La filière Hydrogène. Paul Lucchese. Chef de projets «Hydrogène et Pile à combustible»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La filière Hydrogène. Paul Lucchese. Chef de projets «Hydrogène et Pile à combustible»"

Transcription

1 La filière Hydrogène Paul Lucchese Chef de projets «Hydrogène et Pile à combustible»

2 Vision 30 ans: Hydrogène: Un nouveau vecteur énergétique?

3 Eléments structurants dans le domaine de l énergie Livre Vert de la Commission Européenne des besoins croissants : 2.5 à 3% par an dans le monde! autonomie énergétique, sécurité d approvisionnement exigences environnementales : le réchauffement climatique, risque majeur pour l environnement Livre Blanc de la Commission Européenne inscrire les transports dans une logique DD -Directives Européennes: - sur l électricité passer de 15 à 21% à partir d EnR en sur les biocarburants: 5,75 % en Favoriser la cogénération Conseil des Ministres Européens Energie accord sur ouverture totale des marchés du gaz et de l électricité dès 2004 pour les professionnels Programme «Energie intelligente» (URE, EnR) adoption de la directive sur l efficacité énergétique dans les bâtiments suivi de Johannesburg (coopération internationale énergétique) France: - Débat sur l énergie en France Loi de programmation -Volonté France diviser par 4 les GES en 2050

4 Illustrations en Europe et en France T/Inhabitant/year Mtep Consommation GHG emissions/inhabitant USA Germany UK Japan France EUROPE DES Nuclear 37% Hydro+ biomass 7% Production (kt) Emissions de CO en FRANCE Parc nucléaire Gas 12% French Energy Mix Primary energy repartition industrie habitat transports Coal Oil 38%

5 Le secteur des transports routiers en France représente plus du quart des besoins énergétiques responsable d une part importante des émissions de CO2(33%) Voies à développer pour diminuer la dépendance aux hydrocarbures dans ce secteur : 3 tonnes de CO 2 /an/voiture! nouvelles technologies moteurs/carburants les biocarburants la voiture hybride l hydrogène, nouveau vecteur énergétique, et son utilisation dans des PAC

6 La Filière Hydrogène Généralités

7 L hydrogène, vecteur énergétique de l avenir Un carburant qui pourrait peu à peu s imposer, en particulier pour les transports (piles à combustibles), pour lutter contre l effet de serre Il faut privilégier dans sa production les méthodes ne produisant pas de gaz à effet de serre Il est pratiquement inépuisable Comment le produire? Comment le stocker et le transporter? Comment et où l utiliser?

8 Biomass CO 2 Reforming Hydrocarbon Methane Methanol CO 2 Integrated reforming CO 2 Hydro plant Water Safety and normalisation Internal reforming H 2 CO 2 CO 2 CO 2 H 2 Fossil energy Thermal plant Coal, gas, oil Renewable energies Electrolysis Transportation Storage - high pressure - hydrides - micro-spheres - nanotubes - water Fuel cell Nuclear plant Thermochemic al cycles Filière Hydrogène

9 Pourquoi l Hydrogène ne s est pas encore imposé? Une double innovation un nouveau carburant 4 /litre! Un nouveau moteur. Prix: (0)! Reforming Distribution Storage H 2 REMPLISSAGE? Sous les conditions Sûreté d utilisation, respect de l environnement, sécurité d approvisionnement

10 Les transports: Les grandes applications des piles à combustibles Grand public: scooter, automobile 5000h, 50 kw!!! Transports publics, maritimes, poids lourds, trains, spatial, aéronautique Le stationnaire: fiabilité(> h), coût /kw Avec ou sans cogénération Résidentiel, isolé ou connecté Décentralisé Les niches: Militaires, sites isolés, UPS, portables, géné de secours Les mini et micro Piles Teléphones cellulaires, PDA, Ordinateurs

11 Les applications de Piles à Combustible Spatial & Militaire Transport: Automobile APU Stationnaire Résidentiel MCFC AFC SOFC PAFC Gros Stationnaire Micro PAC Portable Mini PAC PEMFC Transportable Transports Publics/ Flottes captives Transport: Automobile traction 10 W 100W 1 kw 10 kw 100kW 1 MW

12 Scénario 2010 Démonstrations Marchés Peugeot(Octobre 2002) Flotte Véhicules utilitaires, bus (H2) Secours, stationnaire Premiers Vp (Reformeur) 6% de biocarburants

13 Les générateurs portables Ensemble intégré pile à combustible et réservoir d hydrogène Axane (foire d Hanovre, avril 2003)

14 Daimler-Chrysler Chrysler/Ballard Meilleure intégration Necar 1 (1994) PEMFC de 50 kw (12 modules), alimentation H 2 le programme Necar Necar 3 (1997, Classe A) PEMFC de 50 kw (2 modules), alimentation méthanol Necar 2 (1996, Classe V) PEMFC de 50 kw (2 modules), alimentation H 2 Necar 5 (2000, Classe A) PEMFC, alimentation méthanol

15 Sûreté, Economie, Sûreté, codes et standards Etudes de sûreté essentielles (tests, capteurs H2,..) Nouvelle réglementation (véhicules H2 et infrastructures) Economie Un nouveau vecteur énergétique doit être compétitif par rapport aux autres sources d énergie, ou doit offrir de nouveaux services. Aspect socio-environnemental Ananyse du cycle de vie acceptabilité, éducation, formation

16 Infrastructure Hydrogène Une quarantaine de stations d approvisionnement H 2 dans le monde Aéroport de Munich (1999) Berlin (octobre 2002) Quelques démonstrations en cours dans des flottes de transport (CUTE, Clean Energy Partnership Berlin, )

17 Mercedes-Benz : 30 bus Citaro dans 10 villes européennes (projet CUTE)

18 La Filière Hydrogène Aspects Economiques, Environnementaux, Energétiques

19 Hydrogen Production Compression Hydrogen Distribution&Delivery Hydrogen revovery Technologies Liquefaction HYDROGEN Infrastructure: Transport pipeline Supply Chain of H kms pipe Hydrogen Storage Transport routier Hydrogen Transport

20 Intérêts potentiels de l hydrogène Intérêt principal Filière H2: Long terme(> 30 ans): Vecteur d énergie et substitution des énergies fossiles pour les transports et (stationnaire): Sécurité et Durabilité de l approvisionnement énergétique croissant au niveau mondial Solution aux contraintes environnementales globales (GES) et locales (bruit, émissions) Cadre: Autre économie de l énergie, autres coûts de l énergie, prise en compte de plusieurs critères d évaluation (technico-éco, environnementales, socio-éco) Intérêts secondaires importants, à court/moyen terme(<30 ans): Production/transport d hydrogène: Raffineries, extraction pétroles lourds, procédés industriels sidérurgie, chimie Synthèse carburants liquides, biomasse (besoin d ajout en H2) Pile à combustible: Stationnaire: Cogénération décentralisé: Couple SOFC/gaz naturel, Couple SOFC/gaz de synthèse, Systèmes isolés Systèmes de secours, UPS, militaires, transportables APU (transports terrestres, aéronautique, spatial ) Systèmes professionnels: flottes captives terrestres, maritime.. Micro/Mini piles: systèmes nomades, NTIC Optimisation rendement des énergies intermittentes (Eolien, PV) par Système Stockage H2/ Pac

21 H2 Production Road map Demand (High level group on hydrogen hypothesis) Tensions due to oil price increase 500Bn M3/y 500Bn M3/y Refinery Petro/Chemical Ammonia Steel Production 500Bn M3/y OTF: 25 BnM3/y ( World ) Fleets, Niches ( Europe) 2 Bn M3/y 20 Bn M3/y 40 Bn M3/y Cars Stationnary (Need for Europe only ) Bn M3/y 400 Bn M3/y?

22 Hydrogène : procédés actuels de Production 18% Sources d'hydrogène actuelles 4% 48% Gaz Pétrole Charbon Eau Combustibles fossiles (reformage) 30% Production actuelle : 500 milliards Nm3 par an: * Seulement 4 % est commercialisé (OTF) *seulement 1% de la production utilisé pour l énergie(spatial) besoins très importants d hydrogène pour le futur

23 Production of hydrogen for the future Production of Hydrogen

24 Valorisation énergétique de la biomasse Diester: t produit en France en 2000 RESSOURCES Plantes oléagineuses huiles diester (colza, tournesol) Betteraves, Céréales fermentation éthanol ETBE t produit en France en 2000 Ligno-cellulosique hydrolyse enzymatique sucres éthanol gazéification CEACO + H2 carburants combustion CNRS IFP hydrogène combustion Déchets fermentation biogaz

25 Considérations énergétiques

26 Efficiency of Hydrogen Production Conclusion: High Temperature Processes are the only way to produce hydrogen with high efficiency!

27 H2 Production Road map Supply Time Reforming W CO2 Sequestration Coal gasification Allothermal Processes Connecting Strategy Steam reforming Catalytic cracking Coal gasification TC/EHT water splitting Solar or nuclear H T R&D Phase HT Solar HTR + TC/EHT Industrial Deployment Centralized Biofuels Gasification Others centralized Renew Decentralized (Electrolysis) PEC & Biological Proc??

28 Le coût énergétique de la filière Hydrogène La production long terme photovoltaique Source Solaire Basse température Photoelectrolyse Bioproduction Rendement < 20 % Invest Faible Source Haute température Nucléaire, solaire, géothermie Turbine à gaz Electrolyse haute température Craquage direct + Carbone biomass Garéïfication e - H 2 e - Cycles thermochimiques, thermophysiques H 2 Electricité Mauvaise solution pour la production massive Electricité Stockage et carburants Hydrogène Electrolyse basse température : Rendement énergie primaire: % Invest Fort Stockage et carburants Hydrogène Rendement > 50 % Invest Fort

29 Le coût énergétique de la filière Hydrogène Energie compression Energie pour le transport par route Titre du graphique Energy needed for H2 road delivery % HHV H Compression energy to HHV Logarithmique (Compression energy to HHV) Energy consumed % to H2 HHV H2 gas 200 bar H2 liquid Gasoline Final pressure MPa One way delivery distance Energie liquéfaction Liquefaction Energy efficiency Energie transport pipe line Energy losses in an Hydrogen pipeline Liquefaction energy % HHV Liquefcation Energy % HHV Energy losses % HHV Hydrogen Methane H2 Liquefaction capacity (Kg/h) Distance from pipeline origin Des Optima sont à trouver!!!

30 Comparaison de l efficacité énergétique de véhicules Energy efficiency of vehicles FC Hybrid Target FC Hybrid FC vehicle Série1 gasoline-hybrid(prius) Gasoline 0 0,05 0,1 0,15 0,2 0,25 0,3 0,35 0,4 0,45

31 Considérations économiques

32 Coût de la production massive d hydrogène Relative cost H 2 18 /GJ (3 /Kg) Electrolysis with low costs electricity production Today (5-6 c/kwh) 12 /GJ (2 /Kg) Thermochemical cycles HT Electrolysis Biomass Gasification HT External heat+ Reforming CO 2 Captation: 0,3-0,6 /Kg? Oil-NG price increase: If X 2 >> + 80 % H2 price for large SM + 50 % for small SMR Small reformer 6 /GJ (1 /KG) kwh or heat not expensive Large SMR Reforming Today CO 2 emissions

33 Coût de production Prix de l'hydrogène à la production en fonction du prix de l'énergie Prix H2 ($/GJ) Prix gaz nat actuel Prix Elec 6c /kwh Prix H2-gaznat ($/GJ) Prix H2-elec ($/GJ) Prix H2-Charbon ($/GJ) Prix H2 biomasse Prix Energie primaire ($/GJ)

34 Coût de la Chaîne Hydrogène? On Multiplie le coût de production par un facteur entre 2 et 4 Paramètres influençant le coût final - Prix énergie - Prix du procédé - Maturité technologique -Taux d utilisation des stations -Nombre de stations -Pureté H2 - Coût de transports - Coût Distribution : Main d oeuvre Sécurité Stockage Compression -Maintenance /GJ Reforming Water electrolysis Storage-distribution Cost Production costs Final cost distribution * Storage Transport by pipe Cost Pipe Transport Centralized Production

35 Considérations Emissions CO2

36 Emissions comparées de technologies véhicules CO2 emissions of vehicles FC Hybrid Sustainable FC Hybrid Série1 gasoline-hybrid(prius) Gasoline 0 0,2 0,4 0,6 0,8 1 1,2

37 Décomposition des émissions de CO2 suivant la technologie CO2 Emission decomposition for Gasoline Vehicle CO2 emission for FC hybrid vehicle Others 10% Vehicle production 6% Vehicle production 14% Material production 12% Material production 33% Vehicle production Fuel Driving Material production Others Vehicle production Fuel Production Material production Fuel Driving 72% Fuel Production 53%

38 Conclusions sur le coût énergétique et économique H2 Chaîne H2 Optima à trouver : toutes les voies ne sont pas équivalentes Rapport Energie sortie production/energie délivrée: 1,5-1,6 (Pétrole: 1,1 à 1,2) Rajouter facteur de conversion Energie primaire-h2 produit (50 % espéré pour les voies hautes températures) Chaque solution doit être étudiée du puits à la roue sur l ensemble des critères Le paramètre clé est disponibilité et la durabilité de la source primaire Quelques enseignements: Idée probablement fausse d un réseau commun Hydrogène centralisé/décentralisé avec toutes énergies/tous modes Intérêt faible de la production/distribution d hydrogène pour la production d électricité en décentralisé A long terme: avantage pour la production massive + réseau de distribution

39 La Filière Hydrogène Pertinence de la Filière

40 Rappelons les verrous de la filière Hydrogène en 2002 Coût Carburant à la pompe trop cher et peu disponible : Quelle énergie primaire? Durabilité de l approvisionnement en énergie? Centralisé/décentralisé : Procédés et Chaînes associés? Technologie de conversion (Pile à combustible) trop cher!! Pac fiable et à 50 /kw Pas de stockage embarquée pour une autonomie correcte Compacité-Poids Coût Sécurité/Acceptabilité pas démontrées, Normes pas existantes Densité énergétique de carburants L avantage des carburants liquides HHV (GJ/m3) Série Hydrogen 200 bars Hydrogen 800 bars Liquid H2 Methane 200 bars Mathane 800 bars Ethanol Octane

41 Autres scenarios possibles sans Hydrogène France (Scenario 30 ans, GES /3, Groupe CG Mines pour le 1 er ministre Octobre 2003 ) Monde (Scenario R.P. Bauquis 2050 et U Bossel) Stabilisation de la consommation énergétique Doublement de la part de l électricité: 20% à 40 % Véhicules bi-énergie Bois chauffage: 15 % Biocarburants: X par 60 (20 Mtep) Diminution du gaz par 3 Autres ENR: 5% Pétrole: 15 % au lieu de 48% Scenario très «français» Verrous à lever également Nucléaire Doublement consommation % énergies fossiles 8 % renouvelables 22 % nucléaire (X 9) Transports: Accroissement part l électricité : 0% à 25 % Carburants synthétiques 25% Biocarburants: 25 %

42 Conclusions Scénario Hydrogène ouvert, malgré ses verrous: Pollution locale, bruit Pas de séquestration délicate du CO2 à long terme Tous les scénarios ont des points durs Il y aura des applications Hydrogène et Piles à combustible de toutes façons : Tous les scénarios ont au moins besoin de production massive d hydrogène Les Piles à combustibles ont des marchés hors Hydrogène Importance des analyses multicritères et Well-to-wheel Dans la recherche d optima Dans le pilotage de la recherche Retombées indirectes de l effort de recherche Scenario Hydrogène: Avantage d un consensus international sur l hydrogène Implication des gouvernements OCDE Volonté gouvernement français

43 Enjeux et engagement des acteurs

44 Dynamique internationale sur l hydrogène «vecteur énergétique» DOE, DOD : Freedom Car et Hydrogen Fuel Initiative (350 M$/an), SECA (25M$/an) Total Public: 500 M$/an Implication du gouvernement constant (G Bush) Japon : H2 Fuel Cell Project (>300 M$/an) Canada : Alliance canadienne sur les PAC transport, Carte routière canadienne sur la commercialisation des PAC Australie : Plan National lancé en 2003 UE : consensus sur l hydrogène comme composant d une politique DD (FP6 : 50 M /an plate-forme européenne) Total Europe: M /an Initiatives nationales : Allemagne (>30M/an), GB, Italie (27 M /an), France (10 M /an) Road Map : nationales: USA, Japon, GB, Canada Road map en préparation: Europe, Inde, Italie, Allemagne

45 Comparaison des efforts publics de R&D sur H2 et Pac Government Funding (Source E4Tech, 2003) M 250 Fuel Cell Companies in the World Others 8% USA Japan Canada EU Germany France UK Total Europe Asia 22% North America 45% Europe 25%

46 FRANCE Min Défense Min Agriculture AGRICE Min Environment Predit Programme France H2 et Pac Groupes Energie GES Réseau Paco Groupe Paco H2 MinTransport MEFI DGEMP, DIGITIP MENRT DT Adhesion France Hydrogen Consulting Group INTERNATIONAL IEA International Agreement on H2 IPHE Initiative US DOE Washington 20Novembre 2003 Organismes R&D Industriels HYFRANCE High Level Group European H2 Plat-form Strategy & H2 Roadmap Projets régionaux HYWAYS HYNET EUROPE IP and NoE

47 Moteurs de la politique Hydrogène En Europe et en France: Directives EnR Directives Carburants alternatifs et biocarburants Directive cogénération Reforme de la Pac et OMC En France: Objectifs véhicules propres Objectifs diminution GES par 4 en 50 ans Politique nationale de développement durable Adhésion gouvernementale à la volonté internationale H2 (C Haigneré, N Fontaine, R Bachelot) Plan national H2/Pac préparation Programme France H2 et Pac Volonté de coopération Internationale

48 Aspects Production H2 Reformage: Priorité sur le reformage de petite capacité, soit embarqué, soit à terre actions nombreuses USA, Canada, Europe : beaucoup de PME, projets Actions importantes séquestration CO2 et gazéïfication du Charbon Programme DOE USA Programme Italie Actions sur les voies PEC et biologie: Suisse, Australie, Allemagne Fédération via IEA, IA H2 Voies Gazéïfication biomasse: Actions importantes en Finlande, Allemagne, Danemark, Autriche Procédés Haute température Gen IV (France, USA), Japon Europe (INNOHYP, Hythec, H2Hi) Solaire haute température: Allemagne, Italie, Australie, (Espagne)

49 Some facts on French Activities on Hydrogen and fuel cells National Program on Fuel cells: French National network «Paco» (from 1999): Industry/Research co-funded projects: : 40 projects, 80 M expenses, 34 M public funding Support from Ministry of research (MENRT), Ministry of Industry (MEFI) and ADEME (french Agency for Energy saving and Renewable) About 10 M / year funding Thematics: PEMFC, DMFC R&D (components, stacks development) for transportation, portable and stationnary SOFC projects: Low temperature material, internal reforming Tests of FC and system (demonstration of residential applications ) APU with DELPHI) Hydrogen production, Reforming: SME like N-G hy Solid alcaline fuel cell (SAFC), DEFC (Direct ethanol fuel cells) Microfuel cell Hydrogen storage Others National programme: PREDIT (Transport), Agrice (biomass) Main research centers involved in national, european : CNRS, CEA, IFP, Universities, Ecole des Mines Others projects not in Network Paco : Thermochemical cycles (Generation IV), Biomass,Biological and Photoelectrolysis, fundamental research programme (CNRS, CEA), National Plat-form for FC system test in Belfort Some regional projects: Rhone Alpes, Centre, Aquitaine, Lorraine Industrial private programme: PSA, Renault Nissan, Total

50 Main french companies involved in Hydrogen: Air Liquide: World leader in Industrial gases and hydrogen: Hydrogen Chain development (production, storage, delivery) PEMFC fuel cell with Axane (subsidiary): portable, UPS, residential Car makers: Peugeot: development of range extender (2005), development of PEMFC power unit for 2025, interest for storage Renault-Nissan: APU( ) PEMFC system for traction (Both in Japan and France) Irisbus company: Citycell AREVA (world leader in Nuclear industry): PEMFC fuel cell with Helion (subsidiary) for military applications, niche markets, residential and Framatome for the nuclear processes for hydrogen production Sagem for micro and small power fuel cells, Thales, Bertin, EADS, Snecma Alstom: SOFC (Stop in 2002), Tramway (Fulltram project) Utilities: EDF (world largest company for electricity production, distribution): SOFC and PEMFC residential tests and survey (EDF Fuel cell research center in Karlsruhe with its subsidiary EnBW), Study of virtual plant, networking of fuel cells. Interest for use of nuclear energy for H2 production Gaz de France: strong interest and research team in SOFC for residential and cogeneration, participation in different IAE annex, interest for the use of NG delivery system for transition phase (EC NATURALHY Project), use of H2/NG mixture and reforming system Dalkia (services in water, energy ): interest and projects in cogeneration system (5-250 kw) Oil company: Total, involved in different projects (Berlin) and in reforming activity

51 Conclusions : -Grand mouvement international structuré sur l Hydrogène avec une volonté politique des Etats -Développement prochain d un programme national intégré : - au sein de la Plate forme européenne -au sein de la coopération internationale -Points forts de la France -Filière Basse température en Europe -Production Hydrogène -Stockage H2 Haute pression -Intérêt national : SOFC, Biomasse -Importance de développer les études technico-éco et environnementales

52 High Level Group on Hydrogen and Fuel Cell Technologies Joint initiative of Vice President de Palacio and Commissioner Busquin Very senior representatives from major European automotive and energy companies, SME, research centers, utilities, policy makers and users association Informal body, advisory role, not owned by Commission Advise on prospects for, and economic impact of, moving towards a sustainable energy economy based on hydrogen and electricity using FCs as energy converters

53 High Level Group Members FC stacks, component, systems Hydrogen infrastructure Car industry Research Energy companies Utilities Public authorities Users Ballard Air Liquide Daimler Chrysler CEA Norsk- Hydro Sydkraft Iceland Parliament UITP Johnson- Matthey Vanden Borre Renault CIEMAT Shell Nuvera ENEA Rolls- Royce FZJülich Siemens Solvay

54 Five Actions High Level Group Report: Main Recommendations European Political Frame for fostering new hydrogen and fuel cell technologies Strategic Research Agenda Deployment Strategy A European Hydrogen and Fuel Cell Technology Partnership, steered by Advisory Council European Roadmap for Hydrogen and Fuel Cells

55 High Level Group Report: Coordinating policy measures for a European Political Frame - 1/2 Support needed (fiscal, regulatory) for demonstration and deployment projects; Promotion of energy efficiency measures Support for infrastructure design, planning and assessment of viability at various stages of market development Remove regulatory barriers to commercialisation of hydrogen and fuel cells

56 High Level Group Report: Coordinating policy measures for a European Political Frame - 2/2 Review and develop codes and standards to support commercial development Simplification/ harmonisation of planning and certification requirements Assessment of alternative mixes of policy measures International co-ordination of policy development and deployment strategies

57 Draft diagrammatic representation of the European Hydrogen and Fuel Cell Technology Platform Commission H2 Project (Inter-service Group) HLG Vision H2/ FC TECHNOLOGY PLATFORM Member States Mirror Group Advisory Council Executive Board TP Secretariat Information Office IT Support Service Steering Committees : Strategic Research Agenda Deployment Strategy H2 Roadmap Policy Framework International Co-operation Initiative Groups : Public awareness Safety, codes & standards Business development Education & training PLATFORM OPERATIONS New and on-going projects and initiatives (EC + MS national, regional and local) GENERAL ASSEMBLY (Bi-)annual Technology Platform Forum

58 International Cooperation Hydrogen co-ordination group created by IEA Bilateral co-operation agreement in place (or under development) with U.S., Japan, Canada, Russia, China, The U.S. International Partnership for The Hydrogen Economy (IPHE)

59 The International partnership for the Hydrogen Economy (IPHE) - 1/2 U.S. lead initiative (CLSF, GENIV model); U.S. will only invite committed partners (on going contacts with EC as well as Member States) Ministerial meeting in Washington in November 2003 Main goal: Provide a mechanism to organise and co-ordinate multinational RTD+D programmes. Also: develop interoperable standards and address non technical (institutional, financial) barriers EU-US Summit 25/06/03: President Prodi agreed joint statement on behalf of the EU to collaborate on accelerating the development of the Hydrogen economy, by providing a strong and broad foundation for the IPHE

60 Production d Hydrogène par Photoelectrochimie Solar To Hydrogen Conversion Efficiency η~ 3% (compared to ~ 6% with latest, doped- WO 3 lab-cell) 100mm x 100mm WO 3 photoanode tile sample by H 2 -Solar (UK), University of Geneva as well as Solaronix (both CH)

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Congrès SATW, Yverdon 29-30 août 2008 G. Planche Directeur Déploiement HydroGen4, Berlin 1 Agenda La

Plus en détail

L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement. Dossier de presse - Juin 2013

L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement. Dossier de presse - Juin 2013 L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement Dossier de presse - Juin 2013 Sommaire L hydrogène, Énergie propre de demain...3 Blue Hydrogen : l engagement d Air Liquide 4 Hydrogène

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant Priorité n 1 en Europe Andre Douaud Ancien Directeur Technique Constructeurs Français Automobiles CCFA À Rabat, Avril 2010 CO2 et Energie les données du

Plus en détail

VA-T-ON VERS UNE RÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE?

VA-T-ON VERS UNE RÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE? VA-T-ON VERS UNE RÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE? Pierre Sigonney Chef Economiste Entretiens Enseignants-Entreprises 2014 Mercredi 27 Août 2014 Campus Veolia Ile-de-France, Jouy-le-Moutier LA RÉVOLUTION DÉJÀ ENGAGÉE

Plus en détail

Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten

Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten M. Laurent Antoni a été reçu par M. Denis Baupin et Mme Fabienne Keller le mercredi 30 janvier 2013. Voici les principaux extraits de son audition

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

Voiture électrique. Quelles technologies? Pour quels usages? Pour quand? Paris, le 18 novembre 2011

Voiture électrique. Quelles technologies? Pour quels usages? Pour quand? Paris, le 18 novembre 2011 Voiture électrique Quelles technologies? Pour quels usages? Pour quand? Paris, le 18 novembre 2011 Président d ALPHEA Hydrogène Président d Ineva CNRT La bibliographie The Department of Energy: Hydrogen

Plus en détail

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques 9 Plateformes technologiques européennes sur l Energie (ETP) Industrie + Recherche Association

Plus en détail

Jean-Claude GRENIER Directeur de Recherches - CNRS

Jean-Claude GRENIER Directeur de Recherches - CNRS Institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux ICMCB - CNRS Université de BORDEAUX Jean-Claude GRENIER Directeur de Recherches - CNRS www.icmcb-bordeaux.cnrs.fr 1 Institut de Chimie de la Matière

Plus en détail

L hydrogène-carburant, une révolution énergétique pour les transports en devenir

L hydrogène-carburant, une révolution énergétique pour les transports en devenir Réseau Transports et Mobilités Durables Paris, le 01 août 2014 L hydrogène-carburant, une révolution énergétique pour les transports en devenir L hydrogène, ou dihydrogène (H 2) de son nom scientifique,

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Think performance and engineering

Think performance and engineering Think performance and engineering Un processus maîtrisé Notre organisation et nos méthodes de réalisation des projets sont basées sur : Un cycle en V des projets, de la spécification au commissioning et

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

INNOV ECO. "Les nouveaux challenges du stockage d'énergie" Jeudi 11 juin 2015, Paris

INNOV ECO. Les nouveaux challenges du stockage d'énergie Jeudi 11 juin 2015, Paris INNOV ECO "Les nouveaux challenges du stockage d'énergie" Jeudi 11 juin 2015, Paris Le stockage, c est l anticipation d un besoin. Ce n est pas le propre des humains Le stockage de l énergie est très ancien

Plus en détail

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique FORUM NUCLEAIRE BELGE POSITION PAPER 24 JUIN 2015 L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique La demande en électricité ne cesse d augmenter. Entre 1965 et

Plus en détail

Cap sur la croissance!

Cap sur la croissance! Cap sur la croissance! EDORA Qui sommes-nous? Fédération de producteurs ER Plus de 85 Membres: Toutes les filières ER (éolien, biomasse, hydro, solaire) De la (très) grande et la (toute) petite entreprises

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE

Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE Practitioners Handbook and Toolbox Meeting of the CEM Multilateral Working Group on Solar and Wind Energy Technologies, London, 03.05.2012

Plus en détail

dans le monde, sans qu il ne se tienne un colloque, un séminaire, un forum traitant de ces sujets. Or, si nous regardons

dans le monde, sans qu il ne se tienne un colloque, un séminaire, un forum traitant de ces sujets. Or, si nous regardons T e n d a n c e s L utilisation de l hydrogène chez les constructeurs automobiles Il y a aujourd hui un fort consensus mondial pour considérer l hydrogène et la pile à combustible comme «La solution» dans

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Les grands chantiers du Smart Grid français. vers une feuille de route technologique

Les grands chantiers du Smart Grid français. vers une feuille de route technologique Les grands chantiers du Smart Grid français vers une feuille de route technologique Bogdan ROSINSKI pôle S2E2 SMART ELECTRICITY CLUSTER ASPROM Conférence «Maîtrise de l'énergie» Paris 6 avril 2011 Sommaire

Plus en détail

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE Thème : L eau CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 Domaine : Eau et énergie CORRIGE 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE 2.1. Enoncé L'alimentation électrique d'une navette spatiale

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

Épreuve collaborative

Épreuve collaborative Épreuve collaborative Épreuve collaborative 1. Faire une présentation de quelqu idé fort relativ au mix énergétique (ou bouquet énergétique). (Exposé de 5 minut maximum) 2. Faut-il encore brûler le charbon?

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Perspective de la voiture électrique Quelle technologie pour quel marché?

Perspective de la voiture électrique Quelle technologie pour quel marché? Perspective de la voiture électrique Quelle technologie pour quel marché? François Vuille francois.vuille@e4tech.com Strategic thinking in sustainable energy Vevey 16 septembre 2011 2 c est assez 3 c est

Plus en détail

Dossier d information: Les biocarburants

Dossier d information: Les biocarburants Dossier d information: Les biocarburants en France Contexte : une forte diésélisation liée à une taxation plus élevée de l essence millions de tonnes 40,0 35,0 30,0 25,0 20,0 15,0 10,0 5,0 Immatriculations

Plus en détail

Efficacité énergétique. Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011

Efficacité énergétique. Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011 Efficacité énergétique Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011 Plan Une vision globale de la consommation d'énergie des entreprises Les pays leaders et les grandes décisions en faveur des entreprises

Plus en détail

L Automobile face à ses contraintes Energie et Métaux. Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan

L Automobile face à ses contraintes Energie et Métaux. Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan L Automobile face à ses contraintes Energie et Métaux Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan 15 Septembre 2014 Mtep Quelle est l énergie du passé? Le pétrole reste la principale source

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs

Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs Accenture, its logo, and High Performance Delivered are trademarks of Accenture. Plan La vision long terme

Plus en détail

Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2

Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2 Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2 Les nouvelles technologies énergétiques devant faire l objet de démonstrateurs de recherche de façon prioritaire ont été identifiées,

Plus en détail

First Preheat Workshop Premier Atelier Preheat. 4 Juillet 2006 LYON. 10 h 17 h. Date SERVICE OU DEPARTEMENT PAGE 1

First Preheat Workshop Premier Atelier Preheat. 4 Juillet 2006 LYON. 10 h 17 h. Date SERVICE OU DEPARTEMENT PAGE 1 First Preheat Workshop Premier Atelier Preheat 4 Juillet 2006 LYON 10 h 17 h Date SERVICE OU DEPARTEMENT PAGE 1 Programme 10 h - Plates-Formes Directive Réglementation Projet PREHEAT présentation : Daniel

Plus en détail

Evènement formulaires Namur 02/12

Evènement formulaires Namur 02/12 Evènement formulaires Namur 02/12 Formulaires électroniques à la Commission européenne Philippe Biérlaire Chef de l unité Systèmes d information pour la gestion des ressources humaines Direction Systèmes

Plus en détail

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Jérôme CICILE Transports, Mobilité, Qualité de l Air ADEME Direction Régionale PACA ORT- Avril 2015 De l évaluation des filières énergétique

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Etude comparative des pratiques de l intelligence économique entre le Maroc, l Afrique du Sud et le Brésil Par: Mourad Oubrich 3 Plan de la présentation Contexte Cadre conceptuel de l IE Etude empirique

Plus en détail

Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp

Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp Septembre 2005 Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp L'IFP inscrit les travaux sur la réduction des émissions de CO 2 au cœur de ses programmes de recherche. La stratégie de l'ifp

Plus en détail

EnR : les grands objectifs

EnR : les grands objectifs Les Energies Renouvelables Enjeux Pour le secteur du bâtiment à l horizon 2010 Virginie Schwarz Directrice Energie Air Bruit ADEME EnR : les grands objectifs Le Livre Blanc sur les énergies (septembre

Plus en détail

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK THE AFRICAN CONTINENT: SOME LANDMARKS AFRICAN NETWORKS: STATE OF PLAY STRATEGY: DESTINATION 2040 Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK

Plus en détail

Quelles perspectives de développement pour le gaz naturel dans les transports?

Quelles perspectives de développement pour le gaz naturel dans les transports? Quelles perspectives de développement pour le gaz naturel dans les transports? Le regard de Gazprom Marketing and Trading France 29 octobre 2014 Sommaire 1. Les atouts du GNV pour les transitions énergétiques

Plus en détail

Journée d information sur les appels à propositions 2010. Théme 5 ENERGIE

Journée d information sur les appels à propositions 2010. Théme 5 ENERGIE Journée d information sur les appels à propositions 2010 Théme 5 ENERGIE Lundi 29 Juin 2009 CNRS, Montpellier Christelle Bedes (Remplaçante d Armelle De Bohan) Introduction Futur appel sur l énergie pour

Plus en détail

Développement durable et entreprises l expérience allemande

Développement durable et entreprises l expérience allemande Développement durable et entreprises l expérience allemande Ruggero Schleicher-Tappeser consultant & auteur, Berlin Premières Assises Nationales sur l Entreprise et le Développement Durable en Méditerranée

Plus en détail

Enjeux du stockage de l énergie

Enjeux du stockage de l énergie Enjeux du stockage de l énergie S. PINCEMIN Doc/Ing Etudes & Recherche - Pôle Energies Renouvelables CleanTuesday -Nice 7 juin 2011 Plan de la présentation 1- Le CSTB en bref 2- Le contexte énergétique

Plus en détail

L'AUTOMOBILE DU FUTUR

L'AUTOMOBILE DU FUTUR L'AUTOMOBILE DU FUTUR CFM 2013 Bordeaux 26 aout 2013 Paul PARNIERE AUTOMOBILE = PRODUIT *Grand public *Fort contenu technologique et industriel *Mobilité individuelle *Nuisances globales et locales. NOMBRE

Plus en détail

Présentation d EUPATI

Présentation d EUPATI The project is supported by the Innovative Medicines Initiative Joint Undertaking under grant agreement n 115334, resources of which are composed of financial contribution from the European Union's Seventh

Plus en détail

Énergie décentralisée : La micro-cogénération

Énergie décentralisée : La micro-cogénération Énergie décentralisée : La micro-cogénération Solution énergétique pour le résidentiel et le tertiaire Jean-Paul ONANA, Chargé d activités projet PRODÉLEC PRODuction et gestion de la production d ÉLECtricité

Plus en détail

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER GLOSSAIRE THEME CREST WP1 BARRIERE PSYCHOLOGIQUE ET COMPORTEMENTALE BATIMENT INTELLIGENT CAPTEURS CHANGEMENT CLIMATIQUE CHEMINEMENT EDUCATIF COMPORTEMENT CONSEIL ECHANGES PROFESSIONNELS ECO UTILISATION

Plus en détail

E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables

E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables Systèmes de production d électricité à partir de SER Motivations au développement de l E-SER Mécanismes de soutien Marché des certificats

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport

Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport Camille GROSJEAN, CEA Grenoble, Institut National de l Energie Solaire (Chambéry) Ingénieur-chercheur, doctorant

Plus en détail

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière L'impact des biocarburants sur l'effet de serre Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière Auteur(s) : Etienne POITRAT, ADEME (Agence de l'environnement

Plus en détail

Presentation CMS Debacker. Bruxelles, 25 Octobre 2012

Presentation CMS Debacker. Bruxelles, 25 Octobre 2012 Presentation CMS Debacker Bruxelles, 25 Octobre 2012 1 Agenda 1. Aperçu de Lampiris 2. Notre approche sourcing 3. La gestion du déséquilibre du renouvelable 4. Les futurs opportunités pour gérer la flexibilité

Plus en détail

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD Désenclavement nordique du pétrole par un jumelage éolien - micrognl

Plus en détail

CADCAMation SA. Shaping a sustainable world... CADCAMation SA www.cadcamation.ch 0227922118

CADCAMation SA. Shaping a sustainable world... CADCAMation SA www.cadcamation.ch 0227922118 CADCAMation SA Shaping a sustainable world... CADCAMation SA 0227922118 NGUYEN Van Khai dipl. EPFL Consultant PLM & R&D CADCAMation SA Founded in 1993 by the Fidia Spa and Van Khai Nguyen CAD/CAM competence

Plus en détail

Étude sur le potentiel du stockage d énergies

Étude sur le potentiel du stockage d énergies Vendredi 14 novembre 2014 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com ENEA Consulting Identité Société de conseil indépendante de

Plus en détail

Lutter contre l accumulation des gaz à effet de serre

Lutter contre l accumulation des gaz à effet de serre 056-061 Gires 29/10/08 11:00 Page 56 ÉNERGIE ET MATÉRIAUX : QUELQUES NOUVEAUX REGARDS Le captage et le stockage géologique de CO 2 : une des solutions pour lutter contre le changement climatique L utilisation

Plus en détail

EUREKA Tourism et Projets Européens

EUREKA Tourism et Projets Européens EUREKA Tourism et Projets Européens Jean-Bernard TITZ jbtitz@dev-help.fr Activités principales Accompagnement des PME innovantes dans le montage de partenariats technologiques et financiers avec comme

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

Renewable Energy For a Better World. Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities ENERSA

Renewable Energy For a Better World. Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities ENERSA Renewable Energy For a Better World Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities COMPANY PROFILE Haiti's only designer and MANUFACTURER of solar panels and solar appliances

Plus en détail

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015 Umweltauswirkungen durch Biomassenutzung Etude d impact de l utilisation de la biomasse sur l environnement 26.Juni 2015 / 26 juin 2015 Akademiehotel Karlsruhe Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

La Géothermie D.Madet

La Géothermie D.Madet La Géothermie D.Madet La chaleur de la terre augmente avec la profondeur. Les mesures récentes de l accroissement de la température avec la profondeur, appelée gradient géothermique, ont montré que cette

Plus en détail

ITS en quelques mots :

ITS en quelques mots : ITS en quelques mots : Systèmes et Services de Transports Intelligents : Numérique appliquée aux transports terrestres (routes rails fleuvesports- aéroports) Matériels / Logiciels / Télécommunications

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Le groupe. Créé en 1989 au R-U comme entreprise de service pour les moteurs. Siège social à Liverpool

Le groupe. Créé en 1989 au R-U comme entreprise de service pour les moteurs. Siège social à Liverpool Le groupe Créé en 1989 au R-U comme entreprise de service pour les moteurs Siège social à Liverpool Chiffre d affaires de 270 millions d en 2013 avec plus de 70% du chiffre en dehors du R-U 1,000 employés

Plus en détail

U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 719 Les voitures électriques

U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 719 Les voitures électriques U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 719 Les voitures électriques par 78310 Maurepas michel.meallet@orange.fr RÉSUMÉ Pourquoi se poser des questions sur les voitures

Plus en détail

2. L offre et la demande d énergie: tendances et perspectives

2. L offre et la demande d énergie: tendances et perspectives 5 2. L offre et la demande d énergie: tendances et perspectives La demande d énergie devrait s accroître considérablement dans les années à venir à cause de l augmentation de la population et du développement

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns.

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns. Manager, McGill Office of Sustainability, MR7256 Position Summary: McGill University seeks a Sustainability Manager to lead the McGill Office of Sustainability (MOOS). The Sustainability Manager will play

Plus en détail

Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime)

Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime) Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime) Presentation Themes MBDA delivering capability through partnerships

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA

VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA RECOMMANDATIONS VISANT LA POLITIQUE GOUVERNEMENTALE : 2004-2005 Au Canada, la production d énergie est sur le point d entrer

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS LES ENERGIES RENOUVELABLES Dr Marwan JARKAS Plan de l exposée : I - Définition de l énergie renouvelable II - Différentes types de l énergie renouvelable 1. Energie éolienne 2. Energie solaire 3. Energie

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region?

Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region? Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region? Dr. Paul Schosseler Director CRTE / CRP Henri Tudor Vice-president LuxembourgEcoInnovation Cluster 2 3 4 Circular Economy (C.E.) A circular

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

ICOS Integrated Carbon Observing System http://www.icos-infrastructure.eu/

ICOS Integrated Carbon Observing System http://www.icos-infrastructure.eu/ ICOS Integrated Carbon Observing System http://www.icos-infrastructure.eu/ infrastructure.eu/ 1 Quantifier les flux régionaux Un réseau de 100 stations Pérenne, haute précision, homogène, opérationnelle

Plus en détail

Géothermie et stockage: quo vadis? Pascal Vinard

Géothermie et stockage: quo vadis? Pascal Vinard Géothermie et stockage: quo vadis? Pascal Vinard Contenu 1. Définitions et leur évolution 2. Cadre énergétique global, européen et Suisse 3. Evolution du marché des PAC géothermiques et projets de stockage

Plus en détail

Coriolis - Mise en place d une culture Projet 17/01/2014 56, rue de Londres 75008 Paris www.op2.fr +33 (9) 72 40 89 02

Coriolis - Mise en place d une culture Projet 17/01/2014 56, rue de Londres 75008 Paris www.op2.fr +33 (9) 72 40 89 02 Groupe Orlade Paris Munich Lausanne Coriolis - Mise en place d une culture Projet 17/01/2014 56, rue de Londres 75008 Paris www.op2.fr +33 (9) 72 40 89 02 Op² Ce document constitue l offre d Op² en réponse

Plus en détail

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I CLUB DE NICE 5/12/2012 Le gaz naturel dans l Union Européenne

Plus en détail

Comment? chez le particulier ou en collectivité

Comment? chez le particulier ou en collectivité Actions Citoyennes pour une Transition Energétique Solidaire par René CHAYLA Président d AC ACTEnergieS Comment? chez le particulier ou en collectivité 1 LA TRANSITION ENERGETIQUE EN PRATIQUE DIMINUER

Plus en détail

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003)

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Consommation Taux d'indépendance énergétique Energie Electricité Pouvoir calorifique Consommation

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES

SCIENCES TECHNOLOGIES R essources MICHEL WAUTELET SCIENCES TECHNOLOGIES et SOCIÉTÉ Questions et réponses pour illustrer les cours de sciences De Boeck Introduction générale 5 Sciences, technologies, société 1. Quels sont les

Plus en détail

François Louesse Comment rédiger un bon projet de R&D européen? Bien choisir son programme

François Louesse Comment rédiger un bon projet de R&D européen? Bien choisir son programme François Louesse Comment rédiger un bon projet de R&D européen? Bien choisir son programme Bien choisir son programme européen de R,D&I Principes généraux des programmes européens Les différentes opportunités

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

Les technologies de l hydrogène au CEA mai 2012

Les technologies de l hydrogène au CEA mai 2012 Les technologies de l hydrogène au CEA mai 2012 CONTACT PRESSE : CEA / Service Information-Media Stéphane LAVEISSIERE Tél. : 01 64 50 27 53 - stephane.laveissiere@cea.fr CEA Saclay / Siège Direction de

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail