Évolution vers la RT Christian CARDONNEL CARDONNEL Ingénierie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL CARDONNEL Ingénierie"

Transcription

1 Évolution vers la RT 2012 Christian CARDONNEL CARDONNEL Ingénierie

2 La feuille de route de la réglementation énergétique Programme résidentiel en zone climatique H2b Consommations : Chauffage Eau Chaude Eclairage Auxiliaires

3 Les 3 indicateurs RT 2012 BBio (points) Bilan Bioclimatique TiC ( C) Approche Confort d été Cep (kwh ep/m².an) Consommation d énergie Des caractéristiques minimales à respecter La notion de surface SHON RT (m²) (plus proche de la surface habitable utile)

4 Les 3 conditions RT 2012 BBio < BBio max (points) TiC< TiC ref ( C) Cep<Cep max (kwh ep/m².an) Les valeurs pour le calcul de BBio max, Tic ref, Cep max sont données dans l arrêtért du 27 octobre 2010, en fonction de la zone climatique, altitude, situation CE1/CE2, taille moyenne bâtiment, énergie utilisée.

5 Les caractéristiques minimales RT 2012 Dans le résidentiel : Un ratio mini de baie vitrée de 1 m²pour 6 m²habitable Des ponts thermiques traités < 0.28 W/m²K et ΨL9 < 0.60 Des constructions étanches et contrôlées : I4 < 0.6 en maison individuelle I4 < 1.0 en collectif EnR un minimum de 5 kwhep/m².an en maison individuelle Un équipement de répartition des consommations d énergie..

6 Valorisation Biomasse et réseaux vertueux Pour la Biomasse C = + 30% Pour réseau < 50 g CO2/kWh = +30% Pour réseau de 50 à100 g CO2/kWh = +20% Pour réseau de 100 à150 g CO2/kWh = +10% Pour réseau de > 150 g CO2/kWh = 0%

7 Outil de calcul en ligne Outil de calcul sur

8 RT 2012 & BBio La méthode de calcul

9 Les zones climatiques H2a H1a H1b Des données climatiques au pas horaire pour 8 sites de référence : température extérieure C, HR%, température eau froide C, vitesse de vent m/s, Irradiation Solaire W/m². H2b H1c Plus correctifs de situation : altitude m distance à la mer H2c H3 H2d

10 Energie Solaire Indispensable En France en moyenne 1m²de sol = 1000 à1500 kwh/m².an d énergie solaire 20 à30 fois la consommation RT 2012 de 50 kwh/m².an

11 Energie Solaire indispensable dans le bâtiment Equilibre entre 3 solutions solaires : Le BIOCLIMATIQUE : apport lumineux et d énergie àtravers les baies vitrées et espaces solarisés, avec une gestion des protections La production de CHALEURpour l eau chaude sanitaire et/ou le chauffage/climatisation La production d ELECTRICITEpour aller vers le bâtiment à énergie Positive

12 Bbio Projet Bbio Max Usage Besoin kwh/m² an Coefficient Multiplicateur Bbio Projet U Bbio/m²an Chauffage 15 X 2 30 Climatisation 3 X 2 6 Eclairage 3 X 5 15 Total Bbio Max 60xα Bbio Projet Bbio Max = 60 x α α = correctif situation Bbio Max dépend : zone climatique, altitude, type d usage, taille, CE1/CE2,

13 Bbio Bilan global d une zone Confort, Qualité d air et Eclairage Insufflation DOUBLE FLUX Extraction Ei (W) Hei V vent (m/s) θe C Apports solaires θi Apports internes θs HR % Hes Hem θm Q 4Pa + Qv Inf - Plancher chauffant / rafraîchissant

14 Enveloppe Déperditions et Echanges d énergie Hei (air neuf) θe Hes θi His θs Hms Hem θm Cm

15 Ventilation et Qualité d Air Intérieur Équilibre entre l air entrant et sortant Insufflation* Extraction V vent (m/s) EAN* Qv EAN +/-. Qv Ins. Qv Ext. + gestion éventuelle θe C θi ( C) h (m) Pi (Pa) Q 4Pa + Pe+ Qv Inf + Qv Inf - Q 4Pa - Pe- * EAN ou insufflation

16 Eclairage Naturel & artificiel Équilibre avec la lumière naturelle Ei (W)

17 Modèle ThBCE Gestion précise de la température ambiante Air neuf Hei θi θei Ai + As His θop P Convec OU t i ve Baies θes Hes θs Parois Opaques Hem Hms θm Ai + As P rayonnante Emetteur P (W) θem Cm

18 Exemple de bilan BBio Maison individuelle de 90 m²en zone H2b Besoins de chauffage/climatisation/éclairage Répartition du chauffage/climatisation/neutre Besoin de chauffage kwh/m²short.an Nombre heures de chauffage % Besoin de climatisation kwh/m²short.an 4.05 Nombre heures neutre % Besoin d'éclairage kwh/m²short.an 1.94 Nombre heures refroidissement 293 3% Besoin annuel kwh/m²short.an Nombre total d'heures % BBIO 55 Mois TOTAL Déper kwh AG kwh Bch kwh Bfr kwh Béclairage kwh Bch+Bfr+Bécl kwh

19 Graphique évolution température en début février 35 T=f(t) Te Tch Top Tfr T ( C) Lundi Jeudi Dimanche t (h)

20 Graphique évolution bilan thermique en début février 4000 P=f(t) Deper AG Psys Paccu Puissance w Lundi Jeudi Dimanche t (h)

21 Diagramme de Brager confort thermique ressenti par les usagers Température opérative( C) Tem pérature extérieure ( C)

22 Indicateurs bioclimatiques Impact des apports solaires et lumineux 0 Climatisation Chauffage Eclairage 0 Points BBIO BBIO Projet Sans apports solaires Sans apports solaires et lumineux

23 RT 2012 & Cep La méthode de calcul

24 Cep (kwh ep/m².an) 4 usages de base : Éclairage Eau Chaude Sanitaire Chauffage Climatisation (option) + Auxiliaires -Prod. Électrique (PV < 12) = Cep Conso Énergie Primaire

25 Cep (kwh ep/m².an) Les modulations : Zone Climatique (8 zones) Altitude(3 niveaux) Catégorie CE1 / CE2 Taille moyenne du logement Recours Biomasse ou Réseau Chaleur vertueux Outil de calcul sur

26 Valorisation Biomasse et réseaux vertueux Pour la Biomasse C = + 30% Pour réseau < 50 g CO2/kWh = +30% Pour réseau de 50 à100 g CO2/kWh = +20% Pour réseau de 100 à150 g CO2/kWh = +10% Pour réseau de > 150 g CO2/kWh = 0%

27 Principe de calcul (chauffage) ENERGIE PRIMAIRE Rejet de CO2 Pertes récupérables Conversion Combustible Electricité Besoin Chaleur Génération Stockage Distribution Emission Electricité Auxiliaires

28 Cep Chauffage Besoin de chauffage initial base (BBio) Pertes émission variation spatio-temporelle Pertes de distribution (niveau θ et typologie) Consommations des auxiliaires (pompes & régulation) Apports EnR (Récupérées ou Renouvelables ) Pertes de la génération de chaleur = Cep Chauffage (kwhep/m².an)

29 Cep projet Cep max Usage Consommation kwh/m² an Coefficient Multiplicateur Cep projet kwh ep/m²an Chauffage 14.5 X 1 (ou 2.58) 14.5 Climatisation 0 X 1 (ou 2.58) 0 ECS 28.6 X 1 (ou 2.58) 28.6 Eclairage 3 X Auxiliaires 3.5 X Production PV -5.5 X Total Cep Max 50xβ Cep projet Cep max = 50 x β β = correctif de situation Cep max dépend : zone climatique, altitude, type d usage, taille, CE1/CE2, Contenu GES

30 Prise en compte du PV dans la RT 2012 en résidentiel Avec : Cep < Cep Max Cep base = CCh + CClim + CECS + C Aux + Cecl Et : Cep = Cep base -CPV Cep base + 12 < Cep Max

31 RT 2012 Article 23 Répartition Comptage Dans le résidentiel, une nouvelle obligation : Décomposition (comptage ou répartition) des consommations d énergie par mois et par énergie : Chauffage et Climatisation (si présence) Eau Chaude Sanitaire Prises électriques Autres Approche du contrôle des résultats, informations des usagers Évolution vers la garantie de résultat

32 RT 2012 Articles 53 & 54 par anticipation le label BBC Effinergie Dans le résidentiel, en début 2011, et par anticipation les maitres d ouvrages peuvent justifier du niveau de label BBC Effinergie en respectant les exigences de la nouvelle réglementation RT Attention, il faut tout respecter : le ratio de 1/6, la perméabilité, la répartition des consommations.

33 Un travail en équipe indispensable Maitrise d œuvre et ingénierie = Conception et Conseils Produits Industriels + Entreprises = Mise au point, réglages, entretien = Usagers plus sobres = Construction de Qualité Commissionnement Comportement Citoyen

34 Travaillons ensemble, pour être efficient et gagner le confort durable du bâtiment

35 Outil de calcul en ligne Outil de calcul sur

36 Pour plus d informations : Christian CARDONNEL Tel Fax

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL Enerplan

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL Enerplan Évolution vers la RT 2012 Christian CARDONNEL Enerplan La feuille de route de la 300 Cep en kwh ep / m².an 225 210 150 130 75 0 RT 2005 Elec RT 2005 Gaz RT 2012 BBC RT 2020 BE 50 0 La feuille de route

Plus en détail

Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble?

Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble? Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble? 1 AUJOURD HUI Tout concourt à des solutions efficientes de confort, à faible impact environnemental et au développement durable. 2 La

Plus en détail

RT 2012 : quelles perspectives pour le chauffage à granulés de bois

RT 2012 : quelles perspectives pour le chauffage à granulés de bois : quelles perspectives pour le chauffage à granulés de bois Christophe Lavergne, magazine l installateur Daniel Goupil, ECS ingénierie Thomas Perrissin, ÖkoFEN Production/consommation de granulés en France

Plus en détail

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES LES BÂTIMENTS MÉDITERRANÉENS PERFORMANTS JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES RT 2012 C est quand qu on va où? André POUGET Sommaire Domaine d application 3 exigences de performances globales Coefficient

Plus en détail

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Les Bâtiments Basse Consommation Energétique Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Ph BONNE Responsable Département Energie RT 2000 RT 2005 RT 2012 2020 Historique de la réglementation

Plus en détail

Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés!

Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés! Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés! Damien MONOT Conseiller technique Contexte 1. Contexte mondial - Le réchauffement de la planète - dérèglement

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005 THERMIQUE RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE Construire une maison bien isolée et faiblement consommatrice d énergie est devenu une priorité. Les systèmes constructifs en béton sont d ores et déjà prêts

Plus en détail

Conférence de présentation RT 2012

Conférence de présentation RT 2012 Conférence de présentation RT 2012 Les exigences prévues : La concrétisation du Grenelle Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM DGALN

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Exigences. Conséquences sur les solutions. Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB

Exigences. Conséquences sur les solutions. Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Contexte réglementaire actuel articulation des réglementations

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 : Le cas du logement collectif Ulrich ROCHARD Ingénieur génie climatique / thermicien POUGETS Consultants, Paris Mardi 8 novembre 2011 La RT 2012 : le départ est donné

Plus en détail

La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère

La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère Conférence sur le thème 27de septembre 2010 l'étanchéité à l'air des bâtiments Ministère de l'écologie, du Développement Durable,

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Novembre 2010 REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Adequation email : m.adequation@gmail.com tel : 06 76 45 31 75 LES NOUVELLES RT2012 3 exigences de performances globales Coefficient Bbio remplace de le Ubat

Plus en détail

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement»

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS Labels et RGE «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS RT Bâtiments existants S APPLIQUENT AUX BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS ET TERTIAIRES EXISTANTS À L OCCASION DE TRAVAUX

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB Sommaire 1. Objectifs, méthode d élaboration 2. Exigences et évolutions / RT2005 3. Bbio, Cep, Tic 4. Exigences minimales 5. Synthèse d étude standardisée 6. Calendrier 7. Coût : maison individuelle 8.

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY RT 2012 I. Evolution de la RT 2005 et du label BBC à la RT 2012 Sommaire Les échecs de la RT 2005 Le BBC RT 2012: Les nouvelles obligations Le Bbio Le Cep Le TIC Le Q4 Les nouvelles technologies Suivi

Plus en détail

Les règles de l isolation

Les règles de l isolation 3 Les règles de l isolation Étape 1 : assurer une excellente isolation thermique des parois vitrées et opaques. En plus de jouer un rôle de barrière contre les déperditions thermiques, l isolation des

Plus en détail

CONSTRUIRE SELON LA RT 2012. Les clés pour comprendre la réglementation

CONSTRUIRE SELON LA RT 2012. Les clés pour comprendre la réglementation CONSTRUIRE SELON LA RT 2012 Les clés pour comprendre la réglementation Le Contexte de la réglementation P ortée par les enjeux climatiques et par l engagement de réduire par 4 les émissions de gaz à effet

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE :

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : DOSSIER THÉMATIQUE Mars 2015 TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : Quelles conséquences sur les consommations énergétiques et les caractéristiques bioclimatiques? Le renforcement

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Par François TURLAND & Bernard LORIOT Séminaire Technique UMF Malte Nov.2012 CONTETE Les consommations d énergie en France Industrie 21% Autres 5% Transport 31% Bâtiment

Plus en détail

Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012

Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012 Fédération Française des Tuiles et Briques 17, rue Letellier 75015 PARIS A l'attention de Hervé Pétard Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012 Indice 04 Dossier : n 13E496 Chargé

Plus en détail

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement Cadre réglementaire Rappel : délai d application

Plus en détail

L éclairage face à la RT 2012

L éclairage face à la RT 2012 L éclairage face à la RT 2012 Les enjeux de la réglementation thermique dans le bâtiment Bernard Duval Délégué général de l AFE Colloque REGENT Reims 23 février 2012 L éclairage face à la RT 2012 q Enjeux

Plus en détail

Extrait de la réglementation thermique RT2012

Extrait de la réglementation thermique RT2012 Extrait de la réglementation thermique RT2012 LES EXIGENCES Pour répondre à la RT 2012 il conviendra de respecter 3 exigences : - Bbio > Bbio max - Cep > Cep max - Tic > Tic de référence LE COEFFICIENT

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour décembre 2012 Introduction La règlementation Thermique 2012 est entrée en vigueur en octobre 2011 pour les logements situés en zone ANRU. Elle

Plus en détail

L éclairage face à la RT 2012

L éclairage face à la RT 2012 L éclairage face à la RT 2012 Les enjeux de la réglementation thermique dans le bâtiment Bernard Duval Délégué général de l AFE Colloque ARMIR UTT Troyes 21 février 2012 L éclairage face à la RT 2012 Enjeux

Plus en détail

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires les fenêtres aluminium MILLET & la rt 0 la réponse aux exigences réglementaires La Réglementation Thermique 0 s applique d ores et déjà pour les bâtiments neufs du secteur tertiaire, public et les bâtiments

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE Des équipements performants pour une consommation d énergie réduite Ventilation performante (naturelle, naturelle assistée, simple flux, double flux...) Energies

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2012. sur les bâtiments à usage d habitation

Réglementation thermique RT 2012. sur les bâtiments à usage d habitation Réglementation thermique RT 2012 Présentation générale g centrée sur les bâtiments à usage d habitation 18 janvier 2010 Sommaire - La RT 2012 1. Contexte et généralités 2. Une nouvelle surface : la SHON

Plus en détail

RT 2012. Une nouvelle étape vers l efficience énergétique

RT 2012. Une nouvelle étape vers l efficience énergétique RT 2012 Une nouvelle étape vers l efficience énergétique Introduction - Sommaire Rappels historiques Dates d applications Conditions d applications Les évolutions Les exigences minimales Le calcul thermique

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

RT 2012 et responsabilités

RT 2012 et responsabilités RT 2012 et responsabilités UDAF Valence 24/05/2012 Source :Christian Blachot Architecte Nicolas Estrangin (ADIL Information Energie) 1.MODALITÉS TECHNIQUES 24/05/2012 RT2012 et responsabilités 2 Objectifs

Plus en détail

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire?

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Olivier Servant Directeur des marchés Saint Gobain Habitat Le contexte énergétique et environnemental

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012

La Réglementation Thermique 2012 La Réglementation Thermique 2012 La réglementation thermique 2012 ou RT 2012 est le fruit d une réflexion de deux ans des acteurs des différents secteurs du bâtiment, faisant suite au dernier Grenelle

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour août 2013 Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise - TD Introduction La règlementation Thermique 2012 s applique à tous les logements

Plus en détail

FRARU. Atelier 4. Quelques réflexions sur l évolution de l énergétique des bâtiments en climat méditerranéen. Marseille - 29 avril 2008

FRARU. Atelier 4. Quelques réflexions sur l évolution de l énergétique des bâtiments en climat méditerranéen. Marseille - 29 avril 2008 FRARU Atelier 4 Quelques réflexions sur l évolution de l énergétique des bâtiments en climat méditerranéen Marseille - 29 avril 2008 Bernard SESOLIS TRIBU ÉNERGIE 206, rue de Belleville 75020 PARIS Consommations

Plus en détail

Président d EnR Concept Vice-président d ENERPLAN

Président d EnR Concept Vice-président d ENERPLAN RT2012 Jérôme Alba Président d EnR Concept Vice-président d ENERPLAN 100 Evolution des consommations d'énergie chauffage et ECS en résidentiel 90 80 EnR Gaz Nat. 70 Electricité 60 50 40 30 20 10 0 1950

Plus en détail

T. BONNARDOT 17/12/2010

T. BONNARDOT 17/12/2010 CYTHELIA Conseil & Expertise La Maison ZEN 350, route de la traverse 73 000 MONTAGNOLE Tel +33 (0) 4 79 25 31 75 www.cythelia.fr SARL au capital de 140 000 - RCS Chambéry B 393 290 937 - APE 7219 Z RT

Plus en détail

GUEGUEN - PERENNOU SYNTHESE RT2012

GUEGUEN - PERENNOU SYNTHESE RT2012 SYNTHESE RT2012 ConformÄment Å l'article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d'änergie primaire des bçtiments neufs Å un maximum de 50 kwhep/(mé.an) en moyenne.

Plus en détail

Conférence consultative RT 2102. 20 Octobre 2010. Méthode et impact sur la conception. J.R. Millet CSTB PAGE 1

Conférence consultative RT 2102. 20 Octobre 2010. Méthode et impact sur la conception. J.R. Millet CSTB PAGE 1 Conférence consultative RT 2102 20 Octobre 2010 Méthode et impact sur la conception J.R. Millet CSTB PAGE 1 Exigences et méthode Exigences sur le bâti (Bbio), les consommations (Cep) le confort thermique

Plus en détail

OBJECTIF. Cette étude a été réalisée avec l autorisation du Ministère (DHUP).

OBJECTIF. Cette étude a été réalisée avec l autorisation du Ministère (DHUP). OBJECTIF Evaluation des adaptions techniques et des écarts économiques résultant de l application de la nouvelle réglementation RT2012 à une opération bénéficiant aujourd hui du label BBC 2005 Effinergie.

Plus en détail

PRESENTATION de la RT 2012

PRESENTATION de la RT 2012 INFORMATION RT 2012 PRESENTATION de la RT 2012 Thierry MOUGE 06/04/2011 INTRODUCTION La RT 2012 sera applicable à partir du 28 Octobre 2011 pour certains bâtiments. Cette présentation a pour but de vous

Plus en détail

Les indices d une révolution

Les indices d une révolution RT 2012 Les indices d une révolution ÉRIC FeLICE [1] La RT 2012, en rendant obligatoire la conception bioclimatique des bâtiments, bouleverse les règles de construction. Le recours aux énergies renouvelables

Plus en détail

Les labels énergétiques des bâtiments

Les labels énergétiques des bâtiments Document n 2010-06-25, BBC Les labels énergétiques des bâtiments 1 Sommaire Introduction Rappels Les critères évalués Les repères énergétiques Exemple de réalisation RT 2005 Les exigences De la RT 2005

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 Stéphane GIRAULT Études de conception en génie climatique et électricité Audits énergétiques Études

Plus en détail

L application de la réglementation thermique RT 2012

L application de la réglementation thermique RT 2012 L application de la réglementation thermique RT 2012 Présentation du 30 mai 2013 à l ASDER Alain GUILLOT Service Habitat et Construction de la DDT Savoie 1 La réglementation RT 2012 à compter du 1 er janvier

Plus en détail

RT 2012 RT 2012. Réglementation thermique. structure en acier. Réglementation thermique. et bâtiments à

RT 2012 RT 2012. Réglementation thermique. structure en acier. Réglementation thermique. et bâtiments à Réglementation thermique RT 0 et bâtiments à structure en acier Réglementation thermique Textes, dates de mise en application et attestations Textes de référence : Décret n 00-69 du 6 octobre 00 relatif

Plus en détail

RÉCAPITULATIF STANDARDISÉ D'ETUDE THERMIQUE Réglementation Thermique 212 14/5/214 - Cadre standard de présentation du «Récapitulatif Standardisé d'etude Thermique RT212» - v1.8.4-8e4f5ff31f414e7acc8f4918b72b34713299727

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 22 octobre 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 9 sur 170 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique 10 avril 2013 ROGER Marie-Christine Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation de la construction DGALN/DHUP/QC Le contexte

Plus en détail

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC Les grands principes de la RT2012 - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC CERQUAL Direction des Etudes et Recherches Septembre Octobre 2011 1 Les textes et le calendrier

Plus en détail

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 Réglementation thermique 2012 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 La règlementation thermique 2012 (RT2012) - Plan 1 RT2012 : Généralisation des principes

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 TECHNIQUE CONSTRUCTION PARIS ILE-DE-FRANCE 15 novembre 2010 Réglementation Thermique 2012 Ce qu il faut retenir La nouvelle réglementation thermique RT 2012 s appliquera à partir de la fin de l année 2011.

Plus en détail

Conférence de présentation RT 2012

Conférence de présentation RT 2012 Conférence de présentation RT 2012 Illustrations des exigences en immeuble collectif Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM DGALN

Plus en détail

COTITA Viser la performance énergétique par la construction bois 2 décembre 2010 - Riom

COTITA Viser la performance énergétique par la construction bois 2 décembre 2010 - Riom COTITA Viser la performance énergétique par la construction bois - Riom Une réglementation vers des bâtiments basse consommation puis des bâtiments 27 septembre à énergie 2010 positive Ministère de l'écologie,

Plus en détail

La réglementation thermique 2012. Bienvenue à toutes et tous.

La réglementation thermique 2012. Bienvenue à toutes et tous. Bienvenue à toutes et tous. Programme de la session RT2012 : - Historique de la réglementation. - Pourquoi cette RT2012. - Qu est-ce que l énergie primaire? - A qui s applique cette RT2012 et à quelle

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Journée Adhérents AIDELEC 18/11/2011 Présentée par : Caroline Dreumont BE thermique EN&CO Jean-Luc Bonnot - BE Fluides RUBIN VARREON 1 Plan de présentation Le bâtiment

Plus en détail

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E BBC-EXPERTISE Expert en Rénovation Enérgétique Certifié 1 Présentation Prestations [BBC-EXPERTISE] CHANGEMENT DE DESTINATION

Plus en détail

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 La réglementation thermique 2012 réunion régionale de l'association des Ingénieurs Hospitaliers de France Centre Hospitalier Esquirol à Limoges 8 avril 2011 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

Marché. LE CALEnDRIER. LEs CARACTÉRIsTIqUEs MInIMALEs (non EXHAUsTIVEs) DE LA RT 2012. LEs 3 InDICATEURs DE LA RT 2012. ATTEsTATIons : nouveautés 2012

Marché. LE CALEnDRIER. LEs CARACTÉRIsTIqUEs MInIMALEs (non EXHAUsTIVEs) DE LA RT 2012. LEs 3 InDICATEURs DE LA RT 2012. ATTEsTATIons : nouveautés 2012 Marché Info réglementation rt 2012 GÉnÉRALITÉs LE CALEnDRIER 1 er janvier 2013 : Mise en application à tous les permis de construire (maisons individuelles et logements collectifs). LEs 3 InDICATEURs DE

Plus en détail

Isolation et confort thermique

Isolation et confort thermique Réglementation / Isolation et confort thermique Isolation et confort thermique Réglementation Soigner l isolation thermique et hygrothermique d un bâtiment a un double effet : assurer un confort d utilisation

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL. en 8 points

RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL. en 8 points RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL en 8 points La réglementation thermique RT 2005 s inscrit dans la continuité de la RT 2000 avec des performances requises en termes de consommation

Plus en détail

MÉMENTO RT 2012 ANTICIPER ET MAÎTRISER LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012

MÉMENTO RT 2012 ANTICIPER ET MAÎTRISER LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Photographe : DR Technal 5271.001 TECHNAL - 1er trim. 2011 - C11T0003 - Photos et document non contractuels MÉMENTO RT 2012 ANTICIPER ET MAÎTRISER LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 11T0003_MementoThermique_2.indd

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Besançon JNL 2012 1 er et 2 octobre 2012

AVERTISSEMENT. Besançon JNL 2012 1 er et 2 octobre 2012 AVERTISSEMENT Ces diapositives constituent le support d une conférence Ils ne peuvent être dissociés du discours des conférenciers des JNL de Besançon (2012) Besançon JNL 2012 1 er et 2 octobre 2012 1

Plus en détail

Matinée technique RT 2012, l'enjeu de la gestion d'éclairage

Matinée technique RT 2012, l'enjeu de la gestion d'éclairage Matinée technique RT 2012, l'enjeu de la gestion d'éclairage RT 2012, L enjeu de la gestion d éclairage 1 18 février 2010! Evolutions RT2005 / RT2012 & Gestion de l éclairage TCHANG Nathalie Directrice

Plus en détail

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012 RT 2005 Maison BBC RT 2012 Maison Passive Avec le guide pratique de la RT2012, appréhendez la nouvelle règlementation thermique en vigueur pour les maisons individuelles depuis le 1er janvier 2013. Principes

Plus en détail

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments?

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments? Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement Hôtel de la Région Rhône-Alpes Sylvain Charlot 27 avril 2012 Une RT2012 pour quels bâtiments? Les orientations de la RT2012 Les bâtiments visés Tous

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 Réglementation Thermique 2012 2010 SOURCE D IFORMATIO Cette note de veille réglementaire a été établie à partir du décret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et à la

Plus en détail

Le triple vitrage. Le salon du bâtiment passif 9 & 10 décembre, Paris. Bruno Carrel

Le triple vitrage. Le salon du bâtiment passif 9 & 10 décembre, Paris. Bruno Carrel Le triple vitrage Le salon du bâtiment passif 9 & 10 décembre, Paris Bruno Carrel 1. Rappels 2. Parois vitrées et parois opaques 3. Vitrer plus large 4. SGG PLANITHERM LUX 5. Conclusion Le rayonnement

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les pompes à chaleur pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex

Plus en détail

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX Je soussigné(e) : Représentant(e) de la société Située à : Numéro Voie Lieu-dit Localité Code postal : ---- BP

Plus en détail

Le Grenelle de l environnement Les évolutions réglementaires dans le bâtiment résidentiel vers le BBC & BEPOS

Le Grenelle de l environnement Les évolutions réglementaires dans le bâtiment résidentiel vers le BBC & BEPOS Le Grenelle de l environnement Les évolutions réglementaires dans le bâtiment résidentiel vers le BBC & BEPOS Le bâtiment et ses usages Ce qui y rentre : Impact du climat Air neuf, extérieur Eau potable

Plus en détail

ENERGETIQUE DU BATIMENT

ENERGETIQUE DU BATIMENT LP MIE Module UE2 2B-CEE Energétique du bâtiment I. INTRODUCTION : ENERGETIQUE DU BATIMENT Prenons l exemple d un bâtiment en hiver pour lequel on souhaiterait obtenir une température intérieure de 18

Plus en détail

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? Pour réduire les déperditions de chaleur Améliorer l efficacité énergétique Faire des économies d énergie Réduire les flux d air non maîtrisés Améliorer

Plus en détail

RT 2012 L essentiel des solutions Delta Dore

RT 2012 L essentiel des solutions Delta Dore L essentiel des solutions Delta Dore Affichage des s Gestion du chauffage Ce qu il faut retenir un nouveau challenge pour toute la filière du bâtiment La RT (réglementation thermique) 2012 vise à limiter

Plus en détail

Concours 2012 «Bâtiments basse consommation d énergie en Languedoc-Roussillon»

Concours 2012 «Bâtiments basse consommation d énergie en Languedoc-Roussillon» Concours 2012 «Bâtiments basse consommation d énergie en Languedoc-Roussillon» Céline VACHEY ADEME 1er décembre 2011 Quel bilan depuis 2007? 240 dossiers déposés 95 lauréats Tertiaire (36) Associations

Plus en détail

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment 1 Atelier: Conception d un bâtiment adapté à son climat Le confort d été dans la RT 2012 Dominique CACCAVELLI CSTB 2 RT 2012 : les trois exigences de performance globale Exigence d efficacité énergétique

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS. Après le 01/01/1948

LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS. Après le 01/01/1948 LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS Concerne les bâtiments terminés Après le 01/01/1948 Vendredi 24 avril 2009 ASTI 38950 St Martin le Vinoux a.s.t.i@orange.fr Gérard Maubleu le 20/04/2009

Plus en détail

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95)

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) RT 2012 : Outil majeur de l application du Grenelle pour le secteur du Bâtiment But : Limiter les consommations énergétique des bâtiments neuf. La RT 2012 impose

Plus en détail

L essentiel de La Rt 2012

L essentiel de La Rt 2012 L essentiel de la RT 2012 Philippe Leblond L essentiel de la RT 2012 Obligations et mise en œuvre de la réglementation thermique 2 e édition À tous ceux qui m ont soutenu, sans les citer pour n oublier

Plus en détail

Construire et rénover des logements BBC effinergie

Construire et rénover des logements BBC effinergie Construire et rénover des logements BBC effinergie Lundi 8 décembre 2008 1 Construire et rénover des logements BBC effinergie 1. Généralités Contexte réglementaire Rappels thermiques Synthèse 2. Etat des

Plus en détail

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 MAITRE D OUVRAGE CHB - COOP HABITAT BOURGOGNE 69 Avenue Boucicaut 71100 CHALON SUR SAÔNE Tél : 03 85 46 16 63 - Fax : 03 85 46 55 32 ARCHITECTE NAOS ATELIER D ARCHITECTURE

Plus en détail

RT2012 études de cas

RT2012 études de cas RT2012 études de cas 14/02/2011 Salon BlueBat Lyon Contact: Nathalie TCHANG Directrice adjointe 206 rue de Belleville / 75020 PARIS Tél. : 01.43.15.00.06 / Fax : 01.43.15.01.80 e-mail : mail@tribu-energie.fr

Plus en détail

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires Vous devez fournir les attestations de PC et de fin de travaux Attestation au depôt de pc : 1 Votre extension doit respecter les exigences de la élément par élément Attestation fin de travaux : Cette attestation

Plus en détail

L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment

L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment Travaux Dirigés 05 Le chauffe-eau solaire Filière Scientifique - Option Sciences de l Ingénieur LYCEE PAPE-CLEMENT - PESSAC 1 Lycée Pape CLEMENT

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION Réglementation RT 2012 : nouveaux mécanismes et principales différences par rapport à la RT 2005 Jean-Pierre BARDY Sous-directeur de la qualité et du développement durable

Plus en détail

LYON CONFLUENCE Ilot A Saône Park Nexity Apollonia

LYON CONFLUENCE Ilot A Saône Park Nexity Apollonia LYON CONFLUENCE Ilot A Saône Park Nexity Apollonia Le programme 200 appartements SHON estimée à 18000 m² SHAB estimée à 14750 m² 8 Bâtiments R + 6 à 7 Maitrise d œuvre Architectes : Tania CONCKO Fabrice

Plus en détail

Marché. Les caractéristiques minimales (non exhaustives) Le calendrier. les 3 indicateurs de la RT 2012. les 3 conditions de la RT 2012

Marché. Les caractéristiques minimales (non exhaustives) Le calendrier. les 3 indicateurs de la RT 2012. les 3 conditions de la RT 2012 Marché Info réglementation RT 2012 généralités Le calendrier 1 er janvier 2013 : Mise en application à tous les permis de construire (maisons individuelles et logements collectifs). les 3 indicateurs de

Plus en détail

Calendrier d application de la RT2012

Calendrier d application de la RT2012 Les atouts de la PAC pour répondre à la RT 2012 : systèmes pris en compte par la réglementation et impacts sur leurs niveaux de performance. 10 février 2012 Valérie Laplagne Responsable ENR - UNICLIMA

Plus en détail