VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE"

Transcription

1 VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Formations 2014

2 Soucieux de s inscrire dans une démarche de prise en compte des préoccupations de qualité environnementale et de développement durable dans le bâti et dans l aménagement urbain, le CAUE du Val-de-Marne a créé, en 2007, l Agence de l énergie du Val-de-Marne qui a pour vocation d intervenir sur les axes d économies d énergie, d efficacité énergétique et de développement des énergies renouvelables. La collaboration étroite entre architectes, urbanistes et ingénieurs conseillers info-énergie, permettent au CAUE et à l Agence de l énergie de réunir compétences et expertises variées, de concilier au mieux problématiques environnementales et qualité architecturale et urbaine et ainsi de répondre de façon très complète aux préoccupations des particuliers, des professionnels ou des collectivités. 2

3 VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE EDITO La problématique énergétique et climatique à l échelle urbaine ou territoriale est devenue une composante essentielle des politiques de développement durable, déclinées à travers différents enjeux : la contribution à la lutte contre le changement climatique et la pollution atmosphérique, la gestion efficace de l énergie et la baisse du budget «énergie» des collectivités et intercommunalités, la valorisation des sources d énergie locales et renouvelables, la prise en compte des impacts énergétiques des aménagements. De nombreux acteurs publics, privés et associatifs, interviennent sur ces sujets. Afin que ces politiques publiques prennent toute leur efficacité, il est nécessaire de bien connaître ces différents acteurs et leurs missions ainsi que les possibilités de mise en œuvre d actions partenariales. Les services des collectivités et intercommunalités ont un rôle déterminant à jouer dans ce dispositif. Forts des nombreuses actions de conseil aux collectivités et aux particuliers, le CAUE 94 et l Agence de l énergie proposent un cycle de formations autour de la lutte contre le changement climatique et la maîtrise de l énergie.

4 PRINCIPE ET MODALITÉS Ces formations professionnelles sont destinées aux services des collectivités territoriales et de l Etat concernés par la maîtrise de l énergie et la lutte contre le changement climatique. - Service environnement/développement durable/ espaces verts - Service habitat - Service urbanisme/aménagement - Service bâtiment/architecture - Service développement économique FORMAT : Ce programme est composé de 5 formations de mars à octobre Chaque formation se déroule de 9h à 17h soit sur une journée, soit sur deux jours. Elle rassemble un groupe de 30 personnes (maximum) afin de permettre des échanges et des mises en situation. MÉTHODE PÉDAGOGIQUE : Cette formation repose sur une alternance d apports de savoirs et d éclairages sur des exemples concrets : exposés en salle, visites commentées et mises en situation. Des ateliers d échanges avec des experts et des professionnels permettront de faire émerger de nouveaux questionnements, de trouver des solutions à apporter et de comprendre les méthodes à mobiliser. 4

5 TARIFS : 100 par formation d une journée 160 par formation de deux journées 500 pour les cinq formations Le tarif de formation s entend toutes charges comprises, le CAUE 94 n est pas assujeti à la TVA. Le tarif de formation ne prend pas en charge les frais de repas. Toute inscription qui ne sera pas annulée à moins de 10 jours à l avance sera considérée comme définitive. Pour les tarifs de groupe ou une demande de formation spécifique pour l ensemble des techniciens d une collectivité, contacter l Agence de l énergie du Val-de-Marne. LIEUX DE FORMATION : Au siège du CAUE 94 situé au 36 rue Edmond Nocard à Maisons- Alfort (94 700) - plan d accès sur Métro ligne 8 : école vétérinaire - Maisons-Alfort EQUIPE PÉDAGOGIQUE : - Anne-Marie Monier, architecte, urbaniste - Laëtitia Grigy, architecte, urbaniste - Richard Wissler, architecte - Tony Ferreira, ingénieur - Alexis Monteil, ingénieur - Fanny Mujezinowich, ingénieur - Emmanuelle Stalla-Bourdillon, architecte INTERVENANTS EXTÉRIEURS : Agences d architecture, maîtres d ouvrages publics, bureaux d études, 5

6 QUELLE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE POUR RÉPONDRE AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ET À LA DIMINUTION DES RESSOURCES? Vendredi 21 mars Thématique Cette 1ère formation s adresse à tout agent souhaitant avoir une culture générale sur les enjeux énergétique et climatique à différentes échelles et leurs conséquences probables sur le cadre de vie dans le Val-de-Marne, ainsi que des exemples de politiques publiques de transition énergétique menées localement. Contenu Quelle connaissance des changements globaux en 2014? Vulnérabilité et adaptation au changement climatique des territoires 2- Transition énergétique et écologique: synthèses du débat national et projet de loi. Avenir des différentes sources d énergie (pétrole, gaz, nucléaire, énergies renouvelables) 3- Exemples de politiques de transition à l échelle locale 4- Visite d un bâtiment à haute performance environnementale 6

7 COMMENT LE PLU PEUT-IL RÉPONDRE AUX ENJEUX ÉNERGIE/CLIMAT? Jeudi 12 et vendredi 13 juin Thématique Dorénavant le plan local d urbanisme doit répondre à différents enjeux énergétiques et climatiques. Quels sont-ils et comment les PLU ont-t-il évolué avec les lois Grenelle? Comment peuvent-ils répondre aux enjeux énergie/climat? Contenu Impact des lois Grenelle sur les plans locaux. 2- Interaction avec les politiques territoriales de développement durable (plan climat, agenda 21, PLD, PLH) 3- Intégration de problématiques énergie/climat dans les différentes composantes des PLU 4- Retours d expériences de collectivités. 7

8 COMMENT ENCOURAGER LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT SUR UN TERRITOIRE? Jeudi 3 juillet Thématique La rénovation énergétique de l habitat est un enjeu majeur et d actualité. Comment appréhender le bâti existant dans toutes ses composantes et favoriser une rénovation pérenne? Quelle dynamique lancer sur un territoire, vers quels publics et avec quels outils? Contenu Les enjeux de la rénovation énergétique de l habitat. Objectifs de rénovation. 2- Typologies d habitat et faisabilité technique en matière de rénovation énergétique. 3- Méthodologie de mise en œuvre de dispositifs d accompagnement des publics (particuliers, copropriétés, professionnels); information, suivi, accompagnement technique et financier, aide au choix des entreprises du bâtiment. 4- Retours d expériences sur des pratiques locales. 8

9 COMMENT AMÉLIORER LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES COMMERCES? Vendredi 19 septembre Thématique Le commerce et les services de proximité peuvent être vulnérables au renchérissement des énergies fossiles et sont peu pris en compte dans les politiques publiques de lutte contre le changement climatique. Dès lors, comment améliorer leurs performances énergétiques et limiter leur vulnérabilité? Contenu Les enjeux environnementaux du commerce et de l artisanat : enjeux généraux et panorama régional des consommations d énergie. 2- Rappel des définitions essentielles et notions de thermique : besoins, déperditions et consommations d énergie. 3- Evolution de la réglementation concernant les commerces et services : réglementation thermique, réglementation sur l éclairage. 4- Outils et pistes d améliorations énergétiques des commerces. 5- Exemples de mise en œuvre d une politique locale. 9

10 COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE PUBLIQUE DE LUTTE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE? Vendredi 10 octobre Thématique Alors que les prix de l énergie augmentent, de nombreux ménages se retrouvent dans une situation de «précarité énergétique» aux conséquences sociales, sanitaires et économiques insupportables. Comment mettre en œuvre une politique de lutte contre la précarité énergétique? Contenu Qu est-ce que la précarité énergétique et comment la définit-on? 2- Méthodes et acteurs de repérage de la précarité énergétique. 3- Dispositifs techniques, organisationnels et financiers de lutte contre la précarité énergétique : repérage et information des ménages, diagnostic et traitement léger, travaux lourds, suivi des familles. 4- Retours d expériences sur des pratiques locales. 10

11 BULLETIN D INSCRIPTION à retourner avant le 10 janvier 2014 à : l Agence de l énergie du Val-de-Marne / CAUE rue Edmond Nocard MAISONS-ALFORT Renseignements / Inscriptions : Alexis Monteil / Anne-Marie Monier - T Nom... Prénom... Fonction... Collectivité / Structure... Adresse Téléphone... / Fax... Portable... / ... J E M I N S C R I S 21 mars Quelle transition énergétique pour répondre au changement climatique et à la diminution des ressources? 12 et 13 juin Comment le PLU peut-il répondre aux enjeux énergie/climat? 03 juillet Comment encourager la rénovation énergétique de l habitat sur un territoire? 19 septembre Comment améliorer la performance énergétique des commerces? 10 octobre Comment mettre en œuvre une politique publique de lutte contre la précarité énergétique? Fait à... Le... Signature / cachet de la structure

12 rue Edmond Nocard Maisons-Alfort T

Logements. en Île-de-France

Logements. en Île-de-France Logements collectifs en Île-de-France FORMATION 2014 Un cycle de formation proposé par les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement de Paris, des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis

Plus en détail

F O R M A T I O N 2 0 1 5

F O R M A T I O N 2 0 1 5 HABITAT A R C H I T E C T U R E S F O R M A T I O N 2 0 1 5 LOGEMENTS COLLECTIFS *Les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement (CAUE) sont des associations départementales créées par

Plus en détail

Architectures de l'habitat FORMATION 2016 LOGEMENTS COLLECTIFS EN ÎLE-DE-FRANCE

Architectures de l'habitat FORMATION 2016 LOGEMENTS COLLECTIFS EN ÎLE-DE-FRANCE Architectures de l'habitat FORMATION 2016 LOGEMENTS COLLECTIFS EN ÎLE-DE-FRANCE *Les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement (CAUE) sont des associations départementales créées par la

Plus en détail

SENSIBILISATION À L AUTOPRODUCTION ACCOMPAGNÉE : FAIRE ET EN FAISANT SE FAIRE

SENSIBILISATION À L AUTOPRODUCTION ACCOMPAGNÉE : FAIRE ET EN FAISANT SE FAIRE SENSIBILISATION À L AUTOPRODUCTION ACCOMPAGNÉE : FAIRE ET EN FAISANT SE FAIRE Dans le contexte actuel de croissance des difficultés économiques, financières et sociales des plus pauvres, les collectivités

Plus en détail

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes»

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» FORMA-CLLAJ formation 2012 / /Directeurs // Responsables // Élus // Cadres administratifs // Agents de collectivités territoriales

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

FORMATION de «1 000 JEUNES BENEVOLES FUTURS DIRIGEANTS»

FORMATION de «1 000 JEUNES BENEVOLES FUTURS DIRIGEANTS» FORMATION de «1 000 JEUNES BENEVOLES FUTURS DIRIGEANTS» Principe: Le ministère des sports et le mouvement sportif lancent, en 2012, l opération «1000 jeunes bénévoles futurs dirigeants» pour - favoriser

Plus en détail

L ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTERIEUR ET BARDAGE RAPPORTE

L ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTERIEUR ET BARDAGE RAPPORTE Intitulé de la formation Intitulé de la formation L ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTERIEUR ET BARDAGE RAPPORTE OPTIMISATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DE L ENVELOPPE DES BATIMENTS CONSTRUCTION NEUVE ET

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Projet d efficacité énergétique pour les villes. Appel à manifestation d intérêt

Projet d efficacité énergétique pour les villes. Appel à manifestation d intérêt Projet d efficacité énergétique pour les villes Appel à manifestation d intérêt TABLE DES MATIERES 1. Présentation synthétique du projet d efficacité énergétique pour les villes...3 1.1. Principaux objectifs...3

Plus en détail

LANCEMENT DU CENTRE DE RESSOURCES

LANCEMENT DU CENTRE DE RESSOURCES DOSSIER DE PRESSE DECEMBRE 2014 LANCEMENT DU CENTRE DE RESSOURCES LE NOUVEL OUTIL DE VEILLE ET D EXPERTISE POUR LE COMMERCE ET L ARTISANAT DES ACTEURS LOCAUX 1/6 COMMUNIQUE DE PRESSE Décembre 2014 Epareca

Plus en détail

LES ENJEUX ENERGETIQUES DU BATIMENT DE DEMAIN :

LES ENJEUX ENERGETIQUES DU BATIMENT DE DEMAIN : STAGE DE FORMATION MDE LES ENJEUX ENERGETIQUES DU BATIMENT DE DEMAIN : LE BBC ET LA RT 2012 Contexte Alors que la RT2012 va bientôt paraître dans le journal officiel, la prise de conscience de l importance

Plus en détail

PARIS \\ 26 & 27 novembre

PARIS \\ 26 & 27 novembre BIM Construire, exploiter, rénover avec le BIM PARIS \\ 26 & 27 novembre Les intervenants Deux formateurs consultants, experts du BIM et du logement social, animeront les débats tout au long des deux jours.

Plus en détail

CYCLE DE CONFÉRENCES. Art nouveau, art déco

CYCLE DE CONFÉRENCES. Art nouveau, art déco CYCLE DE CONFÉRENCES Art nouveau, art déco octobre 2014 - avril 2015 ART NOUVEAU, ART DÉCO La sensibilisation du grand public à l architecture est au cœur même des missions du Conseil d Architecture, d

Plus en détail

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils PLAN CLIMAT-ENERGIE TERRITORIAL DE Poitiers Février 2013 SOMMAIRE Agenda 21 Objectifs et moyens Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation Outils EDITO Une collectivité pionnière

Plus en détail

SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP

SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP Durée : 2 jours - Lieu : Paris Lundi 23 et Mardi 24 Septembre 2013 Lundi 10 et Mardi 11 Février 2014 Lieu de la formation CLUB CONFAIR

Plus en détail

Plan d éducation au développement durable. Eduquer à la mobilité. Propositions de trois partenaires

Plan d éducation au développement durable. Eduquer à la mobilité. Propositions de trois partenaires Plan d éducation au développement durable Eduquer à la mobilité Propositions de trois partenaires Cadre de l action Développer l éco-citoyenneté dans la mise en œuvre des politiques publiques Plan d éducation

Plus en détail

INVITATION Le jeudi 7 février 2008 de 8h30 à 11h00 Eurosites George V, Paris 8 e. www.conference-daesign.com. Avec la participation de

INVITATION Le jeudi 7 février 2008 de 8h30 à 11h00 Eurosites George V, Paris 8 e. www.conference-daesign.com. Avec la participation de INVITATION Le jeudi 7 février 2008 de 8h30 à 11h00 Eurosites George V, Paris 8 e Avec la participation de Cyril Leguillon, Responsable du Département Création et Développement de la Direction de la Formation

Plus en détail

Promouvoir son territoire : stratégie et outils

Promouvoir son territoire : stratégie et outils Formation sur 1 jour 2014 : Présentation et objectifs Les collectivités dans le contexte de mondialisation et de concurrence entre les territoires sont amenées à favoriser de nouveaux modes de développement

Plus en détail

Agence Parisienne du Climat Guichet unique Plate-forme territoriale pour la transition énergétique

Agence Parisienne du Climat Guichet unique Plate-forme territoriale pour la transition énergétique Agence Parisienne du Climat Guichet unique Plate-forme territoriale pour la transition énergétique 1 Une structure inédite fortement partenariale sa gouvernance, ses moyens L'Agence Parisienne du climat

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

REHABILITATION DURABLE ET DIAGNOSTIC TECHNIQUE EN BATI ANCIEN

REHABILITATION DURABLE ET DIAGNOSTIC TECHNIQUE EN BATI ANCIEN Centre de formation à la réhabilitation du patrimoine architectural REHABILITATION DURABLE ET DIAGNOSTIC TECHNIQUE EN BATI ANCIEN PRESENTATION Les travaux de réhabilitation des bâtiments existants se trouvent

Plus en détail

Que serait une garderie respectueuse des principes du développement durable? Spécificités d une garderie durable au sein d un EMS

Que serait une garderie respectueuse des principes du développement durable? Spécificités d une garderie durable au sein d un EMS Que serait une garderie respectueuse des principes du développement durable? Spécificités d une garderie durable au sein d un EMS Mars 2011 La garderie durable Pourquoi? Qu est-ce que c est? Les principes

Plus en détail

Pour un habitat confortable et économe en énergie, consultez gratuitement nos experts!

Pour un habitat confortable et économe en énergie, consultez gratuitement nos experts! le CAUE, les EIE et l ADIL vous guident pour Bien vivre à La Réunion Pour un habitat confortable et économe en énergie, consultez gratuitement nos experts! Tous les experts du CAUE, des EIE et de l ADIL

Plus en détail

7.3. Construire une communication. interactive avec tous les acteurs du. projet

7.3. Construire une communication. interactive avec tous les acteurs du. projet 7.3 Construire une communication interactive avec tous les acteurs du projet Intégrer la communication dans la gouvernance du projet Passer des communications institutionnelles des maîtres d ouvrage à

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

Prévention et gestion des risques : quelle résilience?

Prévention et gestion des risques : quelle résilience? Prévention et gestion des risques : quelle résilience? Organisation : CNFPT-INSET de Dunkerque CEREMA 1 séminaire, 3 sessions, 3 sites 1 er Session 1 : 25 et 26 mars 2015 2 e Session 2 : 17 et 18 juin

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec Nouveauté 2013 en partenariat avec Formation par apprentissage Ingénieur-e en performance énergétique ÉCOLE PUBLIQUE D INGÉNIEUR-E-S Institut National des Sciences Appliquées de Rouen Performance énergétique

Plus en détail

Formation «Appréhender un projet de méthanisation»

Formation «Appréhender un projet de méthanisation» Maison de l Habitat 129 avenue de la République à Clermont-Ferrand Les 23 et 24 avril 2014 Formation «Appréhender un projet de méthanisation» Public Agriculteurs, agents techniques de collectivités, techniciens

Plus en détail

environnementaux (SPRE)

environnementaux (SPRE) Spécificités du Mastère spécialisé (MS) «Santé environnement : enjeux pour le territoire et l entreprise», de la formation d Ingénieur de l EHESP spécialité génie sanitaire (IGS) et du Master 2 santé publique

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES Eléments de définition Les actions de sobriété et d efficacité énergétiques permettent de réduire les consommations d énergie. La sobriété énergétique «consiste à interroger nos besoins puis agir à travers

Plus en détail

LE CONSEIL GENERAL DES DES VOSGES PRESENTE

LE CONSEIL GENERAL DES DES VOSGES PRESENTE LE CONSEIL GENERAL DES LE VOSGES CONSEIL PRESENTE GENERAL DES VOSGES PRESENTE FORMATIONS ACTIONS POUR LES ACTEURS DU TOURISME Schéma Départemental de Développement Touristique des Vosges Programme de formations

Plus en détail

PROGRAMME BADGE VISION MANAGER

PROGRAMME BADGE VISION MANAGER PROGRAMME BADGE VISION MANAGER Vision Manager programme BADGE Ecole internationale de management, l ESC Rennes School of Business a pour vocation de former des managers immédiatement opérationnels. Pour

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan Université d été : Bâtiments, Villes et Territoires durables face aux défis du changement climatique INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES Efficacité énergétique et ville durable : leçons

Plus en détail

Le certificat d économie d énergie

Le certificat d économie d énergie Le certificat d économie d énergie L un des outils proposés par la loi de programme fixant les orientations de la politique énergétique pour arriver à une maîtrise de la demande, est le certificat d économie

Plus en détail

Employeur : quelles actions pour prendre en compte la parentalité des salarié(e)s?

Employeur : quelles actions pour prendre en compte la parentalité des salarié(e)s? Thématique : Conciliation des temps professionnels et personnels des parents salarié(e)s Employeur : quelles actions pour prendre en compte la parentalité des salarié(e)s? Durée et dates : 1 jour - 20

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation Les Jeudis de la Reprise Programme de Formation 1. Les objectifs : L'objectif fondamental de ce dispositif est d'aider un repreneur potentiel à reprendre une. Ce dispositif s'engage à accroître la capacité

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

Restauration scolaire : l'enjeu d e la qualité

Restauration scolaire : l'enjeu d e la qualité Formation sur 1 journée Lundi 20 octobre 2014 ou Jeudi 13 novembre 2014 Présentation et objectifs Cette formation a pour but de définir le contexte global de la restauration scolaire en précisant toutes

Plus en détail

Préparation au concours d entrée en formation d ambulancier

Préparation au concours d entrée en formation d ambulancier Préparation au concours d entrée en formation d ambulancier Chaque année, des candidats échouent au concours d entrée de la formation au Diplôme d Etat d Ambulancier, soit parce qu ils s y sont mal préparés,

Plus en détail

ACTION COLLECTIVE. GPEC EN PME Module 1 FORMATION. «GPEC, une démarche indispensable pour votre entreprise» Référence de l action : TR0674 SAN001

ACTION COLLECTIVE. GPEC EN PME Module 1 FORMATION. «GPEC, une démarche indispensable pour votre entreprise» Référence de l action : TR0674 SAN001 ACTION COLLECTIVE GPEC EN PME Module 1 FORMATION «GPEC, une démarche indispensable pour votre entreprise» Référence de l action : TR0674 SAN001 ORGANISME FORSANE Contact : Anne GOMOND ou Patricia BERTEAU

Plus en détail

ADIL DE L AIN FORMATIONS DROIT ET FINANCEMENT DU LOGEMENT

ADIL DE L AIN FORMATIONS DROIT ET FINANCEMENT DU LOGEMENT ADIL DE L AIN FORMATIONS DROIT ET FINANCEMENT DU LOGEMENT ANNÉE 2014 L équipe des conseillers juristes et financiers de l ADIL de l Ain propose gratuitement des formations destinées à des groupes constitués

Plus en détail

CHARTE de REFERENCEMENT

CHARTE de REFERENCEMENT EUROMETROPOLE DE STRASBOURG Direction de l urbanisme, de l habitat et de l aménagement Service de l Habitat 1 parc de l Etoile 67076 STRASBOURG Cedex DIMINUTION DES LOGEMENTS VACANTS DU PARC PRIVE APPEL

Plus en détail

Transparence et relations avec vos prestataires : Maîtriser les conditions d application

Transparence et relations avec vos prestataires : Maîtriser les conditions d application Transparence et relations avec vos prestataires : Maîtriser les conditions d application (ex : Agences de Communication, Sociétés de RP, Editeurs de presse, Cabinets d études de marché etc ) MARDI 29 SEPTEMBRE

Plus en détail

Offre de formation. CIDFF de Nantes 5, rue Maurice Duval 01/01/2015

Offre de formation. CIDFF de Nantes 5, rue Maurice Duval 01/01/2015 2015 Offre de formation Egalité femmes/hommes U Unn lleevviieerr ddee ddéévveellooppppeem meenntt iinnddiivviidduueell eett ccoolllleeccttiiff CIDFF de Nantes 5, rue Maurice Duval 01/01/2015 Le CIDFF de

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale :

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : 1 -la politique sectorielle 2 - les applications au sein

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

6.2. Valoriser le patrimoine urbain par une nouvelle approche paysagiste intégrée dans une démarche de développement durable

6.2. Valoriser le patrimoine urbain par une nouvelle approche paysagiste intégrée dans une démarche de développement durable 6.2 Valoriser le patrimoine urbain par une nouvelle approche paysagiste intégrée dans une démarche de développement durable Questionner le projet de renouvellement urbain par l axe transversal du paysage

Plus en détail

Etre professionnel dans un Etablissement d Accueil du Jeune Enfant : Découvrir la Petite Enfance

Etre professionnel dans un Etablissement d Accueil du Jeune Enfant : Découvrir la Petite Enfance Cycle réservé aux professionnels * travaillant en crèche, haltegarderie, multi-accueil... Salariés dont le niveau de diplôme est inférieur ou égal au niveau V (www.cncp.gouv.fr) Etre professionnel dans

Plus en détail

Quel accompagnement des territoires pour la transition énergétique? Pôle d appui aux territoires Mardi 9 juin 2015

Quel accompagnement des territoires pour la transition énergétique? Pôle d appui aux territoires Mardi 9 juin 2015 Quel accompagnement des territoires pour la transition énergétique? Pôle d appui aux territoires Mardi 9 juin 2015 Les enjeux de la transition énergétique Enjeux énergétiques liés à la nature des approvisionnements

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

Programme de formation «CAP RSEA»

Programme de formation «CAP RSEA» Programme de formation «CAP RSEA» Amélioration et mesure de la performance économique, sociale, sociétale et environnementale des Entreprises Adaptées Contexte La RSE se définit comme la responsabilité

Plus en détail

Habitats RT2012 & Habitacles interactifs

Habitats RT2012 & Habitacles interactifs Habitats RT2012 & Habitacles interactifs «L énergie positive du bâtiment économe au service du confort.» Présentation générale : Le Cluster Bâtiment Econome lance une nouvelle dynamique en 2013 avec son

Plus en détail

FORMATION 2015-2016. ADNE Ingénierie - 7, Impasse du Châtelet 85000 LA ROCHE SUR YON. www.adne-ingenierie.com / dsakami@adne-ingenierie.

FORMATION 2015-2016. ADNE Ingénierie - 7, Impasse du Châtelet 85000 LA ROCHE SUR YON. www.adne-ingenierie.com / dsakami@adne-ingenierie. FORMATION 2015-2016 ADNE Ingénierie - 7, Impasse du Châtelet 85000 LA ROCHE SUR YON www.adne-ingenierie.com / dsakami@adne-ingenierie.com Tél: 02.51.31.42.66 Fax: 09.89.58.41.27 SIRET : 52099347800020

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du séminaire transition énergétique et écologique Services de l Etat en Aquitaine Lundi 15 décembre 2014 Messieurs les Préfets, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Mettre en œuvre et piloter sa stratégie de développement coopératif en mode projet SÉMINAIRES THÉMATIQUES //

Mettre en œuvre et piloter sa stratégie de développement coopératif en mode projet SÉMINAIRES THÉMATIQUES // SÉMINAIRES THÉMATIQUES // Mettre en œuvre et piloter sa stratégie de développement coopératif en mode projet Les clés pour définir, piloter et communiquer votre portefeuille de projets 22 septembre 2015

Plus en détail

Développez votre activité grâce au digital

Développez votre activité grâce au digital FORMATION PROFESSIONNELLE Développez votre activité grâce au digital Diagnostiquez vos besoins et mettez en place une stratégie efficace de communication digitale & réseaux sociaux 2 jours de formation

Plus en détail

BATI ANCIEN ET PERFORMANCE ENERGETIQUE. Virginie Juteau, architecte conseil Landry Guillaud, conseiller info>énergie

BATI ANCIEN ET PERFORMANCE ENERGETIQUE. Virginie Juteau, architecte conseil Landry Guillaud, conseiller info>énergie BATI ANCIEN ET PERFORMANCE ENERGETIQUE Virginie Juteau, architecte conseil Landry Guillaud, conseiller info>énergie Le CAUE de Saône-et-Loire Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement OBJECTIFS

Plus en détail

Les Formules de l ENFI

Les Formules de l ENFI Les Formules de l ENFI Conseillers en Gestion de Patrimoine tous les trimoines et à pa de s re ai nn io performances. inées aux gest formations dest compétences et er de e pp m lo m ve ga dé Une soucieux

Plus en détail

Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines

Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines Mise en oeuvre 2010 / 2012 2 ème édition Mise à jour du calendrier Définition du développement durable : La terminologie officielle le définit

Plus en détail

Formation des porteurs de projet d hébergement en milieu rural

Formation des porteurs de projet d hébergement en milieu rural Formation des porteurs de projet d hébergement en Cette formation a pour objectif de vous apporter les informations nécessaires à la réalisation de votre projet de gîte et/ou de chambre(s) d hôtes, et

Plus en détail

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable La chaire de Finance et Développement Durable Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable 1 Vers des mécanismes de gestion collective du Développement Durable par une approche

Plus en détail

FORMATION DES ACTEURS ASSOCIATIFS 2015

FORMATION DES ACTEURS ASSOCIATIFS 2015 FORMATION DES ACTEURS ASSOCIATIFS Mieux connaître le monde associatif Développer votre association Diversifier vos pratiques Valoriser votre engagement 1 Point d appui et espace ressources, la Chambre

Plus en détail

Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers

Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers L ACCOMPAGNEMENT DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS PROTECTION DE L ENFANCE Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers Programme Le statut juridique du mineur étranger isolé à son

Plus en détail

La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME

La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME JOURNÉE PROSPECTIVE ET D'ÉMERGENCE DE PROJETS SUR LA MODÉLISATION URBAINE ADVANCITY - 23 SEPTEMBRE 2015 THÈME 3 : COMMENT DÉPLOYER LES APPROCHES DE

Plus en détail

PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS. Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible!

PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS. Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible! PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible! Plan de présentation 1. Les missions de l Agence locale de l énergie et du climat 2. Focus contexte et enjeux

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

Enseigner le développement durable

Enseigner le développement durable Les enjeux Enseigner le développement durable Catalogue de nos outils pédagogiques Édition : octobre 2014 DES RESSOURCES PÉDAGOGIQUES pour les enseignants, animateurs de centres de loisirs et associations.

Plus en détail

Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST)

Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST) Document élaboré par la Commission Enseignement Supérieur du CNESST. Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST) Ce référentiel rassemble des compétences de base en santé et

Plus en détail

SPPPI PACA 26 septembre 2012. Accompagnement des mesures PPRT relatives aux prescriptions de travaux de protection dans le bâti

SPPPI PACA 26 septembre 2012. Accompagnement des mesures PPRT relatives aux prescriptions de travaux de protection dans le bâti SPPPI PACA Accompagnement des mesures PPRT relatives aux prescriptions de travaux de protection dans le bâti Constat : des obstacles à la mise en œuvre des mesures PPRT - des aspects sociaux et habitat

Plus en détail

CYCLE MANAGEMENT DE L INET

CYCLE MANAGEMENT DE L INET CYCLE MANAGEMENT DE L INET Conseiller formation : Anne GERARD Contact inscription : Delphine Marcangeli 03 83 19 22 05 Delphine.marcangeli@cnfpt.fr 1 CYCLE MANAGEMENT DE L INET OBJECTIFS DU CYCLE Ce cycle

Plus en détail

Marchés publics, pratiques abusives et discriminantes : Comment contester?

Marchés publics, pratiques abusives et discriminantes : Comment contester? Marchés publics, pratiques abusives et discriminantes : Comment contester? MARDI 17 NOVEMBRE 2015 PARIS, IBIS STYLES INTERVENANT : Raphaël Apelbaum Avocat associé, Départements Droits public des affaires

Plus en détail

VILLES AMIES DES AÎNÉS

VILLES AMIES DES AÎNÉS Contexte Dunkerque (l Escale) VILLES AMIES DES AÎNÉS UNE DÉMARCHE PARTENARIALE POUR ACCOMPAGNER LE VIEILLISSEMENT ET BIEN VIVRE ENSEMBLE Le réseau francophone des Villes Amies des Aînés se propose de présenter

Plus en détail

Economie des Transports

Economie des Transports «Economie des Transports». Vision Macro et Stratégique La formation se situe au niveau des relations entre Transports, Territoires et Société. Différentes matières sont interactives comme celles en relation

Plus en détail

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux Julie CHEVRIER DREAL Limousin 1 Présentation L Anah est une agence d État créée en 1971, placée sous la double tutelle des ministres des finances

Plus en détail

Quelle est l empreinte biodiversité de votre entreprise?

Quelle est l empreinte biodiversité de votre entreprise? Quelle est l empreinte biodiversité de votre entreprise? Une journée pour piloter vous-même votre stratégie biodiversité Descriptif de formation Amplify Nature L indicateur empreinte biodiversité 1 er

Plus en détail

Catalogue formations Management environnemental 2013

Catalogue formations Management environnemental 2013 Catalogue formations Management environnemental 2012 Catalogue formations Management environnemental 2013 N SIRET 532 707 023 00018 RCS ANNECY --- CODE APE : 7490B. 1 Présentation d ENVOLEA ENVOLEA est

Plus en détail

Quatrième trimestre 2013

Quatrième trimestre 2013 Quatrième trimestre 2013 Scop ARL, immatriculée au RCS de Dunkerque, 53410505100013 Ape 7022Z Innover et créer des valeurs par le développement soutenable Le temps s accélère, le monde se métamorphose

Plus en détail

Mission d évaluation de la performance énergétique. sur le territoire de la COBAS

Mission d évaluation de la performance énergétique. sur le territoire de la COBAS Conférence de Presse jeudi 22 septembre Mission d évaluation de la performance énergétique sur le territoire de la COBAS Dans le cadre de sa compétence d aménagement du territoire, la Communauté d agglomération

Plus en détail

Programme Régional de Professionnalisation des acteurs sur le handicap - 2015 -

Programme Régional de Professionnalisation des acteurs sur le handicap - 2015 - Programme Régional de Professionnalisation des acteurs sur le handicap - 2015 - Un nouveau programme régional de professionnalisation des acteurs de la formation et de l insertion sur le handicap vous

Plus en détail

Compte-rendu LES RENDEZ VOUS DE L ACTU

Compte-rendu LES RENDEZ VOUS DE L ACTU Compte-rendu LES RENDEZ VOUS DE L ACTU NOUVELLES MESURES DE LUTTE CONTRE LE SURENDETTEMENT PROGRAMME PREVISIONNEL TOUT CE QUE LES BAILLEURS SOCIAUX DOIVENT SAVOIR DES LOIS BANCAIRE, DE LA CONSOMMATION

Plus en détail

GT Accompagnement des mesures relatives aux prescriptions de travaux de protection dans l habitat

GT Accompagnement des mesures relatives aux prescriptions de travaux de protection dans l habitat GT Accompagnement des mesures relatives aux prescriptions de travaux de protection dans l habitat Le contexte : la mise en œuvre des Plans de Préventions des Risques Technologiques (PPRT) - les PPRT ont

Plus en détail

[LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES]

[LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES] 2015 [LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES] Programme de formations du 2ème semestre 2015 pour les acteurs de l Economie Sociale et Solidaire [SOMMAIRE] LA CO-OPERATIVE... 3 Nos formations professionnelles

Plus en détail

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ PRIVÉE

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ PRIVÉE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ PRIVÉE Freins, solutions, conseils pour les professionnels Julie Montenoise, Conseillère Info-énergie climat, chargée de l accompagnement des copropriétés à l Agence

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets 28.09.11 : Signature des conventions avec l ADEME Le meilleur déchet

Plus en détail

Formations en. éco-conception Catalogue 2014

Formations en. éco-conception Catalogue 2014 Formations en Catalogue formations éco-conception 2013 éco-conception Catalogue 2014 1 Présentation d ENVOLEA ENVOLEA est une société de conseil industriel, d études et de formation en écoconception et

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

LES CLASSES ENVIRONNEMENT ET TERRITOIRE

LES CLASSES ENVIRONNEMENT ET TERRITOIRE LES CLASSES ENVIRONNEMENT ET TERRITOIRE Présentation d un dispositif pour une Education au Développement Durable Pour informer Faire le point Echanger Développer des projets 1 PARCE QUE LES DOCUMENTALISTES

Plus en détail

Vers une gestion durable des ressources en eau

Vers une gestion durable des ressources en eau Vers une gestion durable des ressources en eau Carrefours de l innovation agronomique Productions végétales et sécheresse Toulouse - 6 juin 2008 Nelly LE CORRE-GABENS Responsable du Service Agronomie-Environnement

Plus en détail

Optimiser et réaménager un site occupé

Optimiser et réaménager un site occupé Optimiser et réaménager un site occupé Durée : 2 jours - Lieu : Paris Lundi 16 et Mardi 17 Décembre 2013 Lundi 23 et Mardi 24 Juin 2014 Lieu de la formation CLUB CONFAIR 54 rue Laffitte 75009 PARIS Au

Plus en détail

DEVELOPPER UNE COMMUNICATION HARMONIEUSE

DEVELOPPER UNE COMMUNICATION HARMONIEUSE DEVELOPPER UNE COMMUNICATION HARMONIEUSE FORMATION EN 3 JOURS OUVERTE A TOUS 16 MAI 6 JUIN 26 JUIN 1 Savoir développer une communication harmonieuse Programme Participer à cette formation vous permettra

Plus en détail

Un séminaire stratégique innovant et dynamisant pour mobiliser votre équipe.

Un séminaire stratégique innovant et dynamisant pour mobiliser votre équipe. Présentation et objectifs.les 6 premiers et très intenses mois de mandat, ont souvent tout juste permis à de nombreuses équipes nouvellement élues de prendre leurs marques, de faire un bilan précis de

Plus en détail

Une participation volontaire des organismes de formation

Une participation volontaire des organismes de formation LES PRINCIPES CLES DE LA DEMARCHE QUALITATIVE D ACCUEIL EN FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE Une participation volontaire des organismes de formation Sur la base du volontariat et dans le cadre d un engagement

Plus en détail

En marche pour la rénovation BBC des logements en Lorraine

En marche pour la rénovation BBC des logements en Lorraine En marche pour la rénovation BBC des logements en Lorraine Contrat Climat Energie Plateformes Locales et Opérations Collectives de Rénovation Energétique de l Habitat AMI «Rénover BBC» SRCAE Objectifs

Plus en détail

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil Aspects réglementaires : RT Eléments par éléments, RT Existant, Décret 2012-111 : Réalisation audit énergétique pour les grandes

Plus en détail