Conséquences de la loi américaine «Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA)» pour les caisses populaires et credit unions

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conséquences de la loi américaine «Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA)» pour les caisses populaires et credit unions"

Transcription

1 Conséquences de la loi américaine «Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA)» pour les caisses populaires et credit unions Le 4 décembre 2012 Dan Lundenberg, associé Grant Thornton, S.E.N.C.R.L. T C Chris Anderson, associé Grant Thornton, S.E.N.C.R.L. T C Meg Hogan, directrice principale Grant Thornton LLP T C g g g

2 Conséquences de la loi américaine «Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA)» pour les caisses populaires et credit unions Introduction de Andy Poprawa,, chef de la direction,soad

3 Ordre du jour Qu est-ce que la FATCA? Importance de la FATCA pour les caisses populaires Qu est-ce que l inscription des institutions financières étrangères (IFE)? Qu est-ce que le régime de déclaration fiscale de la FATCA? Que doivent faire les IFE pour se conformer à la FATCA? Quand la FATCA entre-t-elle t elle en vigueur? 3

4 Mise en garde La FATCA est en constante t évolution Annonce tardive des règles définitives et report de quelques q dates d entrée en vigueur par l Internal Revenue Service (IRS) Accords intergouvernementaux entre certains pays voulant simplifier la déclaration des renseignements Annonce de négociations entre les États-Unis et le Canada pour un accord intergouvernemental Nous devons simplifier certains aspects techniques aux fins de la présentation Veuillez excuser le recours au jargon fiscal américain 4

5 Qu est-ce que la FATCA? Le Congrès américain i a adopté la FATCA en 2010 pour lutter contre la fraude fiscale commise par les citoyens américains à l étranger Les États-Unis exigent de tous leurs citoyens qu ils produisent une déclaration de revenus et paient des impôts sans égard à leur lieu de résidence Bon nombre de citoyens et de résidents canadiens ont la double citoyenneté canadienne et américaine Programmes de divulgation volontaire des actifs détenus à l étranger permettent aux non-déclarants de commencer à produire des déclarations de revenus et d éviter certaines pénalités 5

6 Importance de la FATCA pour les caisses populaires Au titre de la FATCA, les IFE devront : S inscrire auprès de l IRS; Identifier leurs clients qui sont américains; et Signaler ces clients à l IRS Les IFE non participantes en subiront les conséquences : Retenue d impôt américain de 30 % sur leurs sources de revenus américaines et celles de leurs clients 6

7 Les caisses populaires sont des IFE 1. Conclure une entente de type IFE avec l IRS pour devenir une IFE participante p 2. Être «réputée conforme» 3. Choisir i d être «non conforme» Bon nombre de caisses populaires canadiennes pourraient être réputées conformes 7

8 IFE inscrites réputées conformes «IFE locales» L IFE LIFEdétient un permis d exploitation ou est régie par les lois de son pays hôte p. ex. une banque ou une organisation similaire (elle doit aussi se conformer aux exigences du Groupe d action financière [GAFI]) L IFE ne peut avoir de lieu fixe d affaires ni solliciter les titulaires de comptes hors de son pays hôte Au moins 98 pour cent des comptes de l IFE doivent être détenus par des résidents de son pays hôte L IFE doit être assujettie aux exigences de déclarations et de retenues d impôts du pays hôte concernant les comptes détenus par les résidents de ce pays L IFE doit mettre en place des politiques et procédures pour éviter d ouvrir et de maintenir de comptes au nom de citoyens américains déterminés étant des résidents L IFE doit s inscrire auprès de l IRS et repasser la certification de conformité tous les trois ans; elle doit informer l IRS lorsqu elle n est nest plus conforme, le cas échéant 8

9 IFE certifiée comme étant réputée conforme banque locale l non inscriteit N est pas obligée de s inscrire i auprès de l IRS Doit fournir une certification à l agent responsable des retenues américain Elle détient un permis d exploitation et est réglementée en tant que banque Elle n a pas de bureaux à l étranger et ne sollicite pas de comptes à l étranger Ses actifs ne dépassent pas 175 M$ Le pays concerné exige des renseignements ou retient des impôts 9

10 IFE certifiée comme étant réputée conforme IFE ayant des comptes de faible valeur L IFE n est pas obligée de s inscrire auprès de l IRS Elle doit déposer une certification auprès de l agent responsable des retenues américain Les banques et les dépositaires locaux dont les comptes sont de faible valeur sont inclus Les comptes ne peuvent e pas dépasser $ Les actifs ne peuvent avoir dépassé 50 M$ pendant l année comptable la plus récente 10

11 Entente IFE Dans le cadre d une entente IFE, une institution financière étrangère devra : 1. Obtenir des renseignements et des documents sur chaque titulaire de compte pour déterminer si elle a des clients (personnes ou certaines entités) américains; 2. Se conformer aux exigences de l IRS en matière de diligence raisonnable et de procédures de vérification concernant l identification des comptes aux États- Unis; 3. Fournir annuellement des renseignements sur ses comptes récalcitrants t et ceux qui se trouvent aux États-Unis; 4. Déduire plus de 30 % de certains paiements intermédiaires que l IFE verse aux titulaires de comptes récalcitrants (et autres), retenir ce pourcentage et en payer le montant équivalent; et 5. Tenter d obtenir une dispense du secret bancaire pertinent ou d autres restrictions locales sur la divulgation des renseignements pertinents ou fermer le compte aux États-Unis si cette dispense n est pas obtenue dans un délai raisonnable 11

12 Inscription des IFE Inscription et gestion de comptes en ligne Début du processus de demande : tôt en 2013 Modèle d entente IFE de l IRS attendu sous peu 12

13 Qu est-ce qu un accord intergouvernemental? Effort visant à simplifier la communication des renseignements par les IFE et à éliminer des obstacles dans le pays concerné Modèle de réciprocité : Permet aux IFE de fournir l information liée à la FATCA aux autorités fiscales locales l plutôt qu à l IRS Ces autorités fournissent l information à l IRS Modèle de non-réciprocité : Les IFE communiquent les renseignements directement à l IRS Généralement, l entente IFE n est pas nécessaire 13

14 Diligence raisonnable pour les comptes individuels préexistants Exemption : comptes de dépositaire ne dépassant pas $ Les comptes de $ à $ sont sous réserve d un examen de l information consultable en ligne (electronically searchable information) pour détecter t des indices d une situation ti américaine i (indicia i of fus U.S. status). t ) 1. L identification d un titulaire de compte comme étant un résident ou citoyen américain; 2. Le lieu de naissance aux États-Unis; t 3. Une adresse domiciliaire ou postale (y compris une case postale) aux États-Unis; 4. Un numéro de téléphone aux États-Unis; 5. Des directives permanentes de virements de fonds à un compte aux États-Unis; 6. Une personne ayant une adresse aux États-Unis qui est fondée de signature ou détient une procuration; ou 7. Une adresse de type «aux soins de» ou «retenue du courrier» aux États-Unis qui sont les seules adresses que l IFE connaît pour le titulaire de compte. 14

15 Autres procédures concernant les comptes individuels préexistants L IFE n est pas dans l obligation de poursuivre les recherches h dans ses dossiers ou de communiquer avec le titulaire de compte sauf si des indices d une situation américaine font surface lors de la consultation en ligne des dossiers. Information consultable de façon électronique--renseignements qu une IFE conserve dans ses dossiers de déclarations fiscales, dossiers maîtres sur ses clients ou autres dossiers du genre qui sont stockés électroniquement et auxquels on peut avoir accès par des interrogations programmées de manière standard Pour les «comptes à valeur élevée» dont le solde ou la valeur atteint plus de 1 M$, il faut examiner le dossier papier pour détecter les indices de situation américaine, notamment enquêter pour déterminer si l IFE est au courant d interactions entre un gestionnaire relationnel et le compte. Cet examen porte sur le dossier maître du client et d autres documents exclusivement. Échéance pour la diligence raisonnable des procédures visant les comptes individuels préexistants : Comptes à valeur élevée d ici le 31 décembre 2014 ou un an après la date de prise d effet de l entente IFE si cette date est plus éloignée Autres comptes individuels (mis à part les comptes à valeur élevée) il faut effectuer la diligence raisonnable et obtenir les documents d ici le 31 décembre 2015 ou deux ans après la date de prise d effet de l entente IFE si cette date est plus éloignée. 15

16 Comptes d entités préexistants Comptes exemptés : les comptes d entités préexistants t dont le solde ou la valeur ne dépasse pas $ sont exempts de la diligence raisonnable jusqu à ce que le solde ou la valeur dépasse 1 M$. Les comptes d entités qui dépassent 1 M$ doivent être examinés pour déterminer la situation des entités sur le plan des déclarations selon les catégories énoncées dans la FATCA; il faut aussi examiner les renseignements sur les comptes existants. Si le titulaire d un compte d entité s avère être une entité de placement passive (passive investment entity), il faut déterminer si l entité est sous propriété américaine. Si la valeur du compte dépasse 1 M$, les renseignements sur tous les propriétaires i américains i importants t de l entité ou une certification (formulaire W-8) que l entité n est pas sous propriété américaine doivent être obtenus. Échéances d exécution de la diligence raisonnable visant les comptes d entités préexistants - Pour les comptes d IFE dife à première vue (prima facie), il faut effectuer une diligence raisonnable et obtenir la documentation soit d ici le 30 juin 2014, soit six mois après la date de prise d effet de l entente IFE, selon la date la plus éloignée Pour tous les autres comptes d entités préexistants, il faut effectuer une diligence raisonnable et obtenir la documentation soit d ici dici le 30 juin 2015, soit deux après la date de prise d effet de l entente IFE selon la date la plus éloignée. 16

17 Nouveaux comptes Nouveaux comptes individuels (ouverts après la date de prise d effet de l entente IFE) : examen des renseignements fournis à l ouverture des comptes, notamment sur l identité du titulaire, et toute information recueillie conformément aux règles sur la lutte contre le blanchiment d argent (LCBA) et la connaissance du client. Si l examen révèle des indices de situation américaine, l IFE doit obtenir des renseignements additionnels ou considérer le compte comme étant détenu par un titulaire récalcitrant. Nouveaux comptes d entités : dans le cas des entités sous propriété américaine, il faut obtenir une certification indiquant ses propriétaires importants. Certaines entités sont exemptées de cette exigence, ce qui peut être vérifié fé à l aide du formulaire W-8. Échéance pour la mise en œuvre des procédures d ouverture de nouveaux comptes individuels et d entités : d ici le 1 er janvier 2014 ou la date de prise d effet de l entente t IFE si cette date est plus éloignée. é 17

18 Que doivent faire les caisses populaires? Quoi faire? Confirmer la catégorie de l entité au titre de la FATCA Inclure les renseignements pertinents selon les dispositions de la FATCA pour l identification des titulaires américains Calculer et déduire les paiements pouvant être retenus (withholdable payments), le cas échéant Fournir annuellement les renseignements prévus aux dispositions de la FATCA Prouver à l IRS la conformité à la FATCA Comment? Par un projet! Évaluer les incidences Concevoir une solution Mettre en œuvre un plan Gérer les contrôles 18

19 Calendrier Faits récents Selon la réglementation proposée et une annonce récente de l IRS, l exigence en matière de diligence raisonnable et de retenue sera mise en place progressivement. Les retenues visant les sources américaines de revenu fixe, déterminable, annuel ou périodique (FDAP) seront exigées à partir du 1 er janvier 2014 et les retenues sur le produit brut seront exigées àpartirdu1 er janvier Ces règles, qui seront généralement incluses à la réglementation définitive, préciseront les choses et permettront aux IFE de poursuivre leurs projets de planification pour se conformer aux règles finales éventuelles. Ces délais et les activités connexes peuvent changer et sont à titre d exemple. Inscription IFE Arrêté de la clause d antériorité pour les obligations Date de prise d effet de l entente IFE (pour 2013) Retenues FDAP commencent Procédures pour l ouverture de tous les nouveaux comptes en place Le tout en place le Diligence raisonnable pour les comptes préexistants à première vue d IFE participantes terminée pour certaines IFE le Diligence raisonnable pour les comptes d entités préexistants terminée pour certaines IFE Diligence raisonnable pour les comptes à valeur Échéance des Diligence raisonnable pour élevée préexistants premières les comptes individuels terminée pour déclarations préexistants d entités certaines IFE le 31- annuelles des IFE à terminée pour certaines IFE l IRS le le Retenues sur le produit brut commencent Retenues sur les paiements intermédiaires étrangers commencent Évaluer les incidences Concevoir une solution Mettre en œuvre un plan Gérer les contrôles Évaluer les incidences Concevoir une solution Mettre en œuvre un plan Gérer les contrôles Analyser les revenus de sources américaines, les émetteurs, payeurs et bénéficiaires Analyser les catégories d entités juridiques selon la FATCA Examiner les procédés d intégration (onboarding) y compris ceux reliés à la LCBA et la connaissance du client et recueillir et valider l information pour les formulaires W-8 et W-9 selon les exigences de la FATCA Analyser le profil des clients actuels d après les seuils, indices et catégories énoncés dans la FATCA visant les personnes et entités Créer des procédures de diligence raisonnable et de documentation pour les comptes nouveaux et préexistants détenus par des personnes et des entités Créer des procédures pour repérer les paiements (notamment intermédiaires) et calculer les retenues qui sont ou seront prélevées Créer des systèmes pour se conformer aux exigences de déclaration fiscale annuelles à l IRS Créer des systèmes pour satisfaire aux exigences de vérification de l IRS Mettre en place des processus et procédures de diligence raisonnable, retenues, déclarations et vérification Mettre à jour les systèmes et processus Continuer la diligence raisonnable des comptes Faire des examens et signaler les problèmes pour demeurer conforme Prouver la conformité à la FATCA Rendre des comptes à l IRS 19

20 Qu est-ce que cela veut dire? Changements aux processus et aux systèmes Se conformer pour éviter la retenue d impôt de 30 % sur les paiements au portefeuille provenant de sources américaines Processus à surveiller Identification des comptes (existants, nouveaux, et changements à la situation des comptes) Retenues Paiements Production des déclarations Rapprochements 20

21 Identifier les comptes (existants, nouveaux, changements à létat l état des comptes) Rapports informatiques IFE réputée conforme 98 % des comptes doivent être nationaux Comptes préexistants Veiller à ce que la logique utilisée traduise bien les règles fiscales Nouveaux comptes Données additionnelles à recueillir, le cas échéant Logique pour signaler les personnes américaines Changements aux processus IFE réputée conforme Établir des politiques et procédures pour repérer les comptes ouverts ou détenus par des personnes américaines Comptes préexistants Consigner les résultats des recherches de façon électronique Documenter l examen des dossiers papier pour les comptes à «valeur élevée» Nouveaux comptes Documenter le processus pour les nouveaux clients identifier les titulaires de comptes récalcitrants 21

22 Calculs, retenues et déclarations Déduction, retenue et règlement de 30 % de (certains) paiements intermédiaires aux titulaires de comptes récalcitrants Veiller à ce que la logique utilisée traduise bien les règles fiscales Déclarations (au fil du temps) Nom, adresse, numéro d identité du contribuable, numéro de compte, solde du compte Et (au fil du temps) Revenu lié aux comptes américains Nombre et solde total des comptes récalcitrants Produit brut 22

23 Prouver à l IRS la conformité à la FATCA Adopter des politiques et procédures écrites sur la conformité au chapitre de la diligence raisonnable et tdes retenues et tdéclarations fiscales Effectuer des examens périodiques de conformité Confier la certification de la conformité à des dirigeants responsables! Les audits de tiers ne sont pas exigés 23

24 Merci! Questions et commentaires

Directives pour remplir le formulaire «Classification fiscale internationale d une entité» (auto-certification)

Directives pour remplir le formulaire «Classification fiscale internationale d une entité» (auto-certification) Directives pour remplir le formulaire «Classification fiscale internationale d une entité» (auto-certification) Introduction Rappel des faits : Le 1 er juillet 2014, date d entrée en vigueur du nouvel

Plus en détail

Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux

Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Allocution de Darren Hannah Vice-président intérimaire, Politiques et opérations

Plus en détail

La Commission de Contrôle des Informations Nominatives,

La Commission de Contrôle des Informations Nominatives, DELIBERATION N 2015-05 DU 28 JANVIER 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES AUTORISATION A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR FINALITE

Plus en détail

Banking Business Consulting SYNTHESE SUR LES ENJEUX LIES A LA MISE EN PLACE DE FATCA. 1 P a g e. 1. Objectif de FATCA

Banking Business Consulting SYNTHESE SUR LES ENJEUX LIES A LA MISE EN PLACE DE FATCA. 1 P a g e. 1. Objectif de FATCA 1. Objectif de FATCA En mars 2010, le Sénat américain a adopté la loi "Foreign Account Tax Compliance Act" aux termes de laquelle les établissements financiers et les fonds étrangers sont appelés à collaborer

Plus en détail

Nota : Veuillez remplir le reste du formulaire et signer la Partie XXIX.

Nota : Veuillez remplir le reste du formulaire et signer la Partie XXIX. Formulaire W-8BEN-E (février 2014) Département du Trésor Internal Revenue Service Certificat de statut d un propriétaire bénéficiaire relativement à la retenue et déclaration fiscale des États-Unis Entités

Plus en détail

CONSEQUENCES FISCALES POUR LES CITOYENS ET AUTRES PERSONNES AMERICAINES RESIDANT AU CANADA

CONSEQUENCES FISCALES POUR LES CITOYENS ET AUTRES PERSONNES AMERICAINES RESIDANT AU CANADA mars 2015 TABLE DES MATIÈRES Obligations de déclaration de revenus des États-Unis. Non-déclarants Obligations en matière de déclaration des biens étrangers des États-Unis Fiducies étrangères Sociétés étrangères

Plus en détail

Accord entre le gouvernement du Canada

Accord entre le gouvernement du Canada Accord entre le gouvernement du Canada et le gouvernement des États-Unis d Amérique en vue d améliorer l observation fiscale à l échelle internationale au moyen d un meilleur échange de renseignements

Plus en détail

Le secteur bancaire confronté au défi FATCA. Juillet 2013. kpmg.fr

Le secteur bancaire confronté au défi FATCA. Juillet 2013. kpmg.fr Le secteur bancaire confronté au défi FATCA Juillet 2013 kpmg.fr 1 Le secteur bancaire confronté au défi FATCA Sommaire Contexte et enjeux opérationnels de la réglementation FATCA... 2 Cinq grands chantiers

Plus en détail

DATE : Le 10 juin 2014 N o 2014-18

DATE : Le 10 juin 2014 N o 2014-18 DATE : Le 10 juin 2014 N o 2014-18 CATÉGORIE : DESTINATAI RES : OBJET : FISCALITÉ Agents généraux administrateurs, agents associés généraux, conseillers, agents généraux, conseillers autonomes et comptes

Plus en détail

NE/NCF Secteur d activité. Titre de la personne-ressource. Titre Nom Prénom. Envoyez le courrier à l adresse légale

NE/NCF Secteur d activité. Titre de la personne-ressource. Titre Nom Prénom. Envoyez le courrier à l adresse légale BMO Ligne d action Demande d ouverture d un compte d entreprise, de fiducie, de succession ou d un autre compte ne visant pas un particulier POUR ACCÉLÉRER LE SERVICE veuillez remplir toutes les sections

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIÉ LE 7 MAI 2014

PROSPECTUS SIMPLIFIÉ LE 7 MAI 2014 LE 7 MAI 2014 PROSPECTUS SIMPLIFIÉ Fonds de revenu Fonds Desjardins Revenu à taux variable (parts de catégories A, I, C et F) Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité de

Plus en détail

VERSION PROVISOIRE Accord entre la Suisse et les Etats-Unis d Amérique sur leur coopération visant à faciliter la mise en œuvre du FATCA

VERSION PROVISOIRE Accord entre la Suisse et les Etats-Unis d Amérique sur leur coopération visant à faciliter la mise en œuvre du FATCA VERSION PROVISOIRE Accord entre la Suisse et les Etats-Unis d Amérique sur leur coopération visant à faciliter la mise en œuvre du FATCA Considérant que la Suisse et les Etats-Unis d Amérique (Etats-Unis)

Plus en détail

Directive FATCA Sujet: Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA) procédure

Directive FATCA Sujet: Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA) procédure Directive FATCA Sujet: Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA) procédure Cher courtier, La Foreign Account Tax Compliance Act (abrégé ci-après FATCA) est une législation américaine qui a pour but de

Plus en détail

Introduction FISCALITÉ

Introduction FISCALITÉ Introduction 51 Impôt sur le revenu 53 Exercer une activité au Canada par l intermédiaire d une filiale 54 Exercer une activité au Canada par l intermédiaire d une succursale 56 Mesures de contrôle des

Plus en détail

Détenteur de titres de participation 1:

Détenteur de titres de participation 1: Owner Documented FFI Reporting Statement Owner Reporting Statement en vertu du Foreign Accnt Tax Compliance Act US (FATCA) pr les véhicules de placement passifs et les entités/trusts d investissement gérés

Plus en détail

Statut d U.S. Person - Autodéclaration

Statut d U.S. Person - Autodéclaration Statut d U.S. Person - Autodéclaration Le présent formulaire est requis pour chaque police et tous ses champs doivent être renseignés. Veuillez indiquer «n/a» pour les champs non pertinents. Pour toute

Plus en détail

De nombreux citoyens américains passent

De nombreux citoyens américains passent BMO NESBITT BURNS Citoyens américains vivant au Canada Considérations relatives à l impôt sur le revenu 1. Je suis un citoyen des États-Unis vivant au Canada. Quelles sont mes obligations en matière de

Plus en détail

Citoyens américains vivant au Canada: 10 questions d ordre fiscal à se poser

Citoyens américains vivant au Canada: 10 questions d ordre fiscal à se poser Citoyens américains vivant au Canada: 10 questions d ordre fiscal à se poser Selon des informations récemment relayées par les médias canadiens, environ un million de ressortissants américains vivraient

Plus en détail

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Auteur : Jamie Golombek Juin 2015 Il semble que de plus en plus de Canadiens font l achat de propriétés de vacances aux États-Unis.

Plus en détail

Résolution d entreprise autorisant l achat et la vente de titres

Résolution d entreprise autorisant l achat et la vente de titres -Compte d exécution d ordre seulement - (voir «Renonciation à la vérification de compatibilité» à la page 2) Résolution d entreprise autorisant l achat et la vente de titres Résolution du conseil d administration

Plus en détail

Un justificatif d identité, en cours de validité, avec votre photographie clairement lisible (la signature sur votre pièce d identité

Un justificatif d identité, en cours de validité, avec votre photographie clairement lisible (la signature sur votre pièce d identité INSTRUCTIONS POUR REMPLIR CE FORMULAIRE Avant de remplir ce formulaire, lisez attentivement et assurez-vous d avoir compris toutes les informations concernant votre compte de négociation Saxo Banque, y

Plus en détail

Demande d adhésion/instruction. Rente-épargne non enregistrée. (À être utilisé uniquement pour les entreprises)

Demande d adhésion/instruction. Rente-épargne non enregistrée. (À être utilisé uniquement pour les entreprises) Demande d adhésion/instruction Rente-épargne non enregistrée (À être utilisé uniquement pour les entreprises) 1. renseignements de base Demande d adhésion/instruction Rente-épargne non enregistrée (À être

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC POLITIQUE DE PLACEMENT RELATIVE AUX ACTIFS DU RÉGIME DE RETRAITE Février 1998 Mise à jour : Revue en septembre

Plus en détail

Les permis de travail temporaires. Présenté par: Me Gilda Villaran

Les permis de travail temporaires. Présenté par: Me Gilda Villaran Les permis de travail temporaires Présenté par: Me Gilda Villaran 18 avril 2012 «Immigration Canada et les Ambassades nous diront quoi faire» Certains mythes entourant les permis de travail. «Je ne rémunèrerai

Plus en détail

Conditions générales d assurance

Conditions générales d assurance Fo. 15 286f 03.15 Conditions générales d assurance pour les assurances de rentes viagères différées, à prime unique, avec option de restitution (tarif LRVE), édition 2015 Table des matières Parties au

Plus en détail

DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT

DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT TP-1016 2001-02 DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT Ce formulaire s adresse à tout particulier qui demande au ministère du Revenu d autoriser son employeur (ou le payeur) à réduire sa retenue d

Plus en détail

Le Conseil fédéral suisse

Le Conseil fédéral suisse Le Conseil fédéral suisse 13 février 2013 Rapport explicatif relatif à l accord entre la Suisse et les Etats-Unis d Amérique sur leur coopération visant à faciliter la mise en œuvre du FATCA ainsi qu au

Plus en détail

Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO)

Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO) Ministère du Revenu Imposition des sociétés 33, rue King Ouest CP 620 Oshawa ON L1H 8E9 Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO) Ce formulaire s applique aux années d imposition

Plus en détail

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Le Conseil canadien des consultants États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Contenu Rapport d un vérificateur indépendant 2 États financiers Bilan 3 État

Plus en détail

OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL

OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL Renseignements et documents exigés Novembre 2008 Ouvrir un compte personnel TABLE DES MATIÈRES I. À PROPOS DE L OCRCVM 1 II. OUVERTURE D UN COMPTE 1 III. DEMANDE D OUVERTURE

Plus en détail

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE Le 18 décembre 2013 Les actionnaires devraient lire attentivement la notice d offre en entier avant de prendre une décision

Plus en détail

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT Champ d application de la politique Les options d achat d actions incitatives servent à récompenser les titulaires d option pour les services qu ils fourniront à l émetteur.

Plus en détail

Objet : Processus de déclaration proposé pour l application des avantages en vertu d une convention concernant des sommes payées à des non-résidents

Objet : Processus de déclaration proposé pour l application des avantages en vertu d une convention concernant des sommes payées à des non-résidents Le Comité mixte sur la fiscalité de l Association du Barreau canadien et de l Institut Canadien des Comptables agréés L Institut Canadien des Comptables agréés, 277, rue Wellington Ouest, Toronto (Ontario)

Plus en détail

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais En vigueur à compter du 6 octobre 2014 En tant que client de Pro-Investisseurs MD CIBC, vous avez accepté de payer certains frais selon les types

Plus en détail

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital Vente de la ferme et l exonération des gains en capital RBC Banque Royale Vente de la ferme et l exonération des gains en capital 2 L article suivant a été écrit par Services de gestion de patrimoine RBC.

Plus en détail

Penser avantage fiscal et non coût. «Trois lignes de défense» pour des transactions fiscales réussies

Penser avantage fiscal et non coût. «Trois lignes de défense» pour des transactions fiscales réussies Penser avantage fiscal et non coût «Trois lignes de défense» pour des transactions fiscales réussies Table des matières Le bon côté de la réglementation accrue...1 Inclure davantage la fonction fiscalité

Plus en détail

FORMULAIRE D'OUVERTURE DE COMPTE FOREX - COMPTE INDIVIDUEL

FORMULAIRE D'OUVERTURE DE COMPTE FOREX - COMPTE INDIVIDUEL FORMULAIRE D'OUVERTURE DE COMPTE Instructions d ouverture de compte Pour finaliser votre demande d ouverture, veuillez suivre ces instructions : 1 Lisez ce Formulaire d Ouverture de Compte, les Conditions

Plus en détail

Vérification de l identité dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d argent CI. Août 2015

Vérification de l identité dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d argent CI. Août 2015 Vérification de l identité dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d argent CI Août 2015 géré par CI Investments Inc. émis par la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie Formulaire de vérification

Plus en détail

Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada

Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada Janvier 2015 L assurance-vie joue un rôle de plus en plus important dans la planification financière en raison du patrimoine croissant

Plus en détail

SADC Document de référence

SADC Document de référence SADC Document de référence Protection des épargnes Donnez à vos clients toutes les pièces du casse-tête En donnant à vos clients toutes les pièces du cassetête concernant l assurance-dépôts de la SADC,

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013 BULLETIN FISCAL 2013-131 Novembre 2013 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

À l intention des actionnaires éventuels en France

À l intention des actionnaires éventuels en France Aucune commission des valeurs mobilières ni aucune autorité similaire ne s est prononcée sur la qualité de ces parts ni n a examiné la présente notice d offre; toute personne qui donne à entendre le contraire

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE PERSONNES PHYSIQUES

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE PERSONNES PHYSIQUES DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE PERSONNES PHYSIQUES Comment ouvrir un compte pour accéder aux services de Keytrade Bank Luxembourg S.A. LISEZ ATTENTIVEMENT... Document 1 Document 2 Document 3 Demande d ouverture

Plus en détail

RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LE CELI TABLE DES MATIÈRES. Ouvrir un CELI

RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LE CELI TABLE DES MATIÈRES. Ouvrir un CELI mai 2015 TABLE DES MATIÈRES Ouvrir un CELI Cotiser à un CELI Investir dans un CELI et le gérer Règles régissant le décès, la séparation et l émigration Considérations en matière d emprunts Résumé RÉPONSES

Plus en détail

La fiscalité européenne de l épargne. Ce qui va changer pour vous

La fiscalité européenne de l épargne. Ce qui va changer pour vous La fiscalité européenne de l épargne Ce qui va changer pour vous SOMMAIRE LA FISCALITÉ EUROPÉENNE DE L ÉPARGNE 3 De quoi s agit-il? 1 Quand entre-t-elle en vigueur? 3 LA FISCALITÉ EUROPÉENNE DE L ÉPARGNE

Plus en détail

Ouvrir un compte personnel

Ouvrir un compte personnel www.iiroc.ca 1 877 442-4322 Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières Ouvrir un compte personnel Ce que votre société de courtage doit apprendre sur vous et pourquoi Investment

Plus en détail

TD Waterhouse Canada Inc. Renseignements fiscaux importants pour l année 2014

TD Waterhouse Canada Inc. Renseignements fiscaux importants pour l année 2014 TD Waterhouse Canada Inc. Renseignements fiscaux importants pour l année 2014 Date limite de soumission des déclarations de revenus : 30 avril 2015 Le guide Ce guide est conçu pour fournir des renseignements

Plus en détail

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Octobre 2014 En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Les revenus de placement gagnés au sein de votre société sont imposés en fonction du type de revenu

Plus en détail

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant 1 Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices RBC Votre employeur a

Plus en détail

Imagine Canada États financiers

Imagine Canada États financiers États financiers 31 décembre 2014 Table des matières Page Rapport de l auditeur indépendant 1-2 État des produits et des charges 3 État de l évolution des actifs nets 4 État de la situation financière

Plus en détail

CORPORATIONS ASSOCIÉES

CORPORATIONS ASSOCIÉES BULLETIN N o HE 003 Publié en avril 2001 Révisé en janvier 2008 LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE CORPORATIONS ASSOCIÉES Le but de ce bulletin est d aider

Plus en détail

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Découvrez les avantages et désavantages des trois méthodes vous permettant d avoir accès à vos fonds.

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL SOMMAIRE DES DISPOSITIONS TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 ADMISSIBILITÉ ET ADHÉSION AU RÉGIME... 4 COTISATIONS... 5 PARTICIPATION VOLONTAIRE...

Plus en détail

Note à Messieurs les : Objet : Lignes directrices sur les mesures de vigilance à l égard de la clientèle

Note à Messieurs les : Objet : Lignes directrices sur les mesures de vigilance à l égard de la clientèle Alger, le 08 février 2015 Note à Messieurs les : - Présidents des Conseils d Administration ; - Présidents Directeurs Généraux ; - Directeurs Généraux ; - Présidents des Directoires ; - Directeur Général

Plus en détail

Secteur d activité. Titre de la personne-ressource. Titre Nom Prénom

Secteur d activité. Titre de la personne-ressource. Titre Nom Prénom BMO Ligne d action Demande d ouverture d un compte d entreprise, de fiducie, de succession ou d un autre compte ne visant pas un particulier POUR ACCÉLÉRER LE SERVICE veuillez remplir toutes les sections

Plus en détail

Lignes directrices à l intention des praticiens

Lignes directrices à l intention des praticiens Janvier 2005 Lignes directrices à l intention des praticiens Visiter notre site Web : www.cga-pdnet.org/fr-ca Le praticien exerçant seul ou au sein d un petit cabinet et l indépendance Le Code des principes

Plus en détail

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Décembre 2013 RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Article Page 1 Gestion financière de la Caisse nationale de grève...1 2 Définition du terme «grève»...1 3 Droit aux indemnités de la Caisse nationale

Plus en détail

Faites-la comme il faut du premier coup! Évitez les erreurs les plus courantes en préparant votre déclaration de revenus par Jamie Golombek

Faites-la comme il faut du premier coup! Évitez les erreurs les plus courantes en préparant votre déclaration de revenus par Jamie Golombek 19 mars 2014 Faites-la comme il faut du premier coup! Évitez les erreurs les plus courantes en préparant votre déclaration de revenus par Jamie Golombek Produire votre déclaration de revenus peut vous

Plus en détail

Communication sur le Fonds Commun de Placement d Entreprise «EGIS» Ouverture du Capital réservée aux salariés

Communication sur le Fonds Commun de Placement d Entreprise «EGIS» Ouverture du Capital réservée aux salariés Communication sur le Fonds Commun de Placement d Entreprise «EGIS» Ouverture du Capital réservée aux salariés MOT DU PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL Egis est un acteur de premier plan sur la scène nationale

Plus en détail

Les fonds R.E.G.A.R. Gestion Privée

Les fonds R.E.G.A.R. Gestion Privée Les fonds R.E.G.A.R. Gestion Privée PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 12 MARS 2015 Fonds d actions mondiales R.E.G.A.R. Gestion Privée (parts de catégories A, F et R) Catégorie d actions mondiales R.E.G.A.R.

Plus en détail

APERÇU DES OBLIGATIONS

APERÇU DES OBLIGATIONS Avis sur les règles Note d orientation Règles des courtiers membres Destinataires à l'interne : Affaires juridiques et conformité Détail Formation Haute direction Institutions Vérification interne Personne-ressource

Plus en détail

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI)

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) PLANIFICATION FISCALE Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un instrument d épargne lancé en 2009 permettant aux résidents canadiens

Plus en détail

FIBROSE KYSTIQUE CANADA

FIBROSE KYSTIQUE CANADA États financiers de FIBROSE KYSTIQUE CANADA KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (416) 228-7000 Yonge Corporate Centre Télécopieur (416) 228-7123 4100, rue Yonge, Bureau 200 Internet www.kpmg.ca Toronto

Plus en détail

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Les répercussions pour le secteur des logiciels et des services infonuagiques Novembre 2014 L International Accounting Standards Board (IASB)

Plus en détail

Secteur d activité. Titre de la personne-ressource. Titre Nom Prénom

Secteur d activité. Titre de la personne-ressource. Titre Nom Prénom BMO Ligne d action Demande d ouverture d un compte d entreprise, de fiducie, de succession ou d un autre compte ne visant pas un particulier POUR ACCÉLÉRER LE SERVICE veuillez remplir toutes les sections

Plus en détail

Foire aux questions (FAQ) FATCA

Foire aux questions (FAQ) FATCA Foire aux questions (FAQ) FATCA Contents 1. Généralités... 4 FATCA, qu'est-ce que c'est?... 4 Quel est le but de la législation FATCA?... 4 Quand la législation FATCA entre-t-elle en application?... 4

Plus en détail

ATTESTATION DE RESIDENCE

ATTESTATION DE RESIDENCE 5000-FR Destiné à l administration étrangère ATTESTATION DE RESIDENCE Demande d application de la convention fiscale entre la France et 12816*01 Inscrire dans cette case le nom de l Etat contractant Nombre

Plus en détail

Généralités. Concepts importants à retenir à la lecture de la présente déclaration. Divulgation requise

Généralités. Concepts importants à retenir à la lecture de la présente déclaration. Divulgation requise Déclaration de principes Industrielle Alliance Valeurs mobilières inc. Déclaration de principes concernant les conflits d intérêts avec les émetteurs reliés et les émetteurs associés au 1 er avril 2014

Plus en détail

(Révision. Quoi de neuf. Certificate of Tax W-8BEN. Department of the. Treasury. 111-147 (la. Law. retenue. dernierr le formulaire.

(Révision. Quoi de neuf. Certificate of Tax W-8BEN. Department of the. Treasury. 111-147 (la. Law. retenue. dernierr le formulaire. Directives relatives formulaire W-8BEN (Révision : février 2014) au Certificate of Foreign Status of Beneficial Owner for United States Tax Withholding and Reporting (Individuals) [Attestation de statut

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification NCSC OCTOBRE 2014 Nouvelle NCSC 4460, Rapports sur les autres éléments relevés dans le cadre d une mission d audit ou d examen : êtes-vous prêts? Le présent bulletin Alerte

Plus en détail

LES SIGNAUX D ALARME : CE QU IL FAUT SURVEILLER 6

LES SIGNAUX D ALARME : CE QU IL FAUT SURVEILLER 6 LES SIGNAUX D ALARME : CE QU IL FAUT SURVEILLER 6 6. LES SIGNAUX D ALARME : CE QU IL FAUT SURVEILLER Les erreurs de gouvernance commises par les administrateurs de fondation sont rares au Canada. Celles

Plus en détail

Barème de frais et de commissions

Barème de frais et de commissions BMO Ligne d action 1 er mai 2015 Barème de frais et de commissions Pour des commissions et des frais concurrentiels, vous pouvez compter sur nous Chez BMO Ligne d action, nous sommes déterminés à fournir

Plus en détail

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE M E T T E Z - Y D E L A L U M I È R E RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROACHE ORIGINALE. LES CLIENTS FORTUNÉS SONT À LA

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIÉ LE 30 JUIN 2015. Fonds de biens immobiliers Investors. offrant des parts de fonds communs de placement

PROSPECTUS SIMPLIFIÉ LE 30 JUIN 2015. Fonds de biens immobiliers Investors. offrant des parts de fonds communs de placement PROSPECTUS SIMPLIFIÉ LE 30 JUIN 2015 Fonds de biens immobiliers Investors offrant des parts de fonds communs de placement 1 Prospectus simplifié du Fonds de biens immobiliers Investors offrant des parts

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification NCA FÉVRIER 2015 NCA 610 : Recours à l assistance directe des auditeurs internes dans le cadre de l audit Le présent bulletin Alerte audit et certification vise à faire mieux

Plus en détail

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces :

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces : Solutions d assurance-vie Produits Actifs Occasions Garanties Croissance Capital Protection Revenu Avantage Solutions Options Stabilité PLANIFIER AUJOURD HUI. ASSURER L AVENIR. Transfert du patrimoine

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

Efficience de l actif de l entreprise

Efficience de l actif de l entreprise Solutions d assurance-vie Efficience de l actif de l entreprise Gérer. Profiter. Préserver. Une solution intelligente pour les professionnels : l assurance-vie permanente, un actif unique pouvant offrir

Plus en détail

Budget Fédéral 2015. Mesures fiscales proposées. dans le budget fédéral 2015. Services de gestion de patrimoine RBC

Budget Fédéral 2015. Mesures fiscales proposées. dans le budget fédéral 2015. Services de gestion de patrimoine RBC Services de gestion de patrimoine RBC Budget Fédéral 2015 Mesures fiscales proposées dans le budget fédéral 2015 Résumé des principales mesures fiscales pouvant avoir une incidence sur vous Le ministre

Plus en détail

abri fiscal placement ou autre mécanisme financier qui vous permet de protéger une partie de vos gains de l impôt pendant une certaine période

abri fiscal placement ou autre mécanisme financier qui vous permet de protéger une partie de vos gains de l impôt pendant une certaine période Voici les définitions de quelques mots clés utilisés dans le cadre du programme Connaissances financières de base. Ces mots peuvent avoir des sens différents ou refléter des notions distinctes dans d autres

Plus en détail

Il ne nous reste maintenant qu à attendre pour voir si le gouvernement aura l occasion de mettre en application les mesures annoncées

Il ne nous reste maintenant qu à attendre pour voir si le gouvernement aura l occasion de mettre en application les mesures annoncées Maintenir le cap Bulletin fiscal Budget fédéral, 22 mars 2011 Le ministre des Finances du Canada, M. James M. Flaherty, a prononcé aujourd hui son sixième discours sur le budget, intitulé «Des impôts bas

Plus en détail

Tableau Comparatif CELI ET REER

Tableau Comparatif CELI ET REER Tableau Comparatif CELI ET REER Y a-t-il un âge minimal pour ouvrir un compte ou un régime? Il faut avoir 18 ans. (La législation sur l âge de la majorité peut s appliquer à certains placements.) Il n

Plus en détail

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions Circulaire d offre Compagnie Pétrolière Impériale Ltée Aucune commission de valeurs mobilières ni organisme similaire ne s est prononcé de

Plus en détail

Une pièce d identité officielle ou une formule W8-BEN pour chaque membre*

Une pièce d identité officielle ou une formule W8-BEN pour chaque membre* Page 1 de 9 Demande d ouverture de compte de placement Pro-Investisseurs MD CIBC COMPTE D EÉCUTION D ORDRES SEULEMENT Services Investisseurs CIBC inc. Veuillez revoir la brochure «Ententes et informations

Plus en détail

RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT à l interpellation Amélie Cherbuin Comment soutenir nos ressortissants américains?

RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT à l interpellation Amélie Cherbuin Comment soutenir nos ressortissants américains? AOÛT 2014 13_INT_190 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT à l interpellation Amélie Cherbuin Comment soutenir nos ressortissants américains? Rappel de l'interpellation Suite aux accords Foreign Account Tax Compliance

Plus en détail

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION RÈGLE E2

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION RÈGLE E2 ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION RÈGLE E2 ÉCHANGE D EFFETS DE PAIEMENT EN LIGNE ÉLECTRONIQUE AUX FINS DE LA COMPENSATION ET DU RÈGLEMENT 2013 ASSOCIATION CANADIENNE DES

Plus en détail

QUESTIONS D IMPÔT SUCCESSORAL AMÉRICAIN POUR LES CANADIENS

QUESTIONS D IMPÔT SUCCESSORAL AMÉRICAIN POUR LES CANADIENS février 2015 TABLE DES MATIÈRES Comment s applique l impôt successoral Historique de l impôt successoral Taux et exemptions de l impôt successoral Idées de planification Résumé QUESTIONS D IMPÔT SUCCESSORAL

Plus en détail

présent article, les particuliers devraient consulter un conseiller fiscal ou juridique qualifié ou tout autre professionnel compétent.

présent article, les particuliers devraient consulter un conseiller fiscal ou juridique qualifié ou tout autre professionnel compétent. Services de gestion de patrimoine RBC Budget Fédéral 2014 BUDGET FÉDÉRAL DE 2014 11 FÉVRIER 2014 Résumé des principales mesures fiscales pouvant avoir une incidence sur vous Le 11 février 2014, le ministre

Plus en détail

SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada. Le présent certificat est émis en vertu de la

SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada. Le présent certificat est émis en vertu de la SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada Le présent certificat est émis en vertu de la POLICE DE RENTE COLLECTIVE FONDS DE REVENU STABLE MD établie en faveur de LA COMPAGNIE TRUST ROYAL

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 7 DÉTERMINANT LES DROITS ET LES FRAIS EXIGIBLES DES ÉTUDIANTS

RÈGLEMENT N O 7 DÉTERMINANT LES DROITS ET LES FRAIS EXIGIBLES DES ÉTUDIANTS RÈGLEMENT N O 7 DÉTERMINANT LES DROITS ET LES FRAIS EXIGIBLES DES ÉTUDIANTS Adopté par le conseil d administration le 16 juin 2015 (résolution numéro CA-015-0942) et déposé au ministère de l Éducation,

Plus en détail

STRUCTURES ORGANISATIONNELLES

STRUCTURES ORGANISATIONNELLES Introduction 9 STRUCTURES ORGANISATIONNELLES Par Sven Milelli INTRODUCTION Structures organisationnelles 11 Il existe une grande variété de structures juridiques possibles pour l exploitation d une entreprise

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE SOCIETE

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE SOCIETE DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE SOCIETE Comment ouvrir un compte société pour accéder aux services de Keytrade Bank Luxembourg S.A. COMPLETEZ ET SIGNEZ... La demande d ouverture de compte et joignez les

Plus en détail

Financement participatif «CrowdFunding» Où en sommes-nous au Canada?

Financement participatif «CrowdFunding» Où en sommes-nous au Canada? Financement participatif «CrowdFunding» Où en sommes-nous au Canada? Me Jacques Lemieux, MBA Associé Norton Rose Fulbright Canada S.E.N.C.R.L., s.r.l. 20 mars 2015 : Centre d entreprises et d innovation

Plus en détail

Opérations bancaires et investissements

Opérations bancaires et investissements Opérations bancaires et Publication : 1 avril 2003 Révision : TABLE DES MATIÈRES But et portée... 1 Principes... 1 Glossaire... 2 Directive exécutoire... 3 Résumé des responsabilités... 4 Collèges... 4

Plus en détail

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 11 Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre De nombreux propriétaires d entreprise ont accumulé des sommes

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

Guide de la Déclaration d impôt sur les primes d assurance

Guide de la Déclaration d impôt sur les primes d assurance 1 Guide de la Déclaration d impôt sur les primes d assurance This publication is also available in English. ISBN 978-1-4249-9676-6 Imprimeur de la Reine pour l Ontario, 2009 (1) 0135F (2009/08) 2 Renseignements

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant 03 Pour un avenir de classe Permettre à un jeune d obtenir une éducation de qualité, qu il s agisse d études universitaires, collégiales

Plus en détail

Les Fonds mutuels Fiera Capital

Les Fonds mutuels Fiera Capital Les Fonds mutuels Fiera Capital Prospectus simplifié FIERA CAPITAL FONDS D OBLIGATIONS (parts de catégories A, B, F et O) FIERA CAPITAL FONDS ÉQUILIBRÉ (parts de catégories A, AV, B, F, FV et O) FIERA

Plus en détail

13.032. Message. relatif à l approbation et à la mise en œuvre de l accord FATCA entre la Suisse et les Etats-Unis.

13.032. Message. relatif à l approbation et à la mise en œuvre de l accord FATCA entre la Suisse et les Etats-Unis. 13.032 Message relatif à l approbation et à la mise en œuvre de l accord FATCA entre la Suisse et les Etats-Unis du 10 avril 2013 Madame la Présidente, Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Par le

Plus en détail