case postale 17, 1627 vaulruz WEB : mady- haiti.ch Centre d accueil de jour destiné aux enfants dès 3 ans

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "case postale 17, 1627 vaulruz WEB : www.association- mady- haiti.ch Centre d accueil de jour destiné aux enfants dès 3 ans"

Transcription

1 Centre d accueil de jour destiné aux enfants dès 3 ans Haïti

2 1. INTRODUCTION 3 2. CONDITION SOCIOÉCONOMIQUE DES BÉNÉFICIAIRES 3 3. JUSTIFICATION DU PROJET 3 4. OBJECTIF GÉNÉRAL OBJECTIFS SPÉCIFIQUES 4 5. DESCRIPTIONS DES ACTIVITÉS 4 6. RÉSULTATS ATTENDUS 6 7. BUDGET ADMINISTRATION ET PERSONNEL FRAIS INITIAUX DE LANCEMENT ALIMENTATION 6 8. ÉVALUATIONS (ÉTATS DE SITUATION ET PRÉVISIONS) 6 9. MOYENS DU SUIVI SOUTIEN DE JEANLUC LAMBERT, PROFESSEUR ÉMÉRITE ET DOCTEUR EN PSYCHOLOGIE 7 2

3 1. Introduction Au cours de ces vingt dernières années, la misère a considérablement augmenté dans tout le pays. Cette pauvreté affecte les familles dans leur globalité et a des conséquences néfastes sur le développement des enfants. Afin de trouver des moyens de s en sortir, certains enfants quittent le domicile et prennent les rues de PortauPrince ou d autres Provinces. C est de ce constat qu est née l idée de constituer une cellule de réflexions et d actions autour des enfants. Nous avons procédé à l élaboration d un document de projet dont le but est d accueillir des enfants de 3 ans à 13 ans environ dans un cadre qui leur offre des stimulations en adéquation avec leur niveau et qui leur permet d évoluer sur un plan cognitif, émotionnel et développemental. Une aide nationale et internationale est alors recherchée, afin de mener à bien ce projet. 2. Condition socioéconomique des bénéficiaires Les personnes cibles de ce projet sont les enfants issus de familles pauvres et dans l incapacité de les soutenir tant dans leurs besoins de base que dans leurs besoins liés à un bon développement. La situation des parents est souvent délicate à tout niveau : ils sont sans travail et ne perçoivent alors aucune rémunération, ils habitent un quartier défavorisé, communément appelé «bidonville», ils ont des maisons mal entretenues, pour la plupart construites avec des toiles et des taules. Il n y a aucune infrastructure à leur portée. Beaucoup de ces enfants souffrent de malnutrition, manquent d habits et ne participent pas à l apprentissage scolaire. 3. Justification du projet Ce projet vise les enfants qui n ont pas l opportunité de déployer leurs facultés dans l environnement qui leur est imposé. Les dirigeants politiques n ont, à ce jour, pris aucune décision et n ont 3

4 opérationnalisé aucune action pour aider ces enfants qui se retrouvent livrés à euxmêmes. Après une enquête menée auprès d une centaine enfants du quartier de Delma 19, nous avons pu constater les problèmes suivants : Beaucoup de parents ne peuvent payer la scolarité à leur enfant. Les enfants qui ont la chance d être intégrés dans une école ne reçoivent aucun soutien dans leur apprentissage en dehors des heures passées en classe, que cela soit par leurs parents ou par d autres professionnels. Les enfants manquent cruellement d encadrement éducatif. La plupart des enfants ne reçoivent qu un repas par jour, souvent pas très nutritif. Les enfants qui passent toute leur journée dans les rues sont plus exposés à des maladies et à des comportements délinquants. Les enfants finissent fréquemment par mendier dans les rues ou par offrir toute sorte de services afin de répondre à leur besoin alimentaire (lavage/essuyage de voitures, cirage de chaussures, ). D autres sont utilisés à des fins de crimes ou de prostitution. Les enfants n ont pas accès à des services de santé. 4. Objectif général Accueillir des enfants de Delma 19 dans une structure de jour spécifique afin de les encadrer, les nourrir et les stimuler de manière quotidienne Objectifs spécifiques ³ Organiser deux repas par jour (petitdéjeuner et dîner) / goûter pour les écoliers ³ Sortir les enfants des rues : accueillir les enfants qui n ont pas accès à l école et leur proposer diverses activités et apprentissages ³ Accueillir les enfants après l école afin de leur offrir un soutien scolaire ³ Formation d éducateurs 5. Descriptions des activités 1. Les repas : préparer deux repas par jour pour le maximum (une 50aine) d enfants. Ce travail permet de s assurer que les enfants reçoivent des repas équilibrés et permet de donner un ou deux emplois fixes à des personnes du même quartier. Un goûter sera servi aux écoliers qui viennent suivre le soutien scolaire. 2. Activités pour les enfants : ouvrir un centre d accueil de jour leur offrant un cadre stricte et chaleureux. Mobiliser le maximum d enfants. Pour cela, nous devons observer deux actions : 4

5 L environnement : l aménagement du centre représente en premier lieu le cadre dans lequel évolueront les enfants. La pièce principale peut être divisée en différents coins d apprentissage : un coin lecture, un coin jeux éducatifs, un coin bricolage et travaux manuels, un coin thématique (faire travailler les enfants sur un thème précis tels que l alimentation, l hygiène, ), un coin suivi scolaire. Le centre de la salle principale sera dédié à des activités de groupe. Une autre salle sera utilisée pour les moments de repas. Une autre encore sera conçue pour des moments de repos (sieste ou contes). Types d activités : Différents coins offrent des jeux éducatifs et des livres qui stimulent les enfants et qui leur permettent de jouer seuls ou en groupe. Le coin manuel peut offrir aux enfants des premiers apprentissages sur différents artisanats, comme la sculpture sur bois ou sur pierre. Les responsables du centre peuvent faire venir des artisans du quartier pour dispenser ce type de «cours». Le coin à thèmes permet de sensibiliser les enfants sur certaines thématiques. Il peut aussi y être invité des professionnels, tel qu un dentiste par exemple pour discuter et travailler autour de l hygiène buccale. Les moments de repas serviront aux enfants pour divers apprentissages, ils devront aider et auront des tâches à accomplir ; ils seront sensibilisés à l hygiène des mains. Le coin repos permet aux enfants d avoir à disposition une salle où ils peuvent se reposer (entre les tentes et la rue, ils sont fréquemment sur actifs). Ce coin peut aussi offrir des moments de contes aux enfants, dans le calme. Cette pièce leur apprend à respecter le silence. Les jeux et activités de groupe permettent aux enfants de respecter des règles et leur apprennent la vie en communauté. Les enfants qui ne vont pas à l école auront ainsi diverses sources d apprentissages, au lieu de rester dans les rues. Les enfants qui vont à l école trouveront des aides pour leur suivi scolaire, au centre après un goûter. 3. Les jeunes qui seront engagés comme éducateurs devront être formés, afin d être sensibilisés et instruits aux développements des enfants, aux diverses carences et conséquences ainsi qu aux objectifs du centre. 4. Par la suite, des stagiaires (suisses) peuvent être envoyés comme renfort et soutien. Il doit être possible de les accueillir dans des chambres et de leur demander CHF 100. par mois pour le logement et la nourriture. 5

6 6. Résultats attendus Les enfants sortent des rues et entrent dans un cadre qui leur permet divers apprentissages ; l objectif étant d éveiller leurs sens, leur curiosité et leur pensée. 7. Budget Le budget comprend les frais administratifs et de personnel, les frais initiaux de lancement du projet et la nourriture Administration et personnel Loyer des locaux Coût d utilisation d un véhicule Ordinateur Personnel Les employés seront engagés dans le quartier de Delmas 19, avec des personnes connues, ce qui permet directement une cohésion au sein du centre. En outre, le salaire attribué peut être modeste tout en étant complété par une aide annexe (repas, logement, parrainage de leur enfant ou autre.) : Responsable de projet Cuisinière et lessiveuse Gardien/concierge Educateurs 7.2. Frais initiaux de lancement Le matériel de base est à acheter au départ et ensuite viendront les achats divers pour l éducation. Il est possible de donner du travail aux artisans du quartier pour la construction d une table en bois, de jeux éducatifs ou d autres accessoires. Certains objets peuvent être trouvés à moindre prix dans des magasins ou encore dans la rue ou spécifiquement par l achat d occasions. Par ailleurs, si les achats se font tous à la même place, il est toujours possible de demander un discount Alimentation Divers selon liste de détails à établir 8. Évaluations (états de situation et prévisions) L évaluation se basera sur : la participation des enfants aux activités proposées par le centre ; l évolution du nombre d enfants au soutien scolaire ; 6

7 l évolution du nombre d enfants aux repas ; les âges ; les besoins des enfants ; le nombre des éducateurs nécessaires ; etc Pour ce qui est de la comptabilité, il serait judicieux de mettre sur pied un programme qui soit utilisé tant par le comité suisse que par le comité haïtien. 9. Moyens du suivi Il est important que le projet soit local, avec l idée que la Suisse soit un sponsor et un gage de qualité et de sérieux. Ainsi, un comité haïtien devra être élu, afin que ce projet soit investi par les gens locaux qui en finalité devront pouvoir le maîtriser euxmêmes. Il s agit au départ de former des éducateurs, l apprentissage et le suivi seront assurés par la présence de formateurs suisses. Par la suite, certaines observations nous parviendront par le retour des stagiaires et par les visites de Mady ainsi que par toute autre personne engagée en relation avec l association. Bien sûr, chaque membre du comité suisse est invité à aller découvrir ce projet sur place. 10. Soutien de JeanLuc Lambert, Professeur émérite et Docteur en psychologie Notre association a l honneur et la très grande chance de pouvoir compter sur la participation active de Monsieur Lambert. Il se rendra sur place en Haïti cet automne 2012 déjà pour le lancement concret de ce projet. La 1 ère phase étant la sélection et l engagement d éducateurs ainsi que leur formation. Il s y rendra à nouveau les années suivantes pour en assurer le suivi et garantir ainsi le sérieux de cette opération et sa pérennité par et pour les Haïtiens euxmêmes. En document joint, JeanLuc Lambert se présente personnellement ainsi que son long et riche parcours professionnel. Désormais heureux retraité, il s annonce très disponible pour ce beau projet concret en Haïti. Monsieur Lambert sera secondé par Lisiane Gobet, qu il a suivie et menée avec succès en 2011 à l obtention de son master en pédagogie spécialisée. 7

«Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes

«Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes «Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes Proposition de projet Localisation: Début du projet : Durée du projet : Objectif : Nombre de bénéficiaires : San Carlos

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE missiontice.ac-besancon.fr/college_mont_miroir 6, Rue de l Europe, 25120 Maîche Téléphone : 03 81 64 09 23 L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE SOMMAIRE Le collège L internat

Plus en détail

Nous cherchons des familles d accueil

Nous cherchons des familles d accueil Nous cherchons des familles d accueil Vous travaillez à temps partiel et cherchez un système de garde fiable et bon marché pour vos enfants? Vous ne travaillez pas et cherchez une aide pour le ménage et/ou

Plus en détail

PROCEDURE DE DEPLACEMENT DES ADMINISTRATEURS

PROCEDURE DE DEPLACEMENT DES ADMINISTRATEURS PROCEDURE DE DEPLACEMENT DES ADMINISTRATEURS 1. Principe de déplacement des administrateurs Il est souhaitable que tout administrateur puisse constater la réalité sur le terrain des missions ACF ainsi

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES La formation est dite «interne» lorsqu elle est conçue et réalisée par une entreprise pour son personnel, avec ses propres ressources en personnel et en logistique, son matériel, ses moyens pédagogiques.

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

La formation professionnelle continue Formation externe / Formation interne

La formation professionnelle continue Formation externe / Formation interne La formation professionnelle continue Formation externe / Formation interne L intitulé «formation», qui peut être affiché dans un document publicitaire, n est pas suffisant pour garantir son financement

Plus en détail

Statuts. Av. de Rumine 2 1005 Lausanne Tel. 021 341 90 78 Mobil 078 891 95 96 www.horairecontinu.ch

Statuts. Av. de Rumine 2 1005 Lausanne Tel. 021 341 90 78 Mobil 078 891 95 96 www.horairecontinu.ch Statuts Av. de Rumine 2 1005 Lausanne Tel. 021 341 90 78 Mobil 078 891 95 96 www.horairecontinu.ch Statuts de l Association suisse des écoles à horaire continu I. Généralités Art. 1 Désignation, siège

Plus en détail

Concours fruité pour les écoles romandes

Concours fruité pour les écoles romandes Objectifs pédagogiques «Relookons les fruits de chez nous!» 2014-2015 Concours fruité pour les écoles romandes L année scolaire 2014-2015 a commencé. Après le succès rencontré lors du concours 2013-2014

Plus en détail

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà 50 projets pour demain GÉENÉERATIONS demain c est déjààà AUCHAN chez nous Les fondations Auchan et Simply lancent un appel à projets «50 projets pour demain» En 2011, le Groupe Auchan fête ses 50 ans.

Plus en détail

Mutuelle Petite Enfance Lafayette

Mutuelle Petite Enfance Lafayette Mutuelle Petite Enfance Lafayette Page 1 sur 8 1 PRESENTATION Le relais d assistantes maternelles «Canne à Sucre» se situe au 197 cours Lafayette 69006 LYON. Le relais assistantes maternelles «Canne à

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009

Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009 CIRCULAIRE N 2574 DU 12/01/2009 Objet : Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009 Réseaux : Tous Niveaux et services

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Organisation Centre Européen de Formation Continue Maritime 1 rue des pins 29182 CONCARNEAU cedex FRANCE

CAHIER DES CHARGES. Organisation Centre Européen de Formation Continue Maritime 1 rue des pins 29182 CONCARNEAU cedex FRANCE CAHIER DES CHARGES Organisation Centre Européen de Formation Continue Maritime 1 rue des pins 29182 CONCARNEAU cedex FRANCE Acronyme Projet MARLEANET n 2009-1/109 Objet de la consultation Prestation de

Plus en détail

Annexe 3. Budget type d une évaluation de l impact d un programme alimentaire scolaire

Annexe 3. Budget type d une évaluation de l impact d un programme alimentaire scolaire Annexe 3 Budget type d une évaluation de l impact d un programme alimentaire scolaire Phase I : Juillet 999 Décembre 2000 a Proposition de recherche sur l alimentation au niveau des écoles Evaluation de

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE MAISON D ACCUEIL POUR ORPHELINS ET ENFANTS EN SITUATION DIFFICILE

CONSTRUCTION D UNE MAISON D ACCUEIL POUR ORPHELINS ET ENFANTS EN SITUATION DIFFICILE Association Offrir un toit Chemin de la Dranse 3 1004 Lausanne www.offriruntoit.org PROJET 2010/2011 Dossier de présentation CONSTRUCTION D UNE MAISON D ACCUEIL POUR ORPHELINS ET ENFANTS EN SITUATION DIFFICILE

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre. Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre»

Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre. Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre» Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre» 1 Constats - diagnostic Etude du CSEF sur la mobilité des demandeurs d emploi (2011) et données

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

Projet de réaménagement

Projet de réaménagement Projet de réaménagement De Place L Acadie et de Place Henri-Bourassa Mémoire de Jocelyne Cyr commissaire scolaire Circonscription de Cartierville Commission scolaire de Montréal Déposé le 18 février 2009

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire PRÉSENTATION DU PROGRAMME Le cœur à l école PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire Le programme Le coeur à l école s adresse aux parents d enfants

Plus en détail

Alimenter son jeu. Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs. Dr Isabelle DURACK. Bélénos - Santé-en-jeux

Alimenter son jeu. Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs. Dr Isabelle DURACK. Bélénos - Santé-en-jeux Alimenter son jeu Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs Bélénos - Santé-en-jeux Dr Isabelle DURACK Objectifs Sensibiliser les enfants aux plaisirs et bienfaits D une alimentation

Plus en détail

Fitsinjo. Rapport d activités. Avril - Juillet 2014

Fitsinjo. Rapport d activités. Avril - Juillet 2014 1 Fitsinjo Rapport d activités Avril - Juillet 2014 2 ong fitsinjo présentation Créée en 2009, Fitsinjo est une ONG malgache qui a pour objectif la lutte contre la pauvreté. A Madagascar, un pays où plus

Plus en détail

Espérance. Partage. Projet de construction d une maison d accueil et du siège de notre ONG à N Djaména

Espérance. Partage. Projet de construction d une maison d accueil et du siège de notre ONG à N Djaména Espérance et Partage Projet de construction d une maison d accueil et du siège de notre ONG à N Djaména Espérance et Partage, Association suisse d aide aux malades et orphelins du Sida au Tchad, ONG reconnue

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS PLAINE COMMUNE LE PLIE Service bénéficiaire : le PLIE, représenté par son directeur. 87, Avenue Aristide

Plus en détail

S ENGAGER AVEC La Chaîne de l Espoir

S ENGAGER AVEC La Chaîne de l Espoir S ENGAGER AVEC La Chaîne de l Espoir La vision de la cause A propos de La Chaîne de l Espoir : La Chaîne de l'espoir, présidée par le Docteur Eric Cheysson et créée en 1994 par le Professeur Alain Deloche,

Plus en détail

McKay Savage/Flickr. Classe d école Suisse-Inde. Partenariats entre écoles du secondaire II

McKay Savage/Flickr. Classe d école Suisse-Inde. Partenariats entre écoles du secondaire II McKay Savage/Flickr Classe d école Suisse-Inde Partenariats entre écoles du secondaire II Coopération au-delà des différences culturelles La Fondation ch pour la collaboration confédérale et la Fondation

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

CONVENTION L ATELIER REMUMENAGE 2012

CONVENTION L ATELIER REMUMENAGE 2012 POLE DEVELOPPEMENT DURABLE ET RAYONNEMENT METROPOLITAIN DIRECTION ENTREPRISES ET ATTRACTIVITES SERVICE ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE CONVENTION L ATELIER REMUMENAGE 2012 Entre : L Association Atelier Remuménage

Plus en détail

LES STAGES A L ETRANGER DANS LE CADRE DU NOUVEAU CURSUS

LES STAGES A L ETRANGER DANS LE CADRE DU NOUVEAU CURSUS LES STAGES A L ETRANGER DANS LE CADRE DU NOUVEAU CURSUS : Quels partenariats entre les Instituts de Formations en Soins Infirmiers (IFSI) et les acteurs de la solidarité internationale de Rhône-Alpes (associations,

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

DOKEOS. 1. Se connecter sur Internet 2. Aller sur le site dokéos du collège soit en saisissant l adresse suivante :

DOKEOS. 1. Se connecter sur Internet 2. Aller sur le site dokéos du collège soit en saisissant l adresse suivante : 1. Se connecter sur Internet 2. Aller sur le site dokéos du collège soit en saisissant l adresse suivante : http://www.clg-darbaud-salon.ac-aix-marseille.fr/dokeos/ soit en cliquant sur le lien «Dokéos»

Plus en détail

1. Contexte. 2. Objectifs

1. Contexte. 2. Objectifs Royaume du Maroc Ministère de l Education Nationale Secrétariat Général Direction de la Stratégie, des Etudes et de la Planification L''écolle et lles Technollogiies de ll''iinformatiion et de lla Communiicatiion

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

Concept de salle de jeu à CESCOLE : 3.Sondage + analyses (%, bilan et explications) + graphes

Concept de salle de jeu à CESCOLE : 3.Sondage + analyses (%, bilan et explications) + graphes Concept de salle de jeu à CESCOLE : Table des Matières : 1.Introduction 2.Etude du marché 3.Sondage + analyses (%, bilan et explications) + graphes 4.Plan de financement (achats machines, locaux, frais

Plus en détail

Université de la Méditerranée, Aix Marseille II, à Marseille, Faculté de pharmacie FRANCE

Université de la Méditerranée, Aix Marseille II, à Marseille, Faculté de pharmacie FRANCE NOM DE L ETABLISSEMENT : Université de la Méditerranée, Aix Marseille II, à Marseille, Faculté de pharmacie FRANCE NOM DU MASTER 2 : Master Professionnel en Prévention des risques et nuisances technologiques

Plus en détail

Date limite 15 juin 2015

Date limite 15 juin 2015 Date limite 15 juin 2015 Programme de bourses : Cheminement vers l excellence en art Relève artistique Lors de l adoption de sa politique culturelle en décembre 2006, la Ville de Granby a exprimé sa vision

Plus en détail

JEF. Programme pour les Jeunes en Formation

JEF. Programme pour les Jeunes en Formation 1 JEF Programme pour les Jeunes en Formation 2, un programme du BCAS, fondation privée reconnue d utilité publique, qui agit : Pour les enfants et les jeunes : SOS-Enfants Genève Le Biceps Pour les adultes

Plus en détail

Programme pilote. Tisser des liens artistiques pour faire rayonner la Communauté métropolitaine de Montréal

Programme pilote. Tisser des liens artistiques pour faire rayonner la Communauté métropolitaine de Montréal Programme pilote Tisser des liens artistiques pour faire rayonner la Communauté métropolitaine de Montréal Une initiative du Conseil des arts de Montréal et de Culture Montréal en collaboration avec le

Plus en détail

LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation

LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation KROUSAR THMEY - Nouvelle famille Première fondation cambodgienne d aide à l enfance défavorisée LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation Janvier à juillet

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let.

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. b, OFPr Filière d études Certificat complémentaire pour la maturité

Plus en détail

Nous avons le plaisir de vous faire parvenir ci-dessous quelques articles. actuels pour publication dans les médias pédagogiques ou sur vote page

Nous avons le plaisir de vous faire parvenir ci-dessous quelques articles. actuels pour publication dans les médias pédagogiques ou sur vote page Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous faire parvenir ci-dessous quelques articles actuels pour publication dans les médias pédagogiques ou sur vote page Internet. En appuyant la touche CTR tout

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» 2015 2016 Sommaire : 1. Affectation 2. Principes généraux de la formation L alternance intégrative Formation disciplinaire

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges

APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges «Promouvoir l égalité des chances pour les enfants issus de milieux défavorisés» Territoires concernés : Actions menées en région Provence Alpes Côte d Azur (France)

Plus en détail

Programme "Conception et simulation" COSINUS Edition 2009. Projet

Programme Conception et simulation COSINUS Edition 2009. Projet Projet Numéro d'ordre du projet : Acronyme du projet : Titre du projet : Coordonnateur du projet (nom/laboratoire) : Thématique principale : Montant total de l'aide demandée (en k ) : Durée du projet :

Plus en détail

VOYAGES, ÉCHANGES, STAGES ORIENTATIONS ET DIRECTIVES DE L ÉCOLE POLYVALENTE JONQUIÈRE DOCUMENT OFFICIEL. Septembre 2012

VOYAGES, ÉCHANGES, STAGES ORIENTATIONS ET DIRECTIVES DE L ÉCOLE POLYVALENTE JONQUIÈRE DOCUMENT OFFICIEL. Septembre 2012 VOYAGES, ÉCHANGES, STAGES ORIENTATIONS ET DIRECTIVES DE L ÉCOLE POLYVALENTE JONQUIÈRE DOCUMENT OFFICIEL Septembre 2012 Basé sur le modèle de l École secondaire Kénogami et de l École Polyvalente Arvida

Plus en détail

LE CFIP Centre de formation et d insertion professionnelle

LE CFIP Centre de formation et d insertion professionnelle LE CFIP Centre de formation et d insertion professionnelle 2 1 Contexte du projet : 1.1 La zone d intervention Le Centre de formation est implanté à Dar Naim, qui est un quartier périphérique situé au

Plus en détail

PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE

PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE LA FORMATION DES EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS A L I.F.R.A.S.S. La formation des Educateurs de Jeunes Enfants est réalisée conformément à l arrêté du

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA ALIMA (the Alliance For International Medical Action) fête ses 4 ans d existence en 2013. Depuis sa création, l association a su se développer

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL POUR LES ENFANTS

LIVRET D ACCUEIL POUR LES ENFANTS ALSEA Centre de Placement Familial Spécialisé 59, rue Bobillot 87000 LIMOGES Tel : 05.55.33.33.66 Fax : 05.55.34.76.49 cpfs@alsea87.fr LIVRET D ACCUEIL POUR LES ENFANTS Le Directeur et l ensemble du personnel

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

ÉDITO ABDERRAHMANE SISSAKO. président de la cinéfabrique

ÉDITO ABDERRAHMANE SISSAKO. président de la cinéfabrique ÉDITO Un enfant connaît toujours quelque chose qu on ne sait pas. C est le sens de l école : en y venant chacun apporte avec lui un enseignement. L étudiant n est pas seulement celui qui peut apprendre,

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Centres de développement de la petite enfance Projet pilote

Centres de développement de la petite enfance Projet pilote Centres de développement de la petite enfance Projet pilote Objectifs Quel est le but de ce projet pilote? Le but des sites de démonstration est d intégrer ensemble de manière transparente des services

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Analyse de la circulaire du 14 novembre 2006 sur l imputabilité

FICHE PRATIQUE Analyse de la circulaire du 14 novembre 2006 sur l imputabilité FICHE PRATIQUE Analyse de la circulaire du 14 novembre 2006 sur l imputabilité 4 grands thèmes ressortent de cette circulaire : - l individualisation des métiers - la notion de parcours individualisés

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» M.LOUVION - IEN SBSSA académie de Lille - Février 2011

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» M.LOUVION - IEN SBSSA académie de Lille - Février 2011 Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» M.LOUVION - IEN SBSSA académie de Lille - Février 2011 Sommaire Contexte de création Voie générale et technologique ou voie

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE CENTRE COMMUNAL ENFANCE JEUNESSE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE L Accueil Périscolaire est un lieu d accueil qui fait l objet d une déclaration à la Direction Régionale et Départementale

Plus en détail

Très fraternellement Corinne DESSIGNY Responsable Formation 06.81.19.90.93 corinnedessigny0009@orange.fr formation@cgtoise.com

Très fraternellement Corinne DESSIGNY Responsable Formation 06.81.19.90.93 corinnedessigny0009@orange.fr formation@cgtoise.com L essentiel Sommaire : Bulletin d information de l Union Départementale de la CGT Oise n 67 du0 décembre 0 Page : Edito Page et : Plan de Formation UD et UL Page à 7 : Descriptifs des Formations Page 8:

Plus en détail

Examen professionnel fédéral. Moniteur/Monitrice de conduite. 13 mars 2014. Organe responsable Association Suisse des Moniteurs de Conduite

Examen professionnel fédéral. Moniteur/Monitrice de conduite. 13 mars 2014. Organe responsable Association Suisse des Moniteurs de Conduite DIRECTIVE Examen professionnel fédéral Moniteur/Monitrice de conduite 13 mars 2014 Organe responsable Association Suisse des Moniteurs de Conduite ASMC Effingerstrasse 8 Case postale 8150 3001 Berne 031

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

Intitulé du projet : Actions innovantes pour améliorer l insertion professionnelle des étudiants boursiers inscrits en Master 2

Intitulé du projet : Actions innovantes pour améliorer l insertion professionnelle des étudiants boursiers inscrits en Master 2 Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE

Plus en détail

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo le collège édition 2015 en pratique fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo Édito La réussiste des collégiens est une priorité du Département. Il consacre cette année, malgré des contraintes

Plus en détail

II.3. Apprentissage Action : Aides individuelles aux apprentis

II.3. Apprentissage Action : Aides individuelles aux apprentis II.3. Apprentissage Action : Aides individuelles aux apprentis OBJECTIFS Aider les apprentis et les jeunes assimilés aux apprentis suivant une formation dans les Centres de Formation d Apprentis (CFA)

Plus en détail

Session de formation. Le recrutement des bénévoles

Session de formation. Le recrutement des bénévoles Session de formation Le recrutement des bénévoles Guide du participant Préparé par La Fédération provinciale des comités de parents du Manitoba Saint-Boniface Septembre 1996 Avant propos La Fédération

Plus en détail

COMMUNE DE PONT A MARCQ

COMMUNE DE PONT A MARCQ COMMUNE DE PONT A MARCQ SEJOUR EN CLASSE DE NEIGE D UNE DUREE D UNE SEMAINE EN MARS 2016 HORS VACANCES SCOLAIRES POUR LES ENFANTS DE LA CLASSE DE CM2 DE PONT A MARCQ CAHIER DES CHARGES MAITRE D OUVRAGE

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

Mise en place d une comptabilité analytique

Mise en place d une comptabilité analytique Id 37 6 rue Jacques Vigier 37 700 Saint-Pierre-des- Corps 02 47 37 95 44 Dossier suivi par : Nina JAMET Email : jamet.dla@id37.fr Mobile : 06 28 79 25 12 CAHIER DES CHARGES PRESTATION D ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

L Académie internationale Charles-Lemoyne : la première école primaire privée internationale en Montérégie

L Académie internationale Charles-Lemoyne : la première école primaire privée internationale en Montérégie COMMUNIQUÉ DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMÉDIATE L Académie internationale Charles-Lemoyne : la première école primaire privée internationale en Montérégie Pour ses 40 ans, le Collège Charles-Lemoyne, campus

Plus en détail

Animer un atelier sur le ménage au naturel

Animer un atelier sur le ménage au naturel Animer un atelier sur le ménage au naturel DESCRIPTION DE L ACTION Les ateliers de fabrication de produits ménagers naturels sont des ateliers ludiques durant lesquels il est rappelé aux participants les

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE 5/08 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE Séance du 27 Juin 2008 Commission n 5 - Education, Jeunesse et Sports, Affaires Internationales Commission n 7 - Finances DIRECTION DE L'EDUCATION, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

ASBL TIMOUNAID Rapport d activités 2010 RAPPORT D ACTIVITÉS DE TIMOUNAID AU 10 AOÛT 2010 ET PROGRAMME À VENIR

ASBL TIMOUNAID Rapport d activités 2010 RAPPORT D ACTIVITÉS DE TIMOUNAID AU 10 AOÛT 2010 ET PROGRAMME À VENIR RAPPORT D ACTIVITÉS DE TIMOUNAID AU 10 AOÛT 2010 ET PROGRAMME À VENIR CONTAINERS D AIDE HUMANITAIRE Au 10 août 2010, Timounaid a déjà envoyé et distribué 6 containers de 76 mètres cubes d aide humanitaire

Plus en détail

dossier de parrainage fonds de mécénat pour soutenir la mise en œuvre des projets de la Chaloupe

dossier de parrainage fonds de mécénat pour soutenir la mise en œuvre des projets de la Chaloupe dossier de parrainage fonds de mécénat pour soutenir la mise en œuvre des projets de la Chaloupe qui est la Chaloupe? un service d Aide à la Jeunesse créé en 1989 agréé par la Communauté Française depuis

Plus en détail

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Uniterres Assurer la sécurité alimentaire des plus démunis et soutenir une agriculture durable et locale Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en relations internationales de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales

Plus en détail

Participation à un salon commercial : la foire de Lyon

Participation à un salon commercial : la foire de Lyon LYCEE «Georges Brassens» Rue des bancs publics 93420 VILLEPINTE! 01 41 52 12 30 " 01 41 52 12 31 Participation à un salon commercial : la foire de Lyon Baccalauréat professionnel Services (Accueil, Assistance,

Plus en détail

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT PAR BRUXELLES FORMATION D UN PLAN / PROGRAMME DE CIP Quels sont les documents nécessaires à l introduction d un dossier d agrément de plan / programme de CIP auprès

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

Le Parrainage individuel (de 5 à 25 ans) Le Parrainage de projet médico-social (de 0 à 16 ans) Le Parrainage de projet scolaire (de 5 à 15 ans)

Le Parrainage individuel (de 5 à 25 ans) Le Parrainage de projet médico-social (de 0 à 16 ans) Le Parrainage de projet scolaire (de 5 à 15 ans) avec Parrainer un enfant c est donner un sens a sa vie! Parmi les centaines d enfants oublies d Armenie, du Burkina-Faso, du Liban ou du Vietnam, il y en a UN Le Parrainage individuel (de 5 à 25 ans) Sortir

Plus en détail

Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en ligne».

Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en ligne». Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en». 1 Contexte Dans tous les secteurs professionnels, la quantité d informations à traiter et la complexité des travaux

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

Parmi ces projets, le Conseil général des Alpes-Martimes a souhaité mettre à disposition d élèves en situation de handicap, des tablettes tactiles.

Parmi ces projets, le Conseil général des Alpes-Martimes a souhaité mettre à disposition d élèves en situation de handicap, des tablettes tactiles. 4 ème Trophée des Actions Éducatives La tablette tactile au service du handicap Depuis plus d un an, le programme Tice des Alpes-Maritimes, dans le cadre de sa veille technologique, s est emparé des nouveaux

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Association Laïque des Accueils de Loisirs Educatifs Quartier de la plaine 40800 Aire sur l Adour PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Eugénie Les bains Année 2014/15 Projet pédagogique TAP

Plus en détail

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles 1 La bientraitance : le socle du programme MobiQual La «trousse de bientraitance» est

Plus en détail

Expériences du Service de gestion de dettes et désendettement de Caritas Fribourg

Expériences du Service de gestion de dettes et désendettement de Caritas Fribourg Table ronde L endettement des jeunes en pratiques : sensibilisation et intervention Expériences du Service de gestion de dettes et désendettement de Caritas Fribourg Nicolas von Muhlenen Carrel Assistant

Plus en détail

Eeklo Les écoles pour les jeunes - les jeunes pour les écoles (projet JoJo)

Eeklo Les écoles pour les jeunes - les jeunes pour les écoles (projet JoJo) www.besafe.be Eeklo Les écoles pour les jeunes - les jeunes pour les écoles (projet JoJo) Mons - Projet Bien-être à l école 1 Eeklo Les écoles pour les jeunes les jeunes pour les écoles (projet JoJo) SPF

Plus en détail

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Collège St-Jean-Vianney 12630, boul. Gouin Est Montréal H1C 1B9 Tél. 514-648-3821 www.st-jean-vianney.qc.ca Mise en contexte Depuis plusieurs années,

Plus en détail

coopération par le sport Moulay-Bousselham (côte nord-ouest)

coopération par le sport Moulay-Bousselham (côte nord-ouest) coopération par le sport Moulay-Bousselham (côte nord-ouest) Organisé depuis 2009, Deux sessions par an depuis 2011, à Moulay-Bousselham et Ruissia (côte nord-ouest) " un village de pêcheurs Sur la côte

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

«L HYGIÈNE DENTAIRE POUR TOUS» MÉMOIRE L AUTONOMIE POUR TOUS LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE

«L HYGIÈNE DENTAIRE POUR TOUS» MÉMOIRE L AUTONOMIE POUR TOUS LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE CSSS 034M C.P. Livre blanc L'autonomie pour tous «L HYGIÈNE DENTAIRE POUR TOUS» MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX SUR L AUTONOMIE POUR TOUS LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

Groupe des «Crazy Cola»

Groupe des «Crazy Cola» Groupe des «Crazy Cola» Projet Mc Donald's à Moudon Page 2 Groupe des «Crazy Cola : Nathalie Tiffany et Blaise TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 3 But du rapport 3 Description du projet 3 JUSTIFICATION DES

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

Projet C++ :Salle de marchés

Projet C++ :Salle de marchés Université Paris Diderot Langages à Objets Avancés Master 1 II Année 2010-2011 Projet C++ :Salle de marchés November 24, 2010 1 Salle de marchés C est un lieu qui regroupe différents services spécialisés

Plus en détail