Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal"

Transcription

1 Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère des Affaires étrangères et du développement international) Florence Armitano (Agence française de Développement) - Paris Vendredi 5 décembre

2 Quelques chiffres > Chiffres clefs Estimations des Nations unies en 2013 : 214 millions de migrants internationaux Transferts d argent des migrants vers leur pays d origine : 413 milliards $ > La diaspora, vecteur de développement Potentiel important pour le développement des pays de destination et d origine, au travers des contributions financières, économiques, sociales et culturelles des migrants : Transferts de fonds, ressource tant pour les ménages bénéficiaires que pour les États d origine Transfert de ressources immatérielles : compétences (intellectuelles, techniques ou relationnelles), normes (comme l égalité des genres) et valeurs civiques (respect du cadre collectif) > Reconnaissance institutionnelle : loi politique de développement et de solidarité internationale reprend la décision n 15 du CICID 31/07/2013 : "Le Gouvernement reconnaît le rôle des migrations pour le développement des pays partenaires. Les migrants sont des acteurs du développement. Ils y contribuent par leurs apports financiers, techniques et culturels". secteur mobilité, migration et développement : un des "dix secteurs prioritaires d intervention". Sur ce volet, "la France appuie le renforcement du potentiel de solidarité et d investissement des migrants ainsi que l accroissement des capacités des pays partenaires à intégrer la migration dans leurs 2 stratégies de développement".

3 Stratégie française "mobilité, migration et développement" Cadre stratégique L objectif de la politique française est de renforcer la contribution de la mobilité et de la migration au développement des pays et territoires d origine. Quatre directions complémentaires : 1. Soutenir le potentiel de solidarité des migrants ; 2. Soutenir le potentiel d investissement des migrants ; 3. Renforcer les capacités des pays du Sud partenaires à intégrer la mobilité et la migration dans leurs stratégies de développement ; 4. Contribuer aux dialogues internationaux et à la production de connaissances en matière de mobilité, migration et développement. 3

4 Les transferts: des montants toujours croissants > Monde : 413 milliards de dollars, 2 ème source de ressources financières des PED, derrière les IDE et devant l APD (2013- Banque Mondiale) France : 4 milliards d euros de transferts vers l Afrique dont 3,2M vers le Maghreb (Rapport annuel 2011 de la Balance des paiements/banque de France)

5 Les transferts: un financement innovant pour le développement > Constat : affectation des transferts Biens de consommation courante (jusqu à 80% dans certaines régions d Afrique sub-saharienne), Epargne ou investissement en capital humain (éducation, santé) ou en infrastructure (logement) > Enjeu : financer l investissement L investissement requiert l existence d une épargne suffisante. Or, la faiblesse des revenus rend indispensable l appel aux ressources étrangères (prêt, subvention) Transfert des migrants = source de devises, financement innovant du développement (mécanisme destiné à lever des fonds publics ou privés pour le développement, complémentaire à l APD) > Objectifs Réduire les coûts des transferts d argent (pour jouer mécaniquement sur les fonds dégagés d un moindre coût des transferts) Accompagner une meilleure allocation de ces envois au service du développement économique des pays d origine des migrants (promouvoir l émergence de produits financiers à destination des diasporas pour financer leurs investissements sur crédits ou en capital-risque). 5

6 Les transferts: un financement innovant pour le développement > Assurer un suivi du coût des transferts Site créé en 2007 et certifié par la Banque Mondiale depuis 2013 : Comparaison des prix et services pratiqués par 17 établissements financiers (banques et sociétés de transfert d argent) 26 pays couverts visites par mois > Etude "Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : outils et produits financiers pour le Maghreb et la zone franc" mandatée par la BAD et la France, menée par ESF Identifier des produits innovants Etablir le bilan de la réglementation actuelle et ses améliorations possibles Déterminer les freins et les opportunités de développement des transferts d argent des migrants grâce aux nouvelles technologies de paiement 6

7 1. Développer la bibancarisation ACTIONS DE LA FRANCE Solutions : amélioration de l accès des migrants à des produits et services financiers leur permettant d investir dans leur pays d origine depuis leur pays de résidence (i) la promotion de la bi-bancarisation solidaire, en renforçant les liens entre banques du Nord et banques du Sud (ii) la possibilité pour des produits de banques du Sud d être commercialisés par des banques du Nord (iii) le soutien au développement de la microfinance Exemple- bibancarisation solidaire: - Prévue dans la loi d orientation et de programmation relative à la politique de développement et de solidarité internationale - Suppose une véritable inclusion financière permettant l accès aux diasporas à une offre complète de services - Vise à permettre de commercialiser en France, sous certaines conditions, des produits ou services bancaires de banques de pays tiers en vue de développer produits d épargne et opérations de crédit 7

8 ACTIONS DE LA FRANCE 2. Soutenir les initiatives d investissement productif et d entreprenariat des migrants Solutions Potentiel encore sous-exploité de création d entreprises par les migrants Très faible part de l'investissement productif dans les transferts d'argent des migrants Actions pour accroître l'investissement productif Mise en place de solutions d accompagnement et de facilitation d accès aux financements auprès du secteur bancaire Développement des opportunités d'affaires Valorisation du capital et de l'expérience acquise en France par les migrants et des transferts technologiques.

9 Actions de la France : exemples Exemples de projets d envergure «régionale» financés par la France : Programme «Entrepreneurs en Afrique» - piloté par Campus France Objectif: accompagner des cadres et diplômés africains issus des filières d enseignement supérieur français dans leur projet de création d entreprise à forte valeur ajoutée Financement sous forme de prêts d honneur possible pour financer une partie des besoins initiaux des entrepreneurs et jouer un rôle de levier pour des financements bancaires. Le PACEIM: programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerrané - piloté par l IRD et initié en 2010 Objectif: faire converger un vivier (7000 doctorants originaires du Maghreb) et des technologies françaises de pointe pour répondre au défi de l avenir post-doctoral d étudiants hautement qualifiés par un soutien aux projets de création d entreprises innovantes dans leur pays d origine Partenaires et cofinanceurs: Maroc, Algérie, Tunisie, Liban, Accompagnement en partenariat avec les agences locales compétentes pour les projets sélectionnés Déjà 40 entreprises créées. 9

10 Actions de la France : exemples Exemples de projets d envergure «régionale» financés par la France : Fonds «migration et développement» o 2009 : Etablissement du Fonds multi-donateurs "Initiative Migration et Développement (FMD) à la BAD o Soutien de 7 M apportés par la France o Objectif : Financement des projets dans les domaines suivants: - Mise au point de nouveaux produits financiers - Appui à l investissement productif dans les pays d origine des migrants appui au développement local dans les pays d origine des migrants - Amélioration des connaissances disponibles dans le domaine des transferts de fonds en Afrique - Appui à la réforme des cadres réglementaires et mise à niveau des opérateurs engagés dans de domaine des transferts de fonds 10

11 Actions de la France : exemples Appuis de l AFD aux investissements productifs 1 ère génération de projets de l AFD au Maroc Début des années 2000 : Premières expériences avec l OSIM Migration et Développement 2007: Appui aux investissements productifs des Marocains Résidant à l Etranger via : 1. Projet FACE Maroc (achevé) Objectif : accompagner le parcours des MRE investisseurs depuis le pays de résidence (Allemagne, France, Pays-Bas) jusqu au Maroc Résultats à janvier 2013: 236 créations d entreprises 844 emplois générés 85 millions de dirhams investis (soit 7,7 M ) 2. Projet 1000 PME (en cours) Objectif : 1 ère axe : Accompagner le royaume dans sa stratégie de mobilisation de sa diaspora 2 ème axe: Accompagner les porteurs de projets à travers un dispositif d appui technique à la création de TPE/PME 11

12 Actions de la France : exemples Appuis de l AFD aux investissements productifs 2 nde génération de projets de l AFD au Cameroun, au Mali, au Sénégal Objectif : Promouvoir les investissement productifs de la diaspora dans les pays d origine Comment? o 1 ère axe : Accompagner les Etats dans la définition et la mise en œuvre opérationnelle d une stratégie de promotion et d accueil de l investissement productif de leurs diasporas o 2ème axe: Mettre en place les dispositifs d accompagnement en services non-financiers o 3ème axe: Promouvoir l accès de ces investissements aux services financiers existants & Appuyer la création de services et produits dédiés en faisant une offre de place aux établissements financiers Etude Dalberg et RMDA (2012) Investissement productifs collectifs des migrants au Sénégal Identification de niches d investissement

13 13

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement :

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Outils et produits financiers pour le Maghreb et la Zone franc RÉSUMÉ EXÉCUTIF Naceur Bourenane Saïd

Plus en détail

Quelle relation entre transferts et développement?

Quelle relation entre transferts et développement? MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Quelle relation entre transferts et développement? Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières 15 décembre 2006 Plan 1. Introduction.

Plus en détail

CAPITAL INVESTISSEMENT

CAPITAL INVESTISSEMENT Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion CAPITAL INVESTISSEMENT FINANCEMENT DE PROJETS DE CREATION D ENTREPRISE AU MAROC Paris 23 mai 2006 Amine Benhalima Le Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion, une institution

Plus en détail

Politique de développement du secteur privé au Mali

Politique de développement du secteur privé au Mali Politique de développement du secteur privé au Mali Les reformes entreprises par l Etat malien au niveau macro-économique ont été accompagnées d un d appui au renforcement du secteur privé. Le Mali a consacré

Plus en détail

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique Entrepreneurs en Afrique Une idée Contribuer à l émergence de PME/PMI technologiques en Afrique grâce à la collaboration entre des entrepreneurs africains et des Ecoles d Ingénieurs françaises (Réseau

Plus en détail

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Marwan Berrada Chef du Service des études et de l action économique Ministère Chargé des Marocains Résidant à l Etranger

Plus en détail

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs au Maroc www.cm6-microfinance.ma Plan de l intervention Deux grands axes : Axe 1 : Vue d ensemble sur l offre actuelle des produits

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE A LA CREATION D ENTREPRISES INNOVANTES EN MEDITERRANEE (PACEIM)

PROGRAMME D AIDE A LA CREATION D ENTREPRISES INNOVANTES EN MEDITERRANEE (PACEIM) PROGRAMME D AIDE A LA CREATION D ENTREPRISES INNOVANTES EN MEDITERRANEE (PACEIM) Appel à propositions 2011 Date de clôture : 4 novembre 2011 Adresse de publication de l appel à propositions : www.ird.fr/paceim

Plus en détail

ENTREPRENEURS EN AFRIQUE

ENTREPRENEURS EN AFRIQUE Entrepreneurs ENTREPRENEURS EN AFRIQUE Entrepreneurs Campus France Agence nationale qui a une double tutelle Ministère des affaires étrangères et du développement international Ministère de l éducation

Plus en détail

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005 Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance juin 2005 Ce document a fait l objet d une présentation de Jacques Attali, Président de PlaNet Finance, pendant la conférence Internationale de

Plus en détail

TERANGA CAPITAL. Véhicule d investissement dédié aux TPE-PME du Sénégal. Présentation à l Atelier FIDA. 5 Décembre 2014.

TERANGA CAPITAL. Véhicule d investissement dédié aux TPE-PME du Sénégal. Présentation à l Atelier FIDA. 5 Décembre 2014. TERANGA CAPITAL Véhicule d investissement dédié aux TPE-PME du Sénégal Présentation à l Atelier FIDA 5 Décembre 2014 Olivier Furdelle VISION, MISSION ET OBJECTIFS La vision de TERANGA CAPITAL est de soutenir

Plus en détail

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 PLAN Situation de la PME au Maroc : Définition, PME en chiffres Forces et faiblesses de la

Plus en détail

Développement du marché financier

Développement du marché financier Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Développement du marché financier Juillet 1997 Document de travail n 21 Développement du marché financier Juillet 1997 Le développement

Plus en détail

Naissance d une banque leader

Naissance d une banque leader Programme Attijariwafa - Universités Naissance d une banque leader Acteur clé du développement économique marocain et une vocation régionale certaine 2006 Une nouvelle ambition, une nouvelle stratégie

Plus en détail

Diaspora malienne et développement: contributions, contraintes et stratégies Par

Diaspora malienne et développement: contributions, contraintes et stratégies Par REUNION THEMATIQUE Genève, 11 septembre 2013 Migration du travail et diasporas Diaspora malienne et développement: contributions, contraintes et stratégies Par Seydou KEITA Conseiller Technique Ministère

Plus en détail

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique Gabriel Mougani Economiste financier

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Présentation de CoFundy

DOSSIER DE PRESSE. Présentation de CoFundy DOSSIER DE PRESSE Présentation de CoFundy SOMMAIRE I. CoFundy. 2 1. Une plateforme de crowdfunding pour la Tunisie 2. Un nouveau mode de financement 1 3. Les projets soutenus 4. La diaspora tunisienne

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Présenté par SOILIHI Omar, Directeur des Etudes Economiques, Monétaires et Financières

Présenté par SOILIHI Omar, Directeur des Etudes Economiques, Monétaires et Financières Atelier sur les transferts des migrants Moroni, 23 Novembre 2015 LES TRANSFERTS DE FONDS DES MIGRANTS Présenté par SOILIHI Omar, Directeur des Etudes Economiques, Monétaires et Financières Plan de l exposé

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation du Groupe Attijariwafa Bank Couverture géographique de plus en plus large Attijariwafa bank, banque née

Plus en détail

LE SOUTIEN A L INNOVATION TOURISTIQUE

LE SOUTIEN A L INNOVATION TOURISTIQUE LE SOUTIEN A L INNOVATION TOURISTIQUE Les actions de soutien à l innovation touristique du Conseil régional du Centre Innovation Touristique : Thème inscrit dans la Stratégie Régionale du Tourisme Durable

Plus en détail

LA DIASPORA MALIENNE POUR LA PAIX ET LE DÉVELOPPEMENT DU MALI

LA DIASPORA MALIENNE POUR LA PAIX ET LE DÉVELOPPEMENT DU MALI DOSSIER DE PRÉSENTATION MERCREDI 10 AVRIL 2013 MONTREUIL Salle des fêtes Mairie de Montreuil LA DIASPORA MALIENNE POUR LA PAIX ET LE DÉVELOPPEMENT DU MALI www.diplomatie.gouv.fr 1/7 PRÉSENTATION DE L ÉVÉNEMENT

Plus en détail

INVITATION. Regards Croisés Echanges d expériences. Investissement productif des Marocains Résidant à l Etranger et Développement des Territoires :

INVITATION. Regards Croisés Echanges d expériences. Investissement productif des Marocains Résidant à l Etranger et Développement des Territoires : INVITATION Regards Croisés Echanges d expériences Investissement productif des Marocains Résidant à l Etranger et Développement des Territoires : "Quelles politiques publiques pour renforcer la confiance

Plus en détail

22 juin 2011. L AFD en Outre-mer en 2010

22 juin 2011. L AFD en Outre-mer en 2010 22 juin 2011 L AFD en Outre-mer en 2010 Qui sommes-nous? Un EPIC, sous tutelle des ministères : des Affaires Etrangères et Européennes de l Economie, des Finances et de l Industrie de l Intérieur, de l

Plus en détail

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Symposium des Gouverneurs sur le thème «Inclusion financière

Plus en détail

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN PROCESSUS PREPARATOIRE DE LA TROISIEME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Juin 2013 Agenda Facteurs de développement du secteur bancaire syrien Le secteur bancaire syrien: performance solide, mais La Syrie

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc Un projet financé par l Union Européenne Réunion de Travail des Coordonnateurs du SBA et des Conseillers

Plus en détail

Croissance, emploi et protection sociale

Croissance, emploi et protection sociale Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Croissance, emploi et protection sociale Juillet 1998 Document de travail n 32 La problématique croissance, emploi et protection sociale

Plus en détail

RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015

RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015 RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015 Associer le financement et les poliaques pour medre en œuvre un programme de développement post- 2015 porteur de changement 22 juin 2015, Ministère des Affaires

Plus en détail

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO BURUNDI - CAMEROUN - CONGO - REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - GABON GUINEE EQUATORIALE - REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO - RWANDA SAO-TOME & PRINCIPE - TCHAD CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE

Plus en détail

Présenté par: Edouard CLEMENT mba, cpah

Présenté par: Edouard CLEMENT mba, cpah LE FINANCEMENT DU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI L OCPAH S ENGAGE Présenté par: Edouard CLEMENT mba, cpah Introduction Capacité de mobilisation de ressources financières et Réussite d un modèle de développement

Plus en détail

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger Expérience du Groupe Banque Populaire Neuvième édition du Forum pour le développement de l Afrique les Marocains Du Monde en

Plus en détail

L entrepreneuriat: principal levier de la croissance. Mostaganem 28 février 2013 Med Kamel OSMANE

L entrepreneuriat: principal levier de la croissance. Mostaganem 28 février 2013 Med Kamel OSMANE L entrepreneuriat: principal levier de la croissance Mostaganem 28 février 2013 Med Kamel OSMANE MEDAFCO: qui sommes nous? MEDAFCO est un réseau de consulting regroupant des experts algériens de l intérieur

Plus en détail

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Conférence sur le plan solaire méditerranéen Paris, 22 novembre 2008 Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Etienne VIARD Directeur Département Méditerranée et Moyen Orient AFD,

Plus en détail

Note conceptuelle. Nations Unies Commission économique et sociale pour l Asie Occidentale

Note conceptuelle. Nations Unies Commission économique et sociale pour l Asie Occidentale Nations Unies Commission économique pour l Afrique Bureau pour l Afrique du Nord Nations Unies Commission économique et sociale pour l Asie Occidentale Réunion d experts Renforcer les capacités pour une

Plus en détail

Damane Assakane, 10 ans après...

Damane Assakane, 10 ans après... Royaume du Maroc Ministère de l Economie et des Finances Damane Assakane, 10 ans après... 14 octobre 2014 Hicham TALBY Chef du service du crédit immobilier et industriel DTFE /MEF Vice président du comité

Plus en détail

Attijariwafa bank - Wafasalaf

Attijariwafa bank - Wafasalaf L événement Wafasalaf : 20 ans au service du consommateur 3 Historique L accompagnement du développement 5 de la société de consommation Attijariwafa bank - Wafasalaf L appartenance au premier groupe bancaire

Plus en détail

Le projet stratégique du réseau Initiative 2014-2018. croissance efficacité cohésion

Le projet stratégique du réseau Initiative 2014-2018. croissance efficacité cohésion Le projet stratégique du réseau Initiative croissance efficacité cohésion 5 Le projet stratégique du réseau Initiative Le projet stratégique croissance Pour contribuer davantage au développement économique

Plus en détail

ORIENTER LES TRANSFERTS DE FONDS DE LA DIASPORA DANS LES SECTEURS PRODUCTIFS : L EXPERIENCE DU SENEGAL

ORIENTER LES TRANSFERTS DE FONDS DE LA DIASPORA DANS LES SECTEURS PRODUCTIFS : L EXPERIENCE DU SENEGAL SINGLE YEAR EXPERT MEETING ON MAXIMIZING THE DEVELOPMENT IMPACT OF REMITTANCES Geneva, 14 15 February 2011 ORIENTER LES TRANSFERTS DE FONDS DE LA DIASPORA DANS LES SECTEURS PRODUCTIFS : L EXPERIENCE DU

Plus en détail

Colloque Rabat : 9-10 décembre 2013 Mohamed KAANICHE

Colloque Rabat : 9-10 décembre 2013 Mohamed KAANICHE La Micro finance au Maghreb,quelles perspectives pour le développement économique et social et la lutte contre le chômage des jeunes Colloque Rabat : 9-10 décembre 2013 Mohamed KAANICHE Le rôle de la BTS

Plus en détail

Fiche Lancement Projet ACEDIM

Fiche Lancement Projet ACEDIM Fiche Lancement Projet ACEDIM Casablanca le 14 Février 2012 Objet : Lancement programme ACEDIM Madame, Monsieur, L Agence pour la Coopération Internationale en Méditerranée (ACIM), en partenariat avec

Plus en détail

Le nouveau programme 2014-2020. Investir dans l éducation, la formation et la jeunesse en Europe. www.erasmusplus.fr

Le nouveau programme 2014-2020. Investir dans l éducation, la formation et la jeunesse en Europe. www.erasmusplus.fr Le nouveau programme 2014-2020 Investir dans l éducation, la formation et la jeunesse en Europe www.erasmusplus.fr 2014-2020 Un programme plus efficace pour l emploi des jeunes Un programme plus simple

Plus en détail

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Appel à projets 2010 Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) Date limite

Plus en détail

Politique régionale d internationalisation de l économie

Politique régionale d internationalisation de l économie Politique régionale d internationalisation de l économie Olivier BIENCOURT Conseiller régional en charge de l Industrie 24/02/2015 1 Les Pays de la Loire, un territoire dynamique, mais en retard dans le

Plus en détail

LE DEFIS DU FINANCEMENT DES PME

LE DEFIS DU FINANCEMENT DES PME LE DEFIS DU FINANCEMENT DES PME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION ETAT DES LIEUX CAUSE DE LA SITUATION ACTUELLE NOS OBJECTIFS SOLUTIONS Brazzaville, Congo 1 1. INTRODUCTION A. CHIFFRES CLES DE LA FISRT BANK 28 ans

Plus en détail

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE. Promouvoir un développement durable et partagé

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE. Promouvoir un développement durable et partagé L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE Promouvoir un développement durable et partagé L AFD ET LA MÉDITERRANÉE Le groupe Agence Française de Développement (AFD) est autorisé à intervenir

Plus en détail

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services.

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services. 7 points pour garantir un bel avenir de la e-santé en France... by Morgan - Dimanche, janvier 30, 2011 http://www.jaibobola.fr/2011/01/avenir-de-la-e-sante-en-france.html La Recherche et le développement

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

FONDATION MAROCAINE POUR L EDUCATION FINANCIÈRE

FONDATION MAROCAINE POUR L EDUCATION FINANCIÈRE FONDATION MAROCAINE POUR L EDUCATION FINANCIÈRE Atelier DAMANE ASSAKANE Aziz ALOUANE DTFE 14 octobre 2014 PLAN I. Contexte international II. Présentation de la Fondation III. Stratégie de l éducation financière

Plus en détail

SEMINAIRE REGARDS CROISES ECHANGES D EXPERIENCES [Année 2014-2015]

SEMINAIRE REGARDS CROISES ECHANGES D EXPERIENCES [Année 2014-2015] SEMINAIRE REGARDS CROISES ECHANGES D EPERIENCES [Année 2014-2015] Termes de références Appel à candidatures auprès des membres du FORIM pour l organisation du prochain séminaire Regards croisés portant

Plus en détail

MICROFINANCE ET ENTREPRENARIAT JEUNES

MICROFINANCE ET ENTREPRENARIAT JEUNES MICROFINANCE ET ENTREPRENARIAT JEUNES Etat des lieux et mesures pour renforcer l'accès durable des jeunes à des services financiers adaptés Proposition d un modèle de financement adapté Absa KANE WANE,

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

M. Edos Ousséini YEYE Directeur Général de la PAPME I. L environnement des PME/PMI au Burkina Faso

M. Edos Ousséini YEYE Directeur Général de la PAPME I. L environnement des PME/PMI au Burkina Faso UNE EXPERIENCE D APPUI AUX PME/PMI AU BURKINA FASO M. Edos Ousséini YEYE Directeur Général de la PAPME I. L environnement des PME/PMI au Burkina Faso 1 Le Burkina Faso PME/PMI - Burkina Faso 3 Le Burkina

Plus en détail

La FONGS : 30 ans d expériences paysannes

La FONGS : 30 ans d expériences paysannes Fédération des ONG du Sénégal FONGS Action Paysanne Quel rôle des organisations professionnelles agricoles dans la finance rurale : Expérience de la FONGS Paris, 05 décembre 2007 Nadjirou SALL (Secrétaire

Plus en détail

Mobiliser les remises de fonds des migrants au service du développement local au Sénégal (Se-039)

Mobiliser les remises de fonds des migrants au service du développement local au Sénégal (Se-039) Mobiliser les remises de fonds des migrants au service du développement local au Sénégal (Se-039) OBJECTIF GENERAL DU PROJET Canaliser les remises de fonds des migrants au service du développement économique

Plus en détail

Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie. Automne 2015

Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie. Automne 2015 Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie Automne 2015 2 La nécessité de créer des emplois La révolution tunisienne a entre autres

Plus en détail

Réforme du Code des assurances :

Réforme du Code des assurances : Réforme du Code des assurances : orienter l épargne des Français vers les entreprises Pierre Moscovici, ministre de l économie et des finances «Une des priorités de mon action est de réconcilier l épargne

Plus en détail

Ensemble pour faire échos à vos projets d ESS en lien avec l Afrique

Ensemble pour faire échos à vos projets d ESS en lien avec l Afrique Ensemble pour faire échos à vos projets d ESS en lien avec l Afrique Dossier de candidature à l attention des porteurs de projet UN DISPOSITIF INNOVANT POUR ACCOMPAGNER L ENTREPRENEURIAT SOCIAL DES DIASPORAS

Plus en détail

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME La PME Marocaine Levier de développement économique et d innovation Saad Hamoumi Président de la commission PME Rencontre des PME Ibéro Américaines et d Afrique du Nord Madrid 22 octobre 2012 I: L économie

Plus en détail

Madame la Secrétaire d Etat chargée de l Enseignement Scolaire, Monsieur le Président Directeur Général de l Association Injaz al-maghrib,

Madame la Secrétaire d Etat chargée de l Enseignement Scolaire, Monsieur le Président Directeur Général de l Association Injaz al-maghrib, Madame la Secrétaire d Etat chargée de l Enseignement Scolaire, Monsieur le Président de la Fondation/Institut CDG, Monsieur le Président Directeur Général de l Association Injaz al-maghrib, Mesdames et

Plus en détail

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 PRÉSENTATION AL BARID BANK Missions et Objectifs Al Barid Bank, filiale bancaire de Barid Al Maghrib (Poste Maroc) a démarré

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT. Atelier n 1

MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT. Atelier n 1 MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT Atelier n 1 Les Petites et Moyennes Entreprises comme élément de développement de l économie locale et

Plus en détail

Cadre de Partenariat Stratégique 2014-2017 entre la Banque mondiale et le gouvernement du Maroc. Cadre proposé du CPS

Cadre de Partenariat Stratégique 2014-2017 entre la Banque mondiale et le gouvernement du Maroc. Cadre proposé du CPS Cadre de Partenariat Stratégique 2014-2017 entre la Banque mondiale et le gouvernement du Maroc Cadre proposé du CPS Introduction Le Cadre de Partenariat Stratégique (CPS) définit les priorités de développement

Plus en détail

Indicateurs macroéconomiques

Indicateurs macroéconomiques DEVELOPPEMENT DE L INVESTISSEMENT EN ALGERIE Atelier 2 Alger, le 11 Mai 2011 Indicateurs macroéconomiques Au vu des caractéristiques suivantes de l économie algérienne dépendante des hydrocarbures (Statistiques

Plus en détail

L AFD ET LA MICROFINANCE

L AFD ET LA MICROFINANCE L AFD ET LA MICROFINANCE 1988 2008 Vingt ans déjà! Paul Kabre LA MICROFINANCE, POURQUOI? Dans de nombreux pays, l immense majorité de la population n a pas accès au secteur bancaire classique : sa capacité

Plus en détail

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne»

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne» «accelerateur de croissance de l economie tunisienne» Note conceptuelle LE MOT DU PRESIDENT Le Capital-Investissement - ou Private Equity - est un des moteurs du financement de l économie réelle et du

Plus en détail

La recherche au Maroc

La recherche au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières La recherche au Maroc Octobre 1997 Document de travail n 23 La recherche au Maroc Octobre 1997 2 1- Etat des lieux Les dépenses en matière

Plus en détail

Capitalisation du PMIE

Capitalisation du PMIE Capitalisation du PMIE 14 décembre 2010 Conseil et Formation / Far Conseil Sommaire 1. Les enseignements tirés de l expérience 2. La chaîne d accompagnement du créateur et les conditions de son efficacité

Plus en détail

MIDA Ghana/Sénégal APPEL À PROPOSITIONS - 2006

MIDA Ghana/Sénégal APPEL À PROPOSITIONS - 2006 MIDA Ghana/Sénégal APPEL À PROPOSITIONS - 2006 SERVICES NON FINANCIERS POUR LA CREATION D ENTREPRISE AU GHANA ET AU SENEGAL PAR LES IMMIGRES RESIDANT LEGALEMENT EN ITALIE Code de référence : MIDA- 01-

Plus en détail

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE FOURNIR UNE ÉNERGIE ABORDABLE, FIABLE ET DURABLE ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS Vision de l Initiative «Énergie durable pour tous» Quelque 590 millions de personnes en Afrique subsaharienne

Plus en détail

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net?

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? Petit Déjeuner Syntec_Costalis, le 17 novembre 2009 L optimisation des coûts dans vos PME : Quelles

Plus en détail

Dossier de Partenariat

Dossier de Partenariat L Entrepreneuriat des jeunes en milieu rural Partenaire officiel Sponsor officiel Dossier de Partenariat CONTEXTE Au niveau mondial, l Organisation Internationale du Travail publia le 12 août 2010, jour

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ELABORATION D UN GUIDE METHODOLOGIQUE POUR LA CONSTRUCTION DE REFERENTIELS COMPETENCES-EMPLOIS-FORMATIONS DGRU (Direction Générale de la Rénovation Universitaire)

Plus en détail

POLITIQUE DE PROMOTION DE LA PME EN ALGERIE

POLITIQUE DE PROMOTION DE LA PME EN ALGERIE RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l Industrie, de la PME et de la Promotion de l Investissement POLITIQUE DE PROMOTION DE LA PME EN ALGERIE SAID BENDRIMIA DIRECTEUR D ETUDES/

Plus en détail

Quelle microfinance pour le développement de l agriculture dans les pays en développement? Nelly-Françoise TSASA KHINI Décembre 2007 microfinance 07 1 Contexte du Congo Brazzaville Défis et opportunités

Plus en détail

L expérience tunisienne en matière de financement des petites et moyennes entreprises

L expérience tunisienne en matière de financement des petites et moyennes entreprises L expérience tunisienne en matière de financement des petites et moyennes entreprises Monsieur Salah Essayel Président du Conseil du Marché Financier (Tunisie) Introduction Il n existe pas de définition

Plus en détail

2ème édition du Colloque du Conseil Scientifique de la COSOB «Le financement de la PME et la croissance» -------------------------------

2ème édition du Colloque du Conseil Scientifique de la COSOB «Le financement de la PME et la croissance» ------------------------------- 1 2ème édition du Colloque du Conseil Scientifique de la COSOB «Le financement de la PME et la croissance» ------------------------------- Alain PITHON, Secrétaire général, Paris EUROPLACE Karim ZINE-EDDINE,

Plus en détail

P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E

P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E www.cooperation-tourisme.org Un outil au service du développement territorial Échanger, partager et construire des partenariats

Plus en détail

Par Claude d Almeida, mai 2012.

Par Claude d Almeida, mai 2012. 1 er FORUM ÉCONOMIQUE DU PATRONAT IVOIRIEN Thème : «MÉCANISMES INNOVANTS ET ALTERNATIFS DE FINANCEMENT DU SECTEUR PRIVÉ» Par Claude d Almeida, mai 2012. CLAUDE D ALMEIDA, CONSULTANT ANCIEN STATISTICIEN

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

Energies renouvelables et développement durable

Energies renouvelables et développement durable Energies renouvelables et développement durable Christian de Gromard AFD/TED, Transport et Energie Durable «Les Energies Renouvelables au service de l humanité» 40 ème anniversaire du congrès international

Plus en détail

Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa

Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa Édito Plan de la Région Souss Massa Drâa Pourquoi le Fonds Igrane? Qui sont les promoteurs du Fonds Igrane? Fiche signalétique du

Plus en détail

Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020. - Orientation générale -

Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020. - Orientation générale - COMITE DE CONCERTATION ETAT/SECTEUR PRIVE REUNION DES POINTS FOCAUX Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020 - Orientation générale - DIRECTION DE L ECONOMIE VERTE

Plus en détail

La place de l Agroalimentaire dans le PPAMNQ. K E N Z A R I S g h a ï e r ( C T P C G P P A M N Q )

La place de l Agroalimentaire dans le PPAMNQ. K E N Z A R I S g h a ï e r ( C T P C G P P A M N Q ) La place de l Agroalimentaire dans le PPAMNQ K E N Z A R I S g h a ï e r ( C T P C G P P A M N Q ) Programme d Appui et de Soutien aux Accords de Partenariat Economique (PASAPE) 1- RAPPELS La suppression

Plus en détail

ENTREPRENDRE AU FÉMININ

ENTREPRENDRE AU FÉMININ Journée nationale des femmes entrepreneures ENTREPRENDRE AU FÉMININ Un an d action pour le développement de l entreprenariat féminin DOSSIER DE PRESSE 1 er octobre 2014 UNE POLITIQUE POUR L EMPLOI ET L

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Ameth Saloum NDIAYE. Colloque régional UEMOA-CRDI 2009 1

Ameth Saloum NDIAYE. Colloque régional UEMOA-CRDI 2009 1 Ameth Saloum NDIAYE CEPOD, Ministère de l Economie et des Finances, Sénégal Colloque régional UEMOA-CRDI, Ouagadougou, Burkina Faso, 8-10 décembre 2009 1 Problématique et justification Objectifs du papier

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

«Entrepreneurs des quartiers»

«Entrepreneurs des quartiers» «Entrepreneurs des quartiers» Dossier de presse Pour surmonter les défis de la crise, le développement de l entreprenariat et de l activité économique dans les territoires en Politique de la Ville, constitue

Plus en détail

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014 REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DES RELATIONS EXTERIEURES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014 Au Gouvernement du Burundi

Plus en détail

Salon de la création d entreprises

Salon de la création d entreprises Salon de la création d entreprises Tunis 17 octobre 2008 «Comment mettre l innovation au cœur de l entreprise» soutient l innovation et la croissance des PME oseo.fr 2 OSEO Soutient l innovation et la

Plus en détail

Le financement de l ESS par la BPI en France

Le financement de l ESS par la BPI en France 1 Le financement de l ESS par la BPI en France Encourager un moteur du développement urbain local Cette fiche utile se propose de revenir sur l importance de l Economie Sociale et Solidaire pour les territoires

Plus en détail