Bienvenue à Lesches! Nos meilleurs voeux à tous

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bienvenue à Lesches! Nos meilleurs voeux à tous"

Transcription

1 Magazine18_ qxp 14/01/ :08 Page 2 NUMERO 18 Janvier à avril Bienvenue à Lesches! Nos meilleurs voeux à tous

2 Magazine18_ qxp 14/01/ :08 Page 3 Dernières minutes COMMUNES Adhésion de Lesches - p 4/5 ENVIRONNEMENT Accords de Grenelle - p 6 AGRICULTURE Jachères- p 7 DÉPLACEMENTS Pôle gare - p 8/9 DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Le regard des riverains sur la réhabilitation du pôle gare - p 10/11 ENVIRONNEMENT Vallée de la Gondoire, début des travaux - p 12/13 SOMMAIRE ENVIRONNEMENT Entretien des arbres - p 14 DÉCOUVERTE DU TERRITOIRE Aqueduc de la Dhuis - p 15 ÉVÉNEMENT Cross de Marne et Gondoire - p 16 PARC CULTUREL DE RENTILLY Festival baroque - p 17 CHARLES VANEL, LA COURÉE, LE MOUSTIER Programmations culturelles - p 18/19 PORTRAIT AVIMEJ - p 20 en bref... Zoom sur le centre nautique Les travaux du centre nautique se poursuivent, les verrières viennent d être posées. L ouverture de ce nouvel équipement public se rapproche à grands pas. Une cérémonie des voeux inhabituelle! Afin de retracer le bilan annuel et d évoquer les atouts du territoire de Marne et Gondoire, le Président Michel Chartier, a décidé d emprunter un chemin inédit et original au travers le film de ses voeux. Une mission dont a été chargé le réalisateur Eric Morency qui a proposé une fiction, Télé-Bruxelles, dans laquelle un faux reporter interroge un faux entrepreneur belge qui vient s installer sur le territoire et de vrais habitants. Pourquoi quitter la Belgique et venir s installer au sein de l Intercommunalité, là réside toute l enquête. Le marathon MarnetGondoire plébiscité comme l un des 42 plus beaux marathons français Le magazine Running dans son numéro de novembre/décembre 2007 a sélectionné le marathon de MarnetGondoire comme faisant partie des plus beaux. Leurs critères de sélection sont basés sur la situation géographique de l événement, son ambiance, son cadre ou la spécificité de son parcours. 2

3 Magazine18_ qxp 14/01/ :09 Page 4 Edito Ce 18ème numéro de notre magazine " Couleurs " est le dernier du mandat qui s'achèvera le 9 mars prochain, date des prochaines élections municipales. Pendant ces années nous avons souhaité vous faire mieux découvrir notre territoire qui s'est, au fil des ans, agrandi pour regrouper aujourd'hui 15 communes avec l'arrivée toute récente de la commune de Lesches à qui nous souhaitons la bienvenue. Nous avons aussi voulu vous informer de l'ensemble des actions et des projets mis en œuvre par notre Communauté d'agglomération au travers des rubriques que sont, par exemple, l'environnement, le développement économique, l'habitat ou les déplacements. Concernant ce dernier point, nous vous présentons dans ce numéro les principales orientations du Pôle Gare de Thorigny-Pomponne. Au nom de l'ensemble du Conseil communautaire, je vous adresse tous nos vœux pour cette année Couleurs, magazine d information de la Communauté d agglomération de Marne et Gondoire Imprimé sur du papier recyclé Directeur de la publication : Michel Chartier Photographies : Communauté d agglomération, Commune de Lesches p. 1, Eric Morency p. 2 Rédaction : Dorian Cathenoz, Cécilia Aunos, Armelle Thévenot, Aurélien Denis, Jean-Baptiste Schweiger Conception-réalisation : Responsable de la communication de la Communauté d agglomération de Marne et Gondoire : Cécilia Aunos (tél. : ) Dépôt légal : janvier 2007 Tirage exemplaires Impression : Assistance printing Michel CHARTIER Président de la Communauté d agglomération de Marne et Gondoire Domaine de Rentilly COULEURS Magazine imprimé sur du papier recyclé pour une meilleure préservation de l environnement Bussy-Saint-Martin BP Marne-la-Vallée Cédex 3 Tél. : Fax :

4 Magazine18_ qxp 14/01/ :09 Page 5 LESCHES a rejoint l Intercommunalité le 1er janvier 2008 La vie économique Après Chalifert en 2007, c'est au tour de la commune de Lesches de venir rejoindre la Communauté d'agglomération. Ce sont donc désormais 15 communes qui s'unissent pour porter des projets communs sur un territoire cohérent. Lesches se situe à 10 km de Lagny au centre d'un double méandre de la Marne. Cette situation a mis Lesches en état d'assister pendant près de 10 siècles aux péripéties et aux vicissitudes de la gestion des marais qui portent son nom. La dénomination ancienne et actuelle du village provient d'ailleurs de la laiche, une plante de la famille des carex, qui se plait dans les terrains sableux et marécageux. Le marais du refuge couvre 80 hectares répartis sur lesches, Jablines et Chalifert. Cet espace est classé biotope et est actuellement en cours de classement Espace Naturel Sensible par le Conseil général. Les carrières Extension de la carrière de Trilbardou exploitée par la REP sur 25 hectares depuis Fin de l'exploitation en La réhabilitation se fera dans le cadre de la mise en place de l'ens du Marais du Refuge. Les exploitations agricoles Deux exploitations en polyculture, l'une sur le site de Montigny et l'autre en centre du village. Une Maison d'accueil spécialisée pour les enfants autistes dans le château de Montigny ancienne propriété de l'hôpital de Lagny. Les entreprises Peu d'entreprises, une situation liée à l'enclavement de la commune. 4

5 Magazine18_ qxp 14/01/ :09 Page 6 15 COMMUNES Parmi les monuments, on peut y admirer un château avec son parc et ses dépendances, une fontaine sulfureuse, un lavoir et également une petite église du XVIIIème siècle. La vicairie de Lesches est citée en La cure était réunie à celle de Jablines à la présentation de l'abbé de Rebais. Elle en fut détachée en 1664, pour être à la nomination de l'evêque de Meaux. L'église Notre- Dame de Lesches, jointe pour le culte à celle de Jablines après la Révolution, a été érigée en chapelle par ordonnance royale du 21 juillet C'est une petite construction du XVIIIème siècle restaurée en Dans le dallage du coeur subsistent 3 pierres tombales usées. Le maître-autel comporte un beau retable du XVIIIème siècle avec 2 niches latérales, et un tableau de l'assomption de la Vierge. Il ne fait aucun doute que Lesches est une commune où il fait bon vivre. Quelques chiffres Une superficie de 403 hectares dont : ha en espaces boisés et agricoles ha en zone innondable Une population de 534 habitants FIELDER VIOLET Maire de Lesches L'intercommunalité est un choix naturel pour Lesches dont le territoire est enclavé et dont le potentiel économique est limité. A partir de là, notre territoire se situe à l'extrémité de différentes intercommunalités mais nous avons délibérément fait le choix de Marne et Gondoire. C'est une communauté existante qui a fait ses preuves et qui est forte du succès de nombreux projets majeurs dans le domaine économique, l'aménagement de l'espace, l'environnement, les équipements, les manifestations culturelles et sportives. C'est de plus une intercommunalité avec des compétences élargies, exactement ce que recherchait notre commune. Après avoir assisté au Bureaux et aux Conseils communautaires qui ont suivi l'acceptation de notre adhésion afin de préparer au mieux notre intégration qui s'est faite le 1er janvier de cette année, je ne doute pas que notre collaboration avec les 14 autres communes de Marne et Gondoire sera fructueuse. 5

6 Magazine18_ qxp 14/01/ :09 Page 7 ENVIRONNEMENT Le Grenelle de l environnement et les collectivités territoriales Le 15 juillet 2007 était lancé le Grenelle de l'environnement à l'initiative de Jean-Louis BORLOO, Ministre d'etat en charge de l'ecologie, du Développement et de l'aménagement durable. Il s'agissait de réunir l'etat, les collectivités locales et les représentants de la société civile afin de définir une feuille de route en faveur de l'écologie et du développement durable. L a première phase a donc été consacrée au dialogue et à l'élaboration de propositions au sein de groupes de travail. 6 groupes ont ainsi été constitués ("lutter contre les changements climatiques 6 et maîtriser l'énergie", "préserver la biodiversité et les ressources naturelles", "instaurer un environnement respectueux de la santé", " adopter des modes de production et de consommation durables", "construire une démocratie écologique : institutions et gouvernance", "promouvoir des modes de développement écologiques favorables à la compétitivité et à l'emploi") composés de 40 membres répartis en 5 collèges (Etat, Collectivités locales, ONG, employeurs, salariés). Nous sommes arrivés aujourd'hui dans la phase opérationnelle du Grenelle de l'environnement. Les collectivités locales et particulièrement les intercommunalités se retrouvent en première ligne du dispositif. Sur la plupart des thèmes abordés lors du Grenelle de l'environnement, ce sont les collectivités territoriales et leurs groupements qui détiennent les compétences, les moyens et les ressources humaines pour agir. Comme l'a affirmé Thierry TUOT, rapporteur des conclusions de la phase de consultation, c'est à ce niveau qu'une mobilisation des acteurs au plus près des réalités doit se dérouler. Il ajoute même qu'il faut privilégier l'échelon communautaire (Communautés de communes et d'agglomération) dans l'action. On parle ainsi de doter les communautés des moyens d'une maîtrise d'ensemble de la programmation de l'usage des sols. On parle également de renforcer les moyens mis à leur disposition pour intensifier les efforts en matière d'assainissement et devenir leader en Europe sur ce thème. La Communauté d'agglomération de Marne et Gondoire comme toutes les intercommunalités devrait donc pouvoir accroître ses efforts en faveur de l'environnement. Marne et Gondoire n'a cependant pas attendu le Grenelle de l'environnement pour agir. La protection et la mise en valeur des vallées de la Brosse et de la Gondoire, la restauration des 55 hectares du Parc de Rentilly, les efforts fournis pour promouvoir une agriculture locale de qualité, contrôler l'urbanisation ou doter toutes les communes d'un plan de zonage d'assainissement, tous ses projets s'inscrivent parfaitement dans la philosophie et les programmes résultant du Grenelle de l'environnement. Voilà six ans que Marne et Gondoire place ses actions sur les chemins du développement durable, en avance sur son temps, et les conclusions du Grenelle de l'environnement viennent tout simplement appuyer et renforcer ses efforts.

7 Magazine18_ qxp 14/01/ :10 Page 8 AGRICULTURE Jachères obligatoires, un pilier de la PAC* en suspens * Politique Agricole Commune Compte tenu de la pénurie de céréales en 2007 et la crise engendrée sur les marchés internationaux (40 à 60 % d'augmentation des prix), le Conseil des Ministres de l'agriculture de l'union européenne réuni le 26 septembre à Bruxelles a levé l'obligation de jachère pour la campagne Une mesure approuvée par le Parlement européen. M ariann Fischer Boel, commissaire à l'agriculture justifie la position de la commission en rappelant " qu'en cas de mauvaise récolte 2008, si 10% des terres restent en jachère, le marché intérieur sera exposé à des dangers potentiellement graves ". Michel Barnier, ministre de l'agriculture et de la Pêche, interviewé sur RMC le 10 septembre 2007 précise les prix augmentent parce qu'il y a une tension et les produits deviennent rares dans un monde de plus en plus peuplé Il n'y a plus de stocks, l'offre est insuffisante par rapport à la demande et il n'y a pas assez de produits. La récolte 2006 moins importante que prévue dans l'union européenne a fait fondre les stocks passant de 14 millions de tonnes début 2006/2007 à environ 1 million de tonnes en septembre Aujourd'hui, l'objectif est d'augmenter la production européenne de 10 à 17 millions de tonnes en La solution prise est la suppression jusqu'au printemps 2008 des jachères obligatoires. Ces dernières représentent 3.8 millions d'hectares de terres agricoles dans l'ue ; en les supprimant, la commission européenne estime qu'entre 1.6 et 2.9 millions d'hectares pourraient à nouveau être consacrés à la production agricole. Toutefois, bien que le taux de terres en jachères obligatoires soit fixé à 0%, les agriculteurs ne sont pas obligés de cultiver leurs terres. Ils peuvent, s'ils le souhaitent, les maintenir en jachère et continuer de mettre en œuvre des programmes en faveur de l'environnement. Seules les bandes enherbées le long ou à proximité des cours et des plans d'eau restent obligatoires. Le plaisir de la cueillette! Mai 2009, une nouvelle exploitation consacrée à la cueillette va ouvrir ses portes sur la commune de Chanteloup en Brie. En 2008, les cultures pérennes (fraises, groseilles...) vont être plantées et la parcelle nettoyée des chardons et autres mauvaises herbes. Madame et Messieurs COZON, exploitants sur la commune de Lumigny Nestle Ormeaux, vous proposeront de venir récolter vous-même : fruits (cerises, fraises, pommes ), légumes (haricots, betterave, aubergines, tomates, choux ) et fleurs. Un concept très actuel qui ne peut que vous surprendre. Alors laissez-vous tenter! Les premiers arbres fruitiers ont été plantés cet automne. 7

8 Magazine18_ qxp 14/01/ :11 Page 9 Pôle d échanges de Lagny/Thorigny/Pomponne, un pôle gare en pleine restructuration Scénario retenu par la Communauté d agglomération Aménagement du carrefour en plateaux traversants avec création de parvis Auvent de la gare routière sud Ce pôle d échanges linéaire est rythmé de fonctions multiples réparties de part et d autre du réseau ferré. L enjeu est de lui conférer une lecture globale unitaire, identitaire, alliant fonctionnalité, insertion et couture urbaine, en intégrant la faille créée par les voies SNCF. Stationnement de courte durée, 14 places Stationnement courte durée, 17 p Arrêt de bus Zone dépose minute et taxi, 9 places et 10 places 2 roues Gare Routière Sud réa Parc de stationnement Ouest de courte durée, 38 places Zone dépose minute et taxi, 6 places taxi Aménagement du parvis et d un plateau traversant Semi-piétonnisation (rue de la Marne et rue Maréchal Foch) Rue Foch 8

9 Magazine18_ qxp 14/01/ :11 Page 10 DÉPLACEMENTS La composition des axes nord-sud Des espaces parvis au droit des accès aux quais SNCF se répandent de part et d'autre des voies ferrées. De traitement homogène, ils privilégient des surfaces piétonnes confortables générées par le recalibrage des carrefours. Du parvis de la gare jusqu'à la placette créée en tête du pont sur la Marne, un aménagement continu à dominante piétonne s'ouvre sur la perspective de l'axe historique, appuyée par un alignement d'arbres. La recomposition urbaine, paysagère et viaire des axes Est / Ouest, espaces de transition entre ville et voies ferrées, est fondée sur leur lisibilité et le repérage par les usagers des différents points de transit qui les jalonnent : parvis d'accès aux quais SNCF, parkings, stations taxis, dépose minute, stationnement vélos et gares routières. Une perception nouvelle de la façade ouest de la gare SNCF est créée depuis l'entrée sur le pôle d'échanges par un parvis attribué aux taxis, dépose minute et stationnement vélos. L'élargissement et la recomposition du parvis sud mettent en scène les entrées des gares SNCF et routière et amorcent la liaison piétonne Est Ouest, la traversée piétonne vers la rue Foch étant sécurisée par un plateau surélevé de largeur réduite forçant au ralentissement. La nouvelle gare routière sud, visible dès l'entrée sur le pôle gare par le traitement en "proue" de son auvent, s'intègre dans la composition urbaine des constructions environnantes par son échelle et le morcellement de ses volumes : retraits rythmant le long pan de placettes plantées, toiture translucide au nord. Les usagers disposent ainsi d'un espace abrité à la fois fonctionnel, agréable, lumineux, où s'intègre le végétal. Une circulation piétonne fluide, mutualisée avec la gare nement de rée, 17 places Création d un parvis et d un plateau traversant avec 10 places vélos Réaménagement du parc relais, 150 places Souterrain RFF routière, anime une séquence importante du parcours piéton avec un nombre limité de traversées de voies, Gare routière Nord, 3 points d arrêt de bus liaison directe pour desservir la gare SNCF, la gare routière, le P.S.R. et le Stationnement de rabattement, parvis du souterrain Est. Elle guide la 30 places conception des espaces. Sud réaménagée Création d un parvis, 10 places 2 roues Stationnements de courte durée, 15 places parvis ersant Les flux piétons sont séparés au maximum des emprises bus, leurs croisements sont minimisés. L autonomie des circulations bus sur la gare routière est préservée par rapport aux autres dessertes. Les liaisons entre les lieux d échanges (dépose-minute, station-taxis, gare SNCF et gare routière) sont directes et sécurisées. L ensemble du secteur est traité en zone 30. Enfin, pour éviter les engorgements sur le pôle gare sud, un espace de transition indépendant du parking ouest et SNCF permet les demi-tours associés aux rotations taxis et dépose-minute. Aménagements Stationnements Rue de la Marne Dépose minute, taxi, bus 9

10 Magazine18_ qxp 14/01/ :11 Page 11 Quartier du pôle gare, le regard des riverains sur sa revalorisation SEBASTIEN LEBEURRIER Boucher-charcutier, riverain du pôle gare, 4 rue Marne Comment percevez-vous le projet du réaménagement du pôle gare, pensez-vous qu il va apporter une nouvelle dynamique au quartier? Ce projet est un aboutissement. Il permettra d'obtenir un stationnement contrôlé. Aujourd'hui, les centres villes sont désertés par manque de places de stationnement, une grande majorité de personnes préfère aller faire ses courses dans des grandes surfaces car le parking est là! Certains de mes clients viennent de loin, Chelles, Neuilly-Plaisance et ils ne peuvent faire autrement que de venir en voiture. J'en ai perdus à cause de cela. Effectivement, ils n'en pouvaient plus de ne pas pouvoir se garer ou bien de se voir adresser un PV. Les futurs aménagements vont donc résoudre ces différents problèmes. Les arrêts minute situés à proximité vont faciliter l'accès aux commerces tels le buraliste, le boulanger Pour moi, ce projet de réhabilitation est donc très positif, et s'il n'existait pas, j'aurais vendu mon affaire, ce que je m'apprêtais à faire peu avant d'être informé du démarrage réel de cette réhabilitation. Andouillette - Grand Prix d Honneur 2007 La restructuration du pôle gare attendue par de nombreuxacteurs: usagers de la ligne Paris/Meaux, habitants mais aussi commerçants, chefs d entreprises, professions libérales, qui sontplusde 60 à être implantéssur ce quartier. C onscients que ce projet revalorisera leur quartier, ces derniers manifestent un mélange d'enthousiasme et d'inquiétude. C'est la raison pour laquelle, la CAMG a souhaité, dès à présent, se rapprocher de l'ensemble des acteurs économiques du quartier en partenariat avec la Chambre de Commerce et d'industrie ainsi que la Chambre de Métiers. Une première rencontre a eu lieu au mois de novembre dernier, au cours de laquelle le projet a été présenté à l'ensemble des commerçants, chefs d'entreprises, professions libérales du quartier. Quelles sont vos principales inquiétudes? Il est vrai que les 10 mois de travaux qui vont me toucher personnellement m'inquiètent un peu. J'ai peur de perdre à nouveau des clients. Or, il y a 4 ans, j'ai beaucoup investi dans ma boutique pour me mettre aux normes sanitaires et une baisse trop importante de mon chiffre d'affaires pourrait être très difficile à gérer. Et puis, l'aménagement de ma boutique a été conçu de manière à se qu elle soit la plus accueillante, la plus ouverte possible, je n'ai pas de porte! Cela va être un gros problème pour gérer la poussière générée par les travaux. Je crains de devoir encore investir dans une porte. 10 Un comité de suivi composé de représentant de commerçants, chefs d'entreprises, professions libérales, d'élus et techniciens de Marne et Gondoire se met en place. L'objectif est d'échanger sur le projet de manière à intégrer les problématiques de l'ensemble des acteurs mais aussi de préparer la période de travaux qui démarreront dans un an.

11 Magazine18_ qxp 14/01/ :42 Page 12 DÉVELOPPEMENT ECONOMIQUE Porteurs de projets, jeunes chefs d'entreprises : pensez au prêt d'honneur! Quatre jeunes chefs d'entreprises de notre territoire ont bénéficié, en 2007, d'un prêt d'honneur via la Plateforme Initiative Nord Seine et Marne à laquelle Marne et Gondoire adhère depuis 2006 :.Jérôme SANZ, création d'un comptoir et salon de thés, DEGUST THES, 30 rue du Chemin de Fer Lagny sur Marne Tél. : Montant du prêt : Benoît DOMET, reprise du commerce d'optique Vision Plus, BDL OPTIQUE, 8 rue de la Marne Pomponne Tél Montant du prêt : Philippe DUFOSSE et Stéphane RIPERT, création d'une société Portes ouvertes de la Fédération Compagnonnique des Métiers du bâtiment Les Compagnons localisés à Saint Thibault des Vignes vous ouvrent leurs portes les 25 et 26 janvier prochain. Une occasion pour découvrir les formations pour devenir charpentier, menuisier, tailleur de pierre, plombier, couvreur, maçon, peintre, électricien 2 rue de Guermantes Saint Thibault des Vignes Tél. : d'installation et de maintenance d'équipements sanitaires et thermiques SP 77, 24 rue du Clos des Vignes Lagny sur Marne 2ème Forum des Métiers et des Filières de Marne la Vallée : CAP'AMOA Tél. : Montant du prêt : Les 7, 8, 9 février 2008 au Centrex à Lognes. Ce forum est destiné à mieux faire connaître les métiers, filières présentes sur Marne la Vallée, les formations, l'alternance et l'apprentissage, à favoriser les échanges entre acteurs (entreprises, acteurs de la formation, étudiants). Cette année les métiers de l'environnement seront à l'honneur. CHOU, Courriel : FOURNET, création d'une entreprise de gardes régulières ou occasionnelles d'enfants, EURL 3CM - Franchise BABY77400 Thorigny sur Marne - Prêt en cours d'attribution Pour obtenir des d'informations sur ce dispositif, contacter : 12 Boulevard Jean Rose Meaux Tél. : Ouverture du Parc Commercial Le Clos du Chêne à Chanteloup en Brie Depuis le 7 novembre dernier, 32 commerces ont ouverts leurs portes dans le nouveau parc commercial " le Clos du Chêne " localisé sur la départementale D231 à Chanteloup-en-Brie. De nombreuses enseignes comme Boulanger, C&A, Salon Center, Gémo, Intersport, Orchestra, Milonga, Ixina, vous accueillent dans un espace bénéficiant d'un aménagement de très haute qualité, réalisé par le promoteur Immobilière Frey. Le guide des Métiers d'art sur Marne et Gondoire Découvrez les nombreux savoir-faire que recense notre territoire au travers ce nouveau guide qui présente tant les artisans d'art que les artistes implantés sur notre territoire. Disponible à l accueil de la CAMG, à l Office de Tourisme ou sur le site internet Photo : Club de la verrerie Nord Seine et Marne Développement 11

12 Magazine18_ qxp 14/01/ :12 Page 13 sin as éc en er Ru ZA de la Courtillière Le ru de la Gondoire, qui prend sa source sur le plateau Carré de briard dans la Saint Thibault des Vignes commune de Jossigny, est un affluent de rive gauche de la Lycée Marne. La Saint Thibault des Vignes valeur patrimoniale et écolotravaux en cours gique de ce Travaux en cours Vallée de la Brosse secteur a été.réaménagement des berges de la Gondoire à proximité du carré reconnue par Etang de la Loy de Saint Thibault des Vignes un classement au titre de la.mise en place de cheminements le long de la rue René Cassin loi de mai 1930 (Saint Thibault des Vignes) (site classé.création d un parc de stationnedes vallées des ment facilitant l accès aux circurus de la lations douces des vallées de la Brosse et de la Gondoire (rue Brosse et de la René Cassin - Saint Thibault des Vignes) Gondoire). Dans le cadre de la protection et de la valorisation de l environnement, l Intercommunalité met en oeuvre la réhabilitation et la valorisation de cette vallée. 12

13 Magazine18_ qxp 14/01/ :13 Page 14 ENVIRONNEMENT La vallée de la Gondoire : un site classé au centre du territoire Intégré au réseau des circulations douces Les circulations douces de la Brosse et de la Gondoire font partie du Schéma global de circulations douces irriguant à terme les secteurs 1, 2, 3 et 4 de Marne la Vallée. Ce schéma s'organise dans les grandes lignes autour d'un axe estouest reliant Noisy-le-Grand à Chessy, via le bord de la Marne d'un côté et la vallée de la Gondoire plus au sud (en passant par la base de loisirs et de plein air de Torcy), ainsi que deux axes nord-sud reliant les bords de la Marne et la forêt de Ferrières. Intégré au milieu naturel et urbain Le réseau de circulations douces relie les grandes zones naturelles et patrimoniales, et est connecté avec les pôles d'attraction et de vie (Saint- Thibault-des-Vignes, Guermantes, Chanteloup en Brie...). Il intègre au territoire une trame de château et d'éléments patrimoniaux (parcs, patrimoine aquatique, patrimoine rural...) et procède à une redynamisation écologique du cours d'eau. Dans la continuité et en harmonie avec les aménagements récents de la vallée de la Brosse, ce projet s'adresse donc tout autant aux piétons, aux cycles ou aux cavaliers. Selon les zones concernées (milieu naturel, urbain ), les cheminements pourront être en grave naturelle ou en revêtement coloré. 24 mois de travaux Après, notamment, l'obtention de la déclaration d'utilité publique et de l'arrêté d'autorisation de travaux en site classé, la Communauté d'agglomération a programmé les opérations sur vingt quatre mois. Débutées en octobre sur les communes de Chanteloup en Brie, Conches sur Gondoire et Saint Thibault des Vignes, elles se poursuivront en 2008 sur les communes de Bussy Saint Martin, Gouvernes, Guermantes et Lagny sur Marne au gré de l'avancement des travaux et des acquisitions foncières. J-B.S. Circulations douces Sections aménagées ou dont l aménagement est en cours de finalisation Aménagement de la vallée de la Gondoire 13

14 Magazine18_ qxp 14/01/ :14 Page 15 ENVIRONNEMENT Entretien des arbres démonstration dans le Parc de Rentilly La taille des arbres répond à différents objectifs : commerciaux, sécuritaires, esthétiques... our des arbres d'ornement comme au domaine de Rentilly, la taille est motivée par trois raisons, la sécurité des personnes et des biens, la santé et l'esthétique de l'arbre. P Cette taille pouvant réduire la vie de l'arbre, il est très important qu'elle soit réalisée dans de bonnes conditions et de façon raisonnée. C'est dans ce cadre qu'a été organisée par 14 le CAUE 77 la 19ème arborencontre afin de promouvoir la taille douce" avec une démonstration sur un marronnier du Domaine de Rentilly. Les branches menaçantes qui semblaient sur le point de tomber ont été sciées ainsi que celles malades ou infestées. La bonne circulation de l'air réduisant les attaques d'insectes, certaines branches de la couronne de l arbre ont été retirées pour générer des couloirs d air. Enfin, les branches se croisant ont été retirées et celles des parties cassées ou endommagées aussi, afin de favoriser la cicatrisation. Attention à ne pas laisser de "chicot" car il s'agit d'un foyer préférentiel pour les agents pathogènes (organisme susceptible de provoquer des troubles lorsqu'il s'introduit et se développe dans une plante, notam- ment les bactéries, champignons, virus, etc.). La taille peut être réalisée dans un but esthétique comme par exemple la taille en rideau ou celle en tête de chat. Cette dernière est une technique ancienne qui permet de contenir le développement des arbres en les maintenant dans une forme dite "architecturé". En réalisant une taille répétée des rejets à l'extrémité d'une branche une excroissance va s y former. Les bourrelets cicatriciels qui fusionnent entre eux font grossir cette dernière pour former au fil des années une masse ligneuse complexe appelé tête de chat, vous pourrez l'observer sur les Tilleuls de la cour des Communs à Rentilly.

15 Magazine18_ qxp 14/01/ :14 Page 16 DÉCOUVERTE DU TERRITOIRE A u XIXe siècle, la population parisienne augmente brutalement, l'amélioration de l'état sanitaire, de l'alimentation et l'exode rural massif vers 1850 en sont les raisons essentielles. Toutefois, la mauvaise qualité de l'eau distribuée provoque encore de nombreuses épidémies. Ainsi, en 1832, le choléra décime la population et met en perspective le caractère insalubre des eaux de surface et de la nappe phréatique. Dans ce contexte, en 1854, le préfet Haussmann et l'ingénieur Belgrand, appuyés par Napoléon III, établissent et font approuver par le Conseil municipal de Paris, un programme d'alimentation en eau de Paris et d'évacuation des eaux usées dont la réalisation va s'échelonner jusqu'en Belgrand décide la création de deux réseaux d'alimentation en eaux indépendants : l'un destiné à l'alimentation des habitants provient des eaux de sources du bassin parisien, captée et amenée vers Paris dans des aqueducs fermés, à l'abri des pollutions ; l'autre destiné à l'entretien des voiries publiques provient de l'eau des rivières. En 1865, l'aqueduc de la Dhuis est mis en service (1874, aqueduc de la Vanne ; 1893, aqueduc de l'avre ). Aujourd'hui, l'eau de Paris provient pour 50% de 48 sources situées dans un rayon de 80 à 150 km autour de la capitale. Ces eaux sont acheminées par gravité vers Paris par 600 km d'aqueducs. Elles sont complétées par de l'eau de surface des rivières Seine et Marne, traitées par 3 usines (Ivry, Orly et Joinville). L'aqueduc de la Dhuis alimente en eau potable le grand parc d'attraction de Marne-la- Vallée, seul le surplus est dirigé vers Naissance de l aqueduc de la Dhuis Paris. Sa source est située à Corrobert, au nord-est de Montmirail (Marne). La Dhuis, affluent gauche du Surmelin, rejoint ce dernier à Condé en Brie pour se jeter dans la Marne à l'est de Mézy-Moulin. Le point de départ de l'aqueduc de la Dhuis a été réalisé à Pargny la Dhuys (Aisne), il est à 128m d'altitude et arrive à 108m dans le réservoir de Ménilmontant. (aqueduc : conduite d'adduction d'eau, maçonnée et couverte. Il peutêtre souterrain ou aérien). Source : Patrice Croisy Bibliographie : " L'aqueduc de la Dhuis ", in Bull. de la Société Historique du Raincy et du Pays d'aulnoye, n 34, 1961 Liquidambar L e Copalme d'amérique, avec ses coloris rouge et jaune est sans doute l'un des plus beau feuillage du parc. Il s'agit d'une espèce forestière prolifique de New York au Nicaragua, en Europe il est présent dans nos parcs et nos jardins depuis Ses feuilles sur des rameaux à crêtes liégeuses ressemblent vaguement à celles d'un Erable, mais quand on les froisse, il en émane une douce odeur de résine. Quand il sera adulte le Liquidambar pourra atteindre une hauteur de trente à quarante mètres, un tronc d'un mètre de diamètre et une longévité de 200 ans à 300 ans, il n'a donc pas fini de nous éblouir! Encore appelé Copalme d'amérique, Styrax américain ou Noyer satiné, il fait partie de la grande Famille des Hamamélidacées présent à l'état naturel en Afrique et aux Amériques. Le Liquidambar vient du latin liquidus et de l'arabe ambar pour "Ambre liquide". La résine du Liquidambar était utilisée en Egypte 3000 ans avant J.-C. par les embaumeurs et elle est toujours utilisée aujourd'hui en parfumerie sous le nom de " Baume de liquidambar " ou du Pérou. Aux Etats-Unis, les Cherokee utilisaient sa résine comme chewinggum. Une fois la résine distillée, il est possible d'en extraire une huile baptisée Styrax par un savant anglais. Au XIXème siècle, des chimistes français parviennent à isoler la molécule de styrène à partir de l'huile et à la synthétiser en laboratoire. Un chimiste allemand, en 1925, réussit l'assemblage de plusieurs molécules de styrène et la baptise le " polystyrène "! A.D 15

16 Magazine18_ qxp 14/01/ :14 Page 17 EVENEMENTS Cross de Marne et Gondoire imanche 18 novembre, pour la seconde fois dans l'année 2007, le parc de Rentilly a accueilli les sportifs d'athlétisme environnants ainsi qu'en provenance de Paris. Après le marathon, événement se déroulant au mois de juin, le cross de Marne et Gondoire, initialement couru au stade D municipal de Lagny,s est déroulé dans le parc de Rentilly. Son relief, ses courbes et ses paysages multiples réservent aux coureurs un cadre qui ne peut que les encourager à aller encore plus loin dans leur effort physique. Plus de 300 personnes de tous âges n'ont pas hésité à braver le froid pour y participer, parcourant selon leur catégorie, de 1100 à 7600 m. Si tous les adultes sont admis, joggers dominicaux, enfants âgés de 7 à 16 ans eux doivent être rattachés à un club d'athlétisme. Six clubs se sont inscrits cette année. L'association Méga, organisateur de cet événement, n'a pu que se féliciter d'un tel transfert de lieu et remercier le Président Michel Chartier de lui avoir accordé son autorisation pour l'utilisation de cet espace magnifique car 250 inscriptions avaient été prévues, or plus de 300 personnes les ont rejoints. Des agents qui pédalent! ous vous annoncions le départ des agents de la direction de l'aménagement de Marne et Gondoire vers leurs nouveaux locaux du pavillon des gardes. Finis les préfabriqués, le personnel dispose désormais de bureaux adaptés à ses missions, à savoir monter et mener à terme tous les projets de l'agglomération. N Réparties entre le petit château et le pavillon des gardes, la direction de l'aménagement (qui mène les projets) et la direction des ressources (qui s'occupe de toute la logistique administrative) communiquent mieux que jamais. La communauté d'aggloméra- 16 tion s'est, en effet, dotée de vélos. Un pas de plus vers l'éco citoyenneté, le personnel délaisse les voitures pour se mettre au vert. Aucune perte de temps, traverser le parc de Rentilly en vélo est plus rapide que de le contourner en voiture et le moins qu'on puisse dire est que les agents jouent le jeu. Opérationnelle, jeune, dynamique et réactive, l'équipe de Marne et Gondoire n'a de cesse de s'adapter pour répondre au mieux aux attentes des citoyens et des communes du territoire qui ont transférées des missions à l'intercommunalité.

17 Magazine18_ qxp 14/01/ :15 Page 18 PARC CULTUREL DE RENTILLY Parc culturel de Rentilly Petits et grands trésors de saison Dès le 1er mars, le Parc culturel de Rentilly sort de son sommeil hivernal pour une riche saison culturelle printemps-été En voici un avantgoût. Isabelle Cornaro - Exposition des travaux de l'artiste plasticienne en résidence. Du 1er au 30 mars. Vernissage le samedi 1er mars à 11h30. Sanna Kannisto et Ilka Halso - Exposition photographique en partenariat avec le CPIF (Centre Photographique d'ile-de- France). Du 9 avril au 13 juillet. Vernissage le samedi 12 avril à 11h30. Pierre Pitrou, artiste en résidence, mènera de mars à août, un projet artistique au sein du parc et rencontrera le public lors de plusieurs rendez-vous. Vidéo au château - Les week-ends du 29 et 30 mars, 19 et 20 avril, 3 et 4 mai et 5 et 6 juillet, en partenariat avec le FRAC Ile de France (Fonds Régional D'art Contemporain). Conférences - 5 conférences sur l'histoire de l'art des jardins (la première, le 14 mars à 19h) - 5 conférences sur l'histoire de l'art (la première, le 11 mars à 19h) - 3 conférences sur la danse contemporaine (la première, le 15 avril) - 4 visites commentées du domaine et des expositions (la première, le 16 mars à 16h). Rendez-vous enfants - Petites conférences illustrées par la musique (un mercredi par mois à 16 h) - Après-midi contes : le mercredi 5 mars à 16 h (à partir de 4 ans), des animations pendant les vacances de Pâques Entrée libre Parc culturel de Rentilly Communauté d'agglomération de Marne-et-Gondoire - Domaine de Rentilly 1, rue de l'etang Bussy-Saint-Martin - Accès : RER A, station Torcy, sortie 1-gare routière/a pied : du RER, compter 20 minutes/autoroute A4 direction Metz Nancy / A104 sortie Collégien-centre. Sanna Kannisto Hummingbird : Eupetomena macroura, series 1-12, c-print 44x56 cm PHILIPPE FERRET Jardins romantiques Intime et poétique, le jardin romantique se fait harmonies de couleurs tendres, associations de plantes foisonnantes, recoins verdoyants et secrets, gloriettes croulant sous les roses, tapis mille-fleurs sous les arbres, massifs exubérants ornés de vieilles statues comme en évoquait Verlaine... Il apporte au moindre espace disponible cette note champêtre et raffinée, sensuelle et un rien nostalgique qui constitue l'une des tendances les plus appréciées aujourd'hui. Entre tradition et créations des paysagistes en vogue actuellement, à l'aide d'une abondante illustration, Philippe Ferret analyse avec sensibilité ce qui fait l'essence d'une ambiance romantique au jardin. De plus, il propose des mises en scène aisées à reproduire dans un jardin même de petites dimensions et une sélection de 74 plantes au charme romantique, qui vous permettront de recréer dans votre jardin l'atmosphère sereine de ces lieux privilégiés. Jardins romantiques : l'art et la manière / Philippe Ferret. - Paris : la Maison rustique- Flammarion, PrinTemps de Paroles 5ème édition - 17 et 18 mai 2008 Au Parc culturel de Rentilly PrinTemps de paroles, le festival de toutes les expressions artistiques, lové au cœur du Parc culturel de Rentilly entre forêt, larges pelouses et espaces historiques réhabilités, clame haut et fort, cette année encore, sa cinquième édition. Pas d'extinction de voix, non, mais de la diversité, de l'enchantement, du plaisir de voir et d'écouter pour tous, grands et petits et plus largement pour tous ceux qui veulent bien se laisser surprendre par l'art, le hasard et la vie! Le repère incontournable est de réserver sans plus attendre le troisième week-end de mai sur votre agenda. Les 17 et 18 mai, musique, danse, théâtre, arts visuels, discussions, land art ainsi que la diffusion publique des ateliers scolaires initiés par le Parc culturel avec les artistes en résidence feront fleurir ce cinquième PrinTemps de paroles. Alors, j'y pense, je n'oublie surtout pas, je réserve dans ma tête,( ) j'anticipe, je ventile, je le note 17

18 Magazine18_ qxp 14/01/ :15 Page 19 Dans les autres centres culturels ESPACE CHARLES VANEL Mardi 29 janvier - 20h30 Pierrick Pedron - Quartet - Les Mardis jazz Pierrick Pedron : saxophone alto / Laurent Coq : piano / Vincent Artaud : contrebasse / Franck Agulhon : batterie Photo : Guy Vivien Samedi 2 février - 20 h 30 Les soirées What you want? - Danse Cie Illico / Thomas Lebrun Entre danse contemporaine et cabaret populaire! Vendredi 8 février - 20 h 30 Deirdre - Théâtre De John-Millington Synge / Cie L Attrape Théâtre Des personnages mythiques et en même temps tout proches, nous entraînent avec une vérité déconcertante sur des guerres de conquête pour posséder la femme aux milles talents. Vendredi 16 février - 14 h 30 Le Barbier de Séville - Opéra Opéra-Bouffe de Rossini / D après la célèbre comédie de Beaumarchais Le séduisant Comte Almaviva est éperdument amoureux de Rosine, pupille du docteur Bartholo qui veut la prendre pour femme. Aidé par l espiègle Figaro, barbier de son métier et homme à tout faire, le Comte enlève Rosine... Du 23 février au 30 mars "HOPTIMUM - Festival hip hop Initié par Act art avec les théâtres partenaires et le soutien du Conseil général 77 Hoptimum s inscrit comme un temps fort de la présence artistique en Seine et Marne grâce à la complicité de ses 20 partenaires. Vendredi 28 mars - 20 h 30 Ça va... - Danse Cie les Orpailleurs / Jean-Christophe Bleton Avec deux danseurs, un artiste de cirque et un bruiteur, Jean-Christophe Bleton interroge les mille sous-entendus de l expression : ça va? ça va! ça va mars au 13 avril "Quel cirque" Numéros d équilibre, acrobaties de l impossible, moments de tendresse, métamorphoses surprenantes... pour un clown de chiffon, star unique d un cirque miniature. Mardi 15 avril - 20 h 30 Eric Le Lann - "Jannick Top Quartet" - Eric Le Lann : trompette / Jannick Top : basse / Jim Grandcamp : guitare / Damien Schmitt : batterie / Fabien Coleila : computing, sounds Quand le plus aérien des trompettistes rencontre le plus terrien des bassistes, le résultat est détonant : entre sonorités électriques et acoustiques, Le Lann et Top imaginent le jazz de demain. 15 janvier, 18 mars et 13 mai - 19 h à 20 h 30 Les apéritifs culturels - Littérature Bar de l espace Charles Vanel Quand la littérature vient au public! Un moment de convivialité, de culture et d échange autour d un livre et d un verre. LA COUREE Samedi 26 janvier - 20h45 "Vents contraires" - Musique avec : Sylvie Pascal (flûte traversière) et Benoît Toïgo (flûte à bec) / Ensemble Fa7 - mise en scène : Marc Forest Histoire musicale de deux flûtes : l'une verticale porte l'écho de temps médiévaux, l'autre horizontale raconte l'air du temps. Samedi 2 février - 20h45 "Il était une fois un sous-lieutenant" Théâtre - de Mario de Carvalho - adaptation : Odile Ehret - mise en scène : Jacqueline Ordas / cie Théâtre du Matin - avec : Alain Dzukam, Christophe Pinon, Louis-Basile Samier, Jorge Tomé Un face à face, un duel entre le sous-lieutenant et le capitaine, fou de guerre, qui a organisé un piège machiavélique destiné à faire de sa jeune recrue un homme, un vrai! Samedi 9 février - 20h45 "Même pas seul!" - Danse conception et mise en scène : Christine Bastin / La Folia // cie Christine Bastin - chorégraphie et interprétation : Christine Bastin et Thomas Lebrun Photo D.R. 18

19 Magazine18_ qxp 14/01/ :16 Page 20 CHARLES VANEL, LA COURÉE, LE MOUSTIER Rose et Jacky, un couple plus tout jeune, habitent Dunkerque. Dans un F2 défraîchi... Mariés, sans enfant, même pas un chien... Comme en plaisante Christine Bastin : "Encore heureux qu'y'a l'chauffage!". Un duo dansé, plein d'humour. Dimanche 17 février - 17h00 Jazz New Orleans - Musique par le Sweet Pea Jazz Band / avec la participation des instrumentistes de la Courée - Sweet Pea Jazz Band : Philippe Margery (sax soprano, alto), José Ortega (banjo), Christian Conan(contrebasse), Jérôme Dusautoy (trompette), Frédéric Calmeil (trombone), Jérôme Pellegrini (batterie) Le Jazz New Orleans est né en Louisiane dans les années 20 avant de migrer à Chicago. Il est notamment connu grâce à des musiciens comme Louis Armstrong... Vendredi 22 février - 20h45 "Incertain concert" - Musique mise en scène : Marc Forest - par l'ensemble Fa7 : Sylvain Frydman : clarinette, Patrice Jardinet : cor, Yannick Mariller : basson, Sylvie Pascal : flûte traversière, Alexandre Peyrol : hautbois Incertain concert est une ballade musicale émaillée de pièces du répertoire allant du solo au quintette. Samedi 15 mars - 20h45 "La chambre 100" - Théâtre texte et mise en scène : Vincent Ecrepont / cie à vrai dire - avec : Philippe Quercy, Jana Klein, Pierre Giraud, Ariane Lagneau, Josée Schuller Pendant plusieurs années Vincent Ecrepont a mené des ateliers d'écriture en milieu hospitalier. Il recueille les textes d'hommes et de femmes, substance déstabilisante avec laquelle il compose cette pièce. Jeudi 20 - vendredi 21 - samedi 22 mars - 20h45 - Dimanche 23 mars - 17h00 "Les oiseaux de Lune" - Théâtre de Marcel Aymé - mise en scène : Marc Forest - par l'atelier Théâtre Adulte de la Courée Valentin, jeune surveillant d'un lycée de province, détient un étrange pouvoir : il lui suffit de désirer que telle personne se transforme en oiseau pour que la métamorphose s'accomplisse. Samedi 29 mars - 20h45 "O. KESKIA" - Danse Hip Hop chorégraphie et interprétation : Olivier Lefrançois / cie Espacedessence Dans ce spectacle vivant, interactif, vous pourrez interpeller le danseur, le questionner, lui faire des propositions, donner votre avis à n'importe quel moment. Dimanche 30 mars - 11h00 Raul Maldonado - Musique compositeur et guitariste argentin - un projet de Mathieu Comelli, professeur de guitare à la Courée avec la participation des instrumentistes de la Courée Compositeur, talentueux représentant de la tradition latino-américaine, interprète chaleureux et poétique, Raul Maldonado offre des pièces d'une grande délicatesse mélodique. Samedi 5 avril - 20h45 "Le nez en l'air" - Chanson de Michèle Bernard accompagnée de Christian Toucas (accordéon) et Pascal Berne (contrebasse, guitare, tuba) Saltimbanque, théâtreuse, folle de chanson, elle joue de l'accordéon et compose des chansons philosophiques aux allures de rengaines populaires. Dimanche 13 avril - à partir de 13h30 "Notes de Lectures" - Livres / Danse / Musique La Courée conjugue ses identités et propose aux adultes comme aux enfants de s'étonner ensemble des rencontres provoquées entre les lectures et les arts du spectacle. LE MOUSTIER Dimanche 3 février - 15 h 30 Anatole d Arthur Schnitzler - Théâtre Cie Populart théâtre Anatole est un dandy viennois autour duquel tournent des femmes, autant de satellites qui contribuent à son existence égocentrique. Comédie très drôle. Jeudi 7 février - 20 h 30 Gaëlle Cotte - Chanson d amour, métissée Une touche de fantaisie, un hymne à la vie... servi par une voix d exception bercée par des musiques d ici et d ailleurs. Samedi 16 février - 20 h 45 o keskia - Danse hip hop Olivier Lefrançois : chorégraphe, danseur Dans ce spectacle vivant, interactif, vous pourrez interpellerle danseur, le questionner, lui faire des propositions, donner votre avis à n importe quel moment. Vendredi 7 mars - 20 h 45 Les Petites Bourrettes - Concert Emmanuel Garcia : batterie / Stéphane Gaugain : chant lead, accordéon, trompette / Rémy Papin : basse, poubelle-bassine, saxophone / Alexandre Zapata : basse, guitare / yohan Zaoui : chant lead, guitare Influencés par un folk sans frontière, les Petites Bourettes font le grand écart entre l Afrique du Nord et le grand ouest américain. Samedi 15 mars - 20 h 45 Dimitri Papadopoulos - Concert Mozart : sonate KV 322 en fa majeur Chopin : 3e sonate en si mineur Jeudi 20 mars - 20 h 30 Ostinato - Quintet jazz funk François Faure : claviers, composition / Yannick Soccal : saxophone / Guillaume Farley : guitare / Kevin Reveyrand : basse / Francis Arnaud : batterie Un univers où se mêlent le goût du funk, l héroïsme du rock et la poésie des compositeurs français du début du XXe siècle. Jeudi 3 avril - 20 h 30 Laurent Viel chante Brel - Chanson Laurent Viel : chanson / Thierry Garcia : guitare J ai envie de flirter avec la folle et douce utopie de se prendre pour Don Quichotte et de partir combattre les moulins à vent. Samedi 12 avril - 20 h 45 Le russe sans douleur - Théâtre Auteurs : Laurent Lejop, Anton Kouznetsov, Philippe Suberbie Le jeune metteur en scène russe Anton Kouznetsov nous propose un cabaret autobiographique, sorte d invitation au voyage : celui d un jeune russe vers la France. Informations : Espace Charles Vanel Renseignements au La Courée Renseignements au Le Moustier Renseignements au Photo : Doris Alb 19

20 Magazine18_ qxp 14/01/ :08 Page 1 PORTRAIT Créée en 1996, l'avimej vise à assurer un service de justice de proximité tant pour l'aide aux victimes qui relève de l'infraction pénale que pour l'accès au droit qui relève du droit civil. L 'AVIMEJ agit sur un territoire circonscrit par l intermédiaire des personnes accueillantes (juristes). Ces dernières diffusent des informations, à ceux qui les consultent, par l'intermédiaire d'un accueil téléphonique ou d'un accueil physique, et leur permet de recevoir la réponse la plus adaptée à leur cas. Une aide juridique gratuite! L'AVIMEJ reçoit des subventions de la part du ministère de la justice, de la Région, de la Préfecture, des Intercommunalités et des Communes ce qui lui permet de proposer ces services juridiques gratuits. Aide aux Victimes et Médiation Judiciaire Palais de Justice 44 av. Salvador Allende Meaux Cédex Un service de justice de proximité! Des permanences sont tenues par les personnes accueillantes. Sur notre territoire, celles-ci se tiennent à Lagny sur Marne (place de la Fontaine) le mercredi après-midi et le jeudi puis à Thorigny sur Marne les 1er mardi du mois de 9h30 à 12h30 et les 3e mardi du mois à partir de 16h30. Ainsi en 2006, 865 personnes ont bénéficié de l'aide de l'avimej à Lagny, 102 personnes à Thorigny. Ces deux permanences sont accessibles à l'ensemble de la population de Marne et Gondoire. Les consultations se font sur RDV (la mairie de Lagny et de Thorigny gèrent le planning des consultations). Aujourd'hui, une convention est signée entre Marne et Gondoire et l'avimej et ceci dans le cadre de la politique de la ville. Effectivement, cette compétence relève de l'intercommunalité. Les accueillantes juridiques De formation juridique, elles ont trois missions essentielles, l'écoute, l'information et l'orientation pour aider les victimes à sortir de leur isolement, les informer sur la procédure, sur les droits de la victime et les démarches à entreprendre et les orienter le cas échéant vers leurs partenaires qui sont :. Auxiliaires de justice : avocats (avec l'aide à la constitution d'un dossier d'aide juridictionnelle), huissiers. Services sociaux : CCAS et assistante sociale (aide financière, logement). Leurs psychologues pour un soutien L AVIMEJ pour une justice de proximité Quelles informations trouverez vous? En matière d'aide à l'accès au droit, les informations transmises concernent essentiellement le droit de la famille, le droit au logement, le droit de la consommation, le droit des assurances. Notamment sur le type de procédures à suivre pour défendre son dossier, le besoin ou non de faire intervenir un avocat, l'aide pour remplir une requête Cet axe de l'activité de l'avimej correspond à une demande de droit devenue considérable et auquel aucun service public n'est en mesure de répondre. Or intervenir en amont des difficultés ou des conflits peut éviter des procédures judiciaires inutiles et coûteuses. En matière d'aide aux victimes d'infractions pénales, l'offre de services est plus étendue. Ce peut être des victimes ayant subi un vol, une agression (coups et blessures volontaires), un viol et qui sont orientées vers l'avimej par les commissariats, une unité médicale judiciaire, une mairie Un accompagnement renforcé des victimes a été mis en place avant l'audience. Il se poursuit pendant et après cette dernière. L'accueil et une écoute de qualité sont là pour rassurer les personnes. Pour celles ayant subi un traumatisme engendré par l'infraction, un soutien psychologique leur est proposé. Selon les infractions, les accueillantes juridiques réorientent les victimes vers les services sociaux, administratifs adéquates. Plusieurs types de relais sont parfois nécessaires pour une même victime. Voir encadré. 20

Partenaire de votre entreprise. Nous concevons notre développement dans la durée et vous?

Partenaire de votre entreprise. Nous concevons notre développement dans la durée et vous? Partenaire de votre entreprise Nous concevons notre développement dans la durée et vous? Bénéficiant d espaces naturels et d un patrimoine d exception, ce territoire au cœur de Marne-la-Vallée se devait

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Orgères quartier des Prairies d orgères. Habitez un quartier Haut en couleur

Orgères quartier des Prairies d orgères. Habitez un quartier Haut en couleur Orgères quartier des Prairies d orgères Habitez un quartier Haut en couleur Une ville d histoire tournée vers l avenir entre bois et cours d eau, champs et haies bocagères, vergers et jardins familiaux,

Plus en détail

LMNP PARIS. Maisons-Laffitte (78) Censi-bouvard / CLASSIQUE

LMNP PARIS. Maisons-Laffitte (78) Censi-bouvard / CLASSIQUE LMNP Censi-bouvard / CLASSIQUE PARIS Maisons-Laffitte (78) MAISONS-LAFFITTE A seulement quelques kilomètres à l ouest de Paris, dans le département des Yvelines, Maisons-Laffitte jouit d une situation

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

Novembre ok définitif 13/12/2002 10:55 Page 1. magazine. Pleins feux. sur le Théâtre des 2. Rives

Novembre ok définitif 13/12/2002 10:55 Page 1. magazine. Pleins feux. sur le Théâtre des 2. Rives Novembre ok définitif 13/12/2002 10:55 Page 1 CharentonN 83-Novembre magazine 2002 Pleins feux 2 sur le Théâtre des 2 Rives Novembre ok définitif 13/12/2002 10:55 Page 2 DOSSIER Théâtre des 2 Rives Lever

Plus en détail

CONCERTATION PREALABLE

CONCERTATION PREALABLE CONCERTATION PREALABLE PROJET D AMENAGEMENT DU SITE MULTILOM À LOMME REUNION PUBLIQUE 29 SEPTEMBRE 2011 Pôle Aménagement et Habitat Direction Espace Naturel et Urbain Service Développement Urbain et Grands

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

GEOGRAPHIE : La France

GEOGRAPHIE : La France GEOGRAPHIE : La France [La France : ce territoire qui représente une nation et qui a ses frontières est : un ETAT 22 régions, 95 départements et 60 millions d habitants + les DOM-TOM qui ont changé de

Plus en détail

FICHE II. 6 Aménagement d un espace de détente et de convivialité dans le jardin du presbytère à La Bruyère

FICHE II. 6 Aménagement d un espace de détente et de convivialité dans le jardin du presbytère à La Bruyère DESCRIPTION DU PROJET Le jardin de la cure, planté de quelques très beaux arbres remarquables, témoigne de l élégance discrète des propriétés de notables d autrefois. La commune a le souhait de préserver

Plus en détail

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE Présentation du contexte et des enjeux du projet - Juin 2009-1 / 7 1 - CONTEXTE DU PROJET [Plan de situation des deux gares] Le site de Besançon Viotte

Plus en détail

Recevoir au Théâtre Luxembourg

Recevoir au Théâtre Luxembourg Recevoir au Théâtre Luxembourg Location d espaces en Pays de Meaux Coup de projecteur sur le Théâtre Luxembourg! Le Théâtre Luxembourg c est une salle de spectacles de 601 places assises en fauteuil réparties

Plus en détail

Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie

Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie Signature de l accord-cadre sur les pesticides utilisés par des professionnels en zones non agricoles Mesdames et Messieurs Je suis

Plus en détail

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DE SAINTE MARIE DES CHAMPS Elaboration du POS Prescrite le : 05.07.1978 Approuvée le : 13.01.1984 Sources : Normandie vue du ciel 1 e Modification Approuvée le

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PLU D ESVRES-SUR-INDRE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION P 3 ORIENTATION 1 : UN CADRE DE VIE PRESERVE ET VALORISE P 4 Protéger les espaces naturels et les paysages p 4 Préserver le territoire agricole p 4 Prendre

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

NOM DU PROJETPLAN LOCAL DD'URBANISME SOUS-TITRE EVENTUEL PUYOO(65) SERVICECOMMUNE P.A.D.D.

NOM DU PROJETPLAN LOCAL DD'URBANISME SOUS-TITRE EVENTUEL PUYOO(65) SERVICECOMMUNE P.A.D.D. PAYS (SI NECESSAIRE) NOM DU CLIENT SERVICECOMMUNE 'AUREILHANE PUYOO(65) DE GENOS NOM DU PROJETPLAN LOCAL DD'URBANISME SOUS-TITRE EVENTUEL (faire en sorte que le Titre vienne se poser sur la forme ci dessous

Plus en détail

Dossier de demande de dérogation. à l'urbanisation limitée. application de l article L 122-2. du code de l urbanisme

Dossier de demande de dérogation. à l'urbanisation limitée. application de l article L 122-2. du code de l urbanisme Direction départementale des territoires de la Drôme Service Aménagement du Territoire et Risques Pôle Planification Dossier de demande de dérogation à l'urbanisation limitée application de l article L

Plus en détail

dossier de presse Jeudi 14 novembre 2013 mise en service des ascenseurs d accès aux quais MathieuVivez AREP/N.Donnot COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION

dossier de presse Jeudi 14 novembre 2013 mise en service des ascenseurs d accès aux quais MathieuVivez AREP/N.Donnot COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION mise en service des ascenseurs d accès aux quais et VISITE DE L AVANCÉE DES TRAVAUX Jeudi 14 novembre 2013 MathieuVivez AREP/N.Donnot dossier de presse P.3 COMMUNIQUÉ P.4 réseau

Plus en détail

Point Info EDITO. N 4 - Juin 2007

Point Info EDITO. N 4 - Juin 2007 Opération de Rénovation Urbaine - La Galathée - Trois Communes i EDITO Votre participation très active à la concertation mise en place autour de l exposition dédiée à la Zone d Aménagement Concertée Galathée-Trois

Plus en détail

L association Artd école

L association Artd école L association Artd école Une association loi 1901, créée dans les années 1980, pour promouvoir les disciplines artistiques dans et autour de l école. A l origine, elle a proposé de nombreuses animations

Plus en détail

Recevoir au Théâtre Luxembourg

Recevoir au Théâtre Luxembourg Recevoir au Théâtre Luxembourg Location d espaces en Pays de Meaux Coup de projecteur sur le Théâtre Luxembourg! Le Théâtre Luxembourg c est une salle de spectacles de 601 places assises en fauteuil réparties

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE REGROUPEMENT DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES AU PARC DU MILLENAIRE - PARIS 19 EME

DOSSIER DE PRESSE REGROUPEMENT DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES AU PARC DU MILLENAIRE - PARIS 19 EME DOSSIER DE PRESSE REGROUPEMENT DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES AU PARC DU MILLENAIRE - PARIS 19 EME Signature du protocole entre l Etat et la société Icade Jeudi 22 décembre

Plus en détail

Conclusions concernant la Demande d institution de servitudes d utilité publique

Conclusions concernant la Demande d institution de servitudes d utilité publique Document 3 Conclusions concernant la Demande d institution de servitudes d utilité publique ENQUÊTE PUBLIQUE RELATIVE à : - la demande d autorisation d exploiter l installation de stockage de déchets non

Plus en détail

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts Soultz-Sous Sous-Forêts Plan Local d Urbanismed Première réunion r publique Lundi 18 janvier 2010 Une réunion en deux temps 1. Les règles du jeu d un PLU? 2. Quel projet pour Soultz-Sous-Forêts? Echanges

Plus en détail

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial Composition du dossier de demande d'autorisation d'exploitation commerciale dans le cadre du permis de construire valant autorisation d'exploitation commerciale (Article R752-6 du Code de Commerce) 1 -

Plus en détail

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche E 7 CLÉS pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche 1 Défi nir «votre» localisation géographique idéale Choisir un emplacement adapté, c est tout d abord définir le barycentre de votre future

Plus en détail

Dossier d autorisation du droit des sols

Dossier d autorisation du droit des sols Dossier d autorisation du droit des sols» Permis de Construire» Permis de Démolir» Déclaration Préalable L imprimé CERFA Il existe plusieurs imprimés CERFA selon le type de demande d autorisation : Édito

Plus en détail

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Dossier de presse Le 5 avril 2012 CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Le Conseil général des Hauts-de-Seine et la Ville de Saint-Cloud présentent le projet de valorisation du site Dossier de presse Contacts presse

Plus en détail

Art et culture. hiver / printemps 2015. brossard.ca

Art et culture. hiver / printemps 2015. brossard.ca Art et culture hiver / printemps 2015 Les séries du dimanche 18 janvier à 11 h De Paris à Broadway La soprano Julie Goupil et le ténor Daniel Biron offrent un amalgame des plus beaux duos tirés d illustres

Plus en détail

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Une adresse privilégiée, aux portes de Paris BBC POUR RÉDUIRE VOTRE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE La Seine-et-Marne, le poumon vert de l Ile-de-France Forêts, surfaces

Plus en détail

Projet urbain. Cœur de ville. Information. Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez. Menu. Plateau piéton.

Projet urbain. Cœur de ville. Information. Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez. Menu. Plateau piéton. Projet urbain Cœur de ville i Information Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez Menu Plateau piéton Renseignements 0800 560 006 Respirez, flânez, savourez 2010 : le visage de votre

Plus en détail

Révision générale du plan local d urbanisme

Révision générale du plan local d urbanisme Révision générale du plan local d urbanisme Qu est ce qu un plan local d urbanisme? Le PLU est un outil d'aménagement et de gestion de l'espace qui permet de planifier, maîtriser et ordonner l'organisation

Plus en détail

Dossier de presse. mercredi 19 septembre 2012 SEMAINE EUROPÉENNE DE LA MOBILITÉ 16-22 SEPTEMBRE 2012

Dossier de presse. mercredi 19 septembre 2012 SEMAINE EUROPÉENNE DE LA MOBILITÉ 16-22 SEPTEMBRE 2012 Dossier de presse mercredi 19 septembre 2012 SEMAINE EUROPÉENNE DE LA MOBILITÉ 16-22 SEPTEMBRE 2012 BUS + VÉLO + TRAIN une autre façon de se déplacer www.ouestprovence.fr www.paysdemartigues.fr www.lepilote.com

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

Collecte enquête mobilité réalisée dans le cadre du projet CO-MUT par CO-ACTIONS coopérative entrepreneur.e.s Sud-Gironde et PACT

Collecte enquête mobilité réalisée dans le cadre du projet CO-MUT par CO-ACTIONS coopérative entrepreneur.e.s Sud-Gironde et PACT Collecte enquête mobilité réalisée dans le cadre du projet CO-MUT par CO-ACTIONS coopérative entrepreneur.e.s Sud-Gironde et PACT 1 Pourquoi cette enquête? Télétravail & Tiers- Lieux Parmi les solutions

Plus en détail

partager à vous de jouer! souffler Frotter PINCER Apprendre inventer GRATTER frapper chanter Toucher

partager à vous de jouer! souffler Frotter PINCER Apprendre inventer GRATTER frapper chanter Toucher Ecole de musique intercommunale à vous de jouer! partager souffler Frotter Apprendre PINCER inventer GRATTER frapper Toucher chanter Mot du Président Préparer un avenir harmonieux Que de chemin parcouru

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Commune du Blanc-Mesnil Plan Local d Urbanisme Pièce n 3 : Orientations d Aménagement et de Programmation (OAP) Vu pour être annexé à la Délibération du Conseil Municipal du 16 juillet 2015 arrêtant le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Résidence Le Lavoir Lormont (33) Un acteur majeur du logement social pour le Sud-Ouest SOMMAIRE Mésolia, entreprise sociale pour l habitat...2 Un acteur majeur du logement social...2

Plus en détail

AMHV. Livret d information 2015-2016. Association Musicale de Haute Vilaine. Nous vous proposons 4 Parcours et 5 ensembles au choix.

AMHV. Livret d information 2015-2016. Association Musicale de Haute Vilaine. Nous vous proposons 4 Parcours et 5 ensembles au choix. Livret d information 2015-2016 L Association Musicale de Haute-Vilaine - (association loi de 1901) est gérée par un Conseil d Administration composé de parents d élèves, d élèves majeurs et de deux élus

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Promenade de l Aqueduc de la

Promenade de l Aqueduc de la Promenade de l Aqueduc de la Dhuis Un ouvrage construit sous Napoléon III une promenade aménagée pour les piétons et les cyclistes Une liaison verte intégrée au réseau francilien de circulations douces

Plus en détail

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille DESCRIPTION DU PROJET Le projet prévoit l aménagement d une maison multiservices dont une partie constituerait en la mise en place d une structure d accueil des personnes âgées adaptée à l échelle communale

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

POUR LES ARTISTES DE DEMAIN

POUR LES ARTISTES DE DEMAIN Concours Double S POUR LES ARTISTES DE DEMAIN 15 Rue Guénégaud 75006 PARIS Tél : 09 73 16 57 00 www.galeriedoubles.com concours.doubles@gmail.com LE CONCOURS La Galerie Double S, idéalement située au cœur

Plus en détail

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express Ville de CLAMART DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express RELATIF AU DECLASSEMENT D UNE EMPRISE COMMUNALE située

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

CHATOU. Côté Lacs. Résidentielle par nature

CHATOU. Côté Lacs. Résidentielle par nature * CHATOU Côté Lacs Résidentielle par nature * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. Les bords de Seine L'Église

Plus en détail

Montréal CANADA. Fiche Technique 2013. Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans.

Montréal CANADA. Fiche Technique 2013. Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans. Montréal CANADA Fiche Technique 2013 Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans. Date des sessions : tous les lundi, toute l année. Montréal Montréal, plus grande ville francophone

Plus en détail

vers un nouveau quartier

vers un nouveau quartier Les Hauts de Joinville vers un nouveau quartier Ensemble, partageons le projet et concevons l espace public de demain réunion publique jeudi 2 juillet 2009 20h salle Pierre & Jacques Prévert Hôtel de Ville

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du mercredi 10 Décembre 2014 Après avoir approuvé le compte rendu de la réunion du 12 novembre 2014, le conseil municipal a examiné les dossiers et pris

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015

Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015 Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015 Contact Presse : Dolores TOUZIN Tél. : 03 86 60 61 04 / 03 86 60 55 56 d.touzin@nievre.cci.fr Chambre de Commerce et d Industrie de la Nièvre Place Carnot

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

un parc de 16 Ha vous attend pour implanter votre entreprise en Pays de Caulnes

un parc de 16 Ha vous attend pour implanter votre entreprise en Pays de Caulnes chefs d entreprises, porteurs de projets un parc de 16 Ha vous attend pour implanter votre entreprise en Pays de Caulnes UNE VOCATION LOGISTIQUE, INDUSTRIELLE et agro-alimentaire le parc de kergoët au

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Dossier de presse - juin 2009 RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Les phases de travaux 2009/2013 Contact : Anthony Abihssira anthony.abihssira@euromediterranee.fr Tél.

Plus en détail

Cheminement de l ATU «en marchant du 8/ 07

Cheminement de l ATU «en marchant du 8/ 07 Atelier de travail urbain du 8 juillet Atelier en marchant Visite de terrain sur la commune et en particulier le périmètre de la ZAC 20 participants Commentaires d André Lortie (architecte urbaniste),

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion du Conseil municipal du 24 avril 2015

Compte-rendu de la réunion du Conseil municipal du 24 avril 2015 Mairie - 25660 Gennes 1 rue du Lavoir Tel : 03 81 55 75 32 Fax : 03 81 55 91 41 E-mail : commune.gennes@orange.fr Site Internet : www.gennes25.fr Compte-rendu de la réunion du Conseil municipal du 24 avril

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION Monument Historique Place de la République 72000 LE MANS 01 PRÉSENTATION DE LA VILLE Le Mans Paris Rennes Nantes Le Mans À seulement 50 minutes

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Forum de l'accès au droit

COMMUNIQUE DE PRESSE. Forum de l'accès au droit PALAIS DE JUSTICE Conseil Départemental d'accès au Droit C.D.A.D. 53 13 place Saint Tugal 53 000 LAVAL Téléphone : 02.43.49.57.00 Courriel : cdad-mayenne@justice.fr COMMUNIQUE DE PRESSE Troisième édition

Plus en détail

PRIX RÉSIDENCE ARTISTIQUE

PRIX RÉSIDENCE ARTISTIQUE PRIX RÉSIDENCE ARTISTIQUE EN ARTS DE LA SCÈNE CENTRE DES ARTS DE LA SCÈNE JEAN-BESRÉ SHERBROOKE Appel de projets 2014 CONSIGNES AUX DEMANDEURS DE RÉSIDENCE Veuillez, s il vous plaît : remplir le formulaire

Plus en détail

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1 Le Parc naturel régional du Gâtinais français Déplacement Bas Saint Laurent 1 46 Parcs naturels régionaux en France Déplacement Bas Saint Laurent 2 Les missions d'un Parc Protéger et mettre en valeur les

Plus en détail

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau 1971 ST-LOUIS, GATINEAU (QUÉBEC) J8T 4H6 R.B.Q 2592 3533-93 Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau Lots 3 966 254 et 2 957 115 MISE

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

Sommaire. Sigles. Note

Sommaire. Sigles. Note Les dispositifs de financement spécifiques aux Arts Sommaire Aide à la création - DMDTS... 2 Aide à l'itinérance des cirques - DMDTS... 2 Aide a la résidence - DMDTS... 3 Jeunes Talents Cirque DMDTS /

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

DISPOSITIF D ACCUEIL TOURISTIQUE ÉTÉ 2015

DISPOSITIF D ACCUEIL TOURISTIQUE ÉTÉ 2015 DOSSIER DE PRESSE DISPOSITIF D ACCUEIL TOURISTIQUE ÉTÉ 2015 Communiqué de presse Un dispositif renforcé Pourquoi l idée d un OFFICE HORS LES MURS Les itinéraires Les points forts de l été DOSSIER DE PRESSE

Plus en détail

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Plan Communal de DéplacementsD de Betton Mise en œuvre d'une politique déplacements SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Le constat généralg Des pratiques de déplacements conditionnées par

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION Conservatoire Emmanuel Chabrier Conservatoire à Rayonnement Régional 3 rue Maréchal-Joffre - 63000 Clermont-Ferrand Tél. : 04.73. 42.37.07 Email : crr@ville-clermont-ferrand.fr www.clermont-ferrand.fr

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

«Perception des utilisateurs de Vélo v»

«Perception des utilisateurs de Vélo v» «Perception des utilisateurs de Vélo v» JCDecaux a mandaté BVA pour mener une enquête sur la «Perception des utilisateurs de Vélo v». Ce service unique au monde de vélos en libre service a été mis en place

Plus en détail

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT Séminaire urbanisme commercial L Aménagement commercial dans le SCoT Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

ZAC Paris Rive Gauche 13 ème

ZAC Paris Rive Gauche 13 ème ZAC Paris Rive Gauche 13 ème Aménageur : SEMAPA Superficie : 136 ha Le site et son contexte Au milieu du XIXe siècle, des infrastructures vouées à l approvisionnement de la ville de Paris vont s établir

Plus en détail

NOR : DEV O 08 1 5 9 0 7 C

NOR : DEV O 08 1 5 9 0 7 C REPUBLIQUE FRANCAISE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DIRECTION DE L'EAU Sous-Direction de l'action territoriale, De la directive cadre

Plus en détail

LE SALON DES SENIORS

LE SALON DES SENIORS LE SALON DES SENIORS 4 ème édition Dossier de présentation Du lundi 12 octobre Au mercredi 14 octobre 2015 Organisé par le CCAS de Vienne 1 SOMMAIRE Introduction Les objectifs et le contexte L approche

Plus en détail

Jeudi 5 juillet 2007 à L Orgerie (Le Pin) Signature du Contrat Régional de Développement Durable Région Pays du Bocage Bressuirais 2007 2013

Jeudi 5 juillet 2007 à L Orgerie (Le Pin) Signature du Contrat Régional de Développement Durable Région Pays du Bocage Bressuirais 2007 2013 Jeudi 5 juillet 2007 à L Orgerie (Le Pin) Signature du Contrat Régional de Développement Durable Région Pays du Bocage Bressuirais 2007 2013 La Région proche de vous La politique territoriale de la Région

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Projets de résidence à Chatel Guyon dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand Clermont. Cie DARUMA

Projets de résidence à Chatel Guyon dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand Clermont. Cie DARUMA Projets de résidence à Chatel Guyon dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand Clermont Cie DARUMA, La Les différents projets dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand

Plus en détail

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr www.ville-stains.fr SOMMAIRE page 4 INFORMATION ET ORIENTATION page 6 ACCES AU DROIT page 8 AIDE AUX VICTIMES page 10 MEDIATION page 12 ECRIVAIN PUBLIC page 14 LEXIQUE + NOS PARTENAIRES EDITO Pour la Municipalité,

Plus en détail