L avenir du territoire. se prépare aujourd hui. Communes. Notre série : VISION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L avenir du territoire. se prépare aujourd hui. Communes. Notre série : VISION"

Transcription

1 CdC Contact Info LE MAGAZINE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU BASSIN DE MORTAGNE-AU-PERCHE L avenir du territoire e prépare aujourd hui >>> Un Plan local d Urbanime Intercommunal (PLUI) et en cour d élaboration. Il appliquera dè 206. Ce document qui et l affaire de tou va permettre de définir le grand enjeux de demain et deiner un avenir durable pour le bain de vie de Mortagne-au-Perche. P.4 Notre érie : VISION Commune DÉCEMBRE 203 p. 7 à 0

2 CdC Contact Sommaire DÉCEMBRE Pay du Perche ornai Dan l Actu Viion commune Économie Élection municipale Équipement culturel Saion culturelle Arrêt ur image 203 p. 3 Il fédère le collectivité territoriale p. 4 à 6 Territoire : le futur PLUI appliquera en 206 Internet : le haut débit pour tou par atellite p. 7 à 0 Courgeon Parfondeval Réveillon Villier-ou-Mortagne p. Gro plan ur «La tuile de boi» p. Le nouvelle règle p. 3 La médiathèque de Pervenchère rejoint la CdC p. 4-5 Et i on ortait ce oir! p. 6 La biennale régale le public GRDF partenaire de la Banque Alimentaire CdC L interview du préident L'année 203 a été marquée par l'élargiement de la CdC à 7 nouvelle commune. Quel regard portez-vou ur cette évolution? Bellavillier, Coulimer, Montgaudry, Pervenchère, Saint-Aquilin de Corbion, Saint-Jouin de Blavou et Saint- Martin de Pézerit, qui nou ont rejoint au er janvier 203, ont immédiatement et trè naturellement trouvé leur place parmi nou. Le nouveau périmètre de notre CdC forme un bain de vie trè cohérent. Nou avion d'ailleur déjà de projet en commun, comme par exemple le pôle de anté, qui aura pluieur antenne ur notre territoire dont une à Pervenchère. L'arrivée de ce nouvelle commune et intervenue jute au bon moment puique nou venon d'engager une réflexion collective ur l'avenir de notre territoire. Vou voulez parler du Plan Local d'urbanime Intercommunal (PLUI) et du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT)? En quoi cela conite-t-il? C'et un exercice exigeant et trè fédérateur qui nou oblige à réfléchir tou enemble aux beoin de notre territoire pour le 5/20 an à venir : le PLUI à l'échelle de la Communauté de commune, le SCOT plu largement à l'échelle du Perche. Concrètement, cela conite à élaborer un projet d'organiation du territoire qui permette de répondre aux différent enjeux, qu'il 'agie de développer le activité économique, de pourvoir à la demande en matière d'habitat et d'équipement public, d'organier le déplacement mai aui de mettre no reource et notre patrimoine en valeur et de préerver le epace naturel. Finalement il 'agit de jeter le bae d'un projet de développement? C'et exactement ça. La miion de élu, c'et à la foi d'avoir de projet concret répondant aux beoin immédiat et, dan le même temp, de mener une réflexion à plu long terme comme nou le faion à traver cette démarche. L'objectif du PLUI et du SCOT, c'et de promouvoir un développement équilibré et cohérent de notre territoire qui anticipe ur le attente de la population et e beoin à venir. N oubliez pa notre ite internet Directeur de la publication : Jean Claude LENOIR Édition : Bernard Bramoullé - Agence Bramoullé Communication Tél : Conception, mie en page et impreion : Imprimerie de Montligeon, ZA Le Gaillon Bellevue, 6400 Saint-Hilaire-le-Châtel. Tél : Jean Claude Lenoir Préident de la CdC du Bain de Mortagne Élection municipale de 23 et 30 mar prochain : nouvelle règle Voir ce qui change en page de ce numéro. 2 CdC Contact - DÉCEMBRE 203

3 dan l actu Territoire Le Pay du Perche ornai fédère le collectivité LE PAYS EST L INSTANCE QUI REGROUPE L ENSEMBLE DES COLLECTIVITÉS DU PERCHE ORNAIS ET FORMALISE LEURS PROJETS COMMUNS. UN RÔLE ESSENTIEL AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT LOCAL. L équipe technique En 203, la notion de «Pay» et déormai bien établie. Pour autant, le grand public n appréhende pa forcément ce que recouvre cette appellation. Le Pay du Perche ornai et un yndicat mixte. Il e compoe aujourd hui de commune et ept communauté de commune. «Je définirai le Pay comme une fédération de collectivité qui met en forme le action commune de développement voulue par le élu pour le territoire. Le Pay et l interlocuteur qui va identifier le projet prioritaire, chercher le financement, apporter du outien technique ou encore mutualier le moyen», explique Julie Aubry, la directrice. Depui 200 et l élargiement de compétence, le Pay du Perche ornai a vu e miion ortir du eul cadre touritique, vecteur premier de a création. Le thématique de travail portent ur l agriculture, la forêt, l environnement, l artianat, le commerce, le entreprie, le ervice à la peronne, l inertion ociale, la culture et le patrimoine, an oublier bien ûr la mie en valeur touritique du Perche. En 20, une nouvelle compétence a été tranférée au yndicat : l élaboration du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT). Le Pay du Perche ornai, qui n a pa de ficalité propre, fonctionne avec le cotiation verée par le collectivité et le ubvention de partenaire régionaux tel que le Coneil Général de l Orne ou la région Bae-Normandie. Avec on logan «Le Perche accueillant par nature», le Pay du Perche ornai met depui de année toute on expertie au ervice de l accueil, la réuite, et l épanouiement de population aini que la découverte et l aménagement d un territoire en pleine évolution. Autour de la directrice Julie Aubry (à droite), pluieur chargé de miion interviennent dan diver domaine. De gauche à droite : Chritian Pytel (tourime), Mathilde Guyon (tagiaire SCOT), Claire Vaillant (aitante de getion), Maxime Rochelle (aménagement), Caroline Foucault (ervice à la population), Emmanuel Moulin (LEADER). Abente ur la photo : Dominique Guyot (ecrétaire). Le Pay du Perche ornai et intallé dan l ancien palai de jutice, 8 rue du Tribunal à Mortagne-au- Perche. Tél Courriel : Le chiffre 967 Le développement du tourime a été l axe autour duquel le élu ont commencé à travailler enemble. En 967, le Syndicat Intercommunal de Développement du Tourime dan le Perche (SIDTP) voit le jour. Une vingtaine de commune e regroupent autour de la création d un centre équetre à la Chapelle- Montligeon. Ce premier projet era l acte fondateur à partir duquel e déclinera peu à peu la notion de Pay. Vou en avez entendu parler Voici quelque exemple d action, d accompagnement ou de doier porté avec uccè par le Pay du Perche ornai. Pôle d excellence rurale : le doier dépoé en 200 a été retenu par l Etat de ubvention ont été accordé à pluieur projet important pour le développement du Perche : la maion de ervice public à Mortagneau-Perche, le pôle de anté du Bain de Mortagne-au-Perche et on réeau, quatre télécentre, etc. La Voie Verte : de ubvention ont été obtenu pour l aménagement de la voie entre Condéur-Huine et Alençon. Soit 67 km dédié aux cyclite et marcheur. Le contrat de Pay : pour , le Pay Perche ornai et vu octroyer par l Etat et la Région une enveloppe de plu de,5 million. Cette omme a permi d aider au financement de projet prioritaire comme : la médiathèque de Mortagne-au-Perche, le Pôle de anté, le projet de foyer de jeune travailleur ou celui du kate parc du Val d Huine. Leader : le Pay du Perche ornai comme on homologue eurélien bénéficie de fond européen detiné à outenir le projet innovant en faveur de l accueil de nouveaux actif ur le territoire. Mai aui : Le café de pay pour outenir le commerce de proximité. Perch Sezam et on pa jeune. Le forum de la petite enfance qui raemble le tructure d accueil. Le prêt de deux roue pour faciliter le retour à l emploi. Orne Initiative, pour le créateur et repreneur d entreprie. Le microcrédit peronnel, pour aider le peronne exclue du ytème de crédit claique. CdC Contact - DÉCEMBRE 203 3

4 dan l actu UnPLUI: Aménagement du territoire UN PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL (PLUI) EST ACTUELLEMENT EN COURS D ÉLABORATION. CE DOCUMENT S APPLIQUERA SUR L ENSEMBLE DU TERRITOIRE COMMUNAUTAIRE AU PREMIER SEMESTRE 206. Depui plu d un an, le bureau d étude Cittanova travaille avec l enemble de élu et le partenaire aocié (Parc Naturel, chambre d agriculture, chambre de commerce, etc.) afin d etimer de façon trè précie le beoin du territoire à l horizon de 5 prochaine année. La finalité d un PLUI conite à claer l enemble de parcelle du territoire en zone urbaine, agricole, naturelle ou à urbanier afin de définir le ecteur contructible ou non aini que le règle d'aménagement qui 'y appliquent. «Nou avon établi un diagnotic en partant d un état de lieux du territoire et de dynamique qui la compoent», précie Maxime Rochelle, chargé de miion Aménagement au ein de la Communauté de Commune. Afin de donner la parole à tout le monde, la CdC a été découpée en ix ecteur géographique. Une commiion de uivi préidée par Pierre Bequet, vice-préident chargé de l urbanime, fait le lien entre le différent ecteur et le délégué. Depui le début de l année, ix équence de réunion ont été organiée, oit plu de 30 réunion pour aocier au mieux le élu à la démarche et contruire * Le thème abordé : Patrimoine, habitat, activité économique, équipement et déplacement, agriculture et epace agricole, payage et environnement. enemble le projet. Le atelier thématique* du moi de juin avec de quetionnaire ciblé ont notamment trè bien marché. Maxime Rochelle à nouveau : «Ce rencontre ont été trè Vou avez de quetion? N héitez pa à contacter : Maxime Rochelle à la CdC du Bain de Mortagne. Tél pour répondre aux beoin de tou Le élu locaux e ont beaucoup impliqué dan le atelier thématique, comme ici en juin à Soligny-la-Trappe. importante pour le bureau d étude. A chaque foi, nou avon récolté beaucoup d information venant du terrain. J ai contaté que la parole e libérait plu facilement lor de ce rendez-vou en petit groupe. Nou avon vraiment pu cibler le attente de élu en matière d aménagement de l epace». Le 6 mai dernier, à l iue du diagnotic, une ynthèe avec de hypothèe de développement a été préentée au bureau communautaire. Prochaine étape : l élaboration du Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD). Il doit fixer le Vou pourrez vou exprimer a population et aociée à la réaliation du PLUI par le biai de réunion publique régulière et ouverte à Ltou. La première et déroulée le 7 octobre au Carré du Perche à Mortagne. Un econd rendez-vou et programmé au même endroit le jeudi 9 décembre à 8h30. Il agit de moment d échange ou chacun peut librement exprimer. Pour permettre au plu grand nombre de e tenir informer ur l évolution du PLUI, une expoition e tiendra tout au long de l'élaboration du projet. Vou pouvez également venir conulter le document relatif au PLUI au iège de la CdC aini que dan vo mairie afin, i vou le ouhaitez, d'annoter vo obervation dan le regitre de concertation ouvert à cet effet. Enfin, le information ont également en ligne ur le ite internet de la CdC : Saint-Hilaire/ Sainte-Céronne montrent la voie Sur le 33 commune compoant la CdC du Bain de Mortagne, quatre eulement dipoaient en 203 d un document d urbanime. L'approbation du PLUI de commune de Saint-Hilaire-le-Châtel et Sainte-Céronne-lè-Mortagne ouvre la voie d'un urbanime communautaire permettant de répondre aux beoin de tou à une échelle adaptée. Tout récent (octobre 203), celui-ci era intégré au futur projet à l'échelle de 33 commune de la CdC. grande orientation du PLUI et le objectif à atteindre en matière de logement, de développement économique, de déplacement, de getion économe de l'epace, de prévention de rique ou bien encore pour la préervation du patrimoine, qu'il oit naturel ou bâti. Le PADD devrait être validé au début du moi de janvier 204. Prè de 300 peronne ont aité à la première réunion publique à la mi-octobre. D é l a i d e r é a l i a t i o n d u P L U I 3 6 m o i Étape Diagnotic PADD Règlement Orientation Arrêt du projet Approbation Total / Zonage d'aménagement et réception du PLUI et de Programmation de avi Délai 8 moi 7 moi 7 moi 2 moi 0 moi 2 moi Date Octobre 20 Juin à Avril à Décembre à Février à Décembre à préviionnelle à mai 203 janvier 204 octobre 204 janvier 205 novembre 205 janvier moi 4 CdC Contact - DÉCEMBRE 203

5 dan l actu Un Urbanime SCOT en cour UN SCHÉMA DE COHÉRENCE TERRITORIALE (SCOT) ENTRERA EN APPLICATION DÉBUT 207. LE PAYS DU PERCHE ORNAIS EST CHARGÉ DE SON ÉLABORATION. D epui le Grenelle de l'environnement, le collectivité territoriale ont fortement incitée à e lancer dan la réaliation d un Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) d ici 207. A cette date, an SCOT, il deviendra impoible d ouvrir de nouvelle zone à l urbaniation. Le territoire era figé. Voilà pourquoi le Pay du Perche ornai a commencé à travailler ur ce document d urbanime qui va mettre en cohérence le politique de contruction et d aménagement de l epace de différente intercommunalité (7 CDC) compoant le Perche. Il agit de définir un véritable projet collectif pour le 5 à 20 prochaine année. Le périmètre du SCOT a été arrêté en eptembre 20. Il englobe le commune du Perche Le SCOT englobe le commune du Perche ornai. Ici le Pin-la-Garenne. ornai. Début 203, la phae de diagnotic a débuté. Six groupe de travail thématique compoé de délégué de commune, de repréentant de ept CdC, de partenaire tel que le Parc Naturel Régional du Perche, Orne Habitat, etc. ont été contitué. L idée et de faire reortir le enjeux pour l avenir et contruire peu à peu le projet. Une large place a été donnée à la concertation. Aini un regitre et à la dipoition du public aux iège du Pay et de Communauté de Commune pour permettre à chacun de prendre connaiance du projet et faire connaître on avi. La finaliation du diagnotic et attendue pour début de 204. A cet effet, une réunion publique era organiée pour permettre à la population de participer au diagnotic du SCOT et à la définition de enjeux. D ore-et-déjà, il et poible de uivre l'élaboration du SCOT à partir de document mi en ligne à l'adree uivante : D ici 207 Habitat Élaboration du diagnotic Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) L 205 Document D Orientation et d Objectif (DOO) et mie à l arrêt du projet SCOT 206 Enquête publique pui approbation du SCOT OPAH devient plu attractive A L ÉTÉ 203, LES CRITÈRES DE L OPAH ONT ÉTÉ ASSOUPLIS. D epui le début de l année 20, une Opération Programmée d Amélioration de l Habitat (OPAH) a été lancée. Son but : lutter contre l habitat dégradé, aider à la rénovation thermique de logement et favorier la vie de peronne âgée en adaptant leur domicile à la perte d autonomie, développer l offre de logement locatif dan le bourg doté de ervice. L OPAH et coordonnée par le Pay du Perche ornai et mie en œuvre ur le territoire de ix Communauté de Commune*. Cette initiative et animée par l ARIM de Pay normand qui aure le montage de doier pour le propriétaire occupant et bailleur éligible. Depui le er juin 203, le plafond de reource pour le propriétaire occupant ont été relevé. Déormai, 50 % de la population du Perche peut prétendre à l OPAH. Le propriétaire occupant dipoant d un bien en milieu rural ont particulièrement ciblé. Il faut donc e reneigner, car le aide octroyée peuvent atteindre 50 % du montant de travaux à effectuer (voire plu uivant le doier). L OPAH e pouruit encore juqu en fin d année 204. Elle et financée par l État, le Coneil général et la Communauté de Commune. De permanence ont organiée à la CdC du Bain de Mortagne-au-Perche par Sarah Barbey, coneillère ARIM, le 3e mardi du moi de 4h30 à 6h30 à Mortagne-au-Perche et le er mercredi du moi de 4h à 6h à la Médiathèque de Pervenchère. * CdC du Bain de Mortagne-au-Perche, du Haut Perche, du Pay Bellêmoi, du Pay de Longny, du Perche rémalardai, du Perche ud Elle e rend également à domicile ur rendez-vou. (Contact : CdC Contact - DÉCEMBRE 203 5

6 dan l actu Nouvelle technologie Le haut débit pour tou par atellite Saint-Jouin de Blavou, commune pilote C EST POUR RÉPONDRE À L IMPATIENCE DES HABITANTS DU MONDE RURAL PRIVÉS DU HAUT DÉBIT QU UNE SOLUTION EST AUJOURD HUI PROPOSÉE PAR LE BIAIS DU SATELLITE D EUTELSAT. LA COMMUNE DE SAINT-JOUIN DE BLAVOU A INAUGURÉ CETTE FORMULE PERFORMANTE ET PEU COÛTEUSE. EXPLICATIONS. Le atellite propoe du haut débit juqu à 20 Mbit/ et permet d accéder aux offre triple play (téléphone, TV et Internet). Le numérique et devenu un enjeu vital pour le territoire. La demande et telle que le élu en ont fait une de leur priorité. Aini Jean Claude Lenoir, énateur-maire de Mortagne-au- Perche, a été enibilié au problème au cour de réunion auxquelle il a participé dan le cadre de la commiion de affaire économique du Sénat. Que dit-il : «Il exite à préent une technologie en meure de répondre à l attente de population qui ont retée à l écart du haut débit. Le atellite leur offre en effet une olution immédiate, performante et peu coûteue, grâce à KA-SAT, le nouveau atellite haut débit d'eutelat. Finie le zone blanche, fini le temp de latence. Où que l on oit ur le territoire, on peut maintenant e connecter juqu'à 20 méga et télécharger un film quaiment en temp réel grâce au Juqu'à la fin de l'année, chacun pouvait venir en mairie de Saint-Jouin de Blavou e rendre compte de performance déormai offerte par le haut débit atellitaire. atellite. Le tout pour un prix d'abonnement équivalent à l'adsl». Le dirigeant d'eutelat lui ont propoé de venir dan l'orne faire une démontration de performance offerte par ce atellite haut débit. «Nou avon retenu la commune de Saint-Jouin de Blavou. Elle et aini la première commune en Bae- Normandie à 'incrire dan le programme national d Eutelat - Devenez un Cyber Maire -». Depui la fin juin et pendant ix moi, cette mairie a bénéficié gratuitement d un accè à Internet par le nouveau atellite KA-SAT lancé voici deux an. Le 24 juin dernier, Bruno Jambon, directeur commercial d Eutelat France a expliqué que le atellite pouvait déormai répondre «de façon complémentaire» à l attente de 7 % de foyer ornai en ouffrance avec Internet. Pour a part, Jérôme Nury, préident de la commiion de l économie et de l aménagement du territoire au coneil général de l Orne, a annoncé que grâce à l engagement financier du Département, l équipement néceaire pour accéder au haut débit atellitaire (achat et intallation de la parabole) erait quaiment pri en charge (voir le modalité d aide ci-deou). Cet effort incrit dan le cadre du Plan Numérique Ornai (PNO) qui a pour objectif de réduire la fracture numérique, conforter l attractivité de territoire et développer de nouveaux uage. De aide pour le particulier Le 24 juin, une réunion 'et tenue à Mortagne pour préenter aux élu du Perche le Plan Numérique Ornai (PNO), qui prévoit un déploiement progreif du Trè Haut Débit. Pour faire monter en débit l enemble du territoire, pluieur technologie eront mie en œuvre, elon le beoin réel, le infratructure déjà exitante et la configuration géographique : fibre optique, ADSL par le cuivre, boucle locale radio, wimax, atellite Le élu Percheron lor de la préentation du Plan Numérique Ornai. Parce qu il ont trop éloigné de centraux et de ou-répartiteur téléphonique, certain foyer n auront pa accè à la fibre optique d'ici à Mai il peuvent dè à préent obtenir un haut débit de qualité par le onde (par le atellite, le wimax ou la boucle locale radio). Dan le cadre de on Plan numérique, le Coneil général vient de mettre en place une politique d aide à detination de particulier concerné pour prendre en charge le frai d accè correpondant. L aide départementale permet de prendre en charge partiellement le frai d intallation aux technologie atellitaire, wimax et boucle locale radio. Elle et plafonnée à 450 ou 50 elon que le bénéficiaire achètent ou non le kit de connexion. Cette politique d aide a pour but d aurer de manière tranitoire l accè de tou à de débit atifaiant. Le remplacement d équipement déjà ubventionné par le Département mai devenu obolète (dû au changement de atellite) et éligible. OÙ SE RENSEIGNER? Pour tout avoir ur le aide, le offre etc., il uffit de e rendre ur le ite du Coneil général dédié au Plan Numérique Ornai : numérique.orne.fr Pour chaque demande, une étude de géolocaliation et menée afin de déterminer la meilleure olution technique et le aide poible. Contact : Coneil général de l Orne Miion aménagement numérique du territoire : pote 767 et CdC Contact - DÉCEMBRE 203

7 Commune VISION Courgeon Courgeon en un coup d oeil 73 an, maire Où? Courgeon et ituée ur le canton de Mortagne-au-Perche. On y rend par la route départementale n 9, un axe trè fréquenté (2 200 véhicule/jour) entre Mortagne, Rémalard pui Nogent-le-Rotrou. Population : 376 habitant. Nom : le Courgeonnai(e) Maire : Pierre Béquet, retraité, élu depui 989. Siège au coneil municipal depui 97. Superficie : 04 hectare. Formé de boi (3 hectare), prairie, herbage et culture céréalière. Altitude : 9 mètre à la butte de Troi Croix. Exploitation agricole : 5 (élevage et céréale). La commune en comptait une quinzaine en 97. Commerce : un bar-traiteur et épicerie fine place de l églie. Artian et entreprie : une entreprie de charpente-couverturemonument hitorique, une entreprie de création d emballage et de conditionnement, un artian couvreur, deux électricien, un groite en fruit et légume, un atelier du mieux-être, une penion canine, le GAEC de l Etoile (vente de produit fermier), une entreprie qui fait de l exploitation foretière et boi de chauffage. École : non. Elle a fermé en 999. Courgeon faiait parti du regroupement pédagogique MauveCourgeon-Loiail. Elle regroupait 58 enfant réparti en CE et CE2 dan un bâtiment contruit en 960. Avant cette date, le petit Courgeonnai étaient accueilli dan l ancienne école aménagée en 857 dan une ancienne ferme. L endroit abrite aujourd hui la mairie. Aociation : le comité de fête, le ancien combattant (ACPG-AFN), le club de Fil d Argent (aîné), le club de Fine Main (broderie, couture, peinture), le club de carte, le club de karaté (40 licencié), Courgeon patrimoine. Loiir-détente : terrain de boule, aire de pique-nique, un court de tenni (non utilié), un terrain de football, la R.N pêche au bord de la Chippe. Accueil : une alle polyvalente contruite en 983. Hébergement : chambre d hôte. Patrimoine architectural : l églie Notre-Dame et Saint-Santin (compagnon de Saint-Deni), avec a nef du e iècle. Elle e ditingue par on élégant clocher claé monument hitorique élevé de 620 à 632. De plan hexagonal, la tour comprend quatre étage. L édifice comporte deux cadran olaire où l on ditingue de fleur de ly. Elle attetent que la paroie dépendait du roi de France. L églie accueille deux à troi foi par an un office religieux notamment à l occaion de la fête communale à la mi-juillet. De trè gro travaux de retauration (nef, charpente, couverture et maçonnerie) e pouruivent depui 982. La troiième et dernière tranche débutera en octobre 204. Notre-Dame era aini auvée pour pluieur décennie. Le Manoir du Prieuré, qui date de 550. Il agit d un ancien collège econdaire qui dépendait de Chartreux du Val Dieu. Ce collège fut upprimé en juillet 793. Située à la ortie de Courgeon en direction de Saint-Mard, le lieu et aujourd hui une propriété privée, viible de la route. Patrimoine naturel : le cour d eau «La chippe», prend a ource au Piot à Mortagne-au-Perche. Elle travere Courgeon depui l Et ver le Sud pour rejoindre Mauve et e jeter dan l Huine. La Voie Verte qui emprunte le territoire communal ur 3 km. Projet : pouruite et fin de la retauration de l églie à partir d octobre 204. Troi tatue à retaurer. Retauration du lavoir. Revêtement de certain trottoir et travaux dan le logement communaux. Mairie : 2, rue du Prieuré 6400 Courgeon. Tél / fax Horaire : mardi de 5h30 à 8h30, vendredi de 9h à h. Courriel : Hda^\cn"aV"IgVeeZ 8 26 Hi"DjZc" YZ"H X]ZgdjkgZ 20 Hi"<ZgbV^c" YZ"BVgi^\cn Caen 8]VbeZVjm" hjg"hvgi]z HiZ"8 gdccz" a h"bdgiv\cz Pari 7VodX]Zh"hjg"=dZhcZ Hi"=^aV^gZ"aZ"8]}iZa 2 ;Z^c\h K^aa^Zgh" hdjh"bdgiv\cz R.N 7jg Alençon AV BZhc^ gz BdgiV\cZ" Vj"EZgX]Z 2 7d X 8 Hi"BVgY"YZ"G cd 5 Hi"AVc\^h" a h" BdgiV\cZ 8djg\Zd hi EVg[dcYZkVa Longny Ad^hV^a G kz^aadc Hi"9Zc^h" hjg"=j^hcz AV 8]VeZaaZ" Bdcia^\Zdc 8djg\Zdc dbWadi 8dgWdc 5 6 AZ E^c"aV"<VgZccZ BVjkZh" hjg"=j^hcz 4 Le Man 0 2 km Rémalard Le armoirie communale ont été recréée voici quelque moi lor de la réaliation du plan de poche communal. Sur le blaon, la gerbe de blé évoque le caractère agricole de la commune. Quant aux troi fleur de ly, elle rappellent que Courgeon appartenait au roi de France en a qualité de Comte du Perche. Un phare ur LA départementale 9 Pierre Béquet, L'Aigle Moulinla-Marche Hi"6jW^c" YZ"8djgiZgV^Z GRÂCE À SON CLOCHER REMARQUABLE ET SON FLEURISSEMENT PARFAIT, COURGEON INVITE LES AUTOMOBILISTES À RALENTIR ET À S Y ARRÊTER. La mairie et intallée dan l ancienne école datant de 857. L églie Notre Dame et on magnifique clocher. La D9 travere la commune de part en part. P ierre Béquet, le maire de Courgeon en et peruadé. Pour e faire connaître, il faut être vu. Voilà pourquoi, trè tôt, il a compri que a commune erait encore plu attractive avec un fleuriement de qualité. «Depui 989, je n ai eu de cee de travailler au fleuriement du village. Je trouve que c et important. C et une invitation à venir nou rendre viite». Située à 6 km de Mortagne, Courgeon a aini vu a population augmenter de 30 % depui 983. Pour preuve, le lotiement lancé en 2008 a fait le plein en à peine onze moi. Monieur le maire explique : «Savezvou que tou le jour, plu de 0 peronne vont et viennent ur la commune? Elle travaillent oit à Mortagne, Montligeon ou à Courgeon». Pa de doute, Courgeon et une commune qui bouge. On y vit plutôt bien dan un cadre agréable. Situé ur une carrière d où on extrayait de la pierre blanche, le bourg de Courgeon et mi en valeur par le cour d eau «La Chippe» et la tour du clocher qui contitue le chef d œuvre de l églie Notre-Dame et Saint-Santin. Ce véritable phare viible de loin marque par a préence le cœur de la commune. Pour Pierre Béquet, la place de l églie repréente l endroit à développer dan le futur : «Avec la Voie Verte toute proche, no entier de randonnée, l églie et le café-traiteur, nou avon de quoi attirer le tourite. Je ui confiant. L avenir du quartier e trouve là avec de nouveaux aménagement». Le premier magitrat ait que la D 9 qui travere le village peut être un atout, même i voir paer véhicule par jour n apporte pa que de atifaction. «Nou eayon depui un bon moment de trouver une olution pour inciter le automobilite à diminuer la vitee, mai ce n et pa imple». Membre de la CdC du Bain de Mortagne, Courgeon évolue aui dan le cadre communautaire. Elle a cru dè le départ (en 995) en la néceité de e raembler. Pierre Béquet : «L intercommunalité et devenue une réalité. Elle permet de faire plu de choe enemble, avec plu de facilité notamment dan le domaine de financement. Elle repréente vraiment un apport pour le territoire». Et de prendre comme exemple la mie en place du Plan Local d Urbanime Intercommunal (PLUI) où tou le élu ont aocié de façon égale à la dicuion. Quand on lui demande, i l arrivée récente de nouvelle commune ne va pa changer la donne, il répond : «Je ne le pene pa car de lien exitaient déjà auparavant. L agrandiement et donc une bonne choe». CdC Contact - DÉCEMBRE 203 7

8 Commune VISION Parfondeval Nichée Une vue du Val où et implantée l églie. L'Aigle Moulinla-Marche Hda^\cn"aV"IgVeeZ Hi"6jW^c" YZ"8djgiZgV^Z 8 26 Hi"DjZc" YZ"H X]ZgdjkgZ 20 Hi"<ZgbV^c" YZ"BVgi^\cn Caen 8]VbeZVjm" hjg"hvgi]z HiZ"8 gdccz" a h"bdgiv\cz Pari 7VodX]Zh"hjg"=dZhcZ Hi"=^aV^gZ"aZ"8]}iZa 2 ;Z^c\h K^aa^Zgh" hdjh"bdgiv\cz R.N 7jg Alençon AV BZhc^ gz BdgiV\cZ" Vj"EZgX]Z 2 7d X 8 Hi"BVgY"YZ"G cd 5 Hi"AVc\^h" a h" BdgiV\cZ 8djg\Zd hi EVg[dcYZkVa Longny Ad^hV^a G kz^aadc Hi"9Zc^h" hjg"=j^hcz AV 8]VeZaaZ" Bdcia^\Zdc 8djg\Zdc dbWadi 8dgWdc 5 6 AZ E^c"aV"<VgZccZ BVjkZh" hjg"=j^hcz 4 Le Man 0 2 km Rémalard au fond d un val Rémi Vaux, R.N 79 an, maire Parfondeval en un coup d œil Où? Parfondeval et ituée ur le canton Pervenchère à 6 km de Mortagne. Elle et la première commune rencontrée ur l axe Mortagne-Mamer par la D 93. Parfondeval et limitrophe de Saint-Langi-lè-Mortagne, Courgeoût, Saint-Jouin de Blavou, Coulimer et Saint-Deni-ur-Huine. Population : 3 habitant depui le dernier recenement effectué début 203. Nom : le Parfondevalai. Maire : Rémi Vaux, agriculteur à la retraite, élu an interruption depui ept mandat conécutif (oit 42 an). Siège au coneil municipal depui 965. Superficie : 30 hectare dont 300 hectare de urface utile agricole. 5 hectare de boi. Altitude : 206 mètre à la Petite Gallionnière. Exploitation agricole : 2 (culture, vache allaitante, herbage). Commerce : non. Pendant longtemp, une épicerie-tabaccharcuterie a été tenue par Madame Suzanne Lunel juqu à a retraite et le café-bar «La renaiance» par M. et Mme André Crete. Artian et entreprie : aucun. École : non. A l époque, l école faiait partie du regroupement pédagogique Courgeoût-Parfondeval-Saint-Jouin de BlavouCoulimer. Le locaux de l ancienne école abritent aujourd hui la mairie et un logement. Aociation : le comité de fête, Parfondeval Avenir et Environnement. Le aîné et le ancien combattant e ont regroupé avec leur voiin de Coulimer. Loiir-détente : une table de pique-nique prè de la alle de fête. Accueil : une alle de fête de 80 place qu il et poible de louer. Hébergement : un gîte rural en location directe. Patrimoine architectural : l églie Notre-Dame, «nichée par le fond d un val» et une dépendance d un ancien prieuré occupé par de moine de l ordre de Saint-Benoît. D origine romane, l édifice a vu a nef remaniée, prolongée et percée d ouverture ur chaque façade au XVIIe iècle. De travaux ont été effectué depui ur la toiture. Depui quelque temp, la cloche ne onne plu. La municipalité attend d avoir le ubvention néceaire pour entreprendre le réparation. La maion ancetrale de Jean Trudel, émigrant en Nouvelle-France. Aujourd hui privée, la petite bâtie et toujour viible à la Bae Chevèrie. Elle a été aménagée en gîte par Marguerite et Emile Leveque le propriétaire. C et un lieu de mémoire pour le Canadien de paage. Patrimoine naturel : le ruieau du «Pont Clopin», un affluent de l Huine travere une partie de la commune. Peronnage célèbre : Jean Trudel (630699), tierand en toile et parti intaller au Canada à l âge de 25 an. Artian de la Nouvelle-France, il aura douze enfant. L églie de Parfondeval conerve une plaque-ouvenir de cet émigrant, ouche unique de «TrudelTrudelle» nord-américain. Mairie : le Bourg 6400 Parfondeval. Tél Horaire : lundi de 5h à 8h. Courriel : Bienvenue à Parfondeval par la D CdC Contact - DÉCEMBRE 203 POSÉE AU BORD D UNE ROUTE PASSANTE, LA COMMUNE DE PARFONDEVAL SE DISTINGUE PAR SON RELIEF UNIQUE ET SON LIEN TRÈS FORT AVEC LE CANADA. uand on vient de Mortagne-auPerche, Parfondeval ne e loupe pa. Rémi Vaux, le maire confirme : «Notre village et le premier rencontré ur la route qui mène à Mamer». Le automobilite habitué connaient d ailleur parfaitement le grand virage et la remontée à flanc de coteau, ymbole de la commune nichée au creux d un vallon. L églie Notre-Dame marque l endroit de a préence. C et également là que coule le ruieau du Pont Clopin, un affluent de l Huine. Pour découvrir cet îlot de verdure, il faut ortir de la route. A proximité de l édifice religieux, la mairie rete le poumon du village. Non loin de là, l ancien prieuré bénédictin rappelle que le moine ont marqué de leur empreinte Parfondeval. Bien que rattachée au canton de Pervenchère, la commune a longtemp conervé on autonomie. Rémi Vaux explique : «Au moment du lancement de l intercommunalité, Parfondeval et Coulimer n ont pa ouhaité adhérer à la CdC du Pay de Pervenchère. En ce qui nou concerne, la ituation a aini perduré juqu en 2008». Confronté à la mie en place d un aainiement collectif trop coûteux pour le finance locale, «Seul, on ne pouvait pa y faire face», le maire de Parfondeval et on coneil e rapprochent alor de la CdC du Bain de Mortagne qui apprête à prendre la compétence aainiement collectif. «Je me rappelle que tout et allé trè vite à la uite d une rencontre avec le ou-préfet de l époque M.Guerza et Jean Claude Lenoir le préident de la CdC». L intégration e fera dan la foulée. Un choix logique aux yeux du premier magitrat puique «notre territoire et naturellement tourné ver Mortagne. Bon Q nombre de Parfondevalai y rendent chaque jour pour travailler». Aujourd hui encore, le doier aainiement collectif occupe le eprit. «De négociation ont en cour pour l achat d un terrain qui puie accueillir une tation ur lit de roeaux», reconnaît Rémi Vaux. Le coneil municipal a un autre fer au feu, celui de l enfouiement de réeaux. Le projet et bien engagé avec le Syndicat Départemental de Commune Electrifiée de l Orne (SDCEO) puique le travaux ont démarré à l automne. Pour finir, un peu d hitoire. Elle et préente à Parfondeval. Le plu illutre de e habitant, Jean Trudel y a été baptié. Artian de la Nouvelle-France, il partit intaller au Canada ver 655. Sa maion à la Bae Chevèrie, lieu de mémoire, attire régulièrement le Canadien de paage. Comme quoi de l autre côté de l Atlantique, Parfondeval a acqui e lettre de noblee. La maion ancetrale de Jean Trudel, lieu de mémoire à la Bae Chevèrie. L églie Notre-Dame au cœur du bourg.

9 Commune VISION L'Aigle Moulinla-Marche Hda^\cn"aV"IgVeeZ Hi"6jW^c" YZ"8djgiZgV^Z 8 20 Hi"<ZgbV^c" YZ"BVgi^\cn Caen 8]VbeZVjm" hjg"hvgi]z 4 Révei on en un coup d œil Où? Réveillon et limitrophe de Mortagne-au-Perche et de SaintLangi-lè-Mortagne. On y rend en venant de Rémalard par la départementale n 9, ou depui Mortagne par la D 938. Population : 372 habitant. Nom : le Réveillonnai(e) Maire : Michel Leueur, retraité de l agriculture, élu depui Siège au coneil municipal depui 97. Superficie : 66 hectare. Formé de prairie, culture et quelque boquet. Altitude : 9 mètre à la Beaudronnière. Exploitation agricole : 4 (élevage et céréale). Commerce : le «Réveillon jazz café» tenu par Bob Tinker depui Labellié «Café de Pay», l établiement organie le vendredi oir, concert et oirée jazz. L endroit participe activement au rayonnement de Réveillon. Pluieur commerce ambulant arrêtent ur la commune. Le boulanger (mardi-mercredi-jeudivendredi et dimanche), le boucher (mardi et vendredi), le poionnier (jeudi). Artian et entreprie : un maçon, deux menuiier, un plombierchauffagite, conception et fabrication de vitraux, un exploitant foretier, négoce de compoant électronique, travaux de levage et de manutention. École : non. La maternelle qui était dan un préfabriqué a fermé en Depui on a recontruit une garderie toute neuve. Aujourd hui, le enfant de la commune ont colarié pour la plupart à Mortagne. Un mot également de l ancienne école primaire datant de 883. Elle abrite aujourd hui la mairie et deux logement communaux. Aociation-activité : le comité de fête, la chorale, le ancien combattant, la ection «AnimationLoiir», «La Joyeue Réveillonnaie» (aîné ruraux), Réveillon patrimoine, cour de dane country, école de dane Buto, le jardin de «La Bourdonnière». Communication : un bulletin municipal annuel «L Écho Réveillonnai». Loiir-détente : terrain de boule, aire de pique-nique au bord de l Huine, pêche en rivière, la Voie Verte. Accueil : une alle polyvalente de 220 place réaliée en 200. Sa contruction a mobilié 65 bénévole qui ont réui un acré tour de force. Une econde alle toute neuve de 50 place detiné aux aîné et à la location. Dan le prolongement, une garderie accueille 23 enfant de la commune le matin et le oir aprè la clae. R.N Patrimoine architectural : l églie Saint-Martin dédiée à l évêque de Tour, dont la première mention remonte au e iècle. Elle a été recontruite à la fin du 5e ou au début du 6e iècle. D autre remaniement ont intervenu au cour du 7e iècle. L édifice préente un cadran olaire daté de 63. La municipalité et ur le point d achever d important travaux : la couverture et le mur extérieur, le parvi, le mur du cimetière. Le retable et la cloche ont en retauration. Le prebytère, et daté de la fin du 7e ou du début du 8e iècle. Le prêtre Chritophe Chartrain y a vécu de 672 à 727. Au début de année 2000, la commune a fait d important travaux de réhabilitation et divié le bâtiment en deux logement qu elle loue. Le manoir de Roier, claé, a été bâti au début du XVIe iècle. Il agiait d une demeure eigneuriale dipoant d une tour octogonale. JacqueFrançoi du Paty, procureur du Roi y a réidé dan la econde partie du 7e iècle. La Beaudronnière, un grand enemble en U de bâtiment de ferme à proximité de ce qui fut naguère une maion eigneuriale. Ce lieu et atteté dè le moyen âge comme propriété de la famille de Baudre qui donne on nom. Le château de Réveillon, aujourd hui diparu. Situé dan le bourg, un probable château féodal a fait place à un château recontruit au début du 8e iècle pour René de Rouër, chevalier, marqui de Villeray. Ce château era démoli dan le année 960. La mairie-école, qui date de 883. Le bâtiment accueillait au départ l école publique primaire de garçon avant de ouvrir aux fille en 906. Patrimoine naturel : L Huine qui vient de Saint-Deni-ur-Huine et pouruit a route ver Comblot. La Voie Verte qui emprunte le territoire communal. Peronnage : Touaint Giroux (633-75), et né au Bignon. Ce tierand et embarqué pour la Nouvelle-France. Il intalle en 654 auprè de Robert Giffard au manoir eigneurial de Beauport. Il aura enfant. Une plaque et appoée dan l églie de Réveillon. Le peintre cubite, Alfred Maneier (9-993), a occupé la modete demeure de Touaint Giroux et aménagé on atelier de 942 à 946. Mairie : 2, place de la mairie 6400 Réveillon. Tél /fax Horaire : mardi et vendredi de 6h à 9h. Courriel : La mairie et intallée dan l ancienne école datant de 883. ;Z^c\h K^aa^Zgh" hdjh"bdgiv\cz R.N 7jg 3 Alençon 9 27 BdgiV\cZ" Vj"EZgX]Z 2 7d X 8 Hi"BVgY"YZ"G cd 5 Hi"AVc\^h" a h" BdgiV\cZ 8djg\Zd hi EVg[dcYZkVa Longny Ad^hV^a G kz^aadc Hi"9Zc^h" hjg"=j^hcz AV 8]VeZaaZ" Bdcia^\Zdc 8djg\Zdc dbWadi 8dgWdc 5 6 AZ E^c"aV"<VgZccZ BVjkZh" hjg"=j^hcz 4 Le Man 0 2 km Rémalard La alle de aîné et la garderie forment un équipement de qualité. L églie Saint-Martin a été retaurée. e dicton ne dit-il pa : «On n et jamai mieux ervi que par oimême»! Depui une douzaine d année, le Réveillonnai en ont fait leur maxime. Le devenir de leur commune écrit au quotidien grâce à leur volonté et leur olidarité. MichelLeueur,lemaire,aufédérer autour de lui bon nombre de force vive. Si Réveillon et aujourd hui «un i joli village», il le doit au travail de e habitant. «A mon arrivée en 2002, il n y avait plu guère de projet». Avec on bon en payan, le premier magitrat va vite donner une orientation dynamique à on engagement communal. L enfouiement de réeaux en marque le début de l embelliement de Réveillon. Il a d ailleur été financé par la CDC, dan le cadre du Contrat de Pôle. La retauration du prebytère aménagé en deux logement communaux uivra, aini qu un troiième dan le locaux de l ancienne mairie. «A chaque foi nou avon obtenu de aide», e ouvient Michel Leueur. La réhabilitation de la rue de la Broe et l aménagement d un arrêt de car place de la mairie correpondent au début du bénévolat. «C et vraiment là que tout a démarré. Avec le premier volontaire, nou avon refait le trottoir et pavé la chauée». Fort de cette première réuite, le Réveillonnai vont alor imaginer le projet d une grande alle communale. «L opération avoiinait le Trop coûteux pour no finance communale» explique le maire. Il faut faire baier la note. La olution, il la trouve en mobiliant autour de lui 65 bénévole. A cœur vaillant rien d impoible! La alle verra le jour en 200 grâce au a- L Hi"=^aV^gZ"aZ"8]}iZa 2 A UNE ÉPOQUE OU L INDIVIDUALISME PRIME DE PLUS EN PLUS, RÉVEILLON DÉMONTRE QUE LE BÉNÉVOLAT ET L ENVIE DE TRAVAILLER POUR LE BIEN COMMUN DÉBOUCHENT ENCORE SUR DE BELLES ŒUVRES COLLECTIVES. 73 an, maire Pari 7VodX]Zh"hjg"=dZhcZ Un village trè olidaire Michel Leueur, HiZ"8 gdccz" a h"bdgiv\cz AV BZhc^ gz Moment de fête à la fin du moi de eptembre pour une érie d inauguration avec le bénévole. Révei on 26 Hi"DjZc" YZ"H X]ZgdjkgZ voir-faire et à l engagement de villageoi. Un acré tour de force qui a fait du bruit dan tout le département. «Au Coneil Général, Réveillon et reconnue pour être la eule commune qui entreprend de choe par elle-même. C et unique! Depui douze an, nou avon aini économié pa mal d argent», raconte fièrement le maire. Comment expliquer une telle implication? «Je croi que le habitant aiment à e retrouver autour de projet qui le touchent. Je peux vou dire que l ambiance et formidable. A la oirée de bénévole que nou organion, il y a 0 peronne. Ce oir-là, je veux qu il amuent. Il le méritent tellement». Dan ce momentlà, la muique de Bob Tinker et e muicien n et jamai bien loin. Le jazz et enraciné dan la commune depui Le concert du «Réveillon jazz café» font beaucoup pour la notoriété du village. On vient de loin pour y détendre. La muique était d ailleur au rendez-vou le 27 eptembre, pour fêter la fin de travaux de retauration de l églie et l inauguration du nouvel enemble garderie/alle de aîné. Inutile de précier que là aui l entraide locale a fait merveille. «La garderie a permi l intallation de jeune famille à Réveillon, grâce à la CDC qui en aure le frai de peronnel». Seul bémol dan ce tableau poitif : l urbanime. «Par le paé, notre commune a retrouvé vie grâce à l augmentation de contruction individuelle et du nombre d habitant. Or, aujourd hui, il et regrettable de ne plu obtenir de permi de contruire. Cette ituation compromet le devenir de no petite bourgade rurale», termine Michel Leueur. CdC Contact - DÉCEMBRE 203 9

10 Commune VISION L'Aigle Moulinla-Marche Hda^\cn"aV"IgVeeZ Hi"6jW^c" YZ"8djgiZgV^Z 8 26 Hi"DjZc" YZ"H X]ZgdjkgZ 20 Hi"<ZgbV^c" YZ"BVgi^\cn Caen 8]VbeZVjm" hjg"hvgi]z HiZ"8 gdccz" a h"bdgiv\cz Pari 7VodX]Zh"hjg"=dZhcZ Hi"=^aV^gZ"aZ"8]}iZa 2 ;Z^c\h K^aa^Zgh" hdjh"bdgiv\cz R.N 7jg Alençon AV BZhc^ gz BdgiV\cZ" Vj"EZgX]Z 2 7d X 8 Hi"BVgY"YZ"G cd 5 Hi"AVc\^h" a h" BdgiV\cZ 8djg\Zd hi EVg[dcYZkVa Longny Ad^hV^a G kz^aadc Hi"9Zc^h" hjg"=j^hcz AV 8]VeZaaZ" Bdcia^\Zdc 8djg\Zdc dbWadi 8dgWdc 5 6 AZ E^c"aV"<VgZccZ BVjkZh" hjg"=j^hcz 4 Le Man 0 2 km Rémalard Villie -ou-mo agne On vient y intaller EN UNE DIZAINE D ANNÉES, VILLIERS-SOUS-MORTAGNE A VU SA POPULATION AUGMENTER ET RAJEUNIR. LA PROXIMITÉ DE LA RN N EST PAS ÉTRANGÈRE À CETTE ÉVOLUTION. Marc Guizier, 67 an, 68 an, maire Villie -ou-mo agne en un coup d œil R.N Où? Villier-ou-Mortagne e trouve à 6 km de Mortagne et au nord de la Nationale (à 2 km) qui travere on territoire. On peut également venir à Villier par Loié. Population : 333 habitant. Nom : le Villieroi(e). Cette appellation a été officiellement retenue par délibération du coneil municipal voici troi an. Auparavant, il n y avait pa de nom référencé. Maire : Marc Guizier, retraité de l agriculture, élu depui 995. Siège au coneil municipal depui 989. Superficie : 304 hectare, dont 200 hectare de boi réparti un peu partout ur la commune. Exploitation agricole : 8 (3 vache laitière, 2 vache allaitante, 3 céréale). Commerce : le «Lotal del Cafe» tenu par Félix et René. L établiement qui fait bar-braerie-pub a été inauguré le 9 juillet 203. Contact : Il remplace le bar retaurant «Le vieux four» qui a fonctionné juqu en 20. Il et à noter que dan le année 70, la commune dipoait d une épicerie et d une boulangerie aujourd hui diparue. Artian et entreprie : deux menuiier. École : non. Aujourd hui, la majorité de enfant de la commune ont colarié à Mortagne. Par le paé, Villier était en regroupement pédagogique avec Feing et SaintMard-de-Réno. L ancienne école abrite maintenant la mairie et une alle dédiée aux aîné de la commune. Aociation-activité : le comité de fête, le ancien combattant, l aociation de chae, le club de Lila Blanc. Fetivité : fête communale le 3e dimanche de juin et le buffet campagnard organié le amedi er octobre. Communication : un plan de poche communal diponible gratuitement à la mairie. Loiir-détente : terrain de boule, terrain multiport et petit terrain de football. Accueil : une alle de fête d une centaine de place entièrement rénovée : toiture, iolation, huierie, ol. Le peinture intérieure ont été refaite par l employé communal. Elle et louée pour divere manifetation. Une aire de piquenique. Hébergement : une chambre chez l habitant en location directe. Patrimoine architectural : l églie et dédiée à Saint-Prix, martyr, évêque de Clermont au XIIe iècle. Elle a également un econd patron qui n et autre que Saint-Hubert. L édifice remonte en ce qui concerne le gro œuvre, à l époque romane. L églie a été agrandie et remaniée ou la Renaiance et au XVIIe iècle. A la fin du XIXe iècle, douze grande fenêtre de tyle gothique ont été ouverte ou repercée ou l impulion de l abbé Guyot. Depui 995, la commune a procédé à la réfection du clocher et de la couverture. La façade a été refaite cette année. Nonantel, et un logi eigneurial qui a été édifié au début du XVIIe iècle par Jean Chouet, maître de forge. Avant cette date, la eigneurerie de Nonantel aurait appartenu aux Gruel de la Frette, une de plu ancienne famille noble du Perche. Ce eigneur avaient une réputation d homme cruel. Il étaient accué de nombreux méfait, comme dan «La légende du lièvre blanc» qui et remontée juqu à nou. Nonantel, aujourd hui privé et en cour de retauration. Troi châteaux ont recené ur la commune, ceux de «La Haie Roger», «La Gâtine» et «La Galardière». Patrimoine naturel : le ruieaux de Villier et de la Gironde. Mairie : Le Bourg 6400 Villier-ou-Mortagne. Tél /fax Horaire : mardi de 0h à h et jeudi de 6h30 à 8h30. Courriel : 0 CdC Contact - DÉCEMBRE 203 La alle de fête a trè fière allure. urie. e commune fle Villier et un arc Guizier, le maire en et peruadé : «Villier et attractive car bien ituée géographiquement. Nou avon régulièrement de demande de peronne qui ouhaitent contruire chez nou». Il faut dire que la RN permet de e rendre rapidement que ce oit à Verneuil-ur-Avre, Mortagne-au-Perche ou Alençon. Pour le travail c et idéal. Avec SaintHilaire-Le-Châtel, Villier-ou-Mortagne dipoe d un axe de circulation majeur au nord de on territoire. Il uffit de ortir de la Nationale pour découvrir en à peine deux kilomètre un joli village, calme et fleuri. Marc Guizier e plait à rappeler que jadi, la route de Pari ver la Bretagne, ervait à acheminer le bétail. Villier-ou-Mortagne était alor reconnue pour être une étape incontournable où animaux, convoyeur et même le voyageur de la malle pote pouvaient faire une paue. «La mare aux bœuf» et la ferme-auberge de la Jarretière attetent de ce paé floriant. Depui une dizaine d année, la commune a vu on attractivité augmenter. L arrivée de nouvelle contruction individuelle a permi de rajeunir la population. «Je ui ravi de cette ituation. C et toujour bien de voir intaller de couple avec de enfant. Cela permet d inverer la courbe géographique», explique encore le premier magitrat. Depui 995, date de on arrivée à la tête de la municipalité, il n a eu de cee de faire progreer a commune. A ce titre, l entrée dan la CdC alor naiante a été déciive : «L intercommunalité nou a permi de réalier de travaux impoible à faire eul». L opération cœur de bourg a donné du cachet au centre du village. Le terrain multiport réalié ur un hectare date également de cette époque. L endroit et apprécié de jeune et de parent. Autre opération majeure, l enfouiement de réeaux menée cette foi-là avec le Syndicat électrique de M rd hui ole abrite aujou L ancienne éc. é aîn de la alle la mairie et Le terrain multiport a été réalié dan le cadre de l opération Cœur de bourg. Pervenchère. En 20, Villier e dote d un véritable aainiement collectif (une tation à roeaux) toujour dan le cadre communautaire. «Je pene que la CdC nou a redonné l envie de faire de choe» rajoute Marc Guizier. D ailleur ; en marge de projet communautaire, la municipalité et attachée à refaire le clocher de l églie et la couverture. Dernièrement, la alle de fête a été refaite pour Ce lieu de vie a retrouvé une trè belle allure. Bref, on le voit, Villier-ouMortagne a tout pour plaire, d autant que le BarBraerie-Pub vient de lui aui de rouvrir. Au moment de paer la main, Marc Guizier inquiète pourtant : «A l heure actuelle, de moin en moin de permi de contruire ont accordé par le ervice de l État. C et un problème, car nou omme régulièrement ollicité. J epère que la mie en place du futur Plan Local d Urbanime Intercommunal nou aidera à ortir de l impae». Sera-t-il entendu? L églie a pour patron Saint-Prix et Saint-Hubert.

11 dan l actu Accè aux oin Pôle de anté : le travaux ont démarré LES ÉLUS COMMUNAUTAIRES ONT VOTÉ AU PRINTEMPS DERNIER LE LANCEMENT DU PROJET DE PÔLE DE SANTÉ. APRÈS LES APPELS D OFFRES ET LE CHOIX DES ENTREPRISES, LES TRAVAUX ONT DÉMARRÉ À LA MI-SEPTEMBRE. Le Dr Jean-Michel Gal parle «de trè beau projet» à propo du futur pôle de anté mortagnai. Le p ô le p r i n c i p a l d e Mortagne-au-Perche fonctionnera avec quatre atellite implanté ur le territoire : Bazoche- ur-hoëne, La Chapelle-Montligeon, Solignyla-Trappe et Pervenchère. Jean-Michel Gal, préident de l ordre de médecin qui uit le doier, confirme que vingt-deux profeionnel (dont 5 nouveaux) viendront travailler dan le futur pôle de 3 m 2. Neuf médecin généralite dont deux qui exerceront ur le pôle atellite, huit infirmière, un kinéithérapeute, un angiologue, une diététicienne, deux podologue. «Nou recherchon encore une orthophonite», précie-t-il. Une foi en activité, le centre accueillera également deux tagiaire en médecine générale. Un tudio era aménagé à leur intention. Afin d augmenter l attractivité du pôle, le Docteur Gal ouhaite propoer de conultation de pécialite. «De dicuion ont en cour avec l hôpital d Alençon. On va réerver un local pour le temp partiel qui viendront chez nou». Autre venue importante, celle de L Hopitaliation à Domicile (HAD) qui permettra d aurer «une meilleure coordination de la prie en charge du patient en lien avec tou le profeionnel fréquentant le pôle». En collaboration avec le Pay du Perche ornai, un ite internet dédié au pôle de anté Proche du Carré du Perche, le pôle de anté era facilement acceible pour le patient. verra le jour. Il permettra la prie de rendez-vou en ligne. «Grâce au haut débit, nou allon pouvoir réfléchir au développement de la télémédecine», e félicite Jean-Michel Gal. Le travaux achèveront fin 204. >> Gro plan... L arrivée de «La Tuile de Boi» dan le Perche date de La ociété dirigée par Pierre Hervé vient de participer à la réaliation du groupe colaire intercommunal de Saint-Hilaire/ Sainte-Céronne. De contact fructueux naient dè ce moment. Pierre Hervé e ouvient : «A cette époque, nou étion intallé à Lyon, trop loin de no principaux client centré ur Pari et le quart Nord de la France. Jean Claude Lenoir a dit qu il était prêt à nou aider pour une implantation ur la zone de Gaillon». L affaire e conclut rapidement et l entreprie intalle dan la pépinière d entreprie. Sur 700 m 2, elle prend on envol. «Ce partenariat avec la CdC du Bain de Économie «La Tuile de Boi» travaille en confiance Pierre Hervé le directeur général. Mortagne-au-Perche nou a bien aidé. Nou travaillon en Sur la zone de Gaillon SPÉCIALISÉE DANS LA PRODUCTION DE TUILES DE COUVERTURE BOIS, L ENTREPRISE POURSUIT SA PROGRESSION SUR UN BASSIN DE VIE QUI LUI CONVIENT. De réaliation dan le monde entier. confiance» reconnaît le chef d entreprie. En 203, la tructure emploie cinq alarié et génère 85 emploi indirect. «La Tuile de Boi» exporte beaucoup. Avec on approche environnementale de la contruction et on avoir-faire, elle ouvre à de nouveaux marché. En eptembre, Pierre Hervé a fait partie d une délégation interminitérielle qui et rendue au Vénézuela. «Depui quatre an, nou travaillon avec le Caraïbe. En plu de no produit, nou leur apporton de la formation et de l aitance. Avec le Vénézuela, de projet ont déjà à l étude». Quand on lui parle de l avenir, Pierre Hervé le voit aux Gaillon : «Nou avon poé une réervation ur un autre terrain de la zone afin de contruire de locaux plu grand. Si le condition le permettent, ce projet pourrait voir le jour en 204, toujour en partenariat avec la CdC». CdC Contact - DÉCEMBRE 203

12 dan l actu Élection municipale Le nouvelle règle EN 204, DE NOUVELLES RÈGLES VONT S APPLIQUER ET CHANGER NOS HABITUDES ÉLECTORALES. VOICI UN DESCRIPTIF QUI DOIT VOUS PERMETTRE DE COMPRENDRE COMMENT SE DÉROULERONT LES OPÉRATIONS DE VOTE DANS VOTRE COMMUNE. 23 et 30 mar 204 Commune de moin de.000 habitant (*) Ce qui change : Déclaration de candidature : chaque candidat devra déormai faire une déclaration de candidature. Le candidature eront affichée dan le bureau de vote, de même que le nombre de iège à pourvoir. Au econd tour, eul de candidat préent au er tour pourront e préenter, auf i le nombre de candidat du er tour et inférieur au nombre de iège à pourvoir. Si de bulletin de vote comportent le nom de peronne qui n ont pa fait de déclaration de candidature, le voix portée ur ce nom ne eront pa comptabiliée. Coneiller communautaire : la commune era repréentée au Coneil de Communauté par on Maire i la commune n'a qu'un Coneiller communautaire, et éventuellement par le adjoint dan l'ordre de leur élection en fonction du nombre de Coneiller communautaire. Commune de.000 habitant et plu (*) Le Coneiller municipaux ont élu au crutin de lite à deux tour. Le lite doivent repecter le principe de parité (alternance ytématique d un homme et d une femme). Elle comprennent autant de nom de candidat que de iège à pouvoir. On ne peut ni rayer, ni ajouter de nom, inon le bulletin de vote et nul. Ce qui change : Coneiller communautaire : pour la première foi, le Coneiller municipaux et le Coneiller communautaire eront élu en même temp. Le bulletin de vote comporteront donc deux colonne : à gauche, la lite de candidat au Coneil municipal ; à droite, la lite de candidat au Coneil communautaire Ce qui change : (*) le chiffre pri en compte pour le élection de 23 et 30 mar 204 era celui de la population municipale authentifiée au er janvier 204 Nombre de Coneiller municipaux par commune Nombre d'habitant (*) Nombre de Coneiller municipaux De moin de 00 habitant 7 De 00 à 499 habitant De 500 à 499 habitant 5 De 500 à habitant 9 De à habitant 23 De à habitant 27 Commune de moin de 00 habitant (*) : le nombre de Coneiller municipaux pae de 9 à 7. Nombre de Coneiller communautaire par commune Bazoche ur Hoëne 3 Bellavillier Boëcé Champeaux ur Sarthe La Chapelle Montligeon 3 Comblot Corbon Coulimer Courgeon Courgeoût Feing Loiail Mauve ur Huine 2 La Menière Montgaudry Mortagne au Perche Parfondeval Pervenchère Le Pin la Garenne 3 Réveillon St Aquilin de Corbion St Aubin de Courteraie St Deni ur Huine St Germain de Martigny St Hilaire le Châtel 3 St Jouin de Blavou St Langi lè Mortagne 3 St Mard de Réno St Martin de Pézerit St Ouen de Sècherouvre Ste Céronne lè Mortagne Soligny la Trappe 3 Villier ou Mortagne Ce qui change : Nombre total de Coneiller communautaire : il pae de 84 à 57 élu pour no 33 commune. Répartition par commune : elle et modifiée elon le tableau ci-contre CdC Contact - DÉCEMBRE 203

13 vie communautaire Équipement culturel Médiathèque de deux chêne à Pervenchère Un apport culturel important pour le territoire AVEC L ENTRÉE EN VIGUEUR DE LA RÉFORME TERRITORIALE AU ER JANVIER 203, LA MÉDIATHÈQUE DES DEUX CHÊNES À PERVENCHÈRES A REJOINT LA CDC DU BASSIN DE MORTAGNE-AU-PERCHE. Le bénévole aurent avec enthouiame le bon fonctionnement du lieu. Située dan le prolongement du pôle colaire, la médiathèque «de deux chêne» a ouvert e porte en octobre Dè le départ, elle et appuyée ur le formidable engagement de e bénévole. Hélène Borraccino, la reponable-alariée confirme : «Je travaille avec une quinzaine de peronne qui ont vraiment la clé de voute de la médiathèque et j ai un rôle de «manager» et de coordinateur. La formule a fait e preuve. Tou le bénévole ont été formé afin de pouvoir accueillir et reneigner le public dan de trè bonne condition. Il interviennent également ur le animation. Aujourd hui, l équipe fonctionne par roulement elon un emploi du temp prédéfini, ce qui permet d avoir une bonne amplitude horaire pour recevoir le public». Sur 50 m 2, livre, 500 CD, une centaine de DVD, une douzaine de magazine et de texte lu ont diponible pour conultation en alle et/ou emprunt à domicile. La médiathèque propoe pluieur epace facilement identifiable et de zone dédiée à la fiction adulte, aux documentaire, à la jeunee, à la BD, à la détente ou à l étude. Il uffit de pouer la porte pour paer un moment agréable, informer ou bénéficier de ervice propoé (pree nationale et locale, pree en ligne, pote informatique, internet + wifi, photocopie et can). Un mot aui de animation qui e déroulent tout au long de l année en partenariat avec La médiathèque et en lien direct avec le pôle colaire de Pervenchère. la Médiathèque départementale de l Orne (MDO) ou initiée en interne avec le projet ponctuel et de animation régulière. «Nou propoon par exemple de atelier lecture aux tout-petit, de lecturegoûter aux 3/0 an et le clae du pôle colaire viennent nou rendre viite une foi par emaine le mardi matin», explique Hélène Borraccino. Avec l ouverture récente de la médiathèque de Mortagne-au- Perche, le collaboration devraient e multiplier entre le deux tructure afin de propoer de initiative commune aux différent public. Bientôt un portail de médiathèque Un portail pour le médiathèque du Perche, porté par le Pay du Perche Ornai, va être lancé début 204. Ce portail era créé à partir du ite internet exitant et dan le cadre d'un groupement de commande avec la ville de Mortagne-au-Perche. Il 'agira aini de rationalier et de mutualier le moyen. L objectif et de permettre le partage de reource numérique en ligne. Le public aura accè à tou le catalogue de médiathèque du ecteur, notamment: Mortagne-au- Perche, Pervenchère, Bellême, Le Theil-ur-Huine, Longny-au-Perche et Bretoncelle. En quelque clic, l internaute-lecteur pourra avoir où e trouve l ouvrage qu il recherche et connaître le animation propoée ur le différent ite. Le horaire Lundi de 6h à 8h Mardi de 9h à h et de 6h30 à 8h30 Mercredi de 4h à 8h Vendredi de 6h30 à 8h30 Samedi de 0h à h 2 e dimanche du moi de 0h30 à h30 Fermée le jeudi, le jour férié et aux vacance de Noël. Entrée libre et gratuite Emprunt à domicile poible aprè incription (cotiation annuelle entre 0 et 5 elon lieu de domicile et âge). Animation : atelier tout-petit (premier jeudi de chaque moi à 9h) et «lecture-goûter» pour le 3/0 an (dernier mercredi de chaque moi à 6h). Animation gratuite Adree : rue du Perche 6360 Pervenchère. Tél Mail : À MORTAGNE-AU-PERCHE L Epace Public Numérique intalle à la médiathèque Depui le 6 novembre, l EPN a quitté la rue de 5 Fuillé pour rejoindre on nouvel epace à la médiathèque. Il et animé par Elodie Da Silva Neto, 25 an qui travaillait juque-là au Bureau Information Jeunee (BIJ) d Alençon. Pour Bernard Milcent, qui uit le doier à la CdC du Bain de Mortagne «L EPN va bénéficier de l apport de la médiathèque pour ouvrir plu largement et irriguer le demande provenant de commune». Elodie Da Silva Neto travaille en binôme avec le médiateur numérique Guy Debouillon qui vient d être recruté. «Il ont complémentaire» ouligne Bernard Milcent. Le miion de la jeune femme conitent à mettre le multimédia à la portée de tou. Cela pae notamment par la mie en place d atelier thématique à Mortagne mai aui à l extérieur, dan le école, où le beoin «vont grandiant», le commune, maion de retraite, à l ASPEC et même dan le cadre du Contrat Educatif Local (CEL). «Le public et varié et le demande divere en matière de multimédia» contate Elodie Da Silva Neto. L EPN joue donc un rôle eentiel. Rappelon pour finir qu il et entièrement gratuit. Seul le atelier ont payant (2 ) au même titre que le impreion. Contact : Élodie Da Silva Neto et arrivée début eptembre à Mortagne-au- Perche. CdC Contact - DÉCEMBRE 203 3

14 CULTURE Au cœur de la aion Le rideau e lève ur la création Théâtre, muique, dane, humour et cirque. Une foi encore, la Scène Nationale 6 a mi la diverité au cœur de a programmation. A la mi-eptembre, le habitué du Carré du Perche ont découvert en avant-première et en vidéo le artite qui viendront exprimer ur cène.viktor Lazlo, Feydeau ou Jonathan Lambert ont déjà ouvert le bal et 204 annonce de belle facture. La aion culturelle et lancée. A vou de la déguter! Régine Montoya dévoile la aion , image à l appui. Programme cène nationale 6 RSCÉÈSNEERNVAATTIOIONANLES au carréduperche JANVIER 204 AVRIL 204 JEUDI 6 JANVIER À 20H30 : Vincent d Eaubonne «Par haard et pa raé» de Camille Grandville et Philippe Duquene. Une viite muicale dan la peau de Gainbourg. MAI 204 mière» populaire la mort aux dent. Jean-Françoi Gratton Théâtre/Cabaret. au chant et à la contrebae, la volcanique JEUDI 7 AVRIL À 20H30 : Rocio Molina fait ecale à Muique. la Scène nationale 6. Le pianite et compoiteur virtuoe Jean-Françoi Zygel propoera une érie JEUDI 5 MAI À 20H30 : de variation ur de Théâtre-Conte. œuvre majeure du «De peigne et de répertoire claique. MARS 204 Dane-Cirque. par la compagnie Timhel. Spectacle programmé dan le cadre du Spring fetival, nouvelle forme MARDI 22 AVRIL À de cirque en Bae20H30 : Normandie. par Fred Pellerin qui arrive tout droit du Québec. Il fait vivre le légende de on village. Dane. FEVRIER 204 «Afecto» Linet Andrea JEUDI 20 FÉVRIER À 20H30 ET VENDREDI 2 FÉVRIER À 9H30 : Tamara Pinco Alain Guizard «Soritat» Franck Juery/Naïve MARDI 25 MARS À 20H30 : Cirque. «Le cirque mière» de Rocio Molina et la Tremendita. Accompagnée par la compagnie le faux AILLEURS SUR LE TERRITOIRE 25 JANVIER 204 Un concert pour outenir le fetival Troc Muic En attendant la 8e édition du fetival Troc-Muic le 3 et 4 juin 204, l aociation Troc Muic donne d ore-et-déjà rendez-vou au public, le 25 janvier 204. Ce oir-là, au Carré du Perche, elle organie un concert de outien avec deux groupe : la place du kif et Me oulier ont rouge. Tarif unique : 23. L objectif et de récupérer de fond afin de maintenir la gratuité du fetival au moi de juin. Chaque année, Troc-Muic raemble entre 6 et 7000 fetivalier autour de troi cène. Le préident Hugue Lenoir et toute on équipe privilégient la découverte muicale dan le cadre de leur programmation. Pour plu d info. Site internet : Mardi er avril à 9h30, le bar Le Comptoir à Mortagne- au-perche vou reçoit au Carré du Perche, mercredi 2 avril à 9h30, au Bar de Charmille à Bazocheur-Hoëne et jeudi 3 avril au Bar Le Lion d or à Saint-Mard-deRéno. La tournée de Café de Pay du Perche e décline au féminin avec 4 CdC Contact - DÉCEMBRE 203 Jil Caplan et Contance Amiot. Un joli duo qui jouera et chantera e plu beaux titre. Troi belle oirée programmée par la Scène Nationale 6 et le Carré du Perche en partenariat avec l Office départemental de la culture de l Orne, dan le cadre du Printemp de la chanon. Chritian Geielmann Jean-Pierre Truong LA TOURNÉE DES CAFÉS REVIENT

15 RÉSREÉRVDUATPEIORCNHSE CAR La vie culturelle N oubliez pa le ite internet du Carré! Pour y rendre, c et trè imple. he.com En 204, le carréduperche ouvre à vou DE DATE EN DATE, LA SAISON S ANNONCE TRÈS COLORÉE. PRENEZ LE TEMPS DE CHOISIR LES SPECTACLES QUI VOUS CONVIENNENT. CHACUN Y TROUVERA SON BONHEUR. ET PUIS, ON VOUS LE RAPPELLE, IL EST TOUJOURS POSSIBLE D OFFRIR À LA PERSONNE DE VOTRE CHOIX, UNE SOIRÉE SOUS FORME DE CADEAU. DÉCEMBRE 203 SAMEDI 20 DÉCEMBRE À 20H30 : FÉVRIER 204 Humour - One man how. Théâtre. «Paulo, à traver champ!». Il fait on grand retour pour un pur moment de bonheur. Prenez date! Deux autre repréentation ont programmée le Samedi 22 mar 204 à 20h30, et le dimanche 8 mai 204 à 5h00. Trente production. JANVIER 204 Déjeuner danant. «7e gala d accordéon» avec l Aociation de Ami d Accord. MARS 204 «Edith Vocal Trip». Jazz vocal. Un groupe rayonnant de joie ur cène, aimant jouer enemble, cela e voit et 'entend. Un grand concert trè Swing. Une joyeue oirée vivifiante! Concert folk/rock. «Me oulier ont rouge» et «La Place du kif». Duo d anche. «Muique ou influence». Une anche libre et une anche battante, un accordéonite audacieux et un clarinettite tout terrain reviitent avec beaucoup d'inventivité le tandard de la muique du XXe iècle pour créer un univer de voyage. Spectacle programmé en partenariat avec l ODC. Formule café-concert : bar ouvert pendant toute la durée du concert. Tarif unique 8 - Placement libre ur réervation. Réervation : DIMANCHE 9 MARS À 5H : Organié par l aociation Ami d Accord. AVRIL 204 «La grande évaion, chanon pour aimer le livre» Hervé Suhubiette part à la rencontre de colaire (de CP aux CM2) avec de nouvelle chanon, une nouvelle mie en cène et une formation en trio qui donnent un coup de frai et de légèreté à ce pectacle. Théâtre. Aociation Cœur uni Ke contré / Troupe de l'amitié Franco tchèque du pay mêloi. Défilé de mode printemp/été. Organié par la MFR ervice du Perche. MAI 204 DU 8 AU 0 MAI À 20H30 : Théâtre. 5 édition de rencontre du théâtre amateur. Si vou ouhaitez y participer avec votre troupe ou compagnie amateur, n'héitez pa à nou contacter au e MARDI 3 JUIN À 20H5 (4H, SÉANCE SCOLAIRE) : Concert choral. Fetival choral de collège de l académie. SAMEDI 4 JUIN À 20H30 : Gala de l aociation «Un pa en avant». SAMEDI 28 JUIN À 20H30 : Spectacle Dane. «Tou en cène» Un pectacle jeune, joyeux et optimite, ervi par 20 artite talentueux accompagné de muicien. Il danent, chantent avec l envie de vou faire paer un moment heureux. Vou erez entraîné dan une farandole de tableaux pleine de urprie et de gaîté. Spectacle RGR. MARDI 20 MAI À 0H5 ET 4H5 : Dimanche 20 avril 204 de 9h à 8h Salon de l animal et de nouveaux animaux de compagnie Ce rendez-vou et organié par l école de l animal de compagnie MFR du Perche Mortagne-auPerche. De nombreue animation eront propoée : préentation d'animaux, concour et démontration d'activité canine aini que de coneil et de tand ur la nutrition, le confort et le bien-être de votre animal de compagnie. De nombreux pécialite et profeionnel eront à votre dipoition et à votre écoute. De nouvelle race canine et féline mai aui de nouveaux type d'animaux de compagnie (N.A.C) eront préent. Cour de cuiine pour tou L'aociation Perche Gatronomie propoe de cour de cuiine pour adulte et enfant au Carré du Perche. Dan une ambiance toujour conviviale mai néanmoin tudieue, venez apprendre et découvrir un avoir faire et de beaux produit. Tarif : 45 par peronne. Dane. VENDREDI 8 AVRIL À 5H : Le Jeunee Muicale de France arrêtent à Mortagne-au-Perche. Voici le programme : MARDI 25 FÉVRIER À 0H5 ET 4H5 : VENDREDI 8 AVRIL À 20H30 : JUIN 204 Formule café-concert : bar ouvert pendant toute la durée du concert. Tarif unique 8 - Placement libre ur réervation. Réervation : Gala de oie. VENDREDI 3 JANVIER À 20H30 : Trente Production. VENDREDI 25 AVRIL À 20H30 : Concert annuel. Soirée de outien au fetival Troc Muic de La Menière. Réervation : Office de tourime de Mortagne-auPerche au (Lire aui en P4) «Tout et bon dan le Coon». Organié par le Rotary Club de Mortagne-au-Perche. DIMANCHE 6 FÉVRIER DÈS H30 : VENDREDI 7 MARS À 20H30 : Propoé par l école de muique de Mortagne-au-Perche. SAMEDI 25 JANVIER À 20H30 : Humour. SAMEDI 8 FÉVRIER À 20H30 : DIMANCHE JANVIER À 5H30 : «Far Wet» VENDREDI AVRIL À 20H30 : Gala du petit conervatoire. DIMANCHE 26 JANVIER 204 : ANIMATION JEUX ET JOUETS PAR L'APE DES ÉCOLES PUBLIQUES à 3h30. DIMANCHE 2 FÉVRIER 204 : LOTO ORGANISÉ PAR L APE DE L ÉCOLE BIGNON à 3h30. DIMANCHE 9 FÉVRIER 204 : LOTO DE L'AMICALE DES SAPEURS POMPIERS DE MORTAGNE-AU-PERCHE à 3h30. DIMANCHE 23 FÉVRIER 204 : LOTO ORGANISÉ PAR L'AMICALE DU CENTRE HOSPITALIER MARGUERITE DE LORRAINE Le date : Mardi 28 janvier, entrée de la mer et râble de lapin aux fruit ec. Mardi 8 février, le poion. En avril et mai, le cour eront auré par de chef de cuiine, meilleur ouvrier de France. Nou omme en attente de leur diponibilité pour finalier le calendrier. Tarif : 60 par peronne. Contact : Mme Evelyne Spiller: / Office de Tourime : Site : à 3h30. DU SAMEDI 5 AU LUNDI 7 MARS 204 : FOIRE AU BOUDIN ET AUX PRODUITS DU Le JMF propoent aux primaire, un conte onirique mariant à la perfection, le merveilleux, TERROIR ORGANISÉ PAR LE COMITÉ DES le fantatique, la muique et la poéie. À l iue FÊTES DE MORTAGNE-AU-PERCHE EN de ce voyage imagé, le artite invitent le enfant à prolonger l émotion tout en douceur PARTENARIAT AVEC L ASSOCIATION PERCHE par un court échange philoophique et muical. GASTRONOMIE ET LA CONFRÉRIE DES Un vrai bonheur! CHEVALIERS DU GOÛTE-BOUDIN de 0h à 9h. «L arbre d Hippolène» INSCRIPTION NEWSLETTER : Recevez notre programme en vou incrivant ur notre ite CdC Contact - DÉCEMBRE 203 5

16 arrêt ur image rain art contempo d le a n n ie B 4 e Un vrai régal! pour le yeux urbet, L expoition Co la quinzaine. de moment fort organiée t contemporain La Biennale d ar rum de Art 6 a créé Fo par l aociation de la première quinur co au t en m ne vé centi et l é illet. Marcel Inno une ju de oi m ic zaine du bl pu ont propoé au nte et toute on équipe na on ét ue tiq arti trè belle balade Chacun a pu découvrir, e. re de pleine de urpri fférent, le œuv gâdi ux lie it le dan hu r u e tite. Ceri t, avec oixante-eize ar be ur Co e av t on Gu teau : l expoiti avure et quarante-troi gr. L art et ile to 25 e he rc Pe du é rr au Ca dein, propoée a une nouvelle foi at at dan tou e ét venu illier de viiteur tiré quelque m in. parfoi de trè lo Quand l art le. nou interpel rmet La Biennale pe r ri uv co de redé idable. de lieux form haie ule ic On plante de e h é v n u e r f f o ur le territoir Une vatne deopérhaatieioetn dede GRDF anque alimentaire ribuplantatio Gaz Réeau Dit à la B engagée A la mi-octobre, a offert à la CdC du clôture a été F) RD Bain de par la CdC du erche ur -P au Mortagneon terril enemble de 33 com le toire, oit ogramme mune. Le pr 0, et fi00 5 etimé à age. r l Europe y pa pa % e tr 80 à no é nanc partie de lier. La icu Le haie font rt pa ovenant de pr t an t re d oule l, tre neil Généra re, la CdC maî (FEADER) et le Co re de l Orne et maître d œuv linéaire de haie re ultu chambre d agric l hiver, mèt ml de ment au cour de va également regarnir te rè nc Co e. ag vr finir, On. ur e Po té. e an pl être ie avec clôtur ha de l bocagère vont m 0 6 et étoffer haie exitante i en terre en boquet. m nt ro e t 400 plan tion France (G véhigne un nouveau Bain de Morta llecte et la ditrico. cule detiné à la ée alimentaire nr de de bution rritorial te r eu ct re di, Philippe Auvray t à l origine de ce e le de GRDF Orne, che incrit dan ar névole m bé dé tte le Ce ur n. po lie do e i u qu l ie na éc pr tio na de ariat Une ai cadre du parten La ection mortaalimentaire. ité. de la Banque ar éc pr la re nt lutter co igné Franimentaire afin de vail améliorer, comme l a oul nrée al ue nq Ba le tra de de on de GRDF et va voir e conditi ipulon 800 kg gnaie via le CIAS Chaque moi, nou man faciliter la tâche». Rappe«u il çoie Guibert : grandement no ire ont encore effectué un trava Ce camion va ta et e br m ve no 30 alimentaire. bénévole de la Banque alimen le 29, 60 i et déroulée on 3 tonne de denlon ici, que le cte nationale qu vir lle en co nt la o de ce r n, lo ço CdC. remarquable -Perche et Alen au commune de la e33 gn ta le r or M u e ué rib er décembre. Entre t di uite re ltée pour être en rée qui ont réco Le ervice de la communauté Le bureaux de la CdC ont intallé au premier étage de l hôtel de ville de Mortagne. Direction Générale de Service : Jean-Paul Madelaine Accueil et ecrétariat : Chritine Giroux et Chantal Lauren Comptabilité et ervice du peronnel : Aline Fardoit, Fabienne Durand, Jean-Loui Collin Informatique, communication et achat généraux : Nicola Laville Centre de Loiir et C.E.L : Delphine Rueau et Céline Toreau SPANC : Aurélien Cabaret (lundi et jeudi) Marché public et ecrétariat SPANC : Chantal Lauren PLUI : Maxime Rochelle Picine intercommunale : Jérôme Padiou Maion de la petite enfance : Françoie Coatanéa CIAS : Françoie Coatanéa

Rapport sur l administration de la Loi sur la protection des renseignements personnels 2013-2014

Rapport sur l administration de la Loi sur la protection des renseignements personnels 2013-2014 Rapport ur l adminitration de la Loi ur la protection de reneignement peronnel 213-214 TITRE DU RAPPORT 1 PUBLIÉ PAR Agence de développement économique du Canada pour le région du Québec Montréal (Québec)

Plus en détail

Progressons vers l internet de demain

Progressons vers l internet de demain Progreon ver l internet de demain COMPRENDRE LA NOTION DE DÉBIT La plupart de opérateur ADSL communiquent ur le débit de leur offre : "512 Kb/", "1 Méga", "2 Méga", "8 Méga". À quoi ce chiffre correpondent-il?

Plus en détail

faites entrer la Fibre dans votre immeuble le guide du raccordement à la fibre

faites entrer la Fibre dans votre immeuble le guide du raccordement à la fibre faite entrer la Fibre dan votre immeuble le guide du raccordement à la fibre qu et-ce que la Fibre? La fibre optique et un fil de verre qui conduit la lumière. C et une technologie qui permet de tranmettre

Plus en détail

Servir. territoires. la réussite des hommes et des CONSEIL - EXPERTISE COMPTABLE. dossier de presse

Servir. territoires. la réussite des hommes et des CONSEIL - EXPERTISE COMPTABLE. dossier de presse Servir la réuite de homme et de territoire doier de pree CONSEIL - EXPERTISE COMPTABLE o m m a i r e CERFRANCE, c et bien plu 3 que de la comptabilité, c et du coneil Une conviction : même le petite entreprie

Plus en détail

Le compte épargne temps

Le compte épargne temps 2010 N 10-06- 05 Mi à jour le 15 juin 2010 L e D o i e r d e l a D o c 1. Définition Sommaire 2. Modification iue du décret n 2010-531 3. Principe du compte épargne temp Bénéficiaire potentiel Alimentation

Plus en détail

APP SUMMARY. ShareTime

APP SUMMARY. ShareTime Synape Team, Sénégal APP SUMMARY ShareTime ü Vivre enemble, ce n'et pa donné d'emblée : cela 'apprend. Beaucoup de collectif démarrent an grande expérience de la vie de groupe : dan le phae de démarrage

Plus en détail

Recensement des logements accessibles en «Loire et Sillon». 2014-2015. I. Le recensement de l offre de logements accessibles.

Recensement des logements accessibles en «Loire et Sillon». 2014-2015. I. Le recensement de l offre de logements accessibles. Recenement de logement acceible en «Loire et Sillon». 2014-2015 Conformément à la Loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité de droit et de chance, la participation et la citoyenneté de peronne handicapée,

Plus en détail

MONTÉRÉGIE C O N T A C T. District scout de la MONTÉRÉGIE. Dans cette édition. Holà! Bonne semaine à tous! 14 mars 2014, volume 2 bulletin numéro 12

MONTÉRÉGIE C O N T A C T. District scout de la MONTÉRÉGIE. Dans cette édition. Holà! Bonne semaine à tous! 14 mars 2014, volume 2 bulletin numéro 12 Ditrict cout de la MONTÉRÉGIE www.coutdelamonteregie.ca MONTÉRÉGIE C O N T A C T 14 mar 2014, volume 2 bulletin numéro 12 Dan cette édition Holà! À date, il n y a que troi incription pour l activité Taco-Troupe

Plus en détail

Énergies renouvelables. 55 personnes. Pose de panneaux solaires photovoltaïques Economie financière. Achat d un véhicule hybride pour le commercial

Énergies renouvelables. 55 personnes. Pose de panneaux solaires photovoltaïques Economie financière. Achat d un véhicule hybride pour le commercial Page1 Proceu Énergie renouvelable Autre Date de création : 05/01 Date de mie à jour : 01/03/2010 Verion n 2 Créateur : Thibault CHARLES : Pôle Technique Odyée 2 Route de la Roche ur Yon 85220 COEX : 02

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX STATISTIQUE EN AQUITAINE

ÉTAT DES LIEUX STATISTIQUE EN AQUITAINE CONTRIBUTION DU GROUPE «COOPÉRATIVES, MUTUELLES ET ASSOCIATIONS DE L ÉCONOMIE SOCIALE» Cette contribution à la note de conjoncture du CESER propoe dan une première partie une approche tatitique du ecteur

Plus en détail

Le défi. reseau-cdls-cls.ca

Le défi. reseau-cdls-cls.ca an 1 nce La cieo techn de en moue pratiq Le défi Concevoir un appareil qui doit enclencher une cacade d évènement. Le dernier évènement era le lancer d un projectile le plu prè poible d une cible. 15 0

Plus en détail

Tusson (Charente) 05 45 31 6877

Tusson (Charente) 05 45 31 6877 e a l C imoine Patr Offre e ogiqu g a d é p arpen M b u l du C tion a à detin liement b. de éta et pécialié colaire ance ai et conn Hitoire ine bâti o tion du patrim r de la retaura e ti é Le m oine e

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS ce formation coneil getion de carrière CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Cabinet de coneil aux entreprie et organime de formation. QUI SOMMES-NOUS? CEOS (anciennement Atout Majeur) et un cabinet de coneil aux

Plus en détail

Catalogue formations. Carsat Nord-Est. Département des Risques Professionnels

Catalogue formations. Carsat Nord-Est. Département des Risques Professionnels Catalogue formation 2014 Carat Nord-Et Département de Rique Profeionnel INTRODUCTION La mie en œuvre d une politique de anté au travail dan l entreprie pae par l acquiition de connaiance et de compétence

Plus en détail

Comptes-titres et PEA FINAVEO. & a s s o c i é s

Comptes-titres et PEA FINAVEO. & a s s o c i é s Compte-titre et PEA FINAVEO & a o c i é LE RÔLE DES INTERVENANTS Met à votre dipoition la viualiation de vo compte Votre coneiller indépendant Vou accompagne dan vo invetiement Client FINAVEO & Aocié

Plus en détail

Campagne. aprem GELAUCOURT. les. à la. août 25. septembre 15 16. DOSSIER DE PRESENTATION Éditions précédentes Programme prévisionnel 2012

Campagne. aprem GELAUCOURT. les. à la. août 25. septembre 15 16. DOSSIER DE PRESENTATION Éditions précédentes Programme prévisionnel 2012 Grand Prix Européen et National du fleuriement Expoition Métier d Art Café Concert Pain cuit à l ancienne Animation pour enfant Jardin Remarquab 8 9 août 25 26 eptembre 15 16 DOSSIER DE PRESENTATION Édition

Plus en détail

Emplois dans le secteur agricole : caractéristiques et évolution

Emplois dans le secteur agricole : caractéristiques et évolution Octobre 2014 Emploi dan le ecteur agricole : caractéritique et évolution Direction régionale de l alimentation, de l agriculture, et de la Forêt Service Régional pour l Information Statitique et Economique(SRISE)

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Les colos, bien plus que s! des Vacance

Les colos, bien plus que s! des Vacance , o l o c Le plu que bien cance! a V de 4 partir bonne raion de en Colo! L exigence du réeau De équipe formée et ayant le qualification néceaire (Bafa, Bafd, urveillant de baignade etc.) Un temp de préparation

Plus en détail

UNE PREMIÈRE POUR ALTAPLAST

UNE PREMIÈRE POUR ALTAPLAST PLAST tand e d 100m ouvrir à déc 2 UNE PREMIÈRE POUR PLAST Pour a première participation à Verdun Expo, Altaplat voit grand : un tand de 100m2 où era expoé le avoir faire d un fabricant toujour à la pointe

Plus en détail

é to ntes! de nos Les bioscience au ssibles Musée Armand-Frappier www.musee-afrappier.qc.ca Merci aux partenaires du Musée

é to ntes! de nos Les bioscience au ssibles Musée Armand-Frappier www.musee-afrappier.qc.ca Merci aux partenaires du Musée Le biocience au de no Levequephoto.com coeur... vie ible e c c a, e t n a n n é to nte! et paionna if t a c u d é e m m Progra 1 1 0 2 0 1 0 2 Muée Armand-Frappier Merci aux partenaire 531, boul. de Prairie,

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

Catalogue formations. Carsat Nord-Est Département Prévention des Risques Professionnels

Catalogue formations. Carsat Nord-Est Département Prévention des Risques Professionnels 2016 Catalogue formation Carat Nord-Et Département Prévention de Rique Profeionnel Éditorial En qualité de dirigeant, encadrant, alarié, membre d une intance repréentative du peronnel, vou ête le acteur

Plus en détail

Trouver des sources de capital

Trouver des sources de capital Trouver de ource de capital SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Emprunt garanti et non garanti Vente de part de capital Programme gouvernementaux Source moin courante SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Quelque principe

Plus en détail

Votre entreprise et le marketing

Votre entreprise et le marketing Votre entreprie et le marketing SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Selon la taille de votre entreprie Par où commencer Guide par étape SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Utilier le marketing pour augmenter vo profit

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100»)

CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100») 2013 CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100») [1- PRESENTATION GENERALE] [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] 29 mars 2013 1- Présentation LOIRE HABITAT

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

H a l. l e s. L e. 5des. n t. C a LES HALLES DE MARCHÉ AU CŒUR DES 5 CANTONS ANGLET BILTOKI.FR

H a l. l e s. L e. 5des. n t. C a LES HALLES DE MARCHÉ AU CŒUR DES 5 CANTONS ANGLET BILTOKI.FR L e 5 H a l 5de l e n C a n t o LES HALLES DE MARCHÉ AU CŒUR DES 5 CANTONS ANGLET BILTOKI.FR Introduction La philoophie Localiation Le 5 Canton Le marché Plan de Mae Vue perpective Schéma juridique et

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

MERCI DE COMPLÉTER CE DOCUMENT EN LETTRES MAJUSCULES

MERCI DE COMPLÉTER CE DOCUMENT EN LETTRES MAJUSCULES RECUEIL DE VOS EXIGENCES ET DE VOS BESOINS En application de article du Code de aurance Code barre Le préent document et à remplir préalablement à la concluion d un contrat d'aurance vie ou de capitaliation

Plus en détail

Pays du Perche ornais. Réunion publique. Schéma de COhérence Territoriale. du Pays du Perche ornais. Mortagne-au-Perche 6 octobre 2014

Pays du Perche ornais. Réunion publique. Schéma de COhérence Territoriale. du Pays du Perche ornais. Mortagne-au-Perche 6 octobre 2014 Pays du Perche ornais Réunion publique Schéma de COhérence Territoriale du Pays du Perche ornais Mortagne-au-Perche 6 octobre 2014 Sommaire I Le SCOT : pourquoi, comment? II Répartition de la population

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Cadeaux d affaires, cadeaux d entreprises, objets publicitaires www.france-cadeaux.fr - services@france-cadeaux.fr

Cadeaux d affaires, cadeaux d entreprises, objets publicitaires www.france-cadeaux.fr - services@france-cadeaux.fr Siège France Cadeaux 84 rue de Courbiac 17100 Sainte 00 33 (0)5 46 74 66 00 RC.424 290 211 00012 Cadeaux d affaire, cadeaux d entreprie, objet publicitaire www.france-cadeaux.fr - ervice@france-cadeaux.fr

Plus en détail

La fibre optique VALENCIENNES MÉTROPOLE TERRITOIRE NUMÉRIQUE

La fibre optique VALENCIENNES MÉTROPOLE TERRITOIRE NUMÉRIQUE La fibre optique arrive dans votre ville! VALENCIENNES MÉTROPOLE TERRITOIRE NUMÉRIQUE Valenciennes Métropole Un territoire numérique Valenciennes Métropole a fait le choix ambitieux de développer un pôle

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem 6 ème séance plénière lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE La commission départementale de la démographie médicale : l instance incontournable en Lot-et-Garonne pour mettre en place un nouvel exercice

Plus en détail

La direction des solidarités Se loger à Moissy

La direction des solidarités Se loger à Moissy La direction de olidarité Se loger à Moiy La direction de olidarité La Source - Place du Souvenir - BP24-77550 Moiy-Cramayel cedex Tél. : 01 64 88 15 80 - Fax : 01 64 88 15 26 QU EST CE QUE LA GUP LA GESTION

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

www.pacthd29.fr Bâtisseurs de solidarités pour l habitat en accompagnement des politiques de l habitat.

www.pacthd29.fr Bâtisseurs de solidarités pour l habitat en accompagnement des politiques de l habitat. www.pacthd29.fr Bâtisseurs de solidarités pour l habitat en accompagnement des politiques de l habitat. 1 Qui sommes nous? Association loi 1901, reconnue «entreprise de l économie sociale et solidaire»

Plus en détail

La direction des solidarités Se loger à Moissy

La direction des solidarités Se loger à Moissy La direction de olidarité Se loger à Moiy La direction de olidarité La Source - Place du Souvenir - BP24-77550 Moiy-Cramayel cedex Tél. : 01 64 88 15 80 - Fax : 01 64 88 15 26 SOMMAIRE Edito p. 3... Le

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales 1 COMMUNE D UCEL PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT : CANTON : COMMUNE : Ardèche Vals les Bains Ucel P.A.D.D ( Projet d A ménagement et de Développement D urable) Les orientations

Plus en détail

PLU OBJECTIF PLAN LOCAL D URBANISME QU EST CE QUE LE PLU?

PLU OBJECTIF PLAN LOCAL D URBANISME QU EST CE QUE LE PLU? QU EST CE QUE LE PLU? Le Plan local d urbanisme (PLU) porte et accompagne un véritable «projet de ville» et encadre les interventions publiques et privées en matière d urbanisme. Il oriente ainsi la fabrique

Plus en détail

Gestion de Contacts & Clients

Gestion de Contacts & Clients elon le beoin de votre entreprie, nou vou propoon : 3ACT! pour le indépendant ou le petite entreprie qui ouhaitent organier et développer leur activité. 3ACT! Premium pour le entreprie qui ouhaitent améliorer

Plus en détail

Les sondes d oscilloscopes

Les sondes d oscilloscopes Le onde d ocillocope /6 I Decription Il exite troi grande catégorie de onde: - Le onde paive (, L, C, atténuatrice ou non, avec de rapport d atténuation de,, ou (Sonde X, X, X, X. - 2 Le onde active, qui

Plus en détail

COMPTE RENDU DU COMITE DE PROGRAMMATION LEADER GRAND PERCHE 04 décembre 2009

COMPTE RENDU DU COMITE DE PROGRAMMATION LEADER GRAND PERCHE 04 décembre 2009 COMPTE RENDU DU COMITE DE PROGRAMMATION LEADER GRAND PERCHE 04 décembre 2009 Etaient présents 19 membres du comité de programmation : Daniel BESNIER, Vice-président des Gîtes de France, Joël GENTY, Chambre

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

Dijon Mag janvier 2016

Dijon Mag janvier 2016 REVUE DE PRESSE Dijon Mag janvier 2016 Dijon Beaune Mag 20 décembre 2015 10 février 2016 Big Bang Magazine #64 Automne 2015 Arts et Gastronomie Automne 2015 Welcome Magazine Automne 2015 Le Journal du

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Prenant la suite du Plan d Occupation des Sols (POS) actuel, le Plan Local d Urbanisme (PLU) formalise les intentions d aménagement de la ville de Villiers-sur-Marne pour les 10-15

Plus en détail

2 Guide des formations 2014

2 Guide des formations 2014 ommaire Éditorial 3 préparation et accè aux métier de bibliothèque 1 Le formation préparatoire aux métier 4 Le titre d auxiliaire de bibliothèque 4 Le Diplôme d univerité Aitant de bibliothèque et de documentation

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 1/13 Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 «Seul le prononcé fait foi» (sous réserve de leur présence effective)

Plus en détail

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable Ces interrogations ont servi de base à la formulation d un projet de vie communale exprimé au travers du PADD. Elaboré selon un objectif général

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire!

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire! S a i n t - Q u e n t i n - e n - Y v e l i n e s C o m m u n a u t é d a g g l o m é r a t i o n Réunion Publique Jeudi 18 avril à 20h45 Salle du conseil de la communauté d agglomération Construisons

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme (PLUi) et Règlement Local de Publicité (RLPi) Intercommunal

Plan Local d Urbanisme (PLUi) et Règlement Local de Publicité (RLPi) Intercommunal 1/ 40 Phase 1 : Diagnostic territorial et Etat Initial de l Environnement Réunion publique Plan Local d Urbanisme (PLUi) et Règlement Local de Publicité (RLPi) Intercommunal Plan d intervention 2/ 40 1.

Plus en détail

Révision générale du plan local d urbanisme

Révision générale du plan local d urbanisme Révision générale du plan local d urbanisme Qu est ce qu un plan local d urbanisme? Le PLU est un outil d'aménagement et de gestion de l'espace qui permet de planifier, maîtriser et ordonner l'organisation

Plus en détail

Guide de configuration d'une classe

Guide de configuration d'une classe Guide de configuration d'une clae Viion ME Guide de configuration d'une clae Contenu 1. Introduction...2 2. Ajouter de cour...4 3. Ajouter de reource à une leçon...5 4. Meilleure pratique...7 4.1. Organier

Plus en détail

CONVENTION DE CODEVELOPPEMENT DE RESEAUX DE COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES

CONVENTION DE CODEVELOPPEMENT DE RESEAUX DE COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES CONVENTION DE CODEVELOPPEMENT DE RESEAUX DE COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES ENTRE : Le Syndicat Mixte Gironde Numérique, crée à compter du 1 er août 2007 Domicilié Hôtel du Département Esplanade C. de Gaulle

Plus en détail

Ecole du Louvre Réorganisation du deuxième cycle sur le modèle des masters

Ecole du Louvre Réorganisation du deuxième cycle sur le modèle des masters Ecole du Louvre Réorganiation du deuxième cycle ur le modèle de mater maquette Première année, dite «M1» Premier emetre L eneignement e compoe : de cour magitraux conacré aux matière fondamentale de la

Plus en détail

Présentation. de la 6 e édition du Concours Régional du Patrimoine de Guadeloupe Mercredi 8 avril 2015. 10h Espace Régional du Raizet

Présentation. de la 6 e édition du Concours Régional du Patrimoine de Guadeloupe Mercredi 8 avril 2015. 10h Espace Régional du Raizet Présentation de la 6 e édition du Concours Régional du Patrimoine de Guadeloupe Mercredi 8 avril 2015 10h Espace Régional du Raizet Dossier de presse Direction de la communication et des relations publiques

Plus en détail

le guide de la famille qui a tout compris aux déchets

le guide de la famille qui a tout compris aux déchets le guide de famille qui a tout compri aux déchet Edition 2014-2015 LES PLASTIQUES (auf bouteille et fcon) Pot de crème fraîche/yaourt/barquette en polytyrène/ ac et film ptique/carton gra... LES DÉCHETS

Plus en détail

MODALITES NATIONALES DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS DANS PARCOURS 3 ------------ GARANTIE JEUNE -------------

MODALITES NATIONALES DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS DANS PARCOURS 3 ------------ GARANTIE JEUNE ------------- 1 1 / 7 FICHE MONTI Garantie jeune Fiche MONTI Garantie Jeune 2 MODALITES NATIONALES DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS DANS PARCOURS 3 ------------ GARANTIE JEUNE ------------- 3 Définit et Acte profenel

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

L expérience d une SEM de transport française: «Transports de l Agglomération de Montpellier» (TaM) 1978-2007

L expérience d une SEM de transport française: «Transports de l Agglomération de Montpellier» (TaM) 1978-2007 L expérience d une SEM de transport française: «Transports de l Agglomération de Montpellier» (TaM) 1978-2007 RABAT JOURNEE D ETUDE DU 27 NOVEMBRE 2007 Marc le Tourneur Directeur Général de TaM SOMMAIRE

Plus en détail

Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé

Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé Chantier copropriété du Plan Bâtiment Grenelle 30 septembre 2011 Sommaire Les objectifs

Plus en détail

BRISON-SAINT-INNOCENT

BRISON-SAINT-INNOCENT BRISON-SAINT-INNOCENT HABITAT-REFLECHI.COM «CE QUI M ANIME AVANT TOUT, C EST L HUMAIN ET CONSTRUIRE UNE MEILLEURE HUMANITÉ. C EST LE FONDEMENT MÊME DE MES ACTES. ET PAR LES ACTIONS, LES PROJETS ET LES

Plus en détail

RENNES METROPOLE. Aménagement numérique 1. 3e Forum national Très Haut Débit. CAEN - le 14 janvier 2010

RENNES METROPOLE. Aménagement numérique 1. 3e Forum national Très Haut Débit. CAEN - le 14 janvier 2010 Aménagement numérique 1 RENNES METROPOLE FTTh ready ou presque 3e Forum national Très Haut Débit CAEN - le 14 janvier 2010 n.friant@agglo-rennesmetropole.fr Twitter: @NFr21 Aménagement numérique 2 Plan

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Résidence Le Lavoir Lormont (33) Un acteur majeur du logement social pour le Sud-Ouest SOMMAIRE Mésolia, entreprise sociale pour l habitat...2 Un acteur majeur du logement social...2

Plus en détail

Café 2030 22 Novembre 2011

Café 2030 22 Novembre 2011 Café 2030 22 Novembre 2011 Ne pas oser à porter le sac d une personne âgée N a rien dit sur une attitude méprisante vis-à-vis d une femme voilée et âgée Ne rien dire aux cyclistes sur les trottoirs Le

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

Structure. Qu est-ce que c est? n 4-2012-2013. titude 21. La maison de l archite cture et. jeu sur l urbanisme

Structure. Qu est-ce que c est? n 4-2012-2013. titude 21. La maison de l archite cture et. jeu sur l urbanisme Latitu 21 Latitu 21 Structure jeu ur l urbanime La maion l archite cture et d e l e n v ir o nne Qu et-ce que c et? et un établiement public. Il a pour miion l éducation et enibiliation tou le public aux

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

APPEL A INTERET : DIAGNOSTIC ENERGETIQUE MAISON INDIVIDUELLE

APPEL A INTERET : DIAGNOSTIC ENERGETIQUE MAISON INDIVIDUELLE APPEL A INTERET : DIAGNOSTIC ENERGETIQUE MAISON INDIVIDUELLE 0 1 Objectifréno.fr Le projet «Objectifréno» du PETR du Pays Sud Toulousain est lauréat de l Appel à Manifestation d Intérêt (AMI) de l ADEME

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du 21 janvier 2015

Compte-rendu du Conseil Municipal du 21 janvier 2015 Compte-rendu du Conseil Municipal du 21 janvier 2015 Etaient présents sous la présidence de Jean-Claude BILLOT, tous les conseillers : Yasmine BETHOUART, Christian CLAIRE, Annie EVRARD, Marius GOURGUECHON,

Plus en détail

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique PDRH Mesure 121 : «Modernisation des exploitations agricoles» C. Dispositifs régionaux complémentaires d aides à la modernisation 121 C4.

Plus en détail

un parc de 16 Ha vous attend pour implanter votre entreprise en Pays de Caulnes

un parc de 16 Ha vous attend pour implanter votre entreprise en Pays de Caulnes chefs d entreprises, porteurs de projets un parc de 16 Ha vous attend pour implanter votre entreprise en Pays de Caulnes UNE VOCATION LOGISTIQUE, INDUSTRIELLE et agro-alimentaire le parc de kergoët au

Plus en détail

BILAN DE LA CONCERTATION

BILAN DE LA CONCERTATION BILAN DE LA CONCERTATION SEPTEMBRE 2012 Syndicat d Agglomération Nouvelle Val Maubuée CONTEXTE ET MODALITES DE LA CONCERTATION LA CONCERTATION : SA REGLEMENTATION Le Schéma de Cohérence Territoriale et

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011 Petit rappel historique : Originaire de Meung sur Loire voilà 3 générations que l entreprise VIGERY est attachée à la construction, la rénovation, le bâtiment en général et les travaux publics. En premier

Plus en détail

NOM DU PROJETPLAN LOCAL DD'URBANISME SOUS-TITRE EVENTUEL PUYOO(65) SERVICECOMMUNE P.A.D.D.

NOM DU PROJETPLAN LOCAL DD'URBANISME SOUS-TITRE EVENTUEL PUYOO(65) SERVICECOMMUNE P.A.D.D. PAYS (SI NECESSAIRE) NOM DU CLIENT SERVICECOMMUNE 'AUREILHANE PUYOO(65) DE GENOS NOM DU PROJETPLAN LOCAL DD'URBANISME SOUS-TITRE EVENTUEL (faire en sorte que le Titre vienne se poser sur la forme ci dessous

Plus en détail

Pays de BOURGES. 15 octobre 2013. Trouy

Pays de BOURGES. 15 octobre 2013. Trouy Pays de BOURGES 15 octobre 2013 Trouy Sommaire : - les aides de l'agence nationale de l'habitat (Anah) et du programme Habiter Mieux - le plan de rénovation énergétique de l habitat et le guichet unique

Plus en détail

comestibles Question 7 : 6 Question 8 : 1907 Question 4 : Clefs et cadenas Question 5 : serrurerie - boutique Question 6 : charcuterie -

comestibles Question 7 : 6 Question 8 : 1907 Question 4 : Clefs et cadenas Question 5 : serrurerie - boutique Question 6 : charcuterie - Réponses aux questions :Question 1 : A-B Question 2 : 1912 Question 3 : N 5-18-30-36 Question 4 : Clefs et cadenas Question 5 : serrurerie - boutique Question 6 : charcuterie - comestibles Question 7 :

Plus en détail

qu il y ait une très grande cohérence entre les différentes politiques publiques. Les orientations régionales peuvent aussi permettre de rechercher

qu il y ait une très grande cohérence entre les différentes politiques publiques. Les orientations régionales peuvent aussi permettre de rechercher Gestion de la faune sauvage et amélioration de la qualité des habitats. Dominique STEVENS (Délégué régional Poitou-Charentes ONCFS ) et Pascal DOUTAU ( F D C de Charente) : Dominique STEVENS : Nous allons

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 2 Février 2015 à 20h30 Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise Madame Le Maire rappelle

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PLU D ESVRES-SUR-INDRE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION P 3 ORIENTATION 1 : UN CADRE DE VIE PRESERVE ET VALORISE P 4 Protéger les espaces naturels et les paysages p 4 Préserver le territoire agricole p 4 Prendre

Plus en détail

Analyse de l état des flux de trésorerie

Analyse de l état des flux de trésorerie École de Haute Étude Commerciale Analye de l état de flux de tréorerie Document pédagogique rédigé par Louie St-Cyr et David Pinonneault Copyright 1997. Réviion 2000. École de Haute Étude Commerciale (HEC),

Plus en détail

des aides de l habitat pour la rénovation de votre logement www.amvs.fr

des aides de l habitat pour la rénovation de votre logement www.amvs.fr Guide pratique des aides de l habitat pour la rénovation de votre logement www.amvs.fr Sommaire Page 3 Vous êtes propriétaire occupant Page 5 Vous êtes propriétaire bailleur Page 7 Vous êtes locataire

Plus en détail

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION SALON HABITAT EXPO Pôle & vivre avec LE BOIS MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION HABITAT & RÉNOVATION BOIS & ÉCO-HABITAT AMÉNAGEMENTS INT. & EXT. 25.26.27 Avril 2014 salle du Jaï Alaï DOSSIER DE PRESSE Alliance

Plus en détail

GUIDE D ADMISSION AUTOMNE 2012. Demande d admission par Internet : www.srafp.com EN FORMATION PROFESSIONNELLE

GUIDE D ADMISSION AUTOMNE 2012. Demande d admission par Internet : www.srafp.com EN FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE D ADMISSION AUTOMNE 0 EN FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LAVAL Demande d admiion par Internet : www.rafp.com Dan no centre de formation profeionnelle Comment pui-e m incrire

Plus en détail

Étude de cas : Services financiers le Choix du Président

Étude de cas : Services financiers le Choix du Président Étude de cas : Services financiers le Choix du Président Bureau Intérieur par Staples MC arrive à la rescousse des services financiers du Choix du Président Les services financiers du Choix du Président,

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

LE HAUT DEBIT A CHAMPS SUR TARENTAINE

LE HAUT DEBIT A CHAMPS SUR TARENTAINE DOSSIER DE PRESSE LE HAUT DEBIT A CHAMPS SUR TARENTAINE PRESENTATION DE LA BORNE CYBERCANTAL TERRITOIRES Jeudi 8 décembre 2005 à 16 heures 1 Le haut débit dans le Cantal Le Conseil Général du Cantal et

Plus en détail

COMMUNE DE FELLETIN. P R O C E S V E R B A L D U C O N S E I L M U N I C I P A L Séance ordinaire du jeudi 8 septembre 2011

COMMUNE DE FELLETIN. P R O C E S V E R B A L D U C O N S E I L M U N I C I P A L Séance ordinaire du jeudi 8 septembre 2011 R E P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E DEPARTEMENT DE LA CREUSE ARRONDISSEMENT D AUBUSSON COMMUNE DE FELLETIN P R O C E S V E R B A L D U C O N S E I L M U N I C I P A L Séance ordinaire du jeudi 8 eptembre

Plus en détail

SOMMAIRE LE TRÈS HAUT DÉBIT. DANS LA MANCHE Quels enjeux? GLOSSAIRE page 14 LE TRÈS HAUT DÉBIT

SOMMAIRE LE TRÈS HAUT DÉBIT. DANS LA MANCHE Quels enjeux? GLOSSAIRE page 14 LE TRÈS HAUT DÉBIT SOMMAIRE LE TRÈS HAUT DÉBIT DANS LA MANCHE page 3 - Quels enjeux? - Le Très Haut Débit dans le département de la Manche : quelle ambition? - La fibre : c est quoi? Quels avantages? Quels usages? LE RÉSEAU

Plus en détail

Lannion-Trégor Communauté Projet de territoire 2015-2020 1 Concertation publique Rapport de présentation (le 13/04/2015)

Lannion-Trégor Communauté Projet de territoire 2015-2020 1 Concertation publique Rapport de présentation (le 13/04/2015) Lannion-Trégor Communauté Projet de territoire 2015-2020 1 1. Présentation de Lannion-Trégor Communauté : Après le regroupement de Lannion-Trégor Agglomération et la commune de Perros- Guirec, avec la

Plus en détail