FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE»"

Transcription

1 FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» I- Approche fonctionnelle Energie Energie de puissance (We) Elaborer les signaux de commande Ordre Commuter la puissance We Transformer l énergie Microcontrôleur, up Préactionneur Moteur, lampes circuits logiques (Transistors, Relais, Thyristor, Triac) La partie commande (constituée par un microcontrôleur ou des circuits logiques ) ne peut délivrer une tension et un courant suffisant pour piloter directement un moteur électrique ou une lampe. Il est donc obligatoire d utiliser un préactionneur qui joue le rôle d interface de puissance entre la partie commande et la partie opérative. Le préactionneur pourra être commandé en entrée par un courant ou une tension faible et commutera en sortie une puissance électrique (We) adaptée à la charge. Divers composants ou associations de composants permettent de réaliser une interface de puissance. Par exemple les transistors pour commuter des tensions/courants continus, des thyristors et triacs (pour l alternatif ), les relais (commute du continu ou de l alternatif) II Le relais Il est constitué d'une bobine de faible puissance qui fait basculer des contacts d'un circuit de puissance. II-1 principe du relais Alim puissance Organe de puissance M Lorsque l on excite la bobine du relais, l armature et les lames de contact se déplacent de 9 à 9. Les contacts parcourent alors la course de contacts "s". Ainsi, on ouvre la chaîne de contacts et l on ferme simultanément la chaîne Le contact 8-9 fermé en l absence d excitation s appelle contact repos (R) ou normalement fermé (NF ou NC). Le contact 8-9 fermé pendant l excitation est appelé contact travail (T) ou normalement ouvert (NO). Le relais peut actionner plusieurs contacts simultanément (relais 2RT: 2 contacts repos/travail). Contact Bobine Alimentation de la bobine basse tension (continue ou alternative). Lycée Rouvière EI 1

2 II-2 Symbole du relais Contact NO normalement ouvert, dit aussi à fermeture (T : travail) Contact NC ou NF dit aussi à ouverture (R : repos) Contact inverseur (1RT : un repos/travail) II-3 Paramètres d un relais : La tension d' alimentation de la bobine : 3, 5, 6, 9, 12, 24, 220 V... DC ou CONT pour continu et AC ou ACT pour alternatif. La tension de collage : C'est la tension minimale qu'il faut fournir à la bobine pour que les contacts se touchent. La résistance des diverses bobines utilisées peut aller de 20 Ohms pour des relais 6 VDC à Ohms en 230 VAC (Rb = 1kOhm pou Vb= 24Vac). Elle peut être mesurée à l'ohmmètre. La vitesse d'enclenchement se situe aux environs de 10 ms et la vitesse de déclenchement étant elle de 3 ms, c est donc relativement lent et limite son champ d'application. Le nombre de contacts simple ou inverseur : Exemple relais 12V - 2 RT, cela donne relais 12 volts avec 2 contacts inverseurs (repos/ travail) L' intensité et la tension max des contacts (pouvoir de coupure): Le courant commuté ne doit pas dépasser la valeur maximale admissible : risque de collage des contacts (micro soudure!) La tension d isolement entre la bobine et les contacts. II-4 Différents types de relais: RELAIS MONOSTABLE : C est le plus courant des relais, lorsque sa bobine est sous tension, l armature mobile actionne les contacts qui changent d état. Lorsque le courant cesse, l armature revient à la position initiale ainsi que les contacts. RELAIS BISTABLE : Ce relais comporte généralement deux bobines montées en opposition. La mise sous tension d une bobine déplace l armature mobile et ses contacts qui restent en position par un système magnétique ou mécanique quand la bobine n est plus alimentée. Pour changer la position il faut alimenter brièvement l autre bobine. RELAIS TEMPORISE : Il existe deux sortes de relais temporisés, à la fermeture et à l ouverture. à la fermeture : Lorsque le relais est alimenté, sa bobine n actionne les contacts qu au bout d un temps défini, (souvent réglable), ils reviennent en position initiale dès que le relais n est plus alimenté. à l ouverture : Lorsque le relais est alimenté, sa bobine actionne les contacts aussitôt, par contre le changement de position des contacts ne se fait qu au bout d un certain temps. RELAIS STATIQUE : D un emploi particulier, ce type de relais entièrement électronique ne fait appel à aucune partie mobile, sa fréquence de fonctionnement est importante. Lycée Rouvière EI 2

3 III Les transistors Quelques transistors (Boîtiers) III-1 Le transistor bipolaire (commande en courant) On distingue deux types de transistor bipolaire : le NPN et PNP : NPN PNP B : base du transistor C : Collecteur du transistor E : Emetteur du transistor Le sens de la flèche B E ou E B indique le sens du courant dans le transistor et donc la nature du transistor (NPN ou PNP) Principe pour un fonctionnement en commutation (TOR) On étudie le cas d un transistor NPN : En commutation, le transistor est équivalent à un interrupteur fermé ou ouvert. Lorsqu on injecte un courant Ib suffisant (Ibsat) dans la base B, le transistor est dit «saturé», c-a-d qu il se comporte comme un interrupteur fermé : le courant Ic de puissance va pouvoir circuler. Si Ib = 0 (pas de courant dans la base) alors le transistor est dit «bloqué», c-a-d qu il se comporte comme un interrupteur ouvert : le courant Ic de puissance ne peux pas circuler (et vaut donc 0!) Note : pour un transistor PNP, le principe est le même, mais les courants Ic et Ib sont inversés. Lycée Rouvière EI 3

4 Montage type d'un transistor NPN en commutation Maille de sortie: V+ = Rc*Ic + Vce Attention : vous devez toujours appliquer la loi des mailles et la loi d ohm pour déterminer les valeurs caractéristiques du montage. Ne mélangez pas maille d entrée et de sortie! Maille d entrée Ve = Rb*Ib + Vbe Vbe et Vce sont des tensions connues et données lors des calculs (on donne généralement Vbe et Vcesat). L ordre de grandeur est de 0,6V pour Vbe et 0,2V pour Vcesat. Méthode de détermination de Rb: A/ Déterminez Icsat : C'est le courant nécessaire à l'alimentation de la bobine ou par exemple du moteur. Il peut être indiqué dans l'énoncé de la question, ou encore calculé grâce à la résistance de l'élément à commander et à la maille de sortie. B/ Déterminez Ibjsat: Ibjsat = Icsat/βmin β est le coef. d'amplification en courant du transistor aussi appelé hfe. C/ Calculez Ibsat en multipliant Ibjsat par le coef de sursaturation: 2 Kss 5 Ibsat = Kss. Ibjsat D/ Calculer Rb en utilisant la maille d'entrée: Rb = (Ve-Vbe)/Ibsat (de l'ordre de 10kOhm dans beaucoup d'applications). Lycée Rouvière EI 4

5 III-2 Le transistor MOS (commande en tension) On distingue deux types de transistor MOS : Le MOS canal N et le MOS canal P D : Drain G : Grille S : Source Mos canal N (flèche entrante) Mos Canal P (flèche sortante) Ici la commande se fait en tension : On agit sur Vgs pour saturer ou bloquer le transistor. Le courant Ig en entrée est pratiquement nul (en régime continu) Principe de fonctionnement en commutation du MOS on étudie le cas du transistor Mos canal N : Pour Vgs = 0, le transistor est bloqué (interrupteur ouvert) et donc Id = 0 Pour Vgs>0, le transistor est saturé (interrupteur fermé) et donc Id > 0 Note : pour un canal P, La saturation se fait pour Vgs<0. IV EXERCICES Exo 1 : On donne : V+ (alim) = 12V Vf = 1,6V (tension aux bornes de la led) Vce sat = 0,3V Vbesat = 0.65V Ve = 5V 80< β < Identifier le type de transistor 2- Placer sur le schéma : Vce, Vbe, Ic, Ib, Vf 3- Calculer Rc pour limiter ldel à 25mA. Pour cela vous devez au préalable appliquer la loi des mailles sur la sortie (avec V+, Vf, Vrc et Vcesat), sachant que Vrc = Rc*Ic. 4- Calculer Ib. 5- En déduire Rb. Lycée Rouvière EI 5

6 Exo 2 : On souhaite commander une lampe à partir de la sortie parallèle du PC On donne : Vcc = 12V Rbob = 100ohms (résistance du relais) Vce sat = 0,2V Vbesat = 0.7V Ve = 5V 100< β < Placer Vbe, Vce et Ib sur le schéma. 2- Calculer la valeur de Ic 3- En déduire la valeur de Ib 4- Calculer Rb 5- Justifier le rôle du transistor sachant que le courant délivré par la sortie du port // ne peut excéder une quinzaine de milliampère 6- Rajouter la diode de roue libre aux bornes du relais. Le rôle d une diode de roue libre est de protéger le transistor contre les surtensions induites (e = - Ldi/dt loi de Lenz) générées par l'inductance du relais lors de la commutation. Exo 3 : Proposer un montage utilisant un transistor MOS à la place du transistor bipolaire dans le montage précédant. Exo 4 : La même sortie D0 doit permettre la commande du sens de rotation d'un moteur à courant continu (12V; 1A). Compléter le schéma ci-dessous sachant que le relais est identique au précédant. Exo 3 Exo 4 Lycée Rouvière EI 6

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

I.3. Grandeur d entrée d un préactionneur

I.3. Grandeur d entrée d un préactionneur I. Introduction FONCTION DISTRIBUER : PREACTIONNEUR ELECTRIQUE Les préactionneurs font partie de la chaîne d'action d'un système automatisé. Les préactionneurs sont les interfaces entre la Partie Commande

Plus en détail

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES PARTIE ELECTRONIQUE Le schéma complet de FP5 est donnée en annexe. Les questions porterons sur la fonction FP5 dont le schéma fonctionnel de degré 2 est présenté

Plus en détail

TRANSISTORS bipolaires, MOS et à effet de champ

TRANSISTORS bipolaires, MOS et à effet de champ TRANSSTORS bipolaires, MOS et à effet de champ Deux transistors sont principalement utilisés en électronique : le transistor bipolaire et le transistor MOS. Dans une proportion moindre, on trouvera également

Plus en détail

TRANSISTOR EN COMMUTATION

TRANSISTOR EN COMMUTATION age 1 I/ ITRODUCTIO TRASISTOR E COMMUTATIO Un transistor bipolaire est constitué de semiconducteur dopé et de façon à former deux jonctions. Selon l'agencement de ces couches et on réalise un transistor

Plus en détail

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B.

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B. Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant. - Le régime linéaire. Le courant collecteur est proportionnel

Plus en détail

LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES

LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES I Définition Le préactionneur électrique est un constituant de gestion de l énergie électrique fournie à l actionneur. Ils distribuent donc, sur ordre de la Partie Commande (située dans la chaîne information),

Plus en détail

Le Transistor Bipolaire simplifié

Le Transistor Bipolaire simplifié Table des matières Le Transistor ipolaire simplifié 1 Un transistor bipolaire c'est quoi, ça sert à quoi?...1 2 La pratique : Le transistor NPN en commutation...2 2.1 as du montage Darlington...2 2.2 as

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire IUT Louis Pasteur Mesures Physiques Electronique Analogique 2ème semestre 3ème partie Damien JACOB 08-09 Le transistor bipolaire I. Description et symboles Effet transistor : effet physique découvert en

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

LA DIODE. Classe de première SI

LA DIODE. Classe de première SI LA DIODE Table des matières 1. Présentation... 2 2. Fonctionnement... 2 3. Caractéristiques... 3 3.1. Zone de claquage... 4 3.2. Techniques... 4 4. Exemples d utilisation... 6 4.1. Montage redresseur simple

Plus en détail

TRANSISTORS BIPOLAIRES

TRANSISTORS BIPOLAIRES TRANSISTORS BIPOLAIRES Licence Physique et Application - Semestre 4 1. L effet transistor 2. Polarisation d un transistor 3. Montages de base 4. Classes d amplification 5. transistor à effet de champ Attention,

Plus en détail

Carte de Pilotage des Bras

Carte de Pilotage des Bras Carte de Pilotage des Bras But : Cette carte est destinée à piloter (rentrer / sortir) les deux bras du robot : Le bras latéral permettant de faire tomber les quilles ; Le bras permettant de ramasser les

Plus en détail

1 Les familles logiques

1 Les familles logiques 1 Les familles logiques 1.1 Fonctions logiques câblées Avec l invention de la diode, et longtemps avant la mise au point du transistor et du circuit intégré, il fut possible de câbler directement certains

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

CHAPITRE 1: Les Dispositifs Semiconducteurs en Régime Linéaire

CHAPITRE 1: Les Dispositifs Semiconducteurs en Régime Linéaire Circuits Analogiques CHAPITRE 1: Les Dispositifs Semiconducteurs en Régime Linéaire BRS - N3/U3 - Août 2004 - Les dispo semiconducteurs en régime linéaire 1/21 Objectifs A la fin de ce chapitre, vous devez

Plus en détail

LES TRANSISTORS LES TRANSISTORS. Ce cours traitera essentiellement les points suivants :

LES TRANSISTORS LES TRANSISTORS. Ce cours traitera essentiellement les points suivants : Systèmes Page:1/8 Objectifs du cours : Ce cours traitera essentiellement les points suivants : - présentation et symbolisation du transistor - polarisation d un transistor : - règles - caractéristiques

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

1 TRANSISTOR A EFFET DE CHAMP : FET (FIELD EFFECT TRANSISTOR)

1 TRANSISTOR A EFFET DE CHAMP : FET (FIELD EFFECT TRANSISTOR) COURS TSI CI-8 E6 LA COANDE ODULÉE DE LA CHAÎNE D'ÉNERGIE (2) page 1 / 8 1 TRANSISTOR A EFFET DE CHAP FET (FIELD EFFECT TRANSISTOR) 1.1 PRÉSENTATION 1.4 TRANSISTOR OS CANAL N EN COUTATION Le transistor

Plus en détail

Utilisation d un multimètre numérique

Utilisation d un multimètre numérique Fonctions Mesure des Tensions en courant continu Mesure des tensions en courant alternatif (non utilisé actuellement en automobile) Mesure des intensités en courant continu (maxi 10 A, suivant contrôleur)

Plus en détail

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe.

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe. TD 11 Les trois montages fondamentaux.,.,. ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe ***exercice 11.1 On considère le montage ci-dessous : V = 10 V R 1 R s v e

Plus en détail

http://xizard.chez.com/cours/transistor_composant.htm

http://xizard.chez.com/cours/transistor_composant.htm Description du transistor bipolaire. Photos: Voici differents types de boitiers de transistors bipolaires. En general plus les transistors sont gros, plus ils pourront dissiper une puissance importante,

Plus en détail

TRANSISTOR BIPOLAIRE

TRANSISTOR BIPOLAIRE I Introduction I.1 Constitution Le transistor bipolaire est réalisé dans un monocristal comportant trois zones de dopage différentes. n p n collecteur base émetteur n C On reconnaît deux jonctions PN p

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE S e s s i o n 2 0 0 8 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série : Spécialité : Sciences et Technologies industrielles Génie Électrotechnique Durée de l'épreuve : 4 heures coefficient : 7 L'usage

Plus en détail

LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES

LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES CHAPITRE 1 LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES INTRODUCTION Les préactionneurs sont des constituants qui, sur ordre de la partie de commande, assurent la distribution de l énergie de puissance aux actionneurs.

Plus en détail

Analogie avec le transistor bipolaire : Grille = Base, Source = Emetteur, Drain = Collecteur.

Analogie avec le transistor bipolaire : Grille = Base, Source = Emetteur, Drain = Collecteur. MOS = Metal Oxyd Silicium 1 ) LES TRANSISTORS E-MOS : Il s'agit d'un transistor à effet de champ dont la grille est isolée du canal par un isolant. A l'état repos : sans alimentation de l'électrode de

Plus en détail

Convertisseurs statiques d'énergie électrique

Convertisseurs statiques d'énergie électrique Convertisseurs statiques d'énergie électrique I. Pourquoi des convertisseurs d'énergie électrique? L'énergie électrique utilisée dans l'industrie et chez les particuliers provient principalement du réseau

Plus en détail

Concours d entrée en Ingénierie, 2012

Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Nom : Prénom : Test des connaissances professionnelles en électricité-électronique TCP-E Durée : 3 heures 1. Cocher la réponse exacte 1 En continu, une capacité se

Plus en détail

Chapitre 3 : l énergie électrique

Chapitre 3 : l énergie électrique STI2D Chapitre 3 : l énergie électrique Partie 6 : les composants de l électronique Pré-requis : Connaissance générales sur l'électricité Connaissances générales sur l'énergie Compétences visées : Être

Plus en détail

Transistors bipolaires Fonctionnement en commutation

Transistors bipolaires Fonctionnement en commutation 1 Transistors bipolaires Fonctionnement en commutation I Symboles : Transistor NPN B B Transistor PNP Un transistor bipolaire comporte trois connexions : la Base, le ollecteur et l metteur. La flèche sur

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

Conditionnement. Capteurs et mise en forme du signal. Électronique pour le Traitement de l'information. http://hebergement.u-psud.

Conditionnement. Capteurs et mise en forme du signal. Électronique pour le Traitement de l'information. http://hebergement.u-psud. Conditionnement PRAG / IOGS / LEnsE http://hebergement.u-psud.fr/villemejane/ Année 2015-2016 Plan Mesure de température Capteur passif - sonde PT100 Capteur actif LM35 Capteur numérique LM74 Mesure de

Plus en détail

L AUTOMATE TSX 17-20

L AUTOMATE TSX 17-20 Sciences de l Ingénieur Page 51 L AUTOMATE TSX 17-20 Le module de base TSX 17-20 1 5 8 1 N L C C C C C C 0 0 1 1 2 2 3 3 4.7 4 5 6 7 8.1 1 8 9 10 11 24 25 110v 240v 50/60 Hz So rt ies 24 à 24 0 VC A ou

Plus en détail

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015 Uniersité Mohammed Khidher Biskra A.U.: 204/205 Faculté des sciences et de la technologie nseignant: Bekhouche Khaled Matière: lectronique Fondamentale hapitre 4 : Le Transistor Bipolaire à Jonction 4..

Plus en détail

LE TRANSISTOR. Classe de première SI

LE TRANSISTOR. Classe de première SI LE TRANSISTOR Table des matières 1. Présentation... 2 2. Polarisation d un transistor... 3 2.1. Règles... 3 2.2. Caractéristiques d un transistor...3 2.3. Principe... 3 2.4. Calcul de la résistance de

Plus en détail

EEA. Exercices avec solutions. (Exercices des TDs et des anciens examens) A. ASTITO www.astito.net 2015/2016. Table des matières:

EEA. Exercices avec solutions. (Exercices des TDs et des anciens examens) A. ASTITO www.astito.net 2015/2016. Table des matières: ROYAUME DU MAROC UNIVERSITE ABDELMALEK ESSAADI FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES TANGER المملكة المغربية جامعة عبد المالك السعدي كلية العلوم و التقنيات طنجة Table des matières: Exercices avec solutions.

Plus en détail

TP N 01 : Redressement non commandé - Montage monophasé mono alternance

TP N 01 : Redressement non commandé - Montage monophasé mono alternance Université Djillali LIABES Sidi Bel-Abbes Faculté de sciences de l Ingénieur - Département d Electrotechnique - Licence ELM ETT Module Electronique de puissance TP N 01 : Redressement non commandé - Montage

Plus en détail

SIN Systèmes d Information Numérique

SIN Systèmes d Information Numérique Problématique : Comment commandé un moteur à partir d une carte Arduino? Carte ARDUINO (ATMEG 318 P) Interface de Puissance Moteur Us = 5 Volts Is = 40mA Pm = 20 Watts Um = 12 Volts Im = 1,7Ampères Il

Plus en détail

Ou l intérêt de l interrupteur «électronique»

Ou l intérêt de l interrupteur «électronique» HACKGYVER HACK GUY VERS L ÉLECTRONIQUE. M1.06 - TRANSISTOR EN COMMUTATION Ou l intérêt de l interrupteur «électronique» Merci pour vos participations, retours, corrections et insultes à l adresse : jyropp@mail.com

Plus en détail

TD N 1 : transistor bipolaire

TD N 1 : transistor bipolaire Exercice 1 TD N 1 : transistor bipolaire ETUDE STATIQUE VB = 0 On choisit VB et RC et RE pour avoir un point de repos V CE0 =7.5V 1. Donner l expression de la droite charge statique Ic = f(v CE ) ETUDE

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire Le transistor bipolaire 1 Présentation Le transistor est l association de deux jonctions PN, on peut donc avoir deux types de transistors : le transistor de type "NPN" et le transistor de type "PNP" Type

Plus en détail

Transistor bipolaire

Transistor bipolaire Transistor bipolaire I. Introduction : Le transistor fait partie des composants que l'on retrouve sans exception dans toutes les applications de l'électronique. Amplification de tension, amplification

Plus en détail

Le Transistor Bipolaire. TRAN2-TJ

Le Transistor Bipolaire. TRAN2-TJ Le Transistor Bipolaire. TRAN2-TJ I) Présentation. Le transistor a été élaboré pour la première fois en 1948. Il est composé de deux jonctions, placées en série, très proches l'une de l'autre et de polarité

Plus en détail

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION 4.1 But de l expérience 1. Tracer la courbe caractéristique d un transistor 2. Afficher la caractéristique à l écran d un oscilloscope 3. Utiliser le transistor

Plus en détail

Communiquer les informations

Communiquer les informations Série S option : Science de l Ingénieur Communiquer les informations Adresse : irai.gotdns.com Port : 5003 Mot de passe : à demander au professeur Problème technique : Analyser le fonctionnement de l affichage

Plus en détail

Bonjour par içi, me revoila pour un petit sujet, sur la polarisation des transistors cette fois...

Bonjour par içi, me revoila pour un petit sujet, sur la polarisation des transistors cette fois... Bonjour par içi, me revoila pour un petit sujet, sur la polarisation des transistors cette fois... En quoi cette notion de polarisation du transistor est-elle si importante? Et bien elle va permettre de

Plus en détail

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD 1STI2D Système d Information et Numérique Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Plus en détail

RELAIS. 198 Fax 02 31 47 36 80 Tél. 02 31 47 53 88 e-mail : contact@limpulsion.fr / www.limpulsion.com AIMANT DE COMMANDE ENROBE RELAIS STATIQUE

RELAIS. 198 Fax 02 31 47 36 80 Tél. 02 31 47 53 88 e-mail : contact@limpulsion.fr / www.limpulsion.com AIMANT DE COMMANDE ENROBE RELAIS STATIQUE STATIQUE CMS AIMANT DE COMMANDE ENROBE CELDUC STMicroelectronics High Side Smart Power Solid State Relay CODE DÉSIGNATION PRIX UNITAIRE RDSON(Ω) I(A) Vcc(V) VDSS(V) VN 02 ANSP 0.35 7 36 60 1.98 SO 10 P

Plus en détail

T500 DUAlTACH. JAQUET T500 DualTach Instrument de mesure et de surveillance équipé de 2 entrées fréquence TACHYMETRE 2 CANAUX

T500 DUAlTACH. JAQUET T500 DualTach Instrument de mesure et de surveillance équipé de 2 entrées fréquence TACHYMETRE 2 CANAUX 02-09 T500 DUAlTACH JAQUET T500 DualTach Instrument de mesure et de surveillance équipé de 2 entrées fréquence JAQUET T500 DualTach Instrument multi canal de mesure et de surveillance pour applications

Plus en détail

Int 1 2 R. Int 2. Figure 1

Int 1 2 R. Int 2. Figure 1 Examen partiel Electronique I 19.03.2003 Systèmes de Communications (Prof. A.M. Ionescu) Durée : 1h45 heures P1 : Soit le circuit de la Figure 1, ci-dessous : 2 M Int 1 A 2 2 N 2 Int 2 U U Figure 1 B Q1

Plus en détail

Chapitre 5 : LES CAPTEURS ET DETECTEURS

Chapitre 5 : LES CAPTEURS ET DETECTEURS Chapitre 5 : LES CAPTEURS ET DETECTEURS C est à partir du moment ou l on à su détecter une grandeur physique et exploiter sa variation que l on a pu faire des systèmes automatiques qui s auto contrôlent

Plus en détail

Étude de cas Rose 2010 PWM ET PONTS EN H. Romain Bichet, Julie Estivie, Etienne Molto et Flavia Tovo

Étude de cas Rose 2010 PWM ET PONTS EN H. Romain Bichet, Julie Estivie, Etienne Molto et Flavia Tovo Étude de cas Rose 2010 PWM ET PONTS EN H Romain Bichet, Julie Estivie, Etienne Molto et Flavia Tovo 1 Table des matières 1 PWM 3 1.1 Principe général........................... 3 1.1.1 Intérêt.............................

Plus en détail

DD2503. 1: Affichage OLED 2: Boutons-poussoirs de programmation 3: LED Made in Germany

DD2503. 1: Affichage OLED 2: Boutons-poussoirs de programmation 3: LED Made in Germany DD2503 MONITOR/FR-1 /110-240VAC/DC 1: Affichage OLED 2: Boutons-poussoirs de programmation 3: LED Made in Germany Caractéristiques du produit Boîtier FR-1 Montage en glissière 2 sorties relais 2 sorties

Plus en détail

Composants à semi conducteurs : Transistor bipolaire

Composants à semi conducteurs : Transistor bipolaire Électronique 1 Composants à semi conducteurs : Transistor bipolaire 1 Structure d un transistor bipolaire Constitué de 2 Jonctions PN 2 types de transistors : PNP et NPN Base : peu dopée, très mince, quelques

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009 Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficient : 5 L'emploi de toutes les

Plus en détail

LABE04 5 oct 2004. Table des matières. Métraux Nathanaël - YTM1 1 TLC556

LABE04 5 oct 2004. Table des matières. Métraux Nathanaël - YTM1 1 TLC556 Table des matières Cahier des charges...2 a)... 2 b)... 2 Bref rappel théorique... 2 Mode astable... 3 Mode monostable... 3 Introduction...3 Calculs pour l'astable... 3 Formules utilisées... 3 Tableau

Plus en détail

DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR D ANGELIS TECHNOLOGIE DES CIRCUITS INTEGRES LOGIQUES LES CIRCUITS LOGIQUES TTL

DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR D ANGELIS TECHNOLOGIE DES CIRCUITS INTEGRES LOGIQUES LES CIRCUITS LOGIQUES TTL 109 LES CIRCUITS LOGIQUES TTL La technologie TTL standard (série 54 et 74 ) est apparue en 1965. Deux sous-familles ont été créées simultanément: La 74 H (54 H) TTL High Speed - Rapide - série qui, comme

Plus en détail

Série 38 - Interfaces modulaires à relais 0.1-2 - 3-5 - 6-8 - 16 A

Série 38 - Interfaces modulaires à relais 0.1-2 - 3-5 - 6-8 - 16 A Série 38 - Interfaces modulaires à relais 0.1-2 - 3-5 - 6-8 - 16 A SERIE 38 Caractéristiques Extraction du relais par l étrier de maintien et d'extraction en plastique Fourni avec voyant de présence tension

Plus en détail

Manuel d Instructions

Manuel d Instructions Contrôleurs de Niveau séries IMN TB 1 Transmetteurs de Niveau séries TMN 300 Manuel d Instructions C-MI- IMN TMN Rev. : 0 SOMMAIRE 2 1. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT..p.3 2. INSTALLATION..p.3 2.1 Eviter des

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION DU MULTIMETRE DIGITAL ITC-921 Version 1.5

MANUEL D'UTILISATION DU MULTIMETRE DIGITAL ITC-921 Version 1.5 MANUEL D'UTILISATION DU MULTIMETRE DIGITAL ITC-921 Version 1.5 1. INTRODUCTION. Cet instrument est un multimètre digital compact fonctionnant sur pile et comportant 3 chiffres pour la mesure de tensions

Plus en détail

Petit rappel sécurité: le courant et la tension peuvent être très dangereux voire mortels!!! Les différents éléments :

Petit rappel sécurité: le courant et la tension peuvent être très dangereux voire mortels!!! Les différents éléments : Multimetre, mon ami! Eh oui, il existe une autre méthode que la langue sur les fils pour tester si il y a du jus je rappelle que cette méthode peut être appliquée sans retenue, mais dans d autres circonstances

Plus en détail

Etude de FP3 commande moteur et électroaimant. Déplacement carte et connexion

Etude de FP3 commande moteur et électroaimant. Déplacement carte et connexion Etude de FP3 commande moteur et électroaimant Déplacement carte et connexion Décomposition fonctionnelle. - Définir le rôle et caractériser les entrées-sorties de FP3 permettant la commande du moteur et

Plus en détail

34.51. Largeur 5 mm Bobine faible consommation. Montage sur circuit imprimé. ou sur supports série 93 A2 A1 12 11 14 0.8 1.3 1.3 28 1.

34.51. Largeur 5 mm Bobine faible consommation. Montage sur circuit imprimé. ou sur supports série 93 A2 A1 12 11 14 0.8 1.3 1.3 28 1. Série 34 - Relais électromécanique pour circuit imprimé 6 A Caractéristiques 34.51 Faible épaisseur avec 1 contact - 6 A Montage sur circuit imprimé - directement ou avec support pour circuit imprimé Montage

Plus en détail

Séquences n : 4. Bougies bipolaires. Technicien en Réparation Automobile 62. Niveau :Technicien Spécialités :

Séquences n : 4. Bougies bipolaires. Technicien en Réparation Automobile 62. Niveau :Technicien Spécialités : - BRANCHEMENT DES BOUGIES : Bougies unipolaires Le branchement est réalisé «en parallèle, la sortie positive du (ou des) relais est reliée aux bornes de chacune des bougies, la liaison à la masse est assurée

Plus en détail

Pas 3.5 mm 1 contact 12 A Montage sur circuit imprimé ou sur supports série 95

Pas 3.5 mm 1 contact 12 A Montage sur circuit imprimé ou sur supports série 95 Série 41 - Relais bas profil pour circuit imprimé 8-12 - 16 A Caractéristiques 41.31 41.52 41.61 1 ou 2 inverseurs - Bas profil (hauteur 15.7 mm) 41.31-1 contact 12 A (pas 3.5 mm) 41.52-2 contacts 8 A

Plus en détail

1. TRANSISTOR BIPOLAIRE

1. TRANSISTOR BIPOLAIRE Inventé en 1948 par les Américains J. Bardeen, W. Brattain et W. Shockley, le transistor est un composant à semi-conducteur qui remplit deux fonctions vitales en électronique: celles d'amplificateur (c'est

Plus en détail

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu 15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu Sommaire Exercice MCC01 : machine à courant continu Exercice MCC02 : machine à courant continu à excitation indépendante Exercice

Plus en détail

Robot suiveur de ligne

Robot suiveur de ligne ETUDE ET REALISATION Robot suiveur de ligne COPYRIGHT LAGIN GARY BOGOSS 1ère année IUT SOMMAIRE Introduction Présentation générale du sujet Cahier des charges I) Description du fonctionnement...p4 Schéma

Plus en détail

REGULATION DE TEMPERATURE

REGULATION DE TEMPERATURE Cours 1ELEEC E2 ETUDE D UN OUVRAGE S4 : Communication et traitement de l information REGULATION DE TEMPERATURE S4.4 : Traitement de l information 1. MISE EN SITUATION : Une chaîne de traitement de surface

Plus en détail

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1 1 Introduction Un convertisseur statique est un montage utilisant des interrupteurs à semiconducteurs permettant par une commande convenable de ces derniers de régler un transfert d énergie entre une source

Plus en détail

Mesure du rythme cardiaque

Mesure du rythme cardiaque (correcteur : Jean Gasc http://jeaga.voila.net/) Mesure du rythme cardiaque I - Étude du détecteur de flux sanguin 1. Étude de la source lumineuse Loi de la maille : U cc = R 1. I d + U f R 1 = (U cc -

Plus en détail

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N Série 55 - Relais industriels 7-10 A Caractéristiques 55.12 55.13 55.14 Relais pour usage général avec 2, 3 ou 4 contacts Montage sur circuit imprimé 55.12-2 contacts 10 A 55.13-3 contacts 10 A 55.14-4

Plus en détail

L ALLUMAGE. Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre.

L ALLUMAGE. Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre. L ALLUMAGE Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre. - 1 - Création de l arc électrique : L arc électrique

Plus en détail

Type de document : Exercice

Type de document : Exercice Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Le compteur de passage Domaine d application : Etude d un système Type de document : Exercice Classe : Première Date : I Description

Plus en détail

TECHNOLOGIES ROBOTIQUE PROGRAMMATION

TECHNOLOGIES ROBOTIQUE PROGRAMMATION Electronique TECHNOLOGIES ROBOTIQUE PROGRAMMATION MANUEL DE L UTILISATEUR KIT SUMOBOT Partie 2 Association Evénement de l association Esieespace, association d électronique et de robotique de ESIEE Paris

Plus en détail

Les hacheurs à liaison directe

Les hacheurs à liaison directe es hacheurs à liaison directe Exercice IX Un hacheur quatre quadrants alimente l induit d une machine à courant continu à aimants permanents. a charge mécanique accouplée sur l arbre de la machine n est

Plus en détail

Le transistor PNP en commutation

Le transistor PNP en commutation Le transistor PNP en commutation 1 Rappel de cours Le transisor utilisé en commutation est soit saturé, soit bloqué. Condition de bloquage: Ib = 0A I B = 0A I C = β I B = 0A Le transistor se comporte comme

Plus en détail

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX H02 PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX APPAREILS POUR LA TRANSFORMATION DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT ALTERNATIF, DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT CONTINU OU VICE

Plus en détail

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Commande des transistors de puissance en commutation Réalisation d'un hacheur série DUT GEii 2 ème année Module AT13 Sommaire 1 Présentation... 3 1.1

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE DES CALCULATEURS : e-race Club e-race Sport. (version mise à jour 13 mars 2012)

NOTICE DE MONTAGE DES CALCULATEURS : e-race Club e-race Sport. (version mise à jour 13 mars 2012) NOTICE DE MONTAGE DES CALCULATEURS : e-race Club e-race Sport (version mise à jour 13 mars 2012) Alimentation du boîtier Le fil d'alimentation du boîtier est le fil rouge (point n 2 du connecteur principal).

Plus en détail

Compteur totalisateur Affichage grand format, hauteur 14 mm Affichage LED, 6 digits Format DIN 48 x 96 mm N 214

Compteur totalisateur Affichage grand format, hauteur 14 mm Affichage LED, 6 digits Format DIN 48 x 96 mm N 214 Compteur totalisateur Affichage grand format, hauteur 14 mm Affichage LED, 6 digits Format DIN 48 x 96 mm N 214 Points forts - Affichage 6 digits, LED rouge 14 mm - Totalisateur 6 digits avec signe, facteur

Plus en détail

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction La diode à jonction I Introduction La diode est le semi-conducteur de base. Son fonctionnement est assimilable à celui d un interrupteur qui ne laisse passer le courant que dans un seul sens. C est la

Plus en détail

Essuie glace à balayage amélioré BOSCH DOSSIER TECHNIQUE

Essuie glace à balayage amélioré BOSCH DOSSIER TECHNIQUE Sciences de l ingénieur Essuie glace à balayage amélioré BOSCH DOSSIER TECHNIQUE 1. Présentation du système 2 1.1. Mise en situation 2 1.2. Description fonctionnelle de l essuie glace 2 2. Principe de

Plus en détail

34.51. Montage sur circuit imprimé. Vue coté cuivre. 1 inverseur 6/10 250/400 1500 300 0.185 6/0.2/0.12 500 (12/10) AgNi 5-12 - 24-48 - 60 /0.

34.51. Montage sur circuit imprimé. Vue coté cuivre. 1 inverseur 6/10 250/400 1500 300 0.185 6/0.2/0.12 500 (12/10) AgNi 5-12 - 24-48 - 60 /0. Série 34 - Relais électromécanique pour circuit imprimé 6 A Caractéristiques 34. Faible épaisseur avec contact - 6 A Montage sur circuit imprimé - directement ou avec support pour circuit imprimé Montage

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2002 Série S Sciences de l Ingénieur. ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 6 Durée de l épreuve : 4 heures

BACCALAUREAT GENERAL Session 2002 Série S Sciences de l Ingénieur. ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 6 Durée de l épreuve : 4 heures BACCALAUREAT GENERAL Session 22 Série S Sciences de l Ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 6 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 Étude des systèmes techniques industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

Plus en détail

Pont en H et moteur Nous mettons en relation l état du réflecteur, mû par le moteur, avec la position des 2 boutons (on, off).

Pont en H et moteur Nous mettons en relation l état du réflecteur, mû par le moteur, avec la position des 2 boutons (on, off). entrale olaire uivi de la hauteur solaire T Pré-requis Objectif ondition Transistors bipolaires et MO éfinir l état du moteur suivant celui des boutons poussoirs Activité individuelle, durée 2 heures ituation,

Plus en détail

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 Travaux pratiques d électronique, première séance Circuits passifs S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 1 Révision 1. Explorez le protoboard avec le voltmètre. Faites un schéma des connexions. 2. Calibrez

Plus en détail

La puissance électrique

La puissance électrique Nom : Prénom : Classe : Date : Physique Chimie La puissance électrique Fiche élève 1/5 Objectifs : o Comparer le produit de la tension d utilisation U appliquée aux bornes d une lampe par l'intensité I

Plus en détail

DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE. DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz

DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE. DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMÈTRE I. PRÉSENTATION C'est un appareil électrique qui permet de faire

Plus en détail

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone.

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. Buts du TP : le but de ce TP est l étude du moteur asynchrone triphasé. On étudie la plaque signalétique du moteur, puis on effectue un essai à vide et enfin un essai

Plus en détail

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures TP Numéro 1 AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures On considère dans ce sujet un dispositif de remplissage de bacs. Le dispositif concerné est représenté sur la figure ci-dessous,

Plus en détail

TEMPORISATEUR A LA CARTE

TEMPORISATEUR A LA CARTE EMPORISAEUR A LA CARE Vous venez d'acheter un temporisateur et nous vous en remercions. Lors de votre commande, vous avez pu definir les differentes options necessaires a votre application. Nous vous prions,

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE

SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIEllES GENIE MECANIQUE SESSION 2007 SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE Durée: 2 heures Coefficient : 5 L'emploi de toutes les calculatrices

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

Exemples d'utilisations des transistors bipolaires

Exemples d'utilisations des transistors bipolaires Exemples d'utilisations des transistors bipolaires Remarques concernant tous les montages: Tous les montages ont ete testes (sauf ampli de classe B) Si un montage refuse de fonctionner, mettre un condensateur

Plus en détail

SCHEMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE

SCHEMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE SCHEATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUATIQUE SCHEATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUATIQUE 1- Présentation En hydraulique et en pneumatique, on utilise un fluide liquide ou gazeux pour transporter l énergie. On a

Plus en détail

Atelier C - FluidSIM CFL02 : Introduction à l automatisme sous FluidSIM Pilotage des stations Festo MPS

Atelier C - FluidSIM CFL02 : Introduction à l automatisme sous FluidSIM Pilotage des stations Festo MPS Atelier C - FluidSIM CFL02 : Introduction à l automatisme sous FluidSIM Pilotage des stations Festo MPS CFL02 Page 1 Le logiciel FluidSIM va nous permettre de réaliser et simuler des automatismes. De plus,

Plus en détail