PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé"

Transcription

1 PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé GCS TSA - ENRS Aquitaine Journée E-santé - 27 septembre 2013

2 SOMMAIRE C est quoi? Le projet L outil Les usages Ses atouts

3 PAACO Plateforme de communication et d échanges C est quoi?

4 PAACO Plateforme de communication et d échanges Transmission point à point Carnet de Santé Electronique Partage Accès Patient Communication Mobilité

5 Phase de préfiguration pour la construction d une Plate forme Aquitaine d Aide à la COmmunication santé Projet Outil Usages

6 Projet OBJECTIFS : Mettre à disposition de plusieurs structures de coordination : un dispositif communicant simple et sécurisé pour les professionnels des fonctionnalités outil utiles à la coordination (annuaires, agendas, dossiers) Evaluer les périmètres fonctionnels et les usages

7 Projet OBJECTIFS : Mettre à disposition de plusieurs structures de coordination : un dispositif communicant simple et sécurisé pour les professionnels des fonctionnalités outil utiles à la coordination (annuaires, agendas, dossiers) Projet Appel à Manifestation d intérêt Préfiguration financée par le Conseil Régional d Aquitaine et l ARS Aquitaine Périmètre initial : 12 sites pilotes Du 04/2012 au 04/ partenaires : Télésanté Aquitaine (maitrise d ouvrage) Kilab (fournisseur du dispositif) Evaluer les périmètres fonctionnels et les usages

8 Outil Grands principes du dispositif SI collaboratif (de travail ou complémentaire) Fixe et mobilité Communication quotidienne Coordination des soins primaires (échanges, planification) Sécurité et confidentialité DMP Compatible et MSS

9 Outil Grands principes du dispositif SI collaboratif (de travail ou complémentaire) Fixe et mobilité Communication quotidienne Coordination des soins primaires (échanges, planification) Sécurité et confidentialité Connexions sécurisées / droits d accès Vues structure / externes Alertes / Push Chat sécurisé (transmission multimédia) Annuaires et agendas partagés Fiche métiers, documents, dossiers Prise de constantes Module de pilotage DMP compatibilité (T1-2014) DMP Compatible et MSS

10 La mobilité Androïd ou Mac

11 La communication PAR SECTEURS LISTE PATIENTS CHAT SECURISE PAR PATIENT = CARREFOUR DES INFORMATIONS Multimédia texte Image Document joint Vocal -> Gestion des priorités -> Gestion destinataires -> Alertes et push

12 La coordination Annuaires paramétrables droits d accès Agenda patients, intervenants, structure Dossier patient paramétrable, documenthèque

13 Le suivi Les constantes Les fiches métier (fiches d évaluation)

14 Usages 11 structures de coordination 2 MAIA (64/ 24) 3 Réseaux palliatifs (64, 40, 33) 2 Réseaux gérontologiques (64, 33) 2 Réseaux de santé (33) 1 réseau de télésuivi cardiaque (33,64,24) 1 Communauté de communes (24) Déploiement en deux temps : En interne Correspondants externes Chaque structure a sa plateforme

15 Usages 6 structures déployées 2 structures en cours 3 structures restantes Intégration et prise en main de l outil aisée +++ Des fonctionnalités appréciées (Ex. le Chat +++ / mobilité) Des retours fonctionnels de périmètre (Ex. gestion individuelle des destinataires, liaison Alerte/connexion, notion d intervenants et groupe ) Nombre d utilisateurs internes : 48 Nombre d utilisateurs externes : 68 Nombre de patients : 831 Nombre cumulé de notes créées pas mois

16 PAACO Plateforme de communication et d échanges Ses atouts

17 Réponse aux besoins de la clinique de proximité en terme d échange d informations et de communication au quotidien Facile à utiliser Usages variés Forte acceptabilité

18 Réponse aux besoins de la clinique de proximité en terme d échange d informations et de communication au quotidien Facile à utiliser Usages variés Forte acceptabilité Intuitif Modulable / complémentaire Support plateforme régionale

19 Réponse aux besoins de la clinique de proximité en terme d échange d informations et de communication au quotidien Facile à utiliser Usages variés Forte acceptabilité Intuitif Modulable / complémentaire Support plateforme régionale Adapté à différents types de structures Usages de mobilité Communication instantanée (conseils et expertises) -> Téléexpertise de proximité

20 Réponse aux besoins de la clinique de proximité en terme d échange d informations et de communication au quotidien Facile à utiliser Usages variés Forte acceptabilité Intuitif Modulable / complémentaire Support plateforme régionale Adapté à différents types de structures Usages de mobilité Communication instantanée (conseils et expertises) -> Téléexpertise de proximité Personnalisable Outil interne et/ou correspondance externe Ouverture médicosocial Ouverture libéral

21 Réponse aux besoins de la clinique de proximité en terme d échange d informations et de communication au quotidien Facile à utiliser Usages variés Forte acceptabilité Bouche à oreille, demande croissante de structures et d acteurs divers

22 TEMOIGNAGES Retour d expérience Association Gaves & Bidouzes et S.S.I.A.D. du Canton de Salies de Bearn

23 27 septembre 2013 Rendez vous e-santé TSA Intérêts de l outil PAACO Association «Gaves et Bidouze» - Plateforme de coordination CLIC, Réseau Gérontologique, MAIA S.S.I.A.D. du canton de Salies de Béarn 09/09/2013

24 L outil PAACO Objectifs : pourquoi cet outil dans l association? Gérer des dossiers patients Améliorer le partage d informations entre les acteurs du secteur médical et médico-social Améliorer la coordination des prises en charge Centraliser l information Assurer la sécurité et la confidentialité des données : droits d accès Sécuriser l archivage 09/09/2013

25 L outil PAACO Patients fragilisés de plus de 60 ans Documents nécessaires : fiche de consentement pour le stockage et le partage de données de santé. Administrateur du logiciel : la plateforme d appui à la coordination «Gaves et Bidouze» dont l équipe est composée d un médecin gériatre, d une assistante sociale, d une psychologue, d une neuropsychologue et de deux infirmières gestionnaires de cas complexes. Démarrage saisie des patients sur PAACO en mars Ouverture à certains partenaires extérieurs : SSIAD Salies de Béarn et SSIAD du Pays des 2 Gaves : mi-juillet 2013 L unité du court séjour gériatrique du Centre Hospitalier d Orthez : septembre 2013 Le service APA du Conseil Général : en cours d installation 09/09/2013

26 L outil PAACO Quels types d informations : Un chat sécurisé : informations sur le suivi à domicile et en établissement Les fiches métiers : bilans pluridisciplinaires, comptes-rendus de réunions, bilans neuropsychologiques, grille AGGIR, comptes-rendus d hospitalisation, résultats d examens complémentaires, etc. - Attente compatibilité DMP et messagerie sécurisée fin /09/2013

27 Exemples de type d échanges entre SSIAD et Association «Gaves et Bidouze» Hospitalisation d un patient: dates d entrée et de sortie ainsi que le motif Dates d accueil en hébergement temporaire Changement de plan d aide Changement de médecin traitant Evolution de l état de santé de la personne Demandes d intervention (ex. constitution d un dossier d aide financière ) 09/09/2013

28 Intérêts de l outil PAACO Rapidité de la collecte d informations pour assurer la continuité de la prise en charge Planning et coordonnées des intervenants à domicile Historique des démarches effectuées par les professionnels Sécurisation des données 09/09/2013

29 Limites / freins Un tel logiciel n a d utilité que s il est utilisé par un maximum de professionnels. Pour les partenaires, la multiplicité des logiciels métiers en freine l usage. De plus, ce logiciel ne va concerner qu une partie de leur patientèle. A préciser : PAACO ne remplace pas les réunions de coordination pluridisciplinaires. 09/09/2013

30 Perspectives Ouverture à d autres partenaires : Dans un premier temps à l ensemble des SSIAD, équipes médico-sociales du Conseil Général, à un 2 ème service du Centre Hospitalier d Orthez puis vers le monde libéral, médecins généralistes, infirmiers libéraux 09/09/2013

31 TEMOIGNAGES Le point de vue des URPS Président de l URPS des infirmiers Aquitaine Mr Patrick EXPERTON Président de la commission E-santé de l URPS Médecins Libéraux d Aquitaine Dr Jean-Bernard PERREIN

32 Merci de votre attention Catriona RABOUTET GCS TSA Responsable Pôle territoires & Usages Mail : Tel /

Intérêts de l outil PAACO

Intérêts de l outil PAACO 12 février 2014 Colloque TIC Santé Intérêts de l outil PAACO Association «Gaves et Bidouze» - Plateforme de coordination CLIC, Réseau Gérontologique, MAIA L outil PAACO Objectifs : pourquoi cet outil dans

Plus en détail

Au service du parcours des patients

Au service du parcours des patients Au service du parcours des patients GCS TSA - ENRS Aquitaine Rencontres Inter-régionales ASIP Santé 10 avril 2014 Paris AQUITAINE Le projet Les outils PAERPA Qui fonctionne en AQUITAINE 2eme tranche, démarrage

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 Région Centre SI PAERPA Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 10/04/2014 2 Expérimentation centrée sur le Lochois composée de 8 cantons (97 communes) Population totale: 103 741 hbts Population

Plus en détail

Globule & projet PAACO

Globule & projet PAACO 24 janvier 2014 - Arcachon 9ème Journées nationales des services pour les adultes handicapés Globule & projet PAACO Un outil de communication pour la coordination Antoine Comiti - société Ki-Lab Globule

Plus en détail

GCS e-santé Picardie. PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012

GCS e-santé Picardie. PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012 GCS e-santé Picardie PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012 Sommaire Présentation du GCS e-santé Picardie Présentation du projet La solution La démarche et les services proposés La convention

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

Le DMP pour les EHPAD De la Vienne. Poitiers 03 Avril 2014

Le DMP pour les EHPAD De la Vienne. Poitiers 03 Avril 2014 Le DMP pour les EHPAD De la Vienne Poitiers 03 Avril 2014 Sommaire Le GCS Esanté Poitou-Charentes Focus sur le DMP Le DMP en Poitou-Charentes L utilisation du DMP en EHPAD L accompagnement des EHPAD Réunion

Plus en détail

PAERPA 9-10-19. Atelier 5 «SI, coordination et amélioration des conditions de travail des professionnels» mardi 29 avril 2014

PAERPA 9-10-19. Atelier 5 «SI, coordination et amélioration des conditions de travail des professionnels» mardi 29 avril 2014 PAERPA 9-10-19 Atelier 5 «SI, coordination et amélioration des conditions de travail des professionnels» mardi 29 avril 2014 1 Sommaire Présentation PAERPA Site projet PAERPA Besoins SI qui ont émergé

Plus en détail

La e-santé en Picardie. Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie

La e-santé en Picardie. Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie La e-santé en Picardie Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie 04 octobre 2012 Definitions de la télésanté OMS : La télé santé c est le management et le support à la santé au niveau National

Plus en détail

Le Dossier de Coordination des Réseaux Poitou-Charentes Web DCR. Journée des réseaux SFGG 8 avril 2014

Le Dossier de Coordination des Réseaux Poitou-Charentes Web DCR. Journée des réseaux SFGG 8 avril 2014 Le Dossier de Coordination des Réseaux Poitou-Charentes Web DCR Journée des réseaux SFGG 8 avril 2014 Web DCR DPUR: Historique Projet muri et initié par le Financé par l ARS via la fédération des réseaux

Plus en détail

DMP. Le dispositif d accompagnement

DMP. Le dispositif d accompagnement DMP Le dispositif d accompagnement Enjeux de l information et de la formation Informer le plus grand nombre sur le projet DMP Soutenir le déploiement du DMP Permettre l appropriation de l outil DMP par

Plus en détail

C3S. Centre de Soutien Santé Social. www.plateforme-c3s.org. Plateforme médico-sociale d appui aux professionnels de premier recours

C3S. Centre de Soutien Santé Social. www.plateforme-c3s.org. Plateforme médico-sociale d appui aux professionnels de premier recours C3S www.plateforme-c3s.org Plateforme médico-sociale d appui aux professionnels de premier recours Gérontologie, douleurs et soins palliatifs, Alzheimer et maladies apparentées lla plateforme C3S a pour

Plus en détail

Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012

Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012 Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012 I. Enjeux de la E-santé II. Bilan 2008-2012 de la E-santé et des SIS en Poitou-Charentes III. Perspectives

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Déploiement du Dossier Médical Personnel en Haute Normandie. En partenariat avec

Déploiement du Dossier Médical Personnel en Haute Normandie. En partenariat avec Déploiement du Dossier Médical Personnel en Haute Normandie En partenariat avec 1 Phasage Bilan Etape 1 Etape 2 T0 - Communication/Sensibilisation - Information/Formation - Accompagnement - Conduite du

Plus en détail

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1 MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Mieux comprendre MSSanté FAQ Juin 2013 / V1 FAQ MSSanté MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance sommaire 1. Le Système MSSanté 2 MSSanté :

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

URPS Infirmiers d'aquitaine 16 rue Ariane 33700 Mérignac Tél : 09 67 30 11 92 - Mail : urps.infirmiers.aquitaine@orange.fr

URPS Infirmiers d'aquitaine 16 rue Ariane 33700 Mérignac Tél : 09 67 30 11 92 - Mail : urps.infirmiers.aquitaine@orange.fr En partenariat avec URPS Infirmiers d'aquitaine 16 rue Ariane 33700 Mérignac Tél : 09 67 30 11 92 - Mail : urps.infirmiers.aquitaine@orange.fr Le DPSI, ou Dossier Partagé de Soins Infirmiers, est une alternative

Plus en détail

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Prise en charge pluri-professionnelle Besoins forts de coordination Radiologue, biologiste

Plus en détail

CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS. Du Réseau ARCADE

CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS. Du Réseau ARCADE NFORMATISE «SOINS PALLIATIFS» Page 1 /13 CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS Du Réseau ARCADE NFORMATISE «SOINS PALLIATIFS» Page 2 /13 Préambule Le dossier informatisé constitue

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne

Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne Dossier de presse Saint-Brieuc, le 21 juillet 2014 Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne La communauté de santé de Bretagne se mobilise pour la télémédecine, au service des

Plus en détail

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Assemblée Générale GCS Télésanté Basse Normandie 26 mars 2014 Anne Bertaud Pole Territoire Dossier Médical Personnel 2 DMP : quelques chiffres (février

Plus en détail

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Système d information MAIA et stratégie régionale Journée MAIA Paris 11 mai 2015 Hôtel de Ville de Paris Systèmes d Information

Plus en détail

Retour d expérience : Pérenniser la création des DMP en établissement

Retour d expérience : Pérenniser la création des DMP en établissement Retour d expérience : Pérenniser la création des DMP en établissement Ladislas Karsenty, Directeur des Systèmes d Information du CHU d Amiens Stéphane Routier, Directeur de Projet du GCS e-santé Picardie

Plus en détail

Déploiement du DMP 18 octobre 2011. Journée Nationale des Industriels

Déploiement du DMP 18 octobre 2011. Journée Nationale des Industriels Déploiement du DMP 18 octobre 2011 Journée Nationale des Industriels Analyse des freins et leviers au déploiement du DMP Retour d expérience des régions Amorçage (Alsace, Aquitaine, Franche Comté, Picardie)

Plus en détail

Le logiciel WEDA bénéficie du Label «e-santé Logiciel Maisons et Centres de Santé», accordé par l ASIP

Le logiciel WEDA bénéficie du Label «e-santé Logiciel Maisons et Centres de Santé», accordé par l ASIP Le logiciel WEDA bénéficie du Label «e-santé Logiciel Maisons et Centres de Santé», accordé par l ASIP WEDA s appuie sur la base médicamenteuse VIDAL Expert, certifiée selon le référentiel HAS 1 ère plateforme

Plus en détail

Espace Numérique Régional de Santé. Son contenu & ses enjeux

Espace Numérique Régional de Santé. Son contenu & ses enjeux Espace Numérique Régional de Santé Son contenu & ses enjeux Eléments de contexte Institut Paoli Calmettes - 10 Juin 2010 Présentation de Jean-Yves Robin, directeur général de l'asip Santé du 19/01/2010

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS dmp.gouv.fr Le Dossier Médical Personnel (DMP) est une réalité. Il est entré dans sa phase de déploiement. Pour

Plus en détail

4 ème réunion PAERPA EHPAD

4 ème réunion PAERPA EHPAD 4 ème réunion PAERPA EHPAD Jeudi 16 avril 2015 14h30 17h Délégation territoriale de Paris 1 Cartographie des EHPAD PAERPA (9-10-19) En attente carte stagiaire géographe 2 Ordre du jour 1. Actions déployées

Plus en détail

Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie

Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie Société gérontologique de Normandie Société gérontologique de Normandie 1 Projet Régional de Santé Un ensemble coordonné et structuré

Plus en détail

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Le Comité National de pilotage des parcours de santé des Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie a été installé en avril 2013 et les projets

Plus en détail

Le Dossier Médical Personnel (DMP) Aspects pratiques, déploiement et informations utiles

Le Dossier Médical Personnel (DMP) Aspects pratiques, déploiement et informations utiles Le Dossier Médical Personnel (DMP) Aspects pratiques, déploiement et informations utiles PLAN Principes d'utilisation Le DMP en pratique : Interface Web et LGCs Le DMP illustré : un exemple de prise en

Plus en détail

Coordination des soins, DCC: des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs?

Coordination des soins, DCC: des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs? Coordination des soins, : des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs? Journée Nationale des Industriels 15 novembre 2012 Favoriser l échange et le partage d information médicale

Plus en détail

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4 Code direction : DSQP Pôle émetteur : Appui à la Performance et Gestion du Risque Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr MÉDECIN SAGE-FEMME S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E)

Plus en détail

La télémédecine en action

La télémédecine en action La télémédecine en action Recommandations pour la mise en œuvre d un projet de télémédecine Déploiement technique : Urbanisation et infrastructure ANAP Jeudi 10 mai 2012 Bruno Grossin ASIP Santé Recommandations

Plus en détail

Troisième COPIL PAERPA. Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30

Troisième COPIL PAERPA. Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30 Troisième COPIL PAERPA Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30 Troisième COPIL PAERPA 16 décembre 2014 Ordre du jour Introduction Gilles Echardour, Délégué territorial de Paris Les actions PAERPA 1. Conventionnements

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD Mai 2013 1 2 S informer sur le DMP Préparer votre q ALIMENTATION établissement Sur le site dmp.gouv.fr espace Structure

Plus en détail

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012 Le DMP en Bretagne Assemblée générale ANIORH Vendredi Ordre du Jour 1- Présentation du DMP 2- Déploiement du DMP en Bretagne 3- Présentation de la démarche en établissement 4- Présentation de la démarche

Plus en détail

AMENAGER LE QUOTIDIEN

AMENAGER LE QUOTIDIEN AMENAGER LE QUOTIDIEN Aides financières, humaines et matérielles Formation Aide aux Aidants / Octobre 2008 Syndicat Intercommunal de la Vallée de l'ondaine, 44 Rue e la Tour de Varan, 42700 FIRMINY 1 Aides

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante. MÉDECIN S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E) DES PÉDICURES-PODOLOGUES

Plus en détail

GCS e-sante LR ARS LR 2013 Un logiciel communiquant RCP en région Languedoc-Roussillon

GCS e-sante LR ARS LR 2013 Un logiciel communiquant RCP en région Languedoc-Roussillon GCS e-sante LR ARS LR 2013 Un logiciel communiquant RCP en région Languedoc-Roussillon Rappel: Priorités du schéma directeur des Si en région LR: a) Faciliter l orientation du patient dans le système de

Plus en détail

PAERPA 9-10-19. Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014

PAERPA 9-10-19. Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014 PAERPA 9-10-19 Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014 1 Synthèse du 1 er atelier / objectifs de la 2 nde séance Fin 1ères séances des ateliers Paerpa / début des 2èmes

Plus en détail

Atelier de Prospective n 7. Jusqu où le dossier informatisé peut il favoriser la coordination des acteurs de santé?

Atelier de Prospective n 7. Jusqu où le dossier informatisé peut il favoriser la coordination des acteurs de santé? Atelier de Prospective n 7 Jusqu où le dossier informatisé peut il favoriser la coordination des acteurs de santé? Aujourd hui et demain Aujourd hui : Déploiement : Les DPI sont en cours de généralisation

Plus en détail

Dynamiser les filières d excellence et d avenir

Dynamiser les filières d excellence et d avenir La Lorraine dispose d atouts dans ce domaine grâce à des compétences académiques pointues tant en termes de recherche biologique et médicale que d application en informatique, traitement de données ou

Plus en détail

LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013

LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013 LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013 2 SOMMAIRE LA E-PRESCRIPTION 1 2 3 Présentation de l Agence esanté Luxembourg La

Plus en détail

Le bureau mobile collaboratif pour piloter en temps réel votre entreprise dans un cloud privé et sécurisé.

Le bureau mobile collaboratif pour piloter en temps réel votre entreprise dans un cloud privé et sécurisé. Le bureau mobile collaboratif pour piloter en temps réel votre entreprise dans un cloud privé et sécurisé. CRM-Affaires Facturation Ressources Humaines Gestion de projets Le planning B2O : élément central

Plus en détail

1 er. Premier hébergeur de. Des références Worldline. données de santé en France

1 er. Premier hébergeur de. Des références Worldline. données de santé en France Bureautique santé et dématérialisation des échanges ville/hôpital Le retour d expérience du CH de Beauvais Bruno Lavaire, DSI du CH de Beauvais Géraud D Argenlieu, directeur commercial et marketing SANTEOS

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD PLUS ON EN SIT MIEUX ON SE PORTE Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPD Mars 01 Le Dossier Médical Personnel : pour améliorer la prise en charge des résidents Depuis 008, les établissements d hébergement

Plus en détail

l accord du titulaire.

l accord du titulaire. DOSSIER DE COORDINATION ET DE SANTÉ appartenant à Madame / Monsieur Ce dossier contient des informations confidentielles. Vous ne pouvez le consulter qu avec l accord du titulaire. Dossier de Coordination

Plus en détail

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON?

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? «PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? Le décret télémédecine du 19 octobre 2010 fixe déjà certaines modalités de mise en

Plus en détail

Cristal. L application internet au service du prélèvement et de la greffe d organes

Cristal. L application internet au service du prélèvement et de la greffe d organes Cristal L application internet au service du prélèvement et de la greffe d organes 1 2 Cristal est un outil de travail informatique développé par l Agence de la biomédecine et mis à la disposition de tous

Plus en détail

Mise en œuvre du Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) 7 Octobre 2014

Mise en œuvre du Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) 7 Octobre 2014 Mise en œuvre du Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) 7 Octobre 2014 1.Caractéristiques de la cible dcc 2.Le DCC, un service de l Espace Numérique Régional de Santé 7 Octobre 2014 3 ORDRE DU JOUR

Plus en détail

Messagerie sécurisée de santé. Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 14 Février 2013

Messagerie sécurisée de santé. Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 14 Février 2013 Messagerie sécurisée de santé Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 14 Février 2013 14 février 2013 Table ronde Les enjeux d une messagerie universelle au service de la coordination des acteurs Dr

Plus en détail

Dématérialisation dans le domaine du service aux personnes âgées. 24 septembre 2008 INOP 2008 page 1

Dématérialisation dans le domaine du service aux personnes âgées. 24 septembre 2008 INOP 2008 page 1 Dématérialisation dans le domaine du service aux personnes âgées 24 septembre 2008 INOP 2008 page 1 Le contexte L action sociale auprès des personnes âgées dans les Yvelines : 215 000 personnes de plus

Plus en détail

Le SI des infirmiers libéraux : présentation de l étude prospective

Le SI des infirmiers libéraux : présentation de l étude prospective Le SI des infirmiers libéraux : présentation de l étude prospective Rencontre Inter-Régionale 13 juin 2013 Bruno Grossin 1 Sommaire Objectifs et périmètre de l étude Panorama de la profession d infirmier

Plus en détail

Atelier de retour d expérience n 7 : Une réponse appropriée à la problématique des parcours de personnes âgées par les réseaux

Atelier de retour d expérience n 7 : Une réponse appropriée à la problématique des parcours de personnes âgées par les réseaux Atelier de retour d expérience n 7 : Une réponse appropriée à la problématique des parcours de personnes âgées par les réseaux De la réflexion lorraine par les réseaux. Parcours et coordination Démarche

Plus en détail

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace!

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Mardi 14 Février 2012 L accompagnement des professionnels de santé sur le terrain M. Gaston STEINER directeur d Alsace e-santé(gcs) Le DMP, socle

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr FICHE DE POSTE Administrateur ROR Le GCS Esanté Poitou-Charentes Le GCS Esanté Poitou-Charentes rassemble les établissements publics et privés de santé, ainsi que la plupart des professionnels de santé

Plus en détail

Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension. Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG

Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension. Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG Positionnement des acteurs ARS pilotage stratégique Stratégie de santé régionale

Plus en détail

Journées de formation DMP

Journées de formation DMP Journées de formation DMP Le DMP dans l écosystème Chantal Coru, Bureau Etudes, ASIP Santé Mardi 26 juin 2012 Processus de coordination au centre des prises en charge Quelques exemples Maisons de santé

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE (Recherche, Enseignement, Soins, Information, Lutte et Initiatives pour les Adolescents et les ENfants atteints de CancEr). 1. CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Le Dossier Patient Informatisé

Le Dossier Patient Informatisé Le Dossier Patient Informatisé D.P.I Yann MORVEZEN DSIO CHU de Toulouse Le contexte ( 1 ) Le projet d établissement «centré sur le patient, le système d information prend place parmi les enjeux et les

Plus en détail

TELEGESTION. l outil indispensable des intervenants à domicile. Maison de l Emploi de Paris Plateforme RH 21 Mai 2015

TELEGESTION. l outil indispensable des intervenants à domicile. Maison de l Emploi de Paris Plateforme RH 21 Mai 2015 TELEGESTION l outil indispensable des intervenants à domicile Maison de l Emploi de Paris Plateforme RH 21 Mai 2015 Télégestion Fixe / Mobile Plateforme d échange Couplage logiciel Couplage logiciel Fonctionnalités

Plus en détail

Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre

Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre Du partage de l information aux outils de médecine à distance : quelles pratiques recouvre le terme d e santé? Synthèse de l intervention de l ASIP Santé

Plus en détail

GCS esante LR Projets Urgence/ROR COLLEGE REGIONAL DES URGENTISTES 19 mars 2015. www.esante-lr.fr

GCS esante LR Projets Urgence/ROR COLLEGE REGIONAL DES URGENTISTES 19 mars 2015. www.esante-lr.fr GCS esante LR Projets Urgence/ROR COLLEGE REGIONAL DES URGENTISTES 19 mars 2015 www.esante-lr.fr 1 Pourquoi un GCS? Missions générales : Réponse technique aux adhérents du GCS e-santé Apporte sa compétence

Plus en détail

L efficacité de la relation client!

L efficacité de la relation client! L efficacité de la relation client! Eudonet, nouvelle génération Cibler, attirer et conserver les bons clients sont les facteurs déterminants du succès de nombreuses entreprises. Aujourd hui, l enjeu est

Plus en détail

HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou

HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou 1 HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou Alsace e-santé Le GCS Alsace e-santé développe une expertise reconnue dans les technologies de l information et de la communication appliquées à la santé.

Plus en détail

une nouvelle étape pour la e-santé.

une nouvelle étape pour la e-santé. CPS 3 : attester d une identité professionnelle pour faciliter les échanges d information, une nouvelle étape pour la e-santé. Agir ensemble pour soigner mieux Déroulé Intervenants Dr Jean-Yves ROBIN,

Plus en détail

CARIATIDES PSY D U PAT I E N T

CARIATIDES PSY D U PAT I E N T Présentation du progiciel Cariatides Psychiatrie DU MÉDECIN DE SOINS HYGIÈNE PHARMACIE DE L ORTHOPHONISTE PATIENT LABORATOIRE DU PSYCHOMOTRICIEN SOCIAL DU PSYCHOLOGUE ADMINISTRATEUR 2 Les principales fonctionnalités

Plus en détail

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer)

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) Le cahier des charges national a pour objet de définir les dispositifs MAIA (maison

Plus en détail

Le GPSPB «GPS» Groupement de Professionnels de Santé : une réponse adaptée pour la coordination territoriale des soins

Le GPSPB «GPS» Groupement de Professionnels de Santé : une réponse adaptée pour la coordination territoriale des soins 29/03/2014 Le PB Groupement de Professionnels de Santé : une réponse adaptée pour la coordination territoriale des soins Groupement des Professionnels de Santé du Pays Beaunois 19 route de Gigny 21200

Plus en détail

Soirée d information URPS ML

Soirée d information URPS ML Modifiez le style du titre Soirée d information URPS ML «Accompagnement à l Informatisation des Pôles et Maisons de Santé» 09/10/2014 GCS e-santé Pays de la Loire - document de travail 1 Modifiez le style

Plus en détail

Alimentation du DMP Quels documents déposer dans le DMP de mes patients pour faciliter leur prise en charge?

Alimentation du DMP Quels documents déposer dans le DMP de mes patients pour faciliter leur prise en charge? Alimentation du DMP Ian Hooton/Science Photo Library/Photononstop Quels documents déposer dans le DMP de mes patients pour faciliter leur prise en charge? Recommandations PS - Matrice d'alimentation DMP

Plus en détail

CHARTE DES PROFESSIONNELS DE SANTE MEMBRES DU RESEAU LCD

CHARTE DES PROFESSIONNELS DE SANTE MEMBRES DU RESEAU LCD CHARTE DES PROFESSIONNELS DE SANTE MEMBRES DU RESEAU LCD Qu est-ce que le réseau LCD? Le réseau Lutter Contre la Douleur a pour objectif d améliorer la prise en charge des patients douloureux chroniques.

Plus en détail

ViaTrajectoire EHPAD. Création d un dossier d inscription par l Usager

ViaTrajectoire EHPAD. Création d un dossier d inscription par l Usager ViaTrajectoire EHPAD Création d un dossier d inscription par l Usager Qu est ce que ViaTrajectoire ViaTrajectoire est un outil Web accessible de n importe quel navigateur et moteur de recherche Objectif

Plus en détail

www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé

www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé Des outils d échanges entre PS o Objectifs: o Permettre des échanges sécurisés entre les professionnels de santé

Plus en détail

Infomed, un projet d échange électronique de données médicales en Valais

Infomed, un projet d échange électronique de données médicales en Valais Infomed, un projet d échange électronique de données médicales en Valais Dr Alex Gnaegi, Cédric Michelet Adresse de correspondance: Dr Alex Gnaegi, Chef de projet Infomed et médecin-chef Service d informatique

Plus en détail

PORTAIL COLLABORATIF

PORTAIL COLLABORATIF PORTAIL COLLABORATIF DÉCOUVREZ LES SERVICES EN LIGNE DE VOTRE CABINET D EXPERTISE COMPTABLE 1 SERVICE COMPTABILITÉ BOX DOCUMENTAIRE NOS SERVICES EN LIGNE SERVICE SOCIAL SERVICE TABLEAUX DE BORD SERVICE

Plus en détail

Atelier de retour d expérience n 2

Atelier de retour d expérience n 2 Atelier de retour d expérience n 2 Amélioration du service rendu aux personnes âgées en perte d'autonomie et optimisation de l'organisation de l'offre de soins et de services Béatrice Lorrain Pilote MAIA

Plus en détail

Un outil aide pour des prises en charge intégrées. Aurélie ROSEMBERG Cheffe du secteur e-health. Direction générale de la santé 03.12.

Un outil aide pour des prises en charge intégrées. Aurélie ROSEMBERG Cheffe du secteur e-health. Direction générale de la santé 03.12. Sommaire Conférence : Un outil aide pour des prises en charge intégrées Aurélie ROSEMBERG Cheffe du secteur e-health Direction générale de la santé 03.12.2015 Sommaire Rappel du contexte et des objectifs

Plus en détail

La présentation qui suit respecte la charte graphique de l entreprise GMF

La présentation qui suit respecte la charte graphique de l entreprise GMF La présentation qui suit respecte la charte graphique de l entreprise GMF Approche du Groupe GMF Besoins d archivage de la messagerie d entreprise Introduction Présentation du Groupe GMF Secteur : assurance

Plus en détail

PLEXUS OI, UN INNOVANT

PLEXUS OI, UN INNOVANT PLEXUS OI, UN INNOVANT UN PROJET E-SANTE PLEXUS OI Genèse du projet L innovation au cœur du parcours de prise en charge LAGENÈSE DU PROJET Favoriser l émergence de territoires d excellence Des démarches

Plus en détail

Evolution des SIH. Du dossier hospitalier au dossier patient territorial

Evolution des SIH. Du dossier hospitalier au dossier patient territorial Evolution des SIH Du dossier hospitalier au dossier patient territorial Maincare Solutions Une société Symphony Technology Group Société d investissement californienne spécialisée dans le secteur du logiciel

Plus en détail

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge PROJET D AULNAY MSP PSP Réseau de santé de proximité Historique Objectifs Particularités Avenir Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge MAISON DE SANTE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP)

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP) DOSSIER DE PRESSE Dossier Médical Personnel (DMP) 2 Sommaire Le Dossier Médical Personnel en Auvergne..5 Le DMP au service de la coordination des soins.6 Le DMP socle de la continuité des soins 7 Le DMP

Plus en détail

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Atelier n 11 Monter un parcours de soins sur une approche territoriale ciblée 2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Françoise ELLIEN,

Plus en détail

Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux

Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux «le pourcentage de résidents âgés nécessitant des soins pour des plaies simples ou complexes était de 8,6% selon l étude PATHOS menée en 2009

Plus en détail

Les Systèmes d informations de santé

Les Systèmes d informations de santé Les Systèmes d informations de santé Programme ETAT DES LIEUX EVOLUTION ET CONTEXTE 1 Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées FOCUS SUR LES SYSTEMES D INFORMATION DE SANTE MESTARI Nordine RSI ONCOMIP DESC

Plus en détail

Le Système d information - Les processus - Les métiers - Les outils

Le Système d information - Les processus - Les métiers - Les outils Le Système d information - Les processus - Les métiers - Les outils Exemple en images de l entreprise CTE à Rixheim (Bureau d étude pour le bâtiment) Formation académique du 2 avril 2008 animée par Pascal

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME. Mention complémentaire Organisateur de réceptions 5

ANNEXE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME. Mention complémentaire Organisateur de réceptions 5 ANNEXE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME Mention complémentaire Organisateur de réceptions 5 RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Définition Le titulaire de la mention complémentaire Organisateur de réceptions

Plus en détail

professionnelles Un espace de confiance commun pour toutes les messageries Décideurs en établissement de santé

professionnelles Un espace de confiance commun pour toutes les messageries Décideurs en établissement de santé MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Un espace de confiance commun pour toutes les messageries professionnelles Décideurs en établissement de santé Pourquoi sécuriser les échanges dans l

Plus en détail