77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS"

Transcription

1 Câbles Energie

2 SILEC CBLE 0

3 MOYENNE TENSION - HT ENERGIE STER GINE Documents de normalisation : Spécification Technique particulière EDF-GDF Services concernant les conducteurs pour pont gainé. Réf. STER-G/CP Indice du 14/11/97. Tension nominale Tension assignée : 12/20 kv Utilisation Excellent Bon Moyen Ces câbles sont utilisés pour réaliser des ponts de courte longueur entre lignes aériennes nues HT. Modes de pose courants Rayons de courbures : Statique (après pose) : 20D Dynamique (en cours de pose) : 40D où D est le diamètre du câble. Spécification/Construction me : En alliage d aluminium GS. Nombre de brins : 7 pour la section 54,6 ² et 19 pour la section 148 ². Enveloppe isolante : noire, en polyéthylène réticulé. Température maximale admissible sur l âme En permanence : 90 C. En court-circuit : 250 C. Marquage extérieur Sur enveloppe isolante : SILEC 221 STER 54,6 G ou 148 G Jour calendaire - nnée Caractéristiques générales approx. extérieur Masse approx. Nombre x section des conducteurs /km ² dan MPa x 54, x x x 10-6 SILEC CBLE 1 Résistance à la rupture sur âme Module d élasticité Coeff de dilatation linéaire K -1

4 ENERGIE MOYENNE TENSION - HT CBLE HT TRIPOLIRE CEINTURE Documents de normalisation : NF C Tension nominale Tension assignée : 6/6 (7.2) kv Câbles tripolaires à ceinture. Utilisation CBLES NON RMES : Très bon Bon Moyen CBLES RMES : Très bon Bon Moyen Médiocre Ces câbles conviennent à toutes les utilisations industrielles courantes ainsi que pour la réalisation des réseaux d éclairage public. Modes de pose courants Posé sur parois, sur chemins de câbles, en caniveaux, en tubes. Enterré directement dans le sol, avec protection mécanique complémentaire si le câble n est pas armé. Spécification/Construction me en cuivre ou en aluminium. Souplesse de l âme : classe 2. Enveloppe isolante : en polychlorure de vinyle (PVC). ssemblage des trois conducteurs de phases sous une gaine dite de ceinture. Ecran dont la partie métallique est constituée d un ruban en cuivre de 0,1 d épaisseur enroulé en hélice. dans le cas des câbles armés : gaine intérieure de séparation. armure formée de deux feuillards en acier, enroulés en hélice, répondant à la NF C Gaine extérieure : rouge en PVC. SILEC CBLE 2

5 MOYENNE TENSION - HT ENERGIE HT tripolaire à ceinture (suite) Température maximale admissible sur l âme en permanence : 70 C. en court-circuit : 160 C. Repérage des conducteurs Par coloration dans la masse : bleu, noir, blanc. Sur demande particulière, d autres modes de repérage peuvent être envisagés. Marquage extérieur SILEC journée année 3 x Sect. CU (ou LU) PVC tension assignée. Remarque Sur demande particulière, nous pouvons fournir des câbles permettant une température sur âme en permanence de 85 C. Ces câbles peuvent être d autre part conçus pour satisfaire à l essai dit de non-propagation de l incendie (catégorie C1 selon NF C ) et à l essai en nappe de la NF C (CEI 332-3). Des câbles à ceinture 6/6 (7,2) kv peuvent être réalisés également avec un isolant PR - polyéthylène réticulé - lorsque, pour des questions de température ambiante élevée, il est nécessaire d utiliser un isolant pouvant fonctionner à 90 C sur âme. Caractéristiques générales Gaine de ceinture approximatif Masse approximative au km de câble Extérieur Cu lu Non armé rmé Mm Non armé rmé SILEC CBLE 3 Non armé rmé Section nominale Intensité admissible (1) ² Câble enterré Cu TENSION SSIGNÉE 6/6 (7,2) kv Âme sectorale pour S 50 ² lu Câble posé sur tablettes Cu lu Chute de tension (1) par ampère et par km (cos ϕ =0.8) Température maximale du sol : 20 C - Résistivité thermique du sol 1 K.m/W. Température maximale à l air libre : 30 C. (1) Les intensités et les chutes de tension sont indiquées pour une installation triphasée. Cu V lu V

6 ENERGIE MOYENNE TENSION - HT CBLES HT SIPRELEC UNIPOLIRE Documents de normalisation : NF C Publication CEI Tension nominale Tensions assignées : 3,6/6 (7,2) kv - 6/10 (12) kv - 8,7/15 (17,5) kv - 12/20 (24) kv - 18/30 (36) kv Utilisation Très bon Bon Moyen Ces câbles conviennent à toutes les utilisations, en particulier pour la réalisation de : liaisons dans les postes de transformation et les centrales. liaisons entre lignes aériennes et postes de transformation. liaisons aéro-souterraines. Ils sont particulièrement adaptés aux liaisons devant fonctionner dans une température ambiante élevée, ou à proximité de sources de chaleur, ou susceptibles d être soumises à des surcharges fréquentes ou à des courants de court-circuit élevés. Modes de pose courants Posé sur parois, sur chemins de câbles, en caniveaux, en tubes. Dans le sol, avec protection mécanique complémentaire (dalles, caniveaux sablés) si le câble n est pas armé. Il est conseillé dans tous les cas de maintenir les trois phases d un terne groupées en triangle ou en nappe jointive. Spécification/Construction me en cuivre ou en aluminium. Souplesse de l âme : classe 2 Ecran semi-conducteur extrudé sur l âme. Enveloppe isolante : en polyéthylène réticulé. Ecran semi-conducteur pelable sur isolant. Ecran constitué d un ruban en cuivre de 0,1 d épaisseur enroulé en hélice. Gaine extérieure : noire en PVC. SILEC CBLE 4

7 MOYENNE TENSION - HT ENERGIE en permanence : 90 C en court-circuit : 250 C SIPRELEC (suite) Température maximale admissible sur l âme Marquage extérieur SILEC journée année SIPRELEC 1 x Sect. CU (ou LU) PR tension assignée Points particuliers Les câbles unipolaires SIPRELEC peuvent être réunis en faisceaux autour d un porteur en acier de manière à équiper des liaisons aériennes. Nous consulter. Sur demande, les câbles SIPRELEC unipolaires peuvent être munis d une armure constituée de 2 feuillards en aluminium, enroulés en hélice. Nous consulter. Caractéristiques générales Température maximale du sol : 20 C - Résistivité thermique du sol : 1 K.m/W Température maximale à l air libre : 30 C approximatif Sur isolant Extérieur Masse approx. au km de câble Cu lu SILEC CBLE 5 Section nominale (2) ² Intensité admissible (1) Câble enterré Cu lu TENSION SSIGNEE 8.7/15 (18) kv Câble posé sur tablettes Cu lu Chute de tension (1) par ampère et par km (cos ϕ =0.8) (1) Cu lu (1) Les intensités et les chutes de tension sont indiquées pour une installation triphasée, les câbles étant jointifs. Elles sont définies pour des câbles à âmes rigides non segmentées. (2) Pour des sections supérieures à 630 ² cuivre, nous consulter. V V

8 ENERGIE MOYENNE TENSION - HT SIPRELEC (suite) approximatif Sur isolant Extérieur Masse approximative au km de câble Cu lu Section nominale (2) Intensité admissible (1) Câble enterré Cu lu Câble posé sur tablettes Cu lu Chute de tension (1) par ampère et par km (cos ϕ =0.8) Cu lu SILEC CBLE 6 ² TENSION SSIGNEE 12/20 (24) kv TENSION SSIGNEE 18/30 (36) kv (1) Les intensités et les chutes de tension sont indiquées pour une installation triphasée, les câbles étant jointifs. Elles sont définies pour des câbles à âmes rigides non segmentées. (2) Pour des sections supérieures à 630 ² cuivre, nous consulter. V V

9 MOYENNE TENSION - HT ENERGIE CBLES HT SIPRELEC TRIPOLIRE RME ET NON RME Documents de normalisation : UTE NF C Publication CEI Tension nominale Tensions assignées : 3,6/6 (7,2) kv - 6/10 (12) kv - 8,7/15 (17,5) kv - 12/20 (24) kv - 18/30 (36) kv Utilisation SIPRELEC TRIPOLIRE non armé Très bon Bon Moyen SIPRELEC TRIPOLIRE armé Très bon Bon Moyen Médiocre Ces câbles conviennent à toutes les utilisations, en particulier pour la réalisation de : liaisons dans les postes de transformation et les centrales. liaisons entre lignes aériennes et postes de transformation. liaisons aéro-souterraines. Ils sont particulièrement adaptés aux liaisons devant fonctionner dans une température ambiante élevée, ou à proximité de sources de chaleur, ou susceptibles d être soumises à des surcharges fréquentes ou à des courants de court-circuit élevés. Modes de pose courants Posé sur parois, sur chemins de câbles, en caniveaux, en tubes. Dans le sol, avec protection mécanique complémentaire (dalles, caniveaux, sablés, ) si le câble n est pas armé. SILEC CBLE 7

10 ENERGIE MOYENNE TENSION - HT TRISIPRELEC (suite) Spécification/Construction me en cuivre ou en aluminium. Souplesse de l âme : classe 2. Ecran semi-conducteur extrudé sur l âme. Enveloppe isolante en polyéthylène réticulé. Ecran semi-conducteur pelable sur isolant. Ecran constitué d un ruban en cuivre de 0,1 d épaisseur enroulé en hélice. ssemblage des trois conducteurs de phases. L assemblage est recouvert : d une gaine de bourrage d épaisseur faible ou nulle, ou d un frettage, dans le cas des câbles armés, d une gaine de séparation et d une armure formée de deux feuillards en acier, enroulés en hélice, répondant à la norme NF C Gaine extérieure : en PVC noir. Température maximale admissible sur l âme en permanence : 90 C. en court-circuit : 250 C. Marquage extérieur SILEC journée année SIPRELEC 3 x Sect. CU (ou LU) PR tension assignée. Remarque La mise en œuvre de cette spécification n est pas envisageable pour des longueurs de câbles réduites. En ce cas, afin de bénéficier notaent d un délai de livraison court, il est préférable de retenir la solution d un câble constitué de l assemblage de trois éléments SIPRELEC unipolaires sous gaine, recouvert éventuellement d une armure et d une gaine extérieure PVC. Caractéristiques générales Température maximale du sol : 20 C - Résistivité thermique du sol : 1 K.m/W Température maximale à l air libre : 30 C SILEC CBLE 8

11 MOYENNE TENSION - HT ENERGIE TRISIPRELEC (suite) approximatif Gaine d étanchéité Extérieur Masse approx. au km de câble Cu lu SILEC CBLE 9 Section nominale ² Intensité admissible (1) Câble enterré Cu lu TENSION SSIGNEE 3.5/6 (7.2) kv Câble posé sur tablettes Cu lu Chute de tension par ampère et par km (cos ϕ =0.8) (1) Cu lu TENSION SSIGNEE 6/10 (12) kv TENSION SSIGNEE 12/20 (24) kv V V

12 ENERGIE MOYENNE TENSION - HT SIPRELEC 23 Documents de normalisation : CENELEC HD 620. NF C et UTE de 1999 Tension nominale Tensions assignées : 6/10 (12) kv - 8,7/15 (17,5) kv - 12/20 (24) kv - 18/30 (36) kv. Spécification/Construction me aluminium classe 2, Écran semi-conducteur extrudé sur l âme, Isolant PR, Écran semi-conducteur sur isolant extrudé, strié et pelable, Poudre d étanchéité dans les stries, Écran aluminium posé en long et collé à la gaine, Gaine polychlorure de vinyle, ssemblage possible sous forme de torsade à pas long. Utilisation Très bon Bon Moyen Câbles pour les équipements de réseaux de distributions HT ; enterrables directement en pleine terre. Température maximale admissible sur l âme En permanence : 90 C. En surcharge : 120 C (surcharge limitée à 3 heures et durée totale de surcharge n excédant pas 24 h par an). en court-circuit : 250 C pour l âme, 200 C pour l écran. Points particuliers La torsade peut comporter un conducteur de terre isolé ou non. Le câble peut être conçu pour être de catégorie C1 selon la NF C Le câble peut être muni d une gaine ayant une tenue accrue aux termites. Pour les liaisons aériennes la torsade comporte un porteur en acier de 50 ² isolé au PVC. Marquage extérieur SILEC Jour nnée C Section lu (ou Cu) 12/20 (24) kv SIPRELEC 23 Ec=0,2 PHSE 1 (ou 2 ou 3). SILEC CBLE 10

13 MOYENNE TENSION - HT ENERGIE Section nominale N de nomenclature EDF SIPRELEC 23 12/20 (24) kv CONDUCTEUR DE PHSE sur isolant Mini Maxi approximatif extérieur Masse approximative au km N de nomenclature EDF ² Réseaux souterrains apparent Masse approx. au km FISCEU Section nominale ² x x x x Porteur acier de 50 ² extérieur approximatif : 11 Charge minimale de rupture : dan Coefficient de dilatation linéique : 12 x 10-6 Rayon de courbure minimal admissible : - près la pose : 13 x diamètre extérieur du conducteur de phase ( seul ou en faisceau ) - Pendant la pause : 26 x diamètre extérieur du conducteur de phase ( seul ou en faisceau ) SILEC CBLE 11 N de nomenclature Réseaux aériens apparent CRCTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES PPROXIMTIVES Section ² Masse pprox. au km Caractéristiques Résistance maximale d un conducteur en courant continu à 20 C Ω/km Résistance apparente d un conducteur en courant alternatif 50 Hz et à 90 C Ω/km Coefficient de self induction apparente d un conducteur mh/km Capacité apparente d un conducteur µf/km Chute de tension pour un fonctionnement en courant alternatif triphasé à 50 Hz sous cos ϕ =0.8 avec une température C sur âme V/xkm

14 ENERGIE MOYENNE TENSION - HT COLISGE USUEL DES CBLES SIPRELEC 23 12/20 (24) kv Section nominale ² Longueurs usuelles de livraison m CBLE SILEC CBLE 12 Type de touret Masse du touret chargé 3 x HPB x SG HPB HPB HPB HPB IPB IPB x SG SG HPB HPB HPB IBP x SG SG HPB IPB IPB 2900 CONDUCTEUR DE PHSE 1 x HPB x IPB x HPB x HPB x SI x F LONGUEURS MXIMLES STNDRD DES CBLES SIPRELEC 23 (1) Section nominale Longueurs Type de touret ² m 3 x F x F x F x F Masse du touret chargé (1) Des longueurs supérieures peuvent être réalisées sur demande en particulier pour les poses mécanisées (nous consulter).

15 MOYENNE TENSION - HT ENERGIE SIPRELEC 23 12/20 (24) kv INTENSITES DMISSIBLES Régime permanent Régime discontinu (1) Secours (2) Section nominale Perma- -nent Câbles enterrés Câbles sur tablettes Hiver Eté Hiver Eté Perma- Perma- -nent -nent Discon- -tinu Secours (2-3h) Perma- -nent Discon- -tinu SILEC CBLE 13 Secours (2-3h) Secours (2-3h) Secours (2-3h) ² Discon- Discon- -tinu -tinu Les intensités et les chutes de tension sont indiquées pour une installation triphasée. Hiver Été Température maximale au sol, C Résistivité thermique du sol, 1 K.m/W 0,85 1,20 Température maximale à l air libre, C (1) Régime cyclique journalier comprenant 2 périodes de 6 heures à pleine charge séparées par une période de 2 heures à demicharge et suivies d une période de 10 heures consécutives à demi-charge. Dans le cas d un régime discontinu différent et comportant 6 heures à pleine charge et 18 heures à demi-charge, les intensités «discontinu» et «secours» des câbles enterrés sont à majorer de 5 %. (2) Les régimes de secours doivent être limités à 24 h par an par fraction maximale de 3 h.

16 ENERGIE MOYENNE TENSION - HT CBLE TYPE C Documents de normalisation : C Tension nominale Tension assignée : 12/20 (24) kv Construction du câble 1 - Âme 2 - Écran semi-conducteur interne 3 - Isolant PR 4 - Ecran semi-conducteur sur isolant, cannelé et pelable 5 - Poudre d étanchéité dans les cannelures 6 - Écran aluminium posé en long et collé à la gaine 7 - Gaine Polyéthylène (*) 8 - ssemblage possible sous forme de torsade à pas long (*) La gaine est de couleur rouge pour les liaisons souterraines et de couleur grise pour les liaisons en galerie technique, aériennes ou aéro-souterraines Utilisation Câbles destinés aux équipements de réseaux de distribution HT. SILEC CBLE 14 Très bon Bon Moyen (**) (**) seule le câble à gaine grise est non propagateur de la flae et répond à la catégorie C2 de la norme NFC Ces câbles conviennent à toutes les utilisations, en particulier pour la réalisation de : - liaisons dans les postes de transformation des centrales - liaisons entre lignes aériennes et postes de transformation - liaisons aéro-souterraines Ils sont particulièrement adaptés aux liaisons devant fonctionner dans une température ambiante élevée, ou à proximité de sources de chaleur, ou susceptibles d êtres soumises à des surcharges fréquentes ou à des courants de court-circuit élevés. Mise en œuvre le rayon minimal de courbure lors de la pose est égal à 26 fois le diamètre de la corde unipolaire le rayon minimal de courbure après pose est égal à 13 fois le diamètre de la corde unipolaire. préparation du câble (extrémités, jonctions) : - ce câble doit être préparé selon le mode opératoire POPY

17 MOYENNE TENSION - HT ENERGIE Températures maximales admissibles en permanence: 90 C en court-circuit dans l âme: 250 C C (suite) Marquage extérieur SILEC Jour nnée C Section L 12/20 (24) kv SIPRELEC 23 POPY (1) G X (2) SC 0,7 T T -10/50 (3) PHSE 1 (ou 2 ou 3) (1) Code de préparation de câbles (2) X : épaisseur de gaine (3) T 0/35 pour les versions à gaine grise Ce marquage peut être complété par des éléments de traçabilité. En particulier, un marquage métrique est prévu sur l une des phases. Caractéristiques dimensionnelles MODELES externe approximatif, SILEC CBLE 15 Masse linéique, /km Effort maximal de tirage, dan 1x50 ² 29, x95 ² 32, x150 ² 32, x240 ² 36, x240 2 CUIVRE 36, x50 ² x95 ² 69, x150 ² 69, x240 ² 78, x240 ² CUIVRE 78, x , x x , x ,

18 ENERGIE MOYENNE TENSION - HT C (suite) Caractéristiques électriques Section, ² Caractéristiques CU Résistance maximale d un conducteur en courant continu à 20 C, Ω / km Résistance apparente d un conducteur en courant alternatif 50 Hz et à 90 C, Ω / km Coefficient de self induction apparente d un conducteur, mh / km (2) SILEC CBLE 16 0,641 0,320 0,206 0,125 0,075 0,078 0,047 0,025 0,820 0,410 0,265 0,160 0,088 0,102 0,063 0,038 0,440 0,400 0,350 0,330 0,330 0,320 0,295 0,280 Capacité apparente d un conducteur, µf / km 0,180 0,220 0,300 0,360 0,360 0,400 0,470 0,620 (2) Les valeurs correspondent à un faisceau ou à trois câbles disposés en triangle jointifs. Section, ² Pour d autres sections, nous consulter. Intensités admissibles en régime permanent Câbles enterrés Hiver Eté CUIVRE (*) (*) Les écrans métalliques sont mis à la terre en un point de la liaison Les intensités sont exprimées en ampères et correspondent à une liaison triphasée fonctionnant dans les environnement thermiques décrits ci-dessous sans parallèles électriques ni proximités thermiques: REGIME ETE: température du sol : 20 C résistivité thermique du sol : 1,2 K m / W REGIME HIVER: température du sol : 10 C résistivité thermique du sol : 0,85 K m / W Pour d autres sections, nous consulter.

19 ENERGIE MOYENNE TENSION - HT Intensités admissibles dans l écran en régime court - circuit Section, ² Icc, pendant 1 seconde CUIVRE Pour d autres sections, nous consulter. SILEC CBLE 17

20 MOYENNE TENSION - HT ENERGIE CBLE TOUS TERRINS sur base UTE C et NF C Documents de normalisation : NF C UTE C de Décembre 1999 CENELEC HD 620 Tension nominale Tension assignée: 12/20 (24) kv Pour d autres tensions assignées, nous consulter Construction du câble 1 - Âme 2 - Écran semi-conducteur interne extrudé sur l âme 3 - Isolant PR 4 - Ecran semi-conducteur sur isolant, extrudé, strié et pelable 5 - Poudre d étanchéité dans les stries 6 - Écran aluminium posé en long et collé à la gaine 7 - Gaine Polychlorure de Vinyle noire - SNS PLOMB 8 - Gaine de protection en Thermoplastique Elastomère, cannelée et pelable 9 - ssemblage possible sous forme de torsade à pas long Utilisation Câbles destinés aux équipements de réseaux de distribution HT. Ils sont enterrables directement sans apport de matériaux extérieurs quel que soit le type de sol rencontré et sont particulièrement adaptés aux sols «durs». En particulier, ils permettent de s affranchir de l utilisation de sable en fond de fouille, la tranchée pouvant être remblayée avec le sol natif. Excellent Très bon Bon Moyen Mise en œuvre le rayon minimal de courbure lors de la pose est identique à celui du câble type NFC ou UTE C (voir tableau de caractéristiques) le rayon minimal de courbure après pose est identique à celui du câble type NFC ou UTE C (voir tableau de caractéristiques) préparation du câble (extrémités, jonctions) : - près avoir retiré la gaine cannelée à l aide de l outil habituel, le processus de réalisation d une extrémité ou d une jonction est identique à celui du câble NF C ou UTE C SILEC CBLE 18

21 ENERGIE MOYENNE TENSION - HT Câble Tous Terrains sur base UTE C ou NFC (suite) Températures maximales admissibles en permanence: 90 C en court-circuit dans l âme: 250 C en court-circuit dans l écran: 200 C Marquage extérieur 221 SILEC Jour nnée UTE C (ou NFC ) Section L 12/20 (24) kv SIPRELEC 23 Ec=0.2 PHSE 1 (ou 2 ou 3) CBLE TOUS TERRINS Ce marquage peut être complété par des éléments de traçabilité. En particulier, un marquage métrique est prévu sur l une des phases. Caractéristiques dimensionnelles MODELES externe approximatif Masse linéique Pour d autres sections, nous consulter. (1) Les valeurs correspondent à un faisceau ou à trois câbles disposés en triangle jointifs. Pour d autres sections, nous consulter. SILEC CBLE 19 Rayon minimal de courbure après pose Rayon minimal de courbure lors de la pose Effort maximal de tirage /km dan 1 x 50 ² 39, x 95 ² x 150 ² 43, x 240 ² 48, x 50 ² 84, x 95 ² 92, x 150 ² 93, x 240 ² 103, Caractéristiques électriques Caractéristiques Résistance maximale d un conducteur en courant continu à 20 C, Ω / km Résistance apparente d un conducteur en courant alternatif 50 Hz et à 90 C, Ω / km Coefficient de self induction apparente d un conducteur, mh / km (1) Capacité apparente d un conducteur, µf / km Section, ² ,641 0,320 0,206 0,125 0,820 0,410 0,260 0,160 0,500 0,450 0,420 0,380 0,180 0,210 0,290 0,360

22 MOYENNE TENSION - HT ENERGIE Câble Tous Terrains sur base UTE C ou NFC (suite) Intensités admissibles en régime permanent SECTION, ² Câbles enterrés Hiver Eté Les intensités sont exprimées en ampères et correspondent à une liaison triphasée fonctionnant dans les environnements thermiques décrits ci-dessous sans parallèles électriques ni proximités thermiques: REGIME ETE: température du sol : 20 C résistivité thermique du sol : 1,2 K m / W REGIME HIVER: température du sol : 10 C résistivité thermique du sol : 0,85 K m / W Pour d autres sections, nous consulter. SILEC CBLE 20

23 ENERGIE MOYENNE TENSION - HT CBLE TOUS TERRINS sur base câble C Documents de normalisation : C Tension nominale Tension assignée: 12/20 (24) kv Construction du câble 1 - Âme 2 - Écran semi-conducteur interne extrudé sur l âme 3 - Isolant PR 4 - Ecran semi-conducteur sur isolant, extrudé, strié et pelable 5 - Poudre d étanchéité dans les stries 6 - Écran aluminium posé en long et collé à la gaine 7 - Gaine Polyéthylène 8 - Gaine de protection en Thermoplastique Elastomère, cannelée et pelable 9 - ssemblage possible sous forme de torsade à pas long Utilisation Câbles destinés aux équipements de réseaux de distribution HT. Ils sont enterrables directement sans apport de matériaux extérieurs quel que soit le type de sol rencontré et sont particulièrement adaptés aux sols «durs». En particulier, ils permettent de s affranchir de l utilisation de sable en fond de fouille, la tranchée pouvant être remblayée avec le sol natif. Excellent Très bon Bon Moyen Mise en œuvre le rayon minimal de courbure lors de la pose est identique à celui du câble type C (voir tableau de caractéristiques). le rayon minimal de courbure après pose est identique à celui du câble type C (voir tableau de caractéristiques). préparation du câble (extrémités, jonctions) : - près avoir retiré la gaine cannelée à l aide de l outil habituel, le processus de réalisation d une extrémité ou d une jonction est identique à celui du câble C SILEC CBLE 21

24 MOYENNE TENSION - HT ENERGIE Câble Tous Terrains sur base C (suite) Températures maximales admissibles en permanence: 90 C en court-circuit dans l âme: 250 C Marquage extérieur SILEC Jour nnée C Section L 12/20 (24) kv SIPRELEC 23 POPY (1) G2 SC 0,7 T T -10/50 PHSE 1 (ou 2 ou 3) CBLE TOUS TERRINS (1) Code de préparation de câbles (2) X : épaisseur de gaine Ce marquage peut être complété par des éléments de traçabilité. En particulier, un marquage métrique est prévu sur l une des phases. Caractéristiques dimensionnelles MODELES externe approximatif Caractéristiques électriques Masse linéique Rayon minimal de courbure après pose Pour d autres sections, nous consulter. (2) Les valeurs correspondent à un faisceau ou à trois câbles disposés en triangle jointifs. SILEC CBLE 22 Rayon minimal de courbure lors de la pose Effort maximal de tirage /km dan 1 x 50 ² 38, x 95 ² 41, x 150 ² 41, x 240 ² 44, x240 ² 44, CUIVRE 3 x 50 ² 81, x 95 ² 88, x 150 ² 88, x 240 ² 97, x240 ² CUIVRE 97, Section, ² Caractéristiques CUIVRE Résistance maximale d un conducteur en courant continu à 20 C, Ω / km 0,641 0,320 0,206 0,125 0,075 Résistance apparente d un conducteur en courant alternatif 50 Hz et à 90 C, Ω / km 0,820 0,410 0,270 0,160 0,098 Coefficient de self induction apparente d un conducteur, mh / km (2) 0,500 0,450 0,400 0,370 0,370 Capacité apparente d un conducteur, µf / km 0,180 0,220 0,300 0,360 0,360

Câbles de réseau basse tension et câbles moyenne tension

Câbles de réseau basse tension et câbles moyenne tension Câbles de réseau basse tension et câbles moyenne tension Exper t mondial en câbles et sy s tèmes de câblage S o m m a i r e Introduction 4 C â b l e s Réseau d e B a s s e Te n s i o n Désignation des

Plus en détail

CÂBLES À FIBRES OPTIQUES. pour transmissions à très haut débit et réseaux FTTx

CÂBLES À FIBRES OPTIQUES. pour transmissions à très haut débit et réseaux FTTx CÂBLES À FIBRES OPTIQUES pour transmissions à très haut débit et réseaux FTTx CÂBLES À FIBRES OPTIQUES RÉFÉRENCES ET SAVOIR-FAIRE SILEC CABLE Depuis 1983, Silec Cable fournit avec succès les plus grands

Plus en détail

CONDUCTEURS ET CÂBLES

CONDUCTEURS ET CÂBLES BUGEIA JOEL / CONDUCTEURS ET CABLES (COURS) CONDUCTEURS ET CÂBLES 1. Définitions générales 1.1. - Conducteur isolé Ensemble comprenant l âme, son enveloppe isolante et ses écrans éventuels (figures 1 et

Plus en détail

Les résistances de point neutre

Les résistances de point neutre Les résistances de point neutre Lorsque l on souhaite limiter fortement le courant dans le neutre du réseau, on utilise une résistance de point neutre. Les risques de résonance parallèle ou série sont

Plus en détail

Projet de parc éolien en mer au large de Courseulles-sur-Mer

Projet de parc éolien en mer au large de Courseulles-sur-Mer ÉOLIENNES OFFSHORE DU CALVADOS avril 2013 Projet de parc éolien en mer au large de Courseulles-sur-Mer Synthèse d étude relative à la protection des câbles Sommaire 1. CONTEXTE ET OBJECTIF DE L ETUDE...

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

ELECTRICITE. Introduction

ELECTRICITE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction ELECTRICITE L'utilisation de l'énergie électrique est devenue tellement courante que nul ne saurait

Plus en détail

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR RSDG 5 15 décembre 2002 SOMMAIRE 1. - REGLES GENERALES 2 1.1. - Objet du cahier des charges 2 1.2.

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER Laure Delaporte ConstruirAcier Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc SCHAFFNER des Ateliers SCHAFFNER chef de file du GT4 Jérémy TROUART de l Union des Métalliers

Plus en détail

Transmetteur de pression de haute qualité pour applications industrielles Type S-10

Transmetteur de pression de haute qualité pour applications industrielles Type S-10 Mesure électronique de pression Transmetteur de pression de haute qualité pour applications industrielles Type S-10 Fiche technique WIKA PE 81.01 pour plus d'agréments, voir page 4 Applications Construction

Plus en détail

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2 Varset Direct Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires Notice d utilisation Coffret C1 Coffret C2 Armoire A2 Réception DB110591 Présentation Varset Direct est une batterie fixe

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

Système de contrôle TS 970

Système de contrôle TS 970 Système de contrôle TS 970 Le système de contrôle TS 970 est fourni de manière standard. Ce système de contrôle est préparé à accueillir différents éléments de commande. Spécifications techniques du système

Plus en détail

BROSSES ANTISTATIQUES GUIDE TECHNIQUE

BROSSES ANTISTATIQUES GUIDE TECHNIQUE BROSSES ANTISTATIQUES GUIDE TECHNIQUE BROSSES ANTISTATIQUES BROSSES ANTISTATIQUES Les brosses de Mersen sont constituées de milliers de fibres carbone Rigilor ou inox, tout particulièrement efficaces pour

Plus en détail

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE Distributeur exclusif de GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE INTRODUCTION...2 GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE...2 La température...2 Unités de mesure de température...3 Echelle de température...3

Plus en détail

Interrupteurs Différentiels 2P jusqu à 40 A

Interrupteurs Différentiels 2P jusqu à 40 A 87045 LIMOGES Cedex Téléphone 05 55 0 87 87 Télécopie 05 55 0 88 88 Interrupteurs Différentiels DX³-ID 411 10,, 11 11,, 13, 14, 1, 17, 23, 31 411 32 32,, 34 34,, 35 35,, 37 37,, 38 38,, 44 SOMMAIRE PAGES

Plus en détail

Service d électricité en basse tension Norme E.21-10

Service d électricité en basse tension Norme E.21-10 Service d électricité en basse tension Norme E.21-10 Objet : Mise à jour de la 10 e édition Mars 2015 Vous trouverez ci-joint certaines pages réimprimées de la 10 e édition de la Norme E.21-10, Service

Plus en détail

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007 Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la mise en œuvre des législations cantonales en matière

Plus en détail

Manomètre pour pression différentielle avec contacts électriques Exécution soudée Types DPGS43.1x0, version acier inox

Manomètre pour pression différentielle avec contacts électriques Exécution soudée Types DPGS43.1x0, version acier inox Mesure mécatronique de pression Manomètre pour pression différentielle avec contacts électriques Exécution soudée Types DPGS43.1x0, version acier inox Fiche technique WIKA PV 27.05 Applications Contrôle

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution

GUIDE PRATIQUE. Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution UTE C 15-712-1 Juillet 2010 UNION TECHNIQUE DE L'ELECTRICITE INSTALLATIONS ELECTRIQUES A BASSE TENSION GUIDE PRATIQUE Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution Photovoltaic

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1924 SYSTEM O

Avis Technique 14/13-1924 SYSTEM O Avis Technique 14/13-1924 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1316 Tubes et raccords en PVC-C Canalisations en PVC-C CPVC piping system CPVC Rohr Systeme Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 Plancher collaborant Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 V1/2011 caractéristiques du profil DÉTAIL GÉOMÉTRIQUE DU 22 728 104 épaisseur (mm) 0,5 0,7 poids (dan/m 2 ) 5,3 7,4 APPLICATION CONSEILLÉE

Plus en détail

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone Avis Technique 14/14-2041 Annule et remplace l Avis Technique 14/09-1511*V1 Flexibles comportant un tuyau en matériau thermoplastique revêtu d une tresse Flexibles de raccordement Flexible hoses Flexibel

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE CEL FRANCE Sarl au capital de 40 000E RC Alès 97RM 300 SIRET 410 748 875 00011 TVA CEE FR56410748875 NAF 316D Tableaux HTA Transformateur HTA Postes de transformation TGBT Disjoncteur BT www.cel france.com

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

Alimentations. 9/2 Introduction

Alimentations. 9/2 Introduction Alimentations / Introduction / Alimentations non stabilisées AV filtrées, pour l alimentation de commandes électroniques / Généralités / Alimentations AV, AV filtrées, monophasées / Présentation / Tableau

Plus en détail

Normes CE Equipements de Protection Individuelle

Normes CE Equipements de Protection Individuelle E. P. I D O C U M E N T D I N F O R M A T I O N Normes CE Equipements de Protection Individuelle Normes CE EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE Définitions : E.P.I : Tout dispositif ou moyen destiné

Plus en détail

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N Série 55 - Relais industriels 7-10 A Caractéristiques 55.12 55.13 55.14 Relais pour usage général avec 2, 3 ou 4 contacts Montage sur circuit imprimé 55.12-2 contacts 10 A 55.13-3 contacts 10 A 55.14-4

Plus en détail

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité TEST HABILITATION Quizz 1 Textes et Normes Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité La norme NFC 15-100 Les prescriptions UTE C18 510 Le règlement interne de l'entreprise

Plus en détail

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33

Plus en détail

MODE D EMPLOI. POUR VOTRE RACCORDEMENT AU RÉSEAU D ÉLECTRICITÉ Septembre 2009. Puissance inférieure ou égale à 36kVA

MODE D EMPLOI. POUR VOTRE RACCORDEMENT AU RÉSEAU D ÉLECTRICITÉ Septembre 2009. Puissance inférieure ou égale à 36kVA REGIE DU SYNDICAT ELECTRIQUE INTERCOMMUNAL DU PAYS CHARTRAIN MODE POUR VOTRE RACCORDEMENT AU RÉSEAU D ÉLECTRICITÉ Septembre 2009 D EMPLOI Puissance inférieure ou égale à 36kVA SOMMAIRE INTRODUCTION Vous

Plus en détail

Documentation technique du volet rénovation ASP DISTRIBUTION STORE, VOLET ROULANT, AUTOMATISME. Coffre alu profilé Lame finale alu extrudée

Documentation technique du volet rénovation ASP DISTRIBUTION STORE, VOLET ROULANT, AUTOMATISME. Coffre alu profilé Lame finale alu extrudée Documentation technique du volet rénovation ASP DISTRIBUTION STORE, VOLET ROULANT, AUTOMATISME Coffre alu profilé Lame finale alu extrudée Coulisse alu extrudée Lame alu profilée DESCRIPTIF Le volet roulant

Plus en détail

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Matière : Couleur : Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Gris Recommandations d usage : Pression (dépend du facteur de forme) Déflexion Pression statique maximum :. N/mm ~ % Pression dyn. maximum :. N/mm

Plus en détail

PARTIE 1 CHAMP D'APPLICATION MARQUAGE NF

PARTIE 1 CHAMP D'APPLICATION MARQUAGE NF REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF Tubes en polyéthylène pour réseaux de distribution de gaz combustibles, réseaux de distribution d'eau potable, irrigation et applications industrie, eau non potable et

Plus en détail

Réseaux. énergétique. de transport. d électricité. et transition. Sébastien Henry. Le rôle des réseaux de transport d électricité

Réseaux. énergétique. de transport. d électricité. et transition. Sébastien Henry. Le rôle des réseaux de transport d électricité Réseaux de transport d électricité et transition énergétique Sébastien Henry Sébastien Henry travaille au Réseau de transport d électricité 1 (RTE), à la direction Recherche et Développement Innovation.

Plus en détail

Systèmes multicouches Alpex-duo - Turatec

Systèmes multicouches Alpex-duo - Turatec Systèmes multicouches Alpex-duo - Turatec pour les applications plomberie - sanitaire chauffage - eau glacée 10 ans Systèmes tubes + raccords GARANTIE Certificat CSTBat Certificat CSTBat Certificat CSTBat

Plus en détail

APPLICATIONS. Pour cela, Bricard propose de nombreuses solutions spécifiquement adaptées à tous les types d environnement

APPLICATIONS. Pour cela, Bricard propose de nombreuses solutions spécifiquement adaptées à tous les types d environnement APPLICATIONS Cinémas, théâtres, bureaux, salles de sport Des lieux publics à fort passage où la sécurité doit être assurée par des systèmes de protection. Pour cela, Bricard propose de nombreuses solutions

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

Tubes multicouches PEX/AL/PE PEXFIT FOSTA. VIEGA Ennesterweg 9 D-57428 Attendorn Tél : 49 2722 610 Fax : 49 2722 611206

Tubes multicouches PEX/AL/PE PEXFIT FOSTA. VIEGA Ennesterweg 9 D-57428 Attendorn Tél : 49 2722 610 Fax : 49 2722 611206 Avis Technique 14/06-1056 Tubes multicouches PEX/AL/PE Système de canalisations multicouches Multilayer piping system Verbundrohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions

Plus en détail

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement.

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Isolation thermique plus qu une simple protection de l environnement Une isolation thermique optimale

Plus en détail

ACS-30-EU-PCM2-x-32A Régulation et surveillance du traçage électrique des bâtiments commerciaux et résidentiels pour divers domaines d application

ACS-30-EU-PCM2-x-32A Régulation et surveillance du traçage électrique des bâtiments commerciaux et résidentiels pour divers domaines d application ACS-0-EU-PCM-x-A Régulation et surveillance du traçage électrique des bâtiments commerciaux et résidentiels pour divers domaines d application Module de régulation et de distribution de l alimentation

Plus en détail

AMENAGEMENT DE LABORATOIRE

AMENAGEMENT DE LABORATOIRE AMENAGEMENT DE LABORATOIRE LES PAILLASSES MURALES - GENERALITES DEFINITION Selon l agencement de l espace de travail, les paillasses modulaires sont murales ou centrales. Elles peuvent être équipées de

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010. Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif acrylique VHB

Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010. Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif acrylique VHB Dual Lock 250 Système de fixation ouvrable et refermable Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010 Description du produit Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif

Plus en détail

LC HC LC+90 HC+ 90 LC+180 HC+110 LC+240 HC+115 HC+130 HC-50 HC-10 HC+580 3320

LC HC LC+90 HC+ 90 LC+180 HC+110 LC+240 HC+115 HC+130 HC-50 HC-10 HC+580 3320 2 3 4 5 6 7 de commande = nominales de la baie de baie maxi L H Hors tout huisserie et mécanisme (1) L H en largeur (2) Novoporte motorisé avec Novomatic Hauteur de manuel Hauteur de motorisé Novoporte

Plus en détail

Réseau électrique. Le transport de l énergie électrique depuis la centrale électrique jusqu à la maison de Monsieur Toulemonde

Réseau électrique. Le transport de l énergie électrique depuis la centrale électrique jusqu à la maison de Monsieur Toulemonde Alain ROBERT Réseau électrique Le transport de l énergie électrique depuis la centrale électrique jusqu à la maison de Monsieur Toulemonde Fabrication et utilisation de la maquette UTLO - Groupe InterGénérations

Plus en détail

LECTEUR DE BADGE RFID 125Khz COMPACT AUTONOME

LECTEUR DE BADGE RFID 125Khz COMPACT AUTONOME LECTEUR DE BADGE RFID 125Khz COMPACT AUTONOME Centrale de gestion incorporée Etudiée spécialement pour la. Commande d accès. Sécurité de biens. Sécurité d accès Voyant de signalisation non apparent Boîtier

Plus en détail

RAPPORT DE CLASSEMENT. RAPPORT DE CLASSEMENT n EFR-14-002348

RAPPORT DE CLASSEMENT. RAPPORT DE CLASSEMENT n EFR-14-002348 Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 n EFR-14-002348 Selon les normes EN 15650 : 2010 et EN 13501-3 : 2007 Concernant Une gamme de clapets type

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE Des règles différentes peuvent s appliquer dans le cas d un commerce. Informez-vous

Plus en détail

BeLux Piscine EMINENCE 10m / 5m

BeLux Piscine EMINENCE 10m / 5m BeLux Piscine EMINENCE 10m / 5m Composition de la formule EMINENCE La Maçonnerie Tous les blocs de maçonnerie sont prévus pour construire une piscine d'une dimension de 10m de longueur et 5m de largeur.

Plus en détail

LA RUBRIQUE «SUR MESURE»

LA RUBRIQUE «SUR MESURE» LA RUBRIQUE «SUR MESURE» MOYENS D ACCÈS EN HAUTEUR NOS EXPERTS ONT IMAGINÉ VOS SOLUTIONS. Maintenance industrielle, aéronautique, agro-alimentaire, logistique, transport, btp, entretien de mobilier urbain

Plus en détail

Les Mesures Électriques

Les Mesures Électriques Les Mesures Électriques Sommaire 1- La mesure de tension 2- La mesure de courant 3- La mesure de résistance 4- La mesure de puissance en monophasé 5- La mesure de puissance en triphasé 6- La mesure de

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail

Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton

Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton Basé sur l expérience, piloté par l innovation L activation du noyau de béton : un système bien conçu, économe et durable. Construire selon ce principe,

Plus en détail

Neu. Technique d installation / de surveillance. VARIMETER RCM Contrôleur différentiel type B IP 5883

Neu. Technique d installation / de surveillance. VARIMETER RCM Contrôleur différentiel type B IP 5883 Technique d installation / de surveillance VARIMETER RCM Contrôleur différentiel type IP 5883 0249636 X1 A1 X1 i2 11 Alarm 12 Neu IP 5583 N 5018/035 N 5018/030 escription du produit Le contrôleur différentiel

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. Isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE PAGE 1/7 DATE DE MISE A JOUR : 16/11/2011 1/ - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Identification du produit : Gaines, films, housses, et/ou sacs transparents et colorés en polyéthylène. Famille

Plus en détail

Adhésif structural pour le collage de renforts

Adhésif structural pour le collage de renforts Notice Produit Edition 18/07/2014 Numéro 3022 Version N 2014-253 N identification : 020206040010000001 Adhésif structural pour le collage de renforts Description est une colle structurale thixotrope à

Plus en détail

REGLEMENTATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES DOMESTIQUES

REGLEMENTATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES DOMESTIQUES REGLEMENTATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES DOMESTIQUES Télécharger gratuitement via notre site Internet DOC_TE302- Ed.04F_20080901 Page 1 sur 26 Confiez le contrôle de votre installation électrique à

Plus en détail

Colonnes de signalisation

Colonnes de signalisation COLONNES LUMINEUSES Ø 7 5 Ø 7 compactes à diodes Avantages : Solution complète prête à être raccordée Faible hauteur de montage Durée de vie des diodes extrêmement longue (au moins 70.000 h) et donc pratiquement

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

Système d éclairage continu pour la photo et la vidéo

Système d éclairage continu pour la photo et la vidéo Système d éclairage continu pour la photo et la vidéo Propulsé par: DESRIPTION TECHNIQUE Patent pending 2003 Desription technique p. 1 Utilisation en aplat 1 3 5 4 5c 6 5b 2 Utilisation multiangle 1 Tige

Plus en détail

L accessibilité. Qui sommes-nous?

L accessibilité. Qui sommes-nous? Accessibilité Qui sommes-nous? Fondée en 1966, GRADUS est aujourd hui reconnu comme le leader dans la fabrication d accessoires et de produits de finition pour les revêtements de sols et murs. Grâce à

Plus en détail

Thermostate, Type KP. Fiche technique MAKING MODERN LIVING POSSIBLE

Thermostate, Type KP. Fiche technique MAKING MODERN LIVING POSSIBLE MAKING MODERN LIVING POSSIBLE Fiche technique Thermostate, Type KP Les thermostats de type KP sont des commutateurs électriques unipolaires dont le fonctionnement est lié à la température (SPDT). Un thermostat

Plus en détail

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant.

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant. FICHE TECHNIQUE 120-1.4 07.21.13.13 1 Nom du produit ISOFOIL 2 Manufacturier ISOFOIL est fabriqué par Groupe Isolofoam, entreprise québécoise et important manufacturier de produits isolants depuis plus

Plus en détail

REGIE AUTONOME INTERCOMMUNALE DE DISTRIBUTION D'EAU D'ELECTRICITE DE LA PROVINCE D'EL JADIDA R.A.D.E.E.J.

REGIE AUTONOME INTERCOMMUNALE DE DISTRIBUTION D'EAU D'ELECTRICITE DE LA PROVINCE D'EL JADIDA R.A.D.E.E.J. REGIE AUTONOME INTERCOMMUNALE DE DISTRIBUTION D'EAU D'ELECTRICITE DE LA PROVINCE D'EL JADIDA R.A.D.E.E.J. BORDEREAU DES PRIX POUR L'ETABLISSEMENT DES DEVIS DES LOTISSEMENTS,DOUARS,BRANCHEMENT BT ET BRANCHEMENT

Plus en détail

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Référence: SIB10 CCLB 110 Date : 22/10/2010 Page 1/9 Table des matières 1 PRELIMINAIRES... 3 2 ABREVIATIONS... 3 3 ACCESSIBILITE

Plus en détail

Distribution d électricité et réseaux souterrains

Distribution d électricité et réseaux souterrains Distribution d électricité et réseaux souterrains Cabos 09-2 - 3 octobre 2009 Maceió, Alagoas, Brésil Les réseaux de distribution : un enjeu essentiel Les réseaux de distribution constituent une infrastructure

Plus en détail

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM Nouvelle solution en grès cérame grande épaisseur pour l aménagement extérieur. Dalles en grès cérame fin coloré pleine masse de 2 cm d épaisseur, obtenues par atomisation

Plus en détail

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique Chapitre 7 Circuits Magnétiques et Inductance 7.1 Introduction 7.1.1 Production d un champ magnétique Si on considère un conducteur cylindrique droit dans lequel circule un courant I (figure 7.1). Ce courant

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

1. Les différents types de postes de livraison On peut classer les postes HTA/BT en deux catégories.

1. Les différents types de postes de livraison On peut classer les postes HTA/BT en deux catégories. 2 Les postes HTA/BT Dès que la puissance demandée atteint 50 kva, les entreprises industrielles ou tertiaires sont alimentées en haute tension 20 kv (HTA). L étendue de leur site fait qu elles sont généralement

Plus en détail

Infos. Indicateurs analogiques encastrables pour installation à courants forts. Série M W/P/ LSP BWQ BGQ TP TG WQ /0S WQ /2S FQ /2 W BI BIW DFQ

Infos. Indicateurs analogiques encastrables pour installation à courants forts. Série M W/P/ LSP BWQ BGQ TP TG WQ /0S WQ /2S FQ /2 W BI BIW DFQ Infos Série M 200.U.003.05 encastrables pour installation à courants forts Série M W/P/ LSP pour montage sur rail normé BWQ BGQ TP TG WQ /0S WQ /2S FQ /2 W BI BIW SY Compteurs horaires Voltmètres partiels

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens Automate d'éclairage de cage d'escaliers rail DIN N de commande : 0821 00 Module à impulsion N de commande : 0336 00 Manuel d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages

Plus en détail

Problèmes sur le chapitre 5

Problèmes sur le chapitre 5 Problèmes sur le chapitre 5 (Version du 13 janvier 2015 (10h38)) 501 Le calcul des réactions d appui dans les problèmes schématisés ci-dessous est-il possible par les équations de la statique Si oui, écrire

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation NOTICE D'UTILISATION DU du type Ma - / MaME - pages 1 introduction 2 2 encombrement 3 fixation 3 installation 3 à 5 raccordement 4 fonctionnement 5 à 6 contrôle, essai 5 caractéristiques 7 techniques 6

Plus en détail

DETECTOR BICANAL FG2 1. DIMENSIONS ET CONNEXIONS ELECTRIQUES 2. GENERALITES. 24 VDC Alimentat. 24 Vcc. Contact Boucle 2 4 5. Contact Boucle 1 6 7

DETECTOR BICANAL FG2 1. DIMENSIONS ET CONNEXIONS ELECTRIQUES 2. GENERALITES. 24 VDC Alimentat. 24 Vcc. Contact Boucle 2 4 5. Contact Boucle 1 6 7 DETECTOR BICANAL FG. DIMENSIS ET CNEXIS ELECTRIQUES FRANÇAIS 4 VDC Alimentat. 4 Vcc 3 Contact Boucle 4 5 Contact Boucle 6 7 Boucle 8 9 0 Boucle Dimensions en mm. GENERALITES Applications: contrôle de barrières,

Plus en détail

Serrure Motorisée Asservie - Mise en Applique

Serrure Motorisée Asservie - Mise en Applique ZD313357 Ve B MAJ le 21.03.13 Serrure Motorisée Asservie - Mise en Applique Notice d installation Verrouillage motorisé 1 / 2 point (s). Système à sécurité positive (rupture de courant) Conforme à la norme

Plus en détail

Centrale de surveillance ALS 04

Centrale de surveillance ALS 04 Centrale de surveillance ALS 04 Notice d'installation et d'utilisation Version 1.0 - B 6 rue Alory 35740 Pacé France Tel : +33 (0) 2 99 60 16 55 Fax : +33 (0) 2 99 60 22 29 www.sodalec.fr - 1 - Notice

Plus en détail

Sertissage Aciers COMAP,

Sertissage Aciers COMAP, Sertissage Aciers COMAP, passez à la vitesse supérieure! Jean Vasseur Communication - Photo : Domino Pascal P. Plombier (Lyon) XPress aciers Carbone XPress aciers Inox RAPIDITÉ Réalisez vos installations

Plus en détail

1.5 COMPOSANTS POUR INSTALLATIONS TELEPHONIQUES, TV/SAT ET CAT.5. Les matières premières. Section 1.5

1.5 COMPOSANTS POUR INSTALLATIONS TELEPHONIQUES, TV/SAT ET CAT.5. Les matières premières. Section 1.5 Section COMPOSANTS POUR INSTALLATIONS TELEPHONIQUES, TV/SAT ET CAT.5 Les matières premières Pour vous donner un produit de qualité, nous choisissons celles qui offrent les meilleures garanties. Série DATATEL

Plus en détail

SENACO AS100. Manuel d Utilisation Octobre 2000 ENACO AS100

SENACO AS100. Manuel d Utilisation Octobre 2000 ENACO AS100 SENACO AS100 Manuel d Utilisation Octobre 2000 ENACO AS100 Consignes de sécurité Il est important de respecter les consignes fournies dans ce manuel d utilisation pour garantir la sécurité de l utilisateur

Plus en détail

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS RECO DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Pose, maintenance et dépose des panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en sécurité Guillaume J.Plisson - pour l'inrs Des préconisations

Plus en détail

efelec NOTES D'INFORMATIONS TECHNIQUES LES TESTS DIELECTRIQUES LES ESSAIS DE RIGIDITE ET D'ISOLEMENT

efelec NOTES D'INFORMATIONS TECHNIQUES LES TESTS DIELECTRIQUES LES ESSAIS DE RIGIDITE ET D'ISOLEMENT NOTES D'INFORMATIONS TECHNIQUES LES ESSAIS DE RIGIDITE ET D'ISOLEMENT efelec Parc d'activités du Mandinet - 19, rue des Campanules 77185 -LOGNES - MARNE LA VALLEE Téléphone : 16 (1) 60.17.54.62 Télécopie

Plus en détail

Le câble de Fibre Optique dans les installations de Vidéo Surveillance (CCTV)

Le câble de Fibre Optique dans les installations de Vidéo Surveillance (CCTV) Le câble de Fibre Optique dans les installations de Vidéo Surveillance (CCTV) Évidemment, l emploi le plus fréquent de la fibre optique se trouve dans le domaine des télécommunications. Mais d autre part,

Plus en détail

Influence de la géométrie du conducteur sur la température dans un poste sous enveloppe métallique

Influence de la géométrie du conducteur sur la température dans un poste sous enveloppe métallique SYMPOSIUM DE GENIE ELECTRIQUE (SGE 14) : EF-EPF-MGE 2014, 8-10 JUILLET 2014, ENS CACHAN, FRANCE Influence de la géométrie du conducteur sur la dans un poste sous enveloppe métallique Nesrine REBZANI 1,2,3,

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle Série 77 - Relais statiques modulaires 5A Caractéristiques 77.01.x.xxx.8050 77.01.x.xxx.8051 Relais statiques modulaires, Sortie 1NO 5A Largeur 17.5mm Sortie AC Isolation entre entrée et sortie 5kV (1.2/

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

Pose avec volet roulant

Pose avec volet roulant Pose avec volet roulant Coffre volet roulant Coulisse MONTAGE 2 PERSONNES MINIMUM La quincaillerie 4,2 x 25 Les outils (x 10) 3,5 x 9,5 (x 10) (x 1) (x 4) 3 2 1 (x 1) (x 4) 7 1 Positionnez les coulisses

Plus en détail

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et Valoriser les combles perdus s Un bâtiment perd de la chaleur par le haut, car la chaleur monte. L isolation de la toiture est donc la priorité. 30

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

4.14 Influence de la température sur les résistances

4.14 Influence de la température sur les résistances nfluence de la température sur la résistance 4.14 nfluence de la température sur les résistances ne résistance R, parcourue par un courant pendant un certain temps t, dissipe une énergie calorifique (W

Plus en détail

Avis Technique 14/04-912 MULTYRAMA

Avis Technique 14/04-912 MULTYRAMA Avis Technique 14/04-912 Révision de l Avis Technique 14/01-621 Système de canalisations multicouches Multilayer piping system Verbundrohre Systeme Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail