Cookbook Développement Android 4

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cookbook Développement Android 4"

Transcription

1 Cookbook Développement Android 4 60 recettes de pros Damien Gosset Fabrice Impérial Marc Pybourdin Nicolas Zinovieff

2 Maquette de couverture : Ici et ailleurs Illustration de couverture : Vlastimil Šesták-Fotolia.com Maquette intérieure : Belle page Dunod, Paris, 2013 ISBN

3 À propos de la collection Cookbook Informatique et cuisine L informatique, c est parfois un peu comme la cuisine : il faut assembler un certain nombre d ingrédients et d actions selon un enchaînement très précis. C est pourquoi quand un nouvel «ingrédient» apparaît, plutôt que de tâtonner seul dans son coin et risquer de rater son plat, il est beaucoup plus efficace de se référer à une recette rédigée par ceux qui ont déjà rencontré le problème et optimisé la solution. On peut ainsi travailler plus sereinement et adapter ensuite la recette à ses préférences. Pour les développeurs aussi, rien ne vaut un bon conseil et une solution éprouvée pour gagner du temps et écrire du code propre et efficace. C est le principe de la collection Cookbook : rassembler dans un seul ouvrage un certain nombre de «recettes» qui fournissent des réponses concrètes à des problèmes précis. Comment ça marche, ces recettes? Chaque titre de la collection comporte plusieurs dizaines de recettes qui sont regroupées par thème (les chapitres) mais qui sont indépendantes les unes des autres pour pouvoir être consultées et utilisées de façon ponctuelle. Les titres des recettes ont été rédigés de façon claire pour vous aider à trouver rapidement celle qui correspond à votre problème du moment. Si le titre n est pas suffisamment explicite, un index détaillé en fin d ouvrage vous aidera à aller directement au bon endroit grâce aux mots-clés. Toutes les recettes sont structurées en trois parties : Ce qu il faut savoir : cette première partie rappelle le contexte et les connaissances de base relatives à cette question. V

4 Ce qu il faut faire : c est le cœur de la recette qui fournit des explications précises et «prêtes à l emploi». Ce qu il ne faut pas faire : plus originale, cette dernière partie met en garde contre les erreurs les plus courantes et les impasses tentantes. Des retours d expérience fort utiles pour éviter les pièges À qui s adressent ces cookbooks? Aux développeurs bien sûr, aux testeurs, aux chefs de projet, aux étudiants et élèves ingénieurs et d une manière plus large à tous ceux qui développent des applis pour le travail ou pour le plaisir. Les compléments en ligne Des ressources complémentaires (code à télécharger ) ou de nouvelles recettes peuvent être téléchargées gratuitement sur le site Dunod, sur la page dédiée à l ouvrage, en suivant le QR code imprimé en couverture ou en utilisant l URL : www://dunod.com/contenus complémentaire/ Partager le savoir En règle générale les recettes sont faites pour être partagées, transmises et améliorées. Si vous avez des suggestions ou des recettes nouvelles à proposer n hésitez pas à nous en faire part à l adresse Après validation, nous les intégrerons aux compléments en ligne, voire à la prochaine édition de la version papier. Merci d avance. L éditeur VI

5 Sommaire Avant- propos Pre mière par tie : Fon Da men taux des appli ca tions 03 Chapitre 1 : Stockage et res ti tution des données Recette n 01 A ccéder à des données en local sur le périphérique...03 Recette n 02 Sto ckage dans les Préférences de l appli ca tion...05 Recette n 03 Sto ckage Internal et External...06 Recette n 04 Par ta ger les fichiers de son appli ca tion...10 Chapitre 2 : Navi ga tion dans une appli ca tion Recette n 05 Faire commu ni quer les fenêtres et le code d une appli ca tion...15 Recette n 06 Défi nir plu sieurs fenêtres dans notre appli ca tion...18 Recette n 07 Comment navi guer entre les fenêtres?...19 Recette n 08 Navi ga tion Trans ver sale / Onglets...22 Recette n 09 Pas sage d infor ma tion d une fenêtre à une autre...26 Chapitre 3 : Loca li sa tion des appli ca tions Recette n 10 Comprendre la mécanique de sélec tion de la langue uti li sée...29 Recette n 11 Loca li sa tion de texte à l aide de res sources...31 Recette n 12 Loca li sa tion de texte à l aide des Bundles...34 Recette n 13 Loca li ser des images...35 DEUXIème par tie : Accé Der aux compo sants phy siques de l appa reil 39 Chapitre 4 : Uti li ser les cap teurs de l appa reil Recette n 14 Utiliser l accé lé ro mètre...39 Recette n 15 Détecter un mou ve ment...42 Chapitre 5 : La géo locali sa tion Recette n 16 Obte nir notre position géolocalisée...47 Recette n 17 Affi cher la posi tion sur une carte...49 VII

6 Recette n 18 Cal cu ler la dis tance entre deux points...51 Recette n 19 Affi cher des points d inté rêt à proxi mité...54 Troi sième par tie : Inter agir avec les appli ca tions du sys tème 57 Chapitre 6 : Inter agir avec les photos Recette n 20 Accé der à la biblio thèque de photos...58 Recette n 21 Uti li ser la caméra...59 Recette n 22 Contrô ler le flash de la caméra...62 Recette n 23 Inté grer la librai rie Zbar dans un pro jet Android...63 Recette n 24 Trai ter les infor ma tions ren voyées par Zbar pour la reconnais sance des sym boles...67 Chapitre 7 : Mails, SMS et calen driers Recette n 25 Envoyer un mail depuis une appli ca tion...73 Recette n 26 Ajou ter des élé ments à un mail...76 Recette n 27 Envoyer des SMS/MMS depuis une appli ca tion...78 Recette n 28 Ajou ter un événement dans un calen drier...80 Recette n 29 Ajou ter une alarme dans un calen drier...83 Recette n 30 Accé der au car net d adresses...85 Chapitre 8 : Uti li ser les noti fi cations du sys tème Recette n 31 Uti li ser les notifications locales...87 Recette n 32 Uti li ser les notifications système...89 Recette n 33 Noti fi cations push avec le GCM...91 Chapitre 9 : Inté gra tion de publi cité Recette n 34 Créer un compte AdMob Recette n 35 Intégrer le SDK AdMob dans un pro jet Recette n 36 Gérer les publi ci tés Qua trième par tie : Inter agir avec des ser Vices à dis tance 109 Chapitre 10 : Commu ni ca tions syn chrones et asyn chrones Recette n 37 Recupérer des don nées simples Recette n 38 Récupérer des données de manière asyn chrone Recette n 39 Envoyer des requêtes spé ci fiques au ser veur VIII

7 Dunod Toute reproduction non autorisée est un délit. Recette n 40 Trai ter des don nées JSON Recette n 41 Géné ra li sa tion aux sockets Chapitre 11 : Inté gra tion d élé ments vidéo Recette n 42 Télécharger une vidéo et la sto cker sur le péri phérique Recette n 43 Lire une vidéo Recette n 44 Lire une vidéo depuis YouTube Chapitre 12 : Réseaux sociaux Recette n 45 Connexion aux différentes API Recette n 46 Uti li ser les API de Twitter Recette n 47 Commu ni quer sur Twitter Recette n 48 Récu pé rer une timeline de Twitter Chapitre 13 : Amazon Web Ser vices Recette n 49 Uti li ser Awazon Web Ser vices S Recette n 50 Gérer des buckets avec Amazon S Recette n 51 Ges tion des fichiers Recette n 52 Sto cker des don nées avec SimpleDB Chapitre 14 : Windows Azure Mobile Ser vices Recette n 53 Pré pa rer son pro jet pour Azure Recette n 54 Créer un nou veau ser vice mobile Recette n 55 Ajou ter une table pour le sto ckage Recette n 56 Accé der aux don nées Azure Chapitre 15 : Sto ckage de fichiers dans le Cloud Recette n 57 Connexion à Dropbox depuis une appli ca tion Recette n 58 Uti li ser Google Drive dans vos appli ca tions Recette n 59 Récu pé rer une copie d un fichier sur Google Drive Recette n 60 Uploader un fichier sur Google Drive Annexes Comprendre le mécanisme des Web Services Les Services de type REST L'approche WSDL / SOAP Exemple : le système de bookmarking Exemple d'échanges client/serveur IX

8 Ressources numériques En complément de cet ouvrage, vous trouverez sur le site Dunod, à l'adresse suivante : 1. Les sources des recettes traitées dans cet ouvrage ; 2. Une série de liens utiles vers des ressources Android. Avertissement pour le lecteur Nous avons incorporé à cet ouvrage de nombreux exemples de code directement réutilisables pour vos projets. Dans les recettes de l'ouvrage, ce code est commenté. La mise en page nous a imposé certains retours à la ligne. En cas de doute, n'hésitez pas à consulter les ressources numériques en ligne.

9 Avant- propos Ces der nières années, les usages du numé rique ont été révo lu tion nés avec l arri vée de sys tèmes inté grant des capa ci tés de commu ni ca tion avan cées dans la plu part des péri phériques. Aujourd hui, qu il s agisse de télé vi seurs, de télé phones et même de réfri gé ra teurs, on est qua si ment sûr de trou ver une ver sion embar quant un sys tème d exploi ta tion per met tant d uti li ser des appli ca tions. C est autour de ce concept que le sys tème Android est arrivé depuis près de 10 ans. Au départ au sein d une start-up, puis rapi de ment racheté par Google, pour pro po ser un sys tème ouvert, adap table et personnalisable par n importe quel construc teur dési rant l inté grer dans ses pro duits. Android est aujourd hui devenu un sys tème mature et une réelle alter na tive à ce que peuvent pro po ser Apple, Microsoft et les construc teurs his to riques de smartphones. La phi lo sophie autour d Android rap pelle beau coup celle des envi ron ne ments GNU/Linux et son modèle commu nau taire qui a per mis de nom breuses avan - cées dans l infor ma tique. Cepen dant, Android s est vu complété par de nom - breuses sur couches inté grées par les construc teurs, soit pour ajou ter des fonc tion na li tés dédiées à leurs appa reils, soit pour faire évo luer l expé rience uti li sa teur. Ainsi, Android, dans la lignée de son lan gage prin ci pal qu est le Java, est un sys tème qui mise sur l interopérabilité et la portabilité du code. Cepen dant, il faut (comme c est le cas avec Java) tenir compte de l ensemble des spé ci fici - tés liées aux dif fé rents péri phériques où le pro gramme pourra être exé cuté. Le déve lop pe ment sous Android sup pose alors de prendre en compte un grand nombre de para mètres pour garan tir le bon fonc tion ne ment et le suc cès d une appli ca tion. En effet, le déve lop peur ne con naît pas néces sai re ment le type d appa reil sur lequel sera exécuté son pro gramme, ni les fonc tion na li tés ou les pro grammes embar qués par ce der nier. Dès lors, une atten tion toute par ti cu lière devra être por tée à ces aspects pour garan tir la meilleure expé - rience uti li sa teur pos sible. 1

10 L objec tif de cet ouvrage est de four nir à ses lec teurs un ensemble de recettes «prêtes à l emploi» por tant sur des pro blé ma tiques récur rentes ren - contrées par les déve lop peurs. Nous avons sou haité pro po ser une approche pui sée dans nos expé riences pro fes sion nelles res pec tives et vous per mettre ainsi de les adap ter pour gagner du temps dans vos déve lop pe ments quo ti - diens. L ouvrage est ainsi struc turé en grandes thé ma tiques, cha cune por tant sur un aspect métier bien pré cis, qu il s agisse de l uti li sation des compo sants, des péri phériques, de l uti li sation de ser vice de Cloud, etc. L inté gra lité du code a été réa lisé pour les envi ron ne ments Android 4 et sui vant. À l heure actuelle, cette ver sion est la plus uti li sée sur l ensemble du parc Android et sur tout sur la majo rité des péri phériques des uti li sa teurs consom ma teurs d appli ca tions. Pour déve lop per sur Android, de nom breux outils existent, et chaque développeur est libre de choi sir les siens. Pour notre part, nous avons uti lisé, tout au long de cet ouvrage, Éclipse ainsi que Android Stu dio. Nous avons éga le ment sou haité agré men ter nos recettes de dif fé rents retours d expé rience dans les par ties «Ce qu il ne faut pas faire». Ces par ties comportent à la fois des exemples d erreurs à ne pas repro duire mais éga le - ment et sur tout un rap pel sur des oublis à éviter pour opti mi ser votre tra vail. Pour complé ter ces recettes, vous retrou verez sur un espace en ligne dédié à l'ouvrage où nous vous pro po sons cer taines mises à jour, quelques ajouts et dif fé rentes recettes sup plé men taires. Remer ciements Damien Gosset remercie chaleureusement sa famille ainsi que son équipe pour leur compréhension et leur enthousiasme motivant pendant la rédaction de cet ouvrage. Fabrice Impérial souhaite remercier ses parents ainsi que ses grands-parents pour leur soutien. Marc Pybourdin remercie affectueusement Aude et Nathan pour leur patience, leur compréhension et leur soutien. 2

11 Première partie Fon Da men taux des appli ca tions Stockage et res ti tution des données Chapitre 1 Recette N 01 a ccéder à des données en local sur le périphérique Ce qu il faut savoir La visua li sa tion des don nées pré sup pose que l on ait évi dem ment des don - nées à affi cher. Ces don nées peuvent être sto ckées à dis tance ou en local, l objec tif étant à chaque fois de garan tir un accès rapide et fiable à ces der - nières pour les pré sen ter à l uti li sa teur. À la dif fé rence d autres envi ron ne ments, Android est un sys tème dit «ouvert» : si l on con naît le che min d un fichier et que l on a les droits appro - priés, il est pos sible d y accé der, en lec ture comme en écri ture. Android four nit par ailleurs un moyen d expo ser les don nées de son appli - ca tion via un «content provider». Ce compo sant per met un accès en lec ture/ écri ture aux fichiers de votre appli ca tion.

12 Ce qu il faut faire Pour obte nir l URL du réper toire où sont géné ra le ment sto ckées les images, nous uti li se rons la méthode ci- dessous qui nous retourne l URL du réper toire concerné. File dir = getdir(environment.directory_pictures, Context.MODE_ PRIVATE); Ce qu il ne faut pas faire Le sto ckage de don nées en local pri vi lé gie la dis po ni bi lité, compte tenu que les don nées de l appli ca tion sont direc te ment acces sibles sur le péri phérique, ce qui garantit une rapi dité d accès. Cepen dant, se pose la ques tion de l exac ti tude de ces der nières et ce, encore plus, lorsque les don nées sont uti li sées par plu sieurs uti li sa teurs et qu un réfé ren tiel existe et est sto cké à dis tance. Le SDK nous four nit éga le ment d autres options de sto ckage per met tant d évi ter les pro blèmes de per mis sions ou d opti mi sations : Le sto ckage dans les pré fé rences (petit volume, si pos sible), Le sto ckage dans les don nées «pri vées» de l appli ca tion (acces sibles en théo rie à l appli ca tion elle- même seule ment, et effa cées lors de la désinstallation de l appli ca tion). On appelle ces trois formes de sto ckage External, Preferences et Internal. Les deux pre miers ne néces sitent aucune per mis sion par ti cu lière, le der nier, lui, a besoin des per mis sions android.per mis sion.read_ EXTERNAL_STORAGE ou android.per mis sion.write_external_ STORAGE. Android pro pose éga le ment un sto ckage dans une base de don nées SQLite ainsi qu au tra vers du réseau. Le choix de la solu tion de sto ckage est à faire selon trois cri tères, que les dif fé rentes méthodes de sto ckage vont plus ou moins favo ri ser : Eexac ti tude : la don née doit être la plus récente et la plus per ti nente pos sible, 4

13 Dis po ni bi lité : la don née doit être acces sible lorsque l on en a besoin et ce, quelque soit le contexte d uti li sation (absence de réseau par exemple), rapi dité : la don née doit prendre un temps aussi réduit que pos sible pour être récu pérée. Recette N 02 Sto ckage dans les Préférences de l appli ca tion Ce qu il faut savoir Le sto ckage dans les Préférences fonc tionne sur le modèle d une table clefs/ valeurs, et en mode tran sac tion nel. Par ailleurs, il ne sera pas néces saire de se poser la ques tion du sto ckage en lui- même, étant donné que le sys tème le gérera pour nous. Ce qu il faut faire Dunod Toute reproduction non autorisée est un délit. Sup po sons une appli ca tion qui a besoin d accé der à deux variables : Le nom de l uti li sa teur, S il sou haite être en mode silen cieux. Le code per met tant de réa li ser cela sera : // Récupérer l objet préférences (PREFS_NAME détermine le nom // de la table) SharedPreferences settings = getsharedpreferences(prefs_name, 0); // Récupérer l une des valeurs de la liste des préférences boolean silent = settings.getboolean( silentmode, false); // Récupérer une autre valeur String displayname = settings.getstring( display, System. getproperty( user.name )); 5

14 Note : Dans notre exemple, la valeur sys tème «user.name» sera pro ba ble - ment vide sur un appa reil Android, mais est inté res sante en tant qu exemple d accès aux pro prié tés glo bales de l appa reil. Pour écrire dans les pré fé rences, il faut fonc tion ner en mode tran sac tion nel, à savoir que l on fait les modi fi ca tions dans un «contexte» (editor en anglais), et que les modi fi ca tions ne seront prises en compte qu une fois qu elles auront été vali dées (commit en anglais). // On crée un contexte d édi tion SharedPreferences.Editor editor = settings.edit(); // On ren seigne les valeurs editor.putboolean( silentmode, true); editor.putstring( display, Android dev ); // On valide les modi fi ca tions editor.commit(); Ce qu il ne faut pas faire Le deuxième para mètre des fonc tions get* de Préférences sert à indi quer la valeur par défaut. Par ailleurs la méthode System.getProperty per met d accé der à cer taines pré fé rences sys tème. Atten tion l accès à ces der nières n est pas géné ra lisé et se fait bien sou vent selon des méthodes spé ci fiques à cha cune pour des rai sons de sécu rité. Recette N 03 Sto ckage Internal et External Ce qu il faut savoir Le stockage dans les données et donc Internal ou External fonc tionnent sur le sys tème plus tra di tion nel de java.io et l uti li sation des classes File et File*Stream. File est une abs trac tion du sys tème de fichier au niveau de la machine vir tuelle Java : on peut par cou rir l arbo res cence, accé der et modi fier les pro prié tés des fichiers et dos siers, les copier ou dépla cer, etc. 6

15 File*Stream sont des accesseurs sur le contenu des fichiers. Note : Le but de l opé ra tion est d igno rer la dis po si tion phy sique des élé ments dans le sys tème ainsi que le type de sto ckage qui est uti lisé. L ensemble de l arbo res cence est ainsi trans posé dans un arbre d objets Java que la machine vir tuelle main tient pen dant l exé cu tion des appli ca tions. Dans le cas du sto ckage interne, les classes sys tèmes nous donnent direc - te ment accès au contenu des fichiers au tra vers de *Stream et donc la pos - si bi lité d écrire ou de lire du texte, des objets java, etc. Ce qu il faut faire Sup po sons une appli ca tion qui a besoin d accé der à un fichier «test» : FileOutputStream fos = openfileoutput("test", Context.MODE_ PRIVATE); FileInputStream fis = openfileinput("test"); Dunod Toute reproduction non autorisée est un délit. Si le fichier n existe pas, il sera alors créé. Les dif fé rents modes de créa tion sont : MODE_PRIVATE : on crée le fichier, et il n est acces sible que par l appli - ca tion elle- même, MODE_APPEND : on ajoute au fichier déjà créé s il existe, on le crée sinon, MODE_WORLD_READABLE : le fichier créé sera lisible par tout le monde, MODE_WORLD_WRITABLE : le fichier créé sera acces sible en écri ture à tout le monde. Dans le cas du sto ckage External, il faut d abord construire le File cor res - pon dant pour accé der au *Stream. Conseil : Il est éga le ment pos sible d accé der direc te ment au Stream en fai sant : new FileInputStream(che min); Atten tion, cela n est pas recom mandé car il n y a aucune garan tie sur le for - mat du che min de l appa reil cible. Le fait de construire le File avant per met de récu pé rer la racine et les sépa ra teurs. 7

16 En External, on a accès à l inté gra lité des API fichiers de Java. Étant donné le sys tème de permissions, on navigue dans l arbo res cence et on peut créer, effa cer, modi fier des fichiers dont on con naît le che min. La racine du dos sier «uti li sa teur» dans lequel on a tous les droits est don - née par la classe Environment. Sup po sons que l on sou haite accé der au fichier «test» dans la zone par ta - gée par toutes les appli ca tions : // On récu père le poin teur sur un fichier à la racine du // sto ckage par tagé par les difé rentes appli ca tions File tmpfile = new File(Environment. getexternalstoragedirectory() + File.separator + test ); // On tente de le créer if(tmpfile.createnewfile()) System.out.println( Created File ); else if(tmpfile.exists()) System.out.println( File already exists ); else System.out.println( File does not exist AND cannot be created. ); // On initialise les stream input et output FileInputStream fis = null; FileOutputStream fos = null; // On ini tia lise les stream par rap port aux per mis sions du fichier if(tmpfile.canread()) fis = new FileInputStream(tmpFile); if(tmpfile.canwrite()) fos = new FileOutputStream(tmpFile); Une fois les File*Stream créés, on fonctionne en mode Java stan dard. On peut créer un Buffered*Stream pour lire/écrire des chaînes de carac tères : // Écri ture des chaînes OutputStreamWriter osw = new OutputStreamWriter(fos); BufferedWriter bw = new BufferedWriter(osw); bw.write( test string\n ); 8

17 // Lec ture des lignes (retour nera des chaînes sans retour // cha riot/saut de ligne) InputStreamReader isr = new InputStreamReader(fis); BufferedReader br = new BufferedReader(isr); String test = br.readline(); Il est éga le ment pos sible d uti li ser des objets Java : // Test est un objet quel conque qui implé mente l inter face // Serializable ObjectOutputStream oos = new ObjectOutputStream(fos); oos.writeobject(test); // testobj devra être casté dans le bon type ObjectInputStream ois = new ObjectInputStream(fis); Object testobj = ois.readobject(); Ou enfin de gérer direc te ment les octets : // Attention de bien véri fier la taille de tableau et le nombre // d octets réellement lu byte filecontents [] = new byte[256]; int readbytes = fis.read(filecontents); // Basique mais effi cace byte strbytes [] = Super phrase de la mort à écrire. getbytes(); fos.write(strbytes); Dunod Toute reproduction non autorisée est un délit. Ce qu il ne faut pas faire Atten tion, la plu part des *Stream sont bufferisés. Leur contenu ne sera écrit sur disque que lors qu une cer taine taille en mémoire est atteinte, ou lors de la des truc tion de l objet (après être sorti de la fonc tion depuis un cer tain temps, ou si une autre tentative d accès au fichier a lieu). Pour for cer l écri ture, il est pos sible d uti li ser fos.flush(). De la même manière, si vous êtes cer tain de ne plus avoir besoin du flux, fos.close() fera un flush, puis fer mera le fichier. La libé ra tion auto ma tique de l objet fera un close(). 9

18 Recette N 04 Par ta ger les fichiers de son appli ca tion Ce qu il faut savoir Le par tage des fichiers est effec tué via un «content provider» qui va être uti - lisé pour gérer les accès aux don nées selon une approche type client/ser veur. L accès aux don nées se fera au tra vers d un objet de type ContentResolver qui va, côté client, commu ni quer avec un objet de type ContentProvider côté ser veur. Note : L approche modu laire des applications Android fait qu il est pos sible de par ta ger une par tie de son appli ca tion, qu il s agisse de fenêtres (Activities) ou de don nées via les Content provider. Cepen dant, il s agit bien ici d une méthode per met tant de par ta ger des don - nées entre dif fé rentes appli ca tions, mais il n est pas ques tion ici de publier les don nées à des ti nation d applications lambda qui ne con naîtraient pas la struc ture des don nées telles que celles publiées par notre content provider. Ce qu il faut faire La pre mière étape pour décla rer un content provider est de le décla rer dans notre Manifest et de sur char ger les méthodes de la classe Content Provider : <provider android:authorities="com.ex ample.android. contentprovider" android:name="myappprovider" /> On sur charge ensuite les méthodes de la classe ContentProvider dont va héri ter MyAppProvider. 10

19 oncreate(); delete(uri, String, String[]); gettype(uri); insert(uri, ContentValues); query(uri, String[], String, String[], String); update(uri, ContentValues, String, String[]); Sup po sons que nous sou hai tons par ta ger des don nées depuis notre appli - ca tion. Nous sto ckons les don nées dans une base SQLite, gérée par mdatabase et Helper. Pour le besoin de cet exemple, nous ne pré ci se rons pas le schéma SQL mais il doit être connu à la fois de notre appli ca tion cou rante et des appli ca tions qui utiliseront notre ContentProvider. Nous allons ensuite défi nir notre class MyAppProvider de la manière sui vante : Dunod Toute reproduction non autorisée est un délit. /** MyAppProvider * classe d exemple pour four nir un provider dans l ensemble de l appareil */ public class MyAppProvider ex tends ContentProvider /// la base utilisée pour stocker l info DatabaseHelper mdatabase; private static final int RECORDS = 1; /// id interne public static final Uri CONTENT_URI = Uri parse("content://"+authority+"my service"); /// racine du provider public static final String AUTHORITY = "com.myapp. contentprovider"; /// enre gis tre ment des Uri pour le provider private static final UriMatcher mat cher = new UriMatcher( UriMatcher.NO_MATCH); static mat cher.adduri(authority, "records", RECORDS); 11

20 Dans le code ci- dessus, nous avons indi qué que notre provider va répondre aux requêtes envoyées à : content://com.myapp.contentprovider/my service/ Une des requêtes pos sibles va se faire sur : content://com.myapp.contentprovider/my service/records Nous allons ensuite sur char ger les dif fé rentes méthodes de la classe ContentProvider de manière à ce que les requêtes effec tuées ren voient les bonnes valeurs. /// Les méthodes de la classe Provider à sur char ger /// Dans notre exemple, la suppression n est pas public int delete(uri uri, String selection, String[] selectionargs) return 0; /// aucun élé ment affecté /// Cette méthode définit le type de ren voi effec tué sur le // public String gettype(uri uri) int matchtype = mat cher.match(uri); switch (matchtype) case RECORDS: /// le seul type que l on gère return ContentResolver.CURSOR_DIR_BASE_TYPE + "/ records"; default: throw new IllegalArgumentException("URI inva lide : " + uri); 12

21 /// Dans notre exemple sup po sons que l on auto rise l ajout // d public Uri in sert(uri uri, ContentValues values) long id = mdatabase.getwritabledatabase().in sert(helper. TABLE_NAME, null, values); /// le Helper est chargé de faire la véritable insertion uri = Uri.withAppendedPath(uri, "/" + id); return uri; /// La créa tion se fait dans notre public boolean oncreate() return true; /// Nous avons ici la méthode cen trale per met tant les // recherches /// Pour plus d infos sur ces para mètres, lire // la documentation, /// mais pour faire simple, la projection correspond aux // colonnes sélectionnées /// et la selection au public Cursor query(uri uri, String[] pro jec tion, String selection, String[] selectionargs, String sortorder) Dunod Toute reproduction non autorisée est un délit. SQLiteQueryBuilder qbuilder = new SQLiteQueryBuilder(); qbuilder.settables(helper.table_name); int uritype = mat cher.match(uri); Cursor resultcursor = qbuilder.query(mdatabase. getwritabledatabase(), pro jec tion, selection, selectionargs, null, null, sortorder, null); resultcursor.setnotificationuri(getcontext(). getcontentresolver(), uri); return resultcursor; 13

22 /// Mise à jour du contenu non auto ri sée public int update(uri uri, ContentValues values, String selection, String[] selectionargs) return 0; /// aucun élé ment affecté Ce qu il ne faut pas faire Le par tage de fichiers est par ti cu liè re ment utile mais atten tion cepen dant à ne pas par ta ger trop de fichiers, ce qui pour rait expo ser l appli ca tion à des pro blèmes de sécu rité ou de co hérence des don nées. 14

23 Navi ga tion dans une appli ca tion Chapitre 2 Les péri phériques mobiles ont tous un point commun : ils ne sont pour l ins tant capables d affi cher qu une seule fenêtre à la fois sur l écran. Ainsi, la navi ga tion au sein d une appli ca tion dif fère de celle des appli ca tions clas siques. Une des par ti cu la ri tés des uti li sa teurs de mobile est qu ils appré cient la sim pli cité de l inter face quelle que soit la complexité du code et des fonc tion - na li tés. Cette sim pli cité est très for te ment recom man dée, compte tenu de la taille des écrans et de la rela tive pau vreté des péri phériques d inter ac tion. Nous allons voir dans ce cha pitre comment sont codées ces fenêtres et la façon dont elles interagissent entre elles. Recette N 05 Faire commu ni quer les fenêtres et le code d une appli ca tion Ce qu il faut savoir Pour décrire une vue de manière très simple, nous pou vons dire que ce sont les éléments qui sont affi chés à l écran. 15

24 Elles sont compo sées de plu sieurs élé ments comme des images, des bou tons qui sont d ailleurs consi dé rés comme des vues à part entière par le sys tème. Android fonc tionne avec des Activities et des Fragments. On peut sim - pli fier le rai son ne ment en se disant qu une Activity est une fenêtre et un Fragment est une sous- fenêtre (dans une même Activity). Par exemple, si vous avez une fenêtre avec des onglets, chaque vue cor res pon dant à un onglet est un Fragment, alors que la vue conte nant la barre de bas cu le ment est une Activity. La dif fé rence en termes de fonc tion ne ment est liée à la vie de l appli ca tion et au sys tème. Syn taxi que ment et conceptuellement, ces deux grands types de vues res tent très simi laires. Toute la méca nique de vues repose sur le concept des Intents. Par exemple, lan cer une appli ca tion revient à lan cer l Activity de type LAUNCHER de votre appli ca tion. C est celle- ci qui char gera tous les Fragments cor res pon - dant au pre mier écran de l appli ca tion. Par la suite, chan ger de fenêtre cor res pond à ouvrir l Activity cor res - pon dant à un Intent donné, et à lui pas ser d éven tuels para mètres d usage. Spé cia lité d Android, n importe quelle appli ca tion peut «lan cer» n importe quelle Activity de n importe quelle autre appli ca tion, à par tir du moment où l Intent est cor rec te ment for mulé et où elle est «publique». Plus concrè te ment, les Activities et les Fragments ont une exis tence sous forme de duo layout- classe (pour mettre en regard l inter face gra - phique et le code asso cié), et les Activities sont en plus décla rées dans le Manifest de l appli ca tion. Ce qu il faut faire Les élé ments gra phiques sont défi nis dans les fichiers XML pré sents dans les layouts. Cha cun d entre eux est défini selon ses attri buts (taille et posi tion, style pour les textes, images pour les vues cor res pon dantes, etc.). L attri but per met tant au code de modi fier tout ou par tie des pro prié tés des vues est l id. Sup po sons que l on ait un champ texte dans une vue, défini dans le xml de la façon sui vante : 16

Cookbook Développement Android 4. 60 recettes de pros

Cookbook Développement Android 4. 60 recettes de pros Cookbook Développement Android 4 60 recettes de pros Dans la même collection : Cookbook référencement Google, 80 recettes de pros N. Ghouti-Terki, 216 pages, Dunod, 2013. Cookbook développement ios7, 60

Plus en détail

Le Développement ios 7. 60 recettes de pros

Le Développement ios 7. 60 recettes de pros Le Développement ios 7 60 recettes de pros Dans la même collection : Cookbook référencement Google, 80 recettes de pros S. Ghouti-Terki, 216 pages, Dunod, 2013. Cookbook développement Android 4, 60 recettes

Plus en détail

I n f o r m a t i o n g é n é r a l e M a r c h e à s u i v r e

I n f o r m a t i o n g é n é r a l e M a r c h e à s u i v r e Dossier pour ANT HANDICAPÉ DE L INTÉGRATION D UN ENFEN SERV ICE DE GAR information générale et marche à suivre Document de travail à conser ver au ser vice de garde Le dossier pour l inté gra tion d un

Plus en détail

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena La vente : votre nouvelle compétence Viroune Pholsena Conseillère éditoriale : Michelle Fayet La méthode PACTERA est une méthode déposée. Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070567-2 Introduction Vendre son

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1 PARTIE 1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés....7 Chapitre 1. L impératif de sécurité informatique....11 Sec tion 1. La néces saire

Plus en détail

Cloud. Personnel. Tout sur le. Travaillez, stockez, jouez et échangez dans le nuage

Cloud. Personnel. Tout sur le. Travaillez, stockez, jouez et échangez dans le nuage Cloud Tout sur le Personnel Travaillez, stockez, jouez et échangez dans le nuage Couverture : Rachid Maraï Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-100-59009-4 Sommaire Avant- propos...vii 1. Qu est- ce que le Cloud?...1

Plus en détail

I nt rod u ct io n. 1. Les dif fé rents types de pro jet informatique. Le pro jet à réa li ser pourra être un site Inter net (sous dif fé rentes

I nt rod u ct io n. 1. Les dif fé rents types de pro jet informatique. Le pro jet à réa li ser pourra être un site Inter net (sous dif fé rentes I nt rod u ct io n 1. Les dif fé rents types de pro jet informatique Le pro jet à réa li ser pourra être un site Inter net (sous dif fé rentes formes), le déve lop pe ment d une appli ca tion spé ci fique

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

INTRODUCTION. Ces trois aspects sont : 1. Animer un projet 2. S intéresser à son ter rain 3. Adapter sa posture

INTRODUCTION. Ces trois aspects sont : 1. Animer un projet 2. S intéresser à son ter rain 3. Adapter sa posture INTRODUCTION L environnement de l entreprise se complexifie et les attentes des sala riés changent : mon dia li - sation des marchés, éloignement des centres de décision, médiatisation des problèmes, perte

Plus en détail

Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070510-8

Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070510-8 Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070510-8 7 La néces sité de réguler la sûreté nucléaire Q uel sujet incongru! La néces sité de réguler la sûreté nucléaire n estelle pas évi dente aux yeux de tous? Il

Plus en détail

ADDENDA DROIT POLICIER QUÉBÉCOIS Loi sur la police annotée et règlements concernant la police, 20 e édition. Alain-Robert Nadeau

ADDENDA DROIT POLICIER QUÉBÉCOIS Loi sur la police annotée et règlements concernant la police, 20 e édition. Alain-Robert Nadeau ADDENDA Loi sur la police annotée et règlements concernant la police, 20 e édition 2016-2017 Alain-Robert Nadeau RÈGLEMENT SUR LE DÉROULEMENT DES ENQUÊTES DU BUREAU DES ENQUÊTES INDÉPENDANTES, RLRQ, c.

Plus en détail

office national de sécurité sociale

office national de sécurité sociale office national de sécurité sociale Périodes assimilées des travailleurs assujettis à la sécurité sociale pour les quatres trimestres de 2011 (O.N.S.S.) office national de sécurité sociale Institution

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD

EN SER VIC E DE GA RD Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD p l a n d i n t é g r a t i o n Document à conserver au service de garde L éla bo ra tion du plan d inté gra tion a pour but d

Plus en détail

Conception et rédac tion André Dolbec, pré si dent Hélène Monfet, secré tai re coor don na tri ce

Conception et rédac tion André Dolbec, pré si dent Hélène Monfet, secré tai re coor don na tri ce Pour tout ren sei gne ment rela tif au pré sent document, priè re de s adres ser au : Comité d agré ment des pro gram mes de for ma tion à l ensei gne ment 1035, rue De La Chevrotière, 28 e étage Québec

Plus en détail

l a b o î t e à o u t i l s de la Comptabilité

l a b o î t e à o u t i l s de la Comptabilité l a b o î t e à o u t i l s de la Comptabilité l a b o î t e à o u t i l s de la Comptabilité Bruno Bachy La tra duc tion en anglais des résu més a été réa li sée par Jennifer Weinberg. Les QR codes et

Plus en détail

Table des matières. Pré face. Intro duc tion 1. 1 La vision client 7

Table des matières. Pré face. Intro duc tion 1. 1 La vision client 7 Pré face V Intro duc tion 1 Quel est le pro blème? 1 De quoi parle- t-on? 2 Les leviers d effi ca cité mar ke ting 3 La place du digi tal dans ce livre 4 À qui s adresse ce livre 4 Chaque cha pitre aborde

Plus en détail

TUTO 2 - ANDROID : BONJOUR QUI?

TUTO 2 - ANDROID : BONJOUR QUI? TUTO 2 - ANDROID : BONJOUR QUI? Dans ce tutoriel, on va développer une application assez simple. Ce tutoriel va permettre de découvrir des composants graphiques (Textfield, EditText et Bouton). Un aperçu

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. é v a l u a t i o n a n n u e l l e

EN SER VIC E DE GA RD. é v a l u a t i o n a n n u e l l e Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD é v a l u a t i o n Document de travail à conser ver au ser vice de garde P A R T I E A R E N S E I G N E M E N T S G É N É R A

Plus en détail

Cor rigé. 1) Réalisez un diagnostic interne de l entre prise. La Grande Récré Cas 6. Matrice SWOT

Cor rigé. 1) Réalisez un diagnostic interne de l entre prise. La Grande Récré Cas 6. Matrice SWOT La Grande Récré Cas 6 Cor rigé 1) Réalisez un diagnostic interne de l entre prise. Forces Matrice SWOT Fai blesses Posi tion ne ment : La Grande Récré a mis en place un réseau de conseillers dans les maga

Plus en détail

1 Qu est- ce que. la prépa? Qu est-ce que la prépa? Est- ce que c est dur d y ren trer?

1 Qu est- ce que. la prépa? Qu est-ce que la prépa? Est- ce que c est dur d y ren trer? 1 Qu est- ce que la prépa? C est la ques tion que de nom breux lycéens ou parents d élèves se posent. Est- ce qu il faut beau coup tra vailler? Est- ce si dur qu on le dit? Est- ce que c est fait pour

Plus en détail

Je construis mon véhicule électrique

Je construis mon véhicule électrique Je construis mon véhicule électrique Retrouvez aussi : Électrotechnique et énergie électrique 2 e édition Luc Lasne 304 pages Dunod, 2013 Aide-mémoire d électrotechnique Pierre Mayé 320 pages Dunod/L Usine

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

TP1 : Traducteur «Français-Anglais»

TP1 : Traducteur «Français-Anglais» TP1 : Traducteur «Français-Anglais» Objectifs : créer deux activités, basculer entre activités, passer des paramètres entre activités, utiliser un service Internet pour faire réaliser une traduction, utiliser

Plus en détail

SharePoint 2013. 40 recettes de pros

SharePoint 2013. 40 recettes de pros SharePoint 2013 40 recettes de pros Dans la même collection : Cookbook référencement Google, 80 recettes de pros N. Ghouti-Terki, 216 pages, Dunod, 2013. Cookbook développement ios7, 60 recettes de pros

Plus en détail

HIGH-TECH MACHINED PARTS

HIGH-TECH MACHINED PARTS HIGH-TECH MACHINED PARTS BULTECH PRECISION SA Route des Rez 1 CH-1667 Enney 1 www.bultech.ch L ENTREPRISE Active depuis 1989, Bultech Précision fabrique vos pièces uni taires et vos sous-ensembles dans

Plus en détail

Gérer un site internet simple

Gérer un site internet simple TUTORIEL Gérer un site internet simple Pourquoi avoir un site internet? Table of Contents Table of Contents... 2 Étape 1 : créer un compte Google (Gmail)... 3 Etape 2 : créer un site internet Google...

Plus en détail

Persistance des données sur une courte durée

Persistance des données sur une courte durée Persistance des données sur une courte durée Chantal Keller 16 octobre 2015 Persistance des données sur une courte durée Chantal Keller 1 / 16 Plan 1 Points généraux importants 2 Persistance des données

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

Mise en œuvre d un Site Sharepoint-V1

Mise en œuvre d un Site Sharepoint-V1 Mise en œuvre d un Site Sharepoint- MAJ 20/01/2015 Ce document décrit le paramétrage pour la mise en œuvre des fonctionnalités standard de Microsoft SharePoint 2013 NADAP et SharePoint NADAP ( Nouvelle

Plus en détail

office national de sécurité sociale

office national de sécurité sociale office national de sécurité sociale Cotisations sociales déclarées à l O.N.S.S. pour 2009 office national de sécurité sociale Institution publique de sécurité sociale Cotisations sociales déclarées à l

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

l a b o î t e à o u t i l s Chef de projet Avec 6 vidéos d approfondissement Jérôme MAES François debois

l a b o î t e à o u t i l s Chef de projet Avec 6 vidéos d approfondissement Jérôme MAES François debois l a b o î t e à o u t i l s du Chef de projet Avec 6 vidéos d approfondissement Jérôme MAES François debois Nous remercions l ensemble de nos clients, qui ont alimenté cette Boîte à Outils par leur exigence

Plus en détail

Votre première application Android - Introduction aux Interfac. utilisateur

Votre première application Android - Introduction aux Interfac. utilisateur Votre première application Android - Introduction aux Interfaces graphiques utilisateur frederic.guinand@univ-lehavre.fr 2014-2015 Plan Analyse d une app Android : visite guidée Introduction aux interfaces

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X 3 Création de pages dynamiques courantes Dans le chapitre précédent, nous avons installé et configuré tous les éléments indispensables à la mise en œuvre d une

Plus en détail

In t r od u ct i o n. à la r e c h e r c h e o p ér at i o nnelle

In t r od u ct i o n. à la r e c h e r c h e o p ér at i o nnelle In t r od u ct i o n à la r e c h e r c h e o p ér at i o nnelle À pre mière vue, la recherche opé ra tion nelle est un ensemble de tech niques récentes, datant tout au plus de la seconde guerre mon diale.

Plus en détail

Les. Techniques. immobilières. en 40 fiches. Pra tiques Appli ca tions cor ri gées. 2 e édition. Serge Bettini Sophie Bettini

Les. Techniques. immobilières. en 40 fiches. Pra tiques Appli ca tions cor ri gées. 2 e édition. Serge Bettini Sophie Bettini Les Techniques immobilières en 40 fiches Pra tiques Appli ca tions cor ri gées 2 e édition Serge Bettini Sophie Bettini Des mêmes auteurs Acheter, vendre, louer, éditions Chiron, 2012/2013 Droit de l immobilier,

Plus en détail

AMPLIFICATEUR // 24V 2A AMPLIFIER 24V 2A

AMPLIFICATEUR // 24V 2A AMPLIFIER 24V 2A AMPLIFICATEUR // 24V 2A AMPLIFIER 24V 2A AMPLI 24 AL. RESET AL. B.P. 1 49340 TREMENTINES FRANCE Tél.: 02 41 71 72 00 EXPORT : (33) 2 41 71 72 32 Fax : 02 41 71 72 01 FAX : (33) 2 41 71 72 02 Réf. : 604898

Plus en détail

Cookbook Référencement Google. 80 recettes de pros

Cookbook Référencement Google. 80 recettes de pros Cookbook Référencement Google 80 recettes de pros Dans la même collection : Cookbook développement Android 4, 60 recettes de pros D. Gosset, F. Impérial, M. Pybourdin,, 216 pages, Dunod, 2013. Cookbook

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

BT-887 BT-436. Manuel UTILISATEUR. BT-436 Soft ware Ver. 1.0.0 BT-887 Soft ware Ver. 1.1.3 Ma nuel n 17499 Rev. - spa

BT-887 BT-436. Manuel UTILISATEUR. BT-436 Soft ware Ver. 1.0.0 BT-887 Soft ware Ver. 1.1.3 Ma nuel n 17499 Rev. - spa BT-887 BT-436 Manuel UTILISATEUR BT-436 Soft ware Ver. 1.0.0 BT-887 Soft ware Ver. 1.1.3 Ma nuel n 17499 Rev. - spa Les in for ma tions de ce ma nuel rem pla cent les in for ma tions pu bliées an té rieu

Plus en détail

Restaurer des données

Restaurer des données Restaurer des données Pré-requis à cette présentation La lecture de ce guide suppose que vous avez installé l agent SFR Backup sur l équipement que vous souhaitez sauvegarder. Il est également nécessaire

Plus en détail

GED MARKETING. Page 1 sur 18

GED MARKETING. Page 1 sur 18 GED MARKETING I. Présentation du produit... 2 II. Page principale de l application... 3 L arbre... 3 Le menu... 4 La fenêtre de navigation... 4 III. La recherche de documents... 4 Rechercher tous les documents...

Plus en détail

CONNECT. Mode d emploi. Android

CONNECT. Mode d emploi. Android CONNECT Mode d emploi Android fr Table des matières 1 Qu est-ce que JURA Connect?... 3 2 Premiers pas...4 3 Assistant de configuration... 5 Bienvenue dans l assistant de configuration!... 6 Insérer Smart

Plus en détail

Clé USB. Quel type de données peut contenir une clé USB?

Clé USB. Quel type de données peut contenir une clé USB? Qu est-ce qu une clé USB? Clé USB Une clé USB est un support de stockage amovible. Ce qui, en français, signifie que c est une mémoire que vous pouvez brancher et débrancher sur n importe quel ordinateur

Plus en détail

Pratique de l éco-conception

Pratique de l éco-conception Pratique de l éco-conception Retrouvez également : Pratique de l éco-conception en 53 outils Philippe SCHIESSER Graphisme de couverture : Maud Warg Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-056518-4 Remer ciements

Plus en détail

Sites web propriétaires

Sites web propriétaires Ce document est disponible à : C:\Users\pc_samba\Documents\Doc sites prop.docx Sommaire 1 Introduction... 3 2 Création du mini-site... 4 2.1 Autorisation de création... 4 2.2 Création de votre site Web...

Plus en détail

Android 4 Les fondamentaux du développement d applications Java

Android 4 Les fondamentaux du développement d applications Java 96 Android 4 Les fondamentaux du développement d applications Java Tous les éléments basiques d une vue (bouton, zone de texte ) héritent de cette classe. Modifier une vue peut s effectuer de deux manières

Plus en détail

TP Android Les Intents avec passage de données

TP Android Les Intents avec passage de données TP Android Les Intents avec passage de données Romain Raveaux Polytech Tours Dans le TP précédent, nous avons vu comment démarrer une nouvelle fenêtre par le biais d une action sur un bouton posé sur une

Plus en détail

METTEZ VOUS-MÊME À JOUR VOTRE SITE AVEC

METTEZ VOUS-MÊME À JOUR VOTRE SITE AVEC METTEZ VOUS-MÊME À JOUR VOTRE SITE AVEC Comment est géré votre site internet? JOOMLA est un «système de gestion de contenu» qui vous permettra d administrer votre site internet en toute simplicité. Il

Plus en détail

Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes

Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes Karine Pasquier 6 mai 2011 HEG, Genève 1 Sommaire 1. Introduction... 3 1.1 Qu est-ce que c est... 3 1.2 A quoi ça sert pour la veille?... 3 1.3 Netvibes

Plus en détail

Comment configurer les HotFolders et les Workflows

Comment configurer les HotFolders et les Workflows Comment configurer les HotFolders et les Workflows HotFolders 1 À la base : le Hotfolder en tant que gestionnaire de fichiers 1 Un exemple : les Hotfolders et la barre d images 2 Imprimer depuis un client

Plus en détail

Aller plus loin avec le tableur : réaliser un suivi du budget du ménage

Aller plus loin avec le tableur : réaliser un suivi du budget du ménage 26 février 2013 p 1 Aller plus loin avec le tableur : réaliser un suivi du budget du ménage Pour permettre au plus grand nombre de réaliser cet exercice, nous utiliserons le logiciel libre Libre Office

Plus en détail

Leçon 5 ... La photographie numérique, ou comment partager des photos avec la famille et les amis. Tous connectés, de 9 à 99 ans.

Leçon 5 ... La photographie numérique, ou comment partager des photos avec la famille et les amis. Tous connectés, de 9 à 99 ans. 5... La photographie numérique, ou comment partager des photos avec la famille et les amis Ces icônes indiquent pour qui est le document Professeurs WebExperts Seniors Elèves Informations de base Informations

Plus en détail

TP2 : Client d une BDD SqlServer

TP2 : Client d une BDD SqlServer TP2 : Client d une BDD SqlServer Objectifs : utiliser la barre de menu, utiliser les préférences d application (settings) ou (options), gérer la persistance des données, utiliser la bibliothèque jtds:jdbc

Plus en détail

Création d'interfaces simples

Création d'interfaces simples 77 Chapitre 5 Création d'interfaces simples 1. Les vues Création d'interfaces simples La création d'une interface sous Android peut s'effectuer de deux manières : La création statique, qui s'effectue en

Plus en détail

Site internet du collège Comment écrire un article?

Site internet du collège Comment écrire un article? Site internet du collège Comment écrire un article? Préambule : les rôles. L administrateur du site vous a attribué des droits. L utilisateur simple peut, par exemple, simplement commenter un article ou

Plus en détail

Leçon N 3 Quelques logiciels utiles

Leçon N 3 Quelques logiciels utiles Leçon N 3 Quelques logiciels utiles Avant de commencer les leçons sur la gestion des photos, nous allons télécharger certains logiciels qui nous seront très utiles lors de nos leçons. Vous trouverez les

Plus en détail

Les premiers pas avec Android

Les premiers pas avec Android Les premiers pas avec Android Le but de ce TP est d expliquer les étapes nécessaires à la création et aux tests d une application sous Android. Dans un second temps, il vous permettra de configurer votre

Plus en détail

TP4 : Stockage de données

TP4 : Stockage de données TP4 : Stockage de données 1 TP4 : Stockage de données Programmation Mobile Objectifs du TP Ce TP a pour objectif de vous initier au stockage des données dans le téléphone Android, dans la mémoire interne

Plus en détail

Partage d un Macintosh entre plusieurs utilisateurs

Partage d un Macintosh entre plusieurs utilisateurs Infos info Votre Mac va vous aider NUMÉRO 16 SEMAINE DU 27 AU 31 MARS 2006 Partage d un Macintosh entre plusieurs utilisateurs Un Mac qui n est pas partagé, c est un Mac qui s ennuie Le but de ce seizième

Plus en détail

LES PUBLICATIONS DU QUÉBEC 1000, route de l Église, bureau 500, Québec (Québec) G1V 3V9

LES PUBLICATIONS DU QUÉBEC 1000, route de l Église, bureau 500, Québec (Québec) G1V 3V9 LES PUBLICATIONS DU QUÉBEC 1000, route de l Église, bureau 500, Québec (Québec) G1V 3V9 VENTE ET DISTRIBUTION Case postale 1005, Québec (Québec) G1K 7B5 Téléphone : 418 643-5150 ou, sans frais, 1 800 463-2100

Plus en détail

Ranger et classer Ses documents avec XP

Ranger et classer Ses documents avec XP Ranger et classer ses documents Pourquoi faire? Lorsque nous «travaillons» sur nos ordinateurs personnels, nous avons souvent l impression de ne plus savoir où sont stockés ceux-ci. Dans un premier temps,

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATEUR BIEN DÉMARRER AVEC WISEMBLY

GUIDE ADMINISTRATEUR BIEN DÉMARRER AVEC WISEMBLY GUIDE ADMINISTRATEUR BIEN DÉMARRER AVEC WISEMBLY SOMMAIRE PREPARER. Accéder à Wisembly. Création d un Wiz. Présentation de l interface 5. Création de contenu 6 - Les Documents 6 - Les Votes 7 - Le Questionnaire

Plus en détail

la santé au menu Recettes faibles en gras et riches en bres Karen Graham, diététiste

la santé au menu Recettes faibles en gras et riches en bres Karen Graham, diététiste Karen Graham, diététiste la santé au menu Recettes faibles en gras et riches en bres Trucs faciles pour : Perdre du poids Traiter son diabète Garder son cœur en bonne santé Réduire les risques de cancer

Plus en détail

NAS 243 Utilisation d AiData sur vos appareils mobiles

NAS 243 Utilisation d AiData sur vos appareils mobiles NAS 243 Utilisation d AiData sur vos appareils mobiles Accéder et gérer des fichiers sur votre NAS avec des appareils ios et Android U N I V E R S I T E A S U S T O R OBJECTIFS DU COURS A l issue de ce

Plus en détail

Aide à l utilisation du logiciel IziSpot.Mobi

Aide à l utilisation du logiciel IziSpot.Mobi 1 Sommaire 1. Description logiciel (explication des menus)... 3 1.1. Description de la barre de menu... 3 2. Onglet configuration... 4 2.1. Gestion du logo... 4 2.1.1. Affichage du zoom... 4 2.1.2. Disposition

Plus en détail

Guillaume MONTAVON Benoît MEILHAC. Rapport Technique du projet. Gestionnaire de tâches pour Android

Guillaume MONTAVON Benoît MEILHAC. Rapport Technique du projet. Gestionnaire de tâches pour Android Guillaume MONTAVON Benoît MEILHAC Rapport Technique du projet Gestionnaire de tâches pour Android Sommaire 1. Introduction... 3 2. Outils utilisés... 3 2.1. Android SDK... 3 2.2. Android dans Eclipse...

Plus en détail

Suivant les windows, le signal pour indiquer l imprimante par défaut est un petit rond noir ou vers avec un V à l intérieur.

Suivant les windows, le signal pour indiquer l imprimante par défaut est un petit rond noir ou vers avec un V à l intérieur. La gestion des Imprimantes sous Facile_Caisse : Vous pouvez utiliser plusieurs sortes d imprimante avec le logiciel Facile_Caisse. Si vous possédez une imprimante classique au format A4, vous n aurez aucun

Plus en détail

FICHIERS ET DOSSIERS

FICHIERS ET DOSSIERS La différence entre fichier et dossier FICHIERS ET DOSSIERS La première notion à acquérir est la différence entre un dossier et un fichier Un dossier est une sorte de classeur dans lequel on range divers

Plus en détail

Scott Kelby. Photoshop. Elements 5. pour les photographes. Groupe Eyrolles, 2007, pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12078-3

Scott Kelby. Photoshop. Elements 5. pour les photographes. Groupe Eyrolles, 2007, pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12078-3 Scott Kelby Photoshop Elements 5 Groupe Eyrolles, 2007, pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12078-3 Étape 5 : Choisissez un nom pour le nouveau format de papier : «Boîte CD» semble assez approprié.

Plus en détail

Prendre un bon départ

Prendre un bon départ Chapitre A Prendre un bon départ 1 - Avant-propos Un ordinateur sait très bien faire deux choses : Calculer, d oùle nomcomputer en anglais que l on pourrait traduire par calculateur. Placer des données

Plus en détail

Leçon N 15 Création d un album photo 2 ème partie

Leçon N 15 Création d un album photo 2 ème partie Leçon N 15 Création d un album photo 2 ème partie Vous allez créer avec cette leçon un album de photo avec le logiciel «Albelli livre photo». 2 La préparation Le travail le plus important pour créer un

Plus en détail

Leçon N 11 Faire un Album de photo avec ALBELLI 2 ème partie

Leçon N 11 Faire un Album de photo avec ALBELLI 2 ème partie Leçon N 11 Faire un Album de photo avec ALBELLI 2 ème partie Vous allez créer avec cette leçon un album de photo avec le logiciel «Albelli livre photo». 2 La préparation Le travail le plus important pour

Plus en détail

Mon Parcours. Qu'est-ce que Mon Parcours?

Mon Parcours. Qu'est-ce que Mon Parcours? Mon Parcours 1 Mon Parcours Qu'est-ce que Mon Parcours? 2 Mon Parcours Comment y accéder? 3 Mon Parcours Sommaire 4 Mon Parcours Sommaire 5 Mon Parcours Sommaire 6 Portail de connexion Saisissez ici le

Plus en détail

cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION

cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION Introduction L application cbox peut-être installée facilement sur votre

Plus en détail

Gilles VER RIER. Stratégie et RH. Du dis cours à l action

Gilles VER RIER. Stratégie et RH. Du dis cours à l action Stratégie et RH Gilles VER RIER Stratégie et RH Du dis cours à l action Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-058163-4 À Robin, avec sa sen si bi lité, son sens de l humour et sa pudeur. À Bastien, avec son

Plus en détail

Portail Client Sigma Informatique

Portail Client Sigma Informatique Portail Client Sigma Informatique Edité le 19 févr. 2013 Sommaire Présentation du portail client 3 La page d accueil 8 Vie d une demande (Création et suivi) 11 La consultation d une demande. 18 La gestion

Plus en détail

Maîtrisez l exposition en photographie

Maîtrisez l exposition en photographie JÉRÔME GEOFFROY Maîtrisez l exposition en photographie Techniques, savoir-faire et astuces de pro Photos de couverture : Jérôme Geoffroy, Patrice Dorizon (en haut à gauche), Céline Montibus (en haut au

Plus en détail

PROCEDURES TAKE FIVE SOMMAIRE. 1. Paramétrage. 2. Page d accueil. 3. Clients. 4. Catalogue. 5. Ventes. 6. Statistiques. 7. Agenda. 8.

PROCEDURES TAKE FIVE SOMMAIRE. 1. Paramétrage. 2. Page d accueil. 3. Clients. 4. Catalogue. 5. Ventes. 6. Statistiques. 7. Agenda. 8. PROCEDURES TAKE FIVE SOMMAIRE 1. Paramétrage 2. Page d accueil 3. Clients 4. Catalogue 5. Ventes 6. Statistiques 7. Agenda 8. Taches 9. Bloc-notes 10. Procédure(s) automatisée(s) 11. Sauvegarde 1. Paramétrage

Plus en détail

Gestion des sites Internet du groupe Stem Notice d utilisation

Gestion des sites Internet du groupe Stem Notice d utilisation Gestion des sites Internet du groupe Stem Notice d utilisation Table des matières Présentation 2 Connexion à la plateforme de gestion 2 Gestion et modification du contenu 3 Gestion des documents 13 Gérer

Plus en détail

CHAPITRE 1 PREMIERS PAS. Créer un premier projet... 17 Écrire un programme... 18 Compiler, exécuter... 20 Mieux comprendre... 22

CHAPITRE 1 PREMIERS PAS. Créer un premier projet... 17 Écrire un programme... 18 Compiler, exécuter... 20 Mieux comprendre... 22 CHAPITRE 1 PREMIERS PAS Créer un premier projet... 17 Écrire un programme... 18 Compiler, exécuter... 20 Mieux comprendre... 22 15 1.1. Créer un premier projet Pour commencer, lancez Visual Basic Express.

Plus en détail

-Le traitement de texte. -Le courrier électronique

-Le traitement de texte. -Le courrier électronique 1/17 SOMMAIRE : -Windows -Le traitement de texte -Internet -Le courrier électronique 2/17 WINDOWS PRISE EN MAIN DE WINDOWS Lorsque vous démarrez votre ordinateur vous devez voir arriver un écran qui ressemble

Plus en détail

à l aide de l assistant

à l aide de l assistant Présentation Vous venez d acquérir votre nouvel ordinateur ou tout simplement, ce 25 octobre 2001, votre nouveau système d exploitation Microsoft Windows XP. Dans ce dernier cas, le problème ne se pose

Plus en détail

Avec sauvegardez sans y penser, partagez et bougez, vos données vous suivent! Retrouvez tous vos services du cloud pro en cliquant ici.

Avec sauvegardez sans y penser, partagez et bougez, vos données vous suivent! Retrouvez tous vos services du cloud pro en cliquant ici. Avec sauvegardez sans y penser, partagez et bougez, vos données vous suivent! Retrouvez tous vos services du cloud pro en cliquant ici. SUGARSYNC VOUS ACCOMPAGNE À TOUT MOMENT DANS LA GESTION DE VOS DONNÉES

Plus en détail

MODE D EMPLOI. Site internet Disco Soupe Rôle Discopain

MODE D EMPLOI. Site internet Disco Soupe Rôle Discopain MODE D EMPLOI Site internet Disco Soupe Rôle Discopain SALUT DISCOPAIN! Te voici membre mijoteur à part entière et joyeux contributeur du site internet national de la communauté Disco Soupe! Grâce à ton

Plus en détail

office national de sécurité sociale

office national de sécurité sociale office national de sécurité sociale Rémunérations et périodes rémunérées déclarées pour 2010 office national de sécurité sociale Institution publique de sécurité sociale Rémunérations et périodes rémunérées

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation du logiciel GigaRunner

Manuel d installation et d utilisation du logiciel GigaRunner Manuel d installation et d utilisation du logiciel GigaRunner Manuel Version : V1.6 du 12 juillet 2011 Pour plus d informations, vous pouvez consulter notre site web : www.gigarunner.com Table des matières

Plus en détail

N'installez pas de driver windows et indiquez le n de port sur lequel est installé votre imprimante.

N'installez pas de driver windows et indiquez le n de port sur lequel est installé votre imprimante. RAPPEL IMPORTANT Concernant la gestion des imprimantes tickets : Mon imprimante est : Une Metapace 350 USB T1 ou T3 Mode de Connexion USB Procédures d'installation dans outils, menu imprimante ticket et

Plus en détail

Lille Lecture Jeunesse GUIDE UTILISATEUR

Lille Lecture Jeunesse GUIDE UTILISATEUR Lille Lecture Jeunesse GUIDE UTILISATEUR Sommaire Se créer un compte... 3 A quoi sert ce compte?... 3 Se connecter... 3 J'ai perdu mon mot de passe, comment je fais?... 4 Tableau de bord Wordpress... 5

Plus en détail

Mes premiers diaporamas avec Open Office Impress?

Mes premiers diaporamas avec Open Office Impress? Mes premiers diaporamas avec Open Office Impress? Courage! Tu vas y arriver 1 Sommaire I. Les bons gestes avant de lancer Open Office (page 3) II. Créer un dossier Open Office. (page 4) III. Les 5 zones

Plus en détail

Introduction au développement sous Android TP1

Introduction au développement sous Android TP1 Introduction au développement sous Android TP1 Master ISIDIS/I2L - 2 me année année 2015-2016 Introduction Ce premier TP est une initiation à l environnement de développement Android Studio que vous utiliserez

Plus en détail

programmez un raspberry pi

programmez un raspberry pi programmez un raspberry pi Retrouvez aussi : La Boîte à outils Arduino 105 techniques pour réussir vos projets Michael Margolis 416 pages Dunod, 2013 Raspberry Pi Prise en main et premières réalisations

Plus en détail

NAVIGATION SUR INTERNET EXPLORER

NAVIGATION SUR INTERNET EXPLORER Centres d accès communautaire Internet des Îles NAVIGATION SUR INTERNET EXPLORER Table des matières Introduction 1- Les barres d outils 1.1 La barre d adresse 2 5 min. 1.2. Les boutons de navigation 2

Plus en détail

www.riaq.ca de Microsoft NIVEAU 2 Initiation à une messagerie Web en ligne.

www.riaq.ca de Microsoft NIVEAU 2 Initiation à une messagerie Web en ligne. NIVEAU Initiation à une messagerie Web en ligne. de Microsoft Windows Live Mail peut vous aider à classer tout ce qui vous intéresse au même endroit sur votre PC. Ajoutez et consultez plusieurs comptes

Plus en détail

Sauvegarder ses données sous Android :! SharedPreferences, SQLite, Files

Sauvegarder ses données sous Android :! SharedPreferences, SQLite, Files Sauvegarder ses données sous Android : SharedPreferences, SQLite, Files Jean-Ferdinand Susini Maître de conférences au CNAM Sources : Wikipedia, developper.android.com Paris, 05/06/2014 Les SharedPreferences

Plus en détail

Réaliser une carte de vœux

Réaliser une carte de vœux Réaliser une carte de vœux - 6 janvier 2014 p 1 Réaliser une carte de vœux Un petit tutoriel de saison, qui utilisera les connaissances acquises autour de la gestion de vos photos, et le logiciel libre

Plus en détail

Sommaire. Qu est ce qu un blog? Blog / site : quelle différence? Les plateformes de blog

Sommaire. Qu est ce qu un blog? Blog / site : quelle différence? Les plateformes de blog Sommaire Qu est ce qu un blog? Blog / site : quelle différence? Les plateformes de blog Premiers pas sur Wordpress Créer un compte utilisateur Créer un blog Tableau de bord et administration Interface

Plus en détail

UBS BVRB e-list. Surveillez vos créances.

UBS BVRB e-list. Surveillez vos créances. ab UBS BVRB e-list. Surveillez vos créances. Sommaire Description succincte 3 Généralités 1. L essentiel sur UBS BVRB e-list 3 Détails concernant l utilisation du logiciel 2. Boutons 5 3. Saisir les nouveaux

Plus en détail

420KEL Petite révision v. 1,65. Petite révision

420KEL Petite révision v. 1,65. Petite révision Petite révision Quelques petits exercices pour vous rafraîchir la mémoire et vous remettre en forme. Dans les exercices pour lesquels on vous demande de programmer, cherchez à produire un résultat à la

Plus en détail

Sommaire. I.1 : Alimentation à partir d un fichier Access (.mdb)...2

Sommaire. I.1 : Alimentation à partir d un fichier Access (.mdb)...2 Sommaire I. SCENARII DE TRAITEMENTS...2 I.1 : Alimentation à partir d un fichier Access (.mdb)...2 I.1 : Vérification de l intégrité des traitements SQL sur la pyramide des ages...3 I.2 : Vérification

Plus en détail