CANCER DU SEIN Epidémiologie, Facteurs de risque et objec?fs des traitements. FMC Cancer du sein CNGOF Dr Boiffard Florence

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CANCER DU SEIN Epidémiologie, Facteurs de risque et objec?fs des traitements. FMC Cancer du sein CNGOF Dr Boiffard Florence 21.11."

Transcription

1 CANCER DU SEIN Epidémiologie, Facteurs de risque et objec?fs des traitements FMC Cancer du sein CNGOF Dr Boiffard Florence

2 Épidémiologie (Etat des lieux, INCA 2013)

3 Le cancer du sein fait partie des cancers ayant un bon pronostic. Selon la dernière étude des registres du réseau Francim portant sur la période (en cours de publication), les taux de survie nette du cancer du sein à 5 et 10 ans après le diagnostic sont respectivement estimés à 86 % et 76 %.

4 MAIS la survie élevée ne doit pas faire oublier que le cancer du sein reste la première cause de décès par cancer chez la femme, notamment la femme jeune. Les facteurs de risque connus du cancer du sein sont peu ou pas accessibles à la préven?on.

5 La maladie affecte très rarement les femmes de moins de 30 ans. Les taux d incidence augmentent de façon importante et régulière entre 30 et 60 ans. Belot et al., Cancer Incidence and Mortality in France over the period , Rev Epidemiol Sante Publique 2008

6 Facteurs de risque Formes familiales = 10 à 15% q Plusieurs gènes de prédisposi?on aux cancers du sein et/ou de l ovaire Notamment les gènes BRCA1 et BRCA2 (Breast Cancer 1 et 2) 50% BRCA1 : risque de cancer du sein : 70%, risque de cancer de l'ovaire : 30-40%, trompe BRCA2 : risque de cancer du sein (60%) et de l ovaire (10-20%), cancer du sein chez l homme et prostate, risque de cancer pancréas et mélanome q disposi?f d oncogéné?que pour dépistage des cas index et des apparentés q Stratégie de prise en charge basée sur la surveillance et/ou la chirurgie prophylac?que Certaines anomalies histologiques du sein q Hyperplasie avec atypies RR 4 de transforma?on maligne RR 22 si ATCD familaux

7 Exposi?on aux hormones q sensible du risque si puberté précoce, ménopause tardive q Contracep?fs oraux? sensible du risque à 1,52 si prise prolongée Effet disparaît à 10 ans après la fin du traitement Effet néga?f contrebalancé par effet protecteur sur le risque de cancer d ovaire et sein q THM? RR entre 1,2 et 2 Recommanda?ons: réduire les indica?ons et la durée du gt et réévaluer annuellement l indica?on Obésité surtout après la ménopause Tabagisme Alcoolisa?on chronique Le travail posté? Irradia?on thoracique

8 Facteurs protecteurs Ac?vité physique!!! q En préven?on primaire et préven?on de la récidive q Femme en post- ménopause ++++ q Diminu?on du risque environ 20%

9 Recommanda?ons na?onales Faire de l exercice physique : pratiquer 5 jours par semaine au moins 30 minutes d activité physique modérée (d intensité comparable à la marche à un pas soutenu) ou de pratiquer 3 jours par semaine 20 minutes d activité physique intensive (d intensité comparable au jogging). (PNNS37/INCa, 2009). Limiter votre consommation d alcool tant en termes de quantité que de fréquence car toute consommation régulière est à risque (PNNS/INCa, 2009) Maintenir un poids normal : garder un IMC (Indice de Masse Corporelle) compris entre 18,5 et 25kg/m2 (PNNS/INCa, 2009). Allaiter si possible exclusivement votre enfant pendant 6 mois (PNNS/INCa, 2009) Discuter avec votre médecin des risques et avantages d un traitement hormonal de la ménopause et réévaluer annuellement avec lui l intérêt du traitement (communiqué Afssaps 2008) Recommandations nationales pour la surveillance médico- professionnelle des travailleurs postés et/ou de nuit. Il est, notamment, recommandé d informer les femmes sur le fait que le travail posté et/ou de nuit est un facteur de risque probable pour le cancer du sein, ne justifiant pas de dépistage spécifique par rapport au dépistage organisé du cancer du sein.

10 Mode de diffusion Locorégionale q vers le système lympha?que q vers la peau du sein ou les muscles du thorax

11 Métasta?que: carc. infiltrant de mauvais pronos8c q vers le foie, les os, les poumons, la plèvre q vers le SNC q vers la cavité péritonéale, les ovaires

12 Objec?fs des traitements Principaux traitements q Tg loco- régionaux: Chirurgie Radiothérapie q Tg systémiques Chimiothérapie Hormonothérapie Thérapeu?ques ciblées À adapter au type histologique du cancer de son stade au moment du diagnos?c de son grade Du statut des récepteurs hormonaux ou de HER2 des éventuelles contre- indica?ons aux traitements Bien sûr âge de la pa?ente et son état général

13 Plan de traitement établi en réunion de concerta?on pluridisciplinaire Par?cipa?on ac?ve de la pa?ente aux décisions Intérêt de l associa?on des gt pour q Être plus efficace Diminuer le risque de récidives Augmenter la survie globale sans récidive q Améliorer la qualité de vie Chirurgie moins mu?lante Moins de séquelles

14 Objec?fs o Contrôle local de la maladie Chirurgie o Chirurgie conservatrice 80% par zonectomie, tumorectomie, oncoplas?e o Chirurgie radicale par mastectomie o Explora?on axillaire q Pour informa?on pronos?que du risque métasta?que q Intérêt cura?f limité q GAS, curage axillaire o Définir les traitements adjuvants

15 Radiothérapie Contrôle loco- régional de la maladie Et diminu?on du risque de récidive local et ganglionnaire q Irradia?on de la zone du sein Systéma?que si gt conservateur Si FDR récidve locale si mastectomie q +- irradia?on ganglionnaire si N+ Sus- claviculaire +- les autres chaines ganglionnaires si facteurs de mauvais pronos?c q récidive à 10 ans de 50%

16 Chimiothérapie Tg systémique indiqué en cas de facteurs de mauvais pronos?c Diminu?on du risque récidive à distance Soit en néo- adjuvant avant la chirurgie q Permegant une éventuelle diminu?on de la tumeur et ainsi tenter gt conservateur Soit en adjuvant après la chirurgie

17 Thérapies ciblées HER2 : - HER2 : 1+ Perfusion d Herceptine : Vaccin anti-tumeur du sein = Anti corps anti tumeur Efficace que si présence de bcp d Antigène HER 2 sur les cellules HER2 : 2+ HER2 : % des cancers du sein Favorise l apoptose de La cellule

18 Hormonothérapie Pour les cancers infiltrants RH+ ou Récepteurs dissociés Diminu?on du risque de récidive 5 ans de traitement

Cancer du sein : données épidémiologiques 2012

Cancer du sein : données épidémiologiques 2012 Cancer du sein 1 2 Cancer du sein : données épidémiologiques 2012 1er cancer en fréquence et en mortalité de la femme 48.763 nouveaux cas 31,5 % des nouveaux cas de cancers de la femme 50 % des cancers

Plus en détail

Le rôle du généraliste dans le suivi du cancer du sein. Pr. Yves Aubard

Le rôle du généraliste dans le suivi du cancer du sein. Pr. Yves Aubard Le rôle du généraliste dans le suivi du cancer du sein Pr. Yves Aubard Les objectifs généraux de la surveillance Dépistage D un rechute locale ou régionale D un cancer du sein controlatéral D une métastase

Plus en détail

Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage

Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Séminaire Dépistage organisé des cancers 23 juin 2014 Dr Olivier Scemama Adjoint au chef du service

Plus en détail

CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN

CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN FORMATION IDE ONCOLOGIE-HÉMATOLOGIE «Connaissance de la maladie cancéreuse» T. de Lapparent, unité de pathologie mammaire, CHBM PLAN Définitions Place de la chirurgie

Plus en détail

Chaque année, près de 49 000 cas de cancers du sein sont détectés et 11 900 femmes

Chaque année, près de 49 000 cas de cancers du sein sont détectés et 11 900 femmes AIDE À LA PRATIQUE Cancer du sein Quelles modalités de dépistage, pour quelles femmes? Chaque année, près de 49 000 cas de cancers du sein sont détectés et 11 900 femmes décèdent des suites de cette maladie.

Plus en détail

CANCER DU SEIN. Matthieu MULLER

CANCER DU SEIN. Matthieu MULLER CANCER DU SEIN Matthieu MULLER le 20/12/2012 EPIDEMIOLOGIE Epidémiologie Incidence Mortalité Sein 49814 / 53000 11201 / 11500 Colon Rectum 17500 / 19000 7964 / 8300 Poumon 6714 / 12000 5674 / 8100 Endomètre

Plus en détail

CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES

CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES PARTICULARITÉS ÉPIDÉMIOLOGIQUES 40 000 nouveaux cas/an en France, 11 000 décès 45% des femmes atteintes ont plus de 65 ans La fréquence s accroît avec l âge, aux USA:

Plus en détail

SUIVI DES FEMMES AYANT EU UN CANCER DU SEIN Dr Jocelyne Chiquette 26 septembre 2008 1 SUIVI DES CANCERS POURQUOI????? 2 3 Suivi Cancers: infiltrants - 80% DCIS (CCIS) - 20% 4 CCIS et cancer infiltrant

Plus en détail

CANCERS DU SEIN. Dr PERNAUT, Dr DUQUESNOY 21 Janvier 2015 EPU-B

CANCERS DU SEIN. Dr PERNAUT, Dr DUQUESNOY 21 Janvier 2015 EPU-B CANCERS DU SEIN Dr PERNAUT, Dr DUQUESNOY 21 Janvier 2015 EPU-B Dépistage 1 Patiente de 43 ans Pas d ATCD familiaux ni personnels 3 enfants, allaitement maternel Contraception par stérilet au Levonorgestrel

Plus en détail

Surveillance. Éléments de la surveillance. Principe : alternance. Examen d imagerie. Examen clinique. Le suivi post thérapeutique en ville

Surveillance. Éléments de la surveillance. Principe : alternance. Examen d imagerie. Examen clinique. Le suivi post thérapeutique en ville Le suivi post thérapeutique en ville Surveillance Docteur Elisabeth LUPORSI Centre Alexis Vautrin-CHU 25 mai 2012 Strasbourg CNGOF Quelle indications? Quel rythme? Que surveiller? Quand changer l hormonothérapie?

Plus en détail

Préven'on Récidive Cancer du Sein. Dr CALLA Oncologue CH Manosque- Parc Rambot

Préven'on Récidive Cancer du Sein. Dr CALLA Oncologue CH Manosque- Parc Rambot Préven'on Récidive Cancer du Sein Dr CALLA Oncologue CH Manosque- Parc Rambot Facteurs de Risque Age: Inférieur à 35 ans Taille: Supérieure à 20mm Mul'focalité Embols Vasculaires Marges Statut Ganglionnaire

Plus en détail

CANCER DU SEIN QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES?

CANCER DU SEIN QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES? CANCER DU SEIN QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES? Chaque année, près de 49 000 cas de cancer du sein sont détectés et 11 900 femmes décèdent des suites de cette maladie. Pourtant, détecté

Plus en détail

Cancer du sein : bénéfices de la radiothérapie per-opératoire

Cancer du sein : bénéfices de la radiothérapie per-opératoire Cancer du sein : bénéfices de la radiothérapie per-opératoire Ramona ITTI, physicienne médicale Service de Cancérologie - Radiothérapie hôpital St. Louis Les Matinées de l Innovation, 27 septembre 2013

Plus en détail

Élaboré dans le cadre de la

Élaboré dans le cadre de la Traitements et soins Cancer du sein C O L L E C T I O N Recommandations Outil d aide à la décision Consensus d experts à partir de recommandations internationales Focus sur les indications de la radiothérapie

Plus en détail

Docteur Brigitte Seradour

Docteur Brigitte Seradour Dépistage du cancer du sein Docteur Brigitte Seradour Pourquoi dépister le cancer du sein? (Selon 10 principes OMS) Il s agit d une maladie grave, fréquente, détectable (phase latente) L examen de dépistage

Plus en détail

Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires.

Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires. Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires. Environ 300 hommes par an sont diagnostiqués comme ayant un cancer du sein. L'âge moyen

Plus en détail

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN Calformed, 09/02/2007, Dr J.M Loez, Calais INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN I - RAPPEL DE LA CLASSIFICATION CLINIQUE DES CANCERS DU SEIN A - TUMEUR PRIMITIVE Tx non déterminé To pas de

Plus en détail

Le Cancer du Sein : Peut-on Agir Sur Son Destin? Dr Welter Centre Hospitalier Régional Metz Thionville 08 Avril 2014

Le Cancer du Sein : Peut-on Agir Sur Son Destin? Dr Welter Centre Hospitalier Régional Metz Thionville 08 Avril 2014 Le Cancer du Sein : Peut-on Agir Sur Son Destin? Dr Welter Centre Hospitalier Régional Metz Thionville 08 Avril 2014 Introduction Le cancer du sein est une maladie multifactorielle La susceptibilité génétique

Plus en détail

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE DIAGNOSTIC DES RECIDIVES LOCOREGIONALES GENERALITES VIVIANE FEILLEL INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE Evaluation des séquelles post-thérapeutiques Diagnostic précoce des récidives

Plus en détail

Prévention des cancers. Pr GANRY

Prévention des cancers. Pr GANRY Prévention des cancers Pr GANRY Pourquoi mettre en place une politique de prévention? Cancers de mauvais pronostic: ORL, œsophage, estomac. effet connu de l arrêt du tabagisme, de l alcoolisme Efficacité

Plus en détail

- Effets secondaires des traitements - Métastases - Second cancer après cancer du sein - Qualité de vie BENEFICES ET MODALITES DE SURVEILLANCE

- Effets secondaires des traitements - Métastases - Second cancer après cancer du sein - Qualité de vie BENEFICES ET MODALITES DE SURVEILLANCE SURVEILLANCE DU CANCER DU SEIN TRAITE ( VIVIANE FEILLEL) SURVEILLANCE LOCOREGIONALE - Séquelles post-thérapeutiques - Récidive homolatérale - Cancer du sein controlatéral SURVEILLANCE GENERALE - Effets

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS SEIN. Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010

RÉFÉRENTIELS SEIN. Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010 RÉFÉRENTIELS SEIN Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010 1 A- Cancers infiltrants 2 Traitements loco-régionaux 3 Traitements loco-régionaux T > 4 cm non inflammatoire N0/N1 et 1 des

Plus en détail

Données épidémiologiques sur les cancers du sein et colo-rectaux dans la Manche

Données épidémiologiques sur les cancers du sein et colo-rectaux dans la Manche Données épidémiologiques sur les cancers du sein et colo-rectaux dans la Manche 17 ème Journée Médicale de l ARKM Cherbourg, le 29 Novembre 2014 L incidence de principaux cancers chez les femmes et chez

Plus en détail

DEPISTAGE DU CANCER DU SEIN ACTUALITES RADIOLOGIQUES. Dr Sébastien ERRERA, Médecin radiologue Lille

DEPISTAGE DU CANCER DU SEIN ACTUALITES RADIOLOGIQUES. Dr Sébastien ERRERA, Médecin radiologue Lille DEPISTAGE DU CANCER DU SEIN ACTUALITES RADIOLOGIQUES Dr Sébastien ERRERA, Médecin radiologue Lille EPIDEMIOLOGIE 1 K chez la femme : 50000 nouveaux cas / an 1 femme sur 8 concernée! K sein = 30 % des K

Plus en détail

Traitement cancer du sein invasif H Marret -JLansac Département de Gynécologie Obstétrique CHU Bretonneau Tours France Le cancer du sein en France 37000 nouveaux cas en 1998 11000 décès dont 4000 < 65

Plus en détail

Comment je traite un cancer infiltrant du sein?

Comment je traite un cancer infiltrant du sein? Comment je traite un cancer infiltrant du sein? Pr Carole Mathelin Unité de sénologie, hôpital de Hautepierre CHRU Strasbourg Strasbourg le 15 Novembre 2014 Qu est ce qu un cancer infiltrant? Canaux galactophores

Plus en détail

Enseignement de la sénologie. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis

Enseignement de la sénologie. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Enseignement de la sénologie M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Un constat En France pendant les études médicales environ 3 heures sont consacrées au cancer du sein et quasiment aucune

Plus en détail

Examen clinique des seins

Examen clinique des seins Examen clinique des seins Dr Amouri Habib, Dr Dhouib M, Pr Ag Guermazi. M, Service de gynécologie obstétrique de Sfax Public cible o Les étudiants 2ème année médecine o Les élèves sage femme Objectifs

Plus en détail

Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein

Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein Docteur Maryannick Bryselbout, Hôpital d Aix en Provence Docteur Olivier Marpeau, Clinique de l Étoile Cancer le plus fréquent de la femme En France,

Plus en détail

STRATEGIE THERAPEUTIQUE DEVANT UNE OU DES METASTASES CEREBRALES QUE RETENIR EN PRATIQUE?

STRATEGIE THERAPEUTIQUE DEVANT UNE OU DES METASTASES CEREBRALES QUE RETENIR EN PRATIQUE? STRATEGIE THERAPEUTIQUE DEVANT UNE OU DES METASTASES CEREBRALES QUE RETENIR EN PRATIQUE? Benouaich-Amiel A. Institut Claudius Regaud Toulouse EPIDEMIOLOGIE Fréquent 8 à 10 % des cancers 100 170 000 nvx

Plus en détail

Atelier 1: Oncogénétique. O. Cohen-Haguenauer, M. Albiter, N. Espié, L. Cahen-Doidy

Atelier 1: Oncogénétique. O. Cohen-Haguenauer, M. Albiter, N. Espié, L. Cahen-Doidy Atelier 1: Oncogénétique O. Cohen-Haguenauer, M. Albiter, N. Espié, L. Cahen-Doidy 2 Cas clinique Mme L C Historique Patiente âgée de 61 ans 1998 -Traitement conservateur d un CLI (carcinome lobulaire

Plus en détail

Avertissements. Estimation nationale de l incidence et de la mortalité par cancer en France entre 1980 et 2012. Partie 1 Tumeurs solides / p.

Avertissements. Estimation nationale de l incidence et de la mortalité par cancer en France entre 1980 et 2012. Partie 1 Tumeurs solides / p. Avertissements 1/ La lecture du chapitre Matériel et méthode est indispensable à la compréhension et à l interprétation des données présentées dans cet ouvrage La première partie de ce rapport concerne

Plus en détail

Enseignement d Anatomopathologie DCEM 1 2011/2012. TP n 6. Pathologie mammaire. Dystrophie et Cancer du sein

Enseignement d Anatomopathologie DCEM 1 2011/2012. TP n 6. Pathologie mammaire. Dystrophie et Cancer du sein Enseignement d Anatomopathologie DCEM 1 2011/2012 TP n 6 Pathologie mammaire Dystrophie et Cancer du sein Lames virtuelles TP 6 Mastose Carcinome mammaire HES 1 Carcinome mammaire HES 2 Carcinome mammaire

Plus en détail

QUAND DEMANDER UNE IRM MAMMAIRE?

QUAND DEMANDER UNE IRM MAMMAIRE? QUAND DEMANDER UNE IRM MAMMAIRE? Dr Loïc BOULANGER, Pr Denis VINATIER Service de chirurgie gynécologique et mammaire Dr Marion DEWAILLY, Dr Nathalie FAYE Service d imagerie de la femme Hôpital Jeanne de

Plus en détail

Mortalité par cancer chez la femme en France. Francim 2000. Le cancer du sein tue 10 000 femme/ an

Mortalité par cancer chez la femme en France. Francim 2000. Le cancer du sein tue 10 000 femme/ an Histoire naturelle du cancer du sein J Lansac CHU de TOURS 1 Mortalité par cancer chez la femme en France Francim 2000 Le cancer du sein tue 10 000 femme/ an 2 Corrélation entre incidence et mortalité

Plus en détail

Tumeur du Sein. Service de Pathologie Hôtel-Dieu de France Beyrouth- Liban Juillet 2007 Julien DAHDAH

Tumeur du Sein. Service de Pathologie Hôtel-Dieu de France Beyrouth- Liban Juillet 2007 Julien DAHDAH Tumeur du Sein Service de Pathologie Hôtel-Dieu de France Beyrouth- Liban Juillet 2007 Julien DAHDAH Cas Clinique En Juillet 2006, Patiente de 34 ans, mariée, mère d un enfant de 5 ans, se plaint depuis

Plus en détail

RAPPELS DES CRITERES MOTIVANT UNE CONSULTATION D ONCOGENETIQUE. Pr Y.-J. BIGNON Département d'oncogénétique Centre Jean Perrin 63000 CLERMONT-FERRAND

RAPPELS DES CRITERES MOTIVANT UNE CONSULTATION D ONCOGENETIQUE. Pr Y.-J. BIGNON Département d'oncogénétique Centre Jean Perrin 63000 CLERMONT-FERRAND RAPPELS DES CRITERES MOTIVANT UNE CONSULTATION D ONCOGENETIQUE Pr Y.-J. BIGNON Département d'oncogénétique Centre Jean Perrin 63000 CLERMONT-FERRAND Le cancer du sein 1 000 000 nouveaux cas par an dans

Plus en détail

ONCOLOGIE - HEMATOLOGIE LE CANCER DU SEIN

ONCOLOGIE - HEMATOLOGIE LE CANCER DU SEIN ONCOLOGIE - HEMATOLOGIE LE CANCER DU SEIN Cancer le plus fréquent chez la femme. Incidence : 25 000 nouveaux cas par an en France. L'incidence augmente en parallèle avec le recul de la mortalité. I - FACTEURS

Plus en détail

Dépistage du cancer du sein, le modèle de préven6on contre dit par les faits SFTG 27/04/2012 Drs Duperray / Junod (aucun conflit d intérêt)

Dépistage du cancer du sein, le modèle de préven6on contre dit par les faits SFTG 27/04/2012 Drs Duperray / Junod (aucun conflit d intérêt) Dépistage du cancer du sein, le modèle de préven6on contre dit par les faits SFTG 27/04/2012 Drs Duperray / Junod (aucun conflit d intérêt) Modèle théorique jus6fiant le dépistage : la taille de l image

Plus en détail

Cancer de l endomètre JLANSAC Départements de gynécologie, obstétrique médecine fœtale et reproduction humaine CHU Bretonneau 37044 Tours Cedex 1 Mme B Micheline, âgée de 64 ans, consulte pour métrorragies

Plus en détail

CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES

CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES Epidémiologie 15% des cancers bronchiques 4000 cas par an en France 30000 décès par an aux USA Presque exclusivement du au tabac 1 Epidemiologie du CPC SEER database

Plus en détail

Problématiques de recherche en chirurgie du sein. Problématiques de recherche en chirurgie du sein. Incidence et mortalités des cancers féminins

Problématiques de recherche en chirurgie du sein. Problématiques de recherche en chirurgie du sein. Incidence et mortalités des cancers féminins Problématiques de recherche en chirurgie du sein Problématiques de recherche en chirurgie du sein C MATHELIN 1, MF BRETZ-GRENIER 2, S CROCE 3, D BRASSE 4, A GANGI 2 1. Pôle de gynécologie-obstétrique,

Plus en détail

Les lignes directrices de suivi des cancers les plus communs Volet survivance

Les lignes directrices de suivi des cancers les plus communs Volet survivance Les lignes directrices de suivi des cancers les plus communs Volet survivance Alain Bestavros MD, FRCPC Hémato-oncologue Professeur adjoint de clinique Université de Montréal 25 septembre 2015 Je suis

Plus en détail

Dépistage cancer du sein chez les femmes de 75 ans et plus

Dépistage cancer du sein chez les femmes de 75 ans et plus Dépistage cancer du sein chez les femmes de 75 ans et plus Généralités 42 000 nouveaux cancers diagnostiqués /an Taux brut : 138,5 /100 000 11 700 décès /cancer du sein /an Taux brut : 38,5 /100 000 35,7%

Plus en détail

Formes histologiques des cancers du sein

Formes histologiques des cancers du sein Formes histologiques des cancers du sein DESC Régional Rennes 24/01/2013 Giretti Giovanni Tours Plan Introduction Histologie du tissu mammaire Carcinome in situ (intra-canalaire et intra-lobulaire) Carcinomes

Plus en détail

ONCOGENETIQUE ET CANCERS SEINS/OVAIRES Recommandations pour le suivi des personnes à haut risque: cas index et femmes apparentées

ONCOGENETIQUE ET CANCERS SEINS/OVAIRES Recommandations pour le suivi des personnes à haut risque: cas index et femmes apparentées ONCOGENETIQUE ET CANCERS SEINS/OVAIRES Recommandations pour le suivi des personnes à haut risque: cas index et femmes apparentées Dr F. CARRE-PIGEON Groupe Courlancy Dr M. MOZELLE-NIVOIX Centre hospitalier

Plus en détail

Le parcours sein DR VÉRONIQUE LORGIS DR ISABELLE DESMOULINS

Le parcours sein DR VÉRONIQUE LORGIS DR ISABELLE DESMOULINS Le parcours sein DR VÉRONIQUE LORGIS DR ISABELLE DESMOULINS La première consultation Patiente adressée par le médecin traitant Par le radiologue Venue d elle-même Adressée par un service Par le chirurgien

Plus en détail

FAUT IL ENCORE FAIRE DES CURAGES AXILLAIRES? Journée de formation 25 avril 2015 Dr Isabelle Jeanjot

FAUT IL ENCORE FAIRE DES CURAGES AXILLAIRES? Journée de formation 25 avril 2015 Dr Isabelle Jeanjot FAUT IL ENCORE FAIRE DES CURAGES AXILLAIRES? Journée de formation 25 avril 2015 Dr Isabelle Jeanjot INTRODUCTION Nécessité de connaître l état des ganglions axillaires (staging, pronostic) 80% des T1 sont

Plus en détail

RADIOTHÉRAPIE DES CANCERS DU SEIN: VERS UNE INDIVIDUALISATION BASÉE SUR LE PHÉNOTYPE TUMORAL? Anthony TURPIN

RADIOTHÉRAPIE DES CANCERS DU SEIN: VERS UNE INDIVIDUALISATION BASÉE SUR LE PHÉNOTYPE TUMORAL? Anthony TURPIN RADIOTHÉRAPIE DES CANCERS DU SEIN: VERS UNE INDIVIDUALISATION BASÉE SUR LE PHÉNOTYPE TUMORAL? Anthony TURPIN INTRODUCTION RECOMMANDATIONS INCA NOV 2008 Schéma standard: o 50 Gy en 25 fractions sur 33 jours

Plus en détail

cancers du sein et de l ovairel

cancers du sein et de l ovairel Prédispositions héréditaires h aux cancers du sein et de l ovairel 1ère Journée Médicale Calédonienne E.Camus JUIN 2012 17q21 2cM BRCA1 King, 1990 BCLC, 1993 Skolnick, 1994 13q12 BRCA2 Stratton, 1994 Stratton,

Plus en détail

Recommandations de prise en charge mammaire des femmes porteuses d une mutation BRCA1 ou BRCA2

Recommandations de prise en charge mammaire des femmes porteuses d une mutation BRCA1 ou BRCA2 Recommandations de prise en charge mammaire des femmes porteuses d une mutation BRCA1 ou BRCA2 AUTOEXAMEN MAMMAIRE non préconisé si demande de la patiente : se rapprocher du gynécologue pour apprentissage

Plus en détail

La préven*on hormonale du cancer du sein. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis APHP

La préven*on hormonale du cancer du sein. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis APHP La préven*on hormonale du cancer du sein M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis APHP Deux situa*ons Préven*on hormonale en dehors du risque géné*que Préven*on hormonale en cas de muta*on

Plus en détail

Référentiel de Prise en Charge du Cancer du Sein Adjuvant Groupe Sein OncoLR, Janvier 2013

Référentiel de Prise en Charge du Cancer du Sein Adjuvant Groupe Sein OncoLR, Janvier 2013 Référentiel de Prise en Charge du Cancer du Sein Adjuvant Groupe Sein OncoLR, Janvier 2013 Coordonnateurs : William Jacot, Marian Gutowski, Gilles Romieu, André Mathieu Synthèse Calcul du risque de récidive

Plus en détail

Expérimenté depuis 2003, le. Dépistage organisé du cancer colorectal. Un moyen décisif pour lutter contre la 2 e cause de décès par cancer en France

Expérimenté depuis 2003, le. Dépistage organisé du cancer colorectal. Un moyen décisif pour lutter contre la 2 e cause de décès par cancer en France DÉPISTAGE Dépistage organisé du cancer colorectal Un moyen décisif pour lutter contre la 2 e cause de décès par cancer en France UN CANCER CURABLE À UN STADE PRÉCOCE LE DÉPISTAGE ORGANISÉ : UNE STRATÉGIE

Plus en détail

1. Cancérogénèse et anatomopathologie. 1.1. Cancérogénèse. 1.2. Anatomie-Pathologique

1. Cancérogénèse et anatomopathologie. 1.1. Cancérogénèse. 1.2. Anatomie-Pathologique Diagnostiquer une tumeur du sein : argumenter l'attitude thérapeutique et justifier le suivi du patient Professeur X Pivot, Professeur M Marty, Docteur M Espié CHU de Besançon, Hôpital Saint Louis-Paris

Plus en détail

CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE : QUELS TRAITEMENTS? A.BARKAT Clin gyn obs. CHU Constantine 7ème Congrès de la SAERM ALGER 14-15/03/09

CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE : QUELS TRAITEMENTS? A.BARKAT Clin gyn obs. CHU Constantine 7ème Congrès de la SAERM ALGER 14-15/03/09 CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE : QUELS TRAITEMENTS? A.BARKAT Clin gyn obs. CHU Constantine 7ème Congrès de la SAERM ALGER 14-15/03/09 INTRODUCTION 1 er cancer féminin avec l age age moyen: 48 ans expérience

Plus en détail

Item n 159 : Cancer du sein

Item n 159 : Cancer du sein Epidemiologie Item n 159 : Cancer du sein Cancer le plus fréquent de la femme : 10% des femmes en seront atteinte Cʼest un cancer hormono-dépendants Histologie la plus fréquente : adénocarcinome canalaire

Plus en détail

Qu est-ce que le cancer?

Qu est-ce que le cancer? Qu est-ce que le cancer? Pierre-Hugues Fortier Oto-Rhino-Laryngologie Oncologie Cervico-Faciale 3 avril 2012 Le cancer Au Québec 100 nouveaux cas par jour 50 morts par jour A travers le monde 1 nouveau

Plus en détail

Fertilité après cancer du sein. Anne-Sophie HAMY, Marc ESPIE Journées de Sénologie Interactives Centre des maladies du sein 22/09/2011

Fertilité après cancer du sein. Anne-Sophie HAMY, Marc ESPIE Journées de Sénologie Interactives Centre des maladies du sein 22/09/2011 Fertilité après cancer du sein Anne-Sophie HAMY, Marc ESPIE Journées de Sénologie Interactives Centre des maladies du sein 22/09/2011 Introduction Cancer du sein=1er cancer de la femme Cancer du sein chez

Plus en détail

Dernières recommandations sur la prise en charge des cancers du sein

Dernières recommandations sur la prise en charge des cancers du sein Infiltrant multifocal Dernières Dr Perrine CAPMAS Infiltrant multifocal Toutes les décisions sont prises lors de réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) réunissant: Chirurgien Radiothérapeute

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS DIAGNOSTIC ET IDENTIFICATION DU TYPE DE CANCER L EXAMEN ANATOMOPATHOLOGIQUE (1,2) Le diagnostic de cancer repose sur un examen anatomopathologique : Étude macroscopique et microscopique du tissu tumoral,

Plus en détail

Chirurgie du Cancer du sein chez la femme agée Unité de chirurgie du sein Clinique Sainte-Elisabeth NAMUR

Chirurgie du Cancer du sein chez la femme agée Unité de chirurgie du sein Clinique Sainte-Elisabeth NAMUR Chirurgie du Cancer du sein chez la femme agée Unité de chirurgie du sein Clinique Sainte-Elisabeth NAMUR Dr Emmanuel Bollue - Dr Pierre Marchettini Introduction 1)Validation du traitement conservateur

Plus en détail

IRM mammaire : Ange ou Démon?

IRM mammaire : Ange ou Démon? Détection et prise en charge des lésions frontières IRM mammaire : Ange ou Démon? Dr Isabelle Doutriaux-Dumoulin ICO Nantes IRM mammaire : Ange?? SE > 90% VPN = 100% IRM mammaire : Démon? Indications IRM

Plus en détail

Plan 11/10/ femme sur 8 est touchée 1 femme sur 25 en meurt LES CANCERS DU SEIN. Epidémiologie

Plan 11/10/ femme sur 8 est touchée 1 femme sur 25 en meurt LES CANCERS DU SEIN. Epidémiologie LES CANCERS DU SEIN Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux Plan Epidémiologie Circonstances de découverte Diagnostic Traitements loco-régionaux Traitements systémiques 1 femme sur

Plus en détail

La situation du cancer, quelques chiffres clés. La recherche avance, la vie progresse.

La situation du cancer, quelques chiffres clés. La recherche avance, la vie progresse. La situation du cancer, quelques chiffres clés Les candidats médicaments 375 composés en phase II, III Les classes thérapeutiques à large spectre restent privilégiées (56%) Mais l innovation se trouve

Plus en détail

Registre valaisan des tumeurs. Epidémiologie et prise en charge du cancer du sein en Valais 2008-2010

Registre valaisan des tumeurs. Epidémiologie et prise en charge du cancer du sein en Valais 2008-2010 Registre valaisan des tumeurs Epidémiologie et prise en charge du cancer du sein en Valais 2008-2010 Impressum Observatoire valaisan de la santé, octobre 2014 Reproduction partielle autorisée, sauf à des

Plus en détail

P artie 2... PATHOLOGIES

P artie 2... PATHOLOGIES P artie 2 PATHOLOGIES Gynécologie AU PROGRAMME Cancer du sein Processus tumoral 1. Épidémiologie C est le cancer le plus fréquent chez la femme. Au cours de sa vie, 1 femme/11 présentera un cancer du

Plus en détail

LA CHIRURGIE DES CANCERS INVASIFS DU SEIN

LA CHIRURGIE DES CANCERS INVASIFS DU SEIN LA CHIRURGIE DES CANCERS INVASIFS DU SEIN Dr Loïc BOULANGER, Pr Denis VINATIER Service de chirurgie gynécologique et mammaire Hôpital Jeanne de Flandre, CHRU de Lille Introduction La prise en charge chirurgicale

Plus en détail

Cancers du sein infracentimétriques. XIV Journées de Sénologie Interactive Sept 2011 C Cuvier

Cancers du sein infracentimétriques. XIV Journées de Sénologie Interactive Sept 2011 C Cuvier Cancers du sein infracentimétriques Her2 + XIV Journées de Sénologie Interactive Sept 2011 C Cuvier Généralités cancers HER2+ Sur-expression Her2 = facteur de mauvais pronostic (Press 1997, Tovey 2009,

Plus en détail

Réseau Onco Poitou-Charentes Mise à jour du référentiel régional des tumeurs de l endomètre (Décembre 2013) ******* ******* Sous la conduite de :

Réseau Onco Poitou-Charentes Mise à jour du référentiel régional des tumeurs de l endomètre (Décembre 2013) ******* ******* Sous la conduite de : 1 Les référentiels de bonnes pratiques cliniques des tumeurs de l endomètre. Version 2013 Sous la conduite de : Cédric NADEAU Service de Gynécologie - Obstétrique - CHU de Poitiers & Yannick THIROUARD

Plus en détail

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes généraux Importance du diagnostic d un cancer au stade

Plus en détail

Second cancers après cancer du sein. M. Espié Centre des maladies du sein

Second cancers après cancer du sein. M. Espié Centre des maladies du sein Second cancers après cancer du sein M. Espié Centre des maladies du sein Second cancer après cancer du sein 376 825 pa=entes diagnos=quées entre 1943 et 2002 ayant au moins survécu un an en Scandinavie

Plus en détail

Facteurs hormonaux et risque de cancer de la thyroïde : une étude cas-témoins en population en France.

Facteurs hormonaux et risque de cancer de la thyroïde : une étude cas-témoins en population en France. UMRS 1018 Facteurs hormonaux et risque de cancer de la thyroïde : une étude cas-témoins en population en France. Leux C, Truong T, Anger A, Guizard AV, Schvartz C, Guénel P Épidémiologie environnementale

Plus en détail

Fiche d information et de faits : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013

Fiche d information et de faits : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013 SOUS EMBARGO JUSQU AU mercredi 29 mai 2013, 3 h 1, HAE Mai 2013 Fiche d information et de faits : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013 En 2013 : On estime que 48 700 nouveaux cas de cancer seront

Plus en détail

Cancer de l endomètre

Cancer de l endomètre Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col Emile Daraï Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, IUC, Université Pierre et Marie Curie Paris VI Cancer

Plus en détail

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne Traitement chirurgical des cancers du sein Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne 2008 1 I- GENERALITES Fréquence : 1 femme sur 11 En France 33 000 nouveaux cas par an Le cancer le plus

Plus en détail

SURVEILLANCE DU CANCER DU SEIN. (après la prise en charge primaire du traitement locorégional)

SURVEILLANCE DU CANCER DU SEIN. (après la prise en charge primaire du traitement locorégional) SURVEILLANCE DU CANCER DU SEIN (après la prise en charge primaire du traitement locorégional) SURVEILLANCE DU CANCER DU SEIN Les buts: est ce réellement utile??... Les impératifs:quoi? Les modalités: Comment?

Plus en détail

Chirurgie palliative des cancers du sein

Chirurgie palliative des cancers du sein Chirurgie palliative des cancers du sein Dr MARTIN-FRANCOISE Sandrine Centre François Baclesse CAEN 1 / xx Cancers du sein métastatiques Cancer du sein d emblée métastatique : 1 à 2% Puis cancer devenant

Plus en détail

Si je pouvais visualiser mon cancer du sein dans 10 ans, est-ce que je ferais aujourd hui des choix différents?

Si je pouvais visualiser mon cancer du sein dans 10 ans, est-ce que je ferais aujourd hui des choix différents? Si je pouvais visualiser mon cancer du sein dans 1 ans, est-ce que je ferais aujourd hui des choix différents? Prenez des décisions adaptées à votre situation, en toute connaissance de cause. Découvrez

Plus en détail

PATHOLOGIE MAMMAIRE. Plan de cours I RAPPEL STRUCTURAL. II - MOYENS D ETUDE A - Aspiration à l aiguille fine : orientation diagnostique

PATHOLOGIE MAMMAIRE. Plan de cours I RAPPEL STRUCTURAL. II - MOYENS D ETUDE A - Aspiration à l aiguille fine : orientation diagnostique 1 Plan de cours I RAPPEL STRUCTURAL II - MOYENS D ETUDE A - Aspiration à l aiguille fine : orientation diagnostique B - Ponction à l aiguille tournante (drill biopsie) ou tranchante (trucut) C - Tumorectomie

Plus en détail

Intérêts des techniques oncoplas4ques dans le traitement conservateur du cancer du sein

Intérêts des techniques oncoplas4ques dans le traitement conservateur du cancer du sein Intérêts des techniques oncoplas4ques dans le traitement conservateur du cancer du sein Opinel Pierre Centre hospitalier Aix en provence Op4misa4ons - 10 janvier 2015 Oncoplas4e? U4liser des techniques

Plus en détail

Traitement chirurgical du cancer du sein. Dr C. Nadeau, Service de Gynécologie CHU de Poitiers

Traitement chirurgical du cancer du sein. Dr C. Nadeau, Service de Gynécologie CHU de Poitiers Traitement chirurgical du cancer du sein Dr C. Nadeau, Service de Gynécologie CHU de Poitiers Principes de traitement des cancers Quand possible chirurgie d exérèse première Radicale Conservatrice Thérapeutique

Plus en détail

Cancer inflammatoire du sein Traitement, survie et récurrences

Cancer inflammatoire du sein Traitement, survie et récurrences inflammatoire du sein Traitement, survie et récurrences Huguette Nguele Meke Introduction Le cancer du sein est une maladie gave et fréquente qui touche une femme sur 11 au cours de sa vie et qui est diagnostiqué

Plus en détail

Apport des nouvelles classes moléculaires dans la prise en charge.des cancers du sein

Apport des nouvelles classes moléculaires dans la prise en charge.des cancers du sein Apport des nouvelles classes moléculaires dans la prise en charge.des cancers du sein MC Mathieu 26 octobre 2012 Classification classique Type de carcinome infiltrant : classification OMS avec 18 types

Plus en détail

«Je suis porteuse d une mutation BRCA.» Qu est ce que cela change?

«Je suis porteuse d une mutation BRCA.» Qu est ce que cela change? «Je suis porteuse d une mutation BRCA.» Qu est ce que cela change? Anne LESUR Parcours sein Mutée, pas mutée??? Situations possibles Au préalable, consultation oncogénétique Histoire familiale Cancer du

Plus en détail

Référentiel régional. Christelle LEVY. CAEN, 4 Novembre 2014

Référentiel régional. Christelle LEVY. CAEN, 4 Novembre 2014 Référentiel régional cancer du sein Christelle LEVY CAEN, 4 Novembre 2014 A quoi peuvent servir les référentiels? Définir le traitement optimal pour chaque patiente Homogénéiser les prises en charge sur

Plus en détail

Mastectomie Irradiation des aires ganglionnaires Toxicité tardive Dr. Céline Bourgier

Mastectomie Irradiation des aires ganglionnaires Toxicité tardive Dr. Céline Bourgier Échanges en radiothérapie du cancer du sein Mastectomie Irradiation des aires ganglionnaires Toxicité tardive Dr. Céline Bourgier Patiente de 62 ans Atcd néo sein gauche traité en 1995 par MCA gauche pour

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE SANTÉ PUBLIQUE. Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Volet 1

RECOMMANDATIONS DE SANTÉ PUBLIQUE. Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Volet 1 RECOMMANDATIONS DE SANTÉ PUBLIQUE Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Volet 1 Date de validation par le collège : Mai 2012 Cette recommandation

Plus en détail

Second cancer après radiothérapie mammaire

Second cancer après radiothérapie mammaire Second cancer après radiothérapie mammaire Sophie Guillerm, service de radiothérapie, Hôpital St Louis Florence Coussy, service d oncologie, Institut Curie Vendredi 25/09/2015 Introduction incidence nombre

Plus en détail

Un dépistage précoce. est-il possible ou envisageable. pour le cancer primitif du poumon?

Un dépistage précoce. est-il possible ou envisageable. pour le cancer primitif du poumon? Un dépistage précoce est-il possible ou envisageable pour le cancer primitif du poumon? Cancer primitif du poumon une fréquence majeure 40 000 nouveaux cas / an en France 2e cancer chez l'homme (après

Plus en détail

Cancer de l endomètre

Cancer de l endomètre Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, du col et de l ovaire Cancer de l endomètre Emile Daraï Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, CancerEst, Université Pierre et Marie Curie

Plus en détail

Les soins infirmiers en oncologie : une carrière faite pour vous! Nom de la Présentatrice et section de l'acio

Les soins infirmiers en oncologie : une carrière faite pour vous! Nom de la Présentatrice et section de l'acio Les soins infirmiers en oncologie : une carrière faite pour vous! Nom de la Présentatrice et section de l'acio Grandes lignes Pourquoi les soins en cancérologie sont-ils un enjeu de santé important? Les

Plus en détail

LES CANCERS DU SEIN. Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux

LES CANCERS DU SEIN. Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux LES CANCERS DU SEIN Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux Epidémiologie Plan Circonstances de découverte Diagnostic Traitements loco-régionaux Traitements systémiques 1 femme sur

Plus en détail

Cancer du sein: soins 2015

Cancer du sein: soins 2015 Cancer du sein: soins 2015 Nouveautés thérapeutiques en pathologie mammaire métastatique Pr. Lionel D Hondt (M.D., Ph.D.) Chef du Service d Oncologie CHU UCL Dinant-Godinne CHU Charleroi, 02 octobre 2015

Plus en détail

Imagerie mammaire: et après le cancer? S.Dechoux, A. Morel, I.Thomassin-Naggara, J.Chopier

Imagerie mammaire: et après le cancer? S.Dechoux, A. Morel, I.Thomassin-Naggara, J.Chopier Imagerie mammaire: et après le cancer? S.Dechoux, A. Morel, I.Thomassin-Naggara, J.Chopier Les problématiques rencontrées Détection de reliquat tumoral Detection récidive Patiente asymptomatique Patiente

Plus en détail

Hormones et cancer du sein: de la contraception à la ménopause

Hormones et cancer du sein: de la contraception à la ménopause Hormones et cancer du sein: de la contraception à la ménopause Céline Bouchard, MD, FRCSC Professeure agrégée de clinique Département d obstétrique & gynécologie 1 1 Objectifs En contraception hormonale,

Plus en détail

FACTEURS PRONOSTIQUES DU CANCER DU SEIN

FACTEURS PRONOSTIQUES DU CANCER DU SEIN FACTEURS PRONOSTIQUES DU CANCER DU SEIN DESC de chirurgie viscérale Poitiers 2004 Katy WELSCHBILLIG CHU d Angers Intérêt d identifier les facteurs pronostiques Définition des populations à haut risque

Plus en détail

Cancer du sein chez les femmes âgées. Docteur André MATHIEU Réseau Onco-LR

Cancer du sein chez les femmes âgées. Docteur André MATHIEU Réseau Onco-LR Cancer du sein chez les femmes âgées Docteur André MATHIEU Réseau Onco-LR NARBONNE Données du problème Le cancer du sein chez la femme agée est un problème de santé publique 50 % des cancers à un stade

Plus en détail

Le lipomodelage en reconstruc2on Implica2ons oncologiques. Christelle Faure Christophe Ho Quock Charlotte Furtos

Le lipomodelage en reconstruc2on Implica2ons oncologiques. Christelle Faure Christophe Ho Quock Charlotte Furtos Le lipomodelage en reconstruc2on Implica2ons oncologiques Christelle Faure Christophe Ho Quock Charlotte Furtos Lipomodelage et cancer du sein HISTORIQUE 2007: Société française de chirurgie plastique

Plus en détail

Dépistage du Cancer du sein

Dépistage du Cancer du sein Dépistage du Cancer du sein Dr M Si Hocine Département de Médecine M Interne Hôpital St Camille (Bry sur Marne) Données de base 42 000 nouveaux cancers diagnostiqués /an Taux brut : 38,5 /100 000 11 700

Plus en détail