FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur et les circuits d éclairage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage"

Transcription

1 Le R.G.I.E. et les circuits d éclairage L éclairage de votre logement est le premier élément de votre installation électrique n Les circuits Un circuit d éclairage est câblé en fils de 1,5 mm 2 et protégé par un disjoncteur de max. 16 A. Un logement doit comporter au moins 2 circuits. Tous les circuits d éclairage doivent comporter un fil de terre CONSEIL Legrand - Les points d éclairage révoyez au moins un point d éclairage dans chaque pièce. A l extérieur, vous installez un point d éclairage au-dessus de chaque accès : porte d entrée principale, porte de service... - Les points d allumage Dans chaque pièce, prévoyez au moins un point d allumage près de chaque accès à une hauteur comprise entre 0,9 m et 1,30 m. Dans les couloirs et les circulations, les points d allumage pourront être réalisés soit par des commandes manuelles avec ou sans variateur de lumière soit par une commande automatique par détection de mouvements 1,1 m Emplacement idéal d un interrupteur - pour faciliter l évolution de votre installation, les 2 conducteurs doivent être disponibles à chaque point de commande. Cela vous permettra l installation ultérieure d interrupteurs intelligents

2

3 Le R.G.I.E. et les circuits de prises de courant avec terre n Les circuits de prises - Le circuit est câblé en fils de 2,5 mm 2 protégé au tableau par un disjoncteur de max 20 A. Vous pouvez installer jusqu à 8 prises par circuit our le nombre de prises, vous devez tenir compte des prises multipostes, montées dans un même boîtier, selon la répartition suivante : - un socle à 2 postes compte pour 1 prise - un socle à 3 postes compte pour 1 prise - un socle à 4 postes compte pour 1 prise NotE : Si un point lumineux est raccordé à ce circuit, il compte pour une prise de courant Double prise précâblée Socle de 3 prises de courant n Les circuits spécialisés Les appareils suivant doivent être alimentés par des circuits séparés : - lave-linge - sèche-linge - lave vaiselle - four - cuisinière - chauffage central Sortie de câble pour le circuit cuisson n mise en oeuvre des prises Dans les locaux ne présentant pas de risque d humidité, les prises de courant devront être installées de telle manière que l axe de leurs alvéoles se trouve à 15 cm minimum au-dessus du sol fini

4 CONSEIL Legrand n le nombre de prises de courant avec terre par pièce révoyez, un nombre minimum de prises de courant avec terre dans chaque pièce, selon le tableau ci-dessous. C est une assurance de confort mais aussi de sécurité, en évitant trop de branchements sur des multiprises n A côté des prises de communication (téléphone, Internet) il est impératif d avoir au moins une prise de courant ièces Séjour Nombre de prises de courant avec terre, hors prises commandées ou spécialisées 1 par tranche de 4 m 2 avec un minimum de 5 Chambre 3 Cuisine Autres pièces de plus de 4 m 2, hors WC 6, dont 4 en plan de travail 1

5 Le R.G.I.E. et la mise à la terre n Une bonne mise à la terre est une condition impérative pour que l inter différentiel puisse assurer sa fonction de sécurité. Il est également impératif de relier à la borne principale de la terre : - toutes les canalisations et structures métalliques du bâtiment (liaison équipotentielle principale) - toutes les canalisations métalliques (eau froide et chaude, vidanges, chauffage, gaz, etc), les corps des appareils sanitaires métalliques au sol, les autres éléments tels que les huisseries métalliques et tous les conducteurs de terre Les salles de bains et les salles d eau doivent comporter une liaison équipotentielle locale, raccordée au bornier de terre du tableau La borne principale de terre est soit dans le tableau avec le bornier principal de terre, soit séparée 1 re solution iquet de terre 0,6 m 1,5 m La prise de terre conducteur cuivre nu de 25 mm 2 conducteur cuivre de 16 mm 2 si muni d un revêtement 2 e solution Boucle en fond de fouille Barrette de coupure de terre Tableau électrique avec bornier de terre Conducteur principal de protection Borne principale de terre Raccordement des structures métalliques boucle en cuivre nu de 35 mm 2

6 Eau Gaz

7 Le R.G.I.E. et la salle de bains Le R.G.I.E. est particulièrement exigeant sur la sécurité dans la salle de bains et à juste titre : l eau et l électricité ne font pas bon ménage Tous les circuits (sauf TBTS - très basse tension de sécurité) doivent impérativement être protégés par un appareil différentiel 30 ma situé dans le tableau électrique n les volumes de protection Le R.G.I.E. définit, à l intérieur de la salle de bains, 4 volumes de protection : 0, 1, 2 et 3 Ce sont eux qui déterminent la pose des circuits et appareillages électriques comme suit : 2,25 m Volume 0 Volume 1 Volume 2 Volume 3 Hors volume 0,6 m 0,6 m 2,25 m 2,4 m

8 Matériel lave-linge, sèche-linge Appareils de chauffage Éclairage Chauffe-eau à poste fixe Mesure de protection 0 Ix7 Volumes 1 Ix5 2 Ix4 Classe I Classe I Classe II Classe I Classe II TBTS 12 V AC (1) (1) (2) Classe I 3 Ix1 Interrupteur TBTS 12 V (1) (1) (2) rise 2+T rise rasoir (20 à 50 VA) Transfo de séparation Transfo de séparation Canalisation (3) (3) Boîte de connexion (4) (4) (1) transformateur de séparation en dehors des volumes 0,1 et 2 (2) la tension peut être portée à 25 V (3) limité à l alimentation des appareils autorisés dans ces volumes (4) pour l alimentation directe d un appareil interdit autorisé Classe I : appareils ménagers, convecteurs, appliques obligatoirement reliés à la terre Classe II : appareils électriques double isolation ne devant pas être reliés à la terre

9 Je me procure le matériel Choisissez votre matériel avec soin. Celui-ci doit être en conformité avec les normes techniques liées à votre type d installation, mais aussi avec les fonctions et les décors que vous avez choisis n LES FILS Utilisez des fils en cuivre rigide isolés en respectant les couleurs : Neutre : impérativement bleu Terre : impérativement bicolore vert/jaune hase : toute autre couleur (ni bleu, ni vert, ni jaune, souvent rouge, marron ou noir) Note : S il n y a pas de neutre, le bleu peut être utilisé comme phase La section cuivre des fils est déterminée par le type de circuit Les sections courantes sont : 1,5 mm 2, 2,5 mm 2, 4 mm 2 et 6 mm 2 n Les gaines our une installation encastrée, vos fils doivent circuler sous gaine : our les grandes longueurs, préférez la gaine avec tire-fils Diamètre de la gaine Nombre de fils maxi 1,5 mm 2 2,5 mm 2 4 mm 2 6 mm 2 16 mm mm mm

10 n mode de pose des canalisation à bt Mode de pose (*) Trajets verticaux et horizontaux VOB/VOBs/ VOBst VVB (XVB) VFVB (XFVB) VGVB Dans un tube en plastique ou en métal oui oui oui oui Dans de plinthes non métalliques et oui oui oui oui incombustinables ose apparante non oui oui oui Encastré dans les murs, sans tubes (*) non oui oui non CONSEIL Legrand Afin de faciliter leur repérage, vous pouvez utiliser des fils de couleurs différentes pour les retours de lampes et autres lignes de commande (orange ou violet par exemple) R e t o u r de lampe n Les boîtes D encastrement Choisissez les boîtes d encastrement en 1, 2 ou 3 postes. our cloisons sèches ou maçonnerie n Les boîtes De dérivation Les boîtes de dérivation pourront être encastrées en cloison sèche ou maçonnerie ou bien en saillie dans les combles ou les sous-sols Cloison sèche Maçonnerie Boîte de dérivation étanche en saillie n Les Bornes de raccordement Les bornes de connection sans outil (Nylbloc auto) existent en plusieurs capacités suivant la section et le nombre de fils à raccorder 2 fils 3 fils 5 fils 8 fils Bornes de raccordement : capacités de 0,75 à 2,5 mm 2

Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100?

Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100? Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100? De nouveaux textes, adaptés à notre vie d aujourd hui La nouvelle réglementation tient compte de l évolution de nos habitudes de vie, avec trois grands axes principaux

Plus en détail

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages :

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : _addendum_elec_015.indd 1 18/1/015 14:47 Hager L ETEL et la GTL Création de l ETEL (espace technique électrique du logement) La GTL (gaine technique

Plus en détail

de la salle d eau Volume 0 : la baignoire ou la douche Tout matériel électrique (sèche-cheveux, rasoir, téléphone portable, etc.) est interdit.

de la salle d eau Volume 0 : la baignoire ou la douche Tout matériel électrique (sèche-cheveux, rasoir, téléphone portable, etc.) est interdit. Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. Installations électriques des bâtiments. Mise en situation : Mr Dupond a decidé de refaire sa salle de bain. Avant de poser le carelage, il

Plus en détail

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 :

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : 1) Section des conducteurs, calibres des protections : Nature du circuit Eclairage, volets roulants, prises commandées Section minimale des conducteurs

Plus en détail

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE La norme NF C 15-100 - (Extraction) Depuis le 31 mai 2003, date de dépôt des permis de construire faisant foi, les ouvrages doivent respecter les articles de

Plus en détail

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE DE LA SALLE D EAU

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE DE LA SALLE D EAU Les informations techniques PROMOTELEC 1 ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE DE LA SALLE D EAU Edition conforme aux dispositions de la nouvelle NF C 15-100 imprimer I. LES VOLUMES La salle d eau est un local à risques

Plus en détail

Sommaire. page. Les 12 principaux changements 2 de la nouvelle norme NF C 15-100

Sommaire. page. Les 12 principaux changements 2 de la nouvelle norme NF C 15-100 Sommaire Les 12 principaux changements 2 de la nouvelle norme NF C 15-100 page Equipement minimal demandé par la nouvelle norme NF C 15-100 c synthèse 5 c cuisine 6 c salle de bains 7 c séjour 8 c chambre

Plus en détail

Règles de réalisation des installations électriques

Règles de réalisation des installations électriques Page : 1 sur 6 électriques 1. Montage apparent Ce mode de pose est souvent utilisé lorsque l installation est faite après la construction ou dans le cas d une rénovation de l installation. Il permet un

Plus en détail

Les évolutions de la norme NF C 15-100 dans l habitat

Les évolutions de la norme NF C 15-100 dans l habitat Les évolutions de la norme NF C 15-100 dans l habitat Ce document présente les principales évolutions normatives dans les locaux d habitation. Vous y trouverez également trois schémas de principe conformes

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES ET PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES ET PARTICULIERES OPERATION MONSIEUR SERRES & MADAME SEREYS CONSTRUCTION D'UNE MAISON D'HABITATION Voie Communale n 03 Dite de Cabarrou 65200 GERDE Maître d'ouvrage : MONSIEUR SERRES & MADAME SEREYS 68 Route de Toulouse

Plus en détail

protection.odt I-mise-en-service-ed 1 /5

protection.odt I-mise-en-service-ed 1 /5 * Pourquoi un différentiel :Évolution de la norme C15-100 Les bureaux, les maisons, les bâtiments spécialisés, sont de plus en plus équipés d appareils ménager ou d appareils professionnels incluant des

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE 1 La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL SUR LES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

REGLEMENT GENERAL SUR LES INSTALLATIONS ELECTRIQUES ELE/MDD/83/304 H Agent local pour effectuer le contrôle et informations R.G.I.E. REGLEMENT GENERAL SUR LES INSTALLATIONS ELECTRIQUES Résumé pour des Installations domestiques Arrêté royal du 10 mars 1981

Plus en détail

Séjour. Norme NF C 15-100 > La norme pièce par pièce. Dispositif de commande (771.536.5.1) Point éclairage (771.314.2.3)

Séjour. Norme NF C 15-100 > La norme pièce par pièce. Dispositif de commande (771.536.5.1) Point éclairage (771.314.2.3) Norme NF C 15-100 > La norme pièce par pièce Séjour @ Tous les dispositifs manuels de commande fonctionnelle doivent être situés à une hauteur comprise entre 0,90 m et 1,30 m du sol. _ les interrupteurs

Plus en détail

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre.

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre. NOM : Prénom : Groupe : Câblage HABITAT TP n 2 : Câblage Chambre Objectif général du T. P Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre Bac Pro ELEEC 1 - Cahier des charges : Lors de la

Plus en détail

Structure d une installation électrique

Structure d une installation électrique Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. S6 : Representation graphique et modélisation. Mise en situation : Mr et Mme Dupond ont fait appel à votre entreprise pour rédiger les schémas

Plus en détail

une installation électrique

une installation électrique E.03 ELECTRICITÉ Je réalise une installation électrique en toute sécurité AVEC LES COSEILS Rénovation de votre installation é pour une maison plus confortable e La rénovation de votre habitation pour optimiser

Plus en détail

A Généralités. Courant continu. Courant alternatif. Courant alternatif monophasé 1. Courant alternatif triphasé 3. B Appareillages électriques

A Généralités. Courant continu. Courant alternatif. Courant alternatif monophasé 1. Courant alternatif triphasé 3. B Appareillages électriques A Généralités Courant continu Courant alternatif Courant alternatif monophasé 1 Courant alternatif triphasé 3 B Appareillages électriques Représentation générale d'un tableau, d'un coffret de répartition

Plus en détail

1. L'alimentation électrique

1. L'alimentation électrique PAGE DE SOUS / Objectif Décoder la documentation technique normative et réglementaire (NF - C 5-00) pour réaliser la répartition des circuits dans un logement.. L'alimentation électrique L'alimentation

Plus en détail

L électricité d une habitation

L électricité d une habitation Maison : http://www.ttechno.fr/capet/appeda VUE 3D de la maison http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 1 Sommaire automatique http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 2 Le tableau électrique : Les règles s appliquant

Plus en détail

Dossier Electrique. Adresse Le bourg 24240 SAUSSIGNAC

Dossier Electrique. Adresse Le bourg 24240 SAUSSIGNAC Dossier Electrique Adresse Le bourg 24240 SAUSSIGNAC Titre de l'affaire Date de création: 11-05-2012 Date de modification: HAZAS-COLORADO Loïc Le bourg 24240 SAUSSIGNAC contact@electro12.com 06 78 01 64

Plus en détail

L installation électrique

L installation électrique L installation électrique comme un pro! Thierry GALLAUZIAUX & David FEDULLO Troisième édition 2009 55 87,5 120 150 165 1 2 Sommaire Révisez vos connaissances Guide UTE C 90-483 Câblage résidentiel des

Plus en détail

ELECTRICITE PRESCRIPTIONS RELATIVES A LA SECURITE DE L EQUIPEMENT ELECTRIQUE DES STANDS DANS LES SALONS

ELECTRICITE PRESCRIPTIONS RELATIVES A LA SECURITE DE L EQUIPEMENT ELECTRIQUE DES STANDS DANS LES SALONS 1 REGLEMENT DE SECURITE DE BRUSSELS EXPO ELECTRICITE PRESCRIPTIONS RELATIVES A LA SECURITE DE L EQUIPEMENT ELECTRIQUE DES STANDS DANS LES SALONS 4.1 INTRODUCTION Ces prescriptions ont été établies pour

Plus en détail

REHABILITATION ET RESTRUCTURATION D'UNE MAIRIE ANNEXE AUTERIVE (31) PHASE PRO

REHABILITATION ET RESTRUCTURATION D'UNE MAIRIE ANNEXE AUTERIVE (31) PHASE PRO 1 RACCORDEMENT AU RESEAU EDF Coffret de branchement saillie au réseau Edf Tarif Jaune avec équipement complet Ens 1 Interrupteur sectionneur à coupure visible U 1 Disjoncteur de branchement 4x60/90A réglable

Plus en détail

L électricité à la maison

L électricité à la maison 1 Table des matière D où vient notre électricité 3 Tableau de raccordement 5 Compteur électrique 5 Tableau de distribution 6 Disjoncteur 7 Disjoncteur Differentiel 8 Fil de terre 8 Les conducteurs 9 Le

Plus en détail

Indice de Protection IP

Indice de Protection IP Indice de Protection IP L'indice de protection IP détermine le degré de protection du matériel contre la pénétration des corps solides (1 er chiffre) et des liquides (2 ème chiffre). Exemple : IP45 Premier

Plus en détail

L installation électrique domestique clairement et nettement définie ELECTRO-TEST

L installation électrique domestique clairement et nettement définie ELECTRO-TEST L installation électrique domestique clairement et nettement définie ELECTRO-TEST Kerkstraat 33 tel: 02/751.98.39 info@electro-test.be 1820 Melsbroek fax: 02/751.52.09 www.electro-test.be Introduction

Plus en détail

1 ère S.E.N. : AVM TRAVAIL A FAIRE

1 ère S.E.N. : AVM TRAVAIL A FAIRE type de la séance : T.D. série : alimentation en énergie électrique 1 ère S.E.N. : AVM L installation électrique Date : Durée : 0 h 55 Objectif : ce travail doit vous permettre de mettre en œuvre, partiellement,

Plus en détail

Réussir la pose de vos circuits électriques

Réussir la pose de vos circuits électriques Réussir la pose de vos circuits électriques en toute sécurité DES BONS CONSEILS OUR FAIRE SOI-MÊ ME! 1 2 Les précautions our installer votre circuit électrique en toute sécurité : Couper le courant avant

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD UIMBERTEAU UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAIS DE M. PICARD ELECTROTECHIQUE Seconde B.E.P. métiers de l'electrotechnique ELECTROTECHIQUE HABITAT Ver. : 1.0 UIMBERTEAU

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1-LES WC. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3. 26/07/13 page 1 / 10

CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1-LES WC. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3. 26/07/13 page 1 / 10 S3.1 LES WC Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 26/07/13 page 1 / 10 FICHE CONTRAT TD LES WC THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Nom : Prénom : Salle : Capacités Fonctions

Plus en détail

CORRECTION SCHEMA D ECLAIRAGE CAP PROELEC (CJ)

CORRECTION SCHEMA D ECLAIRAGE CAP PROELEC (CJ) Il est possible de faire dessiner par 3 élèves différents un circuit simple: une lampe, un interrupteur, des fils, une pile. Au vue des différences entre les schémas, il est nécessaire d avoir un langage

Plus en détail

Gestionnaire d énergie. normal pas de dialogue défault d'alimentation. compteur clavier. délestage. autorisé arrêt Z1 Z2 Z3

Gestionnaire d énergie. normal pas de dialogue défault d'alimentation. compteur clavier. délestage. autorisé arrêt Z1 Z2 Z3 Instructions d installation Gestionnaire d énergie OTICE ISTALLATEUR normal pas de dialogue défault d'alimentation compteur clavier Convecteurs et nel autorisé arrêt Sommaire Descriptif du contenu de l

Plus en détail

Les schémas électriques normalisés

Les schémas électriques normalisés On distingue 4 types de schémas I)- Schéma développé : Les schémas électriques normalisés C'est le schéma qui permet de comprendre facilement le fonctionnement d'une installation électrique. Il ne tient

Plus en détail

Normes électriques réseau modulaire «les Amis du Rail FTM» échelle HO version 1.3 du 18/05/13

Normes électriques réseau modulaire «les Amis du Rail FTM» échelle HO version 1.3 du 18/05/13 Normes électriques réseau modulaire «les Amis du Rail FTM» échelle HO version 1.3 du 18/05/13 Préambule Le présent document s applique pour les modules Européen et US à l échelle HO de l association. Ce

Plus en détail

4 Exemples de mise en œuvre

4 Exemples de mise en œuvre EDF Exemples de mise en œuvre 5 exemples de composition d'une gaine technique logement. Concevoir une GTL Solution encastrée Solution en saillie Tous les tableaux sont installés sur une goulotte. Solution

Plus en détail

S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE. La Norme NF C 15-100. Étude de documents

S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE. La Norme NF C 15-100. Étude de documents S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE La Norme NF C 15-100 Étude de documents Savoir S5.1 S5.2 S3.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 3 3 4 3 02/11/10 page 1 / 9 FICHE CONTRAT COURS NFC 15-100 ETUDE DE DOCUMENTS THEME : SECURITE

Plus en détail

Second concours de câblage BAC PRO ELEEC. Sujet : la maison intelligente. Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36

Second concours de câblage BAC PRO ELEEC. Sujet : la maison intelligente. Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36 Second concours de câblage BAC PRO ELEEC Sujet : la maison intelligente Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36 PREAMBULE Les produits de la gamme In One By Legrand permettent de choisir

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Branchement collectif Page 1 / 10 Sommaire 1- Normes...3 2- Politiques et règles techniques...3 2.1 Branchement aérien ou souterrain...3 2.2 Branchement

Plus en détail

LOT N 5 ELECTRICITE COURANTS FORTS et COURANTS FAI BLES DESIGNATION U Qté UNITAIRE HT TOTAL HT 1 DEPOSE 1-TOTAL DEPOSE H.T.

LOT N 5 ELECTRICITE COURANTS FORTS et COURANTS FAI BLES DESIGNATION U Qté UNITAIRE HT TOTAL HT 1 DEPOSE 1-TOTAL DEPOSE H.T. 1 DEPOSE Neutralisation et dépose de l'installation électrique existante Ens 1 1-TOTAL DEPOSE H.T. 2 INSTALLATION DE CHANTIER mise en place d'un branchement provisoire 400V 3P+N+T nécessaire pour l'ensemble

Plus en détail

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND»

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» Lycée des Métiers «Louise Michel» Rue Villebois Mareuil 16700 RUFFEC T BACPRO ELEEC «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» NOM :.... Prénom :... Page 1 / 11 L ALARME INTRUSION

Plus en détail

BRICOFICHE. Electricité. Branchements éléctriques. Electricité N N N N N N N N

BRICOFICHE. Electricité. Branchements éléctriques. Electricité N N N N N N N N BRICOFICHE BRICOFICHE Branchements éléctriques N N N N N N N N N Electricité Electricité Introduction Les différents circuits qui forment une installation électrique partent tous du tableau de protection.

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 4 Électricité Maître d'ouvrage Mairie

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Branchement Basse tension individuel Page 1 / 14 Sommaire 1- Normes :... 3 2- Politiques et règles techniques... 3 2.1 Branchement aérien

Plus en détail

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Mise à jour le 28 janvier 2015 Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Résumé : Ces fiches doivent permettre à nos clients

Plus en détail

comprendre : Le tableau électrique et ses composants

comprendre : Le tableau électrique et ses composants Circuit, tableau électrique comprendre : Le tableau électrique et ses composants L'installation électrique d'un logement a un centre nerveux, c'est le tableau de répartition électrique. Il distribue, contrôle

Plus en détail

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau CAHIER DES CHARGES

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau CAHIER DES CHARGES CAHIER DES CHARGES T.P. habitat n 1 p1/9 Mr CLYAN vous confie une partie de la réalisation de l installation électrique de sa maison. Lot «chambre 1, escaliers,» Pose, montage et raccordements dans les

Plus en détail

VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF

VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF LOT N 1 ELECTRICITE Service Technique. Mairie de CLOUANGE. M.COSTALONGA

Plus en détail

Nom, Prénom Numéro du candidat Date ... ...

Nom, Prénom Numéro du candidat Date ... ... Série 2007 Examen de fin d apprentissage Monteur électricien / Monteuse électricienne Connaissances professionnelles écrites Dessin d installation avec schéma de principe Nom, Prénom Numéro du candidat

Plus en détail

Cours N 2 : Définition d'un tableau de distribution DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYEN DURÉE. Page 1 sur 17 - - -

Cours N 2 : Définition d'un tableau de distribution DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYEN DURÉE. Page 1 sur 17 - - - Cours N : Définition d'un tableau de distribution DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYEN DURÉE Fin du Cours { heures} Page sur 7 Tableau de comité de lecture Date de lecture

Plus en détail

Le pavillon. 2.1 Désignation des conduits. Canalisations et conduits. 1. Qu est-ce qu une canalisation

Le pavillon. 2.1 Désignation des conduits. Canalisations et conduits. 1. Qu est-ce qu une canalisation PAGE 1 DE 6 Objectif: Exploiter les documents techniques. Identifier le type de conduit et de canalisation à utiliser pour une installation ou un équipement. Savoir technologique visé : S3-3 Canalisations

Plus en détail

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE 6.1

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE 6.1 CADRE DE DECOMPOSITION D PRIX GLOBAL FORFAITAIRE 6. AFFAIRE : COMMNE D AFFREVILLE BRASSEIL - ESPACE SOCIO CLTREL 0/200 AMENAGEMENT D N LOGEMENT DANS LES COMBLES (3 ème tranche) LOT N 6 ELECTRICITE TELEPHONE

Plus en détail

Exigences normatives et de sécurité

Exigences normatives et de sécurité GUIDE DE BRANCHEMENT Gamme CLASSIC - Manœuvres MI - MG - RG - FA Exigences normatives et de sécurité Instructions importantes de sécurité pour l installation Le raccordement au réseau électrique (230 V)

Plus en détail

Câblage et branchement de prise électrique, prise de courant

Câblage et branchement de prise électrique, prise de courant Page 1 sur 6 Accueil Schémas, Câblages, Branchements Installation électrique Tableau électrique Boost Contrôle Normes Mémentos Vous réalisez les travaux d'installation électrique de votre habitat! Normes,

Plus en détail

AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS

AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS 2012 AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS VOUS VENDEZ VOTRE BIEN IMMOBILIER? INFO CONSEIL Diagnostic vous donne les Informations nécessaires et indispensables

Plus en détail

Puissances minimales de dimensionnement à prévoir par local et courant assigné de l AGCP en kva. Extrait NF C 14-100

Puissances minimales de dimensionnement à prévoir par local et courant assigné de l AGCP en kva. Extrait NF C 14-100 CCPI à fouet mono réf. 0812 CPF mono réf. 0962 Puissances minimales de dimensionnement à prévoir par local et courant assigné de l AGCP en kva. Extrait Local ou logement Local annexe non habitable Logement

Plus en détail

INSTALLATIONS ELECTRIQUES DOMESTIQUES

INSTALLATIONS ELECTRIQUES DOMESTIQUES INSTALLATIONS ELECTRIQUES DOMESTIQUES www.aib-vincotte.com SOMMAIRE ELECTRICITÉ 1. Prise de terre 2. Sécurité du matériel électrique. Tableaux de répartition. Différentiels 5. Fusibles et disjoncteurs.

Plus en détail

Réussir votre circuit électrique apparent Moulure Plinthe Goulotte

Réussir votre circuit électrique apparent Moulure Plinthe Goulotte Réussir votre circuit électrique apparent Moulure Plinthe Goulotte DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! Les précautions Pour installer votre tableau électrique en toute sécurité : Couper le courant avant

Plus en détail

LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE

LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE (Voir article 270-271-272-275) Un dossier est l'ensemble des documents se rapportant à une même installation. Le dossier doit être établi en double exemplaire au

Plus en détail

AIE CONSEIL. Assistant d Installation Electrique. Plans d informations d une installation électrique, fournis par un client

AIE CONSEIL. Assistant d Installation Electrique. Plans d informations d une installation électrique, fournis par un client AIE CONSEIL Assistant d Installation Electrique Plans d informations d une installation électrique, fournis par un client Concept sur les plans d informations de votre installation électrique L installation

Plus en détail

Branchements collectifs et colonnes électriques.

Branchements collectifs et colonnes électriques. Document d autocontrôle pour le maître d ouvrage ou son représentant Branchements collectifs et colonnes électriques. N affaire :... Libellé :... Adresse :... Commune :... Rénovation Bâtiment :... Escalier

Plus en détail

Réussir l installation d un portier de villa

Réussir l installation d un portier de villa Réussir l installation d un portier de villa DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! Les précautions Pour installer votre portier de villa (audio ou vidéo) en toute sécurité : Couper le courant de votre

Plus en détail

THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE. REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine

THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE. REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine Seconde BEP Métiers de Thème N 1 l Electrotechnique Nom :. Prénom

Plus en détail

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2012 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER CORRIGÉ

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2012 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER CORRIGÉ CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 0 ÉPREUVE EP COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER CORRIGÉ Tous les documents sont à rendre en fin d épreuve. Le dossier sujet est le dossier-réponse.

Plus en détail

Art. DESIGNATION U Q P.V. Unit. P.V. Total. Total du poste

Art. DESIGNATION U Q P.V. Unit. P.V. Total. Total du poste Boulangerie SAINT MARTIN EN VERCORS DPGF Page : 1 DESCRIPTION DES TRAVAUX 1 CIRCUIT DE TERRE Prise de terre Mise à la terre des masses métalliques Liaisons équipotentielles Conducteurs de protection Liaisons

Plus en détail

Les évolutions de la norme électrique

Les évolutions de la norme électrique COUV Les cahiers du bricolage : Les évolutions de la norme électrique Version ebook 2004 David Fedullo, Thierry Gallauziaux Tous droits réservés - Reproduction, adaptation, traduction interdite sans autorisation

Plus en détail

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION La liaison entre le coffret d extérieur (en limite de propriété, accessible depuis le domaine public) et le panneau de contrôle situé dans la gaine technique de logement

Plus en détail

Réussir votre installation électrique

Réussir votre installation électrique Réussir votre installation électrique en toute sécurité DES BOS COSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! Les précautions Pour installer votre tableau électrique en toute sécurité : Coupez le courant avant toute intervention

Plus en détail

CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT 2010

CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT 2010 Centre de gestion de la Mercredi 24 novembre 2010 Fonction Publique Territoriale d Ille et Vilaine Centre organisateur : CDG 35 CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

ENTREPRISE D ELECTRICITE GENERALE RÉNOVATION, MISE AUX NORMES, MISE EN SÉCURITÉ

ENTREPRISE D ELECTRICITE GENERALE RÉNOVATION, MISE AUX NORMES, MISE EN SÉCURITÉ ENTREPRISE D ELECTRICITE GENERALE RÉNOVATION, MISE AUX NORMES, MISE EN SÉCURITÉ 14 a v e n u e d u G a l. d e G a u l l e. 9 2 3 6 0 M E U D O N L A F O R E T h t t p : / / w w w. l y s - e l e c. c o

Plus en détail

Attention pensez à vérifier votre colis.

Attention pensez à vérifier votre colis. Attention pensez à vérifier votre colis. Notice d installation et d utilisation Version verticale horizontale Lire la notice avant le montage de l appareil. Le radiateur doit être installé par une personne

Plus en détail

Cahier technique. Appareillage bâtiment

Cahier technique. Appareillage bâtiment Cahier technique Appareillage bâtiment La norme NF C15-100 page 2 Le branchement individuel (suivant principe NF C14-100) Le branchement collectif page 6 page 5 Les dommages dûs à la foudre page 7 Normes

Plus en détail

Extraits du Code Canadien de l électricité

Extraits du Code Canadien de l électricité Extraits du Code Canadien de l électricité Section 46 - Systèmes d alimentation de secours, luminaires autonomes et enseignes de sortie 46-000 Domaine d application 1. Cette section s applique à l installation,

Plus en détail

pédagogique Mise à la terre et liaisons équipotentielles dans une installation électrique résidentielle

pédagogique Mise à la terre et liaisons équipotentielles dans une installation électrique résidentielle Dossier pédagogique Mise à la terre et liaisons équipotentielles dans une installation électrique résidentielle Développé par Artesis à la demande de Formelec Concept et realisation: bureau de communication

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD UIMBERTEAU UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES 2 ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAIS DE M. PICARD ELECTROTECHIQUE Seconde B.E.P. métiers de l'electrotechnique ELECTROTECHIQUE HABITAT Ver. : 1.02 UIMBERTEAU

Plus en détail

sécurite confort communication Guide d installation électrique

sécurite confort communication Guide d installation électrique sécurite confort communication Guide d installation électrique Vous construisez, vous rénovez ou vous voulez simplement profiter d un meilleur confort : ce guide vous aidera à réaliser ou à compléter votre

Plus en détail

I) GAINE TECHNIQUE LOGEMENT

I) GAINE TECHNIQUE LOGEMENT I) GAINE TECHNIQUE LOGEMENT 1.1) Dans quel cas la Gaine Technique Logement (GTL) est elle obligatoire? La Gaine Technique Logement (GTL) est obligatoire dans tous les logements individuels et collectifs

Plus en détail

Cours commerciaux et industriels de la ville de Wavre EICW 4EELE-1. Schémas électriques. Schémas électriques résidentiels.

Cours commerciaux et industriels de la ville de Wavre EICW 4EELE-1. Schémas électriques. Schémas électriques résidentiels. Cours commerciaux et industriels de la ville de Wavre EICW 4EELE-1 Schémas électriques Schémas électriques résidentiels Exercices Gérard Barmarin 2014-2015 Exercice 0.0 Prenez une feuille de papier et

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 5 ELECTRICITE ECONOMISTE:

Plus en détail

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION CAHIER DES CLAUSES SPECIALES ETABLI PAR LE GROUPE DE COORDINATION DES TEXTES TECHNIQUES Ce document

Plus en détail

INSTALLATIONS ELECTRIQUES DOMESTIQUES

INSTALLATIONS ELECTRIQUES DOMESTIQUES INSTALLATIONS ELECTRIQUES DOMESTIQUES Edition Avril 2007 www.vincotte.com La présente publication a été élaborée en fonction de la réglementation en vigueur à la date de publication et ne tient donc pas

Plus en détail

R.E.P.E. Code du logement Exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d'équipement des logements

R.E.P.E. Code du logement Exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d'équipement des logements R.E.P.E. Code du logement Exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d'équipement des logements Attention: les informations relatives au Code du logement seront mises à jour très prochainement;

Plus en détail

ZA Avenue du Parc - BP 40081 60403 PASSEL CEDEX Tél. : 03 44 09 88 88 ~ Fax : 03 44 09 88 89 www.pro-fil.com ~ contact@pro-fil.com

ZA Avenue du Parc - BP 40081 60403 PASSEL CEDEX Tél. : 03 44 09 88 88 ~ Fax : 03 44 09 88 89 www.pro-fil.com ~ contact@pro-fil.com 1 Sommaire Code couleur Pro Fil... 3 Repère des fils par bague... 4 Circuit VMC... 4 Circuit double lampe ou prise... 5 Circuit convecteur... 5 Circuit volet roulant... 6 Circuit volet roulant avec fils

Plus en détail

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT Local technique électrique : Le local technique devra respecter les dimensions prescrites ci-dessous, être équipé d un point lumineux et d une porte

Plus en détail

L installation électrique domestique. En toute simplicité

L installation électrique domestique. En toute simplicité L installation électrique domestique En toute simplicité Introduction Electro-Test a réuni pour vous les articles du R.G.I.E. pour installations domestiques à suivre, dans ce livre. La législation a été

Plus en détail

Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva

Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva Page 1 / 18 Sommaire 1. Normes 2. Politique et règles techniques 2.1. Branchement monophasé ou triphasé 2.2. Accessibilité relève

Plus en détail

GARANTIE 2 ANS SOMMAIRE. Sèche-serviettes élèctrique à fluide caloporteur Modèle VOM5400001

GARANTIE 2 ANS SOMMAIRE. Sèche-serviettes élèctrique à fluide caloporteur Modèle VOM5400001 MILA Sèche-serviettes élèctrique à fluide caloporteur Modèle VOM5400001 GARANTIE 2 ANS SOMMAIRE I- AVERTISSEMENTS II- CARACTERISTIQUES III- INSTALLATION ELECTRIQUE IV - INSTRUCTIONS DE MONTAGE V- UTILISATION

Plus en détail

Solutions innovantes Possibilités de montage Schémas de câblage DESIGN &TECHNOLOGIE

Solutions innovantes Possibilités de montage Schémas de câblage DESIGN &TECHNOLOGIE Solutions innovantes Possibilités de montage Schémas de câblage DESIG &TECHOOGIE BTicino, marque du groupe français egrand, se profile en spécialiste mondial du marché des interrupteurs et systèmes résidentiels

Plus en détail

Vade-Mecum. Des installations électriques domestiques à basse et très basse tension CONTACT. Tel : 0800 / 82 321. Mail : CERTI@GREENFISH.

Vade-Mecum. Des installations électriques domestiques à basse et très basse tension CONTACT. Tel : 0800 / 82 321. Mail : CERTI@GREENFISH. Vade-Mecum Des installations électriques domestiques à basse et très basse tension CONTACT Tel : 0800 / 82 321 Mail : CERTI@GREENFISH.EU Site web : WWW.GREENFISH-ENERGY.EU Adresse : RUE TASSON-SNEL 12,

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA R-GO SPA Production et assemblage 100 % Française 1 Implantation technique Il faut retenir que la partie technique a un encombrement total de 250 cm par 90 cm au minimum, et

Plus en détail

RAPPORT D EXPERTISE IMMOBILIERE

RAPPORT D EXPERTISE IMMOBILIERE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Décret no 2008-384 du 22 avril 2008 relatif à l état de l installation intérieure d électricité dans les immeubles à usage d habitation Arrêté

Plus en détail

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Rédigé par : MD/JFR Le 24/05/2013 Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Versions : Nom Version Date Modifications MD V1.3

Plus en détail

POSEZ ET BRANCHEZ UN BALLON D EAU CHAUDE ELECTRIQUE

POSEZ ET BRANCHEZ UN BALLON D EAU CHAUDE ELECTRIQUE POSEZ ET BRANCHEZ UN BALLON D EAU CHAUDE ELECTRIQUE ETAPE 1 PERçAGE 1.a Points d'ancrage Si vous ne disposez pas d un gabarit de montage fourni avec l emballage de l appareil, tracez l emplacement des

Plus en détail

Le circuit de communication du branchement

Le circuit de communication du branchement Le circuit de communication du branchement ÉLECTRICITÉ RÉSEAU DISTRIBUTION FRANCE FFIE SERCE FEDELEC UNA3E-CAPEB FNCCR CONSUEL Juillet 2011 - n 16 Ce document définit les conditions de réalisation du téléreport

Plus en détail

Notice d'installation et d'utilisation

Notice d'installation et d'utilisation 1 4 3 5 2 Balnéothérapie "silence" Notice d'installation et d'utilisation OPTION TABLIER x 2 x 2 x 2 x 4 x 3 x 2 x 3 x 2 Matériel à prévoir (non fourni) tasseaux largeur baignoire longueur baignoire eau

Plus en détail

en toute sécurité Votre habitation La sécurité repose sur

en toute sécurité Votre habitation La sécurité repose sur ma solution TRANQUILLITÉ LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Votre habitation en toute sécurité Pour vivre en toute sérénité et vous protéger contre tous risques électriques, votre installation doit respecter quelques

Plus en détail

Extension et restructuration du Restaurant du CNRS. Phase DCE Page 1 PHASE PRO/DCE - DPGF RESTAURANT DU CNRS TALENCE LOT 10 - ELECTRICITE D.Q.E.

Extension et restructuration du Restaurant du CNRS. Phase DCE Page 1 PHASE PRO/DCE - DPGF RESTAURANT DU CNRS TALENCE LOT 10 - ELECTRICITE D.Q.E. Page 1 RESTAURANT DU CNRS TALENCE LOT 10 - ELECTRICITE D.Q.E. Page 2 article Désignation des ouvrages unité quantités prix unitaire HT sous total HT 1 ALIMENTATION BT - liaison BT en câble U1000 R02V ML

Plus en détail

TD électricité Génie civil PCE5

TD électricité Génie civil PCE5 1 L Séance I- I-1- Exercice I : Vecteurs de Fresnel Composer (additionner) les vibrations suivantes : 1) S 1 (t) = 3 cos(ω t) et S 2 (t) = - 4 cos(ω t + 4 ) 2) S 1 (t) = cos (ω t), S 2 (t) = 2 sin(ω t

Plus en détail