UNITE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNITE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS"

Transcription

1 Pilotage par ordinateur Date : Nom : CLASSE : 5 ème Compétences : identifier les différents constituants d un système, justifier le choix des capteurs et actionneurs utilisés. Introduction Connaissances : Partie commande et partie opérative. Notion de capteurs et d actionneurs. Activités : Analyser et valider le fonctionnement d un système réel par rapport à une FICHE 1 structure générale Un système est dit automatisé s il exécute toujours le même cycle de travail après avoir reçu les consigne d un opérateur. Il effectue une tache répétitive Un système automatisé est composé de deux parties : 1. Une partie COMMANDE qui reçoit les consignes de l opérateur et les comptes rendus de la partie opérative. Elle adresse des ordres à la partie opérative et des signaux à l opérateur. Son programme gère les échanges d informations. 2. Une partie OPERATIVE qui reçoit les ordres de la partie commande. Elle adresse des comptes rendu à la partie commande. Ses actionneurs exécutent les ordres reçus, ils agissent sur le système et/ou sur son environnement. Ses capteurs réagissent à l état du système, ils rendent compte de cet état. ENERGIE UNITE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS ORDRES INFORMATIONS CODEES ACTIONNEURS CAPTEURS ORDRES INFORMATIONS CAPTEURS MANUELS VISUALISATION OPERATEUR 1 / 2

2 Ce schéma est assez lourd et il y a beaucoup de mots nouveaux, alors pour mieux te faire comprendre cette structure, voici 2 exemples beaucoup plus simple : Le distributeur de boissons L ascenseur Complète les trous avec les termes qui te paraissent les plus logiques : L opérateur transmet des ordres ou des consignes à la partie commande. Distributeur de boissons : en appuyant sur un bouton, l opérateur sélectionne une Ascenseur : en appuyant sur un bouton, l opérateur appelle la La partie commande signale à l opérateur des états du système ou de son fonctionnement. Distributeur de boissons : un afficheur affiche le.. qui reste à payer (il faut encore mettre des pièces pour l atteindre). Ascenseur : une flèche lumineuse indique le.. de déplacement de la.. La partie commande donne des ordres à la partie opérative ( actionneurs). Distributeur de boissons : la partie commande déclenche l écoulement de l.chaude dans le.. Ascenseur : la partie commande déclenche le de la porte de la cabine. La porte ne peut ainsi plus s ouvrir. La partie opérative rend compte à la partie commande des états de ses capteurs. Distributeur de boisson : un capteur indique à la partie commande que le.. est trop bas ( la quantité de café n est pas assez importante, il faut recharger la réserve). Ascenseur : un capteur indique à la partie commande que la porte est (l ascenseur peut alors partir ). 2 / 2

3 Complète les trous avec les termes qui te paraissent les plus logiques. L opérateur transmet des ordres ou des consignes à la partie commande. Distributeur de boissons : en appuyant sur un bouton, l opérateur sélectionne une boisson Ascenseur : en appuyant sur un bouton, l opérateur appelle la cabine. La partie commande signale à l opérateur des états du système ou de son fonctionnement. Distributeur de boissons : un afficheur affiche le montant.. qui reste à payer (il faut encore mettre des pièces pour l atteindre). Ascenseur : une flèche lumineuse indique le sens... de déplacement de la. cabine.. La partie commande donne des ordres à la partie opérative ( actionneurs). Distributeur de boissons : la partie commande déclenche l écoulement de l eau.chaude dans le gobelet.. Ascenseur : la partie commande déclenche le système de fermeture de la porte de la cabine. La porte ne peut ainsi plus s ouvrir. La partie opérative rend compte à la partie commande des états de ses capteurs. Distributeur de boisson : un capteur indique à la partie commande que le niveau de café.. est trop bas ( la quantité de café n est pas assez importante, il faut recharger la réserve). Ascenseur : un capteur indique à la partie commande que la porte est fermée (l ascenseur peut alors partir ). 3 / 2

4 Pilotage par ordinateur Date : Nom : CLASSE: 5 ème Compétences : identifier les différents constituants d un système, justifier le choix des capteurs et actionneurs utilisés. Notion d automatismes Connaissances : Partie commande et partie opérative. Notion de capteurs et d actionneurs. Activités : Analyser et valider le fonctionnement d un système réel par rapport à une FICHE 2 structure générale 1) Introduction : Les systèmes automatisés sont de plus en plus présents dans notre environnement sous différentes formes (arrosage automatique, robot dans les usines, surveillance de magasin... ) 2) Définitions : Un système est dit automatisé lorsque le passage de la situation initiale (du début) à la situation finale ( de fin ) se fait sans intervention humaine et de façon répétitive (exemple : ouverture et fermeture d une porte de magasin, feux de carrefour... ) Dans tout système automatisé, on peut observer : a) une partie opérative ( P.O. ) qui regroupe l ensemble des actionneurs et des capteurs. Un actionneur est un opérateur technique qui convertit une énergie d entrée disponible sous une certaine forme, en une énergie utilisatrice sous une forme différente. (Exemples : lampe, moteur...) Energie électrique Energie électrique Lampe Moteur Energie lumineuse Energie mécanique Le capteur est un élément capable de détecter une information physique dans l environnement (présence d objet, chaleur, lumière, bruit, etc.) et de la retransmettre sous forme de signal. (Exemples : LDR*, bouton poussoir... ) Niveau d éclairement Energie mécanique L.D.R* Bouton poussoir Signal électrique Signal électrique b) une partie commande ( P.C. ) qui a deux fonctions : 1 elle transmet les ordres aux actionneurs à partir d informations délivrées par les capteurs ou de consignes données par l opérateur ( en fonction de la programmation ). 2 elle reçoit des informations (des comptes rendus) des capteurs sous forme de signaux électriques adaptés. 1 / 3

5 c) une interface souvent intégrée à la P.C., qui assure le dialogue entre celleci et la P.O. 1 le bloc des sorties amplifie et aiguille les ordres de la P.C. vers la P.O. 2 le bloc des entrées adapte les signaux transmis par la P.O. vers la P.C. Indique la partie commande la partie opérative et l interface de ce système.... d) l effecteur c est celui qui accompli la tache (tapi roulant, la barrière électrique ) e) une chaîne fonctionnelle c est l association des capteurs, des actionneurs et des effecteurs dans une même tâche. Ces éléments sont liés les uns aux autres. Exemple : Dans un ascenseur, l actionneur (moteur) entraîne l effecteur (cabine) quand les capteurs (boutons de chaque étage) détectent une demande. L ensemble accomplit la tâche de «monter» ou «descendre». 3) Quelques capteurs et actionneurs : Nommez les éléments de la chaîne fonctionnelle «chauffage» représentées et précisez leur rôle Capteurs Détecteur Infra Rouge (chaleur) Microphone (son) Thermistance (chaleur) Détecteur de lumière Détecteur de personne (mouvement) Détecteur de fumée Détecteur d humidité Fin de course (contact) Actionneurs Vérin Sirène d alarme Moteur Vibreur Haut parleur Diode laser visible Electro Aimant Résistance chauffante 2 / 3

6 4) Les systèmes automatisés au quotidien : Chauffage d une habitation Actionneur : chaudière Capteur : thermostat Parking Actionneur : barrière motorisée Capteur : lecteur de carte de parking Distributeur de billet de banque Actionneur : moteur électrique de distribution Capteur : Lecteur de carte à puce 5) Structure d un système automatisé : Opérateur Consigne Signaux Partie Commande (Ordinateur) Ordre Compte rendu Actionneurs Partie Opérative Capteurs Par analogie on peut dire que : la partie commande chez l homme serait le cerveau les capteurs seraient les 5 sens (touché, odorat, l ouie, la vue, le goût) les actionneurs principaux seraient les mains et les jambes. 3/ 3

7 Pilotage par ordinateur Date : Nom : CLASSE: 5 ème Compétences : repérer sur la maquette si la commande est directe ou avec compte Boucle rendu d'exécution. Connaissances : boucle ouverte, boucle fermée. Ouverte/fermée Activités : repérage des positions de référence des actionneurs et des valeurs de référence des capteurs. FICHE 3 I Nous allons distinguer dans cette deuxième partie si le système est avec une commande qu'on appelle commande directe ou avec compte rendu d'exécution. 1. Dans le premier cas, la partie commande adresse inlassablement la même séquence d'ordre. La partie commande ne reçoit aucun compte rendu de la partie opérative. Cette commande est appelée commande directe ou en boucle ouverte. 2. Dans le deuxième cas, la partie commande peut moduler les ordres qu'elle adresse à la partie opérative; ces ordres sont modulés à partir des compte rendu qu'elle reçoit de la partie opérative; ce mode est avec compte rendu d'exécution ou en boucle fermée. 1 er CAS ORDRES PARTIE COMMANDE ACTIONNEURS PARTIE OPERATIVE Un chauffeeau électrique est mis en marche manuellement pour chauffer de l'eau sans discontinuer, c'est à dire qu'on appuie sur le bouton, l'appareil chauffe l'eau sans s'arrêter. Que se passetil au niveau de l'eau si on intervient jamais? (si on n arrête pas de faire fonctionner l'appareil). Il faut donc "ajouter" un système qui le chauffage de l'eau lorsque cette eau est à la bonne 1 / 2

8 2 ème CAS ORDRES PARTIE COMMANDE PARTIE OPERATIVE ACTIONNEURS CAPTEURS COMPTE RENDUS Cette foisci, un thermostat capte la température de l'eau dans le chauffeeau. Il a pour but de rendre compte du résultat de l'ordre donné à la résistance qui chauffe l'eau. La partie commande peut alors savoir s'il faut continuer à chauffer ou pas. Dans ce cas présent, par exemple, quelqu'un allume le chauffe eau pour avoir une eau à 60 C. Il met en marche l'appareil et règle ce thermostat à 60 C. 10 minutes plus tard, l'eau est à 45 C. Combien indique, à cet instant, le capteur de température dans l'eau?. D'après le schéma cidessus, cette information est... L'eau n'est pas encore à la bonne Le fait d'avoir réglé le thermostat (capteur), nous avons indiqué ce qu'on appelle sa VALEUR DE REFERENCE. Cette position de référence est la température limite à partir de laquelle le chauffeeau se remet en marche. Ici elle est de La POSITION DE REFERENCE de l'actionneur (résistance chauffante dans le chauffeeau) est l'état qu'il avait avant que le système se mette en marche. La résistance était. 2 / 2

9 Pilotage par ordinateur Date : Nom : CLASSE: 5 ème Synthèse FICHE 4 Maintenant que tu as compris ce qu est un automatisme, décrit d après le schéma ci dessous où se trouve l opérateur, où se trouvent les actionneurs et les capteurs. De même tu indiqueras sur le schéma où est traité : la visualisation des informations les capteurs manuels et automatiques l unité de traitement des informations les actionneurs Tu indiqueras (toujours sur le schéma) où se trouve la partie opérative et où se trouve la partie commande. Pour terminer donne 2 exemples d automatismes. Cites plusieurs types de capteurs Cites 2 types d actionneurs. 1 / 2

10 La notion de mise en référence désigne la situation de départ du système. Cette situation est choisie selon deux critères : pour lancer un cycle, pour respecter la sécurité. Indique et justifie la position de référence de ces deux systèmes automatisés..... Complète le texte suivant. Tu dois utiliser le cours vu précédemment. Un système automatisé est constitué de deux parties : une et une. La partie opérative effectue des actions appelées tâches. La partie.. donne des ordres à la partie opérative. La partie opérative utilise des pour produire des actions sur les effecteurs. Elle possède des.. pour lire les modifications de l environnement. Les informations qui circulent dans les systèmes automatisés prennent la forme de signaux de différentes natures. Chaque fois que deux éléments parlent un langage différent, on insère entre eux une.. L ensemble des composants participant à une même tâche (capteurs, actionneurs, effecteurs) sont regroupés sous le nom de. La partie opérative doit effectuer la de ces composants pour fonctionner correctement. 2 / 2

Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie

Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie PAGE 1 Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie Consignes de travail : Sur une feuille de classeur correctement présentée, a) noter : - le titre de l'activité - ton nom - la date b) Consulter le

Plus en détail

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique.

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique. A / LES OBJETS TECHNIQUES EN DOMOTIQUE B / LA REPRESENTATION FONCTIONNELLE C / LE RESPECT DES CONTRAINTES D / LA CHAINE D ENERGIE D UN OBJET TECHNIQUE E/ LA CHAINE D INFORMATION D UN OBJET TECHNIQUE A

Plus en détail

Un système automatisé 2 ACTIVITE 1 3 ACTIVITE 2 4 ACTIVITE 3 5 ACTIVITE 4 7 ACTIVITE 5 8. Désignation des éléments 9. Je retiens l essentiel 10

Un système automatisé 2 ACTIVITE 1 3 ACTIVITE 2 4 ACTIVITE 3 5 ACTIVITE 4 7 ACTIVITE 5 8. Désignation des éléments 9. Je retiens l essentiel 10 1/12 SOMMAIRE Un système automatisé 2 ACTIVITE 1 3 ACTIVITE 2 4 ACTIVITE 3 5 ACTIVITE 4 7 ACTIVITE 5 8 Désignation des éléments 9 Je retiens l essentiel 10 Glossaire 12 2/12 UN SYSTEME AUTOMATISE Nous

Plus en détail

Séquence 3. Comment des systèmes automatiques améliorent-ils le confort dans notre habitat?

Séquence 3. Comment des systèmes automatiques améliorent-ils le confort dans notre habitat? Séquence 3 Comment des systèmes automatiques améliorent-ils le confort dans notre habitat? Comment les contraintes sont-elles prises en compte dans la conception d un objet technique? Par quoi et comment

Plus en détail

L AUTOMATISME LE SIGNAL

L AUTOMATISME LE SIGNAL L AUTOMATISME LE SIGNAL Page 1 sur 7 Sommaire : 1- Champ de l automatisme définitions 2- Correspondance entre phénomènes physiques et signaux a. Capteur b. Exemple de capteur TOR c. Exemple de capteur

Plus en détail

BAC Pro MSMA S GESTION DE MAINTENANCE

BAC Pro MSMA S GESTION DE MAINTENANCE Nom : 1 / 12 La modélisation systémique, issue de la SADT permet de donner une représentation graphique qui permet de mettre en évidence toutes les informations relatives à ce système. On représente un

Plus en détail

Activité FlowCode. Il DECIDE : toute la logique simple (et, ou, comparaison, test de valeur)

Activité FlowCode. Il DECIDE : toute la logique simple (et, ou, comparaison, test de valeur) Activité FlowCode I. Objectif Découvrir les éléments simples d une structure programmée. Simuler un programme de MicroContrôleur. II. Présentation du Microcontrôleur Microcontrôleur PIC 16F84 1. Qu est-ce

Plus en détail

Exercice A : Le radiateur électrique soufflant Un radiateur électrique est constitué d une résistance R et d un ventilateur V.

Exercice A : Le radiateur électrique soufflant Un radiateur électrique est constitué d une résistance R et d un ventilateur V. ère S-Sciences de l ingénieur. Exercice A : Le radiateur électrique soufflant Un radiateur électrique est constitué d une résistance R et d un ventilateur V. - Une action sur l interrupteur A met en marche

Plus en détail

Capsuleuse de Bocaux. TP n 1-Analyse d un système automatisé. Partie commune. 1. Présentation. 2. Mise en service. 3. Analyse globale du système.

Capsuleuse de Bocaux. TP n 1-Analyse d un système automatisé. Partie commune. 1. Présentation. 2. Mise en service. 3. Analyse globale du système. Sciences de l Ingénieur TP n 1-Analyse d un système automatisé Capsuleuse de Bocaux Compétences attendues lors du TP: Analyser o Identifier le besoin et les exigences => Fonction globale o Définir les

Plus en détail

DECODER LES GRAFCET MI V 22 A2. Maintenance industrielle Niveau V

DECODER LES GRAFCET MI V 22 A2. Maintenance industrielle Niveau V MI V A DECODER LES GRAFCET Maintenance industrielle Niveau V CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP - 69336 Lyon cedex 9 4 7 9 8-4 78 47 7 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr DECODER LES GRAFCET

Plus en détail

De l automatisme à la domotique...

De l automatisme à la domotique... Domotique La Et si le futur était déja là D De l automatisme à la domotique... Simples ou complexes, les systèmes automatisés sont partout dans notre environnement quotidien. Les produits automatisés sont

Plus en détail

En classe de quatrième

En classe de quatrième En classe de quatrième La classe de quatrième permet à l élève d aborder les six approches du programme sur le domaine d application du confort et domotique. Les différents centres d intérêt prennent appui

Plus en détail

L automate programmable industriel A.P.I

L automate programmable industriel A.P.I L automate programmable industriel A.P.I Introduction : Dans les chapitres précédents, nous avons vu des schémas de commande parfois très compliqués: c est de la logique câblée. Avantages: Coût économique

Plus en détail

www.sahbitechnologie.jimdo.com

www.sahbitechnologie.jimdo.com www.sahbitechnologie.jimdo.com Objectifs : - Identifier la Fonction Globale d un système technique. - Identifier les fonctions de service qui contribuent à la satisfaction de la FG. I. Activités de travaux

Plus en détail

- Programmer un capteur infra rouge -

- Programmer un capteur infra rouge - - Programmer un capteur infra rouge - L utilisation d un interface d amplification est indispensable. 1. Sorties utilisées - LED rouge : pin O non disponible - LED jaune : pin 1 (scénario 2 du détecteur)

Plus en détail

Sur le poste informatique, lancez Internet Explorer.

Sur le poste informatique, lancez Internet Explorer. Compétences : Décrire sous forme schématique, le fonctionnement d un objet technique. Associer à chaque bloc fonctionnel les composants réalisant une fonction. /40 Problématique : Quelques chiffres : 370.983

Plus en détail

LES AUTOMATES PROGRAMMABLES

LES AUTOMATES PROGRAMMABLES LES AUTOMATES PROGRAMMABLES 1/ Mise en situation L automatisation d un système technique consiste à assurer la commande en adoptant un outil technologique. PC Ordre Compte-rendu PO L ordre est transmis

Plus en détail

Fonction Du RAP CAPACITES ET COMPETENCES. C1 : S INFORMER Date : / / 20 TITRE : C2 : EXECUTER C3 : JUSTIFIER C4 : COMMUNIQUER

Fonction Du RAP CAPACITES ET COMPETENCES. C1 : S INFORMER Date : / / 20 TITRE : C2 : EXECUTER C3 : JUSTIFIER C4 : COMMUNIQUER Fonction Du RAP F0 : Etude F1 : Organisation F2 : Réalisation F3 : Mise en Service F4 : Maintenance F5 : Relation clients, entreprise CAPACITES ET COMPETENCES THEME : LIEUX : Activité : CONTRAT DE FORMATION

Plus en détail

MAQU PLUS Ascenseur Repérage des composants

MAQU PLUS Ascenseur Repérage des composants Ascenseur Repérage des composants Travail à faire : - Vous devez repérer les différents éléments de la maquette par le repère correspondant indiqué sur le tableau. - Mettre en rouge les entrées et en vert

Plus en détail

DIAGNOSTIQUER EN UTILISANT L INFORMATIQUE

DIAGNOSTIQUER EN UTILISANT L INFORMATIQUE DIAGNOSTIQUER EN UTILISANT L INFORMATIQUE Maintenance industrielle Niveau IV CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 19 80 21-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance.

1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance. PSI Révision sur les circuits pneumatiques et hydrauliques 1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance. Dans la chaîne d information où l énergie utilisée doit être faible (flux d information)

Plus en détail

Banc d essai DOMOTIQUE

Banc d essai DOMOTIQUE Banc d essai DOMOTIQUE 2010 LE CABLAGE DOMOTIQUE Situation de départ : L agence immobilière nous a vendu une maison qui a le pouvoir de s adapter aux besoins de ses propriétaires. Il nous a vanté cette

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia Matière : Science de l Ingénieur - P.E - Pr.MAHBAB Section : Sciences et Technologies

Plus en détail

TK 336B TK 336B. Montée/descente. Automatisme. Indication état

TK 336B TK 336B. Montée/descente. Automatisme. Indication état Commandes Série TK Logiciel d application 4 commandes de stores ou volets famille : Shutter type : Shutter TK 336B Environnement bouton poussoir visualisation TK 336B Montée/descente module scénario Lamelles

Plus en détail

Alarme anti-intrusion

Alarme anti-intrusion A quoi ça sert? Alarme anti-intrusion Comment ça marche? 1 A B C R A + # B + # C + # D + # # # N N BOUCLE Libellé BOUCLE Libellé NF A ALARME VOL A quoi sa sert? Les alarmes anti-intrusion ont pour fonction

Plus en détail

Maîtrise de l énergie dans l habitat

Maîtrise de l énergie dans l habitat Séquence 1 : Quels sont les postes de consommation d énergie dans une habitation? 2 séances Séance Séquence 2 : Quel est le systéme de chauffage le plus économique? Séance Séquence 3 : Quels éléments composent

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR LA CLASSE DE TROISIÈME

ORIENTATIONS POUR LA CLASSE DE TROISIÈME 51 Le B.O. N 1 du 13 Février 1997 - Hors Série - page 173 PROGRAMMES DU CYCLE CENTRAL 5 e ET 4 e TECHNOLOGIE En continuité avec le programme de la classe de sixième, celui du cycle central du collège est

Plus en détail

REDIGER UN ORGANIGRAMME DE RECHERCHE DE PANNE

REDIGER UN ORGANIGRAMME DE RECHERCHE DE PANNE REDIGER UN ORGANIGRAMME DE RECHERCHE DE PANNE Maintenance industrielle Niveau IV CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 19 80 21-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

La logique est une science qui a permis le développement de l informatique et des systèmes automatisés.

La logique est une science qui a permis le développement de l informatique et des systèmes automatisés. - Généralités : a logique est une science qui a permis le développement de l informatique et des systèmes automatisés. Elle intervient principalement dans la partie commande des systèmes automatisés. 2-

Plus en détail

L INTERFACE ET SES CAPTEURS / ACTIONNEURS L INTERFACE ET SES MODULES EXTERNES. Utilisation. L interface : L interface... 2

L INTERFACE ET SES CAPTEURS / ACTIONNEURS L INTERFACE ET SES MODULES EXTERNES. Utilisation. L interface : L interface... 2 Utilisation L INTERFACE ET SES CAPTEURS / ACTIONNEURS L INTERFACE ET SES MODULES EXTERNES L interface qui est piloté par le logiciel «Programming éditor» de Picaxe possède : 8 Entrées 8 sorties Ainsi que

Plus en détail

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT Prérequis : Classe : Terminale Compétence(s) : Connaitre les caractéristiques des systèmes pneumatiques Raccorder les systèmes programmables à leurs périphériques Réaliser des modifications simples sur

Plus en détail

atelier domotique : sécu c rit i é t

atelier domotique : sécu c rit i é t atelier domotique : sécurité Objectif : Allumer sécurisé un lieu en fonction de différentes conditions : - détection de fumée - détection de présence Étapes : -Faire connaissance avec le matériel -Imaginer

Plus en détail

Daisylab.fr POURQUOI

Daisylab.fr POURQUOI POURQUOI POURQUOI La porte du garage s ouvre-t-elle? L ouverture de la porte du garage est une illustration d un principe de base de l automatisme : INFORMATION ( CAPTEUR ) TRAITEMENT INFORMATION ( MICROCONTROLEUR)

Plus en détail

SYSTEME DE GESTION DOMOTIQUE EN LIAISON AVEC UN MICRO-ORDINATEUR

SYSTEME DE GESTION DOMOTIQUE EN LIAISON AVEC UN MICRO-ORDINATEUR SYSTEME DE GESTION DOMOTIQUE EN LIAISON AVEC UN MICRO-ORDINATEUR Un dispositif de gestion domotique pilote divers équipements tels que : chauffage, arrosage automatique, éclairage extérieur, stores électriques,...,

Plus en détail

Alarme domestique- Présentation

Alarme domestique- Présentation STI2D PROJET SIN Alarme domestique- Présentation Document réponses Séquence découverte Le fonctionnement du système d alarme domestique: (Démarche d investigation) Après avoir fait une présentation de

Plus en détail

PREMIERE PARTIE 2 HEURES PREACTIONNEURS PNEUMATIQUES ET ELECTROPNEUMATIQUES : LES DISTRIBUTEURS. Matériel :

PREMIERE PARTIE 2 HEURES PREACTIONNEURS PNEUMATIQUES ET ELECTROPNEUMATIQUES : LES DISTRIBUTEURS. Matériel : PREMIERE PARTIE 2 HEURES PREACTIONNEURS PNEUMATIQUES ET ELECTROPNEUMATIQUES : LES DISTRIBUTEURS Matériel : Maquette pellericc Maquette venturicc fiches banane rouges fiches banane noires Maquette pneumatique

Plus en détail

A- Observez la vidéo A présentant le fonctionnement de deux objets techniques que nous

A- Observez la vidéo A présentant le fonctionnement de deux objets techniques que nous Nous savons qu'un système d'alarme permet de protéger une habitation en détectant et en signalant une ouverture de porte, de fenêtre ou un mouvement dans une pièce. Mais comment détecter et existe il un

Plus en détail

Programmer avec SCRATCH pour Arduino (S4A) Premiers pas

Programmer avec SCRATCH pour Arduino (S4A) Premiers pas Programmer avec SCRATCH pour Arduino (S4A) Premiers pas Rédigé le 16/01/2012 Par Dominique Il existe une version de SCRATCH pour l Arduino. Elle permet de piloter un Arduino à partir du code SCRATCH et

Plus en détail

Crésus-facturation multilingue. Dès version 3.4

Crésus-facturation multilingue. Dès version 3.4 Crésus-facturation multilingue Dès version 3.4 2 Crésus-facturation multi-lingue 1 Introduction Comment faire des factures multilingues? Qu'est ce qu'une facturation multilingue? Pour le logiciel Crésus-facturation,

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE. Partie abordée ou système support: Axe(s) mis en œuvre par le TP : DONNEES PEDAGOGIQUES

PRESENTATION GENERALE. Partie abordée ou système support: Axe(s) mis en œuvre par le TP : DONNEES PEDAGOGIQUES SERIE N 4 (TS) TP2 PRESENTATION GENERALE Partie abordée ou système support: Axe(s) mis en œuvre par le TP : OUVRE PORTAIL FAAC Intitulé du TP CONTROLE D'ACCES AU PARKING (GRAFCET) Durée du TP 2h Chaîne

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION SG0005

MANUEL D UTILISATION SG0005 MANUEL D UTILISATION SG0005 I. Installation Ouvrir la porte / la couverture selon les instructions et connecter l alimentation correctement. AVERTISSEMENT! A. L installation doit être effectuer par une

Plus en détail

Définition. Lampe à incandescence. Le vérin

Définition. Lampe à incandescence. Le vérin Définition Un actionneur est un système qui convertit une énergie d entrée sous une certaine forme en une énergie utilisable sous une autre forme. Il est donc possible de le modéliser ainsi. Une ampoule,

Plus en détail

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 Étude des systèmes techniques industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

Plus en détail

ETUDE DE LA COMMUNICATION AVEC LA CARTE A PUCE

ETUDE DE LA COMMUNICATION AVEC LA CARTE A PUCE FP1 : ETUDE DE LA COMMUNICATION AVEC LA CARTE A PUCE Durée : 18H00 Objectif spécifique : l'élève devra être capable de... Décrire le principe de fonctionnement de la carte à puce. Afficher plusieurs trames

Plus en détail

Guide Utilisateur. + Code (code client, codes secteur 1, codes. + Code client ou 3 codes «service» + 1 des 3 codes du secteur 1

Guide Utilisateur. + Code (code client, codes secteur 1, codes. + Code client ou 3 codes «service» + 1 des 3 codes du secteur 1 Rappel des principales commandes Surveillance totale : + Code (code client, codes secteur, codes secteur, codes de service) F Guide Utilisateur Arrêt total : + Code client ou codes «service» Arrêt «secteur»

Plus en détail

La communication et la gestion de l'information

La communication et la gestion de l'information La communication et la gestion de l'information louispayen.apinc.org aod.fr alarmeetprotection.com jrinternational.fr Centre d'intérêt 7 : Comment sont configurés les équipements Question 1 : Quelles sont

Plus en détail

Mise en œuvre du boîtier Autoprog

Mise en œuvre du boîtier Autoprog Mise en œuvre du boîtier Autoprog La prise en main - Le matériel - Programme 1 : comment allumer une D.E.L.? - Programme 2 : comment faire fonctionner un moteur électrique dans les deux sens? - Programme

Plus en détail

Atelier C - FluidSIM CFL02 : Introduction à l automatisme sous FluidSIM Pilotage des stations Festo MPS

Atelier C - FluidSIM CFL02 : Introduction à l automatisme sous FluidSIM Pilotage des stations Festo MPS Atelier C - FluidSIM CFL02 : Introduction à l automatisme sous FluidSIM Pilotage des stations Festo MPS CFL02 Page 1 Le logiciel FluidSIM va nous permettre de réaliser et simuler des automatismes. De plus,

Plus en détail

DECODER LES GRAFCET ET REPERER LES DIFFERENTS POINTS DE VUE

DECODER LES GRAFCET ET REPERER LES DIFFERENTS POINTS DE VUE MI V B DECODER LES GRAFCET ET REPERER LES DIFFERENTS POINTS DE VUE Maintenance industrielle Niveau V CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 9, rue Pierre Baizet - CP - 696 Lyon cedex 9 7 9 8-78 7 7 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable)

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable) Objectifs : S2-4 Descripteurs : système de distribution pneumatique. 1. Réseau Pneumatique L énergie pneumatique utilise l air comprimé comme fluide pour le transport de l énergie et sa transformation

Plus en détail

La technologie peut-elle contribuer à la préservation de la planète?

La technologie peut-elle contribuer à la préservation de la planète? La technologie peut-elle contribuer à la préservation de la planète? La domotique pour faire des économies Comment augmenter le confort de la maison tout en faisant des économies d énergie? La domotique

Plus en détail

CHAINE D INFORMATION CHAINE D ENERGIE

CHAINE D INFORMATION CHAINE D ENERGIE CENTRE D INTERET N 6 : COMMENT EST COMMANDÉ UN OBJET TECHNIQUE? DOMAINE D'APPLICATION : CONFORT ET DOMOTIQUE CHAINE D INFORMATION CHAINE D ENERGIE Simples ou complexes, les systèmes automatisés sont partout

Plus en détail

Ex 4.1 Feux de circulation

Ex 4.1 Feux de circulation Ex 4.1 Feux de circulation A) Un feu pour piéton sur une route droite peut être vu comme une machine à 2 états (au total 4 feux a gérer). Dans l'état de repos les voitures passent. Si un piéton demande

Plus en détail

Afficheurs OLED RAX 133Y RAX134Y

Afficheurs OLED RAX 133Y RAX134Y Afficheurs OLED RAX 133Y RAX134Y Ces afficheurs OLED* permettent d afficher 16 caractères sur 2 lignes (RAX-133Y) et 20 caractères sur 4 lignes (RAX-134Y). Ils sont équipés d'un module de gestion PICAXE

Plus en détail

REGULATION DE TEMPERATURE

REGULATION DE TEMPERATURE Cours 1ELEEC E2 ETUDE D UN OUVRAGE S4 : Communication et traitement de l information REGULATION DE TEMPERATURE S4.4 : Traitement de l information 1. MISE EN SITUATION : Une chaîne de traitement de surface

Plus en détail

Réalisation d'un monte charge Séquence 2 : Schématisation et représentation fonctionnelle Comment réaliser une maquette de monte-charge?

Réalisation d'un monte charge Séquence 2 : Schématisation et représentation fonctionnelle Comment réaliser une maquette de monte-charge? Comment réaliser une maquette de montecharge? Situation problème: Je veux réaliser la montée et la descente d'une charge de 200 grammes sur une hauteur de 20cm en tournant une manivelle dans un sens pour

Plus en détail

Atelier C : TIA Portal CTIA10 : Introduction à la programmation Grafcet sous Siemens TIA Portal

Atelier C : TIA Portal CTIA10 : Introduction à la programmation Grafcet sous Siemens TIA Portal Atelier C : TIA Portal CTIA10 : Introduction à la programmation Grafcet sous Siemens TIA Portal ² CTIA10 : Introduction à la programmation Grafcet sous Siemens TIA Portal Page 1 Table des matières 1 Buts

Plus en détail

Activités de Découverte de

Activités de Découverte de Activités de Découverte de la Maintenance des Equipements Industriels Vous allez découvrir quelques aspects et compétences du métier de la maintenance industrielle Métier de la Maintenance Industrielle

Plus en détail

Guide Utilisateur. Sommaire

Guide Utilisateur. Sommaire F Guide Utilisateur 1 2 3 4 5 7 8 9 10 11 12 Sommaire Les touches et les voyants Les codes d accès Les signaux sonores Mise sous surveillance totale Arrêt Mise sous surveillance partielle SOS et Feu Carillon

Plus en détail

Le fonctionnement de cet ascenseur peut être représenter graphiquement (suite d actions et de tests) pour que tout le monde puisse le comprendre.

Le fonctionnement de cet ascenseur peut être représenter graphiquement (suite d actions et de tests) pour que tout le monde puisse le comprendre. I. Introduction : Tu as vu lors de la précédente séance sur les automatismes que l ascenseur de ton immeuble était un automatisme composé d une partie opérative et d une partie commande. Le fonctionnement

Plus en détail

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

2. PRINCIPAUX SYMBOLES UTILISES POUR LA CONSTRUCTION D'UN ORGANIGRAMME. Traitement

2. PRINCIPAUX SYMBOLES UTILISES POUR LA CONSTRUCTION D'UN ORGANIGRAMME. Traitement 1. L'ORGANIGRAMME : UN DIAGRAMME FONCTIONNEL. Les diagrammes fonctionnels permettent de décrire le fonctionnement des systèmes automatisés plus simplement qu'avec un texte. L'organigramme est une représentation

Plus en détail

SYSTEME D ALARME. Etude d un objet technique : Centrale d alarme. LP Porte d Aquitaine - Thiviers Page 1/13

SYSTEME D ALARME. Etude d un objet technique : Centrale d alarme. LP Porte d Aquitaine - Thiviers Page 1/13 Etude d un objet technique : Centrale d alarme? Page 1/13 Mise en situation : 1/ Présentation du système : Le nombre de cambriolages étant en constante progression, de nombreux établissements publics,

Plus en détail

A la découverte des capteurs 1/6

A la découverte des capteurs 1/6 But de l'activité Amuse-toi avec les dont tu disposes dans ton atelier. En les connectant à l ordinateur, programme une petite station météo, une station d alarme, une hôtesse d accueil automatique pré-requis

Plus en détail

MAQU PLUS Feux de carrefour Repérage des composants

MAQU PLUS Feux de carrefour Repérage des composants NOM : Prénom : ème Feux de carrefour Repérage des composants Travail à faire : - Vous devez repérer les différents éléments de la maquette par le repère correspondant indiqué sur le tableau. - Mettre la

Plus en détail

Guide utilisateur. Sommaire

Guide utilisateur. Sommaire Guide utilisateur Sommaire Glossaire 3 Les touches et les voyants 4 Les codes d accès 5 Les signaux sonores 6 Mise sous surveillance totale 7 Arrêt 7 Mise sous surveillance partielle 8 SOS et Feu 8 Carillon

Plus en détail

Cours 420-KH6-LG, Développement de systèmes industriels Devoir No1 Pondération 10% Date de remise : mercredi 29 février 2012

Cours 420-KH6-LG, Développement de systèmes industriels Devoir No1 Pondération 10% Date de remise : mercredi 29 février 2012 Collège Lionel Groulx, Hiver 2012 Département d'informatique Cours 420-KH6-LG, Développement de systèmes industriels Devoir No1 Pondération 10% Date de remise : mercredi 29 février 2012 Objectifs : 1.

Plus en détail

Ecolpap FICHE TRAVAIL. Nom : Prénom : MSMA. Support d activité :

Ecolpap FICHE TRAVAIL. Nom : Prénom : MSMA. Support d activité : Nom : Prénom : FICHE TRAVAIL Support d activité : Objectif du TP : L élève sera capable : - De mettre en service le système et de choisir un mode de marche approprié à une situation de production, de réglage

Plus en détail

Analyse des systèmes Structure d un système technique

Analyse des systèmes Structure d un système technique Analyse des systèmes Structure d un système technique http://perso.numericable.fr/starnaud/ 1. Définitions Système : Un système est une association structurée d éléments ayant des relations entre eux.

Plus en détail

CIM Fabrication Assistée par Ordinateur

CIM Fabrication Assistée par Ordinateur INDEX CIM EN CONFIGURATION DE BASE CIM EN CONFIGURATION AVANCÉE CIM EN CONFIGURATION COMPLÈTE DL CIM A DL CIM B DL CIM C DL CIM C DL CIM A DL CIM B La Fabrication Assistée par Ordinateur (FAO) est un procédé

Plus en détail

Principes de base d'une alarme Anti intrusion

Principes de base d'une alarme Anti intrusion Principes de base d'une alarme Anti intrusion 1 Présentation Ce cours a pour but de vous apprendre les principes de base d'une alarme. Toutes les alarmes aussi sophistiquées soit elles utilisent ces principes.

Plus en détail

4.1 SÉQUENCES À PLUSIEURS ACTIONNEURS

4.1 SÉQUENCES À PLUSIEURS ACTIONNEURS h jgbjgbjg hlk bjgbjgb sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh hlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y hlkj jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh hjkoop;y dpi jgbjgbj bbsghhhf

Plus en détail

Et si le futur était déja là?

Et si le futur était déja là? Formation sur la domotique Document réalisé par M. PUJADES Domotique La Sous le tutelle de M. PETRELLA Année 2010 Et si le futur était déja là? D De l automatisme à la domotique... Simples ou complexes,

Plus en détail

- exercice de prise en main de Maqplus -le chauffage -éclairage simple -éclairage départ et arrivée -alarme simple -alarme évoluée -chauffage,

- exercice de prise en main de Maqplus -le chauffage -éclairage simple -éclairage départ et arrivée -alarme simple -alarme évoluée -chauffage, - exercice de prise en main de Maqplus -le chauffage -éclairage simple -éclairage départ et arrivée -alarme simple -alarme évoluée -chauffage, régulation évoluée 1 EXERCICE DE PRISE EN MAIN DE MAQPLUS

Plus en détail

Éléments du colis. 1x 10 11. 3x 1016. 3x 1014. 2x 1021. 1 x 1 0 1 2. 1x 1024. 1 x 1018. 1x 1022

Éléments du colis. 1x 10 11. 3x 1016. 3x 1014. 2x 1021. 1 x 1 0 1 2. 1x 1024. 1 x 1018. 1x 1022 PRO 800 Éléments du colis 1x 1000 3x 1001 6x 1002 6x 1003 4x 1004 4x 1005 6x 1006 4x 1007 2x 1008 2x 1009 1x 1010 3x 1016 1x 1015 3x 1014 1x 1022 2x 1013 1 x 101 7 1 x 1018 1x 1020 2x 1023 1x 10 11 1x

Plus en détail

PRESSE ELECTRIQUE DISTRIBUTION ASSUREE PAR. Tél. : 04-74-92-19-19 Fax : 04-74-92-19-18 E.mail : transligne@transligne.fr

PRESSE ELECTRIQUE DISTRIBUTION ASSUREE PAR. Tél. : 04-74-92-19-19 Fax : 04-74-92-19-18 E.mail : transligne@transligne.fr PRESSE ELECTRIQUE DISTRIBUTION ASSUREE PAR Tél. : 04-74-92-19-19 Fax : 04-74-92-19-18 E.mail : transligne@transligne.fr SOMMAIRE 1. SCHEMA DE PRINCIPE... 3 2. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES... 4 2.1. PARTIE

Plus en détail

TECHNOLOGIE. Manuel d activités

TECHNOLOGIE. Manuel d activités REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION TECHNOLOGIE 2 ème année de l enseignement secondaire Sciences Manuel d activités Les auteurs Robéi BENSEIF Inspecteur principal M ed Sadok JEBAHI Inspecteur

Plus en détail

Nous vous remercions d'avoir choisi la Commande de prise sans fil d'ideal Security (SK635).

Nous vous remercions d'avoir choisi la Commande de prise sans fil d'ideal Security (SK635). SK635 COMMANDE DE PRISE SANS FIL Nous vous remercions d'avoir choisi la Commande de prise sans fil d'ideal Security (SK635). Si vous avez des questions, des problèmes ou des commentaires pendant l installation,

Plus en détail

AIR CONDITIONNÉ AUTOMATIQUE

AIR CONDITIONNÉ AUTOMATIQUE 1 10 2 3 4 A. TABLEAU DE COMMANDE CONDUCTEUR 1 - Régulation de confort automatique Un appui sur cette commande, confirmé par l affichage du voyant A/C et de AUTO sur l afficheur, permet de gérer automatiquement

Plus en détail

DISTRIBUER L ENERGIE LES DISTRIBUTEURS

DISTRIBUER L ENERGIE LES DISTRIBUTEURS DISTRIBUER L ENERGIE LES DISTRIBUTEURS L énergie pneumatique est distribuée à l actionneur sur ordre de l unité de traitement. Cette énergie pneumatique est transformée en énergie mécanique afin de mouvoir

Plus en détail

DOMOTIQUE Les fonctions d'un système d'alarme

DOMOTIQUE Les fonctions d'un système d'alarme Page 1/4 1. Les principaux éléments d'un système d'alarme 1.1 La centrale d'alarme Elle reçoit les signaux en provenances des détecteurs qu'elle analyse. Elle déclenche l'alarme en mettant en fonctionnement

Plus en détail

Les Systèmes Automatisés

Les Systèmes Automatisés Les Systèmes Automatisés Simples ou complexes, les systèmes automatisés sont partout dans notre environnement quotidien Ils vont probablement se développer de plus en plus et prendre une place plus importante

Plus en détail

REPERER ET IDENTIFIER LES COMPOSANTS PNEUMATIQUES

REPERER ET IDENTIFIER LES COMPOSANTS PNEUMATIQUES MI-IV-202B REPERER ET IDENTIFIER LES COMPOSANTS PNEUMATIQUES MAINTENANCE INDUSTRIELLE Niveau IV 2006 CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 80 51 53-04

Plus en détail

COMPETENCES ATTENDUES

COMPETENCES ATTENDUES ACTIVITE CAPTEUR DE TEMPERATURE LE SECATEUR CENTRE D INTERET CI.9 : ACQUISITION DES INFORMATIONS THEME : I4 COMPETENCES ATTENDUES - Identifier les constituants matériels du système d'acquisition. - Caractériser

Plus en détail

Contrôle d accès UTIL TP N 1 découverte

Contrôle d accès UTIL TP N 1 découverte Contrôle d accès UTIL TP N 1 découverte A partir de : Documents sur CD TIL : \CD usesame\documentations\produits_til\modules\util_tillys fpr_utilv2.pdf FTe_UTiL_V2.pdf UTiL2_express.pdf \CD usesame\documentations\logiciels_til\tilman

Plus en détail

LYCEE PROFESSIONNEL DESCARTES

LYCEE PROFESSIONNEL DESCARTES LYCEE PROFESSIONNEL DESCARTES THEME : BEP ELECTROTECHNIQUE Montages pneumatiques simples EPREUVE PROFESSIONNELLE Intervention Technique DUREE : 4 heures Savoirs Technologique : S2-4 Utilisation de l énergie

Plus en détail

ZEN 1008. Guide. l Utilisateur. 1 Le clavier de commande page 2. 2 Les modes de fonctionnement page 3

ZEN 1008. Guide. l Utilisateur. 1 Le clavier de commande page 2. 2 Les modes de fonctionnement page 3 ZEN 1008 Guide de l Utilisateur 1 Le clavier de commande page 2 2 Les modes de fonctionnement page Mode «Marche totale» Mode «Marche partielle» Mode «Arrêt» Mode «Service» Mode «Marche secteur 1 ou Secteur

Plus en détail

Principe de la variation de portée d une grue portuaire

Principe de la variation de portée d une grue portuaire 30t La variation de l angle -α- formé par la flèche et l horizontale engendre la variation de portée du crochet de levage. L angle -α- varie de 20 à 80 soit environ 60. La flèche de 30tonnes est mue au

Plus en détail

Logiciel d'application Tebis

Logiciel d'application Tebis Logiciel d'application Tebis TL223B V 2.x Volet roulant TL225B V 2.x Volet roulant Référence produit Désignation produit TXA 223 TXA 225 Module 4 sorties volets roulants 230V~ Module 4 sorties volets roulants

Plus en détail

REGULATEUR GEODUNE Notice d utilisation

REGULATEUR GEODUNE Notice d utilisation REGULATEUR GEODUNE Notice d utilisation SAS au Capital de 157 750 - R.C.S. Meaux 800 613 028 - SIRET 800 613 028 00011 - NAF 2812Z VIMATHERM SAS Rue Gutenberg ZI les Carreaux 77440 LIZY SUR OURCQ Tél.

Plus en détail

Catalogue - Formation en «électropneumatique et systèmes automatisés process control system»

Catalogue - Formation en «électropneumatique et systèmes automatisés process control system» entre echnologies Avancées Catalogue - en «électropneumatique et systèmes automatisés process control system» 2012-2013 Boulevard du Château 12, 7800 ATH Tél : 068/26.88.80 Fax : 068/26.88.81 E-Mail :

Plus en détail

CONFORT & DOMOTIQUE D.S. PREMIER TRIMESTRE CORRECTION. ETUDE DU FONCTIONNEMENT D'UNE CENTRALE d'alarme INCENDIE INSTALLEE DANS UN BÂTIMENT COLLECTIF

CONFORT & DOMOTIQUE D.S. PREMIER TRIMESTRE CORRECTION. ETUDE DU FONCTIONNEMENT D'UNE CENTRALE d'alarme INCENDIE INSTALLEE DANS UN BÂTIMENT COLLECTIF CONFORT & DOMOTIQUE D.S. PREMIER TRIMESTRE CORRECTION ETUDE DU FONCTIONNEMENT D'UNE CENTRALE d'alarme INCENDIE INSTALLEE DANS UN BÂTIMENT COLLECTIF Présentation du système : Centrale Alarme Incendie Alarme

Plus en détail

Confort et Domotique. Janvier 2009 - Torrese L. & Surgand G. Février 2009 Torrese L. & Surgand G.

Confort et Domotique. Janvier 2009 - Torrese L. & Surgand G. Février 2009 Torrese L. & Surgand G. Confort et Domotique Janvier 2009 - Torrese L. & Surgand G. LE CONFORT DEFINITIONS Confort n.m. : Tout ce qui contribue au bien-être, à la commodité de la vie matérielle. Le confort d un appartement. (Petit

Plus en détail

Pneumatique Schémas de principe

Pneumatique Schémas de principe Pneumatique Schémas de principe 1 Schéma de principe Commande d un vérin à simple effet Problème posé : Le piston d un vérin à simple effet doit amorcer son mouvement de sortie dès qu on actionne un bouton

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE DEVOIR LIBRE

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE DEVOIR LIBRE I INTRODUCTION : 1) Citer la fonction globale des systèmes suivants : Scooter : Marteau : Grille pain : Téléphone portable : Agrafeuse : 2) De quelle famille font partie les systèmes suivants? DM Etude

Plus en détail

Domotique. Et si le futur était déjà là? dans les ateliers de production que dans les divers bureaux des entreprises, ainsi que dans la domotique

Domotique. Et si le futur était déjà là? dans les ateliers de production que dans les divers bureaux des entreprises, ainsi que dans la domotique Document réalisé par P. Pujades Année 2011 Domotique La Amélioration N. Tourreau P. Pujades Année 2014 Et si le futur était déjà là? Formation sur les systèmes automatisés. D De l automatisme à la domotique...

Plus en détail

Configurateur Tebis TX100

Configurateur Tebis TX100 Configurateur Tebis T100 Fonctions Chauffage : Vanne motorisée à régulation intégrée Caractéristiques électriques/mécaniques : voir notice du produit Référence produit Désignation produit Version T100

Plus en détail

Pour vous c est facile

Pour vous c est facile 3 e - Séquence N 1 : Besoin et Cahier des Charges Adaptation d environnement Nom : Prénom : Classe : Date : / / Pour vous c est facile Coller ici la vignette de la situation déclenchante : Pouvons-nous

Plus en détail

Les. Actionneurs. Introduction. Sommaire. Au passage savez-vous que... Asimo, un robot humanoïde capable de marcher et courir.

Les. Actionneurs. Introduction. Sommaire. Au passage savez-vous que... Asimo, un robot humanoïde capable de marcher et courir. Actionneurs Les Asimo, un robot humanoïde capable de marcher et courir. Robot industriel permettant d imiter des mouvements pénibles, voire dangereux. Et si les machines arrivaient à recréer les mouvements

Plus en détail

Schémas électrique et pneumatique

Schémas électrique et pneumatique Annexe 08 - Schémas électrique et pneumatique Page 1/8 Schémas électrique et pneumatique 1) RAPPEL : ÉNERGIE DE COMMANDE ET DE PUISSANCE... 1 2) TECHNOLOGIE «TOUT PNEUMATIQUE» : C EST A DIRE COMMANDE PNEUMATIQUE

Plus en détail