Estimation de potentiel éolien

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Estimation de potentiel éolien"

Transcription

1 cours1 (suite) Estimation de potentiel éolien

2 Mesures de la vitesse et de la direction du vent Différents types d anémomètres-girouettes Anémomètre à coupelles Simple et robuste, il nécessite l adjonction d une girouette séparée. Mesure dans le plan cardinal. Anémomètre-girouette à hélice La mesure de vitesse peut être influencée en cas de changement rapide de direction. Mesure dans le plan cardinal. Anémomètre-girouette à mesure ultrasonique La mesure de vitesse est rapide (>20Hz) et adaptée aux vents perturbés. Mesure en 2 ou 3D selon la disposition des capteurs. Coût élevé en 3D (> 3000 ) Mesure perturbée par la pluie.

3 Mise en forme et analyse des résultats

4 Modélisation du gisement Fonction de Weibull : densité de probabilité de mesurer une Vitesse u f(u) = K/C (u/c) K-1 exp[(-u/c) K ] C : facteur d échelle (m/s), en général légèrement supérieur à Vmoy K : facteur de forme (entre 1 et 3)

5 Estimation de la production annuelle Courbe de puissance P(u) de l aérogénérateur choisi Distribution de Weibull f(u) du site mesuré

6 Correction entre mesures anémométriques et détermination de potentiel éolien Correction en fonction de la hauteur de mesure Correction en fonction de la rugosité du terrain Corrélation avec les bases de données météo environnantes Utilisation de logiciels de simulation numérique

7 Loi de puissance logarithmique V/V 0 = (H/H 0 ) α Classe 0 : α = 0,13 rugosité faible, terrain plat désertique, océan Classe 3 : α = 0,3 Rugosité importante, Milieu de forêt, Village

8 Accroissement de la vitesse au-dessus d une colline Source: Copin, P.A., Ayotte, K.A., Steggel, N., Wind Resource Assessment in Australia A Planners Guide (Evaluation de ressource éolienne en Australie Guide de planification), CSIRO Wind Energy Research Unit, 2003

9 Gisement éolien en Europe Mesures à 50 m d altitude

10 Energie cinétique du vent traversant une surface perpendiculaire àsa direction de=1/2(ρ S*V*dt)*V² ρ : masse volumique de l air S : surface balayée par le rotor V : vitesse du vent Donc P= de/dt = 1/2 ρ*s*v 3 Conservation du débit S1V1=S2V2=SV

11 Puissance récupérée par l éolienne Puissance récupérable par l éolienne = variation de l énergie cinétique du vent P = 1/ 2 ρ S V(V 12 -V 22 ) Avec V = (V 1 + V 2 )/2 Il convient de déterminer le maximum de P en fonction de l écart entre V 1 et V 2 (V 2 doit être non nulle pour qu il y ait écoulement).

12 Limite de Betz Le physicien Albert Betz a démontré qu on pouvait écrire : P = P vent * C p Avec C p coefficient de puissance de la forme C p = [(1+k)*(1-k²)] / 2 avec k = V 2 / V 1 Le maximum de la fonction C p est de 0,59. La performance d un aérogénérateur va donc être de s approcher de cette limite sur une plage optimale de vitesse de vent en optimisant le profil des pales, leur orientation et leur état de surface.

13 Technologies des grandes éoliennes

14 Evolution de la taille des éoliennes

15 Des technologies différentes Pales à pas fixe avec contrôle stall. Génératrice à vitesse de rotation élevée et multiplicateur mécanique entre hélice et génératrice. Pales à pas variable avec contrôle pitch. Génératrice à vitesse de rotation faible (multipôles) Prise directe entre hélice et génératrice.

16 Limitation de la puissance délivrée par la génératrice Contrôle par calage variable des pales Contrôle par décrochage aérodynamique

17 Eoliennes sur terre / en mer

18 Compétences et métiers de l éolien

19 Conception, fabrication mécanique et électrique Résistance des matériaux, calculs par éléments finis du mât, des pales, de la nacelle Génie des matériaux (pales en composites, mat en acier ) Eléments de guidages Instrumentation et automatismes Mesures Pilotage Communication Génie électrique Technologies des génératrices Couplage au réseau Distribution électrique Lien vers le showroom du constructeur Nordex

20 Mini éoliennes et éoliennes urbaines

21 Mini éolien Les miniéoliennes( qq 10kW) et microéoliennes(< 1kW) existent depuis plusieurs dizaines d années et servent à alimenter des particuliers, des exploitants agricoles Leurs productions sont souvent autonomes pour charger des batteries d accumulateurs, alimenter des pompes à eau Les rotors sont bipales, tripales voir multipales à axe horizontal. L orientation est faite par une queue girouette, Le freinage est électrique par la génératrice et/ou par décrochage aérodynamique, Elles ne résistent pas forcément à une tempête, Elles sont généralement montées sur des mâts haubanés pour minimiser les coûts d installation, En France l axe du générateur ne doit pas dépasser 12 m de haut par rapport au sol pour ne nécessiter qu une simple déclaration en mairie (attention aux périmètres protégés), Elles perdent en efficacité si la rugosité du terrain entraîne des perturbations provoquant accélération / décélération du rotor et changement rapide d orientation. De ce fait leur usage est souvent décevant près des habitations.

22 Eoliennes urbaines Le besoin de développement des énergies renouvelables participant aux politiques de développement durable des états de de plus en plus de citoyens poussent à rechercher également des solutions au plus près des utilisateurs et donc en zones urbaines. La problématique de l éolien est de disposer d un gisement satisfaisant. Une éolienne urbaine doit donc répondre à une cahier des charges exigeant: Être performante dans des écoulements perturbés Être acceptée du public par une faible nuisance sonore et une esthétique de mobilier urbain voir de sculpture cinétique!

23 Principe de fonctionnement des éoliennes àaxe vertical ou VAWT(Vertical Axis Wind Turbine) Rotor de Darrieus Rotor de Savonius

24 Différentes formes de pales hélicoïdale

25 Diversitédes formes d éoliennes urbaines à axe vertical

26 Performances de différents aérogénérateurs

27 bibliographie Les éoliennes (D. Le Gourièrès) Le grand livre de l éolien (P. Gipe) Techniques de l ingénieur (M. Rapin, T. Leconte) Source Eurobserver :www.energies-renouvelables.org Liens utiles :

BERNARD & BONNEFOND est spécialisé dans la conception et la fabrication d alternateurs basse vitesse.

BERNARD & BONNEFOND est spécialisé dans la conception et la fabrication d alternateurs basse vitesse. 6 ème Rencontres France Hydro Electricité Grenoble 9 et 10 avril 2013 Présentation BERNARD & BONNEFOND est spécialisé dans la conception et la fabrication d alternateurs basse vitesse. Nous regroupons

Plus en détail

Gymnase de Nyon C d ERN Physique. Table des matières. 1. Qu est-ce que l énergie éolienne - page 3 - Définition - Historique - Avantages

Gymnase de Nyon C d ERN Physique. Table des matières. 1. Qu est-ce que l énergie éolienne - page 3 - Définition - Historique - Avantages 2 Table des matières 1. Qu est-ce que l énergie éolienne - page 3 - Définition - Historique - Avantages 2. Le fonctionnement d une éolienne - page 5 - Les différents types d éoliennes - Technologie - Rendement

Plus en détail

Logiciel de Prototypage d Eoliennes Sous Matlab/Simulink Réalisé dans le Cadre des Projets Pédagogiques

Logiciel de Prototypage d Eoliennes Sous Matlab/Simulink Réalisé dans le Cadre des Projets Pédagogiques Logiciel de Prototypage d Eoliennes Sous Matlab/Simulink Réalisé dans le Cadre des Projets Pédagogiques M.E.H. Benbouzid 1 et D. Diallo 2 1 IUT de Brest, Université de Bretagne Occidentale Rue de Kergoat,

Plus en détail

ETUDE DES PERFORMANCES D UN SYSTEME EOLIEN. APPLICATION POUR DES SITES ALGERIENS

ETUDE DES PERFORMANCES D UN SYSTEME EOLIEN. APPLICATION POUR DES SITES ALGERIENS èmes Journées Internationales de Thermique ETUDE DES PERFORMANES D UN SYSTEME EOLIEN. APPLIATION POUR DES SITES ALGERIENS Rachid MAOUEDJ*, Souad BOUSALEM** et Boumedien BENYOUEF ** * Unité de Recherche

Plus en détail

Etude et analyse des données du vent en vue de dimensionner un système de production d énergie éolienne Cas d un site au nord du Maroc

Etude et analyse des données du vent en vue de dimensionner un système de production d énergie éolienne Cas d un site au nord du Maroc Revue des Energies Renouvelables Vol. 13 N 3 (2010) 477 483 Etude et analyse des données du vent en vue de dimensionner un système de production d énergie éolienne Cas d un site au nord du Maroc H. Faida

Plus en détail

2. Quel a été l'événement majoritairement responsable d'un développement massif de la technologie éolienne?

2. Quel a été l'événement majoritairement responsable d'un développement massif de la technologie éolienne? 1. Décrire rapidement l'origine de l'exploitation de l'énergie du vent. Les premières éoliennes datent de 200 ans avant JC ressemblant à des roues à aubes et utilisées principalement pour écraser les céréales.

Plus en détail

Eolerm Eolienne (Puissance nominale 1kW ou 3kW) COMMUNICANTE et instrumentée

Eolerm Eolienne (Puissance nominale 1kW ou 3kW) COMMUNICANTE et instrumentée Eolerm Eolienne (Puissance nominale 1kW ou 3kW) COMMUNICANTE et instrumentée Eolerm en un clin d œil Sections Electrotechnique, Energétique Points Forts & Activités Clés : Étude personnalisée et installation

Plus en détail

Projet de fin d études. UPVD Université de Perpignan Via Domitia

Projet de fin d études. UPVD Université de Perpignan Via Domitia Projet de fin d études UPVD Université de Perpignan Via Domitia Sommaire 1-/ Objectifs et modalités 2-/ Sujets proposés 3-/ Responsables pédagogiques et techniques 4-/ Déroulement et équipe du projet 5-/

Plus en détail

Petit éolien domestique en Savoie

Petit éolien domestique en Savoie en Savoie T.Pottier ASDER et S. Pollak ASTREO Plan Qu est ce qui fait (bien) tourner une éolienne Une éolienne soit, mais pour quoi faire Monter un projet Points de vigilance Exemple Conclusion 1 Qu est

Plus en détail

L éolien? C est du Vent! Pas seulement François Thoumsin, AGIF, 28 Avril 2015

L éolien? C est du Vent! Pas seulement François Thoumsin, AGIF, 28 Avril 2015 1 L éolien? C est du Vent! Pas seulement François Thoumsin, AGIF, 28 Avril 2015 Table des matières Energies renouvelables - Définitions - Energie éolienne Quelques chiffres Développement d un parc éolien

Plus en détail

LES EOLIENNES (ER 11)

LES EOLIENNES (ER 11) LES EOLIENNES (ER 11) Utiliser le vent pour produire de l électricité et lutter contre l effet de serre. 1 INTRODUCTION L utilisation du vent à des fins énergétiques n est pas nouvelle. Les voiles ont

Plus en détail

Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer

Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer B. Pouponneau1, L.Thiebaud 2, C. Conseil3, P.Vigne4, J.Christin5, C. Périard1, S. Martinoni-Lapierre1 Météo-France, Toulouse, France

Plus en détail

TD 1 CALCULS D ENERGIE

TD 1 CALCULS D ENERGIE TD 1 CALCULS D ENERGIE Exercice n 1 On désire élever la température d un chauffe-eau de 200 litres de 8 C à 70 C. On rappelle que la capacité thermique massique de l eau est de 1cal/ C/g. 1-1 Quelle est

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE EOLIENNE EN MILIEU URBAIN - LYON

ETUDE DE FAISABILITE D UNE EOLIENNE EN MILIEU URBAIN - LYON Contrat N EIE/04/130/S07.38591 WINEUR Wind Energy Integration in the Urban Environment ETUDE DE FAISABILITE D UNE EOLIENNE EN MILIEU URBAIN - LYON septembre 2006 Le contenu de cette publication, n'engage

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

ESAIP GRASSE 1ere année

ESAIP GRASSE 1ere année ESAIP GRASSE 1ere année Origine des vents Provient de variations de température Vents globaux (exemple SO pour latitude 30-60 N) Vents de surface (exploités par l éolienne) Vents locaux (brise de terre

Plus en détail

LE PETIT EOLIEN. Février 2015

LE PETIT EOLIEN. Février 2015 LE PETIT EOLIEN Février 2015 Ce qu il faut retenir Alors que le grand éolien a pour enjeu premier de participer à l équilibre offre-demande du système électrique français en diminuant le contenu carbone

Plus en détail

DIWATT propose une solution adaptée à vos besoins, vous accompagne

DIWATT propose une solution adaptée à vos besoins, vous accompagne DIWATT conçoit, commercialise et installe différents types de systèmes électriques pour particuliers et professionnels : éoliennes, panneaux solaires photovoltaïques proposant ainsi à ses clients des solutions

Plus en détail

Simulation avancée du procédé d injection

Simulation avancée du procédé d injection Simulation avancée du procédé d injection JT «Conception et optimisation numérique en plasturgie» Jeudi 30 juin Ronan Le Goff Sommaire Introduction Modèle numérique Cas d étude Paramètres rhéo Stratégies

Plus en détail

LES CENTRALES EOLIENNES

LES CENTRALES EOLIENNES LES CENTRALES EOLIENNES FONCTIONNEMENT Les éoliennes utilisent l énergie cinétique du vent (énergie éolienne) pour la transformer en énergie électrique. Elles produisent une énergie renouvelable (et même

Plus en détail

Comment sera la mobilité individuelle future?

Comment sera la mobilité individuelle future? Comment sera la mobilité individuelle future? Une certitude : Elle sera différente de toutes les projections tentées aujourd'hui! Raymond Chenal ingénieur- conseil membre de l ADER 1 Comment sera la mobilité

Plus en détail

La production de l électricité

La production de l électricité Chap.1 La production de l électricité 1 ) Comment fabriquer l électricité? 1 Présentation de l éolienne : L'énergie éolienne est produite par la force du vent exercée sur les pales, les faisant tourner

Plus en détail

Pompes d Assainissement Submersibles Type ABS XFP

Pompes d Assainissement Submersibles Type ABS XFP Pompes d Assainissement Submersibles Type ABS XFP Principales applications La pompe d assainissement submersible type ABS XFP est conçue pour les eaux usées industrielles et municipales et est équipée

Plus en détail

Vivien RIQUELME Chargé d Affaires Export

Vivien RIQUELME Chargé d Affaires Export Vivien RIQUELME Chargé d Affaires Export VERGNET, L INDUSTRIEL FRANÇAIS DE L ÉOLIEN Marc VERGNET, PDG Personnalité du développement durable depuis 35 ans 132 collaborateurs Usine de fabrication des pales

Plus en détail

Motorisation hybride Toyota Prius

Motorisation hybride Toyota Prius Motorisation hybride Toyota Prius Modélisation phénomènes physiques : Coefficient d adhérence : f : coefficient d adhérence φ = arctan f φ = φ s limite adhérence φ < φ s adhérence φ > φ s glissement Plus

Plus en détail

WindformerTM. Production à grande échelle d électricité d origine éolienne. Mikael Dahlgren, Harry Frank, Mats Leijon, Fredrik Owman, Lars Walfridsson

WindformerTM. Production à grande échelle d électricité d origine éolienne. Mikael Dahlgren, Harry Frank, Mats Leijon, Fredrik Owman, Lars Walfridsson WindformerTM Production à grande échelle d électricité d origine éolienne Mikael Dahlgren, Harry Frank, Mats Leijon, Fredrik Owman, Lars Walfridsson Un vent d innovations technologiques souffle sur l énergie

Plus en détail

LE PETIT EOLIEN USAGES RACCORDES AU RESEAU

LE PETIT EOLIEN USAGES RACCORDES AU RESEAU LE PETIT EOLIEN USAGES RACCORDES AU RESEAU Ce guide a pour objectif d éclairer les collectivités, les entreprises et les particuliers sur le petit éolien : état de l art, performances attendues, potentiel

Plus en détail

FAVORISER LES ENERGIES RENOUVELABLES LOCALES EXPERIMENTER LES SOURCES D ENERGIES RENOUVELABLES LOCALES EN VOIE DE DEVELOPPEMENT

FAVORISER LES ENERGIES RENOUVELABLES LOCALES EXPERIMENTER LES SOURCES D ENERGIES RENOUVELABLES LOCALES EN VOIE DE DEVELOPPEMENT L EOLIEN URBAIN Contexte Le développement du réseau électrique Français à largement favorisé la production centralisée, ce qui implique de longs trajets à l énergie, source de pertes énergétiques et de

Plus en détail

EIE P ARC ÉOLIEN DE SPY EDF LUMINUS ANNEXE 7

EIE P ARC ÉOLIEN DE SPY EDF LUMINUS ANNEXE 7 EIE P ARC ÉOLIEN DE SPY EDF LUMINUS Edition: MARS 2014 Révision: RAPPORT FINAL ANNEXE 7 Note technique relative aux critères à considérer (P50, P90, facteur de capacité et productions électriques nettes)

Plus en détail

Etat de l art des aérogénérateurs

Etat de l art des aérogénérateurs Etat de l art des aérogénérateurs Bernard Multon, Olivier Gergaud, Hamid Ben Ahmed, Xavier Roboam, Stéphan Astier, Brayima Dakyo, Cristian Nikita To cite this version: Bernard Multon, Olivier Gergaud,

Plus en détail

Outils et lois de l électrocinétique

Outils et lois de l électrocinétique TOYOTA PRIUS (Source : Centrale Supélec 2005) Objectifs de l étude : Expliquer pourquoi les véhicules électriques ont des difficultés à se développer.. Déterminer les résistances des circuits de mise en

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?»

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?» D après les productions de l équipe du lycée Clément Ader de Dourdan Mme Fabre-Dollé, Mr Dollé et Mr Berthod THÈME SOCIÉTAL Mobilité PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la

Plus en détail

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Applications résidentielles Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et

Plus en détail

THÈSE. Abdenour ABDELLI. Optimisation multicritère d une chaîne éolienne passive

THÈSE. Abdenour ABDELLI. Optimisation multicritère d une chaîne éolienne passive N d ordre : 519 Année 7 THÈSE Présentée pour obtenir le titre de DOCTEUR DE L INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE Spécialité : Génie Electrique par Abdenour ABDELLI Ingénieur Génie Electrique DEA

Plus en détail

Approche multi-échelles: Aide à la conception et à l'injection de pièces en Polyamide renforcé. Y. Deyrail, M. Oumarou, A. Causier, W.

Approche multi-échelles: Aide à la conception et à l'injection de pièces en Polyamide renforcé. Y. Deyrail, M. Oumarou, A. Causier, W. Approche multi-échelles: Aide à la conception et à l'injection de pièces en Polyamide renforcé Y. Deyrail, M. Oumarou, A. Causier, W. Zerguine SOMMAIRE Présentation de la société Contexte de l étude Approche

Plus en détail

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE ( Leçon 6 ) LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE Les moteurs asynchrones triphasés représentent plus de 80 % du parc moteur électrique. Ils sont utilisés pour transformer l énergie

Plus en détail

UTILISER LE MODELE 3D ET VISUALISER LA CIRCULATION DE L AIR SUR LA PALE

UTILISER LE MODELE 3D ET VISUALISER LA CIRCULATION DE L AIR SUR LA PALE STI2D ITEC TP 4 Centre d intérêt : Durée : 2h00 REPRESENTATION DU REEL ET SIMULATION NUMERIQUE UTILISER LE MODELE 3D ET VISUALISER LA CIRCULATION DE L AIR SUR LA PALE Page 1 sur 8 Vous avez déjà constaté

Plus en détail

Diagnostic De Performance ÉnergÉtique

Diagnostic De Performance ÉnergÉtique ELÉMENTS DE THERMIQUE Diagnostic De Performance ÉnergÉtique Mesurer la performance énergétique La conduction La conduction est un transfert de chaleur entre solides. L exemple plaque électrique. La plaque

Plus en détail

Un groupe mondial à votre service

Un groupe mondial à votre service Un groupe mondial à votre service Fort de ses 10 000 collaborateurs, Leroy-Somer a tissé un réseau international de 470 centres d expertise et de service capable de vous apporter l assistance commerciale

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

Mise en œuvre, instrumentation et évaluation des solutions photovoltaïques et mini-éolien pour systèmes autonomes

Mise en œuvre, instrumentation et évaluation des solutions photovoltaïques et mini-éolien pour systèmes autonomes Mise en œuvre, instrumentation et évaluation des solutions photovoltaïques et mini-éolien pour systèmes autonomes CRESITT Industrie Le CRT CRESITT est soutenu par Sommaire Qu'est-ce qu'un système autonome

Plus en détail

Eolien en mer: l expérience Siemens

Eolien en mer: l expérience Siemens Eolien en mer: l expérience Siemens Mai 2013 Confidentiel / Siemens Energy France Siemens Wind Power Leader mondial dans l éolien offshore > 20 ans d expérience en éolien offshore Parc installé : - 1.100

Plus en détail

ÉTUDE DES DÉPLACEMENTS DU MONTE-CHARGE MC20

ÉTUDE DES DÉPLACEMENTS DU MONTE-CHARGE MC20 ÉTUDE DES DÉPLACEMENTS DU MONTE-CHARGE MC20 Dossier C Ce dossier contient les documents suivants : - Présentation :... pages C2 à C3. - Rappels :... page C4. - Travail demandé :... page C5. C1 Présentation

Plus en détail

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC)

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Concours EPITA 011 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Tous documents interdits Calculatrice autorisée Durée : h L augmentation de

Plus en détail

Rappels et compléments :

Rappels et compléments : CHAPITRE 6 MECANIQUE DES FLUIDES VISQUEUX Pr. M. ABD-LEFDIL Université Mohammed V- Agdal Département de Physique Année universitaire 05-06 SVI-STU Rappels et compléments : Un fluide est un milieu matériel

Plus en détail

Voile à l école : développer le sens marin

Voile à l école : développer le sens marin Voile à l école : développer le sens marin Météo Activités possibles Sujets d étude Compétences visées Dans le centre nautique Pour et à l école Température Nuages Bulletin météo Différencier la température

Plus en détail

Gratuit et non-polluant,

Gratuit et non-polluant, By Gratuit et non-polluant, le vent est une inépuisable source d électricité. Grâce à la de récoltez votre électricité! Performance La société américaine Southwest Windpower, basée à Flagstaff en Arizona

Plus en détail

Catalogue 1.1.6. Diffuseur industriel WKD 381

Catalogue 1.1.6. Diffuseur industriel WKD 381 Catalogue 116 WKD 381 Modèle WKD 381 WKD 1 WKD Dimensions et Comportement de l induction WKD 3 Données aérodynamiques et domaines d application WKD 4 Diagrammes WKD 5 WKD 9 WKD 9 contenu C 116 WKD 381

Plus en détail

GEV MP C 200 kw 225 kw 250 kw 275 kw. L éolien visionnaire

GEV MP C 200 kw 225 kw 250 kw 275 kw. L éolien visionnaire GEV MP C 200 kw 225 kw 250 kw 275 kw L éolien visionnaire GEV MP 200-275 kw Diamètre de rotor 32 m Hauteur 55/60 m De l énergie jusqu au bout du monde Les sites les plus difficiles à équiper en infrastructures

Plus en détail

D- Aérodynamique. Si vous augmentez la charge alaire de votre ULM, votre vitesse de décrochage: R : augmente

D- Aérodynamique. Si vous augmentez la charge alaire de votre ULM, votre vitesse de décrochage: R : augmente Brin de laine D- Aérodynamique Un vol dissymétrique se reconnaît par: la non coïncidence du brin de laine avec l'axe longitudinal de l'ulm Un brin de laine placé en vue du pilote dans une zone d'écoulement

Plus en détail

jusqu à 250 bar jusqu à 12,6 l/min adapté pour: durées de service réduites S2 service intermittent S3 HYDAC Générateur hydraulique CA

jusqu à 250 bar jusqu à 12,6 l/min adapté pour: durées de service réduites S2 service intermittent S3 HYDAC Générateur hydraulique CA jusqu à 250 bar jusqu à 12,6 l/min adapté pour: durées de service réduites S2 service intermittent S3 HYDAC Générateur hydraulique CA 1. DONNEES TECHNIQUES 1.1 GENERALITES Utilisation en service réduit

Plus en détail

Produits de service Atlas Copco

Produits de service Atlas Copco Produits de service Atlas Copco Audits de centrales et réseaux d air comprimé AIRScan TM ECONOMIES D ENERGIE AIRScan une approche globale de la performance énergétique L air comprimé est une énergie vitale

Plus en détail

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées :

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées : Compétences travaillées : Déterminer tout ou partie du torseur cinétique d un solide par rapport à un autre. Déterminer tout ou partie du torseur dynamique d un solide par rapport à un autre. Déterminer

Plus en détail

L efficacité énergétique selon Bosch Rexroth

L efficacité énergétique selon Bosch Rexroth L efficacité énergétique selon Bosch Rexroth 1 Contexte et cadre institutionnel de l efficacité énergétique D après la directive 2006/32/CE du 5 avril 2006, relative à l'efficacité énergétique dans les

Plus en détail

Etude d une chaîne de conversion d énergie éolienne à base d une aéroturbine

Etude d une chaîne de conversion d énergie éolienne à base d une aéroturbine Etude d une chaîne de conversion d énergie éolienne à base d une aéroturbine A.Mehdary Domaine Universitaire de Saint-Jérôme Avenue Escadrille Normandie-Niemen 13397 MARSEILLE CEDEX 20 Adil. Mehdary @lsis.org

Plus en détail

ventilation Caisson de ventilation : MV

ventilation Caisson de ventilation : MV ventilation Caisson de ventilation : MV FTE 101 148 C Septembre 2012 MV caisson de ventilation économique Descriptif technique Encombrement, réservation et poids Ø X Y Z H h A B Poids (kg) MV5-6P 248 450

Plus en détail

Etude Annuelle. Analyse expérimentale et données constructeur. Comportement «durable» Contenu. Citroën C4-Coupé, Entreprise.

Etude Annuelle. Analyse expérimentale et données constructeur. Comportement «durable» Contenu. Citroën C4-Coupé, Entreprise. décembre 8 Yann DUCHEMIN Citroën C4-Coupé, Entreprise Etude Annuelle Analyse expérimentale et données constructeur Au terme d une année d utilisation d un véhicule de marque Citroën, et de type C4- coupé

Plus en détail

Bases de la biomécanique. Intervenant 99.9.2099

Bases de la biomécanique. Intervenant 99.9.2099 Bases de la biomécanique Intervenant 99.9.2099 Qu est-ce que la biomécanique 1 Par biomécanique on entend la mécanique du corps humain en faisant du sport. 2 Qu est-ce que la biomécanique 2 Les mouvements

Plus en détail

La R&D en écomobilité. véhicule solaire de compétition. par : Jean-Luc Fleureau, Eco Solar Breizh Patrice Houizot, Acsystème

La R&D en écomobilité. véhicule solaire de compétition. par : Jean-Luc Fleureau, Eco Solar Breizh Patrice Houizot, Acsystème La R&D en écomobilité : un véhicule solaire de compétition par : Jean-Luc Fleureau, Eco Solar Breizh Patrice Houizot, Acsystème 1 les énergies fossiles Les énergies fossiles : plusieurs millions d années

Plus en détail

Energie renouvelable, quel technologie pour quel usage?

Energie renouvelable, quel technologie pour quel usage? Energie renouvelable, quel technologie pour quel usage? Les éoliennes 4 novembre 2008, Wépion Ir Ralph KLAUS CSD Ingénieurs-conseils Environnement & Aménagement du territoire Construction durable, HQE

Plus en détail

Repère : Session : 2001 Durée : 2 H 30 Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES

Repère : Session : 2001 Durée : 2 H 30 Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES - La clarté des raisonnements et la qualité de la rédaction interviendront pour une part importante dans l appréciation des copies. - Conformément au dispositions

Plus en détail

Analyse statistique et élaboration d un atlas éolien de la vallée du Cheliff

Analyse statistique et élaboration d un atlas éolien de la vallée du Cheliff Revue des Energies Renouvelables Vol. 10 N 4 (2007) 583 588 Analyse statistique et élaboration d un atlas éolien de la vallée du Cheliff F. Boukli Hacène 1, N. Kasbadji Merzouk 2 et L. Loukarfi 1 1 Faculté

Plus en détail

Porte à haute performance Albany RR300 Plus Alu. ASSA ABLOY Entrance Systems

Porte à haute performance Albany RR300 Plus Alu. ASSA ABLOY Entrance Systems Porte à haute performance Albany RR300 Plus Alu ASSA ABLOY Entrance Systems Albany RR300 Plus Alu Porte à grande vitesse, légère et compacte pour usage interne Équipement supplémentaire disponible pour

Plus en détail

1- Maintenance préventive systématique :

1- Maintenance préventive systématique : Page 1/9 Avant toute opération vérifier que le système soit correctement consigné. Avant de commencer toute activité, vous devez être en possession d une attestation de consignation 1- Maintenance préventive

Plus en détail

DRONE-AIR SERVICE. Produits potentiellement contaminés. Drone

DRONE-AIR SERVICE. Produits potentiellement contaminés. Drone DRONE-AIR SERVICE MEMBRES DU PROJET: Alexandre Baetens, Antoine Critelli, Maxime Verhaeghe et Marjolaine Vandeputte ENJEU : Afin d éviter trop de contacts intermédiaires lors du transport d échantillons

Plus en détail

Principe de la variation de portée d une grue portuaire

Principe de la variation de portée d une grue portuaire 30t La variation de l angle -α- formé par la flèche et l horizontale engendre la variation de portée du crochet de levage. L angle -α- varie de 20 à 80 soit environ 60. La flèche de 30tonnes est mue au

Plus en détail

Fiche commerciale. Chauffage. Volcane II Récupérateur d énergie pour le tertiaire. www.france-air.com

Fiche commerciale. Chauffage. Volcane II Récupérateur d énergie pour le tertiaire. www.france-air.com Fiche commerciale Chauffage Volcane II Récupérateur d énergie pour le tertiaire Chauffage Direct @ccess Volcane II récupérateur de chaleur avantages Réduction des dépenses énergétiques (jusqu à 60 % de

Plus en détail

Complémentarité de la modélisation physique et numérique à l exemple d un aménagement hydroélectrique

Complémentarité de la modélisation physique et numérique à l exemple d un aménagement hydroélectrique SimHydro 2010, Day 2, Session 2: Complementarity of physical and mathmatical models Complémentarité de la modélisation physique et numérique à l exemple d un aménagement hydroélectrique Complementarity

Plus en détail

Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique.

Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique. Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique. Relation entre le poids et la masse d un corps Formule : P = m. g Avec p : poids en newton (N) m : masse en kilogramme

Plus en détail

Projet Optiperf : les ressources du calcul parallèle à destination des architectes navals

Projet Optiperf : les ressources du calcul parallèle à destination des architectes navals Projet Optiperf : les ressources du calcul parallèle à destination des architectes navals Pierre-Michel Guilcher, Olivier Payen, Aurélien Drouet, Erwan Jacquin Plan de l exposé Contexte général Définition

Plus en détail

Optimisation de la performance. d un processus d usinage à commande numérique

Optimisation de la performance. d un processus d usinage à commande numérique Jacques ALEXIS 20 Novembre 2001 Optimisation de la performance d un processus d usinage à commande numérique 1 Exposé du problème à résoudre L exemple utilisé pour cette présentation a été présenté par

Plus en détail

Freinage des moteurs asynchrones

Freinage des moteurs asynchrones Freinage des moteurs asynchrones Introduction : Le fonctionnement d un système industriel peut nécessiter pour le moteur d entraînement: Un ralentissement Un freinage Un maintien à l arrêt Pour cela, on

Plus en détail

Les éoliennes. Synthèse du travail des élèves de 4 ème

Les éoliennes. Synthèse du travail des élèves de 4 ème Les éoliennes Synthèse du travail des élèves de 4 ème Année 2013 Collège du Chinchon Sommaire I. Introduction II. Développement 1) Principe de fonctionnement & définition 2) Les différentes éoliennes 3)

Plus en détail

ANNEXE 1 ÉPREUVES THÉORIQUES. Article premier. (Arrêté du 29 juillet et Modifié par : Arrêté du..2009).). Matières, durée, coefficients.

ANNEXE 1 ÉPREUVES THÉORIQUES. Article premier. (Arrêté du 29 juillet et Modifié par : Arrêté du..2009).). Matières, durée, coefficients. ANNEXE Article premier. (Arrêté du 29 juillet et Modifié par : Arrêté du..2009).). Matières, durée, coefficients. ÉPREUVES THÉORIQUES MATIÈRES DURÉE DES ÉPREUVES COEFFICIENTS Aérodynamique Construction

Plus en détail

BW : Pompes de surface auto-amorçantes

BW : Pompes de surface auto-amorçantes BW : Pompes de surface auto-amorçantes Epuisement de liquides chargés Conçu pour la vie Des solutions éprouvées pour des conditions d utilisation difficiles En tant que fournisseur de solutions de pompage,

Plus en détail

Compresseur scroll. Fluide Frigorigène R407C CDN. Groupes de condensation à refroidissement par air Modèles 205 à 905. de 19.0 à 83.

Compresseur scroll. Fluide Frigorigène R407C CDN. Groupes de condensation à refroidissement par air Modèles 205 à 905. de 19.0 à 83. Compresseur scroll Fluide Frigorigène R407C CDN Groupes de condensation à refroidissement par air Modèles 205 à 905 de 19.0 à 83.0kW Spécifications Les groupes de condensation à refroidissement par air

Plus en détail

Étude d un aérogénérateur

Étude d un aérogénérateur Étude d un aérogénérateur Présentation Mise en situation Source : http://technicalillustrators.org/files/2009/11/jhatch_windturbine_orig1.jpg DELORD Jean David, ROGER Emmanuel, Lycée Maximilien Perret

Plus en détail

PETITES ÉOLIENNES EN MILIEU URBAIN

PETITES ÉOLIENNES EN MILIEU URBAIN PETITES ÉOLIENNES EN MILIEU URBAIN INTRODUCTION Ces dernières années, les petites éoliennes sont devenues plus communes et nous les rencontrons actuellement en zones urbaines. De la même manière que pour

Plus en détail

AERONEF TELEPILOTE VOILURE FIXE DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier

AERONEF TELEPILOTE VOILURE FIXE DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier AERONEF TELEPILOTE VOILURE FIXE DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier Note : joindre au présent dossier les manuels d utilisation et d entretien de l aéronef. Constructeur : indiquez

Plus en détail

IUT GTE TP EOLIENNE. Objectifsdu TP : Acquérir des connaissances sur l origine et l utilisation actuelle de l énergie éolienne.

IUT GTE TP EOLIENNE. Objectifsdu TP : Acquérir des connaissances sur l origine et l utilisation actuelle de l énergie éolienne. IUT GTE TP EOLIENNE Objectifsdu TP : Acquérir des connaissances sur l origine et l utilisation actuelle de l énergie éolienne. Comprendre et mettre à l épreuve le fonctionnement d une éolienne, à travers

Plus en détail

La nouvelle référence pour les régimes de vent modéré. Éolienne SWT-2.3-101 de Siemens. Answers for energy.

La nouvelle référence pour les régimes de vent modéré. Éolienne SWT-2.3-101 de Siemens. Answers for energy. La nouvelle référence pour les régimes de vent modéré Éolienne SWT-2.3-101 de Siemens Answers for energy. 2 Siemens possède des éoliennes adaptées à chaque régime de vent Forte SWT-2.3-93 SWT-2.3-82 Turbulence

Plus en détail

Durée du TP : 3h30 1. RAPPELS. La densité d un corps, notée d, s'exprime suivant la relation suivante : corps. d ref

Durée du TP : 3h30 1. RAPPELS. La densité d un corps, notée d, s'exprime suivant la relation suivante : corps. d ref TP N 2 : MECANIQUE DES FLUIDES Durée du TP : 3h30 1. RAPPELS La densité d un corps, notée d, s'exprime suivant la relation suivante : corps d ref avec corps la masse volumique du corps considéré et ref

Plus en détail

récupération d énergie > bâtiments tertiaires > récupérateurs avec rafraîchissement intégré Récupérateur haute performance avec PAC intégrée Nouveau

récupération d énergie > bâtiments tertiaires > récupérateurs avec rafraîchissement intégré Récupérateur haute performance avec PAC intégrée Nouveau Nouveau Récupérateur haute performance avec PAC intégrée ÆÆTarifs p. 1142 ÆÆPièces détachées p. 1947 échangeur Contre-flux Moteur Basse consommation ECM RAFRAICHISSEMENT PAC intégrée InsTAllation Intérieur

Plus en détail

Directive relative à la rétribution du courant injecté à prix coûtant (RPC) Art. 7a LEne Energie éolienne (appendice 1.3 OEne)

Directive relative à la rétribution du courant injecté à prix coûtant (RPC) Art. 7a LEne Energie éolienne (appendice 1.3 OEne) Département fédéral de l'environnement, des transports de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l'énergie OFEN Version 1.1 du 10.05.2010 Directive relative à la rétribution du courant

Plus en détail

Influence de la variation de débit sur les performances d une pompe solaire

Influence de la variation de débit sur les performances d une pompe solaire Revue des Energies Renouvelables SIENR 12 Ghardaïa (2012) 23 28 Influence de la variation de débit sur les performances d une pompe solaire H. Ammar 1*, M.T. Bouziane 2 et Y. Bakelli 1 1 Unité de Recherche

Plus en détail

APPLICATIONS. Circuits d eau de chauffage. Circuits d eau glacée, d eau glycolée (de 20 à 40% de glycol) et T maxi 40 C

APPLICATIONS. Circuits d eau de chauffage. Circuits d eau glacée, d eau glycolée (de 20 à 40% de glycol) et T maxi 40 C PLAGES D UTILISATION Débits jusqu à : 11 m 3 /h Hauteurs mano. jusqu à : 7 m Pression de service maxi : 13 bar jusqu à 1 C bar jusqu à C Température : à 1 C DN orifices : 3 à MEI* de référence :,1 *Minimum

Plus en détail

Formation SIG et informatique : mini-projet MapInfo Identification de sites propices à l implantation d éoliennes

Formation SIG et informatique : mini-projet MapInfo Identification de sites propices à l implantation d éoliennes Formation SIG et informatique : mini-projet MapInfo Identification de sites propices à l implantation d éoliennes Jeanne CHABOCHE Master 2 professionnel «Management environnemental, développement durable

Plus en détail

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S Concours EPIT 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette MW K1200S Durée : 2h. Calculatrices autorisées. Présentation du problème Le problème

Plus en détail

DECLARATION DES PERFORMANCES N 1

DECLARATION DES PERFORMANCES N 1 DECLARATION DES PERFORMANCES N 1 Résistance mécanique C18 EN 1912 : 2012 + EN 338 :2009 DECLARATION DES PERFORMANCES N 2 Résistance mécanique C24 EN 1912 : 2012 + EN 338 :2009 DECLARATION DES PERFORMANCES

Plus en détail

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015 THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016 10 septembre 2015 THÉMATIQUES PROPOSÉES A Concevoir, surveiller, maintenir et exploiter les grandes installations de production E Services énergétiques

Plus en détail

Anémomètre/Débimètre Moulinet FA Vitesse / Débit Air - Gaz

Anémomètre/Débimètre Moulinet FA Vitesse / Débit Air - Gaz Anémomètre/Débimètre Vitesse / Débit Air - Gaz Le capteur à est idéal pour la mesure de vitesse et de débit d écoulement de l air ou de gaz. Caractéristiques techniques - Mesure de vitesse et débit d écoulement

Plus en détail

GUIDE DU PETIT EOLIEN

GUIDE DU PETIT EOLIEN GUIDE DU PETIT EOLIEN 1 Dossier petit éolien Dans de nombreux pays le petit éolien a le vent en poupe, par exemple aux USA 9801 éoliennes soit 18.2 MW ont été installées en 2008 et 9649 soit 21.5 MW en

Plus en détail

Gestionnaire du Réseau de Transport d 'Electricité. La prévision de consommation d électricité à RTE

Gestionnaire du Réseau de Transport d 'Electricité. La prévision de consommation d électricité à RTE Gestionnaire du Réseau de Transport d 'Electricité La prévision de consommation d électricité à RTE 2 PLAN DE LA PRESENTATION RTE, le gestionnaire du réseau d électricité Présentation d une méthodologie

Plus en détail

GEV MP 275 kw. L éolien visionnaire

GEV MP 275 kw. L éolien visionnaire GEV MP kw L éolien visionnaire Souplesse et légèreté GEV MP kw Structure légère Avec un poids de 2 tonnes pour une hauteur de 55 mètres, la GEV MP affiche un rapport performance/poids inégalé : elle est

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

TD d après CCP TSI 2012 CI 4 - TEC

TD d après CCP TSI 2012 CI 4 - TEC Contexte de l étude La nécessité de diminuer le coût de transport des marchandises embarquées sur les bateaux porte-conteneurs impose de limiter au maximum le temps d immobilisation des navires à quai.

Plus en détail

SIMULATEUR AUTO-ECOLE

SIMULATEUR AUTO-ECOLE SIMULATEUR AUTO-ECOLE Programme National de Formation : Etape n 1 0 CONTENU PEDAGOGIQUE CONNAITRE LE VEHICULE Savoir situer les organes mécaniques savoir situer les principaux organes de la voiture et

Plus en détail

Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre

Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre Sciences de la Terre Premier semestre du cycle d ingénieur (S5) Il commence par la période d intégration que suivent tous les élèves de Polytech

Plus en détail

Séance technique du CFGI

Séance technique du CFGI Séance technique du CFGI La géothermie de minime importance du 21 mai 2015 Xavier du CHAYLA Directeur de GEOTHER 2/20 rue Salvador Allende 92 000 Nanterre Tel : 01 55 17 16 10 Document protégés par Copyright.

Plus en détail

V90-1,8 MW V90-2,0 MW Le fruit de l expérience

V90-1,8 MW V90-2,0 MW Le fruit de l expérience V90-1,8 MW V90-2,0 MW Le fruit de l expérience Innovations en matière de technologie de pale Efficacité optimale Les générateurs OptiSpeed de la V90-1,8 MW et de la V90-2,0 MW sont des adaptations de ceux

Plus en détail