La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère"

Transcription

1 La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère Conférence sur le thème 27de septembre 2010 l'étanchéité à l'air des bâtiments Ministère de l'écologie, du Développement Durable, des Transports et de la Mer

2 Poids de l'étanchéité à l'air Exemples d'indicateurs pédagogiques Répartition des déperditions sur le bâti en condition hivernale 2 2

3 3 3

4 4 4

5 Orientations de la RT2012 La RT2012 est un engagement fort du Grenelle Généralisation dans le neuf des bâtiments basse consommation Par rapport à la RT2005, cela représente une division par 3 ou 4 des consommations d énergie primaire réglementaires Une généralisation des techniques performantes Une étape importante pour le développement des énergies renouvelables Cela constitue un pas important vers les bâtiments à énergie positive qui se généralisera dans le neuf en

6 6 6

7 7 De la RT2005 à la RT2012 Rappel RT2005 : 3 Exigences à respecter Consommation d énergie primaire Celle du projet (Cep) doit être inférieure ou égale à celle d un bâtiment de référence respectant toutes les exigences de la RT (Cepref) En résidentiel : Cepmax consommation maximale pour chauffage, refroidissement et production d eau chaude sanitaire en résidentiel Confort d été Vitrages, protections, orientations doivent permettre de garantir une température intérieure conventionnelle (Tic) inférieure ou égale à la température intérieure conventionnelle de référence (Tic-ref) Caractéristiques thermiques minimales Matériaux et systèmes doivent répondre à des caractéristiques minimales Garde fou sur l'isolation de l'enveloppe : Ubât <Ubât-max 7

8 De la RT2005 à la RT2012 Que deviennent les 3 exigences à respecter? Consommation : Cep Cepmax (50 kwhep/m²) en moyenne pour tout bâtiment L exigence Cep Cepréf devient obsolète Vers une exigence de résultat Confort d été : Tic Ticréf conservé temporairement Caractéristiques thermiques minimales remplacées par : Une exigence de performance globale supplémentaire Bbiomax: exigence de besoin maximal en énergie (en points) Des exigences de moyens 8 8

9 De la RT2005 à la RT2012 Évolution des consommations maximales RT2005 : Cep max = consommation maximale de chauffage, refroidissement et ECS en kwhep/m²/an pour le résidentiel RT2012 : Une exigence sur les 5 usages : Chauffage, ECS, refroidissement, auxiliaires (à ne pas confondre avec les équipements électroménagers,électroniques...), éclairage pour le résidentiel et le tertiaire Valeurs pour le résidentiel 9 9

10 10 10

11 La RT2012 en Bref Trois exigences de performances énergétique Consommation conventionnelle d'énergie Cep Cep Cepmax (50 kwhep/m²/an en moyenne) Confort d été Tic Ticréf en zone CE1 Besoin Bioclimatique conventionnel Bbio Bbio Bbiomax Nouveauté Des exigences de moyens 11 11

12 Les exigences de performance énergétique Consommation conventionnelle d'énergie Cep en kwhep/(m².an) Comprend : Pas de changement Chauffage Refroidissement Production d eau chaude sanitaire Auxiliaires de ventilation de chauffage et d eau chaude sanitaire Éclairage Pour les bâtiments à usage d'habitation : Déduction de la production d électricité à demeure La méthode de calcul Th-BCE 2012 est annexée à l'arrêté 12 12

13 Les exigences de performance énergétique Consommation conventionnelle d'énergie maximale Cepmax Cep max = 50 M ctype ( M cgéo + M calt + M csurf + M cges ) Modulation fonction de : L''usage (catégories de bâtiment) La zone climatique L'altitude Nouveauté 8 zones : pas de changement Pas de changement La surface moyenne des logements Nouveauté Des émissions des gaz à effet de serre des énergies utilisées pour le bois et les réseaux de chaleur Nouveauté Pour les bâtiments comportant plusieurs zones, définies par leur usage, le Cep max du bâtiment est calculé au prorata des surfaces de chaque zone, à partir des Cepmax des différentes zones

14 Les exigences de performance énergétique Consommation conventionnelle d'énergie maximale Cepmax Modulation 55 fonction de la zone climatique en 50 résidentiel 60 Cmax

15 15 15

16 Les exigences de performance énergétique Consommation conventionnelle d'énergie maximale Cepmax Nouveauté Modulation fonction des émissions des gaz à effet de serre des énergies utilisées Utilisation locale de bois énergie pour les bâtiments d habitation Contenu en CO2 des réseaux de chaleur et/ou de froid pour tout type de bâtiment Contenu CO2 des réseaux de chaleur et de froid (en gco2 émis/kwhep) CO2<50 50<CO2< <CO2<150 CO2>

17 Les règles Th-BCE Conventions Usage : Usages plus détaillés et scénarios mis à jour Scénario de chauffage : horaires d occupation et température de consigne associée Scénario d'apport interne : W/m² par heure comprenant l occupation et les équipements électriques autre que l'éclairage Scénario d'éclairage : horaires d éclairage artificiel Scénario d'ecs : horaires et volume (l) de puisage à 40 C Actions des occupants sur l'enveloppe Action sur les protections solaires mobiles Ouverture des fenêtres Débits de ventilation 17 17

18 Équilibre technico-économique Étude de cas sur 1 immeuble collectif - Cas n 3 - immeuble collectif d architecture régulière, sans découpage, 1213 m² de surface habitable, 17 logements 18 18

19 19 Équilibre technico-économique Étude de cas sur 1 immeuble collectif - Cas n 3 Descriptif bâti performant BBC (variante bâti meilleures techniques disponibles) : Perméabilité : Q4Pa_surf = 1 (1) Fenêtres : Ujn = 1,20 (0.9) Coffre de volets roulants : Uc = 1 (1) Murs extérieurs : Up = 0,25 (0,12) Plancher bas : U = 0,25 (0,17) Toiture : U = 0,25 (0,12) Rupteurs de ponts thermiques Ventilation : VMC simple flux hygro B dans tous les cas ECS Thermo : Performance minimale requise par la certification (variante produit performant du marché) Système de chauffage par radiateurs chaleur douce ou variante plancher chauffant à eau chaude sauf les cas de chauffage par EJ 19

20 Équilibre technico-économique Consommation d'énergie primaire (kwhep/m²/an) Étude de cas sur 1 immeuble collectif - Cas n 3 Cas n 3 : Résultats de Cep selon configuration (zone H2b) Cepmax 65 70, ,00 50, ,00 30,00 20,00 10,00 0,00 ECS Solaire + appoint thermo ECS Thermo individuelle performante Effet Joule Effet Joule Bâti meilleures techniques disponibles Bâti meilleures techniques disponibles ECS Thermo ECS collective par ECS solaire + ECS instantanée collective chaudière appoint chaudière PAC collective Gaz collectif condensation Gaz collectif Chaudières indiv condensation gaz condens ECS RCU ECS solaire appoint RCU ECS Bois RCU RCU Bois Bâti performant Bâti performant Bâti performant Bâti performant Bâti performant Bâti performant Bâti performant BBC BBC BBC BBC BBC BBC BBC 20 20

21 21 21

22 22 22

23 23 23

24 24 24

25 25 25

26 Des exigences de moyens Générales Nouveautés Traitement en moyenne des ponts thermiques significatifs Comptage d énergie par usage et d affichage différencié en logement et en tertiaire Dispositifs de régulation d'éclairage artificiel parties communes + parkings Pour les bâtiments d'habitation Respect d un taux minimal de vitrages de 1/6 de la surface habitable en logement Recours aux EnR en maison individuelle Limitation de la déduction de la production d'électricité Traitement de la perméabilité à l air des logements, respect d une perméabilité à l air maximale Pour les bâtiments à usage autre habitation Conditions d'installation chauffage, refroidissement et auxiliaires 26 26

27 Des exigences de moyens Pour les maisons individuelles Énergies renouvelables Nouveautés Toute maison individuelle recourt à une source d énergie renouvelable Système d ECS solaire, 2 m² de capteurs certifiés, orientation sud et d inclinaison entre 20 et 60 Certifications possibles : ou Raccordement à une réseau de chaleur alimenté à plus de 50 % par une énergie renouvelable ou de récupération ou Production d'énergie : AEPENR 5 kwhep/(m².an) 27 27

28 28 Des exigences de moyens Pour les maisons individuelles Energies renouvelables Nouveautés Toute maison individuelle recourt à une source d énergie renouvelable Solutions alternatives ou Production d ECS par un système thermodynamique, COP > 2 selon la norme pren Production de chauffage et/ou d ECS assurée par une chaudière à microcogénération à combustible liquide ou gazeux Rendement thermique à pleine charge > 90 % PCI Rendement thermique à charge partielle > 90 % PCI Rendement électrique > 10 % PCI Mesuré sur un cycle de fonctionnement de 30 min départ arrêté et pour une température moyenne d eau de 40 C, incluant la consommation électrique de la chaudière. 28

29 Des exigences de moyens Pour les maisons individuelles et les immeubles collectifs d habitation Etanchéité à l air de l enveloppe Définition et indicateur La perméabilité à l air de l enveloppe correspond à l ensemble des fuites d air involontaires de cette enveloppe L indicateur est noté Q4Pa-surf [m3/h/m2] Il correspond au débit de fuite sous 4 Pa divisé par la surface de parois déperditives (hors planchers bas). [Source : Perméabilité à l air de l enveloppe des bâtiments, CETE Lyon,

30 Des exigences de moyens Pour les maisons individuelles et les immeubles collectifs d habitation Etanchéité à l air de l enveloppe Valeurs cibles Nouveautés Q4Pa-surf 0,6 m3/h/m2 de parois déperditives (hors plancher bas) en MI Q4Pa-surf 1 m3/h/m2 de parois déperditives (hors plancher bas) en ICH Justification de la valeur de l étanchéité à l air soit par mesure conformément à la norme NF EN et ses documents d application, par un opérateur autorisé par le MEEDDM Immeuble collectif soit par une démarche de qualité de l étanchéité à l air (etd habitation des réseaux aérauliques) agréée par le MEEDDM En RT2005, il existait déjà des démarches qualité en MI (constructeurs). Elle implique la mesure sur un échantillon du parc construit 30 30

31 31 Des exigences de moyens Pour les bâtiments à usage d habitation Mesure ou estimation de la consommation d énergie Systèmes permettant de mesurer ou d estimer la consommation d énergie de chaque logement, sauf consommations des systèmes individuels au bois en MI Nouveauté Information fournie aux occupants, à minima mensuellement, de leur consommation d énergie Information délivrée dans le volume habitable, par type d énergie, à minima pour : chauffage Obligation d'informer l'occupant refroidissement, production d ECS réseau prises électriques autres 31

32 Des exigences de moyens Pour les maisons individuelles et les immeubles collectifs d habitation Etanchéité à l air de l enveloppe Valeurs cibles Nouveautés Q4Pa-surf 0,6 m3/h/m2 de parois déperditives (hors plancher bas) en MI Q4Pa-surf 1 m3/h/m2 de parois déperditives (hors plancher bas) en ICH Immeuble collectif d habitation Maison individuelle [Source : Perméabilité à l air de l enveloppe des bâtiments, CETE Lyon,

33 Des exigences de moyens Pour les maisons individuelles et les immeubles collectifs d habitation Justification de la valeur de l étanchéité à l air Pour les maisons individuelles Exigence renforcée / RT2005 pour les opérateurs soit par mesure conformément à la norme NF EN et ses documents d application, par un opérateur autorisé par le MEEDDM soit par une démarche de qualité de l étanchéité à l air (et des réseaux aérauliques) agréée par le MEEDDM Pour les immeubles collectifs d habitation soit par mesure conformément à la norme NF EN et ses documents d application, par un opérateur autorisé par le MEEDDM soit par une démarche de qualité de l étanchéité à l air (et des réseaux aérauliques) agréée par le MEEDDM 33 33

34 Comment appliquer la RT2012? Voir diaporama

35 En synthèse Au-delà des exigences, la RT2012 met l accent sur la conception et la pérennité de l ouvrage, tout en impliquant davantage l occupant : Un nouvel indicateur permet de qualifier la performance intrinsèque du bâti (BBio) La garantie de la qualité de l ouvrage est mise en avant au travers de la meilleure prise en compte de la perméabilité Pour aller plus loin dans la conscience que doit avoir l habitant de ses consommations d énergie, on introduit l affichage des consommations par poste. Des outils de communication seront mis en place, aussi bien auprès des professionnels que du grand public 35 35

36 Fin du diaporama Pages 36

Conférence de présentation RT 2012

Conférence de présentation RT 2012 Conférence de présentation RT 2012 Illustrations des exigences en immeuble collectif Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM DGALN

Plus en détail

RT 2012 et responsabilités

RT 2012 et responsabilités RT 2012 et responsabilités UDAF Valence 24/05/2012 Source :Christian Blachot Architecte Nicolas Estrangin (ADIL Information Energie) 1.MODALITÉS TECHNIQUES 24/05/2012 RT2012 et responsabilités 2 Objectifs

Plus en détail

RT 2012 : Etude de cas en maison individuelle et en immeuble collectif d habitations

RT 2012 : Etude de cas en maison individuelle et en immeuble collectif d habitations Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Etude de cas en maison individuelle et en immeuble collectif d habitations Olivier Servant Directeur des marchés Saint-Gobain Habitat Etude de cas : maison individuelle

Plus en détail

Conférence de présentation RT 2012

Conférence de présentation RT 2012 Conférence de présentation RT 2012 Les exigences prévues : La concrétisation du Grenelle Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM DGALN

Plus en détail

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES LES BÂTIMENTS MÉDITERRANÉENS PERFORMANTS JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES RT 2012 C est quand qu on va où? André POUGET Sommaire Domaine d application 3 exigences de performances globales Coefficient

Plus en détail

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE Des équipements performants pour une consommation d énergie réduite Ventilation performante (naturelle, naturelle assistée, simple flux, double flux...) Energies

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB Sommaire 1. Objectifs, méthode d élaboration 2. Exigences et évolutions / RT2005 3. Bbio, Cep, Tic 4. Exigences minimales 5. Synthèse d étude standardisée 6. Calendrier 7. Coût : maison individuelle 8.

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés!

Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés! Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés! Damien MONOT Conseiller technique Contexte 1. Contexte mondial - Le réchauffement de la planète - dérèglement

Plus en détail

COTITA Viser la performance énergétique par la construction bois 2 décembre 2010 - Riom

COTITA Viser la performance énergétique par la construction bois 2 décembre 2010 - Riom COTITA Viser la performance énergétique par la construction bois - Riom Une réglementation vers des bâtiments basse consommation puis des bâtiments 27 septembre à énergie 2010 positive Ministère de l'écologie,

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION Réglementation RT 2012 : nouveaux mécanismes et principales différences par rapport à la RT 2005 Jean-Pierre BARDY Sous-directeur de la qualité et du développement durable

Plus en détail

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX Je soussigné(e) : Représentant(e) de la société Située à : Numéro Voie Lieu-dit Localité Code postal : ---- BP

Plus en détail

Les Rencontres de la Cité RT 2012. Octobre 2011

Les Rencontres de la Cité RT 2012. Octobre 2011 Les Rencontres de la Cité RT 2012 Octobre 2011 Sommaire Contexte énergétique Les dates clés L Arrêté de La RT 2012 Compléments et précisions Barcelone 2011 p. 3 Contexte Énergétique Grenelle (I): Loi de

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012»

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Atelier n 1 Ce qui va changer avec la RT 2012 Journée Technique EIE mardi 21 juin 2011 PARIS Marc SCHOEFFTER ADEME\DEP\DVTD\SB Ministère de l'écologie,du

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour août 2013 Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise - TD Introduction La règlementation Thermique 2012 s applique à tous les logements

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour décembre 2012 Introduction La règlementation Thermique 2012 est entrée en vigueur en octobre 2011 pour les logements situés en zone ANRU. Elle

Plus en détail

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY RT 2012 I. Evolution de la RT 2005 et du label BBC à la RT 2012 Sommaire Les échecs de la RT 2005 Le BBC RT 2012: Les nouvelles obligations Le Bbio Le Cep Le TIC Le Q4 Les nouvelles technologies Suivi

Plus en détail

La RT 2012. Présentation aux professionnels de la construction. Lyon 19 janvier 2012. 27 septembre 2010. Sandrine CHARRIER, CETE de Lyon

La RT 2012. Présentation aux professionnels de la construction. Lyon 19 janvier 2012. 27 septembre 2010. Sandrine CHARRIER, CETE de Lyon La RT 2012 Présentation aux professionnels de la construction Lyon 19 janvier 2012 27 septembre 2010 Sandrine CHARRIER, CETE de Lyon Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et

Plus en détail

L application de la réglementation thermique RT 2012

L application de la réglementation thermique RT 2012 L application de la réglementation thermique RT 2012 Présentation du 30 mai 2013 à l ASDER Alain GUILLOT Service Habitat et Construction de la DDT Savoie 1 La réglementation RT 2012 à compter du 1 er janvier

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

RÉCAPITULATIF STANDARDISÉ D'ETUDE THERMIQUE Réglementation Thermique 212 14/5/214 - Cadre standard de présentation du «Récapitulatif Standardisé d'etude Thermique RT212» - v1.8.4-8e4f5ff31f414e7acc8f4918b72b34713299727

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 TECHNIQUE CONSTRUCTION PARIS ILE-DE-FRANCE 15 novembre 2010 Réglementation Thermique 2012 Ce qu il faut retenir La nouvelle réglementation thermique RT 2012 s appliquera à partir de la fin de l année 2011.

Plus en détail

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Novembre 2010 REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Adequation email : m.adequation@gmail.com tel : 06 76 45 31 75 LES NOUVELLES RT2012 3 exigences de performances globales Coefficient Bbio remplace de le Ubat

Plus en détail

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation 28 avril 2011 Grenelle de l'environnement Bâtiment Grenelle 2 et réglementation Assises nationales de l'aménagement et de l'économie durables en Montagne Commissariat Général au Développement durable Direction

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012

La Réglementation Thermique 2012 La Réglementation Thermique 2012 La réglementation thermique 2012 ou RT 2012 est le fruit d une réflexion de deux ans des acteurs des différents secteurs du bâtiment, faisant suite au dernier Grenelle

Plus en détail

Exigences. Conséquences sur les solutions. Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB

Exigences. Conséquences sur les solutions. Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Contexte réglementaire actuel articulation des réglementations

Plus en détail

RT 2012. Une nouvelle étape vers l efficience énergétique

RT 2012. Une nouvelle étape vers l efficience énergétique RT 2012 Une nouvelle étape vers l efficience énergétique Introduction - Sommaire Rappels historiques Dates d applications Conditions d applications Les évolutions Les exigences minimales Le calcul thermique

Plus en détail

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC Les grands principes de la RT2012 - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC CERQUAL Direction des Etudes et Recherches Septembre Octobre 2011 1 Les textes et le calendrier

Plus en détail

Présentation de la RT 2012 aux professionnels de la construction

Présentation de la RT 2012 aux professionnels de la construction Présentation de la RT 2012 aux professionnels de la construction 27 septembre 2010 Chambéry, le 7 avril 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 Réglementation Thermique 2012 2010 SOURCE D IFORMATIO Cette note de veille réglementaire a été établie à partir du décret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et à la

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012 RT 2005 Maison BBC RT 2012 Maison Passive Avec le guide pratique de la RT2012, appréhendez la nouvelle règlementation thermique en vigueur pour les maisons individuelles depuis le 1er janvier 2013. Principes

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Journée Adhérents AIDELEC 18/11/2011 Présentée par : Caroline Dreumont BE thermique EN&CO Jean-Luc Bonnot - BE Fluides RUBIN VARREON 1 Plan de présentation Le bâtiment

Plus en détail

CONSTRUIRE SELON LA RT 2012. Les clés pour comprendre la réglementation

CONSTRUIRE SELON LA RT 2012. Les clés pour comprendre la réglementation CONSTRUIRE SELON LA RT 2012 Les clés pour comprendre la réglementation Le Contexte de la réglementation P ortée par les enjeux climatiques et par l engagement de réduire par 4 les émissions de gaz à effet

Plus en détail

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous!

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous! Remboursez nous! Marre d avoir froid Énergie trop chère Isolons nous! Isoler plus pour dépenser moins LA RT 2012 OU COMMENT RÉDUIRE MES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES EN CONSTRUISANT MA MAISON DANS LE RESPECT DE

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

La RT 2012 Présentation

La RT 2012 Présentation La RT 2012 Présentation DDTM du Morbihan 29 juin 2012 Vannes 27 septembre 2010 Jean-Louis FRETIGNE Christine LE ROUX DDTM SPACES - ASC Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports

Plus en détail

Réglementation thermique 2012 :

Réglementation thermique 2012 : Réglementation thermique 2012 : un saut énergétique pour les bâtiments neufs Bernard Suard-MEDDTL Avril 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de

Plus en détail

Isolation et confort thermique

Isolation et confort thermique Réglementation / Isolation et confort thermique Isolation et confort thermique Réglementation Soigner l isolation thermique et hygrothermique d un bâtiment a un double effet : assurer un confort d utilisation

Plus en détail

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement»

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS Labels et RGE «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS RT Bâtiments existants S APPLIQUENT AUX BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS ET TERTIAIRES EXISTANTS À L OCCASION DE TRAVAUX

Plus en détail

Les performances minimales à respecter Conséquences sur les solutions Conséquences pour les professions. LIMOGES ESTER TECHNOPOLE LE 15 septembre 2011

Les performances minimales à respecter Conséquences sur les solutions Conséquences pour les professions. LIMOGES ESTER TECHNOPOLE LE 15 septembre 2011 Les performances minimales à respecter Conséquences sur les solutions Conséquences pour les professions Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la Fédération Française du Bâtiment LIMOGES

Plus en détail

Le Label. Les perspectives

Le Label. Les perspectives Le Label Les perspectives Un bilan sur le BBC-Effinergie En France 30/09/2012-92 550 logements certifiés 460 00 logements en demandes - 97 opérations tertiaires certifiées- 792 soit 5.6 M m² Shon en demandes

Plus en détail

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement Cadre réglementaire Rappel : délai d application

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

PRESENTATION de la RT 2012

PRESENTATION de la RT 2012 INFORMATION RT 2012 PRESENTATION de la RT 2012 Thierry MOUGE 06/04/2011 INTRODUCTION La RT 2012 sera applicable à partir du 28 Octobre 2011 pour certains bâtiments. Cette présentation a pour but de vous

Plus en détail

Fiche de synthèse Étude thermique RT 2012 (Bbio)

Fiche de synthèse Étude thermique RT 2012 (Bbio) Fiche de synthèse Étude thermique RT 2012 (Bbio) Votre construction devra respecter au minimum les performances énoncées ci-dessous. En cas de non-respect de ces points Les sanctions pourront être civiles

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Par François TURLAND & Bernard LORIOT Séminaire Technique UMF Malte Nov.2012 CONTETE Les consommations d énergie en France Industrie 21% Autres 5% Transport 31% Bâtiment

Plus en détail

Attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l'achèvement des travaux. atteste que

Attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l'achèvement des travaux. atteste que Attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l'achèvement des travaux Je soussigné(e) :... représentant(e) de la société..., située à :... Numéro :... Voie:... Lieu-dit :... Localité

Plus en détail

Matinée technique RT 2012, l'enjeu de la gestion d'éclairage

Matinée technique RT 2012, l'enjeu de la gestion d'éclairage Matinée technique RT 2012, l'enjeu de la gestion d'éclairage RT 2012, L enjeu de la gestion d éclairage 1 18 février 2010! Evolutions RT2005 / RT2012 & Gestion de l éclairage TCHANG Nathalie Directrice

Plus en détail

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E BBC-EXPERTISE Expert en Rénovation Enérgétique Certifié 1 Présentation Prestations [BBC-EXPERTISE] CHANGEMENT DE DESTINATION

Plus en détail

LA RT2012 Construction BATISTYL OCTOBRE 2012

LA RT2012 Construction BATISTYL OCTOBRE 2012 Construction BATISTYL OCTOBRE 2012 INTRODUCTION Pour la RT2012 comme pour la RT2005 : La méthode de calcul Th-B-C-E 2012 a pour objet le calcul réglementaire des coefficients Bbio,Cep et Tic. Elle n a

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL. en 8 points

RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL. en 8 points RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL en 8 points La réglementation thermique RT 2005 s inscrit dans la continuité de la RT 2000 avec des performances requises en termes de consommation

Plus en détail

T. BONNARDOT 17/12/2010

T. BONNARDOT 17/12/2010 CYTHELIA Conseil & Expertise La Maison ZEN 350, route de la traverse 73 000 MONTAGNOLE Tel +33 (0) 4 79 25 31 75 www.cythelia.fr SARL au capital de 140 000 - RCS Chambéry B 393 290 937 - APE 7219 Z RT

Plus en détail

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments?

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments? Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement Hôtel de la Région Rhône-Alpes Sylvain Charlot 27 avril 2012 Une RT2012 pour quels bâtiments? Les orientations de la RT2012 Les bâtiments visés Tous

Plus en détail

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005 THERMIQUE RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE Construire une maison bien isolée et faiblement consommatrice d énergie est devenu une priorité. Les systèmes constructifs en béton sont d ores et déjà prêts

Plus en détail

LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT

LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BATIMENTS EXISTANTS et l'innovation Limoges Ester Technopole lundi 13 février 2012 Appel à projets "innovation en éco-réhabilitation

Plus en détail

Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012

Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012 24330 Saint Laurent-sur-Manoire, Dordogne web : www.odetec.fr Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012 Sources des illustrations : Réglementation thermique «Grenelle

Plus en détail

Généralités et Exigences

Généralités et Exigences Généralités et Exigences Fédération Française du Bâtiment Basse-Normandie lenotref@bnormandie.ffbatiment.fr 02.31.27.70.53-06.48.77.95.04 Respect de tous les gardes fous RT2005 + 50 kwh EP /m 2.an + étanchéité

Plus en détail

Économies d'énergie Comment agir

Économies d'énergie Comment agir Économies d'énergie Comment agir Impact des nouvelles règlementations thermiques sur les Établissements de Santé 31 mai 2012 Commissariat Général au Développement durable 1 Sommaire Contexte et enjeux

Plus en détail

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires les fenêtres aluminium MILLET & la rt 0 la réponse aux exigences réglementaires La Réglementation Thermique 0 s applique d ores et déjà pour les bâtiments neufs du secteur tertiaire, public et les bâtiments

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

La RT2012 Présentation

La RT2012 Présentation La RT2012 Présentation Cédric BESAIRIE CETE de Lyon Les27mardis de2010 la DDT septembre Lempdes 6 septembre 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement WWW.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Partie nouvelle d un bâtiment existant (extension)

Partie nouvelle d un bâtiment existant (extension) Fiche d application : Partie nouvelle d un bâtiment existant (extension) Date Elaboration de la fiche Version 8 juillet 2013 1 Préambule Cette fiche d application précise les modalités de prise en compte

Plus en détail

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire?

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Olivier Servant Directeur des marchés Saint Gobain Habitat Le contexte énergétique et environnemental

Plus en détail

Les règles de l isolation

Les règles de l isolation 3 Les règles de l isolation Étape 1 : assurer une excellente isolation thermique des parois vitrées et opaques. En plus de jouer un rôle de barrière contre les déperditions thermiques, l isolation des

Plus en détail

RT 2012 : quelles perspectives pour le chauffage à granulés de bois

RT 2012 : quelles perspectives pour le chauffage à granulés de bois : quelles perspectives pour le chauffage à granulés de bois Christophe Lavergne, magazine l installateur Daniel Goupil, ECS ingénierie Thomas Perrissin, ÖkoFEN Production/consommation de granulés en France

Plus en détail

Les labels énergétiques des bâtiments

Les labels énergétiques des bâtiments Document n 2010-06-25, BBC Les labels énergétiques des bâtiments 1 Sommaire Introduction Rappels Les critères évalués Les repères énergétiques Exemple de réalisation RT 2005 Les exigences De la RT 2005

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Conséquences pour les entreprises

Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Conséquences pour les entreprises Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Conséquences pour les entreprises Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Contexte réglementaire actuel

Plus en détail

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 Réglementation thermique 2012 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 La règlementation thermique 2012 (RT2012) - Plan 1 RT2012 : Généralisation des principes

Plus en détail

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment 1 Atelier: Conception d un bâtiment adapté à son climat Le confort d été dans la RT 2012 Dominique CACCAVELLI CSTB 2 RT 2012 : les trois exigences de performance globale Exigence d efficacité énergétique

Plus en détail

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL CARDONNEL Ingénierie

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL CARDONNEL Ingénierie Évolution vers la RT 2012 Christian CARDONNEL CARDONNEL Ingénierie La feuille de route de la réglementation énergétique Programme résidentiel en zone climatique H2b Consommations : Chauffage Eau Chaude

Plus en détail

La RT 2012. Présentation. Béziers 18 Novembre 2011. Jean Alain Bouchet (CETE Méditerranée) 27 septembre 2010

La RT 2012. Présentation. Béziers 18 Novembre 2011. Jean Alain Bouchet (CETE Méditerranée) 27 septembre 2010 La RT 2012 Présentation Béziers 18 Novembre 2011 Jean Alain Bouchet (CETE Méditerranée) 27 septembre 2010 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement

Plus en détail

RT 2012 L essentiel des solutions Delta Dore

RT 2012 L essentiel des solutions Delta Dore L essentiel des solutions Delta Dore Affichage des s Gestion du chauffage Ce qu il faut retenir un nouveau challenge pour toute la filière du bâtiment La RT (réglementation thermique) 2012 vise à limiter

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance FéVRIER 2012 A Nouvelle règlementation thermique RT2012, ce qu il faut retenir 1. RT, les dates d application en fonction des dates de dépôt de PC Quelle règlementation thermique respecter? Le tableau

Plus en détail

GUEGUEN - PERENNOU SYNTHESE RT2012

GUEGUEN - PERENNOU SYNTHESE RT2012 SYNTHESE RT2012 ConformÄment Å l'article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d'änergie primaire des bçtiments neufs Å un maximum de 50 kwhep/(mé.an) en moyenne.

Plus en détail

Bâtiments Collectifs Maisons Individuelles

Bâtiments Collectifs Maisons Individuelles MÉMO THERMIQUE SOMMAIRE 1. Environnements d application 2. Comment s y retrouver? 3. Qu est ce que R =(m²k/w)? 4. Qu est ce que U =(W/m²K)? 5. Qu est ce que RSE & RSI =(m²k/w)? 6. Qu est ce que Ψ =(W/mK)?

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 :

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : un saut énergétique pour les bâtiments neufs Avril 2011 Bernard Suard-MEDDTL Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

RT 2012. TP Octobre 2011

RT 2012. TP Octobre 2011 RT 2012 TP Octobre 2011 Sommaire Contexte énergétique Les dates clés L Arrêté de La RT 2012 Compléments et précisions Barcelone 2011 p. 2 Sommaire Contexte énergétique Les dates clés L Arrêté de La RT

Plus en détail

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 La réglementation thermique 2012 DREAL Centre Service Bâtiment Logement et Aménagement durables Département Habitat et Construction Pole Bâtiments Durables Présentation RT 2012 1 Site Internet de la DREAL

Plus en détail

Cas particuliers - «Titres V»

Cas particuliers - «Titres V» Certains produits utilisés dans le bâtiment ne sont pas pris en compte par la réglementation thermique RT 2005. Pour pouvoir toutefois être utilisés, ces produits doivent faire l objet d une demande de

Plus en détail

Les indices d une révolution

Les indices d une révolution RT 2012 Les indices d une révolution ÉRIC FeLICE [1] La RT 2012, en rendant obligatoire la conception bioclimatique des bâtiments, bouleverse les règles de construction. Le recours aux énergies renouvelables

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Montreuil, le 10 mars 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Réunion Intermédiaire Florent LOUSSOUARN DES TEXTES RÉGLEMENTAIRES Bâtiments avant 1974 1 er choc pétrolier RT 74 Décret affichage

Plus en détail

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 Atelier Aménagement durable Intervenants: Cécile POPU DREAL Haute-Normandie SECLAD BLCA Juin 2013 La réglementation thermique 2012 Le constat on Au niveau national Au niveau régional Répartition de la

Plus en détail

La RT 2012 Présentation Version du 29 août 2011

La RT 2012 Présentation Version du 29 août 2011 La RT 2012 Présentation Version du 29 août 2011 27 septembre 2010 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement durable.gouv.fr Sommaire Objectifs de

Plus en détail

Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel

Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel Énergie et productivité pour un monde meilleur RT 2012 Principes et objectifs La Réglementation Thermique 2012, connue sous le nom de RT 2012,

Plus en détail

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux.

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Je soussigné : Sentagnes représentant de la société Sentagnes situé à : Numéro 9 Voie route

Plus en détail

Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Conséquences pour les entreprises

Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Conséquences pour les entreprises Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Conséquences pour les entreprises Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Contexte réglementaire actuel

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 : Le cas du logement collectif Ulrich ROCHARD Ingénieur génie climatique / thermicien POUGETS Consultants, Paris Mardi 8 novembre 2011 La RT 2012 : le départ est donné

Plus en détail

La RT 2012. Présentation. Mendes 20 octobre 2012. Nicolas Cabassud. 27 septembre 2010. CETE Méditerranée

La RT 2012. Présentation. Mendes 20 octobre 2012. Nicolas Cabassud. 27 septembre 2010. CETE Méditerranée La RT 2012 Présentation Mens 20 octobre 2012 Nicolas Cabassud CETE Méditerranée 27 septembre 2010 Ministère l'egalité du Territoire et du Logement www.veloppement durable.gouv.fr SOMMAIRE 1ere partie :

Plus en détail

Mise en place d une énergie renouvelable obligatoire en maison(s) individuelle et groupées

Mise en place d une énergie renouvelable obligatoire en maison(s) individuelle et groupées Besoin bioclimatique inférieur au Bbio max Attestation à remettre au permis de construire Consommation d énergie primaire inférieure au Cep max Etude à finaliser avant le début de la construction Température

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE :

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : DOSSIER THÉMATIQUE Mars 2015 TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : Quelles conséquences sur les consommations énergétiques et les caractéristiques bioclimatiques? Le renforcement

Plus en détail

Méthodologie de suivi et d analyse. Myriam Humbert, CETE de l Ouest

Méthodologie de suivi et d analyse. Myriam Humbert, CETE de l Ouest Méthodologie de suivi et d analyse Myriam Humbert, CETE de l Ouest BÂTIMENTS EXEMPLAIRES BASSE CONSOMMATION : QUELLES PERFORMANCES RÉELLES? - PARIS, LE 29 NOVEMBRE 2013 Sommaire 2 Objectif de l analyse

Plus en détail

La RT 2012 Présentation

La RT 2012 Présentation La RT 2012 Présentation Version du 29 août 2011 27 septembre 2010 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr Sommaire Objectifs de

Plus en détail

Comprendre pour mieux choisir.

Comprendre pour mieux choisir. Comprendre pour mieux choisir. Qu est-ce qu une réglementation thermique? Quels sont les avantages de faire construire un appartement RT2012? Qu est-ce que la réglementation thermique française? De tous

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 en maison individuelle : obligation d emploi des énergies renouvelables Jean-Jacques BARREAU Union des Maisons Françaises 10 novembre 2011 Les Énergies renouvelables

Plus en détail