REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE"

Transcription

1 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE KASDI MERBAH- OUARGLA Faculté des Sciences et technologie et sciènes de la matière Département de Génie Electrique Spécialité : Génie électrique et électronique Option : Automatique Mémoire de Master En vue de l obtention du diplôme de master Othmane BENSEDDIK Présenté par : THEME Fathi DJALOUD Soutenu le : 27 /06/2012 Devant le jury composé de : Nom & Prénom Grade Qualité Université A. BENMIR MAA President Ouargla L. AOMAR MAA Examinateur Ouargla L. KHETTACHE MAA Examinateur Ouargla M.L. LOUAZENE MAA Promoteur Ouargla 2011/2012

2 Remerciement Avant tout nous tenons nos remerciements à notre dieu de nos avoir donné la force et le courage. A la suite Nous tenons à remercier vivement Mr. LOUAZENE Lakhdar notre promoteur qui a fourni des efforts énormes, par ses informations ses conseils et ses encouragements. Nous tenons également à remercier messieurs les membres de jury pour l honneur qu ils nos ont fait en acceptant de siéger à notre soutenance, tout particulièrement : Mr.A. BENMIR pour nous avoir fait l honneur de présider le jury de cette mémoire. Nos vifs remerciements aussi à Mr. L.AOMAR. Et Mr.L.KHETTACHE, et Tous deux maîtres assistants à l université d Ouargla, pour avoir accepté d être examinateurs de ce travail. Et tous les professeurs de département de Génie électrique A tous ce qui furent à un moment ou à toute instante partie prenante de ce travail. Nos plus chaleureux remerciements pour tous ceux qui de prés et de loin ont contribué à la réalisation de cette mémoire.

3 Introduction générale... 1 Chapitre 1: Etude d'un système photovoltaïque 1.1 Introduction L'énergie solaire La cellule PV L'effet photovoltaïque Technologie d'une cellule photovoltaïque Regroupement des cellules Regroupement en série Regroupement en parallèle Regroupement (série et parallèle) Modélisation d une cellule photovoltaïque Cellule photovoltaïque idéal Cellule photovoltaïque réel Module photovoltaïque simens Influence de la température Influence de l'éclairement Conclusion 19 Chapitre 2: Les convertisseurs statiques 2.1 Introduction Les onduleurs Principe de fonctionnement d un onduleur Onduleur Monophasé Onduleur monophasé en demi-pont Onduleur monophasé en pont (PontH) Onduleur triphasé Les convertisseurs DC-DC Le convertisseurs BOOST Convertisseur Buck Avantage de convertisseur BOOST. 26 I

4 2.5 Simulation du l hacheur hacheur série Hacheur parallèle Conclusion Chapitre 3: Les méthodes d optimisation 3.1 Introduction Connexion direct entre la source et la charge Le fonctionnement optimal du générateur photovoltaïque Principe de fonctionnement de MPPT Gestion de la MPPT Classification de l'algorithme de suiveur la puissance max Les méthodes indirectes La méthode de la tension de circuit ouvert du générateur La méthode de court-circuit Les méthodes directes La méthode Perturbe & Observe (P&O) La méthode incrémentation de la conductance (IncCond) Méthode a contre réaction de la tension Méthode contre réaction de courant Conclusion Chapitre 4: Simulation d'un système photovoltaïque 4.1 Introduction Simulation d'un système photovoltaïque Simulation d'un système photovoltaïque avec et sans MPPT Conclusion 60 Conclusion générale. 61 Bibliographique Annexe. 65 II

5 Liste des tableaux Tableau 1.1 Avantage et l'inconvénient d'une cellule photovoltaïque.. 7 Tableau 1.2 caractéristique électrique d'un module photovoltaïque SP 75 éventuelle. 12 Tableau représente la variation de la valeur moyenne de la tension et du courant en fonction 27 de rapport cyclique Tableau 2.2 représente la variation de la valeur moyenne de la tension et du courant en fonction de 29 rapport cyclique. Tableau 4.1 La variation de la puissance para port la charge (sans MPPT). 50 Tableau 4.2 La variation de la puissance para port la charge (avec MPPT). 54 IV

6 Liste des figures Chapitre 1 : Etude du système photovoltaïque Figure 1.1 schéma électrique d'une cellule photovoltaïque.. 4 Figure 1.2 schéma d'une cellule photovoltaïque... 5 Figure 1.3 Caractéristique de regroupement (Ns) cellule en série.. 6 Figure 1.4 Caractéristique d'un (Np) cellule en parallèle. 8 Figure 1.5 Module de cellule photovoltaïque idéal.. 9 Figure 1.6 Module de la cellule photovoltaïque réal 10 Figure 1.7 cellule photovoltaïque a deux diodes.. 11 Figure 1.8 caractéristique de P= f(v) a fonction de température. 16 Figure 1.9 caractéristique de I=f(V) a fonction de température Figure 1.10 caractéristique I=f(v) a fonction de l'éclairement Figure 1.11 caractéristique P=f(v) a fonction de l'éclairement.. 18 Chapitre 2 : Les convertisseurs statiques Figure 2.1 les différents types de convertisseurs statiques Figure 2.2 Schéma de Principe d un Onduleur Monophasé En Demi-Pont. 21 Figure 2.3 Schéma de Principe d un Onduleur Monophasé En Pont Figure 2.4 Schéma de Principe d un Onduleur Triphasé En Pont 23 Figure 2.5 Le convertisseur boost 24 Figure 2.6 Signaux typiques de convertisseur boost 24 Figure 2.7 Convertisseur buck. 25 Figure 2.8 Signaux typiques de convertisseur buck 26 Figure 2.9 schéma de simulation de convertisseur Buck. 27 Figure 2.10 La tension aus borne de la charge Figure 2.11 la valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge Figure2.12 la valeur moyenne du courant aux bornes de la charge.. 29 Figure2.13 La tension aus bornes de la charge. 30 Figure2.14 la valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge Figure2.15 la valeur moyenne du courant aux bornes de la charge.. 31 Figure 2.16 schéma bloc de simulation du convertisseur boost. 31 Figure 2.17 La tension aux bornes d entrée V

7 Figure 2.18 La valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge.. 32 Figure 2.19 La valeur moyenne de courant 33 Chapitre 3: Les méthodes d optimisation Figure 3.1 Connexion directe entre un GPV et une charge.. 34 Figure 3.2 Points de fonctionnement d'un GPV en connexion directe, en fonction de la charge 35 Figure 3.3 Etage d'adaptation d'un GPV-charge.. 36 Figure 3.4 La caractéristique I-V, P-V et la trajectoire de PPM.. 37 Figure 3.5 Chaîne élémentaire de conversion photovoltaïque. 38 Figure 3.6 Recherche et recouvrement du Point de Puissance Maximale 39 Figure 3.7 Schéma de converge vers le PPM par P&O 42 Figure 3.8 Algorithme de MPPT a base de la méthode P&O.. 43 Figure 3.9 Trajectoire par Incrémentation de Conductance 45 Figure 3.10 Algorithme d incrémentation de la conductance 45 Figure 3.11 Méthode contre réaction de la tension 46 Figure 3.12 Méthode contre réaction de courants.. 47 Chapitre 4: Simulation d'un système photovoltaïque Figure 4.1 schéma synoptique de système PV contrôlé par une commande MPPT 49 Figure 4.2 Schéma block de la connexion directe d un générateur PV. 50 Figure 4.3 La puissance, la tension et le courant produit par la GPV sans MPPT Figure 4.4 schéma block d'un système photovoltaïque avec une commande MPPT.. 52 Figure 4.5 schéma block d'algorithme MPPT Figure 4.6 schéma block de la commande MLI. 53 Figure 4.7 Le courant générée par la charge et GPV.. 55 Figure 4.8 La tension générée par la charge et GPV Figure 4.9 La puissance générée par la charge et GPV.. 56 Figure 4.10 La comparaison entre la puissance de GPV sans et avec MPPT Figure 4.11 la tension en fonction de temps Figure 4.12 la tension de la charge en fonction de temps Figure 4.13 la puissance en fonction de temps.. 59 Figure 4.14 la puissance de la charge en fonction de temps 59 VI

8 Introduction générale La plus grande partie de l énergie consommée actuellement provient de l utilisation des combustibles fossiles comme le pétrole, le charbon, le gaz naturel ou encore l énergie nucléaire. ces ressources deviennent de plus en plus rares, pendant que les demandes énergétiques du monde s élèvent continuellement. Il est estimé que les réserves mondiales seront épuisées vers 2030 si la consommation n est pas radicalement modifiée, et au maximum vers 2100 si des efforts sont produits sur la production et la consommation [1]. Etant donné que cette forme d énergie couvre une grosse partie de la production énergétique actuelle, il s avère nécessaire de trouver une autre solution pour prendre le relais, la contrainte imposée est d utiliser une source d énergie économique et peu polluante car la protection de l environnement est devenue un point important. A ce sujet, Les énergies renouvelables, comme l énergie solaire photovoltaïque, éolienne ou hydraulique, apparaissent comme des énergies inépuisables et facilement exploitables. Si l on prend l exemple du soleil, une surface de km² (4% de la surface des déserts arides) de panneaux photovoltaïques (PV) suffirait à couvrir la totalité des besoins énergétiques mondiaux [2]. Dans ce dernier cas, la conception, l optimisation et la réalisation des systèmes Photovoltaïques sont des problèmes d actualité puisqu ils conduisent sûrement à une meilleure exploitation de l énergie solaire. Pour une installation photovoltaïque, la variation de l éclairement ou de la charge induit une dégradation de la puissance fournie par le générateur photovoltaïque, en plus ce dernier ne fonctionne plus dans les conditions optimums. Dans ce contexte, de nombreux chercheurs se sont attachés à inventer des systèmes permettant de récupérer toujours le maximum d énergie : c est le principe nommé maximum power point tracker (MPPT) qui est l objet principal de se mémoire. Dans ce travail nous nous somme intéresses à l'étude et l'optimisation du fonctionnement d'un système photovoltaïque, Ce mémoire est partagé en quatre chapitre : Dans le premier chapitre nous présentons une généralité sur la technologie photovoltaïque. En commençant par des notions sur le rayonnement, Dans deuxième temps nous montrons le principe de l'effet photovoltaïque, ensuite on va montrer l'influence de la températeur et l'éclairement sur le rendement. Et nous finissons ce chapitre par la modélisation du notre panneau.

9 Le deuxième chapitre présente les différents types des convertisseurs statiques utilisé dans le système photovoltaïque et leur principe du fonctionnement. Dans le troisième chapitre nous montrons le problème de la connexion direct entre le générateur photovoltaïque et la charge et la solution de ce problème, ensuite nous présentons les différents techniques pour suivre et optimiser la puissance maximale. Dans le quatrième et dernier chapitre, nous présentons une simulation complète avec et sans optimisation d'un système photovoltaïque alimente une charge résistive, nous terminerons ce travail par une conclusion générale.

10 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque 1.1 Introduction L'énergie solaire photovoltaïque provient de la transformation directe d'une partie du rayonnement solaire en énergie électrique. Cette conversion d'énergie s'effectue par le biais d'une cellule dite photovoltaïque (PV) basée sur un phénomène physique appelé effet photovoltaïque. Ce chapitre présente les concepts dont la connaissance est nécessaire à la compréhension du fonctionnement des cellules photovoltaïques constituées de semiconducteur en silicium. On commencera par brève rappelle sur le principe de la conversion de l'énergie solaire en énergie électrique. Nous présenterons ensuite la modélisation de la chaîne de conversion photovoltaïque puis décrirons les modèles mathématiques et nous montrerons ensuite l'influence de la température et l'éclairement sur le rendement. A la fin on termine par conclusion. 1.2 L'énergie solaire La distance de la terre au soleil est environ 150 million de kilomètres et la vitesse de la lumière est d'un peu plus de km/h [3], les rayons du soleil mettent donc environ 8 minutes à nous parvenir. La constante solaire est la densité d'énergie solaire qui atteint la frontière externe de l'atmosphère faisant face au soleil. Sa valeur est communément prise égale à 1360W/m 2. Au niveau du sol, la densité d'énergie solaire est réduit à 1000 W/ m 2 à cause de l'absorption dans l'atmosphère. Albert Einstein à découvert en travaillant sur l'effet photoélectrique que la lumière n'avait pas qu'un caractère ondulatoire, mais que son énergie est portée par des particules, les photons. L'énergie d'un photon étant donnée par la relation : h : la constante de planck, C : la vitesse de la lumière. Ainsi, plus la longueur d'onde est courte, plus l'énergie du photon est grande [4]. Une façon commode d'exprimer cette énergie est: UKMO

11 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque Le soleil émet un rayonnement électromagnétique figure (1.1) compris dans une bande de longueur d onde variant de 0,22 à 10 microns (m) [3]. L énergie associée à ce rayonnement solaire se décompose approximativement ainsi : 9% dans la bande des ultraviolets (<0,4 m), 47% dans la bande visible (0,4 à 0,8 m), 44% dans la bande des infrarouges (>0,8 m). Irradiance (w.m,µ.m) Figure 1.1 : Spectre d'irradiante solaire. 1.3 La cellule PV Les cellules photovoltaïques ou les plaques solaires sont des composants optoélectroniques qui transforment directement la lumière solaire en électricité par un processus appelé «effet photovoltaïque», a été découverte par E. Becquerel en 1839 [5]. Elles sont réalisées à l'aide de matériaux semi-conducteurs, c'est à dire ayant des propriétés intermédiaires entre les conducteurs et les isolants. La taille de chaque cellule va de quelques centimètres carrés jusqu' à 100 cm 2 ou plus sa forme est circulaire, carrée ou dérivée des deux géométries. Les cellules se branchent en série, ce qui permet aux électrons générés par une cellule d'être repris par la suivante. Le but est d'avoir une différence de potentiel normalement entre 6 et 24 V.la figure (1.2) suivante représente le schéma électrique d'un cellule photovoltaïque [6]. UKMO

12 Chapitre 1 Rs Etude du système photovoltaïque + I CC D Rsh V cellule Figure 1.2: Schéma électrique d'une cellule photovoltaïque Les résistances Rs et Rsh permettent de tenir en compte des pertes liées aux défauts de fabrication.rs représente les diverses résistances de contact et de connexion tandis que Rsh caractérise les courants de fuite dus à diode et aux effets de bord de la jonction [7] L'effet photovoltaïque Une cellule photovoltaïque est basée sur le phénomène physique appelé effet photovoltaïque qui consiste à établir une force électromotrice lorsque la surface de cette cellule est exposée à la lumière. La tension générée peut varier entre 0.3 V et 0.7 V en fonction du matériau utilisé et de sa disposition ainsi que de la température de la cellule et du vieillissement de la cellule [8]. La figure (1.3) illustre une cellule PV typique où sa constitution est détaillée. Les performances de rendement énergétique atteintes industriellement sont de 13 à 14 % pour les cellules à base de silicium monocristallin,11 à 12 % avec du silicium poly cristallin et enfin 7 à 8 % pour le silicium amorphe en films minces [9].La photopile ou cellule solaire est l élément de base d un générateur photovoltaïque [10]. UKMO

13 Chapitre 1 Photone Etude du système photovoltaïque Contacte avant Grille Zone dopée N Zone dopée P Jonction PN I déplacement d'électron V Figure 1.3 : Schéma d'une cellule photovoltaïque Technologie d'une cellule photovoltaïque Silicium monocristallin Le silicium cristallin est actuellement l option la plus populaire pour les cellules commerciales, bien que beaucoup d autres matériaux soient disponibles. Le terme «cristallin» implique que tous les atomes dans le matériau PV actif font partie d une structure cristalline simple où il n ya aucune perturbation dans les arrangements ordonnés des atomes. Silicium poly cristallin Il est composé de petits grains de silicium cristallin. Les cellules à base de silicium poly cristallin sont moins efficaces que les cellules à base de silicium monocristallin. Les joints de grains dans le silicium poly cristallin gênent l écoulement des électrons et réduisent le rendement de puissance de la cellule. L efficacité de conversion PV pour une cellule à base de silicium poly cristallin modèle commercial s étend entre 10 et 14%. UKMO

14 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque Silicium amorphe (a-si) Le silicium est déposé en couche mince sur une plaque de verre ou un autre support souple. L'organisation irrégulière de ses atomes lui confère en partie une mauvaise semiconduction. Les cellules amorphes sont utilisées partout où une solution économique est recherchée ou lorsque très peu d'électricité est nécessaire, par exemple pour l'alimentation des montres, des calculatrices, ou des luminaires de secours. Elles se caractérisent par un fort coefficient d'absorption, ce qui autorise de très faibles épaisseurs, de l'ordre du micron. Par contre son rendement de conversion est faible (de 7 à 10 %) et les cellules ont tendance à se dégrader plus rapidement sous la lumière [4]. Nouvelle technologie On utilise de plus en plus de matériaux organiques dans le domaine de l optoélectronique, avec des perspectives d électronique organique voire moléculaire, pour l éclairage à l aide de diodes électroluminescentes organiques (OLED : Organic Light- Emitting Diode). Bien que les optimisations des matériaux à mettre en œuvre ne soient pas les mêmes, le domaine du photovoltaïque bénéficie depuis quelques années des avancées technologiques de l optoélectronique. Ainsi, bien que cette filière soit vraiment récente, les progrès annuels sont spectaculaires. Les matériaux organiques, moléculaires ou polymériques, à base de carbone, d hydrogène et d azote, sont particulièrement intéressants en termes d abondance, de coût, de poids et de mise en œuvre [11]. Le tableau (1.1) présente les avantages et les inconvénients pour les technologies les plus utiliser d'une cellule photovoltaïque. Type Silicium mono Silicium poly Amorphe cristallin Cristallin Durée de vie 35 ans 35 ans < 10 ans Bon rendement en Souplesse Prix moins Avantage Bon rendement en soleil direct soleil direct (mois que le monocristallin mais plus que l'amorphe) élevé que les cristallins Bon rendement en diffus Mauvais rendement en Mauvais rendement en Mauvais rendement en Inconvénient soleil diffus (temps soleil diffus (temps plein soleil. nuageux...),prix élevé nuageux...),prix élevé Tableau 1.1: Avantage et inconvénient des cellules photovoltaïques UKMO

15 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque 1.4 Regroupement des cellules Regroupement en série Une association de (Ns) cellule en série figure (1.4) permet d'augmenter la tension du générateur photovoltaïque. Les cellules sont alors traversées par le même courant et la caractéristique résultant du groupement série est obtenues par addition des tensions élémentaires de chaque cellule. L'équation résume les caractéristique électriques d'une association série de (Ns) cellules [11]. V cons : la somme des tensions en circuit ouvert de Ns cellules en série. I ccns : courant de court circuit de Ns cellules en série. 1 cellule NP cellule cellule Icc Icc Ns Vco 0 Vco Vsco Figure 1.4: Caractéristique courant tension de Ns cellule en série UKMO

16 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque Regroupement en parallèle Une association parallèle de (NP) cellule figure (1.5) est possible et permet d'accroitre le courant de sortie du générateur ainsi créé. Dans un groupement de cellules identiques connectées en parallèle, les cellules sont soumises à la même tension et la caractéristique résultante du groupement est obtenue par addition des courants [12]. Avec: I ccnp : la somme des courants de cout circuit de (NP) cellule en parallèle V conp : tension du circuit ouvert de (Np) cellules en parallèle I Np cellule Icc.Np Np cellule en parallèle Icc Np 1cellule cellule Vco Icc 0 Vco V Figure 1.5 : Caractéristique courant tension de (Np) cellule en parallèle Regroupement (série et parallèle) On utilise généralement ce type d association pour en tirer une tension importante puisque l association en série des photopiles délivre une tension égale à la somme des tensions individuelles et un courant égal à celui d une seule cellule. La caractéristique d un groupement de deux modules solaires est représentée ci-dessous, ce qui peut être généralisé sur une gamme de Ns modules solaires en série. Ce genre de groupement augmente le courant. Afin d obtenir des puissances de quelques kw, sous une tension convenable, il est nécessaire d associer les modules en panneaux et de monter les panneaux en rangées de panneaux série et parallèle pour former ce que l on appelle un générateur photovoltaïque [7]. UKMO

17 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque 1.5 Modélisation d une cellule photovoltaïque Cellule photovoltaïque idéal Une cellule photovoltaïque peut être décrite de manière simple comme une source idéale de courant qui produit un courant I Ph proportionnel à la puissance lumineuse incidente, en parallèle avec une diode figure(1.6) qui correspond à l aire de transition p-n de la cellule PV. Après la loi de nœuds:! Iph Id V Figure 1.6 : Modèle de cellule photovoltaïque idéal Pour un générateur PV idéel, la tension aux bornes de la résistance est égale à celle aux bornes de la diode : " La diode étant un élément non linéaire, sa caractéristique I-V est donnée par la relation : Avec: #$#%&'()& *$ *+,,- #% : Le courant de saturation inverse de la diode. : la tension au borne de diode.: =KT/q potentielle thermique Donc la relation (1.7) sera : #)/#%&'()& *$ *+,,0 UKMO

18 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque Cellule photovoltaïque réel Le model photovoltaïque précédent ne rendait pas compte de tous les phénomènes présents lors de la conversion d énergie lumineuse. En effet, dans le cas réel, on observe une perte de tension en sortie ainsi que des courants de fuite. On modélise donc cette perte de tension par une résistance en série R S et les courants de fuite par une résistance en parallèle R P [2]. I Rs Id Ip Iph Rp V Figure 1.7 : Modèle de la cellule photovoltaïque réel Donc on a : & *123#, 2) 4&'()& *1#23,, *+ Avec: I : Le courant fourni par la cellule : Le photo-courant dépendant de l éclairement (G). 4 : Le courant de saturation de la diode. K : constante de Boltzmann (1, joule/kelvin). q:charge d'électron =1, C. n: Le facteur de qualité de diode. T: La température de cellule en kelvin. Donc (1.11) sera: 4&'()& *1#23 *+,,& *123#, 2) UKMO

19 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque 1.6 Module photovoltaïque Simens Nous avons choisi une module Simens SP75 composé de 32 cellules en silicium monocristallin connectées en sérer ayant une puissance maximal de 75w est considéré dans les conditions standards G=1000w/m 2, T=25 C. Pour réaliser la modélisation de ce module, nous avons utilisé MATLAB comme outil de tests et de simulation. Puissance maximale p max : 75 wc Tension a vide V co : 21.7 V Courant de court circuit I sc : 4.8A Tension au point de puissance maximale V mpp : 17 V Courant au point de puissance maximale I mpp : 4.4A Noct 45 ±2 C Coefficient de température : Tension à vide TVco : -0.77v/ C Courant court circuit TIsc: 2.6 ma / C Tableau 1.2 : Caractéristique électrique d'un module photovoltaïque SP75 éventuelle Le courant de saturation de la diode est donné par la suite: 4 8 9:;<= CDE F (1.15) Pour calculer I on considère Rp =inf donc Ip=0 dans ce cas, l'équation (1.11) devient: Avec Rs dans le point Voc : 4<'()<GH3 IJKLM NOP FF 04& 1Q.,RS& 1Q,!. UKMO

20 Chapitre 1 Donc : Etude du système photovoltaïque Telle que: 23 UK UI NIV KWXYZ [?\]^_ `[a (1.18) 23 UK UIbcb NIV KWXYZ< [?^]\ `[a F- Toutes les constantes dans les équations ci-dessus peuvent être déterminées en utilisant les données de fabricants de panneaux photovoltaïques. La méthode choisie pour la simulation de ce modèle est la méthode de Newton Raphson qui est décrit comme suit : ( dj S d e( N e ( N 0 Avec : **f% f'(x) : Le dérivé de la fonction x n : La présente itération. x n+1 : L itération suivante. g 54hRS&i 1Q,k j. dj d #3f#l#%<*1#l23 F l*+ #%< 23 l*+ Fm'()*1#l23 l*+ n 5o 5opRg m1qrooprg n ki : le coefficient de variation du courant en fonction de la température. kv : le coefficient de variation du tension en fonction de la température. UKMO

21 Chapitre 1 Tref : la température de référence 298 k(25 C). G : l'irradiation solaire. Etude du système photovoltaïque #)/j1srooprg < F Le courant de saturation du T(ref) écrire : 4 4opRg & o t oprg, d iu h'()& jq,& o oprg,k On peut écrire l'équation (1.25): 4 51sroopRg RS& 541svoopRg j., Pour la modélisation ou schéma block on donne : w v0'()h io js &1Q,k! Telle que : Nss : Nombre de module connecté en série (dans notre cas =1) Npp : Nombre de module connecté en parallèle (dans notre cas =1) NS : Nombre de cellule connecté en série. UKMO

22 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque A partir des équations ( ) on peut donne le schéma block de :I ph, I 0 et I m Le courant I ph : [G] Ki 1000 [T] [Ipv] [dt] Ipvn Tref Le courant I 0 : Ki Vocn [dt] Kv [dt] [Vta] e u 1 Iscn [Io] le courant I m : [V] Rs [Npp] [Nss] e u [Ipv] [I] [Nss] 1 [Npp] [Im] q/(n*k*ns) [T] [Vta] [Io] [Npp] UKMO

23 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque 1.7 Influence de la température L équation de Boltzmann donne : 5 4RSi4xso, l expérience montre que la tension de circuit ouvert d une cellule solaire diminue avec l augmentation de la température de la cellule [13,14]. Nous présentons ci-dessous les caractéristiques I-V et P-V (figure 1.8 et 1.9) d un module photovoltaïque SP75 pour un niveau d ensoleillement G donné et pour différentes températures : Pour la figure (1.8) Nous remarquons que le courant dépend de la température puisque le courant augmente légèrement à mesure que la température augmente, on constate que la température influe négativement sur la tension de circuit ouvert. Quand la température augmente la tension de circuit ouvert diminue. Et par contre la puissance maximale du générateur subit une diminution lorsque la température augmente figure (1.9). 6 SP 75 Module photovoltaique 5 4 G=1000w/m 2 Courant (A) T=0 C T=25 C T=50 C X: T=75 C Y: X: Tension (V) Y: X: Y: Figure 1.8 : La caractéristique de I=f(V) en fonction de température UKMO

24 Chapitre G=1000w/m 2 SP 75 Module photovoltaique Etude du système photovoltaïque 60 Puissance (W) T=0 C T=25 C T=50 C T=75 C Tension (V) Figure 1.9 : La caractéristique de P= f(v) en fonction de température 1.8 Influence de l'éclairement Le même travail comme précédente, nous avons fixé la température pour différents éclairements figure (1.10 et 1.11). pour la figure (1.10) on remarque que pour l'éclairement G=1000 w/m 2 le courant Isc=4.8A et pour G=800w/m 2 le courant Isc=3.84A on peut voir que le courant subit une variation importante, quand l'éclairement augmente le courant de court-circuit est augmente, mais par contre la tension varie légèrement.ce qui se traduit par une augmentation de la puissance, lorsque l éclairement est augmente figure (1.9).. UKMO

25 Chapitre 1 6 SP 75 module photovoltaique Etude du système photovoltaïque 5 4 X: 0 Y: 4.8 X: 0 Y: 3.84 T=25 C Courant (A) 3 X: 0 Y: X: 0 Y: X: 0 Y: 2.88 G=200w/m 2 G=400w/m 2 G=600w/m 2 G=800w/m 2 G=1000w/m Tension (V) Figure 1.10 : La caractéristique I=f(v) en fonction de l'éclairement 80 SP 75 Module photovoltaique 70 T=25 C 60 Puissance (W) G=200w/m 2 20 G=400w/m 2 G=600w/m 2 10 G=800w/m 2 G=1000w/m Tension (V) Figure 1.11 : La caractéristique P=f(v) en fonction de l'éclairement UKMO

26 Chapitre 1 Etude du système photovoltaïque 1.10 Conclusion Dans ce chapitre nous avons présenté les principales caractéristiques et les technologiques des éléments constitutifs d un générateur PV et nous avons montré comment augmenter le courant ou la tension d'un générateur photovoltaïque ainsi nous avons montré bien l'influence de la température et l'éclairement sur le rendement de la cellule, et on constate que la puissance ne déponde pas seulement de la température mais déponde aussi de l éclairement. UKMO

27 Chapitre 2 Les convertisseurs statiques 2.1 Introduction Les convertisseurs sont des appareils servent à transformer la tension continue fournie par les panneaux ou les batteries pour l'adapter à des récepteurs fonctionnant en une tension continue différente ou une tension alternative. L étude du convertisseur est intéressante dans la mesure où il est utilisé dans la plupart des nouveaux types de sources de production d énergie dispersée connectée au réseau (éolienne, photovoltaïque, pile à combustible ). Source continue (=) Onduleur Hacheur Rcepteur continue Redresseur Source alternative (~) Gradateur Rcepteur alternative(~) Figure 2.1 : les différents types de convertisseurs statique Dans ce chapitre nous présentons les déférents types des convertisseurs statiques qu on peut utiliser dans le système photovoltaïque. Premièrement on commence par les convertisseurs (DC-AC) et sont déférents type, et en termine par les convertisseurs (DC-DC) [15]. 2.2 Les onduleurs L onduleur est un convertisseur statique DC/AC de haute performance il convertit la tension continue, en tension alternative contrôlée de façon très précise. La source de tension continue soit un aérogénérateur ou des panneaux solaires. La commande de l'onduleur est basée sur la prédiction de la tension de sortie d un pas en avant que nous appellerons «Dead beat control» par cette commande, la tension de sortie de l onduleur est forcée de suivre une référence sinusoïdale échantillonnée pour la production à la sortie du filtre une onde proche d une sinusoïde avec un taux de distorsion harmonique très réduit. UKMO

Influence des rayonnements solaires sur le rendement des panneaux photovoltaïques

Influence des rayonnements solaires sur le rendement des panneaux photovoltaïques Influence des rayonnements solaires sur le rendement des panneaux photovoltaïques E. Kechar #1, E. Azzag *2, I. Touaїbia #3 # E. Kechar Department d électrotechnique, Annaba, University, B.P 12, 23000

Plus en détail

Les cellules photovoltaïques

Les cellules photovoltaïques Le texte qui suit est extrait intégralement du site web suivant: http://e-lee.hei.fr/fr/realisations/energiesrenouvelables/filieresolaire/mppt/mppt/principes.htm 1 Principe Les cellules photovoltaïques

Plus en détail

CHAPITRE I Modélisation d un panneau solaire 2012

CHAPITRE I Modélisation d un panneau solaire 2012 1 I.Généralités sur les cellules photovoltaïques I.1.Introduction : Les énergies renouvelables sont des énergies à ressource illimitée. Les énergies renouvelables regroupent un certain nombre de filières

Plus en détail

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1 1 Introduction Un convertisseur statique est un montage utilisant des interrupteurs à semiconducteurs permettant par une commande convenable de ces derniers de régler un transfert d énergie entre une source

Plus en détail

Installation photovoltaïque autonome Document ressource

Installation photovoltaïque autonome Document ressource Installation photovoltaïque autonome Document ressource Les composants d un système photovoltaïque Deux types de capteurs solaires existent pour récupérer de l énergie : Les panneaux photovoltaïques qui

Plus en détail

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE DOSSIER RESSOURCE SOMMAIRE 1. Pourquoi les énergies renouvelables?... 3 2. L'énergie solaire... 4 3. Principe de fonctionnement du panneau solaire... 5 4. Pourquoi orienter les panneaux solaires?... 6-2

Plus en détail

L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE

L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE Terminale Bac Pro NOM : DATE : Comment exploiter l énergie solaire? Comment fonctionne une installation photovoltaïque? Principe de l énergie solaire photovoltaïque : transformer

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque

Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque I- Présentation Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque L énergie solaire photovoltaïque est une forme d énergie renouvelable. Elle permet de produire de l électricité par transformation d

Plus en détail

Amélioration de la commande P&O par une détection synchrone du courant de batterie

Amélioration de la commande P&O par une détection synchrone du courant de batterie Revue des Energies Renouvelables ICESD 11 Adrar (2011) 113-121 Amélioration de la commande P&O par une détection synchrone du courant de batterie R. Merahi * et R. Chenni Département d Electrotechnique,

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique...

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique... Table des matières iii TABLE DES MATIERES RESUME DE COURS Grandeurs périodiques. Circuits linéaires en régime sinusoîdal... 3 I. Propriétés des grandeurs périodiques...3 II. Régime sinusoïdal...3 III.

Plus en détail

1.Alimentation linéaire

1.Alimentation linéaire Sommaire Introduction Cahier des charges...5 1.Alimentation linéaire...6 2.Alimentation à découpage...7 3.Les différents types de montages...8 3.1. Alimentation type "Buck"...8 3.2 Alimentation type "Boost"...8

Plus en détail

ÉNERGIE SOLAIRE : DU PANNEAU PHOTOVOLTAÏQUE AU RÉSEAU ÉLECTRIQUE

ÉNERGIE SOLAIRE : DU PANNEAU PHOTOVOLTAÏQUE AU RÉSEAU ÉLECTRIQUE ÉNERGIE SOLAIRE : DU PANNEAU PHOTOVOLTAÏQUE AU RÉSEAU ÉLECTRIQUE Aabu 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 Convertir la lumière en électricité avec les panneaux photovoltaïques 7 2.1

Plus en détail

- L énergie Solaire - Application au Photovoltaïque

- L énergie Solaire - Application au Photovoltaïque - L énergie Solaire - Application au Photovoltaïque A. Benabou 2011-2012 PLAN Introduction I. L énergie solaire II. III. Le photovoltaïque Systèmes photovoltaïques 2 Introduction Energie solaire photovoltaïque

Plus en détail

Technologies associées aux énergies renouvelables. Systèmes solaires photovoltaïques (PV)

Technologies associées aux énergies renouvelables. Systèmes solaires photovoltaïques (PV) Technologies associées aux énergies renouvelables Systèmes solaires photovoltaïques (PV) Exposé n 05 du cours ENER002 «Energies non conventionnelles» Bruxelles, 25 octobre 2005 Professeur : ir Michel Huart

Plus en détail

Sommaire. www.elektor.fr/nrjsol. Introduction...1. 1. Production électrique photovoltaïque

Sommaire. www.elektor.fr/nrjsol. Introduction...1. 1. Production électrique photovoltaïque Sommaire Introduction...............................................1 1. Production électrique photovoltaïque 1.1 Structures de base de puissance inférieure à 5 kw...............4 Structure retenue pour

Plus en détail

Etude d une Installation de Pompage Solaire à Moteur à Courant Continu

Etude d une Installation de Pompage Solaire à Moteur à Courant Continu Etude d une Installation de Pompage Solaire à Moteur à Courant Continu Aicha ZNIDI 1, Said CHNIBA 2, Emna BOUAZIZI 3 1,2,3 Ecole National des Ingénieurs de GABES Route de Medenine, 6029 Gabes, Tunisia

Plus en détail

Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat

Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat I. Utilisation de l énergie solaire dans l habitat. Activité 1 : Le potentiel énergétique du Soleil sur Terre. L un des enjeux énergétiques majeurs

Plus en détail

Les installations Photovoltaïques Raccordées au réseau

Les installations Photovoltaïques Raccordées au réseau Mis en œuvre par la: Modes de Financement des projets solaires en Tunisie Les installations Photovoltaïques Raccordées au réseau Ghada Bel Hadj Ali Tunis, le 27 Octobre 2014 10.11.2014 Seite 1 Ce qu il

Plus en détail

solaire photovoltaïque, solaire thermique, Solaire thermodynamique, Mur à accumulation d énergie

solaire photovoltaïque, solaire thermique, Solaire thermodynamique, Mur à accumulation d énergie solaire photovoltaïque, solaire thermique, Solaire thermodynamique, Mur à accumulation d énergie Le mur, placé sur une façade exposée sud, accumule l énergie solaire sous forme thermique durant le jour

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 2/19 PREMIERE PARTIE

Plus en détail

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche Les diodes électroluminescentes (DEL ou LED en anglais) sont de plus en plus utilisées pour l éclairage : affichages colorés, lampes de poche, éclairage

Plus en détail

Animateurs de la formation

Animateurs de la formation FNEBTP / CSNER F O R M A T I O N 2 0 1 1 : I N S T A L L A T I O N & M A I N T E N A C E D E S S Y S T È M E S P V Animateurs de la formation Rachid El Mokni Ingénieur rachid@khadamet.net Néji AMAIMIA

Plus en détail

Convertisseurs statiques d'énergie électrique

Convertisseurs statiques d'énergie électrique Convertisseurs statiques d'énergie électrique I. Pourquoi des convertisseurs d'énergie électrique? L'énergie électrique utilisée dans l'industrie et chez les particuliers provient principalement du réseau

Plus en détail

U D. I D = I so e - 1 - I I. INTRODUCTION

U D. I D = I so e - 1 - I I. INTRODUCTION H7. Photovoltaïsme : énergie solaire I. INTRODUCTION Le soleil est une source d énergie pratiquement inépuisable. La plus grande partie de l énergie utilisée par l homme jusqu à présent a son origine dans

Plus en détail

Exercices (Energie solaire photovoltaïque)

Exercices (Energie solaire photovoltaïque) Exercices (Energie solaire photovoltaïque) 1- Qu'est-ce que une diode Schottky? 2- Qu'est-ce qu'un contact ohmique? 3- Est-ce que la caractéristique I-V d'une diode est ohmique? 4- Qu'est-ce que la barrière

Plus en détail

Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 )

Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 ) Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 ) Présentation du sujet La recherche de miniaturisation est actuellement un domaine important dans

Plus en détail

Séminaire PV du 23-27 avril 2012, Rabat, ENIM

Séminaire PV du 23-27 avril 2012, Rabat, ENIM Séminaire PV du 2327 avril 2012, Rabat, ENIM 1er jour: 23 avril 2012 Horaire 09:00 Conférencier / Contenu du cours Pr. Ahmed Ennaoui PARTIE 1: Gisement solaire 1.1. Mouvement de la Terre autour du soleil

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE S e s s i o n 2 0 0 8 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série : Spécialité : Sciences et Technologies industrielles Génie Électrotechnique Durée de l'épreuve : 4 heures coefficient : 7 L'usage

Plus en détail

Les cellules photovoltaïques.

Les cellules photovoltaïques. MORNAY Thomas Sup D Classes préparatoires CPE VERNAY Alexis Sup D Institution des Chartreux VOLLE Marion Sup D Année 2004-2005 Professeur accompagnateur : M. Dietschy Groupe n 33 A l intention de M. BOIS

Plus en détail

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Énergie Comportemental Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (4 H) 2.1.1 Organisation fonctionnelle d une chaîne d énergie Production d énergie électrique

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique)

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Enseignement collège et lycée Article Code Véhicule électrique à énergie solaire

Plus en détail

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction La diode à jonction I Introduction La diode est le semi-conducteur de base. Son fonctionnement est assimilable à celui d un interrupteur qui ne laisse passer le courant que dans un seul sens. C est la

Plus en détail

Énergie solaire et habitat

Énergie solaire et habitat 1 Énergie solaire et habitat LES MODES D EXPLOITATION DE L ÉNERGIE SOLAIRE DANS L HABITAT Énergie solaire photovoltaïque L énergie solaire photovoltaïque provient de la conversion de la lumière du soleil

Plus en détail

Vidéosurveillance d une zone sensible

Vidéosurveillance d une zone sensible Vidéosurveillance d une zone sensible Épreuve de Lycée - Léonard de Vinci - CALAIS D'après le projet initial du lycée Malraux BETHUNE Vidéosurveillance d une zone sensible Page 1 / 10 PRÉSENTATION DU SYSTÈME

Plus en détail

Formation complémentaire sur les. Systèmes Photovoltaïques raccordés au réseau électrique. 05-08 Octobre 2015

Formation complémentaire sur les. Systèmes Photovoltaïques raccordés au réseau électrique. 05-08 Octobre 2015 Formation complémentaire sur les Systèmes Photovoltaïques raccordés au réseau électrique destinée aux Doctorants Marocains des filières photovoltaïques 05-08 Octobre 2015 Ecole Supérieure de Université

Plus en détail

Le Pompage Photovoltaïque

Le Pompage Photovoltaïque Rev. Energ. Ren. : Zones Arides (2002) 69-73 Le Pompage Photovoltaïque M. T. Boukadoum, A. Hamidat et N. Ourabia Centre De Développement. des Energies Renouvelables, B.P.62, Route De l Observatoire Bouzaréah

Plus en détail

Systèmes Autonomes Photovoltaïques : Couplage DC ou AC?

Systèmes Autonomes Photovoltaïques : Couplage DC ou AC? Systèmes Autonomes Photovoltaïques : Couplage DC ou AC? Clément Brossard, Clément Joulain, le 10/07/2014 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Couplage DC... 2 a) Présentation... 2 b) Fonctionnement et régulation...

Plus en détail

Economie grâce à la pose de panneaux solaires

Economie grâce à la pose de panneaux solaires Economie grâce à la pose de panneaux solaires Equipe de projet: Vincent Wagenblast, David Saez, Luca Balbo, Benoit Moulin Métier: Automaticien Année d'apprentissage : 1 ère année Nom de l'école ou de l'entreprise:

Plus en détail

ESSAIS SYSTÈMES Système autonome installation solaire ELEMENT DE CORRECTION

ESSAIS SYSTÈMES Système autonome installation solaire ELEMENT DE CORRECTION I. Préliminaire - Que signifie par le terme «Photovoltaïque» Photo de photon (énergie lumineuse) et voltaïque de volt (tension électrique). Si le matériau est semi conducteur, alors une partie de l énergie

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Energétique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PUBLIE

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE N de série :.. N d ordre :.. UNIVERSITE CONSTANTINE 1 FACULTE DES SCIENCES DE LA TECHNOLOGIE

Plus en détail

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp)

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) LSM 2 - Mesures physiques - Instrumentation Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) Les circuits étudiés jusqu'ici sont des circuits passifs constitués de résistances, condensateurs inductances

Plus en détail

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION 4.1 But de l expérience 1. Tracer la courbe caractéristique d un transistor 2. Afficher la caractéristique à l écran d un oscilloscope 3. Utiliser le transistor

Plus en détail

Projet de Cours Energie en télécoms

Projet de Cours Energie en télécoms Projet de Cours Energie en télécoms THEME Câblage et installation des panneaux solaires : cas de l ESMT Membres du Groupe : Sous la direction de : ALI TAHIROU seydou AMOUZOUN charles Mr RABE ASSANE Mohamed

Plus en détail

Principe et constitution d une installation photovoltaïque

Principe et constitution d une installation photovoltaïque Principe et constitution d une installation photovoltaïque Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Bruno ESTIBALS Maître de Conférences à l Université Paul Sabatier Toulouse III LAAS-CNRS

Plus en détail

Energie Solaire Photovoltaïque et Stockage par Supercondensateurs.

Energie Solaire Photovoltaïque et Stockage par Supercondensateurs. Energie Solaire Photovoltaïque et Stockage par Supercondensateurs. Objectifs de ce Tp: Caractériser un panneau photovoltaïque sous différents rayonnement lumineux Comprendre les potentialité et les contraintes

Plus en détail

Pôle d Innovation national de l Artisanat Efficacité énergétique et énergies renouvelables

Pôle d Innovation national de l Artisanat Efficacité énergétique et énergies renouvelables Introduction : L électricité photovoltaïque est un procédé résultant de la transformation du rayonnement solaire en énergie électrique par le biais de cellules photovoltaïques. A l origine, les cellules

Plus en détail

ALLUMAGE AUTOMATIQUE DES PHARES

ALLUMAGE AUTOMATIQUE DES PHARES Université Paul Sabatier TP Physique du Tronc Commun de CIMP Introduction Travaux Pratiques d Electronique ALLUMAGE AUTOMATIQUE DES PHARES D UNE AUTOMOBILE EN CAS D OBSCURITE L électronique est un secteur

Plus en détail

MESURE DE LA TEMPERATURE

MESURE DE LA TEMPERATURE 145 T2 MESURE DE LA TEMPERATURE I. INTRODUCTION Dans la majorité des phénomènes physiques, la température joue un rôle prépondérant. Pour la mesurer, les moyens les plus couramment utilisés sont : les

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

STRATEGIES DE COMMANDE DES ONDULEURS

STRATEGIES DE COMMANDE DES ONDULEURS STRATEGIES DE COMMANDE DES ONDULEURS ) Présentation : Un onduleur est un convertisseur continu/alternatif. Ils sont utilisés principalement dans deux types de systèmes : Les ASI : alimentations sans interruption,

Plus en détail

Concours d entrée en Ingénierie, 2012

Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Nom : Prénom : Test des connaissances professionnelles en électricité-électronique TCP-E Durée : 3 heures 1. Cocher la réponse exacte 1 En continu, une capacité se

Plus en détail

Chargeur solaire pour batterie

Chargeur solaire pour batterie IUT GEII Etudes et Réalisations ER2-S3 Université Bordeaux 1 Chargeur solaire pour batterie On se propose d étudier et de réaliser un chargeur autonome pour batterie d accumulateurs (Pb-acide, NiCd, )

Plus en détail

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3 SOMMAIRE : Sommaire page 1 Introduction page 2 L'énergie solaire page 2 Le panneaux solaires thermiques page 3 Les panneaux solaires photovoltaïques page 4 Glossaire page 5 Conclusion page 7 Bibliographie

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

GESTION DU MPPT POUR UN PANNEAU PHOTOVOLTAIQUE

GESTION DU MPPT POUR UN PANNEAU PHOTOVOLTAIQUE GESTION DU MPPT POUR UN PANNEAU PHOTOVOLTAIQUE Equipe projet : Mickael MARTINOT et Germain MOMMER Equipe projet : Mickael MARTINOT et Germain MOMMER SOMMAIRE I) Objet du projet :...2 II) Les termes à maitriser

Plus en détail

De la cellule au champ PV

De la cellule au champ PV De la cellule au champ PV 1- De la cellule au module Tous les modules PV, quelque soit leur technologie fonctionnent grâce au même principe : l effet photoélectrique. Je ne vais pas entrer dans les détails

Plus en détail

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE Polytech'Nice 4 ème Année T.P. d'electronique TP N 6 AIMENTATIONS A DECOUPAGE I. e mécanisme de régulation à découpage e but de cette manipulation est la compréhension du mécanisme de régulation par découpage.

Plus en détail

Table Des Matières. 1 - Les semi-conducteurs 4. 1.1 Conducteurs électriques...4. 1.2 Les semi-conducteurs...5. 1.3 La jonction PN...

Table Des Matières. 1 - Les semi-conducteurs 4. 1.1 Conducteurs électriques...4. 1.2 Les semi-conducteurs...5. 1.3 La jonction PN... TP Matériaux Table Des Matières 1 - Les semi-conducteurs 4 1.1 Conducteurs électriques...4 1.2 Les semi-conducteurs...5 1.3 La jonction PN...6 1.4 Les cellules photoélectriques...7 1.5 TP semi-conducteurs...9

Plus en détail

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX H02 PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX APPAREILS POUR LA TRANSFORMATION DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT ALTERNATIF, DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT CONTINU OU VICE

Plus en détail

Tension d alimentation : V CC. i C R C R B

Tension d alimentation : V CC. i C R C R B Chapitre 4 Polarisation du transistor bipolaire à jonction 4.1 Le problème de la polarisation 4.1.1 Introduction Dans le chapitre 3, nous avons analysé un premier exemple de circuit d amplification de

Plus en détail

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Durée : 5 jours Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Réf : (Elec 01) capables de : - Comprendre et mettre en œuvre les différentes méthodes de tests des composantes

Plus en détail

Mise en œuvre, instrumentation et évaluation des solutions photovoltaïques et mini-éolien pour systèmes autonomes

Mise en œuvre, instrumentation et évaluation des solutions photovoltaïques et mini-éolien pour systèmes autonomes Mise en œuvre, instrumentation et évaluation des solutions photovoltaïques et mini-éolien pour systèmes autonomes CRESITT Industrie Le CRT CRESITT est soutenu par Sommaire Qu'est-ce qu'un système autonome

Plus en détail

Inforindus Solution photovoltaïque hybride pour la RDC

Inforindus Solution photovoltaïque hybride pour la RDC Inforindus Solution photovoltaïque hybride pour la RDC Solution photovoltaïque hybride pour la RDC 1-Présentation des solutions Il existe en fait plusieurs types de solutions pour l alimentation d un consommateur

Plus en détail

Animateurs de la formation

Animateurs de la formation FNEBTP / CSNER F O R M A T I O N 2 0 1 1 : I N S T A L L A T I O N & M A I N T E N A C E D E S S Y S T È M E S P V Animateurs de la formation Rachid El Mokni Ingénieur rachid@khadamet.net Néji AMAIMIA

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

Les Énergies «Renouvelables» 6juillet2011

Les Énergies «Renouvelables» 6juillet2011 Les Énergies «Renouvelables» 6juillet2011 Introduction Comme son nom l indique, une énergie renouvelable est une énergie utilisant des élèments naturels, renouvelés plus rapidement qu ils ne sont consommés.

Plus en détail

Seconde partie de l épreuve

Seconde partie de l épreuve Seconde partie de l épreuve Le sujet comprend 3 documents notés de A à C. L image ci-dessous présente un capteur d énergie intégré à la couverture d un bâtiment industriel : Question 1 (3 points) En vous

Plus en détail

Electronique de puissance et vitesse variable

Electronique de puissance et vitesse variable L électronique de puissance au service de la vitesse variable Ce cours utilise de nombreux ouvrages et sites web sur lesquels j ai repris des photos ou des diagrammes. Je tiens à remercier toutes les personnes

Plus en détail

Partie A : Le superéthanol E85

Partie A : Le superéthanol E85 BTS AA 2011 Pour répondre aux différentes contraintes en terme de disponibilité des ressources énergétiques d origine fossile et pour contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, de

Plus en détail

Figure 1 : Production électrique annuelle fonction de la puissance installée

Figure 1 : Production électrique annuelle fonction de la puissance installée Fiche N 28 Ind. 3 du 26 mars 2014 GASN ASSOCIATION DES RETRAITÉS DU GROUPE CEA GROUPE ARGUMENTAIRE SUR LE NUCLÉAIRE ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE 1. RAPPEL DU PRINCIPE Lorsqu un matériau reçoit la lumière

Plus en détail

ModuloSolaire Système modulaire d étude du solaire photovoltaïque pour site isolé

ModuloSolaire Système modulaire d étude du solaire photovoltaïque pour site isolé ModuloSolaire Système modulaire d étude du solaire photovoltaïque pour site isolé Classe de seconde: SI & CIT Bac STI2D: Etude des systèmes & EE Bac Pro ELEEC Comparaison de 4 technologies de modules Descriptif

Plus en détail

PANNEAUX SOLAIRES IN SITU : ÉNERGIE 2. Réalisation : Noël Faltas Scénario : Alain Lartigue CNDP, 1998 Durée : 02 min 55 s

PANNEAUX SOLAIRES IN SITU : ÉNERGIE 2. Réalisation : Noël Faltas Scénario : Alain Lartigue CNDP, 1998 Durée : 02 min 55 s IN SITU : ÉNERGIE 2 PANNEAUX SOLAIRES Réalisation : Noël Faltas Scénario : Alain Lartigue CNDP, 1998 Durée : 02 min 55 s Ce film montre des applications pratiques des générateurs électriques que sont les

Plus en détail

La diode. Retour au menu. 1 La diode : un dipôle non linéaire. 1.1 Diode idéale. 1.2 Diode réelle à semi-conducteur. 1.3 Association de diodes

La diode. Retour au menu. 1 La diode : un dipôle non linéaire. 1.1 Diode idéale. 1.2 Diode réelle à semi-conducteur. 1.3 Association de diodes etour au menu La diode 1 La diode : un dipôle non linéaire 1.1 Diode idéale 1.2 Diode réelle à semi-conducteur C est un dipôle électrique unidirectionnel dont les bornes sont l anode (A) et la cathode

Plus en détail

Études et Réalisation Génie Électrique

Études et Réalisation Génie Électrique Université François-Rabelais de Tours Institut Universitaire de Technologie de Tours Département Génie Électrique et Informatique Industrielle Études et Réalisation Génie Électrique Chargeur de batterie

Plus en détail

1 Systèmes triphasés symétriques

1 Systèmes triphasés symétriques 1 Systèmes triphasés symétriques 1.1 Introduction Un système triphasé est un ensemble de grandeurs (tensions ou courants) sinusoïdales de même fréquence, déphasées les unes par rapport aux autres. Le système

Plus en détail

RDP : Combien de photons pour une photo?

RDP : Combien de photons pour une photo? 1S Thème : Observer RDP : Combien de photons pour une photo? DESCRIPTIF DU SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Compétences exigibles du B.O. Initier les élèves de première S à la démarche de résolution

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009 Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficient : 5 L'emploi de toutes les

Plus en détail

Examen de la maturita bilingue de physique. Corrigé officiel

Examen de la maturita bilingue de physique. Corrigé officiel Examen de la maturita bilingue de physique Session de mai 2013 Corrigé officiel Questions de cours Mécanique I. 1a) Référentiel le cadre par rapport auquel on étudie le mouvement. 1b) Réf. terrestre est

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE. Chapitre 5 Bobines couplées magnétiquement Inductances mutuelles. Électromagnétisme. Michel PIOU. Édition: 01/06/2010

ELECTROTECHNIQUE. Chapitre 5 Bobines couplées magnétiquement Inductances mutuelles. Électromagnétisme. Michel PIOU. Édition: 01/06/2010 ELECTROTECHNIQUE Électromagnétisme Michel PIOU Chapitre 5 Bobines couplées magnétiquement Inductances mutuelles Édition: 0/06/00 Extrait de la ressource en ligne MagnElecPro sur le site Internet Table

Plus en détail

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques Revue des Energies Renouvelables ICESD 11 Adrar (2011) 101 112 Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques M. Meddah *, M. Bourahla et N. Bouchetata Faculté de Génie Electrique,

Plus en détail

TRANSPORT RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION

TRANSPORT RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION CONDUCTION ÉLECTRIQUE DÉFI DU RENOUVELABLE RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION Les centrales qui produisent l électricité sont implantées selon des contraintes géographiques

Plus en détail

Source d'e nergie solaire pour re seaux de capteurs

Source d'e nergie solaire pour re seaux de capteurs Source d'e nergie solaire pour re seaux de capteurs Rapport de Projet Ziou Ismail & Pesqueux Quentin Tuteur de projet : Alexandre Boé Année 2013/2014 SOMMAIRE Contents Introduction :... 2 I- Présentation

Plus en détail

Solutions didactiques. Énergies renouvelables & gestion de l énergie

Solutions didactiques. Énergies renouvelables & gestion de l énergie Solutions didactiques Énergies renouvelables & gestion de l énergie Présentation Objectifs La filière des économies d énergies et des énergies renouvelables se met en place. Les entreprises et collectivités

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE FICHE TECHNIQUE.

ENERGIE SOLAIRE FICHE TECHNIQUE. ENERGIE SOLAIRE FICHE TECHNIQUE. I. LE RAYONNEMENT SOLAIRE. La puissance du rayonnement solaire reçu par la Terre est en moyenne de 1KW/m 2. Pour vérifier l ordre de grandeur, on peut réaliser un pyrhéliomètre

Plus en détail

Systèmes Photovoltaïques Connectés au Réseau

Systèmes Photovoltaïques Connectés au Réseau Systèmes Photovoltaïques Connectés au Réseau II.1 Introduction Les systèmes connectés au réseau sont aujourd hui prisent sérieusement pour compléter la génération conventionnelle d énergie dans plusieurs

Plus en détail

Propriétés fréquentielles du signal

Propriétés fréquentielles du signal Fiche de référence Thème II : ANALYSE DU SIGNAL Propriétés fréquentielles du signal 1- Insuffisance de la représentation temporelle du signal Reprenons l exemple utilisé précédemment : Enregistrement du

Plus en détail

Optimisation de la production de l électricité renouvelable

Optimisation de la production de l électricité renouvelable Optimisation de la production de l électricité renouvelable Efficacité énergétique Frédéric Nollet IUT de TROYES - Département GEII 9 rue de Québec - BP 396-10026 TROYES Tel : 0325427124 - Email : frederic.nollet@univ-reims.fr

Plus en détail

Fiche technique détaillée du panneau DualSun

Fiche technique détaillée du panneau DualSun Fiche technique détaillée du panneau DualSun Table des matières I. Caractéristiques physiques du panneau DualSun... 2 a. Dilatation différentielle... 2 II. Caractéristiques photovoltaïques... 3 a. Augmentation

Plus en détail

CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX

CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX Les fenêtres sont caractérisées par trois caractéristiques de base : U w : le coefficient de transmission thermique traduisant la capacité

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire IUT Louis Pasteur Mesures Physiques Electronique Analogique 2ème semestre 3ème partie Damien JACOB 08-09 Le transistor bipolaire I. Description et symboles Effet transistor : effet physique découvert en

Plus en détail

Chaudière à condensation + Kit PV

Chaudière à condensation + Kit PV Chaudière à condensation + Kit PV Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.20 du 27/05/2013 Présentation La procédure suivante décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

Mesurage Générateur Photovoltaïque 25W. TP solaire. Equipement réel : Générateur 1.6 KW

Mesurage Générateur Photovoltaïque 25W. TP solaire. Equipement réel : Générateur 1.6 KW TP solaire Mise à jour JRS - 28/juin/2004 Cycle de vie : Classe 1 ère -Durée 3h30 Centre d intérêt : COMMANDE DE LA PUISSANCE Mesurage Générateur Photovoltaïque 25W Compétences : E43-Analyser le circuit

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient Première partie Modèle scalaire des ondes lumineuses On se place dans le cadre de l optique géométrique 1 Modèle de propagation 1.1 Aspect ondulatoire Notion d onde électromagnétique On considère une onde

Plus en détail

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance LES RESISTANCES Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance Le rôle de la résistance est de limiter le courant dans un circuit. Elle possède plusieurs caractéristiques technique : La valeur

Plus en détail

Les générateurs photovoltaïques

Les générateurs photovoltaïques Les générateurs photovoltaïques 1 Par Mr Valentini Philippe - enseignant en Génie Electrique Lycée Jean Prouvé - Nancy Objectifs : Mesurer la production d énergie électrique d un générateur photovoltaïque,

Plus en détail