HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION. Syllabus APLS SOINS AVANCÉS EN PÉDIATRIE ANLS RÉANIMATION NÉONATALE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION. Syllabus APLS SOINS AVANCÉS EN PÉDIATRIE ANLS RÉANIMATION NÉONATALE"

Transcription

1 HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION Syllabus APLS SOINS AVANCÉS EN PÉDIATRIE ANLS RÉANIMATION NÉONATALE Hélène Quevillon, inf. Maître instructeur soins avancés en cardiologie (ACLS) Maître instructeur soins avancés en pédiatrie (APLS) Instructeur soins avancés en néonatalogie (ANLS) Instructeur soins avancés aux brûlés (ABLS) Instructeur soins intensifs (FCCS) Maître instructeur en réanimation cardiorespiratoire (RCR) Maître instructeur en défibrillation externe (DEA) Maître instructeur en premiers soins Post-scolaire en cardiologie de l ICM 10625, rue Grande-Allée, Montréal (Québec) H3L 2M6 Téléphone : Télécopieur : courriel: Site Web : www3.sympatico.ca/helenequevillon

2 SYLLABUS APLS (soins avancés en pédiatrie) ANLS (réanimation néonatale) 2 Syllabus APLS ANLS OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES:. Évaluation physique d un nouveau-né, bébé, enfant normal (stable). Connaissance des besoins physiologiques du nouveau-né, bébé, enfant normal.. Évaluation physique d un nouveau-né, bébé et enfant instable - Identification des étapes urgentes en pédiatrie et néonatalogie. Utilisation adéquate des techniques apprises. Compréhension du processus pathologiques sur un nouveau né, bébé, enfant incluant l interprétation des six paramètres transmis par les appareils électroniques et manuels. - Satisfaction d une réanimation réussie MÉTHODOLOGIE:. Sessions théoriques adaptées selon le niveau d apprentissage du groupe.. La médication sera définie selon son appellation pharmacologique et générique, ces buts, ces modes d actions, la surveillance requise et les effets secondaires connus.. Sessions pratiques sous forme de jeux de rôles avec bébé, mannequin électronique incluant sons pulmonaires, simulateur cardiaque, moniteur cardiaque, têtes d intubation et pacemaker. Techniques orientées sur la pratique et adaptées à chaque étudiant. Examens théoriques et pratiques CLIENTÈLE CIBLE : LA PROVINCE DE QUÉBEC ET TOUS LES PAYS Médecins Infirmiers Techniciens ambulanciers, paramédics Inhalothérapeutes Physiothérapeutes, Ergothérapeutes, Kinésiologues Pharmaciens Premiers répondants Étudiants en médecine PRÉ REQUIS Soins immédiats en réanimation cardiorespiratoire RCR (gratuit à la fin du cours)

3 SYLLABUS APLS (soins avancés en pédiatrie) ANLS (réanimation néonatale) 3 PLAN DE COURS 1- CHAINE DE SURVIE ET SERVICES MÉDICAUX D URGENCE 2- EXAMEN NORMAL DE NOUVEAU-NÉ, BÉBÉ, ENFANT. Besoins physiologiques de ceux-ci. Différence entre le bébé, enfant et adulte tant au niveau physiologique qu anatomique. 3- RECONNAISSANCE DE L INSUFFISANCE RESPIRATOIRE Définir détresse respiratoire Définir insuffisance respiratoire 4- CIRCULATION Définir état de choc : Choc hypovolémique Choc distributif Choc cardiogénique Choc du au rythme Enumérer les composantes d un problème circulatoire Définir les critères entre choc compensé et décompensé 5- SOINS AVANCÉS EN CARDIOLOGIE Définir un arrêt cardio-pulmonaire et un arrêt cardiaque Pratique de la réanimation (BLS) nouveau né, bébé, enfant. 6- VENTILATION Décrire la concentration O 2 par lunette masque et masque avec réservoir Expliquer la saturométrie et le détecteur de CO 2 expiré Démontrer et pratiquer l utilisation de la canule oropharyngé et nasopharyngé Décrire la différence entre le ballon masque avec réservoir et le ballon anesthésique Pratiquer les techniques de ventilation par ballon masque avec réservoir nouveau né, bébé, enfant. Démontrer et pratiquer l intubation endotrachéale Pratiquer le DOPE (L) déplacement, obstruction, pneumothorax, équipement Pratiquer la sub-luxation et l immobilisation 7- THÉRAPIE LIQUIDIENNE ET ACCÈS VASCULAIRE Thérapie liquidienne selon l état choc Médication utilisée suivant l état du patient, indications, posologie, effet, surveillance Prioriser les endroits vasculaires selon l état de l enfant - veines périphériques - Intra osseuse et pratique

4 SYLLABUS APLS (soins avancés en pédiatrie) ANLS (réanimation néonatale) 4 8- TROUBLE DU RYTHME Bradycardie Tachycardie sinusale Tachycardie supra ventriculaire Tachycardie ventriculaire Fibrillation ventriculaire Asystolie Évaluer la stabilité ou l instabilité du patient Pratiquer cardioversion, défibrillation, dea (défibrillation externe automatique) pacemaker Pratiquer ventilation, massage et médication selon l algorythme 9- STABILISATION ET TRANSPORT Paramètres (signes vitaux six) Oxygénation et ventilation Maintien de la fonction myocardique Thérapie liquidienne Température corporelle et immobilisation Transport Communication 10- TRAUMA ET IMMOBILISATION Évaluer L ABCD primaire en subluxation Évaluer L ABCDE secondaire Glasgow Identifier les pathologies : Hypoventilation suite à une lésion du cerveau Pneumothorax Hémothorax Volet thoracique Contusion pulmonaire Trauma de la colonne vertébrale (choc spinal) Bassin et fémur Rupture foie et rate Immobilisation et transport 11- TOXICOLOGIE Toxidrome sympathique et parasympathique

5 SYLLABUS APLS (soins avancés en pédiatrie) ANLS (réanimation néonatale) 5 Identifier signes cliniques : Cocaïne Tricycliques Béta-bloqueurs Bloqueurs des canaux calciques Acétoménophène (tylénol) Opiacés Autres suivants les régions Traitement : Indication du lavage gastrique. Antidote et médication 12- RÉANIMATION NÉONATALE L ABC du nouveau-né Soins du nouveau-né stable Réanimation du nouveau-né instable Réanimation du nouveau-né avec liquide amniotique vigoureux ou non Pratique de la veine ombilicale Thérapie liquidienne et médication 13- SÉQUENCE RAPIDE EN PÉDIATRIE 14- CONSIDÉRATIONS DE L INTERVENANT EN PÉDIATRIE CONCERNANT LA SÉDATION Anxiolytiques Analgésiques 15- ARRÊT DES PROCÉDURES Nombres de participants : 8 minimum et maximum (région éloignée 10)

6 SYLLABUS APLS (soins avancés en pédiatrie) ANLS (réanimation néonatale) 6 Durée : 3 jours Honoraires professionnels : $/ participant pour 3 jours dans mes locaux (taxes en sus) $/jour en dehors de mes locaux (taxes en sus) dans un périmètre de 275 kilomètres /jour (taxes en sus) plus de 275 kilomètres Ces honoraires s appliquent pour les infirmiers, inhalothérapeutes, ambulanciers, paramédics et premiers répondants Le coût est sujet à changement sans préavis Hébergement à vos frais, transport et repas à mes frais. Si régions très éloignées l hébergement, repas et transport seront à vos frais. Matériel pédagogique : Manuel Pédiatric Provider en anglais ou Soins d urgence cardiaque en français et Réanimation néonatale en français livre au frais du participant Certification en pédiatrique et néonatalogie émise par la Fondation des maladies du cœur du Québec SQDM , rue Grande-Allée, Montréal (Québec) H3L 2M6 Téléphone : Télécopieur : courriel: Site Web : www3.sympatico.ca/helenequevillon

SOINS AVANCÉS EN CARDIOLOGIE

SOINS AVANCÉS EN CARDIOLOGIE HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION Syllabus ACLS SOINS AVANCÉS EN CARDIOLOGIE Hélène Quevillon, inf. Maître instructeur soins avancés en cardiologie (ACLS) Maître instructeur soins avancés en pédiatrie (APLS)

Plus en détail

HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION APLS SOINS AVANCÉS EN PÉDIATRIE (FORMATION 14 HEURES)

HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION APLS SOINS AVANCÉS EN PÉDIATRIE (FORMATION 14 HEURES) HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION APLS SOINS AVANCÉS EN PÉDIATRIE (FORMATION 14 HEURES) Unités de formation continue sont émises par la Faculté de l éducation permanente de l Université de Montréal Hélène

Plus en détail

HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION ACLS SOINS AVANCÉS EN RÉANIMATION CARDIOVASCULAIRE (FORMATION 14 HEURES)

HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION ACLS SOINS AVANCÉS EN RÉANIMATION CARDIOVASCULAIRE (FORMATION 14 HEURES) HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION ACLS SOINS AVANCÉS EN RÉANIMATION CARDIOVASCULAIRE (FORMATION 14 HEURES) Unités de formation continue sont émises par la Faculté de l éducation permanente de l Université

Plus en détail

SOINS IMMÉDIATS EN RÉANIMATION ET EN DÉFIBRILLATION EXTERNE AUTOMATIQUE

SOINS IMMÉDIATS EN RÉANIMATION ET EN DÉFIBRILLATION EXTERNE AUTOMATIQUE HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION Syllabus SOINS IMMÉDIATS EN RÉANIMATION ET EN DÉFIBRILLATION EXTERNE AUTOMATIQUE Hélène Quevillon, inf. Maître-instructeure de soins avancés en réanimation cardiovasculaire

Plus en détail

HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION. Syllabus TRAUMA 2000

HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION. Syllabus TRAUMA 2000 HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION Syllabus TRAUMA 2000 Hélène Quevillon, inf. Maître-instructeure de soins avancés en réanimation cardiovasculaire (ACLS) Maître-instructeure de soins avancés en pédiatrie

Plus en détail

HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION ACLS SOINS AVANCÉS EN RÉANIMATION CARDIO RESPIRATOIRE (FORMATION 7 HEURES)

HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION ACLS SOINS AVANCÉS EN RÉANIMATION CARDIO RESPIRATOIRE (FORMATION 7 HEURES) HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION ACLS SOINS AVANCÉS EN RÉANIMATION CARDIO RESPIRATOIRE (FORMATION 7 HEURES) Hélène Quevillon, inf. Maître- instructeure soins avancés en réanimation cardiovasculaire (ACLS)

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION EN SOINS CRITIQUES HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION ANLS RÉANIMATION NÉONATALE. 7 heures (7 UFC)

CENTRE DE FORMATION EN SOINS CRITIQUES HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION ANLS RÉANIMATION NÉONATALE. 7 heures (7 UFC) CENTRE DE FORMATION EN SOINS CRITIQUES HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION ANLS RÉANIMATION NÉONATALE 7 heures (7 UFC) La qualité pédagogique du plan de cours de la formation de Réanimation néonatalogie a

Plus en détail

DYSRYTHMIES CARDIAQUES (Interprétation des rythmes en soins avancés cardiaques)

DYSRYTHMIES CARDIAQUES (Interprétation des rythmes en soins avancés cardiaques) HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION Syllabus DYSRYTHMIES CARDIAQUES (Interprétation des rythmes en soins avancés cardiaques) Hélène Quevillon inf Maître-instructeure de soins avancés en réanimation cardiovasculaire

Plus en détail

FORMATION EN PREMIERS SECOURS

FORMATION EN PREMIERS SECOURS HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION Syllabus FORMATION EN PREMIERS SECOURS Hélène Quevillon, inf. Maître-instructeure de soins avancés en réanimation cardiovasculaire (ACLS) Maître-instructeure de soins avancés

Plus en détail

Formation PLAN DE COURS

Formation PLAN DE COURS Formation PLAN DE COURS 2012 INTRODUCTION ET OBJECTIFS DU COURS PREMIERS SOINS GÉNÉRAL/DEA Le cours Premiers soins - Général prépare le candidat à assumer un rôle d intervenant pré hospitalier lors d une

Plus en détail

«PREMIERS RÉPONDANTS» GUIDE DE L ÉTUDIANT

«PREMIERS RÉPONDANTS» GUIDE DE L ÉTUDIANT «PREMIERS RÉPONDANTS» GUIDE DE L ÉTUDIANT Direction des services préhospitaliers d urgence Ministère de la Santé et des Services sociaux Janvier 2007 AVIS : Cette publication a été produite pour être utilisée

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Traitement de l asystolie et de l'activité électrique sans pouls (toute activité électrique excluant la FV ou la TV) NUMÉRO: 12.02 DATE : Janvier 2005 RÉVISÉE : Février

Plus en détail

HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION GEMS SOINS MÉDICAUX D URGENCE EN GÉRIATRIE

HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION GEMS SOINS MÉDICAUX D URGENCE EN GÉRIATRIE HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION GEMS SOINS MÉDICAUX D URGENCE EN GÉRIATRIE Hélène Quevillon, inf. Maître-instructeure de soins avancés en réanimation cardiovasculaire (ACLS) Maître-instructeure de soins

Plus en détail

ACTIVITÉ CLINIQUE : Pratique infirmière en réanimation cardiaque avancée

ACTIVITÉ CLINIQUE : Pratique infirmière en réanimation cardiaque avancée DÉFINITION : La pratique infirmière en réanimation avancée va au-delà de l application du massage cardiaque et de la ventilation. Elle comprend la lecture de bandes de rythme et l application d ordonnances

Plus en détail

Urgences Vitales le dispositif intra hospitalier au

Urgences Vitales le dispositif intra hospitalier au Urgences Vitales le dispositif intra hospitalier au En 2008 27 rue du Docteur Lettry, BP 2233 56 322 LORIENT cedex Par L Péron I. Ce dispositif repose sur plusieurs axes : Une procédure d appel simple

Plus en détail

Le défibrillateur. Dr Hamdi BOUBAKER

Le défibrillateur. Dr Hamdi BOUBAKER Le défibrillateur Dr Hamdi BOUBAKER Défibrillation ou Choc électrique externe le défibrillation: geste consistant à faire passer volontairement et brièvement un courant électrique dans le cœur en cas des

Plus en détail

Introduction. La Séquence

Introduction. La Séquence Recommandations du Conseil Belge de Réanimation (BRC) pour la Réanimation Cardio-Pulmonaire et la Défibrillation Externe Automatisée par les premiers intervenants formés aux techniques de l Aide Médicale

Plus en détail

LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE IMPLANTABLE ( DAI) AREPAC 19 Octobre 2002

LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE IMPLANTABLE ( DAI) AREPAC 19 Octobre 2002 LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE IMPLANTABLE ( DAI) AREPAC 19 Octobre 2002 Marie-Christine Delattre, Elodie Flahaut, Florence L Hostis Consultation de Rythmologie et Cardio A PrKacet Hôpital Cardiologique,

Plus en détail

Cours de réanimation pédiatrique Hôpital Sainte-Justine

Cours de réanimation pédiatrique Hôpital Sainte-Justine Cours de réanimation pédiatrique Hôpital Sainte-Justine Évaluation cardio-respiratoire rapide Identification du choc et de l insuffisance respiratoire @ 2001 American Heart association Objectifs du cours

Plus en détail

COURS AVANCÉ DE RÉANIMATION PÉDIATRIQUE - PLUS

COURS AVANCÉ DE RÉANIMATION PÉDIATRIQUE - PLUS COURS AVANCÉ DE RÉANIMATION PÉDIATRIQUE - PLUS (PALS : Pediatric Advanced Life Support) Direction scientifique Miriam Santschi, M.D., M.Sc. Maître-instructeure Professeure agrégée Département de pédiatrie

Plus en détail

Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille

Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille SOMMAIRE I. L arrêt cardiaque extra-hospitalier. II. L arrêt cardiaque intra-hospitalier.

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS. Activité : Formation d urgence Date : 19 au 22 mars 2013 Lieu : Jacmel, Haïti

RAPPORT D ACTIVITÉS. Activité : Formation d urgence Date : 19 au 22 mars 2013 Lieu : Jacmel, Haïti RAPPORT D ACTIVITÉS Activité : Formation d urgence Date : 19 au 22 mars 2013 Lieu : Jacmel, Haïti Responsable : Dr Harry Max Prochette 12 avril 2013 Table des matières Introduction... 3 Déroulement...

Plus en détail

COURS AVANCÉ DE RÉANIMATION PÉDIATRIQUE-PLUS (PALS : Pediatric Advanced Life Support)

COURS AVANCÉ DE RÉANIMATION PÉDIATRIQUE-PLUS (PALS : Pediatric Advanced Life Support) COURS AVANCÉ DE RÉANIMATION PÉDIATRIQUE-PLUS (PALS : Pediatric Advanced Life Support) Les 25, 26 et 27 septembre 2013 Faculté de médecine et des sciences de la santé (Située dans les locaux du CHUS Hôpital

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE INITIER LA RÉANIMATION CARDIORESPIRATOIRE (RCR) ET L UTILISATION D UN DÉFIBRILLATEUR EXTERNE LORS D ARRÊT CARDIORESPIRATOIRE POUR LA CLIENTÈLE ADULTE ET ENFANT (8 ANS ET PLUS) EN

Plus en détail

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Annie PAPON Cadre responsable 1 AFGSU Niveau 1 page 4 AFGSU Niveau 2 page 5 AFGSU face aux risques NRBC page 6 Recyclage AFGSU Niveau

Plus en détail

L ARRET CARDIAQUE. Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45

L ARRET CARDIAQUE. Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45 L ARRET CARDIAQUE Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45 INTRODUCTION On ne peut pas faire face à une situation que l on n a pas correctement évaluée L approche du malade en situation d urgence

Plus en détail

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Sophie BAREUX IADE - Laurent HUGUET IADE Enseignants CESU

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Sophie BAREUX IADE - Laurent HUGUET IADE Enseignants CESU Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Sophie BAREUX IADE - Laurent HUGUET IADE Enseignants CESU Décret n 2012-565 du 24 avril 2012 relatif à la Commission nationale des

Plus en détail

Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS. Blaise Degueldre

Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS. Blaise Degueldre Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS Blaise Degueldre Objectifs du cours Le participant sera capable de : Effectuer une reconnaissance précoce et un appel à l aide, De réaliser une

Plus en détail

D. A. E. Défibrillateur Automatisé Externe. Med-Cdt Yann Coulon 1

D. A. E. Défibrillateur Automatisé Externe. Med-Cdt Yann Coulon 1 D. A. E Défibrillateur Automatisé Externe Med-Cdt Yann Coulon 1 DSA : Défibrillateur Semi Automatique DEA : Défibrillateur Entièrement Automatique Med-Cdt Yann Coulon 2 Décret 98-239 du 27 Mars 1998 :

Plus en détail

REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE. Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile

REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE. Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile 1 ARRÊT CARDIO-RESPIRATOIRE L arrêt cardiaque peut être d origine cardiaque ou secondaire

Plus en détail

A.F.G.S.U. 1. Les Formations diplômantes. Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence FORMATION VALIDANTE POUR LE DPC.

A.F.G.S.U. 1. Les Formations diplômantes. Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence FORMATION VALIDANTE POUR LE DPC. A.F.G.S.U. 1 Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence Niveau 1 Arrêté du 3 mars 2006 Validité 4 ans Acquérir les connaissances nécessaires à l identification d une urgence à caractère médical

Plus en détail

La Défibrillation Automatisée Externe HOPITAL SOULTZ-ENSISHEIM

La Défibrillation Automatisée Externe HOPITAL SOULTZ-ENSISHEIM La Défibrillation Automatisée Externe HOPITAL SOULTZ-ENSISHEIM 2009 1. La Défibrillation Automatisée Externe 1. 1. Définition : Défibrillation automatisée consiste à faire traverser le cœur en arrêt circulatoire

Plus en détail

DESTINATAIRES : Techniciens ambulanciers-paramédics (TAP), premiers répondants (PR) et répartiteurs médicaux d urgence (RMU)

DESTINATAIRES : Techniciens ambulanciers-paramédics (TAP), premiers répondants (PR) et répartiteurs médicaux d urgence (RMU) DATE : 20 mars 2014 EXPÉDITRICE : Docteure Colette D. Lachaîne Directrice médicale nationale des services préhospitaliers d urgence DESTINATAIRES : Techniciens ambulanciers-paramédics (TAP), premiers répondants

Plus en détail

Formation d adaptation à l emploi des. Conducteurs ambulanciers de. SMUR de la fonction publique hospitalière

Formation d adaptation à l emploi des. Conducteurs ambulanciers de. SMUR de la fonction publique hospitalière Centre Hospitalier Régional d Orléans Centre d Enseignement des Soins d Urgence 45 Formation d adaptation à l emploi des Conducteurs ambulanciers de SMUR de la fonction publique hospitalière Formation

Plus en détail

DEA, 3 lettres encore trop méconnues

DEA, 3 lettres encore trop méconnues DEA, 3 lettres encore trop méconnues Trois lettres de l alphabet peu connues des professionnels de la santé. Trois lettres qui peuvent sauver la vie. D.E.A: Défibrillateur externe automatisé. Malheureusement

Plus en détail

COURS AVANCÉ DE RÉANIMATION PÉDIATRIQUE-PLUS (PALS : Pediatric Advanced Life Support)

COURS AVANCÉ DE RÉANIMATION PÉDIATRIQUE-PLUS (PALS : Pediatric Advanced Life Support) COURS AVANCÉ DE RÉANIMATION PÉDIATRIQUE-PLUS (PALS : Pediatric Advanced Life Support) Les 16, 17 et 18 janvier 2013 Faculté de médecine et des sciences de la santé (située dans les locaux du CHUS Hôpital

Plus en détail

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB- Pagination : 1 de 9 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Protocole N 41 Rédacteurs Dr V.HAMELIN, urgentiste Chenôve ; Dr L. QUEUDET, urgentiste Dijon

Plus en détail

En annexe, des références ont été misent pour chaque indicateur afin de faciliter la recherche de l information par l infirmière.

En annexe, des références ont été misent pour chaque indicateur afin de faciliter la recherche de l information par l infirmière. Ce document énonce une liste d éléments que l infirmière devrait connaître ou maîtriser avant le début de l orientation aux soins critiques. La liste n est pas exhaustive, il s agit d indicateurs pour

Plus en détail

Formations et orientations Employé

Formations et orientations Employé Formations et orientations Employé Août 2011 Urgence Médicale Code Bleu 2 Formations et orientations Présentation du guide Soucieuse de la qualité des soins prodigués par ses employés, Urgence Médicale

Plus en détail

Ce document est destiné à vous permettre de découvrir l offre de formation du Centre d enseignement des soins d urgence du Bas-Rhin (CESU 67).

Ce document est destiné à vous permettre de découvrir l offre de formation du Centre d enseignement des soins d urgence du Bas-Rhin (CESU 67). Cher Client, Ce document est destiné à vous permettre de découvrir l offre de formation du Centre d enseignement des soins d urgence du Bas-Rhin (CESU 67). Rattaché au pôle d anesthésie réanimations chirurgicales

Plus en détail

Interprétation et conduite à tenir devant un trouble du rythme détecté par la télémétrie

Interprétation et conduite à tenir devant un trouble du rythme détecté par la télémétrie Interprétation et conduite à tenir devant un trouble du rythme détecté par la télémétrie Le 19 novembre 2011 David HUCHETTE, Service de cardiologie et Soins Intensifs du CH de LENS INTRODUCTION La télémétrie

Plus en détail

COURS AVANCÉ DE RÉANIMATION CARDIORESPIRATOIRE (ACLS : Advanced Cardiac Life Support)

COURS AVANCÉ DE RÉANIMATION CARDIORESPIRATOIRE (ACLS : Advanced Cardiac Life Support) COURS AVANCÉ DE RÉANIMATION CARDIORESPIRATOIRE (ACLS : Advanced Cardiac Life Support) Les 28 et 29 septembre 2009 Faculté de médecine et des sciences de la santé (situé dans les locaux du CHUS Hôpital

Plus en détail

1/5. Ce document n a pas de valeur officielle. Les textes ayant force de loi sont ceux parus dans la Gazette officielle du Québec.

1/5. Ce document n a pas de valeur officielle. Les textes ayant force de loi sont ceux parus dans la Gazette officielle du Québec. Ce document n a pas de valeur officielle. Les textes ayant force de loi sont ceux parus dans la Gazette officielle du Québec. Règlement sur les normes d équivalence de diplôme ou de formation aux fins

Plus en détail

COURS AVANCÉ DE RÉANIMATION PÉDIATRIQUE-PLUS (PALS: Pediatric Advanced Life Support)

COURS AVANCÉ DE RÉANIMATION PÉDIATRIQUE-PLUS (PALS: Pediatric Advanced Life Support) COURS AVANCÉ DE RÉANIMATION PÉDIATRIQUE-PLUS (PALS: Pediatric Advanced Life Support) Février : 11, 12 et 13, 2015 Faculté de médecine et des sciences de la santé Campus de Chicoutimi CSSS de Chicoutimi

Plus en détail

Prise en charge infirmière D un polytraumatisé

Prise en charge infirmière D un polytraumatisé D un polytraumatisé v Pose d un collier cervical v Déshabillage avec découpage des vêtements si nécessaire v Pose de l 02 au masque v Prise des constantes (TA, pls, saturation, score de glasgow) v Evaluation

Plus en détail

Lecture préparatoire du cours de DEA

Lecture préparatoire du cours de DEA www.activecanadian.com ACTIVE Lecture préparatoire du cours de DEA Active Canadian vous souhaite la bienvenue à la formation de gestion d urgence des arrêts cardiaque. Pendant ce cours vous allez pratiquer

Plus en détail

Programme du cours. Terminologie Médicale. A) Préfixes. B) Morphologie. C) Physique-Physiologie. D) Moyens d investigation. E) Méthodes thérapeutiques

Programme du cours. Terminologie Médicale. A) Préfixes. B) Morphologie. C) Physique-Physiologie. D) Moyens d investigation. E) Méthodes thérapeutiques Anatomie, Physiologie, Pathologie Humaine Programme du cours Introduction Terminologie Médicale A) Préfixes B) Morphologie. C) Physique-Physiologie D) Moyens d investigation E) Méthodes thérapeutiques

Plus en détail

Diplôme Universitaire L Infirmier(e) de Salle de Surveillance Post-Interventionnelle (SSPI)

Diplôme Universitaire L Infirmier(e) de Salle de Surveillance Post-Interventionnelle (SSPI) Responsables: Diplôme Universitaire L Infirmier(e) de Salle de Surveillance Post-Interventionnelle (SSPI) - Pr Nathalie NATHAN-DENIZOT, service Anesthésie Réanimation, CHU Dupuytren Limoges et Faculté

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION EN SOINS CRITIQUES. HELENE QUEVILLON inf.

CENTRE DE FORMATION EN SOINS CRITIQUES. HELENE QUEVILLON inf. CENTRE DE FORMATION EN SOINS CRITIQUES HELENE QUEVILLON inf. Prochaines dates de formation *Si vous voulez d autres dates de formation, communiquer avec Hélène Quevillon inf. Cours privés disponibles sur

Plus en détail

Règlement sur les activités professionnelles pouvant être exercées dans le cadre des services et soins préhospitaliers d urgence

Règlement sur les activités professionnelles pouvant être exercées dans le cadre des services et soins préhospitaliers d urgence Éditeur officiel du Québec Ce document a valeur officielle. chapitre M-9, r. 2.1 Règlement sur les activités professionnelles pouvant être exercées dans le cadre des services et soins préhospitaliers d

Plus en détail

DÉCOUVREZ LES LIGNES DIRECTRICES 2015

DÉCOUVREZ LES LIGNES DIRECTRICES 2015 DÉCOUVREZ LES LIGNES DIRECTRICES 2015 La trousse d outils électroniques de la Fondation des maladies du cœur et de l AVC vous donne les ressources dont vous avez besoin pour mettre en œuvre les nouvelles

Plus en détail

en santé simulation in situ Au sein de votre service, entraînez vos équipes à la résolution de situations critiques

en santé simulation in situ Au sein de votre service, entraînez vos équipes à la résolution de situations critiques Le Collège des hautes études en médecine (CHEM), fondé en Bretagne en 1988, fait partie des premiers organismes français habilités au titre du développement professionnel continu (DPC). Le CHEM propose

Plus en détail

FORMATION À LA DÉFIBRILLATION DSA - DEA

FORMATION À LA DÉFIBRILLATION DSA - DEA FORMATION À LA DÉFIBRILLATION DSA - DEA Durée : 4h Personnels concernés : Tout le personnel volontaire. Formation au secourisme PROGRAMME DE LA FORMATION 1 re partie : Qu est ce que la fibrillation? Objectifs

Plus en détail

Le premier et le seul Défibrillateur Entièrement Automatique équipé d une réelle assistance au massage cardiaque Intègre la technologie Un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) 100% utile. En cas

Plus en détail

Prise en Charge de l Arrêt Cardiaque

Prise en Charge de l Arrêt Cardiaque Prise en Charge de l Arrêt Cardiaque U.F.R Médecine 51, rue Cognacq-Jay 51100 Reims Tel. 03 26 78 70 30, aleon@chu-reims.fr clepouse@chu-reims.fr, pgallet@chu-reims.fr www.lssc-med-reims.fr Chapitre 1

Plus en détail

RIFA-Plongée Capacité N 6

RIFA-Plongée Capacité N 6 RIFA-Plongée Capacité N 6 Mise en œuvre des techniques adaptées à l état de la victime Réactions et Intervention Face à l Accident de Plongée Mise en œuvre des techniques adaptées à l état de la victime

Plus en détail

Bienvenue aux Soins Intensifs Pédiatriques

Bienvenue aux Soins Intensifs Pédiatriques SIP Août 2010 Route : 354 Bienvenue aux Soins Intensifs Pédiatriques Août 2010 1 Table des matières 1. Présentation du service p 3 2. Pathologies les plus courantes aux SIP. P 5 3. Objectifs de stage p

Plus en détail

Formation d adaptation à l emploi des conducteurs ambulanciers de Smur de la fonction publique hospitalière. Programme

Formation d adaptation à l emploi des conducteurs ambulanciers de Smur de la fonction publique hospitalière. Programme Formation d adaptation à l emploi des conducteurs ambulanciers de Smur de la fonction publique hospitalière Programme Formation formative Cette formation comprend 4 modules conformément à l arrêté du 26

Plus en détail

Etude TACT. Thoracostomie bilatérale dans l Arrêt Cardiaque Traumatique. Dominique Savary david Delgado SAMU 74

Etude TACT. Thoracostomie bilatérale dans l Arrêt Cardiaque Traumatique. Dominique Savary david Delgado SAMU 74 Etude TACT Thoracostomie bilatérale dans l Arrêt Cardiaque Traumatique Dominique Savary david Delgado SAMU 74 Arrêt cardiaque traumatique Survie

Plus en détail

PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1

PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1 PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1 Objectif : La formation a pour objet l'acquisition des connaissances nécessaires à la bonne exécution des gestes de secours seul ou au côté d'un équipier secouriste,

Plus en détail

Formation d adaptation à l emploi des conducteurs ambulanciers de Smur de la fonction publique hospitalière. Programme

Formation d adaptation à l emploi des conducteurs ambulanciers de Smur de la fonction publique hospitalière. Programme Formation d adaptation à l emploi des conducteurs ambulanciers de Smur de la fonction publique hospitalière Programme Formation formative Cette formation comprend 4 modules conformément à l arrêté du 26

Plus en détail

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies Communiqué La FFPSC a du Coeur Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies A Chartres, le 6 décembre 2013, la FFPSC, via son comité directeur, a rappelé toute l attention qu elle porte

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES POUVANT ÊTRE EXERCÉES DANS LE CADRE DES

RÈGLEMENT SUR LES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES POUVANT ÊTRE EXERCÉES DANS LE CADRE DES RÈGLEMENT SUR LES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES POUVANT ÊTRE EXERCÉES DANS LE CADRE DES SERVICES ET SOINS PRÉHOSPITALIERS D URGENCE Loi médicale (L.R.Q., c. M-9, a. 3) Code des professions (L.R.Q., c. C-26,

Plus en détail

ET :, une entreprise ayant son principal lieu d affaires (ci-après appelée le «Client») : Nom : Adresse : Ville : Province : Code Postale :

ET :, une entreprise ayant son principal lieu d affaires (ci-après appelée le «Client») : Nom : Adresse : Ville : Province : Code Postale : 1/5 NUMÉRO CONTRAT DE SERVICE : LE PRÉSENT CONTRAT est conclue le. ENTRE: REVUE-MÉDIC, une unité d affaires de Réanimation Sauve-Vie Inc., ayant son principal lieu d affaires au 334, 3e rang est, St-Joachim-de-Shefford,

Plus en détail

RÉANIMATION PÉDIATRIQUE

RÉANIMATION PÉDIATRIQUE RÉANIMATION PÉDIATRIQUE Marc-André Dugas MD MSc FRCPC Service des soins intensifs pédiatriques CME du CHUQ RÉANIMATION PÉDIATRIQUE Objectifs de cours Rappel physiologie cardio-respiratoire Discussion cas

Plus en détail

Référence : 04.39.16.1.12 SECURITE EN ANESTHESIE

Référence : 04.39.16.1.12 SECURITE EN ANESTHESIE Référence : 04.39.16.1.12 SECURITE EN ANESTHESIE Aspect médico légal, plaintes, procédures en anesthésie Risque anesthésique Gestion du risque Vigilances Commission des gaz Accidents / incidents liés à

Plus en détail

OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS

OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS Préambule: rôle du secouriste niveau 2 Les détresses respiratoires 1-1- Rôle de la ventilation 1-2- Anatomie 1-3- Principales causes des détresses respiratoires

Plus en détail

Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé. Examen écrit intérimaire

Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé. Examen écrit intérimaire SUC Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé Examen écrit intérimaire Version A Novembre 2010 Cours de SIR à l intention des

Plus en détail

Sauvetage. Cours de médecin de garde FMH / SSMUS

Sauvetage. Cours de médecin de garde FMH / SSMUS Sauvetage Cours de médecin de garde FMH / SSMUS Interventions de médecine d urgence pour médecins de premier recours Plan d études cadre et objectifs de formation basés sur les symptômes pour le cours

Plus en détail

PRISE EN CHARGE PRATIQUE DES TRAUMATISÉS S DU THORAX

PRISE EN CHARGE PRATIQUE DES TRAUMATISÉS S DU THORAX PRISE EN CHARGE PRATIQUE DES TRAUMATISÉS S DU THORAX M. El Hajjam, P. Lacombe, C. Beigelman-Aubry Aubry, J. Desperramons,, S. Chagnon, S. Binsse Hôpital Ambroise Paré (APHP) Université de Versailles-St

Plus en détail

ARRET CARDIAQUE : 1 VIE = 3 GESTES

ARRET CARDIAQUE : 1 VIE = 3 GESTES ARRET CARDIAQUE : 1 VIE = 3 GESTES 23 JUIN 2010 AURILLAC CANTAL A L ISSU DE CETTE FORMATION VOUS SEREZ CAPABLE DE PRENDRE EN CHARGE UNE PATIENT EN ARRET CARDIO- RESPIRATOIRE L arrêt cardiaque, aujourd

Plus en détail

Evaluation DES pratiques

Evaluation DES pratiques Evaluation DES pratiques ProfessionnellES : Arrêt Cardiaque Vincent Piriou Service d Anesthésie Réanimation, Centre Hospitalier Lyon Sud, 69495 Pierre- Bénite Cedex. E.Mail : vincent.piriou@chu-lyon.fr

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Traitement de la fibrillation/flutter ventriculaire et de la tachycardie ventriculaire sans pouls. PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Ordonnance visant

Plus en détail

INTRODUCTION ET OBJECTIFS DU COURS PREMIERS SECOURS/DEA OBJECTIFS D APPRENTISSAGE ÉVALUATION

INTRODUCTION ET OBJECTIFS DU COURS PREMIERS SECOURS/DEA OBJECTIFS D APPRENTISSAGE ÉVALUATION PLAN DE COURS INTRODUCTION ET OBJECTIFS DU COURS PREMIERS SECOURS/DEA Le cours Premiers secours prépare le candidat à assumer un rôle de premier intervenant lors d une situation d urgence demandant des

Plus en détail

L arrêt cardio-respiratoire A.C.R

L arrêt cardio-respiratoire A.C.R JPG/Réa-CHB/2002 1 L arrêt cardio-respiratoire A.C.R JPG/Réa-CHB/2002 2 La prise en charge I.D.E de l arrêt cardio-respiratoire (A.C.R) 1- Introduction. 2- Mécanisme de l A.C.R. 3- Diagnostic. 4- Etiologies.

Plus en détail

Algorithme de la RCP de base pour le public non formé

Algorithme de la RCP de base pour le public non formé Algorithme de la RCP de base pour le public non formé La victime ne bouge pas et ne répond pas Appeler le 15* Faire chercher un DAE La victime ne respire pas ou «gaspe» 100 compressions thoraciques 1 Continuer

Plus en détail

Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence de niveau 2

Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence de niveau 2 Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence de niveau 2 Les Rendez-Vous Formation du SCDV- CESU 85 JOUR 1 Programme de la première demi-journée 8h30 Accueil Présentation de la formation, des

Plus en détail

Des compétences au service de la formation Pour un soin de qualité

Des compétences au service de la formation Pour un soin de qualité CENTRE HOSPITALIER De La Rochelle CATALOGUE FORMATIONS CESU 17 2012 Des compétences au service de la formation Pour un soin de qualité CESU 17 - CENTRE HOSPITALIER LA ROCHELLE 17019 LA ROCHELLE CEDEX 1

Plus en détail

Programme d accès public à la défibrillation

Programme d accès public à la défibrillation Programme d accès public à la défibrillation Direction de la qualité des soins préhospitaliers et de l enseignement Révisé février 2012 Table des matières Introduction Page 1 La fibrillation ventriculaire

Plus en détail

Prise en charge des troubles du rythme. Michaël Peyrol, Service de cardiologie, C.H.U. Nord, Pr Paganelli

Prise en charge des troubles du rythme. Michaël Peyrol, Service de cardiologie, C.H.U. Nord, Pr Paganelli Prise en charge des troubles du rythme Michaël Peyrol, Service de cardiologie, C.H.U. Nord, Pr Paganelli Cas clinique Patient âgé de 65 ans Infarctus du myocarde ancien, FeVG = 30 % Traitement médical

Plus en détail

Défibrillateur Cardiaque Automatisé

Défibrillateur Cardiaque Automatisé Défibrillateur Cardiaque Automatisé Décret n 2007-705 du 4 mai 2007 : autorise toute personne, même non médecin, à utiliser un défibrillateur pour sauver des vies. Def-i Accessible au grand public, ce

Plus en détail

Management des voies aériennes/respiratoires

Management des voies aériennes/respiratoires Management des voies aériennes/respiratoires Guide de présentation DC = Énoncé de la compétence pour un domaine spécifique E = Éléments spécifiques à l énoncé de la compétence P = Critères de performance

Plus en détail

Cours de réanimation pédiatrique Hôpital Sainte-Justine

Cours de réanimation pédiatrique Hôpital Sainte-Justine Cours de réanimation pédiatrique Objectifs du cours À la fin de ce cours le participant sera en mesure de discuter : -Les évidences scientifiques supportant les recommandations pour le PALS et comment

Plus en détail

Les arythmies Attitude thérapeutique en urgence

Les arythmies Attitude thérapeutique en urgence Les arythmies Attitude thérapeutique en urgence 16/05/2008 Dr Bernard Jadoul 1 Comment est le patient? Recherche de signes cliniques de gravité: Bas débit cardiaque (pâleur, sudations, extrémités froides,

Plus en détail

Stage pratique des sauveteurs professionnels en anesthésie Recommandations de la commission de médecine d urgence de la SSAR

Stage pratique des sauveteurs professionnels en anesthésie Recommandations de la commission de médecine d urgence de la SSAR Stage pratique des sauveteurs professionnels en anesthésie Recommandations de la commission de médecine d urgence de la SSAR Introduction Les sauveteurs professionnels en formation, les services de sauvetages

Plus en détail

8 heures PLAN DE COURS

8 heures PLAN DE COURS 8 heures PLAN DE COURS Introduction et objectifs du cours PS/DEA - Soins aux enfants Le cours Soins aux enfants/dea prépare les éducatrices et les éducateurs à assumer un rôle de premier intervenant lors

Plus en détail

Anesthésie pour une électroconvulsivo-thérapie

Anesthésie pour une électroconvulsivo-thérapie Anesthésie pour une électroconvulsivo-thérapie Dr Rémi Gagnoud Service d Anesthésie-Réanimation CHU Limoges 4ème Rencontre Inter-régionale Neurostimulation externe et implantée, CH Esquirol, Limoges, juin

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 septembre 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 septembre 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 septembre 2006 CORDARONE 150 mg/3 ml, solution injectable en ampoule (IV) B/6 (CIP 319 997 6) Laboratoires SANOFI AVENTIS amiodarone Liste I. Médicament réservé à

Plus en détail

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif)

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1 LE SECOURISTE : 1 h 30 Indiquer le rôle et les responsabilités d un secouriste. Indiquer les connaissances

Plus en détail

TRONC COMMUN Ŕ SOINS CRITIQUES Cardiologie - Document du Formateur Module 4 Ŕ RCR DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES

TRONC COMMUN Ŕ SOINS CRITIQUES Cardiologie - Document du Formateur Module 4 Ŕ RCR DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES TRONC COMMUN Ŕ SOINS CRITIQUES Cardiologie - Document du Formateur Module 4 Ŕ RCR DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES Tous droits réservés, CHUM, mars 2015 1. Questions sur les

Plus en détail

Prise de position des représentants médicaux SSMUS et. SSAR à l OdA Sauvetage: professions d ambulancier diplômé ES et. de technicien ambulancier

Prise de position des représentants médicaux SSMUS et. SSAR à l OdA Sauvetage: professions d ambulancier diplômé ES et. de technicien ambulancier Prise de position des représentants médicaux SSMUS et SSAR à l OdA Sauvetage: professions d ambulancier diplômé ES et de technicien ambulancier La Société suisse de médecine d urgence et de sauvetage (SSMUS)

Plus en détail

ENSEIGNEMENT SUR SIMULATEUR P.A.R

ENSEIGNEMENT SUR SIMULATEUR P.A.R ENSEIGNEMENT SUR SIMULATEUR P.A.R SCENARIO TRAUMA THORACIQUE ETUDIANTS HOSPITALIERS POLE T5 - ARC URGENCES Date : le 18/12/2010 Version 2.0 Rédigé : Dr Ph Decléty Vérification : Dr J Picard Validation

Plus en détail

CPR Réanimation cardio-pulmonaire

CPR Réanimation cardio-pulmonaire Thème 04 CPR Réanimation cardio-pulmonaire N d article 1401 CSauv Thème 04 Séquence 01 Page 01 Version 200610f Schéma ABCD Respiration artificielle Contexte initial / Position du patient Si au point A

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATIONS centre d enseignement des soins d urgence 2012-2013

PROGRAMME DE FORMATIONS centre d enseignement des soins d urgence 2012-2013 URGENCE EN MILIEU SCOLAIRE INITIATION A L UTILISATION DES DEFIBRILLATEURS AUTOMATIQUES P.S.C. 1. Secourisme Formations qualifiantes FORMATION AUX RISQUES N.R.B.C. FORMATIONS SPECIALISEES EN MEDECINE A.F.G.S.U.

Plus en détail

ARRET CARDIO-RESPIRATOIRE. Olivier Briot Urgences SMUR Centre Hospitalier Briançon

ARRET CARDIO-RESPIRATOIRE. Olivier Briot Urgences SMUR Centre Hospitalier Briançon ARRET CARDIO-RESPIRATOIRE Olivier Briot Urgences SMUR Centre Hospitalier Briançon INTRODUCTION La mort subite concerne approximativement 50 000 personnes par an en France Le pronostic de l ACR reste sombre

Plus en détail

L ARRÊT CARDIAQUE. ACR et RCP. «Rappels et nouvelles recommandations»

L ARRÊT CARDIAQUE. ACR et RCP. «Rappels et nouvelles recommandations» L ARRÊT CARDIAQUE ACR et RCP «Rappels et nouvelles recommandations» Dr L.Nivet - Formation Continue Secouristes 2006 Synthèse des nouvelles recommandations : Dr T.Sécheresse - SAMU 73 Arrêt Cardio-Circulatoire

Plus en détail

Jour 1 : le système d Aide Médicale Urgente en Belgique, les règles générales d intervention

Jour 1 : le système d Aide Médicale Urgente en Belgique, les règles générales d intervention Concerne : Formation Premier Secours certifiée par le Ministère de l emploi Belge. Module proposé : 4 X 4heures à répartir selon des possibilités de chacun. Jour 1 : le système d Aide Médicale Urgente

Plus en détail

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques 2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès au Canada. Bien que leur incidence ait diminué au cours des dernières

Plus en détail