LA GAZELLE DE KASSOUMAÏ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA GAZELLE DE KASSOUMAÏ"

Transcription

1 LA GAZELLE DE KASSOUMAÏ NUMERO 7 - DECEMBRE 2007 NUMERO 7 - DÉCEMBRE 2007 FOCUS LE BUKUT feuillet central Sommaire : La classe EDSICA pages 4 et 5 Missions de février pages 6 à 11 Partenariats pages 12 à 14 La vie de l association...pages 12 et 15 Agenda... page 16 EDITORIAL Katinong et Richebourg en partenariat, c est en quelque sorte un retour aux sources. Philippe Seray était encore richebourgeois lorsqu il a créé Kassoumaï avec ses amis houdanais. C est sans doute pour cette raison que notre commune a été, après Houdan, la première à y adhérer. Je me souviens avec émotion de Monsieur Bocar Coly visitant notre école et expliquant aux enfants attentifs, son pays, ses habitants, sa culture et ses coutumes. C était il y a une douzaine d années. Philippe et ses amis étaient bouillonnants d idées et de projets. Avec eux, Jean-Marie Tétart, Patrice Lorson, Claude Grange et tous les autres se sont attelés à la tâche et malgré les difficultés du début, l association a pris corps, s est structurée, s est épanouie. Les projets initiaux et bien d autres ont été réalisés. Le jumelage existe. Maintenant ce sont les villages de la C. C. Pays Houdanais partenaires de ceux de la Communauté Rurale de Suelle qui se rencontrent. A Richebourg, le jour de la bourse aux vêtements, organisée pour réaliser le projet de Katinong : «un jardin maraîcher pour les femmes», nous avons eu la visite de nos amis katinongais résidant en région parisienne, avec qui nous avons tout de suite sympathisé. Ils sont revenus pour la fête du village, la St Georges, et nous espérons les revoir bientôt. Nous adressons les sentiments amicaux des Richebourgeois au chef du village de Katinong, Ansoumana Diedhiou et à tous les Sénégalais de la Communauté Rurale de Suelle. Françoise Helme, maire de Richebourg.

2 Marie-Christine Grange nous a quittés le 18 juin2007, voici le texte lu par Philippe Seray lors de la cérémonie d inhumation : Adieu à Marie-Christine. Marie-Christine a pris une place importante dans l histoire de l association Kassoumaï qui gère la coopération entre Houdan et Baïla au Sénégal. Au nom de ses nombreux amis, je voudrais vous dire quelques mots. Tout en habitant Neuilly s/seine, Marie-Christine n a jamais manqué d être présente avec nous dans tous les moments importants de la vie de l association : - les réunions du lundi soir où nous nous rendions ensemble après un petit dîner chez moi. - les soirées spectacles où elle tenait la caisse aux entrées. - la foire St Matthieu pendant laquelle elle participait à l animation du stand. En février 2002, Marie-Christine a effectué son premier voyage au Sénégal. En septembre, elle était déjà très impliquée dans l organisation des cérémonies d officialisation du jumelage, à Houdan. Elle était de nouveau au Sénégal en 2003 avec une étape à Saint-Louis et en 2004 pour les festivités du jumelage retour à Baïla. Son dernier voyage avec le groupe a eu lieu en février L effort financier qu elle faisait là, était à la hauteur de cette passion que nous partagions pour la Casamance où il était devenu évident que nous partions ensemble chaque année. Dans cette aventure africaine, ses qualités étaient l enthousiasme, la fidélité et la simplicité. Son attachement à nos projets a largement contribué à ma motivation et je crois, à celle de tous. A Baïla où elle s occupait notamment de l achat des objets artisanaux, elle avait noué des relations étroites avec le groupe des femmes. Pour le voyage de février 2007, elle m avait proposé de participer à l encadrement du groupe d élèves du collège de Houdan. La maladie l en a empêché. Je veux saluer ici la magnifique initiative de Claude et Sylvie qui l ont accompagnée début avril, pour un dernier séjour en Casamance. Elle m a raconté les vrais moments de bonheur qu elle y a vécu. Merci à nos amis de Baïla pour toutes les attentions que vous avez eu pour elle. Les liens qui nous unissent n en sont que plus forts encore aujourd hui. Personnellement, je n oublierai jamais tous ces moments passés avec Marie-Christine, au Sénégal, bien sûr, à Houdan et en quelques occasions, à Paris, dans ce petit théâtre où elle vivait une autre de ses passions. Je n oublierai jamais ces conversations où l on parlait de la vie, sans détour, mais toujours avec le sourire, jusqu à cette longue promenade du mois d octobre où elle m a annoncé, avec tant de courage, qu elle était malade. Marie-Christine, katooraal, nous sommes fiers d être, pour toujours, tes amis. Philippe. 2

3 KASSOUMAÏ EURE-ET-LOIR C est par une page entière intitulée «Le carnet rose de la gazelle», en forme de faire-part paru en décembre 2004 dans le numéro 4 de la présente revue, que l association Kassoumaï Houdan disait toute la joie qu elle avait alors d annoncer la naissance de sa fille, Kassoumaï Eure-et-Loir. A l origine de cette naissance, la relation quelque peu contre nature (?) de deux hommes. D un côté, Thierry François (le père?), membre de l association Kassoumaï originelle, lui-même domicilié à Saint-Ouen-Marchefroy, commune d Eure-et-Loir dont il était - et est toujours - également l un des élus municipaux. De l autre, Philippe Dumas (le conjoint?), maire (mère?) de cette même commune du 28. Leur volonté commune de vouloir à tout prix donner une progéniture à Kassoumaï 78 provenait de leur désir de voir leur commune se rapprocher d un village casamançais de la communauté rurale de Suelle, celle-là même à laquelle appartenait déjà Baïla, autre commune sénégalaise chère au cœur des Houdanais. Et ce sera finalement Talloum, l un des seize villages de cette communauté rurale qui, après avoir été proposé par le président de ladite communauté, répondra en mai 2004 favorablement au souhait des élus de Saint-Ouen- Marchefroy. Et à la fin de cette même année 2004, une délégation emmenée par Philippe Dumas, pouvait se rendre pour la première fois à Talloum afin qu y soit officialisé le protocole d amitié et de coopération qui liait désormais les deux communes. Quant à l association Kassoumaï Eure-et-Loir, elle avait officiellement vu le jour quelques semaines auparavant, le 5 novembre Depuis, Kassoumaï 28, avec les modestes ressources dont l association dispose, s est tout aussi modestement attachée à répondre à quelques-uns des besoins les plus urgents du village sénégalais qu elle avait alors choisi d aider. A commencer par ceux que réclamait l école du village à laquelle l association a pu fournir soixante-dix tables bancs et plusieurs armoires, ainsi que des livres, des cahiers et des fournitures scolaires. Et ces quelques dotations, si modestes soient-elles, ont semble-t-il eu d heureuses et rapides répercussions tant sur la qualité de l enseignement prodigué que sur les progrès enregistrés par les élèves. C est en tout cas le constat particulièrement positif que fait Cherif Djiba, un ami Talloumois installé en France et proche de Kassoumaï qui, dans un courriel adressé il y a peu à Nicole et Philippe Dumas, se dit «bluffé» par les résultats enregistrés par l école de Talloum et dont son directeur luimême dit qu il s agit des meilleurs résultats de l histoire de l école. Cherif se réjouissant par ailleurs de voir que la proportion de filles admises, tant au certificat d étude primaire élémentaire qu au concours national d entrée en 6e, avait largement progressé, là où les résultats étaient auparavant quasiment nuls ou rarement supérieurs à 20% dans le meilleur des cas. Ces réjouissantes nouvelles nous sont bien évidemment allées droit au cœur et ne peuvent que nous incliner à poursuivre dans la même direction. Ce que nous avons d ores et déjà entrepris de faire puisque le projet de financer la construction de trois classes supplémentaires est aujourd hui très largement engagé. Pour ce projet, comme pour ceux qui ont été jusque-là menés à leur terme, si l association Kassoumaï Eure-et-Loir s est appliquée à tâcher de respecter ses engagements financiers, elle n en a pour autant pas oublié d y impliquer autant que faire se peut les Casamançais en achetant matériaux et fournitures sur place, en faisant réaliser le mobilier par des artisans locaux ou, pour l édification prochaine des classes, en impliquant directement les Talloumois dans leur construction. Pareille démarche avait également été entreprise en 2005 avec les deux machines agricoles, un broyeur et une décortiqueuse de céréales, que nous avions achetées chez un fournisseur de Ziguinchor, lequel en avait lui-même assuré l installation à Talloum tout en s engageant à en assurer la maintenance. Voilà, très chère mère, quelques-uns de ceux des événements qui ont jusque-là ponctué la toute jeune et encore courte existence de ta fille. Et dont, je l espère, tu n auras pas eu à rougir et, qu au contraire, ils t auront rendu fière d avoir, un beau jour de l année 2004, décidé de donner vie à ce putatif rejeton. Talloumoisement vôtre. Kassoumaï Eure-etLoir 3

4 LA CLASSE EDSICA : souvenirs du voyage de février 2007 Devinette : comment faire monter environ 40 personnes et une cinquantaine de cartons (de médicaments) dans un mini bus? Pour avoir la réponse, demandez à la classe EDSICA, eux, ils ont réussi. Après-midi initiation au djembé avec Seckou et ses amis à Cap Skiring Rencontres avec la population sénégalaise, surtout avec les enfants tellement mignons! Photo de groupe à la maison des esclaves de l île de Gorée 4

5 LA CLASSE EDSICA : souvenirs du voyage de février 2007 (suite) EDSICAVENTURE Une grande chance s est offerte à nous. L échange que nous avons pu avoir a été magique. La découverte du pays et de ses habitants a été très enrichissante. Malgré la pauvreté présente au Sénégal, nous avons passé un superbe moment. Nous avons partagé tellement avec la population si accueillant et si amicale. En aucun cas, nous regrettons ce voyage et il restera à vie gravé dans notre mémoire. Marine Les élèves, au retour, ont réalisé des carnets de voyage avec leurs professeurs Extrait du carnet de voyage de Marine 5

6 LE SUIVI DES MISSIONS EN 2007 : des nouvelles du forage de Baïla Le château d eau Les entreprises ont été choisies et les contrats seraient signés. Fin avril, le chef de projet, et l entreprise de supervision accompagnée d un responsable des services de l hydraulique de Ziguinchor se sont déplacés à Baïla pour définir l implantation du château d eau. Début mai avec un technicien de la société de supervision nous avons défini et métré le parcours de la canalisation principale. Le délai de mise à disposition de cette installation est difficile à obtenir. Elle varie selon l interlocuteur. Normalement elle ne pourra pas excéder 16 mois. L engagement du chef de projet dans le second semestre 2006 était que le château d eau serait opérationnel avant la fin du premier semestre Mission eau 2 ème tranche mai 2007 Début avril, M. Renard en charge du dossier eau a informé le bureau de Kassoumaï du retard que prenait le projet et de l impossibilité qu il soit en eau avant juillet Sachant les besoins en eau que les fêtes du bukut vont générer, en concertation avec l association AQUASSISTANCE, nous avons décidé d intervenir pour distribuer l eau dans deux nouveaux quartiers à partir du réservoir de 100 m 3 existant. La disponibilité du technicien d AQUASSISTANCE Monsieur Mattioli, était de courte durée (une semaine), nous avons donc avec l aide des représentants de l ASUFOR préparé le chantier. Plus de 1700 m de tranchées ont été creusées, le matériel réceptionné et disposé le long du chantier pour y être déroulé Les plombiers de Baïla ont été aidés par ceux de Caparan et de Diattang. Malgré les fortes chaleurs et le vent qui levait des nuages de sable, les objectifs que l on s était fixés ont été remplis. L eau au robinet a coulé dans la première maison dès le troisième jour. Tous les propriétaires des concessions trop éloignées du réseau principal ont financé l achat du matériel nécessaire à leur raccordement au réseau. L ASUFOR les remboursera selon le principe d avance sur consommation. Le réservoir de 100 m 3 que nous avons transformé en château d eau ne permet pas de servir toutes les mai- L eau coule à Banana 6

7 LE SUIVI DES MISSIONS EN 2007 : Des nouvelles du forage de Baïla (suite) sons et 2 quartiers (KATIPA ET DIODIE), c est pourquoi bien que les canalisations soient posées et les maisons raccordées toutes les concessions n ont pas l eau. Il faudra attendre la mise en eau du château d eau. Toutes les manipulations les raccordements ont été faits par les plombiers qu A- QUASSISTANCE avaient formés lors de notre première intervention. Pour que chaque plombier acquière une plus grande indépendance, une mise à niveau des connaissances des plombiers a été faite par M. Mattioli. Tous les villageois des deux quartiers distribués ont demandé un abonnement. Depuis notre première intervention (juin 2006) 10 maisons des quartiers de KALO- LAYE et de COLOBANE ont souscrit un abonnement. La pérennité du fonctionnement de l ASUFOR est à assurer. Nous avons décidé avec son Président d établir des contacts téléphoniques réguliers entre les trois représentants (Mrs. Goudiaby, Mattioli et Renard). Les abonnés nous ont dit leur satisfaction. Les autres villages et les quartiers non distribués attendent avec impatience la fin des travaux du château d eau et de la pose des canalisations principales. M. Renard mai 2007 Le magasin 7

8 LE SUIVI DES MISSIONS EN 2007 : la mission informatique «Village de Baïla» du 21, 22, 26, et 27 février 2007 Quatre jours sur Baïla pour lancer cette 2 ème mission informatique. Nous avons livré et installé un nouveau poste pour la pharmacie, un nouveau poste pour le surveillant avec imprimante laser, et 6 postes en réseaux au CEM ( collège de Baïla) Deux journées ont été consacrées à la formation dans la salle informatique pour les élèves, et les enseignants. Quelques rappels sur les fonctions de base d un ordinateur, puis ils ont utilisé l outil informatique, en particulier l Encyclopédie Encarta 2004 qui les a beaucoup enthousiasmés. La salle informatique a été inaugurée en même temps que la bibliothèque et l ambulance. Les discours de nos amis baïlois nous ont beaucoup touchés. Nous venons de comprendre l importance de notre mission. Des moments très forts en émotion. Sadibou Coly continuera le suivi du parc informatique au village de Baïla et de la formation des utilisateurs potentiels. Il nous enverra un compte rendu de ses interventions par courriel. Nous remercions : - Alain Thévenard et Catherine Lion de l association Echanges et Partage pour leur coopération. Leur don de 5 ordinateurs a permis de mettre en place avec une année d avance la salle informatique au collège de Baïla. - Loïc MAILIER, voyageur, professeur d informatique dans un lycée professionnel, pour son aide précieuse à l installation de la salle informatique. Laurent, Patrice. 8

9 LE SUIVI DES MISSIONS EN 2007 : mission médicale 2007 Cette année, la mission médicale s était encore étoffée et comprenait deux médecins : Catherine Chemin et Sylvain Dionnet, une sage femme : Nathalie Dionnet, deux infirmiers : Jean-Philippe Laridan et Jeannine Dauphin, un kinésithérapeute : François Pluvinage, une biologiste : Nicole Orange, une auxiliaire de puériculture : Sofia Bénady, une aide médico-psychologique : Sadia Lepore et un pompier houdanais : Daniel Prigent. Notre ami Adama Goudiaby, le célébrissime créateur des campements intégrés en Casamance, étonné de me voir venir chaque année avec une équipe de plus en solide, m a dit,avec beaucoup de poésie : «toi, tu es un bon pêcheur!» Lors de notre mission 2006, nous avions pris conscience des dégâts que faisait le paludisme et nous étions promis de chercher une solution. Le travail de toute une année a débouché sur le don d un microscope par un laboratoire d analyse de Chartres (merci Dr Massot). Le projet est devenu concret quand nous avons trouvé une biologiste pour mettre en place les premiers protocoles avec Malaigny et Amadou, les soignants baïlois. Baïla est probablement le seul village de Casamance dont le dispensaire est capable de faire le diagnostic du paludisme, et c est une belle satisfaction pour toute l équipe! Notre action comportait également un soutien en médicaments. Nous avions demandé à chaque collégien houdanais, venu avec le projet EDSICA, de voyager léger pour acheminer le maximum de matériel médical sur le poids de leurs bagages en soute. Ils ont tous joué le jeu, certains battant des records avec une valise de 8 kg pour quinze jours! Que leur renoncement à la coquetterie au profit de la santé des Baïlois en soit remercié! Dans le cadre de l élargissement du jumelage à l échelle des communautés de commune, nous avons apporté notre soutien aux soignants de Suelle et de Diatang. Du matériel médical a été remis à Famara Bodian (Diatang) et à N Deye Oumi (Suelle). Tous deux ont été conviés à participer à notre action de consultation à Baïla, ce qui nous a permis de faire connaissance et de leur apporter une formation. Leur enthousiasme était grand, devant ce début de coopération. Ils sont repartis dans leur village en ayant l impression d être un peu moins démunis et isolés. Notre mission a été aussi l occasion d inaugurer officiellement l ambulance offerte par Houdan. Le véhicule a été repeint en blanc pour être autorisé à fonctionner comme ambulance et décoré en hommage à notre coopération. Notre pompier Daniel a réalisé une formation auprès des deux chauffeurs sur l utilisation du VSAB et sur les gestes de premiers secours. Nous avons également doté le dispensaire de Baïla d un frontofocomètre, appareil destiné à étalonner les lunettes. Nos amis baïlois seront donc capables de trier les lunettes récupérées grâce à des dons et de les prescrire après consultation chez un ophtalmologue. Cet appareil a été donné par Mr Fromenteil, opticien à Verneuil-Sur-Avre et aidant activement le Nord du Sénégal grâce à son Association AVISA. Comme chaque année, notre mission comportait également la sécurité sanitaire des voyageurs houdanais. Nous avons eu à prendre en charge un collégien pour une appendicite. Ce fut l occasion de tester, en situation réelle, les possibilités d évacuation d urgence. En quelques heures, un avion sanitaire fut affrété et le jeune fut opéré dans une clinique moderne de Dakar. Merci Maxime de nous avoir aidé à tester le SAMU local! Cette mission a donc été riche en émotions. Elle a surtout été l occasion de renforcer les liens de fraternité avec les soignants baïlois et de les élargir à nos homologues de Diatang et de Suelle. Ces relations chaleureuses exceptionnelles ne donnent qu une envie : préparer une nouvelle mission et dire à nos amis : katora béniké à bientôt. SYLVAIN DIONNET 9

10 Le suivi des missions en 2007 : mission médicale 2007 (suite) Extraits du compte rendu de mission de santé de février 2007 de Catherine CHEMIN. L équipe médicale et paramédicale soucieuse d adapter sa pratique aux besoins de la population Baïloise, a pris connaissance du livre du Dr Maïmouna, guide de la santé au village. Elle a effectué entre 20 et 30 consultations par jour au dispensaire[ ] Quel est l âge des consultants? Nous voyons des enfants et des vieux, une moyenne d âge ne peut être calculée. Les enfants qui naissent actuellement sont quasi systématiquement déclarés (la date de naissance est accessible via le carnet de vaccination). Ne pas déclarer un enfant à la naissance est désormais selon Maïmouna (mon professeur de diola) une négligence. Les seniors ont une notion imprécise de leur âge. Ceci ne perturbe absolument pas leur identité. Symptômes essentiels : Foukof boulibouli (la tête qui chauffe) pour cause d hypertension Enilé boulibouli (le corps qui chauffe) pour cause de fièvre à 40. Farafouriéri (le ventre qui fait mal) Des douleurs articulaires (pas de mot en diola) Des ouquileuqueue (yeux) fatigués. L équipe a également effectué un travail d approche gériatrique en collaboration avec Malaigni, aidesoignant. Echanges durant la semaine avec Malaïgni : «Un vieux qui meurt des fois c est si difficile que même si on n a pas d argent, on peut s endetter pour les médicaments pour empêcher qu il s en aille» «On est vieux quand on ne peut plus marcher tout seul et qu on ne peut plus aller travailler aux champs» «Le vieil homme a une fonction de sage à l échelle du village, la vieille femme, à l échelle de sa maison» Malaïgni effectue parfois une consultation «groupée» des vieux sous l arbre du centre du village, c est aussi lui qui fait des visites à domicile de vieilles dames L équipe a abordé les douleurs et les soins palliatifs Douleur : Nombreux échanges durant la semaine, devant la fréquence des douleurs chroniques vues en consultation. Les douleurs sont souvent présentes depuis piopio (longtemps). Le piopio ayant une durée variable. Selon mon professeur de diola, il arrive souvent que les gens aient mal longtemps avant de consulter car les traitements antalgiques ne sont pas toujours facilement disponibles et donc... Symptômes d inconfort : Concernant les prises en charge palliatives au domicile. Une ou 2 filles sont choisies pour les «soins du corps», la personne est entourée des membres de sa famille. «S il existe une anxiété majeure en fin de vie chez le mourant, après avis du conseil de famille : on rappelle celui qui n est pas là, qui s est éloigné» Enfin des formations par «ateliers» ont été réalisées avec les professionnels et avec la participation des villageois. Catherine Chemin, médecin 10

11 Le suivi des missions en 2007 : mission médicale 2007 (suite) Compte rendu de la mission infirmière au centre de santé de Baïla du 18 au 21 février 2007 Malgré la situation incertaine en Casamance, nous avons obtenu l autorisation de nous rendre et de séjourner à Baïla. Nous sommes accueillis en danses par les villageois de tous les quartiers de Baïla, spectacle très émouvant, retrouvailles chaleureuses. Objectifs réalisés : - Les règles élémentaires d hygiène ont été revues : lavage des mains, mode d utilisation des poupinels pour stériliser les instruments à pansements, mesures à prendre au moment du bukut - Du matériel a été apporté, notamment des blouses pour le personnel infirmier - Une formation a été apportée au personnel sur le traitement de la douleur et sur la sensibilisation aux soins palliatifs Soins effectués pendant le séjour : - Un cas de lèpre - Des plaies au niveau des orteils par blessures, des blessures chez les enfants au niveau de la tête, des bras et des jambes - Des injections contre le paludisme chez les enfants de 8-9 ans - Des massages ont été effectués par Sadia Lepore et François Pluvinage. Projets 2008 : - Continuer le travail d amélioration de la pratique des soins infirmiers par la formation, le compagnonnage et le développement des moyens matériels - Continuer la sensibilisation aux soins palliatifs - Aller à la rencontre des personnes ne pouvant se déplacer au poste de santé. Conclusion Les échanges avec Pape Coly sont toujours très positifs. Il a essayé d adapter les techniques et les procédures dont nous avons parlé. Du compagnonnage émergent les germes d une évolution positive dans les pratiques de soins, au rythme sénégalais bien sûr! Résumé du compte rendu de Jeannine Dauphin L équipe soignante houdano-baïloise 11

12 LA VIE DE L ASSOCIATION L association a changé de président Lors de l Assemblée Générale extraordinaire du lundi 22 octobre 2007, Claude Grange a présenté sa démission de la présidence de Kassoumaï. Il exerçait cette fonction depuis mai 2001, il avait remplacé le président fondateur Philippe Seray. Son action a permis la signature du jumelage entre Houdan et Baïla, le développement des différentes missions de coopération : missions médicales (qu il a initiées en tant que médecin), missions scolaires, missions informatiques, missions «eau», mission de coopération et voyages de trois groupes de jeunes des Yvelines Depuis deux ans, l action de Kassoumaï s exerce dans le cadre de la Communauté de Communes du Pays Houdanais en partenariat avec le Communauté Rurale de Suelle au Sénégal. Marc Zablotzki, un des deux vice-présidents, a été élu président de l association. Maire-adjoint de Bazainville, il a été l initiateur d un accord de partenariat entre cette commune de la CCPH et le village de Suelle appartenant à la Communauté Rurale du Sénégal. Le docteur Sylvain Dionnet a été élu vice-président. Depuis quelques années, il dirige les missions médicales. Dans la prochaine Gazelle, nous publierons le compte rendu de fin de mission du docteur Grange ainsi que le «mot» du nouveau président. Isabelle Prestaut, vice-présidente. DES NOUVELLES DES PARTENARIATS : BAZAINVILLE / SUELLE VOYAGE DE FÉVRIER 2007 Cette année certains évènements ont failli compromettre notre voyage au Sénégal. La situation politique dans le pays et particulièrement en Casamance était tendue, une agression armée par des rebelles ayant eu lieu la veille de notre départ; mais après l investissement et les préparatifs d une année nous avons décidé de le maintenir. Cette décision a rendu notre séjour et l accueil qui nous a été réservé encore plus bouleversant. Les mots pour décrire notre arrivée et la joie des retrouvailles sont en-deçà de la réalité. Cette année encore les membres des missions santé, scolaire et informatique ont réalisé un travail formidable SIGNATURE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE BAZAINVILLE ET SUELLE. Ce voyage a été l occasion pour moi de signer la convention de partenariat entre Bazainville et Suelle. Cette convention permettra à Bazainville, sur présentation d un projet «durable» de 3 ans, en plus de la subvention de la CCPH, d être subventionné à hauteur de 40 % par le Conseil Général pour un investissement de 5000 euros. Pour cette journée mémorable tous les villageois s étaient mobilisés. Les ressortissants de Suelle avaient fait le voyage d autres régions du Sénégal, de Gambie, de Guinée pour être présents à la cérémonie. La présence également de représentants de plusieurs villages de la Communauté Rurale (CR) de Suelle a renforcé l importance de la signature de cette convention de partenariat. J ai reçu en gage d amitié un lion sculpté, emblème de la commune de Suelle. MISSION SCOLAIRE Un des objectifs de la commission scolaire est la mise en place d une correspondance scolaire entre les différents villages de la CCPH et les villages de la Communauté rurale de Suelle. Madame Daoudal, directrice de l école de Bazainville a adhéré à ce projet en sensibilisant les enfants de l école et en entamant une correspondance avec les enfants de l école de Suelle. J ai remis au directeur de l école primaire le matériel scolaire collecté auprès des élèves de Bazainville ainsi que des lettres que les enfants avaient préparées pour leurs correspondants de Suelle. Les cartons ont été ouverts devant les enfants, ils furent accueillis par des hourras. J ai ramené pour les enfants de Bazainville du courrier et des dessins. Cinq ballons de foot furent remis au Président de la jeunesse de Suelle, là encore une ovation des sportifs qui allaient pouvoir jouer au foot avec de vrais ballons. J ai pu constater l amélioration des infrastructures due en grande partie à l implication de l état du Sénégal dans la réhabilitation des bâtiments scolaires (6 classes de l école primaire ont été réhabilitées). Le collège qui en est à sa deuxième année de fonctionnement a, lui aussi, subi quelques améliorations avec la réhabilitation de certaines classes qui s étaient écroulées. J ai visité le collège avec Loïc Maillier, professeur au lycée technique de Montigny le Bretonneux. Loïc a mobilisé tout le lycée qui travaille sur un projet qui durerait deux ans, il s agirait de mettre en place une salle informatique alimentée par 12

13 DES NOUVELLES DES PARTENARIATS : BAZAINVILLE/SUELLE (suite) des panneaux solaires. Un voyage pourrait avoir lieu avec les élèves en A l issue de nos visites dans les écoles nous avons constaté que les enfants ne peuvent travailler dans de bonnes conditions par manque de matériel et de fournitures scolaires (stylos, gommes, crayons de couleurs, craies,.) J ai vu dans une classe les enfants attendre chacun leur tour pour faire un exercice dans leurs cahiers par manque de crayons de couleurs. DÉCORTIQUEUSE-BROYEUSE À RIZ ET À MIL J ai pu enfin voir cette machine, premier symbole des engagements de solidarité de Bazainville. Elle est gérée par l association des femmes du village et soulage considérablement leur travail. La location aux villages environnants permet de rémunérer les 2 personnes formées à son fonctionnement et elle dégage déjà des bénéfices. MISSION SANTÉ Un poste de santé et une maternité sont en construction grâce à l implication de l Etat dans la réhabilitation des infrastructures et le financement de l Agence Nationale de Relance des Activités Economiques et Sociales en Casamance. L Etat doit équiper la maternité et se charger de l alimentation en eau mais le problème de manque de médicaments n est pas réglé notamment pour le paludisme et la diarrhée. L approvisionnement en médicaments pour la pharmacie et en matériel médical reste une des priorités. FORMATION DE L INFIRMIÈRE DE SUELLE PAR LA MISSION SANTÉ HOUDANAISE Dans le cadre de l élargissement des projets de jumelage entre la CCPH et la communauté rurale de Suelle, l équipe médicale houdanaise emmenée par le Docteur Sylvain Dionnet a proposé à Melle N deye Oumi Badji, infirmière nouvellement nommée à Suelle, de participer à leurs consultations faites au dispensaire de Baïla. Ceci lui a permis d acquérir une formation, de coopérer et de créer des liens avec les infirmiers baïlois. Le docteur Dionnet a profité de sa présence au dispensaire de Baïla pour lui remettre le matériel médical et les médicaments collectés par Le Dr LENEUF de Bazainville. PROJETS Avec Philippe Seray nous avons rencontré les représentants de Suelle. De cette réunion deux projets pour Suelle émergent : o Construction d une maison d accueil (campement touristique). Ce campement autogéré par le village permettra de développer l économie villageoise et de générer des bénéfices. Elle pourrait accueillir les touristes, les enseignants (Suelle est un centre administratif d examen), les délégations qui viennent pour des évènements communautaires, o Réhabilitation du foyer des jeunes. Au vu du bâtiment, la toiture semble être la priorité. Marc Zablotzki, maire-adjoint à Bazainville Signature de la convention de partenariat entre Bazainville et Suelle Marc retourne à l école 13

14 Des nouvelles des partenariats : KATINONG/RICHEBOURG Bourse aux vêtements dimanche 25 mars 2007 et 10 novembre à Richebourg. Le Conseil Municipal a décidé de voter le principe du partenariat avec Katinong et de s engager financièrement dans un projet. C est bien, mais ça ne suffit pas. Pour que ce projet réussisse au-delà d une décision municipale, les Katinongais et les Richebourgeois doivent avoir l opportunité de faire connaissance, de tisser des liens et d œuvrer ensemble dans le même but. Avec une petite équipe de volontaires très décidés, nous avons cherché comment y parvenir en investissant dans des actions qui nous permettraient aussi de récolter des fonds. C est ainsi qu a été mise place la première bourse aux vêtements le dimanche 25 mars. Beaucoup de travail, et un résultat à la hauteur de nos efforts : 900 de bénéfice. Nous persévérerons dans cette activité en organisant,tous les ans, deux bourses aux vêtements une à l automne et l autre au printemps. La prochaine aura lieu le dimanche 5 mai. (vous pouvez déposer les vêtements que vous souhaitez donner à la mairie de Richebourg ) Un autre bénéfice de cette journée et non des moindres : les ressortissants français du village de Katinong étaient présents le dimanche pour nous aider et ce fut l occasion de faire connaissance et de poser les jalons de notre future coopération. Pour fêter notre partenariat, nous avons organisé une soirée sénégalaise. Le repas a été préparé sur place dans les cuisines de la salle Edith Piaf par les femmes de l association KDK (Katinong, Diatang, Katoudié). Puis ces dames ont changé de rôle et vêtues de tenues traditionnelles casamançaises, ont proposé à l assistance un modeste mais très sympathique défilé de mode, avant d entrainer toute la salle dans la danse. Merci à l ensemble de l équipe qui a réalisé le décor, la cuisine, Merci aux Richebourgeois qui n ont pas hésités à se mettre dans l ambiance sénégalaise en revêtant pour certains le boubou de circonstance. Une partie des organisateurs de la bourse aux vêtements Bernadette Courty Stand Kassoumaï au Marché de Noël de Richebourg Soirée du 10 novembre 14

15 Soirée du 27 avril 2007 à La Comédie. Quel grand plaisir pour les voyageurs de se retrouver dans une ambiance amicale à la brasserie de La Comédie! Ont été présentés le voyage de février grâce à un film réalisé par Robert Almain, la mission informatique avec un diaporama de Laurent Jouanneaux et le voyage scolaire de la 4 e EDSICA du collège de Houdan. Le groupe irlandais de Phil Garbutt a animé la soirée, autour d un excellent repas proposé par David, tenancier de La Comédie. Exposition peinture à la comédie En juin 2007 Soirée du 31 mars 2007 à la salle des fêtes de Houdan. C est dans une ambiance sénégalaise que nous nous sommes réunis ce samedi pour la grande soirée traditionnelle de Kassoumaï. Le groupe de Seydinha Insa Wade a donné le ton : chanson sénégalaise métissée accompagnée de musique traditionnelle mélangée avec une flûte et un violoncelle. La jeunesse cordiale de Baïla a une nouvelle fois assuré le plat sénégalais et a présenté le rite d initiation, le "bukut", qui a eu lieu à Baïla cet été. Soirée du mercredi 6 juin à La Comédie : le peintre sénégalais Omar Camara devant une de ses œuvres inspirée par le Bukut 15

16 AGENDA 2008 Voyage des Houdanais : Voyage de la classe EDSICA Bourse aux vêtements au profit du partenariat Katinong/Richebiourg le dimanche 4 mai à Richebourg IMPRESSIONS DE VOYAGE SOUVIENS-TOI DE CES GENS SOURIANTS ET DU RIRE DE NOMBREUX ENFANTS SOUVIENS-TOI DE CES JOLIES COULEURS QUI NOUS FONT RÊVER A TOUTE HEURE SOUVIENS-TOI DES BAOBABS MAJESTUEUX DES FLAMBOYANTS ET DU SOLEIL RADIEUX SOUVIENS-TOI DES PLAGES PARADISIAQUES ET DE LA PIROGUE POUR ALLER AU CAP SOUVIENS-TOI DE L ODEUR DU THÉ, DU YASSA, DU BISSAP QUE DE BEAUX SOUVENIRS! QUE DE TRISTESSE D ÊTRE REPARTIE. O! SÉNÉGAL, TA CHALEUR ME MANQUE, ET TOUT CE QUE TU M AS DONNÉE Véronique Berthomé Responsables de la rédaction Isabelle Prestaut, Julie Bodian Maquette : Bernadette Courty. Ont participé à la rédaction de ce journal : Marc Zablotzki, Roland Renard, Isabelle Prestaut, Kassoumaï Eure-et-Loir, Jeannine Dauphin, Sylvain Dionnet, Catherine Chemin, Philippe Seray, Françoise Helme, Laurent Jouanneau, Véronique Berthomé, des élèves de la classe EDSICA 2006/2007, Patrice Lelong, Bernadette Courty, Marine Lecuyer, Aziz Diédjiou Photographes : Michèle Lacoste, Roland Renard, Philippe Seray, Isabelle Prestaut, Julie et Seydhou Bodian, Marc Zablotzki, Laurent Jouanneau, Sylvain Dionnet, Nathalie Ruello- Deschamps, Claire Girondin, Marine Lécuyer, Bernadette Courty Adresses utiles Association Kassoumaï, Hôtel de ville Houdan Site : (vues satellites de Baïla et de la Communauté Rurale de Suelle) 16

Rapport de la mission informatique du 16 au 26 février 2009 Collège-Lycée de Baïla

Rapport de la mission informatique du 16 au 26 février 2009 Collège-Lycée de Baïla Rapport de la mission informatique du 16 au 26 février 2009 Collège-Lycée de Baïla Objectifs : réorganisation de la salle informatique, installation de nouveaux matériels, et formation auprès des enseignants.

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

L INFO-RÉSEAU QUE DE NOUVELLES! Le Réseau d'amis. Sommaire:

L INFO-RÉSEAU QUE DE NOUVELLES! Le Réseau d'amis. Sommaire: Le Réseau d'amis FÉVRIER 2010 Année 1, n 1 QUE DE NOUVELLES! Vous tenez entre vos mains la toute nouvelle parution de l Info-Réseau. Ce journal interne a fait partie de la vie de l organisme à partir de

Plus en détail

Energies Sans Frontières A TANGHIN BURKINA FASO

Energies Sans Frontières A TANGHIN BURKINA FASO Energies Sans Frontières A TANGHIN BURKINA FASO Présentation de la mission de réalisation du 16 Octobre au 10 Décembre 2010 Electrification des écoles et formation au métier d électricien en installations

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Guide pour réaliser un carnet de voyages

Guide pour réaliser un carnet de voyages Guide pour réaliser un carnet de voyages Les voyageurs, les explorateurs, les aventuriers du siècle passé conservaient la trace de leurs voyages en réalisant des carnets de voyages, contenant des dessins,

Plus en détail

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT Chers parents, Plus vite, plus haut, plus fort! L année 2014-2015 réserve assurément de beaux défis aux élèves, aux parents et à l ensemble du personnel de l école. Notre première mission sera de développer

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

Vendredi 30 janvier 2015. Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Président de la PAC

Vendredi 30 janvier 2015. Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Président de la PAC Vendredi 30 janvier 2015 Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Président de la PAC Monsieur le Président du Sénat, Cher Gérard

Plus en détail

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau.

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. fiche de travail FT 3.39-3A U1P10 2 Quelles vacances! A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. 1 2 Salut, Un petit mot pour te dire que tout se passe super bien On passe d excellentes vacances.

Plus en détail

Rapport de mission - Urgence Afrique Niou Burkina Faso

Rapport de mission - Urgence Afrique Niou Burkina Faso Rapport de mission - Urgence Afrique Niou Burkina Faso Catherine, 48 ans, infirmière, 2 ème mission avec Urgence Afrique. Programme et Objectifs de la mission Prévu Au départ : Mission santé au Centre

Plus en détail

un nouveau livre encore plus magique L aventure continue

un nouveau livre encore plus magique L aventure continue L aventure continue un nouveau livre encore plus magique L association «Magie à l hôpital - Du rêve pour les enfants» fête le 23 octobre 2008 la sortie de son nouvel ouvrage pour les enfants hospitalisés

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail

Regard sur l accueil du jeune enfant au Québec, rencontre avec les amis...

Regard sur l accueil du jeune enfant au Québec, rencontre avec les amis... Regard sur l accueil du jeune enfant au Québec, rencontre avec les amis... Par Danielle Pommier Danielle Pommier est étudiante à l école d Éducatrice de Jeunes Enfants de Lyon, en France. Elle a effectué

Plus en détail

Le sport est un jeu...

Le sport est un jeu... Le sport est un jeu... Gagner le sourire des enfants malades, le plus grand des enjeux Association Loi 1901 RENCONTRE AMICALE Sam Essediri Fondateur - Président Directeur d 1 Maillot pour la Vie Un Maillot

Plus en détail

VILLE DE MANDRES LES ROSES

VILLE DE MANDRES LES ROSES Service Enfance Jeunesse 01 45 98 66 08 Service.enfance@ville-mandres-les-roses.fr VILLE DE MANDRES LES ROSES SOMMAIRE Inscriptions page 3 Restauration scolaire page 4 Accueils périscolaires page 5 Accueils

Plus en détail

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU B2 ÉPREUVE 3 : compréhension de l'oral NOVEMBRE 2008 Κρατικό Πιστοποιητικό Γλωσσομάθειας

Plus en détail

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine.

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine. RESTAURANT SCOLAIRE D HABERE LULLIN REGLEMENT INTERIEUR Article préliminaire La cantine scolaire n a pas de caractère obligatoire et a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions possibles d hygiène

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie AVEC LAMBALLE CO BIEN Pourquoi rénover? SE Comment acheter? LOGER Quelles aides? habitat - énergie Le Programme Local de l Habitat, un dispositif pour bien construire votre projet logement. Accueillir

Plus en détail

Résultats et impacts

Résultats et impacts Résultats et impacts «Creusement d un puits pour une utilisation maraîchère à Fandène, Sénégal» Village de Diayane Localisation: Village de Diayane dans la commune de Fandene, département de Thiès, à 77

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 13

Indications pédagogiques D2 / 13 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 13 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis 1 Produire un message

Plus en détail

Parce que le sourire d un enfant est précieux. Newsletter n 7. Décembre 2011

Parce que le sourire d un enfant est précieux. Newsletter n 7. Décembre 2011 Parce que le sourire d un enfant est précieux Newsletter n 7 Décembre 2011 Les Enfants de Varanasi, c/o C. Girelli 2, impasse André Campra 31100 Toulouse Mail : enfants.varanasi@yahoo.fr http://www.enfants-varanasi.org

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire 1 Intervention de Marisol TOURAINE Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Maison de Santé Pluridisciplinaire Magny-en-Vexin Vendredi 20 février 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

Salle d accouchement. Le second point d eau de la salle d accouchement réclame un bon nettoyage

Salle d accouchement. Le second point d eau de la salle d accouchement réclame un bon nettoyage Un nouveau panneau solaire apparaît sur le toit alors que l ancien panneau encore en bon état est toujours présent, plutôt que de faire réparer l ancienne installation qui avait certainement ses batteries

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Variante : Accompagnés de leurs parents, la mariée & le marié sont heureux de vous convier à leur mariage et vous invitent

Variante : Accompagnés de leurs parents, la mariée & le marié sont heureux de vous convier à leur mariage et vous invitent Faire-part : page 1 à 4 Quelques citations dans le thème : page 4 Cartons d invitation à la noce : page 5 Remerciements : page 6 P Les apiers Zenchantés Mariage - Propositions de textes. Faire-part : Traditionnels

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

LES PARENTS À LA PRÉPARATION D UN VOYAGE SCOLAIRE.

LES PARENTS À LA PRÉPARATION D UN VOYAGE SCOLAIRE. KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Enseignants Nombre de pages : 7 INFORMER ET ASSOCIER LES PARENTS À LA PRÉPARATION D UN VOYAGE SCOLAIRE. Cette fiche s adresse

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

LE RETRO PLANNING DE L AFCA

LE RETRO PLANNING DE L AFCA LE RETRO PLANNING DE L AFCA Jour J 90 Quitter votre logement Vous êtes bénéficiaire d un logement social : o vous devez impérativement le rendre avant votre départ. Vous êtes locataire : o dénoncez votre

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2011-1427

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2011-1427 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2011-1427 14 - Relations Internationales - Coopération avec Aqabat Jabr - Bilan du premier programme de coopération relatif à la rénovation du réseau d eau -

Plus en détail

Édition de mars 2015

Édition de mars 2015 À la recherche de la clé de la réussite! Édition de mars 2015 Conseil d établissement: 25 mars à 19:00 Journée pédagogique: 25 mars 2015 Dates en mars Si l école n a pas été fermée d ici le 25 mars pour

Plus en détail

Bel-Ami. Niveau 2. Lectures ELI Seniors A2. Guy de Maupassant

Bel-Ami. Niveau 2. Lectures ELI Seniors A2. Guy de Maupassant Niveau 2 Lectures ELI Seniors A2 Guy de Maupassant Bel-Ami P 8-9 1 1 Parce que l histoire racontée se passe dans la réalité du moment. 2 La III e République. 3 Jules Ferry. 4 Jules Ferry est chargé de

Plus en détail

9 Référentiel de missions de l agence du service civique

9 Référentiel de missions de l agence du service civique BINOME 21 PROJET ASSOCIATIF 2011-2013 Pour une solidarité intergénérationnelle Erard Marie-Françoise Sommaire 1 Objectifs 2 Chartes 3 Fonctionnement de l association 4 Etude préalable 5 Projet actuel 6

Plus en détail

«Féérie de Noël à Prague»

«Féérie de Noël à Prague» «Féérie de Noël à Prague» du 11 au 14 décembre 2015 Si vous demandez à un Pragois de raconter sa ville, il répondra immanquablement : "Il était une fois..." Il était une fois, donc, une princesse pleine

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS

LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS De quelles poutres, de quelles pierres de béton bâtir les ponts pour qu ils puissent unir des rives différentes? L art des Ponts, Michel Serres, octobre 2006, Edition

Plus en détail

A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel

A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel Sommaire: Septembre 2015 Anniversaires du mois, entrées, décès p.3 Programme p. 4 et 5 La parole aux résidants p. 6 Et du côté du personnel p. 7 Le coin des joueurs

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

Le droit d espérer. Didier Chastagnier

Le droit d espérer. Didier Chastagnier Février 2013 MULHOUSE STRASBOURG COLMAR Notre mission, plus que jamais, grâce à vous: Donner à chaque enfant le droit d être un enfant Le droit d espérer Chers Amis d Action Quartiers C est une joie pour

Plus en détail

N 17. Edito du Président. Ecole Méditerranéenne de Chiens Guides d aveugles de Biot

N 17. Edito du Président. Ecole Méditerranéenne de Chiens Guides d aveugles de Biot ECOLE MEDITERRANNEENE DE CHIENS GUIDES D AVEUGLES NOS MANIFESTATIONS NOS REMISES TEMOIGNAGE UNE JOURNEE AVEC NOS EDUCATEURS NOS NOUVELLES STARS JOURNEES D UNE REMISE A DOMICILE PARRAINAGE DE LA MAISON

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

BAOBAB. Berre Association Ô Bénin Aide et Bénévolat. Association Loi 1901. n W134001205 Quartier de l Epine «Les Ruelles» 13130 BERRE l ETANG

BAOBAB. Berre Association Ô Bénin Aide et Bénévolat. Association Loi 1901. n W134001205 Quartier de l Epine «Les Ruelles» 13130 BERRE l ETANG BAOBAB Berre Association Ô Bénin Aide et Bénévolat Association Loi 1901. n W134001205 Quartier de l Epine «Les Ruelles» 13130 BERRE l ETANG Alfakoara PRÉSENTATION DE L ASSOCIATION L association BAOBAB

Plus en détail

DOSSIER. le sommaire VIE LOCALE ENFANTS-FAMILLES VIE LOCALE. Retour sur les 10 ans. «Auprès des enfants» le nouveau service de garde d enfants

DOSSIER. le sommaire VIE LOCALE ENFANTS-FAMILLES VIE LOCALE. Retour sur les 10 ans. «Auprès des enfants» le nouveau service de garde d enfants LE MANS Retour sur les 10 ans ENFANTS-FAMILLES DOSSIER «Auprès des enfants» le nouveau service de garde d enfants Au Mans, la ligne 2 du tramway est lancée BIEN-ÊTRE FAMILLE BRICOLAGE JEUX POUR TOUT RENSEIGNEMENT

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

Charte de protection des mineurs

Charte de protection des mineurs «Mes enfants, soyez joyeux!» Charte de protection des mineurs Au sein de l Académie Musicale de Liesse Mise à jour août 2014 L ensemble des adultes intervenant au sein de l Académie Musicale de Liesse

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître!

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Contact avec les employeurs Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2015 TU ENVOIES TON CV PAR COURRIEL? Écrire :

Plus en détail

Patrizia Tilly - Fotolia.com

Patrizia Tilly - Fotolia.com Patrizia Tilly - Fotolia.com Préserver sa santé Avec l âge, le manque d activité, votre santé peut se fragiliser. Des gestes simples, une bonne hygiène de vie peuvent permettre de se maintenir en forme.

Plus en détail

CULTURE ECONOMIE. Ass. S.E.F. INTERLOCUTEURS FRANCO MALGACHE

CULTURE ECONOMIE. Ass. S.E.F. INTERLOCUTEURS FRANCO MALGACHE Siège social Ass. S.E.F. INTERLOCUTEURS FRANCO MALGACHE FAITES PARTIE DES INTERLOCUTEURS EN ADHÉRANT à l'ass. S.E.F. Franco-Malgache Le Poitou-Charentes avec Madagascar 79 320 Moncoutant FRANCOPHONIE CULTURE

Plus en détail

Indications pédagogiques C3-15

Indications pédagogiques C3-15 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques C3-15 C : comprendre un message Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 1 : Analyser un message Objectif opérationnel 5 : Reconnaître les

Plus en détail

Un Domaine privatisé pour le mariage rêvé

Un Domaine privatisé pour le mariage rêvé Un Domaine privatisé pour le mariage rêvé 2015 2016 Le Domaine Une Histoire Un Projet Votre Domaine C est en 1929 que mon arrière grand-père, François VARNET décide de racheter le Domaine de Suzel, magnifique

Plus en détail

RESTAURANT SCOLAIRE MACOT ET LA PLAGNE LA PLAGNE Tél. 04.79.06.87.62 MACOT : Tél. 04.79.08.97.83

RESTAURANT SCOLAIRE MACOT ET LA PLAGNE LA PLAGNE Tél. 04.79.06.87.62 MACOT : Tél. 04.79.08.97.83 REGLEMENT INTERIEUR Les services de cantines scolaires, qui n ont pas de caractère obligatoire, ont pour but, de permettre la restauration des enfants scolarisés, dont les parents travaillent. Les enfants

Plus en détail

La téléassistance en questions

La téléassistance en questions 8 La téléassistance en questions Il y a une coupure de courant, qu est-ce que je fais? Vous ne faites rien. Une batterie de secours de plusieurs heures est incluse dans le transmetteur. Vous pouvez éventuellement

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2010-2011

RAPPORT ANNUEL 2010-2011 RAPPORT ANNUEL 2010-2011 8 juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Mission... 3 Rapport du président... 4 Conseil d'administration 2010-2011... 7 Rapport du trésorier... 8 Rapport de la vérificatrice... 9 Rapport

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo ra Sup : Echange Erasmus University of Dundee, ECOSSE

Rapport de fin de séjour Explo ra Sup : Echange Erasmus University of Dundee, ECOSSE Rapport de fin de séjour Explo ra Sup : Echange Erasmus University of Dundee, ECOSSE 1. Vie pratique Logement Lors de mon séjour à Dundee j ai choisi de résider dans les résidences universitaires de Dundee.

Plus en détail

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE)

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) PAYS ET REGION DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET Ce projet sera mise en

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

DOSSIER D'INSCRIPTION 2015/2016

DOSSIER D'INSCRIPTION 2015/2016 NOM :. PRENOM :. DOSSIER D'INSCRIPTION 2015/2016 pour les mercredis loisirs : minimum deux semaines avant le début de chaque cycle pour les petites vacances : aux dates indiquées sur les coupons Merci

Plus en détail

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge.

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. J aime, je n aime pas Extrait de "J'aime", Minne/Natali Fortier (Albin Michel) «J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. Quand je traverse la route au passage piéton, j aime marcher

Plus en détail

La plongée sur Rouen en Normandie G.C.O. Bihorel

La plongée sur Rouen en Normandie G.C.O. Bihorel PLONGEE SCAPHANDRE APNEE ENVIRONNEMENT ET BIOLOGIE PHOTO SOUS-MARINE HISTOIRES MARITIMES NAGE AVEC PALMES NAGE EN EAU VIVE ORIENTATION SECOURISME FEDERAL SORTIES A DIEPPE SORTIE ANNUELLE VOYAGES COMPETITIONS

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

MESIGNINFOS N 91 ECOLE

MESIGNINFOS N 91 ECOLE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr MARS 2012 MESIGNINFOS N 91 ECOLE Les pré-inscriptions pour la prochaine année scolaire sont à effectuer à la mairie. Les documents à fournir

Plus en détail

Institut Supérieur des Langues Université de Damas

Institut Supérieur des Langues Université de Damas Institut Supérieur des Langues Université de Damas Texte 1: Chère Josette, Il a de grands yeux bleus et une mèche blonde qui lui tombe sur le front. Il s appelle Alain, Alain et Aline, c est joli, n est-ce

Plus en détail

Référente : Nadia Inoubli, Bureau des «Echanges scolaires et extrascolaires

Référente : Nadia Inoubli, Bureau des «Echanges scolaires et extrascolaires Compte rendu du groupe de travail n 5 «Les projets artistiques et culturels dans le cadre des jumelages de villes» Date : 18.10.2014 Durée : 11h 12h30 Lieu : Kolping-Akademie Würzburg Evénement : réunion

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION POUR LE CONCOURS D ENTREE EN FORMATION AIDE-SOIGNANTE 2015

DOSSIER D INSCRIPTION POUR LE CONCOURS D ENTREE EN FORMATION AIDE-SOIGNANTE 2015 INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS HOPITAUX DU LEMAN B.P. 526 74203 Thonon-les-Bains Cedex Tél : 04.50.83.22.50 Fax : 04.50.83.22.68 Mail : ifsi-sec@ch-hopitauxduleman.fr DOSSIER D INSCRIPTION POUR

Plus en détail

Dossier d inscription «C.A.J.» et «Point Jeunes»

Dossier d inscription «C.A.J.» et «Point Jeunes» Dossier d inscription «C.A.J.» et «Point Jeunes» Nom du jeune : Date d inscription : Fiche de renseignements obligatoires (Merci de bien vouloir répondre précisément à chaque question) RENSEIGNEMENTS SUR

Plus en détail

ANNEXE 3 ASSISTANCE MÉDICALE

ANNEXE 3 ASSISTANCE MÉDICALE ANNEXE 3 ASSISTANCE MÉDICALE - 30 - ANNEXE N 3 ASSISTANCE MÉDICALE (Mutuelle Assistance International, Mutuelle Assistance France) I. CONDITIONS GÉNÉRALES En cas de besoin, chaque bénéficiaire peut, 24

Plus en détail

Activités du 4 mars au 2 mai 2015 SORTIES STAGES SÉJOUR. Lot Aventure. www.villefranchederouergue.fr

Activités du 4 mars au 2 mai 2015 SORTIES STAGES SÉJOUR. Lot Aventure. www.villefranchederouergue.fr Programme proposé par votre Mairie et les Ateliers de la Fontaine www.villefranchederouergue.fr 05 65 45 77 36 Activités du 4 mars au 2 mai 2015 SORTIES Cinéma, Cité de l espace, Walibi, Squash, Bowling,

Plus en détail

TIM S.A., une aventure d Homme

TIM S.A., une aventure d Homme Comité d entreprise 1 Sommaire Edito de M. Hans-Jürgen Hellich, Directeur Général de Tim SA p. 9 Edito de Cyril Terrière, Secrétaire du Comité d Entreprise Tim SA p. 11 Itinéraires croisés d une entreprise

Plus en détail