L ÉOLIEN. UNE ÉNERGIE QUI N A PLUS DE SECRET. Bâtir un système énergétique plus robuste, plus propre et abordable.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ÉOLIEN. UNE ÉNERGIE QUI N A PLUS DE SECRET. Bâtir un système énergétique plus robuste, plus propre et abordable."

Transcription

1 L ÉOLIEN. UNE ÉNERGIE QUI N A PLUS DE SECRET Bâtir un système énergétique plus robuste, plus propre et abordable.

2 L ÉNERGIE ÉOLIENNE. BÂTIR PLUS ROBUSTE, PLUS P L énergie éolienne est une nouvelle source d électricité qui connaît l une des croissances les plus rapides partout dans le monde. En 2011, la capacité mondiale d énergie éolienne a augmenté de 21 pour cent, l industrie de l éolien ayant installé un niveau record d un peu plus de MW de nouvelle énergie propre et fiable. Aujourd hui, on compte près de éoliennes en activité à l échelle mondiale dans 89 pays. Même si l énergie éolienne connaît un succès croissant dans de nombreux pays depuis plusieurs décennies, il s agit d un ajout relativement nouveau au système de production d électricité au Canada. Il est donc naturel que les gens se posent des questions. À titre d industrie responsable, nous avons pris l engagement de nous assurer que les Canadiens disposent de la plus récente information factuelle sur l énergie éolienne. L éolien en chiffres au Canada :* Capacité actuelle installée : MW Parcs éoliens : 147 Éoliennes : Pourcentage actuel des besoins en électricité du Canada comblés par l éolien : 2,3 L énergie éolienne produit suffisamment d électricité pour alimenter plus de 1,2 million de foyers canadiens Classement mondial pour la capacité totale installée : 9 *Chiffres exacts en septembre 2012

3 UN SYSTÈME ÉNERGÉTIQUE ROPRE ET ABORDABLE. Le Canada est en voie de dépasser MW de puissance totale installée d ici 2016 Représente plus de 16 milliards $ de nouveaux investissements Crée de l emploi additionnel correspondant à plus de personnes-année Le saviez-vous? En 2011, l ensemble des éoliennes installées partout dans le monde a produit plus d électricité que n en avait besoin le Canada pour répondre à sa demande totale d électricité. Il s est installé à l échelle mondiale 50 pour cent plus de nouvelle capacité de production d énergie éolienne en 2010 que de nouvelle capacité de production d énergie nucléaire pendant toute la dernière décennie. La capacité totale mondiale d énergie éolienne en place à la fin de 2011 atteignait presque MW. Visitez wind-farms_f.php pour connaître les initiatives actuelles du Canada en matière d énergie éolienne. Qu est-ce qu un mégawatt (MW)? L électricité est mesurée en unités de puissance appelées des «watts», cette unité étant égale à 1 joule par seconde, ce qui représente le taux de conversion de l énergie ou de transfert de puissance (disponible) utilisable. Les watts sont de très petites unités, de sorte que le terme mégawatt (MW) ou un million de watts est habituellement utilisé pour décrire la «capacité nominale» maximale d une éolienne. Une éolienne d une capacité nominale de 2 MW produira généralement la quantité équivalente d électricité nécessaire pour alimenter environ 600 maisons canadiennes moyennes pendant un an.

4 COMMENT FONCTIONNE UNE ÉOLIENNE

5 Les éoliennes fonctionnent selon le même principe qui permet aux avions de voler. Le vent ne pousse pas sur les pales, mais passe au-dessus. La différence de pression qui en découle entre les surfaces supérieure et inférieure crée une poussée, ce qui fait tourner le rotor. Lorsque les pales tournent, l énergie cinétique du vent est transformée en énergie mécanique, laquelle est transmise par un arbre d entraînement à un générateur électrique dans la nacelle. Le courant produit voyage par des câbles souterrains jusqu à une sous-station, où il est transformé en tension plus élevée pour le réseau électrique plus important. À partir de là, il est livré au service public d électricité. Pour de plus amples renseignements sur l assemblage d une éolienne et sur la façon dont elle produit de l électricité, visitez

6 UNE FORME DE PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ SÛRE L éolien est généralement reconnu comme étant l une des formes de production de nouvelle électricité les plus sûres et les plus respectueuses de l environnement. La somme des preuves scientifiques et de l expérience humaine accumulée jusqu à maintenant indique clairement que le son des éoliennes n a pas d effets nocifs sur la santé humaine. Cela a d ailleurs été confirmé par plusieurs des meilleures études scientifiques disponibles dans ce domaine, y compris des rapports du médecin hygiéniste en chef de l Ontario, de l Institut national de santé publique du Québec, ainsi que d un comité d experts du Massachusetts Department of Public Health. En fait, au moins 17 études sur la littérature scientifique en viennent toutes à la conclusion que l éolien est sans danger pour la santé humaine.* À titre d industrie responsable qui fournit de l électricité propre depuis plus de 30 ans, l industrie mondiale continue collectivement de collaborer avec des spécialistes scientifiques, médicaux et en hygiène du travail et de l environnement afin de surveiller la recherche digne de foi en cours en ce qui concerne les éoliennes et la santé humaine. *Résumé des principales conclusions indiquées dans les 17 études de la littérature scientifique sur les parcs éoliens et la santé humaine. Compilation faite par le professeur Simon Chapman, School of Public Health, et par Teresa Simonetti, Sydney University Medical School.

7 «Les infrasons générés par les éoliennes ne semblent pas d une intensité suffisante pour causer des problèmes de santé ni une nuisance.» Rapport de l Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) sur les éoliennes et la santé publique «Toutes les formes d énergies renouvelables constituent une alternative sûre et saine pour remplacer les combustibles fossiles» D r Robert Oliphant, Président et chef de la direction de la Société canadienne de l asthme Pour de plus amples renseignements et des ressources, visitez la page À propos de l énergie éolienne à talkingaboutwind_f.php.

8 AU PLAN ÉCONOMIQUE, L ÉNERGIE ÉOLIENNE EST CONCURRENTIELLE L énergie éolienne est une source de nouvelle énergie abordable et qui améliore constamment sa compétitivité au plan des coûts, ce qui est intéressant alors que les provinces cherchent à se doter d un système d électricité propre et diversifié. Le combustible qui fait tourner les pales des éoliennes est gratuit, abondant et a un effet stabilisateur sur les tarifs d électricité, ce qui protège les clients contre les hausses de prix imprévisibles dues à la volatilité du prix des combustibles fossiles. Le coût de l électricité issue de l éolien continue de diminuer, tandis que le coût de toutes les formes de production d électricité classiques devrait augmenter en raison de la hausse du coût des combustibles et des règles environnementales de plus en plus sévères. La production d électricité plus propre fera diminuer les coûts que nous devons actuellement assumer en raison des répercussions de la production d électricité classique sur la santé humaine et sur la faune. «Le coût de l électricité produite par les éoliennes terrestres diminuera de 12 pour cent au cours des cinq prochaines années grâce à une combinaison d équipement à plus faible coût et à des gains de productivité.» Bloomberg New Energy Finance

9 Un projet d énergie éolienne peut être planifié, construit et mis en service rapidement par rapport aux sources d énergie plus traditionnelles. À elle seule, l amélioration du rendement des éoliennes a fait diminuer de 5 à 26 pour cent dans la dernière décennie le coût moyen actualisé de l énergie éolienne, en fonction du régime de vent sur le site du projet. Laboratoire National Lawrence Berkeley du département de l Énergie des É.-U. Le coût des éoliennes a diminué de presque 20 pour cent au cours des trois dernières années, tandis que leur productivité a augmenté de presque 30 pour cent grâce aux percées technologiques. Analyse de GL-Garrad Hassan des 121 sites possibles d exploitation d énergie éolienne sur terre en Colombie-Britannique, au Canada L éolien. Un choix intelligent. Le prix de l électricité devrait connaître une hausse partout au Canada par suite des investissements nécessaires dans la nouvelle production et dans les nouvelles infrastructures d électricité le Conference Board du Canada prévoit que des investissements de 347 milliards $ seront nécessaires d ici Toute la nouvelle production est plus dispendieuse que la production actuelle et l éolien est extrêmement concurrentiel sur le plan économique. Cela est encore plus évident lorsque l on tient compte de tous les coûts liés au choix d une source d énergie y compris les répercussions sur l air que nous respirons, l eau que nous buvons et les dépassements de coûts qui sont souvent refilés aux contribuables.

10 VALEUR DES PROPRIÉTÉS ET AVANTAGES POUR LES COMMUNAUTÉS La proximité d installations de production d énergie éolienne n a pas d effets indésirables profonds ou généralisés sur la valeur des maisons avoisinantes. Des chercheurs ont étudié dossiers de vente de maisons unifamiliales entre 1996 et 2007, soit avant même que soit annoncée la construction de parcs éoliens et jusqu à l achèvement de la construction et l exploitation des parcs éoliens. Laboratoire National Lawrence Berkeley du département de l Énergie des É.-U.

11 Plusieurs études ont conclu qu il n y a aucune preuve selon laquelle les parcs éoliens ont des répercussions négatives sur la valeur des propriétés. En fait, les parcs éoliens procurent de nouvelles sources de revenus stables aux communautés grâce aux taxes foncières et aux paiements versés pour la location des terres. De nombreux facteurs ont une influence sur la valeur d une propriété et il est difficile de déterminer les répercussions possibles d une seule variable en particulier. Ce que l on sait, c est que plusieurs études partout dans le monde ont l une après l autre conclu qu il n y a aucune preuve statistique établissant un lien entre les parcs éoliens et une diminution de la valeur des propriétés. «La Commission conclut qu il n y a aucune preuve permettant de conclure que, depuis la construction du parc éolien sur ce que [le propriétaire terrien] définit comme étant le côté Ouest de l île, les propriétés s y sont vendues à moindre coût que du côté Est.» Commission de révision de l évaluation foncière de l Ontario. Dossier n : WR Municipalité : Township of Frontenac Islands

12 L ÉOLIEN OFFRE DES AVANTAGES POUR LES COMMUNAUTÉS «Il n y a aucun doute que le projet éolien amène de nombreuses retombées pour la municipalité, ce qui nous permet d améliorer la qualité des services offerts à notre population» Gilbert Gagné, conseiller municipal de Saint-Robert-Bellarmin, Québec «L éolien a créé des milliers d emplois pour les membres et les organisations affiliés à la Fraternité internationale des ouvriers en électricité (FIOE) en Ontario et fournit de l électricité écologique aux familles des nombreuses communautés dans lesquelles nous habitons. Ces emplois hautement qualifiés aident à bâtir nos économies locales et offrent de nouvelles occasions d emploi pour la génération à venir.» Phil Flemming, vice-président international, FIOE.

13 Les projets d énergie éolienne constituent des occasions économiques positives et durables pour les communautés partout au Canada, tout en les aidant à diversifier leur activité. L éolien crée de nouveaux emplois de haute valeur, offrant des occasions d emploi pour les entrepreneurs et les travailleurs locaux, ainsi que des emplois permanents à temps plein une fois le parc éolien en activité. Les communautés qui accueillent les projets profitent d avantages économiques importants grâce aux nouveaux revenus fiscaux, aux contributions volontaires ou garanties, au revenu stable pour les agriculteurs et des propriétaires terriens grâce aux ententes de location des terres, en plus d avantages financiers et de possibles retombées découlant du tourisme accru. Les projets d énergie éolienne amènent des investissements directs sous forme de contrats pour les matières premières et d injection de capitaux dans les entreprises de détail et les services locaux. En plus des importants avantages économiques que procurent les projets d énergie éolienne aux communautés, les promoteurs commencent à mettre en place des fonds volontaires pour des communautés dynamiques afin d appuyer les initiatives et les partenariats communautaires. Pour avoir des exemples d avantages économiques importants découlant de projets d énergie éolienne réels dans des communautés de l ensemble du Canada, visitez

14 EFFORTS DE PROTEC L industrie de l éolien a pris l engagement de respecter et de protéger l habitat et l environnement fauniques. Les partenaires de l industrie s associent à d importantes universités, à des chercheurs, à des organismes de réglementation et à des organisations de protection de la faune afin de s assurer que le développement de l éolien soit respectueux et responsable. Considérations aviaires : Bien que les éoliennes contribuent de façon extrêmement faible au taux global de mortalité aviaire par rapport aux autres sources de mortalité aviaire, l industrie de l éolien a pris l engagement de poursuivre la recherche et les améliorations en vue de comprendre les interactions entre les oiseaux et les éoliennes. L abondance de preuves obtenues par suite des études indique de façon constante que les parcs éoliens sont une source mineure de mortalité aviaire par rapport à d autres activités humaines et à d autres formes de production d électricité. L industrie continue de surveiller et d effectuer des recherches sur les enjeux émergents, ainsi qu à prendre des mesures afin d atténuer encore plus les pertes; elle est également tenue de respecter les normes élevées imposées par les organismes de réglementation. À l heure actuelle, des mécanismes sont en place afin de diminuer les risques et de comprendre les mortalités réelles parmi les espèces d oiseaux à la fois avant et après la mise en service des parcs éoliens. Parmi les exemples, il y a le choix d un site approprié, les études d évaluation des risques avant la construction, les études sur la mortalité suivant la construction et la mise en œuvre de protocoles de gestion adaptative.

15 TION DE LA FAUNE L énergie éolienne ne produit aucune émission et ne contribue pas aux changements climatiques, soit la plus importante menace pour la faune aviaire. Les sites de parcs éoliens sont également choisis de manière à respecter les habitats, en tenant compte de deux menaces importantes pour les oiseaux et toutes les autres formes de vie sauvage. Considérations sur les chauves-souris : L industrie de l éolien participe activement à des recherches d avant-garde afin d atténuer le taux de mortalité des chauvessouris près des parcs éoliens. L industrie de l énergie éolienne est l une des seules industries qui étudie et atténue de façon volontaire les répercussions sur la faune. De nombreux membres de l industrie éolienne participent activement au financement et à la recherche sur les options d atténuation afin de réduire le nombre de décès et de comprendre les répercussions des éoliennes sur la faune. Afin d améliorer notre compréhension des interactions entre les chauves-souris et les éoliennes, la Bats and Wind Energy Cooperative (BWEC) a été formée en La BWEC est vouée à l amélioration des méthodes de recherche sur les décès et à l avancement de notre compréhension des décès de chauvessouris. La BWEC étudie également de façon active des façons d atténuer les répercussions, comme des moyens de dissuasion sonores et une possible atténuation par des changements apportés aux activités. Pour de plus amples renseignements, visitez

16 UTILISATION DE L EAU : CONSERVER UNE RESSOURCE PRÉCIEUSE Pendant sa durée de vie, un parc éolien nécessite considérablement moins d eau que les autres formes classiques de production d électricité. En fait, l énergie éolienne aide à conserver nos ressources en eau de plus en plus précieuses et à lutter contre les changements climatiques. La rareté de l eau devient un défi mondial amplifié par la croissance de la population et les changements climatiques. Le secteur de l électricité est l un de ceux qui consomment le plus d eau partout dans le monde, cependant l éolien n utilise pratiquement pas d eau pour produire de l électricité. En passant des formes de production d électricité classiques aux technologies renouvelables, comme l éolien, on diminuera les répercussions sur les ressources en eau en ralentissant les effets des changements climatiques et en diminuant la consommation globale d eau du secteur de l électricité. Aux É.-U. seulement, le ministère de l Énergie estime qu avec une proportion de 20 pour cent d énergie éolienne dans son système d électricité en 2030, il serait possible d économiser jusqu à 15 milliards de litres d eau. Cela correspond à la consommation annuelle de plus de 9 millions de citoyens américains. (http://www.nrel.gov/docs/fy08osti/41869.pdf)

17 PARTENAIRE FIABLE POUR L ÉLECTRICITÉ Le Canada a besoin d un éventail de nouvelles sources d énergie sûres, propres et fiables afin de répondre à ses besoins futurs en électricité et à ses engagements en matière d émissions de gaz à effet de serre. L énergie éolienne fait partie d une «diète énergétique équilibrée» et constitue un apport positif considérable dans notre panier de sources d énergie. Les services publics partout au monde continuent de reconnaître la valeur que joue l énergie éolienne au sein du plus vaste système électrique interconnecté. L offre et la demande globales d électricité pour le réseau changent constamment les exploitants de réseau ont un siècle d expérience pour l équilibrage de la variabilité de l offre et de la demande et sont de plus en plus habitués aux défis et aux occasions que présente l éolien. Les améliorations réalisées en matière de prévisions de l énergie éolienne aident les exploitants de réseau à perfectionner leur planification quotidienne en augmentant leur capacité à prédire de façon précise la production d énergie éolienne qui sera disponible à un certain moment. Pour de plus amples renseignements sur l intégration de l énergie éolienne, visitez Selon l expérience opérationnelle dans le monde réel, il est désormais bien établi que la plupart des réseaux électriques peuvent se procurer 20 pour cent du total de leur électricité à partir de l énergie éolienne sans avoir à modifier considérablement le réseau électrique en place.

18 LA SOURCE ABONDANTE D ÉNERGIE PROPRE DU CANADA Doté de la deuxième plus importante masse terrestre au monde, et de la plus longue ligne de côtes, le Canada jouit de régimes de vent parmi les meilleurs sur la planète. Les avantages de l exploitation de la ressource d énergie éolienne du Canada sont vastes et diversifiés. L énergie éolienne est un choix privilégié du point de vue environnemental, car elle produit de l électricité sans polluer l air ni émettre de gaz à effet de serre, sans épuiser les précieuses ressources en eau et sans produire d importantes quantités de déchets. Les communautés qui accueillent les projets profitent d avantages importants, soit de nouveaux revenus pour les agriculteurs et les propriétaires terriens, de nouvelles recettes fiscales pour les municipalités, des contributions volontaires ou garanties, des emplois pour les travailleurs, ainsi que des avantages financiers et de possibles retombées découlant du développement accru. Pour certaines communautés canadiennes, les revenus supplémentaires découlant des parcs éoliens permettent aux agriculteurs de conserver les terres familiales et de conserver un mode de vie traditionnel. Pour d autres, l énergie éolienne offre l occasion de participer à la solution en vue d un avenir plus propre. Travailler avec les communautés : L engagement efficace et significatif de la communauté est crucial pour la réussite d un projet éolien et notre industrie est vouée à constamment améliorer et consolider les façons de travailler avec les intervenants locaux. CanWEA a élaboré le document Pratiques d excellence en matière d engagement communautaire et de consultation publique en vue d aider à orienter ses membres dans leur travail avec les communautés locales. Ce document est disponible à communityengagement_f.php.

19 PASSEZ À L ACTION! Joignez-vous à la conversation sur l énergie éolienne à Devenez un Ami du vent il y en a des milliers à travers le Canada! Envoyez une lettre à votre député provincial Envoyez une lettre à votre journal local Racontez-nous votre histoire et partagez votre opinion sur l éolien Suivez-nous sur nos réseaux sociaux : Aimez notre page sur Facebook Suivez-nous sur Suivez-nous sur YouTube

20 RESPONSABLE. DURABLE. À titre de porte-parole de l industrie canadienne de l énergie éolienne, CanWEA fait la promotion active de la croissance responsable et durable du secteur éolien au nom de ses plus de 420 membres. Nous sommes la plus importante source d information crédible du Canada sur l énergie éolienne et sur ses avantages pour la société, l économie et l environnement. Selon CanWEA, pour faire partie des chefs de file internationaux de l industrie de l éolien, le Canada pourrait, et doit, atteindre sa cible de production de 20 pour cent ou plus de l électricité du pays à partir de l éolien d ici Pour en savoir plus sur les avantages de l énergie éolienne, visitez

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario L Association canadienne du propane Février 2013 Association canadienne du propane Mémoire pour le

Plus en détail

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé RÉSUMÉ À l automne 2013, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a adopté la loi

Plus en détail

LES CENTRALES EOLIENNES

LES CENTRALES EOLIENNES LES CENTRALES EOLIENNES FONCTIONNEMENT Les éoliennes utilisent l énergie cinétique du vent (énergie éolienne) pour la transformer en énergie électrique. Elles produisent une énergie renouvelable (et même

Plus en détail

Exploitation du gaz naturel au Québec

Exploitation du gaz naturel au Québec Exploitation du gaz naturel au Québec Présentation au Bureau d audiences publiques sur l environnement Le 12 octobre 2010 L:\SPBE\Commun\Presentations_PowerPoint\2009 1 Exploitation du gaz naturel au Québec

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROCHE ORIGINALE. MAXIMISEZ V O S RENDEMENTS GRÂCE À UNE A P P R O C H E ORIGINALE À

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Université d Ottawa. Cadre de référence Budget 2014-2015

Université d Ottawa. Cadre de référence Budget 2014-2015 Université d Ottawa Cadre de référence Budget 2014-2015 L Université d Ottawa souhaite communiquer à la communauté universitaire les priorités, les enjeux et les défis auxquels elle fera face pour la préparation

Plus en détail

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 PEROU Ministère de l Economie et des Finances Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 Conclusions des co-présidents Alonso Arturo SEGURA VASI, Ministre de l Economie et des

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

L assurance vie universelle

L assurance vie universelle L assurance vie universelle ASSURANCE VIE UNIVERSELLE L assurance vie universelle vise deux objectifs. Protéger au moyen d une assurance à long terme le patrimoine que vous créez à l intention des personnes

Plus en détail

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES V O U S Ê T E S MAÎTRE D E VOTRE ART (et nous aussi) Chaque personne a au moins un talent

Plus en détail

Résultats attendus et indicateurs

Résultats attendus et indicateurs ANNEXE I Résultats attendus et indicateurs Les indicateurs que la SCHL utilise en ce moment pour valider les résultats attendus de ses activités sont présentés ci-dessous. Ils sont en grande partie basés

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES Avis Présenté au ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs du Québec

Plus en détail

LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE

LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE Au Canada, plus de mille chercheurs en sciences humaines financés par le CRSH étudient des questions qui contribuent à la prospérité des entreprises. Ils s intéressent

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA www.canadahydro.ca info@canadahydro.ca Twitter @CanadaHydro 1. L HYDROÉLECTRICITÉ EST UNE ÉNERGIE PROPRE ET RENOUVELABLE. Une centrale

Plus en détail

Réunion d information du public, lundi 24 juin 2013

Réunion d information du public, lundi 24 juin 2013 Projet éolien Lampiris à Engis Réunion d information du public, lundi 24 juin 2013 Vous connaissez Lampiris en tant que fournisseur d électricité verte et de gaz naturel. Non content d avoir relevé le

Plus en détail

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN Mémoire présenté aux fins du budget de 2016 29 janvier 2016 Présenté par : Peter Kondos, Ph. D. Président

Plus en détail

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015 Guide des candidatures 2015 Introduction Dans tout l Ontario, il y a beaucoup d entreprises, d organismes, de collectivités et de particuliers qui font plus que ce qui est requis par la législation environnementale,

Plus en détail

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Investir dans l enseignement supérieur Février 1997 «Les Canadiennes et les Canadiens savent qu une meilleur e instruction est synonyme de meilleurs emplois.»

Plus en détail

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Si les répercussions économiques annuelles devaient se prolonger à long terme, et compte tenu du potentiel

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES DE PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME INTRODUCTION À l échelle du pays, les pipelines acheminent tous les jours, de façon sûre et fiable,

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

Bâtir. Protéger. Prospérer. Façonnez votre avenir financier avec VU Manuvie

Bâtir. Protéger. Prospérer. Façonnez votre avenir financier avec VU Manuvie Bâtir. Protéger. Prospérer. Façonnez votre avenir financier avec VU Manuvie Un produit simple et commode, qui réunit protection d assurance vie et placements fiscalement avantageux Assurance vie universelle

Plus en détail

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ VADE-MECUM DE L UTILITÉ DE L INVESTISSEMENT EN INFRASTRUCTURES 02 LE CERCLE VERTUEUX DES INFRASTRUCTURES FINANCEMENT MOBILITÉ EAU ÉNERGIE EMPLOI CROISSANCE RÉSEAUX DU FUTUR PROTECTION CONTRE LES ALÉAS

Plus en détail

Options de transformation de votre régime de retraite à prestations déterminées

Options de transformation de votre régime de retraite à prestations déterminées Options de transformation de votre régime de retraite à prestations déterminées SOLUTIONS EFFICACES POUR RÉPONDRE AUX BESOINS ACTUELS ET FUTURS DE VOTRE ENTREPRISE ET DE VOTRE PERSONNEL Répondre aux besoins

Plus en détail

POLITIQUE D UTILISATION ET DE PROMOTION DU CHRYSOTILE

POLITIQUE D UTILISATION ET DE PROMOTION DU CHRYSOTILE POLITIQUE D UTILISATION ET DE PROMOTION DU CHRYSOTILE Politique d utilisation et de promotion du chrysotile L histoire de la ville de Thetford Mines tient ses origines de l exploitation minière, et continue

Plus en détail

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie À l usage exclusif des conseillers Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie FINANCIÈRE SUN LIFE Temporaire Sun Life Vie primes limitées Sun Life Universelle Sun Life et Universelle Sun Life Max Vie

Plus en détail

Communiqué 21 octobre 2009

Communiqué 21 octobre 2009 Communiqué 21 octobre 2009 Les surcoûts du programme d électricité éolienne et photovoltaïque doivent être compensés par une politique industrielle ambitieuse. La France a consommé en 2008 environ 485

Plus en détail

Nous vous présentons...

Nous vous présentons... Nous vous présentons... les services de gestion de régimes d assurance médicaments et la pharmacie d Express Scripts Canada. SM Un moyen pratique et sûr d optimiser votre régime d assurance médicaments

Plus en détail

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire Fiche d information sur les services de garde Les familles se sont rendu compte qu un accès insuffisant à des services de garde abordables et de qualité constituait un obstacle pour : trouver et garder

Plus en détail

Investir dans l avenir : le financement des infrastructures municipales

Investir dans l avenir : le financement des infrastructures municipales Investir dans l avenir : le financement des infrastructures municipales Financement municipal : prendre l équité au sérieux Congrès de 2015 de la Fédération canadienne des municipalités Edmonton (Alberta),

Plus en détail

La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada

La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada FONDATION DES MALADIES DU CŒUR ET DE L AVC La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada Mémoire à l intention

Plus en détail

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Au cours des deux dernières années, on a vu naître plus de 25 000 PME un chiffre impressionnant si l on tient compte de la vigueur du marché du travail.

Plus en détail

SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS DM, D3 ET D1

SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS DM, D3 ET D1 RÉPONSE DE GAZ MÉTRO À UNE DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS Origine : Demande de renseignements n o 1 en date du 14 juin 2010 Demandeur : Fédération canadienne de l entreprise indépendante SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 L Alliance canadienne pour les véhicules au gaz naturel 350 Sparks Street,

Plus en détail

Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones

Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones Avril 2011 Introduction Étape préalable à la demande Phases de l'évaluation environnementale et de l'examen des permis

Plus en détail

stratégie énergétique pour le Canada

stratégie énergétique pour le Canada L électricité : au cœur d une stratégie énergétique pour le Canada VERSION 2.0 www.electricite.ca Publié en juillet 2012. Association canadienne de l électricité, 2012. Tous droits réservés. Also available

Plus en détail

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS L ALÉNA APRÈS HUIT ANS DES ASSISES POUR LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE L ALÉNA APRÈS HUIT ANS Des Assises Pour La Croissance Économique L ENGAGEMENT ENVERS L ALÉNA En dépit du ralentissement qu a connu l économie

Plus en détail

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu :

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : un contexte difficile pour faire face au choc du vieillissement de la population 39 e Congrès de l ASDEQ Ottawa 15 mai 2014 François

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS Pour notre programme complet des élections fédérales 2015, veuillez consulter la Feuille de route pour

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement?

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Portefeuilles de retraite TD La nouvelle réalité de la retraite Le paysage de la retraite a changé, et les marchés aussi. Êtes-vous préparé? Si vous êtes

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement QUÉBEC : 2013 2018 De façon générale, l investissement dans le secteur de la construction au Québec demeurera stable au cours des prochaines

Plus en détail

6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux

6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux 6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux Points saillants du chapitre Les dépenses totales des régimes consacrées à la santé demeurent stables en moyenne

Plus en détail

Chapitre 1: Introduction à la science économique. Objectif: Définir l économique

Chapitre 1: Introduction à la science économique. Objectif: Définir l économique Chapitre 1: Introduction à la science économique 1 Objectif: Définir l économique Tous les problèmes économiques proviennent du fait qu il y a rareté : nos besoins excèdent les ressources dont nous disposons

Plus en détail

Salaire minimal: «autogoal» et abus de confiance dans le partenariat social

Salaire minimal: «autogoal» et abus de confiance dans le partenariat social Salaire minimal: «autogoal» et abus de confiance dans le Ernst Bachmann, Vice-président de GastroSuisse Président Commission pour le droit du travail et les affaires sociales Conférence de presse annuelle

Plus en détail

Une ultime cotisation reer à 71 ans

Une ultime cotisation reer à 71 ans Une ultime cotisation reer à 71 ans S T R A T É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É N o 4 La récupération des prestations d État peut influer considérablement sur le revenu de retraite d

Plus en détail

L éolien au Québec. Adrian Ilinca, Ph.D., ing., Professeur. Université du Québec à Rimouski

L éolien au Québec. Adrian Ilinca, Ph.D., ing., Professeur. Université du Québec à Rimouski L éolien au Québec Adrian Ilinca, Ph.D., ing., Professeur Université du Québec à Rimouski Adrian ILINCA, professeur UQAR Formation Ingénieur, «Politehnica» University Bucharest, 1989; Ph.D. en génie mécanique,

Plus en détail

TransÉnergie Gestion de projet durant la construction et contrôle de la qualité

TransÉnergie Gestion de projet durant la construction et contrôle de la qualité Évolution du budget de réalisation du projet de la 11 e Chute Description du poste budgétaire Coût de construction (incluant ingénierie pour construction) Budget étude d'impact Budget révisé août 2014

Plus en détail

Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances. Protégez vos employés tout en réalisant des économies

Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances. Protégez vos employés tout en réalisant des économies Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances Protégez vos employés tout en réalisant des économies Table des matières Protégez vos employés tout en réalisant des économies 1 Qu est-ce qu

Plus en détail

Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015

Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015 Des milieux de travail équitables, sécuritaires et productifs Travail Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015 Division de l information et de la recherche sur les milieux de travail

Plus en détail

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 Table des matières Grandes lignes... 1 Revue des activités... 2 Énergie... 4 Transport... 4 Mobilité de la main-d œuvre... 4 Collaboration intergouvernementale... 4 La voie à

Plus en détail

Dépenses en infrastructures publiques et externalités positives. Luc Savard Professeur d économie Directeur du GREDI Faculté d administration

Dépenses en infrastructures publiques et externalités positives. Luc Savard Professeur d économie Directeur du GREDI Faculté d administration 1 Dépenses en infrastructures publiques et externalités positives Luc Savard Professeur d économie Directeur du GREDI Faculté d administration 2 Les infrastructure dans l économie Depuis plusieurs années,

Plus en détail

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 11 Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre De nombreux propriétaires d entreprise ont accumulé des sommes

Plus en détail

Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations

Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations prébudgétaires provinciales 2008-2009 Conseil du patronat

Plus en détail

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels RC4415(F) Avant-propos Le présent rapport annuel au

Plus en détail

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Priorités de l ACIC pour le budget fédéral de 2015 La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Mémoire présenté au Comité permanent des finances Association

Plus en détail

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ COMMUNAUTAIRE ET DES SERVICES CORRECTIONNELS 4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées (Suivi de la section 3.09 du Rapport annuel

Plus en détail

MANITOBA Ordonnance 156/06 LOI SUR LA RÉGIE DES SERVICES PUBLICS LOI SUR LA SOCIÉTÉ D ASSURANCE PUBLIQUE DU MANITOBA

MANITOBA Ordonnance 156/06 LOI SUR LA RÉGIE DES SERVICES PUBLICS LOI SUR LA SOCIÉTÉ D ASSURANCE PUBLIQUE DU MANITOBA MANITOBA Ordonnance 156/06 LOI SUR LA RÉGIE DES SERVICES PUBLICS LOI SUR LA SOCIÉTÉ D ASSURANCE PUBLIQUE DU MANITOBA LOI SUR L EXAMEN PUBLIC DES ACTIVITÉS DES CORPORATIONS DE LA COURONNE ET L OBLIGATION

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

Avantages sociaux 2011 FAQ

Avantages sociaux 2011 FAQ Le présent document fait suite à certains commentaires d employés de MMC que nous avons reçus récemment au sujet des hausses de primes pour l année 2011. Assurance vie facultative et assurance vie facultative

Plus en détail

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts Révolutionne la gestion des déchets et le secteur des carburants de transport, dans les communautés et à travers le monde De déchets à biocarburants et produits chimiques verts octobre 2011 Confidentiel

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Aider les Canadiens handicapés

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Aider les Canadiens handicapés Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Aider les Canadiens handicapés Février 1997 «La plupart d entre nous sommes en mesure de surmonter les nombreuses difficultés que nous rencontrons dans la

Plus en détail

Introduction. Une démarche par étape a été adoptée en vue d atteindre cet objectif :

Introduction. Une démarche par étape a été adoptée en vue d atteindre cet objectif : Élaborer un régime d assurance-médicaments pour les Néo-Brunswickois non assurés Introduction Au cours des importantes consultations publiques réalisées pendant les premières phases du projet Ensemble

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Document d information PRIR pour OTTAWA

Document d information PRIR pour OTTAWA Document d information PRIR pour OTTAWA À propos d Ottawa Le Plan régional d intégration des ressources (PRIR) pour Ottawa se rapporte à la ville d Ottawa, y compris la Ceinture de verdure, Kanata, Nepean

Plus en détail

Trading Update. 3 ème trimestre 2008. Information règlementée

Trading Update. 3 ème trimestre 2008. Information règlementée Trading Update 3 ème trimestre 2008 Information règlementée Bruxelles - 3 Novembre 2008 A. Performance financière durant le 3 ème trimestre 2008 1. La performance opérationnelle des unités de cogénération

Plus en détail

Mesures pour aider les Canadiens et stimuler les dépenses Mesures pour stimuler la construction domiciliaire

Mesures pour aider les Canadiens et stimuler les dépenses Mesures pour stimuler la construction domiciliaire Mesures pour aider les Canadiens et stimuler les dépenses... 103 Faits saillants... 104 Stratégie canadienne de transition et d acquisition de compétences... 107 Poursuivre le développement d une main-d

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2014. Mémoire soumis au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Consultations prébudgétaires 2014. Mémoire soumis au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2014 Mémoire soumis au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Sommaire Avec 12 000 chercheurs canadiens du domaine de la santé et plus de 35 000 étudiants

Plus en détail

Électrifier l avenir. Transport et distribution d électricité

Électrifier l avenir. Transport et distribution d électricité Électrifier l avenir Transport et distribution d électricité Une Conception De Réseaux Électriques Avant-Gardiste Notre expérience en énergie est équivalente à ALIMENTER 35 FOIS la ville de New York et

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Message du président et chef de la direction Le début d une nouvelle année offre l occasion d envisager la voie à suivre dans une nouvelle perspective.

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

OPTIMAXMD. Assurance vie permanente avec participation. Faites fructifier votre argent

OPTIMAXMD. Assurance vie permanente avec participation. Faites fructifier votre argent OPTIMAXMD Assurance vie permanente avec participation Faites fructifier votre argent VOUS AVEZ BESOIN D ASSURANCE Tout le monde a besoin d assurance, mais le monde de l assurance peut paraître très complexe

Plus en détail

L ÉOLIEN OFFSHORE EN FRANCE. Yohan Pires De Carvalho Alexis Varcin Promotion 2013

L ÉOLIEN OFFSHORE EN FRANCE. Yohan Pires De Carvalho Alexis Varcin Promotion 2013 L ÉOLIEN OFFSHORE EN FRANCE Yohan Pires De Carvalho Alexis Varcin Promotion 2013 INTRODUCTION le futur de l énergie éolienne se joue en mer l exploitation de la ressource éolienne en mer convient particulièrement

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de son projet de se lancer en affaires. Ça vous stimule. Après tout,

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»?

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»? Que veut dire «étalement»? FOIRE AUX QUESTIONS Lorsque l augmentation de la valeur foncière de la propriété depuis la dernière mise à jour du rôle peut être répartie sur plus d une année, on dit qu elle

Plus en détail

Budget de 2016 : préparer Winnipeg pour l avenir

Budget de 2016 : préparer Winnipeg pour l avenir Pour publication immédiate Le mercredi 2 mars 2016 Budget de 2016 : préparer Winnipeg pour l avenir Une hausse modérée des impôts fonciers entièrement dédiée à l infrastructure Winnipeg, Manitoba Le budget

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider à gérer la dette d études février 1998 «Il est inutile de rappeler aux Canadiens que l endettement

Plus en détail

Canadä. T*T Environment. ',,ffi, Mme Christiana Figueres. Correspondante nationale pour la CCNUCC

Canadä. T*T Environment. ',,ffi, Mme Christiana Figueres. Correspondante nationale pour la CCNUCC T*T Environment Canada Environnement Canada Mme Christiana Figueres Secrétaire exécut ve Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques P.O. Box 260L24 D-53153 Bonn Le 22 septembre

Plus en détail

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC Janvier 2014 AVANT-PROPOS Dans un service de sécurité incendie, il y a de nombreuses mesures par lesquelles nous pouvons évaluer l efficacité

Plus en détail

Créer des emplois. bien rémunérés. à prospérer

Créer des emplois. bien rémunérés. à prospérer Créer des emplois bien rémunérés et aider les entreprises à prospérer LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement

Plus en détail

Solutions à l exportation

Solutions à l exportation Solutions à l exportation Le rôle d Exportation et développement Canada (EDC) est d appuyer et de développer les activités internationales des exportateurs et des investisseurs canadiens. La tolérance

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014 Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Face à la réalité indéniable du réchauffement global, l Allemagne et la France

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Le 10 novembre 2015. Résumé du séminaire «Façonner l avenir des régimes d avantages sociaux et de retraite»

Le 10 novembre 2015. Résumé du séminaire «Façonner l avenir des régimes d avantages sociaux et de retraite» Résumé du séminaire «Façonner l avenir des régimes d avantages sociaux et de retraite» Récemment, les équipes de la division de consultation en régimes d avantages sociaux et de retraite de Cowan ont présenté

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

De l immobilier et du Hockey!

De l immobilier et du Hockey! De l immobilier et du Hockey! Cercle Finance du Québec Restaurant Michelangelo - Québec Mercredi 28 octobre 2015 Mario Lefebvre Président-directeur général Institut de développement urbain du Québec mlefebvre@iduquebec.com

Plus en détail

«Construction de maisons bois : défis et opportunités»

«Construction de maisons bois : défis et opportunités» «Construction de maisons bois : défis et opportunités» Simon Rietbergen Banque mondiale NB Cette présentation ne représente pas nécessairement la position officielle de la Banque mondiale Constat secteur

Plus en détail