Le défi. reseau-cdls-cls.ca

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le défi. reseau-cdls-cls.ca"

Transcription

1 an 1 nce La cieo techn de en moue pratiq Le défi Concevoir un appareil qui doit enclencher une cacade d évènement. Le dernier évènement era le lancer d un projectile le plu prè poible d une cible Édition 2 à e n i L u! e t â p e élè l u o t r i pou Un déf daire. du econ Cahier de charge Un programme du détail Tou le au reeau-cdl-cl.ca ve

2 Le défi Concevoir un appareil qui doit enclencher une cacade d évènement. Le dernier évènement era le lancer d un projectile le plu prè poible d une cible. Conception 1 er cycle : L appareil doit préenter minimalement une cacade de évènement 3ucceif tou différent, ur une période d au moin 3 econde 2 e cycle : L appareil doit préenter minimalement une cacade de 5 évènement ucceif tou différent, ur une période d au moin 5 econde L'appareil en poition de départ doit pouvoir tenir dan une boite de 50 cm x 50 cm x 75 cm. L appareil peut excéder ce dimenion une foi en action. Le mécanime doivent être viible tout au long de la compétition. L appareil et dépoé dan la zone de départ. Le eul point de contact de l appareil doivent être en tout temp à l intérieur de la zone de départ. Le déclenchement du premier évènement doit e faire en coupant une ficelle à l'aide de cieaux. La ficelle et le cieaux ont fourni par l équipe. Le projectile et fabriqué par le participant. Il 'agit d'une pochette (couue, collée, attachée, etc.) contenant de macaroni en coude non-cuit. Le projectile doit peer entre 20 et 40 g. La ditance entre le deux point le plu éloigné ur le projectile doit être de 12 cm ou moin (meure en ligne droite). Sont interdit : tout élément ou appareil pouvant occaionner de bleure (ex. : extrémité coupante, mécanime pouvant coincer un doigt, tête de clou qui dépae, etc.); tout élément pouvant endommager ou altérer l'aire de compétition; l électricité ou toute e forme; le produit dangereux, le liquide et le animaux; le réaction chimique et le gaz ou preion auf le ballon gonflé à l'air, par la bouche; tout déverement ur l'aire de compétition ou toute altération de l'aire de compétition. le enemble de pièce aemblée extrait d'appareil ou le aemblage de pièce provenant de jeux de contruction (ex. : on peut utilier le roue d'un jouet prie éparément, mai on ne peut utilier ce roue fixée à l'eieu qui le relie au jouet). La durée de l enemble de évènement, entre le moment où la ficelle et coupée et où le projectile atterrit au ol, et d'au minimum 3 econde pour le 1 er cycle et d'au minimum 5 econde pour le 2 e cycle. La durée de l'enemble de évènement ne doit pa dépaer 30 econde. Le Règlement pécifique, qu on retrouve ur le ite Web reeau-cdl-cl.ca, font partie intégrante du DGI 2015 et doivent être repecté.

3 Déroulement de la compétition 2.1 La compétition comporte deux manche*. 2.2 Intallation A : L'équipe dépoe on 2.3 appareil dan la zone de départ. Premier cycle : Au début de on tour, l équipe informe le juge de la cible choiie. L équipe peut choiir la même cible à chaque manche. Deuxième cycle : La cible A doit être viée à la 1 re manche, et la cible B à la 2 e manche (voir le plan de l aire de compétition). * À la finale québécoie, il pourrait y avoir de manche upplémentaire dont une manche finale pour déterminer le gagnant. Exemple d'évènement Chaque évènement comprend une action et une réaction. Comme il agit d une cacade, la réaction d'un évènement devient l action du uivant, et aini de uite. Action : La balle tombe ur la bande de tiu. Réaction : Le tiu enlève le bouchon. Action : Le tiu enlève le bouchon. Réaction : Le able tombe dan le bol. B : L'équipe dipoe de 60 econde pour poitionner et ajuter on appareil. C : Au ignal de départ, un membre de l équipe coupe la ficelle. Une foi l appareil en action, aucun membre de l équipe ne peut y toucher ni intervenir dan on fonctionnement. 2.4 Le cercle plu pâle correpondent aux zone de pointage. Au delà de ce zone (oit A ou B, elon la cible viée) l'équipe ne reçoit aucun point. 1,25 m Aucun point n et accordé pour la manche i : Le 60 econde accordée pour l intallation e ont écoulée avant que la ficelle oit coupée; le 30 econde pour terminer la manche ont écoulée avant que le projectile atteigne le ol; le projectile ort complètement de l aire de compétition ou et à plu d un mètre de la cible; L appareil peut être ajuté entre le manche. Aire de compétition 1 m B A 50 cm 4 m Action : Le able tombe dan le bol. Réaction : La bacule decend, et aini de uite... 1,5 m 1 m 75 cm Hauteur de la table : 76 cm 70 cm Zone de départ

4 Pointage La ditance et meurée en ligne droite entre le centre de la cible et le point le plu rapproché du projectile. Pointage d une manche : m = 100 d Si d > 100 alor d = 100 Pointage final : La performance individuelle et meurée par rapport à la performance du meilleur appareil, elon la formule mathématique uivante : (m 1 + m 2 ) F = 85 + R (m 1 + m 2 ) max d : ditance meurée en cm m 1 : pointage de la manche 1 m 2 : pointage de la manche 2 (m 1 + m 2 ) max : pointage du meilleur appareil du cycle R : point accordé au rapport écrit (ur 15 point) Le gagnant! L équipe ayant le pointage final le plu élevé era déclarée gagnante, et ce, pour chacun de cycle. En ca d'égalité, un lancer upplémentaire déterminera le gagnant. L'équipe gagnante era celle pour laquelle la ditance, en mm, entre la partie la plu éloignée du projectile et le centre de la cible era la plu petite. Finale locale Il et poible d organier une finale locale du Défi génie inventif, c'et-à-dire dan une clae ou encore entre pluieur clae d une même école. Une belle façon de électionner le équipe qui repréenteront l école à la finale régionale. Finale régionale Le finale régionale du Défi génie inventif ont une occaion unique pour le participant de e meurer aux meilleur inventeur de leur région. Elle ont organiée par le coneil du loiir cientifique régionaux (CLS) et ont ouverte à tou! Finale québécoie Le lauréat de finale régionale e retrouvent lor de la finale québécoie, qui aura lieu à l'école de technologie upérieure (ÉTS), le amedi 30 mai La finale québécoie et organiée par le Coneil de développement du loiir cientifique en collaboration avec l'éts. Qui peut participer? Le Défi génie inventif adree aux élève de 18 an et moin incrit à au moin un cour de niveau econdaire 1 à 5 reconnu par le minitère de l Éducation, du Loiir et du Sport. contactez- NOUS Contactez le CLS de votre région pour en avoir plu ur le modalité de participation (horaire,date limite, frai d incription, etc.). Le coordonnée ont diponible ur le ite Web reeau-cdl-cl.ca.

5 1 Une SAÉ clé en main La cience techno en mode pratique Une expérience motivante et concrète de la cience et de la technologie De reource conçue pour accompagner l eneignant et faciliter la réaliation du défi en clae. guide pédagogique journal de bord de l élève grille d évaluation certificat Téléchargez le outil au reeau-cdl-cl.ca (dan la ection Défi génie inventif) FOIRE AUX QUESTIONS La Foire aux quetion (FAQ) et un outil indipenable pour répondre aux interrogation concernant le défi. Le répone publiée font office de référence pour l interprétation de règlement du défi. N oubliez donc pa de conulter la FAQ régulièrement ou abonnez-vou à notre lite de diffuion en allant ur le ite reeau-cdl-cl.ca. La répone recherchée ne y trouve pa? Faite parvenir votre quetion à Le Réeau CDLS-CLS Le Coneil de développement du loiir cientifique et le neuf coneil du loiir cientifique régionaux forment le Réeau CDLS-CLS. Le partenaire du Réeau CDLS-CLS ont pour miion de faire la promotion de la cience et de la technologie, principalement auprè de jeune Québécoi. Dan toute le région du Québec, le partenaire du Réeau CDLS-CLS réalient le Expo-cience, le Défi génie inventif, le Défi apprenti génie et coordonnent le activité d animation du Club de Débrouillard aini que le programme Le Innovateur à l école. De projet particulier aux différente région ont aui mi ur pied à l échelle du Québec. Illutration : Élie Gravel Graphime : Tabako Communication 4545, av. Pierre-De Coubertin Montréal (Québec) H1V 0B2 T F reeau-cdl-cl.ca Grand partenaire

Guide de configuration d'une classe

Guide de configuration d'une classe Guide de configuration d'une clae Viion ME Guide de configuration d'une clae Contenu 1. Introduction...2 2. Ajouter de cour...4 3. Ajouter de reource à une leçon...5 4. Meilleure pratique...7 4.1. Organier

Plus en détail

Optique. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.6.2.1. 0706-Gan/Hag. Vitesse de la lumière Mesure avec des impulsions lumineuses courtes

Optique. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.6.2.1. 0706-Gan/Hag. Vitesse de la lumière Mesure avec des impulsions lumineuses courtes Optique Vitee de la lumière Meure avec de impulion lumineue courte LEYBOLD Fiche d expérience de phyique Détermination de la vitee de la lumière dan l air à partir de la ditance parcourue et du temp de

Plus en détail

Le compte épargne temps

Le compte épargne temps 2010 N 10-06- 05 Mi à jour le 15 juin 2010 L e D o i e r d e l a D o c 1. Définition Sommaire 2. Modification iue du décret n 2010-531 3. Principe du compte épargne temp Bénéficiaire potentiel Alimentation

Plus en détail

Il existe depuis longtemps dans nos sociétés une tendance à utiliser des sigles pour abréger des

Il existe depuis longtemps dans nos sociétés une tendance à utiliser des sigles pour abréger des ghhhf hhfhhj gbbj bghh hfhh bbb bbghhhf ;y dpi L'IDENTIFICATION DES SYMBOLES Chapitre 3 CHAPITRE 3 L IDENTIFICATION DES SYMBOLES Il exite depui longtemp dan no ociété une tendance à utilier de igle pour

Plus en détail

Catalogue formations. Carsat Nord-Est. Département des Risques Professionnels

Catalogue formations. Carsat Nord-Est. Département des Risques Professionnels Catalogue formation 2014 Carat Nord-Et Département de Rique Profeionnel INTRODUCTION La mie en œuvre d une politique de anté au travail dan l entreprie pae par l acquiition de connaiance et de compétence

Plus en détail

Rapport sur l administration de la Loi sur la protection des renseignements personnels 2013-2014

Rapport sur l administration de la Loi sur la protection des renseignements personnels 2013-2014 Rapport ur l adminitration de la Loi ur la protection de reneignement peronnel 213-214 TITRE DU RAPPORT 1 PUBLIÉ PAR Agence de développement économique du Canada pour le région du Québec Montréal (Québec)

Plus en détail

Progressons vers l internet de demain

Progressons vers l internet de demain Progreon ver l internet de demain COMPRENDRE LA NOTION DE DÉBIT La plupart de opérateur ADSL communiquent ur le débit de leur offre : "512 Kb/", "1 Méga", "2 Méga", "8 Méga". À quoi ce chiffre correpondent-il?

Plus en détail

é to ntes! de nos Les bioscience au ssibles Musée Armand-Frappier www.musee-afrappier.qc.ca Merci aux partenaires du Musée

é to ntes! de nos Les bioscience au ssibles Musée Armand-Frappier www.musee-afrappier.qc.ca Merci aux partenaires du Musée Le biocience au de no Levequephoto.com coeur... vie ible e c c a, e t n a n n é to nte! et paionna if t a c u d é e m m Progra 1 1 0 2 0 1 0 2 Muée Armand-Frappier Merci aux partenaire 531, boul. de Prairie,

Plus en détail

faites entrer la Fibre dans votre immeuble le guide du raccordement à la fibre

faites entrer la Fibre dans votre immeuble le guide du raccordement à la fibre faite entrer la Fibre dan votre immeuble le guide du raccordement à la fibre qu et-ce que la Fibre? La fibre optique et un fil de verre qui conduit la lumière. C et une technologie qui permet de tranmettre

Plus en détail

Comptes-titres et PEA FINAVEO. & a s s o c i é s

Comptes-titres et PEA FINAVEO. & a s s o c i é s Compte-titre et PEA FINAVEO & a o c i é LE RÔLE DES INTERVENANTS Met à votre dipoition la viualiation de vo compte Votre coneiller indépendant Vou accompagne dan vo invetiement Client FINAVEO & Aocié

Plus en détail

GUIDE D ADMISSION AUTOMNE 2012. Demande d admission par Internet : www.srafp.com EN FORMATION PROFESSIONNELLE

GUIDE D ADMISSION AUTOMNE 2012. Demande d admission par Internet : www.srafp.com EN FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE D ADMISSION AUTOMNE 0 EN FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LAVAL Demande d admiion par Internet : www.rafp.com Dan no centre de formation profeionnelle Comment pui-e m incrire

Plus en détail

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité 1 2 4 6 Mon Univerité Numérique 7 Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 23 24 26 28 Édito

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX STATISTIQUE EN AQUITAINE

ÉTAT DES LIEUX STATISTIQUE EN AQUITAINE CONTRIBUTION DU GROUPE «COOPÉRATIVES, MUTUELLES ET ASSOCIATIONS DE L ÉCONOMIE SOCIALE» Cette contribution à la note de conjoncture du CESER propoe dan une première partie une approche tatitique du ecteur

Plus en détail

Cadeaux d affaires, cadeaux d entreprises, objets publicitaires www.france-cadeaux.fr - services@france-cadeaux.fr

Cadeaux d affaires, cadeaux d entreprises, objets publicitaires www.france-cadeaux.fr - services@france-cadeaux.fr Siège France Cadeaux 84 rue de Courbiac 17100 Sainte 00 33 (0)5 46 74 66 00 RC.424 290 211 00012 Cadeaux d affaire, cadeaux d entreprie, objet publicitaire www.france-cadeaux.fr - ervice@france-cadeaux.fr

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 2 4 6 7 23 24 26 28

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

Trouver des sources de capital

Trouver des sources de capital Trouver de ource de capital SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Emprunt garanti et non garanti Vente de part de capital Programme gouvernementaux Source moin courante SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Quelque principe

Plus en détail

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian 1 EPFL 2010 Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilia Nafaï Weil Florian 11 Table de matière Ø Introduction 3 Ø Objectif 3 Ø Déroulement de l eai 4 Ø Exécution de deux palier de charge 6 Ø Calcul

Plus en détail

Directive concernant l'utilisation de sedex

Directive concernant l'utilisation de sedex Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la tatitique OFS Diviion Regitre Office fédéral de la tatitique (OFS), fournieur de pretation de edex 21.05.2014 Directive concernant l'utiliation

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

Rapport concernant le site www.a-proche-toi-jura.ch à l intention de la commission «Proches Aidants» ( 1 er août 2013)

Rapport concernant le site www.a-proche-toi-jura.ch à l intention de la commission «Proches Aidants» ( 1 er août 2013) Rapport concernant le ite www.a-proche-toi-jura.ch à l intention de la commiion «Proche Aidant» ( 1 er août 2013) Proche pychique Depui une année le ite «www.a-proche-toi-jura» et acceible ur la toile

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

APP SUMMARY. ShareTime

APP SUMMARY. ShareTime Synape Team, Sénégal APP SUMMARY ShareTime ü Vivre enemble, ce n'et pa donné d'emblée : cela 'apprend. Beaucoup de collectif démarrent an grande expérience de la vie de groupe : dan le phae de démarrage

Plus en détail

Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA

Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA Guide de bourier de l AIEA TABLE DES MATIERES I. INTRODUCTION... 2 II. PRÉPARATION POUR LE PROGRAMME DE BOURSE... 2 III. CONSIDÉRATIONS FINANCIÈRES...

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 2 4 6 7 23 24 26 28

Plus en détail

Les sondes d oscilloscopes

Les sondes d oscilloscopes Le onde d ocillocope /6 I Decription Il exite troi grande catégorie de onde: - Le onde paive (, L, C, atténuatrice ou non, avec de rapport d atténuation de,, ou (Sonde X, X, X, X. - 2 Le onde active, qui

Plus en détail

bac Après le Calendrier des inscriptions Le schéma des études supérieures Les services d aide aux bacheliers Les Etudes supérieures en Métropole

bac Après le Calendrier des inscriptions Le schéma des études supérieures Les services d aide aux bacheliers Les Etudes supérieures en Métropole Sommaire Ce guide mentionne le formation directement acceible aprè le bac en Nouvelle-Calédonie et en Métropole. Vou y trouverez de information pratique ur le condition d admiion dan le établiement d eneignement

Plus en détail

MONTÉRÉGIE C O N T A C T. District scout de la MONTÉRÉGIE. Dans cette édition. Holà! Bonne semaine à tous! 14 mars 2014, volume 2 bulletin numéro 12

MONTÉRÉGIE C O N T A C T. District scout de la MONTÉRÉGIE. Dans cette édition. Holà! Bonne semaine à tous! 14 mars 2014, volume 2 bulletin numéro 12 Ditrict cout de la MONTÉRÉGIE www.coutdelamonteregie.ca MONTÉRÉGIE C O N T A C T 14 mar 2014, volume 2 bulletin numéro 12 Dan cette édition Holà! À date, il n y a que troi incription pour l activité Taco-Troupe

Plus en détail

2 Guide des formations 2014

2 Guide des formations 2014 ommaire Éditorial 3 préparation et accè aux métier de bibliothèque 1 Le formation préparatoire aux métier 4 Le titre d auxiliaire de bibliothèque 4 Le Diplôme d univerité Aitant de bibliothèque et de documentation

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

Somm@ire. Édito. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Somm@ire. Édito. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité 1 2 4 6 Depui maintenant ept an, l Univerité Numérique Pari Île-de France vou accompagne dan la découverte de

Plus en détail

Ecole du Louvre Réorganisation du deuxième cycle sur le modèle des masters

Ecole du Louvre Réorganisation du deuxième cycle sur le modèle des masters Ecole du Louvre Réorganiation du deuxième cycle ur le modèle de mater maquette Première année, dite «M1» Premier emetre L eneignement e compoe : de cour magitraux conacré aux matière fondamentale de la

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉSEAU INFORMATIQUE

PRÉSENTATION DU RÉSEAU INFORMATIQUE PRÉSENTATION DU RÉSEAU INFORMATIQUE 2.1 Apect phyique Le CHU de Beançon regroupe d une part l établiement Jean MINJOZ, monobloc de 13 étage aocié au Pôle Coeur Poumon, contruction adjacente ur 5 niveaux,

Plus en détail

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité 1 2 4 6 Mon Univerité Numérique 7 Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 23 24 26 28 Édito

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 2 4 6 7 23 24 26 28

Plus en détail

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité 1 2 4 6 Mon Univerité Numérique 7 Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 23 24 26 28 Édito

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité 1 2 4 6 Mon Univerité Numérique 7 Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 23 24 26 28 Édito

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

BAREME sur 40 points. Informatique - session 2 - Master de psychologie 2006/2007

BAREME sur 40 points. Informatique - session 2 - Master de psychologie 2006/2007 BAREME ur 40 point Informatique - eion 2 - Mater de pychologie 2006/2007 Bae de donnée PRET de MATERIEL AUDIO VISUEL. Remarque : Le ujet comporte 7 page. Vérifier qu il et complet avant de commencer. Une

Plus en détail

Les colos, bien plus que s! des Vacance

Les colos, bien plus que s! des Vacance , o l o c Le plu que bien cance! a V de 4 partir bonne raion de en Colo! L exigence du réeau De équipe formée et ayant le qualification néceaire (Bafa, Bafd, urveillant de baignade etc.) Un temp de préparation

Plus en détail

Catalogue formations. Carsat Nord-Est Département Prévention des Risques Professionnels

Catalogue formations. Carsat Nord-Est Département Prévention des Risques Professionnels 2016 Catalogue formation Carat Nord-Et Département Prévention de Rique Profeionnel Éditorial En qualité de dirigeant, encadrant, alarié, membre d une intance repréentative du peronnel, vou ête le acteur

Plus en détail

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité 1 2 4 6 Mon Univerité Numérique 7 Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 23 24 26 28 Édito

Plus en détail

MEDIDENT-VD Manuel d'utilisation médecins-dentistes & techniciens-dentistes

MEDIDENT-VD Manuel d'utilisation médecins-dentistes & techniciens-dentistes MEDIDENT-VD Manuel d'utiliation médecin-dentite & technicien-dentite Verion MEDIDENT 1.1.1 / 04.01.2011 - I. Table de matière I. Table de matière... 2 1 Préentation du manuel... 5 Verion MEDIDENT 1.1.1

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

T R E I L L I S D C F L EXZONE M C Guide de conception électrique SYSTÈMES D INSTALLATION

T R E I L L I S D C F L EXZONE M C Guide de conception électrique SYSTÈMES D INSTALLATION SYSTÈMES D INSTALLATION Enemble, no idée p r e n n e n t f o r m e MD T R E I L L I S D C F L EXZONE M C Guide de conception électrique Dein et détail du ytème électrique avec le partenaire compatible

Plus en détail

Conditions Générales de Vente. Clients professionels

Conditions Générales de Vente. Clients professionels Condition Vente Client profeionnel _dipoleelectroniqueprofeionnel PAGE 1/6 PREAMBULE Conformément a la loi en vigueur, le préente condition générale de la ociété DIPOLE, SARL au capital de 15.000, dont

Plus en détail

Spécifications imprimantes multifonctions laser noir-blanc

Spécifications imprimantes multifonctions laser noir-blanc l u p p l Spécification imprimante multifonction laer noir-blanc HL-L2300D HL-L2340DW DCP-L2500D DCP-L2520DW MFC-L2700DW Fonction Imprimante Imprimante, Copieur & Scanner Général Claification Produit Clae

Plus en détail

UNE PREMIÈRE POUR ALTAPLAST

UNE PREMIÈRE POUR ALTAPLAST PLAST tand e d 100m ouvrir à déc 2 UNE PREMIÈRE POUR PLAST Pour a première participation à Verdun Expo, Altaplat voit grand : un tand de 100m2 où era expoé le avoir faire d un fabricant toujour à la pointe

Plus en détail

Votre entreprise et le marketing

Votre entreprise et le marketing Votre entreprie et le marketing SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Selon la taille de votre entreprie Par où commencer Guide par étape SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Utilier le marketing pour augmenter vo profit

Plus en détail

Politique de gestion. Date : 5 avril 2004

Politique de gestion. Date : 5 avril 2004 de getion Titre : Appel d offre public Soumiion (condition de recevabilité) No : PG 4.06 Sujet : Reource matérielle et ervice profeionnel Page : 1 de : 8 Approuvée par : Directeur général Nouvelle : Réviée

Plus en détail

Analyse de l état des flux de trésorerie

Analyse de l état des flux de trésorerie École de Haute Étude Commerciale Analye de l état de flux de tréorerie Document pédagogique rédigé par Louie St-Cyr et David Pinonneault Copyright 1997. Réviion 2000. École de Haute Étude Commerciale (HEC),

Plus en détail

TABLEAUX SECTORIELS Tous secteurs

TABLEAUX SECTORIELS Tous secteurs TABLEAUX SECTORIELS Tou ecteur Novembre 2014 REGION GUADELOUPE Sommaire PROPOS INTRODUCTIFS... 2 SYNTHESE... 4 1. EVOLUTION DE L EMPLOI... 6 INDICATEUR 1 : PART DES EFFECTIFS SALARIES D UN SECTEUR DANS

Plus en détail

Le Devenir Professionnel des Docteurs de l Université de Bourgogne

Le Devenir Professionnel des Docteurs de l Université de Bourgogne Le Devenir Profeionnel de Docteur de l Univerité de Bourgogne Thèe outenue en 1995, 1996 et 1997 Stéphane Louvet Obervatoire de l Etudiant Cathy Perret Centre Aocié du Céreq / Irédu- Sommaire 1. Préentation

Plus en détail

Guide pour l enregistrement

Guide pour l enregistrement Enregitrer Guide pour Lire Graver tout en un! l enregitrement Enregitrer Lire Graver tout en un! Guide pour l enregitrement Chapitre 1 : Decription du CD-2e Fonctionnalité du CD-2e... 3 Découvrez le CD-2e...

Plus en détail

Cap Maths. Guide de l enseignant. Nouveaux programmes. cycle. Roland CHARNAY Professeur de mathématiques en IUFM

Cap Maths. Guide de l enseignant. Nouveaux programmes. cycle. Roland CHARNAY Professeur de mathématiques en IUFM Cap Math CP 2 cycle Guide de l eneignant Nouveaux programme SOUS LA DIRECTION DE Roland CHARNAY Profeeur de mathématique en IUFM Marie-Paule DUSSUC Profeeur de mathématique en IUFM Dany MADIER Profeeur

Plus en détail

TECHNIQUES JEUX INTRODUCTION

TECHNIQUES JEUX INTRODUCTION INTRODUCTION Le programme des Jeux Techniques a été conçu afi n d encourager les jeunes joueurs et joueuses de soccer à devenir des «amis du ballon». Le développement d une bonne technique est l une des

Plus en détail

Servir. territoires. la réussite des hommes et des CONSEIL - EXPERTISE COMPTABLE. dossier de presse

Servir. territoires. la réussite des hommes et des CONSEIL - EXPERTISE COMPTABLE. dossier de presse Servir la réuite de homme et de territoire doier de pree CONSEIL - EXPERTISE COMPTABLE o m m a i r e CERFRANCE, c et bien plu 3 que de la comptabilité, c et du coneil Une conviction : même le petite entreprie

Plus en détail

MERCI DE COMPLÉTER CE DOCUMENT EN LETTRES MAJUSCULES

MERCI DE COMPLÉTER CE DOCUMENT EN LETTRES MAJUSCULES RECUEIL DE VOS EXIGENCES ET DE VOS BESOINS En application de article du Code de aurance Code barre Le préent document et à remplir préalablement à la concluion d un contrat d'aurance vie ou de capitaliation

Plus en détail

Énergies renouvelables. 55 personnes. Pose de panneaux solaires photovoltaïques Economie financière. Achat d un véhicule hybride pour le commercial

Énergies renouvelables. 55 personnes. Pose de panneaux solaires photovoltaïques Economie financière. Achat d un véhicule hybride pour le commercial Page1 Proceu Énergie renouvelable Autre Date de création : 05/01 Date de mie à jour : 01/03/2010 Verion n 2 Créateur : Thibault CHARLES : Pôle Technique Odyée 2 Route de la Roche ur Yon 85220 COEX : 02

Plus en détail

10 règles pour tracer le parcours du patient

10 règles pour tracer le parcours du patient 10 règle pour tracer le parcour dan un réeau de anté Bernard Giuiano, Pierre Guiraud, Hervé Meur 1 L'apport le plu pécifique de l'innovation que contitue un réeau de anté et dan on organiation. La tâche

Plus en détail

Notice de montage, de démontage et d utilisation

Notice de montage, de démontage et d utilisation Layher Echafaudage Univerel Layher EuroFaçadacier-EuroFaçadalu Layher Tour roulante Layher Protection Certification LAYHER L I G H T W E I G H T Notice de montage, de démontage et d utiliation Notice de

Plus en détail

Structure. Qu est-ce que c est? n 4-2012-2013. titude 21. La maison de l archite cture et. jeu sur l urbanisme

Structure. Qu est-ce que c est? n 4-2012-2013. titude 21. La maison de l archite cture et. jeu sur l urbanisme Latitu 21 Latitu 21 Structure jeu ur l urbanime La maion l archite cture et d e l e n v ir o nne Qu et-ce que c et? et un établiement public. Il a pour miion l éducation et enibiliation tou le public aux

Plus en détail

COMMUNE DE FELLETIN. P R O C E S V E R B A L D U C O N S E I L M U N I C I P A L Séance ordinaire du jeudi 8 septembre 2011

COMMUNE DE FELLETIN. P R O C E S V E R B A L D U C O N S E I L M U N I C I P A L Séance ordinaire du jeudi 8 septembre 2011 R E P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E DEPARTEMENT DE LA CREUSE ARRONDISSEMENT D AUBUSSON COMMUNE DE FELLETIN P R O C E S V E R B A L D U C O N S E I L M U N I C I P A L Séance ordinaire du jeudi 8 eptembre

Plus en détail

unenfant Avoir en préservant ses droits

unenfant Avoir en préservant ses droits Avoir unenfant en préervant e droit Guide adreant aux travailleue et travailleur du ecteur public du réeau de la anté et de ervice ociaux Le comité de condition féminine de la La mie à jour de ce guide

Plus en détail

ÉVALUATION DE L INCERTITUDE EN UTILISANT LES SIMULATIONS DE MONTE CARLO

ÉVALUATION DE L INCERTITUDE EN UTILISANT LES SIMULATIONS DE MONTE CARLO ÉVALUATION DE L INCERTITUDE EN UTILISANT LES SIULATIONS DE ONTE CARLO. Déenfant *, N. Ficher *, B. Blanquart **, N. Bédiat** *Laboratoire national de métroloie et d eai (LNE) ** Centre Technique de Indutrie

Plus en détail

Notice d utiliation Verion 1.0 Décembre 2002 FRANÇAIS CONSIGNES DE SECURITE ATTENTION:Pour éviter tout rique d'électrocution, ne pa ouvrir le boîtier. Ne pa réparer l'appareil oi-même. Conulter une peronne

Plus en détail

Compte-rendu de la commission électorale du 7 octobre 2016

Compte-rendu de la commission électorale du 7 octobre 2016 Election de repréentant de étudiant Compte-rendu de la commiion électorale du 7 octobre Préent : Electeur repréentant locaux de organiation nationale repréentative - Mme Iona FRANCOIS - UNEF - Mme Eryne

Plus en détail

Platine d expérimentation MicroMAG : à la découverte de la machine synchrone autopilotée

Platine d expérimentation MicroMAG : à la découverte de la machine synchrone autopilotée Platine d expérimentation MicroMAG : à la découverte de la machine ynchrone autopilotée. NOGAREDE, D. HARRIEY, Y. LEFEVRE, F. PIGACHE ertrand.nogarede@laplace.univ-tle.fr INPT/ENEEIHT, 2 rue Camichel,

Plus en détail

Recensement des logements accessibles en «Loire et Sillon». 2014-2015. I. Le recensement de l offre de logements accessibles.

Recensement des logements accessibles en «Loire et Sillon». 2014-2015. I. Le recensement de l offre de logements accessibles. Recenement de logement acceible en «Loire et Sillon». 2014-2015 Conformément à la Loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité de droit et de chance, la participation et la citoyenneté de peronne handicapée,

Plus en détail

Ventilation à la demande

Ventilation à la demande PRÉSENTATION Ventilation à la demande Produit de pointe pour ventilation à la demande! www.wegon.com La ventilation à la demande améliore le confort et réduit le coût d exploitation Lorque la pièce et

Plus en détail

Ne vous laissez pas déborder par une fuite!

Ne vous laissez pas déborder par une fuite! Ne vous laissez pas déborder par une fuite! Devenez Expert Etanchéité Elring Un groupe à échelle mondiale ElringKlinger, équipementier allemand de Première Monte et leader mondial des joints de culasse,

Plus en détail

1GÉNÉRALE. Rentrée 2014 L ENTREE EN ET TECHNOLOGIQUE. Nouvelle-Calédonie Kalédoni Kaledoni Kaledronia Kalédonia

1GÉNÉRALE. Rentrée 2014 L ENTREE EN ET TECHNOLOGIQUE. Nouvelle-Calédonie Kalédoni Kaledoni Kaledronia Kalédonia Rentrée 2014 Toute l info ur le métier et le formation Pârâ nô ré gèré yè tâwai vèki pârâ wakè mâ pârâ vi a pâgürü. Itre ithuemacany ngöne la itre ini nyine troa inine Ileoden ore ac co carajewe on ore

Plus en détail

Découvrez la gamme complète des certificats de signatures électroniques ChamberSign

Découvrez la gamme complète des certificats de signatures électroniques ChamberSign Découvrez la gamme complète de certificat de électronique ChamberSign www.chamberign.fr ppel d'offre Marché ublic SYLaé Signature électronique Document dématérialié Epace Sécurié Certifié Contrôle de légalité

Plus en détail

Ressources documentaires Directrice : Catherine Méric Documentalistes : Pascale Guellier, Chantal Brige-Ukpong

Ressources documentaires Directrice : Catherine Méric Documentalistes : Pascale Guellier, Chantal Brige-Ukpong Sommaire INFOS NATIONALES ET REGIONALES ORIENTATION METIERS FORMATIONS PARENTS GUIDES ETUDIER EN EUROPE ETABLISSEMENTS LYCEENS SALONS ETUDIANTS ETUDES ET HANDICAP ADRESSES COLLEGIENS EQUIPES EDUCATIVES

Plus en détail

Centrale d'alarme SI 80-3

Centrale d'alarme SI 80-3 Centrale d'alarme SI 80-3 Notice d'utiliation Siemen AG Siemen AG 01.011 1 Siemen AG 01.011 Caractéritique technique ou réerve de modification. Livraion ou réerve de diponibilité. Le donnée et la conception

Plus en détail

Contrôle continu : Test N 2

Contrôle continu : Test N 2 Nom : rénom : N SCIER : Section : Contrôle continu : Tet N 2 1. EXERCICE «ORIENTATION ET LEVER OLAIRE» (27 / 70 pt) On déire contrôler l implantation d un bâtiment carré. our cela on effectue un lever

Plus en détail

L économie circulaire en pratique dans la Mécanique - L éco-conception comme levier d action

L économie circulaire en pratique dans la Mécanique - L éco-conception comme levier d action Page 2 L économie circulaire en pratique dans la Mécanique - L éco-conception comme levier d action Lionel MELETON Pôle PID Cetim L économie circulaire en quelques mots Page 3 Pour mémoire, l économie

Plus en détail

Il existe plusieurs coefficients qui permettent de mieux évaluer une distribution. Nous en examinons les principaux dans les lignes qui suivent.

Il existe plusieurs coefficients qui permettent de mieux évaluer une distribution. Nous en examinons les principaux dans les lignes qui suivent. Le coefficient Il exite pluieur coefficient qui permettent de mieux évaluer une ditribution. Nou en examinon le principaux dan le ligne qui uivent. Le coefficient de variation (CV) Le coefficient de variation

Plus en détail

ÉCONOMIE D ÉNERGIE & AMÉLIORATION DE VOTRE ÉCLAIRAGE

ÉCONOMIE D ÉNERGIE & AMÉLIORATION DE VOTRE ÉCLAIRAGE ÉNERGIE ÉCONOMIE D ÉNERGIE & AMÉLIORATION DE VOTRE ÉCLAIRAGE APPLICATIONS ÉCLAIRAGE - PUBLIC - SPORTIF - INTÉRIEUR GESTION DE L ÉCLAIRAGE Ditributeur de compoant électronique, électromécanique, paif, connectique,

Plus en détail

LE LIVRET DE L AIDANT

LE LIVRET DE L AIDANT LE LIVRET DE L AIDANT Vou accompagnez un parent âgé à domicile Ce livret et fait pour vou! Information, coneil, adree utile pour vou aider et vou accompagner au quotidien www.orpea.com www.afer.ao.fr www.afer.ao.fr

Plus en détail

Multisplit Inverter RAS. Economies et confort

Multisplit Inverter RAS. Economies et confort Multiplit Inverter RAS Economie et confort Comment fonctionne une Pompe à Chaleur Air-Air? Une Pompe à Chaleur et un ytème thermodynamique. Elle prélève la chaleur contenue dan l air extérieur, même à

Plus en détail

Contenus. Vision ME Guide d'utilisation s

Contenus. Vision ME Guide d'utilisation s Guide d'utiliation Contenu 1. Introduction...2 1.1. Connexion automatique à Viion ME...2 2. Invitation de élève à rejoindre de clae...3 2.1. Voir le élève en clae...6 2.2. Expérience de élève...7 2.2.1.

Plus en détail

Correction du TD de rappels d analogique

Correction du TD de rappels d analogique Correction du TD de rappel d analogique Florent Nageotte 27 eptembre 2016 1 Rappel d automatique analogique 1.1 Exercice 1 Pour calculer la fonction de tranfert totale, le plu imple et d appliquer la tranformée

Plus en détail

www.atv.fr Amortisseurs Pince-rails de chocs

www.atv.fr Amortisseurs Pince-rails de chocs www..fr mortieur Pince-rail de choc compener page Technologie 0 Contruction et fonctionnement 03 Symbole Formule de bae 04 Ca de charge Groupe de charge et utiliation 05 Ca de charge et utiliation 06 Déignation

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.lifeinsuranceinsights.com/life-insurance-2/what-will-your-hobby-cost-you.

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.lifeinsuranceinsights.com/life-insurance-2/what-will-your-hobby-cost-you. Erwan, d une mae de 65 kg, fait un aut de Bungee. Il tombe de 0 m avant que la corde du bungee commence à étirer. Quel era l étirement maximal de la corde i cette dernière agit comme un reort d une contante

Plus en détail

Règlement et sujets de la 6 ème édition du challenge construction durable

Règlement et sujets de la 6 ème édition du challenge construction durable Règlement et sujets de la 6 ème édition du challenge construction durable IUT de La Rochelle, 2015 (Version provisoire v.2 du 21/11/2014) Article 1 Participants Concours ouvert aux étudiants de tous les

Plus en détail

Impact de l éolien sur le réseau de transport et la qualité de l énergie

Impact de l éolien sur le réseau de transport et la qualité de l énergie Journée du Club EEA «Ouverture de marché de l'électricité», 15 et 16 mar 26, Supélec, Gif-ur-Yvette 1 Impact de l éolien ur le réeau de tranport et la qualité de l énergie B. Robyn 1,2, A. Davigny 1,2,

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL AU PARLEMENT LOI SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS PÉRIODE DE DÉCLARATION: 1 er AVRIL 2013 AU 31 MARS 2014

RAPPORT ANNUEL AU PARLEMENT LOI SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS PÉRIODE DE DÉCLARATION: 1 er AVRIL 2013 AU 31 MARS 2014 RAPPORT ANNUEL AU PARLEMENT LOI SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS PÉRIODE DE DÉCLARATION: 1 er AVRIL 213 AU 31 MARS 214 Introduction L Adminitration portuaire de Vancouver-Fraer a pour miion

Plus en détail

Accord en nombre dans le GN - Séquence de 7 séances - Cycle 2

Accord en nombre dans le GN - Séquence de 7 séances - Cycle 2 Accord en nombre dan le GN - Séquence de 7 éance - Cycle 2 Domaine : françai Niveau : cycle 2 Séance n : 1 Durée : 20 min Séquence : orthographe grammaticale Compétence du ocle commun : repecter le accord

Plus en détail

CHAPITRE I INTRODUCTION GCI 315 MÉCANIQUE DES SOLS II

CHAPITRE I INTRODUCTION GCI 315 MÉCANIQUE DES SOLS II INTRODUCTION INTRODUCTION PRÉSENTATION: Profeeur : ourad Karray, ing, Ph.D Local : C2-2047 Tél : 821-8000 (62120) Courriel : mourad.karray@uherbrooke.ca Fonction : Profeeur, ingénieur Expérience : Géotechnique

Plus en détail

Supplément du Républicain Lorrain du 9 septembre 2015 - Ne peut être vendu séparément

Supplément du Républicain Lorrain du 9 septembre 2015 - Ne peut être vendu séparément Supplément du Républicain Lorrain du 9 eptembre 2015 - Ne peut être vendu éparément Florent Doncourt UEM UEM_07_xxxx_Logo_coul 19/11/2007 82, bd de Batignolle - 75017 Pari - FRANCE Tél. : +33 (0)1 53 42

Plus en détail

CHARGÉ(E) DE PROJETS D ÉDUCATION AU MOIS DU COMMERCE ÉQUITABLE DE QUÉBEC

CHARGÉ(E) DE PROJETS D ÉDUCATION AU MOIS DU COMMERCE ÉQUITABLE DE QUÉBEC CHARGÉ(E) DE PROJETS D ÉDUCATION AU MOIS DU COMMERCE ÉQUITABLE DE QUÉBEC Mois du commerce équitable de Québec (MceQC) NAVTI Fondation Canad et L AMIE coordonnent la 12 e édition du Mois du commerce équitable

Plus en détail