LA GAZELLE DE KASSOUMAÏ

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA GAZELLE DE KASSOUMAÏ"

Transcription

1 LA GAZELLE DE KASSOUMAÏ NUMERO 7 - DECEMBRE 2007 NUMERO 7 - DÉCEMBRE 2007 FOCUS LE BUKUT feuillet central Sommaire : La classe EDSICA pages 4 et 5 Missions de février pages 6 à 11 Partenariats pages 12 à 14 La vie de l association...pages 12 et 15 Agenda... page 16 EDITORIAL Katinong et Richebourg en partenariat, c est en quelque sorte un retour aux sources. Philippe Seray était encore richebourgeois lorsqu il a créé Kassoumaï avec ses amis houdanais. C est sans doute pour cette raison que notre commune a été, après Houdan, la première à y adhérer. Je me souviens avec émotion de Monsieur Bocar Coly visitant notre école et expliquant aux enfants attentifs, son pays, ses habitants, sa culture et ses coutumes. C était il y a une douzaine d années. Philippe et ses amis étaient bouillonnants d idées et de projets. Avec eux, Jean-Marie Tétart, Patrice Lorson, Claude Grange et tous les autres se sont attelés à la tâche et malgré les difficultés du début, l association a pris corps, s est structurée, s est épanouie. Les projets initiaux et bien d autres ont été réalisés. Le jumelage existe. Maintenant ce sont les villages de la C. C. Pays Houdanais partenaires de ceux de la Communauté Rurale de Suelle qui se rencontrent. A Richebourg, le jour de la bourse aux vêtements, organisée pour réaliser le projet de Katinong : «un jardin maraîcher pour les femmes», nous avons eu la visite de nos amis katinongais résidant en région parisienne, avec qui nous avons tout de suite sympathisé. Ils sont revenus pour la fête du village, la St Georges, et nous espérons les revoir bientôt. Nous adressons les sentiments amicaux des Richebourgeois au chef du village de Katinong, Ansoumana Diedhiou et à tous les Sénégalais de la Communauté Rurale de Suelle. Françoise Helme, maire de Richebourg.

2 Marie-Christine Grange nous a quittés le 18 juin2007, voici le texte lu par Philippe Seray lors de la cérémonie d inhumation : Adieu à Marie-Christine. Marie-Christine a pris une place importante dans l histoire de l association Kassoumaï qui gère la coopération entre Houdan et Baïla au Sénégal. Au nom de ses nombreux amis, je voudrais vous dire quelques mots. Tout en habitant Neuilly s/seine, Marie-Christine n a jamais manqué d être présente avec nous dans tous les moments importants de la vie de l association : - les réunions du lundi soir où nous nous rendions ensemble après un petit dîner chez moi. - les soirées spectacles où elle tenait la caisse aux entrées. - la foire St Matthieu pendant laquelle elle participait à l animation du stand. En février 2002, Marie-Christine a effectué son premier voyage au Sénégal. En septembre, elle était déjà très impliquée dans l organisation des cérémonies d officialisation du jumelage, à Houdan. Elle était de nouveau au Sénégal en 2003 avec une étape à Saint-Louis et en 2004 pour les festivités du jumelage retour à Baïla. Son dernier voyage avec le groupe a eu lieu en février L effort financier qu elle faisait là, était à la hauteur de cette passion que nous partagions pour la Casamance où il était devenu évident que nous partions ensemble chaque année. Dans cette aventure africaine, ses qualités étaient l enthousiasme, la fidélité et la simplicité. Son attachement à nos projets a largement contribué à ma motivation et je crois, à celle de tous. A Baïla où elle s occupait notamment de l achat des objets artisanaux, elle avait noué des relations étroites avec le groupe des femmes. Pour le voyage de février 2007, elle m avait proposé de participer à l encadrement du groupe d élèves du collège de Houdan. La maladie l en a empêché. Je veux saluer ici la magnifique initiative de Claude et Sylvie qui l ont accompagnée début avril, pour un dernier séjour en Casamance. Elle m a raconté les vrais moments de bonheur qu elle y a vécu. Merci à nos amis de Baïla pour toutes les attentions que vous avez eu pour elle. Les liens qui nous unissent n en sont que plus forts encore aujourd hui. Personnellement, je n oublierai jamais tous ces moments passés avec Marie-Christine, au Sénégal, bien sûr, à Houdan et en quelques occasions, à Paris, dans ce petit théâtre où elle vivait une autre de ses passions. Je n oublierai jamais ces conversations où l on parlait de la vie, sans détour, mais toujours avec le sourire, jusqu à cette longue promenade du mois d octobre où elle m a annoncé, avec tant de courage, qu elle était malade. Marie-Christine, katooraal, nous sommes fiers d être, pour toujours, tes amis. Philippe. 2

3 KASSOUMAÏ EURE-ET-LOIR C est par une page entière intitulée «Le carnet rose de la gazelle», en forme de faire-part paru en décembre 2004 dans le numéro 4 de la présente revue, que l association Kassoumaï Houdan disait toute la joie qu elle avait alors d annoncer la naissance de sa fille, Kassoumaï Eure-et-Loir. A l origine de cette naissance, la relation quelque peu contre nature (?) de deux hommes. D un côté, Thierry François (le père?), membre de l association Kassoumaï originelle, lui-même domicilié à Saint-Ouen-Marchefroy, commune d Eure-et-Loir dont il était - et est toujours - également l un des élus municipaux. De l autre, Philippe Dumas (le conjoint?), maire (mère?) de cette même commune du 28. Leur volonté commune de vouloir à tout prix donner une progéniture à Kassoumaï 78 provenait de leur désir de voir leur commune se rapprocher d un village casamançais de la communauté rurale de Suelle, celle-là même à laquelle appartenait déjà Baïla, autre commune sénégalaise chère au cœur des Houdanais. Et ce sera finalement Talloum, l un des seize villages de cette communauté rurale qui, après avoir été proposé par le président de ladite communauté, répondra en mai 2004 favorablement au souhait des élus de Saint-Ouen- Marchefroy. Et à la fin de cette même année 2004, une délégation emmenée par Philippe Dumas, pouvait se rendre pour la première fois à Talloum afin qu y soit officialisé le protocole d amitié et de coopération qui liait désormais les deux communes. Quant à l association Kassoumaï Eure-et-Loir, elle avait officiellement vu le jour quelques semaines auparavant, le 5 novembre Depuis, Kassoumaï 28, avec les modestes ressources dont l association dispose, s est tout aussi modestement attachée à répondre à quelques-uns des besoins les plus urgents du village sénégalais qu elle avait alors choisi d aider. A commencer par ceux que réclamait l école du village à laquelle l association a pu fournir soixante-dix tables bancs et plusieurs armoires, ainsi que des livres, des cahiers et des fournitures scolaires. Et ces quelques dotations, si modestes soient-elles, ont semble-t-il eu d heureuses et rapides répercussions tant sur la qualité de l enseignement prodigué que sur les progrès enregistrés par les élèves. C est en tout cas le constat particulièrement positif que fait Cherif Djiba, un ami Talloumois installé en France et proche de Kassoumaï qui, dans un courriel adressé il y a peu à Nicole et Philippe Dumas, se dit «bluffé» par les résultats enregistrés par l école de Talloum et dont son directeur luimême dit qu il s agit des meilleurs résultats de l histoire de l école. Cherif se réjouissant par ailleurs de voir que la proportion de filles admises, tant au certificat d étude primaire élémentaire qu au concours national d entrée en 6e, avait largement progressé, là où les résultats étaient auparavant quasiment nuls ou rarement supérieurs à 20% dans le meilleur des cas. Ces réjouissantes nouvelles nous sont bien évidemment allées droit au cœur et ne peuvent que nous incliner à poursuivre dans la même direction. Ce que nous avons d ores et déjà entrepris de faire puisque le projet de financer la construction de trois classes supplémentaires est aujourd hui très largement engagé. Pour ce projet, comme pour ceux qui ont été jusque-là menés à leur terme, si l association Kassoumaï Eure-et-Loir s est appliquée à tâcher de respecter ses engagements financiers, elle n en a pour autant pas oublié d y impliquer autant que faire se peut les Casamançais en achetant matériaux et fournitures sur place, en faisant réaliser le mobilier par des artisans locaux ou, pour l édification prochaine des classes, en impliquant directement les Talloumois dans leur construction. Pareille démarche avait également été entreprise en 2005 avec les deux machines agricoles, un broyeur et une décortiqueuse de céréales, que nous avions achetées chez un fournisseur de Ziguinchor, lequel en avait lui-même assuré l installation à Talloum tout en s engageant à en assurer la maintenance. Voilà, très chère mère, quelques-uns de ceux des événements qui ont jusque-là ponctué la toute jeune et encore courte existence de ta fille. Et dont, je l espère, tu n auras pas eu à rougir et, qu au contraire, ils t auront rendu fière d avoir, un beau jour de l année 2004, décidé de donner vie à ce putatif rejeton. Talloumoisement vôtre. Kassoumaï Eure-etLoir 3

4 LA CLASSE EDSICA : souvenirs du voyage de février 2007 Devinette : comment faire monter environ 40 personnes et une cinquantaine de cartons (de médicaments) dans un mini bus? Pour avoir la réponse, demandez à la classe EDSICA, eux, ils ont réussi. Après-midi initiation au djembé avec Seckou et ses amis à Cap Skiring Rencontres avec la population sénégalaise, surtout avec les enfants tellement mignons! Photo de groupe à la maison des esclaves de l île de Gorée 4

5 LA CLASSE EDSICA : souvenirs du voyage de février 2007 (suite) EDSICAVENTURE Une grande chance s est offerte à nous. L échange que nous avons pu avoir a été magique. La découverte du pays et de ses habitants a été très enrichissante. Malgré la pauvreté présente au Sénégal, nous avons passé un superbe moment. Nous avons partagé tellement avec la population si accueillant et si amicale. En aucun cas, nous regrettons ce voyage et il restera à vie gravé dans notre mémoire. Marine Les élèves, au retour, ont réalisé des carnets de voyage avec leurs professeurs Extrait du carnet de voyage de Marine 5

6 LE SUIVI DES MISSIONS EN 2007 : des nouvelles du forage de Baïla Le château d eau Les entreprises ont été choisies et les contrats seraient signés. Fin avril, le chef de projet, et l entreprise de supervision accompagnée d un responsable des services de l hydraulique de Ziguinchor se sont déplacés à Baïla pour définir l implantation du château d eau. Début mai avec un technicien de la société de supervision nous avons défini et métré le parcours de la canalisation principale. Le délai de mise à disposition de cette installation est difficile à obtenir. Elle varie selon l interlocuteur. Normalement elle ne pourra pas excéder 16 mois. L engagement du chef de projet dans le second semestre 2006 était que le château d eau serait opérationnel avant la fin du premier semestre Mission eau 2 ème tranche mai 2007 Début avril, M. Renard en charge du dossier eau a informé le bureau de Kassoumaï du retard que prenait le projet et de l impossibilité qu il soit en eau avant juillet Sachant les besoins en eau que les fêtes du bukut vont générer, en concertation avec l association AQUASSISTANCE, nous avons décidé d intervenir pour distribuer l eau dans deux nouveaux quartiers à partir du réservoir de 100 m 3 existant. La disponibilité du technicien d AQUASSISTANCE Monsieur Mattioli, était de courte durée (une semaine), nous avons donc avec l aide des représentants de l ASUFOR préparé le chantier. Plus de 1700 m de tranchées ont été creusées, le matériel réceptionné et disposé le long du chantier pour y être déroulé Les plombiers de Baïla ont été aidés par ceux de Caparan et de Diattang. Malgré les fortes chaleurs et le vent qui levait des nuages de sable, les objectifs que l on s était fixés ont été remplis. L eau au robinet a coulé dans la première maison dès le troisième jour. Tous les propriétaires des concessions trop éloignées du réseau principal ont financé l achat du matériel nécessaire à leur raccordement au réseau. L ASUFOR les remboursera selon le principe d avance sur consommation. Le réservoir de 100 m 3 que nous avons transformé en château d eau ne permet pas de servir toutes les mai- L eau coule à Banana 6

7 LE SUIVI DES MISSIONS EN 2007 : Des nouvelles du forage de Baïla (suite) sons et 2 quartiers (KATIPA ET DIODIE), c est pourquoi bien que les canalisations soient posées et les maisons raccordées toutes les concessions n ont pas l eau. Il faudra attendre la mise en eau du château d eau. Toutes les manipulations les raccordements ont été faits par les plombiers qu A- QUASSISTANCE avaient formés lors de notre première intervention. Pour que chaque plombier acquière une plus grande indépendance, une mise à niveau des connaissances des plombiers a été faite par M. Mattioli. Tous les villageois des deux quartiers distribués ont demandé un abonnement. Depuis notre première intervention (juin 2006) 10 maisons des quartiers de KALO- LAYE et de COLOBANE ont souscrit un abonnement. La pérennité du fonctionnement de l ASUFOR est à assurer. Nous avons décidé avec son Président d établir des contacts téléphoniques réguliers entre les trois représentants (Mrs. Goudiaby, Mattioli et Renard). Les abonnés nous ont dit leur satisfaction. Les autres villages et les quartiers non distribués attendent avec impatience la fin des travaux du château d eau et de la pose des canalisations principales. M. Renard mai 2007 Le magasin 7

8 LE SUIVI DES MISSIONS EN 2007 : la mission informatique «Village de Baïla» du 21, 22, 26, et 27 février 2007 Quatre jours sur Baïla pour lancer cette 2 ème mission informatique. Nous avons livré et installé un nouveau poste pour la pharmacie, un nouveau poste pour le surveillant avec imprimante laser, et 6 postes en réseaux au CEM ( collège de Baïla) Deux journées ont été consacrées à la formation dans la salle informatique pour les élèves, et les enseignants. Quelques rappels sur les fonctions de base d un ordinateur, puis ils ont utilisé l outil informatique, en particulier l Encyclopédie Encarta 2004 qui les a beaucoup enthousiasmés. La salle informatique a été inaugurée en même temps que la bibliothèque et l ambulance. Les discours de nos amis baïlois nous ont beaucoup touchés. Nous venons de comprendre l importance de notre mission. Des moments très forts en émotion. Sadibou Coly continuera le suivi du parc informatique au village de Baïla et de la formation des utilisateurs potentiels. Il nous enverra un compte rendu de ses interventions par courriel. Nous remercions : - Alain Thévenard et Catherine Lion de l association Echanges et Partage pour leur coopération. Leur don de 5 ordinateurs a permis de mettre en place avec une année d avance la salle informatique au collège de Baïla. - Loïc MAILIER, voyageur, professeur d informatique dans un lycée professionnel, pour son aide précieuse à l installation de la salle informatique. Laurent, Patrice. 8

9 LE SUIVI DES MISSIONS EN 2007 : mission médicale 2007 Cette année, la mission médicale s était encore étoffée et comprenait deux médecins : Catherine Chemin et Sylvain Dionnet, une sage femme : Nathalie Dionnet, deux infirmiers : Jean-Philippe Laridan et Jeannine Dauphin, un kinésithérapeute : François Pluvinage, une biologiste : Nicole Orange, une auxiliaire de puériculture : Sofia Bénady, une aide médico-psychologique : Sadia Lepore et un pompier houdanais : Daniel Prigent. Notre ami Adama Goudiaby, le célébrissime créateur des campements intégrés en Casamance, étonné de me voir venir chaque année avec une équipe de plus en solide, m a dit,avec beaucoup de poésie : «toi, tu es un bon pêcheur!» Lors de notre mission 2006, nous avions pris conscience des dégâts que faisait le paludisme et nous étions promis de chercher une solution. Le travail de toute une année a débouché sur le don d un microscope par un laboratoire d analyse de Chartres (merci Dr Massot). Le projet est devenu concret quand nous avons trouvé une biologiste pour mettre en place les premiers protocoles avec Malaigny et Amadou, les soignants baïlois. Baïla est probablement le seul village de Casamance dont le dispensaire est capable de faire le diagnostic du paludisme, et c est une belle satisfaction pour toute l équipe! Notre action comportait également un soutien en médicaments. Nous avions demandé à chaque collégien houdanais, venu avec le projet EDSICA, de voyager léger pour acheminer le maximum de matériel médical sur le poids de leurs bagages en soute. Ils ont tous joué le jeu, certains battant des records avec une valise de 8 kg pour quinze jours! Que leur renoncement à la coquetterie au profit de la santé des Baïlois en soit remercié! Dans le cadre de l élargissement du jumelage à l échelle des communautés de commune, nous avons apporté notre soutien aux soignants de Suelle et de Diatang. Du matériel médical a été remis à Famara Bodian (Diatang) et à N Deye Oumi (Suelle). Tous deux ont été conviés à participer à notre action de consultation à Baïla, ce qui nous a permis de faire connaissance et de leur apporter une formation. Leur enthousiasme était grand, devant ce début de coopération. Ils sont repartis dans leur village en ayant l impression d être un peu moins démunis et isolés. Notre mission a été aussi l occasion d inaugurer officiellement l ambulance offerte par Houdan. Le véhicule a été repeint en blanc pour être autorisé à fonctionner comme ambulance et décoré en hommage à notre coopération. Notre pompier Daniel a réalisé une formation auprès des deux chauffeurs sur l utilisation du VSAB et sur les gestes de premiers secours. Nous avons également doté le dispensaire de Baïla d un frontofocomètre, appareil destiné à étalonner les lunettes. Nos amis baïlois seront donc capables de trier les lunettes récupérées grâce à des dons et de les prescrire après consultation chez un ophtalmologue. Cet appareil a été donné par Mr Fromenteil, opticien à Verneuil-Sur-Avre et aidant activement le Nord du Sénégal grâce à son Association AVISA. Comme chaque année, notre mission comportait également la sécurité sanitaire des voyageurs houdanais. Nous avons eu à prendre en charge un collégien pour une appendicite. Ce fut l occasion de tester, en situation réelle, les possibilités d évacuation d urgence. En quelques heures, un avion sanitaire fut affrété et le jeune fut opéré dans une clinique moderne de Dakar. Merci Maxime de nous avoir aidé à tester le SAMU local! Cette mission a donc été riche en émotions. Elle a surtout été l occasion de renforcer les liens de fraternité avec les soignants baïlois et de les élargir à nos homologues de Diatang et de Suelle. Ces relations chaleureuses exceptionnelles ne donnent qu une envie : préparer une nouvelle mission et dire à nos amis : katora béniké à bientôt. SYLVAIN DIONNET 9

10 Le suivi des missions en 2007 : mission médicale 2007 (suite) Extraits du compte rendu de mission de santé de février 2007 de Catherine CHEMIN. L équipe médicale et paramédicale soucieuse d adapter sa pratique aux besoins de la population Baïloise, a pris connaissance du livre du Dr Maïmouna, guide de la santé au village. Elle a effectué entre 20 et 30 consultations par jour au dispensaire[ ] Quel est l âge des consultants? Nous voyons des enfants et des vieux, une moyenne d âge ne peut être calculée. Les enfants qui naissent actuellement sont quasi systématiquement déclarés (la date de naissance est accessible via le carnet de vaccination). Ne pas déclarer un enfant à la naissance est désormais selon Maïmouna (mon professeur de diola) une négligence. Les seniors ont une notion imprécise de leur âge. Ceci ne perturbe absolument pas leur identité. Symptômes essentiels : Foukof boulibouli (la tête qui chauffe) pour cause d hypertension Enilé boulibouli (le corps qui chauffe) pour cause de fièvre à 40. Farafouriéri (le ventre qui fait mal) Des douleurs articulaires (pas de mot en diola) Des ouquileuqueue (yeux) fatigués. L équipe a également effectué un travail d approche gériatrique en collaboration avec Malaigni, aidesoignant. Echanges durant la semaine avec Malaïgni : «Un vieux qui meurt des fois c est si difficile que même si on n a pas d argent, on peut s endetter pour les médicaments pour empêcher qu il s en aille» «On est vieux quand on ne peut plus marcher tout seul et qu on ne peut plus aller travailler aux champs» «Le vieil homme a une fonction de sage à l échelle du village, la vieille femme, à l échelle de sa maison» Malaïgni effectue parfois une consultation «groupée» des vieux sous l arbre du centre du village, c est aussi lui qui fait des visites à domicile de vieilles dames L équipe a abordé les douleurs et les soins palliatifs Douleur : Nombreux échanges durant la semaine, devant la fréquence des douleurs chroniques vues en consultation. Les douleurs sont souvent présentes depuis piopio (longtemps). Le piopio ayant une durée variable. Selon mon professeur de diola, il arrive souvent que les gens aient mal longtemps avant de consulter car les traitements antalgiques ne sont pas toujours facilement disponibles et donc... Symptômes d inconfort : Concernant les prises en charge palliatives au domicile. Une ou 2 filles sont choisies pour les «soins du corps», la personne est entourée des membres de sa famille. «S il existe une anxiété majeure en fin de vie chez le mourant, après avis du conseil de famille : on rappelle celui qui n est pas là, qui s est éloigné» Enfin des formations par «ateliers» ont été réalisées avec les professionnels et avec la participation des villageois. Catherine Chemin, médecin 10

11 Le suivi des missions en 2007 : mission médicale 2007 (suite) Compte rendu de la mission infirmière au centre de santé de Baïla du 18 au 21 février 2007 Malgré la situation incertaine en Casamance, nous avons obtenu l autorisation de nous rendre et de séjourner à Baïla. Nous sommes accueillis en danses par les villageois de tous les quartiers de Baïla, spectacle très émouvant, retrouvailles chaleureuses. Objectifs réalisés : - Les règles élémentaires d hygiène ont été revues : lavage des mains, mode d utilisation des poupinels pour stériliser les instruments à pansements, mesures à prendre au moment du bukut - Du matériel a été apporté, notamment des blouses pour le personnel infirmier - Une formation a été apportée au personnel sur le traitement de la douleur et sur la sensibilisation aux soins palliatifs Soins effectués pendant le séjour : - Un cas de lèpre - Des plaies au niveau des orteils par blessures, des blessures chez les enfants au niveau de la tête, des bras et des jambes - Des injections contre le paludisme chez les enfants de 8-9 ans - Des massages ont été effectués par Sadia Lepore et François Pluvinage. Projets 2008 : - Continuer le travail d amélioration de la pratique des soins infirmiers par la formation, le compagnonnage et le développement des moyens matériels - Continuer la sensibilisation aux soins palliatifs - Aller à la rencontre des personnes ne pouvant se déplacer au poste de santé. Conclusion Les échanges avec Pape Coly sont toujours très positifs. Il a essayé d adapter les techniques et les procédures dont nous avons parlé. Du compagnonnage émergent les germes d une évolution positive dans les pratiques de soins, au rythme sénégalais bien sûr! Résumé du compte rendu de Jeannine Dauphin L équipe soignante houdano-baïloise 11

12 LA VIE DE L ASSOCIATION L association a changé de président Lors de l Assemblée Générale extraordinaire du lundi 22 octobre 2007, Claude Grange a présenté sa démission de la présidence de Kassoumaï. Il exerçait cette fonction depuis mai 2001, il avait remplacé le président fondateur Philippe Seray. Son action a permis la signature du jumelage entre Houdan et Baïla, le développement des différentes missions de coopération : missions médicales (qu il a initiées en tant que médecin), missions scolaires, missions informatiques, missions «eau», mission de coopération et voyages de trois groupes de jeunes des Yvelines Depuis deux ans, l action de Kassoumaï s exerce dans le cadre de la Communauté de Communes du Pays Houdanais en partenariat avec le Communauté Rurale de Suelle au Sénégal. Marc Zablotzki, un des deux vice-présidents, a été élu président de l association. Maire-adjoint de Bazainville, il a été l initiateur d un accord de partenariat entre cette commune de la CCPH et le village de Suelle appartenant à la Communauté Rurale du Sénégal. Le docteur Sylvain Dionnet a été élu vice-président. Depuis quelques années, il dirige les missions médicales. Dans la prochaine Gazelle, nous publierons le compte rendu de fin de mission du docteur Grange ainsi que le «mot» du nouveau président. Isabelle Prestaut, vice-présidente. DES NOUVELLES DES PARTENARIATS : BAZAINVILLE / SUELLE VOYAGE DE FÉVRIER 2007 Cette année certains évènements ont failli compromettre notre voyage au Sénégal. La situation politique dans le pays et particulièrement en Casamance était tendue, une agression armée par des rebelles ayant eu lieu la veille de notre départ; mais après l investissement et les préparatifs d une année nous avons décidé de le maintenir. Cette décision a rendu notre séjour et l accueil qui nous a été réservé encore plus bouleversant. Les mots pour décrire notre arrivée et la joie des retrouvailles sont en-deçà de la réalité. Cette année encore les membres des missions santé, scolaire et informatique ont réalisé un travail formidable SIGNATURE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE BAZAINVILLE ET SUELLE. Ce voyage a été l occasion pour moi de signer la convention de partenariat entre Bazainville et Suelle. Cette convention permettra à Bazainville, sur présentation d un projet «durable» de 3 ans, en plus de la subvention de la CCPH, d être subventionné à hauteur de 40 % par le Conseil Général pour un investissement de 5000 euros. Pour cette journée mémorable tous les villageois s étaient mobilisés. Les ressortissants de Suelle avaient fait le voyage d autres régions du Sénégal, de Gambie, de Guinée pour être présents à la cérémonie. La présence également de représentants de plusieurs villages de la Communauté Rurale (CR) de Suelle a renforcé l importance de la signature de cette convention de partenariat. J ai reçu en gage d amitié un lion sculpté, emblème de la commune de Suelle. MISSION SCOLAIRE Un des objectifs de la commission scolaire est la mise en place d une correspondance scolaire entre les différents villages de la CCPH et les villages de la Communauté rurale de Suelle. Madame Daoudal, directrice de l école de Bazainville a adhéré à ce projet en sensibilisant les enfants de l école et en entamant une correspondance avec les enfants de l école de Suelle. J ai remis au directeur de l école primaire le matériel scolaire collecté auprès des élèves de Bazainville ainsi que des lettres que les enfants avaient préparées pour leurs correspondants de Suelle. Les cartons ont été ouverts devant les enfants, ils furent accueillis par des hourras. J ai ramené pour les enfants de Bazainville du courrier et des dessins. Cinq ballons de foot furent remis au Président de la jeunesse de Suelle, là encore une ovation des sportifs qui allaient pouvoir jouer au foot avec de vrais ballons. J ai pu constater l amélioration des infrastructures due en grande partie à l implication de l état du Sénégal dans la réhabilitation des bâtiments scolaires (6 classes de l école primaire ont été réhabilitées). Le collège qui en est à sa deuxième année de fonctionnement a, lui aussi, subi quelques améliorations avec la réhabilitation de certaines classes qui s étaient écroulées. J ai visité le collège avec Loïc Maillier, professeur au lycée technique de Montigny le Bretonneux. Loïc a mobilisé tout le lycée qui travaille sur un projet qui durerait deux ans, il s agirait de mettre en place une salle informatique alimentée par 12

13 DES NOUVELLES DES PARTENARIATS : BAZAINVILLE/SUELLE (suite) des panneaux solaires. Un voyage pourrait avoir lieu avec les élèves en A l issue de nos visites dans les écoles nous avons constaté que les enfants ne peuvent travailler dans de bonnes conditions par manque de matériel et de fournitures scolaires (stylos, gommes, crayons de couleurs, craies,.) J ai vu dans une classe les enfants attendre chacun leur tour pour faire un exercice dans leurs cahiers par manque de crayons de couleurs. DÉCORTIQUEUSE-BROYEUSE À RIZ ET À MIL J ai pu enfin voir cette machine, premier symbole des engagements de solidarité de Bazainville. Elle est gérée par l association des femmes du village et soulage considérablement leur travail. La location aux villages environnants permet de rémunérer les 2 personnes formées à son fonctionnement et elle dégage déjà des bénéfices. MISSION SANTÉ Un poste de santé et une maternité sont en construction grâce à l implication de l Etat dans la réhabilitation des infrastructures et le financement de l Agence Nationale de Relance des Activités Economiques et Sociales en Casamance. L Etat doit équiper la maternité et se charger de l alimentation en eau mais le problème de manque de médicaments n est pas réglé notamment pour le paludisme et la diarrhée. L approvisionnement en médicaments pour la pharmacie et en matériel médical reste une des priorités. FORMATION DE L INFIRMIÈRE DE SUELLE PAR LA MISSION SANTÉ HOUDANAISE Dans le cadre de l élargissement des projets de jumelage entre la CCPH et la communauté rurale de Suelle, l équipe médicale houdanaise emmenée par le Docteur Sylvain Dionnet a proposé à Melle N deye Oumi Badji, infirmière nouvellement nommée à Suelle, de participer à leurs consultations faites au dispensaire de Baïla. Ceci lui a permis d acquérir une formation, de coopérer et de créer des liens avec les infirmiers baïlois. Le docteur Dionnet a profité de sa présence au dispensaire de Baïla pour lui remettre le matériel médical et les médicaments collectés par Le Dr LENEUF de Bazainville. PROJETS Avec Philippe Seray nous avons rencontré les représentants de Suelle. De cette réunion deux projets pour Suelle émergent : o Construction d une maison d accueil (campement touristique). Ce campement autogéré par le village permettra de développer l économie villageoise et de générer des bénéfices. Elle pourrait accueillir les touristes, les enseignants (Suelle est un centre administratif d examen), les délégations qui viennent pour des évènements communautaires, o Réhabilitation du foyer des jeunes. Au vu du bâtiment, la toiture semble être la priorité. Marc Zablotzki, maire-adjoint à Bazainville Signature de la convention de partenariat entre Bazainville et Suelle Marc retourne à l école 13

14 Des nouvelles des partenariats : KATINONG/RICHEBOURG Bourse aux vêtements dimanche 25 mars 2007 et 10 novembre à Richebourg. Le Conseil Municipal a décidé de voter le principe du partenariat avec Katinong et de s engager financièrement dans un projet. C est bien, mais ça ne suffit pas. Pour que ce projet réussisse au-delà d une décision municipale, les Katinongais et les Richebourgeois doivent avoir l opportunité de faire connaissance, de tisser des liens et d œuvrer ensemble dans le même but. Avec une petite équipe de volontaires très décidés, nous avons cherché comment y parvenir en investissant dans des actions qui nous permettraient aussi de récolter des fonds. C est ainsi qu a été mise place la première bourse aux vêtements le dimanche 25 mars. Beaucoup de travail, et un résultat à la hauteur de nos efforts : 900 de bénéfice. Nous persévérerons dans cette activité en organisant,tous les ans, deux bourses aux vêtements une à l automne et l autre au printemps. La prochaine aura lieu le dimanche 5 mai. (vous pouvez déposer les vêtements que vous souhaitez donner à la mairie de Richebourg ) Un autre bénéfice de cette journée et non des moindres : les ressortissants français du village de Katinong étaient présents le dimanche pour nous aider et ce fut l occasion de faire connaissance et de poser les jalons de notre future coopération. Pour fêter notre partenariat, nous avons organisé une soirée sénégalaise. Le repas a été préparé sur place dans les cuisines de la salle Edith Piaf par les femmes de l association KDK (Katinong, Diatang, Katoudié). Puis ces dames ont changé de rôle et vêtues de tenues traditionnelles casamançaises, ont proposé à l assistance un modeste mais très sympathique défilé de mode, avant d entrainer toute la salle dans la danse. Merci à l ensemble de l équipe qui a réalisé le décor, la cuisine, Merci aux Richebourgeois qui n ont pas hésités à se mettre dans l ambiance sénégalaise en revêtant pour certains le boubou de circonstance. Une partie des organisateurs de la bourse aux vêtements Bernadette Courty Stand Kassoumaï au Marché de Noël de Richebourg Soirée du 10 novembre 14

15 Soirée du 27 avril 2007 à La Comédie. Quel grand plaisir pour les voyageurs de se retrouver dans une ambiance amicale à la brasserie de La Comédie! Ont été présentés le voyage de février grâce à un film réalisé par Robert Almain, la mission informatique avec un diaporama de Laurent Jouanneaux et le voyage scolaire de la 4 e EDSICA du collège de Houdan. Le groupe irlandais de Phil Garbutt a animé la soirée, autour d un excellent repas proposé par David, tenancier de La Comédie. Exposition peinture à la comédie En juin 2007 Soirée du 31 mars 2007 à la salle des fêtes de Houdan. C est dans une ambiance sénégalaise que nous nous sommes réunis ce samedi pour la grande soirée traditionnelle de Kassoumaï. Le groupe de Seydinha Insa Wade a donné le ton : chanson sénégalaise métissée accompagnée de musique traditionnelle mélangée avec une flûte et un violoncelle. La jeunesse cordiale de Baïla a une nouvelle fois assuré le plat sénégalais et a présenté le rite d initiation, le "bukut", qui a eu lieu à Baïla cet été. Soirée du mercredi 6 juin à La Comédie : le peintre sénégalais Omar Camara devant une de ses œuvres inspirée par le Bukut 15

16 AGENDA 2008 Voyage des Houdanais : Voyage de la classe EDSICA Bourse aux vêtements au profit du partenariat Katinong/Richebiourg le dimanche 4 mai à Richebourg IMPRESSIONS DE VOYAGE SOUVIENS-TOI DE CES GENS SOURIANTS ET DU RIRE DE NOMBREUX ENFANTS SOUVIENS-TOI DE CES JOLIES COULEURS QUI NOUS FONT RÊVER A TOUTE HEURE SOUVIENS-TOI DES BAOBABS MAJESTUEUX DES FLAMBOYANTS ET DU SOLEIL RADIEUX SOUVIENS-TOI DES PLAGES PARADISIAQUES ET DE LA PIROGUE POUR ALLER AU CAP SOUVIENS-TOI DE L ODEUR DU THÉ, DU YASSA, DU BISSAP QUE DE BEAUX SOUVENIRS! QUE DE TRISTESSE D ÊTRE REPARTIE. O! SÉNÉGAL, TA CHALEUR ME MANQUE, ET TOUT CE QUE TU M AS DONNÉE Véronique Berthomé Responsables de la rédaction Isabelle Prestaut, Julie Bodian Maquette : Bernadette Courty. Ont participé à la rédaction de ce journal : Marc Zablotzki, Roland Renard, Isabelle Prestaut, Kassoumaï Eure-et-Loir, Jeannine Dauphin, Sylvain Dionnet, Catherine Chemin, Philippe Seray, Françoise Helme, Laurent Jouanneau, Véronique Berthomé, des élèves de la classe EDSICA 2006/2007, Patrice Lelong, Bernadette Courty, Marine Lecuyer, Aziz Diédjiou Photographes : Michèle Lacoste, Roland Renard, Philippe Seray, Isabelle Prestaut, Julie et Seydhou Bodian, Marc Zablotzki, Laurent Jouanneau, Sylvain Dionnet, Nathalie Ruello- Deschamps, Claire Girondin, Marine Lécuyer, Bernadette Courty Adresses utiles Association Kassoumaï, Hôtel de ville Houdan Site : (vues satellites de Baïla et de la Communauté Rurale de Suelle) 16

Suite aux réunions de travail et visites des infrastructures dans les villages de la communauté rurale de Suelle voici un résumé :

Suite aux réunions de travail et visites des infrastructures dans les villages de la communauté rurale de Suelle voici un résumé : Suite aux réunions de travail et visites des infrastructures dans les villages de la communauté rurale de Suelle voici un résumé : des travaux en cours portés par Kassoumaï, des nouveaux plans d actions

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

Numéro 6 11 Janvier 2007

Numéro 6 11 Janvier 2007 Numéro 6 11 Janvier 2007 MOT DE LA PRESIDENTE Chers adhérents, chers amis, Qu il me soit permis avant toute chose, en mon nom ainsi qu au nom de tous les membres du bureau de vous souhaiter à toutes et

Plus en détail

Mission Humanitaire Santé 12/2014. Facebook: Don Faré au Bénin Donfareaubenin@aol.com En partenariat avec l association :

Mission Humanitaire Santé 12/2014. Facebook: Don Faré au Bénin Donfareaubenin@aol.com En partenariat avec l association : Mission Humanitaire Santé 12/2014 Facebook: Don Faré au Bénin Donfareaubenin@aol.com En partenariat avec l association : 03 04 05 06 07 08 09 10 11 Lettre de demande de partenariat et subvention Présentation

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Quel est le lien entre la couleur, l identité et l éducation?

Quel est le lien entre la couleur, l identité et l éducation? Je participe à pour les droits de l enfant 20 novembre 2009 La couleur est non seulement un langage universel, à la croisée des origines, des cultures, des âges mais c est aussi un dénominateur commun

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

N 8 Janvier Février Mars 2010

N 8 Janvier Février Mars 2010 N 8 Janvier Février Mars 2010 EDITO Voilà bientôt trois ans que notre association Burkina Songré a vu le jour et nous sommes toujours pleins d enthousiasme pour accompagner les habitants de Bougrétenga

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Projet Cœur de Compassion ; Volet Social de l association Internationale AIPEG

Projet Cœur de Compassion ; Volet Social de l association Internationale AIPEG 1 Projet Cœur de Compassion : Cœur de Compassion est un projet dans le volet Social de l Association Internationale pour la Préparation de l Epouse Glorieuse de Christ. C est un projet qui œuvre pour le

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître!

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Contact avec les employeurs Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2015 TU ENVOIES TON CV PAR COURRIEL? Écrire :

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Le journal de Bemena Numéro n 1

Le journal de Bemena Numéro n 1 Voici la première édition du «Journal de Bemena». Vous le recevrez régulièrement, dès que de nouvelles informations nous parviendront. Bien entendu, nous continuerons à mettre à jour la rubrique «Actu»

Plus en détail

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel Culturelab 2012 Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon par Eline Wittevrongel 18/08/2012-28/08/2012 Grâce au concours «Olyfran», j ai eu la chance de visiter la belle ville d Avignon dans le

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

Le président de l Association des Plus Grands Invalides de Guerre, Monsieur Cazals et nos élèves aux Invalides.

Le président de l Association des Plus Grands Invalides de Guerre, Monsieur Cazals et nos élèves aux Invalides. Les 3 èmes à Paris pour les cérémonies du 14 juillet Cette année riche en émotions et en rencontres s est achevée avec une invitation à participer aux cérémonies du 14 juillet à Paris. C est à l invitation

Plus en détail

SOMMAIRE. (Modèle économique) MODULE RÊVER SON PROJET COMPRENDRE TRANSMETTRE

SOMMAIRE. (Modèle économique) MODULE RÊVER SON PROJET COMPRENDRE TRANSMETTRE MODULE RÊVER SON PROJET (Modèle économique) COMPRENDRE LA MAQUETTE DU PROJET Les objectifs de la maquette Les éléments constitutifs de la maquette PENSER SON PROJET A LONG TERME La maquette projet, fixée

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau A2. Une semaine en Roumanie

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau A2. Une semaine en Roumanie ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau A2 Une semaine en Roumanie Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle Barrière,

Plus en détail

Quelques conseils pour votre récolte de fonds

Quelques conseils pour votre récolte de fonds Quelques conseils pour votre récolte de fonds En plus du défi sportif que représente le Biketour, un autre challenge vous attend : récolter le plus d argent possible au profit des programmes santé mère-enfants.

Plus en détail

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h Président de la Communauté de communes du Pays de Livarot et Maire de la Commune de

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

Mission éducation à Hanyigba- Todzi (Togo) du 1 er juin au 7 août

Mission éducation à Hanyigba- Todzi (Togo) du 1 er juin au 7 août Mission éducation à Hanyigba- Todzi (Togo) du 1 er juin au 7 août Gwendoline Jouan Hanyigba Todzi est un village situé en pleine montagne. Son accès est difficile et ne peut se faire qu en taxi-moto à

Plus en détail

STAGE A L INTERNATIONAL SENEGAL 2013

STAGE A L INTERNATIONAL SENEGAL 2013 STAGE A L INTERNATIONAL SENEGAL 2013 Association AMPHORE Promotion 2011-2014 IRFSSA Moulins Remerciements Nous tenons tout d abord à remercier nos familles pour leur soutien dans notre projet. Ensuite

Plus en détail

Rapport de stage Echange IFMSA

Rapport de stage Echange IFMSA Rapport de stage Echange IFMSA La Pologne La Pologne est un pays chargé d histoire, c est principalement pour cette raison que j ai postulé pour y partir. Je voulais connaître l histoire de l Europe de

Plus en détail

VILLE D IVRY-SUR-SEINE Enquête sur les modes d accueil des enfants de moins de 3 ans

VILLE D IVRY-SUR-SEINE Enquête sur les modes d accueil des enfants de moins de 3 ans VILLE D IVRY-SUR-SEINE Enquête sur les modes d accueil des enfants de moins de 3 ans Ce questionnaire, destiné aux services de la mairie s occupant de la petite enfance, s adresse aux parents ayant au

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du Conseil de Gestion du Parc Naturel Marin d Arcachon

«seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du Conseil de Gestion du Parc Naturel Marin d Arcachon «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du Conseil de Gestion du Parc Naturel Marin d Arcachon Lundi 23 février 2015 Amiral, Madame le Sénateur, Mesdames, messieurs les maires, Conseillers généraux,

Plus en détail

L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée.

L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée. EHPAD SAINT MENS INTRODUCTION : L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée. Ce temps de vie est souvent de plusieurs mois voire plusieurs années. Nous

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

DES NOUVELLES - bilan du premier semestre 2014

DES NOUVELLES - bilan du premier semestre 2014 DES NOUVELLES - bilan du premier semestre 2014 3 500 Le moulin 140 Les chèvres 33.5 L hydraulique 0.95 Malheureusement les photos ont été «perdues» en route La station a bien pris son autonomie de fonctionnement,

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Ville de Saint André lez Lille LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Propositions du groupe de travail du groupe scolaire Schuman Groupe scolaire Schuman 1 SOMMAIRE Les enjeux de la réforme Le cahier des charges

Plus en détail

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA CEREMONIE D OUVERTURE DES TRAVAUX DE LA SIXIEME SESSION DE

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

CEREMONIE DE LANCEMENT DU SITE WEB DE LA PHARMACIE NATIONALE D APPROVISIONNEMENT DU SENEGAL. (SISDAK 2012 : 05 au 08juillet 2012)

CEREMONIE DE LANCEMENT DU SITE WEB DE LA PHARMACIE NATIONALE D APPROVISIONNEMENT DU SENEGAL. (SISDAK 2012 : 05 au 08juillet 2012) CEREMONIE DE LANCEMENT DU SITE WEB DE LA PHARMACIE NATIONALE D APPROVISIONNEMENT DU SENEGAL (SISDAK 2012 : 05 au 08juillet 2012) DISCOURS DU DIRECTEUR DE LA PNA Madame le Ministre de la Santé et de l Action

Plus en détail

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue.

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue. Exercices de langue Compétence pragmatique à évaluer : se présenter (dire son nom et son âge, son origine, en quelle classe on va, quelles langues on parle) Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance

Plus en détail

Le mécénat d entreprise

Le mécénat d entreprise Le mécénat d entreprise Ubiqus Paris, le 1 er octobre ] Sommaire Ouverture... 3 Georges CHABIN, Directeur de la communication... Qu est-ce que le mécénat?... 3 Maxine HEBERT, Responsable du Mécénat, société

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER «500 à 600 logements sociaux vont être construits dans notre ville entre 2014 et 2020» L édito de Pierre GEAY, Adjoint au maire chargé du Logement LE LOGEMENT, C EST NOTRE

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

Message de la présidente. États financiers

Message de la présidente. États financiers Message de la présidente États financiers L année 2014 a été bien remplie pour la Fondation Pierre-Marchand. Présidente depuis la création de la Fondation, en 2012, j ai assisté au début de cette nouvelle

Plus en détail

Rapport de mission santé. Sénégal Noflaye

Rapport de mission santé. Sénégal Noflaye Rapport de mission santé Sénégal Noflaye Semaine 1 Du 26 au 29 juillet Préparation de la tontine de midi sur le thème de la tuberculose. Explication des modes de transmissions, symptômes, traitements et

Plus en détail

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre Samedi 3 septembre 2011 Convention de Partenariat entre la Ville de Paris et le Conseil Général de La Réunion Dossier de presse Communication du Conseil Général Tél. : 0262 21 86 30 Fax : 0262 21 39 45

Plus en détail

Né(e) le : Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Téléphone domicile : Profession : Téléphone travail :

Né(e) le : Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Téléphone domicile : Profession : Téléphone travail : Page 1/1 FICHE D INSCRIPTION ELEVE Nom : Né(e) le : Prénom : à : REPRESENTANT LEGAL Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Téléphone domicile : Profession : Téléphone travail : Nom de jeune fille

Plus en détail

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux!

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! Avec la participation de la ville de Vernouillet (2 ème Ville Amie des enfants du département) Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! 19/20 Novembre

Plus en détail

dimanche 6 mars 2016 Dossier de sponsoring 1 000 entreprises parrainent 1 000 coureurs pour les chrétiens d Orient

dimanche 6 mars 2016 Dossier de sponsoring 1 000 entreprises parrainent 1 000 coureurs pour les chrétiens d Orient dimanche 6 mars 2016 Dossier de sponsoring 1 000 entreprises parrainent 1 000 coureurs pour les chrétiens d Orient PRÉSENTATION A l occasion de la 24 ème édition du Semi-Marathon de Paris qui se déroulera

Plus en détail

Lire et Ecrire a changé toute ma vie

Lire et Ecrire a changé toute ma vie Lire et Ecrire a changé toute ma vie Fabienne VANDERMIÈGE Responsable de l association L illettrisme Osons en parler Agente de sensibilisation à Lire et Ecrire Verviers Avant de venir t inscrire à Lire

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

SENEGAL Visas touristique et affaires

SENEGAL Visas touristique et affaires Cher voyageur, Merci d avoir fait appel à Visa First pour obtenir votre visa. Voici votre Pack de demande de visa qui contient : Les informations sur les documents que vous devez fournir pour obtenir votre

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR DESIRE DALLO DIRECTEUR GENERAL DU PASP A L OCCASION DE L INVESTITURE DU BUREAU EXECUTIF DE LA FEMAO

ALLOCUTION DE MONSIEUR DESIRE DALLO DIRECTEUR GENERAL DU PASP A L OCCASION DE L INVESTITURE DU BUREAU EXECUTIF DE LA FEMAO Un partenaire qui avance avec le monde ALLOCUTION DE MONSIEUR DESIRE DALLO DIRECTEUR GENERAL DU PASP A L OCCASION DE L INVESTITURE DU BUREAU EXECUTIF DE LA FEMAO Mama, S/P Ouragahio, le 15 novembre 2008

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

Rapport de mission Santé - à Togbota - Juillet 2014

Rapport de mission Santé - à Togbota - Juillet 2014 Rapport de mission Santé - à Togbota - Juillet 2014 Voici pour commencer, une petite présentation : je suis étudiante à la faculté de médecine de Reims où je rentre en 4ème année en septembre 2014. Je

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Compte rendu de notre voyage humanitaire au Vietnam, Juillet 2012

Compte rendu de notre voyage humanitaire au Vietnam, Juillet 2012 Compte rendu de notre voyage humanitaire au Vietnam, Juillet 2012 Durant trois semaines et demi, nous avons œuvrés dans un orphelinat, situé à Bac Giang ; une province pauvre du Nord Vietnam. Nous avons

Plus en détail

Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales. Parc des Expositions de la Nordev

Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales. Parc des Expositions de la Nordev Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales Parc des Expositions de la Nordev Saint Denis Mercredi 13 novembre 2013 Monsieur le Président

Plus en détail

Mesdames, Messieurs, Chers amis,

Mesdames, Messieurs, Chers amis, Mesdames, Messieurs, Chers amis, Je suis toujours très heureux de nous voir réuni en cette fin d année tous ensemble. Bien sûr, d autres réunions sont organisées dans l année, mais cet instant est le plus

Plus en détail

Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports

Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports Conférence de presse du jeudi 5 mars 2009 Fédération Française de Football Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports Monsieur le président, mesdames et messieurs, L Euro de football est le troisième

Plus en détail

Édition de mars 2015

Édition de mars 2015 À la recherche de la clé de la réussite! Édition de mars 2015 Conseil d établissement: 25 mars à 19:00 Journée pédagogique: 25 mars 2015 Dates en mars Si l école n a pas été fermée d ici le 25 mars pour

Plus en détail

Discours de FREDERIK BERNARD, Maire de Poissy

Discours de FREDERIK BERNARD, Maire de Poissy Discours de FREDERIK BERNARD, Maire de Poissy Cérémonie des mentions au Brevet et au Baccalauréat 20 septembre 2013 1 Bonsoir à tous, Avec les élus de la municipalité, nous avons souhaité vous recevoir

Plus en détail

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs,

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, C est toujours un grand plaisir de vous retrouver au Liban. Mais le plaisir se double aujourd hui d une grande

Plus en détail

11 jeunes filles vulnérables apprenties en coiffure et en couture

11 jeunes filles vulnérables apprenties en coiffure et en couture 10 jeunes orphelins hébergés au centre d accueil et de formation et pris en charge totalement par la structure 11 jeunes filles vulnérables apprenties en coiffure et en couture 44 jeunes en situation précaire

Plus en détail

AVANT TOUTE CHOSE : LES ATTENTES DE L ENTREPRISE

AVANT TOUTE CHOSE : LES ATTENTES DE L ENTREPRISE AVANT TOUTE CHOSE : LES ATTENTES DE L ENTREPRISE L'élève en séjour en entreprise est porteur de l'image de son collège : - soignez votre présentation ; - respectez les horaires du service qui vous accueille

Plus en détail

2008-2009. SURVOL des ACTIVITÉS

2008-2009. SURVOL des ACTIVITÉS SURVOL des ACTIVITÉS 2008-2009 Apporter un soutien direct à l élève qui vit une période de crise financière ou de diff icultés personnelles et encourager l élève à poursuivre ses études jusqu à l obtention

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

BILAN ET PERSPECTIVE

BILAN ET PERSPECTIVE BILAN ET PERSPECTIVE I Bilan année 2009. Le voyage des élèves en février 2009. 35 élèves de Terminal BAC PRO et 4 accompagnateurs sont partis du 24 janvier au 11 février 2009, à Ouahigouya. Cette année

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

Indications pédagogiques

Indications pédagogiques à la Communication Indications pédagogiques D2 / 32 Objectif général D : REALISER UN MESSAGE A L'ECRIT Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 3 Rédiger un message Objectif opérationnel 2 Rédiger

Plus en détail

Inauguration de l EHPAD «les Jardins de Plaisance» LANOUAILLE, le samedi 4 octobre 2013. Allocution de M. Jacques BILLANT, préfet de la Dordogne

Inauguration de l EHPAD «les Jardins de Plaisance» LANOUAILLE, le samedi 4 octobre 2013. Allocution de M. Jacques BILLANT, préfet de la Dordogne Inauguration de l EHPAD «les Jardins de Plaisance» LANOUAILLE, le samedi 4 octobre 2013 Allocution de M. Jacques BILLANT, préfet de la Dordogne Permettez-moi de saluer Madame Jeanne LATASTE, votre ancien

Plus en détail

Mes grands-parents à La Havane en 1957

Mes grands-parents à La Havane en 1957 11 juin 2015 Mes grands-parents à La Havane en 1957 Mon histoire à Cuba commence avant ma naissance. Mon grand-père d origine québécoise et ingénieur à l époque pour la Ville de Montréal, a fait un séjour

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

DES PHOTOGRAPHIES POUR UNE BIBLIOTHÈQUE

DES PHOTOGRAPHIES POUR UNE BIBLIOTHÈQUE DES PHOTOGRAPHIES POUR UNE BIBLIOTHÈQUE PROJET DE CRÉATION D UNE BIBLIOTHÈQUE POUR L ÉCOLE PRIMAIRE DE L ENSEIGNEMENT DE BASE DU SECTEUR II, PÔ, BURKINA FASO Anya Tikhomirova atikho@gmail.com LE PROJET

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

«Toute douleur qui n aide personne est absurde» André MALRAUX

«Toute douleur qui n aide personne est absurde» André MALRAUX «Toute douleur qui n aide personne est absurde» André MALRAUX Edito Voila l été avec toutes ses couleurs. Notre semestre a été bien animé une fois encore. Merci à tous les acteurs de cette réussite, adhérents,

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup UNIVERSITE CLAUDE BERNARD Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup Stage de 3 mois à la fac d ingénierie de l université de Porto Gabriel MESTRE 2013 Je suis actuellement étudiant en 2eme année d un

Plus en détail

Il me fait plaisir de vous accueillir à ce petit déjeuner traditionnel pour souligner le début de cette nouvelle année universitaire.

Il me fait plaisir de vous accueillir à ce petit déjeuner traditionnel pour souligner le début de cette nouvelle année universitaire. Allocution du recteur Jean Vaillancourt prononcée à l occasion du petit déjeuner de la rentrée le mercredi 10 septembre 2014, à 8 h 30, à la Grande salle du pavillon Alexandre-Taché, à Gatineau Chers collègues,

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

ENVOI DE FLEURS POUR LA TANTE ADELE

ENVOI DE FLEURS POUR LA TANTE ADELE ENVOI DE FLEURS POUR LA TANTE ADELE Carte de l élève B1 Votre tante Adèle va avoir 55 ans ce mercredi, le 3 juin. Malheureusement elle habite à Tartu et vous ne pouvez pas y aller pendant la semaine. Mais

Plus en détail

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée Modèles de lettres de présentation Pour une candidature personnalisée Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2013-2014 Saint-Jérôme, le 20 septembre 2013 Monsieur Mario St-Onge

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

DIFFERENTES ETAPES POUR ACQUERIR UN TERRAIN

DIFFERENTES ETAPES POUR ACQUERIR UN TERRAIN DIFFERENTES ETAPES POUR ACQUERIR UN TERRAIN Vous souhaitez acquérir un terrain pour y construire votre villa, voici comment cela se déroule. I. CHOISIR VOTRE PARCELLE : Tout d abord, il s agit de faire

Plus en détail

N hésitez pas à me contacter pour toute question! Olivier

N hésitez pas à me contacter pour toute question! Olivier Dans le cadre de mon expériment à l ICAM je suis parti l été dernier au Pérou pour quatre mois. Mon séjour a consisté en trois mois comme volontaire avec JVI, puis d un mois de tourisme. Mon objectif principal

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION DESTINÉ AUX RÉSIDENTS

QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION DESTINÉ AUX RÉSIDENTS Merci de nous retourner ce questionnaire avant le 1er juin 2014 QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION DESTINÉ AUX RÉSIDENTS Votre avis nous intéresse! Notre établissement s inscrit dans une démarche d amélioration

Plus en détail

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées PIHET Sandrine ETTER Stéphanie Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées JOURNÉE DE RÉFLEXION DE L AFIPA 10.09.2014 UNE ENQUÊTE DE PLUS? 4 domaines couverts en 6 à 8 points: Autonomie

Plus en détail

Un grand merci pour ta participation!

Un grand merci pour ta participation! Chère élève, cher élève, Quels sont tes vœux pour l avenir? Participes-tu activement à la vie publique? Où aimerais-tu pouvoir t exprimer davantage? Nous souhaitons en savoir plus à ce sujet: ce questionnaire

Plus en détail

STAGE «DECOUVERTE DE L ENTREPRISE» DES ELEVES DE 3ème. Sommaire du dossier. Les consignes de déroulement du stage ----------------- page 1

STAGE «DECOUVERTE DE L ENTREPRISE» DES ELEVES DE 3ème. Sommaire du dossier. Les consignes de déroulement du stage ----------------- page 1 STAGE «DECOUVERTE DE L ENTREPRISE» DES ELEVES DE 3ème Sommaire du dossier Les consignes de déroulement du stage ----------------- page 1 La convention de stage ----------------------------------- page

Plus en détail