LE PORT, LA VILLE DES PORTS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE PORT, LA VILLE DES PORTS"

Transcription

1 ISSN JOURNAL DE LA VILLE DU PORT - DÉCEMBRE N 163/ NOUVELLE SÉRIE LE PORT, LA VILLE DES PORTS Si la ville du Port existe, c est parce qu un port a été construit là. D ailleurs, lorsque l on dit «la ville du Port», cela ne signifie-t-il pas aussi «la ville qui appartient au port»? Notre port réunit les cinq fonctions suivantes : port de commerce, gare maritime, port de pêche, port de plaisance et base navale. Le Port, la ville des ports.

2 ÉRATION COOPÉRATION COOPÉRATION COOPÉRA TION COOPÉRATION COOPÉRATION COOPÉRA OPÉRATION COOPÉRATION COOPÉRA N COOPÉRATION COOPÉRA ATION COOPÉRA OO Édito Le Port a rendez-vous avec le monde NOUT GAYAR Océan Indien UN OBSERVATOI POUR LES VILLE Chine, Thaïlande, Brésil, Congo, Australie, Japon, Nouvelle-Calédonie, Mexique, Afrique du Sud, Madagascar, Maurice, Colombie, Cameroun, Inde, Nouvelle-Zélande, Kenya, Tahiti, Ile de Pâques En cette fin d année, la commune du Port a accueilli des représentants de tous ces pays, venus pour se retrouver dans la cité maritime et échanger à travers diverses manifestations à l occasion des traditionnelles fêtes de la ville : la Foire internationale des Mascareignes, le festival «Danses et docks», la biennale d art, du design et de la création numérique et immatérielle, le «Round Creolia», etc. Bienvenue dans la cité maritime et cosmopolite! Porte de l île ouverte sur le monde par laquelle transite la majeure partie des marchandises, la Ville du Port affirme ainsi sa vocation de plateforme naturelle d échanges à travers une coopération active avec les pays proches. Les relations nouées depuis plus d une décennie avec Madagascar (Tamatave), Maurice (Port-Louis), le Mozambique (Quelimane) ou plus récemment l Afrique du Sud (Durban) contribuent à renforcer une culture indianocéanique qui se concrétise notamment à travers la création, sous l égide de l AIVP (Association Internationale Villes et Ports), de l «Observatoire Villes Ports Océan Indien» dont l assemblée générale s est déroulée le 27 novembre dernier au Port. Dans le même temps, la dixième édition de la Foire internationale des Mascareignes, qui a fermé ses portes le 29 novembre apporte à notre vocation de ville ouverte sur le monde des espaces d expression et de découverte originaux en accueillant une quinzaine de pays. Cette année, l Océanie est venue à nous en invitée d honneur pour partager ce qui fait la force des peuples : la culture dans son sens le plus large. Mutualiser les connaissances, les technologies, les informations entre villes portuaires de la zone océan Indien. L objectif de cette démarche qui a vu la naissance de l Observatoire Villes-Ports Océan Indien (OVPOI) est de contribuer à un développement durable au bénéfice des populations dans un contexte de mondialisation. En novembre 2003, la Ville du Port accueille les «Rencontres de l AIVP» (Association Internationale Villes et Ports) auxquelles participent des représentants de plus de 25 pays, dont 14 d Afrique et 5 de la zone océan Indien. Il s agissait alors d échanger sur le thème de «L océan Indien, ses villes et ses ports à l heure de la globalisation». Les travaux de ces rencontres ont conclu à la nécessité de doter les villes portuaires de l océan Indien d une structure permanente favorisant leur collaboration à l échelle régionale et de nourrir une réflexion sur les thématiques de développement propres à cet ensemble géographique. L idée est généreuse puisqu il s agit de faire émerger des stratégies permettant aux populations des villes portuaires de la zone d accéder dans tous les domaines à un meilleur niveau de vie. Le territoire portois est devenu terre d accueil aussi dans le cadre de la biennale d art, du design et de la création numérique et immatérielle, organisée par l École supérieure des Beaux-Arts de La Réunion, pour une vingtaine d artistes venus de différents pays de l hémisphère Sud. Ils ont exposé leurs œuvres dans une partie du Magasin D2 sur les docks, tandis que l autre partie était investie par de jeunes artistes et créateurs de danse contemporaine venus de la zone océan Indien, à l occasion du festival «Danses et docks» organisé par le Kabardock : Mayotte, Madagascar, Maurice, Afrique du Sud. La Ville du Port, dans son désir d ouverture sur la mer, a aussi reçu dans cette même période la course de catamarans «Round Creolia» à laquelle participaient des équipages internationaux. C est à travers les échanges, le brassage, les rencontres, les découvertes mutuelles que nous parviendrons à faire entendre notre voix réunionnaise dans le concert mondial. «Toute culture naît du mélange, de la rencontre, des chocs. À l inverse, c est de l isolement que meurent les civilisations.» Cette citation d Octavio Paz* nous conforte dans l idée que nous devons multiplier nos efforts pour nous ouvrir, non seulement sur notre environnement géographique, mais plus généralement sur le monde. Bonne année 2010 à tous! * Octavio Paz : poète, essayiste et diplomate mexicain, lauréat du prix Nobel de littérature en EDITO EDIT EDITO EDITO EDI EDITO EDITO EDITO O EDITO EDITO EDITO Jean-Yves Langenier Maire du Port PAGE 2 LE PORT SA MÉM MÉM / DÉCEMBRE 2009

3 NOUT GAYAR RATION COOPÉRATION COOPÉRATION C N COOPÉRATION COOPÉRATION COOP OPÉRATION COOPÉRATION ÉRATION COOPÉR ON COO TION RE S PORTUAIRES Par la suite, en 2005, une «charte fondatrice» de l Observatoire Villes et Ports de l Océan Indien a été ratifiée par les maires des villes portuaires de Durban (Afrique du Sud), Tamatave (Madagascar), Le Port (Réunion), sous l égide de l AIVP et en partenariat avec un représentant de la ville de Port-Louis (Maurice). L année suivante, en 2006, lors de la conférence internationale bisannuelle de l AIVP tenue à Sydney (Australie), la Ville du Port a présenté le projet de création d un Observatoire Villes-Ports pour la zone indo-océanique. Enfin, l année 2009 a permis la mise en œuvre de la phase pré-opérationnelle, grâce au démarrage d une mission de 6 mois, permettant de formaliser le projet (montage juridique, financier et partenarial). À ce jour, cette phase préopérationnelle est en cours et une dynamique d animation de réseau se structure. Elle prend forme à La Réunion au travers de groupes de travail techniques pluridisciplinaires. Le projet d Observatoire (association de droit français, type loi 1901) bénéficie d un double accompagnement. D une part, l'aivp est impliquée directement dans sa mise en œuvre et sa gestion en siégeant à son conseil d'administration. L accompagnement technique de l AIVP permet également un apport d expertise internationale issue de ses 20 années d existence, un partage de son réseau d experts regroupant plus de 180 membres, et une mutualisation des ressources dans des domaines aussi variés que le développement d Internet, la gestion de bases de données, la comptabilité, etc. D autre Le nouveau port. part, les acteurs du développement ville-port de La Réunion sont pleinement investis dans cette dynamique de projet d Observatoire. L assemblée générale constitutive marquant la création de l Observatoire s est tenue le 15 octobre 2009 en mairie du Port et a vu l élection des membres dirigeants : Wilfrid Bertile (président), Alain Gaudin (trésorier) et Jean-Yves Langenier (secrétaire). La démarche de l Observatoire concerne potentiellement l ensemble des acteurs des villes portuaires et des ports de la zone océan Indien, publics et privés, intéressés par les processus d évolution des villes portuaires et des ports : représentants élus des villes et des autres collectivités locales et maritimes, administrations portuaires et leurs autorités de tutelle nationale, opérateurs urbains et portuaires, entreprises implantées dans les villes portuaires, prestataires de services pour les projets Villes-Ports, centres de recherches universitaires, maîtres d œuvre LES OBJECTIFS DE L OBSERVATOIRE Consolider à l échelle régionale une stratégie locale dans une cohérence globale, assurant une pérennisation des projets et une prise en compte des spécificités. Structurer l échange et le partage de connaissances des activités et des projets des villes et des ports de la zone pour permettre aux décideurs d améliorer les choix d investissement et les décisions d aménagement. Contribuer à la formalisation d une identité régionale, base structurante de développement, dans une zone océan Indien, gardienne d un patrimoine physique et immatériel et issue d une histoire de peuplement spécifique. Ancrer les projets de la zone océan Indien dans une démarche durable pour notamment protéger ses ressources halieutiques, veiller aux retombées économiques et sociales locales, et pour accompagner un équilibre des forces économiques de développement. Être un espace de réflexion sur des modèles de développement adaptés aux spécificités de la zone océan Indien. LE PORT SA MÉM MÉM / DÉCEMBRE 2009 PAGE 3

4 PORT RÉUNION PORT RÉUNION PORT RÉUNION POR PORT RÉUNION PORT RÉUNION PORT RÉUNION PORT RÉUNION POR É RT RÉUNION POR UNION POR Ville portuaire LE PORT, LA VILLE DES PORTS PORT RÉUNION Le port de l île de La Réunion cumule les cinq fonctions suivantes : port de commerce, gare maritime, port de pêche, port de plaisance et base navale. Concession de la Chambre de Commerce et d Industrie de La Réunion (CCIR), «Port Réunion» regroupe toutes les installations portuaires situées sur la commune du Port. Le port historique de la Pointe-des-Galets 14 février 1886 : le port de commerce de la Pointe-des- Galets est inauguré après un chantier de 7 ans qui a réuni ouvriers. Appelés les «pionniers du désert», ces ouvriers s installent sur place dans des conditions som- maires et font naître la «Commune du Port» créée le 22 avril Ils marqueront l'éveil du syndicalisme réunionnais. Le port de la Pointe-des-Galets, appelé aussi «port ouest», joue un rôle de premier plan dans la vie de l île pendant un siècle jusqu en 1986 lorsque le nouveau port entre en service. 2 décembre 1971 : un plan d urbanisme directeur est voté par le nouveau conseil municipal. Ce document fondateur entend à terme «redonner aux Portois accès à la mer», notamment à travers le port historique de la Pointe-des-Galets. 1 er mars 2000 : l essentiel des activités lourdes ayant été transférées vers le nouveau port, le port de la Pointe-des-Galets aborde une nouvelle page de son histoire avec la signature d une charte (État, Région, Département, CCIR, Ville) pour la mise en œuvre du programme «Ville et port, la ville est port». La reconversion du port historique vers des fonctions urbaines (résidences, hôtellerie, restauration, etc.) s accompagnera du développement d activités tournées vers la mer : pêche, tourisme, plaisance, croisière, loisirs et sports nautiques, valorisation du patrimoine portuaire. Le port de plaisance Pointe-des-Galets Le port de la Pointe-des- Galets accueille le plus important port de plaisance de l île, le seul acceptant des bateaux de plaisance d'une longueur de 17m et nécessitant un tirant d'eau de 2,5m. Il comprend 474 anneaux répartis sur 12 pontons et 3 quais, une zone technique équipée (eau, électricité, sanitaires), un élévateur à bateaux de 45 tonnes de type Roulev, une station de distribution de carburant. Le port de plaisance. PAGE 4 LE PORT SA MÉM MÉM / DÉCEMBRE 2009

5 PORT RÉUNION Le Marion Dufresne quittant le port de la Pointe-des-Galets. Le futur port de grande plaisance Pointe-des-Galets Une nouvelle darse pour la grande plaisance creusée dans le port de la Pointe-des- Galets abritera, dans un bassin de m 2, une soixantaine d unités dont 10 à 15 voiliers de 15 à 20 m. Avec ces aménagements, le port de la Pointe-des-Galets deviendra une étape pour les yachts qui sillonnent l océan Indien. En bordure de cette future darse de grande plaisance, une gare maritime (hall d attente, annexes, commerces et services aux passagers) accueillera bientôt les bateaux de croisière de moins de 130 m de long. Le port de pêche industrielle Pointe-des-Galets Inauguré début 2009, le port de pêche industrielle de la Pointe-des-Galets dispose de 500 m linéaires de quai pour la grande pêche et de 600 m pour les pêches au large et côtière. Deux postes sont équipés pour le débarquement des bateaux de grande pêche (140 m linéaires) et quatre postes pour le débarquement des bateaux de pêche côtière et au large (80 m linéaires). Ce port de pêche permet d augmenter la capacité d accueil, d améliorer la chaîne du froid et renforce la filière pêche. La pêche réunionnaise connaît une forte croissance avec un important potentiel de développement. Les captures réalisées par La Réunion ORT RÉUNION PORT RÉUNION PORT RÉUN ORT RÉUNION PORT RÉUNION PORT RÉ RÉUNION PORT RÉUNION ON PORT RÉUNIO ON PO représentent en effet moins de 1 % de l ensemble des captures dans l'océan Indien, soit 8265 tonnes sur un total de 9,4 millions de tonnes. Le port de la base navale Pointe-des-Galets Une base navale de la Marine nationale est installée dans le port de la Pointe-des- Galets. Elle abrite six navires ainsi qu une flottille de servitude portuaire. Le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS), qui opère sur la zone sud de l océan Indien, est basé au Port. Le port de réparation navale Pointe-des-Galets Le port de la Pointe-des- Galets dispose d équipements pour la réparation navale avec des élévateurs à bateaux «Slip-way» et «Roulev» et des terre-pleins de carénage. Les terre-pleins du Slip-way sont équipés de passerelles d accès à bord, d alimentations électriques, d eau et d air comprimé. Divers métiers sont présents sur le site : chaudronnerie, mécanique, électricité, composite, peinture, décapage par sablage ou ultra-haute pression, électronique, propulsion, désamiantage, avitaillement, expertises et certifications de navires. Le terre-plein du Roulev dispose de 25 voies de garage éclairées et équipées d alimentations en eau et en électricité. Le nouveau port Situé à trois kilomètres du port de la Pointe-des-Galets, le nouveau port est inauguré le 24 janvier 1986 à l issue d un chantier de quatre ans, deuxième plus grand chantier portuaire français des années 80. Port d intérêt national concédé à la Chambre de Commerce et d Industrie de La Réunion, le nouveau port a connu en 2007 une croissance de 6,7% et se classe au troisième rang des ports français pour le trafic des conteneurs. Environ 400 dockers travaillent dans ce port ainsi que quatre sociétés d acconiers et environ une dizaine de transitaires maritimes. Le terminal à conteneurs, récemment agrandi de cinq hectares, est équipé de quatre portiques. Le parc d'engins compte plus de 100 unités pour la manutention dont des chariots cavaliers récemment acquis. Il dispose également de 224 prises frigorifiques, d'une aire de transit temporaire des conteneurs de produits dangereux, d'un centre d'empotage et de dépotage avec m 2 de magasins, m 2 d'auvents et m 2 de terre-pleins pour la gestion des conteneurs vides. Une grue mobile est venue compléter ces équipements, dynamisant le déchargement des navires. Le port d'escale de croisière nouveau port La gare maritime, installée au nouveau port depuis 1998 par la Chambre de Commerce et d Industrie de La Réunion, accueille tout au long de l année deux types de passagers : ceux des croisières internationales et les voyageurs du trafic inter-îles de l océan Indien. La SCOAM, agent général de la Mauritius Shipping Corporation LTD, assure les liaisons entre La Réunion, Maurice, Madagascar et Rodrigues, avec deux navires : le Mauritius Trochetia et le Mauritius Pride. La douane, la police de l air et des frontières et les services de santé effectuent les formalités de contrôle lors des arrivées et des départs des bateaux et les passagers bénéficient d un accès facilité aux services de l administration. LE PORT SA MÉM MÉM / DÉCEMBRE 2009 PAGE 5

6 E SUR LA MER OUVERTURE SUR LA MER OUVER MER OUVERTURE SUR LA MER OUVERT RTURE SUR LA MER OUVER SUR LA MER OUV E SUR LA MER OUVER Base Nautique des Mascareignes À L ÉCOLE DE LA MER Voile, kayak, aviron, plongée Le port de la Pointe-des-Galets se veut un centre important pour le développement du nautisme à La Réunion. Ainsi les sports et les loisirs nautiques connaissent-ils une vraie progression notamment grâce aux moyens mis en œuvre par la Ville du Port et la Base Nautique des Mascareignes (BNM). La volonté affichée par les membres dirigeants est d inscrire durablement le club nautique dans le paysage sportif portois et réunionnais. OUBLI PA SA OUVERTURE SUR LA MER À noter que la Base Nautique des Mascareignes est labélisée «Centre permanent d Initiatives pour l Environnement» (CPIE). Les actions de la BNM s inscrivent donc en faveur du développement durable dans les domaines de l éducation à l environnement et de l accompagnement des territoires. À l heure où les exigences environnementales sont à prendre en compte, c est un plus non négligeable. Créée en 1997, la Base Nautique des Mascareignes a pour principal objectif de développer la pratique des activités nautiques auprès des Portois et des Réunionnais en général. Les activités proposées vont de la voile au kayak, en passant par l'aviron et la plongée. La BNM accueille des classes transplantées grâce à sa structure d'hébergement située à proximité du lieu d'activité. L enjeu majeur pour l équipe de la Base Nautique des Mascareignes est de voir les Portois se tourner vers la mer notamment par le biais des loisirs nautiques. «Tout le monde peut s adonner aux loisirs nautiques, précise Gabriel Jean-Albert, directeur de la BNM. Il faut juste être à l aise dans l eau, ne pas avoir peur!» Toutes les mesures de sécurité sont effectivement prises par le club et le port du gilet de sauvetage est obligatoire pendant les séances. gramme spécial intitulé : «Zanbrokal vakans». Ouvert à tous, de 7 à 18 ans, il offre chaque année à plus de 500 marmay une initiation des activités de voile, kayak et plongée «Palmes Masque Tuba». Toutefois afin de faire découvrir les sports nautiques à un plus grand nombre de Portois, un planning à destination des scolaires a été élaboré par le club. Ainsi, plus de 1000 marmay des écoles primaires du Port et de La Possession peuvent bénéficier des activités nautiques de la BNM pendant l année scolaire 2009/2010 Ainsi en plus des heures habituelles consacrées aux licenciés du club, la BNM met en place à l occasion des vacances scolaires un proet ainsi s initier à la voile et au kayak. Ainsi durant le premier trimestre de l année scolaire, la classe de CM1 Ravenales de l école Françoise Dolto a fait de la voile et du kayak. Pour Ella, Luigi, Chloé, Djamal et les autres, il s agissait d une grande première. D ailleurs les premières séances ont été synonymes pour quelques uns de petites frayeurs, surtout quand les vagues se faisaient un peu houleuses. Mais ce n était que la peur du débutant parce que depuis certains y ont pris goût et ont même envie de continuer à pratiquer au sein du club. EN SAVOIR PLUS SUR LA BNM BASE NAUTIQUE DES MASCAREIGNES Date de création : 14 avril 1997 Nombre de licenciés : 300 Nombre de salariés : 15 dont 9 éducateurs POUR JOINDRE L ÉQUIPE DE LA BNM : B.P. 195, Le Port Cedex Tél. : Fax : Courriel : PAGE 6 LE PORT SA MÉM MÉM / DÉCEMBRE 2009

7 MALOYA OYA MALOYA MALOYA MALOYA MALO ALOYA MALOYA MALOYA MALOYA M LOYA MALOYA MALOYA YA MALOYA MA A MALO TITANN MALOYER LE SON CHOC DES TITANS! De la clandestinité à l inscription au patrimoine mondial de l Unesco le 1 er octobre dernier, le chemin parcouru par le maloya est immense! Cette reconnaissance est principalement le fait d ardents défenseurs de la culture réunionnaise. Parmi ces militants et au sein de la pépinière de talents qu offre la scène portoise, il y a le groupe Titann Maloyer. Rencontre. Dans le cadre du Contrat Temps Libre (CTL), Nicol M Couezou, directeur de Village Titan Centre Culturel, lance il y a quatre ans l idée de décentraliser les activités artistiques et musicales de l association dans les quartiers du Port. Pour enseigner le maloya, il fait alors appel à Donadieu Thomas, professeur de musique traditionnelle. Celuici intervient sur les secteurs d Ariste Bolon et d Évariste de Parny. Au départ de l aventure, il n y avait que quatre élèves. Mais très vite le groupe s agrandit et Titann Maloyer voit le jour avec quatorze marmay, neuf garçons et cinq filles, âgés de huit à seize ans et passionnés de maloya. Mais pas seulement! Ces enfantslà, comme ceux de leur âge, écoutent aussi bien du R n B que du dancehall, jouent aux jeux vidéo, s envoient des sms, discutent sur facebook. Ils sont ouverts au monde et à la modernité mais ils sont aussi conscients de leur identité réunionnaise et de leur culture. Alors jouer du maloya est pour eux aussi naturel que d utiliser Internet spectateurs séances de répétitions intensives. Pendant que certains s entraînent aux instruments avec Donadieu, tout à la fois professeur et grand frère, d autres s initient à la technique vocale et à la danse avec Tania Boristhène, professeur de chant et de danse traditionnelle. Titann Maloyer travaille sur un répertoire qui est un hommage aux ancêtres. Le groupe interprète des chansons de Gramoun Lélé, de Firmin Viry, de Gramoun Sello, de Danyel Waro : chants engagés, militants mais aussi chants d amour, maloya pléré ou maloya i fé rant domoun an trans. Depuis plusieurs années, ils ont ainsi eu l occasion de faire quelques scènes : kabar au Festival International du Film d Afrique et des Iles, Kabardock, tournée aux Seychelles, prestation à l occasion de la visite du footballeur Lilian Thuram, etc. «Le voyage aux Seychelles est un très beau souvenir. La nourriture était excellente, l accueil était des plus chaleureux mais surtout nous avons chanté pour la première fois devant un public de personnes. Les gens dansaient. C était magique», explique Loïc, les yeux encore brillants à l évocation de ces souvenirs. visagent pas leur vie sans la musique à l instar d Olivier, 16 ans, qui suit des cours au conservatoire de Saint-Paul. C est dans tous les cas l amour du maloya qui les Comment envisagent-ils leur avenir? Certains, comme Baya, 9 ans, préfèrent privilégier leur parcours professionnel : «i fo bien nou ansort anou». D autres n enréunit. Sak i ral azot dann maloya? La mizik, lo bann zistwar néna dann lo shanson, lanbians, dansé, bann spektak, domoun i dans kan i ékout azot Quatre ans après la création du groupe, nos amateurs de maloya ont fait du chemin. Le mercredi à Village Titan, les enfants suivent des LE PORT SA MÉM MÉM / DÉCEMBRE 2009 PAGE 7

8 1 V JOUR DE L AN 2 S Basile 3 D Geneviève 4 L Odilon 5 M Édouard 6 M Épiphanie 7 J Raymond 8 V Lucien 9 S Alix 10 D Guillaume 11 L Paulin 12 M Tatiana 13 M Yvette 14 J Nina 15 V Rémi 16 S Marcel 17 D Roseline JANVIER FÉVRIER 18 L Prisca 19 M Marius 20 M Sébastien 21 J Agnès 22 V Vincent 23 S Barnard 24 D François de Sales 25 L Conv. St-Paul 26 M Paule 27 M Angèle 28 J Thomas d Aquin 29 V Gildas 30 S Martine 31 D Marcelle 2010 GALÉ, GONI, MÉ 1 L Ella 2 M Présent. Seign. 3 M Blaise 4 J Véronique 5 V Agathe 6 S Gaston 7 D Eugénie 8 L Jacqueline 9 M Appolline 10 M Arnaud 11 J N.-D. de Lourdes 12 V Félix 13 S Béatrice 14 D Valentin 15 L Claude 16 M Mardi-Gras 17 M Cendres 18 J Bernadette 19 V Gabin 20 S Aimée 21 D Damien 22 L Isabelle 23 M Lazare 24 M Modeste 25 J Roméo 26 V Nestor 27 S Honorine 28 D Romain 1 L Aubin 2 M Charles-le-Bon 3 M Guénolé 4 J Casimir 5 V Olive 6 S Colette 7 D Félicité 8 L Jean de Dieu 9 M Françoise 10 M Vivien 11 J Rosine 12 V Justine 13 S Rodrigue 14 D Mathilde 15 L Louise 16 M Bénédicte 17 M Patrice 1 J Hugues 2 V Sandrine 3 S Richard 4 D PÂQUES 5 L LUNDI DE PÂQUES 6 M Marcellin 7 M J.-B. de la Salle 8 J Julie 9 V Gauthier 10 S Fulbert 11 D Stanislas 12 L Jules 13 M Ida 14 M Maxime 15 J Paterne 1 S F. DU TRAVAIL 2 D Boris 3 L Jacq. / Philippe 4 M Sylvain 5 M Judith 6 J Prudence 7 V Gisèle 8 S VICTOIRE D Pacôme 10 L Solange 11 M Estelle 12 M Jeanne-d Arc 13 J ASCENSION 14 V Matthias 15 S Denis 16 D Honoré MARS AVRIL MAI 18 J Cyrille 19 V Joseph 20 S Herbert 21 D Clémence 22 L Léa 23 M Victorien 24 M Cath. de Suède 25 J Humbert 26 V Larissa 27 S Habib 28 D Rameaux 29 L Gwladys 30 M Amédée 31 M Benjamin 16 V Benoît-J. Labre 17 S Anicet 18 D Parfait 19 L Emma 20 M Odette 21 M Anselme 22 J Alexandre 23 V Georges 24 S Fidèle 25 D Marc 26 L Alida 27 M Zita 28 M Jour du Souv. 29 J Cath. de Sienne 30 V Robert 17 L Pascal 18 M Éric 19 M Yves 20 J Bernardin 21 V Constantin 22 S Émile 23 D PENTECÔTE 24 L L. de Pent. 25 M Sophie 26 M Bérenger 27 J Augustin 28 V Germain 29 S Aymar 30 D Fête des Mères 31 L Visitation Mon enfance rêve dans les galets. (Jean-François Samlong) Photo : Alain Dreneau, Galé Gamède. En 2007, suite au passage du cyclone Gamède, un gros galet gravé de la date «1886» est retrouvé sur le bord de mer est l année de l inauguration et de la mise en service du port de commerce de la Pointe-des-Galets. Nul doute que cette pierre historique restituée par le cyclone Gamède était liée aux installations portuaires, peut-être même à l inauguration du port de commerce, le 14 février Photo : Nathalie Véchot. Galé i sort dann vant la tèr, li r Galé i sort dann vant la mèr, li Goni i sort dann vant bato, li ro Goni si la tèt dokèr i dans, tan Ali mèm nout boushé manzé Galé, goni, mémoir nout péi Photo : Jean Legros, années 60. Mais qui es-tu, galet dans cet exil? Un obstacle, un inconnu, une île? (Céline Huet, Un galet dessus l océan) Photo : Muriel Croisier-Langenier. JUIN 1 M Justin 2 M Blandine 3 J Kévin 4 V Clotilde 5 S Igor 6 D Norbert 7 L Gilbert 8 M Médard 9 M Diane 10 J Landry 11 V Barnabé 12 S Guy 13 D Antoine de P. 14 L Élisée 15 M Germaine 16 M J.-F. Régis 17 J Hervé 18 V Léonce 19 S Romuald 20 D Fête des Pères 21 L Rodolphe 22 M Alban 23 M Audrey 24 J Jean-Baptiste 25 V Prosper 26 S Anthelme 27 D Fernand 28 L Irénée 29 M Pierre/Paul 30 M Martial Mon romanss i pandiy Le tan i fann Sépa si va rann Lamour filgouni (Gillette Staudacher-Valliamée, Romanss Filgouni) Photo : IPR. Mon kartié sé lé dok Mon gagnpin sé mon krok Mi sharj, désharj goni Dann gro vante «Vatsy» (Koulouk, Zonbriyèr, Mon frèr dokèr) Photo : Nathalie Véchot.

9 JUILLET MOIR NOUT PÉI 1 J Thierry 2 V Martinien 3 S Thomas 4 D Florent 5 L Antoine 6 M Mariette 7 M Raoul 8 J Thibaud 9 V Amandine 10 S Ulrich 11 D Benoît 12 L Olivier 13 M Henri/Joël 14 M FÊTE NATIONALE 15 J Donald 16 V N.-D. Mt Carmel 17 S Charlotte 18 D Frédéric 19 L Arsène 20 M Marina 21 M Victor 22 J Marie-Madeleine 23 V Brigitte 24 S Christine 25 D Jacques le M. 26 L Anne/Joachim 27 M Nathalie 28 M Samson 29 J Marthe 30 V Juliette 31 S Ignace de L. AOÛT 1 D Alphonse 2 L Julien 3 M Lydie 4 M J.-M. Vianney 5 J Abel 6 V Transfiguration 7 S Gaétan 8 D Dominique 9 L Amour 10 M Laurent 11 M Claire 12 J Clarisse 13 V Hippolyte 14 S Évrard 15 D ASSOMPTION 16 L Armel 17 M Hyacinthe 18 M Hélène 19 J Jean-Eudes 20 V Bernard 21 S Christophe 22 D Fabrice 23 L Rose de Lima 24 M Barthélemy 25 M Louis 26 J Natacha 27 V Monique 28 S Augustin 29 D Sabine 30 L Fiacre 31 M Aristide oul, li roul ziska la mèr roul, li roul ziska la tèr ul, li roul si lo ké sion manké Goni vid i tienbo pa dobout. (Kozman La Réunion) Photo : Gérôme Picard. Goni : mot d origine indienne, sac de jute. Servait d emballage pour le transport du riz, des grains, du maïs, du sucre et du café. An goni : Déguenillé. Mèt an goni : Mettre en balle le charbon de bois. Rante dan mon goni : Aller au lit. (Alain Armand, extrait du Dictionnaire Kréol rénioné Français) Photo : Jules Fen Chong. SEPTEMBRE 1 M Gilles 2 J Ingrid 3 V Grégoire 4 S Rosalie 5 D Raïssa 6 L Bertrand 7 M Reine 8 M Nativité de N.-D. 9 J Alain 10 V Inès 11 S Adelphe 12 D Apollinaire 13 L Aimé 14 M Sainte-Croix 15 M Roland 1 V Thérèse E.-J. 2 S Léger 3 D Gérard 4 L François d Ass. 5 M Fleur 6 M Bruno 7 J Serge 8 V Pélagie 9 S Denis 10 D Ghislain 11 L Firmin 12 M Wilfried 13 M Géraud 14 J Juste 15 V Thérèse d Avila 16 J Édith 17 V Renaud 18 S Nadège 19 D Émilie 20 L Davy 21 M Matthieu 22 M Maurice 23 J Constant 24 V Thècle 25 S Hermann 26 D Côme/Damien 27 L Vincent de Paul 28 M Venceslas 29 M Michel/Gabriel 30 J Jérôme OCTOBRE 16 S Edwige 17 D Baudouin 18 L Luc 19 M René 20 M Adeline 21 J Céline 22 V Élodie 23 S Jean de C. 24 D Florentin 25 L Crépin 26 M Dimitri 27 M Émeline 28 J Simon/Jude 29 V Narcisse 30 S Bienvenue 31 D Quentin NOVEMBRE 1 L TOUSSAINT 2 M Défunts 3 M Hubert 4 J Charles B. 5 V Sylvie 6 S Bertille 7 D Carine 8 L Geoffroy 9 M Théodore 10 M Léon 11 J ARMISTICE V Christian 13 S Brice 14 D Sidoine 15 L Albert 16 M Marguerite 17 M Élisabeth 18 J Aude 19 V Tanguy 20 S Edmond 21 D Prés. de Marie 22 L Cécile 23 M Clément 24 M Flora 25 J Catherine Lab. 26 V Delphine 27 S Séverin 28 D Avent 29 L Saturnin 30 M André DÉCEMBRE Galé. Galet : mot d ancien français : caillou. (Petit Robert). Mèt in galé si la kolèr : Dominer sa rage. Té, boug-la na in galé dann foutbol! : Hé, ce type est rudement doué pour le foot-ball! Moin na in pié mang i sharz an galé : J ai un manguier qui donne énormément de fruits. (Alain Armand, extrait du Dictionnaire Kréol rénioné Français) Photo : IPR. Le moulin était posé sur quatre gonis étalés par terre sous une treille de chouchoux. (Firmin Lacpatia, Boadour) Photo : Nathalie Véchot. 1 M Florence 2 J Viviane 3 V François-Xavier 4 S Barbara 5 D Gérald 6 L Nicolas 7 M Ambroise 8 M Imm. Concept 9 J Pierre Fourier 10 V Romaric 11 S Daniel 12 D J.-F. de Chantal 13 L Lucie 14 M Odile 15 M Ninon 16 J Alice 17 V Gaël 18 S Gatien 19 D Urbain 20 L ABOL. ESCLAVAGE 21 M Pierre C. 22 M Françoise Xav. 23 J Armand 24 V Adèle 25 S NOËL 26 D Étienne 27 L Jean 28 M Innocents 29 M David 30 J Roger 31 V Sylvestre

10 NVIRONNEMENT ENVIRONNEMENT ENVIRONNEMENT ENVIRONNEMENT ENVIRONNEMEN EMENT ENVIRONNEMENT ENVIRONNEMENT ENVIRONNEMENT ENVIRONNEMENT ENV ENT ENVIRONNEMENT ENVIRONNEMENT ENVIRONNEMENT ENVIRONNEMENT ENVIRONNEMENT ENVIRO ENVIRONNEMENT NVIRONNEM ENT Opération propreté ALON MÈT PROP NOUT KARTIÉ! Depuis le 26 octobre, les quartiers de la commune du Port bénéficient de l opération «Ansanm, alon mèt prop nout kartié». L objectif de cette action est d aider à l amélioration du cadre de vie. L été austral est, depuis quelques semaines déjà, de retour. Période de grosses chaleurs, il annonce également la saison des cyclones pour notre île. Afin de faire de la lutte préventive, de palier les conséquences liées à d éventuels phénomènes météorologiques dangereux, mais aussi de parer aux menaces potentielles liées aux chikungunya, une grande opération de nettoyage des espaces publics a d ores et déjà démarré dans les quartiers du Port. En effet, la Ville du Port, en partenariat avec le TCO, Cycléa, la Star et Véolia, a engagé depuis le 26 octobre et jusqu au 12 février 2010, une action de nettoyage des quartiers sur son territoire intitulée «Ansanm, alon mèt prop nout kartié». Cette opération de nettoyage concerne tous les quartiers de la commune découpée pour l occasion en cinq secteurs. Les objectifs de l opération «Ansanm, alon mèt prop nout kartié» sont : > la lutte préventive contre le chikungunya et la leptospirose, > l amélioration du cadre de vie dans les quartiers, > la sensibilisation des administrés sur la problématique des dépôts sauvages et sur le respect du calendrier de collecte. Dans un premier temps, ce sont les agents de la commune accompagnés des agents de médiation de l entreprise Cycléa qui effectuent des diagnostics de terrain en repérant les problèmes de voiries, d éclairage, de présence d encombrants sur la voie publique Ceux-ci font remonter les informations aux différents partenaires concernés. Puis, concrètement, des agents communaux de terrain prennent le relais et procéderont, dans chaque secteur de la ville, au nettoyage des rues, à l éradication des gîtes larvaires, à la résorption des dépôts sauvages, à l évacuation des véhicules hors d usage sur le domaine public, à la réactualisation du recensement des véhicules hors d usage sur les domaines privés (bailleurs), au curage des avaloirs et des caniveaux, à l élagage, à la collecte des gravats et à la lutte contre les «tag» et les affichages sauvages sur le domaine public. Pour plus de renseignements Service Environnement : QUEL EST LE RÔLE DES DIFFÉRENTS PARTENAIRES? CALENDRIER OPÉRATION DE NETTOYAGE QUARTIER PÉRIODE EMPLACEMENT Say Piscine Lundi 21 déc 09 Rue Bataille Coq au jeudi 31 déc (ancienne Bibliothèque) ZUP/Maloya/SEDRE 4 jan au 15 jan 10 Parking Paul Eluard ZAC I/ZAC II 18 jan au 29 jan 10 Parking Collège Oasis RHI Oasis du 1 er fév au 5 fév 10 Angle rues du 8 mars Triangle Oasis et du 20 décembre Ravine à Marquet 8 fév 10 au 12 fév 10 Face atelier Semittel > Ville du Port : coordination générale et réalisation de l opération. > TCO : mise à disposition de 2 bennes de 25m 3 pour les encombrants et les déchets verts, évacuation et traitement des déchets, évacuation des épaves. > CYCLÉA : travail de médiation auprès des administrés en matière de respect du calendrier de collecte et de la lutte contre les dépôts sauvages. > STAR : collecte des dépôts sauvages et débroussaillage. > VÉOLIA : remise en état des voiries dégradées par les engins lors de la collecte traditionnelle. KASS MOUSTIK! : La 7 e édition de l opération Kass Moustik, coordonnée par la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales, a eu lieu les 31 octobre et 1 er novembre. Elle avait pour objectif de sensibiliser les Réunionnais à la réduction des gîtes larvaires dans leur environnement et à l utilisation de moyens de protection dans l île ou lors de leur voyage. La Mairie du Port s est associée à l opération en mettant en place des stands d information et de sensibilisation sur le marché forain du mercredi 28 octobre et aux abords des cimetières du 31 octobre au 2 novembre. Au total près de 400 personnes ont bénéficié des conseils et des informations diffusées par les agents du Centre Communal Action Sociale et de la Cellule Développement Durable, accompagnés par des médiateurs de l environnement de la société Cycléa. PAGE 10 LE PORT SA MÉM MÉM / DÉCEMBRE 2009

11 SEMINN KRÉOL Collège Oasis KRÉOL, SOUVNANS LA MÉMOIR NOUT PÉI R L M E SEMINN KRÉOL SEMINN KRÉOL SEMINN K ÉOL SEMINN KRÉOL SEMINN KRÉOL SE NN KRÉOL SEMINN KRÉOL MINN KRÉOL SEMI ÉOL SEM DOR MON TI KAF Chanson espagnole «Duerme négrito» traduite en créole par une classe de 6 e de M me Dijoux Dor aou, dor aou, mon ti kaf, Out momon lé dann bitasion, mon ti kaf. En octobre, les pays créolophones célèbrent leur culture et bien évidemment leur langue créole! Au Port, le collège Oasis s est distingué en organisant un spectacle tout en créole. El sava aminn kay pou ou, El va aminn bon manzé pou ou, El va aminn viann koshon pou ou, El va aminn in ta zafèr pou ou. Si lo kaf i dor pa la, Gran Diab va vni pou li, Shak, an missouk, ti shemin, Gran shemin, li va débarké, Li va bèk le ti pat. Dor aou, dor aou, mon ti kaf, Out momon lé dann bitasion, mon ti kaf. El la pou travay, El i travay konm bèf, èl i travay lé vré, El i travay, èl i fini pi èt dann malizé, èl i travay oté, El i travay, i pèy pa èl, pou sa èl i travay, El i travay, son tou i pass pu, i iz a èl, Pou lo ti guiguine kaf, pou sa èl i travay. Petite section de la classe bilingue de l école maternelle Georges Thiébaut. Dor aou, dor aou, mon ti kaf, Out momon lé dann bitasion, mon ti kaf. Mon ti kaf, mon ti kaf Le 30 octobre, au collège Oasis, le temps de quelques heures, les leçons de mathématiques et de français ont été mises de côté. Place aux festivités de la semaine créole et au spectacle préparé par les élèves et les professeurs. Le thème retenu était : «Souvnans la mémoir nout péi». Parents, amis, élèves et professeurs avaient donc pris place dans une salle improvisée pour l occasion en lieu de spectacle. «Quel que soit l endroit où l on se trouve dans le monde, l importance des langues régionales n est plus à démontrer» affirmait le principal adjoint, Gilbert Glévarec, dans son discours d introduction. Les interventions officielles terminées, le spectacle a repris ses droits. Accompagné par une bassiste, le fonnkézer, Teddy Iafare-Gangama, a ouvert le kabar en lisant deux textes «i vien o fonn son kèr» comme il le dit lui-même. Différents professeurs se sont ensuite succédé, certains pour des lectures de textes dont un du poète Jean Albany, d autres pour des reprises musicales de standards réunionnais. Plusieurs classes avaient ensuite préparé des saynètes, dont des classes de 5 e dans une adaptation des Dalton en créole. Trois élèves de 5 e avaient également choisi de KOSASA? TIKOULI ÈK LOFIS LA LANG KRÉOL LA RÉNYON > L association TIKOUTI a pour objet de contribuer à la promotion et à la valorisation de la langue et de la culture réunionnaises, par la création, la publication et la diffusion de tout matériel pédagogique adéquat. > LOFIS LA LANG KREOL LA RENYON a pour objet d œuvrer, par tous les moyens adéquats, à la connaissance, l observation et la valorisation de la langue créole de La Réunion dans le cadre d un bilinguisme français-créole harmonieux. Jim Fortuné et les élèves du collège Oasis. jouer aux sirandanes avec le public. Kosa in soz? Un public hilare devant la profusion de réponses drôles ou fausses! Il faut avouer qu à ce petit jeu, les élèves se sont particulièrement bien débrouillés. Bataille de proverbes sur de la musique rap, textes de Laurence Dalleau et de Danièle Moussa, présentation de l association Tikouti et de Lofis la Lang Kréol La Rényon, prestation (en)chantée des enfants de petite section de la classe bilingue de l école maternelle Georges Thiébaut, avec leur institutrice Corinne Thémyr. Bref, un programme riche et varié. C est sur les accords du guitariste portois, Jim Fortuné, que l après-midi s est clôturée, avec «Café», «Célimène» ou encore «Sigal èk fourmi» (une libre adaptation de la fable de La Fontaine), des chansons qui ont charmé enfants, parents et professeurs. Le créole : une voie de réussite Cette célébration amène à s interroger sur la place et sur l enseignement du créole à l école. Pour Gilbert Glévarec, le principal adjoint de l Oasis, «il est important de faire du créole une véritable voie de réussite». Il faut savoir que depuis 10 ans au sein du collège Oasis, il existe des classes Langue et Culture Régionales de 6 e, 5 e et 4 e. Le professeur Wilfried Brossier est titulaire d un CAPES histoire-géographie et créole. Celui-ci est chargé de l utilisation du créole dans l enseignement pour tout ce qui a trait à l environnement culturel des élèves. Jocelyn Lakia, le conseiller principal d éducation, souligne : «Si le créole est enseigné plus facilement dans les écoles primaires, le collège Oasis est l un des rares collèges de la place à l avoir intégré au sein de son établissement.» LE PORT SA MÉM MÉM / DÉCEMBRE 2009 PAGE 11

12 BENOÎTE BOULARD MÉDIATHÈQUE BENOÎTE BOULARD MÉDIA ÉDIATHÈQUE BENOÎTE BOULARD MÉDIATHÈQUE BENOÎTE BOULARD E BENOÎTE BOULARD MÉDIA BOULARD MÉDIAT È HÈQUE BENOÎTE BOULARD MÉDIA Labo langues POU FÉ BAT LA LANG! LES PASSEURS DE CULTURE DU CRÉOLE MÉDIATHÈQUE BENOÎTE BOULARD Dans le cadre de la semaine créole, les employés de la médiathèque Benoîte Boulard se sont mobilisés pou mèt anlèr nout gayar. Le labo langues À tous les âges de la vie, il est possible et même fortement recommandé de se former. Si apprendre les langues étrangères vous intéresse, sachez qu à la médiathèque Benoîte Boulard, c est possible. Comprendre, écrire et parler le vietnamien, l hindi ou encore le turc, bref apprendre les langues étrangères, c est possible à la médiathèque Benoîte Boulard! En effet depuis 2005, la médiathèque du Port dispose d un laboratoire de langues. Équipé de postes informatiques, le labo langues a été pensé spécialement pour l autoformation. Mais concrètement comment cela fonctionne t-il? «Rien de plus simple, explique Michel Ethève, directeur de la médiathèque, nous mettons à la disposition du public plus d une trentaine de langues (voir liste ci- dessous) et 40 méthodes d apprentissage différentes. Cela va du niveau de la maternelle au niveau universitaire.» Après avoir fait son choix, «l élève», équipé d un casque, s installe à l ordinateur. À partir d exercices oraux, il s entraîne alors à la prononciation de mots, de phrases. Les ateliers d écriture permettent, quant à eux, de travailler la grammaire, le vocabulaire, l orthographe et, sous forme plus ludique, proposent des jeux tels que les mots croisés. L intérêt de la formule de l autoformation est que la personne peut vraiment progresser à son propre rythme. La seule condition pour pouvoir accéder au labo langues est d être adhérent à la médiathèque ; cette adhésion est d ailleurs entièrement gratuite pour les Portois. La médiathèque d hier à aujourd hui En 1990, la Ville du Port pose la 1 re pierre de sa future médiathèque en présence de l écrivain brésilien Jorge Amado. Inauguré en décembre 1991, le bâtiment baptisé Benoîte Boulard, ouvre ses portes au public en En 1995, la cyberbase voit le jour. Puis en avril 1999, au premier niveau de la médiathèque, sont inaugurées la musithèque et la vidéothèque. Aujourd hui la médiathèque Benoîte Boulard compte adhérents et offre, en plus de ses fonctions de bibliothèque, de musithèque et de vidéothèque, une salle d exposition, une salle de contes, une salle multifonction, le labo langues ainsi qu une annexe à la Rivière-des-Galets. C était soir de fête à l occasion de la semaine créole le vendredi 30 octobre, à la médiathèque Benoîte Boulard. Les employés ont en effet marqué l événement en proposant un spectacle en créole, avec en plus une lecture en créole mauricien. Militant, amoureux de la langue créole, le poète portois, Patrice Treuthardt a joué le rôle du maître de cérémonie. Dans la salle, le décor est planté : moulin maïs, vouv, mok an tol, grèg, nid guèp, kapilèr, tourne-diks èk séga Au programme notamment, une chanson des Jokaris a cappella, une chanson de Maxime Laope «Empêche Karia» interprétée par sa fille France, des poèmes et des sirandanes et même une adaptation en créole du sketch de Fernand Raynaud «Le Plombier». Michel Ethève, directeur de la médiathèque, espère bien renouveler l opération. «Ce rendez-vous de la semaine créole est vraiment une action à pérenniser. En tant que personnel d une médiathèque, nous donnons l accès à un savoir institutionnel. Nous sommes des médiateurs. Ici La Réunion n est pas seulement mise en avant dans les livres, elle est aussi dans nos cœurs et ce soir nous avons joué avec beaucoup de joie et d humilité le rôle de passeurs de culture du créole.» LES LANGUES QUE L ON PEUT APPRENDRE AU LABO LANGUES Allemand, anglais, arabe, bengali, chinois cantonnais, chinois mandarin, créole guadeloupéen, créole réunionnais, égyptien, espagnol, français pour les arabophones, hébreu, hindi, indonésien, italien, japonais, malgache, ourdou, portugais, pendjabi, russe, tamoul, telegu, turc, vietnamien. PAGE 12 LE PORT SA MÉM MÉM / DÉCEMBRE 2009

13 VAKANS Centre de loisirs JEU LONTAN POU MARMAY KOMÉLA KANS VAKANS VAKANS VAKANS VAKA VAKANS VAKANS VAKANS VAKANS VAKANS VAKANS VAKAN AKANS VAKANS NS VAKA KAN Le Centre de Loisirs Sans Hébergement (CLSH) organisé par l association Farfar de la Rivière-des- Galets à l occasion des petites vacances d octobre avait pour thèmes cette année la semaine bleue et la semaine créole. Pour la clôture du CLSH, le 21 octobre, l équipe d animation a organisé une matinée récréative consacrée aux jeux lontan, pour les jeunes de 6 à 14 ans. L occasion pour beaucoup de marmay de découvrir des jeux auxquels se sont adonnés leurs parents et grands- parents. Au programme de la matinée : la très prisée kours goni; la kours la rou, un pneu, un morceau de bois et en avant! Mais aussi batay la mok où il faut «dégommer» un ensemble de mok à l aide de balles en mousse, jeu de kanèt, marelle et corde à sauter, etc. La mok Kadok Kours la rou Kanèt Kours goni LE PORT SA MÉM MÉM / DÉCEMBRE 2009 PAGE 13

14 ES INFOS PRATIQUES INFOS PRATIQUES INF INFOS PRATIQUES INFOS PRATIQUES INF OS PRATIQUES INFOS PRAT ATIQUES INFOS P INFOS PUBLIEZ VOTRE MARIAGE OU LA NAISSANCE DE VOTRE BÉBÉ Le journal LE PORT SA MÉM MÉM vous propose de publier votre mariage ou la naissance de votre enfant. Pour cela, il vous suffit de remplir ce coupon, de le dater, de le signer et de le déposer au service de l État Civil de la mairie du Port. Vous pouvez aussi l envoyer par la poste à l adresse suivante: JOURNAL LE PORT SA MÉM MÉM, HÔTEL DE VILLE, 9 RUE RENAU- DIÈRE DE VAUX, BP 2004, LE PORT CEDEX. Je soussigné(e) certifie sur l honneur autoriser la Commune du Port à publier dans son journal LE PORT SA MÉM MÉM les informations ci-dessous, personnelles ou concernant un ayant droit ayant la qualité d ascendant, de descendant ou de collatéral. Nom, Prénom : Tél., adresse : INFOS PRATIQUES KONSÈY MINISSIPAL 22/10/09 (EXTRAITS) Réhabilitation des espaces verts Zac II Le projet d aménagement des espaces verts de la ZAC II situés sur les allées André Gide et Théophile Gauthier, consiste à réhabiliter en concertation avec les habitants du quartier la placette par divers travaux, afin de créer une aire de repos dans un écrin de verdure : reprise de sols minéralisés, de maçonnerie, création de places de stationnement supplémentaires, plantation de végétaux, pose de mobilier urbain. Après discussion et à l unanimité, le conseil municipal a approuvé le dossier. Création d une commission communale d accessibilité pour les personnes handicapées Dans le cadre de la mise en œuvre de son projet social et compte tenu de ses compétences, la Ville sollicite le CCAS afin de lui confier la responsabilité d une commission communale d accessibilité pour les personnes handicapées. Les objectifs de la commission : Dresser le constat de l état d accessibilité du cadre bâti existant, de la voirie, des espaces publics et des transports. Établir un rapport annuel présenté au conseil municipal. Faire toutes propositions utiles de nature à améliorer la mise en accessibilité de l existant. La composition de la commission : représentants de la commune, d associations d usagers et de personnes handicapées, d agents territoriaux compétents dans les domaines étudiés dont la mission est d assister les membres élus de la commission. Après discussion et à l unanimité, le conseil municipal a approuvé la création d une commission d accessibilité pour les personnes handicapées, le transfert de la gestion et du fonctionnement de la commission au CCAS Fait au Port le : MARIAGE Mademoiselle : nom de jeune fille et prénoms Monsieur : nom de famille et prénoms Date du mariage : Signature obligatoire LA VIE EN BLEUE : du 19 au 25 octobre, la fèt té gayar pour les adhérents de l Organisation Portoise d Information et d Aide aux Personnes Âgées (OPIAPA). Pendant plusieurs jours, ils ont célébré la semaine bleue à travers diverses actions : découverte de la maison Valliamé à Saint-André, piquenique sur le site du Colosse, visite du cyberbase à la médiathèque du Port, sortie à la Plaine-des-Palmistes, découverte du mail de l Océan en maquette et en diaporama Une large partie de la semaine fut également consacrée aux rencontres avec les enfants, notamment avec ceux des centres de loisirs du Port pour des échanges sur la photographie avant que le tout numérique ne devienne roi. C est ainsi que les marmay ont pu découvrir, notamment grâce à Rita Grimoire, la présidente, comment on développait les photos argentiques. Pour clôturer cette semaine, une fête sans cadeaux ne serait pas une véritable fête ; aussi lors d une journée récréative, les adhérents de 70 à 75 ans ont reçu un petit présent. À n en pas douter, à l OPIAPA, la fèt lété gayar! NAISSANCE Nom de famille de l enfant : Prénoms de l enfant : Date de naissance de l enfant : Signature obligatoire G R AT U I T NOUVELLE SÉRIE PUBLICATIONS DE LA VILLE DU PORT Directeur de publication : Michel SÉRAPHINE Coordination générale : Service Communication Ville du Port Rédaction : Kristel SÉRAPHIN Réalisation et impression : GRAPHICA SAINT-ANDRÉ D.L Janvier 2010 ISSN Crédits photos : Nathalie Véchot Laurent Zitte Jean-Noël Énilorac Imaz Press Réunion BONJOUR LES BÉBÉS! PERROT Kim Inès : 31/10/09 LAURET Zoé Mélanie Marie Rufine : 04/11/09 NASSIBOU Jean : 04/11/09 CUVELIER-REBELA Tayrik Houssen Jean Guy : 19/11/09 Vous aussi publiez votre mariage ou la naissance de votre bébé. Le Journal LE PORT SA MÉM MÉM vous propose de publier votre mariage ou la naissance de votre bébé. Pour cela, il vous suffit de remplir le coupon ci-contre PAGE 14 LE PORT SA MÉM MÉM / DÉCEMBRE 2009

15 alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou CROSS AU PARC BOISÉ Les 6 et 8 novembre, le Parc Boisé a accueilli le week-end du cross, organisé par l USPGA. La matinée du vendredi était ainsi dédiée aux scolaires avec la participation de près de 180 élèves de l école Françoise Dolto qui ont pris un réel plaisir à concourir malgré le temps pluvieux. Le samedi, quant à lui, a vu arriver 250 licenciés de toute l île. Nous noterons la victoire, dans la catégorie Senior, de Jean- René Icaze, athlète d origine portoise et aujourd hui licencié à l AC Saint-Paul. EXPO OMS Du 9 novembre au 4 décembre, l espace Françoise Mollard de l OMS a été le théâtre d une double exposition, fruit du travail de deux passionnés. Tout d abord celui de Sully Palma qui a proposé ses sculptures métalliques originales et puis celui de Patrick Lafosse, plus connu pour son implication dans le milieu sportif, qui lui, a présenté des bonzaïs. LOFIS LA LANG Deux événements importants pour la Ville du Port se sont déroulés simultanément le vendredi 6 novembre dernier. Il s agit de la signature de la convention «Commune Bilingue Créole Réunionnais-Français» votée en conseil municipal du 22 octobre 2009 et de l inauguration des bureaux de Lofis la Lang Kréol La Rényon désormais installé à l angle des rues Léon de Lépervanche et Émile Rolland. PATRICIA PHILIPPE Le vendredi 23 octobre, le Kabardock a accueilli l association «An Gren Kouler» dans le cadre du projet Koler Zordi, visant à promouvoir l insertion par l écriture et la musique. La soirée s est écoulée sur des rythmes de rap, de slam et du maloya électrique de la talentueuse Patricia Philippe. Page 15 alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou Le Port sa mém mém / DÉCEMBRE alé di partou PRÉVERT.COM La compagnie Tangente Oblique était au Théâtre sous les arbres le samedi 10 octobre pour présenter le spectacle Prévert.com. Mis en scène par Tanh, le spectacle rendait hommage au «maître des mots», Jacques Prévert. Les spectateurs ont assisté à un spectacle de 90 min qui nourrissait l ambition de leur redonner l envie de lire ou de relire cet «homme de paroles». CHEMINOTS LA RÉUNION Le centre Cœur Saignant, la gare routière, le collège Oasis et la médiathèque Benoîte Boulard sont les sites de la Ville du Port qui ont accueilli l exposition «Cheminots La Réunion». Une exposition sur la vie du chemin de fer réunionnais racontée par celles et ceux qui l ont vécue au quotidien. Une initiative de la Région Réunion et de la SR21. MARIE-GEORGE BUFFET La secrétaire nationale du PCF était à La Réunion pendant deux journées. Après une rencontre avec le Président de Région, Paul Vergès, et malgré un programme très chargé, elle a été accueillie le 29 octobre par la Ville du Port et l association Savoir-Faire Portois de la cité Ravine à Marquet. L occasion pour les dynamiques membres de cette association de présenter un bel échantillon du travail qu ils accomplissent tout au long de l année. TIR À L ARC Une compétition de tir à l arc s est déroulée le 25 octobre dernier au complexe sportif Edmond Albius. Organisée par les Archers Portois, la manifestation a ressemblé 42 compétiteurs de toute l île, toutes catégories confondues. Le classement de l épreuve a compté pour le grand classement national. Notons dans les agendas que le prochain rendez-vous avec les Archers Portois est fixé au Port le 31 janvier alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou alé di partou

16 GRANDE COMORE GLORIEUSES MOHELI ANJOUAN MAYOTTE MADAGASCAR TAMATAVE TANANARIVE NOM DES CYCLONES DE LA SAISON ANJA BONGANI CLEO DAVID EDZANI FAMI GELANE HUBERT IMANI JOEL KANJA LUNDA MOHONO NIGEL OLYMPE PAMELA QUENTIN RAHIM SAVANA THEMBA UYAPO VIVIANE WALTER XANGY YEMURAI ZANELE AGALEGA TROMELIN ST-BRANDON ILE MAURICE LA RÉUNION RODRIGUES

PHARMACIE SAINT-MICHEL

PHARMACIE SAINT-MICHEL , rue d Ostwald 0 Strasbourg Tél. 0 0 Fax 0 0 PHARMACIE SAINT-MICHEL JANVIER 0 0 JOUR DE L AN Basile Geneviève Odilon Edouard EPIPHANIE Raymond Lucien Alix Guillaume Pauline Tatiana Yvette Nina Rémi Marcel

Plus en détail

Février 1 M Ella 2 J Présentation 3 V Blaise 4 S Véronique 5 D Agathe 6 L Gaston 6 7 M Eugénie 8 M Jacqueline 9 J Appoline 10 V Arnaud 11 S N.-D. Lour

Février 1 M Ella 2 J Présentation 3 V Blaise 4 S Véronique 5 D Agathe 6 L Gaston 6 7 M Eugénie 8 M Jacqueline 9 J Appoline 10 V Arnaud 11 S N.-D. Lour Janvier 1 D JOUR del'an 2 L Basile 1 3 M Geneviève 4 M Odilon 5 J Edouard 6 V Epiphanie 7 S Raymond 8 D Lucien 9 L Alix 2 10 M Guillaume 11 M Paulin 12 J Tatiana 13 V Yvette 14 S Nina 15 D Rémi 16 L Marcel

Plus en détail

LE RECYCLAGE, UN JEU D ENFANTS

LE RECYCLAGE, UN JEU D ENFANTS LE RECYCLAGE, UN JEU D ENFANTS Tél. : 04 76 35 97 83 www.arcencielrecyclage.fr 1 J JOUR DE L AN 2 V Basile 3 S Geneviève 4 D Epiphanie 5 L Edouard 6 M Mélaine 7 M Raymond 8 J Lucien 9 V Alix 10 S Guillaume

Plus en détail

des déchets ménagers

des déchets ménagers CALENDRIER DE COLLECTE des déchets ménagers La famille Escoubille La famille Escoubille A «Dans la famille Escoubille, on a toujours été très soucieux de nature, d environnement et de saine alimentation.

Plus en détail

services PORTRAITS MÉTIERS CALENDRIER pour répondre à vos besoins de prestations ou services

services PORTRAITS MÉTIERS CALENDRIER pour répondre à vos besoins de prestations ou services services PORTRAITS MÉTIERS pour répondre à vos besoins de prestations ou services CALENDRIER 20 Les Structures de l Insertion par l Activité Economique, Entreprises Adaptées & Etablissements et Services

Plus en détail

CALENDRIER DE COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS 2015

CALENDRIER DE COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS 2015 CALENDRIER DE COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS 2015 Secteur 4 Geay - Romegoux - Sainte Radegonde "La terre n'est pas un héritage de nos parents, mais un emprunt que nous faisons à nos enfants" (Antoine de

Plus en détail

Projet dessin/écriture/environnement 2015/2016 «Promenons nous dans le bois» Cahier des charges

Projet dessin/écriture/environnement 2015/2016 «Promenons nous dans le bois» Cahier des charges Projet dessin/écriture/environnement 2015/2016 «Promenons nous dans le bois» 1 Présentation 1.1 Contexte Cahier des charges La Ville de Nantes propose en 2015/2016 aux écoles publiques nantaises, en concertation

Plus en détail

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - -

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - - Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre - - Lycées et Collèges - - Réunion d information pour les enseignants et les enseignantes Jeudi 18 juin 2015 à 18h Mardi 15 Septembre

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

Photo réalisée par : anil@fairmail.info

Photo réalisée par : anil@fairmail.info Fairmail Photo réalisée par : Anil Kumar 17 ans Inde anil@fairmail.info «J habite avec mes parents, mes deux frères et ma sœur dans notre petite maison. Je souhaite aider ma famille, en les soutenants

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud DOSSIER DE PRESENTATION affiche : Sylvain Guinebaud FETE DU LIVRE de FISMES Dimanche 31 MAI 2015 FEMMES, DES LIVRES ET VOUS Elle a passé le cap des 10 ans avec succès et tout nous encourage à repartir

Plus en détail

Maritime Kuhn. La solution logistique. portuaire et industrielle. Professionnels à votre service

Maritime Kuhn. La solution logistique. portuaire et industrielle. Professionnels à votre service 1 Maritime Kuhn Le Havre Cherbourg Saint-Malo Saint-Brieuc Brest Concarneau Lorient Montoir Nantes La Rochelle Rue Victor Fenoux 29200 BREST 02 98 80 20 20 -fjk.brest@fjk.fr 300 Professionnels à votre

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

SAPEURS POMPIERS de MÂCON CALENDRIER

SAPEURS POMPIERS de MÂCON CALENDRIER SAPEURS POMPIERS de MÂCON CALENDRIER 2017 JANVIER 2017 112 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche 1 Jour de l AN 2 Basile 3 Geneviève 4 Odilon 5 Edouard 6 Balthazar 7 Raymond 8 Lucien 9 Alix

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

Je rent n re en n 6ème Sep e t p em e br b e e 2007 0

Je rent n re en n 6ème Sep e t p em e br b e e 2007 0 Je rentre en 6 ème Septembre 2007 CARACTERISTIQUES de l ETABLISSEMENT Une transition en douceur entre le primaire et le collège En projet : cours le mercredi une semaine sur deux Fin des cours à 16 H 25

Plus en détail

LES ATELIERS LES RESSOURCES LES PROJETS

LES ATELIERS LES RESSOURCES LES PROJETS 13-25 ans Pôle Ressources Jeunesse PROGRAMMATION JANVIER - SEPTEMBRE 2013 LES ATELIERS LES RESSOURCES LES PROJETS www.ville-roubaix.fr Fiche D ADHéSION SAISON 2012 /2013 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS : NOM

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior Pour un travail mobile, à distance, collaboratif ClubMelchior Il était une fois...... aux portes des Monts et Coteaux du Lyonnais, Charly a le charme d un village et le potentiel d une ville, situé à 14

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

Projet Educatif Territorial

Projet Educatif Territorial Projet Educatif Territorial Commune d Opio Projet d organisation des Temps d Activités Périscolaires dans le cadre de l application de la réforme des rythmes scolaires Projet validé en conseil municipal

Plus en détail

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble COTITA 30-01-15-1 Contexte La Ville de Grenoble : 300 équipements

Plus en détail

SAISON CULTURELLE 2014-2015 SPECTACLES ET ACTIONS CULTURELLES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES

SAISON CULTURELLE 2014-2015 SPECTACLES ET ACTIONS CULTURELLES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES SAISON CULTURELLE 2014-2015 SPECTACLES ET ACTIONS CULTURELLES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES Les séances scolaires Le petit monde de Léo Lionni / Ciné concert Stara Zagora Durée : 30 mn A partir de

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

N PORTABLE : 06.40.66.19.17

N PORTABLE : 06.40.66.19.17 Communauté de Communes de la Butte de Thil www.cc-buttedethil.fr Communauté de Communes de la Butte de Thil 17 rue de l Hôtel de Ville 21390 PRECY SOUS THIL 03.80.64.43.07 / 03.80.64.43.25 N PORTABLE :

Plus en détail

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault Préfecture de la région LR Direction Régionale des Affaires Culturelles Chambre de Commerce et d Industrie de Montpellier Chambre départementale des notaires de l Hérault Convention commune pour le développement

Plus en détail

Relais assistantes maternelles Site du Vivier n 11, 48 rue Bernard Lefèvre 02670 FOLEMBRAY 03.23.38.42.00 ram@cc-val-ailette.fr

Relais assistantes maternelles Site du Vivier n 11, 48 rue Bernard Lefèvre 02670 FOLEMBRAY 03.23.38.42.00 ram@cc-val-ailette.fr Relais assistantes maternelles Site du Vivier n 11, 48 rue Bernard Lefèvre 02670 FOLEMBRAY 03.23.38.42.00 ram@cc-val-ailette.fr Accueil du public : Parents et assistantes maternelles lundi au vendredi

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES AVRIL 2012 Basket, sport tarbais par excellence : C est pourquoi la ville développe depuis quelques années une convention de partenariat avec le comité départemental

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION L Ecole au Port Jeudi 9 avril 2015 Chambre de Commerce et d Industrie Nice Côte d Azur Port de Nice Le port de Nice propose une journée dédiée aux scolaires. L objectif est de mettre

Plus en détail

«Mise en œuvre des stratégies locales de développement», Mesure 323-E du PRDH : «Préservation et mise en valeur du patrimoine culturel» Fiche action

«Mise en œuvre des stratégies locales de développement», Mesure 323-E du PRDH : «Préservation et mise en valeur du patrimoine culturel» Fiche action 1. PRESENTATION DU PROJET Fiche action Libellé du projet : Résidence d artistes Mobil Home (2012) et Vivre ici (2013) Porteur de projet : La Compagnie Les Décisifs (2012) et l Association du Pays de Chaumont

Plus en détail

Rentrée scolaire 2015-2016. Campagne d inscriptions aux activités périscolaires. du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus

Rentrée scolaire 2015-2016. Campagne d inscriptions aux activités périscolaires. du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus Rentrée scolaire 2015-2016 Campagne d inscriptions aux activités périscolaires du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus Edito Chers parents, Vos enfants sont bien souvent les personnes qui comptent le plus

Plus en détail

La Maison de l Enfant et de la Famille

La Maison de l Enfant et de la Famille Maison de l Enfant et de la Famille Rue Robert Fabre La Pergola 34080 Montpellier (bus N 6 arrêt Pergola et bus N 15 arrêt Petit Bard) Tél. 04 67 16 39 30 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Plus en détail

mobiliser les acteurs et assurer le risque

mobiliser les acteurs et assurer le risque Prix OCIRP Acteurs Economiques & Handicap mobiliser les acteurs et assurer le risque pour faire avancer la cause du handicap Le Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Un prix référence un jury reconnu

Plus en détail

Monsieur le directeur de l Agence française de développement, Messieurs les représentants de la délégation de l Union européenne,

Monsieur le directeur de l Agence française de développement, Messieurs les représentants de la délégation de l Union européenne, Premier comité de pilotage du projet de Gestion durable des zones côtières de la COI (GDZC-COI) Allocution du Secrétaire général de la Commission de l océan Indien, Jean Claude de l Estrac 1 er avril 2015,

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

VILLE DE CARANTEC MISE EN ŒUVRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Situation au 6 mai 2014

VILLE DE CARANTEC MISE EN ŒUVRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Situation au 6 mai 2014 VILLE DE CARANTEC MISE EN ŒUVRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Situation au 6 mai 2014 La réunion du 18 novembre 2013 dont l objet était de fixer les modalités de mise en œuvre de la réforme des nouveaux

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Organisation du stage

Organisation du stage Organisation du stage pratique des étudiants de seconde année du cfmi de lille3 Note à l attention des enseignants accueillant un stagiaire de seconde année et aux CPEM Tout au long de leur cursus au CFMI,

Plus en détail

CONVENTION DE COOPERATION DECENTRALISEE DES VILLES ET PORTS DE L OCEAN INDIEN

CONVENTION DE COOPERATION DECENTRALISEE DES VILLES ET PORTS DE L OCEAN INDIEN OBSERVATOIRE REGIONAL DES VILLES ET PORTS DE L OCEAN INDIEN CONVENTION DE COOPERATION DECENTRALISEE DES VILLES ET PORTS DE L OCEAN INDIEN (CHARTE POUR LE DEVELOPPEMENT D UN ESPACE CULTUREL ECONOMIQUE ET

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

partager à vous de jouer! souffler Frotter PINCER Apprendre inventer GRATTER frapper chanter Toucher

partager à vous de jouer! souffler Frotter PINCER Apprendre inventer GRATTER frapper chanter Toucher Ecole de musique intercommunale à vous de jouer! partager souffler Frotter Apprendre PINCER inventer GRATTER frapper Toucher chanter Mot du Président Préparer un avenir harmonieux Que de chemin parcouru

Plus en détail

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr SOMMAIRE

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse PLAN AUTISME 2013-2017 Synthèse Plan d actions régional Océan Indien En adoptant le 3ème Plan Autisme en mai 2013, la ministre des affaires sociales et de la santé répondait à une attente forte des personnes

Plus en détail

Le P tit Club AU REVOIR. Bonne continuation. Bonjour. Alix. Gwendal. Jeanne. Antoine. Morgane. Elza Baptiste Paul. Nathan Cloé Maxence

Le P tit Club AU REVOIR. Bonne continuation. Bonjour. Alix. Gwendal. Jeanne. Antoine. Morgane. Elza Baptiste Paul. Nathan Cloé Maxence infos Le P tit Club AU REVOIR Léa Gwendal Mathilde Alix Jeanne Audrey Antoine Zoé L.G Victor.J Bonne continuation Morgane Bonjour Elza Baptiste Paul Constance Clara Nathan Cloé Maxence Maé Noëline Bienvenue

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

Grand Projet de Ville d Orléans

Grand Projet de Ville d Orléans Grand Projet de Ville d Orléans quartier de La Source La Gestion Urbaine de Proximité Signature d un convention de Gestion urbaine de proximité autour de 7 thématiques 1 - Veiller à la qualité des investissements

Plus en détail

Dossier de presse Université de Lille

Dossier de presse Université de Lille Dossier de presse Université de Lille 14 octobre 2013 Présentation de la stratégie politique globale Le projet Université de Lille correspond à une démarche de rapprochement des trois universités lilloises

Plus en détail

- Les prémices de la structuration - La création de l association - La composition du bureau et du conseil d administration

- Les prémices de la structuration - La création de l association - La composition du bureau et du conseil d administration Un club né d un réseau social - Création du club sur Viadeo - Passage du virtuel au réel - Développement mesuré du club Un club destiné à promouvoir les compétences locales - Les nouveaux objectifs du

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre Sommaire Arrêtés du Maire : DIVERS /79/DIV Arrêté portant autorisation d ouverture de la maison de retraite Saint Martin (Bât 1) /80/DIV Arrêté municipal

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!»

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» L équipe pédagogique et artistique de la Compagnie Gazelle missionnée en milieu scolaire pour

Plus en détail

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres Un an après la mise en œuvre des nouveaux horaires scolaires à Bièvres, nous souhaitons vous donner une information précise sur l ensemble des acteurs qui interviennent auprès de vos enfants tout au long

Plus en détail

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre Samedi 3 septembre 2011 Convention de Partenariat entre la Ville de Paris et le Conseil Général de La Réunion Dossier de presse Communication du Conseil Général Tél. : 0262 21 86 30 Fax : 0262 21 39 45

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

Culture et nature : du détail à l immensité des paysages

Culture et nature : du détail à l immensité des paysages L objectif de ce projet est d initier un groupe de jeunes (environ 10 de 14 à 17 ans) à la photographie à l occasion d un «stage photo» de quatre jours. L intérêt premier de ce stage est d utiliser les

Plus en détail

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008 DOSSIER DE PRESSE Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne L ART AU SERVICE DE L ÉDUCATION DANS UN CADRE SCOLAIRE Présentation Saison Culturelle 2007/2008 Conférence de presse du lundi 22 octobre 2007

Plus en détail

FESTIVAL LÉZARD JAUNE. Vend. 20 & Sam. 21 Juillet 2012 Parc des sports LONGUEAU

FESTIVAL LÉZARD JAUNE. Vend. 20 & Sam. 21 Juillet 2012 Parc des sports LONGUEAU FESTIVAL LÉZARD JAUNE les arts jeunes Valorisons les jeunes talents régionaux! Vend. 20 & Sam. 21 Juillet 2012 Parc des sports LONGUEAU ( rencontres et répétitions sur site le Jeu. 19 Juillet ) Sur scène

Plus en détail

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e Appel à projets Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e 1 1. Contexte Situé à l est du 18 e arrondissement, à la frontière avec le 19 e, Aubervilliers

Plus en détail

@ g PERPI NAN. Le journal numérique de la Ville de Perpignan

@ g PERPI NAN. Le journal numérique de la Ville de Perpignan Le journal numérique de la Ville de Perpignan @ g PERPI NAN N 52 septembre 2015 FORUM Le rendez-vous des associations - page 2 FESTIVAL Prix de la Ville de Perpignan Rémi Ochlik - page 3 MUSIQUE 27ème

Plus en détail

Les producteurs des végétaux d'ornement

Les producteurs des végétaux d'ornement 67 è Congrès de la Fédération Nationale Les producteurs des végétaux d'ornement 23/24 juin 2011 Le VÉGÉT L en CAPIT LE Dossier congressiste en Île de France, à Paris à l'espace du Centenaire Paris C est

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) le musicien intervenant (MI) dumiste, acteur du

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012 Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 4 mars 2010 DOSSIER DE PRESSE POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE Convention de partenariat 2010-2012

Plus en détail

Mon jardin à l école

Mon jardin à l école Projet d éducation à l environnement avec les 7 écoles du Réseau Ambition Réussite de Terre Sainte Mon jardin à l école UN PROJET DE DYNAMIQUE SOCIALE COORDONNE PAR LA MOUS DE LA ZAC OCEAN INDIEN Dans

Plus en détail

3 - Notre vision pour l organisation de l Equipée bleue 2007

3 - Notre vision pour l organisation de l Equipée bleue 2007 3 - Notre vision pour l organisation de l Equipée bleue 2007 4 juillet 2006 - Candidature à l Equipée bleue 2007-3e partie : Vision pour l Equipée bleue 2007 Page 1 Pourquoi nous souhaitons organiser l

Plus en détail

Avril mai juin 2015 N 79. Une fête de l école sous un soleil radieux et des familles ravies ce samedi 27 juin.

Avril mai juin 2015 N 79. Une fête de l école sous un soleil radieux et des familles ravies ce samedi 27 juin. Avril mai juin 2015 N 79 Une fête de l école sous un soleil radieux et des familles ravies ce samedi 27 juin. Ce n est qu un début dans un avenir proche les communes dont la nôtre vont être sur la brèche

Plus en détail

vous propose : DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES

vous propose : DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES vous propose : Association de loi 1901 DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES Edito Sourds et entendants un seul

Plus en détail

Choisir Saint-Nazaire pour un événement professionnel, c est

Choisir Saint-Nazaire pour un événement professionnel, c est Choisir Saint-Nazaire pour un événement professionnel, c est Etre au contact d un territoire dynamique et innovant Découvrir l attractivité d une ville à la mer Vivre une soirée dans un cadre unique en

Plus en détail

SOMMAIRE. www.lelastiquecitrique.ch

SOMMAIRE. www.lelastiquecitrique.ch 2013-2014 SOMMAIRE page Mot de la Direction 2 Description des cours réguliers 3-4 Résumé des cours 2013_14 5 Stages de vacances 2013_14 6 Spectacles (groupes de l école et Cie l Elastique citrique) 7 Animations

Plus en détail

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants INFORMATION DES FAMILLES Ce document a pour objectif de répondre de façon concrète et pratique aux questions soulevées par les parents, les enseignants ou les associations, lors de différents temps de

Plus en détail

Coquin. Dossier de presse. Journée festive, dimanche 26 mai 2013. Guignol, ça déménage!

Coquin. Dossier de presse. Journée festive, dimanche 26 mai 2013. Guignol, ça déménage! Coquin Dossier de presse Journée festive, dimanche 26 mai 2013 Guignol, ça déménage! Edito Si le «Déménagement» est une des pièces les plus célèbres du répertoire guignolesque c est aussi aujourd hui une

Plus en détail

Bilan 2010. «Découverte de la Biodiversité du milieu ligérien : la Loire en selle»

Bilan 2010. «Découverte de la Biodiversité du milieu ligérien : la Loire en selle» Bilan 2010 «Découverte de la Biodiversité du milieu ligérien : la Loire en selle» Projet mené par des membres du Réseau d Education à l Environnement 37 Et avec le soutien de : 0 Descriptif du projet Ce

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

Ce document a pour but de baliser le terrain le long de votre stage.

Ce document a pour but de baliser le terrain le long de votre stage. Ecole Fondamentale Spécialisée Les Chardons Rue des Acacias, 4-1450 Chastre Tél. fax : 010.65.69.47 E-mail : leschardonsbb@gmail.com Site : www.leschardons.be Bonjour, Bientôt vous vous présenterez dans

Plus en détail

urbaine L'Archéologie ville contemporaine formation nationale pour comprendre la 9, 10 et 11 avril 2008 Programme Qu est-ce que l archéologie urbaine?

urbaine L'Archéologie ville contemporaine formation nationale pour comprendre la 9, 10 et 11 avril 2008 Programme Qu est-ce que l archéologie urbaine? Programme L'Archéologie urbaine pour comprendre la ville contemporaine formation nationale 9, 10 et 11 avril 2008 Qu est-ce que l archéologie urbaine? Quels sont les apports de l archéologie dans la compréhension

Plus en détail

I/ Introduction : Monsieur le Maire rappelle le décret du 24 janvier 2013 fixant le temps de travail des élèves de la façon suivante :

I/ Introduction : Monsieur le Maire rappelle le décret du 24 janvier 2013 fixant le temps de travail des élèves de la façon suivante : Réunion sur les rythmes scolaires en présence Des parents d élèves de l école Charles PERRAULT Mercredi 22 avril 2013 à 18h30 Salle de motricité de PERRAULT Présents : Jacques Alain BÉNISTI, Député Maire,

Plus en détail

Edito. Mercredi 16 septembre Cher(e)s ami(e)s, Pour leur 32e édition, les Journées européennes du patrimoine PROGRAMME

Edito. Mercredi 16 septembre Cher(e)s ami(e)s, Pour leur 32e édition, les Journées européennes du patrimoine PROGRAMME PROGRAMME Edito Mercredi 16 septembre Cher(e)s ami(e)s, Pour leur 32e édition, les Journées européennes du patrimoine (JEP) nous invitent à redécouvrir les trésors du passé, à nous replonger dans les œuvres

Plus en détail

Actualités sur le site de Grandchamp

Actualités sur le site de Grandchamp 04/2014 Nume ro 04 Actualités sur le site de Grandchamp Dans ce nume ro Actualités sur le site de Grandchamp. 1 Tickets garderie/étude surveillée.... 1 Inscription des enfants à l école. 1 Passeports biométriques...

Plus en détail

Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs

Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs Le Prix OCIRP Acteurs Économiques

Plus en détail

LA CITÉ DES MÉTIERS :

LA CITÉ DES MÉTIERS : LA REUNION QUE NOUS CONSTRUISONS ENSEMBLE POUR PLUS D ÉGALITÉ DES CHANCES LA CITÉ DES MÉTIERS : UN NOUVEL OUTIL AU SERVICE DE LA JEUNESSE DOSSIER DE PRESSE 31 octobre 2013 Inauguration Cité des métiers

Plus en détail

PROJET «LA GAMINERIE» APPEL À PROJET ARTISTIQUE

PROJET «LA GAMINERIE» APPEL À PROJET ARTISTIQUE MUSIQUES EN STOCK MUSIQUES EN STOCK 2016 DU 29 JUIN AU 2 JUILLET 2016 - CLUSES (74) PROJET «LA GAMINERIE» APPEL À PROJET ARTISTIQUE PRÉSENTATION DU MUSIQUES EN STOCK Musiques en Stock : un festival atypique

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008 I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ - Aide Aux Personnes Solidarités - Sécurité / Environnement

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

AGIR RENTRÉE 2015-2016 LYCÉE NORD BOIS DE NÈFLES VISITE DU CHANTIER. POUR plus d égalité 2015, AGIR POUR PLUS D ÉGALITÉ

AGIR RENTRÉE 2015-2016 LYCÉE NORD BOIS DE NÈFLES VISITE DU CHANTIER. POUR plus d égalité 2015, AGIR POUR PLUS D ÉGALITÉ 2015, AGIR POUR PLUS D ÉGALITÉ 2015 AGIR POUR plus d égalité RENTRÉE 2015-2016 LYCÉE NORD BOIS DE NÈFLES VISITE DU CHANTIER DOSSIER DE PRESSE 17 AÔUT 2015 VISITE DU CHANTIER LYCÉE NORD SOMMAIRE 3 LE LYCÉE

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail

Préparation au concours Sciences Po. Cours Galien Lyon 68, cours Albert Thomas 69008 Lyon 04 78 01 00 81 lyon@cours-galien.fr

Préparation au concours Sciences Po. Cours Galien Lyon 68, cours Albert Thomas 69008 Lyon 04 78 01 00 81 lyon@cours-galien.fr Sciences Politiques Préparation au concours Sciences Po Cours Galien Lyon 68, cours Albert Thomas 69008 Lyon 04 78 01 00 81 lyon@cours-galien.fr Établissement d enseignement privé déclaré auprès du Rectorat

Plus en détail

Programme des activités du 1 er septembre au 18 décembre 2015. Inscription : obligatoire. A partir du lundi 3 août 2015. Contact :

Programme des activités du 1 er septembre au 18 décembre 2015. Inscription : obligatoire. A partir du lundi 3 août 2015. Contact : ACTIVITES JEUNESSE RENTREE SCOLAIRE 2015-2016 Programme des activités du 1 er septembre au 18 décembre 2015 Inscription : obligatoire A partir du lundi 3 août 2015 Contact : Service Enfance-jeunesse Pôle

Plus en détail

COMPRÉHENSION ÉCRITE

COMPRÉHENSION ÉCRITE 035240_001-050 16/08/05 20:14 Page 7 CHAPITRE 1 En quoi consiste l épreuve? Vous devez répondre à des questions portant sur quatre ou cinq brefs documents ayant trait à des situations de la vie quotidienne.

Plus en détail

L historique. Mars 2005 : Enquête auprès des chalands et commerçants de Papeete sur les atouts et inconvénients du Centre Ville

L historique. Mars 2005 : Enquête auprès des chalands et commerçants de Papeete sur les atouts et inconvénients du Centre Ville 1 L historique Mars 2005 : Enquête auprès des chalands et commerçants de Papeete sur les atouts et inconvénients du Centre Ville Septembre 2005 : 8 ème assise du C.E.P.F et F.G.C: Promotion et animations

Plus en détail

BOUCHONS 276 BOUBOU EXPRESS

BOUCHONS 276 BOUBOU EXPRESS N 19 Septembre 2013 BOUBOU EXPRESS 27 350 uros! 27 350 Euros, c est le montant des aides versées en juin dernier, lors de notre cérémonie dans les Grands salons de l Hôtel de Ville du Havre. Prochaine

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Les modalités d inscriptions dans les écoles publiques

Les modalités d inscriptions dans les écoles publiques Les modalités d inscriptions dans les écoles publiques www.saintsebastien.fr contacts rythme départ vie école connaissances conseils infos accueil édito L école est un lieu où nos enfants acquièrent des

Plus en détail

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015 Pole enfance jeunesse Projet éducatif de territoire 2014-2015 2 Sommaire Cadre légal de la réforme des rythmes scolaires page 3 Diagnostic page 4 à 6 Présentation de la communauté de communes Périmètre

Plus en détail