Le cancer en Suisse. Santé Neuchâtel, 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le cancer en Suisse. Santé 1182-1000. Neuchâtel, 2011"

Transcription

1 4 Santé Le cancer en Suisse Swiss Childhood Cancer Registry (SCCR) Schweizer Kinderkrebsregister (SKKR) Registre Suisse du Cancer de l Enfant (RSCE) Registro Svizzero dei Tumori Pediatrici (RSTP) Neuchâtel, 0

2 Le cancer en Suisse: nombre de cas et décès Part des principales causes de décès selon le groupe d âge, en 007 Hommes et plus Femmes Tumeurs malignes Maladies cardiovasculaires Maladies de l appareil respiratoire Accidents et morts violentes Démence Autres causes de décès et plus Source: OFS: CD La surface des cercles est proportionelle au nombre absolu de décès par groupe d âge. L incidence des cancers invasifs est estimée à environ chaque année chez les hommes et chez les femmes. Chaque année, le nombre de décès dus au cancer est d environ 8600 chez les hommes et 6900 chez les femmes. Cela correspond à 30% des décès chez les hommes et 3% chez les femmes. Le cancer est la principale cause de décès entre 45 et 84 ans chez les hommes, et entre 45 et 64 ans chez les femmes. Nombre des nouveaux cas de la maladie dans une population définie durant une période donnée

3 Incidence, mortalité, APVP Femmes Incidence, mortalité et années potentielles de vie perdues (APVP) chez les femmes, par localisation, Sein Côlon et rectum Poumon, bronches, trachée Mélanome de la peau Corps de l utérus Lymphome non hodgkinien Leucémie Thyroïde Estomac Col de l utérus Maladie de Hodgkin Part par localisation 0% 5% 0% 5% 0% 5% 30% 35% Incidence Mortalité APVP avant 70 ans Chez la femme, les cancers du sein, du côlon-rectum et du poumon représentent 5% des nouveaux cas. Aucune autre localisation ne représente plus de 6% des cancers. Le mélanome de la peau est le 4 e cancer le plus fréquent. Les décès par cancer sont le plus souvent dus au cancer du sein, du poumon, puis au cancer colorectal. La proportion des années potentielles de vie perdues (APVP) par des décès prématurés dus au cancer est estimée à 45%. Le cancer du sein est responsable du plus grand nombre des APVP par cancer. Indicateur de la mortalité précoce (avant 70 ans) prenant en compte l âge du décès

4 Incidence, mortalité, APVP Hommes Incidence, mortalité et années potentielles de vie perdues (APVP) chez les hommes, par localisation, Prostate Poumon, bronches, trachée Côlon et rectum Mélanome de la peau Lymphome non hodgkinien Leucémie Estomac Thyroïde Maladie de Hodgkin Part par localisation 0% 5% 0% 5% 0% 5% 30% 35% Incidence Mortalité APVP avant 70 ans Chez l homme, les cancers de la prostate, du poumon et du côlon-rectum représentent 53% des nouveaux cas. Aucune des autres localisations ne représente plus de 6% des cancers et le mélanome occupe la 4 e place. Les décès par cancer sont d abord dus au cancer du poumon puis au cancer de la prostate. Le cancer colorectal est la 3 e cause de décès par cancer. La proportion des années potentielles de vie perdues par des décès prématurés dus au cancer s élève à 9%. Le cancer du poumon est responsable du plus grand nombre des APVP par cancer. Indicateur de la mortalité précoce (avant 70 ans) prenant en compte l âge du décès

5 Incidence et mortalité selon l âge Tous les cancers malins, Taux par âge, pour habitants Incidence hommes Mortalité hommes Incidence femmes Mortalité femmes Le cancer peut apparaître à tout âge et le risque croît avec l âge: 3% des cancers apparaissent avant 50 ans, et 54% avant 70 ans. Le risque d être atteint d un cancer avant l âge de 70 ans est d environ 5% pour les hommes et de 0% pour les femmes. Sauf les cancers non mélaniques de la peau pour l incidence

6 Incidence et mortalité, évolution temporelle Tous les cancers malins : évolution de l incidence et de la mortalité Taux pour habitants, standard européen 500 Femmes 400 Hommes Incidence femmes Mortalité femmes Incidence hommes Mortalité hommes Ces 5 dernières années, le nombre de nouveaux cas a augmenté pour les cancers du poumon chez la femme, de la thyroïde (surtout chez la femme), de la prostate, et le mélanome de la peau. A l inverse, il a diminué pour les cancers du col de l utérus, de l estomac, et du poumon chez l homme. La mortalité, quant à elle, a baissé pour la plupart des localisations cancéreuses (particulièrement pour le col de l utérus, l estomac, le poumon chez l homme, le côlon-rectum, le sein, la prostate et la maladie de Hodgkin). La principale exception est la forte augmentation de la mortalité par cancer du poumon observée chez les femmes. Sauf les cancers non mélaniques de la peau pour l incidence

7 Incidence et mortalité, taux par localisation, Femmes Pour habitantes, standard européen Incidence Mortalité Tous cancers 34,3 7, buccaux et digestifs respiratoires Cavité buccale et pharynx 6,4,7 Œsophage,3,6 Estomac 5,6 3,3 Côlon et rectum 3,5, Foie 3,8,9 Vésicule et voies biliaires 3,0,9 Pancréas 8,7 7,8 Larynx 0,7 0, Poumon, bronches, trachée 5, 7,3 Plèvre 0,4 0,3 Os, articulations, cartilage 0,8 0,3 Mélanome de la peau 0,8,0 reproductifs urinaires Sein 0,5 3,9 Col de l'utérus 5,,7 Corps de l'utérus 7,6 3, Ovaire,5 7,8 Rein 4,9,9 Vessie 4,6, Cerveau et système nerveux central 5,0 4,0 Thyroïde 8, 0,6 Sang et lymphe Maladie de Hodgkin,4 0, Lymphome non hodgkinien,7 3,6 Myélome multiple 3,7,3 Leucémie 7,5 3,7 Sauf les cancers non mélaniques de la peau pour l incidence 3 Sous-estimation probable de l incidence en raison de la couverture incomplète (cf. carte)

8 Incidence et mortalité, taux par localisation, Hommes Pour habitants, standard européen Incidence Mortalité Tous cancers 453,9 9,6 buccaux et digestifs respiratoires Cavité buccale et pharynx 7,8 6,4 Œsophage 8,7 7,0 Estomac 0,7 6,9 Côlon et rectum 50, 9, Foie 0,9 8,9 Vésicule et voies biliaires 3,,5 Pancréas 0,7 0, Larynx 5,9,7 Poumon, bronches, trachée 56,5 45,3 Plèvre 3,, Os, articulations, cartilage,0 0,5 Mélanome de la peau,3 3,7 reproductifs urinaires Prostate 33,7 6,5 Testicule 0,6 0,3 Rein,6 4,3 Vessie 9,7 6,6 Cerveau et système nerveux central 7,3 6,0 Thyroïde 3,3 0,5 Sang et lymphe Maladie de Hodgkin 3,4 0,3 Lymphome non hodgkinien 6,5 5,9 Myélome multiple 5,8 3,5 Leucémie,4 6,4 Sauf les cancers non mélaniques de la peau pour l incidence

9 Le cancer chez les enfants Le cancer chez les enfants: diagnostics par classe d âge, % 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 0% 0% 0% < Diagnostics ICCC-3 I Leucémies II Lymphomes III Tumeurs du système nerveux central IV Neuroblastomes V Rétinoblastomes VI-VII Néphroblastomes & hépatoblastomes VIII Tumeurs osseuses malignes IX Sarcomes des tissus mous X Tumeurs germinales XI-XII Autres tumeurs malignes Source: RSCE Chez l enfant, les cancers sont rares. Environ 68 nouveaux cas et 37 décès sont dénombrés chaque année. Depuis le début des années 990, le nombre des nouveaux cas de cancer par an est resté relativement constant et la mortalité a légèrement diminué. Les chances de guérison se sont nettement améliorées ces 60 dernières années et se montent actuellement à 80%. Les cancers représentent cependant la deuxième cause de mortalité dans l enfance. Les plus fréquents sont les leucémies (33%), les tumeurs du système nerveux central (%) et les lymphomes (3%). Classification internationale des cancers de l enfant, 3 e révision

10 BL LU ZG ZH AG SZ NE SO BE GL Informations complémentaires NW ZG SO JU BS AI TG SG AR AI SG OW FR LU UR SZ NE BE GL GE NW GR VS VD GE VS OW FR UR GR Cantons couverts par un registre des tumeurs, en 00 Cantons couverts par VD un registre des tumeurs, en 00 TI GE VSSH Année de création SH TI BS TG BS 0 Année 5 de 50 création GE km ZH VS BL TG AG JU AR km SO AI BL ZH AGSG 980 JU ZG AR SO AI 990 LU SZ NE BE GL SG NW 000 Année de création ZG Registres 007 nouvellement créés OW Année FR de création UR Registres LU SZ Absence nouvellement de nouvellement registre créés créés NE GR 970 VD 979 BE GL Absence de de registre NW Source: NICER, RCT OW Source: NICER, RCT FR TI UR GE GR VD VS km Registres nouvellement Registres nouvellement créés créés Niveau Niveau géographique: Absence de Absence registre de registre Cantons Cantons TI Année Source: GE de création NICER, Source: RCTNICER, RCT,, ThemaKart, ThemaKart, Neuchâtel Neuchâtel 0 0 VS km Sources des données: Statistique Registres nouvellement des causes créés de décès (CD) Niveau géographique: 0 Registres cantonaux des tumeurs Registre Absence de suisse registre du cancer de l enfant (RSCE) Cantons (RCT) (cf. carte) Année de création Source: NICER, RCT, ThemaKart, Neuchâtel 0 Impressum Editeur: Office fédéral de la statistique (OFS), CH-00 Neuchâtel, tél.: , fax: , Conception, rédaction: Section Santé de la population, Epidémiologie du cancer (OFS) Langues: Registres Disponible nouvellement en français, créés allemand et italien Niveau géographique: Traduction: Absence Services de registre linguistiques de l OFS Cantons Layout et graphiques: Service Prepress/Print, OFS Source: NICER, RCT, ThemaKart, Neuchâtel 0 Photo de couverture: OFS; Concept: Netthoevel & Gaberthüel, Bienne; photo: Uwe Bumann Fotolia.com Renseignements: tél.: , Publication en format PDF: Commandes: Numéro de commande: Rapport complet: «Le cancer en Suisse», Office fédéral de la statistique, Neuchâtel, 0 VD VD FR FR BE

Quatre personnes sur dix développent un cancer

Quatre personnes sur dix développent un cancer Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 07.02.2011, 9:15 14 Santé N 0351-1101-20 Le cancer en Suisse de 1983 à Quatre personnes sur dix

Plus en détail

Calcul des coûts complets de la formation professionnelle cantonale en 2007

Calcul des coûts complets de la formation professionnelle cantonale en 2007 Calcul des coûts complets de la formation professionnelle cantonale en 2007 Novembre 2008 Sommaire Récapitulatif des coûts (page 3) Coûts nets des cantons (page 4) Différences des coûts nets par rapport

Plus en détail

Registre des cancers Nord Tunisie

Registre des cancers Nord Tunisie Registre des cancers Nord Tunisie Données 1999-2003 Evolution 1994-2003 Projections à l horizon 2024 Ministère de la Santé Publique Institut Salah Azaiez Institut National de la Santé Publique Ministère

Plus en détail

Statistiques Canadiennes sur le Cancer, et HMR sur le poumon

Statistiques Canadiennes sur le Cancer, et HMR sur le poumon Statistiques Canadiennes sur le Cancer, et HMR sur le poumon Bernard Fortin Mars 2014 Source: Comité consultatif de la Société canadienne du cancer : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013. Toronto

Plus en détail

Cercle Indicateurs, Audit urbain

Cercle Indicateurs, Audit urbain 21 Développement durable et disparités régionales et internationales 1381-1300 Cercle Indicateurs, Audit urbain Mesurer le développement durable et les conditions de vie dans les villes Neuchâtel, 2013

Plus en détail

Qu est-ce que le cancer?

Qu est-ce que le cancer? Qu est-ce que le cancer? Pierre-Hugues Fortier Oto-Rhino-Laryngologie Oncologie Cervico-Faciale 3 avril 2012 Le cancer Au Québec 100 nouveaux cas par jour 50 morts par jour A travers le monde 1 nouveau

Plus en détail

.( /.*!0) %1 2"+ %#(3004) 05' 203 .(.*0"+ ) '!2"+ %#(30+ 0!"%) 4!%2) 3 .( @.*" '!%2"+ %#(30! &' 4!!% .+.*0%!!'!(!%2"+ 16 3047!

.( /.*!0) %1 2+ %#(3004) 05' 203 .(.*0+ ) '!2+ %#(30+ 0!%) 4!%2) 3 .( @.* '!%2+ %#(30! &' 4!!% .+.*0%!!'!(!%2+ 16 3047! !"#! $ %#&' (!"#$!% & % ' (!%' ) )''! *)+* *! %#"+, ' ( ', -) " *.( /.*!0) %1 2"+ %#(3004) 05' 203.(.*0"+ ) '!2"+ %#(30+ 0!"%) 4!%2) 3.( -.* %)!(2"+ %#(30! &' 4!!%.+.*0%!!'!(!%2"+ 16 3047!%(%' 0.(89.*

Plus en détail

La croissance du parc des véhicules se poursuit: engouement pour le diesel et la traction intégrale

La croissance du parc des véhicules se poursuit: engouement pour le diesel et la traction intégrale Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 04.02.2014, 9:15 11 Mobilité et transports N 0351-1400-70 Véhicules routiers en 2013 La croissance

Plus en détail

Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)-376 04 01 T +41(31)-376 04 04 www.infodrog.ch office@infodrog.ch

Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)-376 04 01 T +41(31)-376 04 04 www.infodrog.ch office@infodrog.ch Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)-376 04 01 T +41(31)-376 04 04 www.infodrog.ch office@infodrog.ch Impressum Editeur INFODROG Centrale nationale de coordination des addictions Rédaction Franziska

Plus en détail

LE RAPPEL PHYSIOLOGIQUE

LE RAPPEL PHYSIOLOGIQUE LE RAPPEL PHYSIOLOGIQUE LE CANCER Causes de décès - Nombre de décès - Taux comparatifs - Survie à 5 ans Nombre de décès (Sénat) La France se caractérise par une mortalité encore excessive avant 65 ans

Plus en détail

Le cancer au Nouveau-Brunswick 2002-2006

Le cancer au Nouveau-Brunswick 2002-2006 Le cancer au Nouveau-Brunswick 2002-2006 Message des co-chefs de la direction du Réseau du cancer du Nouveau-Brunswick (RCNB) Le Réseau du cancer du Nouveau-Brunswick est heureux de vous offrir le Rapport

Plus en détail

Statistique de l aide sociale

Statistique de l aide sociale Statistique de l aide sociale 2005-2014 Résultats du canton de Fribourg 12 novembre 2015 Sommaire 1. Evolution d indicateurs choisis 2005-2014 2. Réformes CSIAS 3. Conclusion et échanges 2 1. Evolution

Plus en détail

Volume 1 : Epidémiologie - Etudes des facteurs de risques

Volume 1 : Epidémiologie - Etudes des facteurs de risques 2 V o l u m e Volume 1 : Epidémiologie - Etudes des facteurs de risques Volume 2 : Epidémiologie - Situation et actions Recherche des données d incidence estimée des cancers au Maroc Recherche des données

Plus en détail

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail pour la branche privée de la sécurité

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail pour la branche privée de la sécurité Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail pour la branche privée de la sécurité Modification du 2 avril 2013 Le Conseil fédéral suisse arrête: I Le

Plus en détail

Statistique fiscale Diagrammes et cartes

Statistique fiscale Diagrammes et cartes Statistique fiscale 2013 - Diagrammes et cartes Explications Les cartes et diagrammes suivants illustrent des données de la période fiscale 2013 et complètent la statistique de l'impôt fédéral direct 2013,

Plus en détail

Comparaison intercantonale des coûts et du recours au système de santé

Comparaison intercantonale des coûts et du recours au système de santé Comparaison intercantonale des coûts et du recours Alberto Holly Professeur honoraire Institut d économie et management de la santé (IEMS) Université de Lausanne 11 ème Journée de travail de la Politique

Plus en détail

Le cancer en Suisse: les chiffres

Le cancer en Suisse: les chiffres Le cancer en Suisse: les chiffres Etat: octobre 2014 Combien de personnes développent un cancer en Suisse par année? Quelle est la mortalité en cas de cancer de la prostate? Les hommes sont-ils davantage

Plus en détail

Le cancer en Suisse: les chiffres

Le cancer en Suisse: les chiffres Le cancer en Suisse: les chiffres Etat: octobre 2015 Combien de personnes développent un cancer en Suisse par année? Quelle est la mortalité en cas de cancer de la prostate? Les hommes sont-ils davantage

Plus en détail

Ordonnance sur le financement de l assurance-chômage

Ordonnance sur le financement de l assurance-chômage Ordonnance sur le financement de l assurance-chômage (OFAC) 837.141 du 31 janvier 1996 (Etat le 12 mars 2002) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 109 de la loi du 25 juin 1982 sur l assurance-chômage

Plus en détail

Données épidémiologiques sur les cancers du sein et colo-rectaux dans la Manche

Données épidémiologiques sur les cancers du sein et colo-rectaux dans la Manche Données épidémiologiques sur les cancers du sein et colo-rectaux dans la Manche 17 ème Journée Médicale de l ARKM Cherbourg, le 29 Novembre 2014 L incidence de principaux cancers chez les femmes et chez

Plus en détail

Le cancer en Suisse: les chiffres

Le cancer en Suisse: les chiffres Le cancer en Suisse: les chiffres Etat: novembre 2016 Combien de personnes développent un cancer en Suisse par année? Quelle est la mortalité en cas de cancer de la prostate? Les hommes sont-ils davantage

Plus en détail

La Conférence suisse des directrices et des directeurs cantonaux de la santé (CDS) décide:

La Conférence suisse des directrices et des directeurs cantonaux de la santé (CDS) décide: Convention sur les contributions des cantons aux hôpitaux relative au financement de la formation médicale postgrade et sur la compensation intercantonale des charges (Convention sur le financement de

Plus en détail

Le cancer en Suisse. Etat et évolution de 1983 à 2007. Santé 1178-1000. Neuchâtel, 2011

Le cancer en Suisse. Etat et évolution de 1983 à 2007. Santé 1178-1000. Neuchâtel, 2011 14 Santé 1178-1 Le cancer en Suisse Etat et évolution de 1983 à 27 Swiss Childhood Cancer Registry (SCCR) Schweizer Kinderkrebsregister (SKKR) Registre Suisse du Cancer de l Enfant (RSCE) Registro Svizzero

Plus en détail

Analyse spatiale de la mortalité par cancer dans les régions Nord Pas-de-Calais, Île-de-France, Picardie et Rhône-Alpes (1991-1999)

Analyse spatiale de la mortalité par cancer dans les régions Nord Pas-de-Calais, Île-de-France, Picardie et Rhône-Alpes (1991-1999) Analyse spatiale de la mortalité par cancer dans les régions Nord Pas-de-Calais, Île-de-France, Picardie et Rhône-Alpes (1991-1999) Phase II du projet CIRCÉ (Cancer Inégalités Régionales Cantonales et

Plus en détail

Estimation de la prévalence (partielle et totale) du cancer en France métropolitaine chez les 15 ans et plus en 2008

Estimation de la prévalence (partielle et totale) du cancer en France métropolitaine chez les 15 ans et plus en 2008 JUILLET 2014 Estimation de la prévalence (partielle et totale) du cancer en France métropolitaine chez les 15 ans et plus en 2008 Étude à partir des registres des cancers du réseau Francim Auteurs Marc

Plus en détail

Statistique de l aide sociale

Statistique de l aide sociale Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Division Santé et affaires sociales 13 Protection Sociale avril 2011 Statistique de l aide sociale La population comme grandeur

Plus en détail

Sondage des salaires 2009-2010 Résultats

Sondage des salaires 2009-2010 Résultats Responsable Domaine Employé Rue Bibracte 8b Tél. P. 026 675 11 79 arbeitnehmer@pro-geo.ch Isabelle Rey 1580 Avenches www.pro-geo.ch Table des matières 1 Commentaire sur le sondage des salaires 2009-2010...4

Plus en détail

Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014

Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014 Les primes d assurance-maladie 2015 Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014 25 20 Prime moyenne

Plus en détail

Les chiffres du cancer : incidence, différences et survie

Les chiffres du cancer : incidence, différences et survie Les chiffres du cancer : incidence, différences et survie Source des données et méthodes d'estimation Le réseau Francim regroupe l ensemble des registres français des cancers. Il a déterminé l incidence

Plus en détail

Période de recensement 2002 - Répartition par âge des cas. Hôpital test <100 lits. Hôpital test 100 à 499 lits. Hôpital test >= 500 lits

Période de recensement 2002 - Répartition par âge des cas. Hôpital test <100 lits. Hôpital test 100 à 499 lits. Hôpital test >= 500 lits Période de recensement 2002 - Répartition par âge des cas Classe d'âge Nombre de cas 0-9 683 10-19 143 20-29 635 30-39 923 40-49 592 50-59 716 60-69 626 70-79 454 80-89 156 90-99 9 Classe d'âge Nombre

Plus en détail

Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Statistiques des inscriptions. Etat: 01 Juillet Auteur: Hans-Heiri Frei / Nicola Ruch

Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Statistiques des inscriptions. Etat: 01 Juillet Auteur: Hans-Heiri Frei / Nicola Ruch Page 1 / 8 Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Statistiques des inscriptions Etat: 01 Juillet 2015 Auteur: Hans-Heiri Frei / Nicola Ruch Page 2 / 8 Table des matières 1 Remarques préliminaires

Plus en détail

Adecco Swiss Job Market Index

Adecco Swiss Job Market Index Adecco Swiss Job Market Index Quarterly Report Q4/213 Q4/213 L économie suisse tourne à plein régime tant et si bien que l offre d emploi ne subit même pas le ralentissement hivernal habituel. C est ce

Plus en détail

Le cancer dans la Capitale-Nationale : incidence et mortalité

Le cancer dans la Capitale-Nationale : incidence et mortalité Direction régionale de santé publique Le cancer dans la Capitale-Nationale : incidence et mortalité LE CANCER DANS LA CAPITALE-NATIONALE : INCIDENCE ET MORTALITÉ Direction régionale de santé publique Agence

Plus en détail

Adecco Swiss Job Market Index

Adecco Swiss Job Market Index Adecco Swiss Job Market Index Quarterly Report Q2/213 Q2/213 Bien que la reprise de l économie mondiale repose sur des pieds d argile et que la crise de l euro continue de couver, les entreprises suisses

Plus en détail

Estimation de l incidence départementale des cancers à partir de données médico-administratives*

Estimation de l incidence départementale des cancers à partir de données médico-administratives* Estimation de l incidence départementale des cancers à partir de données médico-administratives* Z Uhry 1, L Remontet 2, A Rogel 1, N Mitton 3,4, N Bossard 2, M Colonna 3,4 A Belot 1,2, P Grosclaude 4,

Plus en détail

CSIAS 11 mars 2015 Aide sociale de longue durée

CSIAS 11 mars 2015 Aide sociale de longue durée CSIAS 11 mars 2015 Aide sociale de longue durée Aide sociale de longue durée - Préambule Groupes de personnes à risque (étude OFS 2011 et statistiques genevoises ) Les familles monoparentales (environ

Plus en détail

BIO SUISSE 2008/09 ILLUSTRATIONS A NOMBRE DES ENTREPRISES AGRICOLES SELON LE NOMBRE ET LA SURFACE EN 2008

BIO SUISSE 2008/09 ILLUSTRATIONS A NOMBRE DES ENTREPRISES AGRICOLES SELON LE NOMBRE ET LA SURFACE EN 2008 1 Bio Suisse FACTS & TRENDS 2009 BIO SUISSE 2008/09 ILLUSTRATIONS A NOMBRE DES ENTREPRISES AGRICOLES SELON LE NOMBRE ET LA SURFACE EN 2008 2 Bio Suisse FACTS & TRENDS 2009 11,9% de toutes les entreprises

Plus en détail

Etat des lieux épidémiologique du cancer en Rhône-Alpes. Incidence

Etat des lieux épidémiologique du cancer en Rhône-Alpes. Incidence lieux épidémiologique du cancer en Rhône-Alpes Etat des lieux épidémiologique du cancer en Rhône-Alpes Pour accompagner le travail de préparation du SROS de cancérologie, l Observatoire Régional de la

Plus en détail

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 Bisnode Faillites et créations arrêtées au mois de Mai 2013 Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 731b du CO: dissolutions d entreprises aux dépens de la collectivité. Entre janvier

Plus en détail

La vague de faillites continue à déferler en cette nouvelle année: plus de 6000 entreprises se battent pour survivre

La vague de faillites continue à déferler en cette nouvelle année: plus de 6000 entreprises se battent pour survivre Chiffres par 31 janvier 2010 19. 2. 2010 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnbswitzerland.ch/presse La vague de faillites continue à déferler

Plus en détail

Les cancers en Auvergne

Les cancers en Auvergne 1. La mortalité par cancers 1.1. Répartition des décès par cancers Les cancers en Auvergne Données de cadrage Observatoire régional de la santé d Auvergne Décembre 2013 Réalisé avec le soutien financier

Plus en détail

Travail de vacances Quelques informations pour les jeunes gens et les employeurs

Travail de vacances Quelques informations pour les jeunes gens et les employeurs Travail de vacances Quelques informations pour les jeunes gens et les employeurs Sécurité d abord Les accidents se produisent le plus souvent les premiers jours de travail Jeunes gens Les jobs de vacances

Plus en détail

Jean-François Delaloye CHUV, Lausanne

Jean-François Delaloye CHUV, Lausanne Jean-François Delaloye CHUV, Lausanne Mammographie 2 incidences détectent de plus petits cancers, surtout si les seins sont denses diminuent le risque de cancer d intervalle dans les 12 mois (0.46 [95%

Plus en détail

3 e fiche d'informations sur l'initiative relative à la caisse unique

3 e fiche d'informations sur l'initiative relative à la caisse unique 3 e fiche d'informations sur l'initiative relative à la caisse unique Financement du système de santé, aujourd'hui et en cas d'acceptation de l'initiative sur la caisse unique: exemple d'une famille avec

Plus en détail

Bisnode. EN Juillet 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 30.8.2013. Hausse des faillites de cinq pour cent

Bisnode. EN Juillet 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 30.8.2013. Hausse des faillites de cinq pour cent Bisnode Faillites et créations d Entreprise EN Juillet Étude sur les faillites et créations d entreprises.8. Hausse des faillites de cinq pour cent 8 faillites et 888 créations d entreprise en juillet

Plus en détail

Les primes d assurance-maladie 2014

Les primes d assurance-maladie 2014 Les primes d assurance-maladie 2014 Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Conférence de presse du 26 septembre 2013 Prime moyenne «Adulte»

Plus en détail

BIO SUISSE 2010/11 CHIFFRES ET DONNEES A VUE D ENSEMBLE DU NOMBRE D ENTREPRISES ET DES SURFACES

BIO SUISSE 2010/11 CHIFFRES ET DONNEES A VUE D ENSEMBLE DU NOMBRE D ENTREPRISES ET DES SURFACES BIO SUISSE 2010/11 CHIFFRES ET DONNEES A VUE D ENSEMBLE DU NOMBRE D ENTREPRISES ET DES SURFACES 1 Bio Suisse Conférence de presse annuelle 30 mars 2011 10,9% des entreprises agricoles suisses sont des

Plus en détail

ÉPIDÉMIOLOGIE HOSPITALIÈRE DU CANCER

ÉPIDÉMIOLOGIE HOSPITALIÈRE DU CANCER ÉPIDÉMIOLOGIE HOSPITALIÈRE DU CANCER ADULTES - HABITANTS LA RÉGION CENTRE PMSI 2006-2011 S.Baron, AI. Lecuyer, C.Gaborit, L.Godillon, E.Rusch (UREH) Rapport UREH www.sante-centre.fr/ureh-centre INTRODUCTION:

Plus en détail

Statistiques de mortalité en Région de Bruxelles-Capitale 2003-2004

Statistiques de mortalité en Région de Bruxelles-Capitale 2003-2004 OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL BRUXELLES OBSERVATORIUM VOOR GEZONDHEID EN WELZIJN BRUSSEL Statistiques de mortalité en Région de Bruxelles-Capitale 23-24 2 8 Commission communautaire commune 2 COLOPHON

Plus en détail

Ceser 07/11/2016 M. Telle-Lamberton V. Féron

Ceser 07/11/2016 M. Telle-Lamberton V. Féron Épidémiologie des cancers en Île-de-France Ceser 07/11/2016 M. Telle-Lamberton V. Féron 1 Épidémiologie des cancers en Île-de-France Principaux chiffres Situation de l Île-de-France par rapport à la France

Plus en détail

L indice suisse des prix de la construction

L indice suisse des prix de la construction 05 Prix 677-1600 L indice suisse des prix de la construction Indices de l évolution des prix dans le secteur de la construction Publié semestriellement depuis avril 1999 Neuchâtel 2016 L indice en 9 réponses

Plus en détail

Education et science 1385-1500. Personnes en formation. Neuchâtel 2015

Education et science 1385-1500. Personnes en formation. Neuchâtel 2015 15 Education et science 1385-1500 Personnes en formation Edition 2015 Neuchâtel 2015 Introduction Cette publication donne une vue d ensemble des personnes en formation en Suisse. Les résultats statistiques

Plus en détail

Le nombre de personnes atteintes d'un cancer augmente, mais la mortalité baisse

Le nombre de personnes atteintes d'un cancer augmente, mais la mortalité baisse Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 21.3.216, 11: 14 Santé N 351-162-6 Le cancer en, rapport 215 Le nombre de personnes atteintes d'un

Plus en détail

Chapitre Les Affections ALD Libellé. 38- Troubles permanents du rythme et de la conductivité

Chapitre Les Affections ALD Libellé. 38- Troubles permanents du rythme et de la conductivité Chapitre Les Affections ALD Libellé 15- Insuffisance cardiaque Insuffisance ventriculaire gauche : IVG Insuffisance ventriculaire droite secondaire :IVD Troubles de la conduction (BAV complet) 38- Troubles

Plus en détail

Mise en oeuvre de la nouvelle organisation des autorités dans les cantons: aperçu

Mise en oeuvre de la nouvelle organisation des autorités dans les cantons: aperçu Nouveau droit de protection des mineurs et des adultes. Questions concrètes de mise en oeuvre Journées d étude des 11/12 septembre 2012 à Fribourg Exposé 3 Mise en oeuvre de la nouvelle organisation des

Plus en détail

Etude de mortalité et d incidence. des cancers autour du site de Soulaines

Etude de mortalité et d incidence. des cancers autour du site de Soulaines Etude de mortalité et d incidence des cancers autour du site de Soulaines B.VACQUIER Séminaire Environnement / Santé de l ANCCLI et de l IRSN 15 novembre 2012 Contexte Mise en place d un centre de stockage

Plus en détail

Masterplan formation professionnelle supérieure (FPS)

Masterplan formation professionnelle supérieure (FPS) Masterplan formation professionnelle supérieure (FPS) Resultats du GT en Février 2009 AdA Plattformtagung du 4 mai 2009 Martin Stalder, BBT Contenu Groupe de travail Masterplan FPS Constat I: Diplômes

Plus en détail

Registre Genevois des Tumeurs LE CANCER A GENEVE INCIDENCE MORTALITE SURVIE PREVALENCE 2007-2010

Registre Genevois des Tumeurs LE CANCER A GENEVE INCIDENCE MORTALITE SURVIE PREVALENCE 2007-2010 Registre Genevois des Tumeurs LE CANCER A GENEVE INCIDENCE MORTALITE SURVIE PREVALENCE 2007-2010 Mars 2015 Le Registre genevois des tumeurs remercie vivement : Les hôpitaux universitaires, les médecins

Plus en détail

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2014

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2014 UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ ZENTRUM FÜR TESTENTWICKLUNG UND DIAGNOSTIK AM DEPARTEMENT FÜR PSYCHOLOGIE CENTRE POUR LE DEVELOPPEMENT DE TESTS ET LE DIAGNOSTIC AU DEPARTEMENT

Plus en détail

infn coordination intervention suisse drog Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)

infn coordination intervention suisse drog Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31) infn coordination intervention suisse drog Eigerplatz 5 CH-3 Bern 14 T +41(31)-376 4 1 www.infodrog.ch office@infodrog.ch Impressum Editeur INFODROG Centrale nationale de coordination des addictions Rédaction

Plus en détail

Le Registre genevois des tumeurs : un instrument de santé publique et de recherche

Le Registre genevois des tumeurs : un instrument de santé publique et de recherche Le Registre genevois des tumeurs : un instrument de santé publique et de recherche 3e cycle CUSO 2008 Santé au travail Leysin 26 avril 2008 Massimo Usel Les registres des tumeurs à travers l Europe 150

Plus en détail

Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après treize années (état au 1 er février 2016)

Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après treize années (état au 1 er février 2016) Département fédéral de l'intérieur Office fédéral des assurances sociales (OFAS) Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après treize années (état au 1 er février 2016) Les aides

Plus en détail

Adecco Swiss Job Market Index

Adecco Swiss Job Market Index Adecco Swiss Job Market Index Quarterly Report Q2/215 Q2/215 Depuis mars dernier, le nombre d offres d emploi publiées n a certes guère évolué, mais, si l on compare les chiffres avec ceux de l année précédente,

Plus en détail

Fiche d information et de faits : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013

Fiche d information et de faits : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013 SOUS EMBARGO JUSQU AU mercredi 29 mai 2013, 3 h 1, HAE Mai 2013 Fiche d information et de faits : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013 En 2013 : On estime que 48 700 nouveaux cas de cancer seront

Plus en détail

Helena Mooser Theler, Promotion Santé Valais. Le point de vue d une femme

Helena Mooser Theler, Promotion Santé Valais. Le point de vue d une femme Helena Mooser Theler, Promotion Santé Valais Le point de vue d une femme Le deuxième attribut féminin Un symbole de féminité, de beauté, et d érotisme Est importante pour l intégrité physique Est le type

Plus en détail

L indice suisse des prix de la construction

L indice suisse des prix de la construction L indice suisse des prix de la construction Indices de l évolution des prix dans le secteur de la construction Publié tous les 6 mois depuis avril 1999 Neuchâtel, 2005 L indice en 8 réponses 1. Qu est-ce

Plus en détail

Chiffres-clés des institutions médico-sociales 2011, valeurs médianes par canton Type d'établissements: Institutions pour handicapés

Chiffres-clés des institutions médico-sociales 2011, valeurs médianes par canton Type d'établissements: Institutions pour handicapés Type d'établissements: Institutions pour handicapés ZH BE LU UR SZ OW NW GL ZG FR SO BS BL SH AR AI SG GR AG TG TI VD VS NE GE JU CH Nombre d'établissements 94 119 12 2 3 1 1 4 4 25 22 19 29 3 6 1 23 16

Plus en détail

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, c est faire preuve de bon sens. Exemple En cas d assainissement global d une maison individuelle suisse classique, le potentiel d économie

Plus en détail

Évolution de la mortalité par cancer en France de 1950 à 2006 Catherine Hill, Françoise Doyon et Abdeddahir Mousannif

Évolution de la mortalité par cancer en France de 1950 à 2006 Catherine Hill, Françoise Doyon et Abdeddahir Mousannif Maladies chroniques et traumatismes Évolution de la mortalité par cancer en France de 1950 à 2006 Catherine Hill, Françoise Doyon et Abdeddahir Mousannif Sommaire 1. Introduction 3 2. Matériel et méthodes

Plus en détail

Registre des cancers de Loire- Atlantique et Vendée. Le cancer en Vendée. F. Molinié. Association EPIC-PL

Registre des cancers de Loire- Atlantique et Vendée. Le cancer en Vendée. F. Molinié. Association EPIC-PL Registre des cancers de Loire- Atlantique et Vendée Le cancer en Vendée F. Molinié Association EPIC-PL www.sante-pays-de-la-loire.com/registre_des_cancers.161.0.html Principaux indicateurs nécessaires

Plus en détail

Structures de jour Mise en œuvre : des réponses diverses

Structures de jour Mise en œuvre : des réponses diverses Structures de jour : des réponses diverses Informations de l enquête IDES auprès des cantons Année scolaire 2014 2015 Dominique Chételat / Chef de l Unité de coordination Scolarité obligatoire Conférence

Plus en détail

La publicité des registres d impôt

La publicité des registres d impôt A Indications générales Registres d impôt Février 2014 La publicité des registres d impôt (Etat de la législation : 1 er janvier 2014) Division Etudes et supports / AFC Berne, 2014 A Indications générales

Plus en détail

Test de fitness pour le recrutement (TFR)

Test de fitness pour le recrutement (TFR) Eidgenössisches Departement für Verteidigung, Bevölkerungsschutz und Sport VBS Bundesamt für Sport BASPO Eidgenössische Hochschule für Sport Magglingen EHSM Dr es. sc.thomas Wyss, lt col EMG Stephan Zehr,

Plus en détail

Adecco Swiss Job Market Index

Adecco Swiss Job Market Index Adecco Swiss Job Market Index Quarterly Report Q1/ Q1/ Les entreprises suisses se portent très bien: le recul des offres d emploi au cours du dernier trimestre était en fait une exception saisonnière et

Plus en détail

Faillites et créations d entreprise. Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites et créations d entreprises au 31 mai 2010

Faillites et créations d entreprise. Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites et créations d entreprises au 31 mai 2010 Chiffres par 31 mai 2010 22. 6. 2010 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/presse Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites

Plus en détail

Statistiques canadiennes sur le cancer

Statistiques canadiennes sur le cancer Statistiques canadiennes sur le cancer 2008 www.cancer.ca PRODUIT PAR : SOCIÉTÉ CANADIENNE DU CANCER, INSTITUT NATIONAL DU CANCER DU CANADA, STATISTIQUE CANADA, RÉGISTRES DU CANCER DES PROVINCES ET DESTERRITOIRES,

Plus en détail

Composante du produit n o 82-003-X au catalogue de Statistique Canada Rapports sur la santé. Article

Composante du produit n o 82-003-X au catalogue de Statistique Canada Rapports sur la santé. Article Composante du produit n o 82-00-X au catalogue de Statistique Canada Rapports sur la santé Article Examen de la méthode de la NAACCR pour l'évaluation de la complétude du processus de détermination des

Plus en détail

Statistiques agricoles et commerciales

Statistiques agricoles et commerciales Statistiques agricoles et commerciales Contact: Sabine Lubow, Responsable Relations publiques Peter Merian-Strasse 34 4052 Basel Tél. 061 204 66 25 sabine.lubow@bio-suisse.ch Bio Suisse est la principale

Plus en détail

Délimitation entre prestations salariales accessoires/allocations pour frais/salaire

Délimitation entre prestations salariales accessoires/allocations pour frais/salaire Nouveau certificat de salaire (NCS) Le nouveau certificat de salaire est obligatoire dans la plupart des cantons à partir de l'année fiscale 2007 (voir l'aperçu au chiffre 3.1.6). Le nouveau certificat

Plus en détail

Prévoyance professionnelle obligatoire pour les personnes au chômage

Prévoyance professionnelle obligatoire pour les personnes au chômage Prévoyance professionnelle obligatoire pour les personnes au chômage (Valable à partir du 01.01.2013) 1 Personnes assurées (plan de prévoyance AL) La prévoyance professionnelle obligatoire des personnes

Plus en détail

Incidence du cancer en Belgique et dans la Communauté Germanophone

Incidence du cancer en Belgique et dans la Communauté Germanophone Incidence du cancer en Belgique et dans la Communauté Germanophone Julie Francart, Katia Emmerechts, Liesbet Van Eycken Eupen, le 5 Avril 2011 Contenu Introduction Objectives Incidence du Cancer en Belgique

Plus en détail

Sondage SEMO 2011/2012 : Résultats

Sondage SEMO 2011/2012 : Résultats Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d'etat à l'économie SECO Marché du travail / Assurance-chômage Mesures du marché du travail Markus Weber 07.06.2013

Plus en détail

La situation du cancer, quelques chiffres clés. La recherche avance, la vie progresse.

La situation du cancer, quelques chiffres clés. La recherche avance, la vie progresse. La situation du cancer, quelques chiffres clés Les candidats médicaments 375 composés en phase II, III Les classes thérapeutiques à large spectre restent privilégiées (56%) Mais l innovation se trouve

Plus en détail

La durabilité est rentable. www.volets-roulants.ch

La durabilité est rentable. www.volets-roulants.ch La durabilité est rentable www.volets-roulants.ch Nous nous portons garant de la longévité et de la haute qualité de nos produits Les volets roulants aident à économiser de l argent La gestion et l entretien

Plus en détail

ANNEXE 2 : évaluation des données issues du logiciel Open RCP

ANNEXE 2 : évaluation des données issues du logiciel Open RCP ANNEXE 2 : évaluation des données issues du logiciel Open RCP ROHLim - rapport d activité année 213 ANNEXE 2 : évaluation des données issues du logiciel Open RCP 1 Il existe en Limousin 3 Centres de Coordination

Plus en détail

Article ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES ET ANATOMOPATHOLOGIQUES DES CANCERS DANS LES CENTRES HOSPITALIERS UNIVERSITAIRES (CHU) DU RWANDA

Article ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES ET ANATOMOPATHOLOGIQUES DES CANCERS DANS LES CENTRES HOSPITALIERS UNIVERSITAIRES (CHU) DU RWANDA Article ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES ET ANATOMOPATHOLOGIQUES DES CANCERS DANS LES CENTRES HOSPITALIERS UNIVERSITAIRES (CHU) DU RWANDA V. Ndahindwa 1* L. Ngendahayo 2, J. Vyankandondera 3 1Ecole de Santé Publique,

Plus en détail

Facturation électronique au sein de l'administration fédérale

Facturation électronique au sein de l'administration fédérale Facturation électronique au sein de l'administration fédérale Simon Zbinden Contenu L administration fédérale Obligation de recourir à la facturation électronique La facturation électronique dans les cantons

Plus en détail

L A COMMI SSI ON C O N C O R DAT AI R E CON CE R N AN T L E S E N T R E P R I SE S DE SE CU R I T E ( C E S)

L A COMMI SSI ON C O N C O R DAT AI R E CON CE R N AN T L E S E N T R E P R I SE S DE SE CU R I T E ( C E S) L A COMMI SSI ON C O N C O R DAT AI R E CON CE R N AN T L E S E N T R E P R I SE S DE SE CU R I T E ( C E S) Directives du 30 septembre 2010 concernant la reconnaissance des autorisations délivrées par

Plus en détail

2012 BVA Logistique SA - Allmedia.13

2012 BVA Logistique SA - Allmedia.13 les canaux du marketing direct distribution d imprimés publicitaires et d échantillons envois adressés @ -mailing CONSEIL > Stratégie orientée aux objectifs > Segmentation clientèle & potentiel de marché

Plus en détail

4. Collaborations intercantonales

4. Collaborations intercantonales 4. Collaborations intercantonales 1/16 Nombre de conférences régionales des directeurs cantonaux C4.30a 2008, Nombre de conférences régionales des directeurs cantonaux ( A finalité politique, composées

Plus en détail

Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton?

Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton? Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton? L OFSP a annoncé une hausse moyenne des primes de 15%, soit entre 3 et 20% d augmentation selon le canton concerné Pourquoi le

Plus en détail

««TOUT-EN-UN»» 2013 BVA marketing direct SA - Allmedia.14

««TOUT-EN-UN»» 2013 BVA marketing direct SA - Allmedia.14 Votre Votre partenaire partenaire 2014 2014 ««TOUT-EN-UN»» les canaux du marketing direct distribution d imprimés publicitaires et d échantillons envois adressés e-solutions vos avantages & objectifs AVANTAGES

Plus en détail

APERÇU DE L'IMPOT SUR LES GAINS IMMOBILIERS

APERÇU DE L'IMPOT SUR LES GAINS IMMOBILIERS D Impôts divers Impôt sur les APERÇU DE L'IMPOT SUR LES GAINS IMMOBILIERS GENERALITES Les immeubles sont le plus souvent vendus avec un bénéfice. En effet, le produit de la vente d'un bien-fonds est en

Plus en détail

Campagne de contrôle OIP 2014: "boutiques/offres en ligne" Résultats

Campagne de contrôle OIP 2014: boutiques/offres en ligne Résultats Campagne de contrôle OIP 2014: "boutiques/offres en ligne" Résultats Campagne OIP 2014: Branches contrôlées articles de sport mode, habillement articles ménagers appareils électroniques meubles, éléments

Plus en détail

Portrait du cancer au Québec, 2006

Portrait du cancer au Québec, 2006 Portrait du cancer au Québec, 2006 38 Le document Portrait du cancer au Québec, 2006 est produit conjointement par la Direction de la surveillance de l état de santé et la Direction de la préventiondes

Plus en détail

Programme national contre le cancer pour la Suisse

Programme national contre le cancer pour la Suisse Programme national contre le cancer pour la Suisse 2011 2015 Afin de rendre le texte plus lisible, c est la forme masculine qui est utilisée dans ce document (par exemple infirmier ou patient) pour les

Plus en détail

09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT 151

09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT 151 09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT 151 Investissements dans la construction 153 Bâtiments 157 Logements 162 Logements vacants 171 Locaux industriels ou commerciaux vacants 181 09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT Annuaire

Plus en détail

Edition 2014 STATISTIQUE ÉTABLISSEMENTS MÉDICO-SOCIAUX

Edition 2014 STATISTIQUE ÉTABLISSEMENTS MÉDICO-SOCIAUX Edition 2014 STATISTIQUE ÉTABLISSEMENTS MÉDICO-SOCIAUX STATISTIQUE ÉTABLISSEMENTS MÉDICO-SOCIAUX SOMMAIRE Personnes âgées 6 Population résidante permanente, par canton 6 Population résidante permanente,

Plus en détail

2013 Créa KOF UBS BAK Seco CS Créa UBS BAK Seco KOF CS. Seco BAK Créa KOF CS UBS CS Seco KOF BAK Créa UBS

2013 Créa KOF UBS BAK Seco CS Créa UBS BAK Seco KOF CS. Seco BAK Créa KOF CS UBS CS Seco KOF BAK Créa UBS Méta-Analyse immobilière Tr1 2012 - L indice homegate du marché des loyers a augmenté de 0, au quatrième trimestre par rapport au trimestre précédent. - Au quatrième trimestre, IAZI a observé une augmentation

Plus en détail

EXIT A.D.M.D. Suisse romande

EXIT A.D.M.D. Suisse romande Cantons Membres EXIT A.D.M.D. Suisse romande VD GE 767 536 Nombre de membres au 3.2.2 : 6 594 NE VS 46 24 8 VD GE FR BE 76 536 7 NE VS JU TI 234 57 6 FR ZH 2 5 BE JU Cantons Membres 4 TI ZH BS BL 5 3 BS

Plus en détail