Faire un «X» dans la case. Entente. Entente de rendement ministère- RLISS (ERMR) ANNÉE :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "19-01-2012. Faire un «X» dans la case. Entente. Entente de rendement ministère- RLISS (ERMR) ANNÉE :"

Transcription

1 NOM DE L INDICATEUR RNI PRÉVENTION DES INFECTIONS DES PLAIES OPÉRATOIRES NUMÉRO D IDENTIFICATION DE L INDICATEUR RNI 92 DATE DE LA DERNIÈRE RÉVISION (JJ-MM-AAAA) DESCRIPTION DE L INDICATEUR D'AUTRES NOMS POUR CET INDICATEUR DESCRIPTION DE L INDICATEUR Description détaillée de l indicateur Prévention des infections des plaies opératoires Pourcentage de patients ayant subi une arthroplastie primaire de la hanche ou du genou qui ont reçu des antibiotiques dans le délai approprié* avant l incision de la peau. *60 minutes pour les antibiotiques habituels et 120 minutes pour la vancomycine Faire un «X» dans la case Entente Faire un «X» dans la case Entente CET INDICATEUR SOUTIENT- IL UNE ENTENTE DE RESPONSABILISATION? rendement ministère- RLISS (ERMR) hospitaliers (ERS-H) multisectoriels (ERS-M) liés aux soins de longue durée (ERS-SLD) Pour plus d'informations sur cet indicateur, s'il vous plaît contactez Page 1 sur 5

2 NUMÉRATEUR CALCUL SOURCE DES DONNÉES CRITÈRES D INCLUSION ET D EXCLUSION Nombre total de patients qui, durant la période de référence, ont subi une arthroplastie primaire de la hanche ou du genou pour laquelle ils ont reçu un antibiotique qui était complètement perfusé dans le délai approprié avant l incision de la peau Méthode de calcul 1. Pourcentage de patients ayant subi une arthroplastie primaire totale de la hanche ou du genou qui ont reçu un antibiotique en temps opportun avant l incision de la peau et pour qui l antibiotique était complètement perfusé avant le début de la chirurgie. 2. Mesure du délai entre l heure de l administration de l antibiotique et celle de l incision de la peau. Si l un ou l autre de ces renseignements est manquant ou si l antibiotique n est pas complètement perfusé, considérer que l antibiotique prophylactique n a PAS été administré en temps opportun. 3. Si plus d une chirurgie est effectuée au cours d une seule et même hospitalisation de référence, n inclure que les données relatives à la première chirurgie. Système de production de rapports sur le Web, ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario Inclure: 1. Les arthroplasties primaires totales de la hanche ou du genou, selon le code attribué dans la Classification canadienne des interventions en santé (CCI) : Arthroplastie de la hanche 1.VA.53.LA-PN-N 1.VA.53.LA-PN 1.VA.53.LA-PN-A 1.VA.53.LA-PN-K 1.VA.53.LA-PN-Q 1.VA.53.PN-PN 1.VA.53.PN-PN-N 1.VA.53.PN-PN-A 1.VA.53.PN-PN-K 1.VA.53.PN-PN-Q 1.VG.53.^^.^^ (à l exception de 1.VG.53.LA-SL-N) Arthroplastie du genou 1. VP.53. ^^ Exclure: 1. Les patients âgés de moins de 18 ans au moment de l admission. 2. Les patients qui n ont pas reçu d antibiotique entre leur arrivée à l hôpital et les 24 premières heures suivant la chirurgie (p. ex. les patients qui prennent des antibiotiques courants et à qui il n est donc pas nécessaire d administrer un antibiotique prophylactique). 3. Les patients ayant déjà une infection à l endroit prévu de leur chirurgie. Cela s applique aux chirurgies appartenant à la catégorie de plaies III ou IV (pour de plus amples détails, se reporter à la section des commentaires). 4. Les patients faisant l objet d une reprise chirurgicale. Pour plus d'informations sur cet indicateur, s'il vous plaît contactez Page 2 sur 5

3 CALCUL Nombre total de patients qui ont subi une arthroplastie primaire du genou ou de la hanche durant la période de référence SOURCE DES DONNÉES Système de production de rapports sur le Web, ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario DÉNOMINATEUR CRITÈRES D INCLUSION ET D EXCLUSION Inclure : 1. Les arthroplasties primaires totales de la hanche ou du genou, selon le code attribué dans la Classification canadienne des interventions en santé (CCI) : Arthroplastie de la hanche 1.VA.53.LA-PN-N 1.VA.53.LA-PN 1.VA.53.LA-PN-A 1.VA.53.LA-PN-K 1.VA.53.LA-PN-Q 1.VA.53.PN-PN 1.VA.53.PN-PN-N 1.VA.53.PN-PN-A 1.VA.53.PN-PN-K 1.VA.53.PN-PN-Q Arthroplastie du genou 1.VG.53.^^.^^ (à l'exception de 1.VG.53.LA-SL-N) 1. VP.53. ^^ Exclure : 1. Les patients âgés de moins de 18 ans au moment de l admission. 2. Les patients qui n ont pas reçu d antibiotique entre leur arrivée à l hôpital et les 24 premières heures suivant la chirurgie (p. ex. les patients qui prennent des antibiotiques courants et à qui il n est donc pas nécessaire d administrer un antibiotique prophylactique). 3. Les patients ayant déjà une infection à l endroit prévu de leur chirurgie. Cela s applique aux chirurgies appartenant à la catégorie de plaies III ou IV (pour de plus amples détails, se reporter à la section des commentaires). 4. Les patients faisant l objet d une reprise chirurgicale. Pour plus d'informations sur cet indicateur, s'il vous plaît contactez Page 3 sur 5

4 GÉOGRAPHIE ET CALENDRIER RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES MOMENT ET FRÉQUENCE DE DIFFUSION Moment et fréquence de la diffusion des données Par exemple, soyez aussi précis que possible.~... ~.. Les données sont publiées tous les ans à la mi-mai NIVEAUX DE COMPARABILITÉ Niveaux géographiques de comparaison TENDANCE Années permettant de dégager une tendance LIMITES Limites spécifiques COMMENTAIRES Renseignements supplémentaires sur le calcul, l interprétation, la source des données, etc. Les données sont communiquées sur une base trimestrielle, à la fin du mois d avril, de juillet, d octobre et de janvier. Les données sont fournies pour toute la province et pour chaque réseau local d intégration des services de santé et chaque hôpital. Les données sont accessibles à compter de mars Les hôpitaux déclarent eux-mêmes les données. On ne dispose pas de données sur chaque patient. Par conséquent, l indicateur ne peut être décomposé selon les caractéristiques sociodémographiques. Classification des plaies chirurgicales du National Nosocomial Infections Surveillance System (NNIS) Catégorie I Plaie propre : Plaie chirurgicale non infectée et sans inflammation où les voies respiratoires, le tube digestif, le tractus génital ou les voies urinaires ne sont pas incisés. De plus, les plaies propres sont généralement fermées et, au besoin, drainées au moyen d un drainage en circuit fermé. Les plaies chirurgicales incisionnelles qui découlent d un traumatisme contondant (fermé) doivent être incluses dans cette catégorie si elles remplissent les critères. Catégorie II Plaie propre contaminée : Plaie chirurgicale où les voies respiratoires, le tube digestif, les voies génitales ou les voies urinaires sont incisés dans des conditions contrôlées sans aucune contamination inhabituelle. Les plaies qui résultent d une chirurgie touchant les voies biliaires, l appendice, le vagin et l oropharynx entrent dans cette catégorie, à condition qu il n y ait aucun signe d infection ni aucune transgression importante des protocoles techniques. Catégorie III Plaie traumatique ouverte récente et contaminée : Les chirurgies où il y a une transgression importante des protocoles techniques en matière d asepsie (p. ex. lors d un massage cardiaque ouvert) ou un épanchement important à partir du tractus gastro-intestinal ainsi que les incisions avec inflammation aiguë mais non purulente font partie de cette catégorie. Catégorie IV Plaie traumatique ancienne souillée et infectée avec présence de tissus nécrotiques ou plaie liée à une infection clinique existante ou un viscère perforé : Cette définition suggère que les organismes causant une infection postopératoire étaient présents dans le champ opératoire avant l intervention chirurgicale. Pour plus d'informations sur cet indicateur, s'il vous plaît contactez Page 4 sur 5

5 Site Web sur la sécurité des patients _pub.html Guideline for Prevention of Surgical Site Infection [National Nosocomial Infections Surveillance System (NNIS)] RÉFÉRENCES URL de toute référence importante : par exemple, Le diabète au Canada, GARNER, J. S., B. P. SIMMONS, T. C. HORAN et R. P. GAYNES. Surveillance of Nosocomial Infections, dans Hospital Epidemiology and Infection Control, 3 rd Ed., C.G. Mayhall, editor, Philadelphia, Lippincott Williams & Wilkins, 2004, p Des soins de santé plus sécuritaires maintenant! /default.aspx Pour plus d'informations sur cet indicateur, s'il vous plaît contactez Page 5 sur 5

Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs

Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs Mai 2014 Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs Comme nous l avons annoncé dans notre bulletin du 15 avril, l ICIS prévoit lancer son nouveau site Web interactif sur les données

Plus en détail

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible Plan qualité 2015-2016 pour Soins continus Bruyère Objectifs et initiatives d amélioration BUT Mesure Changement Initiatives prévues Dimension de la qualité Objectif Mesure/indicateur Unité/population

Plus en détail

Les infections de site opératoire : de la surveillance à la prévention (données 1999 2003)

Les infections de site opératoire : de la surveillance à la prévention (données 1999 2003) Les infections de site opératoire : de la surveillance à la prévention (données 1999 2003) Bruno Grandbastien (SFHH, C-CLIN Paris-Nord et CHRU de Lille) Contexte Importance des infections du site opératoire

Plus en détail

Faire un «X» dans la case. Entente. Entente de rendement ministère- RLISS (ERMR) ANNÉE :

Faire un «X» dans la case. Entente. Entente de rendement ministère- RLISS (ERMR) ANNÉE : NOM DE L INDICATEUR RNI RÉADMISSIONS POUR DES GROUPES DE MALADIES ANALOGUES (GMA) DONNÉS NUMÉRO D IDENTIFICATION DE L INDICATEUR RNI 78 DATE DE LA DERNIÈRE RÉVISION (JJ-MM-AAAA) 12-12-2011 DESCRIPTION

Plus en détail

Surveillance des infections du site chirurgical

Surveillance des infections du site chirurgical Surveillance des infections du site chirurgical Programme national réalisé par Swissnoso sur mandat de l ANQ Version abrégée Rapport comparatif national 2012-2013 Périodes de relevé : 1 er octobre 2012

Plus en détail

Les tondeuses chirurgicales de 3M

Les tondeuses chirurgicales de 3M Les tondeuses chirurgicales de 3M Partenaire de la prévention des infections nosocomiales NOUVEAU Tondeuse chirurgicale 3M 9671 à tête fixe Tondeuse chirurgicale 3M 9661 à tête pivotante Santé 3M Infection

Plus en détail

ANTIBIOPROPHYLAXIE CHIRURGICALE

ANTIBIOPROPHYLAXIE CHIRURGICALE ANTIBIOPROPHYLAXIE CHIRURGICALE Un peu d'histoire Infections du site opératoire = première complication de la chirurgie. 1961 : L'antibioprophylaxie permet la réduction des ISO Contribue à la réduction

Plus en détail

Le projet de production de rapports sur les hôpitaux canadiens (PPRHC)

Le projet de production de rapports sur les hôpitaux canadiens (PPRHC) Le projet de production de rapports sur les hôpitaux canadiens (PPRHC) Partage de connaissances de l Atlantique sur la qualité des soins et la sécurité des patients; les 14 et 15 mai 2013 Jeanie Lacroix,

Plus en détail

Avis importants sur la portée des données

Avis importants sur la portée des données Avis importants sur la portée des données L ICIS saisit les données administratives, cliniques et démographiques sur les avortements provoqués effectués dans les unités de soins de courte durée et de chirurgie

Plus en détail

LUTTE CONTRE LES INFECTIONS du SITE OPÉRATOIRE ( I.S.O.)

LUTTE CONTRE LES INFECTIONS du SITE OPÉRATOIRE ( I.S.O.) LUTTE CONTRE LES INFECTIONS du SITE OPÉRATOIRE ( ISO) Les infections du site opératoire (ISO) représentent la troisième cause des infections nosocomiales ( 14% des I N en 2006 ) Dans les réseaux de surveillance

Plus en détail

Indicateurs de rendement de base de la Stratégie canadienne de l AVC Mise à jour de 2010

Indicateurs de rendement de base de la Stratégie canadienne de l AVC Mise à jour de 2010 Indicateurs de rendement de base de la Stratégie canadienne de l AVC Mise à jour de 2010 Préparé par le Groupe de travail sur l information et l évaluation Juin 2010 Tableau 1 : Ensemble d indicateurs

Plus en détail

Avis du ministre de la Santé et des Soins de longue durée AVIS DE PROJET DE RÈGLEMENT

Avis du ministre de la Santé et des Soins de longue durée AVIS DE PROJET DE RÈGLEMENT Avis du ministre de la Santé et des Soins de longue durée AVIS DE PROJET DE RÈGLEMENT Loi de 2004 sur la protection des renseignements personnels sur la santé Au nom du gouvernement de l'ontario, le ministre

Plus en détail

Liste des indicateurs de qualité en hygiène hospitalière dans les hôpitaux aigus

Liste des indicateurs de qualité en hygiène hospitalière dans les hôpitaux aigus Liste des indicateurs de qualité en hygiène hospitalière dans les hôpitaux aigus Cahier des charges : Définitions, consignes de remplissage et éléments de preuve Chaque hôpital doit rassembler, dans un

Plus en détail

TJX Canada. Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées. Plan d accessibilité pluriannuel

TJX Canada. Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées. Plan d accessibilité pluriannuel TJX Canada Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées et Plan d accessibilité pluriannuel 2014 Table des matières 1. Objet.. 3 2. Champ d application et responsabilités... 3 3. Énoncé de politique

Plus en détail

LAPHO Plan d accessibilité pluriannuel Normes d accessibilité intégrées Date de révision et n o : 11252014.000 Date : 25 novembre 2014 Page 1 de 9

LAPHO Plan d accessibilité pluriannuel Normes d accessibilité intégrées Date de révision et n o : 11252014.000 Date : 25 novembre 2014 Page 1 de 9 Hunter Douglas Canada LP Politique des ressources Date : 25 novembre 2014 Page 1 de 9 1 POLITIQUE 1.01 Hunter Douglas Canada LP («l entreprise») établira, mettra en œuvre et maintiendra un plan d accessibilité

Plus en détail

Avis importants sur la portée des données

Avis importants sur la portée des données Avis importants sur la portée des données L ICIS saisit les données administratives, cliniques et démographiques sur les avortements provoqués effectués dans les unités de soins de courte durée et de chirurgie

Plus en détail

Antibioprophylaxie chirurgicale : quoi de neuf en 2010? Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Valence

Antibioprophylaxie chirurgicale : quoi de neuf en 2010? Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Valence Antibioprophylaxie chirurgicale : quoi de neuf en 2010? Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Valence Rappel Burke, 1961 Démonstration sur modèle animal de l efficacité de l ABP si débutée

Plus en détail

Campagne québécoise des soins sécuritaires Volet prévention et contrôle des infections

Campagne québécoise des soins sécuritaires Volet prévention et contrôle des infections Description brève du projet Campagne québécoise des soins sécuritaires Volet prévention et Direction des risques biologiques et de la santé au travail Association québécoise d établissements de santé et

Plus en détail

Formulaire D : CHAMP DE PRATIQUE ACTUEL - ANESTHÉSIOLOGIE

Formulaire D : CHAMP DE PRATIQUE ACTUEL - ANESTHÉSIOLOGIE DÉFINITION DU CHAMP DE PRATIQUE : 1. Le champ de pratique de chaque médecin est différent. 2. Le champ de pratique d un médecin est déterminé par les patients qu il traite, par les interventions qu il

Plus en détail

«Sous-section 1 : Dispositions générales

«Sous-section 1 : Dispositions générales Version octobre 2008 DHOS/O1/DOCUMENT DE TRAVAIL MINISTERE DE LA SANTE, DE la JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE REPUBLIQUE FRANÇAISE PROJET DE DECRET relatif aux conditions d implantation applicables

Plus en détail

PROJET DE PRODUCTION DE RAPPORTS SUR LES HÔPITAUX CANADIENS DÉVELOPPÉ PAR L INSTITUT CANADIEN D INFORMATION SUR LA SANTÉ

PROJET DE PRODUCTION DE RAPPORTS SUR LES HÔPITAUX CANADIENS DÉVELOPPÉ PAR L INSTITUT CANADIEN D INFORMATION SUR LA SANTÉ PROJET DE PRODUCTION DE RAPPORTS SUR LES HÔPITAUX CANADIENS DÉVELOPPÉ PAR L INSTITUT CANADIEN D INFORMATION SUR LA SANTÉ ANALYSE DES RÉSULTATS DES HÔPITAUX DE LA MONTÉRÉGIE Présentation L Institut canadien

Plus en détail

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR :

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : a. Consultation avec le Chirurgien Cardiaque Elle s effectue au centre de consultation de cardiologie médico-chirurgicale (bat H ou G). Cette consultation

Plus en détail

Antibioprophylaxie en chirurgie et médecine interventionnelle chez l adulte

Antibioprophylaxie en chirurgie et médecine interventionnelle chez l adulte De Sambre Avesnois Centre Hospitalier Antibioprophylaxie en chirurgie et médecine interventionnelle chez l adulte SFAR. Actualisation 2010 www.sfar.org/antibioprophylaxie-en-chirurgie-et-en -médecine-interventionnelle-cc-2010

Plus en détail

Grille «Safe Surgery» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013

Grille «Safe Surgery» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013 Grille «Safe Surgery» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013 Les questions sont rés en différentes rubriques se rapportant au thème Safe. Il est prévu que les différents partenaires de l

Plus en détail

MÉTHODE DE SOINS Rasage préchirurgical et préprocédure. Émise le : 19 décembre 2006 Révisée le : 10 octobre 2012 PRÉAMBULE

MÉTHODE DE SOINS Rasage préchirurgical et préprocédure. Émise le : 19 décembre 2006 Révisée le : 10 octobre 2012 PRÉAMBULE MÉTHODE DE SOINS Rasage préchirurgical et préprocédure Émise le : 19 décembre 2006 Révisée le : 10 octobre 2012 PRÉAMBULE Les poils ne devraient pas être enlevés avant une intervention chirurgicale ou

Plus en détail

Listes de références et rapports de synthèse des résumés des examens rapides Processus

Listes de références et rapports de synthèse des résumés des examens rapides Processus Listes de références et rapports de synthèse des résumés des examens rapides Processus Mise à jour : avril, 2015 Version 1.0 HISTORIQUE DES RÉVISIONS Le présent document sera régulièrement révisé dans

Plus en détail

La prévention des infections du site opératoire INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC

La prévention des infections du site opératoire INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Document synthèse La prévention des infections du site opératoire Direction des risques biologiques et de la santé au travail Juin 2014 RÉDACTEURS Annie Laberge,

Plus en détail

CClin Est. Le 17 avril 2014 Strasbourg

CClin Est. Le 17 avril 2014 Strasbourg Recherche des causes d un grave défaut de transmission d information en présence d une situation à fort risque de contamination CClin Est Le 17 avril 2014 Strasbourg 1 Contexte Développement de la culture

Plus en détail

Enquête inter-régionale de prévalence CCLIN Sud-Ouest Nov.-déc. 2015. 1 - Code anonymat attribué à l'établissement par le CCLIN : / / / /

Enquête inter-régionale de prévalence CCLIN Sud-Ouest Nov.-déc. 2015. 1 - Code anonymat attribué à l'établissement par le CCLIN : / / / / Enquête inter-régionale de prévalence CCLIN Sud-Ouest Nov.-déc. 2015 FICHE SERVICE 1 - Code anonymat attribué à l'établissement par le CCLIN : / 2 - Spécialité : Codage : voir thésaurus Annexe 3 3 - Nom

Plus en détail

SWISSNOSO - SSI MODULE - GUIDE DE L USAGER POUR LA SAISIE DES DONNÉES

SWISSNOSO - SSI MODULE - GUIDE DE L USAGER POUR LA SAISIE DES DONNÉES SWISSNOSO - SSI MODULE - GUIDE DE L USAGER POUR LA SAISIE DES DONNÉES http://www.swissnoso.ch SURGICAL SITE INFECTION - PARTICIPATION - ENREGISTREMENT - > Cliquer ici pour saisir les données Version -

Plus en détail

relevés d assurances collectives

relevés d assurances collectives Assurances collectives Tout sur les relevés d assurances collectives Mieux-être : Un objectif gagnant. Relevés d assurances collectives Bonjour. Aider vos clients à gérer leur régime d assurances collectives

Plus en détail

Historique de l Enquête sur les avortements thérapeutiques

Historique de l Enquête sur les avortements thérapeutiques Historique de l Enquête sur les avortements thérapeutiques Avant 1969 Le Bureau fédéral de la statistique 1 (appelé aujourd hui Statistique Canada) recueillait des données sur les avortements en provenance

Plus en détail

LA SURVEILLANCE DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE

LA SURVEILLANCE DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE LA SURVEILLANCE DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE Dr. L. SIMON, Praticien Hospitalier coordonnateur CClin Est, Nancy 29 èmes Journées nationales d étude et de perfectionnement de l UNAIBODE, 25 mai 2012

Plus en détail

Une information vous est fournie sur le déroulement de l examen et de ses suites.

Une information vous est fournie sur le déroulement de l examen et de ses suites. Fiche : D3 Vous allez avoir un drainage des voies biliaires Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé un examen radiologique. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet la liberté

Plus en détail

Politique d accessibilité du RREO

Politique d accessibilité du RREO Politique d accessibilité du RREO Date d entrée en vigueur : Le 1 er janvier 2014 Révision : 16 décembre 2014 Date de la prochaine révision : Le 1 er janvier 2017 Responsables : Vice-présidente principale,

Plus en détail

Calendrier de Polytechnique. Normes régissant la création d événements

Calendrier de Polytechnique. Normes régissant la création d événements Calendrier de Polytechnique Normes régissant la création d événements Version du 22 avril 2012 Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 Utilisateurs et rôles... 4 Administrateur général...

Plus en détail

PREVENTION DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE INTRODUCTION

PREVENTION DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE INTRODUCTION PREVENTION DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE INTRODUCTION Une infection du site opératoire est typiquement une infection hospitalière. Les causes sont presque toujours en relation avec des évènements pré,per,

Plus en détail

MSSLD DRPSS Rapport trimestriel des urgences et des niveaux de soins. RLISS du Sud-Ouest Janvier 2010

MSSLD DRPSS Rapport trimestriel des urgences et des niveaux de soins. RLISS du Sud-Ouest Janvier 2010 MSSLD DRPSS Rapport trimestriel des urgences et des niveaux de soins RLISS du Sud-Ouest Janvier 2010 1 OBJECTIF : Réduire le temps passé aux urgences partout en Ontario Presque 50 % des patients qui se

Plus en détail

Forer plus loin : AQESSS Montréal (Québec) Jason Sutherland, Ph. D.

Forer plus loin : AQESSS Montréal (Québec) Jason Sutherland, Ph. D. Connaissez-vous vos données? Forer plus loin : les possibilités et les risques AQESSS Montréal (Québec) Le 11 novembre 2011 Jason Sutherland, Ph. D. Centre for Health Services and Policy Research Données

Plus en détail

DE LA DÉCISION DE L ADMINISTRATEUR DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE RÈGLEMENT RELATIVE À L HÉPATITE C (1986-1990) John Callaghan, au nom du Fonds

DE LA DÉCISION DE L ADMINISTRATEUR DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE RÈGLEMENT RELATIVE À L HÉPATITE C (1986-1990) John Callaghan, au nom du Fonds RÉCLAMATION NO 18669 Province d infection : Ontario État de résidence : Alabama CAUSE DE RENVOI DE LA DÉCISION DE L ADMINISTRATEUR DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE RÈGLEMENT RELATIVE À L HÉPATITE C (1986-1990)

Plus en détail

Code : CD-176-2008. Page 1 de 6. Type de document : Politique Révision prévue : 2011

Code : CD-176-2008. Page 1 de 6. Type de document : Politique Révision prévue : 2011 Adopté par : Code : CD-176-2008 Page 1 de 6 Type de document : Politique Révision prévue : 2011 Comité de direction Adopté le : 2008-10-07 Entré en vigueur le : 2008-10-07 Révisé le : Document(s) remplacé(s)

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

KMF Itani, 1 J Weigelt, 2 DL Stevens, 3 MS Dryden, 4 H Bhattacharyya, 5 M Kunkel, 5 A Baruch 5

KMF Itani, 1 J Weigelt, 2 DL Stevens, 3 MS Dryden, 4 H Bhattacharyya, 5 M Kunkel, 5 A Baruch 5 Efficacité et tolérance du linézolide (LZD) versus vancomycine dans le traitement des infections compliquées de la peau et des tissus mous (ICPTM) documentées à SARM KMF Itani, 1 J Weigelt, 2 DL Stevens,

Plus en détail

Protocole d identification, d enquête et de gestion des risques pour la santé

Protocole d identification, d enquête et de gestion des risques pour la santé Protocole d identification, d enquête et de gestion des risques pour la santé Préambule Les Normes de santé publique de l Ontario (normes) sont publiées par le ministère de la Santé et des Soins de longue

Plus en détail

Le tableau de bord proposé par le MSSS: perspectives et enjeux

Le tableau de bord proposé par le MSSS: perspectives et enjeux Le tableau de bord proposé par le MSSS: perspectives et enjeux Madeleine Tremblay Direction de la protection Direction générale de santé publique 20 novembre 2008 1 Le tableau de bord en prévention et

Plus en détail

3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées

3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées 3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées Ce groupe de base comprend les infirmiers autorisés, les infirmiers praticiens, les infirmiers psychiatriques autorisés et les finissants d'un programme

Plus en détail

SERVICES EN LIGNE DES SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS

SERVICES EN LIGNE DES SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS SERVICES EN LIGNE DES SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS GUIDE DE L UTILISATEUR EXTERNE (GESTION DE PROJETS) AVRIL 2015 TABLE DES MATIÈRES Les SELSC comportent trois modules... 4 Choses importantes à retenir...

Plus en détail

INFECTIONS ASSOCIEES AUX SOINS DEFINITION, FREQUENCE ET FACTEURS DE RISQUE

INFECTIONS ASSOCIEES AUX SOINS DEFINITION, FREQUENCE ET FACTEURS DE RISQUE INFECTIONS ASSOCIEES AUX SOINS DEFINITION, FREQUENCE ET FACTEURS DE RISQUE Infection VINCENT A, Saint Genis Laval LAPRUGNE-GARCIA E, Saint Genis Laval Octobre 2008 Objectif Pour mettre en place une surveillance

Plus en détail

Conseil canadien de protection des animaux

Conseil canadien de protection des animaux Conseil canadien de protection des animaux Données sur l utilisation des animaux Gilles Demers Directeur des évaluations Atelier du CCPA 13 juin 2014 Aperçu But des données sur l utilisation des animaux

Plus en détail

Mai 2012 Amélioration de la sécurité et des résultats pour les Canadiens et Canadiennes qui subissent une arthroplastie de la hanche ou du genou

Mai 2012 Amélioration de la sécurité et des résultats pour les Canadiens et Canadiennes qui subissent une arthroplastie de la hanche ou du genou THE CANADIAN ORTHOPAEDIC ASSOCIATION L ASSOCIATION CANADIENNE D ORTHOPÉDIE 4150, O. Ste-Catherine W., Suite 450 Westmount QC H3Z 2Y5 Ph: 1-514-874-9003 Fx: 1-514-874-0464 info@coa-aco.org www.coa-aco.org

Plus en détail

Assurance-vie, assurance contre les maladies graves et assurance invalidité individuelles

Assurance-vie, assurance contre les maladies graves et assurance invalidité individuelles Assurance-vie, assurance contre les maladies graves et assurance invalidité individuelles Questionnaire à l intention des gens nouvellement arrivés au Canada Questions 1. Quel est le statut de résidence

Plus en détail

Échéance de mise en conformité. Action(s) requise(s) Composante. Art. 11 Recevoir et fournir une rétroaction dans un format accessible

Échéance de mise en conformité. Action(s) requise(s) Composante. Art. 11 Recevoir et fournir une rétroaction dans un format accessible Normes d accessibilité intégrées - Plan pluriannuel Reitmans Canada Ltée s'engage à traiter toutes les personnes d'une manière qui leur permettent de garder leur dignité et leur indépendance. Nous croyons

Plus en détail

2) Modèle de rapport mensuel sur les données relatives aux participants (MDRP) à l ICTA Ce rapport est présenté en format Microsoft Excel.

2) Modèle de rapport mensuel sur les données relatives aux participants (MDRP) à l ICTA Ce rapport est présenté en format Microsoft Excel. Initiative ciblée pour les travailleurs âgés (ICTA) Instructions pour la présentation des rapports mensuels et trimestriels à l intention des fournisseurs de services 2014-2015 Le ministère de la Formation

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS Ministère de la Santé et des Soins de longue durée La présente feuille de renseignements fournit de l information de base aux fournisseurs de services de santé ainsi qu au grand

Plus en détail

Marseille, le 3/7/2015 CODEP-MRS-2015-025309. CHU Montpellier - Lapeyronie 371, avenue du Doyen Giraud 34295 MONTPELLIER Cedex

Marseille, le 3/7/2015 CODEP-MRS-2015-025309. CHU Montpellier - Lapeyronie 371, avenue du Doyen Giraud 34295 MONTPELLIER Cedex RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE MARSEILLE- Zone non imprimée - Place pour l'en-tête CODEP-MRS-2015-025309 Marseille, le 3/7/2015 CHU Montpellier - Lapeyronie 371, avenue du Doyen Giraud 34295 MONTPELLIER

Plus en détail

Enquête de prévalence 2007 des infections nosocomiales en HAD AP-HP. H. Ittah-Desmeulles, B. Migueres, B Silvera, L Denic, M Brodin.

Enquête de prévalence 2007 des infections nosocomiales en HAD AP-HP. H. Ittah-Desmeulles, B. Migueres, B Silvera, L Denic, M Brodin. Enquête de prévalence 2007 des infections nosocomiales en HAD AP-HP H. Ittah-Desmeulles, B. Migueres, B Silvera, L Denic, M Brodin. Spécificités de L HAD AP HP 820 places, 19 unités de soins, 1 secteur

Plus en détail

Manuel de l utilisateur de l Application Web de soumission de données et de production de rapports du RCRA, 2015-2016

Manuel de l utilisateur de l Application Web de soumission de données et de production de rapports du RCRA, 2015-2016 Manuel de l utilisateur de l Application Web de soumission de données et de production de rapports du RCRA, 2015-2016 Normes et soumission de données Notre vision De meilleures données pour de meilleures

Plus en détail

En outre, les forfaits de douleur chronique doivent être enregistrés comme hospitalisation de jour à partir du 1 er juillet 2007 (article 4, 8).

En outre, les forfaits de douleur chronique doivent être enregistrés comme hospitalisation de jour à partir du 1 er juillet 2007 (article 4, 8). .DG1 Organisation des Etablissements de Soins Service Datamanagement VOTRE LETTRE DU VOS RÉF. NOS RÉF. DM/RCM-MKG/n.48_07 DATE 09/11/2007 A l'attention du Directeur général, du Directeur Médical ANNEXE(S)

Plus en détail

La surveillance des infections du site opératoire (ISO) :

La surveillance des infections du site opératoire (ISO) : La surveillance des infections du site opératoire (ISO) : un indicateur de la politique d hygiène des établissements de santé? Pourquoi les ISO? Complication fréquente Complication grave (surtout si ISO

Plus en détail

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel Directive en matière de politique du surintendant no 8 Approbation des programmes de technologie en ultrasonographie médicale ou échographie

Plus en détail

Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin

Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin Ministère des Finances Le 2 novembre 2015 Le 23 avril 2015, le gouvernement a annoncé des changements proposés

Plus en détail

Le tableau de bord en prévention et contrôle des infections nosocomiales : préambule

Le tableau de bord en prévention et contrôle des infections nosocomiales : préambule Le tableau de bord en prévention et contrôle des infections nosocomiales : préambule Madeleine Tremblay Direction de la protection Direction générale de santé publique 20 novembre 2008 1 Le tableau de

Plus en détail

Sachez stocker 6. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés

Sachez stocker 6. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés L identification de votre système En vertu du nouveau Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers

Plus en détail

Surveillance des infections du site opératoire assistée par ordinateur

Surveillance des infections du site opératoire assistée par ordinateur Surveillance des infections du site opératoire assistée par ordinateur Utilisation des bases de données disponibles dans le système d information médicale Annie CHALFINE 1, Laurence PERNICENI 1, Loïc FLACHET

Plus en détail

ICIS en bref. Registre canadien des remplacements articulaires (RCRA) Introduction. Le coin du gestionnaire

ICIS en bref. Registre canadien des remplacements articulaires (RCRA) Introduction. Le coin du gestionnaire Automne 2010 Types de soins Registre canadien des remplacements articulaires (RCRA) Introduction Nous avons le plaisir de vous présenter l édition de l automne 2010 du RCRA, qui vous renseignera davantage

Plus en détail

ENQUETE DE Universitaires SATISFACTION de Genève PATIENTS 2013

ENQUETE DE Universitaires SATISFACTION de Genève PATIENTS 2013 Forum qualité sécurité HUG, 20 novembre 2014 Hôpitaux ENQUETE DE Universitaires SATISFACTION de Genève PATIENTS 2013 Patricia Francis Gerstel Pierre Chopard Service qualité des soins Etre Direction les

Plus en détail

Système de gestion des cas du Système d information d Emploi Ontario (SIEO) Guide de l utilisateur pour les fournisseurs de services

Système de gestion des cas du Système d information d Emploi Ontario (SIEO) Guide de l utilisateur pour les fournisseurs de services Système de gestion des cas du Système d information d Emploi Ontario (SIEO) Guide de l utilisateur pour les fournisseurs de services Chapitre 6: Cas d Emploi Ontario et profil du client Version 2.6 Décembre

Plus en détail

SERVICE HYDROGRAPHIQUE DU CANADA FORMULAIRE DE DEMANDE

SERVICE HYDROGRAPHIQUE DU CANADA FORMULAIRE DE DEMANDE SERVICE HYDROGRAPHIQUE DU CANADA FORMULAIRE DE DEMANDE CONFIDENTIEL UNE FOIS REMPLI Demande en vue de conclure une entente (licence de droit d auteur, protocole d entente, lettre d autorisation) pour l

Plus en détail

IMMIGRATION Canada. Le Caire. Parrainage de parents, grands-parents, enfants adoptés et autres membres de la parenté

IMMIGRATION Canada. Le Caire. Parrainage de parents, grands-parents, enfants adoptés et autres membres de la parenté Citoyenneté et Immigration Canada Citizenship and Immigration Canada IMMIGRATION Canada Table des matières Appendice A - Liste de contrôle Appendice B - Spécifications pour photos Appendice C - Instructions

Plus en détail

Document sur la qualité des données, Base de données sur la morbidité hospitalière information sur l exercice courant, 2013-2014

Document sur la qualité des données, Base de données sur la morbidité hospitalière information sur l exercice courant, 2013-2014 Document sur la qualité des données, Base de données sur la morbidité hospitalière Normes et soumission de données Notre vision De meilleures données pour de meilleures décisions : des Canadiens en meilleure

Plus en détail

D ASSURANCE MÉDICAMENTS

D ASSURANCE MÉDICAMENTS La consultation de ce document au moyen de technologies d adaptation informatique peut être problématique. Pour un contenu accessible, visitez les pages équivalentes de notre site. DOCUMENT À CONSERVER

Plus en détail

Du nouveau avec Santéclair

Du nouveau avec Santéclair ITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNIT Société Mutualiste du Personnel du Groupe MMA et ses Filiales ERNITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNITEENTRAIDESOLIDA

Plus en détail

Mme BOULET Statisticienne DIM Dr LEHIANI praticien hygiéniste UHLIN

Mme BOULET Statisticienne DIM Dr LEHIANI praticien hygiéniste UHLIN Système d Information d Hospitalier et lutte contre les infections nosocomiales Mme BOULET Statisticienne DIM Dr LEHIANI praticien hygiéniste UHLIN 1. Présentation du CH Jacques- Cœur 2. Le dispositif

Plus en détail

LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005. Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel

LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005. Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005 Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel Partie I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Section Initiative Description

Plus en détail

RÈGLEMENT RÉGISSANT LA GESTION DES DOSSIERS CLIENTS

RÈGLEMENT RÉGISSANT LA GESTION DES DOSSIERS CLIENTS RÈGLEMENT RÉGISSANT LA GESTION DES DOSSIERS CLIENTS 2015 www.iccrc-crcic.ca Version : 2015-002 Dernière modification : 13 juillet 2015 Page 2 de 9 Table des matières SECTION 1 OBJECTIF... 4 SECTION 2 DÉFINITIONS...

Plus en détail

PRESENTATION DES INDICTEURS DU BILAN D ACTIVITES DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES DES ETABLISSEMENTS DE SANTE

PRESENTATION DES INDICTEURS DU BILAN D ACTIVITES DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES DES ETABLISSEMENTS DE SANTE PRESENTATION DES INDICTEURS DU BILAN D ACTIVITES DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES DES ETABLISSEMENTS DE SANTE ARS LIMOUSIN / G. ESPOSITO/ novembre 2014 XX/XX/XX Les indicateurs de lutte contre

Plus en détail

TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU CONSEIL D ADMINISTRATION Hôpital général g de Nipissing Ouest The West Nipissing General Hospital 725 ch. Coursol Rd., Sturgeon Falls, ONTARIO P2B 2Y6 TEL: (705) 753-3110 FAX: (705) 753-0210 TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU

Plus en détail

Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire

Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire Recommandations mai 2011 RECOMMANDATIONS Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire Sommaire L infection nosocomiale en chirurgie oculaire 2 Objectif de l antibioprophylaxie 2 Patients à risque 3 Recommandations

Plus en détail

Conduite à tenir devant une situation à risque infectieux

Conduite à tenir devant une situation à risque infectieux Conduite à tenir devant une situation à risque infectieux Patrice BLONDEL Colette BRUNEL H. HAOUCHINE I. DECASTRO P. BOISTARD Centre Hospitalier de SAINT-DENIS Hôpital DELAFONTAINE : - Court séjour M.C.O.

Plus en détail

BULLETIN SUR LA TRANSPARENCE ET LA RESPONSABILISATION CBC/RADIO-CANADA FAIT LE POINT

BULLETIN SUR LA TRANSPARENCE ET LA RESPONSABILISATION CBC/RADIO-CANADA FAIT LE POINT BULLETIN SUR LA TRANSPARENCE ET LA RESPONSABILISATION CBC/RADIO-CANADA FAIT LE POINT Octobre 2011, numéro 1 Bienvenue dans le premier numéro du Bulletin sur la transparence et la responsabilisation, qui

Plus en détail

Qu est ce que l identitovigilance dans un établissement de santé?

Qu est ce que l identitovigilance dans un établissement de santé? Qu est ce que l identitovigilance dans un établissement de santé? P.FRESSY, Cellule Qualité, Vigilances et Gestion des risques liés aux soins, ARS d Auvergne Ambert 2011 L identitovigilance? De quoi parlons

Plus en détail

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Actualisation avril 2011 Afin d aider les femmes et leur chirurgiens dans cette discussion, l Afssaps met à disposition un guide d aide

Plus en détail

La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 Présentation à la direction 2011-2012

La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 Présentation à la direction 2011-2012 La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 1 Qu est-ce que la grippe? Infection virale aiguë des voies respiratoires Se propage facilement d un personne à l autre

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Conformément au Règlement de l Ontario 191/11 pris en application de la Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées

Plus en détail

ANTIBIOPROPHYLAXIE EN CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE ET EN OBSTETRIQUE

ANTIBIOPROPHYLAXIE EN CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE ET EN OBSTETRIQUE 1/5 ANTIBIOPROPHYLAXIE EN CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE ET EN OBSTETRIQUE Acte chirurgical Produit Dose initiale Ré-injection et durée Hystérectomie (voie basse ou haute) (si durée 4 heures, réinjecter 1g) Cœlioscopie

Plus en détail

Formulaire de demande de permis pour l entretien d équipement réglementé de catégorie II

Formulaire de demande de permis pour l entretien d équipement réglementé de catégorie II Partie A Demandeur A1 Type de demande Formulaire de demande de permis pour l entretien d équipement réglementé de catégorie II La partie A doit être remplie pour tous les types de demande de permis. Nouveau

Plus en détail

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Bureau de l'agent principal de gestion des risques

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Bureau de l'agent principal de gestion des risques Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Bureau de l'agent principal de gestion des risques Système de véhicules de soutien moyen Achat de véhicules commerciaux militarisés (MilCOTS) Rapport

Plus en détail

À l heure des comptes

À l heure des comptes en ligne À l heure des comptes pour s informer sur la pollution industrielle www.cec.org/takingstock/fr À l heure des comptes en ligne est le seul endroit où vous pouvez avoir accès instantanément à des

Plus en détail

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Est Approuvé par le conseil d administration

Plus en détail

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME Pour obtenir des renseignements, veuillez communiquer avec : Service de l assurance

Plus en détail

IMMIGRATION Canada. Bucarest. Parrainage de parents, grands-parents, enfants adoptés et autres membres de la parenté

IMMIGRATION Canada. Bucarest. Parrainage de parents, grands-parents, enfants adoptés et autres membres de la parenté Citoyenneté et Immigration Canada Citizenship and Immigration Canada IMMIGRATION Canada Table des matières Appendice A - Liste de contrôle Appendice B - Spécifications pour photos Appendice C - Instructions

Plus en détail

Règles des indices, IEIF Europe, IEIF Europe Continentale et IEIF Eurozone

Règles des indices, IEIF Europe, IEIF Europe Continentale et IEIF Eurozone Règles des indices, IEIF Europe, IEIF Europe Continentale et IEIF Eurozone 1 1 Composition de l'indice IEIF Europe 1.1 Univers Les valeurs de l'indice sont choisies parmi les sociétés foncières et immobilières

Plus en détail

HONDA CANADA INC. ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO POLITIQUE SUR LES NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES

HONDA CANADA INC. ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO POLITIQUE SUR LES NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES HONDA CANADA INC. ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO POLITIQUE SUR LES NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES En Ontario, la Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées

Plus en détail

Les plaies difficiles au Canada

Les plaies difficiles au Canada Août 2013 Les plaies difficiles au Canada Sommaire Les plaies constituent un grave problème de santé et s accompagnent de profondes répercussions personnelles, cliniques et économiques. Elles peuvent être

Plus en détail

ITQ No N de l IQ Amd. No. N de la modif. 14-18078/2 005 SERVICES DE COMMUNICATIONS EN MILIEU DE TRAVAIL INVITATION À SE QUALIFIER (IQ)

ITQ No N de l IQ Amd. No. N de la modif. 14-18078/2 005 SERVICES DE COMMUNICATIONS EN MILIEU DE TRAVAIL INVITATION À SE QUALIFIER (IQ) SERVICES DE COMMUNICATIONS EN MILIEU DE TRAVAIL INVITATION À SE QUALIFIER (IQ) MODIFICATION N 5 Cette modification de QIT n 5 est portée à; 1- modifier l'article 4.5 «QIT référence de projet formes- annexe

Plus en détail

L usage du tabac dans la région desservie par les Services de santé du Timiskaming

L usage du tabac dans la région desservie par les Services de santé du Timiskaming L usage du tabac dans la région desservie par les Services de santé du Timiskaming Publié en mai 212 Au sujet du présent rapport Introduction n Ontario, chaque demi-heure, quelqu un meurt d une maladie

Plus en détail

Compagnie d'assurance Everest du Canada INSTRUCTIONS CONCERNANT LE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION EN CAS D ACCIDENT

Compagnie d'assurance Everest du Canada INSTRUCTIONS CONCERNANT LE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION EN CAS D ACCIDENT INSTRUCTIONS CONCERNANT LE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION EN CAS D ACCIDENT La Compagnie d'assurance Everest du Canada doit recevoir votre formulaire de réclamation dûment rempli dans les trente (30) jours

Plus en détail

Synthèse accompagnée d une évaluation critique Processus

Synthèse accompagnée d une évaluation critique Processus Synthèse accompagnée d une évaluation critique Processus Mise à jour : avril, 2015 Version 1.0 HISTORIQUE DES RÉVISIONS Le présent document sera régulièrement révisé dans le cadre des activités d amélioration

Plus en détail

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Communiqué Juin 2011 Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Les provinces du Québec et de l Ontario ont adopté l

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la santé Sous-direction «Prévention des risques liés à l environnement et à l alimentation» Bureau «Qualité des

Plus en détail