies de l information et de la communication TIC2014 et le commerce électronique

Enquête sur les Technologies de l information et de la communication TIC2014 et le commerce électronique Enquête sur les Technologies de l information et de la communication TIC2014 et le commerce électronique Enquête conduite, dans le cadre de la Statistique publique, par l Institut national de la statistique

Plus en détail

Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département

Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département Développement International de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

La Performance Digitale en Business to Business

La Performance Digitale en Business to Business La Performance Digitale en Business to Business En quoi la performance digitale B2B et son optimisation, est-elle différente d une stratégie digitale B2C? Florent Bourc his - Marketing Stratégique - 2015

Plus en détail

Modèles économiques. e-business & e-commerce

Modèles économiques. e-business & e-commerce Modèles économiques Modèles économiques liés aux technologies Gilles Enguehard, genguehard@atenys.com La Nouvelle économie et ses modèles économiques 1. Les particularités de la nouvelle économie 1.1 Le

Plus en détail

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard Conserver un client coûte 5 X moins cher que d en acquérir un nouveau Diapositive 3 Constat Les clients évoluent Moins fidèles, moins d attachement

Plus en détail

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique IBM Global Services Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique Supply Chain Management Services Supply Chain Mananagement Services Votre entreprise peut-elle s adapter au

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : Customer Relationship Management (CRM) Sommaire Introduction... 1 Les enjeux

Plus en détail

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Novembre 2007

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Novembre 2007 L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises Novembre 2007 Sommaire Analyse des taux d adoption des différents outils Présentation des spécificités par outil Les nouvelles

Plus en détail