DE LA POUSSEE INAUGURALE DE COLIQUE A LA COLITE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DE LA POUSSEE INAUGURALE DE COLIQUE A LA COLITE"

Transcription

1 DE LA POUSSEE INAUGURALE DE COLIQUE A LA COLITE Pr Louis BUSCAIL GASTROENTEROLOGIE ET NUTRITION PÔLE DIGESTIF CHU RANGUEIL - TOULOUSE DPC Biologie Paris 8 Octobre 2014

2 De quoi parle t-on?? Colite inclassée : Colite aiguë ou chronique dont le classement nosologique reste incertain Colite indéterminée : MICI pour laquelle on ne peut trancher entre MC et RCH Atteinte colique aiguë ou chronique (MICI) avec infection ou non

3 Les colites: critères de classement Durée d évolution: aiguës ou chroniques Siège: purement coliques ou entéro-colique Topographie des lésions : segmentaire ou diffuse Aspect macroscopique : œdémateuse, congestive, hémorragique, ulcérée, nécrosante, pseudomembraneuse Histologie: rarement spécifique sauf MICI

4 Enquête diagnostique au cours de Interrogatoire : l épisode inaugural - Contexte familial - Epidémie, voyage - Prises médicamenteuses au cours des 2 mois précédant les symptômes - Immunodépression? - Manifestations extra-intestinales Contexte clinique et psycho-affectif

5 Causes des colites Cause connue Colites infectieuses : Bactériennes Virales Parasitaires Mycosiques Cause inconnue MICI : RCH Maladie de Crohn Colites indéterminées Colites iatrogènes : Radiques Antibiotiques Laxatifs GVH Colites microscopiques Colites collagène Colites ischémiques Vascularites / Behçet Colites inclassées

6 Causes des colites Infectieuses Vascularites Amylose MICI Ischémiques Médicamenteuses

7 Causes des colites Infectieuses Vascularites Amylose MICI Ischémiques Médicamenteuses

8 MICI vscolites INFECTIEUSES

9 COLITES INFECTIEUSES Colites bactériennes aspécifiques sur le plan histologiques - Shigelloses: - Salmonelloses - Colites à Campylobacter. Finalement fréquentes, peuvent être apyrétiques et prolongées

10 COLITES INFECTIEUSES Colite herpétique (+ souvent rectite) -contexte : rapports anaux ou ID -y penser devant des signes urinaires, des lésions vésiculaires cutanées Colite à CMV -contexte : IS, âge>65 ans cortège céphalées/fièvre/orl syndrome mononucléosique cytolyse hépatique

11

12 MICI vscolites INFECTIEUSES

13 MICI vscolites INFECTIEUSES

14 MICI vscolites INFECTIEUSES Surinfection MICI => modification microbiote protecteur (firmicutes) Rechute MICI du fait d un pathogène Germes sans signification pathologique chez sujets MICI Antibiotiques et Immunomodulateurs= FR d infections intestinales MICI = FR réactivation CMV Infection à CD inaugurale de MICI (sans Ab)

15 MICI vscolites INFECTIEUSES Le diagnostic peut être facile en cas de signe pathognomonique

16

17 Colite aigue en endoscopie Coprocultures (Salmonella, Shigella, Yersinia, Campylobacter) + examen parasitologique des selles PCR CMV sanguine Pendant la colo : - Biopsies pour examen histologique - Prélèvements microbiologiques Ciprofloxacine500 mg x 2 / jour Métronidazole500 mg x 3 / jour 7 à 10 jours

18 Colite aigue en endoscopie Coprocultures (Salmonella, Shigella, Yersinia, Campylobacter) + examen parasitologique des selles PCR CMV sanguine Pendant la colo : - Biopsies pour examen histologique - Prélèvements microbiologiques Ciprofloxacine500 mg x 2 / jour Métronidazole500 mg x 3 / jour 7 à 10 jours Enquête microbiologique positive Histologie négative pour le diagnostic de MICI Ttt spécifique adapté Evolution favorable < 15 jours

19 Colite aigue en endoscopie Coprocultures (Salmonella, Shigella, Yersinia, Campylobacter) + examen parasitologique des selles PCR CMV sanguine Pendant la colo : - Biopsies pour examen histologique - Prélèvements microbiologiques Ciprofloxacine500 mg x 2 / jour Métronidazole500 mg x 3 / jour 7 à 10 jours Enquête microbiologique + ou - Histologie en faveur du diagnostic de MICI 5 ASA ou corticoïdes

20 Colite aigue en endoscopie Coprocultures (Salmonella, Shigella, Yersinia, Campylobacter) + examen parasitologique des selles PCR CMV sanguine Pendant la colo : - Biopsies pour examen histologique - Prélèvements microbiologiques Ciprofloxacine500 mg x 2 / jour Métronidazole500 mg x 3 / jour 7 à 10 jours Enquête microbiologique négative Histologie négative pour le diagnostic de MICI Réitérer endoscopie à 6 semaines

21 Causes des colites Infectieuses Vascularites Amylose MICI Ischémiques Médicamenteuses

22 Les colites médicamenteuses Interrogatoire policier - AINS - Oestroprogestatifs - Amphétamines - Digitaliques - Ergotamine - Antihypertenseurs (Olmesartan) - Isotretinoine - Neuroleptiques (phénothiazine) - Antidépresseurs (imipranine) - Nicorandil(IKOREL ).. Fmcgastro.org Laurent Beaugerie 2001

23 Colite aux AINS Tableau clinique et endoscopique compatible avec une MICI colique Lésions histologiques aspécifiques Colites de novo Colites ischémiques Exacerbation ou révélation d une MICI Régression des symptômes à l arrêt du médicament Récidive à la réintroduction

24 Causes des colites Infectieuses MICI Vascularites Amylose Ischémiques Médicamenteuses

25 Colite ischémique Terrain ++ Atteinte segmentaire et bien limitée si athérome Surtout le colon G Problème diagnostique en cas de forme grave

26 Maladie de Behçet vsmc Vascularite prédominant au niveau des veinules Aphtose bipolaire / Uvéite Colite ou iléocolite ulcérée Ulcérations larges et profondes séparées par intervalles de muqueuse saine Complications fréquentes : perforations, fistules, hémorragies Pas d épaississement pariétal ni de sténose

27 Colite diverticulaire

28 Les formes atypiques de RCH Absence d atteinte rectale Inflammation péri- appendiculaire Présence d ulcérations aphtoides Iléite de reflux (32%)

29 Quels outils pour le diagnostic? Marqueurs sérologiques RCH: panca+/asca- Se 57% Spé 92-97% MC: panca-/asca+ Se 49-55% Spé % 85% des patients ASCA-/pANCA- Faible valeur prédictive diagnostique Joossens S, Gastroenterology 2002

30 Nouveaux outils pour le diagnostic? Calprotectine fécale Taux significativement bas dans les colites non MICI Combinaison ASCA/Calpro augmente la sensibilité pour le diagnostic de MICI AshornS, IBD 2009 Calpro< 100 µg/g : forte VPN MC Koulaouzidis A, Scand J Gastroenterol 2011

31 Nouveaux outils pour le diagnostic? Intérêt de la vidéocapsule du grêle? Suspicion de MC grêle : indication validée par l HAS Pas de critères diagnostiques validés VCE normale : forte VPN pour MC Recommandations ECCO 2009

32 Nouveaux outils pour le diagnostic? Intérêt de la vidéocapsule du grêle? 30 colites indéterminées ASCA-/ANCA- - 5 cas + avec diagnostic de MC - 25 cas -: 5 MC / 2 RCH 18 indéterminées Maunoury V, IBD 2007

33 Cas clinique N 1 Homme de 37 ans se plaignant de diarrhée depuis 3 mois avec depuis peu des rectorragies AEG, perte de 5 Kg, examen clinique avec une sensibilité au niveau de la FIG TR pas de sang, pas de syndrome de masse ou d hémorroïdes Biologie: Hb: 10g/dl, ferritinémie25 µg/l, CRP 130 mg/l, le reste de la biologie est normale Quelles sont les hypothèses diagnostiques? Quels examens complémentaires?

34 Cas clinique N 1 (suite) Coproculture et parasitologie des selles Bilan auto immun ASCA et panca Recto sigmoïdoscopiecomplétée par une coloscopie totale avec iléoscopieet prélèvements biopsiques Bilan nutritionnel pour apprécier le retentissement de la diarrhée et de l AEG

35 Cas clinique N 1 (Fin) ulcères Muqueuse granitée avec ulcérations - Coproculture et parasitologie des selles négatives - panca, ASCA négatifs -Anapath: distorsions glandulaires avec un infiltrat lymphoplasmocytaire du chorion Et présence d abcès cryptiques

36

37 Cas clinique N 2 Une femme de 86 ans est hospitalisée en traumatologie pour une fracture du col du fémur. Les suites opératoire sont marquées par une détresse respiratoire sur une pneumopathie basale droite traitée par des antibiotiques. Elle va mieux et sort en convalescence. Une semaine après elle est adressée aux urgences pour diarrhée aiguë fébrile avec signes de déshydratation

38 Cas clinique N 2 (suite) -Bilans biologiques: NFS plaq, BES, urée créat, CRP, TP, -Hémocultures, coprocultures avec recherche de la toxine clostridium difficile. -RxThorax, ASP -Endoscopie digestive basse

39 Cas clinique N 3 - Une jeune femme de 25 ans - Traitement antibiotique pour sinusite récidivante - Diarrhée post Ab et recherche de toxine de clostridium difficile positive - Endoscopie digestive basse typique - Traitement par Métronidazole

40 Cas clinique N 3-3 mois plus tard: diarrhée et douleurs abdominales - Pb: colite post infectieuse? Récidive? - Recherche de toxine de clostridium difficile positive - Endoscopie digestive basse pas de pseudombmais inflammation (CRP élevée) - Nouveau traitement par Vancomycine

41 Cas clinique N 4 - Homme 65 ans: diarrhée aiguë et douleurs abdominales - Coproculture: présence CD - Endoscopie digestive basse pseudomb avec fond de muqueuse normale - Traitement par Métronidazole - Bonne évolution mais pas de cause déclenchante

42 CONCLUSION? Confrontation des données cliniques, endoscopiques et histologiques Pratique systématique d un bilan infectieux Multiplier les biopsies et sensibiliser l anatomopathologiste Importance d un suivi de l évolution

43 CONCLUSION (suite)? Les infections sont fréquentes Une infection peut révéler une MICI La CRP peut être normale Les troubles fonctionnels sont fréquents: TFI avec diarrhée chronique TFI post MICI TFI post infectieux

44 MERCI -Dr AudreyHAENNIG -Dr BarbaraBOURNET -Dr JacquesMOREAU

spores, inactive métaboliquement infection nosocomiale digestive fréquente

spores, inactive métaboliquement infection nosocomiale digestive fréquente Infection digestive à Clostridium difficile Clostridium difficile bacille anaérobie gram+, non invasif spores, inactive métaboliquement (résistance / récidive) pathogénicité liée à la production de deux

Plus en détail

Rectorragies chez l enfant. Prévost JANTCHOU MD, PhD Gastropédiatre

Rectorragies chez l enfant. Prévost JANTCHOU MD, PhD Gastropédiatre Rectorragies chez l enfant Prévost JANTCHOU MD, PhD Gastropédiatre Journée de formation médicale continue Service de gastro-entérologie 23_10_2015 Objectifs Reconnaître un saignement digestif bas Évoquer

Plus en détail

Conduite à tenir devant une hémorragie digestive basse

Conduite à tenir devant une hémorragie digestive basse Conduite à tenir devant une hémorragie digestive basse Réunion DESC-SCVO Tours P. de Wailly CHU POITIERS Professeur Carretier Généralités 20 % des hémorragies digestives Au-delà de l angle de Treitz 90%

Plus en détail

Recommanda)ons+ECCO+ Nouveautés+2014?+

Recommanda)ons+ECCO+ Nouveautés+2014?+ Recommanda)ons+ECCO+ Nouveautés+2014?+ - Enfants! - Adolescents! - Grossesse! Recommanda)ons+à+part+en)ère++ Maladie+de+Crohn++ GT1+:+diagnos)c+et+classifica)on++ L imagerie en coupe (IRM/scanner) et

Plus en détail

Douleurs abdominales chroniques : place des

Douleurs abdominales chroniques : place des Douleurs abdominales chroniques : place des nouveaux tests dans la démarche diagnostique Expert: Dr Marc Girardin, chef de clinique, Service de gastro-entérologie, HUG Animatrice: Dr Melissa Dominicé Dao,

Plus en détail

COLITES INDETERMINEES. Marc LEMANN. Service de Gastroentérologie Hôpital Saint Louis 1, Avenue Claude Vellefaux PARIS CEDEX 10

COLITES INDETERMINEES. Marc LEMANN. Service de Gastroentérologie Hôpital Saint Louis 1, Avenue Claude Vellefaux PARIS CEDEX 10 COLITES INDETERMINEES Marc LEMANN Service de Gastroentérologie Hôpital Saint Louis 1, Avenue Claude Vellefaux 75475 PARIS CEDEX 10 marc@lemann.com 2 Le terme de colite inclassée (ou inclassable) est utilisé

Plus en détail

Cas clinique MICI B. BRIEAU (DES) 30/03/12

Cas clinique MICI B. BRIEAU (DES) 30/03/12 Cas clinique MICI B. BRIEAU (DES) 30/03/12 Contexte clinique n Femme, 28 ans, consulte pour douleurs abdominales et diarrhée n Pas d antécédents médicaux, sauf pyélonéphrite aigue traitée par AUGMENTIN,

Plus en détail

Diarrhées aiguës et syndromes dysentériques. Morgan ANDRE CHU Clermont Ferrand

Diarrhées aiguës et syndromes dysentériques. Morgan ANDRE CHU Clermont Ferrand Diarrhées aiguës et syndromes dysentériques Morgan ANDRE CHU Clermont Ferrand DEFINITIONS Survenue brutale Plus de 2 selles molles à liquides/jour Evolution depuis moins de 2 semaines Etiologies : Infectieuse

Plus en détail

Maladies inflammatoires de l intestin

Maladies inflammatoires de l intestin JEANNEY Marie et MAGNENET Pauline. Cours de lundi 30 de 10h30 à 12h Maladies inflammatoires de l intestin Maladie de Crohn (MC) et rectocolite hémorragique (RCH) Incidence 10/100.000 (MC 6/RCH 4) ~ 3000

Plus en détail

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies :

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : 1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : a. Les troubles fonctionnels digestifs sont définis par les critères de Paris b. En France, le syndrome de l intestin irritable touche

Plus en détail

Troubles fonctionnels intestinaux : jusqu où aller dans les explorations? Séminaire de DES Mai 2008 Damien Carmona

Troubles fonctionnels intestinaux : jusqu où aller dans les explorations? Séminaire de DES Mai 2008 Damien Carmona Troubles fonctionnels intestinaux : jusqu où aller dans les explorations? Séminaire de DES Mai 2008 Damien Carmona Rappels : troubles fonctionnels intestinaux Score diagnostique : les critères de Rome

Plus en détail

Gérer une carence martiale et la rattacher à une pathologie digestive. Ammppu section de Metz 3 février 2015

Gérer une carence martiale et la rattacher à une pathologie digestive. Ammppu section de Metz 3 février 2015 Gérer une carence martiale et la rattacher à une pathologie digestive Ammppu section de Metz 3 février 2015 Quelques chiffres sur la carence martiale! 2 à 5 % des hommes et femmes ménopausées (18 à 20%)!

Plus en détail

Les maladies inflammatoires chroniques de l intestin (MICI)

Les maladies inflammatoires chroniques de l intestin (MICI) L information biomédicale des Laboratoires Oriade - Mai 2014 Les maladies inflammatoires chroniques de l intestin (MICI) Maladie de Crohn (MC), Rectocolite hémorragique (RCH) Le diagnostic de MICI doit

Plus en détail

Conduite à tenir devant une diarrhée au retour d un voyage

Conduite à tenir devant une diarrhée au retour d un voyage ACTUALITÉS THERAPEUTIQUES Samedi 3 décembre 2011 Dr. Briend-Godet Valérie Conduite à tenir devant une diarrhée au retour d un voyage Épidémiologie! Augmentation permanente des voyages sous les tropiques

Plus en détail

Un chat à vous couper le souffle.

Un chat à vous couper le souffle. Un chat à vous couper le souffle. Quizz en Infectiologie Hentzien M, Robbins A, Bani-Sadr F 1 M.O 66 ans ATCD : Anévrysme Aorte Abdominale, prothèse aorto-bi-iliaque en 2010 Tabagisme AIT en 2009 UGD hémorragique

Plus en détail

III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée

III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée Chapitre 22 : Item 234 Diverticulose colique et sigmoïdite I. Définitions - Anatomie II. Épidémiologie physiopathologie III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée IV. Complications de la diverticulose

Plus en détail

MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES DE L INTESTIN. Dr Nina DIB CHU Angers 26/03/2015

MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES DE L INTESTIN. Dr Nina DIB CHU Angers 26/03/2015 MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES DE L INTESTIN Dr Nina DIB CHU Angers 26/03/2015 Deux entités Maladie de Crohn (MC) Recto-colite hémorragique (RCH) 1-2 patients? < 5 patients? 5-10 patients? Epidémio

Plus en détail

STRATEGIE D EXPLORATION D UNE DIARRHEE CHRONIQUE. Virginie GIBAUD CHRU DUPUYTREN LIMOGES

STRATEGIE D EXPLORATION D UNE DIARRHEE CHRONIQUE. Virginie GIBAUD CHRU DUPUYTREN LIMOGES STRATEGIE D EXPLORATION D UNE DIARRHEE CHRONIQUE Virginie GIBAUD CHRU DUPUYTREN LIMOGES DIAGNOSTIC POSITIF Définition : selles - trop abondantes P > 300g/j - et/ou trop fréquentes > 3/j - et/ou trop liquides

Plus en détail

Item 168. Parasitoses digestives : giardiose, amoebose, téniasis, ascaridiose, oxyurose

Item 168. Parasitoses digestives : giardiose, amoebose, téniasis, ascaridiose, oxyurose CHAPITRE 1 Amœbose I. Épidémiologie 16 II. Physiopathologie 17 III. Clinique 19 IV. Diagnostic biologique 20 V. Examens complémentaires non biologiques 21 VI. Traitement et prévention 22 Nouveau programme

Plus en détail

Faut-il toujours faire un bilan endoscopique? Dr JM Rouillon -Service Gastro Polyclinique Montréal

Faut-il toujours faire un bilan endoscopique? Dr JM Rouillon -Service Gastro Polyclinique Montréal SOFOMEC - Jeudi 17 mars 2011 1 Faut-il toujours faire un bilan endoscopique? Dr JM Rouillon -Service Gastro Polyclinique Montréal OUI!... Puisque Sine materia... En fait : NON But de cette présentation

Plus en détail

Conduite à tenir devant des troubles digestifs au retour du voyage. Laurent Beaugerie Hôpital Saint-Antoine, Paris

Conduite à tenir devant des troubles digestifs au retour du voyage. Laurent Beaugerie Hôpital Saint-Antoine, Paris Conduite à tenir devant des troubles digestifs au retour du voyage Laurent Beaugerie Hôpital Saint-Antoine, Paris Troubles digestifs au retour de voyage Diarrhée (> 2 selles/j de consistance anormale)

Plus en détail

N. Bouchaib, A. Tebaibia, M.A. Boudjella, N. Oumnia, Y. Saadaoui, H. Bacha, N. Chiali, L. Benzaghou, M.N. Henni, M. Sellami, M.

N. Bouchaib, A. Tebaibia, M.A. Boudjella, N. Oumnia, Y. Saadaoui, H. Bacha, N. Chiali, L. Benzaghou, M.N. Henni, M. Sellami, M. Efficacité à long terme des anti- TNF alpha dans le traitement des formes sévères des maladies inflammatoires chroniques de l intestin : à propos de 11 cas N. Bouchaib, A. Tebaibia, M.A. Boudjella, N.

Plus en détail

Endoscopie dans les colites aigues graves. Ph. Marteau M. Ould-Hocine

Endoscopie dans les colites aigues graves. Ph. Marteau M. Ould-Hocine Endoscopie dans les colites aigues graves Ph. Marteau M. Ould-Hocine Endoscopie dans les colites aigues graves Rappel des Colites Aigues Graves Diagnostic endoscopique de gravité Diagnostic étiologique

Plus en détail

Cas clinique Jeanne. Luc Vandromme (Reims) Bruno Bonaz (Grenoble)

Cas clinique Jeanne. Luc Vandromme (Reims) Bruno Bonaz (Grenoble) Luc Vandromme (Reims) Bruno Bonaz (Grenoble) Jeanne 23 ans, étudiante, fumeuse, appendicectomisée Tableau de TFI depuis 3 ans Mais : amaigrissement de 5 kgs en 3 mois état subfébril le soir 6 selles liquides

Plus en détail

Kongres medicíny pro praxi IFDA Praha, Hotel Hilton 27.září 2014

Kongres medicíny pro praxi IFDA Praha, Hotel Hilton 27.září 2014 Kongres medicíny pro praxi IFDA Praha, Hotel Hilton 27.září 2014 Que faire en pratique face à un patient chez qui on a diagnostiqué une MICI? Le parcours d un patient, cas interactif et commenté Dr Stéphanie

Plus en détail

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH)

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) * Qu est ce qu une IST? Infection Sexuellement Transmissible

Plus en détail

Objectifs pédagogiques

Objectifs pédagogiques Objectifs pédagogiques Connaître les éléments de Pathogénie de la RCH (génétique, inflammation, tabac, flore) Savoir faire le diagnostic Connaître et savoir critiquer les éléments du diagnostic différentiel

Plus en détail

Les aspects dermatologiques des MICI

Les aspects dermatologiques des MICI Les aspects dermatologiques des MICI E. Delaporte Lille Aucun lien d intérêt Je condamne l appropriation sauvage (le pillage) iconographique à l aide de tablettes, smart-phones, i-phones Je déplore vivement

Plus en détail

SYSTÈME DIGESTIF / ABDOMINAL

SYSTÈME DIGESTIF / ABDOMINAL SYSTÈME DIGESTIF / ABDOMINAL Diarrhée infectieuse Syndrome Agents Tx initial avant résultat de culture Adulte Enfant Diarrhée extrahospitalière 1 o Viral Diarrhée du voyageur 2 o C. difficile 3 o Campylobacter

Plus en détail

3 ème Journée Casablancaise MICI. cas clinique N 1. Hliwa Wafaa Chu Ibn Rochd casablanca

3 ème Journée Casablancaise MICI. cas clinique N 1. Hliwa Wafaa Chu Ibn Rochd casablanca 3 ème Journée Casablancaise MICI cas clinique N 1 Hliwa Wafaa Chu Ibn Rochd casablanca Observation Mme B. Z, 63 ans, mariée, de oueld ezzam ATCD :Suivie pour RCH colique gauche depuis janvier 2013 retenue

Plus en détail

Actualité du diagnostic des MICI

Actualité du diagnostic des MICI Post U (2012) 247-252 Actualité du diagnostic des MICI Objectifs pédagogiques Colite aiguë inaugurale comment distinguer : MICI à début aigu/colite infectieuse/colite ischémique. Savoir distinguer une

Plus en détail

Les MICI en 2015. Rouen, le 25 septembre 2015

Les MICI en 2015. Rouen, le 25 septembre 2015 Les MICI en 2015 Rouen, le 25 septembre 2015 La poursuite de l augmentation d incidence chez les adolescents Faire le diagnostic de MICI en 2015 1- Délai incompressible avec une médiane à 2,5 mois depuis

Plus en détail

Table des matières I. LA PONCTION BIOPSIE HÉPATIQUE (PBH) 15

Table des matières I. LA PONCTION BIOPSIE HÉPATIQUE (PBH) 15 Table des matières CHAPITRE 1 EXPLORATIONS EN HÉPATOLOGIE 15 I. LA PONCTION BIOPSIE HÉPATIQUE (PBH) 15 II. TIPS (TRANSJUGULAR INTRAHEPATIC PORTOSYSTEMIC SHUNT 17 OU SHUNT INTRA-HÉPATIQUE PORTO-SYSTÉMIQUE)

Plus en détail

TOXI-INFECTIONS INFECTIONS ALIMENTAIRES COLLECTIVES HELENE DALMAS

TOXI-INFECTIONS INFECTIONS ALIMENTAIRES COLLECTIVES HELENE DALMAS TOXI-INFECTIONS INFECTIONS ALIMENTAIRES COLLECTIVES HELENE DALMAS I-DEFINITION Les TIAC sont définies par l apparition d au moins 2 cas d une symptomatologie gastro-intestinale dont on peut rapporter la

Plus en détail

Pneumopathie Aiguë Communautaire

Pneumopathie Aiguë Communautaire Pneumopathie Aiguë Communautaire Table des matières Présentation du cas 3 Le patient 4 Exercice 5 Exercice : Quels sont les éléments en faveur : 6 Exercice 7 Suite du cas 8 Exercice 9 Diagnostic microbiologique

Plus en détail

Stéphane Cattan Maladies de l Appareil Digestif

Stéphane Cattan Maladies de l Appareil Digestif Stéphane Cattan Maladies de l Appareil Digestif Introduction Les localisations digestives sont les plus fréquentes des tumeurs carcinoïdes Il s agit de tumeurs d évolution lente Elles sont souvent asymptomatiques

Plus en détail

INFECTION DU LIQUIDE D ASCITE. Hélène REGNAULT DES Mai 2009

INFECTION DU LIQUIDE D ASCITE. Hélène REGNAULT DES Mai 2009 INFECTION DU LIQUIDE D ASCITE Hélène REGNAULT DES Mai 2009 INTRODUCTION ILA: complication fréquente et grave dans l évolution de la cirrhose 8 à 30% malades hospitalisés avec ascite Une des principales

Plus en détail

LE CANCER DU RECTUM. Quelle stratégie de prise en charge initiale? Théo Martin Moreau

LE CANCER DU RECTUM. Quelle stratégie de prise en charge initiale? Théo Martin Moreau LE CANCER DU RECTUM Quelle stratégie de prise en charge initiale? Théo Martin Moreau RAPPELS SUR LE CANCER DU RECTUM: Incidence: 12000 nouveaux cas par an (1/3 des CCR). Adénocarcinomes dans 95% des cas.

Plus en détail

SURINFECTION VIRALE AU COURS DES MICI. Seminaire de DES Gastro-entérologie Marine BESNARD

SURINFECTION VIRALE AU COURS DES MICI. Seminaire de DES Gastro-entérologie Marine BESNARD SURINFECTION VIRALE AU COURS DES MICI Seminaire de DES Gastro-entérologie Marine BESNARD INTRODUCTION o Utilisation croissante des immunomodulateurs dans les MICI o Nombreuses infections opportunistes

Plus en détail

Actes doubles : bonnes (et mauvaises) indications

Actes doubles : bonnes (et mauvaises) indications > 15 e Journée de Réflexion < sur l Endoscopie Digestive en France Samedi 26 janvier 2013 Paris, Eurosites Georges V Actes doubles : bonnes (et mauvaises) indications Docteur Gilles Lesur, Boulogne-Billancourt

Plus en détail

Résultats du traitement anti TNF dans les MICI: Expérience algérienne

Résultats du traitement anti TNF dans les MICI: Expérience algérienne Résultats du traitement anti TNF dans les MICI: Expérience algérienne Etude rétrospective multicentrique H.Saoula AF.Boutaleb T.Bouchelghoum Y.Zmiri- F.Chemanedji H.Mahiou M.Aissaoui-R.Osmane D.Hamidouche

Plus en détail

Une fièvre richement accompagnée chez une femme de 57 ans

Une fièvre richement accompagnée chez une femme de 57 ans Une fièvre richement accompagnée chez une femme de 57 ans Enoncé Une femme de 57 ans se présente aux urgences pour céphalées, fièvre, frissons, toux, diarrhée et douleurs diffuses évoluant depuis 5 jours,

Plus en détail

DIAGNOSTIC D UNE COLITE BACTERIENNE

DIAGNOSTIC D UNE COLITE BACTERIENNE DIAGNOSTIC D UNE COLITE BACTERIENNE Colites aiguës Définition Début aigu Colite - Aiguë auto-limitée < 14 jours habituellement 1 - Aiguë (registres) < 6 semaines 2 1 Surawicz, Gastroenterology 1994; 107:755

Plus en détail

Conséquences des résections courtes et longues du grêle et du côlon. Amélie BARRE DES hépato-gastro

Conséquences des résections courtes et longues du grêle et du côlon. Amélie BARRE DES hépato-gastro Conséquences des résections courtes et longues du grêle et du côlon Amélie BARRE DES hépato-gastro ANATOMIE PHYSIOLOGIE : absorption Duodéno-jéjunale : eau (44%) électrolytes (Na 13%, K, Ca, Mg) glucides,

Plus en détail

PRISE EN CHARGE D UNE DOULEUR ABDOMINALE AIGUE NON TRAUMATIQUE CHEZ L ADULTE ET L ADOLESCENT.

PRISE EN CHARGE D UNE DOULEUR ABDOMINALE AIGUE NON TRAUMATIQUE CHEZ L ADULTE ET L ADOLESCENT. PRISE EN CHARGE D UNE DOULEUR ABDOMINALE AIGUE NON TRAUMATIQUE CHEZ L ADULTE ET L ADOLESCENT. Régulation Phase pré-hospitalière. Accueil des Urgences. UHCD. I- REGULATION OBJECTIFS : Type d intervention

Plus en détail

AUGMENTATION DE LA VITESSE DE SEDIMENTATION

AUGMENTATION DE LA VITESSE DE SEDIMENTATION AUGMENTATION DE LA VITESSE DE SEDIMENTATION UNE CONDUITE DIAGNOSTIQUE SIMPLE fibrinogène ou CRP protéinogramme 2 causes à retenir syndrome inflammatoire dysglobulinémie monoclonale Conduite à tenir devant

Plus en détail

Hémorragie digestive

Hémorragie digestive Hémorragie digestive Tableau clinique perte de sang : hématémèse, melena, perte de sang rouge par voie basse choc hémorragique anémie chronique ferriprive : voir anémie Anamnèse antécédents de maladie

Plus en détail

Discipline : Microbiologie Durée de l épreuve : 37mn Notée : 11

Discipline : Microbiologie Durée de l épreuve : 37mn Notée : 11 Discipline : Microbiologie Durée de l épreuve : 37mn Notée : 11 3 ème Année de Médecine Session de juillet 2014 Question 1 (1 point) : Toute suspicion de brucellose doit être signalée au laboratoire réalisant

Plus en détail

PRESENTATION DES QUIZ

PRESENTATION DES QUIZ PRESENTATION DES QUIZ QUIZ N 1 Hôpital Beaujon Francisca Joly, PHU PMAD - Gastroentérologie et Assistance Nutritive Une patiente de 35 ans est hospitalisée en urgence en octobre 2005 pour la prise en charge

Plus en détail

Sémiologie digestive pédiatrique. jean-pierre.hugot@rdb.aphp.fr

Sémiologie digestive pédiatrique. jean-pierre.hugot@rdb.aphp.fr Sémiologie digestive pédiatrique jean-pierre.hugot@rdb.aphp.fr Troubles du transit intestinal Analyse du transit Selles de consistance normale Moulées Molles (sein, hydrolysats de protéines) Marron si

Plus en détail

DIARRHEES AIGUES INFECTIEUSES DU NOURRISSON ET DE L ENFANT

DIARRHEES AIGUES INFECTIEUSES DU NOURRISSON ET DE L ENFANT DIARRHEES AIGUES INFECTIEUSES DU NOURRISSON ET DE L ENFANT Diarrhée apparition brutale de selles anormalement fréquentes et liquides. Déséquilibre entre l absorption et la sécrétion intestinale d eau et

Plus en détail

Compte rendu d hospitalisation hépatite C. À partir de la IIème année MG, IIIème années MD et Pharmacie

Compte rendu d hospitalisation hépatite C. À partir de la IIème année MG, IIIème années MD et Pharmacie Compte rendu d hospitalisation hépatite C À partir de la IIème année MG, IIIème années MD et Pharmacie ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS HOPITAL DU BON SECOURS Service d HEPATHOLOGIE du Professeur

Plus en détail

Conduite à tenir devant un amaigrissement involontaire isolé

Conduite à tenir devant un amaigrissement involontaire isolé Conduite à tenir devant un amaigrissement involontaire isolé Pr P Cathébras Médecine interne Principe général L'amaigrissement est un signe aspécifique. Il est rarement réellement isolé et la démarche

Plus en détail

Indications pédiatriques de la vidéo capsule. Alain Lachaux Hépatologie, Gastroentérologie et Nutrition Hôpital Femme Mère Enfant CHU de LYON

Indications pédiatriques de la vidéo capsule. Alain Lachaux Hépatologie, Gastroentérologie et Nutrition Hôpital Femme Mère Enfant CHU de LYON Indications pédiatriques de la vidéo capsule Alain Lachaux Hépatologie, Gastroentérologie et Nutrition Hôpital Femme Mère Enfant CHU de LYON Sommaire Matériel Déroulement de l examen Mode d administration

Plus en détail

Colites microscopiques Définitionsa

Colites microscopiques Définitionsa Colites microscopiques Définitionsa Diarrhée en générale (> 85 %) chronique Aspect normal de la muqueuse colique en endoscopie (rarement érythème, exceptionnellement ulcérations) Inflammation microscopique

Plus en détail

Pseudopolyarthrite rhizomélique

Pseudopolyarthrite rhizomélique Pseudopolyarthrite rhizomélique C est l histoire D une vieille dame de 76 ans, sans problème particulier, jusqu au jour où. CLINIQUE -Elle se plaint de douleurs des épaules et des hanches avec des épisodes

Plus en détail

APLV EN PÉRIODE NÉONATALE QUELLE CLINIQUE? QUE FAIRE? D D E B O I S S I E U

APLV EN PÉRIODE NÉONATALE QUELLE CLINIQUE? QUE FAIRE? D D E B O I S S I E U APLV EN PÉRIODE NÉONATALE QUELLE CLINIQUE? QUE FAIRE? D D E B O I S S I E U DÉFINITIONS Allergie aux protéines du lait de vache = Réaction immunologique vis à vis d une ou plusieurs protéines du lait de

Plus en détail

HÉMATURIES. Interrogatoire

HÉMATURIES. Interrogatoire HÉMATURIES Nous ne décrirons que les hématuries macroscopiques, c'est-à-dire visibles, seules à pouvoir être retenues dans le cadre d un abord clinique en urologie. L hématurie est révélatrice d une lésion

Plus en détail

Prescription des IPP en Gériatrie. Journée interrégionale du DESC de Gériatrie 28 mars 2008 Dr SEITE Florent

Prescription des IPP en Gériatrie. Journée interrégionale du DESC de Gériatrie 28 mars 2008 Dr SEITE Florent Prescription des IPP en Gériatrie Journée interrégionale du DESC de Gériatrie 28 mars 2008 Dr SEITE Florent Inhibiteurs de la pompe à protons Mécanisme d action : Inhibition de H+/K+ ATPase diminution

Plus en détail

Les MICI de l enfant. Dr C.Borderon CHU Clermont-Ferrand

Les MICI de l enfant. Dr C.Borderon CHU Clermont-Ferrand Les MICI de l enfant Dr C.Borderon CHU Clermont-Ferrand Introduction Maladie de Crohn (MC) Principale préoccupation chez l enfant Retentissement sur croissance et développement pubertaire Leur surveillance

Plus en détail

ACTUALITES EN HEPATO-GASTRO- ENTEROLOGIE

ACTUALITES EN HEPATO-GASTRO- ENTEROLOGIE ACTUALITES EN HEPATO-GASTRO- ENTEROLOGIE Dr Bernard WILLEMIN Hépato-Gastro-Entérologue CHG Haguenau Dr Pierre OSWALD Radiologie CHG Haguenau MESSAGE SONORE DU DR BERNARD WILLEMIN NOUS EXPLIQUANT QUELS

Plus en détail

Antécédents familiaux atopiques. Mère : pollinose, allergie au céleri Frère APLV de forme digestive

Antécédents familiaux atopiques. Mère : pollinose, allergie au céleri Frère APLV de forme digestive Myrtille, 6 ans Antécédents familiaux atopiques Mère : pollinose, allergie au céleri Frère APLV de forme digestive Une histoire digestive d emblée Allaitement maternel d emblée APLV à forme digestive,

Plus en détail

Item 194 - Diarrhée aiguë et déshydratation chez le nourrisson, l'enfant et l'adulte

Item 194 - Diarrhée aiguë et déshydratation chez le nourrisson, l'enfant et l'adulte Item 194 - Diarrhée aiguë et déshydratation chez le nourrisson, l'enfant et l'adulte Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Définition...1 2 Epidémiologie... 2 3 Interrogatoire et

Plus en détail

Que doit on attendre de l Anatomopathologie dans la MC:

Que doit on attendre de l Anatomopathologie dans la MC: Que doit on attendre de l Anatomopathologie dans la MC: Critères de diagnostic / le compte rendu H.AITKACI, MC. CHERID, N. TERKI CPMC Les maladies inflammatoires chroniques de l intestin (MICI) Ce terme

Plus en détail

Cas clinique. Hôpital Mahosot. Service maladies infectieuses. Dr Vilada, Dr Chen Xi, 2006

Cas clinique. Hôpital Mahosot. Service maladies infectieuses. Dr Vilada, Dr Chen Xi, 2006 Cas clinique Hôpital Mahosot Service maladies infectieuses Dr Vilada, Dr Chen Xi, 2006 1 Homme, 47 ans, fonctionnaire, résident à district : Pakgnouam, province Vientiane Motif d hospitalisation : fièvre

Plus en détail

CAT devant un ictère cholestatique

CAT devant un ictère cholestatique CAT devant un ictère cholestatique Dr N.Annane, L.Abid Service de chirurgie viscérale. Pr. L.Abid Hôpital de Bologhine Introduction, définition L ictère est un symptôme clinique coloration jaune des téguments

Plus en détail

OBSERVATION CLINIQUE N 07-10

OBSERVATION CLINIQUE N 07-10 OBSERVATION CLINIQUE N 07-10 Histoire clinique. Mr. BI. A, 75 ans, est hospitalisé pour rectorragies. Dans ses antécédents on note principalement : Adénocarcinome rectal opéré 9 ans avant, ablation d un

Plus en détail

Sémiologie intestinale

Sémiologie intestinale Sémiologie intestinale Sémiologie Médicale PCEM2 Docteur Pascal Sève Professeur Christiane Broussolle Faculté de Médecine Lyon-Sud 2007 30/05/2007 sémiologie PCEM2-HGE 1 Sémiologie INTESTIN Explorations

Plus en détail

Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS

Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Concernant l orchi-épididymite : A - C est une affection souvent sexuellement transmissible chez

Plus en détail

Démarche diagnostique pratique. et des maladies respiratoires de l enfantl

Démarche diagnostique pratique. et des maladies respiratoires de l enfantl Asthme du nourrisson Démarche diagnostique pratique André Labbé Unité de réanimation r et des maladies respiratoires de l enfantl Hôtel-Dieu Clermont-Ferrand Position du problème Fréquence pathologie sifflante

Plus en détail

Allergie ou hypersensibilité non IgE médiée? Comment s y retrouver? Pr. Françoise Smets Gastropédiatrie & Centre de l allergie

Allergie ou hypersensibilité non IgE médiée? Comment s y retrouver? Pr. Françoise Smets Gastropédiatrie & Centre de l allergie Allergie ou hypersensibilité non IgE médiée? Comment s y retrouver? Pr. Françoise Smets Gastropédiatrie & Centre de l allergie Allergie ou hypersensibilité alimentaire non IgE médiée : résumé Mécanisme

Plus en détail

SURVEILLANCE DES SALARIES MANIPULANT DES DENREES ALIMENTAIRES

SURVEILLANCE DES SALARIES MANIPULANT DES DENREES ALIMENTAIRES SURVEILLANCE DES SALARIES MANIPULANT DES DENREES ALIMENTAIRES Dr Virginie NAEL Service de Santé au travail du personnel hospitalier CHU Nantes 44èmes journées FMC ANMTEPH / SOHF - Lausanne - Septembre

Plus en détail

Calprotectine et MICI. J.Boubaker AGELA 2016

Calprotectine et MICI. J.Boubaker AGELA 2016 Calprotectine et MICI J.Boubaker AGELA 2016 La calprotectine Protéine libérée par les leucocytes (PNN, monocytes) et les macrophages Constitue 60% des protéines cytosoliques solubles des PNN Elle est libérée

Plus en détail

Résultats du 1 er tour Le 29 novembre 2010

Résultats du 1 er tour Le 29 novembre 2010 Résultats du 1 er tour Le 29 novembre 2010 Dr BIRGÉ, Président du GLAM Mlle VORKAUFER, Thésarde 1 Un audit du GLAM Réalisé en partenariat avec le réseau Antibiolor Adressé aux 2300 médecins généralistes

Plus en détail

Urgences en chirurgie digestive

Urgences en chirurgie digestive Urgences en chirurgie digestive Dr Jean Marc Hoang Service de chirurgie digestive et générale CHI le Raincy Montfermeil 01 41 70 81 10 Cours IFSI de Maison Blanche mai 2005 Urgences infectieuses appendicite

Plus en détail

30/10/2015. Voie ascendante, rétrograde. Anomalies anatomiques et/ou dispositif/exploration urinaire. Voie hématogène

30/10/2015. Voie ascendante, rétrograde. Anomalies anatomiques et/ou dispositif/exploration urinaire. Voie hématogène Infections urinaires communautaires Physio-pathologie Voie ascendante, rétrograde Anomalies anatomiques et/ou dispositif/exploration urinaire Voie hématogène 1 Rappel anatomique Rétrograde Rappel anatomique

Plus en détail

Caractéristiques des colites aiguës de l adulte au scanner

Caractéristiques des colites aiguës de l adulte au scanner Caractéristiques des colites aiguës de l adulte au scanner Matthias BARRAL, Mourad BOUDIAF, Anthony DHAN, Lounis HAMZI, Philippe SOYER Radiologie viscérale et vasculaire Hôpital Lariboisière-APHP & Université

Plus en détail

VIDEO-CAPSULE. D r Eric SGRO Service Hépato gastro-entérologie CARCASSONNE

VIDEO-CAPSULE. D r Eric SGRO Service Hépato gastro-entérologie CARCASSONNE VIDEO-CAPSULE D r Eric SGRO Service Hépato gastro-entérologie CARCASSONNE Qu apporte la vidéo capsule? => vision de la muqueuse de l intestin grêle Non vue par Rx Plus facile que l entéroscopie (rarement

Plus en détail

Risque de lymphomes au cours des traitements par immunosuppresseurs et anti-tnf dans les maladies inflammatoires

Risque de lymphomes au cours des traitements par immunosuppresseurs et anti-tnf dans les maladies inflammatoires Risque de lymphomes au cours des traitements par immunosuppresseurs et anti-tnf dans les maladies inflammatoires Laurent Beaugerie Pôle digestif Hôpital Saint-Antoine Paris Traitement de fond des MICI

Plus en détail

Cours de DES Anne Bourrier Samedi 13 décembre

Cours de DES Anne Bourrier Samedi 13 décembre Cours de DES Anne Bourrier Samedi 13 décembre CAS CLINIQUE DÉROULÉ Femme 32 ans, travaille comme assistante de direction dans les assurances ATCD : Médicaux : 2 phlébites du post-partum Chirurgicaux :

Plus en détail

Association lymphome malin-traitement par Interféron-α- sarcoïdose

Association lymphome malin-traitement par Interféron-α- sarcoïdose Association lymphome malin-traitement par Interféron-α- sarcoïdose Auteurs Cendrine Godet (*) Jean-Pierre Frat (**) Cédric Landron (*) Lydia Roy (***) Paul Ardilouze (****) Jean-Pierre Tasu (****) (*)

Plus en détail

Les classifications endoscopiques des MICI et leur utilité en période aigue et lors des traitements d entretien.

Les classifications endoscopiques des MICI et leur utilité en période aigue et lors des traitements d entretien. Les classifications endoscopiques des MICI et leur utilité en période aigue et lors des traitements d entretien. Yoram Bouhnik, Xavier Treton Gastroentérologie, MICI et Assistance Nutritive Université

Plus en détail

Cl: pneumopathie fébrile Arthralgies, Erythème noueux tabagisme: 30 pqts-années ATCD=0 Voyage USA il y a 1 mois

Cl: pneumopathie fébrile Arthralgies, Erythème noueux tabagisme: 30 pqts-années ATCD=0 Voyage USA il y a 1 mois Dossier CT Marrakech P Fajadet, J Giron F, 57 ans Cl: pneumopathie fébrile Arthralgies, Erythème noueux tabagisme: 30 pqts-années ATCD=0 Voyage USA il y a 1 mois Diagnostic? Un peu plus de clinique?

Plus en détail

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Orientation diagnostique devant une ulcération ou érosion des muqueuses orales et génitales (343) Professeur Jean-Claude BEANI Avril 2004 (Mise à jour juin 2005) Pré-Requis : Lésions élémentaires en dermatologie

Plus en détail

Expérience de la transplanta0on fécale. Caroline TRANG- POISSON Hépato- gastroentérologue IMAD CHU de NANTES

Expérience de la transplanta0on fécale. Caroline TRANG- POISSON Hépato- gastroentérologue IMAD CHU de NANTES Expérience de la transplanta0on fécale Caroline TRANG- POISSON Hépato- gastroentérologue IMAD CHU de NANTES Transplanta@on fécale et Clostridium difficile Taux de récidives important de colite à clostridium

Plus en détail

Les journées du Trocadéro

Les journées du Trocadéro Les journées du Trocadéro 21 Octobre 2014 lparois@club internet.fr Faut il avoir peur de ses patients? Dans quel cas sommes nous indéfendables? Cas n 1 a Mme O, âgée de 67 ans, consulte pour diarrhée chronique

Plus en détail

QUELLE ATTITUDE ADOPTER DANS LES MANIFESTATIONS CUTANEES

QUELLE ATTITUDE ADOPTER DANS LES MANIFESTATIONS CUTANEES REUNION DE CONSENSUS SUR LA MALADIE DE CROHN QUELLE ATTITUDE ADOPTER DANS LES MANIFESTATIONS CUTANEES Alger 25 /26 Septembre 2013 F. AIT BELKACEM Clinique de Dermatologie CHU Mustapha Alger- Introduction

Plus en détail

Item 279 (ex item 118) Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) chez l'adulte et l'enfant Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 279 (ex item 118) Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) chez l'adulte et l'enfant Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 279 (ex item 118) Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) chez l'adulte et l'enfant Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Maladies inflammatoires

Plus en détail

Une polypose peut cacher

Une polypose peut cacher Une polypose peut cacher une mucoviscidose Journées DES 6 et 7 mars 2009 E.MEZGUELDI Service de pneumologie du Pr BELLON C est l histoire d Anton, né le 18/08/1997 ATCD perso : né à 40 SA PN = 3290g taille

Plus en détail

Vidéocapsule à tous les étages: VCE, VCO, VCC indications et perspectives

Vidéocapsule à tous les étages: VCE, VCO, VCC indications et perspectives Vidéocapsule à tous les étages: VCE, VCO, VCC indications et perspectives Rémi Systchenko Les enjeux de la videocapsule Le grêle: mieux l explorer L œsophage et le colon: aussi bien voir que l endoscopie

Plus en détail

PERSONNE AGEE AUX URGENCES. Dr O.DROUIN Court Séjour Gériatrique CH VERDUN

PERSONNE AGEE AUX URGENCES. Dr O.DROUIN Court Séjour Gériatrique CH VERDUN PERSONNE AGEE AUX URGENCES Dr O.DROUIN Court Séjour Gériatrique CH VERDUN ET NON PAS URGENCES DE LA PERSONNE AGEE QUELQUES BANALITES TOUJOURS BONNES A PRECISER L âge n est pas une pathologie L âge de l

Plus en détail

Plaies opératoires-plaies chroniques: indications et technique du prélèvement, les indications de traitements

Plaies opératoires-plaies chroniques: indications et technique du prélèvement, les indications de traitements Plaies opératoires-plaies chroniques: indications et technique du prélèvement, les indications de traitements Olivier Lesens Service des Maladies Infectieuses et Tropicales, Clermont-Ferrand Plan Infection

Plus en détail

Comment lire un scanner et une IRM dans les MICI

Comment lire un scanner et une IRM dans les MICI Comment lire un scanner et une IRM dans les MICI Magaly Zappa 1, Yoram Bouhnik 2 1 Service d imagerie médicale 2 PMAD Service de Gastroentérologie, MICI et Assistance Nutritive Université Paris VII APHP,

Plus en détail

Item 107 : Voyage en pays tropical:conseils avant le départ, pathologies du retour :fièvre, diarrhée

Item 107 : Voyage en pays tropical:conseils avant le départ, pathologies du retour :fièvre, diarrhée Item 107 : Voyage en pays tropical:conseils avant le départ, pathologies du retour :fièvre, diarrhée Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Conseils avant le départ...1 2 Pendant le

Plus en détail

Analyse clinico-biologique des causes d infections sur prothèses de hanche ou genou: une aide à l évaluation des pratiques

Analyse clinico-biologique des causes d infections sur prothèses de hanche ou genou: une aide à l évaluation des pratiques Analyse clinico-biologique des causes d infections sur prothèses de hanche ou genou: une aide à l évaluation des pratiques Dr Frédéric Luzerne chirurgien orthopédiste Dr Patrick Morin anesthésiste Emmanuelle

Plus en détail

EXPLORATION DE LA LUMIÈRE DU TUBE DIGESTIF

EXPLORATION DE LA LUMIÈRE DU TUBE DIGESTIF EXPLORATION DE LA LUMIÈRE DU TUBE DIGESTIF PAR VIDÉOCAPSULE INGÉRÉE Classement hiérarchique : 07.01.09.01 - Code : HZQE900 MAI 2006 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France

Plus en détail

MICI (IBD) chez l enfant

MICI (IBD) chez l enfant MICI (IBD) chez l enfant Maladie de Crohn: Atteinte potentielle de tout le tube digestif; dans sa longueur (de la bouche à l anus) et son épaisseur (risque de perforation - fistule). Gène de susceptibilité

Plus en détail

Prof. Olivier CHAZOUILLERES

Prof. Olivier CHAZOUILLERES Prof. Olivier CHAZOUILLERES Cholangite sclérosante Savoir évoquer une cholangite sclérosante Savoir évoquer le diagnostic Connaître les différents traitements et les modalités de surveillance Conflits

Plus en détail

Diarrhées aigues de l adulte (hors diarrhées immunodéprimées) (302) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Diarrhées aigues de l adulte (hors diarrhées immunodéprimées) (302) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Diarrhées aigues de l adulte (hors diarrhées immunodéprimées) (302) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Flore bactérienne colique normale Examen bactériologique des selles Examen parasitologique

Plus en détail