Cours Cryptographie. Jeudi 22 février 2012 M1 ISIC. Authentification. Gabriel Risterucci

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours Cryptographie. Jeudi 22 février 2012 M1 ISIC. Authentification. Gabriel Risterucci"

Transcription

1 Cours Cryptographie Jeudi 22 février 2012 M1 ISIC Authentification Gabriel Risterucci

2 Cours Cryptographie - Authentification - Principes généraux Moyens d'authentification Authentification différée Système d'authentification Kerberos

3 - Principes - Jusqu'à présent : divers outils de sécurité Suppositions habituelle : l'utilisateur derrière la machine est le bon... En pratique : problème d'authenticité Authentification d'un utilisateur, authentification d'une donnée, quel rapport?

4 Authentification - Principes - L'authentification de l'utilisateur : un bloc de sécurité fondamental! Utilisé pour le contrôle d'accès, la gestion d'utilisateur... D'après la RFC 2828, chapitre 3, «authentication» : Phase 1 : identification Phase 2 : vérification

5 - Principes - Problème différent de la non-répudiation des échanges : ici l'utilisateur s'authentifie auprès d'un système Éventuellement, cette étape sera utilisée dans un système cryptographique pour la non répudiation...

6 - Moyens d'authentification - Différentes modalités d'authentification : Mot de passe Jeton Biométrie Authentification à distance

7 Authentification - Moyens d'authentification - Chaque méthode est basé sur quelque chose que l'individu : Connait Possède Est (biométrie) Fait (biométrie) On peut avoir des systèmes multi-modaux Aucun n'est parfait seul...

8 Authentification - Mot de passe - Méthode la plus courante Généralement possible à retenir par un utilisateur Est associé à un identifiant (login) Permet de vérifier que l'utilisateur peut utiliser cet identifiant

9 - Mot de passe - Il y a de nombreux défauts : Attaque par dictionnaires (brute force) Attaque par dictionnaire hors-ligne Attaque sur mot de passes courants (popular password attack) Divination de mot de passe Faible sécurité vis-à-vis de l'utilisateur Répétition d'un même mot de passe Ingénierie sociale très efficace

10 Contre-mesures : Authentification - Mot de passe - Restreindre l'accès au fichier contenant les mots de passe Système contraignant en cas «d'erreur» Contrainte sur les mots de passe Politique de sécurité

11 - Mot de passe - Utilisation des mots de passe : haché salé Stockage Mot de passe PRNG sel H passwd

12 - Mot de passe - Utilisation des mots de passe : haché salé Vérification Mot de passe passwd sel H Empreinte salée Empreinte test

13 - Mot de passe - Choix d'un mot de passe Souvent trop court ou trop «évident» Contraintes : taille minimum, mélange de symboles différents... Certains algorithmes «génèrent» des mots de passes évidents, et les rejetent

14 - Jeton - Un jeton (token) est un objet possédé par l'utilisateur qui permet son authentification. Par exemple : Carte magnétique Carte mémoire Smartcard (ou javacard...)

15 - Jeton - Carte magnétique, carte mémoire... Dispositif de stockage Aucune «intelligence» Remplace fonctionnellement un mot de passe «complexe» Peut être protégé par un code simple (PIN) Faiblesses : Besoin de matériel spécifique Perte du jeton = plus d'authentification

16 Smartcard : Authentification - Jeton - Similaire à un «mini ordinateur» : mémoire, processeur... Peut être équipé de puce spécifique pour la cryptographie Possibilité de faire fonctionner un protocole complexe (chiffrement asymétrique) pour s'authentifier De plus en plus répandu

17 Exemples Authentification - Jeton - Carte mémoire : une «clé» fixée, éventuellement protégée par un code Smartcard : protocole d'authentification complexe, envoi d'un challenge à la carte, qu'elle renvoit signée par exemple

18 Authentification - Biométrie - Basé sur les caractéristiques physiques de l'utilisateur Rapport coût/précision, aspect pratique/précision Problème des faux résultats

19 - Biométrie - Systèmes courants (du moins vers le plus) : Coût Pratique Efficacité Voix Rétine Signature Visage Iris Voix Empreinte digitale Main Visage Signature Empreinte digitale Main Rétine Visage Empreinte digitale Main Voix Rétine Iris Signature Iris

20 - Biométrie - Problème de fiabilité : Plusieurs enregistrement : exemple de l'empreinte digitale Problème des faux : faux positif, faux négatif

21 - Authentification à distance - Globalement : une problématique similaire sur le terminal, mais une mise en pratique plus complexe : Espionnage des communications Rejeu Usurpation facilitée

22 - Authentification à distance - Un exemple : L'utilisateur s'identifie (phase 1) Le système distant (l'hôte) envoi un nonce r (une valeur aléatoire tirée pour l'occasion) L'utilisateur effectue un calcul sur cette valeur, et renvoie f(r,a) où A est un moyen d'authentification local L'hôte a le moyen de vérifier cette valeur

23 - Authentification à distance - Attaques : Usurpation d'identité Écoute des échanges Rejeu Attaque sur l'hôte : déni de service, autre vulnérabilités...

24 - Authentification différée - Le terme d'authentification s'applique par ailleurs à des éléments «statiques» : des fichiers, des clés publiques... De manière générale, on fait comme pour l'authentification à distance : on calcule un élément qui peut être vérifié après coup. Ex : signatures numériques...

25 - Kerberos - Développé au MIT pour le projet Athena (1988 pour la version 4, 1994 pour la version 5) Technique d'authentification avec Trusted Third Party (TTP) pour systèmes distribués Authentification centralisée pour des services distribués Single sign-on (enregistrement unique)

26 Aperçu : Authentification - Kerberos - Un KDC (Key Distribution Center) dispose de : Liste de clients et services Liste de clés secrètes (une par client, une par service) Deux entités : AS (Authentication Server) et TGS (Ticket Granting Server) Cryptographie a clé secrète : pas de clé publique

27 Authentification : Authentification - Kerberos - l'utilisateur demande un jeton (numérique!) à l'as Accès à un service : L'utilisateur demande au TGS l'accès à un service. Ce dernier renvoie un jeton pour ce service. L'utilisateur envoie ensuite ce jeton de service au serveur concerné avec sa requête

28 Problèmes : Authentification - Kerberos - La durée de vie du jeton renvoyé par l'as : trop court l'utilisateur doit s'identifier régulièrement. Trop long possibilité de se le faire «voler»

29 U = utilisateur Authentification - Kerberos - En détail : l'obtention d'un ticket d'authentification auprès de l'as (Ticket- Granting Ticket) 1) U AS : IDu IDtgs TS1 2) AS U : C(K, Kutgs IDtgs TS2 Vie Ticket) C est le chiffrement avec une clé K, obtenue à partir du secret de l'utilisateur La clé Kutgs est spécifique à l'utilisateur ET au TGS

30 Authentification - Kerberos - En détail : obtention d'un ticket de service auprès du TGS : 1) U TGS : IDs Ticket Authenticator (Authenticator = C(Kutgs, IDu TS3) ) 2) TGS U : C(Kutgs, Kus IDs TS4 TicketS) Ici, S est le service demandé.

31 Authentification - Kerberos - En détail : accès à un service 1) U S : TicketS Authenticator 2) S U : C(Kus, TS3+1) Lorsque le client a pu vérifier que le timestamp a été correctement modifié par le service, il peut commencer à lui envoyer des requêtes.

32 - Kerberos - DB AS TGS Kerberos Services

33 - Liens utiles -

Protocoles d'authentification

Protocoles d'authentification INF4470 : Fiabilité et sécurité informatique Par Eric Gingras Été 2010 Protocoles d'authentification Authentification De messages Signature MAC (permet pas de distinguer l'origine) De transactions Unicité

Plus en détail

Kerberos, le SSO système

Kerberos, le SSO système Kerberos, le SSO système Benoit Métrot Université de Poitiers ANF Les systèmes dans la communauté ESR : étude, mise en œuvre et interfaçage dans un laboratoire de Mathématique Angers, 22-26 septembre 2014

Plus en détail

Authentification et Autorisation

Authentification et Autorisation Authentification et Autorisation Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de la présentation Introduction Contrôle accès Identification Authentifiction Autorisation Imputabilité (Accoutability) Conclusion

Plus en détail

Protocoles d'authentification

Protocoles d'authentification Protocoles d'authentification Sécurité des réseaux informatiques 1 Plan Les problèmes de sécurité des protocoles d'authentification Un exemple de protocole d'authentification : Kerberos Autres services

Plus en détail

Protocoles utilisant des mécanismes d'authentification: TACACS+, RADIUS et Kerberos

Protocoles utilisant des mécanismes d'authentification: TACACS+, RADIUS et Kerberos Sécurisation des systèmes Protocoles utilisant des mécanismes d'authentification: TACACS+, RADIUS et Kerberos Tarik BOUDJEMAA Sadek YAHIAOUI 2007 2008 Master 2 Professionnel STIC Informatique Sécurisation

Plus en détail

Protocoles d authentification

Protocoles d authentification Sécurité des Réseaux, Master CSI 2 J.Bétréma, LaBRI, Université Bordeaux 1 Protocoles d authentification 1. Authentification simple 2. Authentification mutuelle 3. Clé de session 4. KDC Source 1. Authentification

Plus en détail

Authentification et contrôle d'accés. Sécurité des réseaux informatiques 1

Authentification et contrôle d'accés. Sécurité des réseaux informatiques 1 Authentification et contrôle d'accés Sécurité des réseaux informatiques 1 Plan Les problèmes de sécurité des protocoles d'authentification et de contrôle d'accès Un exemple de protocole d'authentification

Plus en détail

Sécurité des réseaux Authentification avec Kerberos

Sécurité des réseaux Authentification avec Kerberos Sécurité des réseaux Authentification avec Kerberos A. Guermouche A. Guermouche Cours 5 : Kerberos 1 Plan 1. Introduction A. Guermouche Cours 5 : Kerberos 2 Plan Introduction 1. Introduction A. Guermouche

Plus en détail

Gestion des Clés. Pr Belkhir Abdelkader. 10/04/2013 Pr BELKHIR Abdelkader

Gestion des Clés. Pr Belkhir Abdelkader. 10/04/2013 Pr BELKHIR Abdelkader Gestion des Clés Pr Belkhir Abdelkader Gestion des clés cryptographiques 1. La génération des clés: attention aux clés faibles,... et veiller à utiliser des générateurs fiables 2. Le transfert de la clé:

Plus en détail

Cryptographie. Cours 6/8 - Gestion de clés

Cryptographie. Cours 6/8 - Gestion de clés Cryptographie Cours 6/8 - Gestion de clés Plan du cours Importance de la gestion des clés Clés secrètes, clés publiques Certificats Infrastructure à clé publique (Public Key Infrastructure, PKI) Dans le

Plus en détail

Sécurité Informatique

Sécurité Informatique Avertissements : Le contenu de ce document est sous licence GPL. Le document est librement diffusable dans le contexte de cette licence. Toute modification est encouragée et doit être signalée à olivier

Plus en détail

THEME: Protocole OpenSSL et La Faille Heartbleed

THEME: Protocole OpenSSL et La Faille Heartbleed THEME: Protocole OpenSSL et La Faille Heartbleed Auteurs : Papa Kalidou Diop Valdiodio Ndiaye Sene Professeur: Année: 2013-2014 Mr, Gildas Guebre Plan Introduction I. Définition II. Fonctionnement III.

Plus en détail

Présentation des caractéristiques des logiciels de chiffrement : principes et fonctionnalités

Présentation des caractéristiques des logiciels de chiffrement : principes et fonctionnalités Présentation des caractéristiques des logiciels de chiffrement : principes et fonctionnalités Journée chiffrement Le 24 janvier 2006 X. Jeannin (CNRS/UREC) Plan! Différents aspects du chiffrement de données!

Plus en détail

Cryptographie. Master de cryptographie Architectures PKI. 23 mars 2015. Université Rennes 1

Cryptographie. Master de cryptographie Architectures PKI. 23 mars 2015. Université Rennes 1 Cryptographie Master de cryptographie Architectures PKI 23 mars 2015 Université Rennes 1 Master Crypto (2014-2015) Cryptographie 23 mars 2015 1 / 17 Cadre Principe de Kercho : "La sécurité d'un système

Plus en détail

La sécurité dans les grilles

La sécurité dans les grilles La sécurité dans les grilles Yves Denneulin Laboratoire ID/IMAG Plan Introduction les dangers dont il faut se protéger Les propriétés à assurer Les bases de la sécurité Protocoles cryptographiques Utilisation

Plus en détail

INF4420: Éléments de Sécurité Informatique

INF4420: Éléments de Sécurité Informatique : Éléments de Module II : Sécurité SE et des logiciels José M. Fernandez M-3109 340-4711 poste 5433 Module II Aperçu Semaine 5 Sécurité dans les systèmes d'exploitation (SE) Contrôle d'accès dans les SE

Plus en détail

Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS. P-F. Bonnefoi

Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS. P-F. Bonnefoi Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS 111 L authentification CAS : «Central Authentication Service» CAS ou le service central d authentification Le système CAS, développé

Plus en détail

Sécurité des réseaux IPSec

Sécurité des réseaux IPSec Sécurité des réseaux IPSec A. Guermouche A. Guermouche Cours 4 : IPSec 1 Plan 1. A. Guermouche Cours 4 : IPSec 2 Plan 1. A. Guermouche Cours 4 : IPSec 3 Pourquoi? Premier constat sur l aspect critique

Plus en détail

ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques

ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques Aspects Techniques et organisationnels Dr. Y. Challal Maître de conférences Université de Technologie de Compiègne Heudiasyc UMR CNRS 6599 France Plan Rappels

Plus en détail

Serveur Web - IIS 7. IIS 7 sous Windows 2008

Serveur Web - IIS 7. IIS 7 sous Windows 2008 Serveur Web - IIS 7 Le livre de référence de ce chapitre est «Windows Server 2008 - Installation, configuration, gestion et dépannage» des éditions ENI, disponible sur egreta. Le site de référence pour

Plus en détail

IPSEC ACCÈS DISTANT. Jean-Jacques Puig Institut National des Télécoms jean-jacques.puig@int-evry.fr

IPSEC ACCÈS DISTANT. Jean-Jacques Puig Institut National des Télécoms jean-jacques.puig@int-evry.fr IPSEC & ACCÈS DISTANT Jean-Jacques Puig Institut National des Télécoms jean-jacques.puig@int-evry.fr IPSEC ET ACCÈS DISTANT 1 Les Mécanismes d'ipsec 2 Scénarios d'accès Distants 3 Intégration des Serveurs

Plus en détail

Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet -

Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet - Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet - Marc Tremsal Alexandre Languillat Table des matières INTRODUCTION... 3 DEFI-REPONSE... 4 CRYPTOGRAPHIE SYMETRIQUE...

Plus en détail

Protocole SSH-2.0. Tuan-Tu, TRAN. Janvier 2009

Protocole SSH-2.0. Tuan-Tu, TRAN. Janvier 2009 Janvier 2009 1 2 Etablissement des clés de session Protection des données échangées 3 Identification par mot de passe Identification par clé publique Identification par hôte 4 Utilisations de Secure Shell

Plus en détail

Kerberos: Linux, Windows et le SSO

Kerberos: Linux, Windows et le SSO Kerberos: Linux, Windows et le SSO Emmanuel.Blindauer @ urs.u-strasbg.fr IUT Robert Schuman Département Informatique JRES 2005 Introduction Problématique Kerberos Windows 2000 Linux et PAM Intégration

Plus en détail

Où la cryptographie symétrique intervient-elle? L'exemple d'une session https

Où la cryptographie symétrique intervient-elle? L'exemple d'une session https Cryptographie symétrique : introduction Yves Legrandgérard (ylg@pps.jussieu.fr) Paul Rozière (roziere@pps.jussieu.fr) Où la cryptographie symétrique intervient-elle? L'exemple d'une session https Un exemple

Plus en détail

Restriction sur matériels d impression

Restriction sur matériels d impression Restriction sur matériels d impression Objectif : Restreindre l accès aux matériels multifonctions Description des matériels : Serveur d impression : SVAWAV01 (10.204.1.204) Ricoh Aficio MP C4501 o IP

Plus en détail

Chiffrement et signature électronique

Chiffrement et signature électronique Chiffrement et signature électronique (basée sur le standard X509) Frédéric KASMIRCZAK 1 Sommaire I. La cryptologie base de la signature électronique... 3 1. Les systèmes symétriques à l origine de la

Plus en détail

Systeme d authentification biometrique et de transfert de donnees cryptees

Systeme d authentification biometrique et de transfert de donnees cryptees Systeme d authentification biometrique et de transfert de donnees cryptees Securisez vos acces et protegez vos donnees Les composants ActiveX développés par NetInf associés aux produits de sécurisation

Plus en détail

Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION

Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION 32 Services souhaités par la cryptographie Confidentialité : Rendre le message secret entre deux tiers Authentification : Le message émane t-il de l expéditeur

Plus en détail

Projet Magistère: SSL

Projet Magistère: SSL Université Joseph Fourier, IMA Janvier 2010 Table des matières 1 Introduction 2 Qu est ce que SSL? 3 Historique de SSL/TLS 4 Théorie à propos du fonctionnement de SSL 5 Structure d un certificat 6 SSL

Plus en détail

Profil de protection d une passerelle VPN industrielle

Profil de protection d une passerelle VPN industrielle Profil de protection d une passerelle industrielle Version 1.0 court-terme GTCSI 13 juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant

Plus en détail

Cryptographie et utilisation. Utilisation de la cryptographie. Rappel des propriétés à assurer. Assurer le secret :stockage.

Cryptographie et utilisation. Utilisation de la cryptographie. Rappel des propriétés à assurer. Assurer le secret :stockage. Rappel des propriétés à assurer Cryptographie et utilisation Secret lgorithmes symétriques : efficace mais gestion des clés difficiles lgorithmes asymétriques : peu efficace mais possibilité de diffuser

Plus en détail

Un code-barre sur la tête?

Un code-barre sur la tête? Un code-barre sur la tête? Les nouvelles tendances des technologies de biométrie. Nouvelles technologies GISIC 2010 Photo Steven Puetzer Prof. Jean Hennebert Université de Fribourg HES-SO Jean Hennebert

Plus en détail

Référentiel Général de Sécurité. version 1.0. Annexe A4

Référentiel Général de Sécurité. version 1.0. Annexe A4 Premier ministre Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Ministère du budget, des comptes publics et de la réforme de l État Direction générale de la modernisation de l État Référentiel

Plus en détail

Solutions d authentification renforcée Critères d évaluation État de l art

Solutions d authentification renforcée Critères d évaluation État de l art Solutions d authentification renforcée Critères d évaluation État de l art Sommaire Rappel JRSSI 2012 : Sécurité des accès périmétriques Cas d'usage, besoins et contraintes utilisateurs Critères d évaluation

Plus en détail

Master Informatique 1ère Année 2007. Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL

Master Informatique 1ère Année 2007. Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL VPN SSL : Présentation Master Informatique 1ère Année Année 2006-2007 2007 Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL Durée : 20 minutes Remarques Intervention : 15-20

Plus en détail

Protocoles cryptographiques

Protocoles cryptographiques MGR850 Hiver 2014 Protocoles cryptographiques Hakima Ould-Slimane Chargée de cours École de technologie supérieure (ÉTS) Département de génie électrique 1 Plan Motivation et Contexte Notations Protocoles

Plus en détail

Un code-barre sur la tête?

Un code-barre sur la tête? Un code-barre sur la tête? Les nouvelles tendances des technologies d'identification, de la biométrie à l'internet des objets. Présentation au Groupement Industriel Fribourgeois, Décembre 08 Photo Steven

Plus en détail

SIGNATURE DIGITALE ET AUTHENTIFICATION FORTE

SIGNATURE DIGITALE ET AUTHENTIFICATION FORTE SIGNATURE DIGITALE ET AUTHENTIFICATION FORTE Michel Laloy 18/06/2002 Objectifs Expliquer les mécanismes de la signature digitale et de l authentification forte Montrer comment ces mécanismes s'appliquent

Plus en détail

Présenté par : Ould Mohamed Lamine Ousmane Diouf

Présenté par : Ould Mohamed Lamine Ousmane Diouf Sécurité des Réseaux Wi Fi Présenté par : Ould Mohamed Lamine Ousmane Diouf Table des matières Présentation du réseau Wi Fi Configuration d'un réseau Wi Fi Risques liés aux réseaux Wi Fi Règles de base

Plus en détail

Intégration d un poste Linux dans un domaine W2K

Intégration d un poste Linux dans un domaine W2K Intégration d un poste Linux dans un domaine W2K Pascal Gachet EIVD pascal.gachet@eivd.ch mai 2003 Intégration d un poste Linux dans un domaine W2K 2 Table des matières Introduction... 2 Terminologie...

Plus en détail

Bibliographie. Gestion des risques

Bibliographie. Gestion des risques Sécurité des réseaux informatiques Bernard Cousin Université de Rennes 1 Sécurité des réseaux informatiques 1 Introduction Risques Attaques, services et mécanismes Les attaques Services de sécurité Mécanismes

Plus en détail

Chiffrement à clef publique, authentification et distribution des clefs. Plan

Chiffrement à clef publique, authentification et distribution des clefs. Plan Chiffrement à clef publique, authentification et distribution des clefs Sécurité des réseaux informatiques 1 Plan Les principes de l'authentification de message Les fonctions de hachage sécurisées SHA-1

Plus en détail

L identité numérique. Risques, protection

L identité numérique. Risques, protection L identité numérique Risques, protection Plan Communication sur l Internet Identités Traces Protection des informations Communication numérique Messages Chaque caractère d un message «texte» est codé sur

Plus en détail

9 Sécurité et architecture informatique

9 Sécurité et architecture informatique 9 Sécurité et architecture informatique 1) Nom(s) du (des) système(s) d exploitation impliqués dans le traitement* : Windows Server 2008 R2 et CentOS 5 et 6. 2) Le système informatique est constitué :*

Plus en détail

Table des matières 1 Accès distant sur Windows 2008 Server...2 1.1 Introduction...2

Table des matières 1 Accès distant sur Windows 2008 Server...2 1.1 Introduction...2 Table des matières 1 Accès distant sur Windows 2008 Server...2 1.1 Introduction...2 1.2 Accès distant (dial-in)...2 1.3 VPN...3 1.4 Authentification...4 1.5 Configuration d un réseau privé virtuel (vpn)...6

Plus en détail

Protocoles d`authentification. Refik Molva et Yves Roudier. Institut EURECOM, BP 193 Sophia Antipolis Cedex - France

Protocoles d`authentification. Refik Molva et Yves Roudier. Institut EURECOM, BP 193 Sophia Antipolis Cedex - France Protocoles d`authentification Refik Molva et Yves Roudier Institut EURECOM, BP 193 Sophia Antipolis Cedex - France {refik.molva@eurecom.fr, yves.roudier@eurecom.fr} Résumé : cet article décrit les techniques

Plus en détail

Support matériel, logiciel et cryptographique pour

Support matériel, logiciel et cryptographique pour Support matériel, logiciel et cryptographique pour une exécution sécurisée de processus Guillaume Duc Thèse dirigée par Jacques Stern (Ens Ulm) et encadrée par Ronan Keryell (Enst Bretagne) Journées des

Plus en détail

Authentification et identification. 8 e cours Louis Salvail 2014

Authentification et identification. 8 e cours Louis Salvail 2014 Authentification et identification 8 e cours Louis Salvail 2014 Définitions Identification : Permet de connaître l identité d une entité Le vérificateur vérifie l information révélée par l entité par rapport

Plus en détail

Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) Vincent Mathieu Pascal Aubry Julien Marchal

Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) Vincent Mathieu Pascal Aubry Julien Marchal Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) Vincent Mathieu Pascal Aubry Julien Marchal SSO open source avec CAS Introduction Pourquoi le Single Sign-On? Principes du SSO sur le

Plus en détail

L Authentification forte

L Authentification forte L Authentification forte 1/ Définition En sécurité des systèmes d'information, une authentification forte est une procédure d'identification qui requiert la concaténation d'au moins deux facteurs d'authentification.

Plus en détail

Cryptographie. Cours 3/8 - Chiffrement asymétrique

Cryptographie. Cours 3/8 - Chiffrement asymétrique Cryptographie Cours 3/8 - Chiffrement asymétrique Plan du cours Différents types de cryptographie Cryptographie à clé publique Motivation Applications, caractéristiques Exemples: ElGamal, RSA Faiblesses,

Plus en détail

Portage de l architecture sécurisée CryptoPage sur un microprocesseur x86

Portage de l architecture sécurisée CryptoPage sur un microprocesseur x86 Portage de l architecture sécurisée CryptoPage sur un microprocesseur x86 Guillaume Duc Ronan Keryell Département Informatique École Nationale Supérieure des Télécommunications de Bretagne Symposium en

Plus en détail

CERTIFICATS NUMERIQUES LUXTRUST

CERTIFICATS NUMERIQUES LUXTRUST CERTIFICATS NUMERIQUES LUXTRUST Le Partenariat Chambre de Commerce-LuxTrust S.A. Le 27 mars 2007, l autorité de certification électronique LuxTrust S.A. a lancé la commercialisation de ses «certificats

Plus en détail

Référentiel Général de Sécurité. version 2.0. Annexe A1

Référentiel Général de Sécurité. version 2.0. Annexe A1 Premier ministre Agence nationale de la sécurité des systèmes d information (ANSSI) Secrétariat général pour la modernisation de l action publique (SGMAP) Référentiel Général de Sécurité version 2.0 Annexe

Plus en détail

Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service)

Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) JOSY «Authentification Centralisée» Paris, 6 mai 2010 Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) Julien Marchal Consortium ESUP-Portail SSO open source avec CAS Introduction Pourquoi

Plus en détail

Les Protocoles de sécurité dans les réseaux WiFi. Ihsane MOUTAIB & Lamia ELOFIR FM05

Les Protocoles de sécurité dans les réseaux WiFi. Ihsane MOUTAIB & Lamia ELOFIR FM05 Les Protocoles de sécurité dans les réseaux WiFi Ihsane MOUTAIB & Lamia ELOFIR FM05 PLAN Introduction Notions de sécurité Types d attaques Les solutions standards Les solutions temporaires La solution

Plus en détail

Journées MATHRICE "Dijon-Besançon" DIJON 15-17 mars 2011. Projet MySafeKey Authentification par clé USB

Journées MATHRICE Dijon-Besançon DIJON 15-17 mars 2011. Projet MySafeKey Authentification par clé USB Journées MATHRICE "Dijon-Besançon" DIJON 15-17 mars 2011 1/23 Projet MySafeKey Authentification par clé USB Sommaire 2/23 Introduction Authentification au Système d'information Problématiques des mots

Plus en détail

Crypt ographie. Les risques réseau. Les risques réseau. Les risques réseau. Sniffing. Attaque passive. Spoofing ou masquarade.

Crypt ographie. Les risques réseau. Les risques réseau. Les risques réseau. Sniffing. Attaque passive. Spoofing ou masquarade. Crypt ographie Les risques réseau Spoofing ou masquarade Se faire passer pour quelqu'un d'autre Possible dès qu'il y a une association effectuée dynamiquement : adresse physique-ip adresse IP-nom redirection

Plus en détail

GUIDE D'UTILISATION DU PORTAIL IAM

GUIDE D'UTILISATION DU PORTAIL IAM GUIDE D'UTILISATION DU PORTAIL IAM CONNEXION ET UTILISATION IAM Table des matières Généralités... 3 Objectifs du document... 3 Évolutions du portail... 3 Signaler un INCIDENT demander du support Contacter

Plus en détail

La signature électronique et les réseaux de confiance

La signature électronique et les réseaux de confiance La signature électronique et les réseaux de confiance Marc.Schaefer@he-arc.ch HE-Arc Ingénierie Institut des systèmes d'information et de communication (ISIC) Laboratoire de téléinformatique (TINF) Plan

Plus en détail

Par KENFACK Patrick MIF30 19 Mai 2009

Par KENFACK Patrick MIF30 19 Mai 2009 Par KENFACK Patrick MIF30 19 Mai 2009 1 Introduction II. Qu est ce qu un OpenId? III. Acteurs IV. Principe V. Implémentation VI. Sécurité VII. conclusion I. 2 Vue le nombre croissant de sites web nous

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique 1 La sécurité informatique 2 Sécurité des systèmes d information Yves Denneulin (ISI) et Sébastien Viardot(SIF) Cadre du cours Informatique civile (avec différences si publiques) Technologies répandues

Plus en détail

Tutorial Authentification Forte Technologie des identités numériques

Tutorial Authentification Forte Technologie des identités numériques e-xpert Solutions SA 3, Chemin du Creux CH 1233 Bernex-Genève Tél +1 22 727 05 55 Fax +1 22 727 05 50 Tutorial Authentification Forte Technologie des identités numériques Volume 2/3 Par Sylvain Maret /

Plus en détail

Authentification de messages et mots de passe

Authentification de messages et mots de passe Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 1 1 et mots de passe Sébastien Gambs sgambs@irisa.fr 1 décembre 2014 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 1 2 Introduction à l authentification

Plus en détail

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé Rappels PKI Fonctionnement général Pourquoi? Authentification Intégrité Confidentialité Preuve (non-répudiation)

Plus en détail

Sécurité des réseaux Certificats X509 et clés PGP

Sécurité des réseaux Certificats X509 et clés PGP Sécurité des réseaux Certificats X509 et clés PGP A. Guermouche A. Guermouche Cours 5 : X509 et PGP 1 Plan 1. Certificats X509 2. Clés PGP A. Guermouche Cours 5 : X509 et PGP 2 Plan Certificats X509 1.

Plus en détail

INFO-F-405 Sécurité Informatique Projet 3 : SSL et Threat Modeling

INFO-F-405 Sécurité Informatique Projet 3 : SSL et Threat Modeling INFO-F-405 Sécurité Informatique Projet 3 : SSL et Threat Modeling Gabriel Corvalan Cornejo Gaëtan Podevijn François Santy 13 décembre 2010 1 Modélisation et récolte d information du système 1.1 Information

Plus en détail

La sécurité. Chapitre 6. 1. Introduction. 2. La sécurité des accès

La sécurité. Chapitre 6. 1. Introduction. 2. La sécurité des accès 259 Chapitre 6 La sécurité 1. Introduction La sécurité La sécurité des données est un enjeu capital. Une base de données peut être amenée à stocker des données très sensibles, confidentielles. L'implémentation

Plus en détail

Sécurité des réseaux Sécurité des réseaux sans-fil

Sécurité des réseaux Sécurité des réseaux sans-fil Sécurité des réseaux Sécurité des réseaux sans-fil A. Guermouche A. Guermouche Cours 6 : WEP & WPA 1 Plan 1. WEP 2. WPA A. Guermouche Cours 6 : WEP & WPA 2 Plan WEP 1. WEP 2. WPA A. Guermouche Cours 6

Plus en détail

WWW.MELDANINFORMATIQUE.COM

WWW.MELDANINFORMATIQUE.COM Solutions informatiques Procédure Sur Comment créer un premier Site SharePoint 2010 Historique du document Revision Date Modification Autor 3 2013-04-29 Creation Daniel Roy 1. But.4 2. Configuration..4

Plus en détail

Chapitre 7. Sécurité des réseaux. Services, attaques et mécanismes cryptographiques. Hdhili M.H. Cours Administration et sécurité des réseaux

Chapitre 7. Sécurité des réseaux. Services, attaques et mécanismes cryptographiques. Hdhili M.H. Cours Administration et sécurité des réseaux Chapitre 7 Sécurité des réseaux Services, attaques et mécanismes cryptographiques Hdhili M.H Cours Administration et sécurité des réseaux 1 Partie 1: Introduction à la sécurité des réseaux Hdhili M.H Cours

Plus en détail

Mise en place d'un accès VPN distant

Mise en place d'un accès VPN distant Mise en place d'un accès VPN distant JL Damoiseaux - Dpt R&T IUT Aix-Marseille 1 1. Schéma général Ce TP vise à mettre en place une solution d'accès sécurisé à un serveur d'entreprise pour des utilisateurs

Plus en détail

Chapitre II. Introduction à la cryptographie

Chapitre II. Introduction à la cryptographie Chapitre II Introduction à la cryptographie PLAN 1. Terminologie 2. Chiffrement symétrique 3. Chiffrement asymétrique 4. Fonction de hachage 5. Signature numérique 6. Scellement 7. Echange de clés 8. Principe

Plus en détail

SQUID I- Squid, c'est quoi? II- Comment ca marche? III- Où trouver des informations?

SQUID I- Squid, c'est quoi? II- Comment ca marche? III- Où trouver des informations? SQUID I- Squid, c'est quoi? Squid est un serveur proxy-cache, c est à dire, qu il stocke les données fréquemment consultées sur les pages Web (notamment les images) sur un serveur cache du réseau local

Plus en détail

La signature numérique. Bruno Bonfils, <asyd@asyd.net> 2 Juillet 2008

La signature numérique. Bruno Bonfils, <asyd@asyd.net> 2 Juillet 2008 La signature numérique Bruno Bonfils, 2 Juillet 2008 Petits rappels 1/2 Petits rappels 1/2 Principe des clés asymétriques : Petits rappels 1/2 Principe des clés asymétriques : Deux clés

Plus en détail

Sécurité des systèmes d'information

Sécurité des systèmes d'information Module 312 Sécurité des systèmes d'information Identification, Authentification, Autorisation Identification, Authentification Droits d'accès Bibliographie Gérard-Michel Cochard cochard@u-picardie.fr Identification,

Plus en détail

Les Courbes. Elliptiques pour la Sécurité des Appareils. Mobiles. ACI Sécurité Informatique IRISA Rennes 11 12 Décembre 2003

Les Courbes. Elliptiques pour la Sécurité des Appareils. Mobiles. ACI Sécurité Informatique IRISA Rennes 11 12 Décembre 2003 Les Courbes Elliptiques pour la Sécurité des Appareils Mobiles LIENS CNRS Ecole normale supérieure TANC INRIA Ecole polytechnique ACI Sécurité Informatique IRISA Rennes 11 12 Décembre 2003 La cryptographie

Plus en détail

HEYROOT.ME. Cracker des hashes. Version Date Révision Auteur 1.0 22/02/2015 Initiation du document Shura

HEYROOT.ME. Cracker des hashes. Version Date Révision Auteur 1.0 22/02/2015 Initiation du document Shura Cracker des hashes Version Date Révision Auteur 1.0 22/02/2015 Initiation du document Shura Description Vous avez récupéré un hash de mots de passe (MD4, MD5, SHA-1, SHA-256,...) d'un système cible. Nous

Plus en détail

La mémorisation des mots de passe dans les navigateurs web modernes

La mémorisation des mots de passe dans les navigateurs web modernes 1 La mémorisation des mots de passe dans les navigateurs web modernes Didier Chassignol Frédéric Giquel 6 décembre 2005 - Congrès JRES 2 La problématique Multiplication des applications web nécessitant

Plus en détail

TX A081025: Délégation de l authentification pour les Services Web

TX A081025: Délégation de l authentification pour les Services Web TX A081025: Délégation de l authentification pour les Services Web Jérémy Vauchelle Enseignant: Aurélien Bénel Intervenants: Chao Zhou Arnaud Pagnier Plan 1. Présentation du sujet 2. Présentation du protocole

Plus en détail

A. Introduction. Chapitre 4. - les entités de sécurité ; - les sécurisables ; - les autorisations.

A. Introduction. Chapitre 4. - les entités de sécurité ; - les sécurisables ; - les autorisations. Chapitre 4 A. Introduction Le contrôle d'accès représente une opération importante au niveau de la gestion de la sécurité sur un serveur de bases de données. La sécurisation des données nécessite une organisation

Plus en détail

Sécurité sous Windows 2000 Server

Sécurité sous Windows 2000 Server Sécurité sous Windows 2000 Server Thomas W. SHINDER Debra Littlejohn SHINDER D. Lynn WHITE Groupe Eyrolles, 2002 ISBN : 2-212-11185-1 Table des matières Remerciements..............................................

Plus en détail

Touch ID, OAuth, Authentification mobile, Quelle confiance vis-à-vis de ces nouveaux mécanismes?

Touch ID, OAuth, Authentification mobile, Quelle confiance vis-à-vis de ces nouveaux mécanismes? GS DAYS 2015 Touch ID, OAuth, Authentification mobile, Quelle confiance vis-à-vis de ces nouveaux mécanismes? Dans un contexte de révolution digitale www.harmonie-technologie.com +331 73 75 08 47 info.ssi@harmonie-technologie.com

Plus en détail

COURS DE FORMATION Dans le cadre du " Réseau des Centres d'excellence"

COURS DE FORMATION Dans le cadre du  Réseau des Centres d'excellence COURS DE FORMATION Dans le cadre du " Réseau des Centres d'excellence" Tunis Tunisie du 28 Septembre au 09 Octobre 2009 Organisé par: la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement

Plus en détail

JOSY. Paris - 4 février 2010

JOSY. Paris - 4 février 2010 JOSY «Authentification centralisée pour les applications web» Paris - 4 février 2010 Sommaire de la journée Présentations de quelques technologies OpenId CAS Shibboleth Retour d expériences Contexte :

Plus en détail

Retour d'expérience sur le déploiement de biométrie à grande échelle

Retour d'expérience sur le déploiement de biométrie à grande échelle MARET Consulting Boulevard Georges Favon 43 CH 1204 Genève Tél +41 22 575 30 35 info@maret-consulting.ch Retour d'expérience sur le déploiement de biométrie à grande échelle Sylvain Maret sylvain@maret-consulting.ch

Plus en détail

IIS, c est quoi? Installation de IIS Gestion de base de IIS Méthodes d authentification. Edy Joachim,

IIS, c est quoi? Installation de IIS Gestion de base de IIS Méthodes d authentification. Edy Joachim, IIS, c est quoi? Historique de IIS Installation de IIS Gestion de base de IIS Méthodes d authentification Edy Joachim, Internet Information Services, c est quoi? Internet Information Services (IIS) 7.5

Plus en détail

IPv6. IPv6 et la sécurité: IPsec Objectif: Sécuriser... v.1a E. Berera 1

IPv6. IPv6 et la sécurité: IPsec Objectif: Sécuriser... v.1a E. Berera 1 IPv6 IPv6 et la sécurité: IPsec Objectif: Sécuriser... v.1a E. Berera 1 IPsec Toutes les implémentations conformes IPv6 doivent intégrer IPsec Services Confidentialité des données Confidentialité du flux

Plus en détail

Tutorial Authentification Forte Technologie des identités numériques

Tutorial Authentification Forte Technologie des identités numériques e-xpert Solutions SA 3, Chemin du Creux CH 1233 Bernex-Genève Tél +1 22 727 05 55 Fax +1 22 727 05 50 Tutorial Authentification Forte Technologie des identités numériques Volume 1/3 Par Sylvain Maret /

Plus en détail

Gestion des mises à jour logicielles

Gestion des mises à jour logicielles Gestion des mises à jour logicielles Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Menaces et vulnérabilités Menaces Incidents non intentionnels Activités inappropriées Contenu inapproprié Utilisation inappropriée

Plus en détail

BANCAIRE MAGHREBINE MONÉTIQUE ET TRANSACTIQUE

BANCAIRE MAGHREBINE MONÉTIQUE ET TRANSACTIQUE RENCONTRE SUR LE DEVELOPPEMENT DE LA CARTE BANCAIRE MAGHREBINE MONÉTIQUE ET TRANSACTIQUE DE LA BANQUE À L ADMINISTRATION ÉLECTRONIQUE Mounir M. ESSAYEGH Février 2007 Tunisie messayegh@m2mgroup.com g SOMMAIRE

Plus en détail

Configuration de WebDev déploiement Version 7

Configuration de WebDev déploiement Version 7 Configuration de WebDev déploiement Version 7 Dans l administrateur de WebDev, Onglet configuration, cliquez sur le bouton [Comptes Webdev] puis sur créer Ne pas oubliez d attribuer un Mot de passe à ce

Plus en détail

Profil de protection d un logiciel d ingénierie

Profil de protection d un logiciel d ingénierie Version 1.0 moyen-terme GTCSI 11 septembre 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant qui est l objet de l évaluation. 1 Descriptif

Plus en détail

Qu'est ce qu'une Fédération d'identités? Définitions Fonctionnement de base Fonctionnement détaillé Les principaux composants

Qu'est ce qu'une Fédération d'identités? Définitions Fonctionnement de base Fonctionnement détaillé Les principaux composants Qu'est ce qu'une Fédération d'identités? Définitions Fonctionnement de base Fonctionnement détaillé Les principaux composants Fédération Définit un cercle de confiance constitué de Fournisseurs d'identités

Plus en détail

HTTPS. Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre

HTTPS. Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre HTTPS Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre Définition HTTPS (HyperText Transfer Protocol Secure) C'est

Plus en détail

Les risques liés à la signature numérique. Pascal Seeger Expert en cybercriminalité

Les risques liés à la signature numérique. Pascal Seeger Expert en cybercriminalité Les risques liés à la signature numérique Pascal Seeger Expert en cybercriminalité Présentation Pascal Seeger, expert en cybercriminalité Practeo SA, Lausanne Partenariat avec Swisscom SA, Zurich Kyos

Plus en détail