Bois Bocage Energie. SCIC Bois Bocage Energie, Laurent NEVOUX, Place de l église, CHANU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bois Bocage Energie. www.boisbocageenergie.fr. SCIC Bois Bocage Energie, Laurent NEVOUX, Place de l église, 61800 CHANU"

Transcription

1 Société Coopérative d Intd Intérêt Collectif Bois Bocage Energie

2 Comment organiser la filière bois et mobiliser la ressource? Acte 1 : Mécaniser la récolte du bois Acte 2 : Moderniser les chaufferies Acte 3 : Structurer l approvisionnement Acte 4 : Gérer la ressource

3 En préambule, quelques images du territoire pour mieux comprendre nos problématiques. Des bocages variés!

4 Boisement forestier : ha : 13.9 % Linéaire bocager : km

5

6 Cépée basse de noisetiers

7 Haie différentes strates

8 La hêtraie du pays de Tinchebray

9 Les haies de chataigniers du Domfrontais

10 Bande boisée et taillis

11 Tétards et trognes

12 Ripisilve d Aulnes et Saules

13 Haies dégradées et pratiques

14 Acte 1 : Mécaniser la récolte du bois

15 Acte 1 : Mécaniser la récolte du bois 2000 une déchiqueteuse à alimentation manuelle 2004 une déchiqueteuse à grappin 2009 une seconde déchiqueteuse

16 Acte 1 : Mécaniser la récolte du bois Des systèmes de déchiquetage efficace, c est l élément déclencheur de la filière. 10 adhérents à la Cuma Innov 61 en 2000, 170 adhérents en m 3 déchiqueté en 2000 (Pas de volume pour la filière), m 3 déchiqueté en 2010 (4 600 m 3 pour la SCIC) 150 chaudières à alimentation automatique 25 chaudières de collectivités (petites à moyennes puissances : 35 à 550 kw)

17 Acte 1 : Mécaniser la récolte du bois De nouvelles organisations de chantier qui optimisent le travail chez les exploitants La coupe se mécanise Pince à griffe forestière De 50 à 100 mètres coupés par/h à 2 pers.

18 Acte 1 : Mécaniser la récolte du bois De nouveaux outils à mettre en œuvre Mais lequel adapté au Bocage

19 Acte 1 : Mécaniser la récolte du bois Faire évoluer les pratiques d entretien et la gestion Privilégier le recépage aux tailles latérales

20 Acte 1 : Mécaniser la récolte du bois Une haie, ça repousse Noisetiers 1 an après Érables 15 ans après

21 Comment organiser la filière bois et mobiliser la ressource? Acte 2 : Moderniser les chaufferies

22 Acte 2 : Moderniser les chaufferies Des chaudières à alimentation automatique offrant le même confort d utilisation que pour les énergies fossiles Silo de stockage des plaquettes Boîtier de commande électronique Alimentation automatique par vis sans fin Bac pour les cendres produites (1 à 2 % du bois consommé)

23 Acte 2 : Moderniser les chaufferies L inconvénient, la place, mais avec des solutions

24 Acte 2 : Moderniser les chaufferies Des solutions à définir en amont des projets

25 Acte 2 : Moderniser les chaufferies Innover avec des chaufferies containers

26 Acte 2 : Moderniser les chaufferies Avec de nouveaux systèmes de livraison

27 Acte 2 : Moderniser les chaufferies Possibilité de créer des réseaux de chaleur de petites puissances, adaptés à nos communes rurales.

28 Comment organiser la filière bois et mobiliser la ressource? Acte 3 : Structurer l approvisionnement

29 Acte 3 : Structurer l approvisionnement Contexte et histoire Commune de CHANU Communauté de Communes du Bocage Athisien CUMA Innov 61 de déchiquetage

30 Contexte et historique CHANU Remembrement Plan Local d Urbanisme Maison de retraite les Tilleuls CUMA Innov 61 Première déchiqueteuse en 1999 Nombres d adhérents importants pour 1 outil Réflexion sur outil plus performant Communauté de Communes du Bocage Athisien Remembrement de DURCET Site d enfouissement de déchets nucléaire Site touristique de la Roche d Oëtre et village de la Ferté

31 Acte 3 : Structurer l approvisionnement Constat Exploitants et propriétaires possèdent la matière première CUMA Innov 61 peut transformer la matière première? Ce qui manque : - une capacité de stockage - la sécurité de l approvisionnement - l assurance d une qualité Clients : collectivités et particuliers Besoin d un approvisionnement en petite quantité et de qualité pour des chaudières de petite et SCIC Bois Bocage Energie, Laurent moyenne NEVOUX, puissance. Place de l église, CHANU

32 Acte 3 : Structurer l approvisionnement En 2005, le groupe de travail décide de créer une structure avec les objectifs suivants : Revaloriser économiquement le bocage pour entretenir le paysage Gérer durablement la ressource bocagère Conforter l emploi local en milieu rural Produire localement une énergie renouvelable accessible aux petites installations Une gestion partagée de l activité sur le territoire

33 Acte 3 : Structurer l approvisionnement Fonctionnement de la SCIC Répartition par collèges après l'assemblée Générale du 30 novembre associés, 387 parts et de capital % % 1 1 % % S a l a r i é C l i e n t s P r o d u c t e u r s C o l l e c t i v i t é s P a r t e n a i r e s %

34 Acte 3 : Structurer l approvisionnement SCIC Bois Bocage Energie Assemblée Générale ( nomme le CA, valide la gestion, donne les orientations, ) Comité d éthique et d orientation (rôle consultatif) Conseil d Administration (gère la société dans la limite des pouvoirs donnés par l assemblée générale valide les adhésions ou retraits, engage les investissements importants, décide de la création des antennes locales et nomme les responsables...) Les 7 commissions (Travaillent sur les thèmes importants pour le développement : Techniques, Finances, Antennes, Communication, Développement, Personnel, Gestion de la ressource) Antennes locales (assistent la gérance dans son travail sur le secteur concerné, organisent les relations au niveau local entre les producteurs, les clients et la SCIC, n ont pas de pouvoir mais sont une force de proposition)

35 Acte 3 : Structurer l approvisionnement Fonctionnement de la SCIC Que fait la SCIC? Elle achète aux producteurs des plaquettes vertes, livraison à la plate forme comprise. Elle sèche les plaquettes sur des plate formes de stockage. Elle vend les plaquettes aux clients à partir de la plate forme ou organise la livraison. Elle utilise au maximum les moyens existants sur le territoire :» Exploitants agricoles pour le transport» Moyen de pesée de la collectivité ou d une entreprise voisine

36 Rôle des collectivités - réalisent les investissements immobiliers dont la SCIC a besoin et les louent ensuite à la SCIC. Elles perçoivent à ce titre les subventions d investissement de l Etat, la Région et le Département. Elles évitent à la SCIC de s endetter et d avoir les bâtiments nécessaires à son fonctionnement. -- aident à la diffusion de l information sur leur territoire et aux collectivités voisines SCIC Bois Bocage Energie Acte 3 : Structurer l approvisionnement Les collectivités ne peuvent verser de subventions de fonctionnement, par contre elles peuvent rémunérer des contrats de prestation.

37 Acte 3 : Structurer l approvisionnement Les Antennes locales Athis Putanges L'Aigle Chanu Champsecret Carrouges Céaucé Perche Sillé Loir et Cher

38

39 De la Théorie.. Production de bois-déchiqueté Valeur du bois Abattage Déchiquetage Transport vert sous Total par tonne verte Coûts de production en / T 10 20% 13 26% 19 38% 8 16% 50,1 100% Après séchage STOCKAGE-SECHAGE MANUTENTIONS GESTION LIVRAISON "SEC" TOTAL 66, ,4 65% 14% 4% 6% 12% 100%

40 Acte 3 : Structurer l approvisionnement A la réalité.. Répartition des charges pour un prix rendu chaufferie à 98 Tonne HT Prix d'achat des plaquettes vertes au producteurs Perte de poids au séchage 25 % Loyer Manutention Gestion 2,5 ; 2% 1,5 ; 1% 8,0 ; 8% 17,0 ; 16% 45,0 ; 44% 20% transport vert 47% déchiquetage Amortissement, assurance 3,0 ; 3% Marge pour financer la trésorerie Transport 12,0 ; 12% 15,0 ; 14% 28% abattage 5 % valeur du bois

41 PRIX DE REVIENT ( /HT) /tonne verte kg/map /tonne 20-30% kg/map (feuillus tendres / résineux) pertes sur tonne verte = -25% écarts chantiers moy. % écarts chantiers moy. moy. /map % Prix de la matière bois 10,50 à 10,50 10,50 15% 13,13 à 13,13 13,13 3,28 11% Abattage / Façonnage 10,50 à 13,50 12,00 17% 13,13 à 16,88 15,00 3,75 13% Débardage / Préparation des tas 6,00 à 15,00 10,50 15% 7,50 à 18,75 13,13 3,28 11% Déchiquetage 15,00 à 21,00 18,00 26% 18,75 à 26,25 22,50 5,63 19% Transport chantier->stockage 6,00 à 12,00 9,00 13% 7,50 à 15,00 11,25 2,81 10% Prix d'achat aux producteurs (rendu plate-forme) 48,00 à 72,00 60,00 87% 60,00 à 90,00 75,00 18,75 64% Mise en tas sur stockage 1,50 à 2,00 1,75 1,88 à 2,50 2,19 0,55 2% Stockage-séchage sous bâtiment bétonné 10,00 à 14,00 12,00 12,50 à 17,50 15,00 3,75 13% Reprise / Chargement 1,50 à 2,00 1,75 2,00 à 6,00 4,00 1,00 3% Prix de vente (départ plate-forme) 61,00 à 90,00 75,50 76,38 à 116,00 96,19 24,05 82% Livraison stockage->chaufferie 12,00 à 17,00 14,50 3,63 12% Frais de gestion 4,00 à 8,00 6,00 0,00 5% Prix de vente (rendu chaufferie) 92,38 à 141,00 116,69 27,67 100% TTC 123,11 29,19

42 Comment organiser la filière bois et mobiliser la ressource? Acte 4 : Gérer la ressource

43 Acte 4 : Gérer la ressource La tendance actuelle Une forte demande sur tous les bois facilement mobilisables T destiné à l énergie en 2010 Prévision T en 2015 en Normandie De grands opérateurs nationaux qui se placent sur le marché d où tension La recherche de nouveaux «gisements» dont le bocage et les forêts Prévision T en 2013 Soit 500 km de haies à couper tous les ans! Soit Km en gestion

44 Acte 4 : Gérer la ressource Nécessité de pouvoir gérer dans le temps la ressource. Les étapes préalables à la construction d un outil de gestion -Construction d une typologie des structures de haies 9 types de haies en Basse Normandie -Réalisation d un référentiel de production Quelle est la productivité de 100 m de haies d Erables?

45 Acte 4 : Gérer la ressource Les types de structures Buisson (<3m) Arbustes (<7m) Cépée(<15m) Haut jet (>15m) Haie haute boisée Haie arbustive Taillis sous futaie Haie arbustive avec arbre épars Taillis simple avec sous étage arbustif Futaie linéaire Taillis simple sans sous étage Futaie avec sous étage arbustif Haie basse buissonnante Jeune haie (âge < 10 ans) Haie basse buissonnante avec arbre épars

46 Acte 4 : Gérer la ressource Estimation du capital de bois énergie et de l accroissement annuel sur toute l exploitation Accroissement annuel (map/an) Volume sur pied estimé après l état des lieux.(année n) Volume sur pied estimé à l année n+1 Prélèvement possible par an = accroissement annuel

47 Acte 4 : Gérer la ressource Tableau des récoltes possibles chaque année. Le volume récolté doit être proche de l accroissement annuel pour permettre de préserver le capital de bois. Le choix des haies à exploiter est fonction de: - niveau de dégradation de la haie (continuité, vieille haie, ) - volume de plaquettes que l on peut récolter (veiller à récolter quand le volume est maximum) N de haie Typologie Basse- Normandie Longueur Talus/A plat trouée, % Propriét. Mitoy en Essences renco ntrées Age depuis la dernière coupe ou année de plantation 1 Haut jets avec sous étage arbustif 347 Talus 5% propriété Hê Chê Noi Haut jets avec sous étage arbustif 241 Talus 10% propriété Hê Chê Noi Haut jets avec taillis 392 Talus 15% propriété Hê Chê Noi? 4 Haut jets avec sous étage arbustif 156 Talus 25% propriété Hê Chê Noi Chat? 5 Haut jets avec sous étage arbustif 156 Talus 5% propriété Hê Chat 1995

48 Acte 4 : Gérer la ressource Carte des coupes et des travaux

49 Acte 4 : Gérer la ressource Avantages des plans de gestions et de l outil d estimation : Pour l agriculteur : - Outil de conseil (estimation de ses potentialités) - Gestion durable de la haie et atouts environnementaux revalorisés. - Récolte d un volume constant de plaquette par an - Diversification des activités de la ferme par la vente de bois Pour les collectivités : -Garantie d approvisionnement -Connaissance des volumes disponibles (ou pas) sur un territoire - Régénération du linéaire vieillissant et augmentation de la productivité générale des haies - Valorisation des aides à la plantation - Politique de développement local (emplois, énergie bon marché) et d aménagement du territoire (paysages de qualité image du département)

50 Bilan énergétique Quelle quantité d énergie utilise t on pour produire les combustibles? Avec 1 équivalent litre de fioul, on produit : Fioul : 0,9 Ethanol : 2 EMHV / Biodiesel : 3 Huile végétale colza : 4.5 Maïs méthanisation : 5 Céréales (triticale) : 12 Granulés : 20 Miscanthus : 27 TTCR saule : 33 Plaquettes Forestières : 44

51 Quelques données Type d'énergie Unités Contenu énergétique en Kwh/unité prix à l'unité coût /kwh/ttc plaquettes forestières ou bocagères (20 %) 1 Tonne ,028 Buches (3 stères sec) 1 Tonne ,038 Granulés vrac 1 Tonne ,046 Fioul 1000 litres ,08 Gaz naturel 1 Tonne ,062 Gaz propane 1 Tonne ,111 Electricité 1 Kwh 1 0,11 0,105 1 km de haie produit 5 tonnes de bois sec par an 1 km de haie stoke 2,5 tonne de carbone par an 1 km de haie piège 9,2 Tonnes de CO2 1m 3 de bois exploité = 1 tonne CO 2 1 tonne de bois sec = 0,5 tonne de Carbone 1 tonne de Carbone = 3,667 tonnes CO 2

Salon Bois Avenir 6 Novembre 2014

Salon Bois Avenir 6 Novembre 2014 Salon Bois Avenir 6 Novembre 2014 Le bois, l énergie des territoires Nombre d exploitations agricoles disposent de haies bocagères ou de forêts. Entretenir et gérer cette ressource peut permettre d en

Plus en détail

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois Avec le soutient de Les atouts du bois-énergie Une combustion neutre vis-à-vis des émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

Les Vendredis du Bois-Energie

Les Vendredis du Bois-Energie Agence Locale de l Energie des Ardennes ALE 08 Les Vendredis du Bois-Energie Colloque 16 mars 2007 Présentation ALE 08 La forêt sur la zone urowood L exemple de deux chaufferies 1 Présentation Agence Locale

Plus en détail

GOUX-LES-USIERS. 699 habitants. 745 m d altitude 3555 DJU

GOUX-LES-USIERS. 699 habitants. 745 m d altitude 3555 DJU GOUX-LES-USIERS 699 habitants 745 m d altitude 3555 DJU ccas La Poste école primaire 1 mairie école maternelle presbytère salle des fêtes école primaire 2 église 100 m 2 bâtiments non raccordés (distance

Plus en détail

une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme

une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme Les atouts du bois énergie Une énergie renouvelable Le bois est considéré comme une énergie renouvelable dans la mesure où la forêt est gérée de façon durable.

Plus en détail

Le chauffage au bois. Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77

Le chauffage au bois. Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77 Le chauffage au bois Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77 Ordre du jour Contexte du territoire 1/ Présentation du projet de SCIC bois énergie sur le territoire du Parc naturel régional du Gâtinais français,

Plus en détail

Un projet Bois Energie Citoyen?

Un projet Bois Energie Citoyen? Un projet Bois Energie Citoyen? Filière bois énergie : les attendus les entrants Filière usuelle : circuit long Filière d avenir : circuit court Chaîne de production d énergie thermique HQE : Analyse systèmique

Plus en détail

Une haie bien valorisée est faite pour durer! Porte ouverte chez Lionel Gallier, 23 janvier 2014

Une haie bien valorisée est faite pour durer! Porte ouverte chez Lionel Gallier, 23 janvier 2014 Une haie bien valorisée est faite pour durer! Porte ouverte chez Lionel Gallier, 23 janvier 2014 Plan de gestion des haies Chambres D agriculture de Normandie. Ca50_Eddy CLERAN Objectifs : Valoriser les

Plus en détail

Le bois énergie, une filière d avenir

Le bois énergie, une filière d avenir Le bois énergie, une filière d avenir Combustible de qualité et moyen de chauffage performant, le bois dit énergie revient de plus en plus dans nos maisons. Face aux enjeux environnementaux actuels, il

Plus en détail

INDICATEURS TECHNIQUES

INDICATEURS TECHNIQUES Réseau REAGRI Groupe «Agriculture et Energie» Novembre 2006 La chaudière polycombustible Ex : bois-déchiqueté ATOUTS CONTRAINTES o Forte réduction de la facture énergétique. o Confort d utilisation. o

Plus en détail

Atelier Bois-Energie. Paris - 2 avril. Rosalie Moyon

Atelier Bois-Energie. Paris - 2 avril. Rosalie Moyon Atelier Bois-Energie Paris - 2 avril Rosalie Moyon Les Relais Bois-Energie en 44 : Collectivité, entreprise, exploitant agricole, Chaudière bois à alimentation Automatique, puissance < 300 kw Collectivité,

Plus en détail

Conversion biomasse et production énergétique

Conversion biomasse et production énergétique Conversion biomasse et production énergétique Actionnariat S.I.D.E.S.U.P. 15 % S.V.I 5 % Naples Investissement 80 % Planteurs de betteraves Historique Création en 1970 Pour déshydrater les pulpes de la

Plus en détail

Création d une chaudière bois et d une filière bois énergie à Olonne

Création d une chaudière bois et d une filière bois énergie à Olonne Création d une chaudière bois et d une filière bois énergie à Olonne Cette création illustre : I - Le partenariat exemplaire entre la ville d Olonne et l Office National des Forêts II - Le projet municipal

Plus en détail

plus qu une simple source d énergie! le bois

plus qu une simple source d énergie! le bois le bois plus qu une simple source d énergie! Le chauffage au bois présente de multiples intérêts : souvent une ressource locale, le bois est une énergie propre et peu coûteuse. La technologie du chauffage

Plus en détail

Étude sur le chauffage domestique au bois : marchés et approvisionnement

Étude sur le chauffage domestique au bois : marchés et approvisionnement Étude sur le chauffage domestique au bois : marchés et approvisionnement Réunion de rendu final: les principaux résultats et recommandations 2 juillet 2013 Objectifs de l étude Caractériser les modes d

Plus en détail

ET LES COMMUNES RURALES. Gestion et valorisation durable. Gérer son patrimoine bocager

ET LES COMMUNES RURALES. Gestion et valorisation durable. Gérer son patrimoine bocager GESTION ET VALORISATION DURABLE DE LA HAIE LES CHAMBRES Les D AGRICULTURE chambres d agriculture DE BOURGOGNE de bourgogne accompagnent ACCOMPAGNENT les agriculteurs LES AGRICULTEURS et les communes rurales

Plus en détail

Chauffage au bois déchiqueté POLEYMIEUX BATIMENTS PUBLICS Chaufferie de 150 kw Le bois : une énergie renouvelable? Cycle du bois (Doc AGEDEN) 3 Le bois : une spécificité Française? Consommations bois-énergie

Plus en détail

De l intérêt du combustible bois pour le séchage de maïs. La nouvelle génération de centrales thermiques

De l intérêt du combustible bois pour le séchage de maïs. La nouvelle génération de centrales thermiques De l intérêt du combustible bois pour le séchage de maïs La nouvelle génération de centrales thermiques I. Quelques principes pour faire des économies La température de l air L épaisseur du grain Le refroidissement

Plus en détail

Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat

Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat Dossier de presse 26 janvier 2008 Contact : Corinne IBARRA Communauté de communes du pays de Murat 04 71 20 22 62 / cibarra@paysdemurat.fr SOMMAIRE I. Rappel

Plus en détail

mobilisation de la biomasse

mobilisation de la biomasse 5 La mobilisation de la biomasse Stockage, logistique et structuration des acteurs Diagnostic de territoire Insertion dans les exploitations Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte

Plus en détail

AMELIORATION DE LA COMPETETIVITE DE LA FILIERE BOIS-ENERGIE D ORIGINE BOCAGERE ET RECUPERATION DU BOIS PERDU.

AMELIORATION DE LA COMPETETIVITE DE LA FILIERE BOIS-ENERGIE D ORIGINE BOCAGERE ET RECUPERATION DU BOIS PERDU. AMELIORATION DE LA COMPETETIVITE DE LA FILIERE BOIS-ENERGIE D ORIGINE BOCAGERE ET RECUPERATION DU BOIS PERDU. ADEN. Amélioration de la compétitivité de la filière bois-énergie d origine bocagère 2014 Page

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles.

passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles. passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles. Un service clé-en-main, un chauffage confortable et sûr. Un prix compétitif L option d un financement intégral. Un service de fourniture de

Plus en détail

La signature d un bois de chauffage de qualité

La signature d un bois de chauffage de qualité La signature d un bois de chauffage de qualité Un gage de qualité pour le consommateur La charte Normandie Bois Bûche a été réalisée afin : de promouvoir un bois bûche de qualité en termes de rendement

Plus en détail

Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme. Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014

Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme. Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014 Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014 Plan de l exposé Pourquoi du miscanthus? Chaudières polycombustibles : aspects techniques

Plus en détail

PREAVIS MUNICIPAL No 19/2013 Demande de crédit pour alimenter en énergie les 6 appartements de l ancienne porcherie

PREAVIS MUNICIPAL No 19/2013 Demande de crédit pour alimenter en énergie les 6 appartements de l ancienne porcherie Cuarnens, le 25 novembre 2013 Municipalité de Cuarnens PREAVIS MUNICIPAL No 19/2013 Demande de crédit pour alimenter en énergie les 6 appartements de l ancienne porcherie Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

o o o o - Fédérer l ensemble des acteurs de la filière : les producteurs (propriétaires forestiers, industriels du bois ), les transformateurs ou prestataires intermédiaires (exploitants

Plus en détail

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural En Centre Bretagne Un territoire enclavé entre les axes routiers Rennes Brest / Quimper (RN12 et RN 164)

Plus en détail

LA FILIERE BOIS ENERGIE D ORIGINE AGRICOLE. Utilisation domestique du bois énergie

LA FILIERE BOIS ENERGIE D ORIGINE AGRICOLE. Utilisation domestique du bois énergie LA FILIERE BOIS ENERGIE D ORIGINE AGRICOLE Utilisation domestique du bois énergie JOURNEES DE DEMONSTRATION ORGANISEES PAR LA FEDERATION DEPARTEMENTALE DES CUMA DU TARN FEVRIER 2005 Plus d informations

Plus en détail

Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin chaufferie bois de l est la région PACA. INAUGURATION le 30 mars 2012

Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin chaufferie bois de l est la région PACA. INAUGURATION le 30 mars 2012 Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin La plus importante chaufferie bois de l est la région PACA INAUGURATION le 30 mars 2012 1 1 réseau de chaleur pour 900 équivalents logements Au sein du quartier

Plus en détail

De la biomasse locale pour réduire les factures d'énergie

De la biomasse locale pour réduire les factures d'énergie 18.06.2015 De la biomasse locale pour réduire les factures d'énergie Visite de terrain à Tihange Laurent Somer l.somer@valbiom.be 081/627 187 www.valbiom.be Plan de la présentation Quels projets? Quelles

Plus en détail

Des haies à maintenir pour leur rôles positifs

Des haies à maintenir pour leur rôles positifs Des haies à maintenir pour leur rôles positifs Besoin : Gérer qualitativement la ressource, de façon pérenne Une demande croissante en bois déchiqueté Besoin : Gérer quantitativement la ressource, de façon

Plus en détail

Le chauffage au bois déchiqueté

Le chauffage au bois déchiqueté Un mode de chauffage moderne et non polluant en pleine expansion Le chauffage au bois déchiqueté Qualiflam Bois La Croix de la Cadoue - 86240 Smarves 05 49 52 23 08 La Région Poitou-Charentes s est fixé

Plus en détail

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Pays d Armagnac Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Eauze 6 novembre 2013 1 De la forêt au radiateur 1. Un silo de stockage 2. Un système d extraction et de transfert du bois 3.

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation

CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation Page 1 EXPO BIOGAZ 2013 1 LE CREDIT AGRICOLE ET LA METHANISATION 2 RETOUR D EXPERIENCE: UN PROJET DE METHANISATION A LA FERME Page 2 EXPO BIOGAZ

Plus en détail

Panorama du bois énergie en Bretagne -zoom sur la filière bois déchiqueté-

Panorama du bois énergie en Bretagne -zoom sur la filière bois déchiqueté- Panorama du bois énergie en Bretagne -zoom sur la filière bois déchiqueté- Février 2016 Définition du bois énergie 6 stères de Bois bûche sec ~ 2700 kg ~ 1000 l de fioul Émondage Élagage Abattage Bretagne

Plus en détail

L Énergie du bocage en Thiérache

L Énergie du bocage en Thiérache Atelier Agriculture Avesnois Thiérache L Énergie du bocage en Thiérache La valorisation des haies par le bois énergie Le 03 mai 2016 Association loi 1901 Création en 1984 Le verger à cidre Atelier Agriculture

Plus en détail

BOIS E NERGIE FICHE FILIÈRE FRANCE

BOIS E NERGIE FICHE FILIÈRE FRANCE FICHE FILIÈRE FRANCE VALORISER LA BIOMASSE EN BOIS E NERGIE Les ressources locales sont un formidable potentiel de développement des territoires ruraux. Haies agricoles, ripisylves, bandes tampons, bords

Plus en détail

Guide pour l installation domestique de chaudière automatique à bois déchiqueté

Guide pour l installation domestique de chaudière automatique à bois déchiqueté Guide pour l installation domestique de chaudière automatique à bois déchiqueté Dossier d aide à la décision destiné aux particuliers et agriculteurs Version Avril 2011 «Comment fonctionne une chaudière

Plus en détail

De l intérêt du combustible bois pour le chauffage des bâtiments avicoles. La nouvelle génération de centrales thermiques

De l intérêt du combustible bois pour le chauffage des bâtiments avicoles. La nouvelle génération de centrales thermiques De l intérêt du combustible bois pour le chauffage des bâtiments avicoles La nouvelle génération de centrales thermiques I. Le contexte de l élevage français II. L influence du coût du combustible Faible

Plus en détail

Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier. CRPF Rhône-Alpes

Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier. CRPF Rhône-Alpes Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier Le programme carbone Forêt privée Les forestiers privés impliqués depuis longtemps sur le thème du carbone : - FPF et le CNPF membres fondateurs

Plus en détail

Comprendre le langage du bois

Comprendre le langage du bois Comprendre le langage du bois Comme dans tous métiers ou dans toutes filières, un vocabulaire spécifique est utilisé dans le domaine du bois. Quand nous avons commencé l étude de faisabilité du chauffage

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Présenté par: Catherine-Anne Renaud, ing., CEM Associée écologique LEED Vice-présidente R+O Énergie Plan de la présentation 1. Mise en contexte

Plus en détail

Production d énergie VALORISATION DE LA BIOMASSE, UNE ENERGIE RENOUVELABLE. Situation actuelle

Production d énergie VALORISATION DE LA BIOMASSE, UNE ENERGIE RENOUVELABLE. Situation actuelle Production d énergie VALORISATION DE LA BIOMASSE, UNE ENERGIE RENOUVELABLE Situation actuelle Croissance des besoins énergétiques : Après l Occident, c est maintenant au tour de l orient de s industrialiser.

Plus en détail

CIRCUIT COURT CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE

CIRCUIT COURT CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE LE BOIS VOTRE SOLUTION DE CHAUFFAGE, ECONOMIQUE ET RENOUVELABLE AUTOMATISME CIRCUIT COURT CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE L essentiel du bois énergie Je construis un nouveau bâtiment, comment le chauffer?

Plus en détail

Le Bois Energie. Développement d une filière en Midi-Pyrénées PLAN DE LA PRESENTATION. Les combustibles bois : origines & caractéristiques

Le Bois Energie. Développement d une filière en Midi-Pyrénées PLAN DE LA PRESENTATION. Les combustibles bois : origines & caractéristiques PLAN DE LA PRESENTATION Le Bois Energie Développement d une filière en Midi-Pyrénées L offre et la demande principaux acteurs et chiffres clés Séminaire interrégional du Réseau national des CFT Forêt et

Plus en détail

MAILLAGE DES PLATEFORMES ET HANGARS DE STOCKAGE POUR

MAILLAGE DES PLATEFORMES ET HANGARS DE STOCKAGE POUR MAILLAGE DES PLATEFORMES ET HANGARS DE STOCKAGE POUR L APPROVISIONNEMENT EN BOIS-ENERGIE SUR LE MORVAN : SCHÉMA STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT - SYNTHESE Synthèse de l étude réalisée par Energico en juin

Plus en détail

COURS BIOMASSE A N N É E 2 0 1 4-2 0 1 5

COURS BIOMASSE A N N É E 2 0 1 4-2 0 1 5 COURS BIOMASSE ANNÉE 2014-2015 QU EST-CE QUE LA BIOMASSE? Biomasse brute : Arbres et végétaux Productions agricoles (canne à sucre, colza, maïs, betterave ) Matières aquatiques (algues, varech ) Biomasse

Plus en détail

ENQUÊTE «BOIS ÉNERGIE sur l ouest Cornouaille»

ENQUÊTE «BOIS ÉNERGIE sur l ouest Cornouaille» ENQUÊTE «BOIS ÉNERGIE sur l ouest Cornouaille» Auprès des Entreprises de paysage, de travaux agricoles ou forestiers À renseigner pour le 25 Avril 2014 Les 4 Communautés de communes de l ouest Cornouaille,

Plus en détail

Etude économique et potentiel de développement des TTCR

Etude économique et potentiel de développement des TTCR Etude économique et potentiel de développement des TTCR 1. Introduction 1.1. Contexte européen A l échelle européenne, on constate que les pays pour lesquels la culture des TTCR s est développée sont ceux

Plus en détail

Avec quel bois. se chauffer?

Avec quel bois. se chauffer? Avec quel bois se chauffer??? Pourquoi choisir l énergie bois? Le bois énergie est bon marché Contrairement aux prix des énergies fossiles, celui du bois est stable. Le faible coût de ce combustible, associé

Plus en détail

Etat de la filière bois en Alsace Les leviers, les acteurs, les problèmes

Etat de la filière bois en Alsace Les leviers, les acteurs, les problèmes Etat de la filière bois en Alsace Les leviers, les acteurs, les problèmes Damien Monot ALTER ALSACE ENERGIES 1. consommations actuelles et perspectives 1 Chaufferies bois en Alsace : consommation et perspectives

Plus en détail

Les Contrats Paysages Ruraux en Vendée. Outil de valorisation et de gestion de l espace rural. Colloque DREAL 10 Janvier 2014 Paysages, tous acteurs!

Les Contrats Paysages Ruraux en Vendée. Outil de valorisation et de gestion de l espace rural. Colloque DREAL 10 Janvier 2014 Paysages, tous acteurs! Colloque DREAL 10 Janvier 2014 Paysages, tous acteurs! Contrat Les Contrats Paysages Ruraux en Vendée Outil de valorisation et de gestion de l espace rural I. Enjeux des Contrats Paysages Ruraux. Une démarche

Plus en détail

Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr. Animation du. Animation, Information. Conseils et accompagnement des projets.

Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr. Animation du. Animation, Information. Conseils et accompagnement des projets. Le Bois Énergie Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr Animation du sur les Pyrénées Orientales Animation, Information Conseils et accompagnement des projets Réalisation de pré-diagnostics tecnico-économiques

Plus en détail

LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES

LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES CULTIVER AUJOURD HUI L ÉNERGIE DE DEMAIN Chauffer à la biomasse : une solution économique, propre et

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Bien choisir sa chaudière La chaudière est le moteur de votre chauffage central. Chaudière au gaz, au fioul, à bois, ou au GPL, il y en a pour tous les goûts et toutes les

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

Pourquoi? Faire connaître le chauffage aux granulés, Pour les projets collectifs et tertiaires

Pourquoi? Faire connaître le chauffage aux granulés, Pour les projets collectifs et tertiaires Pourquoi? Faire connaître le chauffage aux granulés, Pour les particuliers, Pour les projets collectifs et tertiaires Etre un outil de communication pour l ensemble de la filière granulés Objectifs Apporter

Plus en détail

Colloque Bois-Energie 12 & 13 Octobre 2006

Colloque Bois-Energie 12 & 13 Octobre 2006 Colloque Bois-Energie 12 & 13 Octobre 2006 Synthèse Avec la volonté politique d apporter sa contribution au développement durable et à l utilisation des énergies renouvelables, la communauté de communes

Plus en détail

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la!

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la! Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse L'énergie est notre avenir, économisons-la! Le 02 février 2011 1 Le projet CRE 3 Un projet qui apporte : une contribution significative

Plus en détail

Guide pratique. se chauffer au BOIS ÉNERGIE en Midi-Pyrénées. bois-bûche bois déchiqueté granulé LES QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES

Guide pratique. se chauffer au BOIS ÉNERGIE en Midi-Pyrénées. bois-bûche bois déchiqueté granulé LES QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES Guide pratique QUERCY ÉNERGIES www.quercy-energies.fr se chauffer au BOIS ÉNERGIE en Midi-Pyrénées bois-bûche bois déchiqueté granulé LES QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES COMMENT SE CHAUFFER AU BOIS? L APPROVISIONNEMENT

Plus en détail

Communes forestières LE BOIS, VOTRE SOLUTION DE CHAUFFAGE ECONOMIQUE ET RENOUVELABLE CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE. L essentiel du bois énergie

Communes forestières LE BOIS, VOTRE SOLUTION DE CHAUFFAGE ECONOMIQUE ET RENOUVELABLE CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE. L essentiel du bois énergie Communes forestières LE BOIS, VOTRE SOLUTION DE CHAUFFAGE ECONOMIQUE ET RENOUVELABLE AUTOMATISME CIRCUIT COURT CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE L essentiel du bois énergie Je construis un nouveau bâtiment,

Plus en détail

Quinze ans de valorisation du bois-énergie dans le bocage mayennais

Quinze ans de valorisation du bois-énergie dans le bocage mayennais Quinze ans de valorisation du bois-énergie dans le bocage mayennais Jean-Pierre Couvreur LA MAYENNE, PAYS DE BOCAGE La Mayenne est située au nord des Pays de la Loire, entre Normandie, Bretagne, Anjou

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

La plaquette forestière, quel produit, quel marché?

La plaquette forestière, quel produit, quel marché? La plaquette forestière, quel produit, quel marché? Maison de l Habitat, 8 décembre 2011 Rémi Grovel Forêt Energie Ressources Qu est-ce que la plaquette forestière pour l énergie? (1) produit de l exploitation

Plus en détail

Adoption PCET SUD MAYENNE

Adoption PCET SUD MAYENNE Sud Mayenne: nos énergies pour un territoire leader GAL SUD MAYENNE - 2013 UN PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Adoption PCET SUD MAYENNE Conseil communautaire 25 juin 2013 Le PCET = Politique de développement

Plus en détail

PRÉSERVEr L ENVIRONNEMENT. bois-énergie Dynamiser L économie LOCALe

PRÉSERVEr L ENVIRONNEMENT. bois-énergie Dynamiser L économie LOCALe PRÉSERVEr L ENVIRONNEMENT bois-énergie Dynamiser L économie LOCALe Le développement de la filière bois-énergie, s il est réalisé en harmonie avec les autres utilisations du bois, est une opportunité pour

Plus en détail

Optimiser la valorisation des bois grâce au Bois-énergie, l exemple de la filière bois suisse

Optimiser la valorisation des bois grâce au Bois-énergie, l exemple de la filière bois suisse Optimiser la valorisation des bois grâce au Bois-énergie, l exemple de la filière bois suisse Retour sur le voyage d étude en Suisse Romande Dans le cadre de l animation de la Mission régionale bois énergie,

Plus en détail

Le chauffage aux granules de bois au Québec

Le chauffage aux granules de bois au Québec Le chauffage aux granules de bois au Québec Pierre-Olivier Morency, directeur Groupe granules, QWEB Colloque Agri-Énergie Shawinigan, 25 octobre 2012 Quebec Wood Export Bureau (QWEB) association d affaires

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux.

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. veau de boucherie 2008-200200 Consommations d énergie en bâtiment veaux de boucherie Comité veau de boucherie FranceAgriMer Montreuil sous Bois Mardi 5 avril 20 Christophe Martineau Institut de l Elevage

Plus en détail

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé Transition énergétique des collectivités Comité de pilotage Conseil Energie Partagé PAYS RUTHENOIS / CEP Pays Ruthénois: 8 salariés 57 communes 93 000 habitants 5 M /an d énergie Programme Matin (09:00)

Plus en détail

Chauffage à distance de la commune de L Isle

Chauffage à distance de la commune de L Isle Chauffage à distance de la commune de L Isle Présentation aux Conseil Communal mars 2013 Programme Situation des bâtiments raccordés à ce jour Zones d extension possibles Situation par zone Répercutions

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE -

CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE - CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE - Définition des enjeux - Disposer à la fin des grosses opérations de construction en cours (Tranche 1 et 2 du Plan Directeur MCO-Plateau Technique/Pôle

Plus en détail

2 France RHONE-SAVOIE

2 France RHONE-SAVOIE GUIDE GÉNÉRAL Valable jusqu au Décembre 0 * 0 * RÉDUCTION IMMÉDIATE me Confor e m à la nor EN 0. Classe 07- * 0 RHONE-SAVOIE emestre et VIVROBOIS APPli Éligible au CREDIT d'impôt e èm s 7 COMPATIBLE *

Plus en détail

savoir choisir, acheter, utiliser

savoir choisir, acheter, utiliser Le bois de chauffage savoir choisir, acheter, utiliser «La Région Poitou-Charentes s est fixée comme ambition de respecter le Protocole de Kyoto à l échelle du territoire. Pour atteindre cet objectif,

Plus en détail

Centrale Electrique Hybride de Uturoa PROJET D UNE NOUVELLE CENTRALE ÉLECTRIQUE PHOTOVOLTAÏQUE - THERMIQUE

Centrale Electrique Hybride de Uturoa PROJET D UNE NOUVELLE CENTRALE ÉLECTRIQUE PHOTOVOLTAÏQUE - THERMIQUE Centrale Electrique Hybride de Uturoa PROJET D UNE NOUVELLE CENTRALE ÉLECTRIQUE PHOTOVOLTAÏQUE - THERMIQUE Le service de l électricité de Uturoa La production d électricité à Uturoa remonte aux années

Plus en détail

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o LA RENOVATION ENERGETIQUE LA RENOVATION ENERGETIQUE 1. DIAGNOSTIC Pourquoi rénover? Que faut-il rénover? Comment s y prendre? 2. SOLUTIONS Remplacement du chauffage Capteurs solaires Isolation de l enveloppe

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE. Plan de Gestion de Haies/Cahier des charges (juillet 2010) 1. Synthèse réalisée avec l aide de :

BIBLIOGRAPHIE. Plan de Gestion de Haies/Cahier des charges (juillet 2010) 1. Synthèse réalisée avec l aide de : Synthèse réalisée avec l aide de : Laurent NEVOUX (SCIC) Clémence BUIATTI (Chambre d'agriculture 61) Luc BERTRAND (Chambre d'agriculture 61) Antoine HERMAN (Chambre d'agriculture 14) Stéphane BERZINGER

Plus en détail

PRODUCTION D'EAU CHAUDE AVEC UNE CHAUDIÈRE BIOMASSE. Grégoire MAS Chambre d'agriculture du Lot GFA de Pierpont (81)

PRODUCTION D'EAU CHAUDE AVEC UNE CHAUDIÈRE BIOMASSE. Grégoire MAS Chambre d'agriculture du Lot GFA de Pierpont (81) PRODUCTION D'EAU CHAUDE AVEC UNE CHAUDIÈRE BIOMASSE Grégoire MAS Chambre d'agriculture du Lot GFA de Pierpont (81) Principes de fonctionnement Une chaudière biomasse est capable de fonctionner avec une

Plus en détail

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com 1 ère partie : Qui sommes-nous? Nos activités Se chauffer avec du granulé : Qu est-ce que le granulé? Pourquoi utiliser du granulé

Plus en détail

Mobilisation du bois énergie sous forme de plaquettes forestières. Regefor Champenoux - 8-10 juin 2009 Jean Pierre Laurier

Mobilisation du bois énergie sous forme de plaquettes forestières. Regefor Champenoux - 8-10 juin 2009 Jean Pierre Laurier Mobilisation du bois énergie sous forme de plaquettes forestières Regefor Champenoux - 8-10 juin 2009 Jean Pierre Laurier Sommaire Biomasse récoltable et cahier des charges des plaquettes Méthodes et matériels

Plus en détail

Mission d Observation de la Biomasse

Mission d Observation de la Biomasse Les synthèses de l AREC Mission d Observation de la Biomasse ENQUETE REGIONALE SUR LES CHAUFFERIES COLLECTIVES A BOIS DECHIQUETE (Saison de chauffe 2008-2009) 2009) Chiffres clés 114 chaufferies collectives

Plus en détail

Réseau de chaleur de Beauvais

Réseau de chaleur de Beauvais Réseau de chaleur de Beauvais Témoignage d un d abonné Gabriel CANTEINS Chargé de mission développement durable 22/11/2010 (v2) 1/13 Réseau de chaleur de Beauvais (témoignage) Rendez-vous de l ADEME 25

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE

LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE COMITE INTERPROFESSIONNEL DU BOIS-ENERGIE contact@cibe.fr www.cibe.fr LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE Atouts et spécificités des réseaux de chaleur Bois-Energie Spécificités Qu est-ce qu un réseau

Plus en détail

CO-CONSTRUIRE. Le territoire de demain. Consortium Equiénergie

CO-CONSTRUIRE. Le territoire de demain. Consortium Equiénergie CO-CONSTRUIRE Le territoire de demain Consortium Equiénergie Une Implantation Industrielle Issue de La recherche 2 Produire une énergie propre A partir de la biomasse Le granulé de bois, aussi connu sous

Plus en détail

Action 5.1.1 : Mettre en place des outils d accompagnement technico-économique en matière de pratiques culturales

Action 5.1.1 : Mettre en place des outils d accompagnement technico-économique en matière de pratiques culturales Orientation stratégique n 5 : Innover pour amélior er la productivité des exploitations Objectif opérationnel 5.1 : acquérir des références technico-économiques sur des techniques alternatives Action 5.1.1

Plus en détail

L énergie sur l Aubrac

L énergie sur l Aubrac L énergie sur l Aubrac Consommations d énergie Productions d énergie Actions de préfiguration de l Association d Emergence CONSOMMATIONS SUR LE TERRITOIRE Consommations électriques Chauffage Transports

Plus en détail

Le chauffage automatique au bois

Le chauffage automatique au bois Le chauffage automatique au bois Un chauffage aux multiples avantages De hauts renments pour une combustion propre Une autonomie comparable aux autres énergies Une énergie renouvelable ne mettant pas en

Plus en détail

Le memo du producteur de plaquettes

Le memo du producteur de plaquettes Le memo du producteur de plaquettes AVRIL 2012 EXPLOITATION DES HAIES PROTECTION INDIVIDUELLE : Sur le chantier, il est préférable d être deux, afin de pouvoir se secourir mutuellement en cas de problème.

Plus en détail

s engagent pour faire gagner la filière

s engagent pour faire gagner la filière > PROMOTION ET DÉVELOPPEMENT DE LA FILIÈRE BOIS - ÉNERGIE 5 Partenaires s engagent pour faire gagner la filière Notre objectif commun : soutenir une filière d'avenir et promouvoir le développement durable

Plus en détail

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la!

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! Chauffage urbain, mode d emploi Un réseau de chauffage urbain est un chauffage central à l échelle d une ville. Un réseau

Plus en détail

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers Acteurs de la transition énergétique en Mayenne Les dépenses énergétiques en Mayenne sont de 1.5 million d euros par jour ou 550 millions d euros par

Plus en détail

La PAC Gaz. Technologie. Récupération de chaleur. Cycle de fonctionnement

La PAC Gaz. Technologie. Récupération de chaleur. Cycle de fonctionnement La technologie La PAC Gaz Technologie Récupération de chaleur Récupération d énergie sur l environnement (air, eau, sol), la réaction d absorption ammoniac/eau et la condensation des produits de combustion

Plus en détail

Schéma synthétique du bilan énergétique d un territoire (réalisation : Etheis Conseil)

Schéma synthétique du bilan énergétique d un territoire (réalisation : Etheis Conseil) F ENERGIE CHAMPS ABORDES Schéma synthétique du bilan énergétique d un territoire (réalisation : Etheis Conseil) Le schéma ci-dessus représente les éléments à analyser pour l évaluation du bilan énergétique

Plus en détail

ENVIRONNEMENT. Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon

ENVIRONNEMENT. Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon ENVIRONNEMENT Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon La filière bois-énergie en Languedoc-Roussillon La forêt couvre plus du tiers de la surface du territoire régional en Languedoc-Roussillon, part qui

Plus en détail