REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE"

Transcription

1 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE KASDI MERBAH- OUARGLA Faculté des Sciences et technologie et sciènes de la matière Département de Génie Electrique Spécialité : Génie électrique et électronique Option : Automatique Mémoire de Master En vue de l obtention du diplôme de master Othmane BENSEDDIK Présenté par : THEME Fathi DJALOUD Soutenu le : 27 /06/2012 Devant le jury composé de : Nom & Prénom Grade Qualité Université A. BENMIR MAA President Ouargla L. AOMAR MAA Examinateur Ouargla L. KHETTACHE MAA Examinateur Ouargla M.L. LOUAZENE MAA Promoteur Ouargla 2011/2012

2 Remerciement Avant tout nous tenons nos remerciements à notre dieu de nos avoir donné la force et le courage. A la suite Nous tenons à remercier vivement Mr. LOUAZENE Lakhdar notre promoteur qui a fourni des efforts énormes, par ses informations ses conseils et ses encouragements. Nous tenons également à remercier messieurs les membres de jury pour l honneur qu ils nos ont fait en acceptant de siéger à notre soutenance, tout particulièrement : Mr.A. BENMIR pour nous avoir fait l honneur de présider le jury de cette mémoire. Nos vifs remerciements aussi à Mr. L.AOMAR. Et Mr.L.KHETTACHE, et Tous deux maîtres assistants à l université d Ouargla, pour avoir accepté d être examinateurs de ce travail. Et tous les professeurs de département de Génie électrique A tous ce qui furent à un moment ou à toute instante partie prenante de ce travail. Nos plus chaleureux remerciements pour tous ceux qui de prés et de loin ont contribué à la réalisation de cette mémoire.

3 Introduction générale... 1 Chapitre 1: Etude d'un système photovoltaïque 1.1 Introduction L'énergie solaire La cellule PV L'effet photovoltaïque Technologie d'une cellule photovoltaïque Regroupement des cellules Regroupement en série Regroupement en parallèle Regroupement (série et parallèle) Modélisation d une cellule photovoltaïque Cellule photovoltaïque idéal Cellule photovoltaïque réel Module photovoltaïque simens Influence de la température Influence de l'éclairement Conclusion 19 Chapitre 2: Les convertisseurs statiques 2.1 Introduction Les onduleurs Principe de fonctionnement d un onduleur Onduleur Monophasé Onduleur monophasé en demi-pont Onduleur monophasé en pont (PontH) Onduleur triphasé Les convertisseurs DC-DC Le convertisseurs BOOST Convertisseur Buck Avantage de convertisseur BOOST. 26 I

4 2.5 Simulation du l hacheur hacheur série Hacheur parallèle Conclusion Chapitre 3: Les méthodes d optimisation 3.1 Introduction Connexion direct entre la source et la charge Le fonctionnement optimal du générateur photovoltaïque Principe de fonctionnement de MPPT Gestion de la MPPT Classification de l'algorithme de suiveur la puissance max Les méthodes indirectes La méthode de la tension de circuit ouvert du générateur La méthode de court-circuit Les méthodes directes La méthode Perturbe & Observe (P&O) La méthode incrémentation de la conductance (IncCond) Méthode a contre réaction de la tension Méthode contre réaction de courant Conclusion Chapitre 4: Simulation d'un système photovoltaïque 4.1 Introduction Simulation d'un système photovoltaïque Simulation d'un système photovoltaïque avec et sans MPPT Conclusion 60 Conclusion générale. 61 Bibliographique Annexe. 65 II

5 Liste des tableaux Tableau 1.1 Avantage et l'inconvénient d'une cellule photovoltaïque.. 7 Tableau 1.2 caractéristique électrique d'un module photovoltaïque SP 75 éventuelle. 12 Tableau représente la variation de la valeur moyenne de la tension et du courant en fonction 27 de rapport cyclique Tableau 2.2 représente la variation de la valeur moyenne de la tension et du courant en fonction de 29 rapport cyclique. Tableau 4.1 La variation de la puissance para port la charge (sans MPPT). 50 Tableau 4.2 La variation de la puissance para port la charge (avec MPPT). 54 IV

6 Liste des figures Chapitre 1 : Etude du système photovoltaïque Figure 1.1 schéma électrique d'une cellule photovoltaïque.. 4 Figure 1.2 schéma d'une cellule photovoltaïque... 5 Figure 1.3 Caractéristique de regroupement (Ns) cellule en série.. 6 Figure 1.4 Caractéristique d'un (Np) cellule en parallèle. 8 Figure 1.5 Module de cellule photovoltaïque idéal.. 9 Figure 1.6 Module de la cellule photovoltaïque réal 10 Figure 1.7 cellule photovoltaïque a deux diodes.. 11 Figure 1.8 caractéristique de P= f(v) a fonction de température. 16 Figure 1.9 caractéristique de I=f(V) a fonction de température Figure 1.10 caractéristique I=f(v) a fonction de l'éclairement Figure 1.11 caractéristique P=f(v) a fonction de l'éclairement.. 18 Chapitre 2 : Les convertisseurs statiques Figure 2.1 les différents types de convertisseurs statiques Figure 2.2 Schéma de Principe d un Onduleur Monophasé En Demi-Pont. 21 Figure 2.3 Schéma de Principe d un Onduleur Monophasé En Pont Figure 2.4 Schéma de Principe d un Onduleur Triphasé En Pont 23 Figure 2.5 Le convertisseur boost 24 Figure 2.6 Signaux typiques de convertisseur boost 24 Figure 2.7 Convertisseur buck. 25 Figure 2.8 Signaux typiques de convertisseur buck 26 Figure 2.9 schéma de simulation de convertisseur Buck. 27 Figure 2.10 La tension aus borne de la charge Figure 2.11 la valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge Figure2.12 la valeur moyenne du courant aux bornes de la charge.. 29 Figure2.13 La tension aus bornes de la charge. 30 Figure2.14 la valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge Figure2.15 la valeur moyenne du courant aux bornes de la charge.. 31 Figure 2.16 schéma bloc de simulation du convertisseur boost. 31 Figure 2.17 La tension aux bornes d entrée V

7 Figure 2.18 La valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge.. 32 Figure 2.19 La valeur moyenne de courant 33 Chapitre 3: Les méthodes d optimisation Figure 3.1 Connexion directe entre un GPV et une charge.. 34 Figure 3.2 Points de fonctionnement d'un GPV en connexion directe, en fonction de la charge 35 Figure 3.3 Etage d'adaptation d'un GPV-charge.. 36 Figure 3.4 La caractéristique I-V, P-V et la trajectoire de PPM.. 37 Figure 3.5 Chaîne élémentaire de conversion photovoltaïque. 38 Figure 3.6 Recherche et recouvrement du Point de Puissance Maximale 39 Figure 3.7 Schéma de converge vers le PPM par P&O 42 Figure 3.8 Algorithme de MPPT a base de la méthode P&O.. 43 Figure 3.9 Trajectoire par Incrémentation de Conductance 45 Figure 3.10 Algorithme d incrémentation de la conductance 45 Figure 3.11 Méthode contre réaction de la tension 46 Figure 3.12 Méthode contre réaction de courants.. 47 Chapitre 4: Simulation d'un système photovoltaïque Figure 4.1 schéma synoptique de système PV contrôlé par une commande MPPT 49 Figure 4.2 Schéma block de la connexion directe d un générateur PV. 50 Figure 4.3 La puissance, la tension et le courant produit par la GPV sans MPPT Figure 4.4 schéma block d'un système photovoltaïque avec une commande MPPT.. 52 Figure 4.5 schéma block d'algorithme MPPT Figure 4.6 schéma block de la commande MLI. 53 Figure 4.7 Le courant générée par la charge et GPV.. 55 Figure 4.8 La tension générée par la charge et GPV Figure 4.9 La puissance générée par la charge et GPV.. 56 Figure 4.10 La comparaison entre la puissance de GPV sans et avec MPPT Figure 4.11 la tension en fonction de temps Figure 4.12 la tension de la charge en fonction de temps Figure 4.13 la puissance en fonction de temps.. 59 Figure 4.14 la puissance de la charge en fonction de temps 59 VI

8 Introduction générale La plus grande partie de l énergie consommée actuellement provient de l utilisation des combustibles fossiles comme le pétrole, le charbon, le gaz naturel ou encore l énergie nucléaire. ces ressources deviennent de plus en plus rares, pendant que les demandes énergétiques du monde s élèvent continuellement. Il est estimé que les réserves mondiales seront épuisées vers 2030 si la consommation n est pas radicalement modifiée, et au maximum vers 2100 si des efforts sont produits sur la production et la consommation [1]. Etant donné que cette forme d énergie couvre une grosse partie de la production énergétique actuelle, il s avère nécessaire de trouver une autre solution pour prendre le relais, la contrainte imposée est d utiliser une source d énergie économique et peu polluante car la protection de l environnement est devenue un point important. A ce sujet, Les énergies renouvelables, comme l énergie solaire photovoltaïque, éolienne ou hydraulique, apparaissent comme des énergies inépuisables et facilement exploitables. Si l on prend l exemple du soleil, une surface de km² (4% de la surface des déserts arides) de panneaux photovoltaïques (PV) suffirait à couvrir la totalité des besoins énergétiques mondiaux [2]. Dans ce dernier cas, la conception, l optimisation et la réalisation des systèmes Photovoltaïques sont des problèmes d actualité puisqu ils conduisent sûrement à une meilleure exploitation de l énergie solaire. Pour une installation photovoltaïque, la variation de l éclairement ou de la charge induit une dégradation de la puissance fournie par le générateur photovoltaïque, en plus ce dernier ne fonctionne plus dans les conditions optimums. Dans ce contexte, de nombreux chercheurs se sont attachés à inventer des systèmes permettant de récupérer toujours le maximum d énergie : c est le principe nommé maximum power point tracker (MPPT) qui est l objet principal de se mémoire. Dans ce travail nous nous somme intéresses à l'étude et l'optimisation du fonctionnement d'un système photovoltaïque, Ce mémoire est partagé en quatre chapitre : Dans le premier chapitre nous présentons une généralité sur la technologie photovoltaïque. En commençant par des notions sur le rayonnement, Dans deuxième temps nous montrons le principe de l'effet photovoltaïque, ensuite on va montrer l'influence de la températeur et l'éclairement sur le rendement. Et nous finissons ce chapitre par la modélisation du notre panneau.

9 Le deuxième chapitre présente les différents types des convertisseurs statiques utilisé dans le système photovoltaïque et leur principe du fonctionnement. Dans le troisième chapitre nous montrons le problème de la connexion direct entre le générateur photovoltaïque et la charge et la solution de ce problème, ensuite nous présentons les différents techniques pour suivre et optimiser la puissance maximale. Dans le quatrième et dernier chapitre, nous présentons une simulation complète avec et sans optimisation d'un système photovoltaïque alimente une charge résistive, nous terminerons ce travail par une conclusion générale.

10 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque 1.1 Introduction L'énergie solaire photovoltaïque provient de la transformation directe d'une partie du rayonnement solaire en énergie électrique. Cette conversion d'énergie s'effectue par le biais d'une cellule dite photovoltaïque (PV) basée sur un phénomène physique appelé effet photovoltaïque. Ce chapitre présente les concepts dont la connaissance est nécessaire à la compréhension du fonctionnement des cellules photovoltaïques constituées de semiconducteur en silicium. On commencera par brève rappelle sur le principe de la conversion de l'énergie solaire en énergie électrique. Nous présenterons ensuite la modélisation de la chaîne de conversion photovoltaïque puis décrirons les modèles mathématiques et nous montrerons ensuite l'influence de la température et l'éclairement sur le rendement. A la fin on termine par conclusion. 1.2 L'énergie solaire La distance de la terre au soleil est environ 150 million de kilomètres et la vitesse de la lumière est d'un peu plus de km/h [3], les rayons du soleil mettent donc environ 8 minutes à nous parvenir. La constante solaire est la densité d'énergie solaire qui atteint la frontière externe de l'atmosphère faisant face au soleil. Sa valeur est communément prise égale à 1360W/m 2. Au niveau du sol, la densité d'énergie solaire est réduit à 1000 W/ m 2 à cause de l'absorption dans l'atmosphère. Albert Einstein à découvert en travaillant sur l'effet photoélectrique que la lumière n'avait pas qu'un caractère ondulatoire, mais que son énergie est portée par des particules, les photons. L'énergie d'un photon étant donnée par la relation : h : la constante de planck, C : la vitesse de la lumière. Ainsi, plus la longueur d'onde est courte, plus l'énergie du photon est grande [4]. Une façon commode d'exprimer cette énergie est: UKMO

11 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque Le soleil émet un rayonnement électromagnétique figure (1.1) compris dans une bande de longueur d onde variant de 0,22 à 10 microns (m) [3]. L énergie associée à ce rayonnement solaire se décompose approximativement ainsi : 9% dans la bande des ultraviolets (<0,4 m), 47% dans la bande visible (0,4 à 0,8 m), 44% dans la bande des infrarouges (>0,8 m). Irradiance (w.m,µ.m) Figure 1.1 : Spectre d'irradiante solaire. 1.3 La cellule PV Les cellules photovoltaïques ou les plaques solaires sont des composants optoélectroniques qui transforment directement la lumière solaire en électricité par un processus appelé «effet photovoltaïque», a été découverte par E. Becquerel en 1839 [5]. Elles sont réalisées à l'aide de matériaux semi-conducteurs, c'est à dire ayant des propriétés intermédiaires entre les conducteurs et les isolants. La taille de chaque cellule va de quelques centimètres carrés jusqu' à 100 cm 2 ou plus sa forme est circulaire, carrée ou dérivée des deux géométries. Les cellules se branchent en série, ce qui permet aux électrons générés par une cellule d'être repris par la suivante. Le but est d'avoir une différence de potentiel normalement entre 6 et 24 V.la figure (1.2) suivante représente le schéma électrique d'un cellule photovoltaïque [6]. UKMO

12 Chapitre 1 Rs Etude du système photovoltaïque + I CC D Rsh V cellule Figure 1.2: Schéma électrique d'une cellule photovoltaïque Les résistances Rs et Rsh permettent de tenir en compte des pertes liées aux défauts de fabrication.rs représente les diverses résistances de contact et de connexion tandis que Rsh caractérise les courants de fuite dus à diode et aux effets de bord de la jonction [7] L'effet photovoltaïque Une cellule photovoltaïque est basée sur le phénomène physique appelé effet photovoltaïque qui consiste à établir une force électromotrice lorsque la surface de cette cellule est exposée à la lumière. La tension générée peut varier entre 0.3 V et 0.7 V en fonction du matériau utilisé et de sa disposition ainsi que de la température de la cellule et du vieillissement de la cellule [8]. La figure (1.3) illustre une cellule PV typique où sa constitution est détaillée. Les performances de rendement énergétique atteintes industriellement sont de 13 à 14 % pour les cellules à base de silicium monocristallin,11 à 12 % avec du silicium poly cristallin et enfin 7 à 8 % pour le silicium amorphe en films minces [9].La photopile ou cellule solaire est l élément de base d un générateur photovoltaïque [10]. UKMO

13 Chapitre 1 Photone Etude du système photovoltaïque Contacte avant Grille Zone dopée N Zone dopée P Jonction PN I déplacement d'électron V Figure 1.3 : Schéma d'une cellule photovoltaïque Technologie d'une cellule photovoltaïque Silicium monocristallin Le silicium cristallin est actuellement l option la plus populaire pour les cellules commerciales, bien que beaucoup d autres matériaux soient disponibles. Le terme «cristallin» implique que tous les atomes dans le matériau PV actif font partie d une structure cristalline simple où il n ya aucune perturbation dans les arrangements ordonnés des atomes. Silicium poly cristallin Il est composé de petits grains de silicium cristallin. Les cellules à base de silicium poly cristallin sont moins efficaces que les cellules à base de silicium monocristallin. Les joints de grains dans le silicium poly cristallin gênent l écoulement des électrons et réduisent le rendement de puissance de la cellule. L efficacité de conversion PV pour une cellule à base de silicium poly cristallin modèle commercial s étend entre 10 et 14%. UKMO

14 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque Silicium amorphe (a-si) Le silicium est déposé en couche mince sur une plaque de verre ou un autre support souple. L'organisation irrégulière de ses atomes lui confère en partie une mauvaise semiconduction. Les cellules amorphes sont utilisées partout où une solution économique est recherchée ou lorsque très peu d'électricité est nécessaire, par exemple pour l'alimentation des montres, des calculatrices, ou des luminaires de secours. Elles se caractérisent par un fort coefficient d'absorption, ce qui autorise de très faibles épaisseurs, de l'ordre du micron. Par contre son rendement de conversion est faible (de 7 à 10 %) et les cellules ont tendance à se dégrader plus rapidement sous la lumière [4]. Nouvelle technologie On utilise de plus en plus de matériaux organiques dans le domaine de l optoélectronique, avec des perspectives d électronique organique voire moléculaire, pour l éclairage à l aide de diodes électroluminescentes organiques (OLED : Organic Light- Emitting Diode). Bien que les optimisations des matériaux à mettre en œuvre ne soient pas les mêmes, le domaine du photovoltaïque bénéficie depuis quelques années des avancées technologiques de l optoélectronique. Ainsi, bien que cette filière soit vraiment récente, les progrès annuels sont spectaculaires. Les matériaux organiques, moléculaires ou polymériques, à base de carbone, d hydrogène et d azote, sont particulièrement intéressants en termes d abondance, de coût, de poids et de mise en œuvre [11]. Le tableau (1.1) présente les avantages et les inconvénients pour les technologies les plus utiliser d'une cellule photovoltaïque. Type Silicium mono Silicium poly Amorphe cristallin Cristallin Durée de vie 35 ans 35 ans < 10 ans Bon rendement en Souplesse Prix moins Avantage Bon rendement en soleil direct soleil direct (mois que le monocristallin mais plus que l'amorphe) élevé que les cristallins Bon rendement en diffus Mauvais rendement en Mauvais rendement en Mauvais rendement en Inconvénient soleil diffus (temps soleil diffus (temps plein soleil. nuageux...),prix élevé nuageux...),prix élevé Tableau 1.1: Avantage et inconvénient des cellules photovoltaïques UKMO

15 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque 1.4 Regroupement des cellules Regroupement en série Une association de (Ns) cellule en série figure (1.4) permet d'augmenter la tension du générateur photovoltaïque. Les cellules sont alors traversées par le même courant et la caractéristique résultant du groupement série est obtenues par addition des tensions élémentaires de chaque cellule. L'équation résume les caractéristique électriques d'une association série de (Ns) cellules [11]. V cons : la somme des tensions en circuit ouvert de Ns cellules en série. I ccns : courant de court circuit de Ns cellules en série. 1 cellule NP cellule cellule Icc Icc Ns Vco 0 Vco Vsco Figure 1.4: Caractéristique courant tension de Ns cellule en série UKMO

16 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque Regroupement en parallèle Une association parallèle de (NP) cellule figure (1.5) est possible et permet d'accroitre le courant de sortie du générateur ainsi créé. Dans un groupement de cellules identiques connectées en parallèle, les cellules sont soumises à la même tension et la caractéristique résultante du groupement est obtenue par addition des courants [12]. Avec: I ccnp : la somme des courants de cout circuit de (NP) cellule en parallèle V conp : tension du circuit ouvert de (Np) cellules en parallèle I Np cellule Icc.Np Np cellule en parallèle Icc Np 1cellule cellule Vco Icc 0 Vco V Figure 1.5 : Caractéristique courant tension de (Np) cellule en parallèle Regroupement (série et parallèle) On utilise généralement ce type d association pour en tirer une tension importante puisque l association en série des photopiles délivre une tension égale à la somme des tensions individuelles et un courant égal à celui d une seule cellule. La caractéristique d un groupement de deux modules solaires est représentée ci-dessous, ce qui peut être généralisé sur une gamme de Ns modules solaires en série. Ce genre de groupement augmente le courant. Afin d obtenir des puissances de quelques kw, sous une tension convenable, il est nécessaire d associer les modules en panneaux et de monter les panneaux en rangées de panneaux série et parallèle pour former ce que l on appelle un générateur photovoltaïque [7]. UKMO

17 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque 1.5 Modélisation d une cellule photovoltaïque Cellule photovoltaïque idéal Une cellule photovoltaïque peut être décrite de manière simple comme une source idéale de courant qui produit un courant I Ph proportionnel à la puissance lumineuse incidente, en parallèle avec une diode figure(1.6) qui correspond à l aire de transition p-n de la cellule PV. Après la loi de nœuds:! Iph Id V Figure 1.6 : Modèle de cellule photovoltaïque idéal Pour un générateur PV idéel, la tension aux bornes de la résistance est égale à celle aux bornes de la diode : " La diode étant un élément non linéaire, sa caractéristique I-V est donnée par la relation : Avec: #$#%&'()& *$ *+,,- #% : Le courant de saturation inverse de la diode. : la tension au borne de diode.: =KT/q potentielle thermique Donc la relation (1.7) sera : #)/#%&'()& *$ *+,,0 UKMO

18 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque Cellule photovoltaïque réel Le model photovoltaïque précédent ne rendait pas compte de tous les phénomènes présents lors de la conversion d énergie lumineuse. En effet, dans le cas réel, on observe une perte de tension en sortie ainsi que des courants de fuite. On modélise donc cette perte de tension par une résistance en série R S et les courants de fuite par une résistance en parallèle R P [2]. I Rs Id Ip Iph Rp V Figure 1.7 : Modèle de la cellule photovoltaïque réel Donc on a : & *123#, 2) 4&'()& *1#23,, *+ Avec: I : Le courant fourni par la cellule : Le photo-courant dépendant de l éclairement (G). 4 : Le courant de saturation de la diode. K : constante de Boltzmann (1, joule/kelvin). q:charge d'électron =1, C. n: Le facteur de qualité de diode. T: La température de cellule en kelvin. Donc (1.11) sera: 4&'()& *1#23 *+,,& *123#, 2) UKMO

19 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque 1.6 Module photovoltaïque Simens Nous avons choisi une module Simens SP75 composé de 32 cellules en silicium monocristallin connectées en sérer ayant une puissance maximal de 75w est considéré dans les conditions standards G=1000w/m 2, T=25 C. Pour réaliser la modélisation de ce module, nous avons utilisé MATLAB comme outil de tests et de simulation. Puissance maximale p max : 75 wc Tension a vide V co : 21.7 V Courant de court circuit I sc : 4.8A Tension au point de puissance maximale V mpp : 17 V Courant au point de puissance maximale I mpp : 4.4A Noct 45 ±2 C Coefficient de température : Tension à vide TVco : -0.77v/ C Courant court circuit TIsc: 2.6 ma / C Tableau 1.2 : Caractéristique électrique d'un module photovoltaïque SP75 éventuelle Le courant de saturation de la diode est donné par la suite: 4 8 9:;<= CDE F (1.15) Pour calculer I on considère Rp =inf donc Ip=0 dans ce cas, l'équation (1.11) devient: Avec Rs dans le point Voc : 4<'()<GH3 IJKLM NOP FF 04& 1Q.,RS& 1Q,!. UKMO

20 Chapitre 1 Donc : Etude du système photovoltaïque Telle que: 23 UK UI NIV KWXYZ [?\]^_ `[a (1.18) 23 UK UIbcb NIV KWXYZ< [?^]\ `[a F- Toutes les constantes dans les équations ci-dessus peuvent être déterminées en utilisant les données de fabricants de panneaux photovoltaïques. La méthode choisie pour la simulation de ce modèle est la méthode de Newton Raphson qui est décrit comme suit : ( dj S d e( N e ( N 0 Avec : **f% f'(x) : Le dérivé de la fonction x n : La présente itération. x n+1 : L itération suivante. g 54hRS&i 1Q,k j. dj d #3f#l#%<*1#l23 F l*+ #%< 23 l*+ Fm'()*1#l23 l*+ n 5o 5opRg m1qrooprg n ki : le coefficient de variation du courant en fonction de la température. kv : le coefficient de variation du tension en fonction de la température. UKMO

21 Chapitre 1 Tref : la température de référence 298 k(25 C). G : l'irradiation solaire. Etude du système photovoltaïque #)/j1srooprg < F Le courant de saturation du T(ref) écrire : 4 4opRg & o t oprg, d iu h'()& jq,& o oprg,k On peut écrire l'équation (1.25): 4 51sroopRg RS& 541svoopRg j., Pour la modélisation ou schéma block on donne : w v0'()h io js &1Q,k! Telle que : Nss : Nombre de module connecté en série (dans notre cas =1) Npp : Nombre de module connecté en parallèle (dans notre cas =1) NS : Nombre de cellule connecté en série. UKMO

22 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque A partir des équations ( ) on peut donne le schéma block de :I ph, I 0 et I m Le courant I ph : [G] Ki 1000 [T] [Ipv] [dt] Ipvn Tref Le courant I 0 : Ki Vocn [dt] Kv [dt] [Vta] e u 1 Iscn [Io] le courant I m : [V] Rs [Npp] [Nss] e u [Ipv] [I] [Nss] 1 [Npp] [Im] q/(n*k*ns) [T] [Vta] [Io] [Npp] UKMO

23 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque 1.7 Influence de la température L équation de Boltzmann donne : 5 4RSi4xso, l expérience montre que la tension de circuit ouvert d une cellule solaire diminue avec l augmentation de la température de la cellule [13,14]. Nous présentons ci-dessous les caractéristiques I-V et P-V (figure 1.8 et 1.9) d un module photovoltaïque SP75 pour un niveau d ensoleillement G donné et pour différentes températures : Pour la figure (1.8) Nous remarquons que le courant dépend de la température puisque le courant augmente légèrement à mesure que la température augmente, on constate que la température influe négativement sur la tension de circuit ouvert. Quand la température augmente la tension de circuit ouvert diminue. Et par contre la puissance maximale du générateur subit une diminution lorsque la température augmente figure (1.9). 6 SP 75 Module photovoltaique 5 4 G=1000w/m 2 Courant (A) T=0 C T=25 C T=50 C X: T=75 C Y: X: Tension (V) Y: X: Y: Figure 1.8 : La caractéristique de I=f(V) en fonction de température UKMO

24 Chapitre G=1000w/m 2 SP 75 Module photovoltaique Etude du système photovoltaïque 60 Puissance (W) T=0 C T=25 C T=50 C T=75 C Tension (V) Figure 1.9 : La caractéristique de P= f(v) en fonction de température 1.8 Influence de l'éclairement Le même travail comme précédente, nous avons fixé la température pour différents éclairements figure (1.10 et 1.11). pour la figure (1.10) on remarque que pour l'éclairement G=1000 w/m 2 le courant Isc=4.8A et pour G=800w/m 2 le courant Isc=3.84A on peut voir que le courant subit une variation importante, quand l'éclairement augmente le courant de court-circuit est augmente, mais par contre la tension varie légèrement.ce qui se traduit par une augmentation de la puissance, lorsque l éclairement est augmente figure (1.9).. UKMO

25 Chapitre 1 6 SP 75 module photovoltaique Etude du système photovoltaïque 5 4 X: 0 Y: 4.8 X: 0 Y: 3.84 T=25 C Courant (A) 3 X: 0 Y: X: 0 Y: X: 0 Y: 2.88 G=200w/m 2 G=400w/m 2 G=600w/m 2 G=800w/m 2 G=1000w/m Tension (V) Figure 1.10 : La caractéristique I=f(v) en fonction de l'éclairement 80 SP 75 Module photovoltaique 70 T=25 C 60 Puissance (W) G=200w/m 2 20 G=400w/m 2 G=600w/m 2 10 G=800w/m 2 G=1000w/m Tension (V) Figure 1.11 : La caractéristique P=f(v) en fonction de l'éclairement UKMO

26 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque 1.10 Conclusion Dans ce chapitre nous avons présenté les principales caractéristiques et les technologiques des éléments constitutifs d un générateur PV et nous avons montré comment augmenter le courant ou la tension d'un générateur photovoltaïque ainsi nous avons montré bien l'influence de la température et l'éclairement sur le rendement de la cellule, et on constate que la puissance ne déponde pas seulement de la température mais déponde aussi de l éclairement. UKMO

27 Chapitre 2 Les convertisseurs statiques 2.1 Introduction Les convertisseurs sont des appareils servent à transformer la tension continue fournie par les panneaux ou les batteries pour l'adapter à des récepteurs fonctionnant en une tension continue différente ou une tension alternative. L étude du convertisseur est intéressante dans la mesure où il est utilisé dans la plupart des nouveaux types de sources de production d énergie dispersée connectée au réseau (éolienne, photovoltaïque, pile à combustible ). Source continue (=) Onduleur Hacheur Rcepteur continue Redresseur Source alternative (~) Gradateur Rcepteur alternative(~) Figure 2.1 : les différents types de convertisseurs statique Dans ce chapitre nous présentons les déférents types des convertisseurs statiques qu on peut utiliser dans le système photovoltaïque. Premièrement on commence par les convertisseurs (DC-AC) et sont déférents type, et en termine par les convertisseurs (DC-DC) [15]. 2.2 Les onduleurs L onduleur est un convertisseur statique DC/AC de haute performance il convertit la tension continue, en tension alternative contrôlée de façon très précise. La source de tension continue soit un aérogénérateur ou des panneaux solaires. La commande de l'onduleur est basée sur la prédiction de la tension de sortie d un pas en avant que nous appellerons «Dead beat control» par cette commande, la tension de sortie de l onduleur est forcée de suivre une référence sinusoïdale échantillonnée pour la production à la sortie du filtre une onde proche d une sinusoïde avec un taux de distorsion harmonique très réduit. UKMO

CHAPITRE I Modélisation d un panneau solaire 2012

CHAPITRE I Modélisation d un panneau solaire 2012 1 I.Généralités sur les cellules photovoltaïques I.1.Introduction : Les énergies renouvelables sont des énergies à ressource illimitée. Les énergies renouvelables regroupent un certain nombre de filières

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1 1 Introduction Un convertisseur statique est un montage utilisant des interrupteurs à semiconducteurs permettant par une commande convenable de ces derniers de régler un transfert d énergie entre une source

Plus en détail

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE DOSSIER RESSOURCE SOMMAIRE 1. Pourquoi les énergies renouvelables?... 3 2. L'énergie solaire... 4 3. Principe de fonctionnement du panneau solaire... 5 4. Pourquoi orienter les panneaux solaires?... 6-2

Plus en détail

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques Revue des Energies Renouvelables ICESD 11 Adrar (2011) 101 112 Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques M. Meddah *, M. Bourahla et N. Bouchetata Faculté de Génie Electrique,

Plus en détail

Convertisseurs statiques d'énergie électrique

Convertisseurs statiques d'énergie électrique Convertisseurs statiques d'énergie électrique I. Pourquoi des convertisseurs d'énergie électrique? L'énergie électrique utilisée dans l'industrie et chez les particuliers provient principalement du réseau

Plus en détail

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3 SOMMAIRE : Sommaire page 1 Introduction page 2 L'énergie solaire page 2 Le panneaux solaires thermiques page 3 Les panneaux solaires photovoltaïques page 4 Glossaire page 5 Conclusion page 7 Bibliographie

Plus en détail

Séminaire PV du 23-27 avril 2012, Rabat, ENIM

Séminaire PV du 23-27 avril 2012, Rabat, ENIM Séminaire PV du 2327 avril 2012, Rabat, ENIM 1er jour: 23 avril 2012 Horaire 09:00 Conférencier / Contenu du cours Pr. Ahmed Ennaoui PARTIE 1: Gisement solaire 1.1. Mouvement de la Terre autour du soleil

Plus en détail

Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque

Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque I- Présentation Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque L énergie solaire photovoltaïque est une forme d énergie renouvelable. Elle permet de produire de l électricité par transformation d

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS

La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS Rev. Energ. Ren. : Chemss 2000 39-44 La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS D.K. Mohamed, A. Midoun et F. Safia Département

Plus en détail

CONVERSION DE L ENERGIE SOLAIRE

CONVERSION DE L ENERGIE SOLAIRE UNIVERSITE HASSAN II ECOMEC ECOMAT FACULTE DES SCIENCES AIN CHOCK Bouznika 11 15 Mai 2010 -CASABLANCA LABORATOIRE DE MECANIQUE CONVERSION DE L ENERGIE SOLAIRE A.OUBARRA I Introduction * Energies renouvelables.

Plus en détail

La conversion d énergie dans les systèmes photovoltaïque

La conversion d énergie dans les systèmes photovoltaïque La conversion d énergie dans les systèmes photovoltaïque A. SCHELLMANNS, Maîtres de conférences à l Université de Tours Responsable de département à Polytech Tours ambroise.schellmanns@univ-tours.fr Congrès

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Correction Session septembre 2014 Antilles - Guyane. Page 0 sur 9

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Correction Session septembre 2014 Antilles - Guyane. Page 0 sur 9 Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Correction Session septembre 2014 Antilles - Guyane 26/11/2014 www.udppc.asso.fr Page 0 sur 9 LES EXPLOITATIONS AGRICOLES PIONNIERES DANS LES

Plus en détail

Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables. Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets

Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables. Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets Formation de qualité Inépuisable, durable, naturel L avenir est

Plus en détail

Panneaux solaires. cette page ne traite pas la partie mécanique (portique, orientation,...) mais uniquement la partie électrique

Panneaux solaires. cette page ne traite pas la partie mécanique (portique, orientation,...) mais uniquement la partie électrique Panneaux solaires cette page ne traite pas la partie mécanique (portique, orientation,...) mais uniquement la partie électrique Les panneaux solaires n ont pas de pièces mobiles, sont durables, et à bien

Plus en détail

TPE : La voiture solaire. Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez.

TPE : La voiture solaire. Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez. TPE : La voiture solaire Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez. Sommaire :.1) Le capteur solaire :.2) La voiture solaire :.3) Variation de température et la vitesse : Problématique

Plus en détail

Systèmes Autonomes Photovoltaïques : Couplage DC ou AC?

Systèmes Autonomes Photovoltaïques : Couplage DC ou AC? Systèmes Autonomes Photovoltaïques : Couplage DC ou AC? Clément Brossard, Clément Joulain, le 10/07/2014 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Couplage DC... 2 a) Présentation... 2 b) Fonctionnement et régulation...

Plus en détail

MESURE DE LA TEMPERATURE

MESURE DE LA TEMPERATURE 145 T2 MESURE DE LA TEMPERATURE I. INTRODUCTION Dans la majorité des phénomènes physiques, la température joue un rôle prépondérant. Pour la mesurer, les moyens les plus couramment utilisés sont : les

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

Etude d un système photovoltaïque

Etude d un système photovoltaïque 2ème conférence nternationale des énergies renouvelables CER-214 nternational Journal of Scientific Research & Engineering Technology (JSET) ol.3-pp.111-115, Copyright - PCO 215 Etude d un système photovoltaïque

Plus en détail

FacultéPolytechnique. Dimensionnement optimal de convertisseurs continu-continu isolés par la méthode des plans d expériences Travail de fin d études

FacultéPolytechnique. Dimensionnement optimal de convertisseurs continu-continu isolés par la méthode des plans d expériences Travail de fin d études FacultéPolytechnique Dimensionnement optimal de convertisseurs continu-continu isolés par la méthode des plans d expériences Travail de fin d études Stijn Coorevits Promoteurs : Prof. O. Deblecker Ir C.

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique)

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Enseignement collège et lycée Article Code Véhicule électrique à énergie solaire

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

Formation Bâtiment durable-energie Cycle 2013

Formation Bâtiment durable-energie Cycle 2013 Formation Bâtiment durable-energie Cycle 2013 Production d'électricité renouvelable : énergie solaire photovoltaïque et éolienne Ing. Jérémie DE CLERCK Service du Facilitateur Bâtiment Durable Spécialiste

Plus en détail

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION 4.1 But de l expérience 1. Tracer la courbe caractéristique d un transistor 2. Afficher la caractéristique à l écran d un oscilloscope 3. Utiliser le transistor

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Visite du département Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 4 6 5 1 er Etage 7 8 Rez-de-chaussée 1 Laboratoire de recherche Rôles : L

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

1) Explications (Expert) :

1) Explications (Expert) : 1) Explications (Expert) : Mesures expérimentales : Dans nos conditions d expérience, nous avons obtenu les résultats suivants : Les dimensions des récipients sont : 1) bocal vide : épaisseur de verre

Plus en détail

Equipement. électronique

Equipement. électronique MASTER ISIC Les générateurs de fonctions 1 1. Avant-propos C est avec l oscilloscope, le multimètre et l alimentation stabilisée, l appareil le plus répandu en laboratoire. BUT: Fournir des signau électriques

Plus en détail

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Cyril BUTTAY CEGELY VALEO 30 novembre 2004 Cyril BUTTAY Contribution à la conception

Plus en détail

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Commande des transistors de puissance en commutation Réalisation d'un hacheur série DUT GEii 2 ème année Module AT13 Sommaire 1 Présentation... 3 1.1

Plus en détail

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Énergie Comportemental Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (4 H) 2.1.1 Organisation fonctionnelle d une chaîne d énergie Production d énergie électrique

Plus en détail

Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse?

Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse? Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse? Zone d'utilisation Moteur à excitation shunt Influence I e Petite perturbation : e.g. augmentation vitesse À partir de P : couple moteur P'' < couple résistant

Plus en détail

Optimisation de la production de l électricité renouvelable

Optimisation de la production de l électricité renouvelable Optimisation de la production de l électricité renouvelable Efficacité énergétique Frédéric Nollet IUT de TROYES - Département GEII 9 rue de Québec - BP 396-10026 TROYES Tel : 0325427124 - Email : frederic.nollet@univ-reims.fr

Plus en détail

La polarisation des transistors

La polarisation des transistors La polarisation des transistors Droite de charge en continu, en courant continu, statique ou en régime statique (voir : le transistor) On peut tracer la droite de charge sur les caractéristiques de collecteur

Plus en détail

La conversion de données : Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Convertisseur Numérique Analogique (CNA)

La conversion de données : Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Convertisseur Numérique Analogique (CNA) La conversion de données : Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Convertisseur Numérique Analogique (CNA) I. L'intérêt de la conversion de données, problèmes et définitions associés. I.1. Définitions:

Plus en détail

Énergies renouvelables et pile à combustible dans l'enseignement pratique du génie électrique R. Saïsset, G. Fontes, C. Turpin et S.

Énergies renouvelables et pile à combustible dans l'enseignement pratique du génie électrique R. Saïsset, G. Fontes, C. Turpin et S. J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 4, Hors-Série, 9 (5) DOI : http://dx.doi.org/1.151/bib-j3ea:579 EDP Sciences, 5 Énergies renouvelables

Plus en détail

Amplificateur et commande

Amplificateur et commande CAPTEURS Bibliographie : [1]. G.Asch Les capteurs en instrumentation industrielle [2]. R Duffait, JP Lievre Expériences d électronique (chap ) [3]. Collection Durandeau 1èreS option Sciences expérimentales

Plus en détail

Introduction à l électronique de puissance Synthèse des convertisseurs statiques. Lycée Richelieu TSI 1 Année scolaire 2006-2007 Sébastien GERGADIER

Introduction à l électronique de puissance Synthèse des convertisseurs statiques. Lycée Richelieu TSI 1 Année scolaire 2006-2007 Sébastien GERGADIER Introduction à l électronique de puissance Synthèse des convertisseurs statiques Lycée Richelieu TSI 1 Année scolaire 2006-2007 Sébastien GERGADIER 28 janvier 2007 Table des matières 1 Synthèse des convertisseurs

Plus en détail

Comparaison des performances d'éclairages

Comparaison des performances d'éclairages Comparaison des performances d'éclairages Présentation Support pour alimenter des ampoules de différentes classes d'efficacité énergétique: une ampoule LED, une ampoule fluorescente, une ampoule à incandescence

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX Coefficient 8 Durée 4 heures Aucun document autorisé Calculatrice

Plus en détail

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique Chapitre 7 Circuits Magnétiques et Inductance 7.1 Introduction 7.1.1 Production d un champ magnétique Si on considère un conducteur cylindrique droit dans lequel circule un courant I (figure 7.1). Ce courant

Plus en détail

Solutions didactiques. Énergies renouvelables & gestion de l énergie

Solutions didactiques. Énergies renouvelables & gestion de l énergie Solutions didactiques Énergies renouvelables & gestion de l énergie Présentation Objectifs La filière des économies d énergies et des énergies renouvelables se met en place. Les entreprises et collectivités

Plus en détail

Production d énergie électrique : ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE

Production d énergie électrique : ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE ELECTROTECHNIQUE SOMMAIRE 1- L ENERGIE SOLAIRE... 2 ÉCLAIREMENT OU IRRADIANCE... 2 RAYONNEMENT, IRRADIATION OU ENERGIE INCIDENTE... 2 2- LA CELLULE PHOTOVOLTAIQUE... 5 2.1 HISTORIQUE... 5 2.2 LES DIFFERENTES

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Sciences Industrielles pour l Ingénieur Centre d Intérêt 5 : ALIMENTER en énergie RADIOS FREEPLAY : Génération d'énergie électrique pour une radio sans piles dans les pays en voie de développement COURS

Plus en détail

www.boutiquesolaire.com

www.boutiquesolaire.com INFORMATIONS SUR LES PRODUITS 03 / 2013 POWERBANKS CHARGEURS SOLAIRES Powerbanks Chargeurs solaires Cellules solaires pour Powerbanks CELLULES SOLAIRES POUR POWERBANKS www.boutiquesolaire.com CONTENU Powerbanks

Plus en détail

1 Problème 1 : L avion solaire autonome (durée 1h)

1 Problème 1 : L avion solaire autonome (durée 1h) Problèmes IPhO 2012 1 NOM : PRENOM : LYCEE : 1 Problème 1 : L avion solaire autonome (durée 1h) Nous souhaitons dans ce problème aborder quelques aspects de la conception d un avion solaire autonome. Les

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ - - - - -- - - -

ÉLECTRICITÉ - - - - -- - - - ÉLECTRICITÉ I LA FORCE ÉLECTRIQUE Pierre BOUTELOUP 1Deux ballons Frottons deux ballons de baudruche identiques avec une peau de chat et suspendonsles au même point du plafond. On constate qu ils s écartent

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

Les panneaux solaires photovoltaïques

Les panneaux solaires photovoltaïques SOlutions for Low Energy Neighbourhoods Les panneaux solaires photovoltaïques Les points principaux Différents types de technologies existent pour exploiter l énergie solaire et produire de l électricité

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info. Octobre-décembre 2005. 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des terminaux

Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info. Octobre-décembre 2005. 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des terminaux TP 3. Étude des diodes Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ACSI à l UPMC Octobre-décembre 2005 1 Étude préliminaire 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des

Plus en détail

Circuits intégrés micro-ondes

Circuits intégrés micro-ondes Chapitre 7 Circuits intégrés micro-ondes Ce chapitre sert d introduction aux circuits intégrés micro-ondes. On y présentera les éléments de base (résistance, capacitance, inductance), ainsi que les transistors

Plus en détail

PINCES AMPEREMETRIQUES ET CAPTEURS DE COURANT

PINCES AMPEREMETRIQUES ET CAPTEURS DE COURANT PINCES AMPEREMETRIQUES ET CAPTEURS DE COURANT INTRODUCTION Les pinces ampèremétriques sont destinées à étendre les capacités de mesure des multimètres, appareils de mesure de puissance, oscilloscopes,

Plus en détail

Projet installation Photovoltaïque au Bénin. Le Gal Adrien Le Gouic Claude BTS Domotique

Projet installation Photovoltaïque au Bénin. Le Gal Adrien Le Gouic Claude BTS Domotique Projet installation Photovoltaïque au Bénin Le Gal Adrien Le Gouic Claude BTS Domotique Sommaire: Introduction: Inventaire de l'installation: page 3 pages 4 et 5 Schéma de principe de l'installation: page

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

1 Systèmes triphasés symétriques

1 Systèmes triphasés symétriques 1 Systèmes triphasés symétriques 1.1 Introduction Un système triphasé est un ensemble de grandeurs (tensions ou courants) sinusoïdales de même fréquence, déphasées les unes par rapport aux autres. Le système

Plus en détail

Cedric Cabal. Optimisation énergétique de l étage d adaptation électronique dédié à la conversion

Cedric Cabal. Optimisation énergétique de l étage d adaptation électronique dédié à la conversion Optimisation énergétique de l étage d adaptation électronique dédié à la conversion photovoltaïque Cedric Cabal To cite this version: Cedric Cabal. Optimisation énergétique de l étage d adaptation électronique

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs LabVIEW et l automatisation de mesures de circuits intégrés RF pour applications automobiles Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs Page 1 Plan de la présentation Introduction Circuits intégrés RF

Plus en détail

H E L I O S - S T E N H Y

H E L I O S - S T E N H Y Générateurs Electriques Hybrides 100% prêts à l'emploi H E L I O S - S T E N H Y E C O - U P S - SI & H E L I O S - P A D - 2 5 0 - SC- 24 H E L I O S - S P V - 6 E T 9 Modèles présentés: HELIOS-STENHY-SI-3000-220-..+HELIOS-PAD-750-SR-48

Plus en détail

Les exercices marqués d une * peuvent être effectués indépendamment des autres exercices partiels.

Les exercices marqués d une * peuvent être effectués indépendamment des autres exercices partiels. Nom: Électrotechnique Mécatronique Examen de fin d études Métrologie 2 SS2014 Cursus: mécatronique, électrotechnique Bachelor Date d examen: Examinateur: Outils de travail: 23.7.2014 (90 minutes) Prof.

Plus en détail

Horizon. Enseignement des énergies renouvelables. Manuel d'expérimentations

Horizon. Enseignement des énergies renouvelables. Manuel d'expérimentations Horizon Enseignement des énergies renouvelables Manuel d'expérimentations CREDITS Auteur: John Gavlik Contributeurs et Editeurs: Horizon Education Team Horizon Education et Equipe Design: Dane Urry, Miro

Plus en détail

Exercice 1. Exercice n 1 : Déséquilibre mécanique

Exercice 1. Exercice n 1 : Déséquilibre mécanique Exercice 1 1. a) Un mobile peut-il avoir une accélération non nulle à un instant où sa vitesse est nulle? donner un exemple illustrant la réponse. b) Un mobile peut-il avoir une accélération de direction

Plus en détail

Systèmes de pompage à énergie solaire

Systèmes de pompage à énergie solaire Systèmes de pompage à énergie solaire Pompes de surface & pompes flottantes Sun-Ray Pompes compactes & resistantes Systèmes optimisés par le MPPT power maximiser Faciles à amorcer Efficacité & simplicité

Plus en détail

Capacité Métal-Isolant-Semiconducteur (MIS)

Capacité Métal-Isolant-Semiconducteur (MIS) apacité Métal-solant-Semiconducteur (MS) 1-onstitution Une structure Métal-solant-Semiconducteur (MS) est constituée d'un empilement de trois couches : un substrat semiconducteur sur lequel on a déposé

Plus en détail

Cours 9. Régimes du transistor MOS

Cours 9. Régimes du transistor MOS Cours 9. Régimes du transistor MOS Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ACSI à l UPMC Octobre-décembre 005 Dans ce document le transistor MOS est traité comme un composant électronique.

Plus en détail

Gestion d énergie dans smart ZAE un smart grid à l échelle d une Zone d Activité Economique

Gestion d énergie dans smart ZAE un smart grid à l échelle d une Zone d Activité Economique Gestion d énergie dans smart ZAE un smart grid à l échelle d une Zone d Activité Economique Auteur: Rémy Rigo-Mariani Equipe LAPLACE: X. Roboam, Groupe GENESYS S. Astier, Groupe GENESYS B. Sareni, Groupe

Plus en détail

Capteurs et Métrologie :

Capteurs et Métrologie : République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Mohamed KHIDER Biskra Faculté des Sciences et de la Technologie Département

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Les Onduleurs pour Systèmes Photovoltaïques

Les Onduleurs pour Systèmes Photovoltaïques Les Onduleurs pour Systèmes Photovoltaïques Fonctionnement, Etat de l Art et Etude des Performances - Août 2007 - Rapport rédigé par Violaine Didier sous la direction de Bruno Gaiddon HESPUL 114, Boulevard

Plus en détail

Etude des convertisseurs statiques continu-continu à résonance, modélisation dynamique

Etude des convertisseurs statiques continu-continu à résonance, modélisation dynamique Etude des convertisseurs statiques continucontinu à résonance, modélisation dynamique J.P. Ferrieux, J. Perard, E. Olivier To cite this version: J.P. Ferrieux, J. Perard, E. Olivier. Etude des convertisseurs

Plus en détail

RDP : Voir ou conduire

RDP : Voir ou conduire 1S Thème : Observer RDP : Voir ou conduire DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Compétences exigibles du B.O. Initier les élèves de première S à la démarche de résolution de problème telle

Plus en détail

SOMMAIRE. B5.1 Première approche

SOMMAIRE. B5.1 Première approche APPROCHE THEORIQE LES COMPOSANTS ELECTRONIQES B5 LES IOES SOMMAIRE B5.1 Première approche B5.2 e la jonction PN à la diode B5.3 Caractéristique d'une diode B5.4 Mécanisme de conduction d'une diode B5.5

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution

GUIDE PRATIQUE. Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution UTE C 15-712-1 Juillet 2010 UNION TECHNIQUE DE L'ELECTRICITE INSTALLATIONS ELECTRIQUES A BASSE TENSION GUIDE PRATIQUE Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution Photovoltaic

Plus en détail

LA MESURE INDUSTRIELLE

LA MESURE INDUSTRIELLE E02 LA MESURE INDUSTRIELLE 20 Heures Technicien responsable de la maintenance Approfondir les techniques de mesure; Prendre en compte l aspect métrologie. Connaître les limites et les facteurs d influences

Plus en détail

- I - Fonctionnement d'un détecteur γ de scintillation

- I - Fonctionnement d'un détecteur γ de scintillation U t i l i s a t i o n d u n s c i n t i l l a t e u r N a I M e s u r e d e c o e ffi c i e n t s d a t t é n u a t i o n Objectifs : Le but de ce TP est d étudier les performances d un scintillateur pour

Plus en détail

Dimensionnement d un Système Solaire Photovoltaïque

Dimensionnement d un Système Solaire Photovoltaïque Dimensionnement d un Système Solaire Photovoltaïque photovoltaïque Le dimensionnement d un système photovoltaïque suit une démarche par étapes que l on peut résumer comme suit : -Etape1 : Détermination

Plus en détail

LE CIRCUIT DE CHARGE

LE CIRCUIT DE CHARGE MAINTENANCE AUTOMOBILE 1 LE CIRCUIT DE CHARGE PROBLÈME POSÉ Les véhicules automobiles modernes sont maintenant équipés de circuits électriques et électroniques aussi variés que nombreux. Il est donc nécessaire

Plus en détail

Master Energétique et Environnement : Travaux Pratiques

Master Energétique et Environnement : Travaux Pratiques Page 1 Master Energétique et Environnement : Travaux Pratiques TP Energie Solaire UPMC Université Pierre et Marie Curie Master Science de l Ingénieur Page 2 Table des matières A. Introduction... 4 1. Contexte.

Plus en détail

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX H02 PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX APPAREILS POUR LA TRANSFORMATION DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT ALTERNATIF, DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT CONTINU OU VICE

Plus en détail

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail

Module 3 : L électricité

Module 3 : L électricité Sciences 9 e année Nom : Classe : Module 3 : L électricité Partie 1 : Électricité statique et courant électrique (chapitre 7 et début du chapitre 8) 1. L électrostatique a. Les charges et les décharges

Plus en détail

Semi-conducteurs. 1 Montage expérimental. Expérience n 29

Semi-conducteurs. 1 Montage expérimental. Expérience n 29 Expérience n 29 Semi-conducteurs Description Le but de cette expérience est la mesure de l énergie d activation intrinsèque de différents échantillons semiconducteurs. 1 Montage expérimental Liste du matériel

Plus en détail

DS SPÉCIALITÉ. Doc. 1 : Voiture à hydrogène. Doc. 2 : Panneaux photovoltaïques

DS SPÉCIALITÉ. Doc. 1 : Voiture à hydrogène. Doc. 2 : Panneaux photovoltaïques DS SPÉCIALITÉ Monsieur Greenroad, dirigeant d une société de taxis, est soucieux de l'environnement. Afin de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et ainsi améliorer le bilan carbone de son entreprise,

Plus en détail

s w i s s m a d e p o w e r e al ation rur ectrific solutions pour él FR

s w i s s m a d e p o w e r e al ation rur ectrific solutions pour él FR s o l u t i o n s p o u r é le c t r i f i ca t i o n r u r a le swiss made power FR Système solaire autonome Efficace et simple Un système solaire autonome est une solution d électrification indépendante

Plus en détail

Les rayons X. Olivier Ernst

Les rayons X. Olivier Ernst Les rayons X Olivier Ernst Lille La physique pour les nuls 1 Une onde est caractérisée par : Sa fréquence F en Hertz (Hz) : nombre de cycle par seconde Sa longueur λ : distance entre 2 maximum Sa vitesse

Plus en détail

Guide pratique. L onduleur, Pourquoi? Comment? Explications

Guide pratique. L onduleur, Pourquoi? Comment? Explications Guide pratique L onduleur, Pourquoi? Comment? Explications Powering Business Worldwide Eaton est une entreprise diversifiée, spécialisée dans la maîtrise et la transmission d énergie. Eaton est un leader

Plus en détail

Identifier Stocker Distribuer Transformer

Identifier Stocker Distribuer Transformer Les énergies dans les transports Stocker Distribuer Transformer JPS - MAZAMET _ACT6_Energies.pub - 1 Les différentes énergies utilisées dans les transports... Tâche 1 IDENTIFIER LES ÉNERGIES... Dans le

Plus en détail

Les énergies nouvelles et renouvelables. Cas de l'énergie solaire:

Les énergies nouvelles et renouvelables. Cas de l'énergie solaire: Les énergies nouvelles et renouvelables. Cas de l'énergie solaire: Méthode simple de calcul et de choix des éléments d une installation photovoltaïque à usage domestique Bernard BASSEMEL Expert Ingénierie

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire IUT Louis Pasteur Mesures Physiques Electronique Analogique 2ème semestre 3ème partie Damien JACOB 08-09 Le transistor bipolaire I. Description et symboles Effet transistor : effet physique découvert en

Plus en détail

TS Physique L automobile du futur Electricité

TS Physique L automobile du futur Electricité P a g e 1 TS Physique Electricité Exercice résolu Enoncé Le moteur thermique, étant très certainement appelé à disparaître, les constructeurs automobiles recourront probablement au «tout électrique» ou

Plus en détail

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique Fiche technique expérimentale 5 Notions sur l acquisition numérique D.Malka MPSI 2014-2015 Lycée Saint-Exupéry Ce bref guide traite de quelques éléments important sur l acquisition numérique des signaux

Plus en détail

Les transistors à effet de champ.

Les transistors à effet de champ. Chapitre 2 Les transistors à effet de champ. 2.1 Les différentes structures Il existe de nombreux types de transistors utilisant un effet de champ (FET : Field Effect Transistor). Ces composants sont caractérisés

Plus en détail

LABORATOIRE 4 OSCILLOSCOPE ET CIRCUIT DE REDRESSEMENT INTRODUCTION À L OSCILLOSCOPE

LABORATOIRE 4 OSCILLOSCOPE ET CIRCUIT DE REDRESSEMENT INTRODUCTION À L OSCILLOSCOPE LABORATOIRE 4 OSCILLOSCOPE ET CIRCUIT DE REDRESSEMENT INTRODUCTION À L OSCILLOSCOPE QU EST-CE QU UN OSCILLOSCOPE... Un oscilloscope est un appareil permettant d analyser avec une grande précision le comportement

Plus en détail