Intégration d'applications d'entreprise (INTA)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Intégration d'applications d'entreprise (INTA)"

Transcription

1 Master 2 SITW - Recherche Intégration d'applications d'entreprise (INTA) Dr. Djamel Benmerzoug Maitre de Conférences A Département TLSI Faculté des NTIC Université Constantine 2 Abdelhamid Mehri INTA - Master 2 - Recherche 1

2 Plan Introduction Intégration d applications d entreprise Généralités Types d intégration Typologie d intégration «technologique» Topologies d intégration Approches pour l intégration d applications Workflow et serveurs d application Applications basées sur un échange des messages Adaptateurs et Connecteurs INTA - Master 2 - Recherche 2

3 Plan Les services Web Principe de l architecture orientée Services Spécifications des services Web Apports des services Web dans l intégration d applications Système Multi-agents (SMA) Interaction et mode d interaction Protocoles d interaction Apports des SMA dans l intégration d applications INTA - Master 2 - Recherche 3

4 Introduction INTA - Master 2 - Recherche 4

5 Définition L'Intégration d'applications d'entreprise ou IAE (en anglais Enterprise Application Integration, EAI) est une architecture intergicielle permettant à des applications hétérogènes de gérer leurs échanges. Sa particularité est d échanger les données en pseudo temps réel. Par extension, l'acronyme EAI désigne un système informatique permettant de réaliser cette architecture en implémentant les flux interapplicatifs du système d'information. INTA - Master 2 - Recherche 5

6 Pourquoi? SI = { ensemble d applications très différentes (progiciels/ logiciels spécifiques ) } Besoin de faire communiquer ces applications entre elles => EAI INTA - Master 2 - Recherche 6

7 Exemple de solution EAI Point à Point développer des interfaces spécifiques à chaque application et les connecter point à point. Client 1 Client 2 Client 3 Service Métier 1 Service Métier 2 Service Métier 3 => réseau complexe de flux difficile à maintenir et à faire évoluer. 7

8 Exemple de solution EAI Médiateur Maintenant, toutes les interfaces EAI convergent vers un serveur central qui traite et redistribue les flux vers les applications enregistrées. Client 1 Client 2 Client 3 Couche de Médiation Service Métier 1 Service Métier 2 Service Métier 3 INTA - Master 2 - Recherche 8

9 Exemple de solution EAI Médiateur Découplage Principes Le client est indépendant du fournisseur de service Le fournisseur de service est indépendant des clients Routage des appels aux services Tous les appels aux services métiers doivent passer par cette couche de médiation INTA - Master 2 - Recherche 9

10 Exemple de solution EAI Médiateur Avantages Point d'entrée unique vers les Services Réutilisabilité des services métiers Évolutions plus simples Ajout d'un nouveau service métier Nouvelle version d'un service métier INTA - Master 2 - Recherche 10

11 IAI vs EAI le développement massif des technologies Internet et la possibilité d utiliser ce réseau et ses protocoles pour y créer de la valeur ajoutée : Internet Application Integration (IAI) Entreprise A INTERNET Entreprise B Entreprise C BtoB IAI AtoA EAI INTA - Master 2 - Recherche 11

12 IAI vs EAI une adoption généralisée des solutions packagées permettant l émergence de standards métiers : Enterprise Ressource Planning (ERP), Customer Relationship Management (CRM), Supply Chain Management (SCM) INTA - Master 2 - Recherche 12

13 Types d intégration Intégration d applications par les données Intégration d applications par les traitements Intégration d applications par les interfaces Intégration d applications par les processus INTA - Master 2 - Recherche 13

14 Types d intégration Processus métiers Processus métiers Présentation Traitement Données S.I. Entreprise 1 S.I. Entreprise 2?? Processus métiers Ingénierie «itérative» S.I. Entreprise fusionnée Données communes Traitement Domaines métier Modèle des échanges Modèle des échanges B to B

15 Types d intégration Intégration d applications par les données Elle consiste à déplacer les données entre les applications, en utilisant, très souvent, des outils de migration, de réplication ou de fédération de données. INTA - Master 2 - Recherche 15

16 Types d intégration Intégration d applications par les traitements Cette approche permet d intégrer des applications en partageant des services offerts par les composants applicatifs (méthodes, objets, etc. ) techniques utilisées : API, applications composites, e-services INTA - Master 2 - Recherche 16

17 Types d intégration Intégration d applications par les présentations Intégration simple (niveau de l interface utilisateur ) techniques utilisées : Portail Web, INTA - Master 2 - Recherche 17

18 Types d intégration Intégration d applications par les processus Combinaison des trois approches de bases Techniques utilisées: moteur de workflow, Orchestration des processus. INTA - Master 2 - Recherche 18

19 Types d intégration Intégration d applications par les données Intégration d applications par les traitements Intégration d applications par les interfaces Intégration d applications par les processus INTA - Master 2 - Recherche 19

20 Intégration par les données Gestion de données traditionnelle Bases de données homogènes Architecture centralisée ou distribuée, Évolution vers le "mélange" de données en provenance de plusieurs sources Sources d information nombreuses et variées: SGBD relationnels/xml, tableurs, fichiers, Interfaces d accès variées: Langages d interrogation: SQL, XPath, XQuery, Modèle de données: relationnel, XML,, tableurs Protocoles de communication: JDBC, ODBC, SOAP, HTTP Interfaces d appel: ligne de commande, API, formulaire, interface graphique 20

21 Intégration par les données Objectif : utiliser ces données comme si elles constituaient une seule base de données homogène INTA - Master 2 - Recherche 21

22 Intégration par les données Plus particulièrement, l intégration de données doit fournir un accès (requêtes, éventuellement mises-à-jour) uniforme (comme si c était une seule BD homogène) à des sources multiples (pas seulement des BD) autonomes (sans affecter leur comportement) hétérogènes (différents modèles de données, schémas) INTA - Master 2 - Recherche 22

23 Intégration par les données INTA - Master 2 - Recherche 23

24 Intégration par les données qui rendent l intégration de données difficile Distribution Autonomie Hétérogénéité INTA - Master 2 - Recherche 24

25 Intégration par les données Architecture générale INTA - Master 2 - Recherche 25

26 Intégration par les données Approches d intégration Approche 1 : Intégration matérialisée génération d un schéma unificateur par exploitation de correspondances entre les bases de données (entrepôt de données). Approche 2 : Intégration virtuelle Les données restent dans les sources Les requêtes sont exprimées sur le schéma global, puis décomposées en sous-requêtes sur les sources Les résultats des sources sont combinés pour former le résultat final INTA - Master 2 - Recherche 26

27 Intégration par les données Approches d intégration Approche 3 : travaux sur les approches logiques, les ontologies et les transformations de modèles, INTA - Master 2 - Recherche 27

28 Intégration par les données Approche 1: intégration matérialisée INTA - Master 2 - Recherche 28

29 Intégration par les données Approche 1: intégration matérialisée Matérialisation des sources au niveau du modèle global Migration de données vers l entrepôt systèmes ETL : Extract, Transform, Load Avantages : performances, personnalisation des données (nettoyage, filtrage), versions Inconvénients : données pas toujours fraîches, cohérence, gestion des mises-àjour, gestion de gros volumes de données INTA - Master 2 - Recherche 29

30 Intégration par les données Approche 2: intégration virtuelle INTA - Master 2 - Recherche 30

31 Intégration par les données Approche 2: intégration virtuelle Approche «paresseuse», pas de matérialisation Migration des requêtes vers les sources Avantages : données toujours fraîches, plus facile d ajouter de nouvelles sources, plus grande échelle, distribution de l effort Inconvénients : performances, traduction de requêtes, capacités différentes des sources INTA - Master 2 - Recherche 31

32 Intégration par les données Schémas d intégration Problèmes Intégration de schéma: comment définir un schéma (modèle) global d intégration à partir des schémas (modèles) des sources? Fusion de données: comment rendre compatibles, transformer les données en provenance des sources? Mappings/vue d intégration: comment décrire le lien entre le schéma global et les schémas des sources? INTA - Master 2 - Recherche 32

33 Intégration par les données Schémas d intégration Le lien entre schéma global et schémas locaux est défini à travers un mapping (correspondance structurelle) Schéma global M Schéma des sources Si INTA - Master 2 - Recherche 33

34 Intégration par les données Schémas d intégration Deux façons principales de définir ce lien Le schéma global en fonction des schémas locaux «global as view» Approche ascendante: on part des sources pour produire le schéma global M = V(S1,, Sn) Avantages: approche naturelle, traduction des requêtes simple INTA - Master 2 - Recherche 34

35 Intégration par les données Schémas d intégration Les schémas locaux en fonction du schéma global «local as view» Approche descendante: on fixe le schéma global et on décrit les sources pa rapport à ce schéma fixé Si Vi(M) Avantage: facile à rajouter de nouvelles sources INTA - Master 2 - Recherche 35

36 Intégration par les données Schémas d intégration INTA - Master 2 - Recherche 36

37 Intégration par les données Schémas d intégration En pratique la création du mapping prend > 50% de l effort d intégration! Il est important d'avoir des outils de génération Les difficultés de la génération automatique du mapping Hétérogénéité des schémas et des modèles Les schémas ne captent jamais complètement la sémantique il faut la chercher partout, dans les données, les commentaires INTA - Master 2 - Recherche 37

38 INTA - Master 2 - Recherche 38

39 Types d intégration Intégration d applications par les données Intégration d applications par les traitements Intégration d applications par les interfaces Intégration d applications par les processus INTA - Master 2 - Recherche 39

40 Intégration d applications par les traitements L intégration d applications en utilisant une approche «par traitements», du point de vue architectural, repose sur la composition de services. La composition de services est le mécanisme qui permet l intégration des services pour construire applications à base de services. Le résultat de la composition de services peut être un nouveau service, appelé service composite. INTA - Master 2 - Recherche 40

41 Intégration d applications par les traitements Problème: Comment passer d un ensemble de services à une composition de services correctement structurée Solution: Il faut suivre un certain nombre d étapes, de la spécification à la composition concrète qui peut être directement exécutée INTA - Master 2 - Recherche 41

42 Intégration d applications par les traitements Démarche à suivre: 1. Définition de l architecture fonctionnelle : cette phase est faite pour identifier les fonctionnalités attendues pour l application résultant de la composition de service. 2. Identification et sélection des services : selon les fonctionnalités attendues, on détermine les services les plus adaptés à la composition. 3. Médiation entre services : même si à l étape précédente, les services les plus adaptés ont été sélectionnés, il n est pas toujours possible de les composer tels quels. Il faut souvent ajouter de la médiation, par exemple sémantique ou syntaxique. 4. Déploiement de la nouvelle application. INTA - Master 2 - Recherche 42

43 Intégration d applications par les traitements Méthode de composition Composition par procédé Composition structurelle INTA - Master 2 - Recherche 43

44 Intégration d applications par les traitements Composition par procédé La composition de services par procédés consiste à faire l assemblage de services selon un ordre et un flux d exécution. L exécution d une composition par procédés est réalisée par un coordinateur de services. L utilisation d un tel coordinateur implique une composition avec une logique d exécution qui sera interprétée par ce coordinateur. INTA - Master 2 - Recherche 44

45 Intégration d applications par les traitements Composition par procédé Entreprise 1 Coordinateur Entreprise 2 A11 A12 A13 A21 A22 INTA - Master 2 - Recherche 45

46 Intégration d applications par les traitements La composition par procédés est décrite dans un langage spécifique qui est interprété par le coordinateur. Ce langage permet de décrire la logique d exécution de l application dans un langage de haut niveau. Exemple: le langage WS-BPEL INTA - Master 2 - Recherche 46

47 Intégration d applications par les traitements WS-BPEL est un langage de procédés basé sur la technologie XML. WS-BPEL permet de construire des procédés interprétables et exécutables par un moteur d orchestration. Un procédé est composé d activités qui s enchaînent grâce à des échanges de données. INTA - Master 2 - Recherche 47

48 Intégration d applications par les traitements <process> <partners> <partner name="customer"/> <partner name="broker"/> <partner name="googlecustomsearch"/> </partners> <sequence> <invoke name="keywords" partner="broker" </invoke> <invoke name=«keywords" partner="googlecustomsearch". </invoke> <switch> <reply name= failure >. </reply> <reply name= propose >. </reply> </switch> </sequence> </process> INTA - Master 2 - Recherche 48

49 Intégration d applications par les traitements Composition structurelle Par opposition à la composition par procédés, le contrôle dans une composition structurelle est exprimé à l intérieur des applications composants. La logique d exécution, ou d appels des services, est gérée par chaque composant qui requiert des services. INTA - Master 2 - Recherche 49

50 Intégration d applications par les traitements Ce type de composition est effectué principalement à partir de l usage de langages de description d architectures formalisés (ADL). L ADL est un langage pour décrire des architectures d applications. Dans l approche d intégration par les traitements, l ADL est utilisée pour décrire les composants d une application, les services utilisés et les liaisons ou méta-informations qui décrivent les mécanismes de résolution de dépendances de services. INTA - Master 2 - Recherche 50

51 Intégration d applications par les traitements Exemple : Intégrer une application Java avec le moteur de recherche Google via l API GoogleCustomSearch App. Java import com.google.api... Customsearch.Cse.List list = customsearch.cse().list(keyword);... A P I INTA - Master 2 - Recherche 51

52 Intégration d applications par les traitements Exemple des approches basées sur la composition structurelle SCA (Service Composition Architecture) ipojo (injected Plain Old Java Objects) INTA - Master 2 - Recherche 52

53 Intégration d applications par les traitements Contraintes : Les applications composants doivent fournir la liste des fonctions disponibles (API). Inconvénients : Il faut des compétences techniques assez avancées. Les Web services sont la technologie privilégiée. (chapitre 3 de ce module) INTA - Master 2 - Recherche 53

54 Types d intégration Intégration d applications par les données Intégration d applications par les traitements Intégration d applications par les interfaces Intégration d applications par les processus INTA - Master 2 - Recherche 54

55 Intégration d applications par les interfaces Solution: Mettre en œuvre un portail Web qui sera le point d'entrée à des applications de l'entreprise. INTA - Master 2 - Recherche 55

56 Intégration d applications par les interfaces Principe: Ajouter une couche au-dessus du système d information donnant accès, via une interface Web, aux différents services de l entreprise (moteur de recherche, bases de données, messagerie, applications métier, etc.) INTA - Master 2 - Recherche 56

57 Intégration d applications par les interfaces Un portail d entreprise peut être considéré comme son interface. Il est près des clients, des employés, et des partenaires. Les différentes relations business d une entreprise considérées comme un facteur important pour classifier les portails: B2E: business/employeur, B2C: business/consommateur, B2B: business/business, INTA - Master 2 - Recherche 57

58 Intégration d applications par les interfaces Les portails B2E sont utilisés pour : Faciliter le travail collaboratif, Permettre aux responsables de prendre les décisions principales Aider les employeurs dans la conduite des activités quotidiennes. 58

59 Intégration d applications par les interfaces Les portails à usage multiple ou B2C (business to customer) s'adressent aux clients des entreprises. Un portail B2C doit améliorer la capacité d'une compagnie d'acquérir, servir et maintenir des clients. En plus, il permet de fournir aux clients des informations sur les produits et les prix proposés par l entreprise 59

60 Intégration d applications par les interfaces Les portails professionnels ou B2B sont destinés au partenariat entre les entreprises. Par exemple, un ensemble d entreprises peut créer un canal de vente commun sur le marché à travers un portail B2B sur le Web qui offre des informations sur les différents services fournis par les différents partenaires. Exemple: Un modèle concret sur les portails B2B est le portail de voyages qui regroupe une chaîne hôtelière, une compagnie aérienne, une agence de location de voitures etc. 60

61 Types d intégration Intégration d applications par les données Intégration d applications par les traitements Intégration d applications par les interfaces Intégration d applications par les processus INTA - Master 2 - Recherche 61

62 Intégration d applications par les processus Processus métiers Processus métiers Présentation Traitement Données S.I. Entreprise 1 S.I. Entreprise 2?? Processus métiers Ingénierie «itérative» S.I. Entreprise fusionnée Données communes Traitement Domaines métier Modèle des échanges Modèle des échanges B to B

63 Intégration d applications par les processus Un processus métier est une chorégraphie d activités incluant une interaction entre participants sous la forme d échange d informations. Les participants peuvent être : Des applications Des acteurs humains, D autres processus métiers. INTA - Master 2 - Recherche 63

64 Intégration d applications par les processus Un processus métier peut être interne à une entreprise, ou peut mettre en jeu des entreprises partenaires. Dans ce dernier cas, on parle alors de processus public ou collaboratif. INTA - Master 2 - Recherche 64

65 Intégration d applications par les processus Quelques solutions pour l intégration des processus métiers Workflow et serveurs d application Middleware: RPC, ORB, MOM Les Web services sont la technologie privilégiée. (chapitre 3 de ce module) INTA - Master 2 - Recherche 65

Architectures web pour la gestion de données

Architectures web pour la gestion de données Architectures web pour la gestion de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Plan Le Web Intégration de données Architectures distribuées Page 2 Le Web Internet = réseau physique d'ordinateurs

Plus en détail

Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration

Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration Dr. Benmerzoug D. Département TLSI Faculté des NTIC Université Constantine 2 INTA - Master 2 - Recherche 66 Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration

Plus en détail

Intégration de données

Intégration de données Intégration de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M2 Plan Objectifs, principes, enjeux, applications Architectures d intégration de données Médiateurs et entrepôts Traitement

Plus en détail

Intégration de données

Intégration de données Intégration de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M2 Plan Objectifs, principes, enjeux, applications Architectures d intégration de données Médiateurs et entrepôts Traitement

Plus en détail

Composition de Services Web

Composition de Services Web Composition de Services Web Dr. Djamel Benmerzoug Email : djamel.benmerzoug@univ-constantine2.dz Maitre de Conférences A, Département TLSI Faculté des NTIC Université Constantine 2 Abdelhamid Mehri 127

Plus en détail

Intégration d application d entreprise

Intégration d application d entreprise Intégration d application d entreprise introduction L intégration d applications d entreprise peut impliquer le développement d une vue totalement nouvelle des activités et des applications d une entreprise,

Plus en détail

Architectures d'intégration de données

Architectures d'intégration de données Architectures d'intégration de données Dan VODISLAV Université de Cergy-ontoise Master Informatique M1 Cours IED lan Intégration de données Objectifs, principes, caractéristiques Architectures type d'intégration

Plus en détail

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Licence Pro Réseaux Télécom Systèmes Internet et Intranet pour l entreprise Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Département IEM / UB Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Bureau

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Eric Leclercq & Marinette Savonnet Département IEM / UB Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Bureau G212 Aile des Sciences de l Ingénieur Mise-à-jour

Plus en détail

2.2 Etat de l'art en intégration de données

2.2 Etat de l'art en intégration de données Recueil de l état de l art en Intégration de données Patrice BUCHE (2006) http://metarisk.inapg.inra.fr/content/view/full/104 2.2 Etat de l'art en intégration de données Depuis le début des années 1990,

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. MASTER PROFESSIONNEL ET ACADEMIQUE Systèmes d Information

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Le web dans l entreprise Sommaire Introduction... 1 Intranet... 1 Extranet...

Plus en détail

Architecture des systèmes d information

Architecture des systèmes d information Architecture des systèmes d information Table des matières 1 La décennie 70 1 2 Le modèle relationnel (les années 80) 1 3 Enrichissement du relationnel (les années 80/90) 2 4 Système d informations (les

Plus en détail

L EAI. par la pratique. François Rivard. Thomas Plantain. Groupe Eyrolles, 2003 ISBN : 2-212-11199-1

L EAI. par la pratique. François Rivard. Thomas Plantain. Groupe Eyrolles, 2003 ISBN : 2-212-11199-1 L EAI par la pratique François Rivard Thomas Plantain ISBN : 2-212-11199-1 Table des matières Avant-propos................................................ Quel est l objectif de cet ouvrage...............................

Plus en détail

Systèmes d Information Avancés (et répartis)

Systèmes d Information Avancés (et répartis) Systèmes d Information Avancés (et répartis) Université Lyon 1 MIAGE L. Médini, mars 2005 Plan des cours Protocole HTTP et programmation serveur Architectures réparties Objets distribués Introduction aux

Plus en détail

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui Formation PARTIE 1 : ARCHITECTURE APPLICATIVE DUREE : 5 h Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui automatisent les fonctions Définir une architecture

Plus en détail

Intégration de systèmes client - serveur Des approches client-serveur à l urbanisation Quelques transparents introductifs

Intégration de systèmes client - serveur Des approches client-serveur à l urbanisation Quelques transparents introductifs Intégration de systèmes client - serveur Des approches client-serveur à l urbanisation Quelques transparents introductifs Jean-Pierre Meinadier Professeur du CNAM, meinadier@cnam.fr Révolution CS : l utilisateur

Plus en détail

Urbanisme du Système d Information et EAI

Urbanisme du Système d Information et EAI Urbanisme du Système d Information et EAI 1 Sommaire Les besoins des entreprises Élément de solution : l urbanisme EAI : des outils au service de l urbanisme 2 Les besoins des entreprises 3 Le constat

Plus en détail

10 Intégration de données sur le web

10 Intégration de données sur le web 10 Intégration de données sur le web 240 Requête utilisateur : Où est-ce que je peux voir les films qui ont participé au dernier Festival de Cannes? Je voudrais les résumés et critiques des films de Pedro

Plus en détail

Synthèse de son offre logicielle

Synthèse de son offre logicielle Connecting your business Synthèse de son offre logicielle Copyright 2006, toute reproduction ou diffusion non autorisée est interdite STREAM MIND Créateur de produits logiciels innovants dans le traitement

Plus en détail

PRESENTATION DE OpenERP/Odoo. Progiciel de Gestion Intégré Open Source

PRESENTATION DE OpenERP/Odoo. Progiciel de Gestion Intégré Open Source PRESENTATION DE OpenERP/Odoo Progiciel de Gestion Intégré Open Source Qui-sommes nous? - Conseil en management - Conseil et intégration de technologies associées au Management (Business Apps & Décisionnel)

Plus en détail

Modèle spagetthi et solution EAI

Modèle spagetthi et solution EAI EAI Définition L'EAI est une notion ancienne mais toujours d'actualité. En effet, le besoin de faire communiquer des applications développées à des moments différents, dans des technologies différentes

Plus en détail

Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art

Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art Objectif Mesurer concrètement les apports des nouvelles applications SI. Être capable d'évaluer l'accroissement de la complexité des applications. Prendre

Plus en détail

Le pilotage des collaborations et l interopérabilité des systèmes d information Vers une démarche intégrée

Le pilotage des collaborations et l interopérabilité des systèmes d information Vers une démarche intégrée Colloque : Systèmes Complexes d Information et Gestion des Risques pour l Aide à la Décision Le pilotage des collaborations et l interopérabilité des systèmes d information Vers une démarche intégrée BELKADI

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Progiciels de Gestion Intégrés Sommaire Définition... 2 ERP... 2 Objectifs

Plus en détail

BUSINESS INTELLIGENCE. Une vision cockpit : utilité et apport pour l'entreprise

BUSINESS INTELLIGENCE. Une vision cockpit : utilité et apport pour l'entreprise BUSINESS INTELLIGENCE Une vision cockpit : utilité et apport pour l'entreprise 1 Présentation PIERRE-YVES BONVIN, SOLVAXIS BERNARD BOIL, RESP. SI, GROUPE OROLUX 2 AGENDA Définitions Positionnement de la

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement Mme BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

Introduction aux applications réparties

Introduction aux applications réparties Introduction aux applications réparties Noël De Palma Projet SARDES INRIA Rhône-Alpes http://sardes.inrialpes.fr/~depalma Noel.depalma@inrialpes.fr Applications réparties Def : Application s exécutant

Plus en détail

W4 - Workflow La base des applications agiles

W4 - Workflow La base des applications agiles W4 - Workflow La base des applications agiles, W4 philippe.betschart@w4global.com Vous avez dit «workflow»? Processus : Enchaînement ordonné de faits ou de phénomènes, répondant à un certain schéma et

Plus en détail

VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere

VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere Conférence VisualAge Pacbase 13 décembre 2001 Fernand Bonaguidi Jean-François Lévi 1 La plateforme logicielle WebSphere Applications de s et de Partenaires Accélérateurs

Plus en détail

Urbanisation des SI. Des composants technologiques disponibles. Urbanisation des Systèmes d'information Henry Boccon Gibod 1

Urbanisation des SI. Des composants technologiques disponibles. Urbanisation des Systèmes d'information Henry Boccon Gibod 1 Urbanisation des SI Des composants technologiques disponibles Urbanisation des Systèmes d'information Henry Boccon Gibod 1 Plan de l'exposé Technologies à la mode disponibles. Bus de données, ETL et EAI

Plus en détail

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES DÉCOUVREZ DES POSSIBILITÉS ILLIMITÉES GRÂCE A L INTÉGRATION À DES SYSTÈMES D ENTREPRISE EXISTANTS FONCTIONNALITÉS Connectivité des systèmes

Plus en détail

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit v 1.0.0 PD 20 mars 2008 Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit Fonctionnalités L application Gestion des mouvements d arrivée / départ de Requea permet la gestion collaborative

Plus en détail

SharePoint Server 2013 Déploiement et administration de la plate-forme

SharePoint Server 2013 Déploiement et administration de la plate-forme Présentation des technologies SharePoint 1. Historique des technologies SharePoint 13 1.1 SharePoint Team Services v1 14 1.2 SharePoint Portal Server 2001 14 1.3 Windows SharePoint Services v2 et Office

Plus en détail

Comment booster vos applications SAP Hana avec SQLSCRIPT

Comment booster vos applications SAP Hana avec SQLSCRIPT DE LA TECHNOLOGIE A LA PLUS VALUE METIER Comment booster vos applications SAP Hana avec SQLSCRIPT 1 Un usage optimum de SAP Hana Votre contexte SAP Hana Si vous envisagez de migrer vers les plateformes

Plus en détail

Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint STARXPERT AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 VERSION 1.0

Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint STARXPERT AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 VERSION 1.0 Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 STARXPERT VERSION 1.0 StarXpert 2011 STARXPERT Siège social : 100, rue des Fougères 69009 Lyon Tel 01 75 57 84 80 info@starxpert.fr

Plus en détail

ET PROCESSUS D'ENTREPRISE

ET PROCESSUS D'ENTREPRISE MIAGE M2 GO2 Paris 1 Panthéon Sorbonne MODULE STRATÉGIE D'ORGANISATION ET PROCESSUS D'ENTREPRISE 3 PROCESSUS - 2 ÈME PARTIE (ARCHITECTURES ET BPM) 1 Rafael Gutierrez Octobre 2015 SOMMAIRE Bibliographie

Plus en détail

L Orchestration de Services Web avec Orchestra. Goulven Le Jeune Orchestra Project Manager

L Orchestration de Services Web avec Orchestra. Goulven Le Jeune Orchestra Project Manager L Orchestration de Services Web avec Orchestra Goulven Le Jeune Orchestra Project Manager D1 Bull, Architecte d un Monde Ouvert : contributeur et acteur majeur de l'open Source Applications métiers Infrastructures

Plus en détail

Introduction aux systèmes répartis

Introduction aux systèmes répartis Introduction aux systèmes répartis Grappes de stations Applications réparties à grande échelle Systèmes multicalculateurs (1) Recherche de puissance par assemblage de calculateurs standard Liaison par

Plus en détail

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Jihed Touzi, Frédérick Bénaben, Hervé Pingaud Thèse soutenue au Centre de Génie Industriel - 9

Plus en détail

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification Séminaire national Alger 12 Mars 2008 «L Entreprise algérienne face au défi du numérique : État et perspectives» CRM et ERP Impact(s) sur l entreprise en tant qu outils de gestion Historique des ERP Le

Plus en détail

Référence Etnic Architecture des applications

Référence Etnic Architecture des applications Référence Etnic Architecture des applications Table des matières 1. Introduction... 2 2. Architecture... 2 2.1 Démarche générale... 2 2.2 Modèle d architecture... 3 2.3 Découpe d une architecture applicative...

Plus en détail

Urbanisation des Systèmes d'information

Urbanisation des Systèmes d'information Urbanisation des Systèmes d'information Des composants technologiques disponibles Urbanisation des Systèmes d'information - Henry Boccon-Gibod 1 Plan de l'exposé Technologies à la mode disponibles. Bus

Plus en détail

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM)

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) LA BOITE A OUTILS DE L ACHETEUR DE BPM Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) La boîte à outils de l acheteur de solution BPM -

Plus en détail

Intégration de données hétérogènes et réparties. Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr

Intégration de données hétérogènes et réparties. Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr Intégration de données hétérogènes et réparties Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Plan Intégration de données Architectures d intégration Approche matérialisée Approche virtuelle Médiateurs Conception

Plus en détail

Fournir un accès rapide à nos données : agréger au préalable nos données permet de faire nos requêtes beaucoup plus rapidement

Fournir un accès rapide à nos données : agréger au préalable nos données permet de faire nos requêtes beaucoup plus rapidement Introduction Phases du projet Les principales phases du projet sont les suivantes : La mise à disposition des sources Des fichiers Excel sont utilisés pour récolter nos informations L extraction des données

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION TROISIEME PARTIE LES PROGICIELS DE GESTION INTEGREE TABLE DES MATIERES Chapitre 1 : LA PLACE DES PGI... 3 Chapitre 2 : LE CYCLE DE VIE DES PGI... 6 Questions de cours...

Plus en détail

Plateforme d intégration B2B

Plateforme d intégration B2B Plateforme d intégration B2B B2B : Situation actuelle & Tendances ixpath: plateforme d intégration B2B Services associés Vers l externalisation 2 B2B : Situation actuelle Flux EDI / B2B incontournables

Plus en détail

Gérez efficacement vos flux d entreprises.

Gérez efficacement vos flux d entreprises. Gérez efficacement vos flux d entreprises. g geai* répond au besoin de gestion des flux de données inter et intra-entreprises. Vous maîtrisez vos flux autour d une application centralisée. *EAI : Enterprise

Plus en détail

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures Software propose une offre d intégration unique, qui apporte l équilibre parfait entre investissements et performances pour les entreprises qui doivent sans cesse améliorer leurs processus. Des caractéristiques

Plus en détail

L information et la technologie de l information ERP, EAS, PGI : une nécessité? H. Isaac, 2003

L information et la technologie de l information ERP, EAS, PGI : une nécessité? H. Isaac, 2003 L information et la technologie de l information ERP, EAS, PGI : une nécessité? Le Le progiciel progiciel de de gestion gestion intégré gré PGI, PGI, ERP. ERP. 1 2 3 Définition Définition et et rôle rôle

Plus en détail

Introduction à la conception de systèmes d information

Introduction à la conception de systèmes d information Introduction à la conception de systèmes d information 2008-2009 M1 MIAGE SIMA / M1 Informatique MIF17 Yannick Prié UFR Informatique - Université Claude Bernard Lyon 1 Objectifs de ce cours Présentation

Plus en détail

Bases de données avancées Introduction

Bases de données avancées Introduction Bases de données avancées Introduction Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA Plan Objectifs et contenu du cours Rappels BD relationnelles Bibliographie Cours BDA (UCP/M1)

Plus en détail

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215)

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215) v10 Cours 3-0126 (ex 215) Administration système et indexation-recherche Durée : 5 jours Ce cours de 5 jours apprendra aux administrateurs, aux architectes système et aux services support comment installer,

Plus en détail

Introduction aux S.G.B.D.

Introduction aux S.G.B.D. NFE113 Administration et configuration des bases de données - 2010 Introduction aux S.G.B.D. Eric Boniface Sommaire L origine La gestion de fichiers Les S.G.B.D. : définition, principes et architecture

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 APPLICATIONS... 27 APPLICATIONS... 34

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 APPLICATIONS... 27 APPLICATIONS... 34 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 L information et le système d information... 19 I. La place du système d information dans l organisation... 19 A. L organisation et ses composants... 19 B. L organisation

Plus en détail

GPC Computer Science

GPC Computer Science CYCLE ISMIN P2015 GPC Computer Science P LALEVÉE lalevee@emse.fr @p_lalevee A3.01 0442616715 C YUGMA yugma@emse.fr A3.01 0442616715 01/09/2014 Présentation GPC CS - Ph. Lalevée - C Yugma 1 Scolarité Site

Plus en détail

Le parcours pédagogique Sage Business Intelligence. Utilisateur Niv I BO XI 3.0 WebI pour Sage 1000 2 jours

Le parcours pédagogique Sage Business Intelligence. Utilisateur Niv I BO XI 3.0 WebI pour Sage 1000 2 jours Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «formations Produits» Nous vous proposons des formations vous permettant

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

Mercredi 15 Janvier 2014

Mercredi 15 Janvier 2014 De la conception au site web Mercredi 15 Janvier 2014 Loïc THOMAS Géo-Hyd Responsable Informatique & Ingénierie des Systèmes d'information loic.thomas@anteagroup.com 02 38 64 26 41 Architecture Il est

Plus en détail

Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire BENEFICES Des projets réussis dans les délais et les budgets La bonne donnée disponible au

Plus en détail

Systèmes d Information pour la Production

Systèmes d Information pour la Production Systèmes d Information pour la Production Introduction générale E. Tranvouez (erwan.tranvouez@univ-amu.fr) Départ. Génie Industriel & Informatique Propos Liminaires Objectif du cours 3 Compréhension des

Plus en détail

Business Process Modeling (BPM)

Business Process Modeling (BPM) Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Cécile Hardebolle cecile.hardebolle@supelec.fr Programme 8 nov. 15 nov. Introduction. Enjeux, rôle de l'architecte SI Partie n 1 du cas d'étude Architecture

Plus en détail

L Information en Temp Réel

L Information en Temp Réel L Information en Temp Réel Christophe Toulemonde Program Director Integration & Development Strategies christophe.toulemonde @metagroup.com Europe 2004 : Environnement économique Importance du pilotage

Plus en détail

Merise. Introduction

Merise. Introduction Merise Introduction MERISE:= Méthode d Etude et de Réalisation Informatique pour les Systèmes d Entreprise Méthode d Analyse et de Conception : Analyse: Etude du problème Etudier le système existant Comprendre

Plus en détail

Introduction au REST

Introduction au REST Master 2 SITW Introduction au REST Dr. Djamel Benmerzoug Email : djamel.benmerzoug@univ-constantine2.dz Maitre de Conférences A, Département TLSI Faculté des NTIC Université Constantine 2 Abdelhamid Mehri

Plus en détail

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing Problématiques de recherche 90 Figure Research Agenda for service-oriented computing Conférences dans le domaine ICWS (International Conference on Web Services) Web services specifications and enhancements

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

Mineure Architectures Orientées Services SOA Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA. Business Process Modeling (BPM)

Mineure Architectures Orientées Services SOA Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA. Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Business Process Modeling (BPM) Idir AIT SADOUNE idir.aitsadoune@supelec.fr Idir AIT SADOUNE - Plan 1 Notion de processus? 2 Modélisation des processus? 3 Langages

Plus en détail

Le "tout fichier" Le besoin de centraliser les traitements des fichiers. Maitriser les bases de données. Historique

Le tout fichier Le besoin de centraliser les traitements des fichiers. Maitriser les bases de données. Historique Introduction à l informatique : Information automatisée Le premier ordinateur Définition disque dure, mémoire, carte mémoire, carte mère etc Architecture d un ordinateur Les constructeurs leader du marché

Plus en détail

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web *4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web Table des matières I. INTRODUCTION page 3 II. VERS UNE DEFINITION DES SERVICES WEB 1. Qu est ce que c est? page 3 2. A quoi ça sert?

Plus en détail

Iyad Alshabani SysCom - CReSTIC Université de Reims 17/02/2011 1

Iyad Alshabani SysCom - CReSTIC Université de Reims 17/02/2011 1 SysCom - CReSTIC Université de Reims 17/02/2011 1 Motivation Gestion des expérimentations Avec les workflows Simulation Simulation des Systèmes Distribués ANR USS SimGrid Campagne de Test et gestion de

Plus en détail

Wonderware ArchestrA Workflow

Wonderware ArchestrA Workflow ArchestrA Workflow www.wonderware.fr Introduction ArchestrA Workflow est une solution de BPM (Business Process Management) transverse et temps-réel de gestion des processus industriels. Décuplant la collaboration

Plus en détail

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan (Extract du livre blanc) Introduction... 2 Continuité des pratiques

Plus en détail

Présentation salon Linux Paris Janvier 2006 / FR / CSS6

Présentation salon Linux Paris Janvier 2006 / FR / CSS6 Présentation salon Linux Paris Janvier 2006 / FR / CSS6 Talend en bref Un éditeur leader technologique sur le marché de l intégration des données en entreprise 1 er acteur ETL Open Source 1 er acteur sur

Plus en détail

L'interopérabilité. Ou comment les programmes apprennent à se parler! Séminaire Patient numérique 20 octobre 2011 Pablo d Alcantara, PhD

L'interopérabilité. Ou comment les programmes apprennent à se parler! Séminaire Patient numérique 20 octobre 2011 Pablo d Alcantara, PhD L'interopérabilité Ou comment les programmes apprennent à se parler! Séminaire Patient numérique 20 octobre 2011 Pablo d Alcantara, PhD Présentation Ingénieur Physicien Docteur en Sciences Biomédicales

Plus en détail

Consultant AMOA. Réf.: QSDA1607 COMPETENCES FONCTIONNELLES ET REALISATIONS COMPETENCES TECHNIQUES. Communication :

Consultant AMOA. Réf.: QSDA1607 COMPETENCES FONCTIONNELLES ET REALISATIONS COMPETENCES TECHNIQUES. Communication : Réf.: QSDA1607 Consultant AMOA COMPETENCES FONCTIONNELLES ET REALISATIONS Communication : Formalisation des besoins utilisateurs Animation de réunions et d'ateliers Organisation de la méthode de travail

Plus en détail

Dr. Djamel Benmerzoug. Email : djamel.benmerzoug@univ-constantine2.dz

Dr. Djamel Benmerzoug. Email : djamel.benmerzoug@univ-constantine2.dz Master 2 SITW Les services Web Dr. Djamel Benmerzoug Email : djamel.benmerzoug@univ-constantine2.dz Maitre de Conférences A, Département TLSI Faculté des NTIC Université Constantine 2 Abdelhamid Mehri

Plus en détail

1. Une approche innovante, basée sur «l objet document» 2. Le respect des chaînes éditoriales de l entreprise

1. Une approche innovante, basée sur «l objet document» 2. Le respect des chaînes éditoriales de l entreprise Lucid e-globalizer, solution globale de gestion de contenu multilingue. Ce document a pour objectif de vous présenter Lucid e-globalizer, la solution de gestion de contenu multilingue de Lucid i.t., ses

Plus en détail

Les Mashups d Entreprise au service de la SOA

Les Mashups d Entreprise au service de la SOA Les Mashups d Entreprise au service de la SOA Comment décupler l agilité de son système d information Olivier Picciotto CEO, Convertigo Convertigo Editeur de solutions pour les mashups d entreprise et

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Technologie SAFE* X3 - Outils et Développement. Développement, Fonction de base 2 e partie 3 jours. Web Services. 2 jours

Technologie SAFE* X3 - Outils et Développement. Développement, Fonction de base 2 e partie 3 jours. Web Services. 2 jours - Vous êtes consultant, chef de projets, acteur clé au sein de votre entreprise et vous intervenez en phase de déploiement ou de paramétrage d un logiciel Sage, Optez pour les formations «Produits» : Nous

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

Solutions informatiques (SI) Semestre 1

Solutions informatiques (SI) Semestre 1 Solutions informatiques (SI) Cette unité vise l acquisition de compétences générales à partir desquelles sont construites les compétences propres aux parcours de spécialisation. Elle comprend, d une part,

Plus en détail

En synthèse. HVR pour garantir les échanges sensibles de l'entreprise

En synthèse. HVR pour garantir les échanges sensibles de l'entreprise En synthèse HVR pour garantir les échanges sensibles de l'entreprise Le logiciel HVR fournit des solutions pour résoudre les problèmes clés de l'entreprise dans les domaines suivants : Haute Disponibilité

Plus en détail

Les PGI. A l origine, un progiciel était un logiciel adapté aux besoins d un client.

Les PGI. A l origine, un progiciel était un logiciel adapté aux besoins d un client. Les PGI Les Progiciels de Gestion Intégrés sont devenus en quelques années une des pierres angulaire du SI de l organisation. Le Système d Information (SI) est composé de 3 domaines : - Organisationnel

Plus en détail

Guide de démarrage rapide avec DataStudio Online Edition

Guide de démarrage rapide avec DataStudio Online Edition Guide de démarrage rapide avec DataStudio Online Edition Introduction Ce document vient en complément des films de démonstration disponibles sur le site web de data. L ETL ETL est un sigle qui signifie

Plus en détail

Master Data Management en Open Source C est le Bon Moment

Master Data Management en Open Source C est le Bon Moment Master Data Management en Open Source C est le Bon Moment White Paper Sommaire Introduction... 2 Les Pré Requis du Marché Open Source... 2 La Liberté... 3 Prédire les Effets de l Open Source sur le MDM...

Plus en détail

IFIPS 5 / Nouvelles Architectures Logicielles Projet : Bus de web services avec «moteur» BPEL

IFIPS 5 / Nouvelles Architectures Logicielles Projet : Bus de web services avec «moteur» BPEL IFIPS 5 / Nouvelles Architectures Logicielles Projet : Bus de web services avec «moteur» BPEL Un bus de services Un bus de services (ESB) permet d assembler des web services existants, le résultat de cet

Plus en détail

BI = Business Intelligence Master Data-ScienceCours 2 - ETL

BI = Business Intelligence Master Data-ScienceCours 2 - ETL BI = Business Intelligence Master Data-Science Cours 2 - ETL UPMC 1 er février 2015 Rappel L Informatique Décisionnelle (ID), en anglais Business Intelligence (BI), est l informatique à l usage des décideurs

Plus en détail

FORMATIONS OpenERP/Odoo ORIENTEES METIERS. THEME : COMMENT OpenERP/ODOO PEUT AMELIORER LES PERFORMANCES DE VOTRE ENTREPRISE

FORMATIONS OpenERP/Odoo ORIENTEES METIERS. THEME : COMMENT OpenERP/ODOO PEUT AMELIORER LES PERFORMANCES DE VOTRE ENTREPRISE FORMATIONS OpenERP/Odoo ORIENTEES METIERS THEME : COMMENT OpenERP/ODOO PEUT AMELIORER LES PERFORMANCES DE VOTRE ENTREPRISE - Présenter les fonctionnalités d OpenERP/ODOO, le large périmètre métier couvert

Plus en détail

PITAGORE. Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter le Pôle de Compétences PITAGORE

PITAGORE. Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter le Pôle de Compétences PITAGORE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter le Pôle de Compétences Téléphone : 01 44 42 51 04 Télécopie : 01 44 42 51 21 Messagerie : pitagore-pc@sga.defense.gouv.fr

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles. Introduction aux Bases de Données Relationnelles Introduction- 1. Qu est-ce qu une base de données?

Introduction aux Bases de Données Relationnelles. Introduction aux Bases de Données Relationnelles Introduction- 1. Qu est-ce qu une base de données? Qu est-ce qu une base de données? Utilisez-vous des bases de données? Introduction aux Bases de Données Relationnelles explicitement? implicitement? Qui n utilise jamais de base de données? Département

Plus en détail

Projet CASI: Master Data Management

Projet CASI: Master Data Management Projet CASI: Master Data Management Mardi 17 janvier 2011 Laetitia Ader ya - Ali Lazaar-Youssef Hafi-Chun Jin Projet CASI: Master Data Management 1 / 22 1 2 3 4 5 6 Laetitia Ader ya - Ali Lazaar-Youssef

Plus en détail

les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot

les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot Introduction Le Système d Information Les fonctions du SI Un système d information collecte diffuse, transforme et stocke

Plus en détail